OFFICE DES MIGRATIONS INTERNATIONALES MISSION POUR LA TURQUIE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OFFICE DES MIGRATIONS INTERNATIONALES MISSION POUR LA TURQUIE"

Transcription

1 OFFICE DES MIGRATIONS INTERNATIONALES MISSION POUR LA TURQUIE TURQUIE DONNEES PHYSIQUES Superficie : km 2 (presque une fois et demie la France) Capitale : Ankara (4 millions d habitants en 2002) Population : 70 millions d habitants (2002) Population urbaine : 75% du total Densité au Km : 80 habitants Langue : turc. La langue turque a été adaptée par Attatürk à l alphabet latin turc. De la Bulgarie à la Chine, le turc est parlé par une centaine de millions de personnes dans le monde. Ce serait la onzième langue du monde d'après l'unesco. Fêtes Nationales : - 23 avril (fondation de l Assemblée nationale en 1920) - 19 mai ( début de la guerre de l indépendance en 1919) - 30 aout (proclamation de la victoire en 1923) - 29 octobre (proclamation de la République en 1923) Frontières terrestres : km avec sept pays Côtes : 8000 km Villes principales : - Istanbul, 12 millions d habitants - Ankara, 4 millions d habitants - Izmir, 3,3 millions d habitants - Bursa, 2,1 millions d habitants - Adana, 1,9 millions d habitants Monnaie : Livre turque (TL). Au 31/12/03 : 1 = TL Il n'existe pas de limitation pour l'entrée en Turquie de devises étrangères DONNEES INSTITUTIONNELLES : (sources : site de l Ambassade de France en Turquie) Intitulé officiel : République turque Président de la République : Ahmet Nedet Sezer (5 mai 2000) Système politique : République parlementaire unicamérale Système institutionnel : Constitution de 1982 ; les 550 députés de l Assemblée Nationale sont élus pour cinq ans au suffrage universel direct (à partir de dix-huit ans) Système juridique : Droit continental inspiré du code civil suisse Religion : La Turquie est musulmane à 99%. Les sunnites sont largement majoritaires, avec une minorité de chiites et alaouites dans l'est et le sud-est du pays. Des communautés non musulmanes sont présentes : arménienne, juive, grecque orthodoxe, assyro-chaldéenne, catholique, protestante.

2 Division administrative : 81 départements. Les institutions politiques La Turquie a fêté en octobre 2003 le 80ème anniversaire de la création de la République. Mustafa Kemal dit Atatürk ( le père des Turcs ) a été le fondateur de la Turquie moderne. D immenses réformes ont été accomplies dans l entre-deux-guerres sous sa direction. Les institutions politiques françaises ont assez largement inspiré les concepteurs de la République turque, notamment s agissant des principes d organisation de l État, à commencer par la laïcité. La Turquie est aujourd hui une République de type parlementaire, très attachée à la laïcité. Selon la Constitution de 1982, l exécutif se compose du Président de la République, élu par le Parlement pour un mandat non renouvelable de sept ans, et du Premier ministre, issu de la majorité parlementaire et responsable devant l Assemblée. L Assemblée Nationale compte 550 membres élus au suffrage universel direct (listes par circonscription) pour cinq ans. Les femmes ont le droit de vote depuis Le nouveau Président de la République est l ancien président de la Cour constitutionnelle, M. Ahmet Necdet Sezer, élu le 5 mai Les élections législatives anticipées de novembre 2002 ont bouleversé le paysage politique en Turquie. Pour la première fois depuis 15 ans, un seul parti gouverne le pays (AKP) et, situation inédite depuis 1950, il n y a qu un seul parti d opposition au Parlement (CHP). Dans le calendrier européen, décembre 2004 sera une date décisive pour la Turquie. Si elle remplit les critères politiques de Copenhague, l Union européenne ouvrira sans délai les négociations d adhésion, conformément aux engagements pris par les chefs d Etat et de gouvernement au Conseil européen de décembre Engagé en 2001, le processus d harmonisation de la législation avec les normes européennes s est poursuivi en 2003 à un rythme soutenu. Le Parlement a adopté plusieurs paquets législatifs, qui constituent des avancées importantes sur la voie vers l Union européenne. Bénéficiant du soutien des institutions financières internationales (FMI, Banque mondiale), après avoir été frappée par une crise économique et financière en 2001, la Turquie a connu une nette amélioration de son économie en Une croissance forte, ainsi qu une inflation et des taux d intérêt en baisse incitent à l optimisme pour l année Très attendue, la loi sur l encouragement des investissements étrangers, adoptée en juin 2003, constitue une avancée significative. L ECONOMIE (sources : site ambassade de France en Turquie) Données socio-économiques : PNB : 180 milliards d euros en 2002 Revenu per capita : dollars US et en parité de pouvoir d achat : 6000 dollars Répartition du PIB par secteur en pourcentage Agriculture : 14 % Industrie : 32 % Services : 54% Répartition de la population active par secteur économique Population active agricole : 42% Population active industrielle : 22% Population active dans le secteur des services : 36% Une structure économique dominée par les services Au cours des vingt dernières années, la Turquie a connu une croissance heurtée qui a amené le PNB à 180 milliards d euros en 2002, soit un revenu per capita de 2584 dollars, et de 6000 dollars en parité de pouvoir d achat. La Turquie pèse économiquement autant que l ensemble Pologne Hongrie, et une partie importante de sa production nationale, de l ordre de 40%, relève de l économie informelle. Une agriculture diversifiée : Château d eau du Proche-Orient, la Turquie est le seul pays du Sud de la Méditerranée qui dégage un surplus dans ses échanges agricoles. L agriculture mobilise 42% de la population active, mais n est à 2

3 l origine que de 14% du PIB, un écart qui traduit sa faible productivité. L agriculture turque se classe à la première place mondiale pour la production d'abricots et de noisettes, à la seconde pour les lentilles et les pois chiches, à la troisième pour le blé dur et à la quatrième pour les betteraves à sucre et les légumes frais. Le cheptel ovin est le huitième mondial. La pêche fournit des prises de 8 kilos par habitant. Percée de l industrie turque L industrie, qui occupe 22% de la population active, est à l origine de 32% du PIB. L industrie turque se classe à la 13ème place mondiale pour les exportations de textile et à la 6ème pour celles de la confection. Lancée dans les années 60, la pétrochimie répond aujourd'hui à 35% de la demande locale, et la sidérurgie a une capacité de production de 21 millions de tonnes. L industrie automobile a pris son essor dans la deuxième partie des années 90, en devenant une plate-forme dédiée en partie à l'exportation : La Turquie a ainsi exporté véhicules en L industrie électronique a réalisé une percée sur le marché européen des produits audiovisuels. Les entreprises de construction, qui sont très présentes dans les pays du Caucase, les Balkans et en Russie, visent de nouveaux marchés au Maghreb et sont bien positionnées pour les marchés de reconstruction de l'iraq. Le tourisme moteur du secteur des services Les activités de service occupent le tiers de la population active et réalisent la moitié du PIB. Le secteur bancaire, très affecté par la crise financière, est en restructuration. Le secteur du tourisme, très dynamique, assure 10% des rentrées de devises du pays grâce à une progression régulière du nombre de visiteurs étrangers, qui a atteint un record en 2002 avec un total de 12,9 millions de touristes. Reprise économique en 2002 et 2003 : Au cours des 20 dernières années, la croissance économique turque a été déséquilibrée ; alimentée par les déficits publics, la hausse des prix à la consommation a été de 60% par an dans les années 80, et de 80% par an dans les années 90. Fin 1999, le gouvernement a lancé avec le soutien du FMI un programme ambitieux de désinflation, prévoyant un ancrage glissant de la livre turque (LT) pour casser l inflation et des réformes structurelles destinées à éradiquer les causes de l inflation. En février 2001, une crise politique a obligé le gouvernement à laisser flotter la livre turque, précipitant ainsi une relance de l inflation (+68%), une contraction sévère de l économie (-9,4%) et une crise bancaire dont la résolution par l Etat a porté la dette publique à 104% du PNB (mai 2003). Parallèlement, le gouvernement, qui a bénéficié d un nouveau soutien massif du FMI (plan d'ajustement structurel triennal ), a poursuivi les réformes (indépendance de la Banque Centrale, fermeture des établissements les plus fragiles, privatisations) et a mené une politique d austérité pour freiner la hausse des prix. La reprise de 2002 (+7,8%) s est accompagnée d une décélération de l'inflation (+29%) et cette évolution s est confirmée au premier trimestre 2003 (croissance de 7,4%). Sur l année, la croissance devrait être d environ 5% et la hausse des prix à la consommation devrait être proche de l objectif officiel (20%). En dépit de ces bons résultats, la confiance n est pas encore revenue et la baisse des taux d intérêt ne permet pas de réduire le ratio dette publique / PNB. Par ailleurs, le creusement du déficit courant (prévision de 3% du PNB en 2003) est inquiétant car la Turquie n attire pas de capitaux autres que spéculatifs. En 2003, l inflation a été ramenée à 18,4 %. Trouver un emploi en Turquie N.B. : le taux de change retenu dans le présent document est de 1 = TL (31/12/03). Plus de Turcs vivent en France, mais à peine Français résident en Turquie. La France est l'un des premiers investisseurs en Turquie et le nombre des entreprises françaises installées en Turquie approche les 250 (la plupart des grands groupes industriels y sont implantés). Il peut paraître paradoxal que le nombre des "expatriés" ne soit pas à la hauteur des investissements réalisés par les industriels français. 3

4 En matière d'emploi, la Turquie est un pays difficile d'accès aux étrangers, pour des raisons certes économiques mais aussi administratives. Généralités Pour un étranger, les possibilités de trouver un emploi salarié en Turquie sont limitées et les conditions peu propices : instabilité économique et monétaire, barrière de la langue, salaires peu attractifs, couverture sociale médiocre, réglementation lourde en matière de séjour et de travail. Cependant, une fois installé, l'étranger bénéficie d'une réelle qualité de vie. Un premier obstacle à surmonter est celui d'acquérir une bonne maîtrise de la langue turque, facteur souvent déterminant. La mégapole d'istanbul offre le plus de possibilités en matière d'emploi, mais d'autres villes peuvent être explorées : Bursa (centre industriel important), Ankara la capitale et Izmir, le plus grand port maritime de Turquie. Certains bassins liés au tourisme (côte égéenne) ne sont pas à négliger. En matière d emploi, la situation est plus favorable pour les bi-nationaux franco-turcs. Ils peuvent en effet se présenter avec une bonne formation professionnelle ou supérieure en France. Ils maîtrisent la langue et ne devraient pas connaître de problèmes particuliers d'insertion. Enfin ils ne sont pas astreints aux contraintes administratives concernant les permis de séjour et de travail. Globalement, le choix de s'installer en Turquie pour y vivre et y travailler convient d'avantage à des binationaux ou à des jeunes professionnels sans attache familiale. Un voyage exploratoire sur place est recommandé avant de s'installer définitivement, surtout si les conditions d'un séjour régulier ne sont pas remplies. L'accès au marché de l'emploi Les offres et les demandes d emploi peuvent être déposées directement au bureau «emploi» de l OMI à Istanbul par écrit, par fax ou par courriel (voir adresses utiles). Ou également par le canal du site de la Chambre de Commerce Franco-Turque : (voir adresses utiles). Il existe un Comité Consulaire pour l Emploi et la Formation Professionnelle présidé par Monsieur le Consul Général de France à Istanbul. Ce Comité est compétent pour les circonscriptions d Istanbul et d Ankara. Les offres d'emploi : Elles proviennent pour la plupart de sociétés à capitaux français ou filiales de sociétés françaises répertoriées par la Mission Economique, et des sociétés inscrites à la Chambre de Commerce Franco- Turque. La palette des offres d emplois est relativement large : du commercial à l ingénieur, en passant par l assistante de direction et le contrôleur de gestion. En 2003, près de 250 offres d emplois ont été réceptionnées au bureau «emploi» du consulat de France. Une niche d'emplois est encore ouverte dans l'enseignement dans les établissements scolaires francophones, mais sous conditions et elle tend à se contracter au fil des ans. La Turquie (notamment Istanbul) abrite en effet plusieurs lycées et universités francophones qui chaque année, recrutent un nombre variable d'enseignants : en F.L.E., maths ou physique. Les contrats proposés peuvent connaître des spécificités selon le statut et la position administrative de l'enseignant. quelques 4

5 avantages en nature sont habituellement accordés (billets d'avion en début et fin de contrat, prise en charge de la couverture sociale française, voire cotisations à une caisse de retraite en France). Le bureau-emploi de l'omi recueille les candidatures et accueille au sein du consulat de France les candidats. Des bureaux privés de placement offrent également leurs services. Certaines entreprises peuvent diffuser leurs offres d emploi sur le réseau "EEI" (www.emploiinternational.org). Les candidatures liées à ces offres sont alors traitées par le bureau emploi de l'omi à Istanbul. Les candidatures spontanées en provenance de France sont rarement recevables par le bureau "emploi de l'omi à Istanbul", sauf lorsqu'elles proviennent de personnes qui accompagnent leur conjoint(e) en Turquie dans le cadre d'une affectation professionnelle ou de Franco-Turcs ou de Turcs. Les professions protégées : Plusieurs professions relèvent de secteurs protégés. C est le cas de la santé et du droit : il est impossible d'exercer dans ces métiers. Une sage femme ou un médecin étrangers ne pourront pratiquer en Turquie en tant que tels. De même les pharmaciens ou les avocats. Cependant ils peuvent exercer dans des professions proches : représentants médicaux ou en produits pharmaceutiques, techniciens de laboratoires, consultants dans un cabinet de conseils, etc. L'interdiction est liée à une absence d'équivalence des diplômes. Pour pouvoir exercer dans ces professions, il faudrait donc repasser en Turquie les diplômes correspondants (avec au moins deux années d'étude et avoir une bonne pratique de la langue turque). Les salaires Ils sont très variables. Le salaire minimum brut a été porté à 424 millions de TL au 01/01/04, soit 245 / mois (175 net) Pour les enseignants des établissements francophones, les salaires correspondent à celui d'un maître auxiliaire en France. Dans les secteurs industriel et tertiaire, ils sont généralement nettement inférieurs aux standards européens (ils sont parfois compensés en partie par des éventuels avantages en nature). Selon la conjoncture économique, un ajustement des salaires peut s'opérer de temps à autre en fonction notamment de l'inflation. La part salariale des cotisations sociales (obligatoires) s'élevait à 15% du salaire brut, plafonné à 2,3 milliards TL (1 335 environ) au 31/12/2003. PERMIS DE SEJOUR ET VISA DE TRAVAIL : LES FORMALITES Le permis de séjour (IKAMET) Il n'autorise pas son titulaire à travailler même pour un étranger marié à un ressortissant turc. - la carte d'identité ou le passeport français suffit pour un séjour de moins de trois mois. Il n y a pas de visa pour une durée de moins de trois mois. - au delà de trois mois, il est nécessaire d'avoir une carte de séjour. Pour l'obtenir il faut s'adresser à la police des étrangers à Istanbul ou Ankara (voir adresses utiles) qui l'accorde pour six mois ou un an renouvelable. N.B. : En cas d infraction à la réglementation sur le séjour (le strict respect de la durée légale du séjour est impératif), les pénalités (amendes) sont très lourdes et peuvent être assorties d une interdiction temporaire d entrée sur le territoire turc. Le permis de travail Il s'obtient en plusieurs étapes, y compris pour les personnels détachés. Depuis septembre 2003, les démarches sont effectuées simultanément par le salarié (en France) et par l employeur (en Turquie). Dans tous les cas, se renseigner auprès des consulats de Turquie en France (voir adresses utiles). A noter que l entreprise doit satisfaire à certaines conditions pour obtenir le droit d embaucher un étranger (le nombre d étrangers dans l entreprise est limité à un pour 15 salariés turcs). 5

6 1/ Le salarié : dès qu une promesse d embauche est établie entre l entreprise turque et le salarié, ce dernier se rend au consulat de Turquie concerné par son département de résidence (voir adresses utiles) et dépose une demande de visa de travail qui comprend la promesse d embauche et les coordonnées de l entreprise en Turquie. 2/ Le consulat de Turquie transmet le dossier au Ministère du Travail et de la Sécurité Sociale, et au Ministère de l Intérieur (ce dernier effectue une enquête classique relative à la sécurité). 3/ L entreprise, parallèlement et dans le même temps, doit effectuer auprès du Ministère du Travail et de la Sécurité Sociale à Ankara (voir adresses utiles) les démarches pour obtenir l autorisation de travail pour le salarié et dépose un dossier en ce sens. 4/ Après un délai d instruction, si l avis est favorable, le Consulat de Turquie qui a réceptionné la demande du salarié convoquera ce dernier pour lui délivrer son visa de travail (vignette sur le passeport). La personne devra se rendre elle-même au consulat pour retirer son passeport visé. 5/ A son arrivée en Turquie, le travailleur (ou l entreprise) devra s adresser au Ministère du Travail et de la Sécurité Sociale. Compter entre 30 et 90 jours pour obtenir toutes les autorisations. Le permis de séjour pour travailleur (calişma nedenli Ikamet tezkerezi) Se présenter à la Police des Etrangers (voir adresses utiles) avec les documents suivants : - le passeport qui porte le visa de travail et le tampon d entrée en Turquie (sur la page du visa de travail) - une lettre de demande de l employeur - un certificat de résidence (Ikametgah belgesi) délivré par le responsable élu du quartier de résidence en Turquie (Muhtar) - la demande de permis de séjour pour travailleur (formulaire en quatre exemplaires à retirer auprès du bureau de la Police des Etrangers) - éventuellement, le permis de séjour temporaire, ordinaire, pour qu il soit modifié en permis de séjour pour travailleur. Le coût au 31/12/2003 du permis de séjour est de l ordre de 375 millions TL (environ 215 ) pour un an auquel il faut ajouter 50 millions de TL (30 environ) pour les frais de délivrance de l IKAMET (permis de séjour). Le permis de séjour peut être délivré pour une durée de deux ans (près de 500 millions soit 290 environ au 31/12/2003). Attention! La validité du permis de séjour ne va pas au delà de la date de validité du passeport. La demande de prolongation d autorisation de travail doit être déposée au plus tard deux mois avant la date de fin du visa par l employé ou l employeur directement au Ministère du Travail et de la Sécurité Sociale. Le contrat de travail ASPECTS JURIDIQUES Les contrats d'expatriés (stricto sensu) sont très rares. Il s'agira donc dans la plupart des cas d'un contrat de travail régi par la législation locale (droit local), ce qui exclut tous les avantages liés aux contrats d'expatriés. Le document de référence est le code du travail turc, refondu au cours de l année 2003 (loi n 4857 du 22/05/2003) Le contrat est donc signé sur place en Turquie et, en principe, il ne peut l'être avant que le salarié ait obtenu son visa de travail sous peine d'être sans objet. 6

7 Pour les enseignants des établissements francophones, la nature du contrat peut être de droit local ou y déroger. Se renseigner au préalable auprès du chef d établissement ou au bureau emploi de l OMI à Istanbul. Dans certaines entreprises, le salaire peut être négocié en devises ($US ou en ). Les avantages en nature ne constituent pas une obligation légale : tickets restaurant, prime de transport. Des primes peuvent être accordées selon les résultats de l'entreprise. Certains avantages peuvent être attribués si les responsabilités exercées le justifient. L'adhésion à une assurance volontaire (complémentaire de la Sécurité Sociale Turque - SSK) peut être éventuellement négociée. Les avantages en nature sont généralement intégrés au salaire et sont donc imposables. La durée légale hebdomadaire de travail est de 45h. Les congés (entre 14 et 28 jours ouvrés selon l ancienneté) ne peuvent être pris qu'après une année effective de travail. Dans bien des domaines la législation du travail n'est pas aussi favorable qu'en Europe. Le licenciement donne droit en principe à une prime de départ égale à un mois de salaire (plafonné) par année de travail. La protection sanitaire et sociale La cotisation au système de sécurité sociale turque (SSK) est obligatoire. Celui-ci couvre le remboursement des soins effectués en Turquie dans le secteur public, et la retraite. Il existe une convention de sécurité sociale entre la France et la Turquie. Deux systèmes de santé cohabitent en Turquie, public et privé, avec des offres de soins de qualité variable. Le coût des soins est nettement plus élevé qu'en France pour un remboursement moindre (le remboursement ne s effectue que sur les frais engagés dans le secteur public relevant de la Sécurité Sociale SSK- ou dans les centres agréés par elle). Il est donc conseillé de cotiser à une assurance volontaire (Caisse des Français à l'etranger ou autre) afin d'améliorer la protection sociale pour soi et sa famille, voire de garder des liens avec le système français de protection sociale. De même, il est prudent de prendre une assurance qui couvre les frais de rapatriement sanitaire. N.B. En Turquie, le concubinage n'est pas reconnu (pas plus que le PACS) : il n'y a donc pas d'ayants droit qui seraient liés à cette situation. Les personnels détachés d'entreprises françaises ne sont pas soumis au régime de sécurité sociale turque (les salaires étant versés en France). Il leur faut entreprendre, avant leur départ de France les formalités nécessaires pour obtenir leur détachement de la sécurité sociale. De même pour les missions temporaires (détachement de 6 mois renouvelable). La retraite : Les trimestres cotisés en Turquie au titre de la retraite seront comptabilisés et réglés en temps utile par la caisse de retraite turque lors de la liquidation de la retraite. Il est utile de consulter la CNAV (www.cnav.fr) en France pour avoir toutes les informations utiles sur sa retraite en fonction de sa situation. L accord de sécurité sociale entre la France et la Turquie instaure en effet une coordination entre les services compétents des deux pays et détermine le mode de calcul de la retraite, chacun des deux pays versant la part qui lui incombe. Envisager éventuellement une adhésion volontaire à une caisse de retraite en France (CFE ou autre). La fiscalité : Pour les salariés sous contrat local, l'impôt sur le revenu est retenu à la source, donc déduit directement du salaire brut. Le taux d'imposition varie de mois en mois sur la base du salaire imposable 7

8 cumulé (sur un an), et passe progressivement de 15 à 40 % selon les tranches. A titre indicatif (au 31/12/2003) la ponction fiscale prélevée sur le salaire du mois augmente dans la mesure où le salaire cumulé passe à la tranche supérieure. Jusqu'à (salaire cumulé) 15% De à % De à % De à % De à % Supérieur à % Il existe une convention fiscale entre la France et la Turquie qui intéresse surtout les personnels détachés. NB. Si vous êtes en possession d'une promesse d'embauche écrite, notre service juridique Expaconseil peut vous aider dans la rédaction de votre contrat de travail international et effectuer des simulations individuelles pour une optimisation de votre protection sociale et votre fiscalité. Ce service est gratuit. Vous pouvez adresser votre promesse d'embauche avec une simple lettre explicative par télécopie à l'attention d'expaconseil au: ou par courriel: LES CONDITIONS DE VIE EN TURQUIE Le coût de la vie : Le coût de la vie est proche de celui de la France (pour ceux qui sont rémunérés en devises). Le loyer à Istanbul est du même ordre qu'un loyer à Paris, avec cependant une grande amplitude selon les quartiers et la qualité de l'appartement. Les agences immobilières sont légion (compter 2 ou 3 mois de caution généralement réglés en devises et un mois pour l'agence). Les loyers sont eux aussi souvent calculés et réglés en devises ($US ou ). Déménager ses biens personnels de France est possible dans un délai de six mois après son arrivée. Mais bien veiller aux clauses du contrat, aux formalités administratives et douanières à l'arrivée qui peuvent engager des frais financiers annexes et importants. Une lettre de garantie peut être exigée en fonction du montant des biens importés. NB. Ne pas déménager sans être en possession de son IKAMET (titre de séjour), sous peine de voir ses biens bloqués en douanes (se renseigner auprès du service spécialisé à la Chambre de commerce) Les transports Le réseau des transports en commun (métro et surtout bus) est suffisamment dense et les taxis sont bon marché. En 2003, un aller / retour en vol charter entre la Turquie et la France oscillait autour de 200 / 250. L'importation d'un véhicule personnel est soumise à des contraintes administratives et douanière fortes qu'il est impératif de respecter (se renseigner auprès du service spécialisé à la Chambre de commerce) Les moyens de paiement La carte bancaire internationale est communément utilisée. Il est donc possible de résider en Turquie sans être obligé d'ouvrir un compte bancaire (attention cependant aux frais liés à l'utilisation de la C.B. internationale). Si vous optez pour l ouverture d un compte bancaire (même en devises), la banque exigera de votre part un n d imposition. 8

9 Les chèques et les virements sont (très) peu utilisés. Le chèque barré n a pas cours et n offre donc aucune sécurité. La scolarité Seuls les lycées français d'istanbul (Pierre Loti -de la maternelle à la terminale : ) et d'ankara (Charles de Gaulle) offrent un programme français d enseignement et préparent au baccalauréat français. Ils sont reliés à l Académie de Grenoble. Le coût de la scolarité par enfant de nationalité française était, pour l année 2003 / 2004 (non compris le transport) et pour le Lycée Pierre Loti d Istanbul, de 2415 pour le primaire, 2745 pour le collège et de 3675 pour le lycée. Pour les familles françaises aux revenus les plus faibles, il existe une possibilité d'obtenir une bourse (à taux plein ou partiel) de l'agence pour l'enseignement Français à l'etranger (AEFE) : déposer sa demande au Consulat Général de France. Autres informations pratiques - Il est plus que recommandé, pour les ressortissants français, même s ils sont également de nationalité turque, de se faire immatriculer au Consulat Général de France (à Ankara ou Istanbul selon leur lieu de résidence). Au moment de l immatriculation, chacun pourra obtenir toutes informations utiles sur la vie en Turquie en matière d emploi notamment, les coordonnées des associations françaises, sur les caisses de sécurité sociale en France, le dispositif de sécurité, - Plusieurs associations de ressortissants français assurent l'accueil des nouveaux arrivants : se renseigner dès son arrivée. - La Chambre de Commerce Française en Turquie propose également des services d'appui aux entreprises pour l'obtention des permis de travail (Ikamet). - L'Institut Français offre toute une gamme de manifestations culturelles (bibliothèque, cinéma, théâtre, expositions, ). - Des instituts spécialisés donnent des cours intensifs de langue turque (compter 240 $ pour 80 heures de cours). Adresses utiles Les consulats de Turquie en France Paris: service des visas : Lyon: ou 49 ou 50 Strasbourg: Marseille: ou 21 ou 22 ou 23 Ambassade de France (section consulaire) à Ankara 70 Paris cad. - Kavaklidere ANKARA Tél. (312) fax (312) ou Consulat Général de France à Istanbul 8, Istiklal cad TAKSIM - ISTANBUL Tél (212) Fax (212) Mission de l'office des Migrations Internationales (OMI) en Turquie Lüleciler Cadessi, TOPHANE - ISTANBUL - Turquie Tél: (212) ou 11 Fax: (212)

10 Courriel : Bureau emploi de l'omi à Istanbul Tél: (212) ou 07 fax: (212) courriel : Mission Economique Française en Turquie Ankara : (312) Fax (312) ) Istanbul : (212) ou 39 - fax. (212) Chambre de Commerce Française en Turquie 8, Istiklal cad TAKSIM - ISTANBUL tél. (212) fax. (212) Courriel : La Chambre de commerce a ouvert provisoirement depuis le 1 er janvier 2004 un service spécialisé dans les problèmes douaniers Police des Etrangers à Istanbul Istanbul Emniyet Müdürlügü Yabancilar Şubesi Vatan cad. - AKSARAY - ISTANBUL - Tél (212) ou 64 Ministère du Travail et de la Sécurité Sociale (pour obtenir le permis de séjour) Çalişma ve Sosyal Güvenlik Bakanliğı Inönü Bulvarı EMEK - ANKARA Tél : (312) postes Site internet : 10

La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation. Atelier de la Profession

La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation. Atelier de la Profession La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation Atelier de la Profession INTERVENANTS Pierre FAUCHER Expert-Comptable Rapporteur en charge du social Henri SCHMELTZ Expert-Comptable

Plus en détail

Sommaire. Chapitre 1 Première approche du pays 21

Sommaire. Chapitre 1 Première approche du pays 21 Sommaire Chapitre 1 Première approche du pays 21 PRÉSENTATION DU PAYS... 21 Données générales 23 Données démographiques 23 Données géographiques 24 Climat et températures 25 Données économiques 26 UNE

Plus en détail

SOMMAIRE MANUEL «MOBILITÉ INTERNAT I O N A L E»

SOMMAIRE MANUEL «MOBILITÉ INTERNAT I O N A L E» I MAJ.6.05 SOMMAIRE MANUEL «MOBILITÉ INTERNAT I O N A L E» I - EXPAT R I E S - DETA C H E S A - CONTRAT DE TRAVAIL INTERNATIONAL Index alphabétique A Contrat de travail du salarié français dans le cadre

Plus en détail

PROPOSITION DE LOI visant a réformer la Caisse des Français de l étranger,

PROPOSITION DE LOI visant a réformer la Caisse des Français de l étranger, SEŃAT SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2014-2015 PROPOSITION DE LOI visant a réformer la Caisse des Français de l étranger, PREŚENTEÉ Par Jean-Yves Leconte, Hélène Conway-Mouret, Claudine Lepage et Richard Yung

Plus en détail

QUEBEC. ASPECTS JURIDIQUES Service Expa-Conseil I. LA PROTECTION SOCIALE AU QUEBEC

QUEBEC. ASPECTS JURIDIQUES Service Expa-Conseil I. LA PROTECTION SOCIALE AU QUEBEC QUEBEC ASPECTS JURIDIQUES Service Expa-Conseil I. LA PROTECTION SOCIALE AU QUEBEC Il existe deux statuts au regard de la sécurité sociale française, le détachement et l expatriation. Le détaché est rattaché

Plus en détail

INFORMATIONS GENERALES A L ATTENTION DES NOUVEAUX ARRIVANTS à jour au 09/12/2014

INFORMATIONS GENERALES A L ATTENTION DES NOUVEAUX ARRIVANTS à jour au 09/12/2014 AMBASSADE DE FRANCE A.E.F.E Lycée Français Charles de GAULLE 70, Paris Caddesi 06 540 ANKARA INFORMATIONS GENERALES A L ATTENTION DES NOUVEAUX ARRIVANTS à jour au 09/12/2014 I Visas de travail et permis

Plus en détail

PROPOSITIONS DE LOI DEPOSEES PAR LE GROUPE SOCIALISTE XIII EME LEGISLATURE

PROPOSITIONS DE LOI DEPOSEES PAR LE GROUPE SOCIALISTE XIII EME LEGISLATURE Mise à jour avril 2011 PROPOSITIONS DE LOI DEPOSEES PAR LE GROUPE SOCIALISTE XIII EME LEGISLATURE juillet 2007 Proposition de loi constitutionnelle n 86 relative aux compétences des établissements publics

Plus en détail

Salarié (cet imprimé ne concerne pas les gérants et actionnaires majoritaires

Salarié (cet imprimé ne concerne pas les gérants et actionnaires majoritaires Salarié (cet imprimé ne concerne pas les gérants et actionnaires majoritaires qui doivent compléter un formulaire «Travailleur indépendant») Bulletin d adhésion Identification N de Sécurité sociale Nom...

Plus en détail

SOMMAIRE. IV. Les impôts 8 V. La scolarisation des enfants 9 VI. La banque et le patrimoine 9 VII. La santé 10

SOMMAIRE. IV. Les impôts 8 V. La scolarisation des enfants 9 VI. La banque et le patrimoine 9 VII. La santé 10 SOMMAIRE XI INTRODUCTION 1 Partie 1 - LA CHECK-LIST DE I,'FYPATRII; 5 I. Les documents à emporter 6 II. Les formalités et visas 7 III. La protection sociale 7 o IV. Les impôts 8 V. La scolarisation des

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL DU SALARIÉ FRANÇAIS DANS LE CADRE D'UN DÉTACHEMENT OU D'UNE EXPATRIATION. Généralités

CONTRAT DE TRAVAIL DU SALARIÉ FRANÇAIS DANS LE CADRE D'UN DÉTACHEMENT OU D'UNE EXPATRIATION. Généralités I MAJ.05-2015 SOMMAIRE A - CONTRAT DE TRAVAIL INTERNATIONAL CONTRAT DE TRAVAIL DU SALARIÉ FRANÇAIS DANS LE CADRE D'UN DÉTACHEMENT OU D'UNE EXPATRIATION A10 A10 CRITÈRES DE DISTINCTION ENTRE LA SITUATION

Plus en détail

Soutien à domicile A.8.4

Soutien à domicile A.8.4 Soutien à domicile A.8.4 Mise à jour : Juillet 2013 LE CHEQUE EMPLOI SERVICE UNIVERSEL Le Chèque emploi service universel (Cesu) permet de rémunérer et de déclarer un salarié employé à domicile. Il facilite

Plus en détail

Guide pratique et juridique de l expatrié

Guide pratique et juridique de l expatrié Yannick AUBRY Guide pratique et juridique de l expatrié Quatrième édition Éditions d'organisation, 1999, 2001, 2003, 2004 ISBN : 2-7081-3157-5 III SOMMAIRE INTRODUCTION... 1 Partie 1 - LA CHECK-LIST DE

Plus en détail

DEMANDE D'AUTORISATION DE TRAVAIL POUR UN SALARIÉ ÉTRANGER - CONTRAT DE TRAVAIL SIMPLIFIÉ art. L.5221-1 et suiv et R.5221-1 et suiv du code du travail

DEMANDE D'AUTORISATION DE TRAVAIL POUR UN SALARIÉ ÉTRANGER - CONTRAT DE TRAVAIL SIMPLIFIÉ art. L.5221-1 et suiv et R.5221-1 et suiv du code du travail Demande d'autorisation de travail tendant la délivrance : d'une d'une d'une de jeune fille Né(e) le de la personne contacter bre de salariés avant l'embauche Type de contrat de travail durée indéterminée

Plus en détail

I - Législation du travail :

I - Législation du travail : POLYNESIE FRANCAISE Les dispositions en matière de droit du travail, protection sociale et fiscalité sont différentes de celles en vigueur en Métropole. I - Législation du travail : Autorisation de séjour

Plus en détail

Panorama des CONTRATS de travail

Panorama des CONTRATS de travail Janvier 2010 Panorama des CONTRATS de travail L essentiel contrat par contrat Choisir un contrat selon vos besoins Éléments clés pour gérer vos contrats L essentiel contrat par contrat Signes particuliers

Plus en détail

Guide Pratique. chef d entreprise. Salarié. Entreprise. Droit. Employeur. Délégués du Personnel. Législation. Congés Payés. Obligation...

Guide Pratique. chef d entreprise. Salarié. Entreprise. Droit. Employeur. Délégués du Personnel. Législation. Congés Payés. Obligation... Le Guide Pratique du SOCIAL chef d entreprise Délégués du Personnel Faut il faire une visite d embauche? Droit Quel contrat pour mon salarié? Entreprise La journée de solidarité, c est quand? Obligation...

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE DES EXPATRIES

PROTECTION SOCIALE DES EXPATRIES Assurances Collectives Catalogue des produits 4. Expatriés 4.2 Protection sociale des expatriés PROTECTION SOCIALE DES EXPATRIES 2. Protection sociale des expatriés : Assurances à souscrire 2.1. Problématiques

Plus en détail

Guide d accueil des chercheurs étrangers

Guide d accueil des chercheurs étrangers I N S P I R I N G I N N O V A T I O N I I N N O V A N T E P A R T R A D I T I O N Guide d accueil des VERSION FRANÇAISE Mars 2008 Le souhait des Services de l'etat et des acteurs du développement économiques

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1507405L/Bleue-1 ----- ÉTUDE D IMPACT

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1507405L/Bleue-1 ----- ÉTUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et du développement international PROJET DE LOI autorisant l approbation de l accord entre le Gouvernement de la République française et le Conseil

Plus en détail

Documents à fournir en fonction de votre situation familiale, financière et patrimoniale :

Documents à fournir en fonction de votre situation familiale, financière et patrimoniale : 2012-1 MERCI DE REMETTRE VOTRE DOSSIER COMPLET A LA SECTION CONSULAIRE DE L AMBASSADE SUR RENDEZ-VOUS UNIQUEMENT (TEL. 44 02 17 34) AU PLUS TARD LE 30 SEPTEMBRE 2012 Documents à fournir quelle que soit

Plus en détail

Expatries, Le Retour

Expatries, Le Retour Expatries, Le Retour Pour l expatrié et sa famille, le retour est un véritable changement. Avoir anticipé son retour, est psychologiquement un atout car le retour peut être vécu comme un drame ou se mêlent,

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

Les mesures en faveur de

Les mesures en faveur de Les mesures en faveur de l attractivité Invest in France La France est une destination de premier ordre pour les investissements directs étrangers. Elle accueille sur son sol plus de 0 000 entreprises

Plus en détail

FICHE PAYS UK (Législation applicable en janvier 2010)

FICHE PAYS UK (Législation applicable en janvier 2010) FICHE PAYS UK (Législation applicable en janvier 2010) IMMIGRATION // Visa business Les citoyens de l Espace économique Européenne (EEE) et la Suisse (avec certaines exceptions mentionnées ci-dessous)

Plus en détail

Mise à jour économique et financière

Mise à jour économique et financière 2010-2011 Mise à jour économique et financière L hon. Blaine Higgs Ministre des Finances Le 26 novembre 2010 Mise à jour économique et financière 2010-2011 Publié par : Ministère des Finances Province

Plus en détail

LA PROTECTION SOCIALE : MODES D EMPLOI

LA PROTECTION SOCIALE : MODES D EMPLOI LA PROTECTION SOCIALE : MODES D EMPLOI De quoi parle-t-on? La protection sociale est l'ensemble des mécanismes de prévoyance collective qui permettent de faire face financièrement aux aléas de la vie.

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 4. Demande et calcul de la retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 4. Demande et calcul de la retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 4 JUIN 2015 Demande et calcul de la retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref...

Plus en détail

LES NOTES D'INFORMATION JURIDIQUE

LES NOTES D'INFORMATION JURIDIQUE LES NOTES D'INFORMATION JURIDIQUE SERVICE JURIDIQUE JURISINFO FRANCO-ALLEMAND MAI 2015 Avertissement : Cette note a pour but de donner une information générale et ne peut remplacer une étude juridique

Plus en détail

> Dossier 17 mars 2009

> Dossier 17 mars 2009 > Dossier 17 mars 2009 Le travail des étrangers en France Vous embauchez un étranger au sein de votre entreprise : ce que vous devez savoir. L embauche de personnels de nationalité étrangère est soumise

Plus en détail

Développement du marché financier

Développement du marché financier Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Développement du marché financier Juillet 1997 Document de travail n 21 Développement du marché financier Juillet 1997 Le développement

Plus en détail

Titre premier Exportation des capitaux.

Titre premier Exportation des capitaux. Arrêté résidentiel du 18 mai 1940 fixant les conditions d'application du dahir du 10 septembre 1939 prohibant ou réglementant en temps de guerre l'exportation des capitaux, les opérations de change et

Plus en détail

Promotion des investissements au Maroc

Promotion des investissements au Maroc Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Promotion des investissements au Maroc Mai 1996 Document de travail n 08 Promotion des investissements au Maroc Mai 1996 L objet de la

Plus en détail

CAMPAGNE BOURSIERE 2015/2016 PREMIERE COMMISSION LOCALE. DOSSIERS COMPLETS A DEPOSER AU PLUS TARD LE 25 SEPTEMBRE à 12H

CAMPAGNE BOURSIERE 2015/2016 PREMIERE COMMISSION LOCALE. DOSSIERS COMPLETS A DEPOSER AU PLUS TARD LE 25 SEPTEMBRE à 12H 1 CAMPAGNE BOURSIERE 2015/2016 PREMIERE COMMISSION LOCALE DOSSIERS COMPLETS A DEPOSER AU PLUS TARD LE 25 SEPTEMBRE à 12H CONDITIONS L obtention d une bourse scolaire est subordonnée aux conditions suivantes

Plus en détail

PREMIERE DEMANDE OU RENOUVELLEMENT DE CARTE DE SEJOUR TEMPORAIRE VOUS PRESENTER PERSONNELLEMENT

PREMIERE DEMANDE OU RENOUVELLEMENT DE CARTE DE SEJOUR TEMPORAIRE VOUS PRESENTER PERSONNELLEMENT PRÉFET DU VAL-D OISE SOUS-PREFECTURE DE SARCELLES Bureau des Ressortissants étrangers Mise à jour le 24/04/2013 PREMIERE DEMANDE OU RENOUVELLEMENT DE CARTE DE SEJOUR TEMPORAIRE VOUS PRESENTER PERSONNELLEMENT

Plus en détail

Le Guide Pratique. social. d entreprise. législation TRAVAIL. Affichage obligatoire. contrat à durée déterminée. Médecine du Travail.

Le Guide Pratique. social. d entreprise. législation TRAVAIL. Affichage obligatoire. contrat à durée déterminée. Médecine du Travail. bulletin de salaire Affichage obligatoire Congés Payés Médecine du Travail Déclaration REGISTREduPERSONNEL Préalable À élections l Embauche professionnelles TRAVAIL législation social employeur contrat

Plus en détail

NOR : SOCD0510316C. (Texte non paru au Journal officiel)

NOR : SOCD0510316C. (Texte non paru au Journal officiel) MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE Direction de la population et des migrations MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE LA SÉCURITÉ INTÉRIEURE ET DES LIBERTÉS LOCALES Direction des libertés

Plus en détail

2g - L emploi d une tierce personne

2g - L emploi d une tierce personne 2g - L emploi d une tierce personne Si vous êtes en situation de handicap et souhaitez employer un salarié à votre domicile, vous devez, en tant que particulier-employeur, respecter certaines formalités.

Plus en détail

Suivi de l'actualité Numéro 47 Novembre 2012 FISCAL SOCIAL JURIDIQUE

Suivi de l'actualité Numéro 47 Novembre 2012 FISCAL SOCIAL JURIDIQUE Suivi de l'actualité Numéro 47 Novembre 2012 FISCAL - Tolérance administrative pour l'application de la suppression de l'exonération fiscale des heures supplémentaires et assimilées - Conditions de déduction

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE Documents à fournir quelle que soit votre situation :

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE Documents à fournir quelle que soit votre situation : Documents à fournir quelle que soit votre situation : Formulaire de demande de bourse dûment complété et signé Livret de famille Carte d inscription au registre des Français établis hors de France des

Plus en détail

Fiche n 1 : Quelques conseils avant le départ

Fiche n 1 : Quelques conseils avant le départ Fiche n 1 : Quelques conseils avant le départ Les conditions de sécurité à l étranger sont très variables d un pays à l autre et peuvent être très éloignées de celles rencontrées en France. Il est donc

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES GUIDE DES MAROCAINS RESIDANT A L'ETRANGER EN MATIERE DE CHANGE. Juillet 2012 www.oc.gov.ma

ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES GUIDE DES MAROCAINS RESIDANT A L'ETRANGER EN MATIERE DE CHANGE. Juillet 2012 www.oc.gov.ma ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES GUIDE DES MAROCAINS RESIDANT A L'ETRANGER EN MATIERE DE CHANGE Juillet 2012 www.oc.gov.ma S O M M A I R E INTRODUCTION ---------------------------------------------------------------3

Plus en détail

Statuts de l'association des parents d'élèves du Lycée français Josué Hoffet

Statuts de l'association des parents d'élèves du Lycée français Josué Hoffet Statuts de l'association des parents d'élèves du Lycée français Josué Hoffet Préambule Le Lycée français Josué Hoffet (le Lycée), fondé en 1986, est un établissement d'enseignement primaire et secondaire

Plus en détail

Projet de loi de réforme des retraites Les avancées au Sénat

Projet de loi de réforme des retraites Les avancées au Sénat Projet de loi de réforme des retraites Les avancées au Sénat Le projet de loi de réforme des retraites a été adopté par le Parlement le 27 octobre 2010, après examen par l Assemblée Nationale, le Sénat

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Le contrat d apprentissage Objectif du contrat d apprentissage Acquérir une formation générale à la fois théorique et pratique, reconnue par un diplôme ou un titre à finalité professionnelle enregistré

Plus en détail

Logement Logement provisoire et logement en ville (cf. la Rubrique Informations pratiques)

Logement Logement provisoire et logement en ville (cf. la Rubrique Informations pratiques) FORMALITES POUR LE SEJOUR EN FRANCE Sécurité sociale Dans le cadre de l application de l Article 4 de l Arrêté du 29 juin 1999 (parution au Journal Officiel), nous vous informons que tous les étudiants

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE 2015-1 - 1 Cette liste n'est pas exhaustive. L'Administration se réserve le droit de demander tout document complémentaire qui lui apparaîtrait nécessaire lors de l'instruction du dossier. Aucun document

Plus en détail

LES STAGES EN ENTREPRISE

LES STAGES EN ENTREPRISE Groupement des Métiers de l Imprimerie --------------------------------------------------------------------------------------------- SEPTEMBRE 2014 NOTE N 31 LES STAGES EN ENTREPRISE (Loi n 2014-788 du

Plus en détail

Union Sociale du Bâtiment et des Travaux Publics 49 Boulevard Delfino 06300 NICE www.usbtp.fr Tel : 04.92.00.44.44 Fax : 04.93.26.85.

Union Sociale du Bâtiment et des Travaux Publics 49 Boulevard Delfino 06300 NICE www.usbtp.fr Tel : 04.92.00.44.44 Fax : 04.93.26.85. COMPRENDRE VOTRE RETRAITE Trois ans après la dernière réforme, un nouveau texte de loi est prévu concernant le régime des retraites par répartition : maintien de l'âge légal de départ à la retraite à 62

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR Documents à fournir quelle que soit votre situation : Formulaire de demande de bourse dûment complété et signé Livret de famille Carte d inscription au registre des Français

Plus en détail

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 Mars 2015 1/12 D ANS une conjoncture internationale marquée par une reprise globale fragile, une divergence accrue de croissance

Plus en détail

Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués. Transparents 2015. Collège invalidité-décès. Mme Perrin 18 septembre 2015

Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués. Transparents 2015. Collège invalidité-décès. Mme Perrin 18 septembre 2015 Transparents 2015 Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués Collège invalidité-décès Mme Perrin 18 septembre 2015 Votre caisse de retraite Les élus de la CARMF 2 Élus de la CARMF au 15/01/2015

Plus en détail

Principaux Indicateurs Conjoncturels

Principaux Indicateurs Conjoncturels BANQUE CENTRALE DE TUNISIE Direction Générale des Statistiques Principaux Indicateurs Conjoncturels 21 Mars 2015 2 FICHES : Fiche n 1 : Secteur réel Fiche n 2 : Evolution des principaux soldes de la balance

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSION EXCEPTIONNELLE AU SEJOUR SALARIE OU TRAVAILLEUR TEMPORAIRE

DEMANDE D ADMISSION EXCEPTIONNELLE AU SEJOUR SALARIE OU TRAVAILLEUR TEMPORAIRE PREECTURE DE LA SOMME Direction des Titres et de la Citoyenneté Bureau de l'immigration, de l'intégration et de la Nationalité DEMANDE D ADMISSION EXCEPTIONNELLE AU SEJOUR SALARIE OU TRAVAILLEUR TEMPORAIRE

Plus en détail

Pôle emploi international Service juridique Expaconseil. La protection sociale du salarié en poste à l étranger

Pôle emploi international Service juridique Expaconseil. La protection sociale du salarié en poste à l étranger La protection sociale du salarié en poste à l étranger La sécurité sociale française distingue deux statuts : le détachement et l expatriation. Pour résumer il est possible de dire que le détacher reste

Plus en détail

ENTREPRISE UNIPERSONNELLE A RESPONSABILITE LIMITEE EURL Ou SARL UNIPERSONNELLE

ENTREPRISE UNIPERSONNELLE A RESPONSABILITE LIMITEE EURL Ou SARL UNIPERSONNELLE ENTREPRISE UNIPERSONNELLE A RESPONSABILITE LIMITEE EURL Ou SARL UNIPERSONNELLE La loi n 85-697 du 11 juillet 1985 permet à une personne physique ou morale de créer une société à responsabilité limitée,

Plus en détail

Master Marketing et développement commercial

Master Marketing et développement commercial Faculté des Sciences Economiques et de Gestion 27/28 Master Marketing et développement commercial Lieu de formation : Clermont Ferrand Références de l'enquête : 22 diplômés issus de la promotion 28 de

Plus en détail

Une économie en convergence avec l Europe des 27... 18 L attrait du pays pour les investisseurs français... 18 Les réformes attendues...

Une économie en convergence avec l Europe des 27... 18 L attrait du pays pour les investisseurs français... 18 Les réformes attendues... Sommaire Le cadre du pays................................................................................... 15 Présentation du pays.................................................................................

Plus en détail

F N A P E E T H T INFORMATIONS FEDERALES

F N A P E E T H T INFORMATIONS FEDERALES F N A P E E T H T Fédération Nationale des Associations de Parents d Elèves de l Enseignement Technique d Hôtellerie et de Tourisme email :claude.quintin@dbmail.com- : 01 43 01 85 82 N 14 juin 2009 Diffusion

Plus en détail

BELGIQUE. 1. Principes généraux.

BELGIQUE. 1. Principes généraux. BELGIQUE Les dépenses de protection sociale en Belgique représentent 27,5%PIB. Le système belge est de logique bismarckienne. La principale réforme récente concerne le risque maladie. 1. Principes généraux.

Plus en détail

Le travailleur étranger

Le travailleur étranger Le travailleur étranger Par Mongi TARCHOUNA, Professeur et Doyen de la Faculté de droit et des sciences économiques de Sousse. Liberté et égalité, telles sont les valeurs universelles à la réalisation

Plus en détail

Modèle de contrat de travail à temps partiel et à durée indéterminée

Modèle de contrat de travail à temps partiel et à durée indéterminée Modèle de contrat de travail à temps partiel et à durée indéterminée Le contrat doit être transmis au salarié, au plus tard dans les deux jours suivant l'embauche (article L122-3-1 du code du travail).

Plus en détail

Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance

Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance Faculté des Sciences Economiques et de Gestion IAE Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance 9/ Lieu de formation : Clermont Ferrand Objectifs de cette licence professionnelle Cette

Plus en détail

Master Management des PME PMI

Master Management des PME PMI IUP anagement et gestion des entreprises 9/ aster anagement des PE PI Lieu de formation : Clermont errand Les objectifs du : - comprendre, analyser et agir dans le contexte d'évolution des PE-PI (économie

Plus en détail

2. LE REGIME DE SECURITE SOCIALE

2. LE REGIME DE SECURITE SOCIALE FIN DE L ASSURANCE MALADIE PRIVEE POUR LES FRONTALIERS : Quelques explications Ce document, édité par le Groupement transfrontalier européen, a pour but de réunir toutes les informations que nous possédons

Plus en détail

Commission ad hoc. Séance du 10 février 2014. 2.- Loi garantissant l avenir et la justice du système de retraites

Commission ad hoc. Séance du 10 février 2014. 2.- Loi garantissant l avenir et la justice du système de retraites Commission ad hoc Séance du 10 février 2014 2.- Loi garantissant l avenir et la justice du système de retraites La loi n 2014-40 du 20 janvier 2014 garantissant l avenir et la justice du système de retraites,

Plus en détail

COLLABORATEURS ETRANGERS

COLLABORATEURS ETRANGERS COLLABORATEURS ETRANGERS QUELLES DEMARCHES ADMINISTRATIVES? Jeudi 28 novembre 2013 Business Pôle 1047 route des dolines Valbonne Sophia-Antipolis 1) Comment bien préparer l'arrivée en France du collaborateur

Plus en détail

Je suis artiste suisse et je souhaite jouer en France.

Je suis artiste suisse et je souhaite jouer en France. Cendryne Roé, Octobre 2011 Je suis artiste suisse et je souhaite jouer en France. De nombreux artistes suisses sollicitent régulièrement les salles de spectacles et autres bars à musique situés en France,

Plus en détail

RÉGIME DES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS, REGARDS CROISÉS Droit social et statut des expatriés au Brésil. Lundi 10 novembre de 14h30 à 16h30

RÉGIME DES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS, REGARDS CROISÉS Droit social et statut des expatriés au Brésil. Lundi 10 novembre de 14h30 à 16h30 RÉGIME DES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS, REGARDS CROISÉS Droit social et statut des expatriés au Brésil Lundi 10 novembre de 14h30 à 16h30 Droit social et statut des expatriés au Brésil Sommaire Détachement

Plus en détail

PROJET DE LOI ----- ÉTUDE D IMPACT

PROJET DE LOI ----- ÉTUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et européennes NOR : MAEJ1109203L/Bleue-1 PROJET DE LOI autorisant l approbation de l accord entre le Gouvernement de la République française et le

Plus en détail

REUNION DES MINISTRES DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DES PAYS DE LA ZONE FRANC (PARIS, LE 02 OCTOBRE 2015)

REUNION DES MINISTRES DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DES PAYS DE LA ZONE FRANC (PARIS, LE 02 OCTOBRE 2015) REUNION DES MINISTRES DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DES PAYS DE LA ZONE FRANC (PARIS, LE 02 OCTOBRE 2015) CONJONCTURE ECONOMIQUE, FINANCIERE ET MONETAIRE DES ETATS MEMBRES DE LA COMMUNAUTE ECONOMIQUE ET

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 215) Banque Centrale de Tunisie Avril 215 1- Environnement International 1-1. Croissance Economique - Selon les prévisions du Fonds monétaire international

Plus en détail

Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi. au détachement de travailleurs en FRANCE

Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi. au détachement de travailleurs en FRANCE Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi RÈGLES applicables au détachement de travailleurs en FRANCE Ce document est purement informatif et, à ce titre, volontairement synthétique.

Plus en détail

CONVENTION D ACCUEIL D ETUDIANTS AU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET EUROPEENES DANS LE CADRE DE LEUR STAGE D ETUDES

CONVENTION D ACCUEIL D ETUDIANTS AU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET EUROPEENES DANS LE CADRE DE LEUR STAGE D ETUDES MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET EUROPÉENNES CONVENTION D ACCUEIL D ETUDIANTS AU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET EUROPEENES DANS LE CADRE DE LEUR STAGE D ETUDES Article 1 - Les parties signataires

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion opérationnelle et comptabilité de la paie

Licence professionnelle Gestion opérationnelle et comptabilité de la paie Promotion 213/214 Enquête à moins d'un an du diplôme Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Gestion opérationnelle et comptabilité de la paie Objectif de cette licence professionnelle : Cette

Plus en détail

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Eco-Fiche Janvier 2013 BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Retour sur l année 2012 : l atonie En 2012, le Produit Intérieur Brut (PIB) s est élevé à 1 802,1 milliards d euros, soit

Plus en détail

ENTRÉE SUR LE TERRITOIRE FRANÇAIS

ENTRÉE SUR LE TERRITOIRE FRANÇAIS path%/2/3 path%/2/5 path%/2/7 xmlbase IMF-A010.xml revd%2015-10 /0 revd%2015-06 /2/0 revd%2015-05 /2/1 revd%2015-04 /2/2 revd%2015-04 /2/4 revd%2015-10 /2/6 revd%2015-10 /2/8 revd%2015-05 /2/3/0/0 revd%2015-04

Plus en détail

S O M M A I R E I MAJ.1.04 A ASSURANCE VIEILLESSE - RÉGIME GÉNÉRAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE B ARRCO - RÉGIMES COMPLÉMENTAIRES DES SALARIÉS

S O M M A I R E I MAJ.1.04 A ASSURANCE VIEILLESSE - RÉGIME GÉNÉRAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE B ARRCO - RÉGIMES COMPLÉMENTAIRES DES SALARIÉS I MAJ.1.04 S O M M A I R E A ASSURANCE VIEILLESSE - RÉGIME GÉNÉRAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE B ARRCO - RÉGIMES COMPLÉMENTAIRES DES SALARIÉS C AGIRC - RÉGIME DES CADRES ET ASSIMILÉS D ACCORDS ET RÈGLES COMMUNES

Plus en détail

E n 2013, les unités territoriales de la Direction régionale

E n 2013, les unités territoriales de la Direction régionale DIRECCTE Analyses Pays de la Loire octobre 2014 La négociation collective d entreprise en 2013 dans les Pays de la Loire E n 2013, les unités territoriales de la Direction régionale des entreprises, de

Plus en détail

REVISION DE LA CCN 51

REVISION DE LA CCN 51 REVISION DE LA CCN 51 Tableau synoptique mentionnant, pour chacun des thèmes faisant l objet des négociations : - un rappel des dispositions actuelles de la CCN 51, - les modifications proposées dans le

Plus en détail

Siège national. L'UNSA et internet. Les délégués du personnel. UNSA 21, rue Jules Ferry 93177 Bagnolet Cedex Tél : 01 48 18 88 00 Fax : 01 48 18 88 99

Siège national. L'UNSA et internet. Les délégués du personnel. UNSA 21, rue Jules Ferry 93177 Bagnolet Cedex Tél : 01 48 18 88 00 Fax : 01 48 18 88 99 Siège national UNSA 21, rue Jules Ferry 93177 Bagnolet Cedex Tél : 01 48 18 88 00 Fax : 01 48 18 88 99 L'UNSA et internet Le site web www.unsa.org Le courriel unsa@unsa.org page 2 les délégués du personnel

Plus en détail

Règlement concernant l administration des entrées et sorties des ressortissants étrangers du territoire de la République Populaire de Chine.

Règlement concernant l administration des entrées et sorties des ressortissants étrangers du territoire de la République Populaire de Chine. Règlement relatif à l administration des entrées et sorties des ressortissants étrangers du territoire de la République Populaire de Chine. Conseil des Affaires d Etat chinois Date de publication :12 juillet

Plus en détail

Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi

Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3541-4 Chapitre 1 L embauche directe En tant que particulier employant du personnel de maison (une femme de ménage, une

Plus en détail

Conférence générale Vingt-neuvième session, Paris 1997 CAISSE COMMUNE DES PENSIONS DU PERSONNEL DES NATIONS UNIES RAPPORT DU DIRECTEUR GENERAL

Conférence générale Vingt-neuvième session, Paris 1997 CAISSE COMMUNE DES PENSIONS DU PERSONNEL DES NATIONS UNIES RAPPORT DU DIRECTEUR GENERAL Conférence générale Vingt-neuvième session, Paris 1997 29 C 29 C/43 18 juillet 1997 Original anglais Point 9.14 de l'ordre du jour provisoire CAISSE COMMUNE DES PENSIONS DU PERSONNEL DES NATIONS UNIES

Plus en détail

Retraité d un régime français d assurance vieillesse

Retraité d un régime français d assurance vieillesse Retraité d un régime français d assurance vieillesse Bulletin d adhésion Identification N de Sécurité sociale Nom... Nom de jeune fille... Prénoms... Date de naissance... Lieu... Nationalité... Je suis

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1126778L/Bleue-1 -----

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1126778L/Bleue-1 ----- RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et européennes PROJET DE LOI autorisant l approbation de la convention entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Décret n o 2015-390 du 3 avril 2015 autorisant les traitements de données à caractère

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE Attention : cette liste de contrôle des documents fait partie des éléments à remettre, au même titre que le formulaire original, et la copie des pièces justificatives. S il manque des documents mentionnés

Plus en détail

DAEC 2015 : Les mesures

DAEC 2015 : Les mesures DAEC 2015 : Les mesures 1 Synthèse dispositif «DAEC» 2015 Ouvert aux métiers sensibles et à l équilibre Opérationnel dès décembre 2014 pour des départs à compter de janvier 2015 Un congé senior avec dispense

Plus en détail

Édition du 10 mars 2014

Édition du 10 mars 2014 1 Édition du 10 mars 2014 LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles sont les conditions relatives au jeune? 3 Quelles sont les caractéristiques

Plus en détail

PRIME D EXPATRIATION FEVRIER 2015

PRIME D EXPATRIATION FEVRIER 2015 PRIME D EXPATRIATION FEVRIER 2015 Prime d expatriation 2 S O M M A I R E PAGES Présentation 3 Les entités concernées 4 Nature de la prime 5 Régime fiscal 6 Régime social 9 Prime d expatriation 3 Présentation

Plus en détail

jl_fifqb=molcbppflkkbiib

jl_fifqb=molcbppflkkbiib jl_fifqb=molcbppflkkbiib TRANSFERT EN FRANCE DE SALARIÉS NON-RESSORTISSANTS Sandra VREEDENBURGH Mai 2009 Toute société souhaitant transférer des salariés non-ressortissants de l Union Européenne au sein

Plus en détail

Le personnel Le salaire et les éléments de salaire Les contrats de travail La durée de travail et les jours ouvrables La rupture du contrat de travail

Le personnel Le salaire et les éléments de salaire Les contrats de travail La durée de travail et les jours ouvrables La rupture du contrat de travail INTRODUCTION : I Généralité 1 2 3 4 5 Le personnel Le salaire et les éléments de salaire Les contrats de travail La durée de travail et les jours ouvrables La rupture du contrat de travail Le traitement

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES 2014-2015

BOURSES SCOLAIRES 2014-2015 BOURSES SCOLAIRES 2014-2015 Dossiers à compléter et à déposer au service social du Consulat Général de France avant le 28 fevrier 2014 Pour tout renseignement complémentaire, contactez Mme DENIS Assistante

Plus en détail

ORGANISANT L IMMIGRATION PROFESSIONNELLE

ORGANISANT L IMMIGRATION PROFESSIONNELLE ( LES MESURES ORGANISANT L IMMIGRATION PROFESSIONNELLE Pour répondre aux besoins de recrutement de certains secteurs économiques, la France a souhaité mieux organiser l immigration professionnelle et faciliter

Plus en détail

La Protection sociale des étrangers. Ali BEN AMEUR

La Protection sociale des étrangers. Ali BEN AMEUR La Protection sociale des étrangers Ali BEN AMEUR Introduction et recommandations Présentation de la séance et de son déroulement. Le Droit de la Protection sociale est vaste, complexe et évolutif. Durant

Plus en détail

Licence professionnelle Comptabilité - Finance

Licence professionnelle Comptabilité - Finance Promotion 9/ Site : Clermont-Ferrand et Vichy Licence professionnelle Comptabilité - Finance Objectifs de cette licence professionnelle : Cette licence professionnelle doit permettre aux étudiants d'acquérir

Plus en détail

DEMANDE D AIDE À LA MOBILITÉ HORS UNION EUROPÉENNE 2016-2017

DEMANDE D AIDE À LA MOBILITÉ HORS UNION EUROPÉENNE 2016-2017 DEMANDE D AIDE À LA MOBILITÉ HORS UNION EUROPÉENNE 2016-2017 Si vous partez en séjour d étude ou en stage dans un des pays de l Espace Économique Européen, ce dossier ne vous concerne pas. Vous devez faire

Plus en détail

Retraité d un régime français d assurance vieillesse

Retraité d un régime français d assurance vieillesse Retraité d un régime français d assurance vieillesse Bulletin d adhésion Identification N de Sécurité sociale Nom... Nom de jeune fille... Prénoms... Date de naissance... Lieu... Nationalité... Je suis

Plus en détail

COMPLEMENTAIRES SANTE ET DEDUCTIONS SOCIALES ET FISCALES : LES MUTUELLES UMC ET FIDAL VOUS EXPLIQUENT LES CONTRATS «RESPONSABLES»

COMPLEMENTAIRES SANTE ET DEDUCTIONS SOCIALES ET FISCALES : LES MUTUELLES UMC ET FIDAL VOUS EXPLIQUENT LES CONTRATS «RESPONSABLES» COMPLEMENTAIRES SANTE ET DEDUCTIONS SOCIALES ET FISCALES : LES MUTUELLES UMC ET FIDAL VOUS EXPLIQUENT LES CONTRATS «RESPONSABLES» Le système interprofessionnel de Sécurité Sociale est obligatoire : le

Plus en détail