La CCI en action(s) : au service des entreprises auboises!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La CCI en action(s) : au service des entreprises auboises!"

Transcription

1 C réation Jérémy Pichon, maître chauffeur > 5 D ossier > 6 La CCI en action(s) : au service des entreprises auboises! P ortrait Le Comptoir des confitures s épanouit au Pays d Othe > 15 G rand Témoin Paton : l imprimeur qui investit dans l Aube Q ui suis-je? José Beltramelli, carrossier à Troyes > 18 > 16 Magazine bimestriel de la Chambre de Commerce et d Industrie de Troyes et de l Aube La force des réseaux Avril 2014 N 202

2 ENGAGEMENT N 5 : VOUS OFFRIR DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS POUR ACCÉLÉRER VOTRE DÉVELOPPEMENT PAIEMENT SANS CONTACT ENCAISSEZ LES PETITS MONTANTS D UN SIMPLE GESTE! Un service simple et pratique pour vos clients comme pour vous : un TPE unique, une utilisation facile, une attente en caisse réduite, une sécurité garantie pour toutes vos transactions. Accepter le paiement «sans contact» c est vous simplifier la vie au quotidien et donner davantage de satisfaction à vos clients. BPLC - SA coopérative à capital variable - 3 rue François de Curel METZ RCS Metz - ORIAS N ,12 e TTC/mn - attente gratuite depuis un poste fixe hors surcoût selon opérateur.

3 T endance économique > Sur le front de la conjoncture É dito On dit des Français que nous sommes le peuple champion de la morosité et du pessimisme. Sans doute un caractère bien national qu il faut aller chercher du côté d un esprit gaulois bien râleur Mais on ne saurait ignorer l existence de motifs de mécontentement et d inquiétude bien réels, source d un climat particulièrement lourd D un côté, une situation économique plus dégradée que ce que l on nous martèle et qui va mécaniquement aggraver d ici à la fin de l année nos déséquilibres et justifier de nouveaux tours de vis. De l autre, des affaires judiciaires à répétition de nos gouvernants d hier et d aujourd hui dont les plus hautes instances perdent tous les jours en crédibilité au point de susciter un rejet de la classe politique et de ses partis. Il en résulte un climat délétère qui exhale un parfum de fin de régime qui n augure rien de bon pour la démocratie. On devrait pourtant maintenant plus que jamais se retrousser les manches et œuvrer tous dans le même sens pour s inscrire dans les enjeux mondialisés du 21 e siècle et surmonter notre immobilisme coupable de ces trente dernières années. On en est loin. Qui s étonnera alors que tout cela influe lourdement sur le moral des français? Et donc sur la consommation. Elle est pourtant toujours le premier et seul vrai moteur de la croissance nationale qu il ne faudrait pas enrayer sous peine d agraver nos difficultés. Par facilité, par clientélisme, par refus de voir la réalité en face, et maintenant par nos déchirements «intestinaux», la violence sociale menace de s exprimer dans un premier temps par le refus des urnes. Et après? C est Edgar Faure, un ancien ministre gaulliste qui disait «la France est toujours en avance d une révolution parce qu elle est toujours en retard d une réforme». On ne saurait mieux expliquer les blocages de notre société et ses soubresauts. Dans cette confusion générale, revenons vite aux fondamentaux avec la reconnaissance que les entreprises ne sont pas le problème mais la solution comme le seul moyen de remettre le pays à flot. Dominique Lemelle Le bilan de fin d année 2013 apparait très mitigé. Si quelques signes encourageants sont à noter, comme la tenue inespérée de la sphère industrielle au global, beaucoup de facteurs freinent tout optimisme. Parmi eux, la consommation, moteur historique de la croissance du PIB en France, demeure en panne. Bien qu elle s affiche en hausse en 2013 de 0,1 % selon l INSEE (après avoir chuté de 0,5 % en 2012), elle n est pas de nature à relancer la machine économique. Le commerce souffre tout particulièrement. Dans l Aube, 52 % des professionnels de la distribution ont enregistré un recul de leur chiffre d affaires et près d un tiers un affaiblissement de leur trésorerie. A cela rien d étonnant, le pouvoir d achat des ménages subit toujours la situation dégradée du marché du travail. Pour beaucoup d économistes, 2014 serait une année de reprise certes «palpable» mais «poussive». Les investissements devraient reprendre de façon modérée, le chômage se stabiliser et la consommation enregistrer un léger rebond (+ 0,6 % selon l INSEE). La croissance du PIB ne devrait pas dépasser 0,1 % au premier trimestre, puis 0,3 % au deuxième. De ce fait, une inversion de la courbe du chômage parait difficilement envisageable avant juin. Selon l Institut, l acquis de croissance du PIB s élèverait à 0,7 % à la mi-2014, après une croissance annuelle de 0,3 % en 2013 et 0 % en Des menaces sérieuses pèsent sur l avenir des CCI. Sous prétexte que les CCI accompagnent les entreprises sans bruit ni fanfare, le Gouvernement a l idée de les dépecer de leurs missions et de les transférer aux Conseils Régionaux. Au nom de quelle efficacité? Simplement parce que les entreprises sont devenues la variable d ajustement dans le découpage du gâteau entre l Etat et les Régions, devenant ainsi le dindon de la farce de la décentralisation. Nous refusons qu elles soient méprisées dans le futur projet de loi sur la décentralisation. Contact : Didier Moret Tél. : Directeur de publication - Serge-François Martinez / Rédacteur en Chef - Valérie Ramecourt-Adam Secrétariat de rédaction : Valérie Ramecourt-Adam - Maquette et mise en page : Agence Info - Journalistes : Frédéric Marais - Philippe Schilde Administration - Chambre de Commerce et d Industrie de Troyes et de l Aube - Espace Régley, 1 Bld Charles-Baltet - CS Troyes cedex Tél Fax Site Internet : Impression : Imprimeries Paton à Saint-André-les-Vergers - Dessin : Michel Moyne Crédit photos : Philippe Schilde - Frédéric Marais (Agence Info) / Trinité photo D. Guy / DR ISSN Dépôt légal : 2 ème bimestre Représentant légal : Dominique Lemelle Toute reproduction de textes et de photos est interdite sans l accord préalable du directeur de publication Tirage : exemplaires 3

4 F lash-infos > Réussites Page réalisée par Philippe Schilde Petit Bateau : un ancrage logistique fort sur le PLA Fin 2015, le Parc Logistique de l Aube comptera une plateforme opérationnelle de plus avec le centre logistique mondial de Petit Bateau. L entreprise textile née à Troyes il y a plus de 120 ans, propriété du groupe Yves Rocher, confirme de cette manière son ancrage industriel fort dans l Aube. Pour réaliser cette opération d envergure ( m 2 de bâtiments construits extensibles à m 2 ), le Conseil général de l Aube a vendu m 2 à Concerto European Developer en charge de la construction. C est la 3 e plate-forme logistique à vocation textile qu elle signe ici. En effet, la société dirigée par Thierry Bruneau a déjà finalisé sur place les implantations d Eurodif ( m 2 ) et de Devanlay- Lacoste ( m 2 ), toutes deux extensibles de m 2 chacune. En négociation pour deux autres projets (non typés textiles), Concerto croit en l avenir du PLA, entré «dans une spirale vertueuse» en raison des conditions de prix attractives, de la disponibilités des lots aménagés et de la mobilisation de tous autour de la réussite des projets. Pour Philippe Adnot, président du Conseil général, qui a investi sur le long terme (35 Md), c est le «décollage» du PLA. La première plate-forme construite en bordure d autoroute est occupée depuis 2009 par UFP. Tous ces dossiers réussis sont le fruit d une implication permanente d Aube Développement, intermédiaire indispensable entre les industriels, les constructeurs et les partenaires institutionnnels. begreen inaugure le nouveau concept d Alinéa C est le 26 e magasin de l enseigne, mais surtout le 1 er à expérimenter sa nouvelle formule. Finis les surfaces de vente sur deux niveaux et les parcours imposés aux clients. Le nouveau point de vente ouvert le 12 mars sur le parc commercial begreen à St-Parres-aux-Tertres offre m 2 de surface de plain-pied. Le magasin est décloisonné et réparti en deux espaces : l espace jour et l espace S i tu vas à Rio chantait Dario Moreno. Pas besoin de s envoler pour le Brésil pour profiter de l ambiance festive qui caractérise ce grand et beau pays d Amérique du Sud. Il suffit de se rendre à la 67 e édition des Foires de Champagne, du 23 mai au 1 er juin, pour danser la samba, découvrir les richesses culturelles et culinaires des Cariocas. La Coupe du monde se joue cet été au pays du football et les organisateurs Coup d envoi donné pour le Centre de congrès Il y a de l électricité dans l air Le Centre de congrès de l Aube accueille le 25 avril son tout premier événement national avec le colloque sur les réseaux intelligents (Venteea et AMIs), placé sous le patronage d ERDF. 800 participants y sont attendus dont quelque 200 VIP. Une quinzaine d autres rendez-vous, principalement d ampleur nationale, sont d ores et déjà planifiés, rassemblant en nuit. Pour chaque pièce de la maison, le parcours se veut désormais plus spontané et moins fatiguant. «Mobilier et décoration se déroulent de part et d autre des allées, favorisant une meilleure visibilité de l offre et simplifiant les actes d achat», souligne la direction de cette enseigne d ameublement qui se pose en principal concurrent français d Ikea. Alinéa appartient au groupe Auchan. de l événement commercial aubois (Troyes Expo Cube) ont plutôt bien joué en faisant du Brésil leur invité vedette en Cette année encore quelque 250 exposants (habitat, décoration, loisirs, plaisirs gourmands) sont attendus au Parc des Expositions, de même qu un public nombreux. Avec, comme moyenne 300 participants. «Parmi eux nous comptons 25 % d événements d entreprise pour 75 % de congrès associatifs, dans des domaines aussi variés que l assurance, l industrie, la logistique ou les services», indique Cécile Lupo, d Aube en Champagne Tourisme & Congrès. Au calendrier, nous pouvons relever le spectacle Napoléon, L enseigne comprend collaborateurs et propose références en meubles et en décoration. Son chiffre d affaires dépasse les 500 Md. Ce magasin Alinéa est devenu le plus grand commerce consacré à l équipement de la maison dans l Aube. Créateur d une soixantaine d emplois directs, il est aussi le premier de l enseigne à proposer un espace de restauration rapide sur place ou à emporter. Foire de Champagne : dans la ferveur du Brésil d habitude de nombreuses animations et de concerts gratuits en plein air dont celui d Abba Gold L Opéra Rock, le 23 mai, la 9 e Rencontre des Contrôleurs de gestion des départements, du 18 au 20 juin, le Forum européen IES, du 24 au 26 septembre, le congrès de la Fédération des Parcs Naturels Régionaux de France du 8 au 10 octobre, ou encore l événement Magic Business du Cercle des Services fixé au 4 décembre. C est bien parti. 4

5 C réation > Transports Page réalisée par Frédéric Marais Concours de la création et de la reprise 2014 Pour la 8 ème année consécutive, l association Initiative Aube organise le Concours de la création et de la reprise d entreprise dans l Aube dont l objectif est de mettre en lumière des initiatives méritantes et l esprit d entreprendre. Qui peut participer? Les dirigeants ayant créé ou repris une entreprise auboise entre le 1 er janvier 2011 et le 30 juin 2013, pouvant présenter un premier exercice comptable (à l exception des holdings et des auto-entrepreneurs). Nouveauté 2014 : un prix Starter Pour cette nouvelle édition, les partenaires du concours ont souhaité récompenser les porteurs de projets et jeunes chefs d entreprise (entreprises immatriculées entre le 1 er juillet 2013 et le 31 décembre 2014) en remettant un prix Starter. Quels sont les prix? euros de prix allant de à euros. Quels sont les critères retenus par le jury? Le potentiel d activité (création d emploi, croissance du chiffre d affaires ), le caractère original ou novateur du projet, l engagement en faveur du développement durable, la reprise d une entreprise avec succès sont quelques-uns des critères qui seront pris en compte par le jury. Comment participer? En téléchargeant le dossier de candidature et le règlement sur ou en le retirant au siège d Initiative Aube à partir du 15 avril Le concours est ouvert jusqu au 30 juin 2014, date à laquelle les dossiers devront être retournés complétés à Initiative Aube. Le palmarès sera dévoilé lors de la cérémonie de remise des Prix qui se déroulera le jeudi 16 octobre prochain. Contact : Katy Leroy Tél. : A bord de son VTC (Véhicule de tourisme avec chauffeur), Jérémy Pichon, alias Le Chauffeur. Jérémy Pichon, maître chauffeur Il rêvait de travailler au volant et de créer sa propre entreprise. A 29 ans, le Troyen conduit aussi bien des noctambules prudents que des VIP auxquels son confortable break sert de second bureau. Son activité entre dans la catégorie désormais célèbre des VTC J érémy Pichon commence à se faire un nom sous sa propre marque déposée : Le Chauffeur. Simple et efficace. Les journaux parlent de lui, le bouche-à-oreille fait le reste. Sympathique et soigné de sa personne, il a toujours aimé conduire et rendre service. Journaliste à ses heures, il est d un commerce agréable. C est ce qui plaît à ses clients, qui apprécient autant sa conversation que sa discrétion. «Je transporte des chefs d entreprise qui parfois n ont plus leur permis. Ils ne tiennent pas à ce que cela se sache», explique le jeune homme. Après des études à l IUT de Troyes et un diplôme universitaire en gestion des organisations sportives, il a été ambulancier pendant deux ans et demi avant de tester son futur concept au sein de l association Ma voiture à Sam, où il ramenait les nez rouges à la maison. A bord de son break Citroën C5, Jérémy Pichon fait régulièrement la navette entre Troyes et les gares de la région ou les aéroports parisiens. Dans l habitacle, c est le grand luxe : collation offerte (chocolats, jus de fruit, eau, thé ou café, petits gâteaux, bonbons et menus cadeaux pour les enfants), journaux à disposition (Le Point, l Est- Eclair, Elle, France Football et même Mercure 10!), connexion à Internet et recharge pour tablettes et smartphones. Navette privative Ce qui le différencie d un taxi classique? «Les clients doivent avoir réservé leur place et je travaille au forfait. Le prix est donc connu à l avance.» Autres avantages, Le Chauffeur reste disponible 7j/7, 24h/24, il ne prend en charge qu un seul client à la fois, de son domicile à la porte d embarquement, et emprunte l autoroute. Son statut de VTC (véhicule de tourisme avec chauffeur) l oblige à ne proposer que des automobiles haut de gamme (outre sa propre voiture, il loue des véhicules adaptés au nombre de passagers). Jérémy Pichon est titulaire d une autorisation de conduite délivrée par Atout France via la préfecture, d une carte professionnelle et d une signalétique VTC apposée derrière le pare-brise, la carrosserie restant quant à elle vierge de toute sérigraphie. Guidé par la CCI dans le maquis de la réglementation, Jérémy Pichon a bénéficié aussi du soutien d Initiative Aube, du dispositif Envol et de Bpifrance, en partenariat avec sa banque. 5

6 D ossier > Accompagnement Dossier réalisé par Frédéric Marais Les prestations de la CCI, ce sont ses clients qui en parlent le mieux. A travers les témoignages d entreprises qui ont bénéficié de ses services, découvrez ou redécouvrez certaines facettes de l offre consulaire en faveur de ses ressortissants. Installée à l Espace Régley à Troyes, la CCI est un point de passage obligé pour les entreprises. La CCI en action(s) Les quelques exemples sélectionnés pour notre dossier sont loin d être exhaustifs! Ils résument à grands traits l activité de deux des grandes directions de la chambre : l Espace Entreprendre et le service Appui aux entreprises. Le premier, que dirige Jean-Philippe Cavelier, est dédié notamment à la création d entreprise. Le second, chapeauté par Christophe Pereira, est transversal à l ensemble des secteurs de l économie industrie, services, commerce, et couvre plusieurs grandes thématiques : environnement, international et numérique. A titre indicatif, les services de la CCI ont eu près de contacts directs en 2013 avec les entreprises ou les particuliers dépendant de son ressort. Ils ont également organisé 155 événements de toutes natures (réunions, formations, etc.) auxquels ont participé personnes. Numérique 1 er Mai Médical Service : des outils pour maîtriser le Web Revendeur en matériel médical pour les particuliers et les professionnels, 1 er Mai Médical Service a comme on dit pignon sur rue à Troyes. Forts de références, ses deux points de vente (et de location) couvrent une très vaste gamme de produits, qui va du fauteuil roulant à la compresse, en passant par le pilulier ou le vélo thérapeutique. Quoique très connue dans l Aube, cette société de treize personnes estime manquer de visibilité sur Internet, comme en témoignent certaines remarques de ses clients. Aussi s est-elle rapprochée de la CCI pour améliorer sa communication sur la Toile. «Nous avons participé à deux sessions gratuites de formation de deux fois trois heures, explique Pauline Uzzanu, assistante commerciale. L une sur les réseaux sociaux professionnels, en vue de créer une page Facebook. L autre sur le Web marketing, dans l objectif de réactualiser notre site.» Le bilan de cette formation s avère totalement positif pour Pauline Uzzanu, pour son patron et sa collègue qui ont participé avec elle aux séances. «Bien qu il s agisse d une formation gratuite, les intervenants sont très pro. L information délivrée est très dense, et je vais d ailleurs la laisser décanter avant d entreprendre la refonte de notre site Web et la création de notre page Facebook.» L assistante commerciale loue aussi la qualité de l accueil reçu et la rapidité avec laquelle son inscription a été enregistrée par la CCI. Contact CCI : Amélie Joffrin au

7 Commerce Le Café du Pont-Vert : du soutien dans une période délicate Elle travaillait dans une pharmacie, lui chez un pisciniste. Virginie et Nicolas Dutoit ont voulu changer de vie en rachetant en 2008 le Café du Pont-Vert à Troyes. Une reconversion réussie, soldée par un chiffre d affaires en hausse constante depuis la reprise. Mais patatras en 2013, lorsqu un nouveau giratoire est mis en chantier devant leur porte, avenue Chomedey-de-Maisonneuve. «Nous sommes passés de clients par jour à 400», se remémore la commerçante. Ni une ni deux, Virginie obtient audience auprès de François Baroin, qui lui conseille alors de s adresser à la CCI. Le soutien de la CCI va s avérer décisif dans ce dossier. «Le responsable est venu nous voir à plusieurs reprises, non seulement pour nous remonter le moral, mais aussi nous conseiller pour mettre en place des actions adaptées à cette période compliquée et également pour nous aider à monter un dossier auprès du RSI.» Deux demandes successives, toutes deux acceptées, vont permettre au couple de décrocher une aide financière équivalente à trois mois de cotisations. Un sacré ballon d oxygène qu apprécie à sa juste valeur Nicolas Dutoit : «La CCI permet de prendre des raccourcis en s adressant aux bonnes personnes.» Même si le tabac-pressebrasserie-jeux n a pas encore retrouvé son niveau d activité d avant-travaux, du moins est-il parvenu à limiter les dégâts, en évitant notamment de licencier du personnel. Contact CCI : Anne-Fleur Tassin au Environnement La Compostière de l Aube : des infos sur la réglementation Comme son nom l indique, La Compostière de l Aube fabrique du compost. Elle en a produit tonnes l an dernier, après transformation de tonnes de déchets verts, de déchets agroalimentaires et de boues de stations d épuration. Les clients de cette société qui emploie six salariés sont des particuliers, mais surtout des agriculteurs qui ont épandu ce fertilisant sur 800 hectares de champs en Tout le process se déroulant à l air libre, l environnement est bien sûr au cœur des préoccupations de la SARL de Bouilly. Et la CCI est un interlocuteur crédible dans ce domaine. «Nous sommes inscrits au club environnement de la chambre, à la fois pour nous tenir au courant de la réglementation et pour rencontrer d autres entreprises», indique la directrice de La Compostière, Fabienne Hérard. Le club se réunit tous les trois mois chez l un de ses membres : Petit Bateau, Soufflet, Electrolux, Foyer Aubois «Nous sommes une quarantaine à chaque fois, et c est toujours un partage d expériences enrichissant.» Ces rencontres sont d autant plus importantes pour le recycleur de déchets organiques qu il s est engagé dans une démarche de certification ISO (management environnemental) et que le réseau consulaire lui a permis de franchir une première étape grâce à un référentiel spécifique (la marque EnVol).La Compostière tiendra un stand au parc des expositions de Troyes à l occasion de la 8 e Journée régionale de l environnement et du développement durable organisée par la CCI et l Ademe en octobre. Contact CCI : Stéphanie Page-Fillion au International Tifanette : de l accompagnement à l export Connue du grand public pour son activité de vente sur place de fraises cultivées à Dierrey-Saint-Julien, Tifanette l est beaucoup moins pour son activité d importexport de fruits et de pommes de terre. «Nous exportons dans le monde entier, hormis l Europe, explique le cogérant de la SARL, Damien Dhulst. Majoritairement des pommes de table récoltées dans le sud de la France, dans le Val de Loire et dans la région de Sens.» Ses principaux marchés : le Moyen-Orient, l Asie et l Amérique du Sud. Ses clients : la grande distribution et les importateurs distributeurs. Souvent entre deux avions, le négociant a été tout naturellement amené à se rapprocher de la CCI sur le volet international. «Je dois avouer que j ai été agréablement surpris, souligne Damien Dhulst. J ai trouvé du conseil, de l information, une écoute attentive, une grande disponibilité et une vraie motivation à nous aider de la part de la chambre.» S il hante moins les couloirs de l Espace Régley pour y chercher ses certificats d origine depuis que la procédure a été informatisée, le jeune patron a déjà embarqué avec la compagnie consulaire pour un voyage de prospection à Hong- Kong. «En fait, les missions d Ubifrance, avec lequel nous travaillons beaucoup, et celles des chambres de commerce et d industrie sont très complémentaires. Je pense par exemple que les CCI sont bien placées pour faire de l événementiel à l étranger.» Contacts CCI : Nicolas Rodique au Leïla Difallah au

8 D ossier > Accompagnement Industrie Norelem : une initiation au lean Le 27 mars dernier, Russell Kelly recevait dans ses ateliers de Fontaine-les-Grès les membres du club lean sur le thème de la chasse aux gaspillages. Une manière pour le directeur de Norelem de renvoyer l ascenseur à ce club cofondé par les CCI de l Aube et de la Haute-Marne et auquel il participe depuis trois ans. Lui-même a eu l occasion de visiter d autres membres du club comme Mefro ou Electrolux. Filiale française d une société allemande, Norelem est spécialisé dans la mécanique de précision. Fabriquées à l unité, en petites ou en grandes séries, quelque pièces standardisées figurent à son catalogue, un épais document pesant pas moins de 4 kilos. «Nous faisons de l artisanat industriel», aime à dire Russell Kelly, un ingénieur de 59 ans d origine irlandaise. Le panel de clientèle de la PME est extrêmement varié, allant de l industrie aéronautique à l Education nationale. Norelem ignore bien souvent la destination finale de ses pièces, même si l entreprise de Fontaine-les-Grès suppose que la plupart de ses produits sont exportés. Sensibilisé au lean par la CCI, Russell Kelly a également participé sous l égide de la chambre à une séance de créativité, ainsi qu à une séance d Asit (Advanced Systematic Inventive Thinking), méthode de résolution créative des problèmes. C est cette «panoplie d aides et de contacts générés par la CCI» que le dirigeant de Norelem apprécie tout particulièrement. Contact CCI : Henri Gobinet au Création Mod Elle : de l aide pour ouvrir la boutique Christelle Babot a ouvert Mod Elle fin 2013 à un emplacement stratégique pour une boutique de prêt-à-porter féminin : en face du Club des Marques, à Saint-Julien-les- Villas. Forte de dix-huit années d expérience dans le commerce, cette ancienne assistante de direction a créé son propre magasin après une période de chômage. «C est Pôle emploi qui m a parlé de la CCI, explique la souriante quadra, même si bien sûr j en avais entendu parler auparavant.» Depuis, Christelle fréquente assidument l Espace Entreprendre, participant notamment à la demi-journée d information gratuite destinée aux futurs créateurs et au rendez-vous des créateurs où elle a pu bénéficier des conseils avisés d un expertcomptable. «J ai eu aussi plusieurs entretiens avec une conseillère création de la chambre, qui va me suivre régulièrement pendant trois ans dans le cadre du prêt Nacre et de la subvention Envol que la CCI m a permis d obtenir.» La commerçante dit avoir appris beaucoup au contact de sa conseillère : par exemple quel statut choisir pour son entreprise, à quelles aides elle pouvait prétendre, comment éviter les pièges tendus par des démarcheurs mal intentionnés, etc. Sans qu on lui ait caché les difficultés liées à la création et au métier de chef d entreprise. «La chambre m a aussi aidé à monter mon budget prévisionnel, précise Christelle Babot. Le bilan que j en retire est très positif.» Contact CCI : Jean-Philippe Cavelier au L offre de l Espace Entreprendre «En accueillant et en accompagnant les porteurs de projet, la CCI remplit une mission de service public», souligne Jean-Philippe Cavelier, le responsable du service création, qui comprend cinq personnes. Avec son réseau d avocats, de banquiers, de comptables, etc., la CCI est la porte d entrée idéale pour tout créateur d entreprise. Elle permet au porteur de projet d avoir un seul interlocuteur, capable d éclairer sa lanterne ou de l orienter vers le professionnel correspondant à ses besoins. «Nous sommes en mesure d apporter quasiment 100 % de réponses aux questions qui nous sont posées», observe Jean-Philippe Cavelier. Toutes ces prestations sont gratuites, à l exception des stages 5 jours pour entreprendre et Comprendre sa comptabilité, et du pack auto-entrepreneur. «C est un bon investissement pour la suite», estime le responsable du service création. 8

9 Z oom > Attractivité Page réalisée par Frédéric Marais La conjoncture est difficile? Qu à cela ne tienne, l agence de développement économique se bat bec et ongles pour faire venir, et parfois pour retenir, des entreprises dans l Aube. Sylvain Panas est le gérant de l entreprise Le Sushi des Halles qui vient de s installer dans l Aube. Aube Développement, offensif et défensif En 2013, «plus de projets pour moins d emplois». C est ainsi que Valérie Thiery résume pour l exercice passé l activité d Aube Développement, le service qu elle dirige à la CCI. En chiffres, cela donne 149 dossiers reçus et traités l an dernier, 19 nouveaux dossiers finalisés porteurs de 136 emplois sous trois ans, contre 13 dossiers finalisés en 2012 pour 212 emplois. Dans le même temps, 23 entreprises implantées par Aube Développement ont créé 127 emplois supplémentaires a vu l arrivée d un nouveau collaborateur en charge des actions de prospection. Par ailleurs, une refonte du site Internet a été effectuée. «Nous avons cherché notamment à mettre en valeur la bourse de l immobilier d entreprise, qui est une porte d entrée pour 12 % des projets exogènes», souligne Valérie Thiery. Cette bourse en ligne alimentée par les professionnels recense les biens fonciers et immobiliers disponibles, à l exception des locaux commerciaux. L essentiel de l activité a consisté comme d habitude à attirer de nouvelles entreprises sur notre sol voire à retenir celles qui étaient déjà implantées. Ce dernier volet, que l on peut qualifier de défensif, est sans doute le moins connu de tout l arsenal d Aube Développement. On en trouvera une illustration en 2013 avec la cidrerie Bellot à Chaource, qui a failli quitter le département. «Les négociations se sont menées très en amont avec la maison mère en Loire-Atlantique. Grâce à l action conjuguée du Conseil général, de la commune de Chaource et d Aube Développement, une solution a pu être trouvée sur place», indique Valérie Thiery. Le producteur de cidre va même investir 7 ou 8 Md pour quadrupler sa production, tout en doublant ses effectifs! Sushis au menu Toujours dans l agroalimentaire, mais cette fois sur le volet offensif, Aube Développement a mobilisé toute son énergie pour aider Le Sushi des Halles à s installer dans l Aube. Cette nouvelle société s est lancée dans la fabrication de sushis avec 10 personnes au démarrage et 25 d ici 3 ans. Avec déjà trois points de vente à son actif, un fixe à Oxylane Village à Lavau et deux food trucks itinérants, Le Sushi des Halles ambitionne de se développer très rapidement dans toute la France. «Nous devons tout à Aube Développement et au Conseil général, ou presque, sourit le gérant et fondateur, Sylvain Panas. Aube Développement nous a aidés à trouver les financements et à communiquer. Il nous a conseillés sur la mise en place de nos points de vente, et c est aussi lui qui nous a orientés vers le parc d activités agroalimentaire de Torvilliers.» Installé provisoirement à Pont-Sainte- Marie, Le Sushi des Halles intégrera en 2015 la future pépinière d entreprises agroalimentaires dont il sera le premier occupant. D autres filières en développement Aube Développement est également acteur dans les filières éco-matériaux, recyclage, tertiaire, logistique Ainsi, toutes les entreprises du Parc logistique de l Aube ont été accompagnées par Aube Développement, soit m² et près de 800 personnes qui y travailleront. Tout cela est le résultat d un travail de longue haleine, mais riche en emplois et en création de valeur. 9

10 A ppui aux entreprises > Agir pour l entreprise Exportations agro-alimentaires : quelles opportunités pour nos produits régionaux? représentés : épicerie sucrée et salée, fruits et légumes, boissons, produits laitiers, charcuterie Pour concrétiser ces opportunités commerciales, l occasion était donnée de rappeler les différents outils de prospection portées par les structures d accompagnement à l international : diagnostic export, salons professionnels, rencontres acheteurs, missions individuelles sur-mesure, aides financières. Parmi les nouveautés, le dispositif Export+ qui permet d optimiser l approche d un nouveau marché, grâce à une prestation clé en main Diagnostic + Prospection + Suivi mobilisable vers plus de 100 pays. Avec 12 milliards d euros de solde commercial, le secteur agro-alimentaire est l un des plus solides piliers de notre économie, y compris en Champagne- Ardenne, 3 ème région française pour les exportations de produits I.A.A. Forts de ce constat, C.C.I. International et le Club I3A unissent leurs forces pour faciliter l export aux entreprises régionales, à l occasion d une première rencontre sur le marché anglais organisée le 26 mars dernier. Les participants et intervenants ont pu échanger concrètement sur les débouchés commerciaux dans les différents secteurs Contact : Nicolas Rodique Tél. : Obtenir les bonnes informations pour bien démarrer la journée Lancées en octobre 2013, les Matinales de l Actu juridique sont nées de la collaboration entre l Ordre des avocats de l Aube et la CCI. Il s agit d un cycle d information gratuit qui traite des questions sociales et juridiques auxquelles l entreprise peut avoir à répondre au quotidien. Le cycle a déjà permis de traiter de sujets divers tels que le coût social des maladies professionnelles et des accidents du travail, la responsabilité pénale du chef d entreprise et, la gestion de la relation contractuelle à l international. Plus de 100 entreprises y ont assisté. L actualité du licenciement économique ponctura ce cycle le jeudi 19 juin Nombreuses sont les compétences et les spécialités des avocats de l Aube qui peuvent intervenir sur bien des sujets qui vous intéressent. Pour vous faire de nouvelles propositions toujours plus pertinentes, faîtes-nous part de vos souhaits. Quels sont les sujets qui vous intéressent? Adressez-nous vos demandes à Contact : Amélie Joffrin Tél. :

11 Soldes d été 2014 : du 25 juin au 29 juillet Cette année les soldes d été commenceront le mercredi 25 juin à 8 heures et prendront fin le mardi 29 juillet. Pour les soldes complémentaires dits «flottants»* : deux semaines (consécutives ou non) par an sont mises à la disposition des commerçants à des dates librement choisies, à l exception du mois précédant les soldes saisonniers. Ces semaines sont soumises à déclaration préalable, auprès du préfet du département du lieu des soldes ou via telesoldes.dgccrf.bercy.gouv.fr *Ces soldes flottants sont sur la sellette et nous vous tiendrons informés puisqu un amendement prévoit leur suppression pure et simple. Ventes en liquidation : du changement! Un commerçant peut procéder à une liquidation, c est-à-dire à une vente à prix réduit, de la totalité ou d une partie de ses marchandises, en cas de cessation, de suspension saisonnière, de changement d activité, ou encore de modification substantielle des conditions d exploitation. Un inventaire des marchandises à liquider doit être établi par le commerçant (il est interdit de proposer à la vente d autres marchandises que celles figurant dans cet inventaire pendant la durée de la liquidation). Actuellement, les liquidations sont soumises à une déclaration préalable auprès du préfet du département où les ventes sont prévues. Cette déclaration est adressée par lettre recommandée avec demande d avis de réception ou remise, 2 mois au moins avant la date prévue pour le début de la vente. Elle doit comporter la cause et la durée de la liquidation qui ne peut excéder deux mois. À compter du 1 er juillet 2014, ces déclarations préalables devront être effectuées, comme pour la vente au déballage, auprès de la mairie de la commune dans laquelle se déroule la vente en liquidation, et non plus auprès de la préfecture du département. Et si vous preniez le temps d analyser vos BASIC S... Pour booster le développement des entreprises du secteur «services aux entreprises» en Champagne- Ardenne, les CCI vous proposent l action Basic Services. Portez un regard neuf sur vos leviers de croissance grâce à l appui d un expert CONTACTEZ DÈS AUJOURD HUI VOTRE CCI...avant d aller plus loin! - Développement commercial - Stratégie de communication - Stratégie de l entreprise BÉNÉFICIEZ d aides financières à hauteur de 50 % des coûts, seulement 24 ENTREPRISES retenues 361 degrés Châlons-en-Champagne Contact : Service Commerce Tél. : Action cofinancée par l Union Européenne avec le Fonds Européen de Développement Régional 11

12 A ppui aux entreprises > Agir pour l entreprise Journée Régionale de l Environnement et du Développement Durable (7 octobre 2014) Le programme Les visites d entreprises en préparation Découvrez l Aube Économique Les visites D ENTREPRISES de juin à décembre e édition Pour sa 8 ème édition, la JREDD se déroulera au Parc des Expositions de Troyes, en simultanée avec les Rencontres de l Ecologie Industrielle et Territoriale, évènement à l initiative du Club d Ecologie Industrielle de l Aube. De dimension régionale, la JREDD offre aux entreprises (de toutes tailles et tous secteurs d activités) ainsi qu aux collectivités, la possibilité de s informer, d échanger et de trouver des réponses aux problématiques d environnement et de développement durable. Cette année encore, de nombreuses thématiques seront abordées dans le cadre des nombreux ateliers d information (gestion des déchets, installations classées, REACH, écoconception, achats responsables, sécurité au travail ). Un Espace Stands permettra aux entreprises et organismes qui le souhaitent, de réserver un emplacement pour présenter leurs savoir-faire et offres de services (contact réservation exposants : Parc des Expositions, Matthieu Cochet au troyes-expo.com). Nouveauté : les visiteurs auront la possibilité de prendre des rendez-vous en amont avec des experts. L accès à cette manifestation professionnelle est gratuit. Contact : Stéphanie Page-Fillion Tél. : Prix du Développement Durable en Champagne-Ardenne Vous avez mené au sein de votre entreprise une démarche de développement durable, réalisé des actions exemplaires ou développé des écoproduits/écoservices, déposez votre candidature. Prix attribués : artisanat, agriculture, industrie et services, prix spécial du Conseil Régional, produit ou service écoconçu. Les entreprises concourant pour le prix «Produit ou service écoconçu» participeront automatiquement au concours «Trophée éco-conception Nord-Est». Contact : service Environnement & DD - L opération débutera en juin et se poursuivra jusqu en décembre Sur le site les visiteurs pourront découvrir la liste des entreprises à visiter, les conditions de visite à respecter, le calendrier et les horaires proposés par chaque entreprise ainsi que les modalités d inscription. Cette opération sera encore une fois l opportunité pour les entreprises participantes de faire connaître leurs compétences et savoir-faire, leurs produits, leurs métiers Nouveauté : les entreprises labellisées Entreprises du patrimoine vivant seront mises en avant dans cette édition Contact : Martine Mercadante Inscrivez-vous sur 12

13 Le rendez-vous de l entreprise Des experts pour des solutions sur-mesure Innover Développer Exporter Protéger Intelligence économique MERCREDI 4 JUIN 2014 Centre des Congrès REIMS International Innovation Industriel En partenariat avec

14 Événement > Exposition Page réalisée par Frédéric Marais La délégation auboise de la Croix-Rouge française a choisi l Espace Régley, autrement dit les locaux de la Chambre de Commerce et d industrie, pour organiser l exposition qui célèbre ses 150 ans d existence. Tout sauf un hasard! Rendez-vous du 2 au 26 juin prochains. Un poste de secours de la Croix-Rouge : dans l Aube, ses permanents et bénévoles sont très actifs. Croix Rouge et CCI : toute une histoire L histoire semble à peine croyable aujourd hui. Et pourtant, c est bien la Chambre de Commerce de Troyes qui, en 1870, a introduit la Croix-Rouge française dans l Aube. Le 24 juillet de cette année-là, le bureau consulaire prend en effet l initiative de créer le comité de l Aube de la Société de secours aux blessés militaires (SSBM), l ancêtre de la Croix-Rouge française (qui adoptera ce nom en 1940). La guerre entre la France et l Allemagne avait été déclarée cinq jours auparavant Mais pourquoi les patrons aubois de l époque, et en particulier ceux du textile, prennent-ils cette initiative? L engagement du patronat «Historiquement, le patronat aubois était très catholique et déjà engagé dans des actions à caractère social, rappelle Jean Lauvergeat, l actuel président de la Croix- Rouge française dans l Aube. On parlait alors de paternalisme.» Aucune trace de la décision fondatrice n ayant semble-t-il été conservée, le Dr Lauvergeat suppute que les patrons bonnetiers avaient été sensibles au fait que leurs ouvriers ou les enfants de ceux-ci faisaient partie des conscrits envoyés sur les champs de bataille. «On peut également imaginer que la bonneterie troyenne fournissait le coton, les bandes et la charpie nécessaire aux soins des blessés», complète le président. Ironie de l histoire, ce ne sont pas à des patients français que la future Croix-Rouge auboise va porter secours, mais à des malades ou des éclopés allemands! La ligne de front est en effet trop éloignée pour y évacuer nos compatriotes, et seules les troupes ennemies traversant Troyes bénéficieront de son assistance, au nom de la fameuse neutralité affichée depuis l origine par l association humanitaire. Ce fait est attesté par un compte rendu scrupuleux des activités du comité de la Société de secours aux blessés militaires durant la guerre dressé par la chambre de commerce au cours de sa séance du 7 septembre Dans une écriture admirablement calligraphiée, on peut y lire notamment que «les soins ont été donnés avec un dévouement et une abnégation d autant plus remarquables que ces soins s adressaient à des étrangers». En 1904, la Chambre de Commerce ouvrira les portes de la SSBM à des personnalités extérieures. L exposition consacrée au 150 e anniversaire de la Croix-Rouge se tiendra dans les locaux de la CCI à Troyes, du 2 au 26 juin. L association y présentera 42 affiches anciennes, dont la toute première remontant à l année Dans leur message et leur graphisme, toutes reflètent l époque où elles ont été conçues. De nos jours, la Croix-Rouge dans l Aube ce sont 80 salariés et 250 secouristes et bénévoles de l action sociale répartis dans sept unités locales. Les entreprises peuvent aider la Croix- Rouge par le biais du mécénat. Elles bénéficient de 60 % de déduction fiscale pour leurs dons, dans la limite de 0,5 % du chiffre d affaires. 14

15 P ortrait > Gourmandise Page réalisée par Philippe Schilde Catherine Manoël est Cévenole d origine et cela s entend à son accent ensoleillé. L ex-drh est venue du Gard pour installer son atelier de confitures dans le verdoyant Pays d Othe. Là, elle peut cultiver sa passion pour le fruit. Tous les fruits. Ses recettes sont appréciées dans le monde entier. Le show-room (hameau Le Mareau à Coursan-en-Othe) de la chef regorge de (bonnes) surprises. Comptoir des confitures : le fruit d une passion Bocuse est louangeur. Le célèbre chef étoilé a craqué, il y a quelques années déjà, pour les confitures à l ancienne mitonnées par Catherine Manoël dans ses chaudrons de cuivre. Il n est pas le seul à se régaler et à prescrire ses productions artisanales puisque quelques stars font régulièrement et fort discrètement! le chemin jusqu au village de Coursan-en-Othe pour y trouver leur bonheur parmi des centaines de recettes de confitures (environ 400 compositions différentes) élaborées avec un expertise rare et une passion débordante. Des bocaux de différentes tailles, tous très colorés, sont alignés sur les étagères d un show-room particulièrement alléchant. On salive d abord des yeux devant ces confitures haute couture superbement mises en scène par la propriétaire des lieux. Depuis deux ans, la patronne travaille sans faire de bruit dans une ferme qu elle réhabilite pièce après pièce. Venant du Gard, où elle a créé le Comptoir des Confitures il y a quatorze ans, elle a choisi en effet le minuscule hameau du Mareau, sis au cœur même du Pays d Othe, parce que l endroit est propice au travail dans la sérénité mais aussi à cette quête de perfection qui lui est chère. Catherine Manoël ne cache pas que le prix de l immobilier, moins élevé par ici, a participé également à son choix de s établir dans l Aube, à proximité immédiate de la région parisienne et de la capitale où elle va s approvisionner et où elle peut rencontrer ses clients nationaux et internationaux. Expertise et créativité «Avec l accès à l autoroute tout proche, je peux aller facilement faire mes emplettes de fruits frais à Rungis, une à deux fois par semaine», souligne cette «autodidacte de la confiture» (sic), tombée dedans à l âge de 9 ans. «C était, révèle-t-elle, à l occasion d un séjour chez un oncle pâtissier en Avignon. La magie a alors opéré. J ai eu moi aussi envie de concevoir et préparer des confitures aussi belles que bonnes. La qualité du fruit et le savoir-faire acquis sont la clé du succès aujourd hui.» En privilégiant des méthodes de préparation nécessitant beaucoup d attention et quelques secrets de fabrication, Catherine positionne ses productions sur des marchés de niche. L ancienne DRH reconvertie artisane peut satisfaire une clientèle très exigeante se trouvant dans la grande restauration et les épiceries fines, principalement. Que ce soit en France (une soixantaine de points de ventes) ou à travers le monde Mais, bien évidemment, rien n empêche le gourmet lambda de venir acheter en direct à l atelier. La clientèle de Catherine Manoël devrait encore se développer à l export. «Je suis en passe de signer un important contrat de ventes vers les Etats-Unis et j ai des touches sérieuses du côté des Emirats Arabes Unis», révèle-t-elle. Toujours volubile lorsqu il s agit de parler de son parcours et de son métier, elle avoue consacrer pas mal de temps et d énergie à innover. Pour mettre au point une confiture au thé vert du Japon ou une gelée de truffe champagne et or, il faut en effet de l inventivité et de la patience jusqu à trouver les équilibres les plus subtils. comptoirdesconfitures.fr 15

16 G rand Témoin > Services Pages réalisées par Philippe Schilde Imprimerie Paton : «Une entreprise plus compétitive» Si le groupe familial Morault un serial repreneur dans le domaine de l imprimerie a pris la décision de racheter l entreprise auboise Paton au groupe Hersant en 2011, c est parce que ses dirigeants ont apprécié son positionnement sur le haut de gamme, ses productions de qualité et sa réactivité. Avec Paton, qui connaissait pourtant alors des difficultés, ils ont ajouté une pierre à l édifice constitué à partir de 1978 par le fondateur Yves-Marie Morault, aujourd hui secondé par ses deux fils, Grégoire et François. Aux commandes de huit sites de production répartis d ouest en est dans la partie nord de la France, ils font jouer toutes les synergies possibles et investissent fortement. Y compris en cette période de crise économique qui affecte les imprimeurs. Y compris chez Paton. Grégoire Morault, président du directoire du groupe Morault nous explique pourquoi. Grégoire Morault, ici en compagnie de Frédérique Carbonnelle, directrice de Paton, devant le dernier investissement réalisé, chiffré à 1 million d euros. Vous venez d investir à nouveau de manière conséquente afin de renforcer le parc machines de Paton. C est un gage de meilleure compétitivité et de pérennité? Grégoire Morault : «Durant plusieurs années, avant notre arrivée, Paton avait pâti d un manque d investissements, un immobilisme qui lui était préjudiciable. Nous avons repris cette société parce que nous avons cru en ses atouts, en ses femmes et hommes, comme nous croyons en Troyes. Le développement de notre activité est possible dans cette belle ville et le nombre de candidats qui nous ont fait confiance lors des dernières municipales en est une preuve. Bien sûr, nous sommes venus pour rester durablement. Cela suppose de disposer de tous les équipements nécessaires à la mission confiée à l équipe en place qui est celle d imprimer des produits plutôt haut de gamme avec toujours beaucoup de souplesse et de réactivité. Dès 2011, nous avons amené une machine offset récente cinq couleurs dotée d un groupe de vernis acrylique et nous avons changé le système 16

17 CtP (computer to plate ou, en français, de l ordinateur à la plaque) en privilégiant un outil de prépresse sans chimie. Plus récemment, fin 2013, nous avons mis en route une presse offset quatre couleurs grand format (70 cm X 102 cm) + vernis acrylique permettant de réaliser différents aspects de surface mat, semi-mat et brillant. Cet outil représente un investissement d un million d euros. Il nous permet de sortir des produits plus qualitatifs dans de meilleurs délais puisque nous pouvons façonner sans avoir à attendre le séchage. Notre volonté étant de réintégrer un maximum de métiers de l imprimerie au sein de Paton nous avons en outre installé une pelliculeuse et une nouvelle machine de routage. Nous donnons à cette filiale auboise les moyens d être plus compétitive dans une région Champagne- Ardenne où la concurrence est rude et dans un contexte globalement difficile pour le monde de l imprimerie.» Ce challenge, vous avez décidé de le relever car vous pouvez faire jouer les synergies au sein du Groupe Morault, l un des plus importants groupes indépendants en France dans votre profession? Grégoire Morault : «Evidemment, Paton bénéficie de son adossement à un groupe tel que le nôtre. C est vrai au niveau des achats, notamment. L administration et la comptabilité sont rassemblées sur un site unique à Compiègne. Compte tenu des spécificités de chacun de nos huit sites de production, Paton participe aux flux de Une équipe expérimentée et soudée Quand Grégoire Morault est arrivé aux commandes de Paton, l équipe comptait 33 personnes et il a du reformater l effectif autour de 26 salariés, soit 7 départs dont 4 volontaires. Pour autant, ayant pu mesurer le savoir-faire des équipes et leur fidélité à l entreprise (certains salariés ont entre 25 et 30 ans de maison), il s est appuyé sur ses forces intrinsèques pour repartir de l avant. Il vient chaque début de semaine chez Paton pour faire le point avec les trois cadres chargés d orchestrer le bon fonctionnement de l entreprise : le chef d atelier Hervé Fauconnet, la chef de fabrication Bénédicte Lorion et la directrice commerciale Frédérique Carbonnelle, promue il y a peu directrice de l imprimerie. «Notre champ d action commerciale s étend désormais jusqu à Dijon. Nous conservons toujours un commercial sur Paris», précise-t-il. Dans une période compliquée où la santé économique de certains clients accroît parfois le risque d impayés, il préconise en outre à ses équipes de «répondre davantage aux marchés publics». travaux entre ces sites. Il donne et il prend du travail. Les gros tirages effectués sur rotative sont ainsi envoyés sur Reims ou sur Compiègne, qui travaille à 60 % pour la presse magazine et à 40 % pour la publicité. Pour les tirages feuille à feuille destinés à l édition de brochures, dépliants, plaquettes ou catalogues d entreprises, et autres outils de communication, des travaux gagnés ailleurs peuvent être et sont reversés sur Paton, en mesure d assurer un service complet au client, de la conception PAO jusqu à la mise sous film Voire même sous film bio.» Avant de s implanter dans la Marne en 2001 avec le rachat des Nouvelles imprimeries champenoises (à Reims et à Châlons-en-Champagne), votre groupe était essentiellement basé en Normandie, à Paris et dans l Oise. Il semble mettre aujourd hui le cap à l Est? Grégoire Morault : «Notre barycentre s est un peu décalé, en effet, puisque nous avons réalisé une grosse opération de croissance externe en reprenant trois imprimeries au groupe Ebra sur Metz. Cela nous a ouvert de nouvelles perspectives sur la Lorraine et l Alsace. Comme pour Paton, nous avons reconfiguré ces sites et réalisé des investissements importants (5 Md). C est la suite d une belle aventure industrielle engagée par mon père au début des années 80 quand il a repris une imprimerie de Rouen où il avait été apprenti dans sa jeunesse. Ensuite, au gré des acquisitions successives dans la capitale, à Compiègne, Amiens, Beauvais, etc. un véritable groupe d imprimerie a pris forme. Le Groupe Morault en chiffres 400 salariés, dont 26 chez Paton. 8 sites de production en France situés à Saint-André-les-Vergers, Reims, Compiègne, Amiens, Paris, Le Havre et Metz (2 sites). 3 sites équipés en rotatives. 3 sites d impression numérique à Rouen, Beauvais et Compiègne. 60 millions d euros de chiffre d affaires en Plus de 2,5 millions d euros investis en trois ans chez Paton. Un éventail de publications récemment imprimées par Paton. Ne manque ici que Mercure 10! Certifications : PEFC, FSC et Imprim Vert (traçabilité des papiers et produits utilisés). 17

18 S ortir > Loisirs S i vous en pincez pour le homard, quelle que soit la façon dont il est préparé (juste grillé, en salade accompagné d une vinaigrette thaï, en lasagne, en couscous, etc.), alors, une adresse s impose forcément : L Auberge de la Seine, à Fouchères. Le homard est le roi de la carte proposée par Evelyne Nicolas et son fils Jonathan (22 ans), aux commandes de l établissement depuis deux ans. En succédant à Edith et Cyrille Micard, ils n ont surtout pas voulu tout chambouler préférant la «ligne» tracée dans le passé, avec une cuisine ancrée dans le poisson et les crustacés. «Ayant fréquenté l établissement en qualité de cliente j ai pu apprécier autant le cadre que les plats, toujours avec un égal plaisir. Je n ai pas hésité trop longtemps avant de relever ce nouveau challenge», explique Evelyne Nicolas qui, auparavant, avait acquis une belle expérience dans les domaines du tourisme et de la restauration. Elle a notamment dirigé Le Cérès à Bar-sur-Seine et le Vieux Chai à Romilly. La qualité de son accueil, son sens de l écoute du client et sa disponibilité font merveille. D emblée on se sent bien dans cette Auberge arrimée à la Seine. Page réalisée par Philippe Schilde L Auberge de la Seine : royal, le homard! Les gourmets voyageant entre Champagne et Bourgogne ne s y trompent pas. Au passage, ils se régalent de produits frais et goûteux (asperges, framboises, truffes, champignons ), vins fins et champagnes de la région. Nigloland : top départ Le parc d attractions de Dolancourt qui inaugure cette année l Alpina Blitz, un mega coaster annoncé comme sensationnel par les dirigeants et fondateurs du parc aubois doit, selon eux, marquer «un tournant» (sans jeu de mot) dans le développement de leur entreprise entièrement consacrée aux loisirs en famille. «Nous sommes fiers d avoir créé un grand huit sur-mesure pour Nigloland», déclarent-ils, en espérant élargir encore le cercle de leur fidèle clientèle. José Beltramelli, dirigeant de carrosseries à Troyes Qui suis-je? J aime : j ai quatre passions dans ma vie, les voitures, ma femme, mes enfants et mon métier. Je déteste : le manque de sincérité. Mon regret : il n y a pas de place dans ma tête pour les regrets. J ai autre chose à faire. Ma passion : je suis un pilote passionné, féru de courses automobiles. Toute ma vie est une compétition. Je collectionne : les voitures et les trophées qui vont avec. Dans mon entreprise, sièges, mobilier, couleurs, tout fait référence aux grands prix. Principal trait de caractère : je suis carré, mais convivial. Je crois avoir grand cœur et être sincère. Mon principal défaut : l impatience, l impulsivité, mais je ne suis pas emporté, coléreux ou rancunier. Que pardonnez-vous? Je pardonne une fois, pas deux. Mais je n aime pas sévir. J aurais aimé être? un skieur de haut niveau, un aventurier, un sportif pour connaître mes limites et les dépasser, bien sûr. A ma table, j aimerais inviter : Schoumi, Steve Mac Queen, François Baroin, mes amis et ma famille. (Propos recueillis par Michel Moyne) 18

19

20 5 et 6 juin 2014 Espace Argence Troyes Le forum des technologies de L information 50 experts 2 tables rondes 18 conférences SAGE - MICROSOFT - IBM - HP - WATCHGUARD - EATON ALCATEL LUCENT - SYMANTEC - VDOC - LENOVO - EPSON Programme détaillé et inscriptions sur : Alpix 12 rue Jean Monnet BP La Chapelle Saint Luc Cedex

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 I OBJET DU MARCHE Le présent marché a pour

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Forum de la Création Reprise d entreprise du Cher

Forum de la Création Reprise d entreprise du Cher La naissance de l idée Activité Bilan personnel Contraintes Etude de marché Le marché et la concurrence La politique commerciale Construire son projet Les moyens commerciaux Les moyens de production Les

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire)

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) Sommaire Journée Créer, reprendre une entreprise en Normandie Une journée consacrée à la création, à la reprise

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 I OBJET DU MARCHE Le présent marché a pour

Plus en détail

Guide des prestations

Guide des prestations SOMMAIRE Guide des prestations Ensemble, construisons votre développement page 3 Créer, reprendre, une entreprise TRANSMETTRE UNE ENTREPRISE page 4 Connaître votre marché, VOtre territoire FORMER, GÉRER

Plus en détail

Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture

Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture Communiqué de presse Rennes, le 18 avril 2014 Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture En 2013, la Banque Populaire de l Ouest a injecté 1,5 milliard de nouveaux financements dans

Plus en détail

Compte rendu. Jeudi 11 septembre 2014 Séance de 11 heures. Mission d information sur le crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi

Compte rendu. Jeudi 11 septembre 2014 Séance de 11 heures. Mission d information sur le crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi Compte rendu Mission d information sur le crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi Jeudi 11 septembre 2014 Séance de 11 heures Compte rendu n 21 SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2013-2014 Audition, ouverte

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE DU CONTRAT DE FILIERE SILVER ECONOMIE

DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE DU CONTRAT DE FILIERE SILVER ECONOMIE DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE DU CONTRAT DE FILIERE SILVER ECONOMIE JEUDI 12 DECEMBRE 2013 1 SOMMAIRE SOMMAIRE Introduction La signature de ce contrat de filière n est qu une étape Les six axes du contrat

Plus en détail

salon 15 e édition l entreprise LE RENDEZ-VOUS DES ENTREPRENEURS 14-15 octobre 2014 ESPACE ENCAN - LA ROCHELLE NUMÉRIQUE www.salon-entreprise17.

salon 15 e édition l entreprise LE RENDEZ-VOUS DES ENTREPRENEURS 14-15 octobre 2014 ESPACE ENCAN - LA ROCHELLE NUMÉRIQUE www.salon-entreprise17. DOSSIER > PRESSE salon 15 e édition de l entreprise LE RENDEZ-VOUS DES ENTREPRENEURS 15 14-15 octobre 2014 ESPACE ENCAN - LA ROCHELLE VENTE DIRECTE NUMÉRIQUE www.salon-entreprise17.fr Conception & organisation

Plus en détail

Fiche-action n 5.1 Accompagner les chefs d entreprise dans la définition de leur stratégie d export

Fiche-action n 5.1 Accompagner les chefs d entreprise dans la définition de leur stratégie d export Fiche-action n 5.1 Accompagner les chefs d entreprise dans la définition de leur stratégie d export ACTION : - Nature (nationale/régionale) ; - Descriptif du contenu (éventuelles sous-actions ou phases

Plus en détail

La stratégie du Groupe BPCE

La stratégie du Groupe BPCE La stratégie du Groupe BPCE 2 edito Groupe BPCE est né en juillet 2009 de la volonté des groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne de construire ensemble le deuxième groupe bancaire en France, un groupe

Plus en détail

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise»

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» Mardi 9 octobre 2012 CONTACTS PRESSE : CG74 ALEXANDRA CARRAZ 04 50 33 50 02 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30

Plus en détail

choucroute Dossier de presse d lsace La Choucroute d Alsace comme vous ne l avez jamais goûtée DU 17 AU 25 janvier 2015

choucroute Dossier de presse d lsace La Choucroute d Alsace comme vous ne l avez jamais goûtée DU 17 AU 25 janvier 2015 La Choucroute d Alsace comme vous ne l avez jamais goûtée Dossier de presse Création graphique : Musiconair Pendant 9 jours, les Chefs d Alsace et les Maîtres Restaurateurs d Alsace vous font découvrir

Plus en détail

DEVENEZ PARTENAIRE 2015

DEVENEZ PARTENAIRE 2015 DEVENEZ PARTENAIRE 2015 Forum Destination International 2015 Midi-Pyrénées, Exportons nos savoir-faire forumdestinationinternational.fr ÉDITO Pour permettre aux entreprises de Midi-Pyrénées d accéder au

Plus en détail

construisons le lien qui unit logement et emploi 2014 2015 Ensemble,

construisons le lien qui unit logement et emploi 2014 2015 Ensemble, construisons le lien qui unit logement et emploi 2014 2015 Ensemble, Nous mettons le logement au service de l emploi et des entreprises Combien de temps un salarié est-il prêt à consacrer chaque jour pour

Plus en détail

GESTION PRIVÉE GESTION DE FORTUNE. Développer harmonieusement votre patrimoine

GESTION PRIVÉE GESTION DE FORTUNE. Développer harmonieusement votre patrimoine GESTION PRIVÉE GESTION DE FORTUNE Développer harmonieusement votre patrimoine 1 Un partenaire proche, fiable, solide Développer son patrimoine nécessite une relation de proximité. Avec plus d un million

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Monsieur le Président du Conseil du commerce de France ;

Plus en détail

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme Les engagements La qualité est devenue une priorité de l'ensemble des acteurs du tourisme ainsi que de l Etat qui s engagent dans différents processus de qualité pour améliorer l'image de la France auprès

Plus en détail

Pari réussi : le visitorat en hausse de 10% valide l attractivité d une programmation renouvelée, marquée par :

Pari réussi : le visitorat en hausse de 10% valide l attractivité d une programmation renouvelée, marquée par : # COMMUNIQUE DE PRESSE // 18 septembre 2014 BILAN DE LA 8 ème EDITION DU SALON CREER Avec 16 192 participants contre 14 830 en 2013 : le Salon Créer «nouvelle formule» clôture une 8 ème édition sous le

Plus en détail

2h 30 ÉDITO A25. Sommaire. Paris. Chiffres clés atouts du territoire. km 2 CRÉER ET REPRENDRE. Londres. Bruxelles. Lille

2h 30 ÉDITO A25. Sommaire. Paris. Chiffres clés atouts du territoire. km 2 CRÉER ET REPRENDRE. Londres. Bruxelles. Lille ÉDITO CRÉER ET REPRENDRE Les derniers chiffres de l Insee l affirment : la France bat des records de création d entreprises et notamment grâce aux EN auto-entrepreneurs. FLANDRE INTÉRIEURE Sur Agglopole

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015]

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] Organisateur du salon 7 rue du Faubourg Poissonnière 75009 Paris www.restauco.fr Contacts presse : agence becom! T. 01 42 09 04 34 Mathilde Heidary

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

Rencontrez vos futurs clients

Rencontrez vos futurs clients Rencontrez vos futurs clients www.salons-immobilier.com/lyon #LesSalonsImmo Le plus grand RDV régional dédié à l immobilier et à la maison individuelle Depuis 28 ans, le Salon de l Immobilier Rhône-Alpes

Plus en détail

Présentation du média salon

Présentation du média salon Présentation du média salon ll existe plusieurs type de salons : les salons professionnels, les salons grand public, les salons mixtes et les foires commerciales. Les salons professionnels sont des événements

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Du 12 décembre 2008

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Du 12 décembre 2008 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Du 12 décembre 2008 L an deux mille huit, Le douze décembre à vingt heures trente, Le Conseil Municipal légalement convoqué en date du 9 décembre 2008, s est réuni dans

Plus en détail

Rapport d activité 2012

Rapport d activité 2012 79% Hommes 53% Indépendants 5% Créer du lien, favoriser les échanges entre entrepreneurs, rompre la solitude des chefs d entreprise, tels sont les enjeux des Réseaux des créateurs BGE : Oxygène. entreprises

Plus en détail

Connaissez-vous GROUPAMA BANQUE?

Connaissez-vous GROUPAMA BANQUE? Groupama Banque - Direction de la communication externe - Groupama participe à la protection de l'environnement en utilisant un site imprim vert et des papiers issus des forêts gérées durablement et en

Plus en détail

Vous cherchez une bonne boîte?

Vous cherchez une bonne boîte? RESPONSABLE DES VENTES SECTEUR Lidl recrute Vous cherchez une bonne boîte? + d infos sur www.lidl.fr Réinventons les métiers de la distribution! RÉINVENTONS LES MÉTIERS DE LA DISTRIBUTION! www.lidl.fr

Plus en détail

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 2009 DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 NEGOCIA et PROCOS se sont engagés avec succès, depuis 9 ans, dans la formation de «Développeur d enseigne». Les chiffres parlent d eux-mêmes :

Plus en détail

Programmation de développement rural hexagonal 2007-2013 APPEL A PROJETS «ANIMATION DU RESEAU RURAL ET PERIURBAIN POUR LA REGION ÎLE-DE-FRANCE»

Programmation de développement rural hexagonal 2007-2013 APPEL A PROJETS «ANIMATION DU RESEAU RURAL ET PERIURBAIN POUR LA REGION ÎLE-DE-FRANCE» Programmation de développement rural hexagonal 2007-2013 APPEL A PROJETS «ANIMATION DU RESEAU RURAL ET PERIURBAIN POUR LA REGION ÎLE-DE-FRANCE» 1. Contexte L article 68 du Règlement (CE) n 1678/2005 du

Plus en détail

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création.

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création. Christian LE LANN, Président de la Chambre de métiers et de l artisanat de Paris, les membres élus, Fabrice JUGNET, Secrétaire général, directeur des services et l ensemble du personnel vous souhaitent

Plus en détail

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française Dossier de presse Octobre 2014 Après de trop longues années de crise, un léger vent d optimisme souffle enfin sur notre industrie automobile.

Plus en détail

«Mode, luxe, métiers d art : comment transmettre votre PME?» Présentation du guide pratique du cédant

«Mode, luxe, métiers d art : comment transmettre votre PME?» Présentation du guide pratique du cédant Dossier de presse Sommaire «Mode, luxe, métiers d art : comment transmettre votre PME?» : Un guide pratique à l issue du dispositif de soutien aux TPE/PME Conférence du 5 mars 2014 Communiqué de presse

Plus en détail

PME-TPE : valorisez votre engagement environnement avec la marque EnVol

PME-TPE : valorisez votre engagement environnement avec la marque EnVol PME-TPE : valorisez votre engagement environnement avec la marque EnVol Jan-Erik Starlander, CCI France Benoît Phuez, AFNOR Certification 27 novembre 2012, Pollutec 1 Qu est-ce que le management environnemental?

Plus en détail

Papier recyclé. Rapide. Préserver. Économique. Gestion des déchets PEFC. Rigoureux. Un monde durable. Plaques. Calage. Imprim Vert.

Papier recyclé. Rapide. Préserver. Économique. Gestion des déchets PEFC. Rigoureux. Un monde durable. Plaques. Calage. Imprim Vert. Sommaire Studio Édito. PAO 3 4 5 Impression Offset Créative Composition Réactif 6 Attentif Ligne Retiration Vernis acrylique Web to Print Impression Numérique Délais Mise en Coloré Pantone Qualité Couleurs

Plus en détail

GT 2012 : PROPOSITIONS

GT 2012 : PROPOSITIONS GT 2012 : PROPOSITIONS 12 pages Couverture Pacte pour le développement du commerce «Ce qui est bon pour le commerce est bon pour le client» + de commerces + de proximité + de choix + d emplois 2 et 3 POURQUOI

Plus en détail

Mode d emploi. Réglementation des manifestations commerciales

Mode d emploi. Réglementation des manifestations commerciales Mode d emploi Réglementation des manifestations commerciales Vous êtes exploitant d un parc exposition? Vous êtes organisateur de foires, salons, congrès-expositions? Vous êtes exploitant d un site d accueil?

Plus en détail

Salon professionnel PRORESTEL 07-09 MARS 2016 TENDANCES ÉCHANGES RENDEZ-VOUS D AFFAIRES. Toutes les infos sur www.prorestel.com

Salon professionnel PRORESTEL 07-09 MARS 2016 TENDANCES ÉCHANGES RENDEZ-VOUS D AFFAIRES. Toutes les infos sur www.prorestel.com Salon professionnel DE LA RESTAURATION HORS DOMICILE PRORESTEL 07-09 MARS 2016 saint-malo TENDANCES ÉCHANGES RENDEZ-VOUS D AFFAIRES Toutes les infos sur www.prorestel.com Le salon professionnel de la Restauration

Plus en détail

Participez au NY NOW le rendez-vous incontournable des acheteurs américains du secteur du cadeau et de la décoration.

Participez au NY NOW le rendez-vous incontournable des acheteurs américains du secteur du cadeau et de la décoration. Pavillon France NY NOW Etats-Unis - New York Du 2 au 6 février 2014 Participez au NY NOW le rendez-vous incontournable des acheteurs américains du secteur du cadeau et de la décoration. Vous êtes... Fabricant/concepteur

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. L ameublement : une filière qui a le vent en poupe PÔLE LORRAIN DE L AMEUBLEMENT BOIS

COMMUNIQUÉ. L ameublement : une filière qui a le vent en poupe PÔLE LORRAIN DE L AMEUBLEMENT BOIS COMMUNIQUÉ L ameublement : une filière qui a le vent en poupe PÔLE LORRAIN DE L AMEUBLEMENT BOIS L ameublement : une filière qui a LE VENT EN POUPE Riche en opportunités de carrière, le secteur de l ameublement

Plus en détail

Bachelor in Business. programme post-bac en 3 ans

Bachelor in Business. programme post-bac en 3 ans Bachelor in Business programme post-bac en 3 ans Bienvenue à l ISC Paris Andrés Atenza Directeur Général de l ISC Paris Formation généraliste, le Bachelor in Business de l ISC Paris vous donne toutes les

Plus en détail

CRÉER. L offre de services CCI CHAMPAGNE ARDENNE. CCI Entreprendre Champagne Ardenne. PlaquetteCreer.indd 1 11/03/2014 09:39:32

CRÉER. L offre de services CCI CHAMPAGNE ARDENNE. CCI Entreprendre Champagne Ardenne. PlaquetteCreer.indd 1 11/03/2014 09:39:32 CRÉER L offre de services CCI Entreprendre Champagne Ardenne CCI CHAMPAGNE ARDENNE PlaquetteCreer.indd 1 11/03/2014 09:39:32 1 Français sur 5 rêve de créer son entreprise Vous aussi? Que vous ayez envie

Plus en détail

PLATEFORME EUROPÉENNE

PLATEFORME EUROPÉENNE PLATEFORME EUROPÉENNE de RESTAURATION et de MAINTENANCE des VÉHICULES D ÉPOQUE en Cévennes DOSSIER DE PRESSE Le Pays Viganais, la passion de l automobile! sommaire Communiqué de presse p.3 Dossier de presse

Plus en détail

BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE

BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE 26 FEVRIER 2013 BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE Contact presse : Colette Génin Tél : 01 44 82 48 84 e-mail : edf-presse@consultants.publicis.fr www.edf.fr EDF SA au

Plus en détail

VOUS AUSSI REJOIGNEZ LE RÉSEAU DES SÉLECTIONNEURS À SUCCÈS

VOUS AUSSI REJOIGNEZ LE RÉSEAU DES SÉLECTIONNEURS À SUCCÈS VOUS AUSSI REJOIGNEZ LE RÉSEAU DES SÉLECTIONNEURS À SUCCÈS UNE PASSION, LE SPORT UN MÉTIER, LE COMMERCE UNE FORCE, LA COOPÉRATIVE LA COOPÉRATIVE DE COMMERÇANTS : UN MODÈLE ÉCONOMIQUE À SUCCÈS Le regroupement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 PREFET DU LANGUEDOC-ROUSSILLON DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 1. Point Presse Lundi 18 mars à 17h30 Amphi Philippe Lamour

Plus en détail

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 Contexte et enjeux : Depuis plusieurs années la politique économique de la Région Centre - Val de Loire s est fixée comme objectif de soutenir la

Plus en détail

POUvons-nous encore travailler avec les technologies d hier? entrepreneurs, faites le choix de l économie numérique

POUvons-nous encore travailler avec les technologies d hier? entrepreneurs, faites le choix de l économie numérique MINISTÈRE DES PETITES ET MOYENNNES ENTREPRISES DU COMMERCE, DE L ARTISANAT ET DES PROFESSIONS LIBÉRALES POUvons-nous encore travailler avec les technologies d hier? entrepreneurs, faites le choix de l

Plus en détail

NUIT DE L ORIENTATION PRESENTATION

NUIT DE L ORIENTATION PRESENTATION NUIT DE L ORIENTATION PRESENTATION Pour la deuxième année, la CCI de Troyes et de l Aube organise la Nuit de l Orientation, destinée aux collégiens, lycéens, étudiants et leurs parents, le mercredi 28

Plus en détail

Portfolio Boutique en ligne - Site internet

Portfolio Boutique en ligne - Site internet Portfolio Boutique en ligne - Site internet Sommaire PRÉSENTATION 3 l équipe 4 e-commerce 5 www.philibertnet.com 6 www.racing-equipements.com 7 www.lubuniversal.com 8 www.plugnplay.re 9 www.paroledesioux.com

Plus en détail

Cahier des charges & Règlement

Cahier des charges & Règlement Concours Affiche Evènement «Le mois des Monts» Cahier des charges & Règlement A lire attentivement & à retourner signé Toute affiche ne respectant pas l un des points de ce règlement ne pourra être retenue.

Plus en détail

Dossier de presse. 16 janvier 2015 I. LES MISSIONS DE LA NOUVELLE AGENCE

Dossier de presse. 16 janvier 2015 I. LES MISSIONS DE LA NOUVELLE AGENCE 16 janvier 2015 Dossier de presse I. LES MISSIONS DE LA NOUVELLE AGENCE Les missions respectives actuelles des deux agences, quoique par nature différentes, tendent vers un même objectif : celui de l internationalisation

Plus en détail

Article 1 : Objet de l'opération

Article 1 : Objet de l'opération Concours Création Reprise d entreprises du Parc Livradois-Forez R è g l e m e n t Article 1 : Objet de l'opération Le Parc Naturel Régional Livradois-Forez souhaite développer son action économique autour

Plus en détail

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012 Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres 18 septembre 2012 Sommaire Communiqué de synthèse P. 1 Le projet de regroupement des fonctions support : un projet stratégique P.

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen

COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen Session 2013 Brevet de Technicien Supérieur COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen U41 Analyse diagnostique des marchés étrangers CORRIGÉ CORNILLEAU 1. Identifiez, parmi les sources documentaires

Plus en détail

Inauguration de la Maison Régionale des Entreprises DOSSIER DE PRESSE

Inauguration de la Maison Régionale des Entreprises DOSSIER DE PRESSE Inauguration de la Maison Régionale des Entreprises DOSSIER DE PRESSE 14 novembre 2007 Le contexte La Région Guadeloupe a mis en place son Schéma Régional de Développement Economique (S.R.D.E). Ce schéma

Plus en détail

entreprendre prêt d honneur accompagner créer financer reprendre développer expertiser parrainer

entreprendre prêt d honneur accompagner créer financer reprendre développer expertiser parrainer entreprendre prêt d honneur accompagner créer reprendre financer développer expertiser parrainer rapport d activité 2013 1 Sommaire P 5 Chiffres clés 2013 p 6 De l accueil au comité P 7 Le financement

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014 CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» I.Contexte : Convaincue de l intérêt stratégique de l innovation pour le renforcement de la compétitivité des entreprises, la a lancé un appel

Plus en détail

14 & 15 INFOS & INSCRIPTION GRATUITE LE NOUVEAU RDV DES ENTREPRENEURS, STARTUPS & DIRIGEANTS D'ENTREPRISES MARSEILLE PROVENCE START UP FINAN CEMENT

14 & 15 INFOS & INSCRIPTION GRATUITE LE NOUVEAU RDV DES ENTREPRENEURS, STARTUPS & DIRIGEANTS D'ENTREPRISES MARSEILLE PROVENCE START UP FINAN CEMENT Partenaires Officiels 14 & 15 OCT. 2015 PALAIS DES CONGRÈS MARSEILLE CHANOT Un événement MARSEILLE PROVENCE LE NOUVEAU RDV DES ENTREPRENEURS, STARTUPS & DIRIGEANTS D'ENTREPRISES RE PRISE FINAN CEMENT START

Plus en détail

Projet de livre photographique L installation et la reprise d exploitations agricoles

Projet de livre photographique L installation et la reprise d exploitations agricoles Projet de livre photographique L installation et la reprise d exploitations agricoles Le Studio des 2 Prairies travaille à la réalisation d un livre photo permettant de retransmettre en photographies le

Plus en détail

créer financer financer développer d activité développer expertiser expertiser rapport 2014 accompagner reprendre parrainer prêt d honneur accompagner

créer financer financer développer d activité développer expertiser expertiser rapport 2014 accompagner reprendre parrainer prêt d honneur accompagner créer reprendre accompagner financer développer expertiser parrainer rapport 2014 prêt d honneur accompagner créer reprendre d activité financer développer expertiser parrainer Sommaire Le mot du président

Plus en détail

Pour vous aider à développer votre portefeuille de partenaires et clients,

Pour vous aider à développer votre portefeuille de partenaires et clients, Pour vous aider à développer votre portefeuille de partenaires et clients, ADVANCITY vous accompagne au Canada, SALON AMERICANA - Montréal 17-18 -19 mars 2015 Présentation du salon : Le salon AMERICANA

Plus en détail

OPEN SOFT SYSTEM DEPARTEMENT EVENEMENTIEL CONTACT : Eddie MARAJO Tel: 0596 61 16 32/ 0696 25 34 79 - Fax: 0596 61 18 99 E-mail: open-soft@wanadoo.

OPEN SOFT SYSTEM DEPARTEMENT EVENEMENTIEL CONTACT : Eddie MARAJO Tel: 0596 61 16 32/ 0696 25 34 79 - Fax: 0596 61 18 99 E-mail: open-soft@wanadoo. 0 SOMMAIRE I. INTRODUCTION 2 II. PRESENTATION GENERALE 3 III. LA COMMUNICATION 4 IV. PLAN D IMPLANTATION DES STANDS 5 V. LES TARIFS DE LOCATION DES STANDS 6 VI. INSCRIPTIONS 7 VII. LES PARTENARIATS 9 VIII.

Plus en détail

www.cauxseine.fr/emploi LA CRÉATION D ENTREPRISE L amorçage du projet

www.cauxseine.fr/emploi LA CRÉATION D ENTREPRISE L amorçage du projet LA CRÉATION D ENTREPRISE L amorçage du projet - Vous êtes demandeur d emploi et cherchez de nouvelles pistes. Vous avez déjà pensé créer votre propre emploi. - Vous exercez une activité professionnelle,

Plus en détail

ALLOCUTION DE VALERIE FOURNEYRON AU FORUM DES ASSOCIATIONS ET DES FONDATIONS Jeudi 25 octobre 2012

ALLOCUTION DE VALERIE FOURNEYRON AU FORUM DES ASSOCIATIONS ET DES FONDATIONS Jeudi 25 octobre 2012 Service de Presse Paris, le 25 octobre 2012 ALLOCUTION DE VALERIE FOURNEYRON AU FORUM DES ASSOCIATIONS ET DES FONDATIONS Jeudi 25 octobre 2012 Mesdames, Messieurs, Je suis très heureuse que les organisateurs

Plus en détail

Mégacité Centre d exposition et de congrès d Amiens métropole

Mégacité Centre d exposition et de congrès d Amiens métropole Mégacité Centre d exposition et de congrès d Amiens métropole Pourquoi choisir Amiens pour votre événement? Amiens, ville accessible Par la route : - des liaisons rapides avec Paris, Lille, Rouen, Reims

Plus en détail

TANGER TOURISM EXPO LEADING TRAVEL TRADE SHOW

TANGER TOURISM EXPO LEADING TRAVEL TRADE SHOW TANGER TOURISM EXPO 21-24 OCTOBER 2015 TANGIER MOROCCO LEADING TRAVEL TRADE SHOW EDITO Il apparaissait important pour nous, professionnels du tourisme, à ce stade de notre carrière professionnelle de pouvoir

Plus en détail

DUT. Techniques de commercialisation (Tech de Co) Sportifs de haut-niveau. IUT - Bordeaux

DUT. Techniques de commercialisation (Tech de Co) Sportifs de haut-niveau. IUT - Bordeaux DUT Techniques de commercialisation (Tech de Co) Sportifs de haut-niveau IUT - Bordeaux Carte d identité de la formation Diplôme Diplôme Universitaire de Technologie - DUT Spécialité Techniques de commercialisation

Plus en détail

LA CRÉATION PARISIENNE CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création

LA CRÉATION PARISIENNE CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création SERVICES DE LA FINANCER SA CREATION-REPRISE Co-organisée par la Chambre de métiers et de l artisanat de Paris (CMAP) et la SIAGI, société de caution mutuelle, cette réunion d information présentera les

Plus en détail

LA FABRICATION DE VOTRE OFFRE ET LES RESSOURCES NECESSAIRES

LA FABRICATION DE VOTRE OFFRE ET LES RESSOURCES NECESSAIRES LA FABRICATION DE VOTRE OFFRE ET LES RESSOURCES NECESSAIRES Il s agit de déterminer comment vous allez fabriquer votre produit / service en envisageant toutes les solutions pour retenir la plus efficace.

Plus en détail

chos Tourisme Métiers d Art en Champagne-Ardenne La filière Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 138 - Janvier 2015

chos Tourisme Métiers d Art en Champagne-Ardenne La filière Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 138 - Janvier 2015 N 138 - Janvier 2015 chos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne La filière Métiers d Art en Champagne-Ardenne Photo : Calligraphie Crédit Photo : Sommaire La filière

Plus en détail

le mois de la création!

le mois de la création! du 1 er Au 30 novembre 2014 7 e édition programme plus de 100 rendez-vous... forums / conférences / formations rendez-vous experts / ateliers le mois de la création! organisateur les CCi, un réseau d appui,

Plus en détail

VOTRE OFFRE immédiatement sur le terrain avec

VOTRE OFFRE immédiatement sur le terrain avec VOTRE OFFRE immédiatement sur le terrain avec Accélérez votre business SANS INVESTISSEME Efficacité Energétique : une offre industrielle de PME à PME CONSTAT dans le secteur industriel : Nouvelle APPROCHE

Plus en détail

Valeur Prévoyance Un capital garanti pour assurer votre patrimoine professionnel

Valeur Prévoyance Un capital garanti pour assurer votre patrimoine professionnel LES SOLUTIONS ASSURANCES DES PROFESSIONNELS ASSURANCE DÉCÈS Février 2006 Valeur Prévoyance Un capital garanti pour assurer votre patrimoine professionnel Sachez anticiper pour préserver votre outil de

Plus en détail

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ]

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ] Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs [ pour un tourisme innovant et durable ] Sommaire Un véritable enjeu Construire un tourisme innovant et durable Engager une démarche participative

Plus en détail

«COMMENT AIDER LES PME ET LES TPE A SURMONTER LA CRISE ET A SE DEVELOPPER? :

«COMMENT AIDER LES PME ET LES TPE A SURMONTER LA CRISE ET A SE DEVELOPPER? : «COMMENT AIDER LES PME ET LES TPE A SURMONTER LA CRISE ET A SE DEVELOPPER? : MISE EN ŒUVRE DE MESURES SPECIFIQUES, SOUTIEN DE L INNOVATION, VALORISATION DE LA RECHERCHE ET DU DEVELOPPEMENT, EXPLOITATION

Plus en détail

Je voudrais préparer ma retraite

Je voudrais préparer ma retraite Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées. La certification

Plus en détail

Créer une entreprise, ça se prépare!

Créer une entreprise, ça se prépare! PARCOURS N 3 Créer son entreprise Les étapes de votre réussite Entretien orientation Entretien conseil Stage de Préparation à l'installation Entretiens spécialisés : étude de faisabilité ou montage des

Plus en détail

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale Lille du 24 au 26 septembre 2013 74 e Congrès de l Union sociale pour l habitat le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale La préparation et l organisation du

Plus en détail

Valeur Prévoyance. Un capital garanti pour assurer votre patrimoine professionnel

Valeur Prévoyance. Un capital garanti pour assurer votre patrimoine professionnel ASSURANCE DÉCÈS PROTEGER SON PATRIMOINE PROFESSIONNEL AVEC UN CAPITAL DECES, C EST UNE PRIORITE Pour préserver votre parimoine professionnel et choisir la solution qui convient à votre situation, rencontrez

Plus en détail

Reprendre une entreprise: une stratégie avant des chiffres

Reprendre une entreprise: une stratégie avant des chiffres Reprendre une entreprise: une stratégie avant des chiffres Sommaire 1. Etre prêt pour l aventure 2. Créer ou reprendre? 3. Identifier la cible 4. Structurer votre projet d entreprise 5. Planifier votre

Plus en détail

INAUGURATION. Lundi 26 septembre 2011 Conseil général, Chaumont

INAUGURATION. Lundi 26 septembre 2011 Conseil général, Chaumont INAUGURATION Lundi 26 septembre 2011 Conseil général, Chaumont SOMMAIRE Qu est ce que l ENE?... 2 L engagement haut-marnais... 2 Enjeux et contexte... 3 Ils soutiennent l ENE... 4 Les missions de l ENE...

Plus en détail

Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets

Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets Révélatrice de talents Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets Le développement d affaires Notre concept unique d accompagnement à l indépendance

Plus en détail

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Mesdames, Messieurs, Chers collègues, Je suis particulièrement heureux de vous compter aussi nombreux

Plus en détail

Devenir chef d entreprise

Devenir chef d entreprise Devenir chef d entreprise CATALOGUE DE FORMATION pour les créateurs et repreneurs d entreprise Édito Opérateur Nacre 1 2 3 Prêter une oreille attentive à chaque idée, développer l esprit créatif, encourager

Plus en détail

éditer imprimer diffuser

éditer imprimer diffuser La r éditer imprimer diffuser www.dila.premier-ministre.gouv.fr LA DILA : DES PRESTATIONS D édition, D IMPRESSION ET DE DIFFUSION POUR LES ADMINISTRATIONS PUBLIQUES éditeur et imprimeur public de référence,

Plus en détail

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création.

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création. SERVICES DE LA Colloque #TendancesNumériques 19 mars 2015 Rappel A l occasion de la Semaine nationale de l artisanat et en partenariat avec l Institut supérieur des métiers (ISM), la CMAP organise, le

Plus en détail

Compte Rendu : Assises des filières locales pour la construction durable

Compte Rendu : Assises des filières locales pour la construction durable Compte Rendu : Assises des filières locales pour la construction durable Troyes les 22 et 23 mai 2013 Les 22 et 23 mai derniers se sont tenue à l IUMP de Troyes (10), les premières Assises des filières

Plus en détail

ENTREPRENEURS : misez sur la propriété industrielle!

ENTREPRENEURS : misez sur la propriété industrielle! ENTREPRENEURS : misez sur la propriété industrielle! ENTREPRENEURS : MISER SUR LA PROPRIÉTÉ INDUSTRIELLE! Novatrices, les start-up, PME et ETI omettent parfois d établir une stratégie de propriété industrielle.

Plus en détail

L incubateur des métiers de création PROGRAMME DES FORMATIONS

L incubateur des métiers de création PROGRAMME DES FORMATIONS L incubateur des métiers de création PROGRAMME DES FORMATIONS SEPTEMBRE-DÉCEMBRE 2011 L ACCUEIL AUX ATELIERS DE PARIS Les Ateliers de Paris, un service de la ville de Paris dédié aux porteurs de projet

Plus en détail

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial INSTITUT NATIONAL DES ÉTUDES TERRITORIALES Conçu pour des cadres expérimentés, le cycle supérieur de management (CSM) vise

Plus en détail

CADev : au service de la compétitivité et de l attractivité régionale. Agence de développement économique de la région Champagne-Ardenne

CADev : au service de la compétitivité et de l attractivité régionale. Agence de développement économique de la région Champagne-Ardenne CADev : au service de la compétitivité et de l attractivité régionale Agence de développement économique de la région Champagne-Ardenne Une Région à la croisée des principaux bassins de consommation Population

Plus en détail

Devenez Codéveloppeur du réseau CIOA

Devenez Codéveloppeur du réseau CIOA Devenez Codéveloppeur du réseau CIOA Rejoignez un réseau dédié à la génération de richesse www.cioa.com «Nous assistons à une 3ème révolution industrielle qui marquera l émergence d un nouveau modèle économique,

Plus en détail