Conférence ANTOINE FÉTET 6 février 2013 Peut-on gagner en efficacité dans l enseignement de la grammaire et de l orthographe?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conférence ANTOINE FÉTET 6 février 2013 Peut-on gagner en efficacité dans l enseignement de la grammaire et de l orthographe?"

Transcription

1 Conférence ANTOINE FÉTET 6 février 2013 Peut-on gagner en efficacité dans l enseignement de la grammaire et de l orthographe? Grammaire et orthographe : 2 domaines disciplinaires qui occupent beaucoup de temps Constat : l efficacité n est pas toujours là! Enjeux de la langue : Pour beaucoup d élèves cette entrée est problématique. Enseignants : souvent dans le faire. Or, la langue : ce qu on voit d amblée. Les élèves arrivent à l école avec une acquisition implicite : On va leur parler d une dimension invisible de la langue : la norme, l ensemble des règles, des conventions Différence entre ce qui s entend à l oral et l écrit. Donc, cela s apprend. Les enfants jouent dans la cour. GN au pluriel, marques du pluriel, verbes, accord sujet verbe mais différents accords GN, choix homophones (dans, dent, dents ; cour, court, courts ) Les élèves les plus fragiles n ont aucune idée de ce qu on va leur demander, ils n en perçoivent pas la finalité: La pédagogie : faire en sorte qu ils s y retrouvent! Difficulté majeure : adopter un double point de vue : - Le point de vue de la parole, de la langue en action, qui utilise des savoirs implicites : Savoirs implicites : quelques éléments qu on entend à l oral. - Le pt de vue de la langue, objet d observation, qui demande une décentration par rapport à l usage courant et exige des savoirs explicites. Phénomènes linguistiques : accords Cela demande une attention qui n a rien à voir avec l expérience ordinaire de la langue. Quand ils sont dans les aspects formels, ils en oublient le sens Lorsqu ils sont dans la communication, ils oublient le formel. En quoi la langue pose problème? Ex : Notion de Phrase : qu est-ce que c est? On ne parle pas en faisant des phrases, on parle en faisant des énoncés Le concept de phrase est très flou. Les concepts de l orthographe et de la grammaire sont très abstraits. Les élèves sont mis face à un objet linguistique qui ne fait pas sens. Ex 2 : les langues étrangères La logique de la langue, l arbitraire. Chaque langue est organisée suivant une logique qui lui est propre. On internalise des concepts, des manières de voir des choses totalement dépendantes de la langue dans laquelle ils ont été élevés. Logique interne de la langue. Autre difficulté : la connaissance du système linguistique, langagier Le «bagage langagier» acquis dans le milieu familial, social se heurte avec les conventions de l école et de la langue. La langue : objet social avant d être objet scolaire.

2 Socialement, on est pénalisé. Différence entre usage familiaux et sociaux et la langue attendue à l école est importante. Ecole : permettre à tous les enfants d avoir un usage satisfaisant de la langue. Conceptualisation : Victor et Marion jouent à la marelle. Complément d objet, circonstanciel, complément de verbe, de phrase Victor et Marion jouent à l arrière de la voiture. «Jouer à quelque chose» et «jouer quelque part», ce n est pas la même chose. Différente façon de justifier, d argumenter. Certaines phrases sont complexes. Les chauves-souris chassent la nuit Les premiers rayons du soleil chassent la nuit. Grammaire : beaucoup d élèves restent en surface et ne comprennent rien... Comment les aider à conceptualiser? Avec les élèves c est: - Aller de la tâche au concept : - Dépasser le faire : comprendre que derrière ces activités de surface, il y a des enjeux qu il faut comprendre - Maîtriser des procédures de base pour permettre la mise à distance : cela dégage de l espace attentionnel et donc on peut prendre un peu de distance et se poser les bonnes questions. Programmes 2008 : Orthographe lexicale: Écrire correctement la syllabe finale des noms terminés par ée, té, tié, e muet. On découpe : 1 leçon sur ée, 1 leçon sur té Comment peut-on le faire de manière plus conceptuelle? - Certains mots se terminent par e, pourquoi? Entrée plus par la complexité - Est-ce réellement une question d orthographe lexicale? C est plus grammatical. Pourquoi y a-t-il un e final? - E «marque» du féminin (nom, adj, participe) - Mais aussi «marque» de conjugaison : je crie, il oublie. Il est important de montrer les deux On accumule un certains nombres de règles sans liens entre les règles. Comment aller vers la conceptualisation? Ex : travailler sur les homophones : plutôt que sur des îlots (est/et ) L objectif, c est de faire des continents : les verbes, les déterminants

3 L efficacité : Quelques pistes, quelques idées : 1. Accord du participe passé Il nous a fallu apprendre un grand nombre de règles Est-ce qu on peut y rentrer par une autre voie? Exemple d une procédure qui a le grand avantage d être vraie tout le temps : On utilise la règle suivante : au moment où l on écrit, si l objet dont on parle a déjà été écrit, j accorde systématiquement sinon je n accorde pas. Procédure manipulable par les élèves. Pourquoi cette procédure n est pas rentrée dans notre pratique pédagogique? 2. Organisation des progressions et des programmations. Ex de programmation Ce2 : - présent des verbes du 1 er groupe - Présent du 2 ème groupe - Présent du 3 ème groupe - Avoir, être, faire - Synthèse et évaluation Comment faire autrement : Qu est-ce que je vais mettre comme terminaison?... Il est intéressant d aller les chercher là où ils en sont? 1. Présent : comment choisir entre e, es, s, t? On va essayer de traiter le cas le plus général d emblée : Je dors : je dore ou je dors? Si c est un verbe en er, terminaisons : e, es, e Si ce n est pas un verbe en er, terminaison s, s, t Au présent, trois verbes à bien connaître : être, avoir, aller 2. Au présent quelques cas particulier. Sem Présent : e, es, s, t Présent : être, avoir, aller Présent : ds, d, x, tes Durée des séances 2 fois par semaine : une première séance de découverte (45mn), un deuxième de 30mn On fait des séances de plus en plus courtes : c est très différent de la manière traditionnelle où l on fait 5 fois 1h30.

4 Organiser les apprentissages sur le moyen et le long terme Performance : au bout de 2, 3 fois, les élèves réussissent assez bien Par contre, si on arrête déclin de la performance et on «revient» au niveau initial par un manque d entraînement. D où l importance d organiser sur le moyen et le long terme pour stabiliser la performance : les temps 4, 5, 6 sont importants car c est là qu on stabilise les performances et qu on va vers la conceptualisation. Le retour à la leçon Qu est-ce qu on met derrière? Activité de découverte au cours de laquelle on va découvrir la notion en jeu. L objet, téléguidé par la maître, est de faire découvrir un savoir (rédiger rapidement de manière très abstraite) puis de faire des exercices d application. La compétence est supposée acquise mais en réalité ce savoir-faire n est pas solide et va s étioler rapidement. Proposition : la situation-problème. C est un obstacle qu on ne sait pas franchir. On part exactement de l inverse : c est le flou. Petit à petit on va s entraîner, réitérer les procédures Affiner progressivement la compétence puis dans un dernier temps institutionnaliser le savoir. Ex : CE1 Accord de l adjectif. Pas de situations préalables on propose directement des exercices en situation. On regarde les réponses. Posture de chercheur, posture réflexive : je suis à l école parce qu il y a des enjeux que je ne connais pas, que je vais découvrir. Ce qui est important, c est cette prise de conscience du problème collectif dans la classe. Certains ont mis des s première prise de conscience Organisation d un grand nombre d activité sous la même forme. On complexifie en proposant d autres formes J ai œuvré en allant vers la conceptualisation. Une fois qu on s est entrainé, qu on s est frotté à cette notion, on espère que les élèves ont été vers cette conceptualisation et on institutionnalise. Ex : Accord sujet verbe CE1 Situation symétriques : 2 phrases à construire à partir d une image et d étiquettes (explorateur, observe, lion, l, les) Les lions observent l explorateur / L explorateur observe les lions. Synthèse : pour gagner en efficacité :

5 - Situations dont les élèves ont la maîtrise réelle («on leur passe le bébé!») - Situations qui impliquent le va-et-vient entre sens et forme. - Situations qui comportent un enjeu. - Situations que l on propose souvent, mais à petites doses. Mettre en place des automatismes c est très différent de mettre en place des mécanismes. Mécanisme : s installe d une manière où il n y a pas besoin de réflexion. Automatisme : suppose toujours de la réflexion. Lorsqu on écrit une phrase : Il y a des savoirs et savoir-faire qui s activent + Lexique orthographique Le lexique orthographique ne s occupe pas des règles de grammaire. Quand il y a une double tâche, une grande partie de l espace attentionnel est pris par l une des deux : C est ce qui se passe par exemple lorsqu on demande à un élève d écrire : Une grande partie de son espace attentionnel est pris par le geste d écriture. Les automatismes sont cruciaux : Faute d entrainement, les élèves ne sont pas capables de les mobiliser car ils ne sont pas encore automatisés. S il y a deux notions à aborder avec les élèves au primaire : - Les problèmes de genre et de nombre dans le GN - Les accords sujet/verbe La construction des compétences orthographiques entre cycle 2 et collège. 1 ère étape : intéressante mais souvent «zappée» : Surtout en cycle 2 : compétences analogiques Ex : dès le CP CE1, maman [e] papa vont au cinéma on propose des listes : Un chien et un chat Une pomme et une poire Toi et moi 2 ème étape compétences procédurales Maman [e] papa vont au cinéma On introduit : deux éléments qui s ajoutent : et puis, verbe être, mot invariable 3 ème étape automatisation ou/et récupération Abstraction d une classe de situations X+Y Classe des conjonctions de coordination Bloc mémorisé «Maman et papa» Dès que l enfant est confronté à l écrit, l élève est dans la construction de ce processus. «La belle est la bête» Automatiquement, nous avons envie d aller voir ce qu il y a derrière... Conseils : - Enseigner votre langue avec passion et enthousiasme.

6 - Hiérarchiser vos priorités : élément essentiel dans notre expertise pédagogique.

majuscu lettres accent voyelles paragraphe L orthographe verbe >>>, mémoire préfixe et son enseignement singulier usage écrire temps copier mot

majuscu lettres accent voyelles paragraphe L orthographe verbe >>>, mémoire préfixe et son enseignement singulier usage écrire temps copier mot majuscu conjugaison >>>, L orthographe singulier syllabe virgule mémoire lettres et son enseignement graphie suffixe usage accent ; écrire féminin temps voyelles mot point Renforcer l enseignement de l

Plus en détail

Stage New Delhi octobre 2012

Stage New Delhi octobre 2012 Stage New Delhi octobre 2012 «L école du socle : donner du sens et des contenus à la continuité pédagogique» Enseignement de la langue française École : BO n 3-19 juin 2008 / BO n 1 du 5 janvier 2012 programmes

Plus en détail

mémoire usage accent voyelles de quinze erreurs était de 26 % en 1987, il est aujourd hui de 46 %. Ce sont préfixe

mémoire usage accent voyelles de quinze erreurs était de 26 % en 1987, il est aujourd hui de 46 %. Ce sont préfixe moyenne en 1987 à onze en 2007. majuscu conjugaison >>>, L orthographe singulier syllabe virgule mémoire lettres et son enseignement graphie suffixe usage accent ; écrire féminin temps voyelles mot point

Plus en détail

Verbe et domaine du verbe dans les programmes de 2008

Verbe et domaine du verbe dans les programmes de 2008 Verbe et domaine du verbe dans les programmes de 2008 Maternelle Par le récit d événements du passé, par l observation du patrimoine familier (objets conservés dans la famille...), ils apprennent à distinguer

Plus en détail

APPRENDRE À PARLER ET

APPRENDRE À PARLER ET APPRENDRE À PARLER ET SAVOIR PARLER Corinne Gallet : enseignante ressource TSL L IMPORTANCE DU LANGAGE Le langage est un outil de pensée Le langage est un outil de communication Le langage est un indicateur

Plus en détail

Support de présentation

Support de présentation UNIVERSITÉ D ÉTÉ 20 AOÛT 2010 LOUVAIN-LA-NEUVE Atelier N 1 Une bonne maitrise de la langue, un enjeu du fondamental? Support de présentation utilisé par Christine CAFFIEAUX COMMENT FAIRE UNE BONNE ÉCOLE?

Plus en détail

Grammaire : ce que ça demande à l'enseignant

Grammaire : ce que ça demande à l'enseignant Grammaire : ce que ça demande à l'enseignant Article paru dans le Café Pédagogique en mars 2009 Décortiquer la langue, oui, mais de quel point de vue? Dans sa thèse, Philippe Clauzard revient en profondeur

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

COMMENT PRENDRE EN COMPTE LA COMPETENCE PLURILINGUE ET INTERCULTURELLE

COMMENT PRENDRE EN COMPTE LA COMPETENCE PLURILINGUE ET INTERCULTURELLE COMMENT PRENDRE EN COMPTE LA COMPETENCE PLURILINGUE ET INTERCULTURELLE DANS LES PORTFOLIOS EUROPEENS DES LANGUES Francis Goullier Portfolio européen des langues Maquettes et ressources 1 Comment prendre

Plus en détail

Accompagnement personnalisé 6e

Accompagnement personnalisé 6e éduscol Accompagnement personnalisé 6e Accompagnement personnalisé en 6ème Problème pédagogique : l élève fait des erreurs dans la conjugaison du présent de l indicatif. Compétence 1 : Conjuguer les verbes,

Plus en détail

Prévention, observation et repérage des difficultés en lecture

Prévention, observation et repérage des difficultés en lecture Prévention, observation et repérage des difficultés en lecture Si l esprit qui dit non sait pourquoi il dit non, il a déjà les moyens de définir son prochain oui.» Pierre Gréco Implications pédagogiques

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

1. Cours élémentaire première année

1. Cours élémentaire première année 1. Cours élémentaire première année Le CE1 est la dernière année du cycle 2 (cycle des apprentissages fondamentaux, et le programme de français est lourd. La lecture est à finaliser, la compréhension à

Plus en détail

son sont SON HOMOPHONES LES EXERCICES DE FRANÇAIS DU CCDMD www.ccdmd.qc.ca Homophones grammaticaux de catégories différentes

son sont SON HOMOPHONES LES EXERCICES DE FRANÇAIS DU CCDMD www.ccdmd.qc.ca Homophones grammaticaux de catégories différentes GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES SON HOMOPHONES SONT 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes son sont son : sont : déterminant possessif singulier à la 3 e personne. Il fait partie d

Plus en détail

Les cartes conceptuelles

Les cartes conceptuelles Les cartes conceptuelles Représentations spatiales des concepts Règle de base «le chercheur isole et choisit les concepts pertinents, les hiérarchise par niveaux ordonnés, puis il relie les concepts entre

Plus en détail

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18)

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18) La Fête jusqu où? Niveau B1 Remarque : attention, les supports 1 et 2 ne sont pas dissociables et son à travailler de manière enchaînée. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années

Plus en détail

Homophones grammaticaux de catégories différentes. près prêt

Homophones grammaticaux de catégories différentes. près prêt GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES PRÈS HOMOPHONES PRÊT 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes près prêt près : adverbe. Il indique la proximité dans l espace ou dans le temps. Il a le

Plus en détail

Livret personnel de compétences

Livret personnel de compétences Livret personnel de compétences Grilles de références pour l évaluation et la validation des compétences du socle commun au palier 2 Janvier 2011 MENJVA/DGESCO eduscol.education.fr/soclecommun LES GRILLES

Plus en détail

Catherine Lamboley IEN EG - Christiane Ribat et Dominique Vassal - IEN ET

Catherine Lamboley IEN EG - Christiane Ribat et Dominique Vassal - IEN ET Rénovation de la filière du tertiaire administratif Formation académique institutionnelle 28 mars 2012 Catherine Lamboley IEN EG - Christiane Ribat et Dominique Vassal - IEN ET 1 Rénovation de la filière

Plus en détail

DE LA 5 ème Année Primaire LANGUE AMAZIGHE LANGUE FRANÇAISE

DE LA 5 ème Année Primaire LANGUE AMAZIGHE LANGUE FRANÇAISE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE DIRECTION DE L ENSEIGNEMENT FONDAMENTAL COMMISSION NATIONALE DES PROGRAMMES DE LA 5 ème Année Primaire LANGUE AMAZIGHE

Plus en détail

ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES

ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES référence pour les langues ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES Activités de production et stratégies PRODUCTION ORALE GÉNÉRALE MONOLOGUE SUIVI : décrire l'expérience MONOLOGUE SUIVI : argumenter

Plus en détail

Cours Français d aujourd hui FRA-P104-4. Présecondaire

Cours Français d aujourd hui FRA-P104-4. Présecondaire Cours Français d aujourd hui FRA-P104-4 Présecondaire «[ ] la langue française n est pas fixée et ne se fixera point. Une langue ne se fixe pas. [ ] Toute époque a ses idées propres, il faut qu elle ait

Plus en détail

L enseignant propose alors une reformulation (feedback) en ayant pris le soin de faire évoluer les propositions orales de l élève.

L enseignant propose alors une reformulation (feedback) en ayant pris le soin de faire évoluer les propositions orales de l élève. Usage de tablettes numériques à l'école Proposition de progression Niveau : GRANDE SECTION - MATERNELLE Année scolaire : 2014-2015 Projet général / Objectifs : ALBUMS ECHOS NUMERIQUES Afin de favoriser

Plus en détail

quelque quelque(s) quel(s) que/quelle(s) que quel(s) / quelle(s) qu elle(s)

quelque quelque(s) quel(s) que/quelle(s) que quel(s) / quelle(s) qu elle(s) GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QUELQUE HOMOPHONES QUELQUE(S) QUEL(S) QUE/QUELLE(S) QUE QUEL(S)/QUELLE(S) QU ELLE(S) 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes quelque quelque(s) quel(s)

Plus en détail

Reconnaître une phrase. Reconnaître les types de phrase

Reconnaître une phrase. Reconnaître les types de phrase Reconnaître une phrase Une phrase est une suite de mots qui a un sens. Pour avoir un sens, une phrase doit comporter : o un groupe nominal sujet (GNS) qui indique de qui ou de quoi on parle ; o un groupe

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL GESTION-ADMINISTRATION LES ATELIERS RÉDACTIONNELS

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL GESTION-ADMINISTRATION LES ATELIERS RÉDACTIONNELS BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL GESTION-ADMINISTRATION LES ATELIERS RÉDACTIONNELS Formations académiques Nice 2012 P O U R Q U O Maîtriser la langue française : un gage de réussite Au sein de l organisation

Plus en détail

Une école au Togo, épisode 1/4

Une école au Togo, épisode 1/4 Une école au Togo, épisode 1/4 Thèmes Éducation, formation Concept Ce documentaire présente la situation de l école primaire au Togo. Contenu Pour visionner le documentaire Une école au Togo, allez sur

Plus en détail

Atelier rédactionnel

Atelier rédactionnel Baccalauréat professionnel Gestion - Administration Atelier rédactionnel Exemples de séances réalisées en première et au début de l année de terminale Joëlle PERRETIER & Patrice VIRIEUX Lycée professionnel

Plus en détail

La greffe d organes. - Sensibiliser à l urgence du don d organes. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document

La greffe d organes. - Sensibiliser à l urgence du don d organes. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document La greffe d organes La greffe d'organes n'est pas encore pratiquée dans toutes les régions du monde. Au-delà des obstacles culturels et matériels, cette fiche pédagogique propose de mieux comprendre l'importance

Plus en détail

Pour acquérir et diversifier le vocabulaire Pour commencer à structurer le vocabulaire Isabelle Caron, conseillère pédagogique LILLE 1 Est

Pour acquérir et diversifier le vocabulaire Pour commencer à structurer le vocabulaire Isabelle Caron, conseillère pédagogique LILLE 1 Est BATIR et UTILISER DES IMAGIERS EN CLASSE MATERNELLE Pour acquérir et diversifier le vocabulaire Pour commencer à structurer le vocabulaire Isabelle Caron, conseillère pédagogique LILLE 1 Est Quelques définitions

Plus en détail

Quelle formation professionnelle pour développer des outils linguistiques d intégration?

Quelle formation professionnelle pour développer des outils linguistiques d intégration? Quelle formation professionnelle pour développer des outils linguistiques d intégration? Odile Malavaux et Marie-Christine Clerc-Gevrey IA-IPR langues vivantes Académie de Besançon Place de la compétence

Plus en détail

CORRIGES Plan de la séance

CORRIGES Plan de la séance CORRIGES Plan de la séance 1. Corriges Compréhension écrite 2. Corriges Compréhension orale 3. Corriges Syntaxe 4. Corriges Vocabulaire 5. Corriges Conjugaison 6. Corriges Lecture d'élargissement 7. Corriges

Plus en détail

SEQUENCE I : les Récits d'aventures

SEQUENCE I : les Récits d'aventures Cette séquence inaugurale sur les récits d aventures, a été réalisée par Mme Barbara LEPEU, Certifiée de Lettres Modernes, pour ses élèves de 5 ème du Collège Giono à Orange. Elle précède une lecture en

Plus en détail

L évaluation des compétences. D après V Carette, JM De Ketele IEN Tyrosse G. De Vecchi P Meirieu ien de Tyrosse

L évaluation des compétences. D après V Carette, JM De Ketele IEN Tyrosse G. De Vecchi P Meirieu ien de Tyrosse L évaluation des compétences D après V Carette, JM De Ketele IEN Tyrosse G. De Vecchi P Meirieu ien de Tyrosse Françoise Reale-Bruyat mars 2012 Définir la compétence Une mobilisation et un choix des ressources

Plus en détail

RAPPELS NOTIONNELS MDL89

RAPPELS NOTIONNELS MDL89 COMPETENCES - socle commun : Palier 1: Orthographier correctement des formes conjuguées, respecter l accord entre le sujet et le verbe, ainsi que les accords en genre et en nombre dans le groupe nominal

Plus en détail

Flash Com5 : Duo, doublette ou duette, l important d être à deux pour enseigner deux langues. La duette en école française au Guatemala

Flash Com5 : Duo, doublette ou duette, l important d être à deux pour enseigner deux langues. La duette en école française au Guatemala La duette en école française au Guatemala 1. Le contexte local 2. Les horaires et les enseignants 3. Un dispositif : la duette 4. Objectifs et contenus 5. Bénéfices pour l élève 1 - Le contexte local -

Plus en détail

Le CAPES de LSF. Section langue des signes française. A. Épreuves d'admissibilité. 1 Commentaire dirigé :

Le CAPES de LSF. Section langue des signes française. A. Épreuves d'admissibilité. 1 Commentaire dirigé : Le CAPES de LSF Les inscriptions à la session 2011 du CAPES de LSF (Certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement du second degré) ont lieu entre le 1 er juin et le 13 juillet 2010, avant 17 heures.

Plus en détail

Projet Expairs. Institut Don Bosco Tournai 2013-2014. le 18 février 2014

Projet Expairs. Institut Don Bosco Tournai 2013-2014. le 18 février 2014 Projet Expairs Institut Don Bosco Tournai 2013-2014 le 18 février 2014 La mise en place du projet 2013-14: SAS: ouvert Carnet de liaison : ok Conseils de classes supplémentaires: obtention de l aménagement

Plus en détail

DOCUMENT PRÉPARATOIRE TEST DE FRANÇAIS ÉCRIT SEL CODE LINGUISTIQUE RÉDACTION. Service d évaluation linguistique - TÉLUQ.

DOCUMENT PRÉPARATOIRE TEST DE FRANÇAIS ÉCRIT SEL CODE LINGUISTIQUE RÉDACTION. Service d évaluation linguistique - TÉLUQ. DOCUMENT PRÉPARATOIRE TEST DE FRANÇAIS ÉCRIT SEL CODE LINGUISTIQUE RÉDACTION Septembre 2014 Service d évaluation linguistique - TÉLUQ. Table des matières Renseignements généraux. page 3 I. Première partie

Plus en détail

Vers 2 ans et 6 moins

Vers 2 ans et 6 moins Le développement de l enfant Quelques repères De la naissance à 18 mois : - réagit aux bruits à la naissance - comprend des petites phrases vers 8 mois - - gazouille vers 3 mois - rit aux éclats vers 4

Plus en détail

Le comportement verbal

Le comportement verbal Le comportement verbal Charlotte GAMARD Orthophoniste - Formatrice Colloque Autisme Dijon 1-2 - 3 avril 2015 Plan Historique et définition de l ABA Le courant ABA-VB Les opérants verbaux : définitions

Plus en détail

I/ CONSEILS PRATIQUES

I/ CONSEILS PRATIQUES D abord, n oubliez pas que vous n êtes pas un enseignant isolé, mais que vous appartenez à une équipe. N hésitez jamais à demander des idées et des conseils aux autres collègues (linguistes et autres)

Plus en détail

NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : 1. PRÉSENTATION 2. CONSIGNES DE PASSATION

NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : 1. PRÉSENTATION 2. CONSIGNES DE PASSATION NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : ÉCOLE - COURS PRÉPARATOIRE MAÎTRISE DU LANGAGE RÉALITÉS SONORES DE LA LANGUE, SEGMENTATION DE L ÉCRIT ET DE L ORAL Comparer la longueur de plusieurs

Plus en détail

Vendredi 9 septembre 2005 Classe : BTS MUC 21

Vendredi 9 septembre 2005 Classe : BTS MUC 21 Vendredi 9 septembre 2005 Classe : BTS MUC 21 Prendre contact avec les élèves et expliquer les objectifs du cours. Lire et observer une synthèse de documents Français, les épreuves du BTS, Nathan technique,

Plus en détail

AIDER L ENFANT À APPRENDRE À PARLER AVEC DES JEUX DE SOCIÉTÉ

AIDER L ENFANT À APPRENDRE À PARLER AVEC DES JEUX DE SOCIÉTÉ ASsociation de FOrmation et de REcherche sur le Langage AIDER L ENFANT À APPRENDRE À PARLER AVEC DES JEUX DE SOCIÉTÉ Apprendre à parler L objectif est d aider les enfants de 4 à 6 ans à mieux maîtriser

Plus en détail

Partie IV. Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement

Partie IV. Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement Partie IV Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement Forum santé et environnement 24/11 et 25/11 Pour chaque intervention, notez ce que vous avez retenu. Les addictions : Le don d organes

Plus en détail

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches Niveau C1 Descripteur global Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches La personne peut : comprendre en détail de longs discours et des échanges complexes

Plus en détail

Produire des écrits à l école maternelle

Produire des écrits à l école maternelle Produire des écrits à l école maternelle 1 Compétences attendues en fin d école maternelle (pour activer le lien, appuyer sur la touche Ctrl en même temps q un clic gauche avec la souris) 2 Programmations

Plus en détail

PROGRAMMATION ÉCRITURE LECTURE Mon CP avec Papyrus Manuel + fichier d exercices

PROGRAMMATION ÉCRITURE LECTURE Mon CP avec Papyrus Manuel + fichier d exercices PREMIÈRE PÉRIODE Support : Conte La planète des Alphas Étude du code - a, o, i, u, y, é, e, f, - Combinatoire - m, s, r, l, j, ch, v - Écrire des syllabes. - Écrire des mots. - Écrire une phrase dictée.

Plus en détail

9 e. IVT - International Visual Theatre 7 cité Chaptal 75 009 Paris 01 53 16 18 18 l 01 53 16 18 19 www.ivt.fr l contact@ivt.fr

9 e. IVT - International Visual Theatre 7 cité Chaptal 75 009 Paris 01 53 16 18 18 l 01 53 16 18 19 www.ivt.fr l contact@ivt.fr 9 e IVT - International Visual Theatre 7 cité Chaptal 75 009 Paris 01 53 16 18 18 l 01 53 16 18 19 www.ivt.fr l contact@ivt.fr métro vélib parkings place de Clichy 7 rue Mansart 9 e bus 30-54 Pigalle 68-74

Plus en détail

COURSE D ORIENTATION Construction de savoirs du cycle 1 vers le cycle 3

COURSE D ORIENTATION Construction de savoirs du cycle 1 vers le cycle 3 COURSE D ORIENTATION Construction de savoirs du cycle 1 vers le cycle 3 1. La course d orientation A la manière de SOMMAIRE 2. Spécificité et traitement didactique de l activité 2.1.Définition Essence---

Plus en détail

Sites universitaires de formation de l ESPE de Bretagne Université Rennes 2

Sites universitaires de formation de l ESPE de Bretagne Université Rennes 2 Pour enseigner une langue vivante, il faut passer un concours de recrutement organisé par l Education nationale : un CAPES de langue (Certificat d aptitude au professorat du second degré) pour enseigner

Plus en détail

Séquences langage / utilisation de la tablette numérique. Petite section

Séquences langage / utilisation de la tablette numérique. Petite section Séquences langage / utilisation de la tablette numérique Petite section Ce document présente 3 séquences successives de langage, pour travailler le champ lexical de l alimentation, en lien avec la découverte

Plus en détail

Grammaires formelles, Automates

Grammaires formelles, Automates 1/39 Grammaires formelles, Automates Pierre Zweigenbaum LIMSI, CNRS pz@limsi.fr http://www.limsi.fr/~pz/ 2/39 1 Syntaxe : grammaire, analyse 2 Grammaires formelles Langage et grammaire Grammaires régulières

Plus en détail

John Chatterton détective

John Chatterton détective John Chatterton détective (Exploitation possible) POMMAUX, Ivan. John Chatterton détective. Paris : L École des loisirs, 1998. 1 vol. (Non paginé [36] p.) : ill. en coul. COMPETENCES DE COMMUNICATION Production

Plus en détail

Fiche de programmation annuelle. Trimestres : 1 er, 2 ème et 3 ème. Mois Thème/ Domaine Notion Durée Signature du professeur

Fiche de programmation annuelle. Trimestres : 1 er, 2 ème et 3 ème. Mois Thème/ Domaine Notion Durée Signature du professeur Année scolaire: 2013-2014 Collège des Sœurs des Saints-Cœurs -Tripoli Email :tripoli@sscc.edu.lb Site : www.tripoli.sscc.edu.lb Fiche de programmation annuelle Matière : Français Classe : EB5 Trimestres

Plus en détail

Réussir son entrée en grammaire au CE1

Réussir son entrée en grammaire au CE1 CE1 Réussir son entrée en grammaire au CE1 Françoise Bellanger Aurélie Raoul-Bellanger ISBN : 978-2-7256-3249-0 Retz, 2013 pour la présente édition Direction éditoriale : Sylvie Cuchin Édition : Charlotte

Plus en détail

La détermination en grammaire française : Implications dans la classe du FLE au Nigéria Abayomi Kizito Folorunso Nigeria

La détermination en grammaire française : Implications dans la classe du FLE au Nigéria Abayomi Kizito Folorunso Nigeria La détermination en grammaire française : Implications dans la classe du FLE au Nigéria Abayomi Kizito Folorunso Nigeria Préambule Cet article, inspiré des fautes commises et des questions posées par nos

Plus en détail

ces ses c est s est sais / sait

ces ses c est s est sais / sait GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES CES HOMOPHONES SES C EST S EST SAIS / SAIT 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes ces ses c est s est sais / sait ces : déterminant démonstratif pluriel

Plus en détail

COURS DE LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE (L.S.F.)

COURS DE LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE (L.S.F.) LES COURS PROGRESSIFS À raison de 2 heures par semaine, les lundis, mardis, jeudis ou vendredis, vous avez la possibilité de suivre 2 niveaux (60 heures) dans l année. COURS DE LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE

Plus en détail

BUTS : Découvrir ce qu est un mythe et comment cela se forme. Trouver une explication scientifique confirmant ou infirmant un énoncé.

BUTS : Découvrir ce qu est un mythe et comment cela se forme. Trouver une explication scientifique confirmant ou infirmant un énoncé. Fiche pédagogique Magazine Les Débrouillards Conception: MarieClaire Daneault Septembre 2014 Titre : Mythes ou réalités? Que dit la science de ces croyances? Rubrique : Dossier Pages : 6 à 9 Thème : Croyances

Plus en détail

Mon code d autocorrection 1 er cycle. Est-ce que ma phrase débute par une MAJUSCULE et se termine par un point? J encercle la majuscule et le point.

Mon code d autocorrection 1 er cycle. Est-ce que ma phrase débute par une MAJUSCULE et se termine par un point? J encercle la majuscule et le point. Mon code d autocorrection 1 er cycle Structure de la phrase Est-ce que ma phrase se dit bien en français écrit? Je relis ma phrase. Je fais lire ma phrase par quelqu un. Ponctuation Est-ce que ma phrase

Plus en détail

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI ()

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () I. Se donner une compréhension de ce qu est ou pourrait être le socle. A. Une lecture critique de ces 50

Plus en détail

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES Nom... Prénom... Date de naissance... Note aux parents Le livret personnel de compétences vous permet de suivre la progression des apprentissages de votre enfant à l école et au collège. C est un outil

Plus en détail

Les tâches complexes

Les tâches complexes Les tâches complexes 1) Définition 2) Eléments constitutifs des tâches complexes 3) Tâches complexes des évaluations nationales 2011 4) Tâches complexes différenciées 5) Tâches complexes et difficulté

Plus en détail

PROJET DE L ECOLE ELEMENTAIRE LANGEVIN WALLON 2008 / 2011

PROJET DE L ECOLE ELEMENTAIRE LANGEVIN WALLON 2008 / 2011 1 PROJET DE L ECOLE ELEMENTAIRE LANGEVIN WALLON 2008 / 2011 Les orientations de ce projet d école s inscrivent totalement dans le socle commun des connaissances et des compétences défini par le Ministère

Plus en détail

LIRE POUR EXPRIMER. PAGE 1... Toboggan n 402

LIRE POUR EXPRIMER. PAGE 1... Toboggan n 402 RUBRIQUE TobDOC : Bienvenue à Versailles! (P. 8 à 13) DOMAINES D ACTIVITÉ Lecture Découverte du monde : structuration du temps Langue orale Compréhension Vocabulaire Pratiques artistiques et histoire des

Plus en détail

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Référence : Circulaire n 2010-037 du 25 février 2010 relative au dispositif d'accueil, d'accompagnement et de formation des enseignants

Plus en détail

Patrick Binisti UPEC-IUFM de Créteil Formation ASH Laboratoire Modyco sciences du langage 1

Patrick Binisti UPEC-IUFM de Créteil Formation ASH Laboratoire Modyco sciences du langage 1 sciences du langage 1 Comment l enfant acquiert la parole? sciences du langage 2 Partie I 1. Comment l enfant acquiert la parole? Partie II 2. A quel moment du processus d acquisition de la parole intervient

Plus en détail

Le problème C est le problème. Sommaire. Des problèmes Quels problèmes? 24/01/11 RÉSOUDRE UN PROBLÈME DE PHYSIQUE UN VRAI CASSE- TÊTE?

Le problème C est le problème. Sommaire. Des problèmes Quels problèmes? 24/01/11 RÉSOUDRE UN PROBLÈME DE PHYSIQUE UN VRAI CASSE- TÊTE? Le problème C est le problème 2 RÉSOUDRE UN PROBLÈME DE PHYSIQUE UN VRAI CASSE- TÊTE? «Ne me dite pas que ce problème est difficile. S il n était pas difficile, ce ne serait pas un problème!» Ferdinand

Plus en détail

LE PLAISIR D APPRENDRE POUR APPRENDRE

LE PLAISIR D APPRENDRE POUR APPRENDRE Ville-École-Intégration, n 119, décembre 1999 LE PLAISIR D APPRENDRE POUR APPRENDRE Jean-Pierre ARCHAMBAULT (*) Les TICE favorisent le travail collectif et aident au travail individuel, ont l attrait de

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE Programme de la formation Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE o 36 h pour la préparation à l'épreuve écrite de français Cette préparation comprend : - un travail sur la discipline

Plus en détail

eduscol Ressources pour faire la classe à l'école Aide à l'évaluation des acquis des élèves en fin d'école maternelle Évaluation à l'école

eduscol Ressources pour faire la classe à l'école Aide à l'évaluation des acquis des élèves en fin d'école maternelle Évaluation à l'école eduscol Ressources pour faire la classe à l'école Évaluation à l'école Aide à l'évaluation des acquis des élèves en fin d'école maternelle Découvrir le monde Extraits du document intégral. La pagination

Plus en détail

Développer des compétences par le biais de tâches

Développer des compétences par le biais de tâches Stage de Michelle Soumier et Marylène Lebel des 02 et 03 mars 2006 Développer des compétences par le biais de tâches Le Plan de rénovation des Langues prévoit une mise en place du cadre Européen Commun

Plus en détail

Qu est-ce qu une problématique?

Qu est-ce qu une problématique? Fiche méthodologique préparée par Cécile Vigour octobre 2006 1 Qu est-ce qu une problématique? Trois étapes : 1. Définition de la problématique 2. Qu est-ce qu une bonne problématique? 3. Comment problématiser?

Plus en détail

Définition intuitive. Qu est ce que ça signifie pour les acteurs?

Définition intuitive. Qu est ce que ça signifie pour les acteurs? Les pratiques de partenariats interdisciplinaires: vers une (re)connaissance mutuelle Journées du CISME - 21 octobre 2010 Définition intuitive Qu est-ce qu un partenariat pluridisciplinaire? Un processus

Plus en détail

Thèmes et situations : Renseignements et orientation. Fiche pédagogique

Thèmes et situations : Renseignements et orientation. Fiche pédagogique Ressources pour les enseignants et les formateurs en français des affaires Activité pour la classe : CFP Crédit : Joelle Bonenfant, Jean Lacroix Thèmes et situations : Renseignements et orientation Objectifs

Plus en détail

Projet de programmes pour les cycles

Projet de programmes pour les cycles Projet de programmes pour les cycles Dossier de presse 1 Table des matières Un apprentissage progressif et cohérent 5 L architecture des nouveaux programmes 6 Les trois nouveaux cycles de la scolarité

Plus en détail

Darme, Anouk. Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education (FPSE) Université de Genève anouk.darme@unige.ch. Schneuwly, Bernard

Darme, Anouk. Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education (FPSE) Université de Genève anouk.darme@unige.ch. Schneuwly, Bernard 8 (2014) De la «crise du français» à la rénovation de l enseignement de la langue maternelle : Transformation des contenus théoriques et didactiques dans les manuels de grammaire genevois (1916-1979) Darme,

Plus en détail

CE QUE PARCE QUE 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes

CE QUE PARCE QUE 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES PAR HOMOPHONES CE QUE PARCE QUE 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes par ce que parce que par ce que : préposition par suivi du pronom démonstratif

Plus en détail

Diapo 1. Objet de l atelier. Classe visée. Travail en co-disciplinarité (identité et origine académique des IEN)

Diapo 1. Objet de l atelier. Classe visée. Travail en co-disciplinarité (identité et origine académique des IEN) COMMENTAIRE Séminaire national Réforme de la série Gestion-administration Lyon 10 et 11 mai 2012 Vendredi matin Martine DECONINCK (IEN EG), Michèle SENDRE (IEN L), Isabelle VALLOT (IEN EG) Diapo 1. Objet

Plus en détail

1. Les tests passés lors de la Journée Défense et Citoyenneté (JDC)

1. Les tests passés lors de la Journée Défense et Citoyenneté (JDC) LES JEUNES FACE A L ECRIT UN NOUVEAU DISPOSITIF D EVALUATION MASSIVE DE LEURS PERFORMANCES EN LECTURE Thierry Rocher* * DEPP, thierry.rocher@education.gouv.fr Mots-clés : illettrisme, test automatisé,

Plus en détail

Des nouveaux programmes pour les cycles 2 et 3 à la rentrée 2015 : les propositions du SNUipp-FSU

Des nouveaux programmes pour les cycles 2 et 3 à la rentrée 2015 : les propositions du SNUipp-FSU Des nouveaux programmes pour les cycles 2 et 3 à la rentrée 2015 : les propositions du SNUipp-FSU Les nouveaux programmes pour l'école élémentaire doivent fixer des objectifs clairs, ambitieux et permettre

Plus en détail

Assises universitaires de français Moscou, 6 au 8 novembre 13 Université d Etat de la Région de Moscou. Introduction

Assises universitaires de français Moscou, 6 au 8 novembre 13 Université d Etat de la Région de Moscou. Introduction Assises universitaires de français Moscou, 6 au 8 novembre 13 Université d Etat de la Région de Moscou Atelier : Concevoir un programme de préparation à l'insertion universitaire, Alain Koenig, directeur

Plus en détail

une autruche la banquise un pompier une vague un poisson la fumée un savon une voiture un tiroir la gare un car un anorak une mandoline

une autruche la banquise un pompier une vague un poisson la fumée un savon une voiture un tiroir la gare un car un anorak une mandoline Fiche 1 Lecture orale 1 Je lis les lettres. c d q t g k s f v z b u è é e h c n k l m u b v S Z Q V T N C D O L P R 2 Je lis des mots outils. dessus dessous devant derrière qui que nous vous mon son pourquoi

Plus en détail

MEEF Anglais-Lettres (site de Metz)

MEEF Anglais-Lettres (site de Metz) MEEF Anglais-Lettres (site de Metz) contact : alain.culliere@univ-lorraine.fr Le master MEEF 2D (master des métiers de l éducation, de l enseignement et de la formation, second degré) anglais-lettres est

Plus en détail

Projet de programme pour le cycle 3

Projet de programme pour le cycle 3 Projet de programme pour le cycle 3 9 avril 2015 Mise à jour du 15 avril Avant-propos La commande ministérielle Par une lettre au Président du Conseil supérieur des programmes datée du 4 décembre 2013,

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

Préparer les lycéens au français universitaire

Préparer les lycéens au français universitaire Préparer les lycéens au français universitaire Journées pour le Français - Yannick Hamon Professeur de F.L.E à la SSLMIT, à la faculté des Sciences Politiques Université de Bologne (Forli) Professeur de

Plus en détail

La dyspraxie visuo-spatiale

La dyspraxie visuo-spatiale 1 La dyspraxie visuo-spatiale 2 Définition Dyspraxie visuo-spatiale Introduction La plus fréquente des dyspraxies Association d un trouble du geste de nature dyspraxique et d un trouble visuo-spatial Pathologie

Plus en détail

Pour un usage plus sûr du téléphone portable

Pour un usage plus sûr du téléphone portable Pour un usage plus sûr du téléphone portable On commence tout juste à en parler : l utilisation du portable comporte des risques pour la santé. Pour tenter de les réduire, le Criirem (Centre de recherche

Plus en détail

Programme de formation Communiquer dans une langue étrangère ANGLAIS

Programme de formation Communiquer dans une langue étrangère ANGLAIS Programme de formation Communiquer dans une langue étrangère ANGLAIS Le programme est adapté lors du positionnement précédant l action de formation. Il est alors soumis à l AGEFOS PME pour accord. Intitulé

Plus en détail

Document d aide au suivi scolaire

Document d aide au suivi scolaire Document d aide au suivi scolaire Ecoles Famille Le lien Enfant D une école à l autre «Enfants du voyage et de familles non sédentaires» Nom :... Prénom(s) :... Date de naissance :... Ce document garde

Plus en détail

Fiche Pédagogique Le Petit Prince. Nom : Prénom : Date :

Fiche Pédagogique Le Petit Prince. Nom : Prénom : Date : TICE Objectifs : situer un événement dans une période précise de l histoire, localiser un endroit. Compétences : trouver des réponses valides en s aidant d un support donné. 1. Lis la dédicace du livre,

Plus en détail

Ecrire en classe. Chantal Rouilleault Circonscription de Saint Fons 30 septembre 2009

Ecrire en classe. Chantal Rouilleault Circonscription de Saint Fons 30 septembre 2009 Ecrire en classe Chantal Rouilleault Circonscription de Saint Fons 30 septembre 2009 Ecrire, ça sert à Communiquer (à distance) Mémoriser, garder une trace Construire du sens Planifier Problème à résoudre

Plus en détail

Table des matières. Intégration linguistique, scolaire et sociale. Présentation de la discipline... 1

Table des matières. Intégration linguistique, scolaire et sociale. Présentation de la discipline... 1 Table des matières Présentation de la discipline.............................. 1 Relations entre le programme d intégration linguistique, scolaire et sociale et les autres éléments du Programme de formation...

Plus en détail

Compréhension de l oral

Compréhension de l oral 1 DOCUMENT RÉSERVÉ AUX CORRECTEURS CORRIGÉ ET BARÈME Compréhension de l oral 25 points Dans les épreuves de compréhension écrite et orale, l orthographe et la syntaxe ne sont pas prises en compte sauf

Plus en détail

Des souvenirs, des émotions... Les maisons dans lesquelles nous avons vécus en recellent. Bénabar l'exprime en chanson, et dans son vidéo clip.

Des souvenirs, des émotions... Les maisons dans lesquelles nous avons vécus en recellent. Bénabar l'exprime en chanson, et dans son vidéo clip. Des souvenirs, des émotions... Les maisons dans lesquelles nous avons vécus en recellent. Bénabar l'exprime en chanson, et dans son vidéo clip. Niveaux : A2 à B2 Public : adolescents / adultes Objectif

Plus en détail

Stage individuel et dossier technologique. Baccalauréat technologique STAV

Stage individuel et dossier technologique. Baccalauréat technologique STAV Stage individuel et dossier technologique Baccalauréat technologique STAV Stages Rappel : les stages 8 semaines dont 6 semaines prises sur la scolarité Stage individuel 5 semaines en entreprise ou organisme

Plus en détail