Retail Forum organisé par Equiduct

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Retail Forum organisé par Equiduct"

Transcription

1 Retail Forum organisé par Equiduct Défis de l organisation du post-tradepour les acteurs des métiers «retail»: d une organisation domestique vers une organisation paneuropéenne 3 juin 2014 Jérôme Charpentier Senior Manager Ailancy 1

2 Sommaire 2 1. Présentation des structures de marchés 2. Les organisations actuelles des filières Retail 3. L européanisation des plateformes : une tendance qui s accélère 4. T2S, étape structurante dans l harmonisation pan-européenne 5. Avec T2S, différents modèles d organisation sont à étudier

3 Des structures de marché organisées en silos nationaux 3 ESES ALLEMAGNE ITALIE Négociation MARCHES HISTORIQUES PLATEFORMES ALTERNATIVES MARCHES HISTORIQUES PLATEFORMES ALTERNATIVES MARCHES HISTORIQUES PLATEFORMES ALTERNATIVES RL/ Custody Compensation Illustration sur les principaux marchés du retail qui n offrent pas d harmonisation sur le post-trade

4 Sur le marché domestique, un accès généralement en direct 4 ORGANISATION MARCHES DOMESTIQUES Modèle multi-marchés Modèle monomarché Distributeur / Réseaux / Brokers en ligne RTO Agrégateur TCC Broker/ SOR Adhérent direct Membre ICM Distributeur / Réseaux / Brokers en ligne RTO Agrégateur TCC Membre ICM Adhérent direct VBBO Historiquement, un acteur opérait les 3 services (exécution, compensation et custody)pour par la suite abandonner les activités en dehors de leur compétences clés. pour des raisons historiques et des logiques de volumes

5 5 Sur les marchés étrangers, un modèle outsourcé de bout en bout (de la négociation au custody) auprès d un nombre limité de prestataires ORGANISATION MARCHES ETRANGERS Modèle standard via Prestataire Distributeur RTO Aggrégateur Broker Conservateur Multi Marchés Multi CCP TCC Multi CSD Un prestataire unique de l exécution à la conservation est utilisé afin de minimiser les coûts de R/L les spécificités associées au marché local et les volumes ne justifiant pas les coûts de connexion en direct

6 Dans le cas de réseaux de distribution multi-pays, cette organisation est le plus souvent répliquée pays par pays avec des plateformes et des process dédiés... Réseau France Réseau Allemagne Réseau Belgique Réseau Italie 6 DOMESTIQUE ETRANGER DOMESTIQUE ETRANGER Primaire MTFs PRIMAIRE MTFs Primaire MTFs Broker TCC CCP Broker TCC CCP CSD CSD FREINS A L HARMONISATION o o o Post-Marché non harmonisé (structures, fiscalité, ) Arbitrage Volumes / Coût de traitement Connaissances spécificités marchés o Projets lourds impliquant des évolutions systèmes et organisationnelles importantes une gestion du changement conséquente une montée en compétences sur spécificités locales qui rendent difficile une harmonisation technique et opérationnelle au niveau européen

7 Tous les acteurs, de la négociation à la conservation, réfléchissent à de nouveaux modèles organisationnels et des initiatives sont lancées 7 Enjeux Maturité Complexité Modèle type BROKER Plateforme d exécution rationalisée Plateforme unique pan-européenne TENEUR DE COMPTE INSTIT Consolidation paneuropéenne de plateforme de Custody Plateforme unique pan-européenne TENEUR DE COMPTE RETAIL Consolidation paneuropéenne de plateforme de Custody Plateforme unique pan-européenne BANQUE PRIVEE Plateforme de gestion de position pan-européenne Consolidation de certaines fonctions Projet avancé Projet en-cours ASSET MANAGER Plateforme de gestion de position pan-européenne Consolidation de certaines fonctions Moyen Forte intégrant de plus en plus la dimension européenne pour définir des modèles qui puissent s appliquer en multi-pays.

8 Des projets principalement drivés par des logiques de rationalisation et de développement de l activité 8 COUTS Rationalisation de coûts via la mutualisation des outils et des équipes au sein des Groupes présents sur plusieurs marché BUSINESS Recherche de nouvelles opportunités business à l échelle européenne EVOL. PLACE Les facteurs liés à l harmonisation réglementaire européenne et aux process ne sont pas encore assez avancés pour devenir des éléments de décision pour ces projets

9 Le démarrage de T2S marquera une nouvelle étape structurante dans la concrétisation de l harmonisation européenne 9 Evolutions réglementaires et de place Normes, Réglementations, Vague 1 T2S Harmonisation du post-marché en Europe MIF II 2016 CSDR Juin 2015 Standard OST Mars 2015 EMIR Dec2013 Août 2014 Vague ESES 2 28/03/16 Monte Titoli 22/06/15 Vague 3 Clearstream 12/09/16 redessinera le paysage du post-trade en Europe

10 T2S, une plateforme qui harmonise et simplifie le R/L en Europe 10 Les CSD continuent de traiter le custody et les spécificités locales Le R/L va être désormais opéré sur une plateforme européenne unique avec des process de dénouements harmonisés mais pas totalement, notamment sur les opérations spécifiques locales

11 Une opportunité de repenser le modèle traditionnel 11 Modèle traditionnel DOMESTIQUE ETRANGER Broker TCC Primaire 1 er Axe 2 ème Axe CCP CSD MTFs Consolider la filière «domestique» Principe Intégrer des pays de la zone T2S dans la plateforme de traitement domestique Rationnel L accès à T2S pour les marchés domestiques permet de faciliter l accès au R/L en direct pour d autres marchés Consolider la filière «étranger» Principe Se désengager des accès direct CSD et CCP vers un modèle via prestataire Rationnel Ne plus gérer en direct les évolutions de place et bénéficier d offres de service compétitives via une concurrence accrue et de bénéficier des évolutions de place

12 Une opportunité de repenser le modèle traditionnel 12 Négociation Options possibles Les modèles actuels que ce soit via Broker ou via Equiduct permettent déjà un accès multi-marché Via Equiduct Via Broker SOR Questions Clés Coût Best Execution Consolider la filière «domestique» Une complexité variable Diverses options Des critères de choix variables suivant les acteurs (réseaux, broker en ligne, banque privée) Compensation RL Custody Options possibles Accès direct ou Options possibles Connectique ICP ou CCP Options possibles Accès Direct ou Via GCM Clearer Structure de compte Mono compte ou Multi compte Investor Services ou Offre Custody Only Custodian Questions clés Coût Deposit/Appels de Marge Questions clés Connectique Ségrégation des avoirs Optimisation du pouvoir d achat Questions clés Organisation Coût Risque opérationnel et de bénéficier des évolutions de place

13 Une opportunité de repenser le modèle traditionnel 13 Consolider la filière «étranger» Compensation Négociation Options possibles Prestataire unique Tous Marchés BROKER /CUSTODIAN ou Prestataires multiples Zone 1 BROKER /CUSTODIAN Zone 2 BROKER /CUSTODIAN Questions Clés Coût Best Execution Risque de concentration Ségration des avoirs Custody RL Structure de compte Omnibus ou Ségrégué ou Accont Operator et de bénéficier des évolutions de place

14 Des modèles à analyser sur la base de leur pertinence et de leurs limites 14 Consolider la filière «domestique» Consolider la filière «étranger» AVANTAGES Augmentation de la rentabilité d une chaîne existante en y faisant passer plus de volume Maîtrise en interne des process sur un périmètre plus large AVANTAGES Structure de coût variable Migrations de place gérés par le prestataire INCONVÉNIENTS Structure de coût fixe Gestion du spécifique local à intégrer (OST, nominatif, ) Migrations de place à gérer en direct INCONVÉNIENTS Perte de la connaissance métier Perte de la maîtrise en direct des processus métiers pour mieux être en mesure de définir son modèle cible

15 Conclusion 15 Le monde du Post-Trade évolue. afin de bénéficier au mieux de nouvelles opportunités et de rester compétitif dans un contexte économique difficile, les modèles flexibles sont à privilégier

16 POUR AVANCER ENSEMBLE 16 Nos coordonnées 32, rue de Ponthieu Paris Jérôme CHARPENTIER, Senior Manager Tel. : +33 (0)

17 Retail Forum organized by Equiduct Challenges to post-tradeorganizationfor retailbusiness actors: from a national to a pan-european structure June 3rd 2014 Jérôme Charpentier Senior Manager Ailancy 17

18 Agenda Presentation of market structure 2. Current retail organizations 3. The Europeanization of platforms and organizations: a growing trend 4. T2S brings a significant step towards Europeanization 5. Different organizational models must be analyzed with T2S in mind

19 Market structures organized by national silo 19 ESES GERMANY ITALY HISTORICAL MARKETS ALTERNATIVE PLATFORMS HISTORICAL MARKETS ALTERNATIVE PLATFORMS HISTORICAL MARKETS ALTERNATIVE PLATFORMS Settlement/ Custody Clearing Exectuion that do not offer post-trade harmonization Examples based on main retail markets

20 Direct access for most domestic markets 20 STRUCTURE DOMESTIC MARKETS Multi-market model Single-market model Distributor / Networks / On-line Brokers RTO Aggregator Custody Broker/ SOR Direct member Member ICM Distributor / Networks / On-line Brokers RTO Aggregator Custody Member ICM Direct member VBBO Historically, actors were full-service providers (execution, clearing and custody). Over time, such actors specialized for historical and volume-related reasons

21 For international markets, an outsourcing model from end-to-end (from execution to custody) with a limited number of providers 21 STRUCTURE INTERNATIONAL MARKETS Standard model through provider Distributor RTO Aggregator Broker Custodian Multi Market Multi CCP Custody Multi CSD A single provider from execution to custody is usually used to minimize settlement costs the specific features and reduced volumes associated with local markets did not justify the costs to build a direct connection

22 In case of multi-country distribution networks, such structure is most frequently duplicated 22 French network German network Belgian network Italian network DOMESTIC INTERNATIONAL DOMESTIC INTERNATIONAL Primaire MTFs PRIMAIRE MTFs Primaire MTFs Broker Custody Broker Custody CCP CSD OBSTACLES TO CONSOLIDATION o o o Non-harmonizes post-market (structures, Tax, ) Business case Volume / Processing costs Knowledge of market specififcs o Big-size projects that entail significant system evolution significant Change Management increased skills for local particularities which make it difficult to consolidate a single technical & operational platform on an European level

23 All actors, from execution to custody, are rethinking their organizational models and new initiatives are being launched 23 Drivers Maturity Complexity Model BROKER Consolidated execution platform Single pan-european platform INSTITUTIONAL CUSTODY Consolidation paneuropean Custody platform Single pan-european platform RETAIL CUSTODDY Consolidation paneuropean Custody platform Single pan-european platform PRIVATE BANK Pan-european position management platform Consolidation of some functions Advanced On-going ASSET MANAGER Pan-european position management platform Consolidation of some functions Moyen Forte that integrate more and more a European dimension in order to implement models applicable to multiple countries.

24 Projects that are primarily driven by a logic of efficiency and business development 24 COSTS Cost reduction by merging tools and teams for entities active in several countries BUSINESS Development of new business opportunities on a pan-european basis REGULATORY EVOLUTIONS European regulatory harmonization is not yet sufficiently advanced to become a key decision-maker

25 T2S will be a new significant and practical steps towards such european harmonization 25 Regulatory evolutions Rules, Guidelines, Vague 1 T2S Post-trade harmonization in Europe MIF II 2016 CSDR June 2015 Standard CA March 2015 EMIR Dec 2013 August 2014 Vague ESES 2 28/03/16 Monte Titoli 22/06/15 Vague 3 Clearstream 12/09/16 that will reshape the post-trade landscape in Europe

26 T2S, a platform that harmonizes and simplifies settlements in Europe 26 Local CSDs still exists and manage local specificities Settlement will now be managed under one single European platform with same processes but not entirely, especially on some local specificities

27 A reason why reviewing its traditional organization 27 Traditional Model DOMESTIC INTERNATIONAL Broker Custody Primaire 1 st Option 2 nd Option CCP CSD MTFs Leverage on the Domestic Structure Principle Put more T2S countries within the Domestic platform Rationale Existing T2S access for Domestic Market would simplify access to settlement for other Markets Leverage on the International Structure Principle Stop direct settlement to move to an outsourced model Rationale Remove the constraints of self-managing Market Structure projects and benefit from priceeffective solutions due to increased competition to benefit from Market structure changes

28 A reason why reviewing its traditional organisation 28 Execution Options Current models either using or Broker or Equiduct already enable a pan-european set-up Using Equiduct Using a Broker SOR Key questions Cost Best Execution Leverage on the Domestic structure A variable complexity Several Options Options criteria depending on its own type of business (Retail, Private Banking, On-Line brokerage) Clearing Settlement Custody Options Direct Acces Options Connectivity ICP or CCP Options Direct Acces or or Using a GCM Clearer Account structure Single Account or Multi Accounts Investor Services or Custody Only Custodian Key questions Cost Margining/deposit Key questions Connectivity Assets segregation Funding optimization Key questions Organization Cost Operational Risk to benefit from Market structure changes

29 A reason why reviewing its traditional organisation 29 Leverage on the International structure Clearing Execution Settlement Options Single provider All Markets BROKER /CUSTODIAN or Multi-providers Zone 1 BROKER /CUSTODIAN Zone 2 BROKER /CUSTODIAN Key questions Cost Best Execution Concentration risk Asset segregation Custody Account structure Omnibus or Segrégated or Accont Operator to benefit from Market structure changes

30 2 main options to analyze according to their strengths and weaknesses 30 Leverage on Domestic structure Leverage on International structure STRENGTHS Increased return on an existing platform by putting more volumes in it Oversight on the full process STRENGTHS Variable cost structure Market structure projects faced by the provider WEAKNESSES Fixed cost-base Local specificities to manage Facing directly Market structure projects WEAKNESSES Getting away from Market structure knowledge Getting away from process oversight for an informed decision

31 To conclude 31 Post-Trade structures are changing. flexible and innovative organizations & platform will enable to benefit from new opportunities and stay competitive in a difficult market environment

32 TO CONTACT US 32 32, rue de Ponthieu Paris Jérôme CHARPENTIER, Senior Manager Mobile: +33 (0)

Normalisation internationale de la gestion des risques des infrastructures

Normalisation internationale de la gestion des risques des infrastructures Normalisation internationale de la gestion des risques des infrastructures Frédéric Hervo Directeur des systèmes de paiement et des infrastructures de marché Séminaire EIFR 9 octobre 2013 Banque de France

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon strategies Arab Hoballah, UNEP SUSTAINABLE AND COMPETITIVE HOTELS THROUGH ENERGY INNOVATION - NEZEH 2015 L'INNOVATION ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

Stratégie de sourcing européenne : vers un modèle fédéral

Stratégie de sourcing européenne : vers un modèle fédéral Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. Stratégie de sourcing européenne : vers un modèle fédéral Arnaud Vahlas DSI sanofi-aventis France Convention annuelle de l

Plus en détail

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Information aux medias Saint-Denis, France, 17 janvier 2013 L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Des revenus liés au Cloud estimés à près d un milliard d euros d ici 2015

Plus en détail

Target 2 Securities Une révolution dans l univers du post-marché

Target 2 Securities Une révolution dans l univers du post-marché Target 2 Securities Une révolution dans l univers du post-marché Pour Pour obtenir obtenir la la présentation complète, écrire écrire àà insight@sia-conseil.com Sommaire Target 2 Securities Les impacts

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

The French capacity market: on-going consultation on explicit XB participation. Chloé Latour Markets Department

The French capacity market: on-going consultation on explicit XB participation. Chloé Latour Markets Department The French capacity market: on-going consultation on explicit XB participation Chloé Latour Markets Department The French capacity market in a nutshell A market-based solution SUPPLIERS - Demand for Certificates

Plus en détail

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13 Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 11 March 2013 7342/13 TRANS 106 INFORMATION NOTE from: General Secretariat to: Council

Plus en détail

Les marchés Security La méthode The markets The approach

Les marchés Security La méthode The markets The approach Security Le Pôle italien de la sécurité Elsag Datamat, une société du Groupe Finmeccanica, représente le centre d excellence national pour la sécurité physique, logique et des réseaux de télécommunication.

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Can operational planning decrease distribution costs? - La gestion prévisionnelle pour diminuer les coûts de distribution?

Plus en détail

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012 Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien 10 Septembre 2012 Les défis de la chaine de la logistique du transport maritime Danielle T.Y WONG Director Logistics Performance

Plus en détail

Design and creativity in French national and regional policies

Design and creativity in French national and regional policies Design and creativity in French national and regional policies p.01 15-06-09 French Innovation policy Distinction between technological innovation and non-technological innovation (including design) French

Plus en détail

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference 13-14 novembre 2008-13th -14th Novembre 2008 Centre des Congrès, Lyon Le rôle des accords d entreprise transnationaux

Plus en détail

EUDAT and CINES data preservation services. Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014

EUDAT and CINES data preservation services. Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014 EUDAT and CINES data preservation services Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014 Le CINES Basé à Montpellier (Hérault, France) EPA créé en 1999, succédant au CNUSC (Centre National Universitaire

Plus en détail

Raising the efficiency gains of industry by ICT means

Raising the efficiency gains of industry by ICT means Raising the efficiency gains of industry by ICT means 1/44 E-Government Consortium Thales IS ATG 2/44 ICT gains are similar for governments Industry Gains Government Gains Revenue Growth Expand government

Plus en détail

HUBSYS GLOBAL BANKING SERVICES : CHALLENGES AND STRATEGY. Alain Closier, Thierry Roehm

HUBSYS GLOBAL BANKING SERVICES : CHALLENGES AND STRATEGY. Alain Closier, Thierry Roehm HUBSYS GLOBAL BANKING SERVICES : CHALLENGES AND STRATEGY Alain Closier, Thierry Roehm CONTENT GLOBAL BANKING SERVICES HUBSYS : Global banking services: challenges and strategy Alain CLOSIER Head of Banking

Plus en détail

companies FEDERAL BILINGUAL VET DIPLOMA IN COMMERCE May 30th, 2013 Département de la solidarité et de l'emploi

companies FEDERAL BILINGUAL VET DIPLOMA IN COMMERCE May 30th, 2013 Département de la solidarité et de l'emploi FEDERAL BILINGUAL VET DIPLOMA IN COMMERCE A new offer adapted to English speaking companies May 30th, 2013 19.06.2013 - Page 1 SWISS PILOT PROJECT DEVELOPED IN GENEVE Project from the Swiss Confederation

Plus en détail

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6 Atelier WaterDiss2.0: Valoriser les résultats de la recherche sur l'eau comme catalyseur de l'innovation. Paris, Pollutec, 1 er Décembre 2011 De 14h à 17h Salle 617 Objectif : L'objectif du projet WaterDiss2.0

Plus en détail

Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique?

Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique? Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique? Mardi 3 juin 2014 Younes TAZI Directeur Général Agence Marocaine de Développement de la Logistique younes.tazi@amdl.gov.ma

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors

Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors MLS - Local and Global Marketing Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors Teresa King Kinney CEO Miami Association of Realtors Miami Association of Realtors 40,000 Members

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

PC industriels et disques associés

PC industriels et disques associés Technical Service Bulletin PRODUIT DATE CREATION DATE MODIFICATION FICHIER PC INDUSTRIEL 23/03/2010 201005 REV A PC industriels et disques associés English version follows. SF01 (du 4 au 8 janvier 2010)

Plus en détail

MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles

MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles 2009-1-TR1-LEO05-08709 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2009 Type de Projet: Statut:

Plus en détail

Contrôle Interne et Gouvernance IT avec Lotus Business Control and Reporting. Olivier Elluin

Contrôle Interne et Gouvernance IT avec Lotus Business Control and Reporting. Olivier Elluin Contrôle Interne et Gouvernance IT avec Lotus Business Control and Reporting Olivier Elluin Agenda Contrôle Interne et Gouvernance IT Lotus Business Control and Reporting Besoins Fonctions Générales Présentation

Plus en détail

Une vision stratégique du reporting réglementaire

Une vision stratégique du reporting réglementaire When Technology Means Transparency Une vision stratégique du reporting réglementaire 25 Mars 2014 Les enjeux du reporting réglementaire Vu du régulateur Contrôler les établissements financiers Anticiper

Plus en détail

European Union Union Europeenne. African Union Union Africaine

European Union Union Europeenne. African Union Union Africaine European Union Union Europeenne African Union Union Africaine WHY LAUNCH a Virtual Campus in AFRICA? UNESCO and the African Union: In the response to the request from the African Union (AU) Heads of State

Plus en détail

Innover dans un contexte global: Quelles stratégies possibles, quelles conséquences pour les Ressources Humaines?

Innover dans un contexte global: Quelles stratégies possibles, quelles conséquences pour les Ressources Humaines? Innover dans un contexte global: Quelles stratégies possibles, quelles conséquences pour les Ressources Humaines? Dominique Jolly, Professeur à SKEMA Business School, Professeur Visitant à CEIBS (Shanghai)

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Presentation and snapshot of achieved work FLEXIPAC meeting Bertrand Cornélusse, University of Liège December 2014 1 P L

Plus en détail

La sécurité des solutions de partage Quelles solutions pour quels usages?

La sécurité des solutions de partage Quelles solutions pour quels usages? La sécurité des solutions de partage Quelles solutions pour quels usages? Swiss IT Business 22/04/15 #ECOM15 #SITB15 #SMARC15 @OodriveOfficiel #oodrive LA SÉCURITÉ DES SOLUTIONS DE PARTAGE QUELLES SOLUTIONS

Plus en détail

ADHEFILM : tronçonnage. ADHEFILM : cutting off. ADHECAL : fabrication. ADHECAL : manufacturing.

ADHEFILM : tronçonnage. ADHEFILM : cutting off. ADHECAL : fabrication. ADHECAL : manufacturing. LA MAÎTRISE D UN MÉTIER Depuis plus de 20 ans, ADHETEC construit sa réputation sur la qualité de ses films adhésifs. Par la maîtrise de notre métier, nous apportons à vos applications la force d une offre

Plus en détail

EMIR: Impacts et Opportunités sur la compensation des Dérivés (Listés et OTC) EIFR 9 Octobre 2013

EMIR: Impacts et Opportunités sur la compensation des Dérivés (Listés et OTC) EIFR 9 Octobre 2013 EMIR: Impacts et Opportunités sur la compensation des Dérivés (Listés et OTC) EIFR 9 Octobre 2013 Thomas CASTIEL Derivatives Clearing Head of Operations EMIR Regulatory Framework Regulatory Framework Impose

Plus en détail

Excellence dedicated to nuclear medicine, public health and environment

Excellence dedicated to nuclear medicine, public health and environment Excellence dedicated to nuclear medicine, public health and environment TOC 1. Introduction 2. Quick win 3. External events not in the original design basis 3. Costs 4. Perspectives Excellence dedicated

Plus en détail

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 ICH Q8, Q9 and Q10 An Opportunity to Build Quality into Product Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 Sequence

Plus en détail

Particulars. RSPO Annual Communications of Progress 2014. About Your Organisation. Membership. Organisation Name. SMB (St Michel Biscuits)

Particulars. RSPO Annual Communications of Progress 2014. About Your Organisation. Membership. Organisation Name. SMB (St Michel Biscuits) Particulars About Your Organisation Organisation Name SMB (St Michel Biscuits) Corporate Website Address http://www.stmichel.fr Primary Activity or Product Manufacturer Related Company(ies) Membership

Plus en détail

EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS

EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS JET SERVICES GROUP vous propose la solution MANAJETS destinée aux opérateurs

Plus en détail

CLES DE COMPREHENSION DE LA BEST EXECUTION

CLES DE COMPREHENSION DE LA BEST EXECUTION CLES DE COMPREHENSION DE LA BEST EXECUTION Club AM No17, Novembre 2007 David Angel, ITG (c) 2007 All rights reserved. Not to be reproduced without permission. Sommaire ITG experts en Best Execution Notion

Plus en détail

ADQ IR Implementation

ADQ IR Implementation ADQ IR Implementation DSNA experience Direction Générale de l Aviation Civile CONTENTS DSNA considerations ADQ objectives The context : a coordinated approach DSNA approach to ADQ implementation The pillars

Plus en détail

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing?

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Alexandre Loire A.L.F.A Project Manager July, 5th 2007 1. Changes to roles in customer/supplier relations a - Distribution Channels Activities End customer

Plus en détail

Générateur de pages WEB et serveur pour supervision accessible à partir d un navigateur WEB

Générateur de pages WEB et serveur pour supervision accessible à partir d un navigateur WEB AUTOMGEN 8.009 Générateur de pages WEB et serveur pour supervision accessible à partir d un navigateur WEB version 2 : support de sources vidéo, support 3D, support de l ensemble des objets IRIS 2D WEB

Plus en détail

Service management. Transforming the IT organization and driving it across the enterprise. Carlo Purassanta. Integrated Technology Services Executive

Service management. Transforming the IT organization and driving it across the enterprise. Carlo Purassanta. Integrated Technology Services Executive Service management Transforming the IT organization and driving it across the enterprise Carlo Purassanta Integrated Technology Services Executive IBM Global CEO Study L entreprise du futur The study Core

Plus en détail

Réussir en Afrique. Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique.

Réussir en Afrique. Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique. Réussir en Afrique Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique. 1 2 Le Cabinet CBI, dirigé par Ousmane H. Guedi vous accompagne dans votre conquête du marché africain,

Plus en détail

Rational Team Concert

Rational Team Concert Une gestion de projet agile avec Rational Team Concert Samira Bataouche Consultante, IBM Rational France 1 SCRUM en Bref Events Artifacts Development Team Source: Scrum Handbook 06 Décembre 2012 Agilité?

Plus en détail

Les infrastructures des municipalités s effondrent partout au Canada. Canada s cities and towns are crumbling around us

Les infrastructures des municipalités s effondrent partout au Canada. Canada s cities and towns are crumbling around us SKILLED TRADES PLATFORM 2015 PLATEFORME DES MÉTIERS SPÉCIALISÉS 2015 Canada s cities and towns are crumbling around us Canada needs a comprehensive integrated infrastructure program that will eliminate

Plus en détail

Du SEPA vers le Full XML pour l'ensemble des paiements

Du SEPA vers le Full XML pour l'ensemble des paiements Du SEPA vers le Full XML pour l'ensemble des paiements ISO 2022 XML Le socle technique pour construire une centrale de paiement et d encaissement Universwiftnet - Atelier Sage - Du SEPA vers le Full XML

Plus en détail

33rd Session of the NEPAD Heads of State and Government Orientation. Committee (HSGOC) Sandton Convention Centre, Johannesburg, South Africa

33rd Session of the NEPAD Heads of State and Government Orientation. Committee (HSGOC) Sandton Convention Centre, Johannesburg, South Africa 33rd Session of the NEPAD Heads of State and Government Orientation Committee (HSGOC) Sandton Convention Centre, Johannesburg, South Africa June 13th 2015 Report on the NEPAD Agency s Support for Regional

Plus en détail

BIOMETRICS FOR HIGH-VALUE SERVICES

BIOMETRICS FOR HIGH-VALUE SERVICES BIOMETRICS FOR HIGH-VALUE SERVICES L utilisation de la biométrie constitue désormais une tendance de fond sur le marché grand public. Elle redéfinit l expérience utilisateur de l authentification en conciliant

Plus en détail

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN!

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! AUDITORIUM RAINIER III 16 OCTOBRE 2013 MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! UNE VITRINE, DES OPPORTUNITÉS D AFFAIRES... ET UNE FENÊTRE SUR LE MONDE START MONACO BUSINESS est un événement unique pour maximiser

Plus en détail

Nouveautés printemps 2013

Nouveautés printemps 2013 » English Se désinscrire de la liste Nouveautés printemps 2013 19 mars 2013 Dans ce Flash Info, vous trouverez une description des nouveautés et mises à jour des produits La Capitale pour le printemps

Plus en détail

Chauffage et Climatisation Heating and Air conditioning

Chauffage et Climatisation Heating and Air conditioning Chauffage et Climatisation Heating and Air conditioning Le partenaire de vos exigences The partner of your requirements Spécialiste reconnu de la robinetterie industrielle, SLIMRED est devenu un partenaire

Plus en détail

SCC / QUANTUM Kickoff 2015 Data Protection Best Practices

SCC / QUANTUM Kickoff 2015 Data Protection Best Practices SCC / QUANTUM Kickoff 2015 Data Protection Best Practices Stéphane Estevez QUANTUM Senior Product Marketing Manager EMEA Luc Vandergooten SCC Responsable Technique Data Protection Vers de nouveaux horizons

Plus en détail

Think performance and engineering

Think performance and engineering Think performance and engineering Un processus maîtrisé Notre organisation et nos méthodes de réalisation des projets sont basées sur : Un cycle en V des projets, de la spécification au commissioning et

Plus en détail

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 3rd largest European postal operator by turnover The most diversified European postal operator with 3 business lines 2010 Turnover Mail 52%

Plus en détail

Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques

Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques Le projet est Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques Mars 2015 Programme inter-organisations pour la gestion rationnelle des produits

Plus en détail

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140 La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de l information, un IS/07/TOI/164004 1 Information sur le projet La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de

Plus en détail

Scénarios économiques en assurance

Scénarios économiques en assurance Motivation et plan du cours Galea & Associés ISFA - Université Lyon 1 ptherond@galea-associes.eu pierre@therond.fr 18 octobre 2013 Motivation Les nouveaux référentiels prudentiel et d'information nancière

Plus en détail

Section B: Receiving and Reviewing the Technician Inspection Report & Claims Decision Process

Section B: Receiving and Reviewing the Technician Inspection Report & Claims Decision Process Phoenix A.M.D. International Inc. - Claim Procedures, Timelines & Expectations Timelines & Expectations 1. All telephone messages and e-mail correspondence is to be handled and responded back to you within

Plus en détail

The space to start! Managed by

The space to start! Managed by The space to start! Managed by ESA Business Incubation Centers (ESA BICs) : un programme de soutien à la création d entreprises L Agence Spatiale Européenne (ESA) dispose d un programme de transfert de

Plus en détail

Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010

Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010 Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010 Monsieur le Président, Monsieur le Secrétaire Général, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS. IMport

CHIFFRES CLÉS. IMport 2014 CHIFFRES CLÉS IMport La presse étrangère Magazines : des lancements réussis En volume, le marché des magazines étrangers a reculé de 7 % en 2014 par rapport à 2013, mais l augmentation moyenne de

Plus en détail

RENCONTRE DES EXPERTS DES COMITÉS TECHNIQUES DE L AIPCR

RENCONTRE DES EXPERTS DES COMITÉS TECHNIQUES DE L AIPCR RENCONTRE DES EXPERTS DES COMITÉS TECHNIQUES DE L AIPCR C4 3 CHAUSSÉES ROUTIÈRES JP. CHRISTORY LROP Paris 20 mars 2008 LES AXES DE TRAVAIL ET PRODUITS DU C 4-3 «Chaussées routières» Les séminaires chaussées

Plus en détail

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator 2008-01-28 From: [] Sent: Monday, January 21, 2008 6:58 AM To: Web Administrator BCUC:EX Cc: 'Jean Paquin' Subject: RE: Request for Late Intervenorship - BCHydro Standing Offer C22-1 Dear Bonnie, Please

Plus en détail

Nouvelle réglementation européenne de sécurité sociale au 1er mai 2010 : Opportunité ou challenge?

Nouvelle réglementation européenne de sécurité sociale au 1er mai 2010 : Opportunité ou challenge? Nouvelle réglementation européenne de sécurité sociale au 1er mai 2010 : Opportunité ou challenge? Chambre de Commerce, 27 mai 2010 Joëlle Lyaudet, Tax Partner, Deloitte Agenda 1 Introduction 2 Règle générale

Plus en détail

COMPUTING. Jeudi 23 juin 2011 1 CLOUD COMPUTING I PRESENTATION

COMPUTING. Jeudi 23 juin 2011 1 CLOUD COMPUTING I PRESENTATION C L O U D COMPUTING Jeudi 23 juin 2011 1 2 Une nouvelle révolution de l IT 2010+ Cloud Computing 2000s Service Oriented Archi. 1990s Network Computing 1980s Personal Computing 1970s Mainframe Computing

Plus en détail

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite.

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Rational ClearCase or ClearCase MultiSite Version 7.0.1 Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Product Overview IBM Rational

Plus en détail

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees For Immediate Release October 10, 2014 Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees The Senate Standing Committee on Banking, Trade, and Commerce resumed hearings

Plus en détail

COME The Fashion Way is a style agency specializing in consultancy and brands placement in distribution networks both in the Middle East and Africa.

COME The Fashion Way is a style agency specializing in consultancy and brands placement in distribution networks both in the Middle East and Africa. COME The Fashion Way est une agence de style spécialisée dans le conseil et le placement de marques dans des réseaux de distribution au Moyen Orient et en Afrique. COME The Fashion Way is a style agency

Plus en détail

Optimiser votre reporting sans déployer BW

Optimiser votre reporting sans déployer BW Optimiser votre reporting sans déployer BW Exploiter nos données opérationnelles Peut-on faire du reporting directement sur ECC sans datawarehouse? Agenda La suite BusinessObjects intégrée à ECC 3 scénarios

Plus en détail

Lean approach on production lines Oct 9, 2014

Lean approach on production lines Oct 9, 2014 Oct 9, 2014 Dassault Mérignac 1 Emmanuel Théret Since sept. 2013 : Falcon 5X FAL production engineer 2011-2013 : chief project of 1st lean integration in Merignac plant 2010 : Falcon 7X FAL production

Plus en détail

Un Groupe organisé autour d un concept «Full Service» A GROUP ORGANISED IN A FULL SERVICE CONCEPT

Un Groupe organisé autour d un concept «Full Service» A GROUP ORGANISED IN A FULL SERVICE CONCEPT Le groupe PARIS AXE COSMÉTIQUE PARISAXE COSMETIC GROUP Créé en 1999, PARIS AXE COSMÉTIQUE est aujourd hui un Groupe leader, acteur majeur du secteur de la Beauté. Il est composé de deux activités principales

Plus en détail

Clinical Trials Regulation

Clinical Trials Regulation Clinical Trials Regulation National Implementation Cécile Delval Director of Evaluation Division French Medicines Agency (ANSM) France Ministry of Health ANSM Competent Authority Ethics Committee (EC)

Plus en détail

Comparatif de la nouvelle ISO27002:2013 avec la version 2005

Comparatif de la nouvelle ISO27002:2013 avec la version 2005 18 septembre 2013 Comparatif de la nouvelle ISO27002:2013 avec la version 2005 Claire CARRE, manager chez Solucom ISO 27002:2013 : quels apports et quelles perspectives? Qu est-ce qui a changé? La norme

Plus en détail

A partir de ces différents matériels, l administrateur a déterminé huit configurations différentes. Il vous demande de les compléter.

A partir de ces différents matériels, l administrateur a déterminé huit configurations différentes. Il vous demande de les compléter. Exonet - Ressources mutualisées en réseau Description du thème Propriétés Intitulé long Formation concernée Présentation Modules Activités Compétences ; Savoir-faire Description Ressources mutualisées

Plus en détail

Huguette RANC Directeur, SOA et WebSphere IBM France. Cyril DHENIN Journaliste, Animateur TV4IT

Huguette RANC Directeur, SOA et WebSphere IBM France. Cyril DHENIN Journaliste, Animateur TV4IT Huguette RANC Directeur, SOA et WebSphere IBM France Cyril DHENIN Journaliste, Animateur TV4IT Un évènement décentralisé : NICE (La Gaude) BORDEAUX PARIS Session Multiplex NANTES LYON LILLE Agenda 15:30

Plus en détail

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE 1 Objectifs de l étude Comprendre l impact des réseaux sociaux externes ( Facebook, LinkedIn,

Plus en détail

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 TCM QUALITY MARK Jean-Marc Bachelet Tocema Europe workshop 4 Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 + lead auditors for certification bodies Experiences Private and state companies,

Plus en détail

Call for submission 3rd Bordeaux Workshop in International Economics and Finance. organized by LAREFI - Bordeaux University

Call for submission 3rd Bordeaux Workshop in International Economics and Finance. organized by LAREFI - Bordeaux University Call for submission 3rd Bordeaux Workshop in International Economics and Finance organized by LAREFI - Bordeaux University Alternative Platforms and Organization of Trading Activities Friday, december

Plus en détail

Lions Club de Beaune 2013-2014. Des outils de communication pour les

Lions Club de Beaune 2013-2014. Des outils de communication pour les Des outils de communication pour les jeunes Autistes Une année orientée Jeunesse Rencontre de l association des Papillons Blancs de Beaune qui nous a présenté le projet développé en interne et consistant

Plus en détail

180-200 710. Indice UK France Germany Espagne. OTC/Total 26% 27% 25.5% 26.3%

180-200 710. Indice UK France Germany Espagne. OTC/Total 26% 27% 25.5% 26.3% The Transaction Auditing Group Club Asset Management L expérience Américaine 10 ans au service de la Best Execution TAG mesure la qualité de vos exécutions Evolution du marché Mif introduit la notion de

Plus en détail

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Missions Registration Information Payment of allowances Support for job seekers Assistance to companies for their recruitment Establishment

Plus en détail

La Poste choisit l'erp Open Source Compiere

La Poste choisit l'erp Open Source Compiere La Poste choisit l'erp Open Source Compiere Redwood Shores, Calif. Compiere, Inc, leader mondial dans les progiciels de gestion Open Source annonce que La Poste, l'opérateur postal français, a choisi l'erp

Plus en détail

Plateforme Technologique Innovante. Innovation Center for equipment& materials

Plateforme Technologique Innovante. Innovation Center for equipment& materials Plateforme Technologique Innovante Innovation Center for equipment& materials Le Besoin Centre indépendant d évaluation des nouveaux produits, procédés et services liés à la fabrication des Micro-Nanotechnologies

Plus en détail

SAP Runs SAP Reporting Opérationnel & BI avec HANA et SAP Analytics. Pierre Combe, Enterprise Analytics Juin, 2015

SAP Runs SAP Reporting Opérationnel & BI avec HANA et SAP Analytics. Pierre Combe, Enterprise Analytics Juin, 2015 SAP Runs SAP Reporting Opérationnel & BI avec HANA et SAP Analytics Pierre Combe, Enterprise Analytics Juin, 2015 Agenda SAP Enterprise Analytics qui sommes-nous? Acteur clé de l innovation à SAP Présentation

Plus en détail

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years.

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years. Linja Game Rules 2 players Ages 8+ Published under license from FoxMind Games NV, by: FoxMind Games BV Stadhouderskade 125hs Amsterdam, The Netherlands Distribution in North America: FoxMind USA 2710 Thomes

Plus en détail

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche Pathways for effective governance of the English Channel Prochaines étapes vers une gouvernance efficace de la Manche Next steps for effective

Plus en détail

Appel à Présentations de PMEs. «Workshop on GNSS applications» Toulouse Space Show 2014. En présence de la GSA (European GNSS Agency)

Appel à Présentations de PMEs. «Workshop on GNSS applications» Toulouse Space Show 2014. En présence de la GSA (European GNSS Agency) Appel à Présentations de PMEs «Workshop on GNSS applications» Toulouse Space Show 2014 En présence de la GSA (European GNSS Agency) 1. TOULOUSE SPACE SHOW Le Toulouse Space Show 2014 se tiendra du 30 Juin

Plus en détail

Protection des Données : CUSI, le 27 Mars 2013 Présenté par Patrick Régeasse

Protection des Données : CUSI, le 27 Mars 2013 Présenté par Patrick Régeasse Protection des Données : L archétype du projet paradoxal CUSI, le 27 Mars 2013 Présenté par Patrick Régeasse ToC - Agenda 1 Projet Paradoxal? 2 3 4 Les raisons d un capital risque élevé Les Facteurs Clefs

Plus en détail

Smile Mobile Dashboard

Smile Mobile Dashboard Smile Mobile Dashboard 1. Magento Extension The iphone and Android applications require access to data from your Magento store. This data is provided through an extension, available on Magento Connect

Plus en détail

CURRENT UNIVERSITY EDUCATION SYSTEM IN SPAIN AND EUROPE

CURRENT UNIVERSITY EDUCATION SYSTEM IN SPAIN AND EUROPE CURRENT UNIVERSITY EDUCATION SYSTEM IN SPAIN AND EUROPE 1 st Cycle (1 Ciclo) (I livello) DEGREE (Grado) 240 ECTS (European Credit Transfer System) credits* over four years of university study). The equivalent

Plus en détail

Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information

Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information Darren Cooper Information Management Consultant, IBM Software Group 1st December, 2011 Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information Information

Plus en détail

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES)

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 1 Project Information Title: Project Number: SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 Year: 2008 Project Type: Status:

Plus en détail

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments?

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? THE AALBORG COMMITMENTS IN GENEVA: AN ASSESSMENT AT HALF-TIME 1. City of Geneva in context : key facts 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? 3. The Aalborg Commitments: are they useful

Plus en détail

MATRASUR. Divide trimming cycle times by 4 Réduisez les temps d usinage par 4

MATRASUR. Divide trimming cycle times by 4 Réduisez les temps d usinage par 4 MATRASUR COMPOSITES Divide trimming cycle times by 4 Réduisez les temps d usinage par 4 Obtain high precision and perfect pro cess repetitiveness Obtenez une grande précision et une répétitivité parfaite

Plus en détail

Descriptions des carrousels et lieux

Descriptions des carrousels et lieux Descriptions des carrousels et lieux Programme d apprentissage et de leadership Les 6-8 mai 2015 Hôtel et centre de conférences Sheraton Toronto Aéroport 801, route Dixon Toronto Jeudi 7 mai 2015 13 h

Plus en détail

CONSULTATION PUBLIQUE DE L'IBPT CONCERNANT LA MISE EN ŒUVRE D'UN MODELE COLLECTING POUR LES SERVICES A VALEUR AJOUTEE ET INTERNET

CONSULTATION PUBLIQUE DE L'IBPT CONCERNANT LA MISE EN ŒUVRE D'UN MODELE COLLECTING POUR LES SERVICES A VALEUR AJOUTEE ET INTERNET CONSULTATION PUBLIQUE DE L'IBPT CONCERNANT LA MISE EN ŒUVRE D'UN MODELE COLLECTING POUR LES SERVICES A VALEUR AJOUTEE ET INTERNET INSTITUT BELGE DES SERVICES POSTAUX ET DES TELECOMMUNICATIONS 14 MARS 2001

Plus en détail

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Johannesburg (Afrique du Sud) 4 au 7 mars 2007 Johannesburg (South Africa)

Plus en détail

Technical Capability in SANRAL. Les compétences et capacités techniques du SANRAL. Solutions. Les solutions

Technical Capability in SANRAL. Les compétences et capacités techniques du SANRAL. Solutions. Les solutions Technical Capability in SANRAL Les compétences et capacités techniques du SANRAL Solutions Les solutions 2 3 2007 SANRAL 2007 SANRAL Continuous change Integrated, systemic solutions Global focus Multiple

Plus en détail