Actions Européennes : 3 thèmes pour 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Actions Européennes : 3 thèmes pour 2015"

Transcription

1 PERSPECTIVES 2015 Actions Européennes : 3 thèmes pour 2015 Diego Franzin, Directeur de la Gestion Actions Européennes Janvier 2015 Actions européennes : perspectives Diego Franzin Directeur de la Gestion Actions Européennes Quelles sont vos prévisions concernant les actions européennes en 2015? En ce début d'année 2015, l'heure est à un optimisme prudent. La volatilité observée ces derniers mois, notamment en fin d'année 2014, et plus particulièrement dans le secteur de l'énergie et sur certaines devises, a provoqué des ventes massives sur les marchés à l'échelle mondiale. Plusieurs raisons nous confortent dans ce sentiment, avec en tête de liste la Banque centrale européenne. Cette année encore, la BCE devrait jouer le rôle de catalyseur du marché, avec des mesures non conventionnelles qui pourraient favoriser la croissance du PIB en Europe, mais aussi celle des bénéfices des entreprises européennes. Sous l'effet conjugué de l'engagement accru de la BCE, du taux de change favorable et du retour de la croissance des bénéfices, les investisseurs qui avaient choisi de conserver cette classe d'actifs pourraient enfin être récompensés en L écart de performances entre les actions européennes et les autres marchés actions s est fortement creusé au cours des dernières années et nous estimons que les conditions sont réunies pour amorcer un rattrapage. P/E ajusté du cycle : un écart record entre l Europe et les Etats-Unis Source : Global Strategy Team, DataStream. UBS - 13 novembre 2014.

2 2015 : trois grands thèmes 1. De meilleures performances dans les secteurs cycliques du marché Si les secteurs défensifs ont mené la danse au cours de l'année 2014, les indicateurs économiques européens semblent montrer un retour de la croissance : en conséquence, l'écart de valorisation entre les secteurs cycliques et défensifs, actuellement important, devrait se resserrer. Valeurs cycliques vs Valeurs défensives vs Marché Source : Thompson Datastream, UBS European Equity Strategy UBS - 13 novembre En Europe, la croissance des résultats semble prendre une orientation positive ces derniers temps : pour en tirer profit, les investisseurs auront intérêt à rechercher une exposition aux secteurs cycliques de qualité. À l'avenir, il est probable que les bénéfices influent davantage sur les performances du marché : dans ce contexte, les investisseurs s'orienteront vers les sociétés performantes en Conclusion : nous estimons que les secteurs cycliques vont regagner du terrain sur les secteurs défensifs cette année. 2. Recherche continue du rendement D'autres mesures de la BCE pourraient contribuer à faire baisser encore davantage les rendements obligataires en 2015 et, par effet de ricochet, encourager les investisseurs en quête de rendement à se tourner vers les actions. En l'occurrence, quel que soit le secteur observé sur le marché européen, son rendement attendu semble systématiquement largement supérieur à ceux des principaux marchés obligataires de la région.

3 Rendement de tous les secteurs supérieur à celui des obligations d Etats Core Source : Bloomberg 19 décembre Nous voyons les investisseurs faire preuve de plus de discernement en 2015, et rechercher des entreprises qui, au-delà de leurs promesses de rendement, ont également les reins solides pour maintenir et augmenter le niveau de distribution. En 2015, nous pensons donc que, en termes de rendement, la qualité primera plutôt que la quantité. Cela pourrait impliquer un changement de positionnement et une orientation vers des secteurs cycliques de qualité, en vue d'obtenir un rendement du dividende satisfaisant et d'accroître les ratios de distribution. Conclusion : si les investisseurs à la recherche de rendement devraient continuer d'apprécier les actions en 2015, ils marqueront cependant une préférence pour les entreprises affichant un potentiel de croissance du dividende 3. Volatilité bonne ou mauvaise? Après une période relativement positive, les marchés ont dans leur ensemble connu plusieurs accès de volatilité au cours du quatrième trimestre La volatilité est en effet demeurée à un niveau artificiellement bas sous l'effet des interventions des banques centrales, ce qui a conduit les investisseurs à baisser leur garde. Selon nous, les turbulences du quatrième trimestre ont en fait permis une révision saine du risque de marché. Une volatilité plus fréquente et probablement supérieure Source : Bloomberg et Pioneer Investments - 18 décembre VSTOXX est un indice combiné conçu pour fournir une exposition accrue à la volatilité du marché européen de l'équité. Il n est pas possible d'investir directement dans cet indice.

4 Le marché est aujourd'hui plus mature et les valorisations sont plus élevées que par le passé. Si l'on ajoute à cela les prévisions d'un début de resserrement monétaire aux États-Unis et un risque géopolitique persistant, tous les facteurs sont réunis pour faire de 2015 une année où la volatilité sera à la fois plus fréquente et peut-être plus marquée. Cela étant, la volatilité n'est pas un phénomène entièrement négatif, et les investisseurs peuvent en tirer profit. Lorsque la volatilité est forte, les marchés tendent à réagir de façon excessive, ce qui se traduit souvent par des ventes massives qui n'ont aucun lien avec la qualité propre à chaque entreprise. Ce type d'environnement est intéressant pour des investisseurs à moyen terme tels que nous : l'enjeu consiste à aller au-delà de cette volatilité, afin d'identifier des opportunités d'acheter des actions de bonnes entreprises à des prix plus bas. Conclusion : en 2014, nous avons tiré profit des périodes de volatilité pour ajouter des entreprises de qualité à des valorisations qui nous semblaient attractives. Ce type d'opportunités devrait se reproduire en Discipline d investissement et patience seront clés en 2015 Tout au long de l année 2014, nous avons été relativement contrariants. Alors que le marché favorisait les secteurs défensifs, nous avons identifié des opportunités à des valorisations plus attractives au sein des valeurs cycliques. Pendant la période estivale, nous avons ainsi augmenté notre exposition aux titres cycliques de qualité, qui selon nous, devraient offrir une croissance des bénéfices supérieurs. Une croissance qui s est d ailleurs accélérée au cours du dernier trimestre 2014 favorisant certaines entreprises que nous détenons et validant ainsi notre stratégie a été une année délicate pour la gestion active, avec une domination des thèmes top-down et le retour de la volatilité. Dans un tel environnement, nous pensons que les investisseurs fondamentaux ont besoin de deux qualités primordiales : discipline d'investissement et patience. Lorsque nous sélectionnons des actions de chaque entreprise, nous cherchons à identifier celles qui ont un véritable avantage concurrentiel dans leur marché impliquant un «pricing power» et une capacité à accroitre leur part de marché supérieurs. Nous estimons que ces deux éléments peuvent finalement permettre une meilleur rentabilité à moyen terme et de surcroit une surperformance du titre. Même si cela peut s avérer être une période douloureuse sur le court terme, nous devons parfois être patient quand une action traverse une période de sous-performance, ce à quoi nous avons assisté en Nous pensons que l important est que les investisseurs restent cohérents dans leur approche d'investissement. Une fois de plus, la sélection des titres sera déterminante en 2015.

5 Important Information Sauf indication contraire, toutes les informations contenues dans ce document proviennent de Pioneer Investments et datent du 5 janvier Sauf indication contraire, toutes les opinions exprimées sont celles de Pioneer Investments. Celles-ci sont susceptibles d évoluer à tout moment en fonction de l évolution du marché et d autres circonstances et il ne peut exister aucune assurance que les pays, marchés ou secteurs d activité enregistreront une performance conforme aux prévisions. Les investissements impliquent certains risques, notamment des risques politiques et de change. La performance de l investissement et la valeur du capital sont susceptibles de baisser aussi bien que de monter et d entraîner une perte de la totalité du capital investi. Ce document ne constitue pas une offre d'achat ni une sollicitation à vendre des parts d'un fonds d'investissement ou de services quelconques. Pioneer Investments est une dénomination commerciale du groupe Pioneer Global Asset Management S.p.A. Date de première utilisation : 9 janvier 2015 Follow us on:

Objectif Rendement. Idées clés. Février 2015 PERSPECTIVES

Objectif Rendement. Idées clés. Février 2015 PERSPECTIVES PERSPECTIVES Objectif Rendement Février 2015 Idées clés Chez Pioneer Investments, nous avons mené une étude approfondie des grandes tendances à l'origine de la forte demande de solutions d'investissement

Plus en détail

Rentabilité des actifs et allocation stratégique

Rentabilité des actifs et allocation stratégique Rentabilité des actifs et allocation stratégique LE CERCLE INVESCO : SESSION 2007 Eric Tazé-Bernard Directeur de la Gestion INVESCO Asset Management 2 Section 01 Section 02 Section 03 Un modèle de description

Plus en détail

5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines

5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines 5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines Avec toute la volatilité qui règne sur les marchés ces derniers temps, nombreux sont les investisseurs qui cherchent à diversifier leur portefeuille.

Plus en détail

Perspectives et stratégie de placement 2012. Premier trimestre 2012

Perspectives et stratégie de placement 2012. Premier trimestre 2012 Perspectives et stratégie de placement 2012 Premier trimestre 2012 Macro-économie générale & marchés obligataires Les perspectives économiques mondiales se sont significativement détériorées depuis cet

Plus en détail

mars COMMENTAIRE DE MARCHÉ

mars COMMENTAIRE DE MARCHÉ mars 2015 COMMENTAIRE DE MARCHÉ SOMMAIRE Introduction 2 En bref 3 Contexte de marché en Europe 4 INTRODUCTION Après une courte accalmie sur le marché des taux en février, la chute des rendements a repris

Plus en détail

Edition spéciale de l Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses EDITION SPÉCIALE

Edition spéciale de l Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses EDITION SPÉCIALE EDITION SPÉCIALE Edition spéciale de l Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses L indice perd 1,83% en janvier 2015 La mauvaise performance de janvier se reflète également dans l allocation

Plus en détail

Perspectives 2015 Divergences

Perspectives 2015 Divergences NOVEMBRE 2014 Perspectives 2015 Divergences Jean-Sylvain Perrig, CIO Union Bancaire Privée, UBP SA Rue du Rhône 96-98 CP 1320 1211 Genève 1, Suisse Tél. +4158 819 21 11 Fax +4158 819 22 00 ubp@ubp.com

Plus en détail

STRATEGIE D INVESTISSEMENT 4ème trimestre 2014

STRATEGIE D INVESTISSEMENT 4ème trimestre 2014 STRATEGIE D INVESTISSEMENT 4ème trimestre 2014 Allocations d actifs Conseil en Investissements Financiers ORIAS 07 006 343 CIF E001949 1 Conjoncture déprimée en Europe, mais soutenue dans les zones US

Plus en détail

Stratégie de placement

Stratégie de placement Très défensif ingsstrategie Climat d investissement Taux directeur : évolution et prévisions États-Unis 1,5 UEM 0,5 10-2010 10-2011 10-2012 10-2013 10-2014 10-2015 Taux à dix ans : évolution et prévisions

Plus en détail

Belfius Pension Fund Rapport mensuel. Juin 2013

Belfius Pension Fund Rapport mensuel. Juin 2013 Belfius Pension Fund Rapport mensuel Juin 2013 Marchés Actions Bernanke éclipse l'amélioration des chiffres économiques Equity Indices - 1 month YTD (%, in EUR) MSCI Europe -5.30% 1.43% MSCI EMU -5.63%

Plus en détail

David Vickers Octobre 2015

David Vickers Octobre 2015 T3 2015 Questions-réponses avec David Vickers, gérant de portefeuille des fonds Multi- Asset Growth Strategy Sterling et Euro, et Van Luu, Responsable de la stratégie monétaire et obligataire David Vickers

Plus en détail

Olivier GARNIER. Conférence de l Observatoire de l Epargne Européenne 19 janvier 2010

Olivier GARNIER. Conférence de l Observatoire de l Epargne Européenne 19 janvier 2010 Olivier GARNIER Conférence de l Observatoire de l Epargne Européenne 19 janvier 2010 20.0% Etats-Unis: rentabilités réelles annuelles moyennes en 2008 selon l'année d'investissement 15.0% 10.0% 5.0% 0.0%

Plus en détail

Résultats annuels 2014

Résultats annuels 2014 Résultats annuels 2014 SCOR enregistre un résultat net de EUR 512 millions et une augmentation de 15 % de ses fonds propres, et propose un dividende de EUR 1,40 (+ 8 %) En 2014, le Groupe a enregistré,

Plus en détail

mai COMMENTAIRE DE MARCHÉ

mai COMMENTAIRE DE MARCHÉ mai 2014 COMMENTAIRE DE MARCHÉ SOMMAIRE Introduction 2 En bref 3 INTRODUCTION L heure semble au découplage entre les Etats-Unis et l Europe. Alors que de l autre côté de l Atlantique, certains plaident

Plus en détail

Cours de l'action. Total des actifs actifs et passifs incorporels

Cours de l'action. Total des actifs actifs et passifs incorporels Qu est-ce que le ratio cours/valeur comptable P/B ratio? Ce ratio sert à comparer la valeur de marché d une action à sa valeur comptable. Il se calcule en divisant le cours de clôture d une action par

Plus en détail

Halbis - HSBC DynaFlexible

Halbis - HSBC DynaFlexible Halbis - HSBC DynaFlexible Septembre 2008 Document à destination d investisseurs professionnels au sens de la Directive MIF Sommaire Halbis Capital Management Philosophie Processus d investissement HSBC

Plus en détail

Point de marché. Taux européens : Plus raide sera la pente?

Point de marché. Taux européens : Plus raide sera la pente? Point de marché Taux européens : Plus raide sera la pente? Depuis l atteinte, le 25 avril dernier, d un rendement de 0,06% pour l obligation allemande de maturité 10 ans, les taux d intérêt à long terme

Plus en détail

La Française PEA Flex

La Française PEA Flex Accédez à la gestion flexible Patrimoine Flexible PEA Flex De la souplesse pour votre épargne Des marchés financiers incertains Une exposition figée aux marchés actions peut générer une performance décevante.

Plus en détail

Qu en est-il du marché des actions en Europe, près de deux ans après «l effet Draghi» 03 juin 2014 - Spa

Qu en est-il du marché des actions en Europe, près de deux ans après «l effet Draghi» 03 juin 2014 - Spa Qu en est-il du marché des actions en Europe, près de deux ans après «l effet Draghi» 03 juin 2014 - Spa Petit rappel des faits Partie I : Marché des actions et banques centrales Mars - juillet 2012 :

Plus en détail

Résultats du premier trimestre 2015. SCOR enregistre un résultat net de grande qualité de EUR 175 millions et un ROE annualisé de 12,1 %

Résultats du premier trimestre 2015. SCOR enregistre un résultat net de grande qualité de EUR 175 millions et un ROE annualisé de 12,1 % SCOR enregistre un résultat net de grande qualité de EUR 175 millions et un ROE annualisé de 12,1 % SCOR démarre l année avec de solides performances grâce à la mise en œuvre rigoureuse de son plan stratégique

Plus en détail

Le crédit investment grade : les opportunités d investissement dans le contexte de marché actuel

Le crédit investment grade : les opportunités d investissement dans le contexte de marché actuel Obligations Le crédit investment grade : les opportunités d investissement dans le contexte de marché actuel AUTEUR : LAETITIA TALAVERA-DAUSSE Tout au long de l année en Europe, plusieurs événements ont

Plus en détail

D ici 2019, le rendement annuel moyen composé, y compris les dividendes, se situerait approximativement entre 6 et 14 %.

D ici 2019, le rendement annuel moyen composé, y compris les dividendes, se situerait approximativement entre 6 et 14 %. LE RAPPORTEUR PERSPECTIVES 2015 Le jeu des prévisions est inévitable et toujours très captivant. Toutefois, avec les années, nous avons appris à les mettre en perspective, particulièrement les prévisions

Plus en détail

Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions

Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions Stratégie Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions La recherche des primes de risque constitue une stratégie relativement courante sur les marchés obligataires

Plus en détail

Contenu. Stratégie de placement

Contenu. Stratégie de placement STRATÉGIE DE RÉPARTITION DE L'ACTIF Perspectives du troisième trimestre 2014 Contenu Stratégie de placement Perspectives économiques Perspectives sur les catégories d'actif Paul English, MBA, CFA vice-président

Plus en détail

Deuxième trimestre 2015

Deuxième trimestre 2015 Deuxième trimestre 2015 Contenu Perspectives économiques mondiales Perspectives sur les catégories d'actif Paul English, MBA, CFA vice-président principal, Placements Tara Proper, CFA vice-présidente adjointe,

Plus en détail

EXTRAIT D HIMALIA, L Offre Vitrine

EXTRAIT D HIMALIA, L Offre Vitrine EXTRAIT D HIMALIA, L Offre Vitrine Mars 2014 Direction de l Epargne Patrimoniale - Offre Financière EXTRAIT D HIMALIA 1 Sommaire 1 / La météo des marchés 2 / Les fonds nouveaux 3 / Les fonds d actualité

Plus en détail

THEM ASSET Générer de l Alpha dans un contexte de taux bas

THEM ASSET Générer de l Alpha dans un contexte de taux bas THEM ASSET Générer de l Alpha dans un contexte de taux bas 28 mai 2015 Gestionnaire Activement Responsable Groupama AM Un acteur majeur de la gestion d actifs 2 Filiale à 100% de Groupama 96.7 Md d actifs

Plus en détail

Colloque sur la retraite et les placements au Québec

Colloque sur la retraite et les placements au Québec 20 novembre 2014 Colloque sur la retraite et les placements au Québec Denis Senécal, M.Sc. Premier vice-président & chef des placements, Titres à revenu fixe Stratégies de placement obligataire et solutions

Plus en détail

Perspectives d investissement 2015

Perspectives d investissement 2015 (traduction d extraits de la version anglaise Investment Perspectives 2015 ) Janvier 2015 PERSPECTIVES D INVESTISSEMENT 2015 Table des matières Pages RESUME SYNTHETIQUE 1 REVUE DE NOS THEMES D INVESTISSEMENT

Plus en détail

GENERALI INVESTMENTS EUROPE GF FIDELITE FR0010113894 15 juin 2015

GENERALI INVESTMENTS EUROPE GF FIDELITE FR0010113894 15 juin 2015 Sur la période 11 mai 2015 au 10 juin 2015, la performance du fonds est en retrait de -1.04% par rapport à son indicateur de référence*. Néanmoins, depuis le début d année, GF Fidélité surperforme son

Plus en détail

Stratégie relative aux obligations d État Focus sur la Grèce

Stratégie relative aux obligations d État Focus sur la Grèce Décembre 29 Stratégie relative aux obligations d État Table des matières 1 Évolution récente du marché... 2 2 La situation économique... 3 3 Stratégie... 4 Dexia Asset Management Voir les mentions légales

Plus en détail

HSBC World Selection Diversifier vos investissements en un seul placement

HSBC World Selection Diversifier vos investissements en un seul placement HSBC World Selection Diversifier vos investissements en un seul placement Une gamme composée de 5 fonds diversifiés La gamme HSBC World Selection (1) est composée de 5 fonds afin de correspondre aux différents

Plus en détail

Guidés par les politiques monétaires expansionnistes, l année 2013 est marquée par une reprise modeste de la croissance.

Guidés par les politiques monétaires expansionnistes, l année 2013 est marquée par une reprise modeste de la croissance. PARAMETRES DE MARCHE Rapport au 31 décembre 2013 Paramètres de marché au 31 décembre 2013 Guidés par les politiques monétaires expansionnistes, l année 2013 est marquée par une reprise modeste de la croissance.

Plus en détail

Séparation des risques dans les portefeuilles actions Octobre 2015

Séparation des risques dans les portefeuilles actions Octobre 2015 PERSPECTIVES Séparation des risques dans les portefeuilles actions Octobre 2015 Il va sans dire qu investir s accompagne d une prise de risque. Mais contrairement à l idée communément reçue, il n est pas

Plus en détail

Point Keren Finance. 15 avril 2015

Point Keren Finance. 15 avril 2015 Le contexte boursier actuel est particulièrement porteur pour les marchés actions européens, notamment français, qui affichent de très fortes progressions à la fin du premier trimestre de l année 2015.

Plus en détail

Réservé aux Professionnels de l investissement au sens de la MIF LES MEILLEURS TALENTS EN EUROPE PARVEST EQUITY EUROPE SMALL CAP

Réservé aux Professionnels de l investissement au sens de la MIF LES MEILLEURS TALENTS EN EUROPE PARVEST EQUITY EUROPE SMALL CAP Réservé aux Professionnels de l investissement au sens de la MIF LES MEILLEURS TALENTS EN EUROPE PARVEST EQUITY EUROPE SMALL CAP 5 D INVESTIR DANS RAISONS PARVEST EQUITY EUROPE SMALL CAP 1 LES PETITES

Plus en détail

Perspectives et stratégie de placement

Perspectives et stratégie de placement Perspectives et stratégie de placement 26 mars 2015 Independent Asset Managers since 1982 Environnement macro-économique Au niveau macro-économique, les chiffres de l économie américaine sont relativement

Plus en détail

Rapport semestriel au 30 juin 2015

Rapport semestriel au 30 juin 2015 A nthologie Rapport semestriel au 30 juin 2015 Le fonds 1. L environnement économique et financier 2015 Au premier semestre 2015, l économie mondiale a globalement évolué à des niveaux légèrement inférieurs

Plus en détail

LE COMITÉ D INVESTISSEMENT DE LA GESTION PRIVÉE

LE COMITÉ D INVESTISSEMENT DE LA GESTION PRIVÉE DE LA GESTION PRIVÉE COMPTE RENDU DAVID DESOLNEUX DIRECTEUR DE LA GESTION SCÉNARIO ÉCONOMIQUE ACTIVITÉS La croissance économique redémarre, portée par les pays développés. Aux Etats-Unis, après une croissance

Plus en détail

PRENDRE DE LA HAUTEUR ET ANALYSER EN PROFONDEUR

PRENDRE DE LA HAUTEUR ET ANALYSER EN PROFONDEUR LOOK CLOSER UNDERSTAND MORE PRENDRE DE LA HAUTEUR Faites connaissance avec Robeco 1 Nous souhaitons acquérir le plus de connaissances possibles sur le monde et son fonctionnement, ainsi que sur les risques

Plus en détail

Chapitre 4 : construction de portefeuille (I)

Chapitre 4 : construction de portefeuille (I) Chapitre 4 : construction de portefeuille (I) 25.10.2013 Plan du cours Risque et rentabilité : un premier aperçu Mesures traditionnelles du risque et rentabilité Rentabilité historique des actifs financiers

Plus en détail

AFIM EONOS 5 RAPPORT ANNUEL. Exercice clos le 31 décembre 2014. Société de gestion : AVENIR FINANCE INVESTMENT MANAGERS

AFIM EONOS 5 RAPPORT ANNUEL. Exercice clos le 31 décembre 2014. Société de gestion : AVENIR FINANCE INVESTMENT MANAGERS AFIM EONOS 5 RAPPORT ANNUEL Exercice clos le 31 décembre 2014 Code ISIN : Part B : FR0010789784 Part C : FR0010800300 Dénomination : AFIM EONOS 5 Forme juridique : FCP de droit français Compartiments/nourricier

Plus en détail

Stratégie d investissement 2015 AUTOMOBILE CLUB DE FRANCE MARDI 13 JANVIER 2015

Stratégie d investissement 2015 AUTOMOBILE CLUB DE FRANCE MARDI 13 JANVIER 2015 Stratégie d investissement 2015 AUTOMOBILE CLUB DE FRANCE MARDI 13 JANVIER 2015 PERFORMANCE DES MARCHÉS ACTIONS EN 2014 (EN EURO) PERFORMANCE DES MARCHÉS OBLIGATAIRES EN 2014 (DEVISES LOCALES) Monde 19,5%

Plus en détail

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E C O M M U N I Q U É D E P R E S S E DEXIA ANNONCE LES RÉSULTATS DE LA REVUE STRATÉGIQUE DE FSA FSA QUITTE LE SECTEUR DES ABS ET SE CONCENTRE SUR LE MARCHÉ DES SERVICES FINANCIERS AU SECTEUR PUBLIC RENFORCEMENT

Plus en détail

thématique d'investissement

thématique d'investissement 6// thématique d'investissement PRéSERVER LE CAPITAL AVEC DU CRéDIT DE QUALITé Alors qu elles avaient bien résisté à la crise de la dette souveraine sur le premier semestre, les obligations d entreprise

Plus en détail

Donner du sens à votre investissement

Donner du sens à votre investissement Donner du sens à votre investissement Une offre de fonds Développement Durable pour une épargne socialement responsable Les fonds socialement responsables investissent dans les entreprises qui ont mis

Plus en détail

Mensuel. Février 2015. Actualité. Marchés

Mensuel. Février 2015. Actualité. Marchés AM Actualité Mensuel Marchés Février 2015 Vocation du document Le présent document a été produit par HSBC Global Asset Management afin de partager sa vision de long terme. Cette vision, présentée par classes

Plus en détail

Placements IA Clarington inc. Dan Bastasic Gestionnaire de portefeuille des Fonds IA Clarington stratégiques

Placements IA Clarington inc. Dan Bastasic Gestionnaire de portefeuille des Fonds IA Clarington stratégiques Placements IA Clarington inc. Dan Bastasic Gestionnaire de portefeuille des Fonds IA Clarington stratégiques Je ne caractériserais pas la récente correction du marché comme «une dégringolade». Il semble

Plus en détail

LES TROIS ETAGES DE LA POLITIQUE MONETAIRE DE LA BCE

LES TROIS ETAGES DE LA POLITIQUE MONETAIRE DE LA BCE 1 LES TROIS ETAGES DE LA POLITIQUE MONETAIRE DE LA BCE SOUS-TITRE FLASH 2 Les trois étages de la politique monétaire de la BCE En juin, la BCE devrait tirer sa dernière «cartouche» conventionnelle et démarrer

Plus en détail

Perspectives 2014 : le principal risque consiste à ne s exposer à aucun risque

Perspectives 2014 : le principal risque consiste à ne s exposer à aucun risque Perspectives Perspectives 2014 : le principal risque consiste à ne s exposer à aucun risque Une approche mesurée du risque s impose : la prise de risque maitrisée est la solution AUTEUR : STEFAN HOFRICHTER

Plus en détail

Luxembourg, le 7 janvier 2013. Modifications apportées au JPMorgan Funds (la «SICAV») Madame, Monsieur,

Luxembourg, le 7 janvier 2013. Modifications apportées au JPMorgan Funds (la «SICAV») Madame, Monsieur, JPMorgan Funds Société d Investissement à Capital Variable Registered Office: European Bank and Business Centre, 6 route de Trèves, L-2633 Senningerberg, Grand Duchy of Luxembourg R.C.S. Luxembourg B 8478

Plus en détail

La Française Rendement Global 2020 - Part F - FR0011594183 Ce FCP est géré par La Française Asset Management, société du Groupe La Française

La Française Rendement Global 2020 - Part F - FR0011594183 Ce FCP est géré par La Française Asset Management, société du Groupe La Française Information clé pour l'investisseur Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de ce FCP. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient vous sont

Plus en détail

État de la conjoncture économique de la zone Euro au 31 Octobre 2015. Source: Bloomberg. LÉGENDE

État de la conjoncture économique de la zone Euro au 31 Octobre 2015. Source: Bloomberg. LÉGENDE Dashboard Economique de la zone Euro Notre tableau de bord vise à aider les investisseurs à comprendre l état de santé économique de la zone Euro. Ce document ne saurait et n a pas vocation à prédire la

Plus en détail

Métaux industriels. Pétrole

Métaux industriels. Pétrole Nous sous-pondérons les matières premières les plus cycliques (métaux industriels et pétrole). Mais nous considérons toujours l or et les autres métaux précieux comme des valeurs refuge. Les matières premières

Plus en détail

- Secondement, que cet effet est bien plus prononcé et pertinent sur les Mid et Small Caps.

- Secondement, que cet effet est bien plus prononcé et pertinent sur les Mid et Small Caps. Les tests statistiques qui révèlent le phénomène du "PEAD" Le PEAD, littéralement c'est "Post earnings announcement Drift" signifie "la dérive des cours de bourse suite à une annonce de résultats" Cédric

Plus en détail

de l'équipe de gestion diversifiée de Schroders

de l'équipe de gestion diversifiée de Schroders Publié en avril 2015 Réservé aux investisseurs et aux conseillers financiers professionnels Stratégie d'investissement mensuelle de l'équipe de gestion diversifiée de Schroders Section 1 : Opinions mensuelles

Plus en détail

Un nouveau répit pour les emprunteurs

Un nouveau répit pour les emprunteurs février Un nouveau répit pour les emprunteurs Faits saillants Nouvelles inquiétudes concernant les pays émergents. Les perspectives de croissance économique demeurent favorables. Le discours de la Banque

Plus en détail

L OBSERVATEUR FINANCIER

L OBSERVATEUR FINANCIER L OBSERVATEUR FINANCIER Services économiques TD TURBULENCES SUR LES MARCHÉS ÉMERGENTS: POSSIBLE REPORT DU RELÈVEMENT DU TAUX DIRECTEUR DE LA FED Faits saillants Pour un deuxième mois consécutif, les mouvements

Plus en détail

Assemblée générale de la Caisse de Pensions des Interprètes et Traducteurs de Conférence (CPIT)

Assemblée générale de la Caisse de Pensions des Interprètes et Traducteurs de Conférence (CPIT) Réservé aux investisseurs professionnels Assemblée générale de la Caisse de Pensions des Interprètes et Traducteurs de Conférence (CPIT) Asset management Stéphane Scherer Client Relationship Manager 18

Plus en détail

Les stratégies market neutral

Les stratégies market neutral Les stratégies market neutral Pictet Asset Management 2015 Destiné aux investisseurs professionnels Vue d ensemble: les fondements d une approche «neutre au marché» Il est communément admis que diversifier

Plus en détail

Special Report Vers un nouveau marché haussier

Special Report Vers un nouveau marché haussier Août 2012 Special Report Vers un nouveau marché haussier Faiblesse des données macro-économiques, résultats d entreprises décevants, crise persistante dans la zone euro : tout cela n empêche pas les marchés

Plus en détail

Fonds Granite Financière Sun Life multirisques axés sur une date d échéance

Fonds Granite Financière Sun Life multirisques axés sur une date d échéance Fonds Granite Financière Sun Life multirisques axés sur une date d échéance REVUE DES FONDS, T1 2015 - Opinions au 7 avril 2015 POINTS SAILLANTS SOCIÉTÉ DE GESTION Placements mondiaux Sun Life inc. GESTIONNAIRES

Plus en détail

FOCUS PRESSE SOLUTIONS DE TRESORERIE NOVEMBRE 2014

FOCUS PRESSE SOLUTIONS DE TRESORERIE NOVEMBRE 2014 FOCUS PRESSE SOLUTIONS DE TRESORERIE NOVEMBRE 2014 Baisse des taux directeurs, Eonia négatif, chute des rendements quelles stratégies adopter pour la gestion de trésorerie? Eclairage avec Jean-Thomas Heissat,

Plus en détail

Portefeuilles équilibrés à gestion active de l'équitable T4 2015

Portefeuilles équilibrés à gestion active de l'équitable T4 2015 Portefeuilles équilibrés à gestion active de l'équitable T4 2015 Contenu Perspectives économiques mondiales Perspectives sur les catégories d'actif Paul English, MBA, CFA vice-président principal, Placements

Plus en détail

CM-CIC ASSOCIATIONS COURT TERME

CM-CIC ASSOCIATIONS COURT TERME Fonds commun de placement CM-CIC ASSOCIATIONS COURT TERME Exercice du 01/07/2013 au 30/06/2014 Commentaires de gestion Rapport du Commissaire aux Comptes sur les comptes annuels 1 L'objectif de gestion

Plus en détail

Option Gestion pilotée

Option Gestion pilotée Option Gestion pilotée Profil Liberté de Ed Rothschild AM Les bornes d'allocations d'actifs du mandat sont très larges, pouvant aller de 0% à 100% en OPCVM actions ou en OPCVM taux. Dans un souci de réactivité,

Plus en détail

GESTION DISCRéTIONNAIRE. Note stratégique 2015. www.goldwasserexchange.be

GESTION DISCRéTIONNAIRE. Note stratégique 2015. www.goldwasserexchange.be GESTION DISCRéTIONNAIRE Note stratégique 2015 www.goldwasserexchange.be Note stratégique janvier 2015 1 Les trois comptes en gestion proposés par Goldwasser Exchange OBLIS+ Marché des obligations internationales

Plus en détail

Strategy Background Paper

Strategy Background Paper Investir : l'approche d'investissement de KBC Asset Management Strategy Background Paper Strategy Background Paper Le choix dont vous disposez aujourd'hui lorsque vous souhaitez investir est immense et

Plus en détail

J.P. Morgan Asset Management. Obligations convertibles mondiales

J.P. Morgan Asset Management. Obligations convertibles mondiales DOCUMENT RESERVE AUX PROFESSIONNELS NE PAS DISTRIBUER AU PUBLIC J.P. Morgan Asset Management Obligations convertibles mondiales Antony Vallée, Responsable de la gestion convertibles Philosophie d investissement

Plus en détail

Fonds actions Mirova : après le bilan positif de 2012, quelles thématiques favoriser en 2013?

Fonds actions Mirova : après le bilan positif de 2012, quelles thématiques favoriser en 2013? FLASH EXPERTISE Rédigé le 28 février 2013 Fonds actions Mirova : après le bilan positif de 2012, quelles thématiques favoriser en 2013? L'année 2012 s'est achevée favorablement pour les marchés actions,

Plus en détail

Investir dans une villa Un bon placement

Investir dans une villa Un bon placement Investir dans une villa Un bon placement Considérations générales sur la maison individuelle L'acquisition d'une villa repose en 1 er lieu sur des critères émotionnels La villa sert prioritairement à se

Plus en détail

Février 2015. Anne-Charlotte Ducos. Fairouz Yahiaoui Gérante Monétaire. Heissat, CIIA Spécialiste Produits. Gérant Crédit.

Février 2015. Anne-Charlotte Ducos. Fairouz Yahiaoui Gérante Monétaire. Heissat, CIIA Spécialiste Produits. Gérant Crédit. CPR OBLIG 24 MOIS Retour sur la gestion depuiss le passage en titres vifs Perspectives à court / moyen terme Février 2015 Julien Daire Responsable Gestionn Crédit Fairouz Yahiaoui Gérante Monétaire Anne-Charlotte

Plus en détail

Crise financière et perspectives économiques

Crise financière et perspectives économiques Crise financière et perspectives économiques Genval, le 26 janvier 2009 Guy QUADEN Gouverneur de la Banque nationale de Belgique 2/ 19 La crise financière en bref Première phase (jusque septembre 2008)

Plus en détail

La Chine atterrit et le marché décolle!

La Chine atterrit et le marché décolle! Que s'est-il passé en avril? Focus Marchés Commentaires de marché En avril, le ralentissement économique du premier trimestre est confirmé par les chiffres de croissance publiés en Chine et aux Etats-Unis.

Plus en détail

Politique de placements

Politique de placements Politique de placements Le 7 octobre 2010 Politique de placements Table des matières 1. La mission de la Fondation pour le développement des coopératives en Outaouais 2. Les principes de la gouvernance

Plus en détail

Comment investir aujourd hui? Jan Vergote Head of Investment Strategy Belfius Banque 19-05-2015

Comment investir aujourd hui? Jan Vergote Head of Investment Strategy Belfius Banque 19-05-2015 Comment investir aujourd hui? Jan Vergote Head of Investment Strategy Belfius Banque 19-05-2015 Portefeuille de référence Obligations sous-pondérées Obligations d'état pay s non inv estment grade 7% Obligations

Plus en détail

Plus500CY Ltd. Politique d'exécution des ordres

Plus500CY Ltd. Politique d'exécution des ordres Plus500CY Ltd. Politique d'exécution des ordres Politique d'exécution des ordres Cette politique d'exécution des ordres fait partie des contrats de client, tel que défini dans l'accord d'utilisation. 1.

Plus en détail

Stratégie d Investissement

Stratégie d Investissement STRATÉGIE Stratégie d Investissement Perspectives trimestrielles Les Pays du Soleil Levant QUARTERLY VIEWS Les investisseurs ont été confrontés à un premier semestre pour le moins inhabituel. Les marchés

Plus en détail

Recherches mises en valeur

Recherches mises en valeur Recherches mises en valeur Résumé hebdomadaire de nos meilleures idées et développements au sein de notre univers de couverture La Meilleure Idée Capital One va fructifier votre portefeuille 14 février

Plus en détail

Fonds d obligations mondiales : choisir entre gestion active et gestion passive

Fonds d obligations mondiales : choisir entre gestion active et gestion passive Fonds d obligations mondiales : choisir entre gestion active et gestion passive Recherche Vanguard Novembre 213 Résumé. Cette étude étend aux fonds d obligations mondiales l évaluation comparative entre

Plus en détail

Un moment historique La bulle des actifs prescrits

Un moment historique La bulle des actifs prescrits Un moment historique La bulle des actifs prescrits Mars 2013 Sommaire La bulle historique des prix des obligations a entraîné, en raison de la réglementation, une hausse du financement exigé des caisses

Plus en détail

La croissance mondiale (Croissance du PIB - Volume, en % ) Perspectives 2011 : la croissance contrainte par les politiques économiques

La croissance mondiale (Croissance du PIB - Volume, en % ) Perspectives 2011 : la croissance contrainte par les politiques économiques Economie et Marchés : Bilan 2010 et Perspectives 2011 Paris, le 27 décembre 2010 ECONOMIE Tendances 2010 : poursuite de la reprise dans les pays développés, signes de surchauffe dans certains pays émergents

Plus en détail

Faut-il s inquiéter des nombreux déséquilibres de la Chine?

Faut-il s inquiéter des nombreux déséquilibres de la Chine? 21 Février 2011 6A, rue Goethe, L-1637 Luxembourg, Tel.: (+352) 26 895-1, Fax: (+352) 26 895-24 e-mail: secretariat@bcee-am.lu, www.bcee-assetmanagement.lu Faut-il s inquiéter des nombreux déséquilibres

Plus en détail

Retour à la croissance des secteurs industriels et financiers, consommation à la traine

Retour à la croissance des secteurs industriels et financiers, consommation à la traine Retour à la croissance des secteurs industriels et financiers, consommation à la traine Le tableau de bord de la reprise de Fidelity reflète le scénario d une amélioration de la croissance ciblée, avec

Plus en détail

Expertise Crédit Euro. La sélection de titres au coeur de la performance de notre gestion. Décembre 2014

Expertise Crédit Euro. La sélection de titres au coeur de la performance de notre gestion. Décembre 2014 Expertise Crédit Euro La sélection de titres au coeur de la performance de notre gestion Décembre 2014 destiné à des investisseurs professionnels au sens de la Directive Européenne MIF Performance cumulée

Plus en détail

Gestion de placements mixtes chez Swisscanto

Gestion de placements mixtes chez Swisscanto Gestion de placements mixtes chez Swisscanto Inform Informations générales pour les caisses de pension 1 er trimestre 2005 Gestion de placements mixtes chez Swisscanto Dans le cadre de la gestion de placements

Plus en détail

Dégradation de la note de la France un «non event»?

Dégradation de la note de la France un «non event»? 15 novembre 2013 6A, rue Goethe, L-1637 Luxembourg, Tel.: (+352) 26 895-1, Fax: (+352) 26 895-24 e-mail: secretariat@bcee-am.lu, www.bcee-assetmanagement.lu Dégradation de la note de la France un «non

Plus en détail

GASPAL PATRIMOINE. FCP Diversifié International Flexible

GASPAL PATRIMOINE. FCP Diversifié International Flexible A risque plus faible Rendement potentiellement plus faible GASPAL PATRIMOINE A risque plus élevé Rendement potentiellement plus élevé Scores Lipper Preservation du capital : 3/5 Performances régulières

Plus en détail

Fonds Granite Financière Sun Life multirisques axés sur une date d échéance

Fonds Granite Financière Sun Life multirisques axés sur une date d échéance Fonds Granite Financière Sun Life multirisques axés sur une date d échéance REVUE DES FONDS, T3 2015 - Opinions au 7 octobre 2015 POINTS SAILLANTS SOCIÉTÉ DE GESTION Placements mondiaux Sun Life Les Fonds

Plus en détail

Rapport annuel Exercice clos le 31 octobre 2014 SAFIR 1) Politique de gestion Le fonds finit l année à +2.19% contre +12.56% pour l indice composite 50% MSCI DM World Net Return (dividendes nets réinvestis)

Plus en détail

La croissance de l emploi et des salaires ravive les possibilités d une hausse des taux de la Réserve fédérale

La croissance de l emploi et des salaires ravive les possibilités d une hausse des taux de la Réserve fédérale 19 novembre 2015 La croissance de l emploi et des salaires ravive les possibilités d une hausse des taux de la Réserve fédérale Faits saillants Aux États Unis, la croissance du PIB réel a été de 1,5 %

Plus en détail

STRATÉGIE DE RÉPARTITION DE L'ACTIF

STRATÉGIE DE RÉPARTITION DE L'ACTIF STRATÉGIE DE RÉPARTITION DE L'ACTIF Perspectives du quatrième trimestre 2014 Contenu Stratégie de placement Perspectives sur les catégories d'actif Paul English, MBA, CFA vice-président principal Tara

Plus en détail

Le moment opportun pour investir dans les actions européennes

Le moment opportun pour investir dans les actions européennes Le moment opportun pour investir dans les actions européennes Martin Skanberg, Gérant de fonds, actions européennes Septembre 213 Les actions européennes ont profité des déclarations du président de la

Plus en détail

La multigestion au service des Conseillers en Gestion de Patrimoine Indépendants. Force, solidité, qualité

La multigestion au service des Conseillers en Gestion de Patrimoine Indépendants. Force, solidité, qualité Force, solidité, qualité La gestion active des risques au service de la création de valeur La multigestion au service des Conseillers en Gestion de Patrimoine Indépendants Invesco Multi Patrimoine Préserver

Plus en détail

Numéro 2 Achevée de rédiger le 22 10 2015. La pertinence d une couverture sur l exposition en actions dans une allocation globale d actifs

Numéro 2 Achevée de rédiger le 22 10 2015. La pertinence d une couverture sur l exposition en actions dans une allocation globale d actifs ASSET ET ALLOCATIONS LA LETTRE DE LA FRANÇAISE ALLOCATION GLOBALE D'ACTIFS Numéro 2 Achevée de rédiger le 22 10 2015 La pertinence d une couverture sur l exposition en actions dans une allocation globale

Plus en détail

HSBC TRESORERIE EURO (EUR)

HSBC TRESORERIE EURO (EUR) Performances et analyse du risque Performances en base 100 Performance du fonds face à son indice de référence 100,02 10 99,98 99,96 99,94 99,92 99,90 99,88 30/11/14 30/01/15 sur un an glissant 30/03/15

Plus en détail

France : Kiss WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY

France : Kiss WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY 5 Novembre 212 6A, rue Goethe, L-1637 Luxembourg, Tel.: (+352) 26 895-1, Fax: (+352) 26 895-24 e-mail: secretariat@bcee-am.lu, www.bcee-assetmanagement.lu France : Kiss 6 France - Croissance du PIB vs.

Plus en détail

Premier trimestre 20X1

Premier trimestre 20X1 FIGURE 10.1 La diversification d un portefeuille de fonds communs de placement Premier trimestre 20X1 Investisseur prudent 15 % 45 % Investisseur équilibré 5 % 35 % Investisseur axé sur la croissance 5

Plus en détail