EcoMMag ADOPTEZ LA DÉMARCHE CCI MAP HYDRO LEDUC ET NOREMAT LE POINT SUR LA RÉGIONALISATION L OFFRE 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EcoMMag ADOPTEZ LA DÉMARCHE CCI MAP HYDRO LEDUC ET NOREMAT LE POINT SUR LA RÉGIONALISATION L OFFRE 2015"

Transcription

1 EcoMMag LE MAGAZINE ÉCONOMIQUE DE LA CCI DE MEURTHE-ET-MOSELLE I N 7 I ADOPTEZ LA DÉMARCHE CCI MAP LE POINT SUR LA RÉGIONALISATION L OFFRE 2015 HYDRO LEDUC ET NOREMAT VIE DE LA CCI 4 FORMATION CONTINUE 11 PÉPITES DU 54 12

2 2 L ACTUALITÉ DE VOTRE CCI 30 AOÛT BUSINESS COOL FESTIVAL personnes ont investi le stade Raymond Petit aux couleurs de leurs entreprises pour mêler sport, convivialité, réseaux professionnels et musique! 12 SEPTEMBRE TROPHÉES PME BOUGEONS-NOUS, RMC Avec les Trophées PME Bougeons-Nous, RMC met en valeur ces entreprises qui osent, emploient et innovent pour faire briller le savoir-faire français. Pour tout l Est de la France, le jury de sélection s est réuni à la CCI de Meurthe-et-Moselle en intégrant un élu local en la personne de Brigitte Meyer. 20 JO EU DU Prè red rén Lam 29 SEPTEMBRE MEURTHE-ET-MOSELLE ÉCONOMIE Paul Arker, Président de la CCI de Région Lorraine et François Pélissier, Président de la CCI 54 ont reçu le Club Meurthe-et-Moselle Economie présidé par Sabine Calba, directeur du secteur Meurthe-et-Moselle à la BPLC. 2 AC DE N Co à la Na l oc d a for cré 2 JUILLET PEPS L association PEPS, en partenariat avec la CCI de Meurthe et Moselle, a organisé sa 3 ème soirée prestige à la Chartreuse de Bosserville d Art-sur-Meurthe. Animée par Vincent Cespedes, philosophe et écrivain sur le thème : «Crise de bonheur! Ou le bonheur même en temps de crise!», elle a rassemblé plus de 120 participants. 9 OCTOBRE EXPOSITION CRAFT CRÉATION Ce collectif d artisans lorrains fondé dans le but de promouvoir leurs entreprises en France et à l étranger est composé des entreprises : Art et Matières - Véronique STRIBIT - Céramiste Annick VAUTHIER Tapisserie Tapissier d ameublement Manufacture BIANCHI Alexandre BIANCHI Bijoutier Joaillier - Horloger Berga sens Abderhani AZZAB Artisan Savonnier Sofimilli Sophie MULLER Modiste fantaisiste Atelier Walser Anne-Sophie COHEN Ebéniste d art Elles ont pu exposer leur savoir-faire à la CCI de Meurthe-et-Moselle, dans l Espace Gruber du 29 septembre au 13 novembre ED ET Le C un de Com Fra 2 èm par «b EcoMMag LE MAGAZINE ÉCONOMIQUE DE LA CCI DE MEURTHE-ET-MOSELLE I NANCY.CCI.FR I

3 L ÉDITO SEPTEMBRE JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE Près de 3000 visiteurs sont venus à la CCI redécouvrir le patrimoine Art Nouveau rénové de l Espace Gruber, des salles Jean Lamour, Lyautey ou des Séances. 27 SEPTEMBRE ACCUEIL DES NOUVEAUX NANCEIENS Comme chaque année, la CCI participait à la Journée d Accueil des Nouveaux Nancéiens qui se tenait au Centre Prouvé : l occasion de présenter nos activités et d assurer un focus sur notre offre de formation ou d accompagnement à la création d entreprise. En contact permanent avec les entreprises et leurs préoccupations, nous avons accueilli avec espoir l annonce faite par le Président de la République du «Choc de Simplification» en mars 2013, puis la nomination de Thierry Mandon comme Secrétaire d État à la Réforme de l État et à la Simplification le 6 juin En particulier, la volonté affichée de toiletter enfin des lois contradictoires et de faire en sorte que chaque semestre 50 textes fassent l objet d une simplification voire d une suppression, nous avait fait augurer une prise de conscience tardive mais réelle de la part du gouvernement. Aussi, j ai été fort surpris de constater que sur la période du 26 juin au 20 août 2014, pas moins de 15 textes ont été promulgués dans le seul domaine social, où la France est d ores et déjà championne du monde. Si nous voulons avoir une chance de redresser nos entreprises (et par voie de conséquence, le pays), est-ce vraiment la voie à suivre? Dans le même temps, en annonçant un prélèvement «exceptionnel» de près de 600 millions d euros sur les fonds A QUI FERA-T-ON CROIRE QUE CES MESURES ISOLÉES PARTICIPENT À L ALLÈGEMENT DES CHARGES DES ENTREPRISES? de roulement des CCI en mars prochain et une baisse du même ordre de nos ressources fiscales, l État s attaque courageusement et spécifiquement au seul corps intermédiaire composé de chefs d entreprise bénévoles. Alors que les CCI représentent 0,12 % des prélèvements obligatoires de notre pays, à qui fera-t-on croire que ces mesures isolées participent à l allègement des charges des entreprises? Sans céder au découragement, terme qui n existe pas dans le vocabulaire entrepreneurial, j ai pour le moins hâte de me projeter le 26 juin 2015 puisque la troisième session des Economic Ideas, le premier forum économique du Centre Europe aura pour thème «La liberté estelle une chance pour l entreprise?»... FRANÇOIS PÉLISSIER Président de la Chambre de Commerce et d Industrie de Meurthe-et-Moselle 31 OCTOBRE EDUCATION FINANCIÈRE ET BUDGÉTAIRE Le Comité des banques FBF de Lorraine signe un partenariat avec l École de la 2 ème Chance de Lorraine. Benoît Mercier, Président du Comité des banques FBF de Lorraine, et François Pélissier, Président de l École de la 2 ème Chance (E2C) de Lorraine, ont signé un partenariat pour la mise en place d ateliers «budget» pour les jeunes de l E2C. EN DIRECT LOCATION D UNE SALLE DE LA CCI DE MEURTHE-ET-MOSELLE La CCI de Meurthe-et-Moselle met à disposition les salles patrimoniales de son Siège historique : > Salle JEAN LAMOUR, capacité 40 personnes > Salle DES SÉANCES, capacité 100 à 200 personnes Au centre-ville de Nancy, entre Centre de Congrès et Place Stanislas, découvrez un lieu d exception façonné par l École de Nancy. N hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement, nous étudierons avec vous les modalités d organisation de votre événement. Renseignements et réservations : Direction de la communication - - Tél SOMMAIRE Vie de la CCI pp. 4-5 Services et prestations pp. 6-7 Economic Ideas p. 8 Business Cool Festival p.9 Formation-Emploi pp Pépites du 54 pp Commerce p.14 Actus p.15 EcoMMag MEURTHE-ET-MOSELLE N 7 HIVER 2014 EcoMMag est édité par la CCI de Meurthe-et-Moselle 53 rue Stanislas CS NANCY CEDEX TÉL Directeur de publication : Jean-Christophe Klein Rédacteur en chef : Eric Taverne Coordination et rédaction : Groupe GET Création maquette et mise en page : Citeasen Crédit photo : CCI 54, CCI 88, Jérôme Baudoin, Serge Martinez, C2images/La Semaine, Noremat, Hydro-Leduc, L œil créatif, Les têtes brulées, la Région Lorraine, goodluz, fotolia.com Dépôt légal : juillet 2012 Routage : TNL Marketing Impression : Nancéienne d Impression - N ISSN : HIVER 2014

4 4 VIE DE LA CCI AVENIR DES CCI LA RÉGIONALISATION EST EN MARCHE NÉCESSAIRE POUR FAIRE FACE AUX BAISSES DRASTIQUES DE DOTATIONS DE L ÉTAT, LA RÉGIONALISATION DES CCI LORRAINE DOIT ABOUTIR DÈS L AN PROCHAIN. E COUPERET EST TOMBÉ, la loi de Finances 2015 confirme une ponction, en 2015, de 500 millions d euros sur les fonds de roulement (10,5 millions d euros en Lorraine) et une baisse de la ressource fiscale de -43% annoncée pour 2017 par rapport à Face à ce choc, les élus chefs d entreprise bénévoles doivent engager les CCI dans un effort de réorganisation colossal. Seul un établissement unique régional à mettre en place sera le garant de la continuité des services apportés aux entreprises et aux territoires par les CCI. D ici 2015, le réseau consulaire de la Région Lorraine veut se composer d une CCI régionale unique issue du regroupement des quatre CCI territoriales de Meurthe-et-Moselle, Moselle, Meuse et Vosges et de la CCI Régionale. La diminution inéluctable des ressources fiscales oblige en effet à réduire très fortement les frais de structure afin de maintenir le financement des actions relevant des compétences du réseau et d autre part à proposer aux entreprises clientes toujours plus de prestations et de services. Car les conséquences sur l emploi, la gestion des infrastructures, les investissements futurs et les services aux entreprises sont immédiates. LA RÉORGANISATION ENGAGÉE La mutualisation des services support (achats, comptabilité, ressources humaines, informatique) s est achevée au 1 er juin, la réduction des frais de fonctionnement est en cours et la mutualisation des services stratégiques (communication, qualité) opérationnelle depuis le 1 er juillet. En novembre, c est l intégralité des services aux entreprises qui s est rassemblée sous une seule bannière Lorraine. La logique fédérale ne peut assumer la ponction gouvernementale. Alors que les CCI de Lorraine, à la situation budgétaire contrastée, se doivent solidarité, une seule issue est possible : la régionalisation totale. UN ÉTABLISSEMENT RÉGIONAL UNIQUE Au sein du nouvel établissement, quatre délégations territoriales œuvreront localement pour accompagner au plus près les entreprises dans une logique de proximité qui a toujours fait la force et l originalité du réseau consulaire. Elles seront forces de propositions mais aussi dépositaires de programmations locales ayant fait leurs preuves. Dans ce nouveau schéma organisationnel, la CCI RL deviendra l organisme de formation consulaire unique, gestionnaire notamment des CFA (Centre de Formation des Apprentis), répondant aux appels d offre du Conseil Régional de Lorraine en matière de formations pour demandeurs d emploi, ou déposant les demandes de financement dans le cadre des ATI, ATAL par exemple. Dans le même esprit, en matière d infrastructures, une structure unique de gouvernance des équipements portuaires, aéroportuaires concourra aux Délégations de Services Publics à venir. LES PONCTIONS DE L ÉTAT Au niveau national, le budget des CCI est amputé de 600 M ( - 43% de TFC en 5 ans ) et le prélèvement sur leurs fonds de roulement atteindra 500 M en mars 2015, des montants dédiés uniquement au financement des déficits publics, sans allégement de charges pour les entreprises. De fait, il s agit d une ponction sur les entreprises sans retour pour elles. En Lorraine, cela représente plus de 10,5 millions d euros de fonds de roulement confisqués et plus de 10,5 millions de ressources fiscales annuelles envolées. LES MESURES DÉJÀ MISES EN ŒUVRE La restructuration nécessaire implique une réduction drastique des charges et des frais de fonctionnement comme une optimisation des actifs immobiliers (dont les bâtiments détenus par les CCI et les locaux des antennes). Le plan d économies engagé depuis mars au niveau régional représente déjà plus de 5,5 millions d euros tandis que la réorganisation et mutualisation des services a impacté plus d une centaine de postes. COMBIEN ÇA COÛTE UNE CCI? Le coût pour les entreprises est modulé en fonction du nombre de salariés. En Lorraine, le taux de fiscalité est le plus faible de France, égal à 0,57%. Pour 95% du tissu économique régional, composé d entreprises de moins de 10 salariés, la TFC s éleve à moins de 50 /an. LES SERVICES AUX ENTREPRISES 2015 Les services dont bénéficieront les entreprises lorraines concernent tant les opérations collectives autour des secteurs de l automobile, de l environnement et du développement durable, de l innovation, les foires et salons, la chaîne d appui à la création-reprise-transmission d entreprises, les formalités, l international, le financement public, le droit et les financements européens, la performance commerciale, le numérique, la Qualité Sécurité Environnement, le financement privé de l entreprise. A toutes les étapes de la vie de l entreprise, il y a un produit, une prestation CCI qui vous simplifie la vie! EcoMMag LE MAGAZINE ÉCONOMIQUE DE LA CCI DE MEURTHE-ET-MOSELLE I NANCY.CCI.FR I

5 5 QUESTION À FRANÇOIS PÉLISSIER QUESTION À JEAN-CHRISTOPHE KLEIN SUR LE MODÈLE POLITIQUE En 2013, face au défi des baisses de dotations annoncées, j ai impulsé avec les trois autres présidents de CCIT Lorraine la réflexion d une nouvelle organisation consulaire régionale. Une commission de rapprochement constituée d élus des quatre CCI travaille depuis cet été à définir le projet politique à constituer avec l aval de l Etat. Les grandes lignes du projet reposent sur les éléments suivants : La nouvelle entité régionale (CCIL) aura seule la personnalité morale et disposera de quatre (ou trois) délégations territoriales (sans personnalité morale). La CCI unique s articulerait autour des entreprises du ressort des CCI lorraines et comprendrait 70 élus dont 30% de femmes. Leur nombre serait fixé en fonction du poids économique des départements : - 28 pour la Moselle - 21 pour la Meurthe-et-Moselle - 16 pour les Vosges - 5 pour la Meuse Les élus et les membres associés (au nombre de 35) seront issus des trois catégories traditionnelles du commerce, de l industrie et des services et originaires d un découpage territorial d une quinzaine de bassins économiques. Les quatre délégations territoriales, sous l autorité de leur Président de délégation, seront des instances de propositions, consultation et suivi. La mise en œuvre de ce projet politique devra se faire début 2016 à l issue de la mandature actuelle (qui s achève fin 2015) et verra la dissolution de la CCI régionale comme celle des 4 CCI territoriales. En accomplissant cet effort, les CCI souhaitent prendre toute leur place dans la réforme territoriale en cours. En espérant que l État (seulement -1% d economies en 2015) et les collectivités (-6,5%) prennent véritablement conscience de l état des finances publiques et de la nécessité de passer d un schéma de dilution à un schéma de répartition claire des missions et compétences de chacun, sans doublons..., la CCI Régionale clairement identifiée, pertinente dans ses outils et prestations, viable économiquement, s imposera plus que jamais comme le réacteur du développement économique reconnu en Lorraine. Pour l heure, il nous faut avancer, convaincre, agir mais ce schéma directeur n entrera en vigueur qu après publication au Journal officiel de la République française de l arrêté du ministre portant décision d approbation. SUR LE MODÈLE ÉCONOMIQUE La baisse de nos charges seules ne peut nous permettre d atteindre l équilibre comptable et financier. Il nous faut construire un budget constitué de 20% de fiscalité (permettant d assurer les services régaliens du CFE et des formalités à l international) et de 80% de prestations vendues (en provenance de la Formation, de l Appui aux Entreprises, des Infrastructures). C est pourquoi notre offre régionale de services aux entreprises a été repensée, reconstruite et étendue autour de produits et prestations abordables mais facturables en s appuyant sur un nouveau catalogue commun et un outil de diagnostic, CCI Map, unique. Par ailleurs, le fonds de roulement indispensable devra s établir à 120 jours de fonctionnement, il tient compte notamment des délais souvent conséquents de règlement des subventions reçues. Côté investissements de projets nouveaux, immobilier d entreprises, fonds d investissement, groupement d employeurs, infrastructures..., ils doivent pouvoir compter sur 15% de notre budget annuel. LE CAS DE LA MEURTHE-ET-MOSELLE Depuis le début de l actuelle mandature où elle a engagé sa restructuration, la CCI 54 a le taux de fiscalité le plus faible de France : 22% du budget est financé par la TFC, à comparer avec les 60% en moyenne pour les autres CCI. Conséquence du redéploiement des services proposés en 2011, le budget est en forte progression entre 2010 et 2014 : de 23 M il est passé à 32 M soit une augmentation de 40%. La masse salariale a été optimisée : 40% des effectifs sont en CDD (avec comme corollaire de la souplesse et des nouveaux arrivants bien formés) quand ils sont 90% en CDI dans les autres CCI. Ces atouts sont maintenant au service du nouveau schéma de la Chambre lorraine dont le principe a été voté en assemblée générale et dans un contexte de solidarité financière régionale assortie de la solidarité à l égard des collaborateurs, sachant que la CCIR est l employeur unique depuis le 1 er janvier CHIFFRES CLÉS DE LA CCI ÉTABLISSEMENTS 31 M BUDGET ENTREPRISES VISITÉES PAR AN 2,8 MILLIONS DE FINANCEMENT DES FONDS PROPRES DES PME PERSONNES FORMÉES PAR AN 200 ENTREPRISES ACCOMPAGNÉES CHAQUE ANNÉE À L EXPORT CRÉATIONS D ENTREPRISE ENREGISTRÉES PAR AN 160 RÉSEAUX RECENSÉS 50 MANIFESTATIONS HIVER 2014

6 6 SERVICES ET PRESTATIONS TÉMOIGNAGE Créée en 2006 par Steven MOSS, RMI est une entreprise spécialisée dans la rénovation de machines industrielles. Huit ans après son démarrage, l effectif compte dix personnes, uniquement des techniciens. Un frein à l évolution de l entreprise pour le dirigeant. Face à la nécessité d intégrer de nouvelles compétences, Steven MOSS souhaitait faire un audit pour confirmer ses choix. J AVAIS BESOIN D UN AUDIT POUR CONFIRMER DES CHOIX. AU FINAL, J AI FAIT L INVERSE DE CE QUE J AVAIS PRÉVU AU DÉPART. EN POINTANT DES CARENCES DONT JE N AVAIS PAS CONSCIENCE, CCI MAP M A AIDÉ À TIRER MON ENTREPRISE VERS LE HAUT». Steven MOSS Sté RMI «CCI MAP m a permis de prendre conscience de certaines carences et de cerner le besoin réel de recrutement. Le diagnostic initial a été suivi de rencontres qui m ont aidé à me projeter dans le temps. Au départ je pensais embaucher une jeune assistante pour la facturation. Au final, j ai engagé une Directrice Administrative et Financière expérimentée. Cela m a libéré du temps pour la prospection, notamment les grands comptes». En parallèle, l entreprise va intégrer un jeune technicien pour mettre en place un bureau d études. Conférence de presse de lancement de CCI MAP le 10 octobre LES CCI DE LORRAINE MOBILISÉES POUR LA PERFORMANCE FER DE LANCE D UNE DYNAMIQUE TERRITORIALE GAGNANTE, LES CCI DE LORRAINE RELÈVENT ENSEMBLE UN NOUVEAU DÉFI : GAGNER EN EFFICIENCE DANS UN CONTEXTE DIFFICILE ET CONFIRMER LEUR VOCATION DE MOTEUR DE L ÉCONOMIE RÉGIONALE. DANS CETTE OPTIQUE, LES CCI DE LORRAINE SE DONNENT LES MOYENS DE LEUR AMBITION. ELLES SE RÉORGANISENT POUR ÊTRE ENCORE PLUS PROCHES DES ENTREPRISES ET LES ACCOMPAGNER PLUS LOIN SUR LA VOIE DE LA PERFORMANCE ET DE LA COMPÉTITIVITÉ. EN MUTUALISANT LEURS RESSOURCES, ELLES PROPOSENT UNE OFFRE DE SERVICES RÉGIONALISÉE, INNOVANTE ET EFFICACE, EN COHÉRENCE AVEC LA DÉMARCHE DE COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES. LA PROXIMITÉ AU SERVICE DE LA PERFORMANCE Vecteur d une dynamique territoriale forte, les CCI de Lorraine structurent leur offre à l échelle régionale. La mise en place d une Direction Régionale des Services entièrement dédiée à l entreprise constitue l axe vertébral d une organisation rationnelle, facilitant le déploiement de la performance. PRIORITÉ AU TERRAIN Les CCI de Lorraine mettent à votre disposition des chargés de missions généralistes connaissant parfaitement le monde de l entreprise et ses besoins. En permanence à vos côtés, ils sont présents sur l ensemble du territoire pour vous écouter et vous conseiller. En fonction de votre problématique, de votre secteur d activité, de la taille de votre entreprise ou de son stade d évolution (création, développement, transmission/cession), ils vous mettront en relation avec un expert CCI ou feront appel à des compétences externes. Tout le long de votre démarche, votre chargé de mission est un interlocuteur privilégié à vos côtés. UNE EXPERTISE DE HAUT NIVEAU En mutualisant leurs ressources, les CCI de Lorraine déploient sur l ensemble du territoire une trentaine d experts à vocation transdépartementale, spécialisés dans un domaine clef de la vie de l entreprise : juridique, financement, innovation Si cela s avère nécessaire, nous pouvons mobiliser pour vous les compétences de consultants sélectionnés pour leur expertise dans des domaines spécifiques. EcoMMag LE MAGAZINE ÉCONOMIQUE DE LA CCI DE MEURTHE-ET-MOSELLE I NANCY.CCI.FR I

7 7 DES OUTILS INNOVANTS CCI MAP : L OUTIL DE DIAGNOSTIC STRATÉGIQUE DE VOTRE PERFORMANCE Elément clef de cette démarche de progrès, CCI MAP est une méthode de diagnostic rapide permettant à un dirigeant de disposer en moins de deux heures d une vision objective de son entreprise avec ses points forts et ses points faibles. Un outil précieux, dédié aux structures de 10 à 100 salariés, de l industrie, du BTP et des services. Réalisé par un chargé de mission, connaissant parfaitement l univers de l entreprise, le diagnostic s appuie sur un questionnaire balayant 12 grands champs de la vie de l entreprise (stratégie, marketing, innovation, production, management, finance ). Un logiciel dédié traite les informations recueillies. A la fin de l entretien, le chef d entreprise est en mesure de se situer par rapport à un référentiel de bonnes pratiques en Lorraine. Ce «check up» instantané met en évidence les besoins de l entreprise et les outils de progrès à mettre en œuvre. L entreprise se voit alors proposer des pistes d évolution, assorties d un plan personnalisé et de scénarios de mise en œuvre pour améliorer ses performances. TROIS NIVEAUX DE PRESTATION POUR UNE OFFRE À LA CARTE Afin d être toujours au plus près des attentes des chefs d entreprise, les CCI de Lorraine ont construit une offre régionale sur trois niveaux : sensibilisation, professionnalisation, prestations. SENSIBILISATION De nombreux outils sont mis à la disposition de l entreprise, parmi lesquels la participation à des réunions d information gratuites animées par des experts sur la problématique qui la concerne. PROFESSIONNALISATION Participation à un «Atelier dirigeant» : cette phase permet d affiner le sujet. Les ateliers réunissent 8 à 10 personnes (dirigeants, cadres) et se déroulent sur une journée. Les participants travaillent ensemble sur une thématique spécifique (RH, performance commerciale, communication ). Le dirigeant bénéficie dans le mois qui suit de deux heures de coaching personnalisées avec l expert. A la suite de cet entretien, le chef d entreprise peut, s il le souhaite, aller plus loin et faire appel à des prestations sur mesure. 13 MÉTHODE ESPACES PERFORMANCES DIRIGEANT Stratégie, leadership et pilotage Commerciale Marketing, commercial et communication Qualité / Sécurité / Environnement Qualité, hygiène, sécurité et environnement Innovation Créativité et développement «Business Innovation Center» Supply Chain Production, achat et logistique Ressources Humaines Compétences, management et organisation Financement Recherche de financements et d aides publiques Numérique E-commerce, Technologies et Systèmes d information Partenaires Réseaux, filières et collectivités Création / Reprise Transmission / Cession Formalités Export PRESTATIONS La CCI permet à l entreprise de bénéficier d un accompagnement spécifique de haut niveau dispensé par ses propres experts ou des consultants externes sélectionnés pour leurs compétences. CONTACT CCI MAP : Nicolas Millot - tél UN CATALOGUE DE PRESTATIONS AU SERVICE DE LA PERFORMANCE En mutualisant leurs services, les CCI de Lorraine sont en mesure de proposer un catalogue de plus de 150 prestations entièrement dédiées à l amélioration de la performance de l entreprise. Elles sont disponibles sur les quatre départements lorrains. CONTACT UNIQUE Pour mieux vous servir, les CCI Lorraine adoptent une messagerie commune et uniformisent leur messagerie. Désormais pour joindre un de nos collaborateurs par mail, une seule typologie est à adopter : HIVER 2014

8 8 ECONOMIC IDEAS ECONOMIC IDEAS S ENRACINE DANS LE PAYSAGE RÉGIONAL APRÈS LE SUCCÈS DU DEUXIÈME FORUM ÉCONOMIQUE EN JUIN DERNIER, LA TROISIÈME ÉDITION SE PROFILE POUR TOUJOURS SOUS LA HOULETTE DE LA CCI 54. E FUT UNE BELLE MOBILISATION de la part des chefs d entreprises de la grande région, réunis Place Stanislas pour poser les bases d un nouveau contrat social qui favorise la reprise de la dynamique économique, en panne en France par manque des réformes nécessaires. Ils furent plus de 700 à réfléchir et échanger durant les deux séances plénières et les six ateliers thématiques qui ont jalonné la journée. Et là, comme à l occasion du premier opus de ce rendez-vous annuel désormais inscrit dans les agendas des cadres et dirigeants d entreprises, il s est agit de fédérer tous les acteurs économiques pour peser sur les décideurs politiques et administratifs tout en assurant la promotion des valeurs qui fondent l esprit d entreprise. Pour contrer le «trop» de lois, d administration, de réglementation et de contraintes qui brisent l élan en France, les chefs d entreprises ont écrit un cahier de propositions visant à restaurer, alléger, simplifier et dynamiser l économie. En s inspirant des démarches qui fonctionnent ailleurs, en écoutant les voix des intervenants si divers dans leur qualité qu il s agisse des deux prix Nobel présents Shirin Ebadi (Paix) ou Robert Aumann (Économie), du Père Pedro Opeka qui depuis plusieurs décennies redonnent de la dignité et de l espoir à des milliers de Malgaches dans le cadre du village d Akamasoa, ou de Hubert Védrine, ancien ministre. Cette fois encore, les pistes de travail définies sont portées à la connaissance des parlementaires français et européens, de tous les participants bien sûr et des think tank qui diffusent les idées. Dans ce contexte, le prochain forum qui se déroulera à Nancy apportera une nouvelle pierre à l édifice de la redynamisation de l économie en se penchant sur le thème de «la liberté est-elle une chance pour l entreprise?» Réponse le 26 juin 2015 dans les locaux du nouveau Centre de congrès Prouvé qui accueillera la manifestation. OFFRE PARTENAIRES Les Economic Ideas sont un tremplin pour la promotion de l image des entreprises. Au moyen de multiples produits, le forum assure la visibilité des entreprises, sur le site, au travers d internet, des medias et de tous les outils de marketing. Il peut s agir aussi d une offre sur mesure. LE COLLOQUE 2014 EN CHIFFRES 738 participants 21 intervenants d envergure internationale 7 journalistes de renom 13 nationalités représentées issues de 3 continents Fonctions : 28% de cadres, 24% de PDG/DG, 26% de directeurs, 9% d associés/ gérants. Part des femmes parmi les participants : 23% Provenance : 50% de Meurthe-et-Moselle, 31% d Alsace-Lorraine et étranger, 12% d Île de France Pays participants : Allemagne, Belgique, Bénin, France, Iran, Israël, Italie, Luxembourg, Madagascar, Mauritanie, Royaume-Uni, Sénégal, Tchad Secteurs d activités des entreprises participantes : industrie (34%), services et conseil (21%), services publics et administrations (17%), BTP (7%), commerce (6%), banque/assurance (3%). Effectifs des entreprises participantes : 500 et + (42%), de 1 à 49 (34%), de 100 à 499 (18%), de 50 à 99 (6%). LES PRINCIPALES PROPOSITIONS DES ENTREPRISES POUR : L EMPLOI Restaurer le contrat en revenant au temps de travail de 39 heures/semaine sans contrepartie salariale Simplifier le droit social en réduisant le nombre de seuils dans le code du travail à 2 (100 et 1000 salariés) Dynamiser le marché de l emploi en unifiant le contrat de travail (CDI et CDD) Rendre l indemnisation du chômage plus incitative à la reprise d activité (plafonnement de la durée et du montant) LA FISCALITÉ Restaurer la compétitivité par la suppression du CICE et la suppression des cotisations familiales qui doivent être du ressort de l État. Alléger la fiscalité en taxant faiblement les bénéfices maintenus dans l entreprise et en mettant en place un taux d IS à 22% pour l harmoniser avec la fiscalité européenne. Dynamiser l investissement en déduisant 100% de l investissement au moment de l acte dans la limite de HT par an. Mettre en place une provision pour investissement LA RÉGLEMENTATION Restaurer la confiance en abrogeant toute loi dont les décrets d application n ont pas été promulgués en un an. Supprimer 2 lois, normes ou règlements pour toute nouvelle loi publiée. Simplifier les contraintes et supprimer le RSI. Laisser le calcul des cotisations aux experts-comptables et confier le recouvrement aux URSSAF. Dynamiser la créativité. Substituer le principe de prudence au principe de précaution. Considèrer que le silence de l administration vaut approbation au bout de 2 mois. EcoMMag LE MAGAZINE ÉCONOMIQUE DE LA CCI DE MEURTHE-ET-MOSELLE I NANCY.CCI.FR I

9 BUSINESS COOL FESTIVAL 9 LE BCF MARQUE SON TERRITOIRE LA DEUXIÈME ÉDITION DU BUSINESS COOL FESTIVAL A RASSEMBLÉ PLUS DE CHEFS D ENTREPRISES ET LEURS COLLABORATEURS. U BEAU TEMPS, DE LA BONNE HUMEUR ET DE LA SPORTIVITÉ ont participé à la belle ambiance du stade Raymond Petit à Tomblaine où s est déroulée la journée inter-entreprises dédiée au sport. De 10h à 22h, les épreuves, animations et concerts se sont succédés dans un joyeux mélange de t-shirts multicolores. Le football et la course à pied se sont taillés la part du lion tout au long de cette journée d épreuves. Sous la houlette sympathique et très professionnelle de Frédéric Biancalani et de ses compères, les 35 équipes en lice dans les matchs inter-entreprises se sont mesurées sur les quatre terrains annexes de Marcel Picot. Cette année, c est le Soccercity emmené par un Abdeslam Ouaddou impérial qui l emporte devant une belle équipe AG2R, Saint Hubert complétant le podium a LE PALMARÈS DES MATCHS DE FOOTBALL LA COURSE DU 5,2 KM 350 coureurs ont parcouru cette année les Rives de Meurthe. Bravo à Cyril Henry (Synapse Santé), Sébastien Pernot (Sas Couvretanche) et Kevin Gobillard (Cora Houdemont) qui ont fait le beau et rapide podium de cette seconde édition. La première féminine est Christelle Braillard (Ysico). 1. Soccertcity 2. AG2R 3. Saint Hubert 4. Siap Services 5. Stid/Ads 6. Proman 7. Crown Bevcam1 8. Mory Global 9. CCI1 10. Dupont Médical 11. Leclerc 12. Bloc and Job 13. Dupont Est Aubade 14. Enduiest 15. Caloriver 16. Wig France 17. Serviclub 18. Institution Militaire 19. CCI2 20. Yzico 21. ICL1 22. Cora Houdemont 23. ICL2 24. Aduan Nancy 25. Banque de France 26. Csoec Electricité 27. Sefam 28. Crown Bevcan Sodel 30. Ville et Services 31. Cap Gemini 32. Aloris 33. Adecco 34. Acoris 35. Mission Locale LE RELAIS 4 X 400 M Épreuve attendue et redoutée, le relais 4 x 400 m du Business Cool Festival a tenu toutes ses promesses sur la piste du meeting Stanislas. 19 équipes ont lutté contre le chronomètre et assuré les passages de témoins dans une belle ambiance. Sefam confirme son titre de l an passé mais voit la concurrence se renforcer avec les venues d Home Alliance et même de la CCI du président François Pélissier. LE CLASSEMENT Sefam 2. Dupont Est 3. Home Alliance 4. Yzico 5. Enduiest, 6. CCI 7. Bloc et Job 8. Wig France 9. Leclerc 10. Sodel 11. ICL Dupont Est Billote and Co 14. Ville et Services 15. Expertise CFE 16. Novacarb ICL ICL Acoris Mutuelle LE VILLAGE DES RÉSEAUX La Porte Verte, les Directeurs financiers, contrôleurs de gestion, Lorraine Inside, Le Club Lorrain des Affaires, le Club TPE, le Club des Auto Entrepreneurs de Lorraine, le réseau Entreprendre en Lorraine, Actions Senior, les Dirigeants Commerciaux de France, Entrepreneuriat au Féminin, les Rotary Club, les Lions Club, Nancy Numérique, BNI Nancy, l Association Nationale des Directeurs des Ressources Humaines, Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens, Open Hour, Les Drôles de Dames, Le Centre des Jeunes Dirigeants, La Jeune Chambre Economique, Saint Jacques Activités. étaient notamment présents pour animer les casetas avant une prestation remarquée du théâtre en kit. Le Business Cool Festival est une manifestation créée et organisée par la CCI de Meurthe-et-Moselle avec le concours de la Communauté urbaine du Grand Nancy, la commune de Tomblaine, la Ville de Nancy, le Comité départemental olympique et sportif, Soccercity, Ibis-Novotel, Mutuelles Acoris, Zénith de Nancy, AC2M, AurelForm, CAF, Salon esthétique du Haut Bourgeois. HIVER 2014

10 10 FORMATION-EMPLOI NOUVEAU APPRENTISSAGE TRANSFRONTALIER PLUS D OPPORTUNITÉS POUR LES JEUNES ET LES ENTREPRISES. E 20 JUIN DERNIER Madame Annegret KRAMP- KARRENBAUER, Ministre Présidente de la Sarre et Jean- Pierre MASSERET, Président du Conseil Régional de Lorraine, signaient un accord-cadre de coopération transfrontalière dans le domaine de la formation initiale et continue en présence de François PELISSIER. Ce partenariat inédit se veut porteur d une nouvelle dynamique pour le marché de l emploi et la croissance économique des deux régions frontalières. La CCIT 54 par le biais du Groupe CCI Formation 54 est un acteur majeur impliqué dans la réussite de cette initiative. En application depuis la rentrée 2014, le dispositif permet aux jeunes lorrains d effectuer la partie pratique de leur apprentissage dans une entreprise allemande et aux jeunes sarrois dans des entreprises lorraines. Dans les deux cas, la formation théorique se déroule dans le pays d origine des apprentis. En fin de cursus, l acquisition du diplôme se fait dans le pays d origine mais rien n empêche l apprenti de se présenter également à l examen dans le pays voisin, lui permettant d obtenir une double qualification française et allemande. Cette initiative prometteuse pour l espace transfrontalier permet ainsi aux jeunes d acquérir une compétence professionnelle et linguistique biculturelle élargissant d autant les opportunités d entrer rapidement sur le marché du travail. Côté entreprise, le nouvel accord constitue une réponse attendue facilitant l intégration de nouvelles compétences, notamment sur les métiers en tension. Au cœur de cette démarche innovante, le Groupe CCI Formation 54 est un interlocuteur de premier plan facilitant la rencontre entre les entreprises et les jeunes. CCI EMPLOI RECRUTEMENT TROUVER LE BON CANDIDAT, UNE DÉMARCHE PLUS SÛRE AVEC LE REFLEXE RH EcoMMag uel que soit la taille, le secteur d activité ou l âge, l intégration de nouvelles compétences reste un moment clef dans la vie d une entreprise. Il s agit de bien définir le poste et de retenir «LE» bon candidat pour l occuper. Une mission stratégique qu il convient de sécuriser. «C est dans cette optique que CCI Emploi a créé Réflexe RH» indique Lina Gilson, directrice Formation Emploi. «Il s agit d un outil d aide à la décision qui présente un double intérêt pour l entreprise» précise-t-elle. Il décharge le responsable des étapes les plus chronophages du recrutement et sécurise la décision finale par la mise en place d un parcours de sélection bien balisé. Par leur culture du monde de l entreprise et de ses besoins, les conseillers de la plate-forme du Réflexe RH, accompagnent les dirigeants au moment de l évaluation fine des candidats présélectionnés. LE MAGAZINE ÉCONOMIQUE DE LA CCI DE MEURTHE-ET-MOSELLE I NANCY.CCI.FR I Dans ce cadre, le dispositif Réflexe RH mobilise toute une logistique visant à optimiser et fiabiliser le recrutement : Les outils : tests d aptitude, de personnalité, grille d entretien, outils d aide à la décision. Missions : convocation des candidats, gestion des tests dans les locaux CCI emploi. Analyse comparative des résultats et interprétation. Rapport d évaluation et préconisation argumentée d un candidat. Retour d information des tests et envoi des réponses à l ensemble des candidats. PLUS D INFOS : CCI Emploi Tél

11 11 FORMATION CONTINUE CATALOGUE 2015 : PLUS DE 200 FORMATIONS AU SERVICE DU PROGRÈS DE L ENTREPRISE DANS LE CONTEXTE ÉCONOMIQUE FLUCTUANT AUQUEL LES ENTREPRISES SONT CONFRONTÉES, L ADAPTATION PERMANENTE EST UN IMPÉRATIF. DANS CE CADRE, LA RESSOURCE HUMAINE ET L ÉVOLUTION DES COMPÉTENCES CONSTITUENT UN VECTEUR DE PROGRÈS INDISPENSABLE POUR UN AVENIR DURABLE. L ÉDITION 2015 DU CATALOGUE DE FORMATION CONTINUE PROPOSÉE PAR LE GROUPE CCI FORMATION 54 EST UNE RÉPONSE ADAPTÉE À CES NOUVEAUX BESOINS DE L ENTREPRISE. ONDÉE SUR PLUS DE 40 ANS D EXPÉRIENCE aux côtés des chefs d entreprise, l offre du Groupe CCI Formation 54 se caractérise par la priorité accordée à l opérationnel. Cette approche réaliste est la signature du centre de formation de la CCI de Meurthe-et- Moselle : des formations courtes en phase avec les besoins des entreprises. Cette culture de l efficacité s appuie également sur la proximité. Sept antennes (Longwy, Jœuf, Nancy, Lunéville, Pont-à-Mousson, Toul et Laxou) facilitent l accès à la formation pour le plus grand nombre dans les meilleures conditions. Si le catalogue 2015 reprend les grands classiques (comptabilité, juridique, gestion ), il fait également la part belle à de nouvelles orientations correspondant aux besoins d aujourd hui. Ainsi les langues constituent un pôle phare du catalogue, avec par exemple la possibilité de s initier au chinois et de se familiariser à la culture d un pays à fort potentiel. Pour les candidats à l export, l efficacité des stages en immersion fait l unanimité. Ces sessions dédiées aux professionnels permettent aux salariés de maîtriser les termes techniques relatifs à leur métier. De nombreuses sessions liées à la sécurité et à la protection de l environnement figurent également au sommaire de cette nouvelle édition, permettant à l entreprise d être en phase avec la réglementation. Management des hommes, gestion de crise, communication les chefs d entreprise et responsables Ressources Humaines disposent d une large palette de formations au service de l évolution des compétences humaines. Par ailleurs, l édition 2015 présente de façon synthétique les principaux dispositifs de formation existant, notamment le nouveau CPF «Compte Personnel de Formation» qui entrera en vigueur dès le premier janvier 2015 (en remplacement du DIF). CATALOGUE DE FORMATION 2015 A DÉCOUVRIR SUR : CONTACT : TOUT SAVOIR SUR LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF) APPELÉ À REMPLACER LE DIF À PARTIR DU 1 er JANVIER 2015, LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION EST UN NOUVEAU DISPOSITIF VISANT À FACILITER LA FORMATION TOUT AU LONG DE LA VIE. POUR QUI? Tout salarié dès son entrée dans la vie active (à partir de 15 ans ou 16 ans) jusqu à sa retraite cumule désormais un capital d heures de formation. Tous les salariés du privé sont concernés, quel que soit leur statut (en activité, demandeur d emploi, jeunes sortis du système scolaire et en recherche d emploi). UNE CAPITALISATION EN 2 TEMPS Dans un premier temps, 24 heures par an jusqu à atteindre un crédit de 120 heures. Une fois ce seuil atteint, le salarié engrange 12 heures de formation par année de travail à temps complet jusqu à atteindre un plafond global de 150 heures. INFOS + : les heures obtenues restent acquises en cas de changement d entreprise. QUEL OBJECTIF? Les heures de formation mobilisées permettent au salarié de bénéficier d une formation qualifiante ou d une certification professionnelle. Elles peuvent également être utilisées dans le cadre d un accompagnement à la VAE (Validation des Acquis de l Expérience). L objectif final de la loi est de favoriser l acquisition de compétences professionnelles, notamment par les publics les plus défavorisés. COMMENT ÇA MARCHE? Le CPF fonctionne comme un compte épargne. Le salarié ou le demandeur d emploi prend l initiative de mobiliser tout ou partie de son CPF pour se former. Il choisit sa formation sur une liste validée par les partenaires sociaux de la branche professionnelle, la Région ou figurant à l inventaire des compétences transversales fixées par la commission nationale de la certification professionnelle. La formation peut se dérouler pendant ou en dehors du temps de travail. INFOS + : les heures non consommées au titre du DIF ne sont pas perdues. Elles peuvent être intégrées au CPF et mobilisées jusqu au 1 er janvier HIVER 2014

12 12 PÉPITES DU 54 HYDRO LEDUC GRANDIT DANS LA CAMPAGNE LORRAINE AZERAILLES OÙ EST INSTALLÉE L ENTREPRISE EST CONNUE DANS LE MONDE ENTIER GRÂCE AUX POMPES HYDRAULIQUES QU ELLE Y FABRIQUE. A HAUTE-COUTURE DE L HY- DRAULIQUE ET DES CRÉATIONS SUR MESURE. On peut être discret, travailler dans un bourg de campagne entre le Lunévillois et les Vosges et être une industrie en pointe dans son domaine. Voilà pour la carte de visite de l entreprise qui fabrique des pompes, des moteurs et des accumulateurs pour les secteurs de l aéronautique, la recherche pétrolière et océanographique autant que pour le BTP ou l agriculture. Des engins de travaux publics et du machinisme agricole à la micro-hydraulique des applications militaires, tout l éventail de la production d Hydro Leduc s attache «à rendre la vie plus facile aux clients grâce à des petits plus qui font la différence avec la concurrence.» «La réussite de ces dernières années tient notamment à des avancées dans l ergonomie des produits» note Sandra Renaud, directrice générale de l entreprise dont elle est aux commandes depuis 3 ans dans un directoire avec les deux fils de Louis Claude Porel qui a relancé Hydro Leduc à partir des années 60. Née en 1938, Hydro Leduc a d abord travaillé exclusivement pour l aéronautique en produisant des moteurs d avion. Au virage de la fin des années 1950, quand il a fallu évoluer, s est imposé le développement des composants hydrauliques. La transition dans la continuité est le choix d une activité nouvelle pour ne pas mourir. L AVENIR EST À L EXPORT Pour continuer d assurer son développement, Hydro Leduc vient d ailleurs de pousser les murs et d ajouter m 2 de surface industrielle aux bâtiments existants. Car c est à l exportation que la PME assoit son présent et son avenir en exportant 65% de sa production vers 60 pays différents. Si l Allemagne et les USA sont les plus gros marchés, l Afrique du Sud, la Corée ou la Chine participent à son rayonnement mondial. Parmi les nouvelles forces vives de l entreprise, un ingénieur est dédié à Shangaï au marché chinois et un autre au continent américain. Ils viennent renforcer les équipes des trois filiales implantées à l étranger, en Allemagne, aux Etats-Unis et en Suède depuis l an dernier pour les marchés nordiques. Cette performance à l international vient d être récompensée par le prix de l Entrepreneur de l année pour l Est de la France décerné à Hydro Leduc en Cette forte activité à l export et à l innovation est portée par 215 collaborateurs auxquels s ajoutent une vingtaine d intérimaires. A eux seuls, le bureau de conception et le laboratoire d essai-développement comptent 16 personnes. Pour un chiffre d affaires de 40 M en progression constante aussi. «Notre réussite se fait malgré la France» commente Sandra Renaud en référence au territoire national enlisé dans ses immobilismes. Technologie, innovation, produits hauts de gamme, Hydro Leduc applique les recettes de son succès, concentrée à Azerailles sur sa clientèle et sa production, dans ce coin de Lorraine qui est «un bonheur et pas un handicap pour travailler». SALON GO Dans le cadre de la Semaine lorraine de la Création et de la Reprise d Entreprise, la CCI de Meurthe-et-Moselle organisait le salon GO en partenariat avec la Région Lorraine et le soutien du Grand Nancy. 250 porteurs de projet se sont retrouvés dans les locaux rénovés de la CCI pour une journée de rencontres avec plus de 50 experts de la création-reprise membres de la chaîne d appui ou spécialistes métiers. Plus d une centaine de personnes ont assisté aux deux conférences sur les étapes de la création et le statut d auto-entrepreneur. La nouveauté de cette édition a recueilli un vrai succès : 15 entretiens en face à face ont été assurés et 10 créateurs ont pu tester leur projet face à plusieurs experts lors d un redoutable mais utile crash test. L inauguration offcielle s est déroulée autour de François Pélissier en présence du Président du Grand Nancy André Rossinot, du Maire de Nancy Laurent Hénart et du sous Préfet Luc Vilain. EcoMMag LE MAGAZINE ÉCONOMIQUE DE LA CCI DE MEURTHE-ET-MOSELLE I NANCY.CCI.FR I

13 13 NOREMAT UN MODÈLE D ENTREPRISE DEPUIS SA CRÉATION IL Y A UNE TRENTAINE D ANNÉES, L ENTREPRISE DE LUDRES NE CESSE DE SE DÉVELOPPER ET AFFICHE UNE BONNE SANTÉ EXEMPLAIRE. UAND IL PARLE DE L ENTREPRISE QU IL DIRIGE AUJOURD HUI, deux mots reviennent en permanence dans la conversation de Christophe Bachmann : anticiper et travailler dans la durée. C est sans doute la clef du succès de Noremat, fondée il y a 33 ans par son père Jacques Bachmann et qui emploie actuellement 238 personnes. «Nous sommes dans un métier pauvre» explique-t-il. «Nous ne faisons que couper de l herbe.» L herbe des accotements routiers pour lesquels Noremat conçoit et assemble des machines vendues aujourd hui dans le monde entier. De l herbe certes, à laquelle l entreprise a su donner de la valeur ajoutée en la valorisant dans le cadre de la croissance verte et de la transition énergétique. Dans son secteur d activité, l entreprise est devenue leader et premier constructeur français pour la fourniture de solutions dans le domaine de l entretien des bords des routes et autoroutes et des paysages en produisant des matériels de fauchage et d élagage. Les clients? Les collectivités locales, conseils généraux, communes, mais aussi prestataires privés. ANTICIPER, INNOVER Reconnue aussi à l étranger, Noremat fait 15% de son chiffre d affaires à l exportation dans plus de 30 pays dont l Australie et la Nouvelle-Zélande. Pourtant, comme tous les secteurs de l économie, la crise touche l entreprise. «Nous avions anticipé» note Christophe Bachmann «et nous nous sommes structurés pour accompagner la baisse des commandes des collectivités». Dans toute la France, la baisse des budgets alloués à l entretien se fait sentir. «Pourtant, l entretien est une obligation de sécurité. Pour utiliser les engins plus longtemps, nous innovons et introduisons de nouvelles fonctions dans les matériels (des brosses mécaniques par exemple) qui améliorent la productivité des véhicules.» Si valoriser les matériels est un premier jalon dans la mise en valeur de la ressource verte, accompagner les acteurs du territoire est un autre volet de l activité de Noremat qui emploie deux ingénieurs chargés de la mise en relation des différents décideurs. «D un centre de coût (couper l herbe), il s agit de faire un centre de revenus. Et de transformer l herbe en ressource énergétique.» «Deux fauchages par an en moyenne représentent un potentiel de 8 millions de tonnes de biomasse au niveau de tout le territoire. Le pouvoir méthanogène de l herbe est 10 fois supérieur à celui du lisier. En chiffre, un km d accotement signifie 6,4 tonnes d herbe par an, l équivalent énergétique de 400 litres de fuel.» C est vers ce cap de transition énergétique en regardant l horizon 2020 que travaille l entreprise. Les pièces de rechange, la location de matériels et la maintenance entrent pour 40% du chiffre d affaires de l entreprise, qui se monte à 47,5 M. Ce qui signifie proximité de la clientèle. En plus de la conception et de l assemblage des machines réalisés au siège de l entreprise à Ludres, Noremat a ouvert 9 agences dans toutes les régions dont Toulouse cette année et Clermont-Ferrand l an prochain. UNE POLITIQUE SOCIALE EN POINTE Offensive dans sa politique d innovation (5,5% du chiffre d affaires sont consacrés à la R&D), l entreprise a développé depuis 2007 un centre de conception et d innovation qui compte 7 personnes. Elle l est aussi dans sa politique sociale. Elle fut l une des premières PME dans sa catégorie à créer en 2001 un poste de responsable emploi-formation pour recruter, former et développer les compétences en interne et accompagner les nouveaux entrants. 8% de la masse salariale sont consacrés à la formation pour favoriser l évolution interne et 15% de l effectif sont issus de la formation par alternance. Autre donnée significative de l esprit d ouverture qui règne, 6% des collaborateurs actuels sont allés voir ailleurs pour une autre expérience avant de revenir chez Noremat, qui aujourd hui favorise l intergénération en accueillant autant des apprentis que des cadres matures. Dans ce domaine, Christophe Bachmann déplore le déséquilibre actuel dans la formation où il ne trouve pas de collaborateurs pour les postes intermédiaires. «On va vers une économie d usage et malheureusement on ne trouve que de la maind œuvre non qualifiée ou des super ingénieurs. La fonction de maintenance qui ne se délocalise pas a été si dévalorisée qu il n y a plus de personnels formés à cet effet et c est dramatique pour l économie en général et l emploi.» Forte de sa croissance régulière, l entreprise vise les 300 collaborateurs à l horizon Faisant sienne sa devise «transformer les contraintes en opportunités». Pour l heure, elle récolte les fruits de cette politique et engrange les récompenses, le prix de l innovation au salon des collectivités locales en 2013, le prix de l entrepreneur de l année pour la région Est en 2012 et auparavant le trophée national de l innovation décerné par l INPI. HIVER 2014

14 14 COMMERCE VITRINES DE NANCY SÉBASTIEN DUCHOWICZ, UN NOUVEAU PRÉSIDENT AUX MANETTES DE L ASSOCIATION EPUIS LE 1 er JUILLET DERNIER, Sébastien Duchowicz a pris le relais de Jean-Pierre Lehmann à la tête de l association des commerçants de Nancy. Une passation en douceur, pour le directeur de la boutique de prêt-à-porter Fathers & Sons, impliqué depuis près de 7 ans dans les actions initiées par son prédécesseur. «Aujourd hui, nous sommes en plein dans l opérationnel et le développement d actions innovantes visant à dynamiser le commerce du Centre de Nancy» annonce le nouvel élu. Un vaste programme dont le succès repose sur la solidarité des commerçants et la création d évènements festifs récurrents. «Nous sommes à la fois créateurs d opérations, comme les soldes, la grande braderie de juillet ou le marché de Noël mais également partenaires de nombreuses manifestations. Ainsi nous avons répondu présents à la Semaine de la Gastronomie qui a eu lieu récemment» précise Sébastien Duchowicz. L association travaille en partenariat étroit avec la ville de Nancy et avec la CCIT de Meurthe-et-Moselle. Avec près de 430 adhérents, les Vitrines de Nancy, qui représentent presque la moitié du commerce du centre ville, veulent être une force de proposition pour dynamiser le centre et participer à l attractivité de la ville. Dans cette optique, l association fait preuve de créativité et n hésite pas à sortir des sentiers battus. En témoigne, le formidable succès de la «Carte d infidélité» lancée au début du mois de septembre. Un nom en forme de clin d œil pour une carte «maligne», qui défend le principe d une fidélité à la fois la collective et individuelle. A chaque passage chez un commerçant adhérent, son détenteur perçoit des points en fonction du montant de sa commande. Le cumul de ses points lui donne droit à des cadeaux qu il peut dépenser dans n importe quelle boutique partenaire de l opération. Enfin cette «carte d infidélité» atypique donne droit à des réductions pour l accès à plus de services : places de parking, abonnements sur les bus du réseau Stan, entrées de musée, cinéma, spectacles Autant de pistes pour mieux vivre la ville. «En moins de trois mois près de 120 commerçants se sont équipés et 8400 personnes dotées de cette «carte d infidélité»! Un engouement tel, qu elle pourrait devenir un cas d école et inspirer d autres agglomérations françaises» se félicite Sébastien Duchowicz. Allant toujours plus loin, l Association a développé «Boutic Nancy», une application téléchargeable et gratuite qui permet au visiteur d avoir «Nancy en poche» en quelques clics. Un outil de géolocalisation intégré permet à l utilisateur de repérer en un clin d œil la boutique ou le restaurant qu il cherche. Dans cet esprit, les Vitrines de Nancy rêvent d un partenariat avec le Palais des Congrès. Ainsi chaque congressiste pourrait télécharger l application pour découvrir la ville et y faire des emplettes avant de repartir. Enfin, l association est en pleine émulation. Elle met une dernière main au Village de Saint-Nicolas qui ouvrira ses portes du 28 novembre au 27 décembre «Ce marché de Saint Nicolas devrait être le seul en France. Cet évènement autour de la figure emblématique du Saint Patron de la Lorraine doit nous permettre de fédérer de nombreux acteurs. Contrairement au traditionnel marché de Noël qui se déroulait Place Maginot, le Village de Saint Nicolas sera situé autour de la place Charles III. Un site spacieux, permettant de créer une véritable ambiance villageoise et de donner une «âme chaleureuse» à ce grand rendez-vous de fin d année. Les artisans lorrains verront leur savoir-faire mis à l honneur notamment dans un chalet collectif sur la placette Saint Sébastien. Des écoles sont engagées à nos côtés et les enfants invités à décorer la face arrière des chalets du village lui-même. Un véritable élan collectif, chaleureux dans l esprit des fêtes de fin d année. Un prochain temps fort, qui devrait attirer de nouveaux adhérents et inviter les nancéiens et les visiteurs à aimer encore plus le centre de Nancy et ses quartiers. C2images/La Semaine. EN SAVOIR PLUS : ETUDE 2015 DE LA CONSOMMATION DES MÉNAGES EN LORRAINE ET DANS L ESPACE TRANSFRONTALIER Réalisé tous les cinq ans, cet observatoire des comportements d achats, financé par les CCI de Lorraine est un outil d aide à la décision au service des entreprises et des collectivités en charge de l urbanisme commercial. La radiographie 2015 s appuie sur 167 zones d observation en Lorraine et sur l espace transfrontalier (Allemagne, Belgique, Luxembourg). Elle analyse sur un an près de 35 familles de produits alimentaires et non alimentaires (hors tabac, carburant, automobile et logement). L étude met en évidence les flux d achat à l intérieur du périmètre, permettant d anticiper leurs évolutions, de cerner les zones d attractivité et les marchés les plus porteurs. Cette évaluation des dynamiques territoriales permet de savoir «qui consomme quoi, où et en quelle quantité». Autant d informations précieuses pour l implantation d une entreprise ou l aménagement d une zone commerciale. Outil de prospective, l étude permet de définir une zone de chalandise pertinente, de calculer le potentiel commercial d un site et d agir en fonction de données objectives. Enrichie, la version en cours sera disponible dès le printemps Fortes de leur connaissance du terrain, les CCI innovent au service des territoires et des entreprises. CONTACT - CCI Lorraine Direction de l Information Economique et des Etudes Stratégiques EcoMMag LE MAGAZINE ÉCONOMIQUE DE LA CCI DE MEURTHE-ET-MOSELLE I NANCY.CCI.FR I

15 ACTUS 15 AÉROPÔLE ESSEY-LES-NANCY LE RESTAURANT «LES TÊTES BRULÉES» PREND SON ENVOL ÉVÉNEMENTS FAITES DÉCOUVRIR VOTRE ENTREPRISE LORS DES JLPO 2015! PRÈS UN AN ET DEMI DE FERMETURE, le restaurant de l aéroport d Essey-les-Nancy a rouvert ses portes le 25 août dernier avec un nouveau pilote derrière les fourneaux et une nouvelle enseigne. Cuisinier chevronné, dans le métier depuis une trentaine d années, Thierry Messin est également un fan d aviation. L opportunité de reprendre l activité du restaurant de l aéroport lui a permis de réunir ses deux passions sur un même site. «Le choix du nom «Le restaurant des têtes brûlées», est un clin d œil à la série télévisée des années 70 où des «cow-boys volants» multipliaient d acrobatiques missions au-dessus du Pacifique» se souvient-il. Le décor témoigne de cette admiration, à commencer par la maquette d avion surplombant la salle à manger. Les grandes figurent de l histoire de l aviation et les héros de la série les «têtes brûlées» sont également au rendez-vous dans la salle. Pour l instant, seule la décoration a été refaite, «le plus gros des travaux est programmé pour le printemps prochain» indique Thierry Messin. «A ce moment là, nous rénoverons la baie vitrée, la terrasse, le chauffage, les sols Une modernisation indispensable pour améliorer l accueil de nos clients». Le restaurant présente tous les jours des produits frais à son menu. Chaque matin, le chef fait son marché puis travaille lui-même les produits de saison avec son équipe : deux personnes en cuisine et trois en salle. «Nous changeons de menu tous les jours et à chaque fois le client a le choix entre deux entrées, deux plats et deux desserts». Le restaurant propose également un plat du jour à 8,50. Un tarif accessible voulu par le chef. «C est ma devise, faire bien, avec de bons produits et pour pas cher» souligne Thierry Messin. Ouvert du lundi au samedi de 11h30 à 14h30, ce restaurant de 68 couverts est fermé le dimanche. La clientèle est diversifiée : ce sont à la fois des personnes habitant à proximité et des gens de passage. Le restaurant organise également des soirées dansantes pour des groupes jusqu à 70 personnes et permet à la demande la privatisation de la salle. Deux mois à peine après ce décollage réussi, Thierry Messin se félicite de s être lancé. «Dès le départ, la CCIT 54 s est engagé à mes côtés et a bien joué le jeu. C est un soutien essentiel quand on démarre un tel projet» conclut-il. Inscription jusqu au 15 février 2015 Avec visiteurs et 280 entreprises participantes en avril 2014, les Journées Lorraines Portes Ouvertes en entreprises (JLPO) organisées par les CCI de Lorraine constituent un événement régional incontournable. Nous vous invitons dès à présent à inscrire votre entreprise à la prochaine édition qui aura lieu du lundi 30 mars au lundi 6 avril 2015 en même temps que la Semaine de l Industrie. Cette opération de notoriété pour nos entreprises est l occasion de faire découvrir les métiers et les savoir-faire lorrains auprès du grand public. Les CCI de Lorraine vous accompagnent gratuitement dans la mise en place de vos portes ouvertes, réalisent un plan média régional et gèrent les réservations des visiteurs grâce au site internet Pour participer, il vous suffit d organiser au moins une visite de votre entreprise pendant la période des JLPO et nous retourner, dans les meilleurs délais, le formulaire d inscription accompagné d une ou de plusieurs photos de votre entreprise. L équipe JLPO se tient à votre disposition pour tout complément d information au ou via ROTARY ESPOIR EN TÊTE - SAISON 10 Mardi 17 mars 2015, à Nancy, venez découvrir le film en avant-première, Cendrillon des studios Walt Disney au bénéfice d Espoir en tête, une opération pilotée par les Rotary Clubs de France. Une place a 15 et vous donnez 8 pour la recherche sur le cerveau. Avec vous, plusieurs dizaines de milliers de spectateurs assistent à une avant-première du film d un grand distributeur, dans toute la France, le même jour et à la même heure, à l appel des Rotariens français. En 2014, près de 8 millions d euros de dons avaient été collectés. EN SAVOIR PLUS : HIVER 2014

16 4ecouv-ChaineAppui.pdf 1 17/11/14 17:25 Vous voulez créer ou reprendre une entreprise? Réseau Aide ide Votre parcours démarre re ici Financement Contactez : C M J CM MJ CJ MJ N CCI Chambres de Commerce et d Industrie ou CMA Chambres de Métiers et de l Artisanat pour les futurs artisans Informations CRL Pôle Communication - DT Illustration: Fotolia Rudie Conseils Expert Vous serez mis en relation avec l un des partenaires de la chaine d appui à la création et à la reprise d entreprises. un réseau de partenaires pour vous conseiller

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 PREFET DU LANGUEDOC-ROUSSILLON DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 1. Point Presse Lundi 18 mars à 17h30 Amphi Philippe Lamour

Plus en détail

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise»

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» Mardi 9 octobre 2012 CONTACTS PRESSE : CG74 ALEXANDRA CARRAZ 04 50 33 50 02 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30

Plus en détail

RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DOSSIER DE PRESSE

RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DOSSIER DE PRESSE RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014 1 PRÉAMBULE La réforme de la formation professionnelle sera effective à compter du 1 er janvier 2015. Elle poursuit l ambition d

Plus en détail

FAVORISER LA CROISSANCE, L EMPLOI ET L ACTIVITE

FAVORISER LA CROISSANCE, L EMPLOI ET L ACTIVITE Un ensemble de mesures conçu pour répondre aux préoccupations quotidiennes et aux besoins concrets des TPE et PME afin de : lever les freins à l emploi ; développer l activité ; faciliter la création et

Plus en détail

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Depuis 2012, un ensemble d actions est engagé au service du renforcement

Plus en détail

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Dossier de presse Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Contacts : Service interministériel de la communication des

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

Guide des prestations

Guide des prestations SOMMAIRE Guide des prestations Ensemble, construisons votre développement page 3 Créer, reprendre, une entreprise TRANSMETTRE UNE ENTREPRISE page 4 Connaître votre marché, VOtre territoire FORMER, GÉRER

Plus en détail

Conférence sociale. Table ronde N 5 «Réunir les conditions du redressement productif» Contribution des CCI DE FRANCE. Juillet 2012.

Conférence sociale. Table ronde N 5 «Réunir les conditions du redressement productif» Contribution des CCI DE FRANCE. Juillet 2012. Conférence sociale Table ronde N 5 «Réunir les conditions du redressement productif» Contribution des CCI DE FRANCE Juillet 2012 Page 1 Introduction Si la production va mal en France, c est d abord en

Plus en détail

Réunion des. Observatoires des métiers. Présentation du projet de loi relatif à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale

Réunion des. Observatoires des métiers. Présentation du projet de loi relatif à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale Réunion des Observatoires des métiers Présentation du projet de loi relatif à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale Contexte d élaboration du projet de loi Projet de loi Groupe

Plus en détail

AVIS. sur la stratégie immobilière de la chambre de métiers et de l artisanat de Moselle.

AVIS. sur la stratégie immobilière de la chambre de métiers et de l artisanat de Moselle. 2015-03 Séance du 14 janvier 2015 AVIS sur la stratégie immobilière de la chambre de métiers et de l artisanat de Moselle. Vu le décret n 2011-1388 du 28 octobre 2011 modifiant le décret n 2006-1267 du

Plus en détail

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature 4 AXES STRATEGIQUES Plan de mandature Un projet pour notre territoire 9 ObjECTIFS OPERATIONNELS B âtir un programme au service de l économie dans lequel une large majorité d entre vous se reconnaît est

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

La Maison du Transport :

La Maison du Transport : La Maison du Transport : Lieu d accueil des structures de représentation et services pour les entreprises de transport routier de la Loire Un syndicat professionnel : le cœur de métier FNTR LOIRE, déclinaison

Plus en détail

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Master Management public Spécialité : MANAGEMENT DE LA QUALITE ET GESTION DES SERVICES PUBLICS www.managementpublic.univ-cezanne.fr Marseille :

Plus en détail

BAC+4. Un programme pour développer votre carrière de Manager Commercial. Responsable du Développement Commercial

BAC+4. Un programme pour développer votre carrière de Manager Commercial. Responsable du Développement Commercial FILIÈRE COMMeRCe DIsTRIBuTION MARKeTING et services Un programme pour développer votre carrière de Manager Commercial Responsable du Développement Commercial Titre certifié par l Etat de niveau II - Arrêté

Plus en détail

RESSORT. pour prendre de l élan ou pour rebondir. «La politique ce n est pas l art du possible, mais l art de rendre possible ce qui est nécessaire»

RESSORT. pour prendre de l élan ou pour rebondir. «La politique ce n est pas l art du possible, mais l art de rendre possible ce qui est nécessaire» Regroupement de l Enseignement Supérieur en Soutien Opérationnel à la Revitalisation du Territoire Un RESSORT pour prendre de l élan ou pour rebondir «La politique ce n est pas l art du possible, mais

Plus en détail

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages Dossier de presse juillet 2014 L APPRENTISSAGE, que d avantages Sommaire Introduction : l apprentissage 3 Quelques chiffres 3 Les enjeux 3 Un dispositif plus simple, plus sécurisé, mieux financé 3 1. Pourquoi

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Ministère de l'emploi, de la cohésion sociale et du logement Ministère de la santé et des solidarités

Ministère de l'emploi, de la cohésion sociale et du logement Ministère de la santé et des solidarités 1 Direction générale de l action sociale Sous direction de l animation territoriale et locale Bureau action et synthèse territoriale Personne chargée du dossier : Martine Dhalluin Direction de la recherche,

Plus en détail

Axes de travail et plan d action 2015

Axes de travail et plan d action 2015 19 novembre 2014 Axes de travail et plan d action 2015 SOMMAIRE Introduction... 3 Partager l information sur les métiers, l emploi et la formation professionnelle en LR ; être plus utile et plus accessible...

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire)

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) Sommaire Journée Créer, reprendre une entreprise en Normandie Une journée consacrée à la création, à la reprise

Plus en détail

La stratégie du Groupe BPCE

La stratégie du Groupe BPCE La stratégie du Groupe BPCE 2 edito Groupe BPCE est né en juillet 2009 de la volonté des groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne de construire ensemble le deuxième groupe bancaire en France, un groupe

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Compte Rendu : Assises des filières locales pour la construction durable

Compte Rendu : Assises des filières locales pour la construction durable Compte Rendu : Assises des filières locales pour la construction durable Troyes les 22 et 23 mai 2013 Les 22 et 23 mai derniers se sont tenue à l IUMP de Troyes (10), les premières Assises des filières

Plus en détail

Convention-cadre nationale entre Pôle emploi et UNIFORMATION

Convention-cadre nationale entre Pôle emploi et UNIFORMATION CONVENTION Convention-cadre nationale entre Pôle emploi et UNIFORMATION POUR LE PLACEMENT, LE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES ET L ACCOMPAGNEMENT DES TRANSITIONS PROFESSIONNELLES DES DEMANDEURS D EMPLOI

Plus en détail

Présentation de formations. Fédération des Centres sociaux et Socioculturels de France [FCSF]

Présentation de formations. Fédération des Centres sociaux et Socioculturels de France [FCSF] Présentation de formations sociaux et Socioculturels de France [FCSF] 2014 2 Edito En référence aux valeurs et aux manières d agir de la charte fédérale, la FCSF contribue à la politique de qualification

Plus en détail

Established in Champagne since 1928 CFA. la formation par apprentissage

Established in Champagne since 1928 CFA. la formation par apprentissage Established in Champagne since 1928 CFA la formation par apprentissage sommaire Éditorial...p 3 Définition...p 4 Missions confiées à un apprenti...p 5 Procédure...p 6 Signature du contrat et statut...p

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

L Économie Sociale et Solidaire. en Moselle - 2014

L Économie Sociale et Solidaire. en Moselle - 2014 L Économie Sociale et Solidaire en Moselle - 2014 L économie SOCIALE ET SOLIDAIRE (ESS) Jusqu à la loi du 31 juillet 2014, l économie Sociale et Solidaire se fondait sur les principes fondateurs, édictés

Plus en détail

Simplifiez-vous les RH à international

Simplifiez-vous les RH à international Simplifiez-vous les RH à international VOUS SOUHAITEZ Etudier ou prospecter de nouveaux marchés Construire ou dynamiser un réseau d agents ou distributeurs locaux Créer et mettre en place une structure

Plus en détail

Faisons équipe en 2015!

Faisons équipe en 2015! Faisons équipe en 2015! A U 1 E R S E P T E M B R E 2 0 1 5 U N I F O R M A T I O N D E V I E N T L E P A R T E N A I R E F O R M A T I O N D E S S T R U C T U R E S D É P E N D A N T D E L A B R A N C

Plus en détail

Un outil de progrès pour les PME/PMI Lorraines

Un outil de progrès pour les PME/PMI Lorraines Un outil de progrès pour les PME/PMI Lorraines UN ACCéLéRATEUR DE CROISSANCE UN RÉSEAU DE PROGRÈS EN RÉGION PSL est né en 1997 à l initiative de 4 Grandes Entreprises lorraines soucieuses de contribuer

Plus en détail

LES CENTRES COMMERCIAUX : CHIFFRES CLEFS ET PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT

LES CENTRES COMMERCIAUX : CHIFFRES CLEFS ET PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT LES CENTRES COMMERCIAUX : CHIFFRES CLEFS ET PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT Jean-Michel SILBERSTEIN Délégué Général du CNCC Les chiffres-clefs des centres commerciaux En 2012, selon la définition du CNCC*

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3248 Convention collective nationale IDCC : 1512. PROMOTION IMMOBILIÈRE ACCORD

Plus en détail

LE PACTE NATIONAL POUR LA CROISSANCE, LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI

LE PACTE NATIONAL POUR LA CROISSANCE, LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI LE PACTE NATIONAL POUR LA CROISSANCE, LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI L engagement du gouvernement est total en matière d amélioration de la compétitivité des entreprises et de l emploi. Le Pacte de croissance

Plus en détail

Sur la stratégie immobilière de la chambre de commerce et d industrie de Marseille Provence (CCIMP).

Sur la stratégie immobilière de la chambre de commerce et d industrie de Marseille Provence (CCIMP). 2014-25 Séance du 17 septembre 2014 AVIS Sur la stratégie immobilière de la chambre de commerce et d industrie de Marseille Provence (CCIMP). Vu le décret n 2011-1388 du 28 octobre 2011 modifiant le décret

Plus en détail

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Conférence de presse lundi 22 septembre 2014 à l Hôtel de Région, 1/10 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

Décryptage comprendre pour agir L outplacement au service des mobilités Robert Hayman Septembre 2006 Les Publications du Groupe BPI

Décryptage comprendre pour agir L outplacement au service des mobilités Robert Hayman Septembre 2006 Les Publications du Groupe BPI Décryptage c o m p r e n d r e p o u r a g i r L outplacement au service des mobilités Robert Hayman Septembre 2006 Les Publications du Groupe BPI L outplacement au service des mobilités Voulue ou contrainte,

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

Rapport d activité 2012

Rapport d activité 2012 79% Hommes 53% Indépendants 5% Créer du lien, favoriser les échanges entre entrepreneurs, rompre la solitude des chefs d entreprise, tels sont les enjeux des Réseaux des créateurs BGE : Oxygène. entreprises

Plus en détail

Aéroports Pour vos déplacements et votre export Des infrastructures performantes... 10

Aéroports Pour vos déplacements et votre export Des infrastructures performantes... 10 mode d emploi Appui aux entreprises Sautez le pas! Créez votre entreprise......................... 4 Formation Pensez-y! Une formation pour chacun de vos besoins....... 8 Aéroports Pour vos déplacements

Plus en détail

Quelques éléments d Histoire : de 1945 à nos jours

Quelques éléments d Histoire : de 1945 à nos jours PROJET ASSOCIATIF Quelques éléments d Histoire : de 1945 à nos jours Dans la France des années 1945 1950, le secteur social et sanitaire est marqué par l importance des "œuvres" dont la source est la charité,

Plus en détail

Présentation du BCF Chambre de Commerce et d'industrie de Meurthe-et-Moselle 2 000 participants 3e édition Région Lorraine

Présentation du BCF Chambre de Commerce et d'industrie de Meurthe-et-Moselle 2 000 participants 3e édition Région Lorraine Table des matières Présentation du BCF Le code du BCF BCF en chiffres BCF en images Rétro 2014 Les partenaires 2014 Revue de presse BCF 2015 Publics cibles Outils de communication Devenir partenaire Supports

Plus en détail

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS Edition 2014 SOMMAIRE Editorial de Monsieur le préfet. 1 Le pacte est au service des entreprises et des ménages 2-3

Plus en détail

GESTIONNAIRE DE PAIE Formation intensive à temps plein Titre certifié par l État de niveau III

GESTIONNAIRE DE PAIE Formation intensive à temps plein Titre certifié par l État de niveau III GESTIONNAIRE DE PAIE Formation intensive à temps plein Titre certifié par l État de niveau III Arrêté du 11/01/2012 publié au JO du 19/01/2012 BIENVENUE DANS LE MONDE DES POSSIBLES www.formationcontinue.groupe-igs.fr

Plus en détail

Catalogue du réseau UBIFRANCE et les Missions Economiques

Catalogue du réseau UBIFRANCE et les Missions Economiques Catalogue du réseau UBIFRANCE et les Missions Economiques UBIFRANCE et les Missions Economiques constituent ensemble le réseau public d appui au développement international des entreprises françaises,

Plus en détail

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Axe 1 Objectif Thématique 1 : Renforcer la recherche, le développement technologique et l innovation Investissement prioritaire B : Promotion

Plus en détail

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque PROFESSIONNALISATION, UN ENJEUX NATIONAL, UNE «PRIORITÉ» POUR LES CCI Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque année plus de 160 000 jeunes quittant le système scolaire

Plus en détail

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME création oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6522-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME création oser pour gagner! Que la création porte sur une activité traditionnelle avec un

Plus en détail

Conseil régional de l Ordre des experts-comptables d Alsace 1

Conseil régional de l Ordre des experts-comptables d Alsace 1 l Ordre des experts-comptables d Alsace 1 SOMMAIRE Un Ordre, une vocation p. 03 Des valeurs immuables au service d une profession Engagements sur tous les fronts! p. 05 Au service des entrepreneurs alsaciens

Plus en détail

Focus sur. métiers administratifs et comptables. métiers. les. De quoi parle-t-on? La piste DÉCEMBRE 2014. des

Focus sur. métiers administratifs et comptables. métiers. les. De quoi parle-t-on? La piste DÉCEMBRE 2014. des La piste des métiers Focus sur les métiers administratifs et comptables L es métiers administratifs et comptables représentent environ 20% des emplois de Poitou-Charentes. Ils ne forment pas pour autant

Plus en détail

ACCORD DU 14 NOVEMBRE 2008

ACCORD DU 14 NOVEMBRE 2008 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord national interprofessionnel GESTION PRÉVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPÉTENCES

Plus en détail

CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES FAMILY BUSINESS

CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES FAMILY BUSINESS CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES FAMILY BUSINESS CESA Certificat d enseignement supérieur des affaires Pourquoi choisir un CESA HEC? Destinés aux responsables fonctionnels ou opérationnels

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunions des 12, 17 et 19 juin 2014 Allier

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunions des 12, 17 et 19 juin 2014 Allier Pacte de responsabilité et de solidarité Réunions des 12, 17 et 19 juin 2014 Allier 1 2 Le Pacte : quels bénéficiaires? Les entreprises Toutes les entreprises, quelle que soit leur taille.. Petites et

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME ENTREPRISES, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA FORMATION PROFESSIONNELLE. FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME 1 SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

Les perspectives économiques des différents analystes prévoient une faible croissance du PIB en

Les perspectives économiques des différents analystes prévoient une faible croissance du PIB en Relancer l investissement en France, un impératif pour la croissance. Les perspectives économiques des différents analystes prévoient une faible croissance du PIB en 2015 surement inférieur à 1%. Ce n

Plus en détail

UNE OFFRE D EXPOSANTS. riche et diversifiée

UNE OFFRE D EXPOSANTS. riche et diversifiée UNE OFFRE D EXPOSANTS riche et diversifiée Du 31 mars au 4 avril derniers, INDUSTRIE Paris a transformé le parc des expositions de Paris Nord Villepinte en CAPITALE INDUSTRIELLE. 5 jours de business qui

Plus en détail

Palmarès du concours 2014 des créateurs et repreneurs d entreprise

Palmarès du concours 2014 des créateurs et repreneurs d entreprise Palmarès du concours 2014 des créateurs et repreneurs d entreprise Remise des prix à la Maison des Sports à Tomblaine - Lundi 17 novembre 2014-1/10 Sommaire 1. Le palmarès du concours régional des créateurs

Plus en détail

Découvrez les coulisses de la Relation Client et rencontrez ses ambassadeurs!

Découvrez les coulisses de la Relation Client et rencontrez ses ambassadeurs! Un événement organisé par : COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 10 octobre 2013 Découvrez les coulisses de la Relation Client et rencontrez ses ambassadeurs! 51% des salariés aujourd hui dans les Centres de

Plus en détail

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine La plateforme de propositions de la FNASEPH Le Grenelle de la formation et de l accès à la vie sociale des Jeunes Handicapés Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine De la scolarisation aux

Plus en détail

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

sur la stratégie immobilière de la chambre de commerce et d industrie Tarbes Hautes Pyrénées (CCI THP).

sur la stratégie immobilière de la chambre de commerce et d industrie Tarbes Hautes Pyrénées (CCI THP). 2015-04 Séance du 11 février 2015 AVIS sur la stratégie immobilière de la chambre de commerce et d industrie Tarbes Hautes Pyrénées (CCI THP). Vu le décret n 2011-1388 du 28 octobre 2011 modifiant le décret

Plus en détail

Evaluation et marketing : réinterroger nos politiques publiques autrement que par les compétences

Evaluation et marketing : réinterroger nos politiques publiques autrement que par les compétences Evaluation et marketing : réinterroger nos politiques publiques autrement que par les compétences Atelier n 18 Benoit QUIGNON, Directeur général, Communauté urbaine de Lyon - Grand Lyon Jean-Gabriel MADINIER,

Plus en détail

Groupements d employeurs, compétences en temps partagé, portage salarial : Une forme d emploi novatrice? Club RH 1 octobre 2009

Groupements d employeurs, compétences en temps partagé, portage salarial : Une forme d emploi novatrice? Club RH 1 octobre 2009 Groupements d employeurs, compétences en temps partagé, portage salarial : Une forme d emploi novatrice? Club RH 1 octobre 2009 Le portage salarial Isabelle DEJEAN, AGC Groupe PROMAN - Besançon Qui est

Plus en détail

INAUGURATION. Lundi 26 septembre 2011 Conseil général, Chaumont

INAUGURATION. Lundi 26 septembre 2011 Conseil général, Chaumont INAUGURATION Lundi 26 septembre 2011 Conseil général, Chaumont SOMMAIRE Qu est ce que l ENE?... 2 L engagement haut-marnais... 2 Enjeux et contexte... 3 Ils soutiennent l ENE... 4 Les missions de l ENE...

Plus en détail

2011/2015. La CCI, ICI IL S ENTREPREND NOUVELLE MANDATURE L AVENIR NE SE PRÉDIT PAS AVEC LES ENTREPRISES BRETAGNE AMBITION

2011/2015. La CCI, ICI IL S ENTREPREND NOUVELLE MANDATURE L AVENIR NE SE PRÉDIT PAS AVEC LES ENTREPRISES BRETAGNE AMBITION BRETAGNE AMBITION 2011/2015 NOUVELLE MANDATURE L AVENIR NE SE PRÉDIT PAS IL S ENTREPREND La CCI, ICI AVEC LES ENTREPRISES NOUVELLE ÉQUIPE ÉLUE : UN NOUVEL ÉLAN, UNE AMBITION EMMANUEL THAUNIER Président

Plus en détail

Montpellier Agglomération et le labex Entreprendre remettent les 1ers diplômes universitaires de la formation "Stratégie de Croissance des PME"

Montpellier Agglomération et le labex Entreprendre remettent les 1ers diplômes universitaires de la formation Stratégie de Croissance des PME Mardi 1er octobre 2013 Montpellier Agglomération et le labex Entreprendre remettent les 1ers diplômes universitaires de la formation "Stratégie de Croissance des PME" Les sept chefs d entreprises, au cours

Plus en détail

ORIENTATIONS TERRITORIALES RELATIVES A LA MOBILISATION DES CREDITS D INTERVENTION TERRITORIALISES DU C.N.D.S 2015

ORIENTATIONS TERRITORIALES RELATIVES A LA MOBILISATION DES CREDITS D INTERVENTION TERRITORIALISES DU C.N.D.S 2015 ORIENTATIONS TERRITORIALES RELATIVES A LA MOBILISATION DES CREDITS D INTERVENTION TERRITORIALISES DU C.N.D.S 2015 La note du C.N.D.S. du 9 janvier 2015 précise la mise en application des orientations et

Plus en détail

Préprogramme thématique

Préprogramme thématique Préprogramme thématique Avec plus de 100 conférences et ateliers sur 2 jours, le Salon des Entrepreneurs s impose comme un lieu de formation, d information et d échanges, incontournable pour les créateurs

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME ENTREPRISES, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA FORMATION PROFESSIONNELLE. FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME 1 SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

Pari réussi : le visitorat en hausse de 10% valide l attractivité d une programmation renouvelée, marquée par :

Pari réussi : le visitorat en hausse de 10% valide l attractivité d une programmation renouvelée, marquée par : # COMMUNIQUE DE PRESSE // 18 septembre 2014 BILAN DE LA 8 ème EDITION DU SALON CREER Avec 16 192 participants contre 14 830 en 2013 : le Salon Créer «nouvelle formule» clôture une 8 ème édition sous le

Plus en détail

Inauguration de la Maison Régionale des Entreprises DOSSIER DE PRESSE

Inauguration de la Maison Régionale des Entreprises DOSSIER DE PRESSE Inauguration de la Maison Régionale des Entreprises DOSSIER DE PRESSE 14 novembre 2007 Le contexte La Région Guadeloupe a mis en place son Schéma Régional de Développement Economique (S.R.D.E). Ce schéma

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette DOSSIER DE PRESSE FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette Contact Presse MNRA : Elisabeth MARZAT Tél. : 01 53 21 12 44 06 65 59 61 69 Mail : emarzat@mnra.fr

Plus en détail

LICENCES DROIT, ÉCONOMIE, GESTION PROFESSIONNELLES DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE 2014 >> 2015

LICENCES DROIT, ÉCONOMIE, GESTION PROFESSIONNELLES DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE 2014 >> 2015 LICENCES PROFESSIONNELLES DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE 2014 >> 2015 DROIT, ÉCONOMIE, GESTION CE CATALOGUE VOUS PRÉSENTE L OFFRE DE LICENCES PROFESSIONNELLES DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE DROIT, ÉCONOMIE,

Plus en détail

RESPONSABLE EN GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

RESPONSABLE EN GESTION DES RESSOURCES HUMAINES RESPONSABLE EN GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Titre certifié par l Etat de niveau II - Arrêté du 31/08/2011 publié au JO du 07/09/2011 BIENVENUE DANS LE MONDE DES POSSIBLES LA FORMATION EN GESTION DES

Plus en détail

Pour une réforme structurelle. de la formation professionnelle

Pour une réforme structurelle. de la formation professionnelle Pour une réforme structurelle de la formation professionnelle L accord du 14 décembre 2013 : ce qu il changera, au quotidien, pour les entreprises, les salariés et les demandeurs d emploi 20 13 POUR L

Plus en détail

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Construisons ensemble le nouveau modèle français La crise économique mondiale, d une ampleur sans précédent depuis 80 ans, ralentit la consommation,

Plus en détail

Les mesures en faveur de

Les mesures en faveur de Les mesures en faveur de l attractivité Invest in France La France est une destination de premier ordre pour les investissements directs étrangers. Elle accueille sur son sol plus de 0 000 entreprises

Plus en détail

«Comment développer le partenariat entre associations et entreprises sur le territoire de la métropole Lilloise?»

«Comment développer le partenariat entre associations et entreprises sur le territoire de la métropole Lilloise?» «Comment développer le partenariat entre associations et entreprises sur le territoire de la métropole Lilloise?» UNE EXEMPLE D ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF TRANS-SECTORIEL (CBE Roubaix Tourcoing et CBE Lille

Plus en détail

Fiche d appui pour la mobilisation en faveur du déploiement des emplois d'avenir

Fiche d appui pour la mobilisation en faveur du déploiement des emplois d'avenir Fiche d appui pour la mobilisation en faveur du déploiement des emplois d'avenir Votre forte mobilisation en faveur des emplois d avenir, durant ces derniers mois, a porté ses fruits, le cap des 50 000

Plus en détail

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE L apprentissage dans l enseignement supérieur a pour mission de faciliter l accès à des formations de haut niveau et de permettre à des étudiants de

Plus en détail

Vos clients à l épreuve de la réforme de la formation professionnelle, enjeux et stratégie Vendredi 5 septembre 2014

Vos clients à l épreuve de la réforme de la formation professionnelle, enjeux et stratégie Vendredi 5 septembre 2014 Vos clients à l épreuve de la réforme de la formation professionnelle, enjeux et stratégie Vendredi 5 septembre 2014 @DFCTA 09/2014 Universités d été d été de de l ordre l Ordre des des Experts-Comptables

Plus en détail

N 3 EDITO. Madame, Mademoiselle, Monsieur,

N 3 EDITO. Madame, Mademoiselle, Monsieur, N 3 EDITO Madame, Mademoiselle, Monsieur, Depuis plusieurs années, la Communauté de Communes du Pays de Lamastre assure le portage de l Opération Rurale Collective (O.R.C) qui a pour but d aider les commerçants

Plus en détail

Un nouveau souffle pour l alternance dans le Rhône! DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse de lancement du site www.vip-alternance.

Un nouveau souffle pour l alternance dans le Rhône! DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse de lancement du site www.vip-alternance. Un nouveau souffle pour l alternance dans le Rhône! DOSSIER DE PRESSE Conférence de presse de lancement du site www.vip-alternance.com Jeudi 6 mai 2010 à 9h30 MEDEF Lyon-Rhône 60 avenue Jean Mermoz 69008

Plus en détail

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012 Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres 18 septembre 2012 Sommaire Communiqué de synthèse P. 1 Le projet de regroupement des fonctions support : un projet stratégique P.

Plus en détail

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR DU 02 AU 04 JUIN 2015 LYON EUREXPO FRANCE www.capurba.com AU CŒUR DES VILLES INTELLIGENTES & INNOVANTES Parce que la ville a laissé place à la Smart City, le salon CapUrba propose une réflexion globale

Plus en détail

Dossier de presse. 16 janvier 2015 I. LES MISSIONS DE LA NOUVELLE AGENCE

Dossier de presse. 16 janvier 2015 I. LES MISSIONS DE LA NOUVELLE AGENCE 16 janvier 2015 Dossier de presse I. LES MISSIONS DE LA NOUVELLE AGENCE Les missions respectives actuelles des deux agences, quoique par nature différentes, tendent vers un même objectif : celui de l internationalisation

Plus en détail

GRENOBLE BADMINTON horizon 2016

GRENOBLE BADMINTON horizon 2016 GRENOBLE BADMINTON horizon 2016 page 1/22 Le club en 2012 Les objectifs de l olympiade 2008-2012 avaient été formulés selon six axes et ont été, en grande partie, remplis : Accueillir toutes les formes

Plus en détail

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Le sens de notre action Les questions relatives à l amélioration du cadre de vie et au bien-être des hommes sont des préoccupations sociétales

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Commerce inter entreprises, commerce de gros et commerce international de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017

Plus en détail

100 Jours 100% Gagnants

100 Jours 100% Gagnants 100 Jours 100% Gagnants Charte et guide du parrainage Le Département du Pas-de-Calais se veut porteur d une ambition et de projets pour la jeunesse. Le 17 décembre 2012, il s est donc doté d un Pacte départemental

Plus en détail

CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES ACHATS

CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES ACHATS CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES ACHATS CESA Certificat d enseignement supérieur des affaires Pourquoi choisir un CESA HEC? Destinés aux responsables fonctionnels ou opérationnels

Plus en détail

analyse des risques, évaluation de la performance et conseil en gestion publique

analyse des risques, évaluation de la performance et conseil en gestion publique Le Contrôle général économique et financier (CGEFi): analyse des risques, évaluation de la performance et conseil en gestion publique Relevant des ministres chargés de l économie et des finances, le Contrôle

Plus en détail

Master. 1 - Objectifs de la formation. Débouchés. Management des Organisations du Secteur Sanitaire et Social MASTER MASTER 2

Master. 1 - Objectifs de la formation. Débouchés. Management des Organisations du Secteur Sanitaire et Social MASTER MASTER 2 1 - Objectifs de la formation La formation MOSSS vise à former les cadres managers, au sein d établissements privés ou publics des secteurs sanitaires, sociaux, médico-sociaux ou d organismes d insertion

Plus en détail

LE PÔLE D EXCELLENCE OUTIL DE STRUCTURATION ET DE PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR DU TOURISME EN MARTINIQUE

LE PÔLE D EXCELLENCE OUTIL DE STRUCTURATION ET DE PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR DU TOURISME EN MARTINIQUE LE PÔLE D EXCELLENCE OUTIL DE STRUCTURATION ET DE PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR DU TOURISME EN MARTINIQUE Chantal LAMEYNARDIE Consultante chef de projets RH - Groupe MONPLAISIR Quelles compétences pour

Plus en détail