HUBSYS GLOBAL BANKING SERVICES : CHALLENGES AND STRATEGY. Alain Closier, Thierry Roehm

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "HUBSYS GLOBAL BANKING SERVICES : CHALLENGES AND STRATEGY. Alain Closier, Thierry Roehm"

Transcription

1 HUBSYS GLOBAL BANKING SERVICES : CHALLENGES AND STRATEGY Alain Closier, Thierry Roehm

2 CONTENT GLOBAL BANKING SERVICES HUBSYS : Global banking services: challenges and strategy Alain CLOSIER Head of Banking Services Division Société Générale A partnership to deal with Banking Services challenges Thierry ROEHM Chief Executive HUBSYS Services 2

3 Our ambition for Global Banking Services To continue to excel in the top 10 global players To develop our business in terms of volumes and quality To enhance the return of this business-line 3

4 Global Banking Services Some definitions Bulk payments processing for large clients Enhanced with value added services e.g International Cash Management a range of electronic banking solutions and banking services... to manage all banking transactions domestic and cross-border 4

5 Key figures for Global Banking Services Main revenue streams Electronic banking subscription fees 60% 2% Transfer fees 38% ROE > 30% C/I < average SG low level of counterpart risk Interest margins 1998 Gross Operating Income 5

6 GLOBAL BANKING SERVICES : Main market trends The operating context is changing continental bank s market is Europe the race for market share is underway development of cross-border and domestic clearing systems new technologies impact dramatically customers to banks relationships 6

7 GLOBAL BANKING SERVICES : Main market trends Quality, cost and delivery are a pre-requisite Standard technologies and seamless processing at an international level Reduction of banking relationships with EURO A sharp cut in fund transfers and financial costs through cash pooling Corporates are ready to reconsider their banking relationships to capture the best value proposition 7

8 GLOBAL BANKING SERVICES : Level of service Main market trends Domestic Domestic transfers transfers : + 8%/yr 8%/yr International International transfers transfers : +11%/yr +11%/yr New value added services Value added services Basic services Volumes Unit Costs 8

9 SG : a major player in the global banking services market Payment processing Cash Management France : 1st clearer on «C.R.I» Europe : 5th largest Euro Clearer USA : 15th on «CHIPS» SWIFT : 8th largest user In the top 8 providers for corporate cash management Global presence A world-wide wide product line A presence in all major financial centers 9

10 SG : a major player in the global banking services market New-York Riga Moscow Vilnius London Amsterdam Warsaw Brussels Luxembourg Frankfurt Prague Kiev Zurich Vienna Ljubljana Budapest Milan Zagreb Belgrade Sofia Madrid Istanbul Athens Singapore Tokyo 27 dedicated teams a world-wide wide business line Johannesburg 1 0

11 Our main competitors A limited number of international banks : US Banks : they were the first to enter this market European Banks Less than 10 competitors in the coming years because of : the size of required investments mergers and acquisitions 1 1

12 SG s STRATEGY Status quo is not an option 1 2

13 SG s strategy 1. A fully integrated range of customer-focused services an homogeneous and localised service seamless integration of «basic services» with cash management services enhanced management of core products in countries where SG is present 1 3

14 SG s strategy 2. Investing in a new concept to enhance the management of core products Economies of scale Straight through processing Automated processes Increased cost efficiency Combining investment and volumes 1 4

15 SG s strategy 3. Leveraging SG s investment potential Banking expertise in business Best in class IT competencies Mix of competencies Reduced time to market to create a new transaction center The alliance of competencies provides higher credibility and flexibility 1 5

16 SG s strategy Level of service New value added services Value added services Basic services Low cost «core products» on top of which Volumes you build value-added added services Unit Costs 1 6

17 Le partenariat 1 7

18 Le partenariat Société Générale / PricewaterhouseCoopers 1 8

19 Pourquoi un partenariat avec PWC? PwC est prêt à : investir se développer dans le secteur des services bancaires SG souhaite : investir dans un nouveau système d information et un centre de traitement des moyens de paiements offrir à ses clients un service de qualité au meilleur prix. SG et PWC : l union des savoir-faire 1 9

20 Qu est-ce qu HUBSYS? Une structure détenue à 100 % par SG & PwC HUBSYS Technologies HUBSYS Services SG PwC Technologies Hubsys 50/50 Services Hubsys 2 0

21 Quel est le cœur de l activité d HUBSYS? Les trois principaux services offerts par Hubsys sont : la gestion de comptes la gestion des moyens de paiements le service clientèle Ils sont offerts aux grands clients : Entreprises Investisseurs institutionnels Banques 2 1

22 Comment s exécute un paiement? Banques-Clients Ordres de traitement HUBSYS Authentification Routage Traitement Comptabilisation Systèmes de compensation Banques correspondantes 2 2

23 Qui sont les clients d Hubsys? SG Banks ABC Services à valeur ajoutée SG Services à valeur ajoutée Autres banques Clients SG Hubsys Services Clients Banque ABC 2 3

24 Quels sont nos objectifs? Une nouvelle organisation 400 postes supplémentaires à l horizon 5 ans Investisssement informatique 75 m EUR Un investissement et une rentabilité partagés par les actionnaires : SG et PwC/BPO ROE supérieur à l objectif SG 3 x les volumes de la SG d ici à 2005 Coût des transactions divisé par 2 en 5 ans 2 4

25 Quels sont nos objectifs? Baisse du coût unitaire Potentiel de croissance Hubsys SG volumes (1) Coût unitaire par an (1) Période de migration Hubsys BCG Survey Millions de transactions Hubsys capacity (2) (1) Base 100 en 2000 (1) Exécuter par Hubsys (2) avec les volumes SG 2 5

26 Quelles sont les fonctionnalités du système d information? Multi-banques Multi-pays Un contrat avec PwC/MCS Management Consultancy Services pour développer et implémenter un nouveau système pour le traitement des moyens de paiement Multi canaux Modulaire et évolutif Des traitements en direct automatisés 2 6

27 Quels sont les avantages qu Hubsys offre à la SG et à ses clients? Environnement en temps réel Traitement de volumes plus importants Une standardisation des procédures et systèmes Un service «local» centralisé Coût par transaction inférieur Des services clients dédiés 2 7

28 Conclusion Hubsys est un investissement stratégique et profitable Hubsys offre un accès direct aux systèmes d informations Hubsys est ouvert aux autres banques (actionnaires ou clients) avec l objectif d accroître les volumes et réduire les coûts unitaires. 2 8

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 3rd largest European postal operator by turnover The most diversified European postal operator with 3 business lines 2010 Turnover Mail 52%

Plus en détail

Cash Management. BGL BNP Paribas : votre partenaire de référence en Cash Management. Un réseau unique. bgl.lu

Cash Management. BGL BNP Paribas : votre partenaire de référence en Cash Management. Un réseau unique. bgl.lu Cash Management BGL BNP Paribas : votre partenaire de référence en Cash Management Un réseau unique BGL BNP Paribas, acteur majeur et historique de la place luxembourgeoise, dispose de l un des plus vastes

Plus en détail

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon strategies Arab Hoballah, UNEP SUSTAINABLE AND COMPETITIVE HOTELS THROUGH ENERGY INNOVATION - NEZEH 2015 L'INNOVATION ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE

Plus en détail

Les marchés de l immobilier à l international. Évolutions, structures et performances

Les marchés de l immobilier à l international. Évolutions, structures et performances Les marchés de l immobilier à l international Évolutions, structures et performances Séminaire d actualité 22 mai 2015 Montants investis en immobilier d entreprise milliards d euros 50 45 40 35 30 Données

Plus en détail

Association PME & Créateurs d Entreprise

Association PME & Créateurs d Entreprise Association PME & Créateurs d Entreprise Lausanne 27 mai 2011 1 De 1990 à 1996 1990: Démarrage enthousiaste avec un capital de CHF 160k 1991: Première restructuration 1992: Vente des deux premières licences

Plus en détail

La priorité des investisseurs miniers : des règles claires et stables

La priorité des investisseurs miniers : des règles claires et stables Opportunités d investissement La priorité des investisseurs miniers : des règles claires et stables Vincent Lacombe, avocat associé JMP 2016 6 èmes Journées Minières et Pétrolières du Mali Mardi 17 novembre

Plus en détail

La gestion des risques IT et l audit

La gestion des risques IT et l audit La gestion des risques IT et l audit 5èmé rencontre des experts auditeurs en sécurité de l information De l audit au management de la sécurité des systèmes d information 14 Février 2013 Qui sommes nous?

Plus en détail

À VOS CÔTÉS LE GROUPE BNP PARIBAS AU LUXEMBOURG. Données chiffrées au 31/12/2012

À VOS CÔTÉS LE GROUPE BNP PARIBAS AU LUXEMBOURG. Données chiffrées au 31/12/2012 BGL BNP Paribas S.A. (50, avenue J.F. Kennedy L-2951 Luxembourg R.C.S. Luxembourg : B6481) Communication Mars 2013 LE GROUPE BNP PARIBAS AU LUXEMBOURG À VOS CÔTÉS 2013 Données chiffrées au 31/12/2012 Le

Plus en détail

Vous accompagner dans vos opérations de titrisation

Vous accompagner dans vos opérations de titrisation Vous accompagner dans vos opérations de titrisation "Your World First" : Votre Monde, Notre Priorité Novembre 2015 Vos enjeux La titrisation est un outil indispensable aux marchés financiers et au financement

Plus en détail

Servir l avenir. Une initiative d EUREKA et de la Commission européenne, destinée aux Pme innovantes à fort potentiel de croissance

Servir l avenir. Une initiative d EUREKA et de la Commission européenne, destinée aux Pme innovantes à fort potentiel de croissance Servir l avenir Une initiative d EUREKA et de la Commission européenne, destinée aux Pme innovantes à fort potentiel de croissance Titre de la présentation Amandine KAROUI, Direction Innovation Bpifrance

Plus en détail

Nos Métiers. Historique. Notre Vision. Notre Mission

Nos Métiers. Historique. Notre Vision. Notre Mission Historique 1958 : Création de la SMMO : Minoterie de blé tendre à Oujda. Première minoterie cotée en bourse entre 1972 et 1980. 1989 : Création de la société COPATES ; première unité industrielle de production

Plus en détail

Maîtrisez vos liquidités et gérez vos risques

Maîtrisez vos liquidités et gérez vos risques Maîtrisez vos liquidités et gérez vos risques Cash Management Virtuel d ING Michel Rutte Global Principal Product Manager Paris 15 mars 2016 ING Wholesale Banking Cash management Virtuel: pourquoi? Les

Plus en détail

Le marché hôtelier suisse en comparaison Dennis Spitra

Le marché hôtelier suisse en comparaison Dennis Spitra Le marché hôtelier suisse en comparaison Dennis Spitra Business Development Manager Swiss Hospitality Investment Forum Preview, Bern 27 novembre 2014 STR Global STR Global récolte des données sur l évolution

Plus en détail

ACCESS CP SIGNE UN 1ER CLOSING A 56 M POUR CIBLER LA PRIVATE DEBT

ACCESS CP SIGNE UN 1ER CLOSING A 56 M POUR CIBLER LA PRIVATE DEBT LEVÉES DE FONDS ACCESS CP SIGNE UN 1ER CLOSING A 56 M POUR CIBLER LA PRIVATE DEBT Par Xavier Demarle 08/10/2014 17:36 Le gérant veut porter à 150 M la collecte de son nouveau véhicule, dont la mission

Plus en détail

EURO ZONE: economic impact of the financial crisis

EURO ZONE: economic impact of the financial crisis 1 EURO ZONE: economic impact of the financial crisis Michel Aglietta Univ Paris West, Cepii and Groupama-am Euro zone and European Union: a generalized slump with a recovery starting in Q3 2009 2 Euro

Plus en détail

CAPITALS. Dubaï London Heahtrow Hong Kong Paris Roissy Singapore Amsterdam Frankfurt Seoul Bangkok Istanbul CONTINENT

CAPITALS. Dubaï London Heahtrow Hong Kong Paris Roissy Singapore Amsterdam Frankfurt Seoul Bangkok Istanbul CONTINENT Barbara Lavernos CAPITALS 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Dubaï London Heahtrow Hong Kong Paris Roissy Singapore Amsterdam Frankfurt Seoul Bangkok Istanbul th CONTINENT TRAVEL business AIRPORTS 57% DOWNTOWN DUTY

Plus en détail

accompagner votre transformation IT vers le Cloud de confiance

accompagner votre transformation IT vers le Cloud de confiance accompagner votre transformation IT vers le Cloud de confiance Philippe LAPLANE Directeur du développement de la stratégie des produits cloud des tendances fortes structurent le marché croissance de la

Plus en détail

Private banking: après l Eldorado

Private banking: après l Eldorado Private banking: après l Eldorado Michel Juvet Associé 9 juin 2015 Toutes les crises génèrent de nouvelles réglementations Le tournant de 2008 Protection des clients MIFID, UCITS, FIDLEG Bilan des banques

Plus en détail

2. Emissions de garanties. 2. Guarantees. L encours moyen 2014 des engagements de cautions s établit à 238 M en baisse de 28% par rapport à 2013.

2. Emissions de garanties. 2. Guarantees. L encours moyen 2014 des engagements de cautions s établit à 238 M en baisse de 28% par rapport à 2013. 2. Emissions de garanties 2. Guarantees L encours moyen 2014 des engagements de cautions s établit à 238 M en baisse de 28% par rapport à 2013. Average outstanding guarantee in 2014 stood at 238 million,

Plus en détail

Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information

Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information Darren Cooper Information Management Consultant, IBM Software Group 1st December, 2011 Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information Information

Plus en détail

34, rue Duranton 75015 Paris Tél. : +33 (0)1 44 26 25 44 Fax : +33 (0)173 72 99 09 contact@objectim.fr www.objectim.fr

34, rue Duranton 75015 Paris Tél. : +33 (0)1 44 26 25 44 Fax : +33 (0)173 72 99 09 contact@objectim.fr www.objectim.fr 34, rue Duranton 75015 Paris Tél. : +33 (0)1 44 26 25 44 Fax : +33 (0)173 72 99 09 contact@objectim.fr www.objectim.fr des projets maîtrisés / the well-managed projects ANALYSER ORGANISER AGIR CONTROLER

Plus en détail

A joint institute between LIRMM and NXP. Un laboratoire commun LIRMM-NXP

A joint institute between LIRMM and NXP. Un laboratoire commun LIRMM-NXP A joint institute between LIRMM and NXP Un laboratoire commun LIRMM-NXP ISyTest, Institute for System Testing In the fast-moving world of integrated systems, test solutions are faced with two major issues:

Plus en détail

Retour sur la réussite du premier OPCI Sharia Xavier LEPINE. 17 Mai 2014

Retour sur la réussite du premier OPCI Sharia Xavier LEPINE. 17 Mai 2014 Retour sur la réussite du premier OPCI Sharia Xavier LEPINE 17 Mai 2014 La Finance Islamique Rêves. La Finance Islamique, un positionnement naturel et décomplexé Un marché en plein essor - Un marché d

Plus en détail

AXA - Séminaire International de Presse Présentation d AXA REIM

AXA - Séminaire International de Presse Présentation d AXA REIM AXA - Séminaire International de Presse Présentation d AXA REIM Suduiraut 23 juin 2006 Pierre Vaquier, AXA REIM France Président Directeur Général Sommaire AXA REIM : une des 8 expertises du modèle multiexpert

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39 under the SMALL BUSINESS INVESTOR TAX CREDIT ACT (O.C. 2003-220) Regulation Outline Filed July 29, 2003 Citation........................................... 1 Definition

Plus en détail

Wallonia-Belgium A continuous success story. Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America

Wallonia-Belgium A continuous success story. Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America Wallonia-Belgium A continuous success story Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America I. ORGANISATION & STRATEGY II. FIGURES & RESULTS III.BELGIUM WALLONIA S ASSETS I. ORGANISATION

Plus en détail

Reconnaitre la complexité de l environnement multicanal

Reconnaitre la complexité de l environnement multicanal La gestion du risque dans un environement client multicanal Rachel Hunt Head, EMEA IDC Financial Insights #IDC-FI Reconnaitre la complexité de l environnement multicanal 2 1 Les nouvelles stratégies de

Plus en détail

Le marketing appliqué: Instruments et trends

Le marketing appliqué: Instruments et trends Le marketing appliqué: Instruments et trends Björn Ivens Professeur de marketing, Faculté des HEC Université de Lausanne Internef 522 021-692-3461 / Bjoern.Ivens@unil.ch Le marketing mix Produit Prix Communication

Plus en détail

Education @ EIT ICT Labs. Retour d expérience à Rennes

Education @ EIT ICT Labs. Retour d expérience à Rennes Education @ EIT ICT Labs Retour d expérience à Rennes Frederic Renouard, U. de Rennes 1, 28 mars 2014 Education @ EIT ICT Labs Retour d expérience à Rennes Le pilier Education d EIT ICT Labs Mise en œuvre

Plus en détail

Atelier N# 4. Les fondamentaux de l excellence comme outil de management

Atelier N# 4. Les fondamentaux de l excellence comme outil de management Atelier N# 4 Les fondamentaux de l excellence comme outil de management 1 Thierry Kieffer NXP Semiconductors Quality and Business Excellence Director basé à Zurich. Multiples positions comme ingénieur

Plus en détail

BUSINESSVALUATOR. Management presentation

BUSINESSVALUATOR. Management presentation BUSINESSVALUATOR Management presentation English pages 2 to 12, French pages 13 to 23 Jean-Marc Bogenmann Designer of BusinessValuator Accredited consultant in business transfer jeanmarcbogenmann@iib.ws

Plus en détail

Automatisation, Robotisation pour une nouvelle Reindustrialisated Europe Reindustrialisated

Automatisation, Robotisation pour une nouvelle Reindustrialisated Europe Reindustrialisated Reindustrialisated 2013-1-PL1-LEO05-37568 1 Information sur le projet Automatisation, Robotisation pour une nouvelle Reindustrialisated Europe Titre: Automatisation, Robotisation pour une nouvelle Reindustrialisated

Plus en détail

Miroirs avec des luminaires Illuminated Mirrors

Miroirs avec des luminaires Illuminated Mirrors Miroirs avec des luminaires Illuminated Mirrors TRIGA partners est une société tchèque importante agissant dans le domaine de traitement du verre plat. Elle s occupe du design, de l étude et du développement

Plus en détail

Réussir en Afrique. Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique.

Réussir en Afrique. Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique. Réussir en Afrique Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique. 1 2 Le Cabinet CBI, dirigé par Ousmane H. Guedi vous accompagne dans votre conquête du marché africain,

Plus en détail

PRODUCTION. PRODUCTION CASHER, parve, sous surveillance Rabbinique Orthodoxe KOSHER. pareve, under Orthodox Rabbinical supervision

PRODUCTION. PRODUCTION CASHER, parve, sous surveillance Rabbinique Orthodoxe KOSHER. pareve, under Orthodox Rabbinical supervision PRODUCTION CASHER, parve, sous surveillance Rabbinique Orthodoxe KOSHER PRODUCTION pareve, under Orthodox Rabbinical supervision Korcarz - Neuhauser, leader européen en boulangerie et viennoiserie casher.

Plus en détail

Les dix règles d or, de l investissement en actions.

Les dix règles d or, de l investissement en actions. Les dix règles d or, de l investissement en actions. par Aberdeen Asset Management November 2015 Emmanuel Piechowski, Business Development Executive Benelux Aberdeen Asset Management Emmanuel.Piechowski@aberdeen-asset.com

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES. Christophe Mianné, Luc François

DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES. Christophe Mianné, Luc François DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES Christophe Mianné, Luc François Sommaire Notre activité Nos atouts La gestion du risque Conclusion 2 Notre activité 3 Les métiers Distribution de produits dérivés actions

Plus en détail

Gestion des données des occupations et compositions des trains au sein de la SNCB Mobility.

Gestion des données des occupations et compositions des trains au sein de la SNCB Mobility. Mohammed Yousfi Gestion des données des occupations et compositions des trains au sein de la SNCB Mobility. Destination mieux NOTRE ENTREPRISE La SNCB (exploitant du trafic ferroviaire) fait partie du

Plus en détail

Township of Russell: Recreation Master Plan Canton de Russell: Plan directeur de loisirs

Township of Russell: Recreation Master Plan Canton de Russell: Plan directeur de loisirs Township of Russell: Recreation Master Plan Canton de Russell: Plan directeur de loisirs Project Introduction and Stakeholder Consultation Introduction du projet et consultations publiques Agenda/Aperçu

Plus en détail

SCC / QUANTUM Kickoff 2015 Data Protection Best Practices

SCC / QUANTUM Kickoff 2015 Data Protection Best Practices SCC / QUANTUM Kickoff 2015 Data Protection Best Practices Stéphane Estevez QUANTUM Senior Product Marketing Manager EMEA Luc Vandergooten SCC Responsable Technique Data Protection Vers de nouveaux horizons

Plus en détail

Stratégie de sourcing européenne : vers un modèle fédéral

Stratégie de sourcing européenne : vers un modèle fédéral Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. Stratégie de sourcing européenne : vers un modèle fédéral Arnaud Vahlas DSI sanofi-aventis France Convention annuelle de l

Plus en détail

Aggregate Financial Exposure (Banks) Regulations. Règlement sur le total des risques financiers (banques) CONSOLIDATION CODIFICATION

Aggregate Financial Exposure (Banks) Regulations. Règlement sur le total des risques financiers (banques) CONSOLIDATION CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Aggregate Financial Exposure (Banks) Regulations Règlement sur le total des risques financiers (banques) SOR/2001-363 DORS/2001-363 Current to October 27, 2015 À jour

Plus en détail

La Poste choisit l'erp Open Source Compiere

La Poste choisit l'erp Open Source Compiere La Poste choisit l'erp Open Source Compiere Redwood Shores, Calif. Compiere, Inc, leader mondial dans les progiciels de gestion Open Source annonce que La Poste, l'opérateur postal français, a choisi l'erp

Plus en détail

State as a shareholder, corporate governance of SOEs

State as a shareholder, corporate governance of SOEs France : Etat-actionnaire, gouvernance des entreprises publiques State as a shareholder, corporate governance of SOEs Alain TURC, contrôleur général économique et financier Ministère de l économie, des

Plus en détail

LONDON NOTICE No. 3565

LONDON NOTICE No. 3565 EURONEXT DERIVATIVES MARKETS LONDON NOTICE No. 3565 ISSUE DATE: 15 February 2012 EFFECTIVE DATE: 12 March 2012 FTSE 100 INDEX FUTURES CONTRACT THREE MONTH EURO (EURIBOR) INTEREST RATE FUTURES CONTRACT

Plus en détail

Prescribed Deposits (Authorized Foreign Banks) Regulations. Règlement sur les dépôts (banques étrangères autorisées)

Prescribed Deposits (Authorized Foreign Banks) Regulations. Règlement sur les dépôts (banques étrangères autorisées) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Prescribed Deposits (Authorized Foreign Banks) Regulations Règlement sur les dépôts (banques étrangères autorisées) SOR/2000-53 DORS/2000-53 Current to January 25, 2016

Plus en détail

Developpement & Formation. Serge Dubois, BP Algeria Communications Manager

Developpement & Formation. Serge Dubois, BP Algeria Communications Manager Developpement & Formation Serge Dubois, BP Algeria Communications Manager Building capability «BP Strategy, Safety People Performance» Tony Hayward, CEO BP Octobre 2007 Human resources are the most invaluable

Plus en détail

Raising the efficiency gains of industry by ICT means

Raising the efficiency gains of industry by ICT means Raising the efficiency gains of industry by ICT means 1/44 E-Government Consortium Thales IS ATG 2/44 ICT gains are similar for governments Industry Gains Government Gains Revenue Growth Expand government

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l'environnement

Programme des Nations Unies pour l'environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l'environnement Distr. GENERALE UNEP/OzL.Pro/ExCom/69/20 11 mars 2013 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS COMITE EXECUTIF DU FONDS MULTILATERAL AUX FINS D APPLICATION

Plus en détail

JOURNÉE I-TÉSÉ 2010 EFFICACITÉ DES SYSTÈMES ÉNERGÉTIQUES

JOURNÉE I-TÉSÉ 2010 EFFICACITÉ DES SYSTÈMES ÉNERGÉTIQUES JOURNÉE I-TÉSÉ 2010 EFFICACITÉ DES SYSTÈMES ÉNERGÉTIQUES Les stratégies des entreprises face au changement climatique : le cas du CO2 A Managerial Perspective on the Porter Hypothesis: The Case of CO 2

Plus en détail

Liste des OPCA INSTITUTIONNELS.

Liste des OPCA INSTITUTIONNELS. Liste des OPCA INSTITUTIONNELS. Liste des organismes de placement collectif alternatifs à nombre variable de parts institutionnels et des compartiments établie sur base de l article 3 de l AR du 7 décembre

Plus en détail

Lean approach on production lines Oct 9, 2014

Lean approach on production lines Oct 9, 2014 Oct 9, 2014 Dassault Mérignac 1 Emmanuel Théret Since sept. 2013 : Falcon 5X FAL production engineer 2011-2013 : chief project of 1st lean integration in Merignac plant 2010 : Falcon 7X FAL production

Plus en détail

Du SEPA vers le Full XML pour l'ensemble des paiements

Du SEPA vers le Full XML pour l'ensemble des paiements Du SEPA vers le Full XML pour l'ensemble des paiements ISO 2022 XML Le socle technique pour construire une centrale de paiement et d encaissement Universwiftnet - Atelier Sage - Du SEPA vers le Full XML

Plus en détail

PAR_20140205_00937_EUR DATE: 05/02/2014

PAR_20140205_00937_EUR DATE: 05/02/2014 CORPORATE EVENT NOTICE: Emission et admission d'obligations à option de remboursement en numéraire et/ou en actions nouvelles et/ou existantes (ORNANE) sans droit préférentiel de souscription et sans délai

Plus en détail

BGL BNP Paribas S.A. (50, avenue J.F. Kennedy L-2951 Luxembourg R.C.S. Luxembourg : B6481) Communication Juillet 2015 Données chiffrées au 31/12/2014

BGL BNP Paribas S.A. (50, avenue J.F. Kennedy L-2951 Luxembourg R.C.S. Luxembourg : B6481) Communication Juillet 2015 Données chiffrées au 31/12/2014 LE GROUPE BNP PARIBAS AU LUXEMBOURG A vos côtés en 2015 BGL BNP Paribas S.A. (50, avenue J.F. Kennedy L-2951 Luxembourg R.C.S. Luxembourg : B6481) Communication Juillet 2015 Données chiffrées au 31/12/2014

Plus en détail

LES QUATRE SECRETS D UN BUSINESS OPEN SOURCE RÉUSSI. Rodrigue Le Gall CSO and co-founder

LES QUATRE SECRETS D UN BUSINESS OPEN SOURCE RÉUSSI. Rodrigue Le Gall CSO and co-founder LES QUATRE SECRETS D UN BUSINESS OPEN SOURCE RÉUSSI Rodrigue Le Gall CSO and co-founder LEXIQUE Quelques abus de langages inévitables BPM = Business Process Management Bonita = Bonita Open Solution Process

Plus en détail

SENEGAL DIAGNOSTICS DE LA GOUVERNANCE TRANSPORTS ET TRAVAUX PUBLICS

SENEGAL DIAGNOSTICS DE LA GOUVERNANCE TRANSPORTS ET TRAVAUX PUBLICS SENEGAL DIAGNOSTICS DE LA GOUVERNANCE TRANSPORTS ET TRAVAUX PUBLICS FOCUS GROUPE: Sociétés Privées qui Utilisent Services de Transport Terrestre et/ou PAD Groupe A Routes et Port Les questions de Sections

Plus en détail

UNCTAD GLOBAL COMMODITIES FORUM 2013 Recommitting to commodity sector development as an engine of economic growth and poverty reduction

UNCTAD GLOBAL COMMODITIES FORUM 2013 Recommitting to commodity sector development as an engine of economic growth and poverty reduction UNCTAD GLOBAL COMMODITIES FORUM 2013 Recommitting to commodity sector development as an engine of economic growth and poverty reduction Room XVIII Palais des Nations Geneva, Switzerland 19 March 2013 GDF

Plus en détail

Arrêt du protocole ETEBAC

Arrêt du protocole ETEBAC Arrêt du protocole ETEBAC Quels impacts pour votre entreprise? Les solutions d échanges de flux dématérialisés avec le Crédit Agricole ETEBAC est le protocole utilisé pour échanger tous les jours et de

Plus en détail

Architecture client riche Evolution ou révolution? Thomas Coustenoble IBM Lotus Market Manager

Architecture client riche Evolution ou révolution? Thomas Coustenoble IBM Lotus Market Manager Architecture client riche Evolution ou révolution? Thomas Coustenoble IBM Lotus Market Manager IBM Workplace : permettre aux personnes de communiquer, de partager l information, quel que soit le terminal

Plus en détail

EBICS : Quels impacts sur votre système d information?

EBICS : Quels impacts sur votre système d information? EBICS : Quels impacts sur votre système d information? Agenda EBICS : Les fondamentaux La position de l Editeur SAGE Les impacts d EBICS sur votre système d information Le contexte Les 2 protocoles ETEBAC

Plus en détail

ADQ IR Implementation

ADQ IR Implementation ADQ IR Implementation DSNA experience Direction Générale de l Aviation Civile CONTENTS DSNA considerations ADQ objectives The context : a coordinated approach DSNA approach to ADQ implementation The pillars

Plus en détail

Le plan d'investissement Baudouin Regout 11 mai 2015

Le plan d'investissement Baudouin Regout 11 mai 2015 Le plan d'investissement Baudouin Regout 11 mai 2015 Secretariat-General L'examen annuel de la croissance 2015: Le programme de la Commission pour la croissance et l'emploi est fondé sur trois piliers

Plus en détail

Corporate Interrelationships (Trust and Loan Companies) Regulations. Règlement sur les relations intersociétés (sociétés de fiducie et de prêt)

Corporate Interrelationships (Trust and Loan Companies) Regulations. Règlement sur les relations intersociétés (sociétés de fiducie et de prêt) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION (Trust and Loan Companies) Regulations Règlement sur les relations intersociétés (sociétés de fiducie et de prêt) SOR/2008-60 DORS/2008-60 À jour au 6 juin 2016 Published

Plus en détail

Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010

Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010 Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010 Monsieur le Président, Monsieur le Secrétaire Général, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

ORIENTER LES TRANSFERTS DE FONDS DE LA DIASPORA DANS LES SECTEURS PRODUCTIFS : L EXPERIENCE DU SENEGAL

ORIENTER LES TRANSFERTS DE FONDS DE LA DIASPORA DANS LES SECTEURS PRODUCTIFS : L EXPERIENCE DU SENEGAL SINGLE YEAR EXPERT MEETING ON MAXIMIZING THE DEVELOPMENT IMPACT OF REMITTANCES Geneva, 14 15 February 2011 ORIENTER LES TRANSFERTS DE FONDS DE LA DIASPORA DANS LES SECTEURS PRODUCTIFS : L EXPERIENCE DU

Plus en détail

Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors

Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors MLS - Local and Global Marketing Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors Teresa King Kinney CEO Miami Association of Realtors Miami Association of Realtors 40,000 Members

Plus en détail

Business Process Management

Business Process Management Alain Darmon Responsable Avant-Vente BPM, IBM 1 er mars 2011 Business Process Management Améliorez l agilité de l entreprise avec la gestion des processus métier Les processus sont partout! Ouverture de

Plus en détail

Rencontres Economiques. Septembre 2012

Rencontres Economiques. Septembre 2012 Rencontres Economiques Septembre 2012 Développement des Sociétés Chinoises en France France = 3 ème partenaire en Europe 90 s : Emergence des Investissements Chinois Banque, Ressources Naturelles Secteur

Plus en détail

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees For Immediate Release October 10, 2014 Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees The Senate Standing Committee on Banking, Trade, and Commerce resumed hearings

Plus en détail

We Generate. You Lead.

We Generate. You Lead. www.contact-2-lead.com We Generate. You Lead. PROMOTE CONTACT 2 LEAD 1, Place de la Libération, 73000 Chambéry, France. 17/F i3 Building Asiatown, IT Park, Apas, Cebu City 6000, Philippines. HOW WE CAN

Plus en détail

Les infrastructures des municipalités s effondrent partout au Canada. Canada s cities and towns are crumbling around us

Les infrastructures des municipalités s effondrent partout au Canada. Canada s cities and towns are crumbling around us SKILLED TRADES PLATFORM 2015 PLATEFORME DES MÉTIERS SPÉCIALISÉS 2015 Canada s cities and towns are crumbling around us Canada needs a comprehensive integrated infrastructure program that will eliminate

Plus en détail

London Stock Exchange. Bourse de Casablanca le 12 mars 2011

London Stock Exchange. Bourse de Casablanca le 12 mars 2011 Le développement du marché d ETFs sur London Stock Exchange Bourse de Casablanca le 12 mars 2011 Programme Présentation du marché Croissance des produits ETFs & ETPs Renseignements opérationnels Admission

Plus en détail

20 ans. Votre partenaire pour le changement. Your Partner for Change. Your Partner for Change

20 ans. Votre partenaire pour le changement. Your Partner for Change. Your Partner for Change 100 C 70 M 10 K 55 M 100 Y Offset Your Partner for Change 20 ans Votre partenaire pour le changement Your Partner for Change Basel Bern Buchs Genève Luzern Lugano Schindellegi Zürich 20 ans au service

Plus en détail

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Johannesburg (Afrique du Sud) 4 au 7 mars 2007 Johannesburg (South Africa)

Plus en détail

Agenda. Atelier 1 e-gouvernement. Agenda numérique La Belgique Débat. Table ronde sur l Agenda numérique pour l Europe Bruxelles, 11.10.

Agenda. Atelier 1 e-gouvernement. Agenda numérique La Belgique Débat. Table ronde sur l Agenda numérique pour l Europe Bruxelles, 11.10. Atelier 1 e-gouvernement Table ronde sur l Agenda numérique pour l Europe Bruxelles, 11.10.2011 2 Agenda Agenda numérique La Belgique Débat 3 Agenda Agenda numérique La Belgique Débat 4 Actions prévues

Plus en détail

Fonds de placement étrangers Mutations - Octobre 2005

Fonds de placement étrangers Mutations - Octobre 2005 Fonds de placement étrangers Mutations - Octobre 2005 Autorisés à la distribution en Suisse : BiscayneAmericas Funds plc BiscayneAmericas Enhanced Yield Fund BiscayneAmericas Funds plc BiscayneAmericas

Plus en détail

La sécurité des solutions de partage Quelles solutions pour quels usages?

La sécurité des solutions de partage Quelles solutions pour quels usages? La sécurité des solutions de partage Quelles solutions pour quels usages? Swiss IT Business 22/04/15 #ECOM15 #SITB15 #SMARC15 @OodriveOfficiel #oodrive LA SÉCURITÉ DES SOLUTIONS DE PARTAGE QUELLES SOLUTIONS

Plus en détail

Le stockage à l échelle européenne

Le stockage à l échelle européenne Le stockage à l échelle européenne Yannick Jacquemart Directeur Adjoint des Affaires Européennes Réseau de Transport d Electricité (RTE) Conférence du 24 novembre 2015 Le stockage de l électricité Plan

Plus en détail

RETAIL ENGINEERING PARIS GENÈVE HONG KONG. «Pour être irremplaçable, il faut être différent» Coco Chanel

RETAIL ENGINEERING PARIS GENÈVE HONG KONG. «Pour être irremplaçable, il faut être différent» Coco Chanel RETAIL ENGINEERING PARIS GENÈVE HONG KONG «Pour être irremplaçable, il faut être différent» Coco Chanel AEROPORT DE NICE COTE D AZUR L expertise au service d une marque The expertise at the service of

Plus en détail

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Atego workshop 2014-04-03 Ce document et les informations qu il contient sont la propriété de Ils ne doivent pas être copiés ni communiqués

Plus en détail

Corporate Profile (Français)

Corporate Profile (Français) Corporate Profile (Français) Mai 2009 Corporate profile TENZING partners 2009 Page 1 Notre mission Nous accompagnons les entreprises durant leurs phases de transition: Mesurer et valider les choix stratégiques

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 ICH Q8, Q9 and Q10 An Opportunity to Build Quality into Product Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 Sequence

Plus en détail

SEMINAIRE SAS VISUAL ANALYTICS LAUSANNE, MARCH 18 : JÉRÔME BERTHIER VALERIE AMEEL

SEMINAIRE SAS VISUAL ANALYTICS LAUSANNE, MARCH 18 : JÉRÔME BERTHIER VALERIE AMEEL SEMINAIRE SAS VISUAL ANALYTICS LAUSANNE, MARCH 18 : JÉRÔME BERTHIER VALERIE AMEEL AGENDA 14:15-14:30 Bienvenue & Introduction Jérôme Berthier et Manuel Fucinos 14:30-14:45 Le concept de la Data Viz et

Plus en détail

27-03-2006. JJ Mois Année. L Univers SWIFTNet. 27 Mars 2006

27-03-2006. JJ Mois Année. L Univers SWIFTNet. 27 Mars 2006 JJ Mois Année L Univers SWIFTNet 27 Mars 2006 2 LES APPORTS DE SWIFT Les solutions SWIFT permettent des échanges avec les banques via un Canal unique, standardisé, sécurisé, non propriétaire : Offre multi-banques

Plus en détail

COLLOQUE AVIATION ET ENVIRONNEMENT, PAU 6 ET 7 FÉVRIER 2013

COLLOQUE AVIATION ET ENVIRONNEMENT, PAU 6 ET 7 FÉVRIER 2013 COLLOQUE AVIATION ET ENVIRONNEMENT, PAU 6 ET 7 FÉVRIER 2013 Le marché des équipements, des éléments d avion, des moteurs recyclés Introduction à la table ronde : Christophe Gauthierot,Directeur Général

Plus en détail

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing?

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Alexandre Loire A.L.F.A Project Manager July, 5th 2007 1. Changes to roles in customer/supplier relations a - Distribution Channels Activities End customer

Plus en détail

SWIFTNet mise à niveau

SWIFTNet mise à niveau L Univers SWIFTNet, Paris, Le 27 Mars 2006 SWIFTNet mise à niveau Elie Lasker SWIFT Utsit_31032006_v2.ppt Slide 1 Slide 2 Agenda Qui est SWIFT? SWIFTNet la plate-forme de messagerie SWIFT organisme de

Plus en détail

Regional case studies in France & Switzerland

Regional case studies in France & Switzerland Regional case studies in France & Switzerland Bruna Carchia Daniel Loeffler Contents Innovation challenges Results of the survey of regional spin-out companies from CERN Support available in the Geneva

Plus en détail

Rapport Semestriel Non Audité. JPMorgan Investment Funds Société d Investissement à Capital Variable, Luxembourg

Rapport Semestriel Non Audité. JPMorgan Investment Funds Société d Investissement à Capital Variable, Luxembourg Rapport Semestriel Non Audité JPMorgan Investment Funds Société d Investissement à Capital Variable, Luxembourg 30 juin 2014 JPMorgan Investment Funds Rapport semestriel non audité Sommaire Conseil d administration

Plus en détail

«EUROPE 2000» Centralisation des back-offices et des fonctions supporten Europe de l Ouest. Jean-Yves Bruna. Société Générale Day - 4 Avril 2001

«EUROPE 2000» Centralisation des back-offices et des fonctions supporten Europe de l Ouest. Jean-Yves Bruna. Société Générale Day - 4 Avril 2001 «EUROPE 2000» Centralisation des back-offices et des fonctions supporten Europe de l Ouest Société Générale Day - 4 Avril 2001 Jean-Yves Bruna Ordre du Jour! Périmètre du projet Europe 2000! Pourquoi un

Plus en détail

RENCONTRE AVEC LES ACTIONNAIRES. 10 décembre 2014

RENCONTRE AVEC LES ACTIONNAIRES. 10 décembre 2014 RENCONTRE AVEC LES ACTIONNAIRES 10 décembre 2014 ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE ET FINANCIER «LE MONDE D APRÈS» OLIVIER GARNIER Chef économiste DU MONDE D AVANT AU MONDE D APRÈS Quatre grandes ruptures : Modèle

Plus en détail

Résultat de l'augmentation de capital par émission d'absa avec maintien du droit préférentiel de souscription

Résultat de l'augmentation de capital par émission d'absa avec maintien du droit préférentiel de souscription CORPORATE EVENT NOTICE: Résultats de l'augmentation de capital par émission d'actions assorties de bons de souscription d'actions (ABSA) avec maintien du droit préférentiel de souscription DIAGNOSTIC MEDICAL

Plus en détail

Stewart Black and Associates

Stewart Black and Associates Stewart Black and Associates SBA Giving you best Construction Cost Advice Giving you project guidance from day one Ensuring your budget is safe Managing change throughout the course of the project Both

Plus en détail

Fonds de placement étrangers Mutations Avril 2005

Fonds de placement étrangers Mutations Avril 2005 Fonds de placement étrangers Mutations Avril 2005 Autorisés à la distribution en Suisse : Capital @ Work Umbrella Fund - Bonds @ Work Capital @ Work Umbrella Fund - Inflation @ Work CENTRALE ACTIONS (EURO)

Plus en détail

la valorisation des externalités positives des services d eau potable et d assainissement

la valorisation des externalités positives des services d eau potable et d assainissement Séminaire CGDD Monétarisation des biens environnementaux : Quelles utilisations pour les politiques publiques et les décisions privées? la valorisation des externalités positives des services d eau potable

Plus en détail

33rd Session of the NEPAD Heads of State and Government Orientation. Committee (HSGOC) Sandton Convention Centre, Johannesburg, South Africa

33rd Session of the NEPAD Heads of State and Government Orientation. Committee (HSGOC) Sandton Convention Centre, Johannesburg, South Africa 33rd Session of the NEPAD Heads of State and Government Orientation Committee (HSGOC) Sandton Convention Centre, Johannesburg, South Africa June 13th 2015 Report on the NEPAD Agency s Support for Regional

Plus en détail