Infections cutanées à pyogènes

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Infections cutanées à pyogènes"

Transcription

1 Infections cutanées

2 Infections cutanées à pyogènes S. auréus et Streptococcus pyogenes Atteinte épiderme, derme et hypoderme suite à une brèche cutanée Infection primaire ou secondaire (sur peau Infection primaire ou secondaire (sur peau lésée)

3 Impétigo Bulle sur peau inflammatoire Erosion secondaire crouteuse Jaunâtre, centrifuge Enfant +++ Pas d atteinte générale Diagn clinique Contagieux Ttt: hygiène + antiseptique + ATB si lésions multiples ou étendues

4 Folliculites Infection du follicule pilo-sébacé à S. auréus Pustule douloureuse centrée par un poil avec zone érythémateuse; voire nodule si tout le follicule est atteint Ttt: hygiène

5 Furoncle, anthrax et furonculose Folliculite profonde et nécrosante Début comme une folliculite profonde (nodule inflammatoire et très douloureux) Maturation du nodule en zone nécrotique, le bourbillon Anthrax: conglomérat de furoncles Complic: abcès; lymphangite Ttt: hygiène + antisept ATB si forme à risque ou sévère

6 Abcès S. auréus Placard érytémateuxinflammatoire et douloureux Collection tissulaire ensuite Ttt= chirurgie

7 Lymphangite S. auréusou Streptpyogènes Trainée inflammatoire ADP Fièvre parfois Ttt: ATB

8 Erysipèle Infection des parties molles Dermohypodermite aiguë bactérienne Atteinte derme et hypoderme de manière localisée sans nécrose Germe: strepto bêta hémolitique du groupe A Rare chez l enfant Commune après 40 ans

9 Clinique Début brutal Signes généraux: fièvre à 39, frissons Signes locaux: placard érythémateux oedématié, douloureux et chaud Porte d entrée +/- ADP et lymphangite associée Localisation: Minf(90%), la fameuse grosse jambe aiguë chaude et douloureuse

10 Biologie Syndrôme inflammatoire Isolement du germe difficile localement Pas de prélévements réalisés Hémoc+ dans moins de 10% des cas

11 Evolution Favorable sous tttatb en 8-10 j Apyrexie à 72 h Complicla plus freq: la récidive

12 Traitement Hospitalisation si signes généraux marqués et complications locales ATB: les béta-lactamines Repos Antalgiques Prise en charge des facteurs favorisants Traitement de la porte d entrée

13 La gale ou scabiose Sarcoptes scabiei hominis: adultes et larves Homme = seul réservoir Transmission interhumaine par contact cutané direct Contagiosité +++ Ponte des œufs dans la couche cornée Salive urticarienne Surinfection par grattage

14 Clinique Prurit collectif et familial Début progressif Recrudescence nocturne Localisation: espaces interdigitaux, face antérieurs des poignets et des mains Epargne dos et visage Signes spécifiques: Sillons Vésicules perlées Chancre scabieux Nodules scabieux

15 Complications Surinfection Eczéma

16 Diagnostic et traitement Diagnostic clinique avec enquête sur l entourage Diagnostic paracliniqueet avec de l encre mais peu utilisé Ttt: topique ou orale (ivermectine) Traiter l entourage et le linge Eviction scolaire

17 Pédiculose Les poux Insecte hématophage mais aussi vecteur de maladie (typhus ) Pou de corps, du cuir chevelu, du pubis Epidémilogie: poux de corps rares (hygiène); pouls du cuir chevelu fréquents et collectifs Réservoir naturel: l homme Transmission: interhumaine directe ou indirecte

18 Clinique Par la piqure, papule rosée, prurigineuse Lésion de grattage avec risque de surinfection Pou de corps: dos et épaules +++ Pou du cuir chevelu: prurit et lésion de grattage +/- ADP cervicales Phtirose: prurit permanent; tache bleue; ADP inguinale

19 Diagnostic et traitement Les lentes +++: vivantes, grisatres, turgescentes (mortes = blanches) Le pou: plus difficile à voir Traitement: Pou de corps: hygiène avec savonnage et rinçage Pou du cuir chevelu: tttlocal (pyréthrine) en lotion ou crème; ttt de la fratrie; tttdu linge Phtirose: ttt aérosol Prévention: Pou de corps: désinfection de la literie et des vêtements Pou du cuir chevelu: non échange de vêtements, tttfratrie et contacts (rupture chaîne de transmission) Phtirose: lavage et désinfection du linge et de la literie

La Gale (La Scabiose)

La Gale (La Scabiose) La Gale (La Scabiose) Dr N. Contet-Audonneau 04/10/2014 1 Définition Dermatose contagieuse due à un acarien Sarcoptes scabiei variété hominis Fréquente Cosmopolite Prurigineuse 04/10/2014 2 La gale 300

Plus en détail

Les ectoparasitoses. arthropodes +++ : - la gale - les pédiculoses. Dr Denis Magne MCU-PH, Univ. Paris Descartes - St Antoine AP-HP

Les ectoparasitoses. arthropodes +++ : - la gale - les pédiculoses. Dr Denis Magne MCU-PH, Univ. Paris Descartes - St Antoine AP-HP Les ectoparasitoses arthropodes +++ : - la gale - les pédiculoses - Dr Denis Magne MCU-PH, Univ. Paris Descartes - St Antoine AP-HP Diagnose : Insecte / Acarien Classe des INSECTES Corps : 3 parties tête-thorax-abdomen

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 23 juin 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 23 juin 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 23 juin 2004 Suite à la demande du ministre chargé de la santé et de la sécurité sociale, la Commission réexamine la spécialité

Plus en détail

Item n 87 : Infections cutanéomuqueuses bactériennes et mycosiques

Item n 87 : Infections cutanéomuqueuses bactériennes et mycosiques Item n 87 : Infections cutanéomuqueuses bactériennes et mycosiques OBJECTIFS TERMINAUX I. Diagnostiquer et traiter un impétigo, une folliculite, un furoncle, un érysipèle II. Diagnostiquer et traiter une

Plus en détail

Jambe rouge et febrile

Jambe rouge et febrile Jambe rouge et febrile Ce patient consulte pour une jambe rouge, douloureuse et chaude, d installation aigue et d extension rapide avec des signes généraux. Quel est votre diagnostic et Quelle est la conduite

Plus en détail

Les ectoparasitoses, gale et pédiculoses, sont des maladies transmissibles interhumaines.

Les ectoparasitoses, gale et pédiculoses, sont des maladies transmissibles interhumaines. 1. Définition Les ectoparasitoses, gale et pédiculoses, sont des maladies transmissibles interhumaines. 2. Gale La gale, dermatose parasitaire contagieuse, est due à un acarien, Sarcopte scabiei hominis,

Plus en détail

Module 7 - Edition 2006 - Item 87 page 1 Copyright CMIT. ITEM n 87 : INFECTIONS CUTANEO-MUQUEUSES BACTERIENNES ET MYCOSIQUES OBJECTIFS TERMINAUX

Module 7 - Edition 2006 - Item 87 page 1 Copyright CMIT. ITEM n 87 : INFECTIONS CUTANEO-MUQUEUSES BACTERIENNES ET MYCOSIQUES OBJECTIFS TERMINAUX Module 7 - Edition 2006 - Item 87 page 1 ITEM n 87 : INFECTIONS CUTANEO-MUQUEUSES BACTERIENNES ET MYCOSIQUES OBJECTIFS TERMINAUX I. Diagnostiquer et traiter un impétigo, une folliculite, un furoncle, un

Plus en détail

Atelier : infections de la peau

Atelier : infections de la peau Cas 1 Atelier : infections de la peau Sandrine Quenan Service de dermatologie et vénéréologie HUG 10 février 2016 Flore cutanée Niches «écologiques» La surface cutanée accueille env. 1mio de germes par

Plus en détail

Infections cutanées à pyogènes

Infections cutanées à pyogènes Infections cutanées à pyogènes Un peu de sémantique Les pathologies dites d inoculation Les exanthèmes infectieux Les infections cutanées à pyogènes Primaires Secondaires Pathologies d inoculation : Pasteurellose

Plus en détail

Poux, gale, teigne et autres pathologies dermato à problème! Carole Schirvel - Cellule de surveillance des maladies infectieuses

Poux, gale, teigne et autres pathologies dermato à problème! Carole Schirvel - Cellule de surveillance des maladies infectieuses Poux, gale, teigne et autres pathologies dermato à problème! Carole Schirvel - Cellule de surveillance des maladies infectieuses Introduction Quelles pathologies dermato pourraient poser problème en collectivité?

Plus en détail

Pathologies chirurgicales IFCS

Pathologies chirurgicales IFCS C est une folliculite profonde, nécrosante due au staphylocoque doré. La folliculite est l infection de l appareil pulo-cébacés. II) - Clinique : 1)- Signes locaux : Le début est marqué par une saille

Plus en détail

1. Lister les origines possibles des brulures en les classant en : /3

1. Lister les origines possibles des brulures en les classant en : /3 Nom Prénom EXERCICE NOTE : les pathologies de la peau EXERCICE 1 : les plaies 1. Surligner la définition d une plaie dans le doc 1 : /1 2. Indiquer les facteurs de gravite d une plaie : /2 L étendue la

Plus en détail

LA GALE HUMAINE Sarcoptes scabiei hominis

LA GALE HUMAINE Sarcoptes scabiei hominis Chambre syndicale 3D Paris, le 19 juin 2014 LA GALE HUMAINE Sarcoptes scabiei hominis Pascal DELAUNAY Entomologie-Parasitologie-Mycologie CHU de Nice Inserm U1065 LE PARASITE: Sarcoptes scabiei hominis

Plus en détail

Gale ou Scabiose (Evaluations)

Gale ou Scabiose (Evaluations) Gale ou Scabiose (Evaluations) Date de création du document 2008-2009 QCM QUESTION 1/3 : Parmi les propositions suivantes quelles sont celles se rapportant à la gale? A - elle est due à un acarien B -

Plus en détail

La gale: Etat de la question. Dr Claire Dachelet, Dr Stéphanie Olivier Dermatologie CHU Dinant Godinne / UCL Namur

La gale: Etat de la question. Dr Claire Dachelet, Dr Stéphanie Olivier Dermatologie CHU Dinant Godinne / UCL Namur La gale: Etat de la question Dr Claire Dachelet, Dr Stéphanie Olivier Dermatologie CHU Dinant Godinne / UCL Namur La gale : le «grand» retour et beaucoup de questions Quand y penser? Comment poser le diagnostic?

Plus en détail

SARCOPTES SCABIEI (Gale)

SARCOPTES SCABIEI (Gale) SARCOPTES SCABIEI (Gale) 1 GENERALITES... 2 1.1 AGENT PATHOGENE... 2 1.2 RESERVOIRE, SOURCE... 2 1.3 EPIDEMIOLOGIE GENERALE... 2 1.4 VIABILITE, RESISTANCE PHYSICO-CHIMIQUE... 2 1.5 MODE DE TRANSMISSION

Plus en détail

Flore normale COMPLICATIONS INFECTIEUSES DES PLAIES. Flore normale (2) Rôle des bactéries. Attraction des GB

Flore normale COMPLICATIONS INFECTIEUSES DES PLAIES. Flore normale (2) Rôle des bactéries. Attraction des GB Flore normale COMPLICATIONS INFECTIEUSES DES PLAIES Hélène GARDET Vincent PINSOLLE Philippe PELISSIER Dominique MARTIN Peau normale et muqueuses Staphylocoques, Streptocoques, Entérocoques, E.Coli, Klebsiella

Plus en détail

scabiei Généralités sur la gale Parasitose cutanée bénigne de transmission interhumaine (tous âges, tous milieux sociaux,

scabiei Généralités sur la gale Parasitose cutanée bénigne de transmission interhumaine (tous âges, tous milieux sociaux, Généralités sur la gale Gale acarienne humaine (gale sarcoptique): recrudescence? Parasitose cutanée bénigne de transmission interhumaine (tous âges, tous milieux sociaux, tous continents) 300 millions

Plus en détail

Conseil supérieur d'hygiène publique : Avis et Recommandations

Conseil supérieur d'hygiène publique : Avis et Recommandations Conseil supérieur d'hygiène publique : Avis et Recommandations AVIS DU CONSEIL SUPÉRIEUR D'HYGIÈNE PUBLIQUE DE FRANCE SECTION MALADIES TRANSMISSIBLES Relatif à la conduite à tenir devant un cas de gale

Plus en détail

INFECTIONS DES TISSUS MOUS

INFECTIONS DES TISSUS MOUS INFECTIONS DES TISSUS MOUS 1 Definitions 2 Définitions Dermohypodermite bactérienne: Erysipéle Infection cutanée aiguë touchant le derme et l hypoderme Localisée Non nécrosante Fréquente chez l adulte,

Plus en détail

Cette mite ne vole pas et ne saute pas. Elle ne survit pas plus de 4 jours hors de l hôte humain.

Cette mite ne vole pas et ne saute pas. Elle ne survit pas plus de 4 jours hors de l hôte humain. CHAPITRE 7 MALADIES INFECTIEUSES INFORMATIONS GÉNÉRALES Définition La gale est une infestation cutanée contagieuse causée par une mite : Sarcoptes scabiei variété hominis. Cette mite n est pas un vecteur

Plus en détail

Quel est votre diagnostic?

Quel est votre diagnostic? Quel est votre diagnostic? as n 1 ette patiente a remarqué des bosses sur ses pieds. Il s agit de papules piézogéniques. Les papules piézogéniques sont des papules ou des nodules couleur chair et mollasses.

Plus en détail

Cette mite ne vole pas et ne saute pas. Elle ne survit pas plus de 4 jours hors de l hôte humain.

Cette mite ne vole pas et ne saute pas. Elle ne survit pas plus de 4 jours hors de l hôte humain. INFORMATIONS GÉNÉRALES Définition La gale est une infestation cutanée contagieuse causée par une mite : Sarcoptes scabiei variété hominis. Cette mite n est pas un vecteur d autres maladies. Cette mite

Plus en détail

N 167. Gale et pédiculose. - Diagnostiquer et traiter une gale et une pédiculose. - conduite à tenir devant un cas contact et en cas d épidémie

N 167. Gale et pédiculose. - Diagnostiquer et traiter une gale et une pédiculose. - conduite à tenir devant un cas contact et en cas d épidémie N 167. Gale et pédiculose - Diagnostiquer et traiter une gale et une pédiculose. - conduite à tenir devant un cas contact et en cas d épidémie Quelles sont les 3 lésions cutanées spécifiques de la gale?

Plus en détail

Cours de Sémiologie. M. DENGUEZLI Faculté de médecine de Sousse 2ème année médecine

Cours de Sémiologie. M. DENGUEZLI Faculté de médecine de Sousse 2ème année médecine Cours de Sémiologie M. DENGUEZLI Faculté de médecine de Sousse 2ème année médecine INTRODUCTION L observation de la peau, des muqueuses et des phanères fait partie de tout examen clinique. Les maladies

Plus en détail

syndromes dermatologiques

syndromes dermatologiques syndromes dermatologiques 1 externe Vent Vent-froid Vent-humidité Vent-chaleur Chaleur toxique Chaleur du sang Humidité-glaires humidité Stase de Qi et de Sang Humidité glaires chaleur Vide de sang interne

Plus en détail

La gale Présentation ARLIN Midi-Pyrénées, juillet 2013

La gale Présentation ARLIN Midi-Pyrénées, juillet 2013 La gale Présentation ARLIN Midi-Pyrénées, juillet 2013 Beaucoup de difficultés à gérer Épidémie insidieuse premiers cas = partie émergée de l iceberg Diagnostic difficile à établir et maladie «honteuse»

Plus en détail

Prise en charge de cas groupés de gale en milieu scolaire

Prise en charge de cas groupés de gale en milieu scolaire Education nationale Académie de Rennes Agence régionale de santé Bretagne Prise en charge de cas groupés de gale en milieu scolaire Dr Annie Le COZ (Médecin de l éducation nationale) Dr Olivier LORIN de

Plus en détail

Le point dans notre région

Le point dans notre région 9 ème Journée destinée aux usagers des établissements de santé de Picardie 1 er Octobre 2013 La gale, un sujet actuel: Le point dans notre région Annie BRENET 2 3 Enquête nationale 2011 InVS La gale est-elle

Plus en détail

L Erythème facial peut avoir différentes étiologies, voilà deux cas pour illustrer:

L Erythème facial peut avoir différentes étiologies, voilà deux cas pour illustrer: Erythème facial L Erythème facial peut avoir différentes étiologies, voilà deux cas pour illustrer: Le premier cas est un sujet fatigué et fébrile; le deuxième voit sa lésion s étendre avec un prurit féroce.

Plus en détail

RISQUES INFECTIEUX RESPIRATOIRES EN MILIEU DE SOINS VARICELLE

RISQUES INFECTIEUX RESPIRATOIRES EN MILIEU DE SOINS VARICELLE RISQUES INFECTIEUX RESPIRATOIRES EN MILIEU DE SOINS VARICELLE S. TOUCHE Médecine et Santé au Travail C.H.U. de Reims Groupes de travail G.E.R.E.S. I.N.R.S. Santé au Travail C.H.U. de Reims VARICELLE :

Plus en détail

Quelques définitions. Mesures de santé publique. MALADIES INFECTIEUSES éruptives et non éruptives. Etapes d une maladie infectieuse

Quelques définitions. Mesures de santé publique. MALADIES INFECTIEUSES éruptives et non éruptives. Etapes d une maladie infectieuse MALADIES INFECTIEUSES éruptives et non éruptives I. Principales lésions rencontrées II. Quelques définitions et mesures de santé publique PRINCIPALES LESIONS Macule : tache rouge +/- grosse, plane,avec

Plus en détail

Prurit et gale. Take home message

Prurit et gale. Take home message Prurit et gale Take home message Maladies Infectieuses et prurit Arthropodes: Acariens : gale, poux, Pyemotes ventricosus, Insectes: phlébotomes, punaises, puces, moustiques Helminthes: nématodoses Protozooses:

Plus en détail

Les affections de la peau et des muqueuses

Les affections de la peau et des muqueuses Les affections de la peau et des muqueuses Sommaire Lésions de la peau Eczéma atopique de l enfant Érythème fessier e 1 2 Différentes lésions de la peau Différentes lésions de la peau Macule : décoloration

Plus en détail

La gale c est pas la galère Fiche Diagnostic médecin

La gale c est pas la galère Fiche Diagnostic médecin La gale c est pas la galère Fiche Diagnostic médecin La gale est une maladie infectieuse dermatologique d'origine parasitaire, transmissible et bénigne dans la plupart des cas. Elle est aussi considérée

Plus en détail

Généralités. Impliquées en pathologie humaine et animale. Infections aiguës chez l homme (S. pneumoniae, S. pyogenes ++)

Généralités. Impliquées en pathologie humaine et animale. Infections aiguës chez l homme (S. pneumoniae, S. pyogenes ++) Streptocoques Généralités Impliquées en pathologie humaine et animale Infections aiguës chez l homme (S. pneumoniae, S. pyogenes ++) Espèces commensales «pathogènes opportunistes» dans certaines circonstances

Plus en détail

Les affections de la peau et des muqueuses. Les affections de la peau. Différentes lésions de la peau. Différentes lésions de la peau

Les affections de la peau et des muqueuses. Les affections de la peau. Différentes lésions de la peau. Différentes lésions de la peau Les affections de la peau et des muqueuses Les affections de la peau e 1 2 Différentes lésions de la peau Différentes lésions de la peau Macule : décoloration plane < 1 cm Tache : macule > 1cm Papule :

Plus en détail

Module 7 - Edition Item 87 page 1 Copyright CMIT. ITEM n 87 : INFECTIONS CUTANEO-MUQUEUSES BACTERIENNES ET MYCOSIQUES OBJECTIFS TERMINAUX

Module 7 - Edition Item 87 page 1 Copyright CMIT. ITEM n 87 : INFECTIONS CUTANEO-MUQUEUSES BACTERIENNES ET MYCOSIQUES OBJECTIFS TERMINAUX Module 7 - Edition 2008 - Item 87 page 1 ITEM n 87 : INFECTIONS CUTANEO-MUQUEUSES BACTERIENNES ET MYCOSIQUES OBJECTIFS TERMINAUX I. Diagnostiquer et traiter un impétigo, une folliculite, un furoncle, un

Plus en détail

Prurit au cuir chevelu

Prurit au cuir chevelu Prurit au cuir chevelu Ces deux femmes consultent pour un Prurit au cuir chevelu d installation brutale. Que rechercher? Prurit au cuir chevelu Conduite pratique(solution) Conduite pratique(solution) Dermite

Plus en détail

LA GALE. Dr KOTTLER Diane Assistante spécialiste Service de Dermatologie CH Valence Juin 2014

LA GALE. Dr KOTTLER Diane Assistante spécialiste Service de Dermatologie CH Valence Juin 2014 LA GALE Dr KOTTLER Diane Assistante spécialiste Service de Dermatologie CH Valence Juin 2014 Parasitologie (1) Sarcoptes scabiei var hominis Parasitisme humain obligatoire Durée de vie : 2-3 mois Couche

Plus en détail

Cestode (Taenia saginata)

Cestode (Taenia saginata) Cestode (Taenia saginata) Trématodes (Schistosomes et Grande Douve du foie) Les Arthropodes (1) Invertébrés, appendices avec segments articulés 80 à 85 % des espèces animales, vie terrestre (insectes,

Plus en détail

ACTUALITES SUR LE TRAITEMENT DE LA GALE EN 2014

ACTUALITES SUR LE TRAITEMENT DE LA GALE EN 2014 ACTUALITES SUR LE TRAITEMENT DE LA GALE EN 2014 Dr J POUAHA, Dermatologue HIA Legouest et CHR de Metz Thionville Dr A VALOIS, Dermatologue HIA Legouest et CHR de Metz Thionville Diagnostiquer une gale

Plus en détail

Les Antibiotiques en dermatologie. Où? Quand? Comment? Domitille Courivaud Dermatologue, CARMI Lens-Grenay Hôpital Saint Vincent de

Les Antibiotiques en dermatologie. Où? Quand? Comment? Domitille Courivaud Dermatologue, CARMI Lens-Grenay Hôpital Saint Vincent de Les Antibiotiques en dermatologie. Où? Quand? Comment? Domitille Courivaud Dermatologue, CARMI Lens-Grenay Hôpital Saint Vincent de Type de flore présente à la surface de l épiderme : Antibiothérapie ET

Plus en détail

Infections bactériennes des muqueuses et de la peau

Infections bactériennes des muqueuses et de la peau Diagnostic et suivi des infections des muqueuses, de la peau et des phanères, de la gale et des pédiculoses : le bon usage des examens biologiques Objectifs E.N.C. 79 Ectoparasitoses cutanées : gale et

Plus en détail

Infections bactériennes de la peau : je sais comment réagir

Infections bactériennes de la peau : je sais comment réagir Infections bactériennes de la peau : je sais comment réagir Le site du Docteur Pascal HANRION Adresse du site : www.docvadis.fr/pascal-hanrion Validé par le Comité Scientifique Dermatologie - vénérologie

Plus en détail

Sommaire. MALADIES INFECTIEUSES éruptives et non éruptives. Quelques définitions. Bulle : vésicule de grande taille, phlyctène

Sommaire. MALADIES INFECTIEUSES éruptives et non éruptives. Quelques définitions. Bulle : vésicule de grande taille, phlyctène Sommaire I. Principales lésions rencontrées MALADIES INFECTIEUSES éruptives et non éruptives II. Quelques définitions et mesures de santé publique III. Caractéristiques des principales maladies éruptives

Plus en détail

Quel est votre diagnostic?

Quel est votre diagnostic? Quel est votre diagnostic? Anik Lepage, résidente IV, dermatologie, Montréal C as n 1 Cette femme présente de multiples petites papules au niveau des deux paupières inferieures depuis plusieurs années.

Plus en détail

INFECTIONS À HSV. Herpès oro-facial. Herpès génital. Paraclinique. Clinique de la PI. PEC de la PI. Clinique de la PI génitale.

INFECTIONS À HSV. Herpès oro-facial. Herpès génital. Paraclinique. Clinique de la PI. PEC de la PI. Clinique de la PI génitale. INFECTIONS À HSV Herpès oro-facial Clinique de la PI Asympto ++++ 90% Gingivo-stomatite aiguë : érythémateux Erosions polycycliques, confluentes en plaques Topographie : Buccale, labiale, gingivale, pharyngée

Plus en détail

Approche de la Dermatite atopique chez l enfant

Approche de la Dermatite atopique chez l enfant 8 ièmes Rencontres Francophones de Formation Continue en Allergologie ANAFORCAL/ABEFORCAL Bruxelles 28 au 31.10.2009 Approche de la Dermatite atopique chez l enfant Atelier : Expert : Dr. Khoury Dermatoallergologue

Plus en détail

Epidémie de gale en 2015 dans un EHPAD de la région retour d expérience. 18 novembre 2016 AM GALLERAND ARLIN Martinique

Epidémie de gale en 2015 dans un EHPAD de la région retour d expérience. 18 novembre 2016 AM GALLERAND ARLIN Martinique Epidémie de gale en 2015 dans un EHPAD de la région retour d expérience 18 novembre 2016 AM GALLERAND ARLIN Martinique Qu est-ce que la gale? (1) Parasitose cutanée due à un parasite le SARCOPTE de la

Plus en détail

Item ECN.PILLY destiné à la consultation, uniquement à usage personnel et pédagogique. Toute reproduction à usage collective est interdite.

Item ECN.PILLY destiné à la consultation, uniquement à usage personnel et pédagogique. Toute reproduction à usage collective est interdite. Item ECN.PILLY destiné à la consultation, uniquement à usage personnel et pédagogique. Toute reproduction à usage collective est interdite. L ouvrage original couleur E.PILLY.ECN 2016 est disponible en

Plus en détail

Module 7 - Edition Item 87 version 01 du page 1 Copyright CMIT. ITEM n 87 : INFECTIONS CUTANEO-MUQUEUSES BACTERIENNES ET MYCOSIQUES

Module 7 - Edition Item 87 version 01 du page 1 Copyright CMIT. ITEM n 87 : INFECTIONS CUTANEO-MUQUEUSES BACTERIENNES ET MYCOSIQUES Module 7 - Edition 2004 - Item 87 version 01 du 02 01 2004 page 1 ITEM n 87 : INFECTIONS CUTANEO-MUQUEUSES BACTERIENNES ET MYCOSIQUES OBJECTIFS TERMINAUX I. Diagnostiquer et traiter un impétigo, une folliculite,

Plus en détail

PANARIS. Dr Arielle Salon Extrait du Traité des Urgences du Pr Chéron. Fiche d information de la Clinique de la Main de Paris 1.

PANARIS. Dr Arielle Salon Extrait du Traité des Urgences du Pr Chéron. Fiche d information de la Clinique de la Main de Paris 1. Fiche d information de la Clinique de la Main de Paris 1. DEFINITION PANARIS Dr Arielle Salon Extrait du Traité des Urgences du Pr Chéron On appelle panaris toute infection aiguë atteignant l un quelconque

Plus en détail

Item 152: candida, dermatophytes

Item 152: candida, dermatophytes Item 87 Item 152: candida, dermatophytes Facteur favorisant (DB, macération, obésité, défaut d hygiène) à rechercher et à traiter Candida: pathogène peau; saprophyte muqueuse Enduit blanchâtre, détachable,

Plus en détail

I. chroniques I. aiguës Sinus pilonidal Maladie de Verneuil Sinus pilonidal Maladie de Verneuil Sinus pilonidal

I. chroniques I. aiguës Sinus pilonidal Maladie de Verneuil Sinus pilonidal Maladie de Verneuil Sinus pilonidal PRISE EN CHARGE CHIRURGICALE des INFECTIONS CUTANÉES M. Revol www.hopitalsaintlouis.org pilus : poil nidus : nid sinus : cavité Kyste (ou «sinus») pilonidal (ou «sacrococcygien») : granulome sous-cutané

Plus en détail

Gale. Service des maladies infectieuses Institut central Hôpital du Valais

Gale. Service des maladies infectieuses Institut central Hôpital du Valais Gale Service des maladies infectieuses Institut central Hôpital du Valais Sarcoptes scabiei var hominis Un parasite Vit dans la couche cornée de la peau dans des tunnels Cycle 30-60 jours Femelle: pond

Plus en détail

Formation CoCLINNOR du 17 septembre Hélène Marini Unité de Prévention des Infections Nosocomiales CHU de Rouen

Formation CoCLINNOR du 17 septembre Hélène Marini Unité de Prévention des Infections Nosocomiales CHU de Rouen Formation CoCLINNOR du 17 septembre 2013 Hélène Marini Unité de Prévention des Infections Nosocomiales CHU de Rouen Généralités Le traitement est basé sur l utilisation d acaricides par voie locale ou

Plus en détail

UE «De l agent infectieux à l hôte» Entomologie médicale Pr P. Vincendeau

UE «De l agent infectieux à l hôte» Entomologie médicale Pr P. Vincendeau UE «De l agent infectieux à l hôte» Entomologie médicale Pr P. Vincendeau ENTOMOLOGIE MEDICALE 1. Introduction Arthropodes, 80 % des espèces connues. Etude des arthropodes exerçant des rôles pathogènes

Plus en détail

INFECTIONS URINAIRES

INFECTIONS URINAIRES INFECTIONS URINAIRES 1. Infections urinaires non fébriles: Cystites aiguës Ü femme 2. Infections urinaires fébriles: Pyélonéphrite aiguë femme ++, homme Prostatites / Adénomites et orchi-épididymites Ü

Plus en détail

ARHROPODES PARASITES DE L HOMME

ARHROPODES PARASITES DE L HOMME ARHROPODES PARASITES DE L HOMME Il existe plusieurs types de parasitisme qu'on définit par la position du parasite sur l'hôte: Un ectoparasite est présent dans les parties extérieures de l'hôte. Un mésoparasite

Plus en détail

cette fille de 6 ans présente une pelade totale. Qu est ce qu on peut lui proposer?

cette fille de 6 ans présente une pelade totale. Qu est ce qu on peut lui proposer? Pelade totale! cette fille de 6 ans présente une pelade totale. Qu est ce qu on peut lui proposer? Des bolus de prednisolone, par voie orale, de 2mg/kg, trois jours/mois, trois mois de suite; ont mis fin

Plus en détail

Gestion de la gale en établissement de santé et en EHPAD. Laurence Verneuil

Gestion de la gale en établissement de santé et en EHPAD. Laurence Verneuil Gestion de la gale en établissement de santé et en EHPAD Laurence Verneuil Épidémiologie Clinique Diagnostic Gale commune Gale profuse Prise en charge En fonction de la structure touchée et de la forme

Plus en détail

Sémiologie clinique et paraclinique : Prélèvements microbiologiques, mycologiques, viraux, parasitaires cutanés

Sémiologie clinique et paraclinique : Prélèvements microbiologiques, mycologiques, viraux, parasitaires cutanés Le 25/03/14 RELECTURE BOURDILLON Marjane L2 Revêtement cutané Pr PE Fournier 14 pages Correcteur 1 Sémiologie clinique et paraclinique : Prélèvements microbiologiques, mycologiques, viraux, parasitaires

Plus en détail

Dermohypodermite. Doc, j ai la jambe rouge. Diagnostic. Diagnostic 29/09/2010. Examen clinique: Interrogatoire:

Dermohypodermite. Doc, j ai la jambe rouge. Diagnostic. Diagnostic 29/09/2010. Examen clinique: Interrogatoire: Dermohypodermite Doc, j ai la jambe rouge Dr S. Pfaender Expert: Dr E. Laffitte, PD 10.3.2010 Placard érythémateux +/- bien délimité, œdème, unilatéral. Dermite ocre Interrogatoire: Diagnostic - début,

Plus en détail

Extrait de la base de données EFICATT nov Gale

Extrait de la base de données EFICATT nov Gale Gale Mise à jour de la fiche : Novembre 2013 Titre : SARCOPTES SCABIEI - Agent de la GALE Agent pathogène et pathologie Descriptif de l'agent pathogène Nom de l'agent : Sarcoptes scabiei, variante hominis

Plus en détail

La Gale. Dr N. Contet-Audonneau. 26/09/2010 Dr N Contet-Audonneau Cours IST

La Gale. Dr N. Contet-Audonneau. 26/09/2010 Dr N Contet-Audonneau Cours IST La Gale Dr N. Contet-Audonneau 1 Définition Dermatose contagieuse due à un acarien Sarcoptes scabiei variété hominis Fréquente Cosmopolite Prurigineuse 2 La gale 300 millions de personnes/an dans le monde

Plus en détail

Exanthème et énanthème

Exanthème et énanthème Exanthème et énanthème Ce jeune homme se plaignait de douleur buccale, énanthéme, associée à une fièvre qui ont précédé de quelques jours cet exanthème. à quoi vous pensez? Conduite pratique( solution)

Plus en détail

EROSIONS ET ULCERATIONS MUQUEUSES CONDUITE A TENIR DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE. Pr Dereure MIB - ÉROSIONS ET ULCÉRATIONS MUQUEUSES

EROSIONS ET ULCERATIONS MUQUEUSES CONDUITE A TENIR DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE. Pr Dereure MIB - ÉROSIONS ET ULCÉRATIONS MUQUEUSES MIB - ÉROSIONS ET ULCÉRATIONS MUQUEUSES EROSIONS ET ULCERATIONS MUQUEUSES CONDUITE A TENIR Question essentielle mais difficile! Erosion : perte de substance purement épithéliale Ulcération : perte de substance

Plus en détail

Retour d expérience sur une épidémie de gale au CH de Montbrison. Anne Brunon REPH 21 février 2013

Retour d expérience sur une épidémie de gale au CH de Montbrison. Anne Brunon REPH 21 février 2013 Retour d expérience sur une épidémie de gale au CH de Montbrison Anne Brunon REPH 21 février 2013 SSG Le 30/05: EOHH informée d une suspicion de gale en SSG = Mme D (91 ans) prurit depuis +s mois + lésions

Plus en détail

L épaule neurologique Y.HERVE

L épaule neurologique Y.HERVE L épaule neurologique Y.HERVE Les différentes structures neurologiques Système nerveux périphérique : Muscle : myopathie (FSH) Jonction nerf-muscle (myasthénie) Nerf : nerf sus-scapulaire, nerf axillaire

Plus en détail

Eruption prurigineuse

Eruption prurigineuse Eruption prurigineuse Cette éruption est prurigineuse, symétrique et bilatérale, à quoi vous pensez? Conduite pratique (solution) Conduite pratique (solution) Dermite de contact allergique. Dans ce cas

Plus en détail

Gestion des risques et IAS CHU DIJON, Isabelle Therme IDE Hygiéniste octobre 2015

Gestion des risques et IAS CHU DIJON, Isabelle Therme IDE Hygiéniste octobre 2015 Gestion des risques et IAS CHU DIJON, Isabelle Therme IDE Hygiéniste octobre 2015 Gestion des risques et IAS Plusieurs situations: Prévention au quotidien (1) Plan de lutte défini par le ministère, procédures,

Plus en détail

AFFECTIONS CUTANEO- MUQUEUSES AU COURS DE L INFECTION L VIH/SIDA. Dr LANDO Marie Jeannette, Dermato-Vénérologue, HDJ/HCY

AFFECTIONS CUTANEO- MUQUEUSES AU COURS DE L INFECTION L VIH/SIDA. Dr LANDO Marie Jeannette, Dermato-Vénérologue, HDJ/HCY AFFECTIONS CUTANEO- MUQUEUSES AU COURS DE L INFECTION L A VIH/SIDA 1 PROGRAMME DE FORMATION WAF/ECS/ESTHER/CNLS Formation du personnel paramédical et associatif en prise en charge globale des PVVS 2 INTRODUCTION

Plus en détail

Épidémie de gale - Secteur de Tinténiac (Ille et Vilaine) Didier Huguenet, ARS Bretagne

Épidémie de gale - Secteur de Tinténiac (Ille et Vilaine) Didier Huguenet, ARS Bretagne Épidémie de gale - Secteur de Tinténiac (Ille et Vilaine) Didier Huguenet, ARS Bretagne Journée régionale veille sanitaire Bretagne 15 novembre 2011 1 Le démarrage de l épidémie 18 février 2011 : 5 cas

Plus en détail

Gale. La maladie. Diagnostic. Quels patients traiter? Objectifs de la prise en charge. Prise en charge. Physiopathologie. Epidémiologie.

Gale. La maladie. Diagnostic. Quels patients traiter? Objectifs de la prise en charge. Prise en charge. Physiopathologie. Epidémiologie. La maladie Gale La gale est une ectoparasitose dont l'agent responsable est un acarien, Sarcoptes scabiei hominis. Physiopathologie Le sarcopte, parasite humain obligatoire, invisible à l'œil nu, ne survit

Plus en détail

Gestion d une épidemie de gale au 15 aout 2006

Gestion d une épidemie de gale au 15 aout 2006 Gestion d une épidemie de gale au 15 aout 2006 Journée de prévention du risque infectieux en psychiatrie jeudi 27 mai 2010 Dr TRIVIER et coll. 1 Alerte du service de gastro Le jeudi 10 aout 2006 appel

Plus en détail

Complications cutanées des thérapies ciblées. C Dreyer 15 mai 2008 - onconord

Complications cutanées des thérapies ciblées. C Dreyer 15 mai 2008 - onconord Complications cutanées des thérapies ciblées C Dreyer 15 mai 2008 - onconord Plan Folliculites (anti-egfr) Syndrome mains-pieds (anti- angiogéniques) Xérose Toxicité unguéale Hypertrichose Alopécie Physiopathologie

Plus en détail

Pathologies du cycliste

Pathologies du cycliste Pathologies du cycliste Dr Armand MEGRET MFN FFC Les causes vasculaires Année Universitaire 2012-2013 DIPLOME INTER-UNIVERSITAIRE DE PATHOLOGIE LOCOMOTRICE LIEE A LA PRATIQUE DU SPORT Facultés de Paris

Plus en détail

Recommandations de la direction de santé publique de Chaudière-Appalaches

Recommandations de la direction de santé publique de Chaudière-Appalaches FICHE SYNTHÈSE SUR LA PÉDICULOSE EN MILIEU SCOLAIRE Définitions Infestation active : La pédiculose est un terme qui indique une infestation des cheveux par un insecte : le pou de tête. Dans le contexte

Plus en détail

AIH-Dermatophyties et dermatophyte. Dermatophyties et dermatophyte

AIH-Dermatophyties et dermatophyte. Dermatophyties et dermatophyte 13/04/2015 11h30-12h CASAVECCHI Justine CR :Borg Manon AIH Pr. S. Ranque 10 pages Dermatophyties et dermatophyte Plan : A. Dermatophyte B. Dermatophyties I. Réservoir des dermatophytes II. Diagnostic clinique

Plus en détail

Documents utiles/pathologies et micro-organismes/situations cliniques/gale LA GALE HUMAINE

Documents utiles/pathologies et micro-organismes/situations cliniques/gale LA GALE HUMAINE Documents utiles/pathologies et micro-organismes/situations cliniques/gale LA GALE HUMAINE OBJET SOMMAIRE La gale est une maladie contagieuse liée à un parasite Sarcoptes scabiei. 1. Introduction 2. Clinique

Plus en détail

Cause dégénérative : lors de surpoids ou de vieillesse, les ligaments se fragilisent et peuvent se rompre plus facilement.

Cause dégénérative : lors de surpoids ou de vieillesse, les ligaments se fragilisent et peuvent se rompre plus facilement. Ligament croisé antérieur : Le ligament croisé cranial ou ligament croisé antérieur est un des ligaments se trouvant à l intérieur du genou. Il ne se trouve qu au niveau de la patte arrière. On parle de

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 2 novembre 2005 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de 5 ans à compter du 22 février 2000 par arrêté du 26 janvier 2000. MYK 1 POUR CENT, poudre

Plus en détail

2- AGENTS PATHOGENES 2.1. CARACTERES GENERAUX

2- AGENTS PATHOGENES 2.1. CARACTERES GENERAUX DERMATOPHYTOSES 1- DEFINITION Les dermatophytoses ou dermatophyties sont des mycoses cosmopolites dues aux dermatophytes, qui affectent l épiderme et les phanères (exceptionnellement les tissus profonds).

Plus en détail

La Grippe. Dr P Hochedez Service de Maladies Infectieuses et Tropicales Pr Cabié CHU Martinique IFSI 13/09/2013

La Grippe. Dr P Hochedez Service de Maladies Infectieuses et Tropicales Pr Cabié CHU Martinique IFSI 13/09/2013 La Grippe Dr P Hochedez Service de Maladies Infectieuses et Tropicales Pr Cabié CHU Martinique IFSI 13/09/2013 La grippe Infection respiratoire aiguë très contagieuse due aux virus Myxovirus influenzae

Plus en détail

Infections transmises par

Infections transmises par Ce document d information s adresse aux professionnels de santé et aux personnels qui agissent auprès des populations précaires et/ou migrantes. Vous pouvez accéder aux fiches qui vous concernent en cliquant

Plus en détail

LA DEMODECIE. Ce document est fourni par votre cabinet vétérinaire pour mieux vous aider à comprendre les problèmes de votre animal.

LA DEMODECIE. Ce document est fourni par votre cabinet vétérinaire pour mieux vous aider à comprendre les problèmes de votre animal. LA DEMODECIE Ce document est fourni par votre cabinet vétérinaire pour mieux vous aider à comprendre les problèmes de votre animal. QU EST-CE QUE C EST? La démodécie canine est une maladie de peau cause

Plus en détail

MALADIES ÉRUPTIVES DE L ENFANT

MALADIES ÉRUPTIVES DE L ENFANT MALADIES ÉRUPTIVES DE L ENFANT Étiologies 2 URGENCES : CHOC TOXIQUE et KAWASAKI Maculo-papules SCARLATINIFORMES : SCARLATINE CHOC TOXIQUE staph ou strepto KAWASAKI TOXIDERMIE ++ MORBILLIFORMES : ROUGEOLE

Plus en détail

GALE: ÉPIDÉMIOLOGIE, TRAITEMENT ET PRÉVENTION DE LA TRANSMISSION CROISÉE

GALE: ÉPIDÉMIOLOGIE, TRAITEMENT ET PRÉVENTION DE LA TRANSMISSION CROISÉE Hygiène et prévention des infections en EMS Besançon, 12 novembre 2014 GALE: ÉPIDÉMIOLOGIE, TRAITEMENT ET PRÉVENTION DE LA TRANSMISSION CROISÉE Pr Olivier Chosidow Dr Giao Do-Pham Service de Dermatologie

Plus en détail

PRECAUTIONS COMPLEMENTAIRES CONTACTS Sauf BHR, gale, poux et Clostridium difficile En complément des précautions «standard»

PRECAUTIONS COMPLEMENTAIRES CONTACTS Sauf BHR, gale, poux et Clostridium difficile En complément des précautions «standard» Indications PRECAUTIONS COMPLEMENTAIRES CONTACTS Sauf BHR, gale, poux et Clostridium difficile En complément des précautions «standard» Colonisation/infection à Bactéries Multi-Résistantes (BMR) Germes

Plus en détail

GENERALITES SUR LA GALE

GENERALITES SUR LA GALE DEPARTEMENT DES SPECIALITES DE MEDECINE Service de Dermatologie et Vénérologie HUG PRISE EN CHARGE DE LA GALE Fig. 1 : Sarcopte femelle, Taille entre 0,2 et 0,5 mm Source : laboratoire de dermatologie

Plus en détail

A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE

A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 30 mai 2001 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de trois ans

Plus en détail

Pied diabétique Quelle place pour le scanner et l IRM? E. Nedeva Radiologie et Imagerie Musculosquelettique, CHRU de Lille

Pied diabétique Quelle place pour le scanner et l IRM? E. Nedeva Radiologie et Imagerie Musculosquelettique, CHRU de Lille Pied diabétique Quelle place pour le scanner et l IRM? E. Nedeva Radiologie et Imagerie Musculosquelettique, CHRU de Lille Pied diabétique 4 facteurs favorisant le développement du pied diabétique: neuropathie,

Plus en détail

LA GALE. Réunion du Réseau des HAD SSIAD IDE Libéraux. ARLIN Midi-Pyrénées CCLIN Sud-Ouest

LA GALE. Réunion du Réseau des HAD SSIAD IDE Libéraux. ARLIN Midi-Pyrénées CCLIN Sud-Ouest LA GALE Réunion du Réseau des HAD SSIAD IDE Libéraux ARLIN Midi-Pyrénées CCLIN Sud-Ouest Jeudi 11 juin 2015 LE SARCOPTE DE LA GALE Définition Parasite de l ordre des acariens qui vit dans l épiderme humain

Plus en détail

Traduction Cooperative INTEGRA/Tradotto da Cooperativa INTEGRA

Traduction Cooperative INTEGRA/Tradotto da Cooperativa INTEGRA LA GALE/LA SCABBIA La gale est une maladie parasitaire causée par un petit acarien. Ce parasite creuse sous la peau de petites galeries dans lesquelles la femelle va pondre ses œufs. De ces œufs, naissent

Plus en détail

Item 204 : Grosse jambe rouge aiguë

Item 204 : Grosse jambe rouge aiguë Item 204 : Grosse jambe rouge aiguë Collège National des Enseignants de Dermatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières I Diagnostic positif... 4 II Diagnostic étiologique...4 II.1

Plus en détail

Rappel. formes plus sévères, fréquence des localisations pulmonaires.

Rappel. formes plus sévères, fréquence des localisations pulmonaires. VACCIN VARICELLE Rappel Le réservoir de la varicelle est exclusivement humain. La transmission interhumaine se fait par les vésicules et surtout par la voie oropharyngée. La contagiosité commence 24 à

Plus en détail