e$ faite$ est allon$ faison$ vont vien$ e$ venez

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "e$ faite$ est allon$ faison$ vont vien$ e$ venez viennent a$ @aliaslili.eklablog.com @aliaslili.eklablog.com"

Transcription

1 disent avon$ e$ faite$ est allon$ allez font viennent a$ faison$ a ai font vont vien$ e$ venez va somme$

2 allon$ avez faison$ sui$ fai$ va sui$ est dite$ vien$ venon$ sont va sui$ faite$ avez a dit fai$ somme$

3 avon$ allez viennent di$ disent fai$ vient e$ avez allon$ viennent fait fait di$ dison$ ai ai e$ vont venon$

4 va$ a faite$ di$ disent sont venon$ ête$ vien$ avon$ vont dison$ allez dison$ va vien$ fai$ ête$ est sui$

5 sont dite$ ont dit avez va$ venon$ fait vai$ ête$ a$ vient vient dite$ somme$ vai$ faite$ disent ont e$

6 ête$ va$ fai$ somme$ vient allez vai$ ont viennent dit avez font allon$ sont vien$ ai vai$ dit a$ fait

7 va$ faison$ va venez sui$ dison$ a dite$ a$ font est venez vont di$ faison$ ai ont di$ venez avon$

8 avec je avec tu avec elle avec nou$ avec vou$ avec il$ avec j avec tu avec il avec nou$ avec vou$ avec elle$ avec je avec tu avec on avec nou$

9 avec vou$ avec il$ avec je avec tu avec il avec nou$ avec vou$ avec elle$ avec je avec tu avec elle avec nou$ avec il$ avec je avec elle tu avec on

10 avec nou$ avec vou$ avec elle$ 1 ère per$. du sing. 2 ème per$. du sing. 3 ème per$. du sing. 1 ère per$. du plu. 2 ème per$. du plu. 3 ème per$. du plu. 1 ère per$. du sing. 2 ème per$. du sing. 3 ème per$. du sing. 1 ère per$. du plu. 2 ème per$. du plu. 3 ème avec per$. du elle plu. 1 ère per$. du sing.

11 2 ème per$. du sing. 3 ème per$. du sing. 1 ère per$. du plu. 2 ème per$. du plu. 3 ème per$. du plu. 1 ère per$. du sing. 2 ème per$. du sing. 3 ème per$. du sing. 1 ère per$. du plu. 2 ème per$. du plu. 3 ème per$. du plu. 1 ère per$. du sing, 2 ème per$. du sing. 3 ème per$. du sing. 1 ère per$. du plu. 2 ème per$. du plu.

12 3 ème per$. du plu. 1 ère per$. du sing. 2 ème per$. du sing. 3 ème per$. du sing. 1 ère per$. du plu. 2 ème per$. du plu. 3 ème per$. du plu.

13 to des verbes Loto des ver re,,,,,,,,,,, a ir, et, et, et, et au présen,,,,,,,,,, et, et, et v o des verbes e,,, ir, et,,,, et,,,, et Loto des verb,, al, et d,,,, et,,,, et,,,, et v

Le Sceau du Dieu Vivant

Le Sceau du Dieu Vivant Le Sceau du Dieu ivant L D U DI U Le Sceau du Dieu ivant L D U DI U Le Sceau du Dieu ivant L D U DI U Le Sceau du Dieu ivant L D U DI U Le Sceau du Dieu ivant L D U DI U Le Sceau du Dieu ivant L D U DI

Plus en détail

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS DOSSIER PASSÉ RÉCENT FUTUR PROCHE PRÉSENT PROGRESSIF

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS DOSSIER PASSÉ RÉCENT FUTUR PROCHE PRÉSENT PROGRESSIF 1 DOSSIER PASSÉ RÉCENT FUTUR PROCHE PRÉSENT PROGRESSIF 2 futur immédiat aller + infinitif présent continu ou progressif être en train de + infinitif passé récent venir de + infinitif Ça va se passer Ça

Plus en détail

peu peux/peut peut être peut-être

peu peux/peut peut être peut-être GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES PEU HOMOPHONES PEUX/PEUT PEUT ÊTRE PEUT-ÊTRE 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes peu peux/peut peut être peut-être peu : adverbe ; il a le sens de

Plus en détail

mes m est mets/met mais mets

mes m est mets/met mais mets GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES MES HOMOPHONES M EST METS/MET MAIS METS 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes mes m est mets/met mais mets mes : déterminant possessif pluriel, féminin

Plus en détail

huguesleclair@yahoo.ca - copyright SACEM Allant q = 63 SOPRANO ALTO TENOR BARYTON BASSE Bar. Que tout le long mes pas me por - tent

huguesleclair@yahoo.ca - copyright SACEM Allant q = 63 SOPRANO ALTO TENOR BARYTON BASSE Bar. Que tout le long mes pas me por - tent Poè Navajo SOPRANO ALTO TENOR BARYTON BASSE Alnt q = 6 à mémoire de JeanPaul Rioelle s as or s as or tout le long s as or Hugues Lecir 4 s as or t(ent)à cha re tour des sai sons Pour Pour re re 7 vien

Plus en détail

Compression Compression par dictionnaires

Compression Compression par dictionnaires Compression Compression par dictionnaires E. Jeandel Emmanuel.Jeandel at lif.univ-mrs.fr E. Jeandel, Lif CompressionCompression par dictionnaires 1/25 Compression par dictionnaire Principe : Avoir une

Plus en détail

Exercice pour les tuteurs

Exercice pour les tuteurs 3 LES ÉTAPE CONSTITUANTS 3 DE LA PHRASE 1 Les constituants de la phrase Exercice pour les tuteurs Nous vous proposons ici un troisième exercice pour vous aider à comprendre quelles sont les fautes qui

Plus en détail

GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QUANT QUAND 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes

GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QUANT QUAND 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QU EN HOMOPHONES QUANT QUAND 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes qu en quant quand qu en : que (e élidé devant une voyelle) suivie de en, pronom qui

Plus en détail

Cadeaux d affaires, cadeaux d entreprises, objets publicitaires www.france-cadeaux.fr - services@france-cadeaux.fr

Cadeaux d affaires, cadeaux d entreprises, objets publicitaires www.france-cadeaux.fr - services@france-cadeaux.fr Siège France Cadeaux 84 rue de Courbiac 17100 Sainte 00 33 (0)5 46 74 66 00 RC.424 290 211 00012 Cadeaux d affaire, cadeaux d entreprie, objet publicitaire www.france-cadeaux.fr - ervice@france-cadeaux.fr

Plus en détail

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00.

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé présente des actions passées, ponctuelles, et d une durée délimitée dans le passé. Formation : avoir ou être (au

Plus en détail

23. Le discours rapporté au passé

23. Le discours rapporté au passé 23 23. Le discours rapporté au passé 23.1 LE DISCOURS INDIRECT On utilise le discours indirect pour transmettre : Les paroles de quelqu un qui n est pas là : Il me dit que tu pars. Les paroles de votre

Plus en détail

Un corpus de SMS produits par de jeunes adolescents : méthode de recueil et premières données

Un corpus de SMS produits par de jeunes adolescents : méthode de recueil et premières données Un corpus de SMS produits par de jeunes adolescents : méthode de recueil et premières données Antonine Goumi & Josie Bernicot CeRCA UMR 6234 CNRS et Université de Poitiers Maison des Sciences de l'homme

Plus en détail

Navigation dans Windows

Navigation dans Windows Cours 03 Navigation dans Windows Comme je le disais en introduction, notre souris se révèle plus maligne qu'elle n'en a l'air. À tel point qu'il faut apprendre à la dompter (mais c'est très simple, ce

Plus en détail

Subordonnée circonstancielle de cause, de conséquence et de but

Subordonnée circonstancielle de cause, de conséquence et de but DE MATÉRIEL CONSÉQUENCE POUR ET DE BUTALLOPHONES 1 Notion de phrase Subordonnée circonstancielle de cause, de conséquence et de but 1 LA SUBORDONNÉE CIRCONSTANCIELLE DE CAUSE La subordonnée circonstancielle

Plus en détail

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE 52 INSIDE Un autre regard sur Michel R. WALTHER Directeur général de la Clinique de La Source Directeur général de la Clinique de La Source, Michel R. Walther est né en 1949 au Maroc de parents suisses.

Plus en détail

THE SUBJUNCTIVE MOOD. Twenty-nineth lesson Vingt-neuvième leçon

THE SUBJUNCTIVE MOOD. Twenty-nineth lesson Vingt-neuvième leçon THE SUBJUNCTIVE MOOD Twenty-nineth lesson Vingt-neuvième leçon SOMMAIRE 1) Definition 2) Uses 2.1) Common expressions of doubt 2.2) Common expressions of necessity 2.3) Common expressions of desirability

Plus en détail

Latitude 49.37 N Longitude 06.13 E Altitude 376 m RÉSUMÉ MENSUEL DU TEMPS DE JANVIER 2014

Latitude 49.37 N Longitude 06.13 E Altitude 376 m RÉSUMÉ MENSUEL DU TEMPS DE JANVIER 2014 RÉSUMÉ MENSUEL DU TEMPS DE JANVIER 2014 Valeurs moyennes: Valeur Jour Valeur (en C) (en C) (en C) gazon (en C) 11,4 7 13,9 1975 3,6 0,8 4,9 2007-6,3 1963-3,0 29-17,8 1979-2,8 12-24,6 1985 37,1 50,3 95,5

Plus en détail

SIEL 2013 Salon International de l Edition et du Livre Casablanca, du 29 mars au 7 avril 2013 l O.F.E.C. Office des Foires et Expositions

SIEL 2013 Salon International de l Edition et du Livre Casablanca, du 29 mars au 7 avril 2013 l O.F.E.C. Office des Foires et Expositions Agenzia per la promozione all estero e l internazionalizzazione delle imprese italiane MAROC Calendrier des Foires & Salons Internationaux au Maroc 2013 MEDICAL EXPO 13 Edition du Salon International de

Plus en détail

Conclusions. Charles Melman

Conclusions. Charles Melman Le Bulletin Freudien nº 52 Août 2008 Conclusions Charles Melman Je vous propose d abord ce bref rappel étymologique, puisque exception fait partie de cette série où vous trouvez réception, déception et

Plus en détail

Position d EuroFinUse sur la proposition de directive du Parlement europe en et du Conseil sur l interme diation en assurance

Position d EuroFinUse sur la proposition de directive du Parlement europe en et du Conseil sur l interme diation en assurance Position d EuroFinUse sur la proposition de directive du Parlement europe en et du Conseil sur l interme diation en assurance La Fe de ration europe enne des usagers des services financiers (EuroFinUse)

Plus en détail

Intern Document Wine Partners Document Interne Marketingplan 2014 Plan Marketing 2014 N 1101 11 + 1 FREE

Intern Document Wine Partners Document Interne Marketingplan 2014 Plan Marketing 2014 N 1101 11 + 1 FREE N 1101 Geldig van : 02/05/2014 tot/au 29/08/2014 Date de validité 11 + 1 FREE 72 547 Chenin Blanc, Brown Brothers 2012 W / B 75 72 545 Tarrango, Brown Brothers (à servir frais - fris te schenken) 2010/11

Plus en détail

Le développement des compétences

Le développement des compétences Le développement des compétences Comment, qui Pas LE modèle mais UN modèle Je vous propose * Portrait de la région * D où je viens la performance * Pourquoi ce choix et les thèmes abordés * Arrivé du nouveau

Plus en détail

La pratique des décisions dans les affaires

La pratique des décisions dans les affaires Association Française Edwards Deming Une philosophie de l action pour le XXIème siècle Conférence annuelle, Paris, 8 juin 1999 Jean-Marie Gogue, Président de l AFED La pratique des décisions dans les affaires

Plus en détail

Le verbe : chanter Le verbe : jouer Le verbe : regarder. Je chantai Je jou Je regard. Tu chantas Tu jou Tu regard. Il chanta Il jou Il regard

Le verbe : chanter Le verbe : jouer Le verbe : regarder. Je chantai Je jou Je regard. Tu chantas Tu jou Tu regard. Il chanta Il jou Il regard Le verbe : chanter Le verbe : jouer Le verbe : regarder Je chantai Je jou Je regard Tu chantas Tu jou Tu regard Il chanta Il jou Il regard Nous chantâmes Nous jou Nous regard Vous chantâtes Vous jou Vous

Plus en détail

Les nouveaux programmes de l él. école primaire. Projet soumis à consultation

Les nouveaux programmes de l él. école primaire. Projet soumis à consultation Les nouveaux programmes de l él primaire Projet soumis à consultation primaire Les nouveaux programmes sont plus courts : environ 36 pages format BO contre 104. Ils sont écrits dans un langage clair sans

Plus en détail

SUBJONCTIF PRÉSENT. Type d'exercice : Page : Tous les verbes : QCM (1) Texte à trous (1) QCM (2) Texte à trous (2) Mots-croisés

SUBJONCTIF PRÉSENT. Type d'exercice : Page : Tous les verbes : QCM (1) Texte à trous (1) QCM (2) Texte à trous (2) Mots-croisés SUBJONCTIF PRÉSENT Type d'exercice : Page : Tous les verbes : QCM (1) Texte à trous (1) QCM (2) Texte à trous (2) Mots-croisés 2 4 6 8 10 Conception : Guillaume Marty www.webfle.net 2006 1 Présent du subjonctif

Plus en détail

Initiation à la comptabilité Hellodoc 4.56. Niveau : normal à confirmé

Initiation à la comptabilité Hellodoc 4.56. Niveau : normal à confirmé Initiation à la comptabilité Hellodoc 4.56 Niveau : normal à confirmé Ca y est, vous avez décidé de franchir le grand pas et d'utiliser cette année la comptabilité de Hellodoc. Dans HD5, il s'agit toujours

Plus en détail

UTILISER LA MESSAGERIE

UTILISER LA MESSAGERIE UTILISER LA MESSAGERIE OUTLOOK OU WINDOWS MAIL PRESENTATION DE LA MESSAGERIE CONDITIONS POUR UTILISER LE COURRIER ELECTRONIQUE Pour envoyer un courrier sur un PC il faut un programme ou un service de messagerie.

Plus en détail

MERCI DE NOUS RENVOYER VOTRE TEST A : info@soft-formation.com TEST ESPAGNOL NOM DU STAGIAIRE : PRENOM DU STAGIAIRE :

MERCI DE NOUS RENVOYER VOTRE TEST A : info@soft-formation.com TEST ESPAGNOL NOM DU STAGIAIRE : PRENOM DU STAGIAIRE : MERCI DE NOUS RENVOYER VOTRE TEST A : info@soft-formation.com SOCIETE : RESPONSABLE FORMATION : TEST ESPAGNOL TELEPHONE : FAX : NOM DU STAGIAIRE : PRENOM DU STAGIAIRE : TELEPHONE : FAX : DATE DU TEST ECRIT

Plus en détail

Extraits d'email reçus : Ce sont les utilisateurs qui savent le mieux parler du logiciel BatiFree Devis et du service d'assistance.

Extraits d'email reçus : Ce sont les utilisateurs qui savent le mieux parler du logiciel BatiFree Devis et du service d'assistance. Extraits d'email reçus : Ce sont les utilisateurs qui savent le mieux parler du logiciel BatiFree Devis et du service d'assistance. # Ce qu'ils disent Notre Commentaire Région 57 "Bonjour, je viens de

Plus en détail

L image satellite : simple effet de mode ou. apport réel?

L image satellite : simple effet de mode ou. apport réel? Comment suivre les évolutions urbaines? L image satellite : simple effet de mode ou apport réel? Pierre ALBERT Scot Pierre ALBERT L image satellite : simple effet de mode ou apport réel? 29/10/04 1 Plan

Plus en détail

Thèmes et situations : Personnel et législation sociale dans l entreprise. Fiche pédagogique

Thèmes et situations : Personnel et législation sociale dans l entreprise. Fiche pédagogique Ressources pour les enseignants et les formateurs en français des affaires Activité pour la classe : DFA1 Crédit : Joelle Bonenfant, Jean Lacroix Thèmes et situations : Personnel et législation sociale

Plus en détail

Boostez votre communication!

Boostez votre communication! Boostez votre communication! Une communication attractive et une audience élargie Donnez une seconde vie à vos évènements Diffusez vos conférences en ligne auprès de vos employés, clients, partenaires

Plus en détail

Mickael Miro : Ma scandaleuse

Mickael Miro : Ma scandaleuse Mickael Miro : Ma scandaleuse Paroles et musique : Mickaël Miro Universal Music France Thèmes L amour, le portrait de l être aimé. Objectifs Objectifs communicatifs : Émettre des hypothèses à partir des

Plus en détail

Les rapports du chrétien avec les autres

Les rapports du chrétien avec les autres Leçon 13 Les rapports du chrétien avec les autres C était le moment des témoignages, lors de notre rencontre du lundi matin, à la chapelle de l Ecole biblique. Une jeune fille nommée Olga se leva pour

Plus en détail

ARTLINK. ARTLINK est un collectif de créatifs issus de divers horizons. Il a vu le jour en et a fait de la création son métier, de l'art sa vocation.

ARTLINK. ARTLINK est un collectif de créatifs issus de divers horizons. Il a vu le jour en et a fait de la création son métier, de l'art sa vocation. ARTLINK ARTLINK ARTLINK est un collectif de créatifs issus de divers horizons. Il a vu le jour en et a fait de la création son métier, de l'art sa vocation. Notre atelier regroupe un directeur artistique

Plus en détail

Engins de pêche et accessoires ANNEXE

Engins de pêche et accessoires ANNEXE Engins de pêche et accessoires Accessoires, petits : (émerillon, agrafe) Bouée : Câble d'acier : Chalut monté : Utilisation prévue et, en particulier, nature et résistance des éléments placés de part et

Plus en détail

CORRIGES Plan de la séance

CORRIGES Plan de la séance CORRIGES Plan de la séance 1. Corriges Compréhension écrite 2. Corriges Compréhension orale 3. Corriges Syntaxe 4. Corriges Vocabulaire 5. Corriges Conjugaison 6. Corriges Lecture d'élargissement 7. Corriges

Plus en détail

Exemples de résolutions d équations différentielles

Exemples de résolutions d équations différentielles Exemples de résoluions d équaions différenielles Table des maières 1 Définiions 1 Sans second membre 1.1 Exemple.................................................. 1 3 Avec second membre 3.1 Exemple..................................................

Plus en détail

La solution Western Union pour les ONG

La solution Western Union pour les ONG moving money for better* La solution Western Union pour les ONG De l argent là où l on en a besoin, quand on en a besoin * L argent en mouvement pour le meilleur Chez Western Union, nous faisons en sorte

Plus en détail

26 et 27 mai 2015. Discours de clôture de la Présidente du Conseil Général

26 et 27 mai 2015. Discours de clôture de la Présidente du Conseil Général 26 et 27 mai 2015 Discours de clôture de la Présidente du Conseil Général Mesdames, Messieurs, Lors de mes propos introductifs à ces débats, je vous ai dit que le développement social, comme le développement

Plus en détail

D où viennent nos émotions

D où viennent nos émotions D où viennent nos émotions Il y a des émotions qui sont vraiment désagréables : l anxiété, la culpabilité, la colère, les grosses rages qui nous réveillent la nuit, la dépression, la tristesse, la peur,

Plus en détail

Le verbe : chanter Le verbe : jouer Le verbe : regarder. Je chantais Je jou Je regard. Tu chantais Tu jou Tu regard. Il chantait Il jou Il regard

Le verbe : chanter Le verbe : jouer Le verbe : regarder. Je chantais Je jou Je regard. Tu chantais Tu jou Tu regard. Il chantait Il jou Il regard Le verbe : chanter Le verbe : jouer Le verbe : regarder Je chantais Je jou Je regard Tu chantais Tu jou Tu regard Il chantait Il jou Il regard Nous chantions Nous jou Nous regard Vous chantiez Vous jou

Plus en détail

pour les canalisations de transport 14 avril 2010-1 -

pour les canalisations de transport 14 avril 2010-1 - Arrêté multifluide du 4 août t 2006 pour les canalisations de transport 14 avril 2010-1 - Une volonté de l administration L ancien arrêté portant règlement de sécurité des ouvrages de transport de gaz

Plus en détail

Un besoin identifié : les jeunes et leur santé (état des lieux et constat)

Un besoin identifié : les jeunes et leur santé (état des lieux et constat) Un besoin identifié : les jeunes et leur santé (état des lieux et constat) «Si, globalement, les adolescents se disent en meilleure santé que les adultes, il convient, au regard des résultats qui suivent

Plus en détail

POLITIQUE DE CRÉDIT SOCIÉTÉ DE LA PLACE DES ARTS DE MONTRÉAL

POLITIQUE DE CRÉDIT SOCIÉTÉ DE LA PLACE DES ARTS DE MONTRÉAL POLITIQUE DE CRÉDIT SOCIÉTÉ DE LA PLACE DES ARTS DE MONTRÉAL Décembre 2013 Adoptée : Rés. CA 2013-36 TABLE DE MATIÈRES PRÉAMBULE... 3 1. DÉFINITIONS... 4 2. OBJECTIFS... 4 3. OCTROI DU CRÉDIT... 4 4. CONDITIONS

Plus en détail

Association Suisse romande de Parents d Enfants et d adultes concernés par le trouble du Déficit d Attention / Hyperactivité

Association Suisse romande de Parents d Enfants et d adultes concernés par le trouble du Déficit d Attention / Hyperactivité accompagner Association Suisse romande de Parents d Enfants et d adultes concernés par le trouble du Déficit d Attention / Hyperactivité préface table des matières 1 / Définition P. 4 2 / Manifestations

Plus en détail

Si clauses: si + present, future

Si clauses: si + present, future Si clauses Type 1: si + present, future Type 2: si + imperfect, conditional Type 3: si + pluperfect, past conditional Practice of all three Help: formation of the future tense formation of the imperfect

Plus en détail

Qu est-ce qu une bonne candidature? La lettre de motivation

Qu est-ce qu une bonne candidature? La lettre de motivation Qu est-ce qu une bonne candidature? La lettre de motivation Je me réfère à votre annonce parue dans Le Temps du 21 octobre 2007 qui a retenu toute mon 1. Structure > Expéditeur > Entreprise et adresse

Plus en détail

Les transports en commun Vocabulaire Mots 1

Les transports en commun Vocabulaire Mots 1 CHAPITRE 10 NOM DATE 1 Les transports en commun Vocabulaire Mots 1 1 Dans la station de métro Répondez d après le dessin. 1 Où les voyageurs font-ils la queue? Ils font la queue au guichet. 2 Qu est-ce

Plus en détail

Employer des phrases avec subordonnées relatives et marqueurs emphatiques (c est qui, c est que)

Employer des phrases avec subordonnées relatives et marqueurs emphatiques (c est qui, c est que) ET SYNTAXE MARQUEURS EMPHATIQUES (C EST QUI, C EST QUE) 1 Phrases subordonnées Employer des phrases avec subordonnées relatives et marqueurs emphatiques (c est qui, c est que) En cliquant sur le bouton

Plus en détail

Expert Conseil Stratégie d Innovation Présentation des services et de l expertise L engagement L Tech L Tech Solution est une firme d Experts Conseils en Innovation Stratégique ayant pour mission de supporter

Plus en détail

5 Completa inserendo c est o ce sont. 6 Abbina il nome all immagine e presenta.

5 Completa inserendo c est o ce sont. 6 Abbina il nome all immagine e presenta. 1 à propos... du français 1 - Unité 1 - ELI Les articles indéfinis 1 Completa con l articolo indeterminativo. 1 une fille 2 enfants 3 garçon 4 fleurs 5 gomme 6 exercice Les verbes être et avoir 2 Completa

Plus en détail

scaricato da www.risorsedidattiche.net

scaricato da www.risorsedidattiche.net Le Français en ligne Verbes je-tu-il/elle-ils-elles Ecrivez les verbes au présent du. Je ne crois pas qu'il... possible de tout faire en même temps. (être) Je doute que tu... la capacité de comprendre

Plus en détail

1. Ouvrir un compte. 1 Ouverture de compte. I. Prendre un rendez-vous dans une banque. 4 ouvrir un compte 1

1. Ouvrir un compte. 1 Ouverture de compte. I. Prendre un rendez-vous dans une banque. 4 ouvrir un compte 1 1. Ouvrir un compte 1 Ouverture de compte I. Prendre un rendez-vous dans une banque Dialogue L employée : Bonjour, que puis-je faire pour vous? Le client : Bonjour Madame, je souhaite ouvrir un compte.

Plus en détail

SURPRISES. '-"",e. Sylvie: Oh! Vous savez. Nicolas est un ami d'enfance. 1/ est sympathique. 1/ est amusant. Mais nous sommes vraiment différents.

SURPRISES. '-,e. Sylvie: Oh! Vous savez. Nicolas est un ami d'enfance. 1/ est sympathique. 1/ est amusant. Mais nous sommes vraiment différents. "N' Tr 7- U/I "N ï""" OO'NTEmosh,-, ""'RR''''' '-"",e /l, _,-,,=, SURPRISES Paris. Au jardin des Tuileries. Roland: Sylvie, vous êtes triste? Sylvie: Non, je rêve... Roland: Ça ne va pas? Partez en vacances!

Plus en détail

COMPTE-RENDU ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

COMPTE-RENDU ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE COMPTE-RENDU ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE JEUDI 28 MAI 2015 18h30 Salle de la Garenne 69005 LYON Ordre du jour : - Approbation du rapport moral - Approbation du rapport financier - Affectation du résultat

Plus en détail

MONTRE-MOI TON BUREAU, JE TE DIRAI DANS QUELLE ENTREPRISE TU TRAVAILLES! Déjeuner-débat Paris, 11 avril 2014

MONTRE-MOI TON BUREAU, JE TE DIRAI DANS QUELLE ENTREPRISE TU TRAVAILLES! Déjeuner-débat Paris, 11 avril 2014 MONTRE-MOI TON BUREAU, JE TE DIRAI DANS QUELLE ENTREPRISE TU TRAVAILLES! Déjeuner-débat Paris, 11 avril 2014 Adeline ATTIA Directrice Associée UB TRENDS LES IMAGINAIRES ET LES CULTURES DU TRAVAIL : TYPOLOGIE

Plus en détail

Initiation à la compta : le trajet d'une recette payée en chèque -5-23/04/2004

Initiation à la compta : le trajet d'une recette payée en chèque -5-23/04/2004 Initiation à la compta : le trajet d'une recette payée en chèque -5-23/04/2004 niveau : avancé Nous allons aborder dans cet article les virements dans hellodoc 5. Les chèques ayant été déposés sur un compte

Plus en détail

Scènes de chasse au sanglier

Scènes de chasse au sanglier Scènes de chasse au sanglier un film de claudio pazienza / produit par komplot films etc & LESFILMSDUPRéSENT / En association avec ARTE La Lucarne / Durée : 46 min, coul. 2007. (Réf ARTE France : L7 027336

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l environnement

Programme des Nations Unies pour l environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l environnement UNEP/OzL.Conv.8/INF/3- UNEP/OzL.Pro.20/INF/4 Distr. : Générale 31 octobre 2008 Français Original : Anglais Huitième réunion de la Conférence

Plus en détail

Journée d Animation CIGAL VEILLE JURIDIQUE

Journée d Animation CIGAL VEILLE JURIDIQUE Journée d Animation CIGAL VEILLE JURIDIQUE Les questions juridiques et réglementaires relatives aux données géographiques (droits de diffusion, d utilisation, CNIL, etc.) Région Alsace Le 16 octobre 2007

Plus en détail

DIFFÉRENCE ENTRE UN COMPLÉMENT D OBJET DIRECT ET UN COMPLÉMENT D OBJET INDIRECT ACCORD DES PARTICIPES PASSÉS MARCEL PÈREZ 2001

DIFFÉRENCE ENTRE UN COMPLÉMENT D OBJET DIRECT ET UN COMPLÉMENT D OBJET INDIRECT ACCORD DES PARTICIPES PASSÉS MARCEL PÈREZ 2001 ET UN COMPLÉMENT D OBJET INDIRECT A. Soulignez les compléments d objets directs d' un seul trait, et les compléments d objets indirects de deux traits : B. Réfléchissez : pourquoi pensez-vous que vous

Plus en détail

PLAN LOCAL D'URBANISME COMMUNE DE RONCHEROLLES SUR LE VIVIER

PLAN LOCAL D'URBANISME COMMUNE DE RONCHEROLLES SUR LE VIVIER PLAN LOCAL D'URBANISME COMMUNE DE RONCHEROLLES SUR LE VIVIER Orientations d'aménagement et de Programmation Rapport Agence Urbanités- agence DSM 1 Préambule Dans le cadre de la révision générale du PLU

Plus en détail

S T A T U T S (Version française) Association pour la gestion d un centre de renseignements sur le crédit à la consommation (IKO)

S T A T U T S (Version française) Association pour la gestion d un centre de renseignements sur le crédit à la consommation (IKO) S T A T U T S (Version française) Association pour la gestion d un centre de renseignements sur le crédit à la consommation (IKO) V2.2014-04-04 1 Nom, siège et but Art. 1 Sous le nom de Verein zur Führung

Plus en détail

L employeur peut-il renvoyer un travailleur grippé à la maison?

L employeur peut-il renvoyer un travailleur grippé à la maison? L employeur peut-il renvoyer un travailleur grippé à la maison? La réponse n est pas si simple, car que se passe-t-il si le travailleur se présente malade au travail sans dire qu il s agit précisément

Plus en détail

Present Tense (1) masc = masculine fem = feminine sing = singular pl = plural

Present Tense (1) masc = masculine fem = feminine sing = singular pl = plural Present Tense (1) Each of the questions asks you to make a sentence in the present tense. In each case, you need to pick an appropriate subject ("je", tu" etc), pick the correct verb from the list to the

Plus en détail

Produits laitiers de ferme

Produits laitiers de ferme Produits laitiers de ferme Produits laitiers de ferme CRIOC, novembre 2008 Agenda 1. Objectifs 2. Méthodologie 3. Consommation de produits laitiers de ferme 4. Perception des produits laitiers de ferme

Plus en détail

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Fiche pédagogique Le thème du 49 e épisode dirige l attention sur une question fondamentale lorsqu il s agit de développer la pensée des enfants,

Plus en détail

PLACE DES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS ORAUX CHEZ LE SUJET AGE

PLACE DES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS ORAUX CHEZ LE SUJET AGE Journée Club NeuroVasculaire Ile-de-France 27 mai 2014 PLACE DES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS ORAUX CHEZ LE SUJET AGE Eric PAUTAS Hôpital Charles Foix UFR Médecine G.H. Pitié-Salpêtrière-Ch.Foix Inserm U765

Plus en détail

USO DEL PASSATO PROSSIMO

USO DEL PASSATO PROSSIMO USO DEL PASSATO PROSSIMO Il passato prossimo generalmente viene utilizzato nella seguenti circostanze: per esprimere un azione che è avvenuta in un passato recente; Esempio: Cet été nous avons fait un

Plus en détail

Accompagnement personnalisé 6e

Accompagnement personnalisé 6e éduscol Accompagnement personnalisé 6e Accompagnement personnalisé en 6ème Problème pédagogique : l élève fait des erreurs dans la conjugaison du présent de l indicatif. Compétence 1 : Conjuguer les verbes,

Plus en détail

son sont SON HOMOPHONES LES EXERCICES DE FRANÇAIS DU CCDMD www.ccdmd.qc.ca Homophones grammaticaux de catégories différentes

son sont SON HOMOPHONES LES EXERCICES DE FRANÇAIS DU CCDMD www.ccdmd.qc.ca Homophones grammaticaux de catégories différentes GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES SON HOMOPHONES SONT 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes son sont son : sont : déterminant possessif singulier à la 3 e personne. Il fait partie d

Plus en détail

Fiche Pratique. Etape 1 : Retrouver la clé depuis votre PC connecté.

Fiche Pratique. Etape 1 : Retrouver la clé depuis votre PC connecté. MAJ le 05/11/2013 Présentation du problème Le problème consiste à donner sa clé Wifi à un ami, venu avec son smartphone. Cela signifie : 1. La retrouver 2. Regarder quel est son type 3. La transmettre

Plus en détail

Vous trouverez ci-dessous des informations importantes concernant le logiciel de programmation des stimulateurs cardiaques simple chambre Reply SR.

Vous trouverez ci-dessous des informations importantes concernant le logiciel de programmation des stimulateurs cardiaques simple chambre Reply SR. Information de sécurité et actions correctives importantes concernant la version logicielle du programmateur pour les stimulateurs cardiaques simple chambre Reply SR 11 septembre 2007 Cher Docteur, Vous

Plus en détail

Accès à l éducation postsecondaire : Comparaison entre l Ontario et d autres régions

Accès à l éducation postsecondaire : Comparaison entre l Ontario et d autres régions Accès à l éducation postsecondaire : Comparaison entre l Ontario et d autres régions Rapport préparé par Ross Finnie, Stephen Childs et Andrew Wismer pour le Conseil ontarien de la qualité de l enseignement

Plus en détail

Exemple 4.4. Continuons l exemple précédent. Maintenant on travaille sur les quaternions et on a alors les décompositions

Exemple 4.4. Continuons l exemple précédent. Maintenant on travaille sur les quaternions et on a alors les décompositions Exemple 4.4. Continuons l exemple précédent. Maintenant on travaille sur les quaternions et on a alors les décompositions HQ = He 1 He 2 He 3 He 4 HQ e 5 comme anneaux (avec centre Re 1 Re 2 Re 3 Re 4

Plus en détail

Décision du 20 juin 2013 Cour des plaintes

Décision du 20 juin 2013 Cour des plaintes B u n d e s s t r a f g e r i c h t T r i b u n a l p é n a l f é d é r a l T r i b u n a l e p e n a l e f e d e r a l e T r i b u n a l p e n a l f e d e r a l Numéros de dossiers: BP.2013.27-36 (Procédure

Plus en détail

POLITIQUE DE SECURITE DE L EFS ou la nécessité de construire un système sûr, durable, évolutif et raisonné

POLITIQUE DE SECURITE DE L EFS ou la nécessité de construire un système sûr, durable, évolutif et raisonné POLITIQUE DE SECURITE DE L EFS ou la nécessité de construire un système sûr, durable, évolutif et raisonné Congrès SFSP, Jeudi 3 novembre 2011 Contexte et objectifs Sécurité transfusionnelle = Préoccupation

Plus en détail

COMMENT LES GRANDS LEADERS INSPIRENT L ACTION LE CERCLE D OR

COMMENT LES GRANDS LEADERS INSPIRENT L ACTION LE CERCLE D OR COMMENT LES GRANDS LEADERS INSPIRENT L ACTION LE CERCLE D OR Par SIMON SINEK Comment expliquer pourquoi les choses ne se déroulent pas comme prévu? Ou mieux, comment expliquer pourquoi les autres sont

Plus en détail

Welcome. un état d esprit

Welcome. un état d esprit * Bienvenue. Welcome * un état d esprit Plus qu un message de bienvenue, Welcome c est la promesse d ouverture que nous faisons à chaque collaborateur, dès son arrivée dans le Groupe et tout au long de

Plus en détail

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez.

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. DOSSIER 3 Quelle journée! Pêle-mêle 19 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. 1.... 2.... 3.... 4.... 5.... 6.... 66. Reconstituez les mots de la page Pêle-mêle.

Plus en détail

QUI SOMMES NOUS? QUE FAISONS NOUS? Prestataire artistique, Eklabul est le spécialiste du spectacle et de l animation sur la Côte d Azur.

QUI SOMMES NOUS? QUE FAISONS NOUS? Prestataire artistique, Eklabul est le spécialiste du spectacle et de l animation sur la Côte d Azur. couverture QUI SOMMES NOUS? Prestataire artistique, Eklabul est le spécialiste du spectacle et de l animation sur la Côte d Azur. QUE FAISONS NOUS? «Le Cirque est Partout» : les créations et prestations

Plus en détail

Stratégie d assurance retraite

Stratégie d assurance retraite Stratégie d assurance retraite Département de Formation INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 1 Table des matières : Stratégie d assurance retraite Introduction et situation actuelle page 3 Fiscalité de la police

Plus en détail

N Y OU OÙ 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes. ni n y ou où

N Y OU OÙ 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes. ni n y ou où GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES NI HOMOPHONES N Y OU OÙ 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes ni n y ou où NI N Y ni : conjonction de coordination. ni est le pendant négatif de ou

Plus en détail

les Carnets du p a ra d oxe

les Carnets du p a ra d oxe les Carnets du p a ra d oxe L É L É P H A N T dans l histoire du cinéma Dès les débuts du cinéma, le récit de voyage passionna les foules. NANOUK L ESQUIMAU de Robert Flaherty ou CHANG fure n t d énormes

Plus en détail

Fébronie Tsassis Se présenter et convaincre en 2 33

Fébronie Tsassis Se présenter et convaincre en 2 33 Fébronie Tsassis Se présenter et convaincre en 2 33 Entrée en scène: Acteur et trac Transpiration, rougeurs, gorge nouée Peur: trou de mémoire, bafouiller Le trac nécessaire? A gérer! CORPS Respect Révision

Plus en détail

Les structures. Chapitre 3

Les structures. Chapitre 3 Chapitre 3 Les structures Nous continuons notre étude des structures de données qui sont prédéfinies dans la plupart des langages informatiques. La structure de tableau permet de regrouper un certain nombre

Plus en détail

Fondation du Barreau

Fondation du Barreau Professeur Frédéric Levesque Faculté de droit - Université Laval Fondation du Barreau L obligation in solidum en droit privé québécois Montréal - 12 juin 2012 Origine - Notion - Régime juridique Lorsque

Plus en détail

Affectation du résultat et prélèvements sur les dividendes dans une SARL à l IS

Affectation du résultat et prélèvements sur les dividendes dans une SARL à l IS Affectation du résultat et prélèvements sur les dividendes dans une SARL à l IS FORMALITES au moment de la clôture de l exercice comptable Inscrire les modalités d affectation du résultat dans le PV de

Plus en détail

SainteMarieInformations

SainteMarieInformations SainteMarieInformations Numéro 1 15 SEPTEMBRE 2011 EDITORIAL L année scolaire 2011-2012 est lancée dans la dynamique du rassemblement des établissements mari anistes à Lourdes en avril dernier. Les enseignants,

Plus en détail

Distinction des questions et des consignes

Distinction des questions et des consignes ET ŒIL DES CONSIGNES (OUTILS D EXPLORATION ET D INTÉGRATION DE LA LECTURE) 1 Questions et consignes Distinction des questions et des consignes Théorie Comment différencier les questions et les consignes

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

Campagne. aprem GELAUCOURT. les. à la. août 25. septembre 15 16. DOSSIER DE PRESENTATION Éditions précédentes Programme prévisionnel 2012

Campagne. aprem GELAUCOURT. les. à la. août 25. septembre 15 16. DOSSIER DE PRESENTATION Éditions précédentes Programme prévisionnel 2012 Grand Prix Européen et National du fleuriement Expoition Métier d Art Café Concert Pain cuit à l ancienne Animation pour enfant Jardin Remarquab 8 9 août 25 26 eptembre 15 16 DOSSIER DE PRESENTATION Édition

Plus en détail

Thèmes et situations : Achat-Vente. Fiche pédagogique

Thèmes et situations : Achat-Vente. Fiche pédagogique Ressources pour les enseignants et les formateurs en français des affaires Activité pour la classe : DFA1 Crédit : Joelle Bonenfant, Jean Lacroix Thèmes et situations : Achat-Vente Fiche pédagogique Activité

Plus en détail

FORMATION WINDOWS XP. Livret 3 Gérer ses fichiers Niveau 1. Thierry TILLIER THIERRY TILLIER FORMATIONS http://www.coursdinfo.fr

FORMATION WINDOWS XP. Livret 3 Gérer ses fichiers Niveau 1. Thierry TILLIER THIERRY TILLIER FORMATIONS http://www.coursdinfo.fr FORMATION WINDOWS XP Livret 3 Gérer ses fichiers Niveau 1 Thierry TILLIER THIERRY TILLIER FORMATIONS http://www.coursdinfo.fr Sommaire Chapitre 1 INTRODUCTION... 5 Chapitre 2 Explorer les dossiers de

Plus en détail

I. ENTRETIEN AVEC PAUL MBA-ABESSOLE,. PRÉSIDENT DU COMITÉ DIRECTEUR DU MORENA

I. ENTRETIEN AVEC PAUL MBA-ABESSOLE,. PRÉSIDENT DU COMITÉ DIRECTEUR DU MORENA I. ENTRETIEN AVEC PAUL MBA-ABESSOLE,. PRÉSIDENT DU COMITÉ DIRECTEUR DU MORENA Q. : Quelle est la repre-ientatìvìte- du MORENA? R. : On m a dit qu actuellement le MORENA aurait 80 % de sympathisants...

Plus en détail

F1C1/ Analyse. El Hadji Malick DIA

F1C1/ Analyse. El Hadji Malick DIA F1C1/ Analyse Présenté par : El Hadji Malick DIA dia.elmalick1@gmail.com Description sommaire du cours Porte sur l analyse réelle propose des outils de travail sur des éléments de topologie élémentaire

Plus en détail

Working with Kinect. Intelligence Ambiante. Tomás DÍAZ TRONCOSO Arturo GARCÍA TOVAR Daoud MAROUAN LMTIUI

Working with Kinect. Intelligence Ambiante. Tomás DÍAZ TRONCOSO Arturo GARCÍA TOVAR Daoud MAROUAN LMTIUI Working with Kinect Intelligence Ambiante Tomás DÍAZ TRONCOSO Arturo GARCÍA TOVAR Daoud MAROUAN LMTIUI Table des matières I.IntroducCon à la Kinect... 3 I. Kinect à la portée de tous... 4 II. CaractérisCques...

Plus en détail