Commerces, jouons collectif!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Commerces, jouons collectif!"

Transcription

1 Le magazine de la Chambre de Commerce et d Industrie de l Yonne Yonne Éco n 33 janvier 2014 Commerces, jouons collectif! Communauté des Positives Entreprises page 6 Communauté des Positives Entreprises page 8 page 8

2 Maison de l'entreprise - ANIFOP Développez vos compétences avec l alternance 50 formations à votre disposition Pour vos PROJETS D ENTREPRISE faites le choix de l ALTERNANCE Formations en contrat d apprentissage ou en contrat de professionnalisation : CAP BAC BTS Licences Masters Ingénieur Manager d entreprise (niveau I) Communication ME-ANIFOP Photo Alsthom Un réseau de 350 intervenants et experts-métier Plus de 800 jeunes formés chaque année en alternance Maison de l entreprise - ANIFOP 6 route de Monéteau Auxerre

3 EDITO DU PRESIDENT Alain PÉREZ Président de la Chambre de Commerce et d Industrie de l Yonne En ce début d'année, je formule à tous les chefs d'entreprise icaunais mes vœux les plus sincères de bonne santé économique. Ce n'est pas très original, mais cette expression prend cette année une importance toute particulière. En effet, nous constatons que depuis quelque temps, enfin, on prend conscience, à tous les niveaux de l'etat, que ce sont bien, et avant tout, les entreprises que vous dirigez qui créent de la richesse. Chambre de Commerce et d Industrie de l Yonne 26, rue E. Dolet CS Auxerre cedex Directeur de la publication: Alain PÉREZ Rédaction: Tessa CHARVET Publicité: Annie BETRON tél Tirage: exemplaires Dépôt légal: en cours Il est temps, grand temps, et je souhaite de toutes mes forces que les actes succèdent véritablement aux intentions et autres promesses. Le train de la reprise est en marche, partout dans le monde, en Asie, aux Etats-Unis, et même en Europe, nous ne pouvons pas rester sur le quai, car notre pays ne s'en relèverait qu'au prix de plus grands sacrifices encore. C'est pourquoi, je formule le souhait que les réformes structurelles que nos voisins ont su réaliser, soient enfin effectuées dans notre pays. Les entreprises de France ont énormément d'atouts, tout le monde le reconnaît, il faut simplement que nos gouvernants nous permettent de les mettre en valeur. C'est le vœu que je formule pour Crédits Photos: CCI Impression: Chevillon Imprimeur Tél

4 VIE DES DES TERRITOIRES CCI YONNE Foncier économique w w w. y o n n e - f o n c i e r - e c o n o m i q u e. c o m À LOUER g BUREAUX ET LOCAUX COMMERCIAUX Réf Sénonais À VENDRE g LOCAL INDUSTRIEL Réf Auxerrois Localisation : Sens. A proximité du réseau autoroutier A19 -A5 -A6, de la gare SNCF et du centre ville. Descriptif : 180m 2 de bureaux nus ou meublés et locaux commerciaux avec vitrine répartis sur 2 niveaux : - en rdc, un plateau de 100m 2 constitué de 4 bureaux de 15 à 30m 2 - à l étage, 3 bureaux de 13 à 20m 2 Équipements : portier à digicode et interphone, adsl, hall d'accueil de 40m 2 et espace d'attente meublé, espaces "sanitaires" et "vaisselles équipés. Parking de 50 places Localisation : dans la zone artisanale Le Clouzeau, à Ligny-le-Châtel, à proximité de l axe Auxerre/Troyes, proche de la N77. un panorama de 78 terrains disponibles et 177 bâtiments industriels ou tertiaires à la location et/ou en vente À LOUER g LOCAL INDUSTRIEL Réf Sénonais Descriptif : le bâtiment d une surface totale de 1 350m 2 comprend 384m 2 de bureaux, 1 atelier de 300m 2 et un ensemble de 600m 2 avec un bureau de 50m 2 Équipements : climatisation, chauffage au gaz, parking ContaCts Sénonais : Isabelle DUCROCQ Tél Auxerrois : Martine PINTO Tél Localisation : à Sens, dans la zone industrielle des Sablons, à proximité du réseau autoroutier A19 -A5 -A6. Descriptif : sur un terrain de 1800m 2, bâtiment d une surface totale de 750m 2 comprenant 550m 2 d atelier/ stockage, 160m 2 de bureaux et show room de 40m 2 Équipements : 3 portes sectionnelles de 4mx4m en façade; Stationnement de 15 places À LOUER g LOCAL INDUSTRIEL Réf Puisaye Localisation : à Toucy, aux portes de la Puisaye, à proximité de l A77 et l A6, entre Auxerre et Montargis. Descriptif : au sein de l hôtel d entreprises restent disponibles à la location : 1 atelier de 233m 2, 1 box de 214 m 2 et 5 bureaux de 21 à 31m 2 Équipements : salle de réunion (capacité 20 places). Parking. 4

5 VIE DES DES TERRITOIRES Pépinière de l auxerrois Un tremplin pour les entreprises Créée en 2012, la société Attractive Autos est une structure qui propose un large choix de véhicules neufs et d occasions à prix discount. Allant de la citadine, en passant par la berline jusqu à l utilitaire, Attractive Autos a pour devise : «Réactivité et qualité de prestation». D où le choix de développer la structure en quittant la pépinière d entreprises de l Auxerrois pour s installer dans un pôle technique automobile. Dorénavant, Attractive Autos prépare ses véhicules en moins de 72 heures, du passage au contrôle technique jusqu à la livraison du nouveau véhicule. Après une année positive en termes de chiffres et d objectifs, nous avons décidé de quitter la Pépinière pour développer notre activité en proposant une zone d exposition automobile visible. Nous sommes maintenant installés au sein du Pôle Auto-comptoir, à Auxerre. Là, nous sommes entourés de professionnels de l automobile permettant de répondre à nos engagements qualité. La Pépinière a été, pour nous, un véritable tremplin pour développer notre activité. Nous avons pu durant plusieurs mois analyser le marché, évaluer les besoins clients tout en restant à leur écoute.n Toucy Auxerre H ô t e l s & P é p i n i è r e s d e n t r e p r i s e s Sens m 2 de bureaux m 2 d ateliers Tonnerre Avallon Saint-Florentin Louez votre bureau & atelier à partir de 3.60 ht le m 2 Vo t r e c o n t a c t Delphine MESSY Karim Khabouze, dirigeant d Attractive Autos est basé au Pôle Auto-Comptoir, rue du Moulin Président à Auxerre. w w w. y o n n e. c c i. f r teknibat fête sa première année à la Pépinière d'entreprises de l auxerrois! Professionnel passionné par le bâtiment, l'habitat et les défis, Vincent Pourrier a créé la société Teknibat, il y a un peu plus d un an à la Pépinière d entreprises de l Auxerrois.Son objectif, répondre concrètement aux besoins exprimés par nombre de particuliers en matière de confort et de bien être dans l habitat. Plus de la moitié de l activité de l entreprise concerne la rénovation énergétique, l autre est accès sur la décoration et l agencement intérieur. Témoignage. Teknibat ) Je suis un professionnel passionné par l'habitat et le cadre de vie. Menuisier de formation, j'aime relever des défis et trouver des solutions. Pourquoi avoir choisi la pépinière d entreprises de l Auxerrois pour le lancement de votre activité? C'était la solution la plus simple pour démarrer : souplesse du bail, facilités techniques (internet, bureau, courrier, proximité des fournisseurs...). J'y ai découvert aussi, et je ne m'y attendais pas, une véritable équipe qui donne de la cohérence au concept pépinière : un accueil secrétariat hyper dynamique et souriant, qui nous aide à trouver des solutions administratives, assistance pour le courrier, messages téléphoniques... Une présence aussi qui est, quelque part, rassurante lorsque l'on démarre seul son activité. Je pense sincèrement que la qualité humaine et technique de cet accueil ont contribué à la réussite de mon premier exercice 2013.n 5

6 ACTIONS DES DE LA CCI lancement de la Communauté des Positives entreprises Pour faciliter les échanges, la Communauté propose: n une plateforme collaborative dédiée mise en place sur CCI Link n 4 rencontres en mars 17 juin (Événement Business) 18 septembre 18 décembre ContaCt Christine JAN Tél les réseaux d entreprises : Un PUissant levier de développement Créateurs de valeur pour les entreprises et pour les territoires, les réseaux n ont plus à faire la preuve de leur efficacité. Les CCI de Bourgogne ont choisi depuis plusieurs années ce mode d animation collective des entreprises. La communauté des Positives Entreprises a pour ambition de favoriser l augmentation du business des entreprises ayant participé aux rencontres industrielles de Bourgogne, en poursuivant la dynamique créée avant et pendant la manifestation. l échange au service des affaires Les entreprises ont besoin d un lieu d échanges pour rencontrer les décideurs et présenter leurs savoirfaire. La communauté a pour objectif de : n rapprocher les grands donneurs d ordres des entreprises de notrerégion n rendre visible l offre de sous-traitance et de services de l Yonne et la région Bourgogne n être un lieu connu et reconnu en matière d échanges et de rencontres d affaires au coeur de la région. Deux grands donneurs d ordres du département avaient répondu présents à ce premier événement afin de présenter l organisation de leurs activités et leur stratégie achats (modalités de référencement de leurs fournisseurs ) : FMC technologies et HMY. Plus de quarante entrepreneurs sont venus pour le lancement de la Communauté des Positives entreprises organisé, en décembre dernier. ne Parlez PlUs d Hermès metal mais dites HmY FranCe Créée en 1960, la société Hermès Métal est spécialisée dans la fabrication d équipements pour les espaces commerciaux. Face à l évolution des modes de consommation et une pression concurrentielle forte, l entreprise a décidé de définir une nouvelle stratégie de développement commercial ambitieuse adaptée à l évolution de ses marchés. Pour ce faire, la fusion entre la société ARM de Vendôme et d Hermès Métal à Monéteau était indispensable et a donné naissance à HMY France. Cette mutualisation de compétences permettra à l entreprise icaunaise de consolider ses parts de marchés existantes et développer de nouveaux marchés (accueil & espaces services, Drive...). Dans ce contexte, Axelle Cordelier, acheteuse au sein du groupe HMY est venue expliquer aux sous-traitants présents les éléments clés leur permettant d être approchés par l entreprise. Nous avons entièrement revu nos process de fabrication [...]. Nous intégrons de plus en plus la valeur de nos sous-traitants. Nous travaillons en flux tendus, de façon à minimiser les moins-values. Nous exigeons de nous-mêmes de la rigueur et du savoir-faire... et nous étendons ces valeurs vis-à-vis de nos sous-traitants. Le groupe FMC est un équipementier pétrolier et gazier dont le siège est au Texas. Avec ses salariés répartis dans le monde (450 environ à Sens), la société leader dans son domaine d activité est en développement, avec un cahier de commandes bien garni pour 2014 et qui continue à s étoffer grâce aux produits innovants lancés ces dernières années. A ce titre, elle est classée dans les 20 entreprises les plus innovantes au monde devant Apple! FMC est organisée autour de 3 divisions dont : n Subsea Technologies : matériel utilisé au-delà de 100 m de profondeur en mer (FMC détient le record au monde de profondeur, avec 2934 m dans le Golf Mexique). n Surface Technologies : matériel utilisé jusqu à 100 m de profondeur et en surface, dont les têtes de puits, loading systèmes à Sens en fait partie (transfert des fluides). 6

7 ACTIONS DES DE LA CCI la démarche environnementale de votre entreprise Niveau 3 - ISO et/ou EMAS Formaliser un système de management environnemental Niveau 2 Etablir un programme d action environnemental Niveau 1 faire un état des lieux et identifier les actions prioritaires Vous conduisez des actions en faveur du développement durable, mais elle ne sont pas mises en valeur, vos donneurs d ordres vous demandent d être certifié ISO 14001, votre activité n est pas soumise à déclaration mais vous voulez être certain d avoir un «bon «niveau de respect de l environnement Les raisons ne manquent pas pour s intéresser à l environnement mais comment le faire à votre rythme, pour atteindre le niveau que vous souhaitez à des conditions financières préférentielles? Les CCI de Bourgogne lancent l action collective «1.2.3 Environnement». Cette opération est basée sur la norme AFNOR NF X pour la mise en place d un Système de Management Environnemental (SME) en 3 étapes. l accompagnement CCi Les CCI de Bourgogne vous proposent d intégrer le niveau 1 ou le niveau 2/3 selon votre stratégie face aux exigences de la norme. Votre conseiller CCI est à votre disposition pour vous accompagner dans la démarche.. n Le Niveau 1 comprend 3 jours de formation collective dispensés par un bureau d études pour un coût de 1410 nets de taxe imputable au budget formation (coût réel sans le soutien du CRB* à ). Au préalable, un pré-diagnostic environnement de votre entreprise sera effectué par votre conseiller. n Le Niveau 2/3 comprend la visite de positionnement du conseiller CCI ainsi que 5 jours de formation collective pour un coût de nets de taxe imputable au budget formation (coût réel sans le soutien du CRB* à ) À ces journées collectives, s ajoute un suivi individuel de 3,5 jours pour le niveau 1 et de 6 jours pour le niveau 2/3 effectué par un bureau d études choisi par l entreprise. Ces jours sont financés à hauteur de 50 % par le CRB*. CRB* = Conseil régional de Bourgogne ContaCt Gilles NOGARET Tél Hausse de la tva à 10 % : marge ou crève! Les CCI Yonne & Nièvre ont organisé en visio-conférence le 20 novembre dernier une conférence-débat sur l augmentation des taux de TVA au 1 er janvier Sujet crucial pour l avenir des entreprises, les professionnels doivent se demander comment procéder pour supporter l augmentation du taux réduit de TVA de 5,5 % à 7 %, et du taux normal de 19,6 % à 20%. Pour Christopher Terleski, consultant en hôtellerie-restauration venu donner quelques conseils de gestions aux restaurateurs, une chose est certaine : ne rien faire, c est mettre son entreprise en péril. L augmentation de la TVA, comme toute augmentation de fiscalité, est un véritable challenge pour l entreprise. Selon lui, quatre axes (Les «4P») peuvent permettre de protéger la rentabilité de l entreprise et l emploi : le 27 janvier, marge ou crève! n Le prix : cela signifie une augmentation pure et simple des tarifs pour le consommateur. n La performance : les hôteliers et restaurateurs peuvent essayer d optimiser leur gestion. n Le produit : ils peuvent également adapter leur produit en changeant par exemple de plat pour que ce dernier soit à moindre coût. n La promotion. Dans ce cas, l entreprise doit accroître sa visibilité en renforçant sa communication. Pour Christopher Terleski, comme chaque entreprise est différente, les solutions doivent s adapter à ses capacités Et de conclure qu un mauvais produit sera toujours trop cher pour le client : Alors ne faites plus que du bon! Pour les professionnels qui n ont pu être présents lors de cette viso-conférence, une journée de formation «Marge ou crève» est proposée le 27 janvier prochain. Elle s adresse aux créateurs et repreneurs, exploitants et investisseurs, employés de cuisine et de salle ayant une responsabilité d encadrement, employés de cuisine et de salle ayant un poste d exécutant dans le domaine des C.H.R. La formation a pour objectifs d identifier les éléments constitutifs, les facteurs destructeurs et les facteurs contributeurs à l amélioration des marges afin de concevoir une stratégie cohérente et des procédures destinées à favoriser l amélioration de celles-ci. L'intervenant Christopher TERLESKI : Diplômé en management hôtelier de la Polytechnique d Oxford, ancien hôtelier restaurateur en France et en Grande Bretagne, spécialisé dans la formation en management quotidien dans le domaine CHR et dans la gestion de l entreprise. ContaCt Carole DESCAUDIN Tél

8 ACTIONS DES DE LA CCI agenda 2014, année de l innovation avec les CCi n Rencontres Innovation 28 janvier 2014 Comment les objets connectés vont transformer notre quotidien? intervenant : Captronic n Permanences Innovation 20 février 17 avril 19 juin Réunies en assemblée générale en décembre dernier, les CCI de France ont confirmé leur souhait de faire de «2014 l Année de l Innovation». Face à la montée en puissance des pays émergents, les CCI sont convaincues que le salut des entreprises françaises est largement conditionné par leur aptitude à se situer dans leur environnement concurrentiel, à comprendre l évolution des besoins de leurs clients, à identifier les attentes particulières de certains segments de marché, à intégrer l état de l art des connaissances et à déceler,derrière tout cela, autant de pistes d innovations. L'initiative "2014, Année de l'innovation" s inscrit pleinement dans les orientations stratégiques du réseau des CCI et dans la politique et les priorités du gouvernement qui a placé l'innovation au cœur de ses préoccupations (Banque Publique d Investissement, Commission "Innovation 2030", pérennisation du CIR, projets de la Nouvelle France Industrielle", création d'une filière Silver Economie,...) l'innovation PoUr tous A travers ce slogan, le réseau des CCI entend démontrer que : n l'innovation est protéiforme et ne peut se réduire à la seule dimension techonologique n l'innovation s'adresse à tous,quel que soit sa taille (TPE, PME, ETI ou grands groupes) et son secteur (commerce, servivce, industrie, tourisme) n il est possible d'accompagner un très grand nombre d'entreprises sur le chemin de l'innovation, y compris dans des secteurs non réputés créatifs et innovants. ContaCt Patrick COTTIN Tél Financer leurs études, c'est former vos collaborateurs de demain Instaurée il y a près d un siècle, la taxe d apprentissage est versée par les entreprises pour financer le développement de l'enseignement technologique et professionnel ainsi que l'apprentissage. A verser avant le 1 er mars de chaque année, cette taxe est le seul impôt pour lequel l entreprise peut choisir son affectation. Entrepreneur de l Yonne, vous avez tout intérêt à privilégier une école et/ou un organisme de formation local. Pourquoi? Parce que les étudiants d aujourd hui seront vos collaborateurs de demain. Côté apprentissage... En finançant les CFA (Centres de Formation des Apprentis), vous offrez aux jeunes un itinéraire concret pour acquérir à la fois connaissance théorique et aptitude pratique pour maîtriser un métier, pour comprendre l'entreprise, acquérir les savoir-faire indispensables et ainsi accroître leurs aptitudes à être plus rapidement intégrés dans les entreprises, dans votre entreprise. Côté écoles... Financer un organisme de formation local, c est s assurer d un retour sur investissement. Exemple. L Ecole de Gestion de Commerce de Bourgogne (EGC) répond à la volonté de mettre en adéquation la formation aux besoins des entreprises. In fine, le jeune détient une solide formation et l entreprise dispose d un collaborateur forgé à son esprit, avec de nombreux savoir-faire. Côté PratiqUe... Pour vous faire gagner du temps, la CCI Yonne propose de vous simplifier la taxe face à la complexité de la réglementation. Organisme collecteur agréé, elle vous conseille et gère votre dossier. Elle est habilitée à : percevoir la totalité de la taxe d'apprentissage ; vous conseiller et vous aider à établir votre déclaration ; vérifier votre déclaration au regard de la règlementation en vigueur ; respecter vos souhaits pour les affectations aux établissements scolaires ; établir le reçu libératoire, qui est le seul document attestant de l'exécution de votre obligation en cas de contrôle de l'administration fiscale ; transmettre les fonds à la CCIR de Bourgogne qui effectue les reversements personnalisés aux établissements scolaires. n ContaCt Elodie ROY Tél

9 VIE DES DOSSIER Commerces : l union fait la force! Après l ère de la consommation de masse, les achats sont aujourd hui beaucoup plus rationnels, mesurés et éthiques. Une tendance née de la crise, confirmée par l étude menée par le CREDOC au niveau national. Un des éléments les plus visibles de l environnement du consommateur est l évolution de son pouvoir d achat accusant une baisse pour la 3 e année consécutive. La consommation étant la variable d ajustement des ménages pour faire face à la crise économique, l heure est au «consommer moins pour consommer mieux". La spectaculaire évolution des modes d achat implique de nouvelles stratégies et pratiques commerciales. Tour d horizon repères en CHiFFres le CommerCe en FranCe représente : n 11 % du PIB avec un chiffre d affaires de 1313 Mds ; n 22 % des entreprises ( ) avec plus de 3 millions de salariés soit 22 % des emplois du secteur marchand, hors agriculture. L emploi non salarié est estimé à personnes. le CommerCe icaunais dans l emploi Privé Répartition des salariés icaunais Commerce 32% le secteur du commerce représente dans l Yonne salariés pour établissements ( commerces de détail ) l offre commerciale 12 commerces pour 1000 habitants (contre 10,5 en Bourgogne). L Yonne fait partie des départements français concentrant le plus grand nombre de commerces de détail par habitant. 275 grandes et moyennes surfaces soit m 2 de surface de vente cumulée. L'Yonne compte 17 hypermarchés (plus de 2500 m 2 ), 6 Drive-In alimentaires, et des Drive qui se développent (PointP, Bricoman...) en 4 ans, la surface commerciale a augmenté de +20% De 2009 à 2012, m 2 de surface de vente ont été autorisées par la commission départementale d aménagement commercial (CDAC). 53% de la surface autorisée concernait le Sénonais et 37% l Auxerrois. Répartition des entreprises icaunaises Commerce 38% Source CCI Yonne la consommation dans l Yonne 1,6mds = Poids du commerce icaunais (1/5 e du marché bourguignon). Auxerre et Sens sont les 4 e et 6 e pôles commerciaux de la région. 73% des dépenses sont effectuées en grandes et moyennes surfaces. Les dépenses en culture-loisirs et équipement de la personne sont plus faibles que pour un ménage français type. 13% des dépenses alimentaires et 25 % des dépenses alimentaires sont réalisées dans le commerce traditionnel. 56% des dépenses alimentaires se font sur les secteurs d Auxerre et de Sens. Source CCI Yonne 9

10 VIE DES DOSSIER qui sont les consommateurs d aujourd hui? l alimentaire, variable d ajustement dans le budget des consommateurs les seniors, nouvelle Catégorie de ConsommateUrs à séduire En plein papy-boom, les seniors sont une clientèle exigeante, qui réclame un commerce de qualité, de l accueil et du conseil. Ils ont davantage de temps pour effectuer leurs achats, et pour une partie d entre eux, bénéficient de revenus supérieurs à la moyenne nationale. Certains d entre eux disposent d une mobilité réduite propice au commerce de proximité. FOCUS Vival à Vézelay Dans son épicerie de Vézelay, Elbachir Boujarfaoui reste très attentif à sa clientèle. Ouvert quasiment 7 jours sur 7, il n hésite pas à livrer à domicile, de façon totalement informelle sa clientèle de personnes âgées. Source CREDOC GMS* Commerces traditionnels achats alimentaires GMS* : Grandes et moyennes surfaces 17.8% Le commerce alimentaire connaît de profondes mutations : remise en question du modèle de consommation de masse, multiplication des formats de distribution de proximité, développement des ventes via Internet et les drives. Les distributeurs redoublent d efforts pour attirer les consommateurs dont les dépenses alimentaires sont devenues une variable d ajustement dans leur budget. D après l étude comparative du Crédoc entre 2005 et 2012, le constat est le suivant. Les hypers et supermarchés restent les circuits les plus fréquentés mais les consommateurs diversifient leur parcours d achat. Ils se rendent moins souvent dans chaque circuit mais fréquentent un plus grand nombre de formats de distribution. Par ailleurs, l attention portée au prix se renforce nettement et la demande en faveur d une offre de proximité progresse. Plus que jamais, le secteur de la distribution doit revisiter ses modèles de vente et de marketing et faire preuve d innovation. A l image du fleurissement des drive et du e-commerce. 64.5% e-commerce Source CREDOC 32,7 millions de cyberacheteurs Ca = 45 mds France = 6 e rang mondial les Familles recomposées Le nombre de familles monoparentales et de célibataires ne cesse de croître. Ce phénomène a un impact positif sur la consommation de biens d équipements, d énergie, de transport, de télécommunication, de loisirs Le travail féminin entraîne une nouvelle demande de services comme la restauration hors-foyers, l aide et livraisons à domiciles. Il a également fortement développé les achats sur le trajet domicile-travail, l élargissement des horaires d ouverture des commerces et la propension à commander en ligne. les rurbains ou navetteurs Ce sont ces actifs qui travaillent à la ville et habitent à la campagne. Avec les mêmes exigences que la population urbaine, elle attend en zone rurale et périurbaine, un commerce sophistiqué. FOCUS Avec Bi1,Schiever lance un concept de distribution novateur axé sur la qualité et la proximité client Avec un 1 er test effectué dans un ex-atac en Savoie, le groupe Schiever (affilié à Auchan) lance une nouvelle enseigne de supermarchés baptisée Bi1 (prononcer «bien»). Ce concept, créé en 2011, valorise les filières qualité ainsi que les produits locaux. D autres magasins «pilote» devraient ouvrir en 2014, près de Troyes et d Auxerre, sur des surfaces inférieures à 2000m 2. Bi1 se positionne comme une enseigne de proximité, proposant des produits qualitativement et gustativement supérieurs et toujours à bas prix. L aspect qualitatif et sain des produits est assuré par une provenance majoritairement locale et des assortiments élaborés par un nutritionniste. Une attention particulière est également portée à l accueil client avec des points d informations sur les produits en tête de linéaire, des bornes de parole client permettant de recueillir avis et suggestions. (source : LSA) 10

11 VIE DES DOSSIER Source Observatoire Cetelem / OBSOCO 2012 Part des Français ayant recours aux drive 11 % 25 % en Drive en France en 2013 achats de produits d occasion via internet nouvelles tendances diversification ethnique Elle génère la création de commerces, essentiellement en centre-ville. Si les boucheries halal, les épiceries maghrébines, les traiteurs et épiceries asiatiques répondent à une demande de personnes issues de l immigration, elles satisfont une part croissante de consommateurs à la recherche de produits exotiques. Dans leur sillage apparaissent aujourd hui des librairies anglophones, des magasins de cosmétiques pour les populations subsahariennes FOCUS BEST OIL 89, le garage mobile Si tu ne viens pas chez le garagiste, le garagiste ira à toi! C est par cette maxime que l on pourrait résumer l activité de Frédéric Boursin, de Sainte-Vertu dans le Tonnerrois. BEST'OIL 89, appartenant au réseau BEST'OIL, sous licence de marque propose 3 domaines d'activité pour les professionnels et particuliers: pneus, entretien et nettoyage écologique Frédéric Boursin intervient, avec son camion aménagé, à domicile ou sur le parc entreprise. L objectif consiste à proposer une prestation performante, de qualité et à tarif compétitif. FOCUS Orientaldiscount.net Basé Villeneuve-les-Genets, près de Saint-Fargeau, Christelle et Morad Rebai ont créé leur société de vente en ligne de costumes et d accessoires liés à la danse orientale. Proposant plus de 4000 articles à prix discount, les deux dirigeants vendent plus de produits à l année et leur activité connaît une progression à deux chiffres. Partenaire 2014 de Cairo by Night organisé à La Cigale à Paris, les deux anciens parisiens se trouvent sur un marché de niche où ils font merveille! en quête de sens et de Consommation responsable Durant les 30 glorieuses, la consommation n a cessé de croître à mesure que les revenus augmentaient. Période révolue, ce sont désormais les achats propres à améliorer l image de soi qui s accentuent. Ainsi la reliance (recherche du lien social), la recherche de sens (importance des produits de marque, labellisation ou encore s inscrivant dans une démarche de développement durable, responsable ou éthique), l achat FOCUS Le restaurant Le Vaudésir : la cuisine se fait en cuisine! malin ou encore le Do it Yourself (fait maison) prennent de l ampleur. Ces nouvelles habitudes d achats, associées à la toute relative prise de conscience écologique, se traduisent par un regain d intérêt pour les produits locaux, le made in France, le made in Yonne. Car ce qui est géographiquement proche véhicule une image rassurante alors que ce qui est loin devient porteur de crainte. Le fait maison rassure, d où le succès actuel des marchés, par exemple.n «Ici, la cuisine se fait en cuisine.», telle est la devise de la restauratrice Cécile Riotte-Jeanne du restaurant Le Vaudésir, à Avallon. Les derniers scandales alimentaires aidant, la tendance à vouloir savoir ce que l on a dans son assiette a le vent en poupe. Cela rentre totalement dans la philosophie de la chef-restauratrice, originaire de Noyers sur Serein qui ne se fournit qu auprès des fournisseurs locaux pour préparer ses plats en cuisine. Résultats : Le Vaudésir a obtenu l appellation Restaurants de qualité, appellation défendant le métier d artisans restaurateurs et récompensant la qualité culinaire, la qualité des produits et la transparence de leurs origines. Ce label est décerné par le Collège culinaire de France, fondé par une quinzaine de grands chefs français, dont Alain Ducasse, Paul Bocuse ou encore Joël Robuchon. 11

12 VIE DES DOSSIER marc mandray vice-président Commerce de la CCi Jouons collectif! La Soirée Passion Commerce, a réuni près de 200 professionnels du commerce, au Silex d Auxerre. Indépendants, franchisés, unions commerciales, non sédentaires... Tous, dans un ton résolument optimiste, ont cité des exemples de réussites collectives. Le client aspire aujourd hui à consommer autrement. Il a d autres envies, d autres ambitions et adopte de nouvelles habitudes d achat. En perte de repères, il se réfugie dans les valeurs sûres ou se tourne vers de nouveaux médias pour consommer. Consciente de ces enjeux et désireuse de soutenir le développement des commerces, la CCI Yonne prône le slogan «L union fait la force». «La prise de conscience, aujourd hui généralisée et largement portée par les politiques, de l importance des commerces et services dans la vie économique et sociale des territoires, est la source de multiples initiatives. Parmi ces dernières est née l opération «Passion Commerce», manifestation initiée il y a 3 ans par CCI France, et le CEFAC (Centre d Etude et de Formation des Assistants techniques du Commerce). Organisée en décembre 2013 pour la 3 e année consécutive, la soirée Passion Commerce avait pour but de valoriser les dynamiques collectives et les iniatives innovantes. L animateur, Bertrand Gauthier du CEFAC*, a démontré en chiffres et en images quelques réalités sur les changements de consommation. Le client d aujourd hui n est plus le même qu hier. Inutile de revenir en arrière ou de faire la politique de l autruche, il est impératif que chaque commerçant adapte son offre s il veut survivre. Le commerce de proximité ne peut se développer que collectivement, par la mutualisation des bonnes pratiques et le désir de progresser ensemble afin de renforcer l attractivité d un quartier, d un bourg ou d un centre-ville. Consciente de ces enjeux et désireuse de soutenir le développement du commerce au sens large, la CCI est à vos côtés, rappelle Marc Mandray, vice-président Commerce de la CCI Yonne. les prestations collectives du service Commerce de la CCi Yonne Redynamisation des commerces de centre ville n Aide au montage de dossier FISAC (cf.p14 Tonnerre en ville) Réunions d informations thématiques sur l ensemble du département tout au long de l année n Sécurité des commerçants n Accessibilités pour tous Mise en réseau et animation n Club des unions commerciales n Association des marchés non sédentaires Ateliers numériques n Utilisation des TIC pour développer la notoriété, l image, la prospection et la fidélisation clients Rendez-vous annuels thématiques n Soirée Passion commerce n Soirée Transcommerce/ ContaCt Transartisanat Joseph KEMLIN Tél CEFAC*: Centre d Études et de Formation des Assistants Techniques du Commerce des Services et du Tourisme

13 VIE DES DOSSIER quand les commerçants s unissent dans l Yonne... les marchés de l Yonne l association des commerçants non sédentaires Créée en avril dernier, l association «les marchés de l Yonne» oeuvre pour favoriser l activité, le développement et la promotion des marchés de l Yonne. La première opération menée par cette association fut «les marchés de printemps sont en fête» sur les marchés d Auxerre, Joigny, Migennes, Toucy et Sens. Cette manifestation commune a permis d organiser simultanément pour la première fois une animation sur 5 marchés du département. le PrinCiPe Chaque marché a fait sa propre animation, en gardant son fonctionnement, sa dotation et son identité, mais tous ont fait leurs animations à la même date. Le but étant de mutualiser les outils et de mettre en place une campagne de communication commune (espaces publicitaires, flyers, affichettes ont été réalisés pour l ensemble du département permettant de renforcer l impact) de lots ont été gagnés (un quad, tv plasma, tablettes numériques, planchas, bons d achats...). Fort de ces succès, l association réitèrera ces actions pour 2014.n Fontaines des Clairions d auxerre Une union de commerçants au cœur de la galerie marchande 52 enseignes sont regroupées sur les m 2 des Fontaines des Clairions d Auxerre. Regroupées dans la galerie inaugurée en novembre 2011, les enseignes présentes travaillent en véritable union commerciale. Pour cela, elles adhérent à un fonds marketing dont les actions sont réparties pour moitié pour l animation de la galerie, le restant pour la communication. Ce fonds marketing est organisé et géré par Cécile QUENTIN (au 1er plan sur la photo), directrice du centre commercial. Comme elle aime le rappeler, son rôle est de défricher et suggérer. Aux 6 commerçants représentant l ensemble des adhérents de la galerie de disposer et donc de décider! De façon pratique, Cécile Quentin les réunit plusieurs fois par an pour leur donner une analyse quantitative (trafic de visiteurs) et qualitative (retour sur les diverses animations organisées) du site. De là, elle propose des animations et actions de communication pour l année suivante. Ainsi, côté animation, 2014 aura pour fil rouge le Rêve. Aux vacances de février, la galerie accueillera Monsieur Ballon avec des spectacles tous les après-midis. A Pâques, ce sera l organisation de défilés et l élection de Miss Fontaines des Clairions, future égérie du Centre Côté communication, illustration récente de cette volonté d actions partagées: la galerie marchande et certaines enseignes voisines du pôle commercial des Clairions ont mutualisé leur communication sur les ouvertures des magasins les dimanches de décembre. Outre une substantielle économie d échelle en matière d achats d espaces publicitaires, les résultats en termes de visiteurs ont été très satisfaisants. Nul doute, les Fontaines des Clairions sont une rue commerçante à part entière, certes excentrée mais avec les mêmes préoccupations que le centre-ville. L union faisant la force, des synergies plus fortes entre les deux pôles commerciaux sont largement envisageables pour faire d Auxerre une ville au commerce dynamique n 13

14 VIE DES DOSSIER tonnerre en ville, l union économique du tonnerrois 14 L union commerciale de Tonnerre a largement évolué depuis son origine. Groupement économique, intégrant tous les types de professions, commerce, artisanat, vignerons, auto-entrepreneurs... Tonnerre en Ville possède sa charte graphique, son site internet pour se positionner comme l union économique du Tonnerrois. L association a également un mode de fonctionnement novateur : elle fonctionne avec une direction collégiale et quatre commissions (communication, FISAC, animation et conseil). FisaC : Fonds d intervention PoUr les services,l artisanat et le CommerCe Les collectivités locales disposent d un instrument privilégié pour préserver, développer un tissu d entreprise de proximité, assurer une diversité commerciale et rééquilibrer l offre marchande sur un territoire, le Fonds d Intervention pour les Services, l Artisanat et le Commerce. Cet outil d accompagnement de l Etat permet de réaliser des investissements (rénovation de halles de marchés, aménagement de rues commerçantes...), de recruter un manager de centre-ville pour créer des animations commerciales, des actions de communication... Les clefs du succès d un FISAC reposent sur une dynamique assurée par 3 acteurs : la commune, l association de commerçants, représentative, l expertise des consulaires. Aujourd hui, la 2 e tranche FISAC a été engagée sans financement. quelques résultats issus du FisaC La charte qualité Dans le cadre de la 1 re tranche du FISAC, plusieurs actions ont été menées pour rendre le territoire plus attractif, en donnant une image positive. La charte qualité nationale en fait partie. 6 commerçants ont été évalués sur 73 points et récompensés pour la qualité de leur accueil. Chèques cadeaux Derniers en date, en décembre dernier, les commerçants adhérant à Tonnerre en ville ont fait gagner des chèques cadeaux à leurs la CCi vous aide et vous conseille au quotidien n Conseils personnalisés Vous avez une question sur le renouvellement d un bail commercial, une augmentation de loyer, une réglementation commerciale : soldes, liquidation de stock, un délai de conservation des documents commerciaux... la CCI vous apporte les réponses ou vous met en relation avec les organismes qui pourront vous accompagner.. n Études de marché Vous souhaitez une estimation de votre marché potentiel, de votre zone de chalandise, la CCI vous aide et propose les résultats d une étude sur les habitudes de consommation des Bourguignons. n Aides financières La subvention délivrée par le FISAC vient en aide aux projets individuels menés par des entreprises dans des villes de moins de habitants. L'aide porte sur : les dépenses d'investissement relatives à la modernisation et à la sécurisation des entreprises, l'acquisition de matériel professionnel, les travaux d'aménagement favorisant l'accessibilité aux personnes handicapées et aux personnes à mobilité réduite. clients pour un montant total de Toujours appréciés, ces chèques cadeaux stimulent l achat local. Exemple d animations : des tickets à gratter Toujours pendant la période de Noël, un jeu parcours a été mis en place pour lequel différents indices ont été disséminés dans les vitrines des commerces de la ville. La prochaine étape d animation commerciale sera sans doute la carte de fidélité électronique qui permettra aux clients de cumuler des points et donc de récompenser les clients fidèles.n Le site internet de Tonnerre en Ville se présente comme une galerie marchande. n Agrandissement / installation La CCI vous apporte son aide et ses conseils pour le montage du dossier que vous devrez soumettre à l approbation de la Commission Départementale d Aménagement Commercial avant la délivrance du permis de construire si votre projet porte sur une création ou extension de plus de 1000 m². n Achat ou vente de commerce La CCI adhère au dispositif Transcommerce-Transartisanat qui intègre l ensemble du processus d aide à la transmission/reprise des entreprises artisanales, commerciales, hôtelières et de services. n Plateforme de promotion Resa-Yonne La CCI en partenariat avec les UDOTSI et l'adt a mis en place une plateforme de réservation hôtellière au service des professionnels du tourisme de l'yonne. n Formation commerciale Vous êtes une grande ou moyenne surface à pré-dominance alimentaire, Pôle Emploi, en partenariat avec la CCI, vous propose de former vos futurs employés de commerce pour adapter leurs compétences à vos besoins. ContaCt Véronique GUET Tél

15 Etre à vos côtés pour vous créer des perspectives Nos agences dans l Yonne rance.fr Création / Reprise Conseil Conseil économique Expertise comptable Conseil fiscal Conseil Juridique Services aux employeurs AGC A Yonne, Inscrite à l Ordre Régional des experts comptables de Bourgogne Franche Comté JOIGNY J TOUCY ST-CLEMENT C T ST-FARGEAU AU CERFRANCE, c est bien plus que de la comptabilité, c est du conseil TONNERRE E CHABLIS C AUXERRE A RE AVALLON A ALLO

16 PORTRAITDES AU TRAIT Pépinières naudet... six générations dans l air du temps Que de chemin parcouru depuis 1876! Les Pépinières NAUDET ne présentent plus la même physionomie qu à leurs lointains débuts. Elles ont suivi inexorablement le processus logique de la modernité et de la diversification de leurs activités. A l heure actuelle, l entreprise aux 17 M de CA se positionne dans la production de végétaux destinés aux secteurs de la forêt, du paysage et de la biomasse. Sans omettre l aspect sylviculture à travers l élevage des sapins de Noël, une tradition séculaire qui offre de sérieux avantages financiers en période hivernale. C est précisément ce sapin de Noël qui constitue un axe de développement et d innovation fort judicieux que le jeune stratège de l entreprise, Pierre NAUDET, a souhaité initier dès octobre 2012 en accord avec les deux dirigeants de la structure familiale, Vincent et Frédéric NAUDET. «my little sapin» : Un CoUP de génie avant les Fêtes! Afin d anticiper l importante rotation imputable à l acheminement de l arbre chéri des consommateurs français et européens, l entreprise bourguignonne a adapté la commercialisation d une offre novatrice destinée à la vente en ligne. Le grossiste y a trouvé l heureuse opportunité de promouvoir un nouveau concept marketing : le mini-sapin de Noël d une hauteur n excédant pas les 50 cm à poser à l accueil d un établissement ouvert au public. Un brainstorming fructueux donnait alors naissance à l identité de ce concept et à sa référence officielle sur la toile : «My Little Sapin». Pour un coup d essai, ce fut un coup de maître! Membre de la Jeune Chambre Economique d Auxerre depuis plusieurs mois, Pierre NAUDET possède à 29 ans la maturité d un spécialiste de la stratégie et du développement. Second fils de Vincent NAUDET, il a rejoint l entreprise dès 2010 au sortir de son cursus estudiantin lui ayant permis de décrocher un diplôme de management à l Ecole supérieure de Commerce de Marseille. Aujourd hui, il a en charge la gestion de tous les projets de développement du groupe familial, notamment ceux aux vertus environnementales de la compensation carbone et ceux inhérents à l essor de l entreprise à l international. Sportif accompli, Pierre NAUDET devrait faire équipe d ici quelques années avec l un de ses cousins, Martin, exerçant à l heure actuelle son savoir-faire de gestionnaire au sein du groupe VINCI Au terme de la 1 re année de vente, plus de mille arbustes décoratifs ont été vendus. Ciblés pour les professionnels, les particuliers s y sont également intéressés. Faisant germer l idée de développer pour les années suivantes une véritable structure logistique qui faciliterait ces échanges réussis entre les consommateurs internautes et l entreprise productrice des résineux modèles réduits. «Notre objectif porte sur l incitation active à commander sur le site en ligne, explique Pierre NAUDET, et de décliner un service d enlèvement des arbres à récupérer selon une formule «drive» en pépinières. L avantage à notre niveau se situerait en terme de gain de temps à réaliser et dans le fait que nous n exprimons pas le besoin de posséder des entités purement commerciales sur nos sites de production». le e-commerce à l origine de Partenariats CollaBoratiFs Les Pépinières NAUDET, ce sont quatre unités de production permettant 300 ha de cultures réparties sur les départements de la Gironde, des Bouches du Rhône, de la Saône et Loire et sur le territoire de l Yonne grâce au site de Lordonnois. L optimisation de la vente en ligne ne concerne pas uniquement le fameux sapin miniature. Elle s articule aussi vers des produits plus traditionnels (un total de 300 références distinctes) comme les jeunes plants forestiers, servant à l amélioration des paysages. Cela induit une autre conséquence au niveau économique : le rapprochement collaboratif avec des partenaires industriels et logistiques. Le transporteur EXAPACK intervient sur l aspect messagerie, facilitant l expédition des colis sous un délai de 48 heures à quatre jours selon les distances. La vente en ligne favorise également la promotion des Pépinières NAUDET à l international. L Allemagne, l Espagne, le Portugal, voire la Grèce, y recensent déjà de nombreux clients. Quant à la société icaunaise, ONDUL YONNE, elle a proposé ses services dans le cadre d un packaging performant pour renforcer la commercialisation des mini-sapins décoratifs. «Ce sont des atouts appréciables à la vente, concède le jeune responsable du développement stratégique de la société, nous avons croulé sous les expéditions de nos petits sapins au cours des trois dernières semaines précédant Noël!». Pour l heure et par manque de recul, il est encore trop tôt avant de dégager des enseignements très significatifs de la vente en ligne. Néanmoins, la première année d exploitation de la jeune boutique de e-commerce semble conforter les choix de Pierre NAU- DET. L avenir de l entreprise ne pourra se passer de cet outil dans l air du temps n 16

17 VIE DESES ENTREPRISES villeneuve/yonne matrex se développe en afrique MATREX, société de 60 personnes basée à Villeneuve sur Yonne, vient de décrocher une belle affaire : la conception, la réalisation et l installation de l ensemble du traitement bagages du nouvel aéroport de Port Gentil au Gabon. Cette commande correspond à plusieurs mois d activité pour la PME en Elle vient aussi confirmer le succès du virage stratégique pris par l entreprise depuis sa reprise en 2010 par Marc Lieutaud. Ce succès à l export et l élargissement du rayon d action de cette PME dans le domaine aéroportuaire pour lequel elle officie depuis plus de 20 ans n est pas son premier succès. En effet, MATREX a déjà réalisé depuis 2 ans plusieurs projets aéroportuaires en Afrique avec la réalisation au début de l année 2013 de l ensemble du traitement bagage du nouvel aéroport de Constantine en Algérie (3 e aéroport du pays). Ce projet comportait la réalisation et l installation de 18 banques d enregistrement et l ensemble des convoyeurs pour le traitement sécurité et le tri des bagages. S y ajoutait la fourniture de 3 carrousels à bagages pour les arrivées. La mise en service a eu lieu le 4 juillet 2013 et l exploitant public a confirmé sa satisfaction en attribuant à MATREX le projet de réhabilitation de l aéroport de Jijel (ville côtière située à 150 km au nord de Constantine) qui est déjà en cours d installation. Ce virage à l international a aussi pour vertu d impliquer tous les salariés de l entreprise sur le haut niveau de qualité exigé par les clients étrangers. MATREX ne compte pas s arrêter là et espère capitaliser sur ses succès pour se développer dans le monde entier. n méré Prix entreprises & environnement pour operenvi, primé au salon Pollutec Chaque année en France, 2 millions de tonnes de déchets d'éléments d'ameublement finissent leur vie en enfouissement. Une aberration environnementale à laquelle OperEnvi répond par une solution innovante, primée en décembre dernier par le Ministère du développement durable. en bref... nitry CaP vital sante poursuit son développement Le groupe Cap Vital Santé, leader national dans le domaine de la distribution de produits médicaux et paramédicaux ouvrira un nouveau point de vente en Seine et Marne, à Coulommiers. ce projet d implantation portera l effectif global du réseau au-delà des 230 points de vente en France. Avec Coulommiers et Toulouse, ce sont là les deux prochains objectifs à atteindre pour cette entreprise aux 7 M de chiffre d affaires pour la seule centrale d achat de Nitry et aux 40 M au niveau global n sens reprise de l entreprise lefèvre L'entreprise de chaudronnerie Joly, située à Spécialisée dans recyclage de déchets d'éléments d'ameublement (DEA) et de déchets non-dangereux en général, OperEnvi a été créée en 2011 par Philippe Sardet. Grâce à son process de recyclage haute performance (taux de recyclage supérieur à 90 %), l entreprise obtient des matières premières secondaires - bois, plastiques, métaux - valorisés à 100 % en tant que matières. Concourant avec sept autres entreprises finalistes, l industriel icaunais vient d'obtenir le Grand prix du jury au Prix Entreprise et Environnement 2013 du MEDDE et de l'ademe dans la catégorie nouvellement créée Economie Circulaire. n Gron, a repris l entreprise Lefèvre de la zone industrielle des Vauguillettes. Cette société de maintenance industrielle, avait été placée en redressement judiciaire après la vente de sa branche électrique il y a deux ans et la mise en liquidation de sa branche ingéniérie industrielle. Avec le rachat de l entité Lefèvre, Vincent Depreux, actuel Pdg de Joly, préserve une quarantaine d emplois. n 17

18 VIE DESDES ENTREPRISES villeneuve/yonne air liquide, référent mondial de la bouteille de gaz Rattachée à Air Liquide France Industrie, l une des filiales les plus importantes de ce poids lourd de l activité industrielle mondiale (le groupe dans sa totalité emploie collaborateurs dans 80 pays et a réalisé en 2012 un chiffre d affaires de 15,3 milliards d euros), le site icaunais, créé en 1958, offre une double spécificité industrielle et innovante! L entreprise icaunaise est la seule unité de production au monde du groupe Air Liquide à concevoir des bouteilles d acétylène neuves avec, à l intérieur, de la matière poreuse obtenue à partir de chaux, issue de la calcination maîtrisée de calcaire, transformée en céramique technique. Cette astuce technologique, améliorée avec les ingénieurs de l école de céramique de Limoges, permet de remplir la bouteille de gaz avec de l acétone et de le stocker, grâce à la porosité de la céramique. L acétone se Christophe CLAEYS, directeur du site Air Liquide de Villeneuve sur Yonne. disperse lentement dans la matière poreuse et l acétylène peut ainsi être introduit et dissout dans l acétone pour être stocké en toute sécurité dans la bouteille. La production de ces bouteilles génère un flux de unités par an. Importante pour le développement du groupe, cette innovation majeure a nécessité un investissement ayant dépassé le million d euros il y a deux ans. Pour obtenir ce résultat, le site icaunais a investi dans un four de calcination. Cela lui permet de gagner en autonomie, de maîtriser précisément la qualité de sa matière première principale et de réduire les coûts alors qu autrefois il s approvisionnait en Europe de l Est. Le procédé fortement complexe aura néanmoins nécessité une dizaine d années de recherche et développement pour aboutir. Ce projet a reçu les subventions de l ANR (Agence nationale de la Recherche). La seconde particularité du site nord-bourguignon réside dans la fabrication de bouteilles de gaz comprimé de petite taille à destination des artisans et particuliers (2,5 à 11 litres). Neuves, elles sont assemblées sur le site. Après utilisation, elles sont inspectées selon un cycle décennal réglementaire. C est pourquoi ce site est unique en France. Villeneuve sur Yonne est devenu non seulement un référent en France mais aussi en Europe. n auxerre deux nouvelles gammes chez Fruehauf A l occasion du salon Solutrans, Fruehauf, l entreprise auxerroise spécialisée dans le transport routier, a lancé la nouvelle gamme CITY, pour la distribution urbaine et la nouvelle MaxiSpeed Easy, une semi remorque à rideaux coulissants polyvalente. Grâce à son essieu arrière dirigé et son empattement réduit, la nouvelle semi City permet ainsi une meilleure manoeuvrabilité, essentiel dans le milieu urbain (rue étroite, rond-point, ). La City est faite sur mesure pour la ville avec son agrément Piek, conforme aux exigences d utilisation en milieu sonore réduit à moins de 60 décibels. Autre nouveauté : la MaxiSpeed Easy. La semi remorque à rideaux coulissants est avant tout polyvalente, du maxi volume de l industrie automobile au maxi charge des lots complets. Elle propose un attelage variable du 950 mm Mega au traditionnel 1100 mm tout en conservant des roues de Le toit coiffant est aussi réhaussable au chargement et au roulage. Il peut être réglé de 2,75 m à 3,05 m à l avant et de 2,90 m à 3,05 m à l arrière dans les 4 m européens. n photo : Fruehauf 18

19

20 INFOS PRATIQUES Le CICE concerne toutes les entreprises employant des salariés : soumises à un régime réel d'imposition (ce qui exclut les entreprises au forfait, les micro-entreprises et les auto-entrepreneurs), quels que soient : leur forme : entreprise individuelle, société de personnes, société de capitaux... leur secteur d'activité : agricole, artisanal, commercial, industriel, de services... le régime d'imposition de leur résultat : impôt sur le revenu ou impôt sur les sociétés. Un nouveau taux pour le CiCe [ crédit d impôt compétitivité emploi ] En vigueur depuis janvier 2013, le crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi (CICE) équivaut à une baisse de cotisations sociales, sous la forme d une réduction de l impôt à acquitter en 2014 au titre de l exercice Son taux, qui était de 4 % des rémunérations brutes versées au virements et prélèvements sepa obligatoires en 2014 titre de 2013 (année de lancement du CICE), vient de passer à 6 %. Le CICE est un avantage fiscal qui concerne les entreprises employant des salariés, soumises à un régime réel d imposition (ce qui exclut les micro-entreprises et les auto-entrepreneurs), quels que soient leur forme et le régime En février 2014, le virement et le prélèvement Sepa remplaceront définitivement le virement et le prélèvement au format national tant pour les paiements nationaux que transfrontaliers (intra-européens ou internationaux). Les transferts de fonds en euros se feront d un compte à un autre au sein de l espace Sepa avec la même facilité, et au même prix, que les virements domestiques. Attention, à partir du 1 er février 2014, les opérations de paiement non conformes à la norme Sepa seront rejetées par les banques. L intégration européenne en matière financière va connaître une nouvelle étape avec la généralisation des nouvelles modalités de virement et de prélèvement dans le cadre de l espace unique de paiement en euros, le Single Euro Payments Area (Sepa). Cette migration des normes de paiement sera effective dans l ensemble des pays de l Espace économique européen (Union européenne, Islande, Liechtenstein, Norvège), Andorre, Monaco et la Suisse. Cela concerne aussi bien le versement des salaires que le paiement des fournisseurs ou le rembourse- d imposition de leur résultat (cf. colonne de gauche). L assiette de ce crédit d impôt est constituée par les rémunérations brutes soumises aux cotisations sociales (masse salariale), versées par les entreprises dans la limite de 2,5 fois le Smic. n rappel ment d emprunt. Pour émettre un virement sous format Sepa, les coordonnées bancaires du bénéficiaire sous forme d Iban (International Bank Account Number) et de BIC (Bank Identifier Code) sont nécessaires. Ces données figurent d ores et déjà sur les relevés d identité bancaire (Rib). Faute de préparation, notamment avec la mise à niveau des équipements informatiques, de nombreuses entreprises risquent de subir des ruptures de trésorerie lors du basculement du système en février 2014.n A noter que la Commission européenne vient de reporter de six mois (jusqu en août) la date limite d'adoption du Sepa même si la date officielle de février est maintenue. le saviez-vous? CertiFier l origine de ses ProdUits à l exportation Les opérations d exportation imposent que l origine d un produit soit certifiée par la production d un document d accompagnement, nommé «certificat d origine». En rédigeant ce certificat d'origine communautaire, l entreprise exportatrice certifie et garantit l'origine de ses produits. En France, les CCI ont pour mission d authentifier et de délivrer les certificats d origine au bénéfice des entreprises. simplifiez vos démarches administratives Votre entreprise exporte et vous êtes amenés à réaliser des formalités internationales. La CCI facilite ces procédures d exportation en mettant à disposition une plateforme en ligne et son système GEFI (Gestion Électronique des Formalités Internationales). Grâce à ce système innovant, l entreprise exportatrice peut gérer en ligne ses demandes de visas de certificats d origine et de factures export, ses demandes de carnets ATA, et ainsi gagner du temps. Rapide, l entreprise peut faire la saisie de ses demandes sept jours sur sept et 24h sur 24, en mode sécurisé et de façon plus économique n FaCiliter le Passage en douane... Le carnet ATA garantit le risque douanier et allège les formalités de passage en douane de toute entreprise qui intervient dans un pays tiers avec du matériel professionnel (équipement audio-photo-vidéo, matériel de compétition sportive, décors, instruments de musique, matériel de spectacle ) ou présente de nouveaux échantillons (matériel de démonstration, prototype ) à l occasion d une foire internationale. ContaCt Christine MADON Tél Véritable passeport des marchandises devant séjourner temporairement à l'étranger, le carnet ATA réduit a minima les formalités douanières et suspend le paiement des droits et taxes exigibles à l'entrée de chaque pays de destination ou de transit. Valable dans 72 pays, utilisable en fret ou en bagages accompagnés, c est une procédure douanière simple, rapide et sûre qui facilite, à un tarif très avantageux, le dédouanement temporaire des marchandises.n 20

de l Yonne D ENTREPRISES Les hôtels et pépinière PARIS STRASBOURG Sens ORLÉANS Saint-Florentin Auxerre Tonnerre Toucy Avallon LYON LILLE LE HAVRE

de l Yonne D ENTREPRISES Les hôtels et pépinière PARIS STRASBOURG Sens ORLÉANS Saint-Florentin Auxerre Tonnerre Toucy Avallon LYON LILLE LE HAVRE Les hôtels et pépinière D ENTREPRISES de l Yonne LE HAVRE LILLE PARIS Sens STRASBOURG ORLÉANS Saint-Florentin Toucy Auxerre Tonnerre Avallon LYON CLERMONT-FERRAND Solutions sur-mesure Solution n 1 Domiciliation

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise»

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» Mardi 9 octobre 2012 CONTACTS PRESSE : CG74 ALEXANDRA CARRAZ 04 50 33 50 02 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

Fiche Signalétique Générale Décembre 2010 contact : franchise.multifood@gmail.com

Fiche Signalétique Générale Décembre 2010 contact : franchise.multifood@gmail.com 1 PRESENTATION DE NOTRE PROJET DE DEVELOPPEMENT 2 NOTRE STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT : Lancement de la Franchise MultiFood 2-1 CARACTERISTIQUES Nous développons à la fois des implantations de restaurants

Plus en détail

Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web

Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web www.cometik.com 2010-2011 SOMMAIRE CARTE D IDENTITE COMETIK GROUP COMETIK GROUP EN QUELQUES MOTS p 2 p 3 De deux associés à plus de 120 collaborateurs,

Plus en détail

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages Dossier de presse juillet 2014 L APPRENTISSAGE, que d avantages Sommaire Introduction : l apprentissage 3 Quelques chiffres 3 Les enjeux 3 Un dispositif plus simple, plus sécurisé, mieux financé 3 1. Pourquoi

Plus en détail

Observatoire du design en Rhône-Alpes

Observatoire du design en Rhône-Alpes Observatoire du design en Rhône-Alpes 2013 2014 Le codesign La région Rhône-Alpes, deuxième région française pour la concentration de designers et d entreprises utilisatrices de design, a structuré depuis

Plus en détail

Mix Distribution : où vendre ses produits?

Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous droits de reproduction réservés 1 mondirecteurmarketing N attendez pas d être grand pour croître! Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité!

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! La franchise DIA, deux opportunités Pour parfaire votre parcours d intégration dans le réseau, vous rejoindrez un centre de formation

Plus en détail

RAWAJ Plan d Action 2008-2012

RAWAJ Plan d Action 2008-2012 Ministère de l Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies RAWAJ Plan d Action 2008-2012 Ahmed Réda Chami 28 avril 08 Faiblesses du secteur Absence d outils permettant une planification des activités

Plus en détail

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Dossier de presse Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Contacts presse : Laurent DEULIN : 02 48 48 58 10 06 63 95 00 23 l.deulin@agglo-bourgesplus.fr

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

CFA RÉGIONAL DES MÉTIERS 2015 MÉTIERS DE L ENVIRONNEMENT & DU DÉVELOPPEMENT DURABLE EN RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR

CFA RÉGIONAL DES MÉTIERS 2015 MÉTIERS DE L ENVIRONNEMENT & DU DÉVELOPPEMENT DURABLE EN RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR CFA RÉGIONAL DES MÉTIERS 2015 MÉTIERS DE L ENVIRONNEMENT & DU DÉVELOPPEMENT DURABLE EN RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR Qui sommes nous? Le CFA Régional des Métiers de l Environnement et du Développement

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

Vous aussi : rejoignez nous!

Vous aussi : rejoignez nous! WWW.TOP-GARAGE.FR Vous aussi : rejoignez nous! ADHÉREZ À UNE NOUVELLE IDÉE DU GARAGE UNE NOUVELLE IDÉE DU GARAGE L A N O I T A N E G A L UN MAIL +de 800 RÉPARATEURS EN FRANCE Depuis 15 ans, Groupauto anime

Plus en détail

GT 2012 : PROPOSITIONS

GT 2012 : PROPOSITIONS GT 2012 : PROPOSITIONS 12 pages Couverture Pacte pour le développement du commerce «Ce qui est bon pour le commerce est bon pour le client» + de commerces + de proximité + de choix + d emplois 2 et 3 POURQUOI

Plus en détail

Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION. En partenariat avec

Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION. En partenariat avec Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION En partenariat avec Objectifs de la réunion Vous donner les éléments pour décider si vous vous lancez dans votre projet

Plus en détail

LE RÉSEAU IMMOBILIER "À DOMICILE"

LE RÉSEAU IMMOBILIER À DOMICILE Dossier de Presse LE RÉSEAU IMMOBILIER "À DOMICILE" NOUVELLE GÉNÉRATION CONTACT PRESSE : Infinités Communication Virginie SENIZERGUES : virginie@infinites.fr Agnès HEUDRON : agnesh@infinites.fr Tél. :

Plus en détail

Un nouveau souffle pour l alternance dans le Rhône! DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse de lancement du site www.vip-alternance.

Un nouveau souffle pour l alternance dans le Rhône! DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse de lancement du site www.vip-alternance. Un nouveau souffle pour l alternance dans le Rhône! DOSSIER DE PRESSE Conférence de presse de lancement du site www.vip-alternance.com Jeudi 6 mai 2010 à 9h30 MEDEF Lyon-Rhône 60 avenue Jean Mermoz 69008

Plus en détail

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 2009 DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 NEGOCIA et PROCOS se sont engagés avec succès, depuis 9 ans, dans la formation de «Développeur d enseigne». Les chiffres parlent d eux-mêmes :

Plus en détail

Un e-commerce de proximité à Levallois. Constats tirés des enquêtes commerçants et consommateurs Enjeux et facteurs clés de succès

Un e-commerce de proximité à Levallois. Constats tirés des enquêtes commerçants et consommateurs Enjeux et facteurs clés de succès Un e-commerce de proximité à Levallois Constats tirés des enquêtes commerçants et consommateurs Enjeux et facteurs clés de succès Attentes et perspectives des commerçants et artisans levalloisiens 2 Un

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES ENTREPRISES DU MEDICAMENT ET L UNIVERSITE VICTOR SEGALEN BORDEAUX 2 DOSSIER DE PRESSE 17 NOVEMBRE 2008

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES ENTREPRISES DU MEDICAMENT ET L UNIVERSITE VICTOR SEGALEN BORDEAUX 2 DOSSIER DE PRESSE 17 NOVEMBRE 2008 CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES ENTREPRISES DU MEDICAMENT ET L UNIVERSITE VICTOR SEGALEN BORDEAUX 2 DOSSIER DE PRESSE 17 NOVEMBRE 2008 CONTACTS PRESSE Les Entreprises du Médicament Stéphanie Bou-Fleurot

Plus en détail

A. Secteur des services aux entreprises

A. Secteur des services aux entreprises A. Secteur des services aux entreprises 1 Services Aux Entreprises I. Diagnostic sectoriel Services Aux Entreprises 1. Contexte des entreprises Démographie des entreprises 382 417 499 286 1845 1838 1271

Plus en détail

La stratégie du Groupe BPCE

La stratégie du Groupe BPCE La stratégie du Groupe BPCE 2 edito Groupe BPCE est né en juillet 2009 de la volonté des groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne de construire ensemble le deuxième groupe bancaire en France, un groupe

Plus en détail

«COMMENT AIDER LES PME ET LES TPE A SURMONTER LA CRISE ET A SE DEVELOPPER? :

«COMMENT AIDER LES PME ET LES TPE A SURMONTER LA CRISE ET A SE DEVELOPPER? : «COMMENT AIDER LES PME ET LES TPE A SURMONTER LA CRISE ET A SE DEVELOPPER? : MISE EN ŒUVRE DE MESURES SPECIFIQUES, SOUTIEN DE L INNOVATION, VALORISATION DE LA RECHERCHE ET DU DEVELOPPEMENT, EXPLOITATION

Plus en détail

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par :

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par : Les bons critères pour choisir son lieu d implantation Animé par : Laurent LETHOREY Agnès CAVART Pierre-Yves LE BRUN Laurent GAUDICHEAU Les critères de choix : Le couple projet/lieu d implantation 1. La

Plus en détail

DOSSIER Du Salon africain du Web et de L intelligence économique www.saawie.com

DOSSIER Du Salon africain du Web et de L intelligence économique www.saawie.com DOSSIER Du Salon africain du Web et de L intelligence économique www.saawie.com 1 La 1 ère Edition du Salon du Web et de l Intelligence Economique, c est : Un RDV pour analyser l impact du Web sur l économie

Plus en détail

VOUS AUSSI REJOIGNEZ LE RÉSEAU DES SÉLECTIONNEURS À SUCCÈS

VOUS AUSSI REJOIGNEZ LE RÉSEAU DES SÉLECTIONNEURS À SUCCÈS VOUS AUSSI REJOIGNEZ LE RÉSEAU DES SÉLECTIONNEURS À SUCCÈS UNE PASSION, LE SPORT UN MÉTIER, LE COMMERCE UNE FORCE, LA COOPÉRATIVE LA COOPÉRATIVE DE COMMERÇANTS : UN MODÈLE ÉCONOMIQUE À SUCCÈS Le regroupement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015]

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] Organisateur du salon 7 rue du Faubourg Poissonnière 75009 Paris www.restauco.fr Contacts presse : agence becom! T. 01 42 09 04 34 Mathilde Heidary

Plus en détail

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011 Dossier de presse Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales Du 18 au 25 novembre 2011 2 Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales - 18 au 25 novembre 2011

Plus en détail

La consommation des ménages icaunais

La consommation des ménages icaunais Observatoire du commerce 2011 La consommation des ménages icaunais La volonté d entreprendre Lesobjectifsdel étude sur les comportements d achat des Icaunais : Appui à la réalisation d études de marchés

Plus en détail

10 Propositions Syntec Numérique pour les candidats à l élection présidentielle de 2012. Le numérique : industrie du futur, futur de l industrie

10 Propositions Syntec Numérique pour les candidats à l élection présidentielle de 2012. Le numérique : industrie du futur, futur de l industrie 10 Propositions Syntec Numérique pour les candidats à l élection présidentielle de 2012 Le numérique : industrie du futur, futur de l industrie La ré-industrialisation de la France passe par le développement

Plus en détail

dossier de presse AsTre 2012>2013 Version 1 octobre 2012

dossier de presse AsTre 2012>2013 Version 1 octobre 2012 dossier de presse ASTRE 2012>2013 Version 1 octobre 2012 Le Groupement ASTRE connecte l Europe Créé en 1992, ASTRE est un réseau de PME solides et indépendantes devenu aujourd hui le premier groupement

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Des réserves d énergies pour coopérer. Denis THIEBAUD

Des réserves d énergies pour coopérer. Denis THIEBAUD Denis THIEBAUD TPE & PME face aux enjeux énergétiques Construction neuve - rénovation Normes Labels Réglementation Innovations Besoin du client potentiel Capacités de réponse? Opportunités de marché 2

Plus en détail

Côte-Rousse. fête ses 20 ans 1993-2013

Côte-Rousse. fête ses 20 ans 1993-2013 Côte-Rousse fête ses 20 ans 1993-2013 Coordination et réalisation Chambéry métropole Service archives-documentation Photos de couverture M.Claraz, Alain Laury, Chambéry métropole, Le Dauphiné Libéré, Pierre

Plus en détail

PROMOTION IMMOBILIÈRE

PROMOTION IMMOBILIÈRE PROMOTION IMMOBILIÈRE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA PROMOTION IMMOBILIÈRE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA PROMOTION IMMOBILIÈRE... 5 L'ACTIVITÉ DE LA PROMOTION IMMOBILIÈRE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA PROMOTION

Plus en détail

LA CHAUSSURE DE VILLE HOMME, UN MARCHÉ À FORT POTENTIEL Quelques chiffres et points de repère (source : Fédération Française de la Chaussure)

LA CHAUSSURE DE VILLE HOMME, UN MARCHÉ À FORT POTENTIEL Quelques chiffres et points de repère (source : Fédération Française de la Chaussure) LA CHAUSSURE DE VILLE HOMME, UN MARCHÉ À FORT POTENTIEL Quelques chiffres et points de repère (source : Fédération Française de la Chaussure) Un marché dynamique Le marché général de la chaussure homme

Plus en détail

MÉMORANDUM D INFORMATION TECHNOPÔLE D OUJDA PLACEMENT DES ZONES D ACTIVITÉS DE LA RÉGION DE L ORIENTAL

MÉMORANDUM D INFORMATION TECHNOPÔLE D OUJDA PLACEMENT DES ZONES D ACTIVITÉS DE LA RÉGION DE L ORIENTAL MÉMORANDUM D INFORMATION TECHNOPÔLE D OUJDA PLACEMENT DES ZONES D ACTIVITÉS DE LA RÉGION DE L ORIENTAL TABLE DES MATIÈRES Localisation du site.......... 3 Caractéristiques du site............ 4 Structure

Plus en détail

Projet de dossier FISAC transversal Territoire du SEGH

Projet de dossier FISAC transversal Territoire du SEGH Projet de dossier FISAC transversal Territoire du SEGH Partie II : «fiches-actions» Document annexé à la délibération du conseil communautaire de la Communauté de communes de l agglomération annemassienne

Plus en détail

Mettre en œuvre une politique de formation dans l entreprise

Mettre en œuvre une politique de formation dans l entreprise Association Régionale pour l Amélioration des Conditions de Travail en Haute-Normandie / sommaire p.2 - Développement des pratiques de formation : l exemple de deux secteurs en pleine mutation économique

Plus en détail

DORDOGNE-PERIGORD. Le label d excellence

DORDOGNE-PERIGORD. Le label d excellence DORDOGNE-PERIGORD Le label d excellence Les Gîtes de France, c est la force d un réseau bien établi et bien structure, qui oeuvre depuis 55 ans au service des propriétaires et des clients : Premier réseau

Plus en détail

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC Type d UC Outils du diagnostic Problématique Projet Magasin spécialisé dans la vente de produits pour l équitation Observation Analyse du compte de résultat Enquête clientèle Etude de concurrence Perte

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE ASTRE 2015

DOSSIER DE PRESSE ASTRE 2015 DOSSIER DE PRESSE ASTRE 2015 VERSION 2 JANVIER 2015 Le Groupement ASTRE connecte l Europe Créé en 1992, ASTRE est un réseau de PME solides et indépendantes devenu aujourd hui le premier groupement européen

Plus en détail

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Dossier de presse Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Contacts : Service interministériel de la communication des

Plus en détail

LES CENTRES COMMERCIAUX : CHIFFRES CLEFS ET PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT

LES CENTRES COMMERCIAUX : CHIFFRES CLEFS ET PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT LES CENTRES COMMERCIAUX : CHIFFRES CLEFS ET PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT Jean-Michel SILBERSTEIN Délégué Général du CNCC Les chiffres-clefs des centres commerciaux En 2012, selon la définition du CNCC*

Plus en détail

ctivateur d ffaires Franchisés & Investisseurs

ctivateur d ffaires Franchisés & Investisseurs ctivateur d ttractivité d un réseau en mouvement Une nouvelle direction n En 2015, AKENA hôtels se réinvente. L arrivée d une nouvelle direction impulse un nouveau projet d entreprise, avec la mise en

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. CONTACT PRESSE : Muriel Gonzalez - muriel.gonzalez@utd.fr - Tél. : 04 72 47 67 29. www.home-concept-group.com

DOSSIER DE PRESSE. CONTACT PRESSE : Muriel Gonzalez - muriel.gonzalez@utd.fr - Tél. : 04 72 47 67 29. www.home-concept-group.com DOSSIER DE PRESSE CONTACT PRESSE : Muriel Gonzalez - muriel.gonzalez@utd.fr - Tél. : 04 72 47 67 29 www.home-concept-group.com SOMMAIRE Marchand de Rêves / Bed&Co / Literies&co, une centrale atypique

Plus en détail

«Mode, luxe, métiers d art : comment transmettre votre PME?» Présentation du guide pratique du cédant

«Mode, luxe, métiers d art : comment transmettre votre PME?» Présentation du guide pratique du cédant Dossier de presse Sommaire «Mode, luxe, métiers d art : comment transmettre votre PME?» : Un guide pratique à l issue du dispositif de soutien aux TPE/PME Conférence du 5 mars 2014 Communiqué de presse

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

LES CLES D UNE BONNE STRATEGIE A L EXPORT

LES CLES D UNE BONNE STRATEGIE A L EXPORT LES CLES D UNE BONNE STRATEGIE A L EXPORT CCI TOURAINE, pour le Colloque Techniloire, le 09/07/2009 Une bonne stratégie à l export ne s improvise pas CCI TOURAINE, pour le Colloque Techniloire, le 09/07/2009

Plus en détail

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises > Entreprise artisanale JUBAN, serrurerie-métallerie (Champdieu) > Restaurant Mise en scène (Montbrison) > Restaurant Apicius (Montbrison)

Plus en détail

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Construisons ensemble le nouveau modèle français La crise économique mondiale, d une ampleur sans précédent depuis 80 ans, ralentit la consommation,

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 PREFET DU LANGUEDOC-ROUSSILLON DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 1. Point Presse Lundi 18 mars à 17h30 Amphi Philippe Lamour

Plus en détail

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Commerce Picardie 2015 1

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Commerce Picardie 2015 1 APPEL A PROPOSITIONS MUTECO COMMERCE 2015 PICARDIE Le présent cahier des charges s adresse aux organismes de formation souhaitant se positionner sur le projet mutations économiques dans le secteur du commerce

Plus en détail

Financement Haut de Bilan

Financement Haut de Bilan Financement Haut de Bilan Renforcer les fonds propres et quasi-fonds propres des entreprises régionales pour les accompagner dans leurs projets de développement. Personnes physiques créateurs et repreneurs

Plus en détail

PAPETERIE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

PAPETERIE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 PAPETERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA PAPETERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA PAPETERIE... 5 L'ACTIVITÉ DE LA PAPETERIE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA PAPETERIE... 10 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR... 12

Plus en détail

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants DOSSIER DE PRESSE OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants Pour en savoir plus : www.optimhome-recrutement.com Contact presse : SHAN - Laetitia Baudon-Civet Tél. : 01

Plus en détail

POURQUOI REJOINDRE GÎTES DE FRANCE?

POURQUOI REJOINDRE GÎTES DE FRANCE? REJOIGNEZNOUS REJOIGNEZ-NOUS 2/8 POURQUOI REJOINDRE GÎTES DE FRANCE? 1 > La 4 e marque française de séjours-vacances devient votre enseigne. 2 > Vous bénéficiez de la puissance marketing du 1er réseau

Plus en détail

Tourisme. 1 Chambre d hôtes à Flagey 2 Station de Métabief 3 Accrobranche 4 Complexe du Gounefay

Tourisme. 1 Chambre d hôtes à Flagey 2 Station de Métabief 3 Accrobranche 4 Complexe du Gounefay Tourisme 1 2 3 4 1 Chambre d hôtes à Flagey 2 Station de Métabief 3 Accrobranche 4 Complexe du Gounefay 167 1 Meublés de tourisme classés et labellisés NATURE DE L OPÉRATION : Aide à la création, modernisation

Plus en détail

CONSTRUIRE LE BUDGET DE MON OPERATION COMMERCIALE

CONSTRUIRE LE BUDGET DE MON OPERATION COMMERCIALE CONSTRUIRE LE BUDGET DE MON OPERATION COMMERCIALE A - Pourquoi construire un budget annuel Les 10 règles à suivre pour le montage d une opération commerciale Définir un objectif prioritaire à atteindre,

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

ENTREPRISE DE NETTOYAGE

ENTREPRISE DE NETTOYAGE ENTREPRISE DE NETTOYAGE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'ENTREPRISE DE NETTOYAGE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'ENTREPRISE DE NETTOYAGE... 5 L'ACTIVITÉ DE L'ENTREPRISE DE NETTOYAGE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE

Plus en détail

Le développement économique local en faveur des PME

Le développement économique local en faveur des PME LE MAIRE, LE COMMERCE ET L'ARTISANAT Le développement économique local en faveur des PME Un territoire, des besoins : une réponse adaptée Le commerce joue un rôle fondamental dans l aménagement du territoire

Plus en détail

Une économie en convergence avec l Europe des 27... 18 L attrait du pays pour les investisseurs français... 18 Les réformes attendues...

Une économie en convergence avec l Europe des 27... 18 L attrait du pays pour les investisseurs français... 18 Les réformes attendues... Sommaire Le cadre du pays................................................................................... 15 Présentation du pays.................................................................................

Plus en détail

La Puisaye, atout Cœur...

La Puisaye, atout Cœur... La Puisaye, atout Cœur... GUIDE DU PARTENARIAT Pourquoi et comment? Développer Promouvoir Valoriser Accompagner 12015 2 Siège Social 6, rue Jacques Coeur 89170 SAINT-FARGEAU 09 77 06 90 53 president@tourisme-coeurdepuisaye.fr

Plus en détail

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ]

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ] Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs [ pour un tourisme innovant et durable ] Sommaire Un véritable enjeu Construire un tourisme innovant et durable Engager une démarche participative

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL?

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL? La plupart des entreprises disposent d une masse considérable d informations sur leurs clients, leurs produits, leurs ventes Toutefois ces données sont cloisonnées par les applications utilisées ou parce

Plus en détail

Former pour performer

Former pour performer Former pour performer La Chambre de Commerce et d Industrie du Var Créateur de performance Avril 2012 SOMMAIRE La CCI du Var, créateur de performance page 3 Capforma, le pôle formation continue de la CCI

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE Projet collaboratif du commerce et ses partenaires

DOSSIER DE CANDIDATURE Projet collaboratif du commerce et ses partenaires DOSSIER DE CANDIDATURE Projet collaboratif du commerce et ses partenaires Date limite de renvoi des dossiers complétés : 6 novembre 2013, par mail à l adresse contact@grandprix-distributionresponsable.com

Plus en détail

Faire des affaires autrement

Faire des affaires autrement Faire des affaires autrement Une Invitation de «Club d affaires My Trade Export» Club d affaires Bienvenue dans le Club d affaires MY TRADE EXPORT! «L accélération de la globalisation et la généralisation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE -2014

DOSSIER DE PRESSE -2014 RESEAU DE CONSEILLERS EN IMMOBILIER INDEPENDANTS Compétences des conseillers - Sécurité absolue des transactions DOSSIER DE PRESSE -2014 Pour en savoir plus : www.optimhome.com Contact presse Agence Shan

Plus en détail

Charte d engagement. Filières alimentaires de proximité du Pays de Brest

Charte d engagement. Filières alimentaires de proximité du Pays de Brest Charte d engagement Filières alimentaires de proximité du Pays de Brest 2 un marché à fort potentiel DICIMEME.BZH, C EST QUOI QUELS PROFESSIONNELS SUR DICIMEME.BZH POURQUOI S ENGAGER SUR DICIMEME.BZH POURQUOI

Plus en détail

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Juin 2014 Édito Adopté en séance plénière de janvier 2014 suite à une large concertation avec les acteurs privés et publics de

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique 0. Préambule 1. Approche et Démarche 2. Diagnostic stratégique 3. Scenarii d évolution 4. Positionnement cible 2 0. Préambule 3 L analyse stratégique repose sur une analyse

Plus en détail

Un lieu de vie : Ecole maternelle du Foulon (4 classes), quartier résidentiel. Un espace ressource: Principal captage d eau potable des Vallons de la

Un lieu de vie : Ecole maternelle du Foulon (4 classes), quartier résidentiel. Un espace ressource: Principal captage d eau potable des Vallons de la 1 2 3 Un lieu de vie : Ecole maternelle du Foulon (4 classes), quartier résidentiel. Un espace ressource: Principal captage d eau potable des Vallons de la Tour. Un espace naturel et récréatif: La Bourbre,

Plus en détail

COMMERCIAL MARKETING COMMUNICATION

COMMERCIAL MARKETING COMMUNICATION ASSISTANT COMMERCIAL (H/F) Contrat : CDI Lieu : Vendée Entreprise spécialisée dans l'installation de poêles à bois et à granulés. COMMERCIAL MARKETING COMMUNICATION Polyvalent(e), vos missions seront d'ordre

Plus en détail

Actualité. Edito. Reprise d entreprise : Pourquoi se faire accompagner?

Actualité. Edito. Reprise d entreprise : Pourquoi se faire accompagner? N 07 JAN. 05 Actualité Reprise d entreprise : Pourquoi se faire accompagner? Débusquer les bons dossiers : bonnes affaires sont rares. Un professionnel accède à des dossiers que vous ne pouvez pas débusquer

Plus en détail

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil :

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : Journée de l Ingénieur Tunisien Tunis, 30 octobre 2010

Plus en détail

Plan filière. des éco-activités. en Île-de-France

Plan filière. des éco-activités. en Île-de-France Plan filière des éco-activités en Île-de-France Le plan filière des éco-activités en Ile-de-France, piloté par le pôle de compétitivité Advancity, est mis en œuvre en partenariat avec la Chambre Régionale

Plus en détail

COMMERCE DE DÉTAIL DE CARBURANTS ET DE LUBRIFIANTS

COMMERCE DE DÉTAIL DE CARBURANTS ET DE LUBRIFIANTS COMMERCE DE DÉTAIL DE CARBURANTS ET DE LUBRIFIANTS SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL DE CARBURANTS ET DE LUBRIFIANTS... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE DÉTAIL DE CARBURANTS ET DE LUBRIFIANTS...

Plus en détail

COMMERCE DE MATÉRIEL AGRICOLE

COMMERCE DE MATÉRIEL AGRICOLE COMMERCE DE MATÉRIEL AGRICOLE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE MATÉRIEL AGRICOLE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE MATÉRIEL AGRICOLE... 5 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE DE MATÉRIEL AGRICOLE... 6 LES POINTS

Plus en détail

SOMMAIRE. Activités du groupe SATOV. Valeurs et démarche environnementale globale. Zone géographique d intervention. Présentation d ALAXIA promotion

SOMMAIRE. Activités du groupe SATOV. Valeurs et démarche environnementale globale. Zone géographique d intervention. Présentation d ALAXIA promotion SOMMAIRE 2 Présentation du groupe SATOV Dates à retenir Activités du groupe SATOV Valeurs et démarche environnementale globale Zone géographique d intervention 7 Présentation de maison SATOV 8 Présentation

Plus en détail

Le challenge du renforcement des compétences. La qualité du service après vente : un enjeu stratégique. Un partenariat ambitieux avec l OFPPT

Le challenge du renforcement des compétences. La qualité du service après vente : un enjeu stratégique. Un partenariat ambitieux avec l OFPPT SOMMAIRE Le challenge du renforcement des compétences 2 La qualité du service après vente : un enjeu stratégique 2 Un partenariat ambitieux avec l OFPPT 3 Une meilleure adéquation entre la formation et

Plus en détail

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine. La durée de placement

Plus en détail

Aides et Subventions

Aides et Subventions S SOSCOP CONSEIL EN AIDES ET SUBVENTIONS PUBLIQUES Aides et Subventions Conseil et assistance aux entreprises Sarl SOSCOP entreprise indépendante au capital de 7 000 RCS Nanterre 482 461 779 APE 7022Z

Plus en détail

Fiche descriptive d activités

Fiche descriptive d activités Fiche descriptive d activités Fiche descriptive d activités (FDA) La fiche descriptive d activités (FDA) dresse la liste de l ensemble des activités, recensées lors d enquêtes, exercées par des titulaires

Plus en détail

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012)

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012) PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE www.ffps.fr 2013 (données 2012) 1 SOMMAIRE Données économiques La Parfumerie Sélective p 3 Le marché de la Parfumerie Sélective p 3 L organisation du marché p 5

Plus en détail

COMETIK, le partenaire incontournable de la communication Web

COMETIK, le partenaire incontournable de la communication Web COMETIK, le partenaire incontournable de la communication Web Dossier de presse 2012-2013 Réussite, Dynamisme, Prospérité COMETIK en 3 mots Réussite, proximité et dynamisme REUSSITE Cometik est une agence

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

ILE DE FRANCE LE BOURGET / LE BLANC MESNIL - 93 LE CURTISS. Eligible Censi Bouvard. Une Réalisation OCEANIS Groupe Equalliance

ILE DE FRANCE LE BOURGET / LE BLANC MESNIL - 93 LE CURTISS. Eligible Censi Bouvard. Une Réalisation OCEANIS Groupe Equalliance ILE DE FRANCE LE BOURGET / LE BLANC MESNIL - 93 Eligible Censi Bouvard LE CURTISS Une Réalisation OCEANIS Groupe Equalliance Bienvenue en Île de France La région Parisienne un dynamisme constant L Économie

Plus en détail

LETTRE ACTIONNAIRES JUILLET 2015 AUX. INNOVER Le design est une arme stratégique pour l entreprise

LETTRE ACTIONNAIRES JUILLET 2015 AUX. INNOVER Le design est une arme stratégique pour l entreprise JUILLET 2015 LETTRE DÉCRYPTER Construire une croissance rentable et durable AUX EXPLORER Carrefour en Chine : pionnier depuis 20 ans ACTIONNAIRES INNOVER Le design est une arme stratégique pour l entreprise

Plus en détail