Objet: Rapport d inspection intégré

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Objet: Rapport d inspection intégré"

Transcription

1 A Monsieur Boitte Marc Président du CPAS de Manage Place Albert 1 er, 1/A 7170 Manage Rapport d inspection intégré SPP IS Inspection SPP IS 4 RI/L65M-L65C-DISC-FMAZ/SRO Objet: Rapport d inspection intégré Monsieur le Président, J ai l honneur de vous informer du résultat des inspections effectuées au sein de votre centre les 9 et 25/9 et les 2 et 14/10/2014 Ce rapport d inspection est divisé en 3 parties : - Une analyse générale sur le déroulement de l inspection, les résultats de celle-ci et les recommandations formulées - Une annexe par matière contrôlée expliquant la procédure utilisée et reprenant les différents tableaux comptables - Les grilles de contrôle par bénéficiaire Pour toute question concernant ce contrôle, vous pouvez vous adresser à votre inspectrice à l adresse mail suivante : La correspondance doit être adressée au Service public de Programmation Intégration sociale, Lutte contre la Pauvreté et Economie sociale (SPP Is), service Inspection, WTC II, Boulevard Roi Albert II 30, 1000 Bruxelles.

2 1. LES CONTROLES EFFECTUES Contrôles Contrôles réalisés Annexes 1 Loi du 02/04/1965 : contrôles Annexe 1 : contrôle des pièces frais médicaux X justificatives médicales 2 Loi du 02/04/1965 : contrôle Annexe 2 : contrôle de la comptable X subvention, loi du 02/04/ Droit à l intégration sociale, Loi du 26/05/2002 : contrôle des dossiers sociaux Annexe 3 : contrôle des dossiers sociaux, loi du 26/05/ Droit à l intégration sociale, Loi du 26/05/2002 : contrôle comptable 5 Fonds mazout (allocation de chauffage) 6 Fonds de la participation sociale et de l épanouissement culturel et sportif 7 Fonds social du gaz et de l électricité X X Annexe 4 : contrôle de la subvention, loi du 26/05/2002 Annexe 5 : contrôle du fonds mazout Annexe 6 : contrôle de la subvention, fonds de la participation sociale et de l épanouissement culturel et sportif Annexe 7 : contrôle des allocations, loi du 04/09/2002 Vous trouverez le détail de chaque type de contrôle dans les annexes jointes à ce courrier. 2. LA PREPARATION ET LE DEROULEMENT DE L INSPECTION L inspectrice a constaté que les pièces justificatives demandées par courriel à votre CPAS afin de préparer correctement le contrôle ont été mises à sa disposition et que dans leur ensemble celles-ci étaient de qualité. Il est à signaler que l inspectrice a pu mener à bien ses contrôles dans de très bonnes conditions de travail. L inspectrice tient également à relever l excellente collaboration des membres de votre personnel, lesquels ont répondu à l ensemble des questions qui leur ont été posées et ont fourni des informations complémentaires. 3. LES RESULTATS DU CONTRÔLE ET LES RECOMMANDATIONS FORMULEES. Lors du contrôle d un échantillon de dossiers pour les matières reprises au point 2 cidessus et dont vous trouverez les détails dans les grilles intitulées «grille de contrôle par bénéficiaire» en annexe, il a été mis en exergue que la réglementation et/ou les procédures, et/ou l examen des conditions d octroi et/ou les bonnes pratiques n étaient pas toujours correctement appliqués.

3 Dès lors, les remarques et recommandations formulées ci-dessous vous rappellent la correcte application qui doit être mise en œuvre dans celles-ci. Droit à l Intégration sociale, contrôle comptable Un excédent de subvention a été constaté en ce qui concerne les mises au travail dans le cadre de l article 60 7 de la loi organique du 08/07/1976 dans le secteur de l économie sociale ; pour rappel, dans ce cadre, le CPAS peut facturer à l Etat le montant du salaire brut avec un plafond annuel. On entend par rémunération brute : la somme de la rémunération nette, du précompte professionnel, des cotisations de sécurité sociale (non exonérées), de la cotisation spéciale de sécurité sociale, de la prime de fin d année, du pécule de vacances, du pécule de vacances de sortie et de l indemnité de rupture suite à la résiliation du contrat de travail. Dans les dossiers contrôlés, il a été constaté que vos services facturaient le plafond annuel même lorsque le salaire brut était inférieur à celui-ci. 4. DEBRIEFING ET ANALYSE COMPLEMENTAIRE Lors du précédent contrôle, l inspectrice avait constaté un problème de classement au niveau des factures des frais médicaux. Ce problème a été résolu par le CPAS, les conseils de l inspectrice ayant été suivi par votre équipe. Un debriefing a eu lieu après chaque matière contrôlée. Lors de celui-ci il a été rappelé : -Les règles de remboursement de l'assurance maladie et de la loi du 02/04/1965 ( voir annexe 1) -Les délais devant être respectés concernant l allocation chauffage ainsi que l inscription des demandes dans le registre ou la présence du formulaire de demande dans le dossier. Votre centre prend la décision de payer l entièreté de la facture et notifie à la personne le montant qu elle devra rembourser en déduction de l allocation chauffage à laquelle elle peut prétendre mais dans le dossier aucune demande du bénéficiaire n est visible et l inscription dans le registre fait également défaut. Il vous est demandé d y être attentif à l avenir. -La règle reprise au point 4 ci-dessus et concernant les mises au travail dans le cadre de l article 60 7 en entreprise d économie sociale. L inspectrice a en général constaté une bonne organisation et gestion de vos services dans les matières contrôlées. Cette dernière encourage donc ceux-ci à continuer dans cette voie afin de promouvoir les bonnes pratiques au sein de votre centre et fournir un service de qualité à vos usagers.

4 5. CONCLUSIONS Vous trouverez ci-dessous deux tableaux récapitulatifs : le premier concerne les manques à recevoir éventuels et le second concerne les excédents de subvention. Tableau des manques à recevoir éventuels Type de contrôle Période de contrôle Manques à recevoir éventuels Procédure de récupération Loi du 02/04/1965, contrôle comptable Années 2011 à 2012 Cf. annexe 2 Droit à l Intégration sociale, contrôle comptable Années 2011 à 2012 Cf. annexe 4 Fonds mazout (allocation de chauffage) Année 2012 Cf. annexe 5 / Tableau des excédents de subvention Type de contrôle Loi du 02/04/1965, contrôle frais médicaux Loi du 02/04/1965, contrôle comptable Droit à l Intégration sociale, contrôle comptable Période de contrôle Années 2011 à 2012 Années 2011 à 2012 Années 2011 à 2012 Récupération Procédure de récupération Période de récupération 503,83 Par nos services Sur un des prochains états de frais mensuels 491,97 Par nos services Sur un des prochains états de frais mensuels ,5 Par nos services Sur un des prochains états de frais mensuels Fonds mazout (allocation de chauffage) Année Par nos services Sur le prochain subside à vous octroyer Je vous saurais gré de me faire parvenir votre accord par dans un délai de 15 jours suivant la réception du présent rapport à l adresse suivante : Une absence de réponse dans le délai imparti sera considérée comme acceptation des résultats de l inspection de votre part. Je vous prie d agréer, Monsieur le Président, l assurance de ma parfaite considération. Pour le Président du SPP Intégration sociale : La Directrice générale, Anne Marie VOETS

5 ANNEXE 1 : CONTRÔLE DES PIÈCES JUSTIFICATIVES MÉDICALES DANS LE CADRE DE LA LOI DU 2 AVRIL 1965 ET DE L A.M. DU 30/01/1995 POUR LA PÉRIODE DU 01/01/2011 AU 31/12/2012 Le contrôle a été réalisé à deux niveaux : - l examen du respect de la législation en la matière dans un échantillon de dossiers individuels ; - un contrôle administratif et financier sur un échantillon de factures. 1. EXAMEN DES DOSSIERS INDIVIDUELS 6 dossiers individuels ont été examinés. Le contrôle a porté sur les éléments suivants : - présence d'une demande d'aide pour les dossiers examinés si jugé nécessaire ; - examen du garant si jugé nécessaire ; - examen de l'assurabilité si jugé nécessaire ; - et rédaction de rapports sociaux clairs et concrets. L inspecteur a constaté une application correcte des éléments contrôlés. Vous trouverez le détail de ce contrôle dans la grille de contrôle n 1A. 2. CONTRÔLE ADMINISTRATIF Le contrôle a porté sur les éléments suivants : - exactitude administrative des déclarations ; - mise à disposition des factures réclamées; - mise à disposition des preuves de paiement ; - et respect des règles de remboursement de l'assurance maladie et de la loi du 02/04/1965. L inspectrice a en général constaté une application correcte des éléments contrôlés sauf pour 2 dossiers où les règles de remboursement de l'assurance maladie et de la loi du 02/04/1965 n ont pas été respectées, des prestations sans numéro de nomenclature INAMI ne peuvent être remboursées. Vous trouverez le détail de ce contrôle dans la grille de contrôle n 1B.

6 3. LES RÉSULTATS FINANCIERS DU CONTRÔLE DES FRAIS MÉDICAUX 3.1L explication de l extrapolation financière des résultats Pour ce contrôle, grâce à la qualité du travail réalisé par votre centre, aucune extrapolation financière des résultats n a été réalisée. 3.2Le détail du montant total de la récupération des frais médicaux A partir d un certain montant par type de frais, tous les formulaires sont contrôlés (il s agit ici des formulaires dits «de stratification»). En dessous de ce montant, un échantillonnage de formulaires sera déterminé et contrôlé (il s agit ici de formulaires dits «non stratifiés») Tableau du montant total de la récupération pour les frais médicaux de l échantillon: Type de frais med1 Total subsides des formulaires non stratifiés Total de l échantillon Facteur d extrapolation Total de la récupération hors stratification Les conditions d extrapolation sont réunies Total à récupérer 9.096, ,30 3,06 385,20 NON 385,20 far , ,95 2,80 0 NON 0 amb , ,53 6,05 110,28 NON 110,28 hop , ,70 1,00 8,35 NON 8,35 Total à récupérer : 503,83 Légende : Med = frais médicaux hors établissement de soins. Far = frais pharmaceutiques hors établissement de soins. Amb = frais ambulatoires dispensés dans un établissement de soins. Hop = frais d hospitalisation dispensés dans un établissement de soins. 1 = échantillon. Le montant total de la récupération des frais médicaux après extrapolation sur base de l échantillon se chiffre à 503,83.

7 Vous trouverez le détail de ce contrôle dans les grilles de contrôle n 1A/B. Tableau du montant total de la récupération pour les frais médicaux de la stratification : Type de frais Total de la récupération Total catégorie Total de la stratification de la stratification Med , ,51 0 Far Amb , ,56 0 Hop , ,71 0 Total à récupérer : 0 2 = stratification. Le montant total de la récupération des frais médicaux se rapportant à la stratification se chiffre à 0. Vous trouverez le détail de ce contrôle dans les grilles de contrôle n 1A/B. 4. INFORMATIONS GÉNÉRALES Une explication détaillée au sujet des frais médicaux qui peuvent être récupérés auprès de l Etat fédéral figure sur notre site website : via le document intitulé «les pièces justificatives médicales dans le cadre de la loi du 02/04/1965 et de l A.M. du 30/01/1995». De même deux moteurs de recherche existent sur le site web de l INAMI (www.inami.be ) afin de consulter à la fois les honoraires et remboursements des codes de nomenclature et les spécialités pharmaceutiques remboursables. 5. CONCLUSIONS Pour la période du 01/01/2011 au 31/12/2012, le CPAS a reçu un excédent de subvention pour un montant de 503,83 concernant les frais médicaux dans le cadre de la loi du 02/04/1965. En effet, pour certains dossiers individuels, les conditions d octroi de la subvention n étaient pas réunies. Celles-ci sont détaillées dans les grilles de contrôle n 1A/B et ont fait l objet de remarques et recommandations. Ce montant sera régularisé sur un prochain état mensuel à vous liquider.

8 ANNEXE 2 : CONTROLE DE LA SUBVENTION OCTROYEE DANS LE CADRE DE LA LOI DU 02 AVRIL 1965 PERIODE DU 01/01/2011 AU 31/12/2012 Le contrôle comptable consiste essentiellement à comparer pour la période contrôlée les dépenses et récupérations de l aide sociale subsidiée par l Etat et des mises à l emploi enregistrées et réunies dans la comptabilité du C.P.A.S. avec celles que le SPP IS subventionne. Les différences entre les paiements et les subventions sont ainsi décelées. 1. LES RESULTATS FINANCIERS DU CONTROLE (A L EXCEPTION DES MISES AU TRAVAIL DANS LE CADRE DE L ARTICLE 60 7 DE LA LOI DU 08/07/1976 ORGANIQUE DES CPAS ). 1.1 Analyse des dépenses Le contrôle réalisé au départ de vos pièces a fait apparaître : un excédent de subvention ; et un manque à recevoir éventuel. Vous trouverez le détail du manque à recevoir éventuel et de l excédent de subvention par bénéficiaire dans les grilles de contrôle n 2A/B. 1.2 Analyse des recettes Le contrôle réalisé au départ de vos pièces comptables n a fait apparaître aucune différence 2. LE CONTRÔLE DES AIDES FINANCIERES DES MISES AU TRAVAIL DANS LE CADRE DE L ARTICLE 60 7 DE LA LOI DU 08/07/1976 ORGANIQUE DES CPAS. Le contrôle réalisé au départ de vos pièces comptables a fait apparaître un manque à recevoir éventuel. Vous trouverez le détail du manque à recevoir éventuel et de l excédent de subvention par bénéficiaire dans la grille de contrôle n 2D/E.

9 3. CONCLUSIONS Pour la période du 01/01/2011 au 31/12/2012, votre CPAS a perçu un excédent de subvention de 491,97 (cf. grilles de contrôle n 2). Ce montant fera l objet d une récupération sur une prochaine subvention à vous liquider. En ce qui concerne le manque à recevoir éventuel repris dans les grilles de contrôle n 2, les subventions correspondantes pourraient encore vous être remboursées, à condition que les délais d envoi des formulaires A et B (45 jours) et D (12 mois) aient été initialement respectés (chapitre 2, article 9 et article 12 de la loi du 2 avril 1965) et pour autant que toutes les conditions légales permettant le remboursement de ces aides soient remplies (art 5 et 11 2 de la loi du 2 avril 1965). Pour savoir si un droit éventuel est encore ouvert pour la perception de ce manque à recevoir, vous pouvez prendre contact avec notre frontdesk ou tel 02/ ) pour obtenir une liste des formulaires qui ont été refusés (et l explication des codes fautifs). Ces documents vous seront envoyés via mail. De même, notre frontdesk pourra vous indiquer la procédure à suivre pour la perception de ces manques à recevoir.

10 ANNEXE 4 : CONTRÔLE DES SUBVENTIONS ACCORDÉES DANS LE CADRE DE LA LOI DU 26/05/02 RELATIVE AU DROIT À L INTÉGRATION SOCIALE PÉRIODE DU 01/01/2011 AU 31/12/2012 Le contrôle comptable consiste essentiellement à comparer pour la période contrôlée les dépenses et récupérations du revenu d'intégration et des mises à l emploi enregistrées et réunies dans la comptabilité du C.P.A.S. avec celles que le SPP IS subventionne. Les différences entre les paiements et les subventions sont ainsi décelées. 1. ANALYSE DES COMPTES (EXCEPTION FAITE DES DEPENSES DECOULANT DES MISES AU TRAVAIL DANS LE CADRE DE L ARTICLE 60 7 DE LA LOI DU 8 JUILLET 1976 ORGANIQUE DES C.P.A.S.) A. Suivant le SPP Is Recettes Dépenses ,04 (50%) ,93 (50%) 729,64 (100%) ,79 (70%) 2.533,06 (60%) ,55 (100%) POP 320,51 (100%) ,66 (100%) SDF ,95 (50%) * 4.106,55 (100%) ART 61-20,00 (100%) * ,84 (100%) P.I. - 25,00 (60%) * ,35 (60%) étudiants ,14 (50%) ** 5.585,68 (100%) activa + 565,02 (60%) ** 500,00 (100%) conv.partenariat 200,00 (100%) créances alimentaires ,84 (50%) * ,31 (100%) * ,58 (60%) * ,76 (50%) ** + -25,11 (70%) ** ,14 (100%) ** ,29 (60%) ** ,23 (50%) ,85 (50%) 1.030,15 (100%) ,22 (60%) 3.073,08 (60%) ,68 (70%) ,11 (100%) , ,86 *Régularisations 2010 portées sur 2011 **Régularisations 2012 portées sur 2011

11 Recettes Dépenses ,79 (50%) ,39 (50%) 1.345,02 (70%) ,92 (70%) 671,49 (100%) ,76 (100%) POP 386,51 (100%) ,89 (100%) SDF 5.462,73 (60%) 3.969,97 (100%) ART ,14 (50%) * ,55 (100%) P.I ,02 (60%) * ,63 (60%) étudiants ,60 (50%) ** 7.345,87 (100%) activa + 245,31 (60%) ** 1.677,70 (100%) créances alimentaires ,76 (50%) * - -25,11 (70%) * ,14 (100%) * ,29 (60%) * ,22 (50%) ** + -0,14 (70%) ** ,44 (100%) ** ,91 (60%) ** ,00 (50%) *** ,25 (50%) ,85 (50%) 1.345,02 (70%) ,25 (60%) 1.058,00 (100%) ,89 (70%) 5.143,02-60% ,04 (100%) , ,03 *Régularisations 2011 portées sur 2012 **Régularisations 2012 portées sur 2013 ***Régularisations 2010 portées sur 2012 Total des dépenses nettes subventionnées par le SPP pour la période : , ,75 = ,14

12 B. Suivant les comptes du C.P.A.S. Recettes Dépenses ,23 (50%) ,15 (50%) 709,64 (100%) ,59 (70%) 320,51 (100%) ,07 (100%) POP 3.073,08 (60%) ,78 (100%) SDF ,77 (100%) P.I ,02 (60%) étudiants 5.347,72 (100%) ART ,26 (100%) activa 250,00 (100%) créances alimentaires + 128,13 (60%) * ,23 (50%) ,15 (50%) 3.073,08 (60%) ,15 (60%) 1.030,15 (100%) ,59 (70%) ,60 (100%) , ,49 *Régularisations 2011 portées sur 2012 Recettes Dépenses ,25 (50%) ,04 (50%) 671,49 (100%) ,89 (70%) 1.345,02 (70%) ,67 (100%) POP 386,51 (100%) ,77 (100%) SDF 5.143,02 (60%) ,00 (100%) P.I ,05 (60%) étudiants 4.596,14 (100%) ART ,11 (100%) activa 1.677,70 (100%) créances alimentaires - 128,13 (60%) * ,25 (50%) ,04 (50%) 1.345,02 (70%) ,92 (60%) 5.143,02 (60%) ,89 (70%) 1.058,00-100% ,39 (100%) , ,24 *Régularisations 2011 portées sur 2012 Total des dépenses nettes du C.P.A.S. pour la période : , ,75 = ,98

13 C. Comparaison des totaux Période du 01/01/2011 au 31/12/2012 Total des dépenses nettes SPP IS : ,14 Total des dépenses nettes CPAS: ,98 Différence : 7.997,84 Marge d'erreur = (différence/dépenses nettes SPP IS) x 100 0,19% Manque à recevoir éventuel à 50% : 3.998,92 Cela signifie que votre CPAS accuse un manque à recevoir en terme de subvention d un montant de 7.997,84/2=3.998,92 Cet écart de 7.997,84 représente une marge d erreur de 0,19 % par rapport à la dépense nette subventionnée par l Etat : (7.997,84 / ,14) * 100 = 0,19% Il ne sera pas tenu compte de cette différence car, sur le total de vos dépenses nettes, celle-ci peut être considérée comme la preuve d un excellent suivi administratif de vos subventions et l Inspection tient à vous encourager à poursuivre dans cette voie. 2. ANALYSE DES MISES AU TRAVAIL DANS LE CADRE DE L ARTICLE 60 7 DE LA LOI DU 08/07/1976 ORGANIQUE DES CPAS L examen des mises au travail dans le cadre de l article 60 7 a fait apparaître : un excédent de subvention ; et un manque à recevoir éventuel. Vous trouverez le détail du manque à recevoir éventuel et de l excédent de subvention par bénéficiaire dans les grilles de contrôle n 4D/E. 3. CONCLUSIONS Pour la période du 01/01/2011 au 31/12/2012, la comparaison des résultats démontre que votre C.P.A.S. accuse un manque à recevoir d un montant de 3.998,92. Il ne sera pas tenu compte de cette différence en votre faveur car, sur le total de vos dépenses nettes, celle-ci peut être considérée comme la preuve d un excellent suivi administratif de vos subventions et l Inspection tient à vous encourager à poursuivre dans cette voie.

14 Examen des mises au travail dans le cadre de l article 60 7 Votre C.P.A.S accuse un manque à recevoir sur la base des dossiers repris dans la grille de contrôle 4 E. Les subventions correspondantes pourraient encore vous être remboursées, sous la double condition du respect du délai 45 jours et de faire parvenir vous-même vos régularisations à mes services (article 21 6 de la loi du 26/05/2002). Pour savoir si un droit éventuel est encore ouvert pour la perception de ce manque à recevoir, et de quelle manière percevoir ce droit, vous pouvez prendre contact avec notre frontdesk ou tel 02/ ) pour obtenir une liste des formulaires qui ont été refusés (et l explication des codes fautifs). Ces documents vous seront envoyés via mail. Votre C.P.A.S accuse un excédent de subvention d un montant de ,5 sur base des dossiers repris dans la grille de contrôle 4D. Cet indu fera l objet d une récupération par mes services.

15 ANNEXE 5 : CONTRÔLE DU FONDS MAZOUT POUR LA PÉRIODE DE CHAUFFE DU 01/01/2012 AU 31/12/2012 Le contrôle a été réalisé à 2 niveaux : - un contrôle comptable consistant à comparer les données chiffrées relevées dans la comptabilité du CPAS avec les subsides octroyés par le fonds social mazout ; - la vérification de l application de la législation en la matière et de pièces justificatives sur un échantillonnage de dossiers. 1. LE CONTRÔLE COMPTABLE Dépenses C.P.A.S. Dépenses S.P.P. Is Différence , , ,18 Un manque à recevoir éventuel a été constaté. 2. LA VÉRIFICATION DE L APPLICATION DE LA LEGISLATION EN LA MATIERE (FONDS ET FORME) ET DE PIÈCES JUSTIFICATIVES SUR UN ÉCHANTILLONNAGE DE DOSSIERS La procédure à suivre pour la constitution des demandes d allocations de chauffage est la suivante : a) inscription des demandes dans un registre ; b) délai d introduction de la demande dans les 60 jours de la livraison ; c) enquête sociale par un assistant social, relative à la situation du demandeur au moment de l introduction de la demande et l existence des conditions d octroi; d) décision du Conseil de l Action Sociale dans les 30 jours suivant la demande + notification à l intéressé dans les 8 jours ; e) paiement dans les 15 jours. Par ailleurs, le dossier doit également comporter les pièces justificatives suivantes : - la facture ou bon de livraison ; - le statut du demandeur ; - ses ressources ; - les données d identité du demandeur (via copie de la carte d identité) ; - la composition de ménage. Votre centre a traité 215 demandes au cours cette période de chauffe. Un échantillon de 10 d entre elles a fait l objet d un contrôle. Vous trouverez le détail de ce contrôle par bénéficiaire dans la grille de contrôle n 5.

16 Au niveau de l examen de l application de la législation en la matière, les points suivants n ont pas été respectés par le CPAS: inscription des demandes dans un registre pour un dossier. délai d introduction de la demande dans les 60 jours de la livraison pour un dossier décision du Conseil de l Action Sociale dans les 30 jours suivant la demande pour 2 dossiers paiement dans les 15 jours pour un dossier En ce qui concerne les pièces justificatives, il a été constaté que celles-ci étaient présentes dans les dossiers contrôlés. 4. CONCLUSIONS Pour l année 2012, un excédent de subvention d un montant de 140 a été constaté. Cet indu sera récupéré par notre administration sur le prochain subside à vous octroyer. Pour l année 2012, étant donné que les comptes de la période contrôlée sont définitivement clôturés, la subvention non perçue reprise dans le cadre «contrôle comptable» ci-dessus ne pourra plus être réclamée auprès de nos services.

Rapport d inspection intégré SPP IS

Rapport d inspection intégré SPP IS Monsieur Alain DESMIT Président du CPAS Rue de la Siroperie, n 7/1 4630 SOUMAGNE Rapport d inspection intégré SPP IS Inspection SPP IS Soumagne-L65C-FMAZ-PVA Objet: Rapport d inspection intégré Monsieur

Plus en détail

Rapport d inspection intégré SPP IS

Rapport d inspection intégré SPP IS Monsieur André SCHEEN Président du CPAS PLOMBIERES Rapport d inspection intégré SPP IS Inspection SPP IS 3 Plombières-DISC-FSGE-FMAZ-PVA Objet: Rapport d inspection intégré Monsieur le Président, J ai

Plus en détail

Rapport d inspection intégré SPP IS

Rapport d inspection intégré SPP IS A Madame Caps Présidente du CPAS de Oupeye Rapport d inspection intégré SPP IS Inspection SPP IS 2-5-6 RI/L65C-FMAZ-FPSC/FMTH Objet: Rapport d inspection intégré Madame la Présidente J ai l honneur de

Plus en détail

Objet: Rapport d inspection intégré

Objet: Rapport d inspection intégré A Monsieur Michel Président du CPAS de Marchin Place de Belle Maison 1 4570 MARCHIN Rapport d inspection intégré SPP IS Inspection SPP IS 3 (n 2-6-7). L65C-FPSC-FSGE (MH) Objet: Rapport d inspection intégré

Plus en détail

Rapport d inspection intégré SPP IS. J ai l honneur de vous informer du résultat des inspections effectuées au sein de votre centre le 5 mai2015.

Rapport d inspection intégré SPP IS. J ai l honneur de vous informer du résultat des inspections effectuées au sein de votre centre le 5 mai2015. Monsieur QUIRYNEN Luc Président du CPAS Centre Robert Schuman 109 Voie de la Liberté 6717 ATTERT Rapport d inspection intégré SPP IS Inspection SPP IS 3 RI/ -DISD-FMAZ -FSGE/MT Objet: Rapport d inspection

Plus en détail

Circulaire concernant les programmes informatiques relatifs au Fonds Social Mazout

Circulaire concernant les programmes informatiques relatifs au Fonds Social Mazout E-mail : question@mi-is.be Tél : 02/508.85.86 Url : www.mi-is.be A Mesdames les Présidentes et à Messieurs les Présidents des centres publics d action sociale Vendredi 13 février 2009 Circulaire concernant

Plus en détail

LE REVENU D INTÉGRATION

LE REVENU D INTÉGRATION Version décembre 2013 LE REVENU D INTÉGRATION revenu d intégration LE DROIT AU REVENU D INTÉGRATION en douze pas... Qu est-ce qu un revenu d intégration? Quelle conditions remplir pour recevoir le revenu

Plus en détail

I N A M I Institut National d'assurance Maladie Invalidité

I N A M I Institut National d'assurance Maladie Invalidité I N A M I Institut National d'assurance Maladie Invalidité Lettre-circulaire aux maisons médicales qui ont adhéré au système du paiement forfaitaire de certaines prestations SERVICE DES SOINS DE SANTE

Plus en détail

Travail des étudiants. Répercussion sur la situation fiscale de l étudiant et sur celle de ses parents - Revenus des années 2013 et 2014 -

Travail des étudiants. Répercussion sur la situation fiscale de l étudiant et sur celle de ses parents - Revenus des années 2013 et 2014 - L UNION FAIT LA FORCE Service Public Fédéral FINANCES Travail des étudiants Répercussion sur la situation fiscale de l étudiant et sur celle de ses parents - Revenus des années 2013 et 2014 - J ai travaillé

Plus en détail

DECISION UNILATERALE Instituant un Régime de Prévoyance Complémentaire «FRAIS DE SANTE»

DECISION UNILATERALE Instituant un Régime de Prévoyance Complémentaire «FRAIS DE SANTE» DECISION UNILATERALE Instituant un Régime de Prévoyance Complémentaire «FRAIS DE SANTE» Document remis à chaque salarié, pour la mise en place de garanties collectives couvrant les frais médicaux. Préambule

Plus en détail

L intervention dans les frais de logement pour les demandeurs d asile

L intervention dans les frais de logement pour les demandeurs d asile L intervention dans les frais de logement pour les demandeurs d asile Version n : 1 Dernière actualisation : 04-07-2008 1) Mode d emploi de la fiche et abréviations utilisées 2) Mise en contexte 3) Qu

Plus en détail

Dans ce document, vous trouverez toutes les informations utiles pour remplir le formulaire : QUE dois-je faire pour recevoir un

Dans ce document, vous trouverez toutes les informations utiles pour remplir le formulaire : QUE dois-je faire pour recevoir un Madame, Monsieur, Ce formulaire vous permet, si vous habitez avec votre famille en Belgique, de demander un PROVISOIRE aux allocations familiales en tant que : - Chômeur de longue durée (minimum 6 mois)

Plus en détail

DEMANDE D AIDE FINANCIERE

DEMANDE D AIDE FINANCIERE 1) Règles et critères généraux DEMANDE D AIDE FINANCIERE La demande ne peut être introduite que lorsque toutes les instances officielles ou privées ont été sollicitées (Mutuelle, CPAS, Fonds Spécial de

Plus en détail

Le RSA pour les non-salariés non-agricoles (travailleurs indépendants) Conditions de droit

Le RSA pour les non-salariés non-agricoles (travailleurs indépendants) Conditions de droit Le RSA pour les non-salariés non-agricoles (travailleurs indépendants) Conditions de droit Le RSA vise à améliorer les revenus d activité en les complétant jusqu à atteindre un niveau de revenu garanti

Plus en détail

Circulaire concernant l extension du Fonds Social Mazout

Circulaire concernant l extension du Fonds Social Mazout Pour info: Valérie PROUMEN E-mail: valerie.proumen@mi-is.be Tél : 02/508.86.98 Fax : 02/509.85.58 Service : Avis juridique et support à la politique Date : 22 janvier 2008 A Mesdames les Présidentes et

Plus en détail

FORMULAIRE DE RENSEIGNEMENTS A

FORMULAIRE DE RENSEIGNEMENTS A FORMULAIRE DE RENSEIGNEMENTS A À RENVOYER À LA CAISSE D ASSURANCES SOCIALES DANS LE CADRE D UNE DEMANDE DE DISPENSE DE COTISATIONS SOCIALES D INDÉPENDANT Veuillez apporter une réponse à chaque question/rubrique.

Plus en détail

Travail des étudiants. Répercussion sur la situation fiscale de l étudiant et sur celle de ses parents - Revenus des années 2011 et 2012 -

Travail des étudiants. Répercussion sur la situation fiscale de l étudiant et sur celle de ses parents - Revenus des années 2011 et 2012 - L UNION FAIT LA FORCE Service Public Fédéral FINANCES Travail des étudiants Répercussion sur la situation fiscale de l étudiant et sur celle de ses parents - Revenus des années 2011 et 2012 - J ai travaillé

Plus en détail

Présentation Fonds Social Chauffage Gasoil de chauffage, pétrole lampant et propane en vrac

Présentation Fonds Social Chauffage Gasoil de chauffage, pétrole lampant et propane en vrac Présentation Fonds Social Chauffage Gasoil de chauffage, pétrole lampant et propane en vrac Historique & structure L ASBL Fonds Chauffage a été constituée le 5 novembre 2004, par les représentants du secteur

Plus en détail

demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise

demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise (Nouvelle réglementation régimes généraux) document d information Version 3.1 01.10.2014 C3 RCC EXTRAITS DE VOS DROITS ET OBLIGATIONS

Plus en détail

GUIDE DE. l aide médicale. Version novembre 2015 Aide médicale

GUIDE DE. l aide médicale. Version novembre 2015 Aide médicale GUIDE DE l aide médicale Version novembre 2015 Aide médicale GUIDE DE L AIDE MÉDICALE (URGENTE) en six pas... Qu est-ce que l aide médicale? L aide médicale dépend-elle de ma situation de séjour? Comment

Plus en détail

Garde d enfant Procédure destinée aux entreprises

Garde d enfant Procédure destinée aux entreprises Garde d enfant Procédure destinée aux entreprises I. La prime garde des enfants a. Origine 1) Conformément à l accord sectoriel 2013-2014, le Fonds social de chacune des commissions paritaires 202, 311

Plus en détail

Il existe un autre moyen d alléger votre facture de chauffage...

Il existe un autre moyen d alléger votre facture de chauffage... energy Il existe un autre moyen d alléger votre facture de chauffage...... la réduction forfaitaire annuelle accordée aux ménages belges REDUCTIONS FORFAITAIRES SUR LE CHAUFFAGE Les prix de l énergie sont

Plus en détail

Renvoyer à : BP 10020 1070 ANDERLECHT Notre référence : Gestionnaire de clients: Téléphone: 02 643 18 11 E-mail: infokbaf@attentia.

Renvoyer à : BP 10020 1070 ANDERLECHT Notre référence : Gestionnaire de clients: Téléphone: 02 643 18 11 E-mail: infokbaf@attentia. Renvoyer à : BP 10020 1070 ANDERLECHT Notre référence : Gestionnaire de clients: Téléphone: 02 643 18 11 E-mail: infokbaf@attentia.be Demander un supplément PROVISOIRE aux allocations familiales Ce formulaire

Plus en détail

Rapport d inspection intégré SPP IS

Rapport d inspection intégré SPP IS A Monsieur Julien Peter Président du CPAS de Erezée Rapport d inspection intégré SPP IS Inspection SPP IS 3 -FMAZ-FPAS-FSGE/MT Objet: Rapport d inspection intégré Monsieur le Président, J ai l honneur

Plus en détail

Circulaire aux hôpitaux

Circulaire aux hôpitaux Avez-vous des questions ou souhaitez-vous des informations supplémentaires? Envoyez un courriel au frontdesk à l adresse suivante question@miis.be Ou prenez contact avec nous au 02 508 85 86 Le Ministre

Plus en détail

DOSSIER TYPE DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER TYPE DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER TYPE DE DEMANDE DE SUBVENTION Volet territorial CPER 2015-2020 INTITULE DU PROJET (détaillé en annexe) : COÛT TOTAL DU PROJET : MONTANT DE SUBVENTION SOLLICITE : TOTAL DES AUTRES AIDES PUBLIQUES

Plus en détail

indépendants GUIDE DU Une édition du SPP Intégration sociale Version mai 2014 Indépendants

indépendants GUIDE DU Une édition du SPP Intégration sociale Version mai 2014 Indépendants Version mai 2014 Indépendants GUIDE DU Une édition du SPP Intégration sociale Le SPP IS est un service public qui vise à assurer une existence décente à toutes les personnes dans le besoin. http://www.mi-is.be

Plus en détail

Objet: Rapport d inspection intégré

Objet: Rapport d inspection intégré Monsieur le Président CPAS de PEPINSTER Rapport d inspection intégré SPP IS Inspection SPP IS 4 Pepinster-L65C-DISC-FMAZ-FSGE Objet: Rapport d inspection intégré Monsieur le Président, J ai l honneur de

Plus en détail

MEMENTO SUBVENTION DE COORDINATION (Direction ATL Service Accueil ExtraScolaire - version 09.2015)

MEMENTO SUBVENTION DE COORDINATION (Direction ATL Service Accueil ExtraScolaire - version 09.2015) MEMENTO SUBVENTION DE COORDINATION (Direction ATL Service Accueil ExtraScolaire - version 09.2015) 1 2 Table des matières PARTIE 1 : Contexte et élaboration du dossier de subvention de coordination...

Plus en détail

Garde d enfant Procédure destinées aux entreprises

Garde d enfant Procédure destinées aux entreprises Garde d enfant Procédure destinées aux entreprises I. La prime garde des enfants a. Origine 1) Conformément à l accord sectoriel 2013-2014, le Fonds social de chacune des commissions paritaires 202, 311

Plus en détail

L adresse de référence

L adresse de référence Version n : 1 Dernière actualisation : 18-12-2006 1) À quoi sert cette fiche? 2) Qu est-ce qu une adresse de référence? 3) Quels sont les avantages d une adresse de référence? 4) Qui peut s inscrire en

Plus en détail

C O N V E N T I O N POUR L AIDE A DOMICILE

C O N V E N T I O N POUR L AIDE A DOMICILE C O N V E N T I O N POUR L AIDE A DOMICILE Entre les soussignées, La CAISSE D'ASSURANCE RETRAITE ET DE LA SANTE AU TRAVAIL MIDI-PYRENEES ci-dessous dénommée la «Caisse», dont le siège est actuellement

Plus en détail

DÉCLARATION ANNUELLE DE REVENUS FAMILIAUX DES OCCUPANTS POUR L ANNÉE CIVILE 2014

DÉCLARATION ANNUELLE DE REVENUS FAMILIAUX DES OCCUPANTS POUR L ANNÉE CIVILE 2014 Nom du développement : Référence DHCR : DÉCLARATION ANNUELLE DE REVENUS FAMILIAUX DES OCCUPANTS POUR L ANNÉE CIVILE 2014 Nom - Chef de ménage : Adresse : Bât n : App. n : Téléphone en journée : ( ) Remplissez

Plus en détail

I. Les grands principes

I. Les grands principes LE CONGE DE RECLASSEMENT Le Congé de reclassement est un dispositif légal qui permet aux salariés licenciés pour motif économique de se consacrer à leur reclassement dès le préavis (à réception de la lettre

Plus en détail

TEXTE A PUBLIER DANS VOTRE BULLETIN D INFORMATION

TEXTE A PUBLIER DANS VOTRE BULLETIN D INFORMATION TEXTE A PUBLIER DANS VOTRE BULLETIN D INFORMATION Bruxelles, le 1 er septembre 2013 Concerne : infos sur le Fonds Social Chauffage à l intention de votre public cible Chère Madame, cher Monsieur, Vous

Plus en détail

TRAVAIL EMPLOI FORMATION

TRAVAIL EMPLOI FORMATION TRAVAIL EMPLOI FORMATION Financement Fonds social européen Programme communautaire Subvention MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL Délégation générale

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Infos pratiques

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Infos pratiques Infos pratiques Base de calcul Eléments soumis à cotisations Toutes les sommes et avantages attribués en contrepartie ou à l'occasion du travail sont soumis à cotisations tels que : - les salaires et assimilés,

Plus en détail

PROPOSITION COMMISSION DE RÉGULATION DE L ÉLECTRICITÉ ET DU GAZ

PROPOSITION COMMISSION DE RÉGULATION DE L ÉLECTRICITÉ ET DU GAZ Commission de Régulation de l Électricité et du Gaz rue de l Industrie 26-38 1040 Bruxelles Tél. 02/289.76.11 Fax 02/289.76.09 COMMISSION DE RÉGULATION DE L ÉLECTRICITÉ ET DU GAZ PROPOSITION (C)080515-CDC-767

Plus en détail

Service nos références date annexe(s) Avis juridique et support à la politique 5890 25/01/07

Service nos références date annexe(s) Avis juridique et support à la politique 5890 25/01/07 Pour info: Valerie Proumen E-mail: valerie.proumen@mi-is.be Tél : 02 508 86 98I Fax : 02 509 85 58 A Mesdames les Présidentes et à Messieurs les Présidents des centres publics d action sociale Service

Plus en détail

La mise en ordre de mutuelle

La mise en ordre de mutuelle Version n : 1 Dernière actualisation : 14-12-2007 1) A quoi sert cette fiche? 2) Qu est-ce qu une mutuelle? 3) Qu est-ce que la mise en ordre de mutuelle? 4) Qu entend-on par «remboursement des soins de

Plus en détail

Aides Solaires Thermiques Individuelles 2015

Aides Solaires Thermiques Individuelles 2015 Dans le cadre de sa politique de lutte contre les changements climatiques, le Conseil régional Nord-Pas de Calais encourage l investissement des particuliers permettant d alléger leur facture énergétique.

Plus en détail

Appel à projets éco-citoyens saint-gillois

Appel à projets éco-citoyens saint-gillois Appel à projets éco-citoyens saint-gillois REGLEMENT ARTICLE 1- ORGANISATEUR La commune de Saint-Gilles, 39 place Van Meenen, 1060 Saint-Gilles représentée par son Collège des Bourgmestre et Echevins.

Plus en détail

IE COMMUNE A RENSEIGNER TOUTE DEMANDE D'AIDE FINANCIERE)

IE COMMUNE A RENSEIGNER TOUTE DEMANDE D'AIDE FINANCIERE) FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT - DEMANDE D AIDE FSL IMPAYES D ENERGIE, D EAU, DE TELEPHONE - VOLET LOCATAIRE, BAILLEUR SOCIAL ou SERVICE SOCIAL 20507 DFSE N allocataire CAF 0 Cocher SVP la (les)

Plus en détail

Formulaire de demande pour une intervention par l'institution Royale de Messines

Formulaire de demande pour une intervention par l'institution Royale de Messines Formulaire de demande pour une intervention par l'institution Royale de Messines REMARQUE IMPORTANTE! L'Institution Royale de Messines ne fait, en vous proposant ce formulaire de demande, aucune promesse

Plus en détail

Convention relative à la délégation de gestion administrative et financière du fonds de Solidarité pour le Logement

Convention relative à la délégation de gestion administrative et financière du fonds de Solidarité pour le Logement ANNEXE FSL N 1 : Convention de la gestion du fonds à la CAF des Vosges Convention relative à la délégation de gestion administrative et financière du fonds de Solidarité pour le Logement Entre d une part,

Plus en détail

Pour info: Marypa Carlier E-mail: marypa.carlier@mi-is.be Tél : 02 507.8728I Fax : 02 508 86 72

Pour info: Marypa Carlier E-mail: marypa.carlier@mi-is.be Tél : 02 507.8728I Fax : 02 508 86 72 Pour info: Marypa Carlier E-mail: marypa.carlier@mi-is.be Tél : 02 507.8728I Fax : 02 508 86 72 A Mesdames les Présidentes et à Messieurs les Présidents des centres publics d action sociale Service votre

Plus en détail

INFORMATIONS A DESTINATION DES PORTEURS DE PROJET 1 er appel à projets

INFORMATIONS A DESTINATION DES PORTEURS DE PROJET 1 er appel à projets INFORMATIONS A DESTINATION DES PORTEURS DE PROJET 1 er appel à projets Déroulement de la procédure de sélection Calendrier Dépôt des demandes (appel à projets) Entre le 7 mai et le 4 juillet 2008 Attribution

Plus en détail

LIBERTE SOCIALE STATUTS LIBERTE SOCIALE

LIBERTE SOCIALE STATUTS LIBERTE SOCIALE LIBERTE SOCIALE STATUTS Article 1 : CONSTITUTION Il est constitué entre les adhérents aux présents statuts, ayant participé à l assemblée constitutive du 12 février 2014, une association régie par la loi

Plus en détail

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion.

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion. EN PARTENARIAT AVEC Objet : Lettre avenant - Evolution des dispositions du régime d assurance Complémentaire santé de vos salariés non cadres Accord régional du 2 juillet 2009 Raison sociale 1 Raison sociale

Plus en détail

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial 1. Définition Le dispositif d accueil familial concourt à la diversification des offres d hébergement proposées aux

Plus en détail

Vous devez vous rendre sur les différents sites qui offrent se service et suivre les instructions.

Vous devez vous rendre sur les différents sites qui offrent se service et suivre les instructions. Foire aux questions 1) Où dois-je m inscrire? Pour être demandeur de la bourse régionale, il vous suffit d aller sur le site Internet de la région https://bourses-saso.picardie.fr dans la période des rentrées

Plus en détail

REGLEMENT APPLICABLE AU DISPOSITIF D AIDE A LA RESTAURATION SCOLAIRE

REGLEMENT APPLICABLE AU DISPOSITIF D AIDE A LA RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT APPLICABLE AU DISPOSITIF D AIDE A LA RESTAURATION SCOLAIRE Conscient des enjeux liés à la restauration, le Département de l Isère met en œuvre un schéma de la restauration scolaire selon 5 priorités

Plus en détail

Allocations pour personnes handicapées À 21 ans... que faire?

Allocations pour personnes handicapées À 21 ans... que faire? Allocations pour personnes handicapées À 21 ans... que faire? A.R.R. Allocation de Remplacement de Revenus A.I. Allocation d Intégration Brochure à destination des familles de jeunes issus de l enseignement

Plus en détail

B. L ENGAGEMENT DE PRISE EN CHARGE COMME PREUVE DE MOYENS DE SUBSISTANCE SUFFISANTS (Annexe 3bis)

B. L ENGAGEMENT DE PRISE EN CHARGE COMME PREUVE DE MOYENS DE SUBSISTANCE SUFFISANTS (Annexe 3bis) L ENGAGEMENT DE PRISE EN CHARGE INFORMATION AUX GARANTS (Article 3 bis de la loi du 15 décembre 1980 sur l accès au territoire, le séjour, l établissement et l éloignement des étrangers) Cette information

Plus en détail

Régime de garanties collectives obligatoires. Remboursement des frais de santé au personnel salarié.

Régime de garanties collectives obligatoires. Remboursement des frais de santé au personnel salarié. Direction des Ressources Humaines Direction de l'economie RH et des Ressources Destinataires Tous services Contact GASPAR Emilia Tél : Fax : E-mail : Date de validité A partir du 1 er ' janvier 2009 Régime

Plus en détail

GARDE D ENFANTS. Tout savoir sur la PAJE

GARDE D ENFANTS. Tout savoir sur la PAJE GARDE D ENFANTS Tout savoir sur la PAJE Sommaire Qu est-ce que la PAJE? Page 2 La prime à la naissance ou à l adoption Page 3 L allocation de base Page 4 Le complément de libre choix du mode de garde Page

Plus en détail

Convention de cotraitance pour groupement solidaire

Convention de cotraitance pour groupement solidaire Convention de cotraitance pour groupement solidaire Ce modèle peut être modifié, complété en fonction des souhaits émis par les membres du groupement. Il est souhaitable que le maître d ouvrage soit informé

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature ANNEXE 1 2015 Dossier de candidature «Appel à projets» relative au financement mis en œuvre par la structure : DOCUMENT 1 - PRESENTATION TECHNIQUE ET FINANCIERE DU PROJET DOCUMENT 2 DECLARATION D'ENGAGEMENT

Plus en détail

REEL D'IMPOSITION I. LE REGIME DU REEL NORMAL II. LE REGIME DU REEL SIMPLIFIE

REEL D'IMPOSITION I. LE REGIME DU REEL NORMAL II. LE REGIME DU REEL SIMPLIFIE REEL D'IMPOSITION 02/08/2012 Il existe aujourd hui trois modes d imposition des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) qui sont fonction du volume d affaires de l entreprise : le régime du bénéfice

Plus en détail

Avis d Appel Public à la Concurrence Marché public de services (code 09) Procédure adaptée Article 28 du code des marchés publics

Avis d Appel Public à la Concurrence Marché public de services (code 09) Procédure adaptée Article 28 du code des marchés publics Avis d Appel Public à la Concurrence Marché public de services (code 09) Procédure adaptée Article 28 du code des marchés publics 1/ Identification du pouvoir adjudicateur Centre hospitalier de Sarreguemines

Plus en détail

Article 1 : Attributaires de subventions régionales

Article 1 : Attributaires de subventions régionales DISPOSITIF DE SOUTIEN AU DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES POUR LES PROPRIETAIRES PARTICULIERS EN ILE DE FRANCE REGLEMENT D ATTRIBUTION DES SUBVENTIONS Page 1/5 Article 1 : Attributaires de subventions

Plus en détail

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Module 1 Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Partie 3 - Assurance Maladie Invalidité les indemnités. Plan A- INCAPACITÉ PRIMAIRE(1)(2) B- INVALIDITÉ (1)(2) (3)Principes

Plus en détail

Demande de bourse JOLIOT. Année scolaire 2014-2015. A remettre avant le : 19 septembre 2014. au secrétariat de la Direction des études

Demande de bourse JOLIOT. Année scolaire 2014-2015. A remettre avant le : 19 septembre 2014. au secrétariat de la Direction des études Demande de bourse JOLIOT Année scolaire 2014-2015 A remettre avant le : 19 septembre 2014 au secrétariat de la Direction des études Danielle Chauveau : Tel : 01 40 79 45 10 Mail : danielle.chauveau@espci.fr

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

Annexe 1 : Liste des pièces

Annexe 1 : Liste des pièces Annexe 1 : Liste des pièces Programme : Service instructeur : Mesure/Sous mesure : Maître d ouvrage : Intitulé de l opération : N Presage de l opération : Pièces du dossier Lettre de demande de subvention

Plus en détail

Elus locaux : ce qu il faut faire dans la déclaration de revenus 2014

Elus locaux : ce qu il faut faire dans la déclaration de revenus 2014 Elus locaux : ce qu il faut faire dans la déclaration de revenus 2014 Les indemnités de fonction des élus locaux sont toutes imposables depuis 1992. Le régime fiscal de la retenue à la source est appliqué

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE CONVENTION RELATIVE AUX MODALITES DE FINANCEMENT

CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE CONVENTION RELATIVE AUX MODALITES DE FINANCEMENT CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE CONVENTION RELATIVE AUX MODALITES DE FINANCEMENT Envoi Préfecture AU : TITRE 17/02/2015 DE L AIDE SOCIALE DEPARTEMENTALE Réception Préfet : 17/02/2015 ENTRE Le Département

Plus en détail

Cette Annexe fait intégralement partie du Contrat d accès avec la référence : [ ].

Cette Annexe fait intégralement partie du Contrat d accès avec la référence : [ ]. Annexe 14: Règles entre Elia et le Gestionnaire du Réseau Fermé de Distribution raccordé au Réseau Elia, pour organiser l accèsdes Utilisateurs de ce Réseau Fermé de Distribution Cette Annexe fait intégralement

Plus en détail

COMMUNE DE GILLY-SUR-ISERE (73)

COMMUNE DE GILLY-SUR-ISERE (73) COMMUNE DE GILLY-SUR-ISERE (73) CCTP LOT N 4 : ASSURANCE DES RISQUES STATUTAIRES CCTP / Risques statutaires page 1 SOMMAIRE Article 1 OBJET DE L ASSURANCE.. page 3 Article 2 GARANTIES DETAILLEES. page

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR A L EMPLOI (ARE) POUR QUI? Pour vous si : Vous avez travaillé au minimum 122 jours (ou 610 heures)

Plus en détail

ASSURANCE GRATUITE DES TRAVAILLEURS BENEVOLES

ASSURANCE GRATUITE DES TRAVAILLEURS BENEVOLES ASSURANCE GRATUITE DES TRAVAILLEURS BENEVOLES AIDE DE LA PROVINCE DE HAINAUT DANS LA PROCEDURE DE SOUSCRIPTION La Belgique compte plus d un million et demi de travailleurs bénévoles qui rendent chaque

Plus en détail

Nom de l agent : Fonctions : FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE SOCIALE

Nom de l agent : Fonctions : FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE SOCIALE DE FRANCE A Nom de l agent : Fonctions : FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE SOCIALE 1- Objet de la demande : O Allocation de solidarité O Allocation à durée déterminée O Allocation adulte ou enfant handicapé

Plus en détail

- 4 - L aide ménagère

- 4 - L aide ménagère - 4 - L aide ménagère Règlement départemental d aide sociale 2007 - Personnes handicapées - Personnes âgées 49 LES 4 4 - L aide ménagère. Dispositions générales. Article 1.1 Objectifs. L aide ménagère

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D'AIDE MESURE 2-13. "actions publiques ou collectives TIC en faveur de l économie marchande"

DOSSIER DE DEMANDE D'AIDE MESURE 2-13. actions publiques ou collectives TIC en faveur de l économie marchande DOSSIER DE DEMANDE D'AIDE MESURE 2-13 "actions publiques ou collectives TIC en faveur de l économie marchande" DU PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER 2007-2013 Les demandes peuvent être déposées au service courrier

Plus en détail

La réforme des pensions expliquée

La réforme des pensions expliquée La réforme des pensions expliquée TABLE DES MATIÈRES 1. LA PENSION ANTICIPÉE... 2 1.1. SITUATION AVANT LA RÉFORME... 2 1.2. SITUATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2013... 2 1.3. LES MESURES DE TRANSITION...

Plus en détail

CONVENTION EURO-QUALITY SYSTEM France - CLIENT

CONVENTION EURO-QUALITY SYSTEM France - CLIENT Centre Opérationnel Europe 5 Avenue Joseph Paxton 77164 FERRIERES EN BRIE Tél. 0033 1 64 77 27 70 / Fax 0033 1 64 77 27 79 Mail : euro-quality-system@wanadoo.fr CONVENTION EURO-QUALITY SYSTEM France -

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3090 Convention collective nationale IDCC : 1527. IMMOBILIER (Administrateurs de biens, sociétés immobilières,

Plus en détail

Code de l environnement, notamment ses articles L596-1 et suivant Code de la Santé publique, notamment ses articles L.1333-17 et R.

Code de l environnement, notamment ses articles L596-1 et suivant Code de la Santé publique, notamment ses articles L.1333-17 et R. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON Lyon, le 10 juin 2013 N/Réf. : CODEP-LYO-2013-032127 BUREAU VERITAS Agence Savoie Dauphiné Drôme Ardèche 405 rue Lavoisier MONTBONNOT SAINT MARTIN 38334 SAINT-ISMIER

Plus en détail

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP CCVRP 7 et 9 rue Frédérick-Lemaître 75971 PARIS CEDEX 20 Téléphone : 01 40 33 77 77 Télécopie : 01 47 97 75 44 Site : www.ccvrp.com Mail : accueil@ccvrp.com Petit aujourd hui forcément grand demain Organisme

Plus en détail

ANNEXE AU CONTRAT DE SYNDIC LISTE NON LIMITATIVE DES PRESTATIONS INCLUSES DANS LE FORFAIT

ANNEXE AU CONTRAT DE SYNDIC LISTE NON LIMITATIVE DES PRESTATIONS INCLUSES DANS LE FORFAIT ANNEXE AU CONTRAT DE SYNDIC LISTE NON LIMITATIVE DES PRESTATIONS INCLUSES DANS LE FORFAIT PRESTATIONS DÉTAILS I. Assemblée générale I. 1 Préparation de l assemblée générale. a) Etablissement de l ordre

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTIONS ANNEE 2015

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTIONS ANNEE 2015 FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTIONS ANNEE 2015 NOM DE L ASSOCIATION A RENVOYER IMPERATIVEMENT AVANT LE 1er Mars 2015 PIECES A JOINDRE : Pour une première demande statuts ou modification de statuts Pour

Plus en détail

>> CONCRETEMENT, QU EST-CE QUE L ASSURANCE MALADIE RISQUES PROFESSIONNELS

>> CONCRETEMENT, QU EST-CE QUE L ASSURANCE MALADIE RISQUES PROFESSIONNELS Dans le BTP, 16 % des accidents du travail sont causés par des chutes de hauteur. Avec 50 décès annuels sur 144 et près de 3,3 millions de journées de travail perdues par an dans le BTP, ce seul risque

Plus en détail

BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA. Cette action est cofinancée par l Union Européenne

BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA. Cette action est cofinancée par l Union Européenne BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA Cette action est cofinancée par l Union Européenne Présentation de la plateforme Vous êtes nouvellement bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA). Les partenaires

Plus en détail

L allocation de chauffage

L allocation de chauffage Version n : 1 Dernière actualisation : 14-01-2009 1) A quoi sert cette fiche? 2) Qu est-ce que l allocation de chauffage? 3) vise-t-elle n importe quel combustible? 4) Quelles sont les conditions à remplir

Plus en détail

La demande de dispense de cotisations sociales

La demande de dispense de cotisations sociales La demande de dispense de cotisations sociales 012 Note Ce dossier s adresse aux indépendants, dirigeants de petites et moyennes entreprises, ainsi qu à leurs conseillers. Les termes abordés ont été volontairement

Plus en détail

Flash News. Mesures de politique sociale et nouvel impôt pour les personnes physiques en 2015

Flash News. Mesures de politique sociale et nouvel impôt pour les personnes physiques en 2015 www.pwc.lu/hrs Flash News Mesures de politique sociale et nouvel impôt pour les personnes physiques en 2015 24 mars 2015 Le 19 décembre dernier a été voté le premier volet des mesures retenues dans le

Plus en détail

Fonds de perfectionnement professionnel du personnel enseignant régulier 2012-2014. Guide de remboursement

Fonds de perfectionnement professionnel du personnel enseignant régulier 2012-2014. Guide de remboursement Fonds de perfectionnement professionnel du personnel enseignant régulier 2012-2014 Guide de remboursement Section A Introduction Section B Lignes directrices 1. Bénéficiaires du Fonds de perfectionnement

Plus en détail

L ASSURANCE SOCIALE EN CAS DE FAILLITE DE CESSATION D ACTIVITE ET DE DIFFICULTE FINANCIERE

L ASSURANCE SOCIALE EN CAS DE FAILLITE DE CESSATION D ACTIVITE ET DE DIFFICULTE FINANCIERE L ASSURANCE SOCIALE EN CAS DE FAILLITE DE CESSATION D ACTIVITE ET DE DIFFICULTE FINANCIERE 019 Note Ce dossier s adresse aux indépendants, dirigeants de petites et moyennes entreprises, ainsi qu à leurs

Plus en détail

Aides Solaires Thermiques Associations 2015

Aides Solaires Thermiques Associations 2015 Dans le cadre de sa politique de lutte contre les changements climatiques, le Conseil régional Nord-Pas de Calais encourage l investissement des particuliers, permettant d alléger leurs factures énergétiques.

Plus en détail

RUPTURE DU CONTRAT. La date de la première présentation du courrier par la poste détermine le début du préavis.

RUPTURE DU CONTRAT. La date de la première présentation du courrier par la poste détermine le début du préavis. RUPTURE DU CONTRAT (Article 18 de la convention collective) Pour rupture de contrat à l'initiative de l'employeur ou de la salariée (démission), la partie qui prend la décision doit notifier la rupture

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? Dans le BTP, 16 % des accidents du travail sont causés par des chutes de hauteur. Avec 50 décès annuels sur 144 et près de 3,3 millions de journées de travail perdues par an dans le BTP, ce seul risque

Plus en détail

la réforme des cotisations sociales des indépendants expliquée

la réforme des cotisations sociales des indépendants expliquée la réforme des cotisations sociales des indépendants expliquée INDEPENDANT Table des matières 1. Principe de base 2 2. Adaptation des cotisations sociales 2 3. Régularisation 4 4. Calcul au prorata pour

Plus en détail

IE COMMUNE A RENSEIGNER TOUTE DEMANDE D'AIDE FINANCIERE)

IE COMMUNE A RENSEIGNER TOUTE DEMANDE D'AIDE FINANCIERE) FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT - DEMANDE D AIDE FSL IMPAYES D ENERGIE, D EAU, DE TELEPHONE - VOLET LOCATAIRE, BAILLEUR SOCIAL ou SERVICE SOCIAL 20507 DFSE N allocataire CAF 0 Cocher SVP la (les)

Plus en détail

Directives du programme Ontario au travail

Directives du programme Ontario au travail Directives du programme Ontario au travail 3.4 : Personnes vivant avec le père ou la mère Compétence législative Paragraphes 2 (1) et (2), articles 11 et 41, et paragraphes 44 (2) et (4) du Règlement 134/98

Plus en détail

REGIME FISCAL I.S.R.

REGIME FISCAL I.S.R. REGIME FISCAL I.S.R. SANS PERSONNALITE JURIDIQUE AVEC PERSONNALITE JURIDIQUE ACTIVITE ECONOMIQUE ARTICLE 29 C.I.R. I.P.P AUCUNE ACTIVITE ECONOMIQUE I.S.O.C I.P.M DECLARATION FISCALE I.P.M Exercice d imposition

Plus en détail

REGLEMENT MUTUALISTE N 7 Branche n 20 Art L 221-2-II du code de la mutualité

REGLEMENT MUTUALISTE N 7 Branche n 20 Art L 221-2-II du code de la mutualité REGLEMENT MUTUALISTE N 7 Branche n 20 Art L 221-2-II du code de la mutualité Garantie EPARGNE (fiscalité assurance-vie ou P.E.P. sur option) à souscription individuelle Article 1 Objet La présente garantie

Plus en détail

COMMISSION NATIONALE DE SUIVI ET DE CONTROLE DE GESTION (C.N.S.C.G.)

COMMISSION NATIONALE DE SUIVI ET DE CONTROLE DE GESTION (C.N.S.C.G.) COMMISSION NATIONALE DE SUIVI ET DE CONTROLE DE GESTION (C.N.S.C.G.) Issy les Moulineaux, le 23 janvier 2014, A l attention de tous les Président(e)s des groupements sportifs 1 Ligue Magnus, Division 1

Plus en détail

Demande d aide à la mobilité étudiante Bourse européenne (Fame) et/ou aide indirecte du Conseil Social Année académique 2014-2015

Demande d aide à la mobilité étudiante Bourse européenne (Fame) et/ou aide indirecte du Conseil Social Année académique 2014-2015 N de dossier Service Social Demande d aide à la mobilité étudiante Bourse européenne (Fame) et/ou aide indirecte du Conseil Social Année académique 2014-2015 Remis le Inscription payée le Le dossier ne

Plus en détail

La clientèle protégée. Mode d emploi à destination des acteurs sociaux

La clientèle protégée. Mode d emploi à destination des acteurs sociaux La clientèle protégée Mode d emploi à destination des acteurs sociaux Table des matières Le statut de client protégé... p. 4 Qui peut être reconnu comme client protégé?... p. 4 Comment devenir "client

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE PRISE EN CHARGE ET RÈGLES DE FONCTIONNEMENT DU COMPTE DE GROUPE 2011

CONDITIONS GÉNÉRALES DE PRISE EN CHARGE ET RÈGLES DE FONCTIONNEMENT DU COMPTE DE GROUPE 2011 Préambule Les règles et les conditions générales présentées ci-après sont annuelles. Elles sont établies chaque année par la CPNEF. Elles sont communiquées aux adhérents avec l imprimé Plan de formation.

Plus en détail