Etude sur la recherche de stationnement en voirie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etude sur la recherche de stationnement en voirie"

Transcription

1 MASTER TRANSPORT ET DEVELOPPEMENT DURABLE Etude sur la recherche de stationnement en voirie Rapport COSMI, modèle de SmartGrains 24 juin 2012 Réalisé par : Rodrigo NAKAMA Badabouwè ALAWI Encadré par : Fabien LEURENT Virginie BOUTUEIL L innovation dans l information des offres de mobilité est encore jeune et la recherche de stationnement est un domaine en pleine exploration. Le but de ce travail est de réaliser un business model sur la recherche de places de stationnement sur voirie pour la ville de Paris en d inspirant de l expérience de SmartGrains au niveau de la collectivité d Issy-les-Moulineaux.

2 Table des matières 1. Contexte Problématique et revue de la littérature Le projet pilote SFpark à San Francisco Les caractéristiques du projet SFpark Les bénéfices du projet SFpark Objectif de l étude Description générale du système étudié Les informations fournies par l entreprise Informations générales Modèle d affaires Acteurs privés Collectivités locales Services de SmartGrains à la collectivité Projet pilote à Issy les Moulineaux Analyse économique Hypothèses générales Coûts Charges fixes Charges variables Revenus Scénario de base Sensibilité par rapport aux hypothèses prises Sensibilité par rapport à la part de marché initiale Sensibilité par rapport au prix du service facturé à la collectivité Sensibilité par rapport au taux de croissance Récapitulatif des sensibilités Propositions d améliorations Paiement automatique/aide à la verbalisation - RFID Fonctionnement Chargement de véhicules électriques Equilibrage entre offre et demande de stationnement

3 Sources Annexe A Mail de Mr. Puech (fondateur de SmartGrains) Table de figures Figure 1 : Tarification du stationnement à Paris [9]... 3 Figure 2 : Spirale du stationnement [15]... 5 Figure 3 : Dispositif technique du système ParkSense de SmartGrains... 8 Figure 4 : Scénario de base Figure 5 : Sensibilité par rapport à la part de marché initiale Figure 6 : Sensibilité par rapport au prix du service Figure 7 : Sensibilité par rapport au taux de croissance

4 1. Contexte Le nombre de places de stationnement sur voirie à Paris est estimé à [17]. La tarification du stationnement en voirie est définie par zone et le prix augmente au fur et à mesure qu on s approche du centre. Figure 1 : Tarification du stationnement à Paris [9] Un système d information en temps réel qui fournit l information à l usager lui permet de réduire son temps de recherche, ce qui réduit son stress et lui fait économiser son carburant. Pour la collectivité, un tel système lui permet d augmenter ses recette en valorisant les places disponibles et en évitant les fraudes grâce un système qui permet de faire un paiement automatique. Elle gagne aussi en termes de qualité de l air. 2. Problématique et revue de la littérature 1 1 Les informations sur les systèmes de stationnement sont peu développées. La plupart des informations que nous avons recueillies viennent du Web. Le site de SmartGrains (http://www.smartgrains.com/), nous a renseignés sur les détails du fonctionnement de son système. Aussi, à partir d un rapport sur le «Panorama de l Information sur le Stationnement» [14], élaboré à l occasion du congrès international ATEC-ITS du 2 février 2012, nous avons pu cerner les différentes problématiques liées au stationnement et les solutions innovantes qui sont disponibles actuellement. 3

5 Trouver une place de stationnement dans une grande agglomération n est pas une chose évidente. Environ un tiers du trafic dans les grandes villes est lié à la recherche des places de stationnement, selon une étude faite par le professeur de planification urbaine Donald Shoup (Université de Californie) [11]. Il a estimé par ailleurs que les motoristes qui cherchent une place de stationnement dans une région d environ 15 quartiers à Los Angeles parcourent km par an, ce qui équivaut à quatre voyages à la lune [12]. Rien qu à Paris la mise en place d un système intelligent de recherche de stationnement pourrait faire gagner à la collectivité 2 millions de tonnes de CO 2 par an [13]. Sur le plan économique, d après l entretien que nous avons eu avec l entreprise SmartGrains, 10% du stationnement sur voirie à Paris n est pas payé. Donc, ce nouveau système pourrait faire gagner par heure sur les places en voirie parisiennes, avec un tarif horaire moyen de 2,5. Le marché de systèmes de recherche de stationnement est très nouveau et compte pour l instant avec peu d entreprises. Sur le territoire français, l on peut citer les entreprises suivantes : SmartGrains à Paris, Lyberta à Toulouse et Parkeon à Lyon. Cependant, les concurrents de SmartGrains se basent sur une technologie filaire, de difficile installation si comparé avec l offre de SmartGrains, qui est sans fil. Aussi, un projet pilote est en cours de réalisation aux USA qui intègre la recherche des places dans un système de gestion globale de stationnement. Nous donnerons quelques détails sur le principe de ce projet pilote dans le chapitre «Le projet pilote SFpark à San Francisco». Par ailleurs, SARECO, un bureau d étude en ingénierie de stationnement, a mené une recherche [15] dans le cadre du PREDIT 2, pour le compte de l ADEME, permettant de préciser les enjeux liés à la recherche d une place sur voirie. Dans leur étude ils montrent qu au fur et à mesure qu un automobiliste cherche une place de stationnement, il élargit progressivement son cercle de recherche et qu en deçà de 15 minutes la distance au lieu de destination est en moyenne inférieure à 200 m. Lorsque l usager dépasse 15 minutes de recherche, la distance augmente très rapidement et peut être supérieure à 0,5 km. Par exemple, pour une recherche de 45 minutes à Lyon, on atteint une distance de 0,55 km. Ils affirment aussi qu à Paris, selon le Plan de Déplacements Urbains (PDU) de la région Ile de France, la suppression des temps de recherche permettait d atteindre et même dépasser l objectif de réduction de 5% de la circulation dans la ville. 2 Programme de recherche et d innovation dans les transports terrestres. C est en collaboration avec l ADEME, l INRETS et d autres organismes gouvernementaux. 4

6 Figure 2 : Spirale du stationnement [15] L étude montre aussi qu un usager à Paris en zone commerciale prend en moyenne 10 min. pour trouver une place de stationnement. Cependant, à Londres, dans le quartier de Westminster, le temps de recherche sur voirie a été supprimé grâce à un système de péage urbain associé à une forte surveillance, des amendes sévères qui peuvent aller jusqu à 130 et à une augmentation des tarifs de stationnement en voirie. Toutefois, un tel système de péage urbain a des effets très négatifs comme la création d une ségrégation sociale Le projet pilote SFpark à San Francisco SFpark est un projet pilote à San Francisco qui teste un nouveau système de gestion de stationnement sur places en voirie et places distribués parmi 15 parkings. Pour avoir une idée de l étendue de l offre pilote de SFPark, le marché de places de stationnement à San Francisco compte avec un total de places en voirie et d un total de 20 parkings. Ce projet est financé par le gouvernement fédéral nord-américain et piloté par la San Francisco Municipal Transportation Agency (SFMTA). Cette phase de tests est prévue pour durer jusqu en été Les caractéristiques du projet SFpark Le projet va permettre d ajuster en temps réel les tarifs de stationnement en fonction de la demande local par place de stationnement, dans chaque espace de stationnement payant à San Francisco. Les objectifs sont les suivants: Avoir une approche cohérente, simple, et transparente de fixation des tarifs des compteurs. 5

7 L'utilisation de ces tarifs sensibles à la demande devrait permettre de faire des rabais en hors-pointe, pour aider à gérer la congestion, améliorer la fluidité de la circulation, et atteindre d'autres avantages liés au transport. Atteindre des niveaux visant à réduire le stationnement en double file et la circulation engendrée par la recherche de places. Dans les zones pilotes SFpark, les tarifs des parcmètres varient en fonction de l'heure de la journée et du jour de la semaine, et les taux sont ajustés au fil du temps en réponse à la demande. Les taux sont ajustés en utilisant des données d'occupation à partir de capteurs de stationnement installés dans la plupart des places de stationnement sur voirie dans les zones pilotes SFpark. San Francisco Municipal Transportation Agency (SFMTA) est la seule institution qui gère les le stationnement sur voirie, le stationnement en garage et tous les projets liés au stationnement, différemment à ce qui se fait dans certaines villes où il y a plusieurs acteurs pour gérer l offre de stationnement. Le projet prévoit aussi d utiliser les données de paiement pour déterminer le taux d occupation des places en voirie, ce qui permettra de faire des ajustements de la tarification en fonction de la demande sur les places de stationnement qui n ont pas de capteurs Les bénéfices du projet SFpark SFpark optimise l'utilisation des ressources de stationnement existantes. Les bénéficiaires sont les cyclistes, les piétons, propriétaires d'entreprises, résidents et visiteurs qui voient s'améliorer leur qualité de vie. Ce projet permet de trouver et de payer le stationnement plus rapidement et plus facilement. Les conducteurs peuvent avoir l'accès en temps réel à des informations sur la disponibilité de stationnement, en utilisant l Internet ou son Smartphone. Des facilités de paiement rendent le stationnement plus pratique et avec moins de contraventions de stationnement. Cela permet aussi d augmenter la vitesse commerciale des bus en diminuant le stationnement en double file et la congestion. Les piétons et les cyclistes ont vu leur sécurité augmenter (moins d accidents). Et, finalement, une ville moins encombrée permet de mieux profiter des commerces et services. 3. Objectif de l étude Le domaine du stationnement est un marché très peu développé et l innovation dans la recherche des places de stationnement est encore embryonnaire. Notre étude va porter sur la viabilité économique du service de recherche de places de stationnement en voirie, proposé 6

8 par la startup SmartGrains, qui est en phase de test technique à Issy les Moulineaux, dans le cadre d un projet pilote. SmartGrains offre aussi un service de recherche de place en parkings privés (par exemple, des parkings en centre commercial), mais nous avons décidé de ne pas étudier cette offre, une fois que ce service est beaucoup plus mature que le service de recherche de place en voirie et, donc, il possède déjà un business model bien développé, avec peu de marge d amélioration. Donc, le projet pilote mené à Issy les Moulineaux nous sert de territoire de référence et d expérimentation pour une étude de cas qui sera extrapolée à Paris. Nous allons faire une étude sur la viabilité économique du service sur voirie et proposer des améliorations pour rentabiliser davantage le service. 4. Description générale du système étudié La solution technologique qu utilise SmartGrains pour la gestion du stationnement s appelle ParkSense et est fondée sur les composants suivants [10] : Les capteurs sans fils installés sur les places de stationnement Ces capteurs ont pour la tâche de détecter la présence du véhicule à travers la variation du champ magnétique terrestre provoquée par les matériaux ferreux des véhicules. Ces capteurs fonctionnent avec des batteries d une autonomie de 5 ans et n ont pas besoin d une alimentation électrique extérieure. Ils sont de très basse consommation d énergie, car ils «dorment» la plupart du temps et ne se réveillent que pendant quelques millisecondes par seconde. Les capteurs se communiquent entre eux, dans un réseau maillé, avec une distance maximale entre deux capteurs de 40 m. Les passerelles Disposant d un boitier pour chaque centaine de places de stationnement, les passerelles sont alimentées par panneau solaire. Leur rôle est de collecter, synchroniser et transmettre au serveur central toutes les informations recueillies par les capteurs sur la disponibilité des places. Application mobile L application mobile de ParkSense est installée sur les téléphones par les utilisateurs et permet d indiquer en temps réel le nombre de places libres ainsi que leur emplacement. Avec le GPS, elle guide les usagers jusqu aux places libres en utilisant des couleurs vert, orange et rouge pour indiquer le niveau de disponibilité de chaque tronçon de rue. Interface web 7

9 L interface web de ParkSense donne au gestionnaire du stationnement l accès aux informations suivantes : le taux d occupation dans différentes zones (sous forme de valeurs absolues, de pourcentages et de graphiques), les tendances de remplissage par zone, le nombre en temps réel de places libres ou occupées, la durée de stationnement sur chaque place occupée, le temps moyen de stationnement par place, les taux de rotation journaliers, l état des afficheurs, le niveau des batteries de chaque capteur. Aussi, le système fournit des prévisions journalières de demande de stationnement pour pouvoir mieux gérer les ressources. Le système émet une alerte en cas de demande anormale. L autre avantage est qu il permet de visualiser des statistiques historiques par périodes, par zones ou niveaux et par type de places, consultables sous forme de cartes, de tableaux ou de graphiques. Panneaux lumineux (pour les parkings privés) Ces panneaux permettent de donner les informations de disponibilité de places aux usagers et guident l usager jusqu à la place libre. Le schéma suivant montre le dispositif technique du système ParkSense. Figure 3 : Dispositif technique du système ParkSense de SmartGrains 8

10 5. Les informations fournies par l entreprise Ce chapitre est consacré au compte rendu des informations que nous avons recueillies auprès de Mr. PUECH, fondateur de SmartGrains, lors d un entretien que nous avons eu le 24 mai Après cet entretien, Mr. PUECH nous a aussi envoyé par mail (Annexe A) l éclaircissement de quelques points qui n ont pas pu être précisés lors de l entretien Informations générales Pour la construction des capteurs utilisés dans le système, SmartGrains fait appel à une usine en Chine, qui construit la partie mécanique du capteur, et une usine en Normandie, qui construit la partie électronique du capteur. L effectif actuel de l entreprise est constitué de 10 personnes, dont 7 travaillant dans les opérations techniques et 3 commerciaux Modèle d affaires Le modèle d affaires de SmartGrains se base sur deux types de contrats : pour les collectivités locales et pour les acteurs privés Acteurs privés Le premier type de contrat est avec les acteurs privés, comme les centres commerciaux, aéroports etc. Un client clé de SmartGrains est le groupe Unibail-Rodamco, qui a fait appel à SmartGrains pour équiper les places du centre commercial Velizy 2 avec le système ParkSense. L offre de SmartGrains aux acteurs privés fonctionne comme un produit clé en main, c est-à-dire, les acteurs privés commandent à SmartGrains un produit bien défini, selon un cahier de charges spécifique, et SmartGrains a un délai imparti pour rendre au client le produit commandé. Aussi, pour la manutention du système, le client paie chaque année à SmartGrains environ 5% du prix du produit clé en main vendu. 9

11 Collectivités locales Le deuxième type se fait avec les collectivités. C est un contrat de type concession, où la collectivité concède les places de stationnement dans la voirie, tandis que SmartGrains investit dans l achat et l installation du matériel en collaboration avec d autres entreprises (qui font, par exemple, la signalisation et la peinture). Ainsi, SmartGrains garde la propriété des équipements installés et la collectivité paie pour les services de SmartGrains Services de SmartGrains à la collectivité Les services de SmartGrains à la collectivité seront les suivants : Service de guidage des motoristes aux places libres. Ce service engendra les bénéfices suivants : o Réduction du trafic, à cause de la diminution du temps de recherche d une place libre o Amélioration de la circulation des bus, à cause de la diminution du taux d arrêts en double file. o Diminution du taux d accidents avec cyclistes, parce que les motoristes seront moins distraits par la recherche d une place libre en voirie et, donc, ils feront plus d attention aux cyclistes. Service de verbalisation/paiement automatique o Ces services ne sont pas encore conçus. Donc, nous allons proposer quelques solutions dans le chapitre «Propositions d améliorations». Le modèle de facturation de ces services sera détaillé au chapitre «Analyse économique», sous-chapitre «Revenus» Projet pilote à Issy les Moulineaux SmartGrains mène un projet pilote à Issy les Moulineaux pour tester le côté technique de sa solution pour la recherche de places en voirie. Le nombre de places équipées avec le système ParkSense reste très limité (environ 100 places, réparties sur 3 rues). Donc, un test fonctionnel du système n est pas encore possible. Ce projet n est pas facturé à la ville puisque l installation a bénéficié d une subvention de qui a couvert les coûts de production du matériel, de la main d œuvre et du suivi. Le coût de revient (production du matériel et les coûts d installation) d une place se situe entre 100 et

12 6. Analyse économique 6.1. Hypothèses générales Pour notre analyse économique, nous avons considéré un taux d inflation de 2% pour les prochaines années, puisque pendant l année 2011 ce taux a été approximativement de 2% [2]. Ainsi, nous avons considéré que les charges comme loyer, eau et électricité, ainsi que le prix facturé au client, vont évoluer conforme ce taux d inflation. Vu qu il s agit d un projet innovant, à fortes incertitudes et risques, mais qui concerne un service très reconnue par différents prix d innovation [16], nous avons considéré un taux d actualisation de 15%. Impôts sur revenu : 33,33% [4]. Nombre de place à Paris : [17] Coûts Charges fixes Location d un bureau au 9ème arrondissement : [5]. Eau : Nous avons estimé une consommation de 10 litres par personne par jour, ce qui revient à approximativement 84,90 par an, pour un prix de 2,83 par m 3. Electricité : Nous avons considéré un abonnement d'un an, pour une puissance de 36 kw, au 9ème arrondissement de Paris : 651,29 par an Charges variables Coûts par place et par an Matériaux et installation : 125 [Annexe A] Durée de vie d équipement de 5 ans. Cette durée de vie a été choisie car c est une valeur raisonnable pour des composants électroniques. Les batteries ont aussi une durée de vie de 5 ans [6]. Ainsi, le coût d une place amorti sur 5 ans revient à 25 par place et par an. Nous avons considéré un taux de défaillance approximativement nul, puisque chaque unité (matériel et logiciel) est testée individuellement par le fournisseur (certifié ISO 9001) sur plus de 60 points-fonctions avant d être livrée à Smart Grains [10]. 11

13 Coûts de personnel Mr. Aymeric nous a informés lors de l entretien qu il y a 10 employés dans l entreprise, dont 7 dans la partie technique et 3 dans la partie commerciale. Donc, nous avons imaginé l équipe suivante : Un chef de projet MOA se charge du projet de la partie mécanique, en relation avec l usine en Chine qui la produit, et du projet de la partie électronique, en relation avec l usine en Normandie. Un autre chef de projet se charge du projet de la partie logiciel qui va être embarquée dans le circuit électronique du capteur. Le développement de la partie logiciel est assuré par 2 ingénieurs. 3 techniciens assurent les tâches techniques comme installation et dépannage des équipements. 3 commerciaux assurent les relations avec les clients. Nous avons considéré les salaires suivants [1] : Chef de projet MOA : / an Chef de projet informatique : / an Commercial : / an (Ingénieur commercial) Ingénieur informatique : /an (Ingénieur développeur) Technicien : /an (Technicien de maintenance / Mise en service) 6.3. Revenus Comme mentionné auparavant, dans le modèle d affaire destiné aux collectivités locales, SmartGrains couvrira les coûts d achat et d installation de matériel pour chaque place équipée avec le système ParkSense. En contrepartie, la collectivité paiera uniquement pour les services de SmartGrains. Cependant, le modèle de facturation pour ces services n est pas encore au point. Donc, nous proposons le modèle suivant : La collectivité paiera à SmartGrains un pourcentage des revenus obtenus avec chaque place de stationnement équipée avec le système ParkSense. De cette façon, SmartGrains aura un revenu stable et le montant payé par la collectivité sera cohérent avec la valeur apportée par la solution de SmartGrains. 12

14 Pour visualiser combien la ville de Paris serait prête à payer par les services de Smart Grains, nous avons considéré que 10 % des automobilistes ne paient pas son stationnement (comme affirmé par Mr. Puech lors de l entretien), ce qui correspond au montant de 485,76 par place et par an 3. Avec le système ParkSense (associés aux services de verbalisation/paiement automatique, qui seront discutés dans le chapitre «Propositions d améliorations»), la collectivité peut toucher ces 10% de stationnements impayés. Donc, elle serait prête à payer jusqu à 485,76 par place et par an pour équiper les places en voirie avec le système ParkSense. Ainsi, nous avons choisi de proposer à la collectivité un prix qui correspond à 5,5% du revenu de la collectivité avec stationnements, ce qui correspond à 267,17 par place et par an. La sensibilité du revenu par rapport à ce choix de prix va être étudiée au chapitre «Sensibilité par rapport aux hypothèses prises» Scénario de base Dans un scénario où la part de marché initiale est égale à 1%, le taux de croissance pour les 5 années égal à 30% et le prix facturé au client de 5,5% du revenu acquis par la collectivité avec les places de stationnement en voirie (ce qui correspond à un prix de 267,17 par place et par an), nous arrivons aux résultats suivants : 3 Dans ce calcul, nous avons considéré un prix moyen de stationnement de 2,40 / heure correspondant au prix du stationnement de la zone 2 de Paris [9], une occupation moyenne de 8 heures par jour (puisque les places de stationnement à Paris ont un taux d occupation très haut) et 253 jours ouvrables par an. 13

15 Figure 4 : Scénario de base VAN : ,18 TIR : 46% Nous avons choisi une part de marché initiale de seulement 1%, qui correspond à 1600 places, parce que probablement la ville de Paris ne va pas concéder toutes les places disponibles pour l exploitation de Smart Grains. L ouverture du marché parisien de places de stationnement en voirie aux services de recherche de places doit se faire progressivement, avec peut-être la participation de plusieurs entreprises concurrentes. Avec ce part initial et le taux de croissance de 30% par an, nous arrivons en 2017 à une part de marché de 3,7%, soit 5941 places, ce qui est toujours raisonnable. A l année 2014, il y a un moindre profit à cause des embauches de nouveaux personnels pour assurer la croissance de l activité, qui aurait cru environ 70% par rapport à En général, les décroissances de profit correspondent aux moments où l entreprise a augmenté fortement ses effectifs, qui sont dans la majorité des cadres, ce qui est cohérent au marché de services de haute technologie, qui nécessite d une main d œuvre très qualifiée Sensibilité par rapport aux hypothèses prises Nous avons calculé la sensibilité de la valeur actuelle nette (VAN) des résultats financiers, pour les 5 prochaines années, par rapport aux hypothèses suivantes : Part de marché initiale = 1% Prix du service vendu à la collectivité = 5,5% du revenu avec les parkings en voirie Taux de croissance d activité = 30% 14

16 Ces hypothèses peuvent varier considérablement selon les conjonctures économiques et les négociations avec la collectivité, qui sont des aspects de difficile maîtrise. Donc, cette étude de sensibilité peut nous aider à identifier des risques importants dans le projet au cas où ces hypothèses se montrent défavorables. Nous avons décidé d étudier la VAN des résultats financier pour tenir en compte la croissance de l entreprise, qui peut être très important puisqu il s agit d une startup à fort potentiel Sensibilité par rapport à la part de marché initial e Figure 5 : Sensibilité par rapport à la part de marché initiale Comme l on peut voir d après le graphe ci-dessus, la rentabilité du projet varie très sensiblement avec la part de marché initiale. Aussi, le point mort est atteint pour une part de marché initiale de 0,98%. Donc, pour rentabiliser le projet, l entreprise doit promouvoir une politique de forte et rapide pénétration de marché. L entrée d une entreprise concurrente peut déstabiliser fortement les résultats de SmartGrains. Cependant, selon Mr. Aymeric Puech, il n y a pas pour l instant un concurrent français avec le même niveau de service que SmartGrains (une entreprise de recherche de place de stationnement existe à Toulouse, appelé Lyberta, mais qui offre un service basé sur une technologie filaire de difficile exploitation et installation). 15

17 6.7. Sensibilité par rapport au prix du service facturé à la collectivité Nous avons étudié la sensibilité de la rentabilité de l entreprise par rapport au prix facturé à la collectivité, car il s agit d une hypothèse de caractère arbitraire, qui peut beaucoup varier selon les négociations avec la collectivité. Figure 6 : Sensibilité par rapport au prix du service Le point mort dans ce cas correspond à un prix de service égal à 262,45 par place et par an, ce qui correspond à 5,402% du revenu acquis par la collectivité avec les stationnements. 16

18 6.8. Sensibilité par rapport au taux de croissance Figure 7 : Sensibilité par rapport au taux de croissance Selon le graphe ci-dessus, l augmentation du taux de croissance de l entreprise engendre sur la VAN une fluctuation de tendance croissante. Si l on trace une courbe approximative (en noir), l on voit que le point mort se situe pour un taux de croissance autour de 14%. Avec ce taux de croissance, l on arrive à la 5 ème année avec 3081 places exploitées. Donc, même avec un taux faible comme 14%, l on peut être rentable, ce qui est intéressant pour la viabilité économique du projet Récapitulatif des sensibilités Tableau 1 - tableau récapitulatif des valeurs de sensibilités Sensibilité de la VAN des résultats financiers Par rapport à la part de marché initiale [ de VAN / % de part de marché] Par rapport au prix de service [ de VAN / de prix de service] Par rapport au taux de croissance [ de VAN / % de taux de croissance] , , ,07 Donc, une variation d un pourcent sur la part de marché initiale occasionne une variation d environ 2,5 millions d euros sur la VAN des résultats financiers pour les 5 prochaines années. 17

19 Une variation d un euro sur le prix de service (par place et par an) engendre une variation d environ 11 mille euros sur cette VAN. Une variation d un pourcent sur le taux de croissance de l activité de l entreprise engendre une variation d environ 6 mille euros sur cette VAN. 7. Propositions d améliorations L analyse de sensibilité faite au chapitre précédent nous a montré que la part de marché joue le rôle principal dans le succès économique du projet. Par conséquent, les propositions d'amélioration que nous avons formulées concernent des nouveaux services dont l'objectif est d augmenter le volume d'utilisateurs et, conséquemment, l'intérêt de la collectivité par le système ParkSense, pour dynamiser la pénétration de marché. Aussi, un des intérêts de la collectivité à acheter la solution ParkSense est la possibilité de toucher les 10% de stationnements impayés. Donc, pour éviter ces stationnements impayés, nous proposons le service de verbalisation/paiement automatique basé sur la technologie RFID, qui sera détaillé au chapitre suivant Paiement automatique/aide à la verbalisation - RFID Inspiré sur l entreprise «Sem Parar» (Brésil) [8], qui offre un service de paiement automatique de parking basé sur la technologie RFID, Smart Grains peut proposer un service semblable où l utilisateur installe sur son véhicule un tag RFID actif, qui peut soit être acheté à prix de revient auprès de SmartGrains, soit être distribué gratuitement aux motoristes par la collectivité. La deuxième option est plus intéressante, une fois que seulement les motoristes possédant un tag RFID pourront avoir accès aux places équipées avec ParkSense Fonctionnement Quand le motoriste utilise un stationnement équipé du système ParkSense, sa voiture est automatiquement reconnue par le capteur collé au sol. Ensuite, le système comptabilise le temps de stationnement et, à la fin du mois, l utilisateur reçoit une facture avec la somme totale à payer pour le mois. Pour éviter les stationnements impayés, seulement les motoristes possédant un tag RFID peuvent utiliser une place équipée avec ParkSense. Au cas où une voiture ne possédant pas le 18

20 tag essaie de se garer sur cette place, le système envoie un message (par SMS) au policier/agent de trafic le plus proche, contenant le lieu et l heure de l infraction, pour que le policier/agent de trafic puisse verbaliser le motoriste s il s agit réellement d une infraction. L on peut distinguer trois principaux intérêts de l utilisateur à utiliser ce service : Gain de temps : puisqu il n a pas besoin de se diriger à l horodateur pour payer son stationnement Moins de souci, car il n a pas besoin de se préoccuper si le temps de stationnement qu il avait payé va finir ou pas Plus de sécurité, car il n a pas besoin de porter un moyen de paiement Chargement de véhicules électriques Smart Grains peut proposer des places spéciales en voirie dotés de prises électriques pour charger les véhicules électriques. A chaque chargement, le système comptabilise la quantité de kwh consommée et, à la fin du mois, le système envoie au client la facture correspondante à la somme de l énergie électrique consommée pendant le mois. Pour pouvoir charger son véhicule avec les prises rendues disponibles par SmartGrains, l utilisateur devra aussi posséder le tag RFID pour avoir sa voiture reconnue par le système Equilibrage entre offre et demande de stationnement Inspiré du projet SF Park (San Francisco, EUA) [7], qui offre un service de recherche de places intégré à un système de gestion de stationnement en voirie à San Francisco, l on peut faire une tarification de stationnement flexible par rapport à la demande. Par exemple, une place très disputé aura un prix plus élevé que celui d une place moins disputé. Avec cette tarification flexible, l on peut équilibrer l offre et la demande de stationnement et, ainsi, augmenter le taux d occupation et les revenues de la collectivité, ce qui rend le système plus intéressant économiquement pour la collectivité. 19

21 Sources [1] Challenges.fr. Les classements de Challenges.fr [en ligne]. [consulté le ]. Disponible sur Internet : <url : [2] France-Inflation.com. TAUX INFLATION EN FRANCE depuis Inflation actuelle 2012 [en ligne]. [consulté le ]. Disponible sur Internet : <url : [3] Issy.com. Le stationnement à Issy - Voirie [en ligne]. [consulté le ]. Disponible sur Internet : <url : ment/ stationnement/le_stationnement_a_issy>. [4] Wikipédia. Impôt sur les sociétés en France [en ligne]. [consulté le ]. Disponible sur Internet : <url : France>. [5] Immobilier Entreprise. Location - Bureaux - Paris [en ligne]. [consulté le ]. Disponible sur Internet : <url : madeleine php?id=47207&hsh=21f397cc4aba4e d5c845704e4>. [6] SmartGrains.com. Kit presse novembre 2010 [en ligne]. [consulté le ]. Disponible sur Internet : <url : [7] SFpark.org. How it Works [en ligne]. [consulté le ]. Disponible sur Internet : <url : [8] ViaFacil.com.br. Sem Parar Via Fácil SP [en ligne]. [consulté le ]. Disponible sur Internet : <url : [9] Paris.fr. Tarif de stationnement à Paris [en ligne]. [consulté le ]. Disponible sur Internet : <url : tarifs-dustationnement/rub_5779_stand_4812_port_12654>. [10] SmartGrains.com. Innovation parking et capteurs de détection de véhicules [en ligne]. [consulté le ]. Disponible sur Internet : <url : [11] SHOUP, Donald. Cruising for parking. Transport Policy [en ligne], 2006, n 13, p , [consulté le ]. Disponible sur Internet <url : [12] RICHTEL, M. Finding an Open Parking Spot With a Smartphone - NYTimes.com [en ligne]. San Francisco : The New York Times, 7 mai [consulté le ]. Disponible sur Internet : <url : [13] VOUILLON, C. Avec SmartGrains trouver une place de parking ne sera plus un calvaire [en ligne]. TechCrunch France, 23 novembre 2010 [consulté le ]. Disponible sur Internet : <url : 20

22 [14] DANFLOUS, Didier ; CAMPENS, Xavier ; GENDREOUP, Patrick. Panorama de l Information sur le Stationnement. Congrès ATEC-ITS France Intelligence dans les déplacements : de la recherche aux pratiques - Atelier A6 : information, mobilité et aménagement, 2 février [15] LEFAUCONNIER, Amélie ; GANTELETSHOUP, Eric. La recherche d une place de stationnement : stratégies, nuisances associées, enjeux pour la gestion du stationnement en France. Sareco, lingénierie du stationnement, juillet 2005 [consulté le ]. Disponible sur Internet <url : >. [16] SmartGrains.com. Stationnement intelligent solutions de gestion parking [en ligne]. [consulté le ]. Disponible sur Internet : <url : [17] Paris.fr. Stationnement - Paris.fr [en ligne]. [consulté le ]. Disponible sur Internet : <url : rub_19_stand_4922_port_653>. 21

23 Annexe A Mail de Mr. Puech (fondateur de SmartGrains) 22

24 23

Projet de conception et management des mobilités innovantes

Projet de conception et management des mobilités innovantes Master Transport et Développement Durable Projet de conception et management des mobilités innovantes Mise en place d'un service de recharge rapide sur corridor autoroutier Bilan opérateur Présenté par:

Plus en détail

LE PARKING INTELLIGENT

LE PARKING INTELLIGENT LE PARKING INTELLIGENT La solution Parkassist, développée par le groupe TKH, vous offre une approche centralisée de l ensemble des activités associées aux parcs de stationnement et services. PARKING INTELLIGENT

Plus en détail

LA RECHERCHE D UNE PLACE DE STATIONNEMENT : STRATEGIES, NUISANCES ASSOCIEES, ENJEUX POUR LA GESTION DU STATIONNEMENT EN FRANCE

LA RECHERCHE D UNE PLACE DE STATIONNEMENT : STRATEGIES, NUISANCES ASSOCIEES, ENJEUX POUR LA GESTION DU STATIONNEMENT EN FRANCE LA RECHERCHE D UNE PLACE DE STATIONNEMENT : STRATEGIES, NUISANCES ASSOCIEES, ENJEUX POUR LA GESTION DU STATIONNEMENT EN FRANCE Amélie LEFAUCONNIER et Eric GANTELET, SARECO Parmi les participants à la circulation

Plus en détail

Optimiser la mobilité durable en ville

Optimiser la mobilité durable en ville Optimiser la mobilité durable en ville inventer la mobilité durable de demain ITS La technologie au service de la mobilité urbaine Les Intelligent Transport Systems correspondent à l utilisation des Technologies

Plus en détail

Etude prospective sur le financement du système de mobilité de Lille Métropole

Etude prospective sur le financement du système de mobilité de Lille Métropole Etude prospective sur le financement du système de mobilité de Lille Métropole Les récents travaux de recherche nationaux et européens sur le sujet du financement des transports publics à moyen et long

Plus en détail

FACTURATION DU STATIONNEMENT A LA MINUTE Les Sénateurs ne doivent pas manquer le créneau de la loi Conso

FACTURATION DU STATIONNEMENT A LA MINUTE Les Sénateurs ne doivent pas manquer le créneau de la loi Conso FACTURATION DU STATIONNEMENT A LA MINUTE Les Sénateurs ne doivent pas manquer le créneau de la loi Conso zuchero - Fotolia.com UFC-Que Choisir - Département des études 2 Résumé Alors que le stationnement

Plus en détail

ITS Switzerland - EPFL 29/10/2014 La stratégie d information multimodale du Grand Lyon : la coopération public/privée pour la mobilité urbaine et l

ITS Switzerland - EPFL 29/10/2014 La stratégie d information multimodale du Grand Lyon : la coopération public/privée pour la mobilité urbaine et l ITS Switzerland - EPFL 29/10/2014 La stratégie d information multimodale du Grand Lyon : la coopération public/privée pour la mobilité urbaine et l innovation Contexte de la mobilité urbaine Besoins Population

Plus en détail

Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010

Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010 Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010 On ne peut parler parking sans parler de Déplacement. Le besoin de places n est que la résultante du mode de transports

Plus en détail

Le stationnement dynamique pour une mobilité urbaine intelligente

Le stationnement dynamique pour une mobilité urbaine intelligente Le stationnement dynamique pour une mobilité urbaine intelligente Moov&Park En moyenne, un automobiliste passe 5 à 10% de son temps à chercher une place de stationnement, ce qui augmente la congestion

Plus en détail

Les Smart Grids. Cette notion de smart grids basés sur l électricité peut être étendue aux réseaux intelligents de chaleur, de froid et de gaz.

Les Smart Grids. Cette notion de smart grids basés sur l électricité peut être étendue aux réseaux intelligents de chaleur, de froid et de gaz. Les Smart Grids A l heure où la gestion centralisée et unidirectionnelle 1 des réseaux de distribution d électricité montre ses limites et où les nouveaux projets prennent en compte la dimension quartier,

Plus en détail

Stationnement connecté. Vendredi 30 octobre 2015

Stationnement connecté. Vendredi 30 octobre 2015 Vendredi 30 octobre 2015 La Ville de Troyes s équipe d un nouveau dispositif d aide au stationnement. Le Stationnement connecté se révèle un véritable outil au service de l automobiliste. Facilitant le

Plus en détail

Les capteurs sur la voirie, les emplacements de livraison. Logiciels d optimisation des tournées pour les transporteurs

Les capteurs sur la voirie, les emplacements de livraison. Logiciels d optimisation des tournées pour les transporteurs 03/09/2014 Les capteurs sur la voirie, les emplacements de livraison Logiciels d optimisation des tournées pour les transporteurs Les nouveaux modes de consommation Les espaces logistiques urbains Les

Plus en détail

Impact économique du vélo en 2030 avec un objectif de 10% de part modale

Impact économique du vélo en 2030 avec un objectif de 10% de part modale Impact économique du vélo en 2030 avec un objectif de 10% de part modale La problématique de l impact économique du vélo est complexe tant elle touche à des domaines variés parfois difficiles à délimiter.

Plus en détail

Notions de puissance et bâtiment durable

Notions de puissance et bâtiment durable Notions de puissance et bâtiment durable La gestion de la puissance électrique La notion de puissance en physique représente une quantité d énergie par unité de temps. La puissance électrique se mesure

Plus en détail

Hausse du prix des hydrocarbures

Hausse du prix des hydrocarbures ISSN 1715-2682 Volume 1, numéro 2 17 août 2005 Hausse du prix des hydrocarbures Impact sur les équilibres financiers du Québec Sommaire 1. L augmentation du prix de l essence à la pompe depuis 1999 s explique

Plus en détail

Énergies renouvelables

Énergies renouvelables REFERENCES : 7 QUALEADER 92, Rue René Coty 85000 La Roche sur Yon Tél. : 02 51 47 96 98 Fax : 02 51 47 71 26 Email : jean-philippe.leger@qualeader.com Effectif : 7 salariés Activité : Audit, Conseil, Formation,

Plus en détail

HOLOSFIND (ALHOL): Présentation de la stratégie 2015 et 2016 lors de l AGE du 30 septembre 2015.

HOLOSFIND (ALHOL): Présentation de la stratégie 2015 et 2016 lors de l AGE du 30 septembre 2015. Communiqué de presse Paris, le 29 Septembre 2015 HOLOSFIND (ALHOL): Présentation de la stratégie 2015 et 2016 lors de l AGE du 30 septembre 2015. Holosfind annonce qu elle va présenter sa stratégie lors

Plus en détail

www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris

www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris 1 2 Avec des solutions françaises et une expertise mondiale dans le domaine du transport, Thales se positionne comme un acteur clé

Plus en détail

COFHUAT Les Smart Grids, instrument de progrès de la ville numérique. 5 mars 2014

COFHUAT Les Smart Grids, instrument de progrès de la ville numérique. 5 mars 2014 COFHUAT Les Smart Grids, instrument de progrès de la ville numérique 5 mars 2014 Enjeux des smart grids Evolution des prix de l énergie Transition énergétique Sécurité de l alimentation électrique Energies

Plus en détail

Le coût de la mobilité

Le coût de la mobilité Le coût de la mobilité Les informations concernant les déplacements sont présentes partout dans l entreprise et relèvent le plus souvent de différents services. Il est par conséquent très difficile d appréhender

Plus en détail

L OMI, l Observatoire du management immobilier, créé

L OMI, l Observatoire du management immobilier, créé 48 4 MANAGEMENT IMMOBILIER : COMMENT LES ENTREPRISES GÈRENT LEUR SIÈGE SOCIAl Par Ingrid Nappi-Choulet, professeur à l ESSEC, fondatrice et responsable de l Observatoire du management immobilier. 4.1 /

Plus en détail

Stationnement payant : De nouveaux services dématérialisés. POINT PRESSE Mercredi 13 novembre 2013-11h30 A hauteur du n 26, rue Gambetta

Stationnement payant : De nouveaux services dématérialisés. POINT PRESSE Mercredi 13 novembre 2013-11h30 A hauteur du n 26, rue Gambetta Stationnement payant : De nouveaux services dématérialisés POINT PRESSE Mercredi 13 novembre 2013-11h30 A hauteur du n 26, rue Gambetta A partir du 13 novembre 2013 3 nouveaux services dématérialisés sont

Plus en détail

L'Irizar i2e, l'autobus 100% électrique d'irizar Group, présent à l'occasion de la COP21 de Paris

L'Irizar i2e, l'autobus 100% électrique d'irizar Group, présent à l'occasion de la COP21 de Paris L'Irizar i2e, l'autobus 100% électrique d'irizar Group, présent à l'occasion de la COP21 de Paris L'Irizar i2e, l'autobus électrique d'irizar Group, a été présenté à Paris par la RATP (le plus grand Groupe

Plus en détail

Visio Park city. Le stationnement devient intelligent. Solution innovante de supervision pour le stationnement urbain. Analysez votre stationnement

Visio Park city. Le stationnement devient intelligent. Solution innovante de supervision pour le stationnement urbain. Analysez votre stationnement Le stationnement devient intelligent Visio Park city Solution innovante de supervision pour le stationnement urbain Analysez votre stationnement Bannissez les comportements frauduleux Rentabilisez votre

Plus en détail

URBAIN. Réseaux WiFi Urbain, au service des Citoyens. Accès WiFi public - Smart City - Usages métiers - Portail collectivité

URBAIN. Réseaux WiFi Urbain, au service des Citoyens. Accès WiFi public - Smart City - Usages métiers - Portail collectivité URBAIN Réseaux WiFi Urbain, au service des Citoyens Accès WiFi public - Smart City - Usages métiers - Portail collectivité Promouvoir votre ville L accès WiFi, une vitrine numérique pour la promotion de

Plus en détail

Les nouveaux modes de paiement du stationnement

Les nouveaux modes de paiement du stationnement Les nouveaux modes de paiement du stationnement Eric Gantelet, SARECO ATEC 16 juin 1. La problématique, 2. Le stationnement sur voirie, 3. Le stationnement hors voirie, 4. L avenir? 2 Un peu d histoire

Plus en détail

L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public

L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public Joseph Bradley Christopher Reberger Amitabh Dixit Vishal Gupta L Internet of Everything (IoE) permet

Plus en détail

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014 ERDF et la Transition Energétique CESE Nice le 23 avril 2014 1. ERDF et la distribution d électricité en France 2. La transition énergétique 3. ERDF dans la transition énergétique 4. En synthèse 1 ERDF

Plus en détail

D une production centralisée à une production décentralisée, rendons les énergies renouvelables plus flexibles sur le réseau.

D une production centralisée à une production décentralisée, rendons les énergies renouvelables plus flexibles sur le réseau. e l e c tree D une production centralisée à une production décentralisée, rendons les énergies renouvelables plus flexibles sur le réseau le projet : Donnons à l Europe connectée les outils pour réussir

Plus en détail

Système intelligent du BRT de Urumqi

Système intelligent du BRT de Urumqi Système intelligent du BRT de Urumqi SUN Lian, Centre de recherche des projets de trafic de la municipalité d Ürümqi Le système de BRT à Ürümqi Ürümqi est situé au nord de la région autonome Ouïgoure du

Plus en détail

Mise en place de services Smart City : Trois modèles-type d interaction entre acteurs

Mise en place de services Smart City : Trois modèles-type d interaction entre acteurs Mise en place de services Smart City : Trois modèles-type d interaction entre acteurs José Ibarra jose.ibarra@innobridge.com +41 78 948 60 78 Lausanne Neuchâtel Villaz-St-Pierre (FR) innobridge.com Berne,

Plus en détail

11 juillet 2014. 1. La capacité pour les collectivités de recouvrer les coûts d investissements ;

11 juillet 2014. 1. La capacité pour les collectivités de recouvrer les coûts d investissements ; Contribution de la Caisse des Dépôts à la consultation publique de l ARCEP sur le modèle générique de tarification de l accès aux réseaux en fibre optique jusqu à l abonné en dehors des zones très denses

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL DES INFRASTRUCTURES PUBLIQUES DE RECHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES OU HYBRIDES RECHARGEABLES

SCHEMA DEPARTEMENTAL DES INFRASTRUCTURES PUBLIQUES DE RECHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES OU HYBRIDES RECHARGEABLES SCHEMA DEPARTEMENTAL DES INFRASTRUCTURES PUBLIQUES DE RECHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES OU HYBRIDES RECHARGEABLES Dossier de presse Carcassonne, le 5 février 2015 Maître d Ouvrage : SYADEN (Syndicat

Plus en détail

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 DOSSIER DE presse 1 er octobre 2014 EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 en bref En quelques décennies, les transports ont évolué pour desservir

Plus en détail

NET BOX DATA Télégestion d'équipements via Internet & Intranet

NET BOX DATA Télégestion d'équipements via Internet & Intranet MANUEL SIMPLIFIEDE L UTILISATEUR ------------------------------------------- Système de réservation de place de stationnement VigiPark2.COM Réf. : DT100502 Rév. : A Date : 24/01/2006 Auteur : Christophe

Plus en détail

La logistique à Paris : une charte en faveur de la logistique urbaine durable

La logistique à Paris : une charte en faveur de la logistique urbaine durable La logistique à Paris : une charte en faveur de la logistique urbaine durable François PROCHASSON, Chef du pôle mobilité durable, Agence de la mobilité, ville de Paris Le contexte Paris, une forte densité

Plus en détail

Logistique urbaine à Montpellier

Logistique urbaine à Montpellier Logistique urbaine à Montpellier Montpellier en quelques chiffres 265 000habitants en 2012 (8ème ville française) Une agglomération de 423 000 habitants (15ème agglomération française) Une croissance de

Plus en détail

J.11 LIGNE 14 SUD DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE

J.11 LIGNE 14 SUD DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE LIGNE 14 : OLYMPIADES < > AÉROPORT D ORLY (LIGNE BLEUE) LIGNE 14 SUD DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE J.11 Suites données par la Société du Grand Paris à l avis du Commissaire

Plus en détail

MÉCANISMES DE CAPTATION DE LA VALEUR: PRINCIPES ET APPLICATION EN CONTEXTE MONTRÉALAIS

MÉCANISMES DE CAPTATION DE LA VALEUR: PRINCIPES ET APPLICATION EN CONTEXTE MONTRÉALAIS MÉCANISMES DE CAPTATION DE LA VALEUR: PRINCIPES ET APPLICATION EN CONTEXTE MONTRÉALAIS Ludwig Desjardins, Ph.D. Directeur Planification stratégique par interim Planification & Innovations 31 mars 2015

Plus en détail

Hager innove pour. l efficacité énergétique

Hager innove pour. l efficacité énergétique Hager innove pour l efficacité énergétique Le groupe Hager développe et commercialise des solutions accompagnées de multiples services pour la distribution sécurisée et intelligente de l énergie électrique

Plus en détail

Répercussions de la TVA et de certaines réformes de la TVA. sur l économie

Répercussions de la TVA et de certaines réformes de la TVA. sur l économie Répercussions de la TVA et de certaines réformes de la TVA sur l économie par Frank Bodmer Economiste indépendant et chargé de cours, Université de Bâle Etude demandée par l Administration fédérale des

Plus en détail

Thème 8 : Capteurs et objets connectés au service de l observabilité et du pilotage du réseau public de distribution d électricité

Thème 8 : Capteurs et objets connectés au service de l observabilité et du pilotage du réseau public de distribution d électricité Concours ERDF de l innovation 2015 «Réseaux Electriques Intelligents» Thème 8 : Capteurs et objets connectés au service de l observabilité et du pilotage du réseau public de distribution d électricité

Plus en détail

Guide de sélection d une solution de planification

Guide de sélection d une solution de planification Guide de sélection d une solution de planification Liste des points essentiels que votre prochaine solution de planification doit couvrir Une publication de PlanningForce Table des matières 1. Ressources

Plus en détail

Observatoire Orange Terrafemina vague 14. La ville connectée. Sondage de l institut CSA

Observatoire Orange Terrafemina vague 14. La ville connectée. Sondage de l institut CSA Observatoire Orange Terrafemina vague 14 La ville connectée Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 14 ème vague d un baromètre portant

Plus en détail

Malika DATI Vice-présidente du Grand Nancy en charge de la participation et des mobilités

Malika DATI Vice-présidente du Grand Nancy en charge de la participation et des mobilités Démarche innovante mobilité Malika DATI Vice-présidente du Grand Nancy en charge de la participation et des mobilités Frédéric CHASTANIER Responsable «ingénierie Ville Durable» Grand Nancy Laurent DUPONT

Plus en détail

IDRRIM 2014. Optimod Lyon, une coopération public/privée pour la mobilité urbaine et l innovation

IDRRIM 2014. Optimod Lyon, une coopération public/privée pour la mobilité urbaine et l innovation IDRRIM 2014 Optimod Lyon, une coopération public/privée pour la mobilité urbaine et l innovation Quelques données clés sur l agglomération Un constat commun aux grandes agglomérations européennes 220 000

Plus en détail

Le partenariat public-privé. Une nouvelle forme de l action publique

Le partenariat public-privé. Une nouvelle forme de l action publique Le partenariat public-privé Une nouvelle forme de l action publique Les enjeux du partenariat 2 Les objectifs dynamiser la croissance sans peser sur les finances publiques, donner à la décentralisation

Plus en détail

LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE : UN NOUVEAU DÉFI

LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE : UN NOUVEAU DÉFI LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE : UN NOUVEAU DÉFI IIIIIIII IIIIII 2 III IIII DÉPLACEMENTS PRIVÉS OU PROFESSIONNELS, DA À UTILISER UN VÉHICULE ÉLECTRIQUE. 2 MILLIONS FRANÇAISES À L HORIZON 2020. C EST EN EFFET L

Plus en détail

PARKINGS EN OUVRAGE RAPPORT ANNUEL DU DELEGATAIRE ANNEE 2014

PARKINGS EN OUVRAGE RAPPORT ANNUEL DU DELEGATAIRE ANNEE 2014 Pôle Services Urbains CCSPL RM / VILLE du 01/12/2015 N 1 PARKINGS EN OUVRAGE RAPPORT ANNUEL DU DELEGATAIRE ANNEE 2014 PREAMBULE Les délégations de service public des parcs en ouvrage s inscrivent dans

Plus en détail

Communiqué 21 octobre 2009

Communiqué 21 octobre 2009 Communiqué 21 octobre 2009 Les surcoûts du programme d électricité éolienne et photovoltaïque doivent être compensés par une politique industrielle ambitieuse. La France a consommé en 2008 environ 485

Plus en détail

Smart meter: cette brique de base de notre (futur) système énergétique

Smart meter: cette brique de base de notre (futur) système énergétique Smart meter: cette brique de base de notre (futur) système énergétique Prof. Damien Ernst Université de Liège Parlement wallon commission énergie Octobre 2015 www.damien-ernst.be Un compteur intelligent

Plus en détail

PHOTOVOLTAIQUE EN AUTOCONSOMMATION CAHIER DES CHARGES DES ETUDES DE FAISABILITE

PHOTOVOLTAIQUE EN AUTOCONSOMMATION CAHIER DES CHARGES DES ETUDES DE FAISABILITE PHOTOVOLTAIQUE EN AUTOCONSOMMATION CAHIER DES CHARGES DES ETUDES DE FAISABILITE Introduction Dans un contexte où le système de soutien actuel au photovoltaïque incite à injecter sur le réseau la totalité

Plus en détail

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Communiqué de presse le 30 novembre 2011 Comment fournir au consommateur une électricité propre, de proximité et

Plus en détail

Efficacité énergétique de la part des pros

Efficacité énergétique de la part des pros Efficacité énergétique de la part des pros Calcul systématique du potentiel d économies Conventions d objectifs avec la Confédération et les cantons Exemption des taxes sur l énergie et sur le CO 2 Avec

Plus en détail

L individualisation des charges locatives en logement social Une expérimentation un développement.

L individualisation des charges locatives en logement social Une expérimentation un développement. L individualisation des charges locatives en logement social Une expérimentation un développement. 1 Présentation de la société. La SEM Habitat du Pays Châtelleraudais. Bailleur social -1747 logements

Plus en détail

Expérimentation d un Véhicule Electrique en. Le projet EVE.

Expérimentation d un Véhicule Electrique en. Le projet EVE. Expérimentation d un Véhicule Electrique en Nouvelle-Calédonie Le projet EVE. Comment se comporte le véhicule électrique sous le climat chaud et humide de la Nouvelle-Calédonie? Comment le système électrique

Plus en détail

Le titulaire doit fournir de base à l Orcca une offre de 17 lignes GSM.

Le titulaire doit fournir de base à l Orcca une offre de 17 lignes GSM. Epernay, le 19 février 2009 MP/CD/02-09 Dossier suivi par Céline Duvette 03.26.55.92.13 celine.duvette@orcca.fr CONSULTATION OBJET : Renouvellement abonnement portable Orcca L Office Régional Culturel

Plus en détail

1- Le cadre et la problématique

1- Le cadre et la problématique PFI ACTOR, 23/03/2011 Des critères aux schèmes d actions L ergonomie dans une conception orientée objet des produits logiciels D une démarche «centrée utilisateur» vers une démarche «fondée sur les situations»

Plus en détail

Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité. La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012. Patrick LE CŒUR. État des lieux et perspectives

Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité. La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012. Patrick LE CŒUR. État des lieux et perspectives Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012 État des lieux et perspectives Patrick LE CŒUR Pôle Mobilité Electrique Direction de la Voirie et des Déplacements

Plus en détail

LOCATION DE VOITURES. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

LOCATION DE VOITURES. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 LOCATION DE VOITURES SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA LOCATION DE VOITURES... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA LOCATION DE VOITURES... 4 L'ACTIVITÉ DE LA LOCATION DE VOITURES... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA LOCATION

Plus en détail

Les déplacements une préoccupation collective

Les déplacements une préoccupation collective Les déplacements une préoccupation collective En constante augmentation sur notre territoire, les déplacements ont un impact environnemental, économique et social grandissant et de plus en plus préoccupant.

Plus en détail

Rédaction d un Plan d affaires

Rédaction d un Plan d affaires Rédaction d un Plan d affaires Catherine Raymond 2001 INTRODUCTION Raisons qui ont motivé la rédaction du plan d affaires Personnes ou organismes qui ont collaboré à l élaboration du plan d affaires Sommaire

Plus en détail

Infrastructure publique liée à la mobilité électrique

Infrastructure publique liée à la mobilité électrique Infrastructure publique liée à la mobilité électrique Règlement grand-ducal du 3 décembre 2015 relatif à l'infrastructure publique liée à la mobilité électrique. Règlement grand-ducal du 3 décembre 2015

Plus en détail

LES SOLUTIONS LOGISTIQUES D OPTIMISATION DE VOS TRANSPORTS

LES SOLUTIONS LOGISTIQUES D OPTIMISATION DE VOS TRANSPORTS LES SOLUTIONS LOGISTIQUES D OPTIMISATION DE VOS TRANSPORTS LES SOLUTIONS LOGISTIQUES PTV GROUP LES OUTILS LOGISTIQUES PTV FOURNISSENT DES SOLUTIONS OPTIMISÉES À TOUS LES NIVEAUX PTV Group fournit des logiciels

Plus en détail

Analyse financière détaillée

Analyse financière détaillée Analyse financière détaillée L analyse financière détaillée réintègre le cadre comptable de la comptabilité générale. En particulier les hypothèses introduites dans l analyse sommaire sont levées. Cela

Plus en détail

SEANCE 1 : GARAGE DU CHESNAY

SEANCE 1 : GARAGE DU CHESNAY SEANCE 1 : GARAGE DU CHESNAY 1. ETATS FINANCIERS Bilan au 01/09/N Actif immobilisé Fonds commercial 1 Bâtiment Equipement Actif Actif circulant Stocks voitures neuves Stocks voitures d occasion Stock essence,

Plus en détail

ÉTUDE D IMPACTS ÉCONOMIQUES ET FISCAUX SUR LES EFFETS D UN PARC DE VOITURES ÉLECTRIQUES AU QUÉBEC

ÉTUDE D IMPACTS ÉCONOMIQUES ET FISCAUX SUR LES EFFETS D UN PARC DE VOITURES ÉLECTRIQUES AU QUÉBEC ÉTUDE D IMPACTS ÉCONOMIQUES ET FISCAUX SUR LES EFFETS D UN PARC DE VOITURES ÉLECTRIQUES AU QUÉBEC Le 27 mars 2015 La voiture électrique au Québec Une solution durable et rentable pour réduire la pollution

Plus en détail

Les livraisons de marchandises au centre-ville de Montpellier

Les livraisons de marchandises au centre-ville de Montpellier Livraisons de marchandises en ville Les livraisons de marchandises au centre-ville de Montpellier Direction Aménagement Programmation V.Meyer Livraisons de marchandises en ville Montpellier en quelques

Plus en détail

Modèles économiques pour les nouveaux services à la mobilité

Modèles économiques pour les nouveaux services à la mobilité Modèles économiques pour les nouveaux services à la mobilité Quels enseignements tirer de l appel à manifestation d'intérêt (AMI) «mobilité quotidienne et acheminement final des marchandises»? Mathieu.chassignet@ademe.fr

Plus en détail

SYNTHESE DES DIAGNOSTICS

SYNTHESE DES DIAGNOSTICS PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL SYNTHESE DES DIAGNOSTICS Juillet 2013 La Communauté d Agglomération du Grand Rodez, regroupant 55 932 habitants, est soumise à l obligation nationale (Grenelle 1 et 2) de

Plus en détail

PRIX DES PRODUITS ENERGETIQUES

PRIX DES PRODUITS ENERGETIQUES PRIX DES PRODUITS ENERGETIQUES PRODUITS PETROLIERS La facture pétrolière ne cesse de s alourdir et les consommateurs que sont les particuliers ou les entreprises voient leurs dépenses liées au poste carburant

Plus en détail

SMARTGRAINS KIT PRESSE 2013 EXPERTS DU GAIN DE TEMPS EN MAGASIN SAS SOMMAIRE. 14 Bd Montmartre 75009 Paris contact@smartgrains.com www.smartgrains.

SMARTGRAINS KIT PRESSE 2013 EXPERTS DU GAIN DE TEMPS EN MAGASIN SAS SOMMAIRE. 14 Bd Montmartre 75009 Paris contact@smartgrains.com www.smartgrains. KIT PRESSE 2013 SMARTGRAINS EXPERTS DU GAIN DE TEMPS EN MAGASIN SAS 14 Bd Montmartre 75009 Paris contact@smartgrains.com www.smartgrains.com Cedric Gepner cedric.gepner@smartgrains.com 01 83 64 74 50 06

Plus en détail

Sage 100 et Sage Paie Edition Pilotée

Sage 100 et Sage Paie Edition Pilotée Sage 100 et Sage Paie Edition Pilotée Prise en main rapide 2011 Sage Composition du progiciel Votre progiciel est composé d'un boîtier de rangement comprenant : le dvd-rom sur lequel est enregistré le

Plus en détail

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge Dossier de presse Création d un INNOVATION 1 ère mondiale de recharge par induction en lieu public La recharge par induction en lieu public, une 1ère mondiale Ville de Haguenau & SEW Usocome La mobilité

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

RÉSIDENCE ÉTUDIANTE. Créteil. Néo-Study l CRÉTEIL l GROUPE TERRÉSENS. www.terresens.com

RÉSIDENCE ÉTUDIANTE. Créteil. Néo-Study l CRÉTEIL l GROUPE TERRÉSENS. www.terresens.com RÉSIDENCE ÉTUDIANTE Créteil www.terresens.com LA SITUATION LILLE Depuis l A4 (direction Paris), prendre la sortie A86 vers Créteil PARIS CRÉTEIL DIJON Gare SNCF de Créteil : 3 km (10 mn) LYON Aéroport

Plus en détail

Présentation PME 2010

Présentation PME 2010 Présentation PME 2010 La société SECURILOC présente LOCSTER. 1 er système de géosécurisation sans installation, permettant aux professionnels et aux particuliers de lutter contre le vol et les utilisations

Plus en détail

Déploiement d une Infrastructure de Recharge publique de Véhicules Electriques dans le département de l AISNE DIRVE 02

Déploiement d une Infrastructure de Recharge publique de Véhicules Electriques dans le département de l AISNE DIRVE 02 Déploiement d une Infrastructure de Recharge publique de Véhicules Electriques dans le département de l AISNE DIRVE 02 1 Présentation de l USEDA 2 L USEDA au 30 juin 2015 L USEDA : 801 communes regroupant

Plus en détail

DATAPOLE, Innovative Solutions for Smart Cities

DATAPOLE, Innovative Solutions for Smart Cities DATAPOLE, Innovative Solutions for Smart Cities Logo de l entreprise Adresse de l organisme 48 rue René Clair 75018 PARIS SIRET 52228673100024 Date création 14/05/2010 Code APE Site internet Personne Contact

Plus en détail

Pôle Performance Industrielle Durable. Page 1 Rencontre SEE Le 20/05/2014 Lille. Innover

Pôle Performance Industrielle Durable. Page 1 Rencontre SEE Le 20/05/2014 Lille. Innover Page 1 Innover en mécanique Page 2 Rencontre Solutions Energie Entreprises Lille le 20 mai 2014 Atelier : «Audit énergétique obligatoire : quelles sont les entreprises concernées?» Eric SENECHAL-CETIM

Plus en détail

VUE EN 100% LEASING POUR FLOTTE PROFESSIONNELLE. Rapport COSMI. Réalisé par : Zineb CHAMSEDDINE. Zineb SEKKAT. Encadré par : Fabien Leurent

VUE EN 100% LEASING POUR FLOTTE PROFESSIONNELLE. Rapport COSMI. Réalisé par : Zineb CHAMSEDDINE. Zineb SEKKAT. Encadré par : Fabien Leurent VUE EN 100% LEASING POUR FLOTTE PROFESSIONNELLE Rapport COSMI Réalisé par : Zineb CHAMSEDDINE Zineb SEKKAT Encadré par : Fabien Leurent Benjamin Pradel Shadi Sadeghian 1. Le marché des véhicules utilitaires

Plus en détail

BRANCHE. Loueurs Courte Durée. La voiture AUTREMENT. DOSSIER de PRESSE 2014. Avril 2014 1

BRANCHE. Loueurs Courte Durée. La voiture AUTREMENT. DOSSIER de PRESSE 2014. Avril 2014 1 BRANCHE Loueurs Courte Durée La voiture AUTREMENT DOSSIER de PRESSE 2014 Avril 2014 1 Dossier de presse Branche Loueurs 2014 Sommaire : 1. L Evolution de la location de courte durée De la location «traditionnelle»

Plus en détail

La régulation d accès en Ile-de-France

La régulation d accès en Ile-de-France CoTITA - Ouest 13 octobre 2014 La régulation d accès en Ile-de-France E Landureau Département Exploitation et Technologies Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Energie DRIEA IF Direction

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL?

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL? La plupart des entreprises disposent d une masse considérable d informations sur leurs clients, leurs produits, leurs ventes Toutefois ces données sont cloisonnées par les applications utilisées ou parce

Plus en détail

Un outil pour les entreprises en réseau

Un outil pour les entreprises en réseau STRATEGIE COMMERCIALE : LA «MONTGOLFIERE», UN OUTIL D ANALYSE DE LA PERFORMANCE COMMERCIALE DES ENTREPRISES EN RESEAU Executive summary La stratégie commerciale mise en place par les points de vente des

Plus en détail

PLATEFORME DE SUPERVISION

PLATEFORME DE SUPERVISION PLATEFORME DE SUPERVISION ACCOR SOLUTIONS - Page 1/10 - PRESENTATION GENERALE SMART VE est une plateforme de supervision développée par Accor, spécifiquement dédiée aux infrastructures de recharge pour

Plus en détail

IMPACT DE L INSTAURATION D UNE SURTAXE DE SEJOUR REGIONALE EN ILE- DE-FRANCE. Une étude d Alliance 46.2. Entreprendre en France pour le tourisme

IMPACT DE L INSTAURATION D UNE SURTAXE DE SEJOUR REGIONALE EN ILE- DE-FRANCE. Une étude d Alliance 46.2. Entreprendre en France pour le tourisme IMPACT DE L INSTAURATION D UNE SURTAXE DE SEJOUR REGIONALE EN ILE- DE-FRANCE Une étude d Entreprendre en France pour le tourisme Données et calculs par MKG Hospitality CONTEXTE L Assemblée Nationale a

Plus en détail

Rapport du Conseil communal au Conseil général concernant une demande de crédit pour la signalisation lumineuse

Rapport du Conseil communal au Conseil général concernant une demande de crédit pour la signalisation lumineuse SECURITE 15-016 Rapport du Conseil communal au Conseil général concernant une demande de crédit pour la signalisation lumineuse (Du 19 août 2015) Madame la Présidente, Mesdames, Messieurs, La gestion du

Plus en détail

La mutualisation du stationnement

La mutualisation du stationnement La mutualisation du stationnement Eric GANTELET, Président SARECO SARECO est un bureau d études spécialisé sur les questions de stationnement qui conseille les collectivités territoriales depuis la définition

Plus en détail

OptiFlo la solution de géo-localisation intégrale... Mieux analyser. OptiFlo. Mieux voir. Mieux décider. OptiFlo: Géolocalisation intégrale

OptiFlo la solution de géo-localisation intégrale... Mieux analyser. OptiFlo. Mieux voir. Mieux décider. OptiFlo: Géolocalisation intégrale OptiFlo la solution de géo-localisation intégrale... Mieux analyser Mieux voir Mieux décider Optimisez votre productivité avec la géolocalisation! Vous voulez faire des économies de carburant

Plus en détail

Assises de l'energie 2015. Comment concilier une mobilité urbaine durable et les enjeux du transport des personnes et des marchandises?

Assises de l'energie 2015. Comment concilier une mobilité urbaine durable et les enjeux du transport des personnes et des marchandises? Assises de l'energie 2015 Comment concilier une mobilité urbaine durable et les enjeux du transport des personnes et des marchandises? Une demande de mobilité croissante TOULOUSE METROPOLE 37 communes,

Plus en détail

Solution PLM pour la vente au détail de PTC

Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM de PTC pour la vente au détail Dans les délais. À la mode. Dans le budget. La solution PLM de PTC pour la vente au détail transforme la manière

Plus en détail

HOPITECH 2011. Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux?

HOPITECH 2011. Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux? 1 HOPITECH 2011 Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux? 1. Présentation de la Loi NOME 2. La constitution du prix pour un consommateur: - Sensibilité aux prix de marché - Sensibilité à la variation du

Plus en détail

Emploi, dépenses de santé, et modes de financement

Emploi, dépenses de santé, et modes de financement 1 Dix ans après ou presque. La proposition de réforme qui suit a été faite initialement dans L erreur européenne (Grasset 1998, ch.4), puis reprise dans divers articles, sans aucun succès auprès des décideurs

Plus en détail

RITUNE. Logiciel pour optimiser la consommation énergétique et les ressources dans les stations d épuration en s appuyant sur tous les processus

RITUNE. Logiciel pour optimiser la consommation énergétique et les ressources dans les stations d épuration en s appuyant sur tous les processus RITUNE Logiciel pour optimiser la consommation énergétique et les ressources dans les stations d épuration en s appuyant sur tous les processus «ENTRE 10 ET 25 % DES RESSOURCES QUI SONT NÉCESSAIRES DANS

Plus en détail

Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES)

Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES) Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES) Exercice 2013-2014 Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES)... 1 Exercice 2013-2014... 1 1. Description de la personne morale concernée...

Plus en détail

MODULE 4 - Exploitation

MODULE 4 - Exploitation - Introduction 54 Résultats visés... 54 Compétences en recherche 55 Notes à l intention du formateur 56 Production 57 Stocks... 57 Planification 59 Frais d administration. 59 Ressources humaines.. 60 Distribution

Plus en détail

-DIVERSIFICATION - DES NOUVEAUX MOYENS POUR AUGMENTER VOS BÉNÉFICES

-DIVERSIFICATION - DES NOUVEAUX MOYENS POUR AUGMENTER VOS BÉNÉFICES CHAPITRE 17 -DIVERSIFICATION - DES NOUVEAUX MOYENS POUR AUGMENTER VOS BÉNÉFICES Ce que vous allez apprendre dans ce chapitre 6 moyens pour diversifier votre business VO Le rôle clé du commercial Mettre

Plus en détail

Séminaire OPTIMA 16 avril 2014. Optimod Lyon, une coopération public/privée pour la mobilité urbaine et l innovation

Séminaire OPTIMA 16 avril 2014. Optimod Lyon, une coopération public/privée pour la mobilité urbaine et l innovation Séminaire OPTIMA 16 avril 2014 Optimod Lyon, une coopération public/privée pour la mobilité urbaine et l innovation Contexte de la mobilité urbaine Besoins Population Politiques Publiques Besoins Contrainte

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Optimisation des trajets de véhicules de moins de 3,5 tonnes ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES

ACTIONS GLOBALES. Optimisation des trajets de véhicules de moins de 3,5 tonnes ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES FICHE ACTIONS Réseau Coursiers ACTIONS GLOBALES Optimisation des trajets de véhicules de moins de 3,5 tonnes ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des clients aux risques de pollution liés aux

Plus en détail