Ateliers de Motricité avec Lucie Meunier projet

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ateliers de Motricité avec Lucie Meunier projet 2013-2014"

Transcription

1 Ateliers de Motricité avec Lucie Meunier projet Bébés et enfants à l aise dans leurs vêtements (Les vêtements trop serrés empêchent l enfant de bouger en toute liberté) et pieds nus (En ayant les pieds nus, l enfant muscle sa voûte plantaire. Ses orteils doivent pouvoir accrocher et repousser le sol). Un bébé n a pas la capacité à se mettre en mouvement seul. Son développement progresse grâce à la relation. Il a besoin de l adulte, de son regard, de langage, de portage Matériel utilisé et intérêts GOMMETTES: ligne de gommettes au sol, rond de gommettes que l enfant peut décoller et recoller plus loin, en hauteur, sur lui, sur un ballon, bloc moteur, qu il peut cacher avec son corps, peut ramper marcher dessus, les éviter. Attirer l attention du bébé sur les gommettes lui permet d effectuer des mouvements naturellement. Ainsi, les gommettes collées au sol et sur les plans inclinés attirent le regard des bébés. S ils veulent les attraper, ils vont mettre en mouvement leurs mains et les autres parties de leur corps pour y parvenir. Pour décoller la gommette, l enfant est obligé de trouver une position efficace et petit à petit se latéralisé, c est à dire utilise la main l œil, l appui le plus efficace, celui pour lequel il est préprogrammé neurologiquement. L enfant décolle la gommette au sol et va la coller sur un plan vertical ( une vitre par exemple), par cela il appréhende la verticalisation de son regard et la verticalisation en général.. - Rubans adhésifs : ligne de scotch d électricien collée au sol: l enfant peut marcher dessus, l enjamber, sauter par-dessus, tirer dessus pour le retirer la notion d équilibre est exercée de façon plus rassurante que sur un banc par ex. En retirant la bande du sol, il exerce aussi son équilibre TAPIS DE BAIN doux avec petits reliefs Bébés touchent les éléments petits morceaux par petits morceaux sans être tentés de mettre à la bouche BALLONS - Des petits ballons mous sur lesquels les enfants peuvent s asseoir, se rouler sur le ventre, sur le dos, contre un mur debout, se mettre à 4 pattes, se déplacer avec. 1

2 Les enfants utilisent les ballons d une façon nouvelle. Ils sont dans le mouvement tout en sentant leur corps à l aide du contact avec le ballon et en étant détendus (pas de phénomène d excitation comme ça peut arriver parfois avec une utilisation plus classique des ballons (en les lançant, donnant des coups de pieds), ça permet aussi qu ils soient plus respectueux les uns des autres et notamment des bébés qui les entourent. Les ballons de taille adaptée peuvent être utilisés sans danger, car ils correspondent à l espace de préhension. Pour les bébés, ces ballons très peu gonflés sont très facilement préhensibles et ne partent pas en roulant à une distance trop grande pour leurs déplacements. Ces ballons correspondent en taille à la distance entre le thorax et les mains du bébé, ils représentent son espace proche. POIDS LESTES à scratch, à mettre sur les chevilles, bras, épaules, le ventre, dos à 4 pattes en avançant Notion d ancrage, appui au sol, prise de conscience des parties de son corps par stimulation des appuis profonds de la proprioception (tendons, muscles, ligaments). PISCINE DE BALLES utilisée à VIDE : l enfant lève la jambe pour chevaucher la piscine avant d y entrer en arrière, peut jouer à cheval sur les bords ; Avec les balles, la piscine est très plaisante pour les enfants mais ils ont tendance à se jeter en avant dans les balles. Ce mouvement ne s inscrit pas dans la réalité car à la base, on ne se jette pas en avant pour sauter mais on doit assurer sa réception. TAPIS RIGIDES faisant fonction de tunnel où les enfants passent dedans, les plus petits se tiennent debout sur l extérieur incliné. Le plan incliné est rassurant car tout le corps est en appui contrairement à une table où une partie du corps est dans le vide Pour les enfants ayant été mis dans la position assise avant de pouvoir s y mettre seuls Un bébé assis devant un plan incliné et mou va plus facilement mettre ses mains en avant sur le plan incliné sans avoir peur de la chute. Le but est qu il voit plus souvent ses mains devant lui alors qu en étant assis, il avait l habitude de voir ses pieds Il explore alors la verticalité en mettant en place le reflexe parachute. 2

3 TAPIS DE SOL MOUS : les enfants se déplacent dessus - Pour muscler le pied, importance du pied nu pour prendre ses appuis, ce qui stimule les appuis profonds et évite la marche sur la pointe des pieds. Les enfants qui marchent sur la pointe des pieds ne le font pas sur ce type de tapis, ils sont obligés de poser tout le pied pour garder leur équilibre, le talon s enfonçant. BLOCS MOTEURS réunis sur lesquels l enfant évolue, grimpe, saute, se met debout Permet d observer notamment comment l enfant prend ses appuis avec ses pieds. Notion également de respect de l autre dans sa découverte. PLANS INCLINES ou on peut allonger un bébé à plat ventre De cette façon le bébé voit l adulte et les autres enfants qui l entourent et entre plus facilement en communication avec eux. Il sollicite plus facilement ses appuis des orteils et peut retrouver les mouvements de base d ondulations et d oscillation. Et le matériel autre au domicile: Arche de jeu/portique : L expérience vécue ex utéro a fait prendre conscience au bébé des lois de la pesanteur. Ainsi lorsque l enfant est allongé sous un portique : il «le surveille» car il a l impression que les objets vont lui tomber dessus. Il bloque ses yeux, son cou, ses mouvements. De plus le portique représente trop de stimulations proches qui ne vont pas encourager l enfant à effectuer d autres mouvements pour atteindre le but de se déplacer. Le développement psychomoteur se fait dans le mouvement : les parcs, les cosys, les transats ne sont pas utiles et bloquent le développement de l enfant ; Le trampoline est interdit au moins de 4 ans car avant cet âge le cerveau est immature et cela risque de provoquer des lésions cérébrales (exemple du syndrome du bébé secoué, hématomes, futurs AVC). Le cerveau est plus petit que le crâne, et a tendance à taper dans le crâne lors des sauts trop forts, que l enfant ne maitrise pas. Structures gonflables : Pour les mêmes raisons que le trampoline, les structures gonflables ne sont pas adaptées aux enfants de moins de 4 ans. Trop de stimulations est déstructurant pour l enfant (ex : sauts, bruit, secousses, lumière c est trop!) Les trotteurs sont très déstructurant, causant 50% des traumatismes crâniens des bébés de moins de 2 ans. Le trotteur donne de fausses informations à l enfant sur les limites de son corps (idem pour le casque!!). Il déstructure la construction des liens espace-temps, il entraîne parfois des déformations des articulations, il maintient trop l enfant vertical, en l empêchant de construire ses appuis. 3

4 Les chaussures : Les chaussures quand les enfants sont à la maison sont inutiles (sauf handicap). Nous avons 23 os dans le pied qui doivent être utilisés! Quand un bébé met des chaussures c est comme s il avait moins d os, il ne peut pas expérimenter, c est comme s il avait des moufles aux mains! Accompagnement de l adulte dans les grandes étapes de développement de l enfant -Pour le change : l enfant doit pouvoir voir où il va (mouvement de rotation) - Comment prendre un bébé et le reposer : tout en lui parlant, lui expliquant ce qu on veut faire : «je vais changer ta couche», l inviter à pivoter sur le coté puis s asseoir tout en mettant une main sous ses fesses et l autre dans la dos, laisser le temps au bébé de commencer le mouvement tout en l accompagnant, c est possible dès le deuxième jour de vie Prise au niveau des fesses, du bassin quand on prend un bébé au sol, va lui permettre d'appréhender le geste, voir ce qu il se passe. - Portage : lorsqu il est porté dos contre nous le bébé peut voir où il va. Ceci est possible en fonction de la réalité de l environnement. - Position allongée sur le dos au sol : C est une position de sécurité pour 80% des bébés. Position allongée sur le ventre : représente une position de sécurité pour les autres enfants mais elle est moins recommandée car le poids de leur corps les écrase au niveau thoracique. La position au sol est importante car c est à partir du sol que l on peut se redresser. - Le regard horizontal : le bébé a besoin que quelqu un s allonge en face de lui pour entrer en communication (se mettre à sa hauteur). -Permettre au bébé le mouvement commence par le mouvement de la tête. Il faut aider certains bébés hypertoniques à se détendre afin de tourner leur tête à droite ou à gauche par la parole, en étant allongé avec eux et en les incitant à regarder à droite puis à gauche avec un jouet per exemple. -Il est souvent difficile de redonner à nouveau l habitude de s allonger à un bébé qui a été très peu allongé et mis régulièrement assis. En effet, dans cette nouvelle position pour lui, il peut se sentir insécurisé, refuser, pleurer. C est en s allongeant avec lui, lui parlant, lui proposant un jouet, une gommette, qu il va progressivement accepter cette nouvelle posture. Un bébé imite l adulte et l enfant, donc il est utile de lui montrer les possibilités. -Le ramper : Quand un enfant est allongé et qu il se trémousse, c est qu il sollicite son tonus pour pouvoir ensuite ramper. Le «ramper» donne des informations sur les limites du corps. Il permet de respirer plus profondément, d expulser par une toux plus efficace, de se propulser avec les orteils. -Posture assise : L enfant tient réellement assis, tout seul, vers 10/11 mois (c est neurologique). Un enfant assis trop tôt, qui agite ses mains (posture «moto») est un enfant qui ne sait plus comment faire pour trouver une bonne posture assise, ni comment se 4

5 reposer à partir de cette posture. Le quatre pattes se fait en même temps que la posture assise. Si l on doit asseoir un bébé qui n a pas acquis la posture assise, on doit l asseoir sur nous et son bassin doit pouvoir bouger. - Mettre un enfant dans une position qu il ne sait pas prendre seul revient à le mettre en difficulté et freine son évolution motrice (ex : le mettre assis ou debout). -Il est difficile de demander à un bébé qui se déplace sur ses fesses de faire du 4 pattes car c est une position nouvelle pour lui et donc qui l insécurise. Il est cependant utile de montrer au bébé le 4 pattes, afin de l inciter. Mais bien souvent ces enfants passent directement à la position debout et à la marche. Quand la marche est bien acquise, On peut alors leur redemander de faire du 4 pattes sous forme de petits jeux, pour favoriser leur équilibre. Il vaut mieux aider ces enfants à se muscler les jambes dont ils n ont pas pris l habitude de se servir (ex : ils se mettent debout à la force des bras). Comment les aider : quand ils essaient de se mettre debout, mettre nos mains sous leur fesses afin qu ils puissent se détendre en sentant notre appui, les laisser se mettre debout contre nous quand on est assis, et favoriser chez eux le fait de se mettre en chevalier servant. Ne surtout pas les lever en leur tenant les deux mains. - La marche : Tenir les enfants par les mains pour les faire marcher est très oppressant. De plus, l adulte se casse le dos. Pour aider un bébé à faire un mouvement : on peut l aider à bouger seulement par le bassin. Et puis encore, d après nos échanges avec Lucie : - Toujours penser à ramener les enfants au sol lors d une activité motrice pour leur permettre de «retravailler les mouvements de base». Ces temps de retour au sol calment les enfants agités. -Quand on fait une activité sensorielle avec les enfants, mieux vaut commencer par la découverte de matières ayant une consistance semi solide : éléments alimentaires (légumes, pâtes, riz, semoule, ) éléments naturels (sable, terre, feuilles, ), artificiels (pâte à modeler )afin que l enfant fasse bien la différence entre les limites de son propre corps et la matière et ce jusqu à 3 ans. Si on propose de la peinture, ne pas hésiter à rajouter dedans du sable par exemple. -Pour favoriser une bonne posture, un enfant assis sur une chaise doit avoir les pieds qui touchent par terre ou sur un appui si c est une chaise haute. Il est normal que les enfants, quelque soit l âge ne se tiennent pas droits quand ils sont assis, ou bien se mettent sur une fesse, à genoux. Ils se mettent dans la position qui leurs convient le mieux, et dans celle qui leur permet surtout de se sentir en sécurité : ne pas tomber, bien respirer, bien voir ce que l on fait tout comme nous. 5

6 - Quand l enfant tombe sur la tête, poser une main de chaque côté du crâne et faire un peu pression pour calmer la douleur car il y a des vibrations au niveau de la boite crânienne, puis si nécessaire du froid mais pas gelé, plutôt des poches du réfrigérateur. Pour conclure Au cours du développement, les enfants ont besoin de faire des allers et retours dans leurs acquisitions, cela façonne leur sécurité de base et c est normal. Il est important qu un enfant puisse appréhender toute les étapes : rouler, ramper, quatre pattes etc L enfant a besoin du sentiment de continuité, du sol et de relation. La liberté de mouvement est primordiale. L attitude bienveillante de l adulte est indispensable. La manière dont on va le soutenir va induire sa façon de progresser au niveau moteur. Le développement psychomoteur a une incidence sur la personnalité de l enfant, sa confiance en lui. C est sa façon d être au monde, dans sa relation à lui-même et aux autres. «Soutenir l enfant là où il est faible mais lui laisser faire ce qu il maitrise car en voulant trop faire à la place de l enfant, on l empêche d être». 6

Le Développement Psychomoteur de Bébé

Le Développement Psychomoteur de Bébé 0 à 18 mois Le Développement Psychomoteur de Bébé de la naissance à la marche. Sommaire Introduction Développement de la motricité Bébé est couché...p. 6-7 Bébé est assis...p. 8-9 Bébé est à quatre pattes...p.10-11

Plus en détail

PREPARER UNE SEANCE DE MOTRICITE. Intervention du 20 juin 2013 de Véronique OUZET-CHATEIGNER, Educatrice sportive spécialisée pour les tout petits

PREPARER UNE SEANCE DE MOTRICITE. Intervention du 20 juin 2013 de Véronique OUZET-CHATEIGNER, Educatrice sportive spécialisée pour les tout petits PREPARER UNE SEANCE DE MOTRICITE Intervention du 20 juin 2013 de Véronique OUZET-CHATEIGNER, Préparer sa séance : Educatrice sportive spécialisée pour les tout petits Il est important de cadrer les horaires,

Plus en détail

La paralysie cérébrale. 4 - La motricité et les déplacements. livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents

La paralysie cérébrale. 4 - La motricité et les déplacements. livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents La paralysie cérébrale 4 - La motricité et les déplacements livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents Centre de réadaptation Estrie, 2008 En général Les enfants bougent

Plus en détail

EN HARMONIE. L Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec regroupe les physiothérapeutes et les thérapeutes en réadaptation physique

EN HARMONIE. L Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec regroupe les physiothérapeutes et les thérapeutes en réadaptation physique EN HARMONIE L Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec regroupe les physiothérapeutes et les thérapeutes en réadaptation physique Le développement moteur de l enfant Dans les deux premières années

Plus en détail

Echauffement traditionnel :

Echauffement traditionnel : Echauffement traditionnel : Parcourir le tapis : Debout : Tout le monde se déplace en courant sur le tapis ; au signal : Rester en «statue» Se mettre par 2, par 3, par 4 Tout le monde sur «Paul»! Si le

Plus en détail

Rééducation motrice du bébé

Rééducation motrice du bébé Rééducation motrice du bébé de la naissance aux premiers pas Michèle FORESTIER Masseur - Kinésitherapeute Prise en charge des bébés présentant des retards de marche, des torticolis, des risques de pathologie

Plus en détail

Perdre l équilibre = chuter

Perdre l équilibre = chuter Les chutes Perdre l équilibre = chuter Conséquences : - 2 millions de chutes par an - 1/3 des + de 65 ans concernés chaque année - 30% des chutes entrainent une hospitalisation - 40% entrainent une fracture

Plus en détail

Pour ton kiné. Ce livret constitue une base, non exhaustive, d exercices afin d accompagner l enfant dans la réalisation de ses exercices à domicile.

Pour ton kiné. Ce livret constitue une base, non exhaustive, d exercices afin d accompagner l enfant dans la réalisation de ses exercices à domicile. 1 2 Pour ton kiné Ce livret constitue une base, non exhaustive, d exercices afin d accompagner l enfant dans la réalisation de ses exercices à domicile. Après avoir réalisé votre bilan initial de prise

Plus en détail

NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS. Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS

NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS. Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS Le mal de dos s améliore en bougeant Ce que vous devez savoir En général, le mal de dos n est pas causé par

Plus en détail

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT Page 17 ÉTIREMENTS SÉCURITAIRES Les étirements augmentent graduellement l élasticité des muscles et l amplitude des mouvements articulaires. Après la période de retour au

Plus en détail

GYMNASTIQUE CYCLE 1 Situation de référence

GYMNASTIQUE CYCLE 1 Situation de référence GYMNASTIQUE CYCLE 1 Situation de référence ROULER Après la phase de découverte pendant laquelle on laisse les enfants tester librement, mettre en place un ou plusieurs parcours de motricité autour de verbes

Plus en détail

Il vous fixe du regard et la poursuite oculaire est très nette, surtout lorsqu il contemple un visage humain.

Il vous fixe du regard et la poursuite oculaire est très nette, surtout lorsqu il contemple un visage humain. Bébé a 1 mois À la naissance, le bébé présente des réflexes dits «primitifs». et les mouvements volontaires sont rares. Couché sur le ventre, il retrouve la position fœtale : les genoux sont ramenés sous

Plus en détail

Le corps à l école. Animation pédagogique 12 janvier 2015 ANGLET. Isabelle Legros, CP EPS Anglet

Le corps à l école. Animation pédagogique 12 janvier 2015 ANGLET. Isabelle Legros, CP EPS Anglet Le corps à l école Animation pédagogique 12 janvier 2015 ANGLET Isabelle Legros, CP EPS Anglet SCHEMA CORPOREL Pas de définition qui fasse l unanimité, varie selon l angle d approche, De manière générale,

Plus en détail

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois.

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois. Genou 203 I. Exercices pour le syndrome fémoro-patellaire, la gonalgie chronique ou le syndrome d Osgood-Schlatter Une surcharge pondérale peut précipiter ou aggraver un problème articulaire au genou.

Plus en détail

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi?

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Généralités : Pour exécuter un geste efficace, au «Imaginons un bateau à voile handball ou ailleurs, il faut d abord être qui prépare sa course : le bien placé,

Plus en détail

LE DEVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR DE L ENFANT DE LA NAISSANCE A 3 ANS. I - Le développement sensoriel du bébé II - Le développement moteur de l enfant

LE DEVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR DE L ENFANT DE LA NAISSANCE A 3 ANS. I - Le développement sensoriel du bébé II - Le développement moteur de l enfant LE DEVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR DE L ENFANT DE LA NAISSANCE A 3 ANS I - Le développement sensoriel du bébé II - Le développement moteur de l enfant Le développement psychomoteur de l enfant de 1 mois à 3

Plus en détail

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes 3 Vélo ergomètre Variables de charge Intensité Rythme lent à modéré Activité d endurance Durée 10 à 20 minutes Pas de pause Possible 3 à 4 fois par semaine EN GÉNÉRAL 3 10 à 20 minutes de vélo à vitesse

Plus en détail

Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté

Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté 1. Dire NON Tournez lentement la tête vers la gauche, de façon à regarder par dessus votre épaule gauche. Ramenez votre tête au centre.

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation PLAN : I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation I/ INTRODUCTION : Les 2 applications principales du travail avec élastique sont la re-musculation

Plus en détail

Articulaction Exercices pour le dos et le cou

Articulaction Exercices pour le dos et le cou Articulaction Exercices pour le dos et le cou Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour le dos et le cou Les

Plus en détail

Exercices pour lombalgiques

Exercices pour lombalgiques Exercices pour lombalgiques Ces exercices simples sont à effectuer au moins 3 fois par semaine ou mieux quotidiennement, au moment où vous le désirez. Ils doivent être exécutés sur une surface dure (par

Plus en détail

PHYSIQUE de LA PRÉPARATION. joueurs de niveau intermédiaire. c ô t é t e r r a i np

PHYSIQUE de LA PRÉPARATION. joueurs de niveau intermédiaire. c ô t é t e r r a i np c ô t é t e r r a i np LA PRÉPARATION PHYSIQUE de joueurs de niveau intermédiaire Par Alain QUINTALLET Préparateur physique de l'équipe de France A masculine Et des stagiaires de l Ecole Française de Handball

Plus en détail

Exercices de mise en forme avec ballon

Exercices de mise en forme avec ballon Exercices de mise en forme avec ballon 1 Contenu de la présentation 1. 1. Avantages de de l entraînement nement avec ballon 2. 2. Qu est-ce que le le «core training»? 3. Choix du ballon et précautions

Plus en détail

Ergonomie Poste de Travail de Bureau

Ergonomie Poste de Travail de Bureau La prévention santé pour chacun Ergonomie Poste de Travail de Bureau Céline Jouve Ostéopathe Pierre-Jean Gallo CSL42 A l époque, on ne perdait pas de temps avec l ergonomie. POSITION 1. Réglage de la chaise

Plus en détail

MUSCULATION 31 FICHES DE TRAVAIL

MUSCULATION 31 FICHES DE TRAVAIL MUSCULATION 31 FICHES DE TRAVAIL LYCEE J. FAVARD GUERET DEVELOPPE COUCHE Placement : Bas du dos collé au banc, pieds posés sur le banc, les yeux sous la barre Exécution : Contrôler la descente de la barre

Plus en détail

tiré à part 2008 www.em-consulte.com/produit/sasoi CEFIEC

tiré à part 2008 www.em-consulte.com/produit/sasoi CEFIEC tiré à part 2008 www.em-consulte.com/produit/sasoi CEFIEC José Curraladas fiches DR 1/6 1/6. Principes généraux de manutention et de transfert. 2/6. La toilette, le change et l installation d un patient

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

eveil et jeux de l enfant de 0 à 12 mois

eveil et jeux de l enfant de 0 à 12 mois eveil et jeux de l enfant de 0 à 12 mois SOMMAIRE 3 4 5 6 7 8 9 10 votre rôle dès la naissance vers 2-3 mois vers 3-4 mois vers 5-6 mois vers 6-9 mois vers 9-12 mois recommandations 2 Dès la naissance,

Plus en détail

EXERCICES PHYSIQUES EXERCICES DES ÉVALUATIONS DU NIVEAU DE LA CONDITION PHYSIQUE

EXERCICES PHYSIQUES EXERCICES DES ÉVALUATIONS DU NIVEAU DE LA CONDITION PHYSIQUE EXERCICES DES ÉVALUATIONS DU NIVEAU DE LA CONDITION PHYSIQUE EXTENSION DES BRAS o En appui ventral, mains au sol sous les épaules, doigts pointés vers l avant, dos droit et tête alignée avec la colonne

Plus en détail

Entretenir la condition physique des seniors

Entretenir la condition physique des seniors Entretenir la condition physique des seniors Réalisation : A. TERLICOQ, Assistante Technique Département Oise, sous la direction de l équipe technique nationale, Fédération française EPMM Sports pour Tous

Plus en détail

Le portage «Comment me porter, me consoler et me regarder?»

Le portage «Comment me porter, me consoler et me regarder?» Le portage «Comment me porter, me consoler et me regarder?» Définition Le portage c est : - Un maintien physique et psychique - Un savoir-faire de l adulte, à la fois corporel et psychique - Une manière

Plus en détail

L INFO DES INFIRMIERES DU SERVICE MEDICAL. LES LOMBALGIES Manuel d exercices

L INFO DES INFIRMIERES DU SERVICE MEDICAL. LES LOMBALGIES Manuel d exercices L INFO DES INFIRMIERES DU SERVICE MEDICAL LES LOMBALGIES Manuel d exercices GS/ME 03/2009 MANUEL D EXERCICES Le message essentiel à retenir est de RESTER ACTIF, c est le meilleur moyen de prendre en charge

Plus en détail

Jouer et imaginer avec les ballons de baudruche

Jouer et imaginer avec les ballons de baudruche Séance 1 : Le M aura préalablement gonflé autant de ballons que d enfants. Faire asseoir les E en ronde au sol dans le calme. Le M annonce plusieurs séances avec les ballons de baudruche. Mise en garde

Plus en détail

S'exercer en s'amusant avec ses petits-enfants!

S'exercer en s'amusant avec ses petits-enfants! S'exercer en s'amusant avec ses petits-enfants! Jeux et exercices pour grands-parents et petits-enfants Bouger avec «papi et mamie», c'est bénéfique pour tout le monde! Tant chez les adultes que chez les

Plus en détail

Recueil de techniques

Recueil de techniques Recueil de techniques Sorties de victimes et utilisation de la planche dorsale Document destiné aux sauveteurs et aux moniteurs Édition janvier 2009 Table des matières Recueil de techniques - Sorties

Plus en détail

Saison 1999-2000. U.S.E.P. 88 rue du Préfet Bonnefoy BP 74107 44041 NANTES Cedex 1 02 51 86 33 10 Fax 02 40 29 14 97. Dossier préparation Cycle 2

Saison 1999-2000. U.S.E.P. 88 rue du Préfet Bonnefoy BP 74107 44041 NANTES Cedex 1 02 51 86 33 10 Fax 02 40 29 14 97. Dossier préparation Cycle 2 ACTIVITÉ CYCLE 2 Gymnastique Saison 1999-2000 Dossier préparation Cycle 2 U.S.E.P. 88 rue du Préfet Bonnefoy BP 74107 44041 NANTES Cedex 1 02 51 86 33 10 Fax 02 40 29 14 97 FR/VP - 20/07/07- R CYCLE 2

Plus en détail

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture 148 l e x a m e n m u s c u l o s q u e l e t t i q u e I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Faites l effort de maintenir une

Plus en détail

La musculation avec bande élastique

La musculation avec bande élastique La musculation avec bande élastique Principes de base de la musculation Avant d entreprendre tout programme d exercices, assurez-vous d avoir l accord de votre médecin. Choix d exercices Choisir 4 exercices

Plus en détail

Séance de Yoga : les abdominaux (niveau intermédiaire)

Séance de Yoga : les abdominaux (niveau intermédiaire) Séance de Yoga : les abdominaux (niveau intermédiaire) Durée: 25 à 40 min. Voici une séance de Yoga, pour pratiquer à la maison. Cette séance propose un travail abdominal complet et la stimulation de l

Plus en détail

Le domaine de la motricité fine

Le domaine de la motricité fine Le domaine de la motricité fine Le domaine de la motricité fine traite d une réalisation importante dans la vie des nourrissons et des jeunes enfants, soit l utilisation des mains pour atteindre, prendre

Plus en détail

Guide élaboré par Isabelle Boivin, agente de Loisir En Forme-O-Lac,, tout droits réservés

Guide élaboré par Isabelle Boivin, agente de Loisir En Forme-O-Lac,, tout droits réservés Techniques d animation et jeux et circuits pour débutants Guide élaboré par Isabelle Boivin, agente de Loisir En Forme-O-Lac,, tout droits réservés Table des matières Table des matières... 2 Description

Plus en détail

DOMAINES MOTEUR ET SENSORIEL

DOMAINES MOTEUR ET SENSORIEL DOMAINES MOTEUR ET SENSORIEL Page 1 sur 12 OBJECTIF GÉNÉRAL : 1. AMÉLIORER LES HABILETÉS MOTRICES GLOBALES 1.1 L élève développera des stratégies pour coordonner ses mouvements. 1. Appliquer les recommandations

Plus en détail

Béquilles : Comment les utiliser

Béquilles : Comment les utiliser Béquilles : Comment les utiliser La page suivante donne un aperçu des points à surveiller lorsque vous vous procurez des béquilles pour votre enfant de même que les consignes sur la façon dont votre enfant

Plus en détail

Attention les articulations La meilleure prévention.

Attention les articulations La meilleure prévention. Attention les articulations La meilleure prévention. Suva Caisse nationale suisse d assurance en cas d accidents Case postale 6002 Lucerne Téléphone 041 419 51 11 Fax 041 419 59 17 (pour commandes) Internet

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

Jeux: développer les forces de manière ludique L entraînement de la force peut être un grand plaisir avec quelques bonnes idées rigolotes!

Jeux: développer les forces de manière ludique L entraînement de la force peut être un grand plaisir avec quelques bonnes idées rigolotes! Cours séminaire des dirigeants FSG Aigle-Alliance Jeux: développer les forces en place de manière ludique Durée: 60 min. Préparé par: Pierre-Yves Brélaz Jeux: développer les forces de manière ludique L

Plus en détail

Projet Animation. Gymnastique acrobatique FFG Niveaux 1 à 10. -II- Projet animation Gymnastique Acrobatique 1

Projet Animation. Gymnastique acrobatique FFG Niveaux 1 à 10. -II- Projet animation Gymnastique Acrobatique 1 Projet Animation Union Sportive de l Enseignement du Premier degré Gymnastique acrobatique FFG Niveaux 1 à 10 -II- Projet animation Gymnastique Acrobatique 1 Echauffement général : la préparation physique

Plus en détail

ppg : l autre moyen de progresser!

ppg : l autre moyen de progresser! ppg : l autre moyen de progresser! Cinq exercices de PPG 1. Gainage Intérêt : renforcement musculaire et particulièrement les chaînes musculaires abdominaux/dorsaux/pectoraux. a) Gainage ventral sur les

Plus en détail

ECHAUFFEMENT GENERALISE

ECHAUFFEMENT GENERALISE ECHAUFFEMENT L'échauffement, tout d abord généralisé, deviendra au fil des séances plus spécifique. L enseignant pourra donc choisir parmi les situations suivantes celle qui correspondent à un objectif

Plus en détail

DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH. Etirement spécifique à la pratique du basket

DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH. Etirement spécifique à la pratique du basket DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH Etirement spécifique à la pratique du basket 1 : Tension du cou.2 Durée : 14 minutes Penchez la tête d un côté. Gardez les épaules relâchées. Laissez

Plus en détail

LES ÉTAPES DE RELAXATION

LES ÉTAPES DE RELAXATION LES ÉTAPES DE RELAXATION 1. Consacrez-vous les 20 prochaines minutes en vous donnant la permission de prendre du temps pour vous-mêmes. 2. Ne pensez pas à vos soucis vous n avez pas besoin de faire quoique

Plus en détail

Exercices conseillés. mini

Exercices conseillés. mini mini Exercices conseillés Nous vous proposons de découvrir des exercices basiques pour vous initier progressivement à l utilisation de votre Waff Mini. Vous allez entretenir ou développer votre condition

Plus en détail

Prévention des Lombalgies par une gymnastique douce et régulière.

Prévention des Lombalgies par une gymnastique douce et régulière. Mathias WILLAME Masseur Kinésithérapeute Ostéopathie. Prévention des Lombalgies par une gymnastique douce et régulière. Ces exercices simples sont à effectuer au moins 3 fois par semaine ou mieux quotidiennement,

Plus en détail

L évolution motrice de l enfant *

L évolution motrice de l enfant * Alain Bingler Kinésithérapeute, directeur du SESSD, APF de Boissy-Saint-Léger L évolution motrice de l enfant * Pendant longtemps, l évolution motrice a été comprise comme un apprentissage progressif par

Plus en détail

Propositions de jeux aquatiques. Fiche récapitulative

Propositions de jeux aquatiques. Fiche récapitulative Propositions de jeux aquatiques Fiche récapitulative Nom du jeu Cycle I Cycle II Cycle III Tous types de courses Courses avec tractions Equilibration Coopération Epervier immersion Immersion Peut être

Plus en détail

Nom commun : ABDOMINAUX GRANDS DROITS DE L ABDOMEN. Réglages et optimisations des charges : 0/plus2.5/plus5

Nom commun : ABDOMINAUX GRANDS DROITS DE L ABDOMEN. Réglages et optimisations des charges : 0/plus2.5/plus5 Atelier n 1 Zone : T Machine à Crunch Articulation Mouvement Muscles sollicités Emplacement Epaules/coudes Rapprocher le haut du corps du bas du corps Bassin/Torse/ Hanche Genou/Pieds Fermeture de l angle

Plus en détail

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois.

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois. Hanche 171 I. Exercices pour la bursite trochantérienne et la tendinite du moyen fessier Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Vous pouvez appliquer de la glace durant

Plus en détail

Assister un proche dans ses déplacements

Assister un proche dans ses déplacements 2012 Assister un proche dans ses déplacements Remerciements : Merci au Ministère de la famille et des aînés du Québec pour le soutien financier ayant permis la réalisation de ce document. Merci à Josée

Plus en détail

TABLEAU DE BORD D EXERCICES

TABLEAU DE BORD D EXERCICES DOCTEUR PROGRAMME D EXERCICES PHYSIQUES ET COGNITIFS ET EN SANTÉ POUR LES AÎNÉS PROGRAMME DE VIEILLISSEMENT ACTIF TABLEAU DE BORD D EXERCICES Centres d Accueil Héritage tient à remercier le Western University

Plus en détail

Articulaction Exercices pour les membres supérieurs

Articulaction Exercices pour les membres supérieurs Articulaction Exercices pour les membres supérieurs Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour les membres supérieurs

Plus en détail

Apprendre à vivre avec son dos au quotidien

Apprendre à vivre avec son dos au quotidien CRF Bretegnier Centre de Réadaptation Fonctionnelle - Héricourt Apprendre à vivre avec son dos au quotidien Ce livret est destiné aux personnes souhaitant prendre soin de leur dos. CRF Bretegnier 14 rue

Plus en détail

COMMENT AIDER VOTRE ENFANT ATTEINT D INFIRMITÉ MOTRICE CÉRÉBRALE

COMMENT AIDER VOTRE ENFANT ATTEINT D INFIRMITÉ MOTRICE CÉRÉBRALE COMMENT AIDER VOTRE ENFANT ATTEINT D INFIRMITÉ MOTRICE CÉRÉBRALE CBM est l une des plus grandes organisations internationales de handicap et développement au monde, qui s emploie à améliorer la qualité

Plus en détail

I. Exercices pour l entorse de la cheville. Traitement initial de l entorse, conseils pour réduire le gonflement. Exercice 1 : Étirement des mollets

I. Exercices pour l entorse de la cheville. Traitement initial de l entorse, conseils pour réduire le gonflement. Exercice 1 : Étirement des mollets 236 l examen musculosquelettique I. Exercices pour l entorse de la cheville Initialement, l objectif du traitement est de limiter l enflure et la douleur. Lorsque la cheville n est plus douloureuse et

Plus en détail

Musculation pour les débutants

Musculation pour les débutants Planche anatomique simplifiée pour les débutants Une séance de débutant (jeune adulte) Échauffement : 8-10 min + travail réel : 40-45 minutes + étirements : 5 minutes + douche : 5 minutes = 60 minutes

Plus en détail

eveil et jeux de l enfant de 12 à 24 mois

eveil et jeux de l enfant de 12 à 24 mois eveil et jeux de l enfant de 12 à 24 mois 1 SOMMAIRE 3 4 8 Introduction Entre 12 et 18 mois Entre 18 et 24 mois 2 La marche et le langage sont 2 étapes jouant un rôle considérable dans l évolution de l

Plus en détail

Etirement des adducteurs

Etirement des adducteurs Etirement des adducteurs En cyclisme, les muscles adducteurs de la hanche sont principalement sollicités en montée, lorsque l on se met en danseuse. Consigne d étirement : debout, jambes écartées d environ

Plus en détail

REPONDRE AU BESOIN DE BOUGER CHEZ LE JEUNE ENFANT

REPONDRE AU BESOIN DE BOUGER CHEZ LE JEUNE ENFANT REPONDRE AU BESOIN DE BOUGER CHEZ LE JEUNE ENFANT L enfant de deux, trois ans, a besoin de bouger pour développer ses capacités motrices. Aménagement des lieux dans l école et dans la classe La cour de

Plus en détail

-Stage gardien - -2005/2006-

-Stage gardien - -2005/2006- -Stage gardien - -2005/2006- I- Renforcement musculaire II- Plyométrie et parades éclatées (développement de l explosivité) III- Manipulation de balles de tennis (rapidité, perception, placements segments

Plus en détail

PRISE EN CHARGE KINE Dans le SYNDROME d ANGELMAN

PRISE EN CHARGE KINE Dans le SYNDROME d ANGELMAN PRISE EN CHARGE KINE Dans le SYNDROME d ANGELMAN La Kinésithérapie Avertissement avant de commencer une prise en charge : Il est important de connaître les caractéristiques du Syndrome d Angelman, afin

Plus en détail

Voici un programme combinant entraînements cardio-vasculaire et musculaire pendant huit semaines pour se mettre en forme avant l été.

Voici un programme combinant entraînements cardio-vasculaire et musculaire pendant huit semaines pour se mettre en forme avant l été. Voici un programme combinant entraînements cardio-vasculaire et musculaire pendant huit semaines pour se mettre en forme avant l été. Ce programme consiste à faire au moins deux séances d entraînement

Plus en détail

À nous de jouer! Des messages pour favoriser la mise en œuvre d actions concertées en faveur du développement moteur des enfants

À nous de jouer! Des messages pour favoriser la mise en œuvre d actions concertées en faveur du développement moteur des enfants À nous de jouer! Des messages pour favoriser la mise en œuvre d actions concertées en faveur du développement moteur des enfants À nous de jouer! Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, de l Enseignement

Plus en détail

Nom de l enfant : Âge de l enfant lors de la première observation : Âge de l enfant lors de la deuxième observation :

Nom de l enfant : Âge de l enfant lors de la première observation : Âge de l enfant lors de la deuxième observation : Nom de l enfant : Âge de l enfant lors de la première observation : Âge de l enfant lors de la deuxième observation : Recherche et Conception Annie LeBel agente de soutien pédagogique et technique Pour

Plus en détail

Examen neurologique de l enfant

Examen neurologique de l enfant Examen neurologique de l enfant 2 SYSTÈMES ANATOMIQUEMENT DISTINCTS différents dans la chronologie de leur maturation Système SOUS CORTICOSPINAL Issu du Tronc cérébral Archaïque Maintient de la posture

Plus en détail

LES ENJEUX DE LA NATATION SCOLAIRE

LES ENJEUX DE LA NATATION SCOLAIRE NATATION SCOLAIRE 1. Les enjeux de la natation scolaire 2. Rappels institutionnels 3. Organisation générale 4. Transformer le terrien en nageur 5. Les étapes 6. Les repères 7. La séance de natation 8.

Plus en détail

ROULER A L ECOLE MATERNELLE

ROULER A L ECOLE MATERNELLE Construire une Unité d Apprentissage en EPS ROULER A L ECOLE MATERNELLE Dossier réalisé par l équipe des CPC EPS des circonscriptions de Châlons-en-Champagne Anne GANTELET, Bernard FLORION et Pascal LOCUTY

Plus en détail

La tête est tenue, regarder ses mains est le meilleur moyen d y parvenir.

La tête est tenue, regarder ses mains est le meilleur moyen d y parvenir. Le gainage doit se pratiquer de manière régulière dans un premier temps il aura pour vertu principale d équilibrer les forces musculaires, par la suite et selon le niveau, on verra dans cette pratique

Plus en détail

Allo Parents - Bébé 0800 00 34 56

Allo Parents - Bébé 0800 00 34 56 Les pleurs sont le mode d expression de votre bébé, et ils peuvent correspondre à des besoins qui ne sont pas satisfaits. Parfois un bébé pleure sans que l on sache pourquoi L important c est donc de savoir

Plus en détail

EXERCICES DE STRETCHING POUR LE DOS

EXERCICES DE STRETCHING POUR LE DOS . EXERCICES DE STRETCHING POUR LE DOS Respiration : en effectuant ces exercices respirez le plus naturellement possible et en expirant profondément et régulièrement Muscles du dos (lombaires) Allongé(e)

Plus en détail

ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES

ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES Équilibre et prévention des chutes Les effets des chutes : un cercle vicieux pour les seniors La peur de la chute entraîne : Un refus de sortir, qui altère les «relations

Plus en détail

La hernie discale Votre dos au jour le jour...

La hernie discale Votre dos au jour le jour... La hernie discale Votre dos au jour le jour... Votre dos est fragile. Ce document va vous aider à le préserver au jour le jour. Si vous venez de vous faire opérer, certaines activités vous sont déconseillées

Plus en détail

Serrer les fesses du bébé contre votre corps avec le côté de votre avant-bras (celui du petit doigt)

Serrer les fesses du bébé contre votre corps avec le côté de votre avant-bras (celui du petit doigt) Effectuer la mise au sein Serrer les fesses du bébé contre votre corps avec le côté de votre avant-bras (celui du petit doigt) - Ceci vous permettra de l'amener au sein en pointant le mamelon vers son

Plus en détail

La posture de méditation : les éléments d une bonne posture

La posture de méditation : les éléments d une bonne posture Atelier sur la posture. L importance de la posture de méditation La première chose à apprendre en méditation est comment être assis de manière efficace. Il y a deux principes importants à garder en tête

Plus en détail

Activités facilitant l état d éveil à la maison

Activités facilitant l état d éveil à la maison Activités facilitant l état d éveil La modulation sensorielle est la capacité d un individu à filtrer l information dans son environnement afin de participer de façon optimale. Un enfant qui a des difficultés

Plus en détail

LE STRETCHING 1. Maryse BECKERS LEDENT

LE STRETCHING 1. Maryse BECKERS LEDENT LE STRETCHING 1 Maryse BECKERS LEDENT Maryse LEDENT est licenciée en éducation physique (ULg, prom. 1991). Elle occupe actuellement les fonctions d assistante dans le service de pédagogie des activités

Plus en détail

Table des matières. Ce cahier est un outil pour vous aider à faire des activités avec vos enfants dans le but de développer leurs capacités motrices.

Table des matières. Ce cahier est un outil pour vous aider à faire des activités avec vos enfants dans le but de développer leurs capacités motrices. Table des matières Ce cahier est un outil pour vous aider à faire des activités avec vos enfants dans le but de développer leurs capacités motrices. Tables des matières... P.1 Exercices pour enfants avec

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

En salle. Fiches pratiques Activité physique régulière Sommaire

En salle. Fiches pratiques Activité physique régulière Sommaire Fiches pratiques Activité physique régulière Sommaire Étirement Fessiers 1/2 p.02 Fessiers 2/2 p.03 Ischio-jambiers 1/3 p.04 Ischio-jambiers 2/3 p.05 Ischio-jambiers 3/3 p.06 Quadriceps 1/2 p.07 Quadriceps

Plus en détail

Animer un atelier sur l oral

Animer un atelier sur l oral Accompagnement personnalisé Lycée Le Castel-Dijon Élaboré par Sarah Camus (comédienne) et Anne Gagnepain-Bélorgey (prof maths/sciences) contact : sara_camus@yahoo.fr Animer un atelier sur l oral Introduction

Plus en détail

Le journal du Relais Petite Enfance «La Semène des 4 Jeux-Dits»

Le journal du Relais Petite Enfance «La Semène des 4 Jeux-Dits» Le journal du Relais Petite Enfance «La Semène des 4 Jeux-Dits» Communauté de Communes Loire Semène - Service Famille/Jeunesse - Secteur Petite Enfance Relais Petite Enfance - 06 71 66 04 50 - ram@loire-semene.fr

Plus en détail

DENECKER Rémi L3 STAPS ES HALTEROPHILIE. Description du mouvement de l Épaulé-jeté. Mr WATRIN. Année 2008/2009

DENECKER Rémi L3 STAPS ES HALTEROPHILIE. Description du mouvement de l Épaulé-jeté. Mr WATRIN. Année 2008/2009 DENECKER Rémi L3 STAPS ES HALTEROPHILIE Description du mouvement de l Épaulé-jeté. Mr WATRIN Année 2008/2009 Fonctionnement Le schéma permet de visualiser les étapes principales lors d un épaulé jeté et

Plus en détail

Attention les articulations Fitness pour les sédentaires. Douze exercices de renforcement avec l élastique Thera-Band

Attention les articulations Fitness pour les sédentaires. Douze exercices de renforcement avec l élastique Thera-Band Attention les articulations Fitness pour les sédentaires Douze exercices de renforcement avec l élastique Thera-Band Suva Caisse nationale suisse d assurance en cas d accidents Case postale 6002 Lucerne

Plus en détail

le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé.

le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé. L association plaisirs de l eau vous présente le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé. http://plaisir-de-leau.wifeo.com 27/09/14 Plaisirs de l eau livret bébé nageur 1 BIENVENUE à l association

Plus en détail

LE JUDO CYCLE 3. Cycle 3 / 1 classe / 1 intervenant VERS 2007/2008. Ville du Blanc mesnil Education Nationale

LE JUDO CYCLE 3. Cycle 3 / 1 classe / 1 intervenant VERS 2007/2008. Ville du Blanc mesnil Education Nationale Ville du Blanc mesnil Education Nationale PROJET PEDAGOGIQUE 2007/2008 LES JEUX d OPPOSITION VERS LE JUDO CYCLE 3 Cycle 3 / 1 classe / 1 intervenant JOUANNEAU Laurent E.T.A.P.S. de la ville du Blanc Mesnil

Plus en détail

SOMMAIRE. I - Définition de l activité «Jeux de Lutte» Page 2. II - Composantes de l activité Page 3

SOMMAIRE. I - Définition de l activité «Jeux de Lutte» Page 2. II - Composantes de l activité Page 3 SOMMAIRE I - Définition de l activité «Jeux de Lutte» Page 2 II - Composantes de l activité Page 3 III - incontournables de l activité Page 4 IV - Construire une unité d apprentissage au cycle 1 Page 5

Plus en détail

CONSCIENCE DU CORPS AIDE PERSONNALISEE. Aux cycles 2 et 3 1.EVEIL ET CONSCIENCE. Segmentaire Sensoriel Respiratoire 2.ENERGIE ET ECONOMIE

CONSCIENCE DU CORPS AIDE PERSONNALISEE. Aux cycles 2 et 3 1.EVEIL ET CONSCIENCE. Segmentaire Sensoriel Respiratoire 2.ENERGIE ET ECONOMIE 1.EVEIL ET CONSCIENCE CONSCIENCE DU CORPS AIDE PERSONNALISEE Aux cycles 2 et 3 Segmentaire Sensoriel Respiratoire 2.ENERGIE ET ECONOMIE Dans l Equilibre Dans la Posture Dans le Mouvement 3.TOUCHER- CONTACT

Plus en détail

Quelques règles de description des mouvements

Quelques règles de description des mouvements Introduction 1 9 Quelques règles de description des mouvements Dans ce livre, tout autant que de voix, il sera souvent question de mouvement. Nommer et décrire les mouvements est une tâche complexe, car

Plus en détail

Banque de jeux suggérée par B-Carbure. Pour faire bouger les tout-petits 18 mois à 5 ans

Banque de jeux suggérée par B-Carbure. Pour faire bouger les tout-petits 18 mois à 5 ans Banque de jeux suggérée par B-Carbure Pour faire bouger les tout-petits 18 mois à 5 ans Table des matières Jeu de connaissance Passe le ballon..p.3 Jeu de ballon Le ballon de plage.p.4 Les 3 ballons..p.5

Plus en détail

PROGRAMME FORMATION EPREUVE PROPULSION «BALLET»

PROGRAMME FORMATION EPREUVE PROPULSION «BALLET» PROGRAMME FORMATION EPREUVE PROPULSION «BALLET» Logique : développer et perfectionner les qualités de propulsions selon les exigences d un ballet. Parcours de 50m. Support musical et chorégraphique de

Plus en détail

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 Les Troubles Musculosquelettiques (TMS) constituent un enjeu en Santé au Travail. En France, les TMS sont la première cause de reconnaissance de Maladie

Plus en détail