La motivation au travail, enjeux des échelles de mesure. Claire EDEY GAMASSOU Maîtresse de Conférences en Gestion

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La motivation au travail, enjeux des échelles de mesure. Claire EDEY GAMASSOU Maîtresse de Conférences en Gestion Claire.edey-gamassou@orange."

Transcription

1 La motivation au travail, enjeux des échelles de mesure Claire EDEY GAMASSOU Maîtresse de Conférences en Gestion

2 Théorie de l auto-détermination! Ryan et Deci (2000), Deci et Ryan (2011) Motivation intrinsèque / Motivation contrôlée Autonome ---" autotélique (Csikszentmihayi)

3 Psychologie positive! Csikszentmihayi et Seligman (2000) Jacques Lecomte,

4 Echelles de motivation au travail! MAWS de Gagné, Forest, Gilbert, Aubé, Morin, Malorni, 2010 «! Using the scale below, please indicate for each of the following statements to what degree they presently correspond to one of the reasons for which you are doing this specific job : 1=pas du tout; 2= très peu; 3= un peu; 4= modérément; 5= fortement; 6= très fortement; 7= exactement!»! WEIMS de Tremblay, Blanchard, Taylor, Pelletier, Villeneuve, 2009 «! Indiquez dans quelle mesure chacun des énoncés suivants correspond aux raisons pour lesquelles vous faites votre travail (Likert, 7 degrés, pas du tout moyenne en accord- tout à fait)!»

5 Motivation at Work Scale - Extrinsèque! Parce que ce travail me procure un certain niveau de vie.! Parce que ce travail me permet de faire beaucoup d argent.! Je fais ce travail pour le salaire.

6 Motivation at Work Scale - Introjectée! Parce que je dois être le(la) meilleur(e) dans mon travail, je dois être un(e) gagnant(e).! Parce que mon travail c est ma vie et je ne veux pas échouer.! Parce que ma réputation en dépend.

7 Motivation at Work Scale - Identifiée! J ai choisi ce travail parce qu il me permet d atteindre mes objectifs de vie.! Parce que ce travail comble mes plans de carrière.! Parce que ce travail concorde bien avec mes valeurs personnelles.

8 Motivation at Work Scale - Intrinsèque! Parce que j ai beaucoup de plaisir dans ce travail.! Parce que je m amuse à faire ce travail.! Pour les moments de plaisir que ce travail m apporte.

9 Work Extrinsic and Intrinsic Motivation Scale 18 items! Parce que c est un type de travail que j ai choisi et que je préfère pour atteindre un certain niveau de vie! Pour le salaire qu il me rapporte! Je me le demande bien, je n arrive pas à faire correctement les tâches importantes de mon travail

10 ! Parce que j ai beaucoup de plaisir à apprendre de nouvelles choses! Parce qu il est devenu une partie fondamentale de qui je suis! Parce que je tiens à réussir dans mon travail, sinon, j aurais très honte de moi! Parce que c est le type de travail que j ai choisi pour réaliser mes projets de carrière! Pour la satisfaction que je ressens alors que je relève des défis intéressants! Parce que cela me permet de faire de l argent

11 ! Parce qu il fait partie de la façon dont j ai décidé(e) de vivre ma vie! Parce que je tiens à être très bon à mon travail, sinon, je serais très déçu! Je ne le sais pas, on nous fixe des conditions de travail irréalistes! Parce que je veux être un «gagnant» dans la vie! Parce que c est le type de travail que j ai choisi pour me permettre d atteindre certains objectifs importants

12 Items 15 à 18! Pour la satisfaction que je vis lorsque je suis en train de réussir des tâches difficiles! Parce que mon travail me procure une sécurité! Je ne sais pas, on attend trop de nous! Parce que mon travail fait partie de ma vie

13 La motivation de service public! Rainey, 1982 ; Perry et Porter, 1982! Approche par les besoins, motivation intrinsèque «!Prédisposition individuelle à répondre à des motifs portés en premier lieu, sinon uniquement, par des institutions et organisations publiques!» (Perry et Wise, 1990)

14 MSP «!une conviction, des valeurs et des attitudes qui dépassent l intérêt personnel ou celui d une organisation pour prendre en compte l intérêt d une entité politique plus vaste et qui induisent, dans une interaction publique, une motivation pour tenir une conduite définie!» Hondeghem & Vandenabeele (2005, p.466)

15 Les trois catégories de motifs (Knoke & Wright Isak,1982)! Rationnels! Normatifs! Affectifs

16 Les quatre dimensions de la MSP (Perry, 1996)! l attraction pour les politiques publiques! l engagement pour l intérêt public! la compassion! Le sacrifice personnel, ou abnégation

17 Validation d échelles internationales Giauque, D., Ritz, A., Varone, F., Anderfuren-Biget et Waldner, C., 2011 Attirance pour la politique Kim S., Vandenabeele W., Andersen L.B., Cerase F.P., Christensen R. K, Desmarais C.,Koumenta M., Leisink P., Palidauskaite J., Pedersen L. H., Perry J. L., Ritz A., Taylor J., DeVivo P., Wright B. E. (2012) Attraction pour le service public Engagement envers l intérêt général/ au devoir civique Engagement pour les valeurs publiques Compassion Compassion Esprit de sacrifice Abnégation

18 Non recouvrement des échelles de MSP internationales Exemple :! Giauque et al., 2011 : «!Je préfère que le service public contribue au bien-être de la société même si cela va à l encontre de mes propres intérêts!» => «!Engagement envers l intérêt général/au devoir civique!»! Kim et al., 2012 : «!Je pense qu il faut faire passer les devoirs civiques avant son intérêt personnel!» ou!«!j accepterais un désavantage personnel si c était dans l intérêt de la société!» => «!Abnégation!»

19 Giauque et al Kim et al Attirance pour la politique Je m intéresse beaucoup à la politique Engagement envers l intérêt général/au devoir civique Attraction pour le service public J admire les personnes qui initient ou sont impliquées dans des activités visant à aider la communauté Engagement pour les valeurs publiques Il est important que je m engage sans compter pour le bien commun Compassion La vie quotidienne me rappelle souvent que nous sommes dépendants les uns des autres Esprit de sacrifice Je fais partie des personnes prêtes à risquer une perte personnelle afin d aider quelqu un d autre J attache une grande importance à l égalité de traitement des citoyens Compassion Je compatis à la situation des personnes défavorisées Abnégation Je suis prêt(e) à faire certains sacrifices pour le bien de la société

20 Implication et engagement! commitment, involvement, engagement! Implication professionnelle et engagement professionnelle => identification à la profession (Lapalme et Doucet, 2004)! Engagement au travail! Ethique, valeur (Lapalme et Doucet, 2004)! Identification psychologique au travail (Charles-Pauvers et Commeiras, 2002) => Centralité (Lawler et Hall, 1970)

21 Job Involvement, Job Commitment, Work Involvement! Confusion Implication dans l emploi et motivation intrinsèque dans l emploi (Kanungo, 1982) => distinction implication / emploi / travail! JI,JC => identification de l employé à sa profession! WI : identification au travail, centralité

22 Kanungo, 1982 ; Dumas, 1999, 2002 Likert à 5 degrés Engagement Selon l évaluation que vous faites de votre emploi actuel, indiquez dans quelle mesure vous êtes d accord ou pas d accord avec chacun de ces énoncés Je vis, je mange et respire pour mon travail Implication dans le travail Selon l évaluation que vous faites du travail en général, sans qu il soit question de votre emploi actuel, indiquez dans quelle mesure vous êtes d accord ou pas d accord avec chacun de ces énoncés! Les gens devraient consacrer la majeure partie de leur vie au travail Ma vie est pratiquement axée sur mon travail Je considère que mon travail est au centre de mon existence Le travail devrait être un élément essentiel de la vie Dans la vie, les objectifs d une personne devraient être, selon moi, axés sur le travail

23 De l implication organisationnelle (IO)! IO : état psychologique qui caractérise la relation de l employé avec l organisation et qui a des conséquences sur la décision de demeurer ou non membre de l organisation (Meyer et Allen, 1991)! «!un ensemble de prédispositions mentales ou un état psychologique (sentiments ou croyances) concernant la relation d un employé avec l organisation!» qui peut refléter un désir, un besoin ou une obligation de rester membre de l organisation (Allen et Meyer, 1996)

24 à l implication! Implication sans cible : état d esprit qui peut prendre trois formes distinctes!de volonté de poursuivre une action, de déployer des efforts : le désir, les coûts perçus ou l obligation (Meyer & Herscovitch, 2001)

25 Implication organisationnelle! Affective : «!l attachement émotionnel à, l identification avec et l engagement dans l organisation!»! Normative : sentiment d obligation de poursuivre dans la relation d emploi! Calculée : conscience des coûts associés à la décision de quitter l organisation

26 IOA Je me sens comme un " membre de la famille " dans cette organisation Cette organisation signifie beaucoup pour moi sur le plan affectif Je ressens les problèmes de cette organisation comme s'ils étaient les miens Je ne ressens pas d'attachement envers mon organisation J'éprouve du plaisir à parler de cette organisation à des gens extérieurs ION (-) Je ne ressens aucune obligation de rester avec mon employeur actuel. Même si c'était à mon avantage, je ne me sentirais pas le droit de quitter mon entreprise maintenant. J'éprouverai de la culpabilité si je quittais mon entreprise maintenant. L'entreprise mérite ma loyauté. Je ne quitterai pas mon entreprise pour le moment car j'éprouve un sentiment d'obligation envers les gens qui en font partie. Je dois beaucoup à mon entreprise.

27 IOC-Sacrifices perçus 1. Je ne voudrais pas quitter mon organisation actuelle parce que j aurais beaucoup à y perdre 2. Pour moi personnellement, quitter mon organisation actuelle aurait beaucoup plus d inconvénients que d avantages 3. Je continue à travailler pour cette organisation parce que je ne pense pas qu une autre pourrait m offrir les mêmes avantages IOC-Absence d alternatives perçue 1. Je n ai pas d autre choix que je rester dans mon organisation actuelle 2. Je reste dans mon organisation actuelle parce que je ne vois pas où je pourrais aller ailleurs 3. J estime mes possibilités de choix trop limitées pour envisager de quitter mon organisation

28 Work engagement (opposé au burnout) un état persistant et omniprésent affectif et cognitif qui n est pas centré sur un objet, un évènement, un individu ou un comportement particulier état positif, affectif, motivationnel, d accomplissement, de réalisation (fullfilment) lié au travail

29 Epuisement professionnel (Maslach, 1982) Fatigue/assèchement émotionnel(le) Cynisme (dépersonnalisation, déshumanisation, distanciation) Energie, Activation Engagement professionnel (Schaufeli et Bakker, 2001) Vigueur, énergie Identification, Implication Dimension exogène Dévouement, participation Perte de sentiment d accomplissement personnel (de compétence, d efficacité) Immersion, absorption ou sentiment d efficacité

30 Auto-efficacité ou sentiment d efficacité personnelle! croyances d un individu à l égard de ses capacités à accomplir avec succès une tâche ou un ensemble de tâches, jugements que les personnes font à propos de leurs capacités à organiser et à réaliser des ensembles d actions requises pour atteindre des types de performances attendues (Bandura, 1986)! professionnel : ensemble de croyances des individus dans leurs capacités à être performants aux niveaux des rôles professionnels qui leurs sont assignés.

31 L expérience optimale ou flow! état subjectif de se sentir bien qui!se manifeste souvent quand il y a perception d un équilibre entre ses compétences personnelles et la demande de la tâche! «! ces grands moments de la vie qui surviennent quand le corps ou l esprit sont utilisés jusqu à leurs limites dans un effort volontaire en vue de réaliser quelque chose de difficile et d important.» (Csikszentmihalyi, 2004, p.24 cité par Jean Heutte)! un état dynamique de bien-être, de plénitude, de joie, d implication totale! Effet : ordre, harmonie, dans notre état de conscience, renforcement de la structure de soi.

32 Echelles de Flow! Validation sur un échantillon de musiciens (Sinnamon et al. 2012)! Echelle française validée auprès d un échantillon de sportifs (Fournier et al. 2007) + échantillon d étudiants (Heutte et Fenouillet, 2010) Echelle de flow au travail (Déro et Heutte, 2008)

De la conception à l évaluation d un jeu vidéo éducatif

De la conception à l évaluation d un jeu vidéo éducatif De la conception à l évaluation d un jeu vidéo éducatif Application à l enseignement du jazz avec le jeu Pads n Swing guillaume.denis@ensmp.fr Centre de recherche en informatique Ecole des mines de Paris

Plus en détail

Engagement organisationnel Les raisons de l attachement à l entreprise Christian Vandenberghe Service de management HEC Montréal christian.vandenberghe vandenberghe@hec.caca Pourquoi s intéresser à l engagement?

Plus en détail

Jennifer REGNIER Educatrice en Activité Physique Adaptée Service Education Diabétique - CHU Michallon de Grenoble - Personnel de recherche

Jennifer REGNIER Educatrice en Activité Physique Adaptée Service Education Diabétique - CHU Michallon de Grenoble - Personnel de recherche Jennifer REGNIER Educatrice en Activité Physique Adaptée Service Education Diabétique - CHU Michallon de Grenoble - - Association ProxYDiab 38 Personnel de recherche - Laboratoire SENS - UFRAPS de Grenoble

Plus en détail

Sarah DÉRAPS. Université du Québec à Montréal

Sarah DÉRAPS. Université du Québec à Montréal Analyse communicationnelle de l épuisement professionnel (burnout) chez les travailleurs et travailleuses du domaine des communications-marketing au Québec Sarah DÉRAPS Université du Québec à Montréal

Plus en détail

Appréhender l'évaluation dans la relation complexe "enseignement-motivationacquisition"

Appréhender l'évaluation dans la relation complexe enseignement-motivationacquisition Appréhender l'évaluation dans la relation complexe "enseignement-motivationacquisition" Pascal Bressoux Université Pierre-Mendès-France, Grenoble Laboratoire des Sciences de l Education Institut Universitaire

Plus en détail

Recherche sur le Burnout en Belgique

Recherche sur le Burnout en Belgique Recherche sur le Burnout en Belgique Outil de détection précoce STRAETMANS Mélanie, psychologue melanie.straetmans@emploi.belgique.be SPF Emploi, Travail et Concertation sociale Direction générale Humanisation

Plus en détail

La théorie du Flow. Psychologie du bonheur. Psychologie de l expérience optimale

La théorie du Flow. Psychologie du bonheur. Psychologie de l expérience optimale La théorie du Flow Psychologie du bonheur Psychologie de l expérience optimale Olivier Guillaneux Double activité : Consultant en management, Groupe Ressources & Changement wwwressources-et-changementcom

Plus en détail

RÈGLEMENTS POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : Politique de santé globale du personnel COTE : DG 2013-02 APPROUVÉE PAR : Le conseil d administration le 26 février 2013 EN VIGUEUR LE : 26 février 2013 RESPONSABLE

Plus en détail

JOURNÉES APPRENTISSAGES 2006 Motivations et émotions pour les apprentissages

JOURNÉES APPRENTISSAGES 2006 Motivations et émotions pour les apprentissages 5 èmes mes JOURNÉES APPRENTISSAGES 2006 Motivations et émotions pour les apprentissages Les théories de la motivation : les apports de la psychologie sociale et de la psychologie du travail. A. Fernandez

Plus en détail

1. L épuisement professionnel (burnout) : définition et modèle 1.1. L épuisement professionnel : définition et théories

1. L épuisement professionnel (burnout) : définition et modèle 1.1. L épuisement professionnel : définition et théories Les causes spécifiques de stress et d implication chez les agents de la Fonction Publique Territoriale Claire EDEY GAMASSOU ATER doctorante en Sciences de Gestion à l Université Paris 1 Panthéon Sorbonne

Plus en détail

Table des matières. 1. La performance organisationnelle : définition et mesure... 16

Table des matières. 1. La performance organisationnelle : définition et mesure... 16 Table des matières PRÉFACE... 5 Patrice Roussel AVANT-PROPOS ET REMERCIEMENTS... 11 Sylvie Saint-Onge et Victor Y. Haines III CHAPITRE 1 LA GESTION DES PERFORMANCES DES ORGANISATIONS ET DES PERSONNES..

Plus en détail

HETS Genève 16 octobre 2009 2. 2009 Luisier Aigroz Associés. HETS Genève 16 octobre 2009 4. 2009 Luisier Aigroz Associés

HETS Genève 16 octobre 2009 2. 2009 Luisier Aigroz Associés. HETS Genève 16 octobre 2009 4. 2009 Luisier Aigroz Associés STRESS & BURN OUT LE STRESS Complément à «La santé en entreprise» Philippe Aigroz 1 2 «Ensemble de perturbations biologiques et psychiques provoquées par une agression quelconque sur un organisme» (Petit

Plus en détail

Stage RésoLP 2012. Isabelle LYONNET LP L.LABE -Lyon

Stage RésoLP 2012. Isabelle LYONNET LP L.LABE -Lyon Stage RésoLP 2012 Isabelle LYONNET LP L.LABE -Lyon Celui qui acquiert les compétences définies par le programme à chaque niveau du cursus et dans chaque APSA :la «C.A.» avec son versant «moteur» et son

Plus en détail

Le bonheur au travail

Le bonheur au travail Programme d aide aux employés Jacques Lamarre et associés Le bonheur au travail Présenté par Anne Gauvin et Marie-Véronique Matte «Le plus beau destin que puisse connaître un être humain, c est d être

Plus en détail

ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX?

ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX? ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX? Projet formulé à partir de ma pratique de terrain: Constats Public défavorisé Plus le niveau d instruction est bas plus plus le risque est grand de développer des troubles

Plus en détail

Pratiques de management, bien-être au travail et performance organisationnelle : Pistes à partir d une étude menée dans la grande distribution

Pratiques de management, bien-être au travail et performance organisationnelle : Pistes à partir d une étude menée dans la grande distribution Pratiques de management, bien-être au travail et performance organisationnelle : Pistes à partir d une étude menée dans la grande distribution Prof. Nathalie Delobbe, Etude commanditée par le SPF Emploi,

Plus en détail

Comment engager une personne durablement dans une activité physique

Comment engager une personne durablement dans une activité physique Comment engager une personne durablement dans une activité physique Christine LE SCANFF «PSYCHOLOGIE DES PRATIQUES PHYSIQUES» Université Paris-Sud 11, UFR STAPS OBJECTIFS Quels sont les modèles théoriques

Plus en détail

Document de référence. L épuisement professionnel

Document de référence. L épuisement professionnel Document de référence L épuisement professionnel Table des matières L épuisement professionnel : stratégies gagnantes pour gestionnaires 2 Introduction 2 Définition 2 Les causes et facteurs menant à l

Plus en détail

2.1. AVANT LA FORMATION 2.1.1. ANALYSER COLLECTIVEMENT LE BESOIN

2.1. AVANT LA FORMATION 2.1.1. ANALYSER COLLECTIVEMENT LE BESOIN AVANT LA FORMATION 2.1. AVANT LA FORMATION L avant-formation est l étape initiale du processus de formation et son importance est cruciale pour la réussite du programme. C est en effet lors de ce moment

Plus en détail

«Étude sur l appropriation et les usages au sein d un ENT en IUFM»

«Étude sur l appropriation et les usages au sein d un ENT en IUFM» «Étude sur l appropriation et les usages au sein d un ENT en IUFM» Premières analyses M. Déro Recherche IUFM Nord Pas-de de-calais 2007-2009 2009 - R/RIU/07/001 1 Journée de la recherche en IUFM Nord Pas-de

Plus en détail

ENJEUX DE L OPEN SPACE DANS LE BIEN- ÊTRE AU TRAVAIL

ENJEUX DE L OPEN SPACE DANS LE BIEN- ÊTRE AU TRAVAIL ENJEUX DE L OPEN SPACE DANS LE BIEN- ÊTRE AU TRAVAIL Jeniffer ABOU HAMAD 6 ème congrès national «Santé dans le monde du travail» Le 20 juin 2014 Lausanne, Suisse Plan 1- Contexte de. 2-. 3-. 4-. 5- conclusion.

Plus en détail

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la 1 Mon stage en résumé Je dois avouer avoir de la difficulté à faire un bilan qui va au-delà du déjà dit dans mes rapports antérieurs, parce que j ai l impression d y avoir presque tout écrit. Par contre,

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive Strasbourg, 7 août 2009 EPAS(2009)19rév DOCUMENT DE TRAVAIL Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive «Qui joue loyalement est toujours gagnant.»

Plus en détail

FONDATION FONDATION TRAVAIL-UNIVERSITÉ

FONDATION FONDATION TRAVAIL-UNIVERSITÉ NOTES NOTES ÉDUCATION ÉDUCATION PERMANENTE PERMANENTE N N 18 2011-05 OCTOBRE 2005 JUIN 2011 ASSOCIATION ASSOCIATION POUR POUR UNE UNE FONDATION FONDATION TRAVAIL-UNIVERSITÉ CHAUSSÉE DE HAECHT, 579 B-1031

Plus en détail

Quelles pratiques managériales innovantes pour accroître l engagement des salariés et améliorer ainsi la performance de l entreprise?

Quelles pratiques managériales innovantes pour accroître l engagement des salariés et améliorer ainsi la performance de l entreprise? Quelles pratiques managériales innovantes pour accroître l engagement des salariés et améliorer ainsi la performance de l entreprise? Sous la direction de Jean-Marie Peretti Mars 2014 Un thème d actualité

Plus en détail

Intérêt pour les personnes 1.9. 9.9 Club social. 5.5 Compromis 1.1. 9.1 Laisser-faire. Intérêt pour la tâche. Travail équipe.

Intérêt pour les personnes 1.9. 9.9 Club social. 5.5 Compromis 1.1. 9.1 Laisser-faire. Intérêt pour la tâche. Travail équipe. Cours 12 Le pouvoir au sein d une organisation Les liens entre pouvoir, autorité et obéissance Le leadership et les traits personnels Les théories du leadership situationnel Pouvoir Capacité d un individu

Plus en détail

OFFRE DE SERVICES ACTIVITÉS ET FORMATIONS DISPONIBLES. www.juliehabart.com - Julie Habart - 514-531-7487

OFFRE DE SERVICES ACTIVITÉS ET FORMATIONS DISPONIBLES. www.juliehabart.com - Julie Habart - 514-531-7487 OFFRE DE SERVICES ACTIVITÉS ET FORMATIONS DISPONIBLES En entreprise Optimiser la pensée, démultiplier les talents Activités axées entreprises En équipe et en individuel Chaque individu a en lui une immense

Plus en détail

Évaluation du stress au travail chez le Personnel du Service d Anesthésie-Réanimation au CHU de Monastir. - Tunisie -

Évaluation du stress au travail chez le Personnel du Service d Anesthésie-Réanimation au CHU de Monastir. - Tunisie - Évaluation du stress au travail chez le Personnel du Service d Anesthésie-Réanimation au CHU de Monastir - Tunisie - Abdelmajid LARIBI Cadre infirmier Évaluation du stress au travail chez le personnel

Plus en détail

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1 Enquête de PSMT Qu est-ce que PSMT? Protégeons la santé mentale au travail est un ensemble exhaustif de ressources uniques, fondées sur des données probantes, qui ont été conçues dans le but d évaluer

Plus en détail

2) Les déterminants de la motivation des arbitres et entraîneurs:

2) Les déterminants de la motivation des arbitres et entraîneurs: Motivation et performance sportive : une caractéristique commune des arbitres et entraîneurs de haut niveau Support théorique : Jean Pierre Famose EPS N 35 Arbitre et entraîneur deux acteurs du sport moderne

Plus en détail

L art de la reconnaissance en gestion

L art de la reconnaissance en gestion L art de la reconnaissance en gestion Sophie Tremblay Coach & Stratège Dans votre parcours professionnel, quelle est la personne qui vous a offert la reconnaissance qui vous a le plus marqué? Quelles sont

Plus en détail

Document de référence. Gestion du stress

Document de référence. Gestion du stress Document de référence Gestion du stress Table des matières Introduction 2 Définition du stress 2 Les causes du stress au travail 2 Les catégories de stress : le stress positif et le stress négatif 2 Les

Plus en détail

Transformer le travail : que prendre en compte pour que le travail garde son sens

Transformer le travail : que prendre en compte pour que le travail garde son sens Transformer le travail : que prendre en compte pour que le travail garde son sens Estelle M. Morin Psychologue et professeure titulaire HEC Montréal Professeure associée, Département de psychologie, U

Plus en détail

Actes du 24 ième colloque de l Admee Europe L évaluation des compétences en milieu scolaire et en milieu professionnel

Actes du 24 ième colloque de l Admee Europe L évaluation des compétences en milieu scolaire et en milieu professionnel PRATIQUES EVALUATIVES ENSEIGNANTES ET SOCLE COMMUN DES CONNAISSANCES ET DES COMPETENCES : PRATIQUES EFFICACES? PRATIQUES INNOVANTES? Sandra Safourcade, université de Rennes 2, centre de recherche sur l

Plus en détail

Management development et mobilité

Management development et mobilité Daniel Held : Management development et mobilité Paru dans : Persorama, no 4, 1996 sous le titre «Devoir apprendre en permanence». Résumé Le Management development connaît aujourd hui des remises en question

Plus en détail

Pour une performance sociale et durable.

Pour une performance sociale et durable. Pour une performance sociale et durable. NOTRE MISSION La plupart des dirigeants des entreprises et notamment des entreprises socialement responsables savent que le capital humain est la ressource la

Plus en détail

CAS DU BURN OUT EN PSYCHOTHERAPIE. Gestion du stress en entreprise

CAS DU BURN OUT EN PSYCHOTHERAPIE. Gestion du stress en entreprise CAS DU BURN OUT EN PSYCHOTHERAPIE Gestion du stress en entreprise Qu est ce que le burn out? Le burn out est un syndrome très particulier, un ensemble de manifestations inhabituelles du comportement, de

Plus en détail

ACTIVITÉS DE FORMATION 2015-2016 COORDONNATEURS SST ET LEURS COLLABORATEURS PATRONAUX. Regroupement de Réseaux en Santé des Personnes au Travail

ACTIVITÉS DE FORMATION 2015-2016 COORDONNATEURS SST ET LEURS COLLABORATEURS PATRONAUX. Regroupement de Réseaux en Santé des Personnes au Travail ACTIVITÉS DE FORMATION 2015-2016 COORDONNATEURS SST ET LEURS COLLABORATEURS PATRONAUX Regroupement de Réseaux en Santé des Personnes au Travail Pour comprendre le régime actuel en SST et connaître les

Plus en détail

Les cahiers du CERGOR centre d'étude et de recherche en gestion des organisations et ressources humaines

Les cahiers du CERGOR centre d'étude et de recherche en gestion des organisations et ressources humaines Les cahiers du CERGOR centre d'étude et de recherche en gestion des organisations et ressources humaines Responsable de la publication J.F. AMADIEU, Professeur à l'université Paris 1 NUMÉRO 01/04 FEVRIER

Plus en détail

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Germain Duclos Psychoéducateur et orthopédagogue FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Image tirée sur Google 3 Le décrochage scolaire pose le problème de la motivation scolaire chez plusieurs

Plus en détail

Résumé: Perceptions des étudiants universitaires au sujet des carrières du secteur communautaire

Résumé: Perceptions des étudiants universitaires au sujet des carrières du secteur communautaire Résumé: Perceptions des étudiants universitaires au sujet des carrières du secteur communautaire Mars 2010 Le Conseil RH fait progresser les enjeux relatifs à la main-d œuvre communautaire. En tant que

Plus en détail

Bénédicte Branchet Paula Nestea CERAG / BB PN

Bénédicte Branchet Paula Nestea CERAG / BB PN LES SALARIÉS NE SONT PAS DES ÂNES : L APPORT DE LA THÉORIE DE L AUTODÉTERMINATION À LA QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL DANS UN CONTEXTE D ORGANISATION PUBLIQUE FRANÇAISE Bénédicte Branchet Paula Nestea Chaire

Plus en détail

La Responsabilité Sociétale

La Responsabilité Sociétale La Responsabilité Sociétale Opportunités, méthodes d évaluation, stratégie de reporting, utilisation d outils de communication et animation du management RSE Comité Qualité Hygiène Sécurité Environnement

Plus en détail

LES CROYANCES LIMITANTES

LES CROYANCES LIMITANTES 1998 Séminaire de Robert DILTS LES CROYANCES LIMITANTES Les 3 domaines les plus courants de croyances limitantes sont ceux qui concernent le manque d espoir (ce n est pas possible), le manque de confiance

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

Étude Stress au travail Professeur de STI

Étude Stress au travail Professeur de STI Étude Stress au travail Professeur de STI Jean Louis Tavani Maître de Conférences LAPPS Université Paris 8 Saint Denis Julie Collange Maître de Conférences Laboratoire Adaptations Travail Individu Université

Plus en détail

Prédire l épuisement professionnel : L influence du concept de santé émotionnelle

Prédire l épuisement professionnel : L influence du concept de santé émotionnelle Prédire l épuisement professionnel : L influence du concept de santé émotionnelle Philippe Dalliard 1 Université de Lausanne, Suisse La présente étude introduit le concept de santé émotionnelle pour prédire

Plus en détail

Les besoins et les attentes de la personne

Les besoins et les attentes de la personne CHAPITRE Les besoins et les attentes de la personne aux différents âges Les rythmes de vie > Les besoins et les attentes de la personne TDmémo OBJECTIFS > Repérer et justifier les besoins et les attentes

Plus en détail

Stress et burnout au travail : identifier, prévenir, guérir

Stress et burnout au travail : identifier, prévenir, guérir Élisabeth GREBOT Stress et burnout au travail : identifier, prévenir, guérir Groupe Eyrolles, 2008 ISBN : 978-2-212-54014-7 Sommaire Introduction... 1 Partie 1 D où vient le stress? Chapitre 1 Le stress

Plus en détail

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio.

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Mode d emploi du cours audio REUSSIR Tout d abord, félicitations pour l achat de ce cours et pour la décision

Plus en détail

Mieux comprendre pour prévenir le stress au travail: Collaboration avec l Université du Luxembourg

Mieux comprendre pour prévenir le stress au travail: Collaboration avec l Université du Luxembourg Mieux comprendre pour prévenir le stress au travail: Collaboration avec l Université du Luxembourg Agenda Problématique: le stress au travail L étude Les avantages pour l organisation La collaboration

Plus en détail

Projet Tempus. Présentation de la psychologie économique. 28-30 juin 2010

Projet Tempus. Présentation de la psychologie économique. 28-30 juin 2010 Projet Tempus Présentation de la psychologie économique 28-30 juin 2010 Introduction Qu est est-ce que la psychologie économique? Etude du comportement du consommateur recouvre l ensemble des décisions

Plus en détail

Créons l enthousiasme!

Créons l enthousiasme! Créons l enthousiasme! Cabinet de Conseil en management, Coaching et Formation, depuis 2004 nous sommes partenaire de votre stratégie d entreprise pour tous vos défis à relever, l amélioration de la performance

Plus en détail

BURNOUT COMPRENDRE ET AGIR

BURNOUT COMPRENDRE ET AGIR Anne-Marie GALLET et Valérie LANGEVIN BURNOUT COMPRENDRE ET AGIR Les Assises du CHSCT, Saint-Denis, 30 septembre 2015 Définitions n Origine du terme Burn + out = combustion totale, «carbonisation psychique»

Plus en détail

Code de déontologie. des entraîneurs professionnels

Code de déontologie. des entraîneurs professionnels Code de déontologie des entraîneurs professionnels En vigueur : octobre 2007 CODE DE DÉONTOLOGIE DES 1 1.0 ÉNONCÉ DE MISSION DE PATINAGE CANADA Patinage Canada est une association qui a pour mandat de

Plus en détail

Le Modèle Conceptuel de Virginia Henderson. P. Bordieu (2007)

Le Modèle Conceptuel de Virginia Henderson. P. Bordieu (2007) Le Modèle Conceptuel de Virginia Henderson P. Bordieu (2007) Postulats qui l étayent (= fondements) Valeurs qui le justifient Éléments qui le composent: - But poursuivi - Cible - Rôle de l infirmière -

Plus en détail

PRÉVENIR POUR PRÉSERVER LA SANTÉ PSYCHOLOGIQUE: UNE INTERVENTION SUR DIFFÉRENTS FRONTS ET NIVEAUX

PRÉVENIR POUR PRÉSERVER LA SANTÉ PSYCHOLOGIQUE: UNE INTERVENTION SUR DIFFÉRENTS FRONTS ET NIVEAUX PRÉVENIR POUR PRÉSERVER LA SANTÉ PSYCHOLOGIQUE: UNE INTERVENTION SUR DIFFÉRENTS FRONTS ET NIVEAUX Roland FOUCHER Docteur en psychologie du travail et des organisations Président 2012-2013, Société québécoise

Plus en détail

La motivation à l'égard du service public. Présentation du concept et premiers résultats en Suisse 1

La motivation à l'égard du service public. Présentation du concept et premiers résultats en Suisse 1 La motivation à l'égard du service public. Présentation du concept et premiers résultats en Suisse 1 Auteur: David Giauque, professeur assistant 2 Université de Lausanne Institut d'études politiques et

Plus en détail

Formation Coaching N 2

Formation Coaching N 2 Formation Coaching N 2 Jouir de sa vie Eveil Spirituel La respiration consciente - Expulsion des souffles résiduels - Outil de Libération émotionnelle - Augmenter l oxygène au cerveau - Augmenter son énergie

Plus en détail

Coaching mentorat. Catherine Voynnet Fourboul

Coaching mentorat. Catherine Voynnet Fourboul Coaching mentorat Catherine Voynnet Fourboul Bibliographie Chavel T. (2004) Profession Coach : De la théorie à la pratique, Ed. demos Delivré F. (2005), 2ème édition, Le métier de coach : rôles et compétences,

Plus en détail

- - - + + + Exemples. 1 J ai des convictions fermes que je ne modifie qu après mûre réflexion Confiance en soi/ identité

- - - + + + Exemples. 1 J ai des convictions fermes que je ne modifie qu après mûre réflexion Confiance en soi/ identité Documentation C Autoévaluation des compétences sociales et personnelles Vous avez rempli le justificatif des prestations fournies pour l année relatif à votre travail concernant la prise en charge de votre

Plus en détail

LA PREVENTION ET VOUS

LA PREVENTION ET VOUS Septembre 2012 LA PREVENTION ET VOUS «LE SURENDETTEMENT ET LA MARGINALISATION : COMMENT VIVRE ET ABORDER LE SURENDETTEMENT AU SEIN DE SON MILIEU FAMILIAL ET SOCIAL» AU DELÀ DE LA DIMENSION ÉCONOMIQUE METTRE

Plus en détail

Pour s affirmer dans son bénévolat. Cahier d exercices. Préparé par Louise Gravel et Linda Mastrovito

Pour s affirmer dans son bénévolat. Cahier d exercices. Préparé par Louise Gravel et Linda Mastrovito Pour s affirmer dans son bénévolat Cahier d exercices Préparé par Louise Gravel et Linda Mastrovito EXERCICE 1 RÉALISATIONS ET RÊVES 1. Une réalisation dont je suis fièr(e) : 2. Un rêve que je souhaite

Plus en détail

SYNDROME D EPUISEMENT PROFESSIONNEL : BURNOUT

SYNDROME D EPUISEMENT PROFESSIONNEL : BURNOUT SYNDROME D EPUISEMENT PROFESSIONNEL : BURNOUT INTRODUCTION Le burnout est un trouble de l adaptation lié au travail, il touche les professionnels qui exercent en relation d aide. Initialement ce terme

Plus en détail

Gestion du stress et de l anxiété par les TCC. Dr Dominique SERVANT dominique.servant@chru-lille.fr Unité stress et anxiété CHRU de Lille

Gestion du stress et de l anxiété par les TCC. Dr Dominique SERVANT dominique.servant@chru-lille.fr Unité stress et anxiété CHRU de Lille Gestion du stress et de l anxiété par les TCC Dr Dominique SERVANT dominique.servant@chru-lille.fr Unité stress et anxiété CHRU de Lille Rappel sur les bases du modèle cognitif du stress Définitions du

Plus en détail

Troubles de l humeur et capacité fonctionnelle

Troubles de l humeur et capacité fonctionnelle Troubles de l humeur et capacité fonctionnelle Marie-Josée Filteau, MD, FRCP(C) Patricia Gravel Clinique Marie-Fitzbach Plan Stress au travail Burnout Trouble de l adaptation Dépression majeure Troubles

Plus en détail

LE BURNOUT ET SES CAUSES: ETUDE EN SUISSE ROMANDE

LE BURNOUT ET SES CAUSES: ETUDE EN SUISSE ROMANDE LE BURNOUT ET SES CAUSES: ETUDE EN SUISSE ROMANDE Auteurs de l étude : Dr Alastair Coull 1 & Anouk Heyraud 1&2 Frédérique Deschamps 2, Dr Beate Schulze 3, Dr Tanja Wranik 4 Novembre 2007 1 Centre de Compétence

Plus en détail

La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire :

La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire : une expérience vécue dont la personne est parfaitement consciente : Exemple : «J ai besoin de me divertir»; La notion de besoin peut décrire : 2. «une exigence née de

Plus en détail

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire -

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire - Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire - Juin 2009 1 Objectifs Réalisée par CROP pour le compte de l Association québécoise d établissements

Plus en détail

SYLVIE PICHÉ PRÉCURSEURS MOTIVATIONNELS DES PERFORMANCES SPORTIVE ET SCOLAIRE

SYLVIE PICHÉ PRÉCURSEURS MOTIVATIONNELS DES PERFORMANCES SPORTIVE ET SCOLAIRE SYLVIE PICHÉ PRÉCURSEURS MOTIVATIONNELS DES PERFORMANCES SPORTIVE ET SCOLAIRE Mémoire présenté à la Faculté des études supérieures de l Université Laval pour l obtention du grade de maître ès arts (M.A.)

Plus en détail

Sommaire. Introduction...3. 1. Les principes d action de l effort éthique...4. 2. Les valeurs... 5. 3. La philosophie de gestion...

Sommaire. Introduction...3. 1. Les principes d action de l effort éthique...4. 2. Les valeurs... 5. 3. La philosophie de gestion... Adopté par le conseil d administration le 31 mars 2009 CADRE DE RÉFÉRENCE EN MATIÈRE D ÉTHIQUE Sommaire Introduction...3 1. Les principes d action de l effort éthique...4 2. Les valeurs................................

Plus en détail

Profil motivationnel et performance sportive

Profil motivationnel et performance sportive Disponible en ligne sur www.sciencedirect.com Psychologie française 54 (2009) 173 190 Article original Profil motivationnel et performance sportive Motivational profile and sport performance N. Gillet,

Plus en détail

MOTS-CLÉS Serious game, auto-efficacité, intérêt, climat motivationnel,

MOTS-CLÉS Serious game, auto-efficacité, intérêt, climat motivationnel, Etude des déterminants psychologiques de la persistance dans l usage d un jeu sérieux : évaluation de l'environnement optimal d'apprentissage avec Mecagenius. Jean HEUTTE (équipe Trigone-CIREL EA 4353,

Plus en détail

Les 2 grands paradigmes

Les 2 grands paradigmes Communication définitions http://www.cnrtl.fr/etymologie/communication Ethymologie: empr. au lat. class. communicatio «mise en commun, échange de propos, action de faire part» Les 2 grands paradigmes 1.

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

L ACTE DE MESURER ET D ÉVALUER

L ACTE DE MESURER ET D ÉVALUER SECTION 1 L ACTE DE MESURER ET D ÉVALUER OBJECTIF RECHERCHÉ L acte de mesurer et d évaluer est plus difficile que ce qu on peut imaginer au premier abord. S il est relativement aisé de calculer quelque

Plus en détail

POL3140 Psychologie politique. Cours 5: La personnalité du citoyen

POL3140 Psychologie politique. Cours 5: La personnalité du citoyen POL3140 Psychologie politique Cours 5: La personnalité du citoyen Votre personnalité? http://openpolitics.ca/tikipage.php?pagename=quiz-home Programme Définition Trois approches Une illustration: l autoritarisme

Plus en détail

Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents?

Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents? > pour un meilleur rendement des organisations et des personnes Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents? L optimisation du capital

Plus en détail

Olivier Huart Directeur Général

Olivier Huart Directeur Général J ai souhaité, dès mon arrivée à la tête du Groupe TDF, doter l entreprise de valeurs fortes pour rassembler les collaborateurs et créer la confiance de nos partenaires. Ces valeurs, au nombre de cinq

Plus en détail

THE FRENCH EXPERIENCE 1

THE FRENCH EXPERIENCE 1 Euro Worksheet 1 Euro quiz Here s a quiz to help you get used to euro prices in France. Choose a or b to complete each item. 1 Le prix d une baguette de pain est de: a 0,66 euros. b 6,60 euros. 2 Une chambre

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE DE L ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DE DÉFENSE DES DROITS DES PERSONNES RETRAITÉES ET PRÉ-RETRAITÉES

CODE D ÉTHIQUE DE L ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DE DÉFENSE DES DROITS DES PERSONNES RETRAITÉES ET PRÉ-RETRAITÉES CODE D ÉTHIQUE DE L ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DE DÉFENSE DES DROITS DES PERSONNES RETRAITÉES ET PRÉ-RETRAITÉES «L ÉTHIQUE EST FAITE POUR LES HONNÊTES GENS QUI S ENGAGENT À LA RESPECTER POUR CEUX QUI S EN

Plus en détail

COMMENT ATTEINDRE SES BUTS? POURQUOI AVOIR DES BUTS? Les croyances, les buts, les plans. Pour atteindre des objectifs valorisés ou désirés.

COMMENT ATTEINDRE SES BUTS? POURQUOI AVOIR DES BUTS? Les croyances, les buts, les plans. Pour atteindre des objectifs valorisés ou désirés. COMMENT ATTEINDRE SES BUTS? Les croyances, les buts, les plans 1 Frédérick L. Philippe, Cours 8 POURQUOI AVOIR DES BUTS? Pour atteindre des objectifs valorisés ou désirés. Satisfaire besoins psychologiques/

Plus en détail

Les attitudes au travail, le cas de la satisfaction

Les attitudes au travail, le cas de la satisfaction Les attitudes au travail, le cas satisfaction Les chercheurs se sont intéressés aux attitudes (opinions) que les travailleurs pouvaient avoir par rapport à différents aspects de leur travail. Une attitude

Plus en détail

Jeu problématique / pathologique: quels mécanismes psychologiques? Martial Van der Linden

Jeu problématique / pathologique: quels mécanismes psychologiques? Martial Van der Linden Jeu problématique / pathologique: quels mécanismes psychologiques? Martial Van der Linden Unité de Psychopathologie et Neuropsychologie Cognitive, Université de Genève Jeu problématique / pathologique:

Plus en détail

Semer, fertiliser et récolter vos objectifs

Semer, fertiliser et récolter vos objectifs Semer, fertiliser et récolter vos objectifs Psychologue du travail, coach et conférencière Tél: 819 849-9016 Courriel: pierretted@lincsat.com Site internet: www.pierrettedesrosiers.com Plan: Atteindre

Plus en détail

Le 7 octobre 2014. Cher collègue,

Le 7 octobre 2014. Cher collègue, Le 7 octobre 2014 L honorable Francine Landry Ministre de l Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail Ministre responsable de la Francophonie C.P. 6000 Fredericton, Nouveau-Brunswick E3B

Plus en détail

MANAGEMENT SITUATIONNEL VERS L AUTONOMIE ET LA RESPONSABILISATION

MANAGEMENT SITUATIONNEL VERS L AUTONOMIE ET LA RESPONSABILISATION Fiche de lecture : MANAGEMENT SITUATIONNEL VERS L AUTONOMIE ET LA RESPONSABILISATION I. PRESENTATION GENERALE «Management situationnel Vers l autonomie et la responsabilisation» (nouvelle édition enrichie),

Plus en détail

«REUSSIR À BIEN VIVRE SON IDENTITE FEMININE» Cycle de développement personnel 2010

«REUSSIR À BIEN VIVRE SON IDENTITE FEMININE» Cycle de développement personnel 2010 Centre d accompagnement actions professionnelles Euro missions «REUSSIR À BIEN VIVRE SON IDENTITE FEMININE» Cycle de développement personnel 2010 UN CONCEPT ORIGINAL Mis au point par des consultantes,

Plus en détail

CODE DE DEONTOLOGIE INTERIEUR. exercice du service relations externes. relations verticales. relations internes. valeurs de base

CODE DE DEONTOLOGIE INTERIEUR. exercice du service relations externes. relations verticales. relations internes. valeurs de base CODE DE DEONTOLOGIE exercice du service relations externes relations internes relations verticales valeurs de base SERVICE PUBLIC FEDERAL INTERIEUR Au cours des dernières années, la société a fortement

Plus en détail

Journée Régionale REQUAMIP. 21 mai 2010. Toulouse

Journée Régionale REQUAMIP. 21 mai 2010. Toulouse Journée Régionale REQUAMIP 21 mai 2010 Toulouse BIENTRAITANCE et BIEN TRAITANCES Du concept au terrain Docteur en Droit et en Psychologie Chercheur au CNRS-UTM2, Centre d Ingénierie Psycho Sociale VALEATIS

Plus en détail

Préparation mentale, santé et bien-être : quelles relations?

Préparation mentale, santé et bien-être : quelles relations? «Colloque Scientifique des Assises Sport Prévention Santé 2014» Session 1 «Performance : préparation mentale et santé du sportif» Préparation mentale, santé et bien-être : quelles relations? ü Jean Fournier

Plus en détail

Les pratiques de conciliation travail et vie personnelle :

Les pratiques de conciliation travail et vie personnelle : Colloque en assurance collective Les pratiques de conciliation travail et vie personnelle : un outil pour atténuer la détresse psychologique Maude Boulet, Ph.D. Analyste en statistique du travail Institut

Plus en détail

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS?

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? Pourquoi vivons-nous des émotions? Voilà une excellente question! Avez-vous pensé: «Les émotions nous rendent humains» ou : «Elles nous permettent de sentir ce qui

Plus en détail

Adapter la sécurité sociale aux changements démographiques de manière durable. Le Cap, Afrique du Sud Le mercredi 1 er décembre 2010 L ÉNONCÉ FAIT FOI

Adapter la sécurité sociale aux changements démographiques de manière durable. Le Cap, Afrique du Sud Le mercredi 1 er décembre 2010 L ÉNONCÉ FAIT FOI Allocution de monsieur Jean-Claude Ménard, actuaire en chef Bureau de l actuaire en Chef Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF), Canada à l occasion du Forum mondial de la sécurité

Plus en détail

Code d éthique. Créé le 9 mai 2007. Comité : Aline Couture, intervenante sociale Yolaine Simoneau, présidente Denis Pelletier, administrateur

Code d éthique. Créé le 9 mai 2007. Comité : Aline Couture, intervenante sociale Yolaine Simoneau, présidente Denis Pelletier, administrateur Code d éthique Créé le 9 mai 2007 Comité : Aline Couture, intervenante sociale Yolaine Simoneau, présidente Denis Pelletier, administrateur TABLE DES MATIÈRES 1. Avant-propos Mission du CPCQ Philosophie

Plus en détail

Aspects déontologiques en santé mentale

Aspects déontologiques en santé mentale Aspects déontologiques en santé mentale Nancy Guilbeault Conseillère en soins infirmiers France Ouellet Conseillère clinicienne en soins infirmiers, Santé mentale Juin 2012 Plan de la présentation Introduction

Plus en détail

BURN OUT DES PROFESSIONNELS DE SANTE. Et Hygiène? Dr JC Perréand-Centre Hospitalier Valence

BURN OUT DES PROFESSIONNELS DE SANTE. Et Hygiène? Dr JC Perréand-Centre Hospitalier Valence BURN OUT DES PROFESSIONNELS DE SANTE Et Hygiène? De quoi parle-t-on? Burn.Out. ou syndrome d épuisement professionnel : «maladie caractérisée par un ensemble de signes, de symptômes et de modifications

Plus en détail

L action, 3. Philosophie des SCHS séance 7

L action, 3. Philosophie des SCHS séance 7 L action, 3 Philosophie des SCHS séance 7 M. Cozic 3. le causalisme et ses difficultés analyse causaliste de l action intentionnelle un événement E est une action s il existe une description de E sous

Plus en détail

Les indicateurs psychosociaux et biologiques d évaluation des problèmes de santé mentale au travail et leur utilisation lors de l intervention

Les indicateurs psychosociaux et biologiques d évaluation des problèmes de santé mentale au travail et leur utilisation lors de l intervention Les indicateurs psychosociaux et biologiques d évaluation des problèmes de santé mentale au travail et leur utilisation lors de l intervention Alain Marchand Pierre Durand École de relations industrielles

Plus en détail

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Si vous souhaitez développer votre audience, votre clientèle et vos revenus, voici

Plus en détail