Electronique numérique. Année académique Laboratoire CPLD. Remacle Matthieu Schmitz Thomas Pierlot Vincent

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Electronique numérique. Année académique 2014-2015. Laboratoire CPLD. Remacle Matthieu Schmitz Thomas Pierlot Vincent"

Transcription

1 Electronique numérique Année académique Laboratoire CPLD Remacle Matthieu Schmitz Thomas Pierlot Vincent

2 Section 1 - Introduction 1 Introduction 1.1 Objectif et instructions Le but de ce laboratoire est de vous familiariser avec les logiciels nécessaires pour la création de votre projet VHDL dans le cadre du cours d électronique numérique, ainsi que sur la création d un schéma de base. Au terme de ce laboratoire, il vous sera demandé de créer un rapport écrit, au format PDF, à remettre aux étudiants moniteurs. Ce rapport comprendra l ensemble de vos réponses aux questions posées tout au long de ce laboratoire, vos codes VHDL et vos schémas. 1.2 Logiciels requis Deux logiciels sont indispensables pour le laboratoire. Ils sont installés sur les machines du R100, mais vous devrez les installer par vous même sur vos machine pour le travail VHDL : Quartus II, Altera ModelSim, Mentor Graphics Version : Web edition Lien : https://www.altera.com/download/ software/quartus-ii-we Version : Altera Edition Lien : https://www.altera.com/download/ software/modelsim-starter Il existe une version Linux, en cas de problème lors de l installation adressez vous aux étudiants moniteurs 1.3 Conventions Les encadrés suivants seront utilisés au cours de ces notes : Remarque importante Remarque très importante, qui doit être impérativement respectée!? Question devant être résolue dans le rapport 1

3 Section 2 - Les registres 2 Les registres Cette section fait référence à une notion indispensable pour le VHDL, mais qui sera vue plus tard en cours Le terme Registre viendra souvent au cours de ce laboratoire. Il existe plusieurs sortes de registres, tels que les Flip-flop, les Verrous, etc... Toutefois, pour la bonne compréhension de ce laboratoire, il suffit de retenir qu il s agit d élément de mémorisation. Ces éléments ont pour particularité de conserver leur sortie inchangée pendant toute la durée d une période d horloge, et ce quelque soit l entrée fournie. Ainsi, ils sont capable de regarder leur entrée sur le flanc montant de l horloge, et de conserver cette valeur jusqu au flanc montant suivant, où ils regardent à nouveau l entrée. Le symbole communément utilisé pour un registre est le suivant : D Q CLK Figure 1 Symbole d un registre 2

4 Section 3 - Considérations théoriques 3 Considérations théoriques 3.1 Conception d un programme VHDL La conception d un programme VHDL peut être résumée par le diagramme de la figure 2 : Architecture Specification Design Simulation Synthesis Optimisation Place & route Optimisation Timing Analysis Programming Debug Figure 2 diagramme d un développement de programme sur CPLD Passons en revue les différentes étapes reprises dans ce diagramme : Architecture specification : Cette première étape est la plus importante. Elle consiste à écrire les spécifications du programme, ou en d autres termes, écrire l ensemble des fonctions que le programme devra être capable de réaliser. Cette spécification sera très utile pour le debug, car elle permet au final de créer un ensemble de scénarios test que le programme devra pouvoir effectuer sans encombre. 3

5 Section 3 - Considérations théoriques La création de l architecture consiste à réfléchir à l organisation du code, et aux ressources nécessaires. En particulier, on commence généralement par la création d une machine d état complète, ainsi qu une liste des entrées/sorties (I/O). Les différents signaux et ressources nécessaires doivent aussi faire l objet d une réflexion. À la fin de cette étape, il doit être possible d avoir une première idée de l ensemble des ressources nécessaires (pins (pattes) I/O, registres, etc...) à l implémentation du programme. C est grâce à cette réflexion sur l architecture du programme qu il sera possible de déterminer sa faisabilité et/ou déterminer le adapté au programme. Dans le cadre de ce laboratoire, et par extension de votre projet, le composant vous est imposée. Il est donc de votre ressort d évaluer correctement les ressources requises afin de savoir si votre programme est réalisable. Si ce n est pas le cas, il faut revoir les spécifications à la baisse. Programme (design) : Cette étape reprend la phase de programmation à proprement parlé. Il convient de suivre scrupuleusement l architecture que vous avez définie dans l étape précédente, afin de ne pas utiliser des ressources inutiles. Simulation : Cette étape, bien que facultative, vous permet de faire un premier debug de votre logiciel, afin d éliminer les erreurs de conception. A cette étape, il est déjà possible de vérifier si le design répond aux spécifications de votre projet, via un ensemble de scénarios de test. Le logiciel utilisé au cours de ce laboratoire pour cette étape est ModelSim. Synthesis : Votre design créé et simulé, il vous reste à l implémenter physiquement. La première étape de ce processus est la synthèse, c est à dire la traduction de votre code VHDL en équations booléennes implémentables dans la CPLD. Grâce à Quartus II, il vous est possible de réaliser cette étape en un clic. A l issue du processus, un rapport vous sera présenté avec, entre autres, les ressources nécessaires à l implémentation du design. Si ces ressources sont trop importantes pour votre composant, il conviendra d optimiser votre code pour diminuer la consommation, voir diminuer les spécifications. Place & Route : Votre design a été traduit en équations, mais il n est pas encore mis sous une forme programmable dans la CPLD. Il faut en effet encore décider de l emplacement des différents flip-flops utilisés, des signaux de contrôle, etc... Ceci est réalisé, toujours par le logiciel Quartus II, durant cette étape. L analyse est généralement relativement précise et il est rare qu un design qui est analysable ne soit pas implémentable. Toutefois, il est possible que cela arrive. Il convient alors de réaliser encore quelques optimisations si tel est le cas. Timing analysis : Pour les designs dont la vitesse est un élément essentiel, il faut également analyser les timings, c est-à-dire le temps mis par un signal pour passer de l entrée de le composant à sa sortie (entre autre). Cette étape ne s appliquera toutefois pas à vos designs dans le cadre de ce cours. Programming & debug : Dernière étape : placer le programme sur le composant et vérifier que tout se passe bien. Si la simulation a été bien réalisée, le programme devrait fonctionner du premier coup...? Le composant utilisé pour ce laboratoire est un MaxV 5M160Z, au package QFP64. Recherchez dans la datasheet (appellée ici Handbook) les ressources dont vous disposez pour créer votre design. En particulier, combien d éléments logiques, et combien d entrées/sorties disposez vous? Ces informations se trouvent toutes dans la section I, Max V Device Core 3.2 Écrire du code propre Chaque programmeur à son propre style pour coder, mais il convient de respecter certains points clés afin de garder un code propre. Ceci permet de diminuer les erreurs, et de faciliter la relecture. Les commentaires sont également très importants! Voici une liste, non exhaustive, d éléments à respecter : 4 Indentation du code,

6 Section 3 - Considérations théoriques Choix d une convention de nomenclature (par exemple : les types commencent par une minuscule et les variables par une majuscule, etc...), Choix de noms cohérents et lisibles, Commentaire pour chaque élément un peu compliqué, etc... Voici un exemple de code lisible. Il correspond à nos choix de nomenclature, mais rien ne vous empêche d utiliser les vôtres (par exemple mettre les mots clés en majuscule. Ceci étant possible puisque le VHDL n est pas sensible à la casse) 1 l i b r a r y i e e e ; 2 use i e e e. s t d _ l o g i c _ a l l ; 3 4 e n t i t y c a r d i o i s 5 p o r t 6 ( I n p u t p o r t s 7 c l k : i n s t d _ l o g i c ; 8 h e a r t : i n s t d _ l o g i c ; 9 Output p o r t s 10 l e d _ f a s t : b u f f e r s t d _ l o g i c ; 11 l e d _ s l o w : b u f f e r s t d _ l o g i c no s e m i c o l o n! 12 ) ; 13 end e n t i t y c a r d i o ; 3.3 Création d un schéma Dans la seconde partie du laboratoire, vous devrez concevoir un schéma électrique simple. Il vous sera aussi demandé d en réaliser un pour votre projet. La création d un schéma peut se faire via la succession d étapes suivantes : Spécification : Tout comme dans le cas d un programme, vous devez choisir quelles fonctions votre design doit être capable de réaliser. Choix des composants : Une fois vos spécifications écrites, vous devez trouver les composants nécessaires pour les réaliser : quelles résistances choisir? Avez vous besoin d un timer? De boutons? De logique supplémentaire? Analyse des datasheets : Une fois vos composants choisis, il faut lire les datasheets. Pour un composant, elles permettent de déterminer la tension d alimentation, l emplacement de chaque entrée/- sortie ou encore différentes recommandations du constructeur. Pour des composants plus simples tels qu une résistance, cette étape de lecture est moins cruciale, mais peut se permettre de s assurer que la résistance puisse supporter la puissance dissipée, ou que les condensateurs supportent la tension de service. Cette étape est absolument primordiale! Une mauvaise lecture peut entraîner le non fonctionnement du système voir une destruction du composant (choix d une mauvaise tension d alimentation, mauvais branchements, etc...)! Réalisation : Maintenant que vous disposez de toutes les informations nécessaires, il ne vous reste plus qu à connecter les différents éléments entre eux pour réaliser ce dont vous avez besoin. La figure 3 vous montre un exemple de schéma électrique. Il s agit de la carte de développement contenant la CPLD utilisée lors de ce laboratoire. Ce schéma reprend quelques principes couramment utilisés pour réaliser des schéma lisibles : Séparation des différentes parties du système (alimentation, horloge, CPLD), Utilisation de nets ou bus (groupement de plusieurs connections) pour simplifier la lecture et éviter de devoir mettre trop de fils (CLK0, CLK1, etc...), 5

7 PIP1020 PIP1019 PIR604 PIR605 PIU1060 PIU103 PIR704 PIR705 PIP202 PIP1018 PIP1017 PIP1016 PIP1015 PIP1014 PIP1013 PIP1012 PIP1011 PIP1010 PIP109 PIP108 PIP107 PIP106 PIP105 PIP104 PIP103 PIP102 PIP101 PIP302 PID101 PID102 PIF101 PIP301 PIVR103 PIVR203 PIR804 PIR803 PIR802 PIR801 PIR1208 PIR1207 PIR1206 PIR PIR805 PIR806 PIR807 PIR808 PIR1201 PIR1202 PIR1203 PIR1204 PIR603 PIR602 PIR601 PIR1008 PIR1007 PIR1006 PIR1005 PIVR102 PIVR104 PIVR202 PIVR204 PIR606 PIR607 PIR608 PIR1001 PIR1002 PIR1003 PIR1004 PIU1046 PIU1022 PIR1101 PIF102 PIR1401 PIR1402 PIR1403 PIR1404 PIR1408 PIR1407 PIR1406 PIR1405 PIU1063 PIU1062 PIU1061 PIU1059 PIU1058 PIU1056 PIU1055 PIU1054 PIU1053 PIU1052 PIU1051 PIU1050 PIU1049 PIU1048 PIU1047 PIU1045 PIU1044 PIU1043 PIU1042 PIU1040 PIU1038 PIU1037 PIU1036 PIU1035 PIU1034 PIU204 PIU206 PIU202 PIU208 PIU304 PIU306 PIU302 PIU308 PIU207 PIU203 PIU205 PIU201 PIU307 PIU303 PIU305 PIU301 PIRA102 PIRA202 PIRA101 PIRA201 PIU1064 PIU101 PIU102 PIU104 PIU105 PIU107 PIU109 PIU1010 PIU1011 PIU1012 PIU1013 PIU1018 PIU1019 PIU1020 PIU1021 PIU1024 PIU1025 PIU1026 PIU1027 PIU1028 PIU1029 PIU1030 PIU1031 PIU1032 PIU1033 PICLOCK102 PIC501PIC502PIC502 PICLOCK002 PIC1002PIC1001PIC1001 PIR1505 PIR1506 PIR1507 PIR1508 PIR1504 PIR1503 PIR1502 PIR1501 PIR904 PIR903 PIR902 PIR901 PIR1304 PIR1303 PIR1302 PIR1301 PIU1065 PIR905 PIR906 PIR907 PIR908 PIR1305 PIR1306 PIR1307 PIR1308 PIR703 PIR702 PIR701 PIR1104 PIR1103 PIR1102 PIR706 PIR707 PIR708 PIProg01 PIProg03 PIProg05 PIProg07 PIProg09 PIR1105 PIR1106 PIR1107 PIR1108 PIU1041 PIU108 PIU1057 PIU1023 PIU106 PIP201 PIP203 PIP204 PIP205 PIP206 PIP207 PIP208 PIP209 PIP2010 PIP2011 PIP2012 PIP2013 PIP2014 PIP2015 PIP2016 PIP2017 PIP2018 PIP2019 PIP2020 PIProg02 PIProg04 PIProg06 PIProg08 PIProg010 PIU1015 PIU1017 PIU1016 PIU1014 Section 3 - Considérations théoriques A B C D COP Header 20 9V C1 COC1 10uF 10uF VCCIO PIR301 COR3 PIR302 PID1001 COP3 2 1 PIC102 PIC101 Header 2 3 COR12 COVR1 VIN VOUT VOUT LM317KTTR 9V COVR2 COD10 3 VAOL-S8SB4 VIN VOUT PID1002 VOUT PIC602 C6 COC6 PIC601 10uF PIVR201 10uF LM317KTTR COR8 PIVR101 PIR502 COR5 330R PIR R COD1 COF1 COR6 MBRS240LT3G 1210L050YR 0.5A COR TRIG CVOLT PIR202 COR R VCC PICLOCK103 PIR R PIC302 LMC555CN PIC402 COC3 C3 C4 COC4 COC5 C5 PIC nF PIC nF PIC nF 100nF 10uF 10uF 2 4 COU1B COU1A IO, DIFFIO_T1p IO, DIFFIO_L1p 62 1 IO IO, DIFFIO_L1n 61 2 IO, DIFFIO_T1n IO 60 3 IO, DIFFIO_T2p IO, DIFFIO_L2p 59 4 IO, DIFFIO_T2n IO, DIFFIO_L2n 58 5 IO, DIFFIO_T3p IO 56 7 IO, DIFFIO_T3n IO, CLK0 CLK IO, DIFFIO_T4p IO, CLK1 CLK IO, DIFFIO_T4n IO IO, DIFFIO_T5p IO, DIFFIO_L3p IO, DIFFIO_T5n IO, DIFFIO_L3n IO IO IO, DIFFIO_T6p IO, DIFFIO_B1p IO, DIFFIO_T6n IO, DIFFIO_B1n IO IO, DIFFIO_B2p IO, DIFFIO_R1p IO, DIFFIO_B2n IO, DIFFIO_R1n IO, DIFFIO_B3p IO IO, DIFFIO_B3n IO, DIFFIO_R2p IO IO, DIFFIO_R2n IO, DIFFIO_B4p IO, CLK3 IO, DIFFIO_B4n COR14 IO, CLK2 IO, DEV_OE, DIFFIO_B5p COR IO IO, DEV_CLRn, DIFFIO_B5n IO, DIFFIO_R3p IO, DIFFIO_B6p IO, DIFFIO_R3n IO, DIFFIO_B6n IO, DIFFIO_R4p IO, DIFFIO_B7p PID201 IO, DIFFIO_R4n IO, DIFFIO_B7n COD2 PID301 COD3 PID401 COD4 PID501 COD5 PID601 COD6 PID701 COD7 PID801 COD8 PID901 COD9 5M160ZE64C4 5M160ZE64C4 PID202 PID302 PID402 PID502 PID602 PID702 PID802 PID902 LS R976-NR-1 LY R976-PS-36 LG R971-KN-1 PIR102 COR1 PIC202 COC2 C2 680R PIC201 10uF PIR101680R 10uF PIR401 COR4 PIR402 PIC702 i Power VCCIO Clock i VCCIO VCC COU2 4 7 RST DIS 6 3 THR OUT Astable operation: 0,7Hz % to 48,1Hz, 66,67% VCCIO COC7 C7 PIC701 10uF 10uF VCCIO VCCIO 9V PIC COU3 BANK 2 BANK 1 RST DIS THR OUT TRIG CVOLT VCC 5M160ZE64C4 Title Size A3 Number Revision Date: Sheet of File: D:\Dropbox\..\Schematics.SchDoc Drawn By: Matthieu Remacle K 1K CLK1 1K 1K CLK0 LMC555CN COC8 C8 C9 COC9 COC10 C10 PIC nF PIC nF PIC nF 100nF 100nF 100nF CORA1 CORA2 PIC902 PIRB202 CORB2 22K PIRB20122K Astable operation: 59Hz % to 320Hz, 51.22% LG R971-KN-1 LY R976-PS-36 LS R976-NR-1 COR9 COR13 65 COR7 COR11 VCCIO VCCIO VCCIO VCCIO COP Header 20 NLVCCIO NL NLTDI NLTDO NLTCK NLTMS 5M160ZE64C4 VCC VCC Cd1 COCd1 PICd nF 100nF COProg COU1D VCCINT VCCINT VCCIO2 VCCIO2 VCCIO1 VCCIO PIRB HB CORB K PIRB1021K PICLOCK101 PICLOCK001 PICLOCK003 CLOCK1 COCLOCK1 RK09K1130C94 CLOCK0 COCLOCK0 RK09K1130C94 PICd102 PICd202 COCd2 Cd2 PICd nF 100nF PIU VCC VCCIO i CPLD MaxV Dev Board COU1C TDI TDO TCK TMS 2.0 A B C D Figure 3 Carte de développement CPLD Alignement des différents composants, fils à 90 degrés, Informations sur le schéma (révision, auteur, etc...) Remarquez également que pour chaque composant, il y a au moins deux informations : son nom, et sa valeur. D autres informations peuvent se trouver sur le schéma, mais ne sont pas affichées pour simplifier la lecture : Une référence pour commander le composant, Le fabricant, Des informations sur le composant (par exemple la tension maximale admissible aux bornes d un condensateur), etc... Quand vous ferez votre liste de composants avant d aller au magasin les acheter, vous devrez vous poser les questions suivantes, selon le composant considéré : Résistance : Valeur? Puissance minimale a dissiper? (A part pour les résistances dissipant beaucoup de puissances, une valeur commune est 500mW. Ce sera la valeur donnée par le vendeur si vous ne lui dites rien.) Capacité : Valeur? Tension minimale à supporter? Composant : Référence exacte? Boutons, connecteurs, etc... Emprunte (footprint), espacement des pattes? Dans le cadre de ce projet, l espacement sera de 2.54mm (espacement standard pour les cartes à trous et breadboard) 6

8 Section 3 - Considérations théoriques? En regardant le schéma, déterminez, pour les éléments ci-dessous, les différentes informations nécessaires avant d acheter vos composants, sachant que VCC = 1.8V et VCCIO = 3.3V : R1, R2, C2, RA1, RB2, C3, U2, VR1 Question bonus : une erreur s est glissée dans le schéma du LM317KTTR. Quelle est-elle? (N hésitez pas à aller voir la datasheet) 7

9 Section 4 - Conception d un électrocardiogramme simple 4 Conception d un électrocardiogramme simple 4.1 Spécification Imaginons qu un circuit d amplification analogique se connecte à des électrodes sur un patient, et retransmet en sortie une tension variant de 0 à 3.3V donnant l électrocardiogramme de ce patient. De plus, les tensions de sortie sont telles que la sortie peut être considérée comme un 0 la majorité du temps ou comme un 1 lors d un battement de cœur. Le but de ce projet est de concevoir un système allumant un témoin lumineux lorsque le rythme cardiaque du patient dépasse une certaine valeur, fixée ici à 150 bpm (battement par minute) ; ou un autre témoin lorsque ce rythme descend en dessous de 40 bpm.? Imaginez un scénario de test permettant de vérifier que le système, une fois construit, correspondra bien à la spécification donnée. 4.2 Architecture Une solution possible est d utiliser une horloge rapide (plus rapide que les battements de cœur), et compter le nombre de coups d horloge entre chaque battement. Plus ce nombre de coups sera faible, plus rapide sera la vitesse des battements, et inversement. Il faudra donc un signal interne capable de retenir le nombre de coups d horloge entre battements. La première difficulté ici réside à déterminer la fréquence de l horloge. En effet, une fréquence élevée permettra d être plus précis dans la détection, mais d un autre côté, le nombre de coups maximum à compter, et donc l utilisation en registre du signal interne, sera plus élevée. Une fréquence de 30Hz semble être un bon compromis. En effet, à 150 bpm il faudra compter 12 coups d horloge, tandis qu a 40 bpm il faudra en compter 45. Ainsi, il suffit de 6 bits 1 pour retenir le nombre de coups d horloge.? Cette fréquence n est pas compatible en tant que telle avec la carte de développement. Pourquoi? Quelle fréquence pourrions nous utiliser à la place? Combien de bits sera-t-il alors nécessaire d utiliser? Astuce : Lire le schéma de la carte de développement En plus des bits utilisés pour le comptage, il convient d utiliser deux autres bits pour retenir les valeurs de sortie des leds entre 2 battements de cœur. On pourrait donc imaginer une architecture avec un seul processus simple, effectuant les actions suivantes : Comptage des coups d horloge lorsque l entrée de l électrocardiogramme est à 0, c est à dire entre deux battements de coeur, Calcul du nombre de sorties pendant chaque battement, donc lorsque l entrée est à 1. En pratique sur la carte qui vous est donnée, le signal heart (horloge CLOCK1) possède un niveau haut pendant 50% du temps et un niveau bas le reste du temps. (Duty cycle de 50%). Il serait donc incorrect de calculer la fréquence cardiaque uniquement sur base des niveaux bas de la clock1. Par conséquent, nous devons mesurer la période totale du signal. Cette architecture utiliserait à priori n + 2 bits de mémoire, où n est le nombre de bits calculés à la question précédente = log 2 (45)

10 Section 4 - Conception d un électrocardiogramme simple 4.3 Programme Voici un exemple de code effectuant les opérations demandées 2 1 a r c h i t e c t u r e c a r d i o _ a r c h o f c a r d i o i s 2 s i g n a l c n t : i n t e g e r range 0 t o 127 := 0 ; 3 s i g n a l h e a r t _ o l d : s t d _ l o g i c := 0 ; 4 begin 5 c o u n t e r : p r o c e s s ( c l k ) 6 begin 7 i f ( r i s i n g _ e d g e ( c l k ) ) then 8 i f ( h e a r t _ o l d = 1 and h e a r t = 0 ) then 9 i f ( c n t > 80 ) then t o o slow 10 l e d _ f a s t <= 0 ; 11 l e d _ s l o w <= 1 ; 12 e l s i f ( c n t < 18 ) then t o o f a s t 13 l e d _ s l o w <= 0 ; 14 l e d _ f a s t <= 1 ; 15 e l s e good range 16 l e d _ s l o w <= 0 ; 17 l e d _ f a s t <= 0 ; 18 end i f ; 19 c n t <= 0 ; r e s e t c o u n t e r 20 e l s e 21 i f ( c n t /= 127 ) then 22 c n t <= c n t + 1 ; 23 end i f ; 24 end i f ; 25 h e a r t _ o l d <= h e a r t ; 26 end i f ; 27 end p r o c e s s c o u n t e r ; 28 end a r c h i t e c t u r e c a r d i o _ a r c h ;? Essayez de répondre aux questions suivantes, sachant que la fonction rising_edge est vraie lorsqu il y a un flanc montant sur clk : A quoi sert le signal heart_old? Que se passera-t-il en cas d électrocardiogramme plat, au niveau du signal cnt? Que se passera-t-il si un dysfonctionnement de l électrocardiogramme génère un signal heart d une fréquence supérieure à celle de clk? Pourquoi faut-il retenir l état des leds? 2. L entité correspondante a été déclarée plus haut. 9

11 5 Création et simulation d un projet 5.1 Découverte de Quartus II Quartus II est la suite logicielle développée par Altera. Elle vous permettra de réaliser, au sein d une interface unique, toutes les tâches envisageables sur CPLD/FPGA : Conception du programme via non seulement du VHDL ou Verilog, mais aussi via des machines d état, du schéma ou encore des blocs diagrammes, etc... Implémentation, avec la génération de nombreux rapports, Programmation, Analyses diverses et variées : consommation, temps de propagations des signaux (timing), ressources (ex : nombre d éléments logiques utilisés), etc... Interface Ce logiciel fonctionne avec la notion de Projet. Un projet reprend l ensemble des codes sources, fichiers de programmation, fichiers de contrainte, etc, nécessaires pour la programmation d un composant. Vous aurez donc un seul projet pour votre laboratoire. La création d un projet est relativement simple : Une fois le logiciel démarré, cliquez sur File New Project Wizard Une nouvelle fenêtre s ouvre. En cliquant sur suivant, vous pouvez configurer les différentes variables de votre projet, à commencer par l emplacement des fichiers, et le nom (mettez ici cardio). Ensuite, vous pouvez sauter l étape d ajout de fichier (nous en créerons un plus tard) pour passer à la configuration du composant, une 5M160ZE64C5 : 10 Enfin, dans la partie Simulation, choisissez ModelSim Altera :

12 Le projet étant créé vous avez maintenant accès à la fenêtre principale de Quartus II. Cette fenêtre reprend un certain nombre d informations : Navigateur de projet : Cette fenêtre reprends un résumé de la hiérarchie du projet. Dans le cadre de ce laboratoire, la hiérarchie restera simple, puisque nous n aurons qu un seul fichier. Dans cette fenêtre, il est également possible de passer en revue les différents fichiers du projet, etc... Tâches : Cette fenêtre fournit l ensemble des informations concernant les tâches à effectuer pour avoir un projet fonctionnel. Chaque tâche (par exemple : la synthèse) peut être effectuée indépendamment en double-cliquant sur celle-ci. Si une tâche nécessite qu une autre tâche soit effectuée, elle le sera également. Enfin, il est possible via cette fenêtre d accéder aux rapports de compilation, vous indiquant ce qui s est produit lors de l exécution d une tâche. Pour ce faire, il suffit de cliquer sur la petite flèche afin de développer la tâche, et cliquer sur un des rapports proposés. Messages : ici Les messages générés (par exemple : les erreurs de compilation, etc...) seront affichés 11

13 Outils : Les outils importants, tels que le lancement d une compilation, d une analyse de timing, ou encore le pin planner se trouvent dans cette barre. Si une des fenêtres n est pas disponible sur votre écran, vous pouvez la faire apparaître en cliquant sur View Utility Windows et en cliquant sur l élément indisponible. Dans la barre supérieure, d autres outils sont disponibles sous la partie Tools : Ainsi, c est ici que vous trouverez, entre autre : Le programmeur, L analyseur de timing, Le Plugin-in Manager, Les advisors, Le lancement d une simulation. Enfin, on peut aussi parler du menu Assignments, qui reprend tout ce qu il vous faudra pour attribuer les entrées/sorties de votre programme, ainsi que les options du projet : Vous noterez pour finir que l ensemble des fonctionnalités de la barre d outils est présent dans les menus-déroulants. 12

14 Configuration de Quartus II L intégralité de ces étapes se passe dans le logiciel Quartus II. Toutefois, il est nécessaire de le configurer pour lui dire d utiliser ModelSIM pour la simulation. Ceci peut être fait en allant sur Tools Options. Dans la fenêtre qui s affiche, allez sur l onglet EDA Tool Options, et vérifier que le chemin de ModelSim-Altera est définit. Si ce n est pas le cas, définissez-le. Edition du fichier VHDL Créons maintenant notre électrocardiogramme. Pour ce faire, faites File New et dans la fenêtre qui s affiche, sélectionnez VHDL file. Un fichier vide s ouvre dans l espace de travail, il ne vous reste plus qu à recopier le code d exemple créé un peu plus tôt. Plutôt que de bêtement copier le programme, nous allons le réécrire. Quartus II fourni en effet une série de Templates permettant de faciliter l écriture de code VHDL. Vous pouvez y accéder via le bouton. Dans la nouvelle fenêtre qui s ouvre, choisissez VHDL Constructs Design Units Entity. Appuyez ensuite sur Insert et la construction est ajoutée à votre fichier VHDL. Il ne vous reste plus alors qu a remplacer les éléments entre <> à votre guise. N oubliez pas que vous pouvez aussi utiliser la fonction Find & Replace (via CTRL-H) de l éditeur de texte pour aller plus vite. 13

15 Sauvegardez votre projet. Une fois votre entité recopiée, vous pouvez vérifier que ce que vous avez fait est correct, via le bouton. Si la compilation est réussie, un message s affichera dans la fenêtre de message et un rapport de compilation (vide) dans l espace de travail. Finalement, recopiez l intégralité (entité + architecture) du code, et vérifiez que la syntaxe est correcte. Votre fichier étant syntaxiquement correct, il est maintenant temps de lancer les étapes d analyse et de simulation. 5.2 Découverte de ModelSim Interface Afin de vérifier le fonctionnement du système, il est possible de le simuler d abord. Pour ce faire, appuyez sur le bouton, qui lancera le programme ModelSim avec tous les paramètres déjà chargés. Tout comme pour Quartus, l espace de travail est découpé en différentes zones, les plus importantes étant celles-ci : Bibliothèques : Toutes les libraires nécessaires sont reprises dans cette fenêtre. En particulier, votre programme se trouve dans la librairie Work. Double-cliquez sur le nom de votre programme pour lancer la simulation. Objets : Tous les signaux disponibles apparaîtrons dans cette fenêtre. Vous pouvez, avec la souris, les glisser-déposer dans la fenêtre Wave pour afficher le résultat de la simulation sur ces signaux. Wave : Tous les résultats de simulation demandés seront accessibles dans cette fenêtre. Ici, l objet clk à été déplacé (Si la fenêtre n apparait ps, faites View Wave). 14

16 Console : Il est possible de piloter le logiciel à l aide d une console, c est à dire en lui entrant une série de commandes. Les messages, du même type que ceux de quartus, sont affichés ici. Lorsque vous avez double-cliqué sur votre programme dans la fenêtre Libraries, vous avez lancé une simulation. En réalité, votre simulation a été initialisée, et se trouve au temps 0, mais il ne s est encore rien passé. En effet, il faut tout d abord donner au logiciel des stimuli, c est-à-dire déterminer les entrées du système. Avec ModelSim, il y a plusieurs façon de travailler. En voici 3 : Lancer la simulation sans aucune information, puis lui donner les stimuli au fur et à mesure ; Lancer la simulation avec des stimuli généré graphiquement à l avance ; Lancer la simulation avec un fichier de TestBench, qui reprend l ensemble des stimuli. Dans ce laboratoire, nous verrons la première et la dernière possibilité. En effet, le fichier de Testbench est en réalité beaucoup plus court et simple à écrire que de créer des stimuli à la main. La première possibilité peut être pratique pour déboguer une situation étrange : on pose quelques stimuli, on stoppe la simulation, on regarde ce qu il se passe, puis on impose d autre stimuli, on relance la simulation, etc. Voyons d abord cette première façon de faire. Lancement d une simulation Vous utiliserez principalement deux possibilités : Stimulus de type horloge, Stimulus de type valeur forcée. Une fois votre simulation démarrée, commencez tout d abord par déplacer tous les objets dans la fenêtre Wave, ce qui va permettre la visualisation des signaux. Remarquez que les entrées, les sorties, mais également les signaux internes sont disponibles, ce qui est très pratique pour déboguer une situation. Ensuite, faites un clic droit sur l élément clk, puis dans le menu qui apparaît, choisissez Clock... : Dans le champ Period, indiquez "16ms". Répétez l opération avec le signal heart, mais avec cette fois ci une période de "2sec", et un duty cycle de 5, ce qui simulera un battement de cœur. 15

17 Enfin, lancez la simulation pour un laps de temps de 10 sec. Vous pouvez le faire soit en saisissant dans le champ approprié une durée puis en cliquant sur le bouton : Soit en entrant run 10 sec dans la console. Vous pouvez zoomer sur le résultat avec O et I.? Grâce à ces outils, réalisez le scénario de test que vous avez conçus au début de ce laboratoire, et analyser le afin de vérifier que le système fonctionne comme escompté. Dans votre analyse, n oubliez pas d inclure : Une explication précise du scénario de test à mettre en relation avec les signaux observés ; Une explication sur la pertinence de vos tests (couvrent-ils tous les scénarios? Si non, lesquels ne peuvent être simulés?...) Les Testbenches Maintenant, nous allons voir la seconde possibilité de simulation : l utilisation de fichiers de Testbench. Il s agit de fichiers VHDL, indiquant quelle entité est testée, et faisant tourner différents processus de test. L unité testée est appelée Unit Under Test (UUT), ou encore Device Under Test (DUT). Le code suivant reprend un fichier pour tester notre entité cardio : 1 l i b r a r y i e e e ; 2 l i b r a r y s t d ; 3 use i e e e. s t d _ l o g i c _ a l l ; 4 use i e e e. s t d _ l o g i c _ t e x t i o. a l l ; 5 use i e e e. s t d _ l o g i c _ u n s i g n e d. a l l ; 6 use s t d. t e x t i o. a l l ; 7 8 e n t i t y t e s t _ c a r d i o i s 9 end ; a r c h i t e c t u r e t e s t _ a r c h o f t e s t _ c a r d i o i s 12 s i g n a l h e a r t : s t d _ l o g i c ; 13 s i g n a l l e d _ s l o w : s t d _ l o g i c ; 14 s i g n a l l e d _ f a s t : s t d _ l o g i c ; 15 s i g n a l c l k : s t d _ l o g i c ; 16 c o n s t a n t c l k _ c y c l e : i n t e g e r := 1000; 17 c o n s t a n t b e a t _ c y c l e : i n t e g e r := 3 ; D e s c r i p t i o n o f c a r d i o 20 component c a r d i o 16

18 21 p o r t ( 22 h e a r t : i n s t d _ l o g i c ; 23 l e d _ s l o w : out s t d _ l o g i c ; 24 l e d _ f a s t : out s t d _ l o g i c ; 25 c l k : i n s t d _ l o g i c ) ; 26 end component ; Begining o f t h e a r c h i t e c t u r e : p o r t map 29 begin 30 DUT : c a r d i o 31 p o r t map ( 32 h e a r t => h e a r t, 33 l e d _ s l o w => led_slow, 34 l e d _ f a s t => l e d _ f a s t, 35 c l k => c l k ) ; P r o c e s s e s d e c l a r a t i o n 38 c l k _ s t i m u l u s : p r o c e s s 39 begin 40 f o r i i n 1 t o c l k _ c y c l e loop 41 c l k <= 0 ; 42 w a i t f o r 8ms ; 43 c l k <= 1 ; 44 w a i t f o r 8ms ; 45 end loop ; 46 w a i t ; 47 end p r o c e s s c l k _ s t i m u l u s ; h e a r t _ s t i m u l u s : p r o c e s s 50 begin 51 Heart s t i m u l u s here 52 w a i t ; 53 end p r o c e s s h e a r t _ s t i m u l u s ; end a r c h i t e c t u r e t e s t _ a r c h ; La structure du fichier est la suivante : Déclaration d une entité vide pour la simulation, Déclaration des signaux internes qui correspondent aux entrées/sorties de la DUT, Connection de la DUT au sein de notre entité de simulation, Déclaration de processus de tests. Il faut donc voir le Testbench comme une boite noire, dans laquelle on ajoute une autre boite, notre DUT. Ajoutons le fichier écrit à notre projet. Pour ce faire, créez un nouveau fichier VHDL, copiez le code ci-dessus et enregistrez le fichier. Ensuite, dans Quartus, faites Assignements Settings. Dans la fenêtre qui s ouvre, choisissez la partie Simulation sous EDA Tools Settings : 17

19 Ensuite, dans la partie NativeLink settings, cochez Compile test bench, et cliquez sur le bouton Test Benches. Dans la fenêtre qui s ouvre, faites New afin d obtenir ceci : Indiquez, en suivant l exemple de la capture d écran, un nom pour le Testbench. Cochez la durée de la simulation (jusqu à la fin, ou jusqu à une certaine période), et enfin, grâce au bouton, allez chercher votre fichier de test. N oubliez pas de cliquez sur Add. Revenez ensuite à la fenêtre principale de Quartus en sauvant bien vos données. Cliquez ensuite sur. La simulation démarre. Après avoir ajusté le zoom dans la fenêtre Wave grâce aux touches O et I, vous devriez obtenir ceci : 18

20 Comme le montre la capture, votre simulation démarre automatiquement, avec les informations contenues dans le fichier de Testbench. Ici toutefois, le fichier fourni pour ce laboratoire ne contient aucune information sur le signal heart. Celui-ci apparait donc en rouge.? Modifiez le fichier de Testbench fourni pour implémenter votre scénario de test élaboré plus tôt dans ce laboratoire. Vérifiez que le système se comporte comme souhaité. La réponse à cette question doit au minimum contenir le code utilisé, les waveforme obtenue, et une petite analyse détaillant en quelques phrases ce qui se produit (à mettre en rapport avec la question précédente) Votre système est maintenant simulé, et fonctionne comme vous le souhaitez. Vous pouvez donc passer à l étape de synthèse et de programmation! Quittez donc ModelSim. 5.3 Analyse et Place & Route du fichier Analyse Durant cette étape, le logiciel va analyser votre fichier VHDL et le traduire en éléments logiques. Pour démarrer l analyse, il suffit de cliquer sur Analysis & Synthesis dans la fenêtre de tâche. Si cette opération est réussie, vous devriez voir un petit, comme ceci : En outre, une fenêtre de rapport de compilation s est ouverte dans votre espace de travail. Si tel n est pas le cas, vérifiez à nouveau votre fichier VHDL. Dans la fenêtre de message, vous devriez voir un grand nombre d informations. Cliquez sur le bouton pour n inclure que les warnings. Vous devriez voir ceci : Le premier avertissement n est pas important, elle nous indique que le programme est utilisé en mode gratuit. En revanche, les deux autres types d avertissements sont intéressants. Attardons nous sur l erreur numéro Dans le cas où la signification ne vous apparaît pas tout de suite, il convient d aller sur internet pour tenter de trouver une réponse. Ainsi, une aide est disponible en ligne à l adresse suivante : 19

21 Dans ce cas précis, l aide nous indique qu un latch(mémoire) a du être ajouté par le compilateur. En fait, il s agit des deux registres évoqués lors de l architecture, permettant de retenir la valeur des leds de sortie. En effet, il n est pas écrit explicitement que l on désire retenir la valeur car on ne met à jour cette valeur que dans certaines parties du code. Dans ce cas le compilateur introduit des mémoires afin de conserver leurs valeurs. Ce comportement est souhaité, on peut donc conserver ces warnings.? Essayez de trouver la cause des autres warnings dans l aide. Expliquez en quelques mots ce qu il se passe, pourquoi cela se passe, quelles sont les conséquences possibles, et comment les enlever. Une fois le fichier analysé, un grand nombre d informations sur ce qui a été réalisé est maintenant disponible. Vous pouvez accéder au rapport de compilation, s il n est pas déjà ouvert, avec un clic droit sur Analysis & Synthesis puis View Report : Cette fenêtre reprend deux informations capitales : Le nombre d éléments utilisés par votre programme. Le nombre d I/O s de votre système. Ces deux nombres doivent bien entendu être compatibles avec le matériel dont vous disposez! Sinon il faudra modifier votre code pour utiliser moins de ressources. Vous pouvez aussi, par curiosité, aller voir les autres parties du rapport, comme le Ressource Usage Summary. Parmi les autres informations disponibles, il est possible de voir l implémentation physique du système. Allez dans Tools Netlist Viewers RTL Viewer : 20

22 Vous pouvez ici voir la traduction de votre code en terme d utilisation de registres, multiplexeurs, etc... Ainsi, le signal heart_old a entraîné l ajout d un registre.? Cette fonction est très puissante. Grâce aux différents outils de cette fenêtre, essayez de trouver dans le code VHDL les lignes faisant référence (la première ligne suffit) aux différents registres. Trouvez aussi les lignes de code faisant référence aux deux signes < (LessThan, comme celui en rouge sur la figure). La dernière étape consiste maintenant à assigner les différentes signaux de notre système à des entrées/sorties du composant. Seules certaines I/O s de la CPLD sont accessibles sur la carte de développement. Il faudra également indiquer au logiciel que faire des I/O s non utilisées et enfin indiquer quelle tension utiliser. Dans ce projet, il y a deux types de signaux : les signaux classiques, et les signaux d horloges. Un signal est considéré comme signal d horloge par Quartus de manière automatique lorsque vous utilisez la fonction rising_edge(), entre autre. De plus, il est important de savoir qu il ne peut y avoir que deux signaux d horloge par composant. Vous devez être capable, à partir du code que vous avez écrit, de déterminer quel signal est un signal d horloge. Mais vous pouvez avoir confirmation dans Quartus en allant dans le rapport du Fitter, puis de naviguer dans Ressource Section, Control Signal : 21 Les différents signaux sont indiqués par une valeur Clock pour le champ Usage.

23 Maintenant, il faut indiquer au logiciel l emplacement de chacun de vos signaux sur le composant. Pour ce faire, cliquez sur le bouton, ce qui ouvre la fenêtre suivante : Il vous est possible de déplacer un signal (par exemple clk) sur une autre entrée de la CPLD. Attention toutefois : Les horloges de votre système doivent être sur des entrées d horloges de la CPLD, symbolisées par, Certaines I/O s sont réservées (comme celles de programmation par exemple, représentées par ) ou celles d alimentations (représentées par ) N oubliez pas de vous référer au schéma de la carte de laboratoire pour placer vos entrées et sorties au bon endroit. Les deux timers 555 de la carte de laboratoire sont connectés directement sur les entrées CLK0 et CLK1 de la CPLD. Toutefois, il vous est aussi possible d utiliser les entrées CLK2 et CLK3 Enfin, vous pouvez également décider de la tension de sortie de la pin, grâce à la colonne I/O Standard. Vérifiez que tout est en 3.3-V LVTTL (default). Un mauvais choix de tension sur une entrée pourrait détruire composant! Dans ce laboratoire, ainsi que dans votre projet, seule une partie des entrées/sorties du composant sont disponibles sur les connecteurs. Il convient donc de placer vos signaux sur des I/O s disponibles des connecteurs P1 et P2 de la carte.? En vous référant au schéma de la figure 3, listez toutes les pins (en indiquant leur numéro) dont vous disposez 22

24 La dernière chose à faire est d indiquer au logiciel que faire avec les I/O s non utilisées. Par défaut, la CPLD imposera un 0. Toutefois, ceci pose problème pour les I/O s 7 et 9 qui sont reliées aux timers 555 : il y a un risque de conflit entre la valeur imposée par le timer 555 et celle imposée par la CPLD. Il convient donc de changer ce comportement par défaut et placer toutes les pins non utilisées en mode Entrée. Pour faire cela, faites un clic droit sur le nom de la CPLD dans le Project Navigator, et cliquez sur Device : Dans la fenêtre qui apparaît, cliquez sur Device and Pin Options. Une nouvelle fenêtre s affiche : allez dans la partie Unused Pin. Enfin, dans le menu déroulant intitulé Reserve all unused pins, choisissez As input tri-stated : Synthèse du fichier A ce stade, votre fichier a été codé, simulé et analysé. Il ne reste plus qu à le synthétiser, c est-à-dire le mettre dans une forme compréhensible par la CPLD. Si les deux autres étapes ont été réalisées avec succès, il y a peu de chance que votre programme ne passe pas cette étape. Cliquez sur le bouton pour lancer la compilation complète et enfin obtenir ceci : A la fin de cette étape, un certain nombre de rapports sont disponibles. Ainsi, il est par exemple possible de voir la façon dont le programme a été implémenté sur le composant. Pour ce faire, cliquez sur (chip planer), ce qui ouvre la fenêtre suivante : 23

25 Plus un bloc est bleu foncé, plus il est utilisé. Ainsi, dans le programme créé ici, seules 2 unités logiques sont utilisées. Vous pouvez ainsi vous balader dans le programme afin de voir exactement comment votre système a été implémenté. Vous pouvez par exemple voir les équations logiques, les registres, etc. Double cliquer sur un bloc pour voir le détail du bloc. Par exemple : A chaque fois, il vous est possible de voir où l élément à été déclaré dans le code, en faisant un clic droit, puis Locate Locate in Design File : 24

26 Dans un projet plus complexe, vous serez plus que probablement amenés à faire des analyses de Timing, c est à dire vérifier le temps que prends le signal pour passer de l entrée à la sortie de la CPLD. Ici, il n y a pas besoin de faire cette analyse, puisque le système est utilisé à une vitesse très lente. 5.4 Programmation La toute dernière étape consiste à programmer le composant. Pour se faire, connectez le programmateur à votre ordinateur. Sous Windows, l installation des pilotes n est pas forcément automatique : vous devrez le faire manuellement, en allant dans votre gestionnaire de périphériques, et en indiquant l emplacement des drivers. Ceux-ci se trouvent dans le répertoire quartus/drivers de votre installation de Quartus II. Ouvrez le programmateur en double-cliquant sur Program Device (Open Programmer), dans la partie Tasks de Quartus. Une nouvelle fenêtre s ouvre. Vous pouvez toutefois l intégrer dans le logiciel sous la forme d un onglet en faisant Window Attach Window. Cliquez sur le bouton pour sélectionner et configurer votre programmateur. Une nouvelle fenêtre s ouvre, choisissez USB-Blaster dans Currently Selected Hardware : 25

27 Faites Close pour revenir à la fenêtre de programmation, cliquez tout simplement sur start pour démarrer la programmation. Si tout s est bien passé, votre composant est programmé! Placez le potentiomètre CLK0 à fond à droite (lorsque vous êtes face à la carte), et déplacez le curseur de l autre potentiomètre. Observez les changements. La fréquence minimale/maximale est obtenue en plaçant le curseur à fond à droite/gauche respectivement. En pratique la fréquence minimale de la clock heart est de l ordre de 1.4 Hz ce qui ne permet pas de descendre jusque 45 bpm. Une solution consiste à diviser la fréquence du signal heart par deux au moyen du process ci-dessous. N oubliez pas de déclarer un nouveau signal heart2 et d utiliser ce nouveau signal à la place de heart 1 h e a r t _ d i v 2 : p r o c e s s ( h e a r t ) 2 begin 3 i f ( r i s i n g _ e d g e ( h e a r t ) ) t h e n 4 h e a r t 2 <= n o t ( h e a r t 2 ) ; 5 end i f ; 6 end p r o c e s s h e a r t _ d i v 2 ; La plage de fréquence des horloges peut varier d une carte à l autre, commencez par mesurer celle-ci à l oscilloscope a. Fixez la clock à 80 Hz. Déterminez la valeur du compteur correspondant à 150 bpm et 45 bpm. Changez les seuils obtenus dans le programme VHDL. Afin de déterminer les valeurs seuils, il est utile d afficher la valeur du compteur en binaire sur les LEDs. Pour ce faire, utilisez la ligne de code : leds( 6 downto 0 ) <= std_logic_vector( to_unsigned( cnt, 7 ) a. En pratique il est interdit de mesurer la fréquence directement sur la carte, vous devez faire sortir le signal CLOCK0 ou CLOCK1 sur une des I/O s du composant menant vers P1/P2 26

28 Section 6 - Exercice 6 Exercice Pour cet exercice, vous devrez faire une version améliorée cardiogramme. En effet, à la place d une LED indiquant un rythme cardiaque trop faible et une LED indiquant un rythme cardiaque trop élevé, vous allez réaliser un système avec 8 LEDs. Le nombre de LEDs allumées doit être proportionnel au rythme cardiaque. Les fréquences cardiaque intermédiaires sont à votre appréciation, mais l évolution de l allumage des LEDs doit être proportionnel au rythme cardiaque. De plus, les deux seuils de danger (environ 45bpm et 200bpm) doivent être présentés comme la figure 4 : 45bpm 200bpm Figure 4 Huits LEDs avec deux niveaux de danger Doit se trouver dans votre rapport : Le code VHDL du système, Le code du TestBench utilisé, Une petite analyse des résultats de la simulation La réponse aux questions posées tout au long de ce labo Veillez à utiliser un nombre minimum de ressources. Par exemple, ce système est implémentable avec moins de 22LE. Tout design au dessus de 25LE souffrira d un malus lors de la cotation! 27

Manuel d utilisation de Quartus II

Manuel d utilisation de Quartus II Manuel d utilisation de Quartus II 1- Présentation Ce document a pour but de vous initier à l utilisation du logiciel Quartus II de la société Altéra ; les informations que vous trouverez dans ce document

Plus en détail

ELEN0037 - Microélectronique. Année académique 2014-2015. Laboratoire FPGA. Remacle Matthieu, Schmitz Thomas, Pierlot Vincent

ELEN0037 - Microélectronique. Année académique 2014-2015. Laboratoire FPGA. Remacle Matthieu, Schmitz Thomas, Pierlot Vincent - Microélectronique Année académique 24-25 Laboratoire FPGA Remacle Matthieu, Schmitz Thomas, Pierlot Vincent Section - Introduction Introduction. Objectif et instructions Le but de ce laboratoire est

Plus en détail

Etre capable de réaliser et simuler avec Quartus II un compteur en mode schématique Logiciels QuartusII Logique de base, architecture de FPGA

Etre capable de réaliser et simuler avec Quartus II un compteur en mode schématique Logiciels QuartusII Logique de base, architecture de FPGA Cyclone QuartusII design Cyclone Quartus base Quartus II - Schematic Objectif Moyens Préliminaire Théorie Matériel Durée Etre capable de réaliser et simuler avec Quartus II un compteur en mode schématique

Plus en détail

Guide d utilisation des outils de conception VHDL - FPGA

Guide d utilisation des outils de conception VHDL - FPGA Guide d utilisation des outils de conception VHDL - FPGA Eduardo Sanchez EPFL - LSL 2000 Guide des outils de conception Page 1 Eduardo Sanchez Exemple de programme VHDL: Une ALU 8 bits C est une ALU très

Plus en détail

TUTORIAL ModelSim VHDL

TUTORIAL ModelSim VHDL ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE de SCIENCES APPLIQUÉES et de TECHNOLOGIE TECHNOPOLE ANTICIPA LANNION UNIVERSITÉ DE RENNES 1 TUTORIAL ModelSim VHDL D. Chillet, E. Casseau Le 14 novembre 2008 LOGICIEL et SYSTÈME

Plus en détail

Électronique Numérique Avancée TP n 1 : Introduction au logiciel Xilinx ISE 9.2i: Saisie de schémas et flot de conception

Électronique Numérique Avancée TP n 1 : Introduction au logiciel Xilinx ISE 9.2i: Saisie de schémas et flot de conception Faculté des Sciences Département de physique Option : InfoTronique Électronique Numérique Avancée TP n 1 : Introduction au logiciel Xilinx ISE 9.2i: Saisie de schémas et flot de conception 1 Objectifs

Plus en détail

Cours «Conception de systèmes numériques» Eduardo Sanchez EPFL-IC. Laboratoire 1 Introduction aux outils Quartus II et ModelSim

Cours «Conception de systèmes numériques» Eduardo Sanchez EPFL-IC. Laboratoire 1 Introduction aux outils Quartus II et ModelSim 1. Introduction Cours «Conception de systèmes numériques» Eduardo Sanchez EPFL-IC Laboratoire 1 Introduction aux outils Quartus II et ModelSim Ce laboratoire a pour but de vous initier aux outils logiciels

Plus en détail

D'identifier les signaux externes qui seront associés aux pattes du FPGA grâce à l'outil add I/O marker.

D'identifier les signaux externes qui seront associés aux pattes du FPGA grâce à l'outil add I/O marker. de relier ce bus flottant aux modules compteur D'identifier les signaux externes qui seront associés aux pattes du FPGA grâce à l'outil add I/O marker. Pour un bus le nom du noeud doit se faire de la façon

Plus en détail

6GEI620 - Électronique II. Laboratoire #1

6GEI620 - Électronique II. Laboratoire #1 6GEI620 - Électronique II Laboratoire #1 Conception avec amplificateurs opérationnels Hiver 2008 1. Objectifs Se familiariser avec l outil Multisim Se familiariser avec le prototypage Apprendre, dans un

Plus en détail

Cours- TD VHDL. Séance 1

Cours- TD VHDL. Séance 1 Cours- TD VHDL Séance 1 Nous allons pour commencer apprendre à utiliser le logiciel qui va permettre de créer des composants décrits en HDL (Hardware Description Language). Ce logiciel permet en fait de

Plus en détail

Notice de prise en main du logiciel. Quartus II

Notice de prise en main du logiciel. Quartus II Notice de prise en main du logiciel Quartus II 1 2 Table des matières 1 Présentation... 4 2 Création d'un projet... 4 3 Saisie d'un projet... 7 3.1 Saisie graphique... 7 3.2 Saisie textuelle en VHDL...

Plus en détail

MINI ILDA V1.12C MANUEL UTILISATEUR

MINI ILDA V1.12C MANUEL UTILISATEUR MINI ILDA V.C MANUEL UTILISATEUR Table des matières Table des matières....conditions générales d utilisation....conditions générales d utilisation....installation de la carte Mini ILDA....Installation

Plus en détail

Présentation du logiciel de conception ALTERA : Quartus II. Version 0.01α. par J. WEISS

Présentation du logiciel de conception ALTERA : Quartus II. Version 0.01α. par J. WEISS 1 Présentation du logiciel de conception ALTERA : Quartus II Version 0.01α par J. WEISS Projet étudié...1 Cahier des charges...1 Analyse du sujet...2 Conception...2 Définition du projet...2 Déroulement

Plus en détail

SoC : Système on Chip. C est le concept d intégrer une fonction électronique dans un composant programmable.

SoC : Système on Chip. C est le concept d intégrer une fonction électronique dans un composant programmable. 0 Présentation du TP : Pré-requis : Durée estimée : Objectif : Avoir suivi les TP_description_schématic_compteur-FPGA et TP_compteur_VHDL_virtual_instruments-FPGA. Connaissance du langage C ANSI. 2 heures.

Plus en détail

6GEI420 Systèmes Digitaux. Laboratoire #6

6GEI420 Systèmes Digitaux. Laboratoire #6 6GEI420 Systèmes Digitaux Laboratoire #6 Conception de machines à états finis Hiver 2011 1. Objectifs Apprendre à concevoir des machines à états avec Quartus Se familiariser avec le protocole de communication

Plus en détail

CROB01 : Introduction à là progràmmàtion d un robot à l àide du logiciel CIROS Robotics

CROB01 : Introduction à là progràmmàtion d un robot à l àide du logiciel CIROS Robotics CROB01 : Introduction à là progràmmàtion d un robot à l àide du logiciel CIROS Robotics CROB01 Page 1 1. But du module Le but de ce module est de se familiariser avec l environnement du logiciel CIROS

Plus en détail

TUTORIEL pour réaliser une simulation avec Orcad Capture-Pspice

TUTORIEL pour réaliser une simulation avec Orcad Capture-Pspice TUTORIEL pour réaliser une simulation avec Orcad Capture-Pspice A). Présentation : I ). Introduction : La réalisation d une simulation peut se décomposer en différentes étapes, pour lesquelles le respect

Plus en détail

Utiliser Dev-C++ .1Installation de Dev-C++ Table des matières

Utiliser Dev-C++ .1Installation de Dev-C++ Table des matières Utiliser Dev-C++ Voici quelques explications sur l utilisation de Dev-C++, un excellent environnement de développement en C et C++ pour Windows qu on peut télécharger librement depuis le site www.bloodshed.net

Plus en détail

Atelier C TIA Portal CTIA01 : Programmation des automates S7-300 Introduction au logiciel TIA Portal

Atelier C TIA Portal CTIA01 : Programmation des automates S7-300 Introduction au logiciel TIA Portal Atelier C TIA Portal CTIA01 : Programmation des automates S7-300 Introduction au logiciel TIA Portal CTIA01 Page 1 1. Introduction La plateforme Totally Integrated Automation Portal est le nouvel environnement

Plus en détail

Mise en œuvre du logiciel de programmation d automates : PL7 Micro v4.4

Mise en œuvre du logiciel de programmation d automates : PL7 Micro v4.4 Mise en œuvre du logiciel de programmation d automates : PL7 Micro v4.4 Sommaire 1. Installation du logiciel PL7...2 2. Présentation du logiciel de programmation PL7...6 2.1. Présentation générale...6

Plus en détail

TP de programmation du CPLD MACH 4

TP de programmation du CPLD MACH 4 TP de programmation du CPLD MACH 4 Introduction Il y a quelques années la réalisation d un montage en électronique numérique impliquait l utilisation d un nombre important de circuits logiques. Ceci avait

Plus en détail

Serveur Web embarqué

Serveur Web embarqué Serveur Web embarqué OBJECTIFS : Dans ce TP vous allez concevoir un serveur Web que vous implanterez sur une carte DE2. MANIPULATION : Pour faire ce TP vous devez disposer des éléments suivants : Quartus

Plus en détail

INSTALLATION DU SERVEUR D IMPRESSION NETGEAR PS121

INSTALLATION DU SERVEUR D IMPRESSION NETGEAR PS121 INSTALLATION DU SERVEUR D IMPRESSION NETGEAR PS121 AVANT PROPOS Les documentations officielles fournies par la société Netgear pour l installation et le paramétrage du serveur d impression Netgear PS121

Plus en détail

GUIDE D UT!L!SAT!ON DU LOG!C!EL WordPress

GUIDE D UT!L!SAT!ON DU LOG!C!EL WordPress VERSION 2012 GUIDE D UT!L!SAT!ON DU LOG!C!EL WordPress T 450 956 0714 C info@espritslibres.ca www.espritslibres.ca PRÉSENTAT!ON Ce guide d utilisation pour le logiciel WordPress a pour objectif de vous

Plus en détail

SIN-FPGA DESCRIPTION PAR SCHEMA

SIN-FPGA DESCRIPTION PAR SCHEMA SIN-FPGA DESCRIPTION PAR SCHEMA Documents ressources: http://www.altera.com/literature/lit-index.html Introduction to Quartus II : intro_to_quartus2.pdf Documentation QUARTUS II : quartusii_handbook.pdf

Plus en détail

Cours 860 Power Point 97/2000 Série 3 - Leçon 1

Cours 860 Power Point 97/2000 Série 3 - Leçon 1 Cours 860 Power Point 97/2000 Série 3 - Leçon 1 APPRENDRE POWER POINT 97/2000 Remy D. 1 Cours 860 Power Point 97/2000 Série 3 - Leçon 1 Série 3 L ANIMATION LA BARRE DE DESSIN 2 Cours 860 Power Point 97/2000

Plus en détail

1) Installation de Dev-C++ Téléchargez le fichier devcpp4990setup.exe dans un répertoire de votre PC, puis double-cliquez dessus :

1) Installation de Dev-C++ Téléchargez le fichier devcpp4990setup.exe dans un répertoire de votre PC, puis double-cliquez dessus : 1) Installation de Dev-C++ Téléchargez le fichier devcpp4990setup.exe dans un répertoire de votre PC, puis double-cliquez dessus : La procédure d installation démarre. La fenêtre suivante vous indique

Plus en détail

Mode d emploi. www.itycom.com/itystudio

Mode d emploi. www.itycom.com/itystudio Mode d emploi www.itycom.com/itystudio Sommaire Glossaire Introduction 6 Qu est ce qu ITyStudio? 6 A qui est-il destiné? 6 Le concept 7 Fonctionnement Global 8 Interface générale 9 Header 9 Création d

Plus en détail

Guide d installation UNIVERSALIS 2014

Guide d installation UNIVERSALIS 2014 Guide d installation UNIVERSALIS 2014 (Windows) Nous vous recommandons de lire ce document avant de commencer l installation d UNIVERSALIS 2014 sur Windows. Vous y trouverez la description de la procédure

Plus en détail

Premier programme VBA : syntaxe, édition, compilation

Premier programme VBA : syntaxe, édition, compilation 1 Premier programme VBA : syntaxe, édition, compilation Le langage VBA (Visual Basic for Applications) permet de concevoir des programmes selon une syntaxe qui lui est propre, puis d éditer et d exécuter

Plus en détail

Tutorial: Synthèse logique et vérification avec Design Compiler et ModelSim

Tutorial: Synthèse logique et vérification avec Design Compiler et ModelSim Tutorial: Synthèse logique et vérification avec Design Compiler et ModelSim Camille Leroux 1 Introduction Ce tutorial a pour objectif l apprentissage des outils de conception Design Compiler (Synopsys)

Plus en détail

Gestion de projet Raphaël Borne Mamèdé Février 2014. TD MS Project. Version 2.0. Février 2014. Master MAPI MAJE 2013-2014 Page 1/24

Gestion de projet Raphaël Borne Mamèdé Février 2014. TD MS Project. Version 2.0. Février 2014. Master MAPI MAJE 2013-2014 Page 1/24 TD MS Project Version 2.0 Février 2014 Master MAPI MAJE 2013-2014 Page 1/24 1. Initialisation d un projet... 3 2. Création de groupes et sous groupes de tâches... 5 3. Création de jalons... 9 4. Création

Plus en détail

MANUEL D'UTILISATION ET INSTALLATION

MANUEL D'UTILISATION ET INSTALLATION Révision 1 - Octobre 2013 Manuel d'utilisation et d installation O-link Le fabricant OWANDY se réserve le droit de modifier ses produits ou leurs spécifications afin d'améliorer les performances, la qualité

Plus en détail

Édition schématique et simulation analogique avec le logiciel CircuitMaker 2000

Édition schématique et simulation analogique avec le logiciel CircuitMaker 2000 Édition schématique et simulation analogique avec le logiciel CircuitMaker 2000 Département de génie électrique et de génie informatique Université de Sherbrooke Révisé le 20 jan. 2006 1 Table des matières

Plus en détail

AIDE A L UTILISATION DU LOGICIEL. Aide AGENDOC 3.0 Copyright AMC2I 2007 Tous droits réservés 1/20

AIDE A L UTILISATION DU LOGICIEL. Aide AGENDOC 3.0 Copyright AMC2I 2007 Tous droits réservés 1/20 AIDE A L UTILISATION DU LOGICIEL Aide AGENDOC 3.0 Copyright AMC2I 2007 Tous droits réservés 1/20 Table des matières Introduction... 3 1. Accès au logiciel... 3 2. L agenda... 4 2.1. Présentation générale

Plus en détail

a. Identifier les éléments de l interface utilisée (icônes, menus, etc.)

a. Identifier les éléments de l interface utilisée (icônes, menus, etc.) Page 1 / 14 a. Identifier les éléments de l interface utilisée (icônes, menus, etc.) Le système d exploitation Qu'est ce que Windows? C est un programme qui va gérer toutes les activités de l ordinateur.

Plus en détail

TP 5: Electronique numérique

TP 5: Electronique numérique Travaux Pratiques Avancés (TPA) d Electronique Année 2015-16 TP 5: Electronique numérique Sergio Gonzalez Sevilla *, Antonio Miucci Département de Physique Nucléaire et Corpusculaire (DPNC) Université

Plus en détail

Connecteur Zimbra pour Outlook 2003 (ZCO)

Connecteur Zimbra pour Outlook 2003 (ZCO) Solutions informatiques w Procédure Messagerie Outlook 2003 Connecteur Zimbra pour Microsoft Outlook 2003 (ZCO) 1/49 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Compatibilité... 3 2.1 Versions supportées des systèmes

Plus en détail

Cours VHDL - IV. L3-S6 - Université de Cergy-Pontoise. Laurent Rodriguez Benoît Miramond

Cours VHDL - IV. L3-S6 - Université de Cergy-Pontoise. Laurent Rodriguez Benoît Miramond Cours VHDL - IV L3-S6 - Université de Cergy-Pontoise Laurent Rodriguez Benoît Miramond Plan du cours I Historique de conception des circuits intégrés - HDL - Modèles de conceptions - VHDL - Les modèles

Plus en détail

Comment configurer Kubuntu

Comment configurer Kubuntu Comment configurer Kubuntu Configuration du réseau... 1 Configurer votre système Linux sur le réseau...1 Vérifier manuellement l adresse IP...5 Connecter un lecteur réseau distant Windows/Mac grâce au

Plus en détail

ROUTAGE AUTOMATIQUE SOUS P-CAD 2001

ROUTAGE AUTOMATIQUE SOUS P-CAD 2001 ROUTAGE AUTOMATIQUE SOUS P-CAD 2001 DOCUME T ELEVE ❶ Saisir le schéma sous PCAD-2001 Schématic Voir document Aide à la saisie de schéma sous PCAD-2001 Schématique Attention : ce schéma est destiné à servir

Plus en détail

Introduction. Créer, ouvrir et enregistrer un fichier

Introduction. Créer, ouvrir et enregistrer un fichier Introduction Microsoft Office Word est un logiciel de traitement de texte permettant la rédaction de documents, de rapports, de notes de service, etc. Il facilite la correction des fautes d orthographe

Plus en détail

Une fois l installation d OE faite, lancez-le. Vous tomberez sur ce premier visuel qui vous permettra de choisir de créer votre premier site web.

Une fois l installation d OE faite, lancez-le. Vous tomberez sur ce premier visuel qui vous permettra de choisir de créer votre premier site web. Le logiciel openelement est un éditeur de nouvelle génération qui vous aidera à créer un site internet quels que soient vos besoins (sites particuliers, sites vitrines, sites associatifs, sites d entreprise,

Plus en détail

Présentation de Microsoft PowerPoint 2010

Présentation de Microsoft PowerPoint 2010 Université du Havre UFR des Sciences et Techniques Date : 26/08/2012 Version : 1.0 Nombre de pages : 27 COURS Microsoft Office 2010 Titre du document Présentation de Microsoft PowerPoint 2010 Noms Dates

Plus en détail

UTILISATION DE PEUGEOT PLANET SYSTEM. Notice d utilisation de Peugeot Planet System AP/TAVG/MMXP/MUX

UTILISATION DE PEUGEOT PLANET SYSTEM. Notice d utilisation de Peugeot Planet System AP/TAVG/MMXP/MUX Notice d utilisation de Peugeot Planet System AP/TAVG/MMXP/MUX AP/TAVG/MMXP/MUX Page 1 05/11/2004 SOMMAIRE 1 Préambule... 3 2 Utiliser votre PC... 4 2.1 Allumer le PC... 4 2.2 Eteindre le PC... 5 2.3 Bien

Plus en détail

ENSI. Visual C++ Initiation

ENSI. Visual C++ Initiation ENSI Visual C++ Initiation Tables des matières 1. LES MFC (MICROSOFT FOUNDATION CLASSES)...3 1.1 DÉFINITION... 3 1.2 L ESPACE DE TRAVAIL... 3 2. CRÉER UN NOUVEAU PROJET...5 2.1 ETAPE 1 : CHOISIR LE TYPE

Plus en détail

ENVIRONNEMENT DE DÉVELOPPEMENT

ENVIRONNEMENT DE DÉVELOPPEMENT CHAPITRE 1 ENVIRONNEMENT DE DÉVELOPPEMENT Installer Microsoft Visual C++ 2010 Express Edition... 17 Démarrer un nouveau projet... 21 Créer un programme minimal... 24 Générer et exécuter un programme...

Plus en détail

FORMATION A LA RECHERCHE DOCUMENTAIRE BU SANTE. ZOTERO v.2.0 SOMMAIRE

FORMATION A LA RECHERCHE DOCUMENTAIRE BU SANTE. ZOTERO v.2.0 SOMMAIRE SOMMAIRE ZOTERO v.2.0 Introduction...2 1 Gérer ses références...2 1.1 Installation de l extension...2 1.2 Importer des notices à partir d un site web compatible...3 1.4 Nouvelle note indépendante...5 1.5

Plus en détail

Universalis 2013. Guide d installation. Sommaire

Universalis 2013. Guide d installation. Sommaire Guide d installation Universalis 2013 Nous vous recommandons de lire ce document avant de commencer l installation d UNIVERSALIS 2013 sur Windows. Vous y trouverez la description de la procédure d installation,

Plus en détail

Pegase3 Installation de Pégase 3 en mode TSE. Dernière révision le 31.03.2004. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr

Pegase3 Installation de Pégase 3 en mode TSE. Dernière révision le 31.03.2004. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Pegase3 Installation de Pégase 3 en mode TSE Dernière révision le 31.03.2004 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr L installation du logiciel Pégase 3 en mode TSE, sur un serveur, nécessite quelques

Plus en détail

Connecteur Zimbra pour Outlook 2007 et 2010 (ZCO) w

Connecteur Zimbra pour Outlook 2007 et 2010 (ZCO) w w Procédure Messagerie Outlook 2007 et 2010 Solutions informatiques Connecteur Zimbra pour Microsoft Outlook 2007 et 2010 (ZCO) 1/46 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Compatibilité... 3 2.1 Versions supportées

Plus en détail

Manuel management QUESTOR

Manuel management QUESTOR QUESTOR Logiciel de gestion AS 273 Document : KSW3s527.0004 / fr 2010.08 Edition : Août 2010 QUESTOR TABLE DES MATIÉRES 1 Description du produit FR-4 1.1 Application.... FR-4 1.2 Composants du système...

Plus en détail

Manuel d utilisation des archives pour enregistreur numérique Alarme DB

Manuel d utilisation des archives pour enregistreur numérique Alarme DB Manuel d utilisation des archives pour enregistreur numérique Alarme DB Procédure d accès aux archives 1- Cliquez une fois avec le bouton gauche de la souris sur l icône «View Log» en bas à droite de l

Plus en détail

Manuel d utilisation du module Liste de cadeaux PRO par Alize Web

Manuel d utilisation du module Liste de cadeaux PRO par Alize Web Manuel d utilisation du module Liste de cadeaux PRO par Alize Web INSTALLER ET CONFIGURER LE MODULE (BACK OFFICE) 2 Réglages des performances 2 Télécharger le module 3 Installer le module 4 Configurer

Plus en détail

Gestion des Télécommunications

Gestion des Télécommunications 1. Objectif Dans certains cas vous pouvez vouloir consulter des communications qui ne sont plus au sein de la base de données. Dans ce cas vous devez exploiter une archive. Les archives sont réalisées

Plus en détail

Comment démarrer rapidement sous Caldera

Comment démarrer rapidement sous Caldera Comment démarrer rapidement sous Caldera Installation 1 Installation du système 1 Installation du logiciel 2 Première utilisation de Caldera 4 Ouvrir le RIP 4 Obtenir la licence 4 Imprimer 5 C e guide

Plus en détail

Introduction à l Interaction Homme-Machine Tutoriel Visual Studio / Visual Basic

Introduction à l Interaction Homme-Machine Tutoriel Visual Studio / Visual Basic IUT d Orsay Première Année Introduction à l Interaction Homme-Machine Février 2014 Introduction à l Interaction Homme-Machine Tutoriel Visual Studio / Visual Basic Cette introduction à Visual Studio est

Plus en détail

Leçon N 4 Classement des photos sur votre ordinateur

Leçon N 4 Classement des photos sur votre ordinateur Leçon N 4 Classement des photos sur votre ordinateur L idéal lorsque vous enregistrez des photos sur votre ordinateur c est de les mettre dans un dossier «Temporaire». Vous pourrez ensuite aller les chercher

Plus en détail

Eclipse atelier Java

Eclipse atelier Java Eclipse atelier Java Table des matières 1. Introduction...2 2. Télécharger eclipse...3 3. Installer eclipse...3 4. Premier lancement d eclipse...3 5. Configurer eclipse pour faire du Java...5 6. Développer

Plus en détail

Supplément. ScanMaker i2400 Fonctions, scénarios et informations. Découvrir le scanner ScanMaker i2400

Supplément. ScanMaker i2400 Fonctions, scénarios et informations. Découvrir le scanner ScanMaker i2400 Supplément ScanMaker i2400 Fonctions, scénarios et informations Découvrir le scanner ScanMaker i2400 Le nouveau scanner ScanMaker i2400 de Microtek représente un nouveau standard dans l univers des scanners.

Plus en détail

TP2 Synthèse d'un Générateur Basse Fréquence GBF

TP2 Synthèse d'un Générateur Basse Fréquence GBF Filière ELT 2 ème année TP2 Synthèse d'un Générateur Basse Fréquence GBF Le but final de ce TP est de réaliser un générateur basse-fréquence (GBF). Il doit être capable de produire un signal sinusoïdal,

Plus en détail

LA PROGRAMMATION DE L ATXMEGA 128A1

LA PROGRAMMATION DE L ATXMEGA 128A1 Le présente : LA PROGRAMMATION DE L ATXMEGA 128A1 Présentation : L ATXMéga est microcontrôleur récent fabriqué par Atmel. Nous l avons utilisé en 2011 pour l asservissement du robot et la commande de la

Plus en détail

Manuel d utilisation du CMS

Manuel d utilisation du CMS Manuel d utilisation du CMS ---------------------------- Le gestionnaire de contenu Web et son manuel d utilisation sont une production Global-Média inc. Cet ouvrage est assujetti aux lois sur les droits

Plus en détail

Prise en main de Visual C++ 6.0

Prise en main de Visual C++ 6.0 Prise en main de Visual C++ 6.0 1) premier programme Sélectionnez l icône suivante pour démarrer l application. La fenêtre suivante s ouvre à l écran. Pour créer un nouveau projet, cliquez sur le menu

Plus en détail

LMED Lecteur d empreintes digitales pour centrale multi-technologies

LMED Lecteur d empreintes digitales pour centrale multi-technologies LMED Lecteur d empreintes digitales pour centrale multi-technologies TABLE DES MATIERES I. INTRODUCTION... 2 II. INSTALLATION (HARDWARE ET SOFTWARE)... 3 III. LANGUES... 3 IV. SITE... 4 V. MENU PRINCIPAL...

Plus en détail

Administrateur Démarrer Avec Sconet et Stsweb

Administrateur Démarrer Avec Sconet et Stsweb Logiciels scolaires Administrateur Démarrer Avec Sconet et Stsweb - 1 - Sommaire Logiciels scolaires... - 1-1) PREAMBULE... - 3-2) SE CONNECTER A SIECLE... - 3-2) EXPORTATION A PARTIR DE STSWEB... - 4-3)

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION GESTION DU CONTENU SITE INTERNET CANATAL. 1 ère Partie. Modification du Contenu du Site WordPress de Canatal

GUIDE D UTILISATION GESTION DU CONTENU SITE INTERNET CANATAL. 1 ère Partie. Modification du Contenu du Site WordPress de Canatal INDUSTRIES CANATAL INC. GUIDE D UTILISATION GESTION DU CONTENU SITE INTERNET CANATAL 1 ère Partie Modification du Contenu du Site WordPress de Canatal Version 1.0 FR 27 février 2013 Page laissée intentionnellement

Plus en détail

Je me familiarise avec l ordinateur et son système d exploitation. Apprendre à utiliser les TIC dans la vie de tous les jours

Je me familiarise avec l ordinateur et son système d exploitation. Apprendre à utiliser les TIC dans la vie de tous les jours Je me familiarise avec l ordinateur et son système d exploitation Cahier de formation 1 Apprendre à utiliser les TIC dans la vie de tous les jours Programme ordinateur de Je Passe Partout Document produit

Plus en détail

Atelier d initiation. Initiation à Windows Vista et 7

Atelier d initiation. Initiation à Windows Vista et 7 Atelier d initiation Initiation à Windows Vista et 7 Contenu de l atelier Qu est-ce que Windows?... 1 Démarrage d un ordinateur... 1 Ouverture de session... 1 Bureau... 2 La barre des tâches... 2 Le menu

Plus en détail

Contrôleur VGA. Figure 1. Le port VGA sur la carte Nexys-3

Contrôleur VGA. Figure 1. Le port VGA sur la carte Nexys-3 Contrôleur VGA Un contrôleur VGA 1 est un composant qui contrôle 5 signaux de base pour afficher de la vidéo : - un signal de synchronisation horizontale HS - un signal de synchronisation verticale VS

Plus en détail

ENVOI EN NOMBRE DE FAX PERSONNALISES

ENVOI EN NOMBRE DE FAX PERSONNALISES ENVOI EN NOMBRE DE FAX PERSONNALISES 2 Téléchargement 3 Installation 7 Configuration de la console de télécopie de Windows XP 11 Ecran d accueil 23 Création du document texte personnalisé à Faxer 25 Création

Plus en détail

Plug & Survey. Premiers pas Pour utiliser le logiciel DigiTerra Explorer 6

Plug & Survey. Premiers pas Pour utiliser le logiciel DigiTerra Explorer 6 Plug & Survey Premiers pas Pour utiliser le logiciel DigiTerra Explorer 6 Plug & Survey Introduisez la carte et mesurez. Table des matières: Quel est le contenu de la boîte? Qu est-ce que la carte SD contient?

Plus en détail

Guide de l administrateur DOC-OEMCS8-GA-FR-29/09/05

Guide de l administrateur DOC-OEMCS8-GA-FR-29/09/05 Guide de l administrateur DOC-OEMCS8-GA-FR-29/09/05 Les informations contenues dans le présent manuel de documentation ne sont pas contractuelles et peuvent faire l objet de modifications sans préavis.

Plus en détail

Installer Windows Home Server 2011

Installer Windows Home Server 2011 Chapitre 4 Installer Windows Home Server 2011 Windows Home Server 2011 fonctionne uniquement sous l architecture 64 bits : cette contrainte rend impossible la mise à jour de l ancienne version de Windows

Plus en détail

Manuel d Utilisation de L application prestataire en ligne

Manuel d Utilisation de L application prestataire en ligne Manuel d Utilisation de L application prestataire en ligne Perch Sezam MANUEL D UTILISATION Reference : 09/09/2011 Page 1 sur 16 Console d administration Perch Sezam 1. Sommaire 1. SOMMAIRE... 2 2. AVANT

Plus en détail

6GEI300 - Électronique I. Laboratoire #4

6GEI300 - Électronique I. Laboratoire #4 6GEI300 - Électronique I Laboratoire #4 Introduction aux PCBs Automne 2011 1. Objectifs Explorer la conception de PCBs Explorer le concept des footprints Concrétiser les notions sur les circuits à diodes

Plus en détail

SPEECHMIKE TM 2.2 MANUEL DU LOGICIEL PHI

SPEECHMIKE TM 2.2 MANUEL DU LOGICIEL PHI SPEECHMIKE TM 2.2 MANUEL DU LOGICIEL PHI SpeechMike Manuel du logiciel 2 COPYRIGHT 1997-2002 Philips Speech Processing. Tous droits réservés. Toute reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement

Plus en détail

PROCÉDURE DE BRANCHEMENT À C-SURANCE

PROCÉDURE DE BRANCHEMENT À C-SURANCE PROCÉDURE DE BRANCHEMENT À C-SURANCE (usagers sous système Mac - Minimum requis : OSX 10.4.9) Depuis le 20 février 2012, l accès à C-Surance se fait automatiquement au nouveau serveur. Ce nouveau serveur

Plus en détail

WinZip 8.1 Guide de démarrage rapide

WinZip 8.1 Guide de démarrage rapide Guide de démarrage rapide WinZip 8.1 Guide de démarrage rapide Introduction À propos du Guide de démarrage rapide Ce guide explique certains termes de compression de fichiers, décrit certains réglages

Plus en détail

TP01: Installation de Windows Server 2012

TP01: Installation de Windows Server 2012 TP0: Installation de Windows Server 202 Rappel : nous utiliserons le terme «WS202» pour désigner Windows Server 202et le terme «VM» pour Machine Virtuelle. - Installation d une VM Windows Server 202 de

Plus en détail

EndNote. Professeurs / Doctorants. Configuration utilisée : EndNote X2 Windows XP professionnel Word 2007

EndNote. Professeurs / Doctorants. Configuration utilisée : EndNote X2 Windows XP professionnel Word 2007 EndNote Configuration utilisée : EndNote X2 Windows XP professionnel Word 2007 Professeurs / Doctorants Réalisé : juin 2009 Dernière mise à jour : octobre 2010 Valérie Anne Mange Bibliothèque HEC Paris

Plus en détail

Développement d une application Java Card 2.x sous Windows

Développement d une application Java Card 2.x sous Windows Développement d une application Java Card 2.x sous Windows khaled.garri@gmail.com samia.bouzefrane@cnam.fr Laboratoire CEDRIC Chaire Systèmes Embarqués et Enfouis CNAM 1 Java Card 2.2 - CNAM I. Outils

Plus en détail

Guide d installation de Cubase LE/ Mode d emploi comme surface de contrôle

Guide d installation de Cubase LE/ Mode d emploi comme surface de contrôle Guide d installation de Cubase LE/ Mode d emploi comme surface de contrôle Ce document explique comment installer le logiciel Cubase LE sur un ordinateur et comment utiliser le mode surface de contrôle

Plus en détail

Installation de FRAMIGEST 1.3 et supe rieure.

Installation de FRAMIGEST 1.3 et supe rieure. Installation de FRAMIGEST 1.3 et supe rieure. Installation avec Serveur WINDOWS XP : utilisez le manuel spécifique à Windows XP Avant de commencer, vérifiez que la session Windows sous laquelle vous vous

Plus en détail

Utilisation de la tablette tactile Wacom

Utilisation de la tablette tactile Wacom Réalisation Pôle TICE - DSI Utilisation de la tablette tactile Wacom Ce guide a pour but d expliquer la mise en marche et le fonctionnement de la tablette Wacom installée en Amphi A2. Cette tablette vous

Plus en détail

Logiciel Eagle 4.11. Initiation au routage. Inititation Eagle 4.11 Club RoboInsat 2007/2008 1

Logiciel Eagle 4.11. Initiation au routage. Inititation Eagle 4.11 Club RoboInsat 2007/2008 1 Logiciel Eagle 4.11 Initiation au routage Inititation Eagle 4.11 Club RoboInsat 2007/2008 1 Avant Propos Ceci est juste un résumé permettant de prendre en main plus facilement le logiciel Eagle. Il n est

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION DE L ESPACE COLLABORATIF (POUR LES COLLABORATEURS)

NOTICE D UTILISATION DE L ESPACE COLLABORATIF (POUR LES COLLABORATEURS) NOTICE D UTILISATION DE L ESPACE COLLABORATIF (POUR LES COLLABORATEURS) Qu est-ce que l espace collaboratif? L espace collaboratif est un service vous permettant à vous, vos associés et collaborateurs

Plus en détail

1) contenu de ce CD-ROM codeblocks-10.05mingw-setup.exe

1) contenu de ce CD-ROM codeblocks-10.05mingw-setup.exe 1) contenu de ce CD-ROM Ce CD-ROM contient une notice d utilisation de CodeBlocks : CodeBlocks_V10.05.pdf : c est le fichier que vous lisez en ce moment. Il s agit de la documentation d'installation et

Plus en détail

EDUGRAF. L éditeur nouvelle génération. de GRAFCET. Version : 1.0. Edition Août 2012 EduLabo

EDUGRAF. L éditeur nouvelle génération. de GRAFCET. Version : 1.0. Edition Août 2012 EduLabo EDUGRAF L éditeur nouvelle génération de GRAFCET Version : 1.0 Compatible : Win XP, Vista, 7 Mise à jour automatique Grafcet avec : o Divergence convergence OU, o Divergence convergence ET, o Temporisateurs,

Plus en détail

SEANCE 2 : REQUETES DE SELECTION & FORMULAIRES DE CONSULTATION

SEANCE 2 : REQUETES DE SELECTION & FORMULAIRES DE CONSULTATION SEANCE 2 : REQUETES DE SELECTION & FORMULAIRES DE CONSULTATION Année universitaire 20015-2016 Masters Économie Société - Finances Informatique appliquée SGBD Pierre-Henri GOUTTE La requête de sélection

Plus en détail

Créer et partager des fichiers

Créer et partager des fichiers Créer et partager des fichiers Le rôle Services de fichiers... 246 Les autorisations de fichiers NTFS... 255 Recherche de comptes d utilisateurs et d ordinateurs dans Active Directory... 262 Délégation

Plus en détail

Tutoriel Eclipse V2. Connecter la sonde JTAG au connecteur J5 de la carte interface Connecter le câble USB entre la sonde et l'ordinateur Compaq

Tutoriel Eclipse V2. Connecter la sonde JTAG au connecteur J5 de la carte interface Connecter le câble USB entre la sonde et l'ordinateur Compaq Tutoriel Eclipse V2 E. Lolivier-Exler / M. Starkier 17 septembre 2009 Carte de laboratoire EMB La carte de laboratoire EMB est équipée d'une carte Freescale CSB535FS constituée d'un microcontrôleur i.mx21

Plus en détail

1 - Simulation d un circuit sous QuartusII

1 - Simulation d un circuit sous QuartusII 1.1 Objectif TP Logique Séquentielle - PeiP2 1 - Depuis de nombreuses années, la conception de circuits numériques est réalisée à l aide d outils de CAO (Conception Assistée par Ordinateur). L objectif

Plus en détail

LD Paye pour Windows

LD Paye pour Windows LD Paye pour Windows Version 5 Installation du progiciel Installation des programmes Ce paragraphe et ceux qui suivent décrivent l ensemble des tâches d installation de LDPaye pour Windows relatives à

Plus en détail

AIM 100 Logiciel de conversion des fichiers ECG

AIM 100 Logiciel de conversion des fichiers ECG AIM 100 Logiciel de conversion des fichiers ECG Manuel utilisateur 9, Avenue Mercure Quint Fonsegrives BP 73371 31133 BALMA 05 62 57 69 00-05 62 57 69 01 Assistance technique : Thibaut BIELAK (33) 05-62-57-69-23

Plus en détail

Atelier n 00 v0 : Au secours! mon ordi ne marche plus

Atelier n 00 v0 : Au secours! mon ordi ne marche plus Atelier n 00 v0 : Au secours! mon ordi ne marche plus Cet atelier est destiné à préciser quelques points relatifs au fonctionnement d un ordinateur. Il donne quelques consignes pour éviter de perdre de

Plus en détail

Tutoriel. Votre site web en 30 minutes

Tutoriel. Votre site web en 30 minutes Tutoriel Votre site web en 30 minutes But du tutoriel Nous allons vous présenter comment réaliser rapidement votre site avec Web Creator Pro 6 en vous basant sur l utilisation des modèles fournis avec

Plus en détail

Notice de fonctionnement DVR H264. + Méthode de Visionnage ESEENET

Notice de fonctionnement DVR H264. + Méthode de Visionnage ESEENET Notice de fonctionnement DVR H264 + Méthode de Visionnage ESEENET 1 Le point de départ de chacune des différentes configurations traitées ci-dessous sera l écran de visualisation des 4 ou 8 caméras. A

Plus en détail

Leçon N 5 PICASA Généralités

Leçon N 5 PICASA Généralités Leçon N 5 PICASA Généralités Avec cette leçon N 5, nous allons commencer l étude du traitement de vos photos avec le logiciel de GOOGLE, PICASA, que vous avez téléchargé dans la leçon N 3. 1 Présentation

Plus en détail

OBJECTIFS DE CE GUIDE... 5 QU EST-CE QU UN DOCUMENT ACCESSIBLE... 5 LA STRUCTURE D UN DOCUMENT... 6 LES TITRES ET LES SOUS-TITRES...

OBJECTIFS DE CE GUIDE... 5 QU EST-CE QU UN DOCUMENT ACCESSIBLE... 5 LA STRUCTURE D UN DOCUMENT... 6 LES TITRES ET LES SOUS-TITRES... Diffusion de l information dans Internet Guide de création de documents Word accessibles 5 novembre 2009 OBJECTIFS DE CE GUIDE... 5 QU EST-CE QU UN DOCUMENT ACCESSIBLE... 5 LA STRUCTURE D UN DOCUMENT...

Plus en détail