PRÉNOM NOM. Éric DUYCKAERTS. Argument de la diagonale 2005 Performance avec Jean Gaudin, université de Paris X, Nanterre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRÉNOM NOM. Éric DUYCKAERTS. Argument de la diagonale 2005 Performance avec Jean Gaudin, université de Paris X, Nanterre"

Transcription

1 PRÉ Argument de la diagonale 2005 Performance avec Jean Gaudin, université de Paris X, Nanterre

2 PRÉ Conférences/performances UVRES Euristique du Virtuel 2005 Conférence donnée au Musée des Beaux-Arts de Nancy ; colloque «Chercher sa recherche» sous la direction d Antonio Guzman Extraits du film de la conférence réalisé et monté par Alban Delacour et Stanislas Schoirfer

3 PRÉ Conférences/performances UVRES Actualités 2002 Conférence performance donnée au Centre National de la photographie, Paris

4 PRÉ Conférences/performances UVRES Viaduc 2004 Performance avec Virginie le Touze et Joseph Mouton donnée au Frac Paca, Marseille Photographies Frac Paca

5 PRÉ Conférences/performances UVRES Argument de la diagonale 2005 Performance avec Jean Gaudin, université de Paris X, Nanterre

6 PRÉ Conférences/performances UVRES Critique du couple 2005 Performance avec Joseph Mouton à Annecy

7 PRÉ Conférences/performances UVRES Le chant des villes 2005 Performance avec Joseph Mouton, Théâtre de la photographie et de l image, Nice

8 PRÉ UVRES Cette installation comprend une vidéo de cinq minutes trente et dix tableaux. Dans cette vidéo, je me mets dans la peau d un vague rapper mal embouché qui fait déferler sur le nom du grand philosophe allemand un chapelet d insultes françaises et anglaises tout à fait déplacées (dans le débat philosophique). Ce déplacement saugrenu est le ressort comique de la vidéo. Les tableaux jouent sur un registre différent : ils reprennent des images issues de la vidéo, dans la moitié supérieure, et des éléments de vocabulaire allemand, dans la partie inférieure. Le rapport est le même que dans Masse sur comptable. Les images du haut sont focalisées sur les chaussures rouges du faux rapper. Le flou de l image en mouvement est rendu en gardant la texture de l image vidéo et le caractère aérien des prises de vue. Les lettres détachées du texte du bas ont la pesanteur des choses dénombrables. Elles renvoient à l absurdité des insultes accolées au nom d un philosophe. Kant 2000 Musique Olivier Lukaszczyk Vidéo DVD, 6 mn

9 PRÉ UVRES Une autre chanson avec vidéo. C est une chanson dont je me demande si ceux qui ont réussi à se débarrasser de la cigarette comprendront quelque-chose. Les fumeurs de cigarettes, en effet, savent que les briquets jetables sont sujets à une circulation erratique : personne n arrive à leur attribuer de propriétaire. Ils sont between us (entre nous). C est à ce titre paradigmatique que le Lighter (le briquet) figure en premier dans la chanson. Tout le reste est à l avenant. Avec quelques exceptions, histoire de confirmer la règle. On termine par Love (l amour), pour conclure qu on n en sait pas plus à ce propos qu à celui des propriétaires de briquets jetables, même si je soupçonne que ce n est pas la même chose. La vidéo alterne des images prises dans mon atelier en plein déménagement et des images du chanteur dans le studio d enregistrement. J hésite à dire que ce chanteur, c est moi. Mais je suis bien obligé de le reconnaître. Autour de cette vidéo gravitent des dessins sur paper-board, des pastels, des travaux d infographie qui reprennent des détails des dessins inspirés par la chanson. L ensemble a été conçu à l occasion d une invitation d Albert Baronian, à Bruxelles, et de mon déménagement de Paris vers Nice. Albert et Nice ont beaucoup de charme. Assez différents cependant. Between us 2001 Vidéo, 4 mn

10 PRÉ UVRES Cette vidéo de douze minutes est composée des trois parties : la première est un plan fixe qui montre dans son intégralité l exécution d une chorégraphie fantaisie, que j ai composée et que j exécute devant la caméra ; la deuxième est une ponctuation, une sorte d interlude très accéléré, où l on me voit répéter sommairement le déroulement de la danse (un «filage technique»), plus le rembobinage rapide de la bande ; la troisième est un montage de plans fixes et de plans pris à l épaule, dans lequel le son intervient de manière plus travaillée. Cette vidéo-danse est accompagnée d une série de pastels qui figent sur un fond blanc quelques positions du danseur. Ces dessins introduisent à une autre temporalité plus contemplative l exercice résolument scandé et situé de la vidéo. Je pense poursuivre ce travail de détourage, d isolation et de suspension avec des outils informatiques. Le germe de ce travail réside dans mon agacement presque général devant le genre artistique qu est devenue la vidéo-danse. Pour comprendre ce qui me dérange, j ai pensé que la meilleure procédure était de m y engager à fond. Je l ai fait assez joyeusement, avec toute ma bonne volonté, mais aussi toute mon incompétence de chorégraphe et de danseur. Le résultat, assez cocasse, reflète bien cette démarche. À ce que je sais, les danseurs professionnels ne savent trop de quel rire on peut la recevoir. R.D.F.D Vidéo 11mn

11 PRÉ UVRES R.D.F.D Pastel sur papier, 5 x (77,5 x 112,5 cm) Collection Frac Bourgogne Photographies André Morin

12 PRÉ UVRES How to draw a square Bloc note géant, crayon, lecteur DVD, vidéoprojecteur, 180 x 134 x 100 cm Photographies François Lagarde Une mini vidéo-conférence. Grand plaisir de parler un anglais dont j identifie vaguement l accent comme issu de l Europe centrale ou de l Inde. (La pièce a été conçue pour une invitation à la Tate Gallery de Londres.) La vidéo est projetée sur un grand paper-board, et la démonstration est déclinée sur un paper-board identique. Beaucoup de façons de dessiner un carré, sans aucun doute. Ces façons nous sont tellement spontanées ici, je pense croquis rapide plutôt que Descartes qu elles restent inanalysées. Elles le restent aussi dans ma vidéo, mais s enrichissent d une approche de la façon de dessiner un carré sur ordinateur. Dans le croquis rapide, le corps doit trouver un moyen de mimer son objet, avec l ordinateur, en revanche, le corps n a qu à faire un mouvement diagonal avec la souris. Un mouvement qui ne mime rien de son objet. Ce mouvement serait le même pour dessiner un rectangle, un rond, une ellipse. Est-ce que la pratique de l ordinateur pour dessiner des formes comme celles que je viens d évoquer change quelque-chose dans notre cerveau? Je n en sais rien et, d ailleurs, je m en fiche. L important est de rendre l évidence drôle et problématique à la fois.

13 PRÉ UVRES How to draw a square 1999 Pastel sur papier plastifié, 4 x (100 x 130 cm) Collection Frac Bourgogne Photographies François Lagarde

14 PRÉ UVRES The Dummy s lesson Next Appointment 2000 Avec Jean-Pierre Khazem Chevalet, acier, projecteur diapositive, marionettes The Dummy s Lesson est une œuvre qui s énonce sur quatre modes : un film de 5 minutes 30, une sculpture, une série de dessins et une série de photos. Avec Jean-Pierre Khazem Le film. Le «dummy» désigne la marionnette du ventriloque : le titre évoque une hypothétique leçon de dessin donnée par le dummy à son manipulateur. En réalité, il s avère que le dummy est le psychothérapeute du manipulateur et que celui-ci ne s en rend pas compte! Le dialogue frise l absurdité, sans y tomber. Le malentendu en est le ressort. Les dessins réalisés par le manipulateur se situent entre le gribouillis enfantin et l art abstrait. Tout le projet flirte avec la tradition burlesque de la ventriloquie. Les dialogues sont en anglais; sous-titrage français. Le manipulateur a la tête recouverte d une tête en silicone, légèrement surdimensionnée; elle est très réaliste et représente ma tête. Le dummy a aussi mes traits. (On peut voir de ces têtes en silicone dans des films ou sur des photos de Jean-Pierre Khazem : elles produisent un effet indéfinissable d inquiétante étrangeté.) La sculpture, Next Appointment, reprend de manière réaliste le ventriloque et sa marionnette. Elle permet de «sentir» mieux que dans le film les qualités exceptionnelles de la matière et de la réalisation de la tête des personnages. Elle introduit la fixité, le silence. En outre, une vidéo-

15 PRÉ UVRES The Dummy s lesson Next Appointment 2000 Chevalet, acier, projecteur diapositive, marionettes projection fait apparaître, comme par magie, un dessin de labyrinthe crétois sur le paper-board des deux compères. Les dessins sont ceux qui ont été réalisés sur plexiglas pendant les séances de tournage de The Dummy s Lesson. Ils prolongent l absurdité ou l étrangeté de la leçon, tout en s inscrivant dans les interrogations sur le dessin dans l art d aujourd hui. Les photos, indépendantes du tournage, proposent une autre vision de la «leçon». Elles prolongent en profondeur les questions d identité qui se posent entrent les deux personnages («Qui est qui?»). Leur hiératisme, leur extrême perfection, la grande dimension des tirages entre en dialogue avec le caractère sommaire des dessins. Elles évoquent aussi un univers de lumières électriques et acides qui fait ressortir l étrange intimité qui réunit le manipulateur et son double. Le fait de travailler avec Jean-Pierre Khazem m a appris qu on n était pas toujours tout seul dans la création. C était une fête.

16 PRÉ UVRES The Dummy s lesson What? 2000 The Dummy s lesson Who? 2000

17 PRÉ UVRES The Dummy s lesson Where? 2000 The Dummy s lesson Which? 2000 Photographies couleur sur aluminium 4 x (62 x 75 cm)

18 PRÉ UVRES La Boucle 1996 Acier, bois, matériaux divers, 200 x 700 x 100 cm Collection Frac Champagne-Ardennes Photographie André Morin La boucle matérialise dans l espace l enchaînement d analogies de type : «A est à B comme C est à D» (A/B=C/D). Un enchaînement d analogies prend la forme suivante : A/B=C/D=E/F=...Y/Z. J ai voulu que cet enchaînement d analogies se boucle. X/Y=A/B : on voit par là qu au moment où l enchaînement s achève, il recommence à son point de départ. La boucle d analogies fait s enchaîner des objets, des formes, des figures. Tous ces éléments sont colorés et placés sur leur armature comme des notes de musique sur une partition. Il n est pas indispensable de connaître la construction intellectuelle sousjacente pour en comprendre le fonctionnement plastique, rythmique, harmonique. Cette pièce prend la forme d un 8 horizontal. Elle renvoie au signe mathématique de l infini. L omniprésence de l analogie dans la connaissance et dans les arts pose la question de savoir si, pour les êtres humains, la réalité ne se présente pas comme un enchaînement infini d analogies sans début ni fin. La boucle s inscrit dans un travail d exploration du geste artistique par des moyens qui lui sont a priori étrangers : ici, les mathématiques, les sciences cognitives. Comme toujours, cette approche côtoie les frontières du non-sense et de l humour. L universalité de la figure de l analogie l a rendue suspecte aux yeux des philosophes et des logiciens. Ma boucle d analogies est une sorte de réhabilitation extravagante. J avais déjà abordé la problématique de l analogie dans Analogy, installation vidéo exposée à la biennale de Venise (On Board, 1995) et au Frac Languedoc-Roussillon (Aperto, 1995). Elle figure dans la collection du Frac Languedoc-Roussillon. La Boucle a été construite et exposée au Frac Champagne-Ardenne (Reims, 1996) ; elle figure dans cette collection. La confiance de Nathalie Ergino dans un projet artistique qui semblait irréalisable a été déterminante.

19 PRÉ UVRES La Boucle 1996 Acier, bois, matériaux divers, 200 x 700 x 100 cm Détails Collection Frac Champagne-Ardennes Photographies André Morin

20 PRÉ UVRES Pomme, banane Bois, métal plastique, objets divers, 57 x 158 cm Photographie Marc Domage Les analogies, qu elles soient en 8, en cercle, en ligne sont toujours des énigmes. Je formulerais cette énigme de la manière suivante : comment se fait-il que l on comprenne les analogies? C est un paradoxe très joyeux de voir l hétérogène devenir homogène quand nos facultés esthétiques et intellectuelles sont mobilisées. Un rouleau à pâtisserie est à un gonfleur comme un prisme réducteur est à une loupe. C est simple. Et la roue hydraulique, la toupie, l aimant, le gyroscope, la boussole, la planète terre impression que tout ça se tient, sans trop savoir pourquoi. Vraiment pas de quoi se plaindre.

21 PRÉ UVRES Rouleau à patisserie 1997 Bois, métal plastique, objets divers, 80 x 40 x 16,5 cm Roue hydrolique 1997 Bois, métal plastique, objets divers, 40 x 112 x 16,5 cm Photographies Marc Domage

22 PRÉ UVRES La Main à 2 pouces Base Plâtre, écran vidéo, bois, 147 x 60 x 33 cm Collection privée Trois séquences d environ cinq minutes. La première, Base 12, défend l idée que dans le passé lointain les hommes avaient effectivement six doigts et deux pouces. On s appuie sur des arguments de paléontologie et sur l examen du système duodécimal. La deuxième, Corpus Callosum, part de l hypothèse que l évolution va conduire l humanité à la main à six doigts et deux pouces, plus commode pour la pratique de la peinture. Le personnage envisage les modifications que cette évolution devrait faire subir au cerveau. La troisième, Chercheur cherchant, met en scène un chercheur au travail, qui répond avec beaucoup de réticence à un interviewer imaginaire. Il remet en cause la possibilité de vulgariser ses recherches sur la main à six doigts et deux pouces, en dénonçant de manière quelque peu condescendante le souci du grand public pour les applications pratiques de la recherche. Un tournage dans la galerie d Emmanuel Perrotin avec des étudiants de la Femis. Ces étudiants, habitués à des tournages cinéma un peu lourds, ne se rendaient pas compte qu il était inutile de hurler les «Moteur!», «Ça tourne!» ou «Action!», dans le cadre de mon travail. C était assez rigolo. Un peu comme l importation inattendue d un signe culturel donné dans une culture qui lui serait étrangère. La fabrication des mains à deux pouces en plâtre m avait demandé une bonne semaine dans l atelier d Erhard Stiefel, très enrichissante en raison du plaisir éprouvé à manipuler la matière. Des spectateurs peu avertis m ont demandé s il était vrai que l humanité évoluait vers la main à deux pouces. Ça fait toujours plaisir.

23 PRÉ UVRES La Main à 2 pouces Base Détail

24 PRÉ UVRES La Main à 2 pouces Chercheur cherchant 1993 Vidéo, plâtre, 40 x 20 x 20 cm Collection privée La Main à 2 pouces Radiographie 1993 Plâtre, radiographie, métal, 50 x 70 x 23 cm Collection FNAC Photographies Marc Domage

25 PRÉ UVRES La Main à 2 pouces Hypothèse à 5 doigts 1993 La Main à 2 pouces Ancien versus nouveau 1993 Crayon et pastel sur photocopies couleur, 4 x (50 x 65 cm), vue de 2 dessins Collection Fnac Photographies Marc Domage

26 PRÉ UVRES La Main à 2 pouces Information? Insulte? Grivoiserie? Superstition? 1993 Dessin sur papier, 55 x 27,5 cm Photographies Marc Domage

27 PRÉ UVRES La Main à 2 pouces 1993 Pastel sur papier, 24 x 32 cm Collection Fnac La Main à 2 pouces Ciseaux (b) 1994 Pastel sur papier, 24 x 32 cm Collection privée Photographies Marc Domage

28 PRÉ UVRES Hegel ou la vie en rose 1993 Édition L Arpenteur

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts»

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» «Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» Objectifs généraux : - favoriser les liens entre la connaissance et la sensibilité - développer le dialogue entre

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

Olivier BERNEX : Es-tu d accord avec cette remarque : de nombreux peintres construisent une image à partir de la peinture, alors que pour toi l image

Olivier BERNEX : Es-tu d accord avec cette remarque : de nombreux peintres construisent une image à partir de la peinture, alors que pour toi l image Olivier BERNEX : Es-tu d accord avec cette remarque : de nombreux peintres construisent une image à partir de la peinture, alors que pour toi l image construit la peinture? C est-à-dire que devant une

Plus en détail

Cycle 2 GS à CE1 Dossier pédagogique 1 Préparer la séance + méthodologie de travail

Cycle 2 GS à CE1 Dossier pédagogique 1 Préparer la séance + méthodologie de travail Ernest et Célestine Benjamin Renner,Vincent Patar et Stéphane Aubier 2012 France, Belgique, Luxembourg, 76 minutes, dessin animé, couleur Cycle 2 GS à CE1 Dossier pédagogique 1 Préparer la séance + méthodologie

Plus en détail

OMBRES ET LUMIÈRES. Références aux instructions officielles : CYCLE 1

OMBRES ET LUMIÈRES. Références aux instructions officielles : CYCLE 1 OMBRES ET LUMIÈRES Ecole primaire «LES MURIERS», Alignan du Vent GS - CP période 5 - DDM vendredi après-midi du 27/04 au 01/06 Références aux instructions officielles : CYCLE 1 Enjeux d apprentissage :

Plus en détail

L ANALYSE D ŒUVRES (peintures, sculptures) Stratégies pour une rencontre sensible Mme Viviane Motard CPAIEN histoire des Arts.

L ANALYSE D ŒUVRES (peintures, sculptures) Stratégies pour une rencontre sensible Mme Viviane Motard CPAIEN histoire des Arts. L ANALYSE D ŒUVRES (peintures, sculptures) Stratégies pour une rencontre sensible Mme Viviane Motard CPAIEN histoire des Arts. I - Avec des œuvres originales : Quelques attitudes permettant de diversifier

Plus en détail

! # % & ( ))))))))))))))))))))))))))))) +,!! #! #

! # % & ( ))))))))))))))))))))))))))))) +,!! #! # ,!! #! #! % & () + ! # % & ( ))))))))))))))))))))))))))))) +,!!#!#!!!. %&%& ( )! +, %. / 0 12 12 %& # ( &!(!& (! & (!(! ( ) +,!. + )(, & (!(! /0.!# 1! # %& # %& ( & ) # % #!#!!!! & & & /0.!# 1! # %& (

Plus en détail

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE ÉCOLE SECONDAIRE DE MIRABEL GUIDE DE CHOIX DE COURS 2015-2016 Quatrième secondaire CHOIX D OPTIONS DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE SÉQUENCE CULTURE, SOCIÉTÉ ET TECHNIQUE

Plus en détail

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art chorégraphique Appellations voisines : artiste chorégraphique Autres métiers du domaine : chorégraphe, maître de ballet, notateur Danseur

Plus en détail

ATELIERS THEATRE. Théâtre Découverte:

ATELIERS THEATRE. Théâtre Découverte: ATELIERS THEATRE Théâtre Découverte: Pour les plus jeunes (cycle2) Découverte du théâtre par le biais du mime, de jeux d imitation, d improvisations, travail de l expressivité, et apprentissage de la collaboration

Plus en détail

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture 100 suggestions d activités pour la Fête de la culture Voici quelques suggestions pour vous aider à planifier vos activités de la Fête de la culture. Ces exemples ont été tirés des quelque 7 000 activités

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

Pourquoi une formation en Arts Plastiques?

Pourquoi une formation en Arts Plastiques? Pourquoi une formation en Arts Plastiques? Votre enfant termine sa classe de Troisième, et sera en seconde générale l an prochain. Un certain nombre de disciplines, jusqu à présent obligatoires, deviennent

Plus en détail

Art Vidéo Lecture d œuvres vidéo

Art Vidéo Lecture d œuvres vidéo Art Vidéo Lecture d œuvres vidéo Démarche Démarche globale Identifier et qualifier Les composants plastiques de la vidéo Les impressions et les sensations subjectives Coordonner les deux types d informations

Plus en détail

Epreuves orales : Arts Visuels

Epreuves orales : Arts Visuels Epreuves orales : Arts Visuels Ci-joint un récapitulatif de l épreuve orale des arts visuels. Il est à lire pour cerner au mieux ce que le jury attend de votre prestation. Exposé dans le domaine des arts

Plus en détail

Image, cinéma et audiovisuel, de l école à l université

Image, cinéma et audiovisuel, de l école à l université Image, cinéma et audiovisuel, de l école à l université La première pratique culturelle des jeunes est celle de l image, sous toutes ses formes et sur tous ses supports : cinéma, photo, télévision, jeux

Plus en détail

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves Projet Musique Le thème est la musique avec une rencontre basée sur plusieurs ateliers à ce sujet. Les élèves des classes partenaires se retrouveront la matinée pour participer à des ateliers autour de

Plus en détail

2est-il un chiffre bleu? Le Collectif blop (Interjection) présente

2est-il un chiffre bleu? Le Collectif blop (Interjection) présente Le Collectif blop (Interjection) présente 2est-il un chiffre bleu? J avale une gorgée d eau et j entends ma voix commencer : «trois virgule un quatre un cinq neuf deux six cinq trois cinq huit neuf sept

Plus en détail

PROJET D ANIMATION ATELIER D INITIATION A LA CREATION CINEMATOGRAPHIQUE

PROJET D ANIMATION ATELIER D INITIATION A LA CREATION CINEMATOGRAPHIQUE PROJET D ANIMATION ATELIER D INITIATION A LA CREATION CINEMATOGRAPHIQUE ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- - 1 - SOMMAIRE

Plus en détail

Techniques Artistiques

Techniques Artistiques Enseignement technique Section de qualification 2 ème degré Techniques Artistiques Institut Saint-Joseph (Ecole Technique) Deuxième degré de qualification Techniques artistiques Grille Horaire A. FORMATION

Plus en détail

LIVRET DE COMPÉTENCES A L ÉCOLE MATERNELLE

LIVRET DE COMPÉTENCES A L ÉCOLE MATERNELLE NOM : Prénom Date de naissance : LIVRET DE COMPÉTENCES A L ÉCOLE MATERNELLE Classe de toute petite section Année scolaire Nom et adresse de l école Nom des enseignants Classe de petite section Classe de

Plus en détail

Document réalisé par Laëtitia Kadur d après le travail de l équipe enseignante d Exideuil De la TPS au CM2 Année scolaire 2013-2014 En juin 2014 avait lieu la projection du film d animation «Les trois

Plus en détail

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES ACTUALITES Ateliers de sensibilisation artistique à partir de l œuvre de V. Vasarely, encadré par une médiatrice culturelle et une historienne de l art. du 6 au 8 avril 2010 de 14hà16h Public: enfants

Plus en détail

Décembre, le mois du cinéma à l Atelier Numérique

Décembre, le mois du cinéma à l Atelier Numérique CONF ÉRENCES Décembre, le mois du cinéma à «Comment réaliser un court métrage», par Ari pictures Vendredi 13/12-19h30 Arthur Choupin, réalisateur, et Sébastien Baudier, producteur, proposent de partager

Plus en détail

GRAVURE - TISSAGE VANNERIE - ENTRELACS FICHE PROFESSEUR DE MATHEMATIQUES NIVEAUX DÉROULEMENT DE LA SÉQUENCE ET DESCRIPTION DE LA DÉMARCHE

GRAVURE - TISSAGE VANNERIE - ENTRELACS FICHE PROFESSEUR DE MATHEMATIQUES NIVEAUX DÉROULEMENT DE LA SÉQUENCE ET DESCRIPTION DE LA DÉMARCHE FICHE PROFESSEUR DE MATHEMATIQUES NIVEAUX Classe de CM2-6 ème DÉROULEMENT DE LA SÉQUENCE ET DESCRIPTION DE LA DÉMARCHE Cette séquence peut s organiser autour de trois séances en mathématiques 1 ère séance

Plus en détail

Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3

Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3 Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3 L objectif de cet atelier de pratique est de travailler avec les documents pédagogiques (affiche, carteélève) qui favorisent

Plus en détail

Utilisation des portables en classe, des problèmes et des solutions.

Utilisation des portables en classe, des problèmes et des solutions. Utilisation des portables en classe, des problèmes et des solutions. Ces quelques lignes ne rendent pas compte d une expérimentation organisée à priori mais d un changement de pratique qui demeure en évolution.

Plus en détail

Hugo Verlinde. Exposition du 20 Février au 6 Avril 2013 Vernissage le 21 Février 2013

Hugo Verlinde. Exposition du 20 Février au 6 Avril 2013 Vernissage le 21 Février 2013 Hugo Verlinde Un artiste numérique qui restaure le lien entre les hommes et le ciel Exposition du 20 Février au 6 Avril 2013 Vernissage le 21 Février 2013 Hugo Verlinde, Altaïr Renaissance, Installation

Plus en détail

CATALOGUE DE PRESTATION

CATALOGUE DE PRESTATION UN AUTRE REGARD SUR LA NATURE CATALOGUE DE PRESTATION Présentation Nos prestations Conditions tarifaires Contacts ASSOCIATION GRANDEUR NATURE - PRATS HAUTS - 05350 CHATEAU VILLE VILLE 06 99 52 55 05 -

Plus en détail

Université du Québec à Montréal PROGRAMME D ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE ET ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ATELIER EN LIEN AVEC LA VISITE D UNE EXPOSITION LA PHOTO 3D

Université du Québec à Montréal PROGRAMME D ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE ET ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ATELIER EN LIEN AVEC LA VISITE D UNE EXPOSITION LA PHOTO 3D Université du Québec à Montréal PROGRAMME D ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE ET ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ATELIER EN LIEN AVEC LA VISITE D UNE EXPOSITION LA PHOTO 3D TRAVAIL REMIS À Patricia Gauvin DANS LE CADRE DU COURS

Plus en détail

Ville de Rosny-sous-Bois. est permis pour les. 0-4 ans

Ville de Rosny-sous-Bois. est permis pour les. 0-4 ans Ville de Rosny-sous-Bois Tout est permis pour les tout-petits! La culture pour les 0-4 ans Chers Rosnéens, Je suis de ces maires qui pensent que l art sous toutes ses formes doit être encouragé et suscité.

Plus en détail

Arts plastiques LICENCE

Arts plastiques LICENCE Arts plastiques LICENCE Objectifs de la formation Présentant un équilibre entre enseignements pratiques et cours théoriques, la formation en Arts plastiques a pour visée principale la maîtrise par l étudiant

Plus en détail

SEQUENCE DECOUVERTE DES AIMANTS

SEQUENCE DECOUVERTE DES AIMANTS Thème n 10 SEQUENCE DECOUVERTE DES AIMANTS Fiche Les aimants A-C. Cottaz E. Touchard 1 I- LE PROGRAMME DECOUVRIR LE MONDE Compétence spécifique - reconnaître, nommer, décrire, comparer, ranger et classer

Plus en détail

POINT DE DÉPART TRAVAIL MENÉ EN CLASSE

POINT DE DÉPART TRAVAIL MENÉ EN CLASSE Ecole d Ambérac Melle URTY Céline GS POINT DE DÉPART Question de départ : Qu est-ce qu un portrait? Tentative de définition du portrait Analyse de différents portraits afin de voir les différences et les

Plus en détail

NON MAIS T AS VU MA TÊTE!

NON MAIS T AS VU MA TÊTE! La compagnie Lucamoros présente NON MAIS T AS VU MA TÊTE! et autres images (portrait volé, face à face) Spectacle sans paroles et en 3 tableaux pour un peintre-clown et sa toile Compagnie Lucamoros 1 Premier

Plus en détail

FUN MUSIC. E-mail : apv@funmusic.fr ANIMATION PHOTO VIDEO SELON VOTRE CHOIX

FUN MUSIC. E-mail : apv@funmusic.fr ANIMATION PHOTO VIDEO SELON VOTRE CHOIX FUN MUSIC E-mail : apv@funmusic.fr ANIMATION PHOTO VIDEO SELON VOTRE CHOIX A.P.V. Fun Music et son équipe se déplacent gratuitement à votre domicile. WWW.FUNMUSIC.FR TEL : 06 09 52 68 87 Madame, Monsieur,

Plus en détail

CYCLE DES APPRENTISSAGES FONDAMENTAUX : CP, CE1 Compétences attendues à la fin du CE1

CYCLE DES APPRENTISSAGES FONDAMENTAUX : CP, CE1 Compétences attendues à la fin du CE1 CYCLE DES APPRENTISSAGES FONDAMENTAUX : CP, CE1 Compétences attendues à la fin du CE1 FRANÇAIS 1- Langage oral 2- Lecture, écriture 3- Vocabulaire 4- Grammaire 5- Orthographe Compétence 1 : La maîtrise

Plus en détail

Spectacle jeune public A partir de 3 ans

Spectacle jeune public A partir de 3 ans Présente Spectacle jeune public A partir de 3 ans CREATION 2011 www.creaspectacle.com Présentation du spectacle MIAM, c est une invitation à l aventure gustative et à la bonne humeur. Sur la planète CUBE,

Plus en détail

Ces ateliers ont pour but d initier les participants à la réalisation d images en mouvement, à la conception d une esthétique et d une mise en scène.

Ces ateliers ont pour but d initier les participants à la réalisation d images en mouvement, à la conception d une esthétique et d une mise en scène. Ces ateliers ont pour but d initier les participants à la réalisation d images en mouvement, à la conception d une esthétique et d une mise en scène. Chaque atelier est animé par deux intervenants, un

Plus en détail

Enseignement supérieur Recherche

Enseignement supérieur Recherche Enseignement supérieur Recherche Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 61 CADRE DE DIRECTION EN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE Code : RCH01 Cadre de direction

Plus en détail

Projet tutoré N 9 Visualisation du mouvement : Sculpture corporelle en 3D. Compte rendu de réunion du 13 / 12 / 2004 à l Institut Charles Cros

Projet tutoré N 9 Visualisation du mouvement : Sculpture corporelle en 3D. Compte rendu de réunion du 13 / 12 / 2004 à l Institut Charles Cros Projet tutoré N 9 Visualisation du mouvement : Sculpture corporelle en 3D Compte rendu de réunion du 13 / 12 / 2004 à l Institut Charles Cros PRESENTS : - KISS Jocelyne et VENCESLAS Biri de l institut

Plus en détail

David CLAERBOUT. DOSSIER PEDAGOGIQUE Exposition du 31 janvier au 10 mai 2015. Partenaire des actions éducatives du FRAC Auvergne

David CLAERBOUT. DOSSIER PEDAGOGIQUE Exposition du 31 janvier au 10 mai 2015. Partenaire des actions éducatives du FRAC Auvergne David CLAERBOUT DOSSIER PEDAGOGIQUE Exposition du 31 janvier au 10 mai 2015 Partenaire des actions éducatives du FRAC Auvergne David CLAERBOUT Salué internationalement, exposé par les plus grandes institutions,

Plus en détail

VIDEO FADA. un projet du Cinéma Numérique Ambulant dans les cités françaises

VIDEO FADA. un projet du Cinéma Numérique Ambulant dans les cités françaises VIDEO FADA un projet du Cinéma Numérique Ambulant dans les cités françaises Le Cinéma Numérique Ambulant (CNA) est un réseau d associations, basées en Afrique et en Europe, qui a pour objectif d organiser

Plus en détail

Le livret de mes progrès

Le livret de mes progrès Cycle 1 : Cycle des apprentissages premiers Le livret de mes progrès Maternelle NOM :... Prénom :... Né(e) le :... Ecole maternelle Sainte Marie de la Providence 2 rue du Clos 72340 Ruillé-sur-Loir Voici

Plus en détail

Les utilisations pédagogiques du Tableau Numérique Interactif (TNI) dans l enseignement d Économie-Gestion :

Les utilisations pédagogiques du Tableau Numérique Interactif (TNI) dans l enseignement d Économie-Gestion : Les utilisations pédagogiques du Tableau Numérique Interactif (TNI) dans l enseignement d Économie-Gestion : Pascal ROOS Professeur d Économie Gestion Lycée Edmond Rostand, Saint Ouen l Aumône (95) Face

Plus en détail

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE B Projet d écriture Bande dessinée : La BD, c est pour moi! FLA 10-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : A Bain de bulles Lecture B La BD, c est pour

Plus en détail

Pascal PINAUD NOM PRÉNOM. L atelier, 2007 Bâche plastique, tirage photo numérique 43 x 2 mètres

Pascal PINAUD NOM PRÉNOM. L atelier, 2007 Bâche plastique, tirage photo numérique 43 x 2 mètres L atelier, 2007 Bâche plastique, tirage photo numérique 43 x 2 mètres Vue partielle de l exposition Bienvenue chez moi, Galerie Catherine Issert, Saint-Paul, 2007 Photographie François Fernandez Courtesy

Plus en détail

D ordre personnel et social, méthodologique, intellectuel, de la communication

D ordre personnel et social, méthodologique, intellectuel, de la communication Activité : La musique qui anime Période : XX e siècle Technique : Pixilation Cycle : 3 e cycle primaire Site Web : www.cslaval.qc.ca/lignedutemps But du projet de la ligne du temps virtuelle Se renseigner

Plus en détail

L ANALYSE DE L IMAGE COMME SOURCE DE CREATION EN DANSE POUR L ELEVE

L ANALYSE DE L IMAGE COMME SOURCE DE CREATION EN DANSE POUR L ELEVE L ANALYSE DE L IMAGE COMME SOURCE DE CREATION EN DANSE POUR L ELEVE SOMMAIRE Le propos page 2 Situation Contextes Intention La démarche du point de vue de l enseignant..page 4 -le cadre de la démarche..p.5

Plus en détail

admissions Bachelor 2010 Devenir artiste devenir designer

admissions Bachelor 2010 Devenir artiste devenir designer admissions Bachelor 2010 Devenir artiste devenir designer Devenir artiste / Devenir Designer Engager une aventure de création dans l art ou le design contemporains. Bénéficier d une solide formation théorique

Plus en détail

Mener un projet musical aux CP CE1

Mener un projet musical aux CP CE1 Mener un projet musical aux CP CE1 Trois questions à se poser : 1. Quels apprentissages viser? 2. Quelles situations mettre en place pour cibler ces apprentissages? 3. [Quelle aide spécifique demander

Plus en détail

DOCUMENT PEDAGOGIQUE

DOCUMENT PEDAGOGIQUE Musée national Marc Chagall Avenue Docteur Ménard 06000 Nice www.musee-chagall.fr Direction du développement culturel Service des visites-conférences Dossier suivi par : Cédric Scherer Tel.04 93 53 87

Plus en détail

ANALYSE D UNE OEUVRE DE ROBERT COMBAS. Bony - Richard - Gwladys - SImon - Megane Kouamela Rapenne Le Roy Bareyt Tandin

ANALYSE D UNE OEUVRE DE ROBERT COMBAS. Bony - Richard - Gwladys - SImon - Megane Kouamela Rapenne Le Roy Bareyt Tandin ANALYSE D UNE OEUVRE DE ROBERT COMBAS Bony - Richard - Gwladys - SImon - Megane Kouamela Rapenne Le Roy Bareyt Tandin RAPPEL du brief Par groupe, nous nous sommes rendus au CAPC, le musée d art contemporain,

Plus en détail

Olivia Ruiz : Les crêpes aux champignons

Olivia Ruiz : Les crêpes aux champignons Olivia Ruiz : Les crêpes aux champignons Paroles et musique : Olivia Ruiz / Mathias Malzieu Polydor / Universal Music Thème La disparition d un être cher. Objectifs Objectifs communicatifs : Émettre des

Plus en détail

Résultats d apprentissage spécifiques Indicateurs de rendement Exemples de référentiels Français maternelle

Résultats d apprentissage spécifiques Indicateurs de rendement Exemples de référentiels Français maternelle Résultats d apprentissage spécifiques Indicateurs de rendement Exemples de référentiels Français maternelle Document d appui en littératie septembre 2015 Dans ce document, le genre masculin est utilisé

Plus en détail

Primaire Brochure pédagogique. Extrait de «Le voyage d Ulysse», 2005. Joachim Mogarra Une vie aventureuse

Primaire Brochure pédagogique. Extrait de «Le voyage d Ulysse», 2005. Joachim Mogarra Une vie aventureuse Primaire Brochure pédagogique Extrait de «Le voyage d Ulysse», 2005 Une vie aventureuse Exposition du 13 février au 29 mai 2011 Pistes pédagogiques Références bibliographiques à la bibliothèque du Point

Plus en détail

Arts CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE

Arts CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE Arts VISÉES PRIORITAIRES Découvrir, percevoir et développer des modes d expression artistiques et leurs langages, dans une perspective identitaire, communicative et culturelle. CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE

Plus en détail

:: http://www.luciemahe.com :: Graphisme

:: http://www.luciemahe.com :: Graphisme :: http://www.luciemahe.com :: Graphisme :::::::::::::::::::::::::::::::::::::: // Présentation // :::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Née en 1984, je suis Graphiste - Photographe et un brin Illustratrice.

Plus en détail

MODE D EMPLOI (pour le professeur)

MODE D EMPLOI (pour le professeur) MODE D EMPLOI (pour le professeur) Le dossier pédagogique «La Prophétie des grenouilles» est destiné à accompagner les enseignants grecs de langue française lors du visionnage du film avec leurs élèves.

Plus en détail

4. Vivre et bouger dans l espace du dessin

4. Vivre et bouger dans l espace du dessin 4. Vivre et bouger dans l espace du dessin Thématique_ Intitulé Exercices _ Développements _ Objectifs Références artistiques Etre présent, participer, vivre dans l espace du dessin : utiliser l espace

Plus en détail

DES ILLUSIONS? QUELLES ILLUSIONS?

DES ILLUSIONS? QUELLES ILLUSIONS? DES ILLUSIONS? QUELLES ILLUSIONS? Parcours artistique et scientifique au pays des illusions Cie Kat chaça - Des illusions? Quelles illusions? p. 1 sur 10 Un parcours Arts & Sciences La compagnie Kat chaça,

Plus en détail

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture histoire des arts au lycée option de détermination option facultative sitographie _1 SITOGRAPHIE 1. DES SITES EN LIEN AVEC LE PROGRAMME DE TERMINALE [OPTION DE DÉTERMINATION] 1. ARTS, VILLES, POLITIQUES

Plus en détail

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE B.O. n 3 du 19 juin 2008 HORS SERIE Maternelle : AGIR ET S EXPRIMER AVEC SON CORPS Compétences visées (Cv) Se repérer et se déplacer dans l espace. Adapter ses actions

Plus en détail

28 mars - 11 avril 2012

28 mars - 11 avril 2012 28 mars - 11 avril 2012 Dans le cadre de la nouvelle programmation du Carreau, la Ville de Cergy a choisi de solliciter un collectif d artistes sur une thématique récurrente dans l Histoire de l Art :

Plus en détail

K.O. FILMS présente CLASSE CINEMA. Classe découverte cinéma : un projet original, pédagogique et culturel.

K.O. FILMS présente CLASSE CINEMA. Classe découverte cinéma : un projet original, pédagogique et culturel. K.O. FILMS présente CLASSE CINEMA Classe découverte cinéma : un projet original, pédagogique et culturel. - Objectifs de l activité - - Découvrir une pratique artistique ; - Développer la créativité de

Plus en détail

Programme de l école maternelle

Programme de l école maternelle Programme de l école maternelle Document d aide pour la mise en œuvre DSDEN 91 - Mission Ecole maternelle Attendus par domaine et sous-domaine d apprentissage DSDEN 91- Mission Ecole maternelle- Page 1

Plus en détail

Programme des activités jeune public au Louvre été 2015

Programme des activités jeune public au Louvre été 2015 Communiqué de presse Jeune public Juin - Juillet - Août 2015 Programme des activités jeune public au Louvre été 2015 La visite d un musée est l occasion d une rencontre avec des œuvres, un lieu, et leur

Plus en détail

GUIDE D ÉLABORATION ET D ÉVALUATION DU PARTENARIAT ARTISTIQUE ET CULTUREL

GUIDE D ÉLABORATION ET D ÉVALUATION DU PARTENARIAT ARTISTIQUE ET CULTUREL GUIDE D ÉLABORATION ET D ÉVALUATION DU PARTENARIAT ARTISTIQUE ET CULTUREL L éducation artistique et culturelle doit être développée dans un objectif de généralisation à tous les élèves et à l ensemble

Plus en détail

ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD

ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD DANS LE CADRE DU COURS AVM4000 GROUPE : 40 CRÉATION ET ENSEIGNEMENT DES ARTS

Plus en détail

Tarifs vidéo 2014. Formules pour les professeurs (danse, yoga, théâtre, arts plastiques...) Formules pour les compagnies et artistes professionnels

Tarifs vidéo 2014. Formules pour les professeurs (danse, yoga, théâtre, arts plastiques...) Formules pour les compagnies et artistes professionnels Novembre 2014 Tarifs vidéo 2014 Spécial professeurs et compagnies de danse CONTACT : 06 63 80 55 42 pixelsenscene@gmail.com site web : www.pixelsenscene.com Formules pour les professeurs (danse, yoga,

Plus en détail

Les enfants ont 2 périodes d Art par semaine, en anglais. (Des précisions en français peuvent être données pour assurer la compréhension de tous.

Les enfants ont 2 périodes d Art par semaine, en anglais. (Des précisions en français peuvent être données pour assurer la compréhension de tous. CP, l élève sera capable : D identifier différents outils et matériaux de création et de les utiliser correctement D explorer des techniques artistiques variées tels que le dessin, le travail de la couleur,

Plus en détail

Alexie Morin. royauté. le quartanier

Alexie Morin. royauté. le quartanier Alexie Morin royauté le quartanier I je suis à peu près certain d avoir vu tout ce qu il a tourné. À un moment je ne pouvais plus regarder autre chose, et quand le filon s est épuisé, j ai recommencé,

Plus en détail

ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG

ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG Karine WITTIG Artiste plasticienne www.pluri-l.com Ateliers créatifs proposés Ateliers créatifs par tranche d âge Animations évènementielles Animation

Plus en détail

Le Clan des Songes. présente. Spectacle visuel et poétique tout public à partir de 4 ans Création 2014

Le Clan des Songes. présente. Spectacle visuel et poétique tout public à partir de 4 ans Création 2014 Le Clan des Songes présente Spectacle visuel et poétique tout public à partir de 4 ans Création 2014 LÉGÈRETÉ ET PROFONDEUR Bella est une enfant solitaire qui grandit en observant, curieuse, le monde.

Plus en détail

FETE DE D NSE DE BL NC U GR ND P L IS

FETE DE D NSE DE BL NC U GR ND P L IS L L FETE DE D NSE DE BL NC LI U GR ND P L IS 2 ème Edition Viens danser avec moi! 20-21-22 septembre 2013 www.lafetedeladanse.com La Fête de la danse de Blanca Li est une invitation au voyage dans le vaste

Plus en détail

CorVest Mise en scène : Tayeb Hassini et Gilles Richard www.lezartikal.com

CorVest Mise en scène : Tayeb Hassini et Gilles Richard www.lezartikal.com présente CorVest Mise en scène : Tayeb Hassini et Gilles Richard www.lezartikal.com Le spectacle CorVest est un personnage nature. Plein de bonne volonté, il doit tout gérer, seul, et tente de s en accommoder.

Plus en détail

OBJECTIFS DE L ACTIVITE

OBJECTIFS DE L ACTIVITE Approche par les albums OBJECTIFS DE L ACTIVITE - Etre capable de reconnaitre et identifier un sentiment sur un support, en soi ou chez l autre et contrôler cette émotion : - Apprendre à repérer les caractères

Plus en détail

Le carnet culturel n est pas. Comment le mettre en place et le faire vivre en classe?

Le carnet culturel n est pas. Comment le mettre en place et le faire vivre en classe? Année 2012-2013 Circonscription de Tours Centre Le carnet culturel Comment le mettre en place et le faire vivre en classe? Proposition des formateurs à compléter par les observations des enseignants Le

Plus en détail

Images œuvres et réalité 4. Vocabulaire. Œuvre d art Représentation. Peinture XIX S. HIDA arts technique et expression. Œuvre incontournable

Images œuvres et réalité 4. Vocabulaire. Œuvre d art Représentation. Peinture XIX S. HIDA arts technique et expression. Œuvre incontournable Images œuvres et réalité 4 Nature et modalités de production de l image Entrées Référence Caractéristiques générales Image unique Manet Image séquentielle fixe le déjeuner sur l herbe 1863 208X260 cm Musée

Plus en détail

Réaliser un album à compter

Réaliser un album à compter Réaliser un album à compter Fanny Delattre Projet mené en janvier 2010 Résumé Ce document décrit la réalisation d un album à compter en section de petits à partir d une comptine numérique. Il peut aussi

Plus en détail

LECTURES DE PORTFOLIO SAMEDI 17 ET DIMANCHE 18 MAI 2014 APPEL À CANDIDATURE

LECTURES DE PORTFOLIO SAMEDI 17 ET DIMANCHE 18 MAI 2014 APPEL À CANDIDATURE LECTURES DE PORTFOLIO SAMEDI 17 ET DIMANCHE 18 MAI 2014 APPEL À CANDIDATURE Vous êtes artiste, étudiants en art et souhaitez recueillir un avis critique sur votre travail, trouver des opportunités de le

Plus en détail

Le chorégraphe - Niveau 1

Le chorégraphe - Niveau 1 Le chorégraphe - iveau 1 Composer et présenter une chorégraphie collective structurée en enrichissant des formes corporelles et des gestes simples, en jouant sur les composantes du mouvement : l espace,

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION DOSSIER D INSCRIPTION Ce document doit être écrit de façon lisible, en LETTRES CAPITALES, sans oublier de mentionner les accents ou diverses ponctuations afin de permettre une saisie correcte des informations

Plus en détail

Livret scolaire. Cours moyen 2

Livret scolaire. Cours moyen 2 Inspection de l Éducation nationale 21 ème circonscription 24 avenue Jeanne d'arc 92160 Antony Livret scolaire Cours moyen 2 Prénom : Nom : Date de naissance : Année scolaire Classe Enseignant(s) Ce livret

Plus en détail

Progression en éducation musicale au cycle 3

Progression en éducation musicale au cycle 3 Progression en éducation musicale au cycle 3 BO n 3 du 19 juin 2008 : «à la fin du cycle 3, l'élève est capable de: Interpréter de mémoire une chanson ; participer avec exactitude à un jeu rythmique ;

Plus en détail

L ANIMALITÉ ET LA SORCELLERIE

L ANIMALITÉ ET LA SORCELLERIE PLAISIRS, DÉPLAISIRS, LE BESTIAIRE AMOUREUX D ANNETTE MESSAGER L ANIMALITÉ ET LA SORCELLERIE Scénario et réalisation : Heinz Peter Schwerfel Coproduction : Centre Pompidou, WDR Artcore Film, Centre Pompidou,

Plus en détail

2.20-3.57 Présentation de l amorce par l enseignante via un diaporama D1 puis D2

2.20-3.57 Présentation de l amorce par l enseignante via un diaporama D1 puis D2 Essence ou diesel Analyse de déroulement effectif : Cette expérience a concerné une classe de 2 nde d une cité scolaire à Rouen. Elle a eu lieu le 13 Octobre 2015, et était prévue sur une séance de module

Plus en détail

UN PROJET MULTIMÉDIA avec les classes 702A et 712B et le logiciel MISTRALMOVIE, au Cycle d Orientation des Grandes-Communes

UN PROJET MULTIMÉDIA avec les classes 702A et 712B et le logiciel MISTRALMOVIE, au Cycle d Orientation des Grandes-Communes UN PROJET MULTIMÉDIA avec les classes 702A et 712B et le logiciel MISTRALMOVIE, au Cycle d Orientation des Grandes-Communes Buts Mise en place d une période de révision d allemand en fin de 7e année sous

Plus en détail

Progression moyenne section : langage

Progression moyenne section : langage Progression moyenne section : langage s'approprier le langage. Échanger, s exprimer Comprendre Progresser vers la maitrise de la française -S exprimer dans un langage mieux structuré, en articulant correctement

Plus en détail

Matériel Cahier, Matériel de géométrie, Crayons de couleur, feutres et pastels, Canson.

Matériel Cahier, Matériel de géométrie, Crayons de couleur, feutres et pastels, Canson. Matériel Cahier, Matériel de géométrie, Crayons de couleur, feutres et pastels, Canson. Logiciels informatiques utilisés Paint, GéoGébra, Word, Power Point. Travail effectué par binôme, Les réalisations

Plus en détail

votre nom «BIG DATA» L2 GROUPE 1 Dans le cadre du cours Espace privé - Espace public de Marc Veyrat Département Hypermédia URF LLSH Chambery 2014

votre nom «BIG DATA» L2 GROUPE 1 Dans le cadre du cours Espace privé - Espace public de Marc Veyrat Département Hypermédia URF LLSH Chambery 2014 votre nom «BIG DATA» L2 GROUPE 1 Dans le cadre du cours Espace privé - Espace public de Marc Veyrat Département Hypermédia URF LLSH Chambery 2014 Introduction Afin de traiter les notions d Espace privé-

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION : Vue d ensemble du projet ou de la leçon

PREMIÈRE SECTION : Vue d ensemble du projet ou de la leçon PREMIÈRE SECTION : Vue d ensemble du projet ou de la leçon Niveau : 12 e année Matière : Arts visuels et médiatiques (94411) Titre de la leçon : Animons les roches! Thématique : les phénomènes géologiques,

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D ÉVALUATION Mon 1 er Cinéma Paris - année 2012/2013

QUESTIONNAIRE D ÉVALUATION Mon 1 er Cinéma Paris - année 2012/2013 ENFANCES CINEMA AU QUESTIONNAIRE D ÉVALUATION Mon 1 er Cinéma Paris - année / Cette évaluation a été rédigée d après l analyse des 158 réponses reçues sur les 591 questionnaires envoyés aux enseignants

Plus en détail

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT EPS / DANSE ART / DANSE Elèves du lycée Bréquigny à Rennes, Avril 2014 1 Les deux options facultatives danse au BAC Ce livret a été

Plus en détail

LE DOUBLAGE ET LE SOUS-TITRAGE DE FILMS EN FRANCE

LE DOUBLAGE ET LE SOUS-TITRAGE DE FILMS EN FRANCE Colloque ASTTI équivalences Berne, 15 novembre 2013 LE DOUBLAGE ET LE SOUS-TITRAGE DE FILMS EN FRANCE Jean-François Cornu Les origines du doublage et du sous-titrage en France Pendant la période du cinéma

Plus en détail

Engagement dans l action dans un esprit de coopération et de solidarité

Engagement dans l action dans un esprit de coopération et de solidarité Activité : Guerre et paix Période : Contemporaine Techniques : Modelage, peinture, dessin (logiciel Lopart) Cycle : 3 e But du projet de la ligne du temps virtuelle Se renseigner sur les réalisations plastiques

Plus en détail

FICHE DESCRIPTIVE Prise en compte des capacités dans l orientation et l affectation post-troisième

FICHE DESCRIPTIVE Prise en compte des capacités dans l orientation et l affectation post-troisième Capacité A : Travailler en équipe (coopérer, adhérer, participer) Travailler en équipe repose sur un désir de collaborer avec les autres élèves de la classe ou d autres personnes impliquées dans une activité

Plus en détail

cycle 3 Pierre-Jérôme Jehel, photographe avec la collaboration d Alice Guillard, directrice d école primaire et de Corinne Feïss-Jehel, enseignante

cycle 3 Pierre-Jérôme Jehel, photographe avec la collaboration d Alice Guillard, directrice d école primaire et de Corinne Feïss-Jehel, enseignante cycle 3 Pierre-Jérôme Jehel, photographe avec la collaboration d Alice Guillard, directrice d école primaire et de Corinne Feïss-Jehel, enseignante Sommaire Présentation Le monde en photo... 3 Les ateliers...

Plus en détail

Sujet : J entre dans l image pour y voler la vedette

Sujet : J entre dans l image pour y voler la vedette Sujet : J entre dans l image pour y voler la vedette niveau : 4ème Le dispositif pédagogique 1 ère séance : Les élèves ont amené l image de leur choix. Verbalisation autour des types d image trouvées.

Plus en détail