Ce projet de conférences-exposition est inédit ; il va sans aucun doute susciter votre curiosité.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ce projet de conférences-exposition est inédit ; il va sans aucun doute susciter votre curiosité."

Transcription

1

2 Ce projet de conférences-exposition est inédit ; il va sans aucun doute susciter votre curiosité. Les images de l'univers sous la peau, réalisées in vivo et non plus en laboratoire, nous montrent notre matière vivante telle qu'elle est. Elles ont été réalisées lors d interventions chirurgicales par le Dr J.C.GUIMBERTEAU, chirurgien Plasticien, Membre de l Académie Nationale de Chirurgie, cofondateur et directeur scientifique de l Institut aquitain de la main, président 2012 de la Société Française de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique. Au travers de 7 films vidéo, vendus dans le monde entier, le Dr J.C.GUIMBERTEAU essaye de faire partager ses découvertes. En effet, après des centaines d observations, le Dr J.C.GUIMBERTEAU a remarqué qu il existe un même et unique système architectural façonnant la matière vivante et que la continuité tissulaire est totale. Notre corps est un et non pas un assemblage d organes. Mais aussi, il fut saisi par la beauté des séquences filmées, les couleurs et la souplesse des structures, leur touche très picturale, les formes variées et éparses, les mouvements à contresens. Cela lui a semblé être un bon moyen pour inciter nos contemporains à mieux connaître leur corps, mieux appréhender cet univers scientifique, susciter du plaisir, de la réflexion, activer les molécules du savoir et du rêve.! Le projet «Promenades sous la peau» dévoilera par des photos et des vidéos étonnantes, cet univers vivant encore très mal connu mais qui nous constitue. Ces images qui, outre leur qualité artistique, présentent un intérêt scientifique incontestable, s inscrivent dans l histoire de la photographie contemporaine, donnant naissance à un nouveau genre à découvrir. Cette exposition s adresse aux : Spécialistes, universitaires, médecins, infirmiers, kinésithérapeutes, ostéopathes, personnel paramédical Grand public Scolaires (collèges et lycées) Professionnels de l imagerie médicale et autre

3 Le Docteur Jean-Claude Guimberteau est né en Chirurgien plasticien, président 2012, ancien responsable de la cellule de recherche au sein de la Société Française de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique. Il est également membre de l Académie Nationale de Chirurgie ( 2005 ), cofondateur et directeur de l Institut Aquitain de la Main ( 1980) et ancien membre de la Haute Autorité de Santé ( ). Le doute, moteur de la science, l a conduit à explorer de nouveaux champs d expérience. Ce projet de conférences-exposition est l aboutissement de 20 ans de recherche en physiologie humaine, consacrés à tenter de résoudre l énigme ancienne du glissement des structures sous la peau. Il est aussi une tentative d informer le grand public sur la réalité de sa propre constitution, sujet très peu abordé par l enseignement et les médias. Et pourtant le grand public est très demandeur d informations. Son métier au quotidien Chirurgien plasticien spécialisé en microchirurgie, réimplantation et transplantation, son métier consiste à traiter en urgence les traumatismes de la main, dans une unité spécialisée qui fonctionne 24h/24 et qui traite environ 4000 urgences chirurgicales, et 4000 interventions réparatrices ou de pathologies chroniques. La nature des interventions peut aller de la simple plaie sans lésion profonde à la réimplantation de main après amputation. Les projets actuels sont essentiellement des travaux de recherche sur l allotransplantation d organes revascularisés après cryoconservation. Cette expérience de la chirurgie de la main et de la microchirurgie l a orienté vers une chirurgie de reconstruction des tendons et ce fût le début de ces années de recherche sur le mécanisme du glissement.

4 Ses Observations À l origine, le Docteur Guimberteau cherchait simplement un nouveau procédé technique de reconstruction des tendons fléchisseurs des doigts. En effet, les gestes les plus simples - ouvrir, fermer la main - mettent en jeu des mécanismes mal connus du monde médical. Lors des interventions chirurgicales, la souplesse mécanique du tissu assurant le glissement le fascina d emblée par son extrême finesse et fragilité. La Technique Employée Deux cent vingt deux vidéo-enregistrements ont été réalisées avec analyses séquentielles sur l être humain vivant lors d interventions chirurgicales. Les séquences filmées ont été tournées lors d interventions chirurgicales programmées à l avance, en limitant la durée de prise de vue impérativement à moins de 30 minutes pour ne pas déconcentrer l équipe chirurgicale dans la réalisation de l acte. Les interventions ont été réalisées soit avec un garrot qui permet une observation plus minutieuse mais avec des couleurs un peu ternes, soit sans garrot, offrant des images plus vivantes mais vite perturbées par les extravasations sanguines. On utilisa un endoscope à lumière froide à grossissement variable, mais au maximum 25 fois, et une caméra HD, baladée le long des incisions. La qualité des documents est excellente obtenue avec des caméra Haute Définition permettant de réaliser des grossissements précis.

5 Les Résultats Au début de ses recherches, il fut surtout impressionné par la notion de continuité tissulaire. La mise en évidence du rôle majeur de ce tissu dit conjonctif longtemps négligé, de son unité fonctionnelle, la microvacuole et de sa globalisation pour tout le corps, l incitèrent à une remise en question de sa vision du vivant. Or ce tissu qui assure l efficacité du glissement, l indépendance des structures entre elles, est composé d un réseau de fibrilles dont la répartition est totalement désordonnée et sans logique apparente. Ce fut pour lui un bouleversement, car son esprit cartésien et logique avait du mal à l admettre : chaos et efficacité faisaient bon ménage. Commença alors une aventure intellectuelle imprévue, qui le fit s éloigner des rivages tranquilles de l analytique classique enseigné aux chirurgiens, pour rentrer dans un monde mal connu. La matière est constituée d éléments, mais ces éléments, même si la répartition semble chaotique, ne se disposent pas en vrac. Ils occupent l espace de façon optimale. La notion de microvacuole constituée par les croisements entre les fibrilles de cette architecture interne permet de mieux expliquer tout d abord la capacité de remplir l espace-matière du corps. La cellule fait partie de ces structures de remplissage, mais elle n est pas seule.les structures vacuolaires environnent totalement et englobent les éléments cellulaires. Parfois la cellule ne constitue qu une petite partie des structurants basiques.

6 Sa Démarche C est une invitation à une plongée sous la peau, à la recherche de l architecture de la matière vivante humaine. C est une démarche à la fois scientifique, pédagogique et cinématographique. Le vivant humain à l intérieur même des tissus n a jamais été filmé. C est la première fois qu il est présenté au travers d une série maintenant de 6 films, traitant de la peau, du muscle, du tendon et de l organisation globale du corps. La prise en charge de la perception du corps a été longtemps laissée aux philosophes, aux mathématiciens et physiciens. Des noms prestigieux comme Platon, Aristote, Kant, Darwin etc. ont tenté d apporter leurs réponses. Maintenant la technologie permet d avoir une représentation non pas issue d une imagination mais de la réalité observée. La matière vivante peut se voir et son exploration sera certainement dans les décennies à venir une démarche scientifique porteuse de grands changements dans la perception du vivant. Il est temps de les montrer aux professionnels et au grand public car non seulement elles sont riches d enseignement mais en même temps, elles sont belles. Le monde sous la peau est beau, scintillant, bariolé, changeant.!

7 Ses Hypothèses Scientifiques Ce tissu de glissement longtemps oublié, abandonné par les recherches faites au niveau moléculaire, conserve bien sûr encore de nombreuses énigmes mais recèle en fait des réponses au moins autant scientifiques qu existentielles. Ce qu il exprime aussi est le fait essentiel que notre corps est un tout, et impose une vision plus holistique et moins réductrice en appareils. Ce système fibrillaire architecturant qui semble chaotique et complexe d emblée, est un ensemble d éléments, à haute densité d interconnexions non linéaires, organisés en fonction d une seule finalité garante de l indispensable : favoriser la vie. Il est le lien indissociable ; on le retrouve dans toutes les structures vivantes et à de nombreux échelons. Alors est-il la forme architecturale de la Vie? Le hasard, la nécessité auraient-il un autre mentor? Ces observations nous incitent à penser qu il existe un système architectural originel pour la vie et que son organisation a orienté l émergence de formes vivantes respectant ses exigences physiques. En effet, ce cadre pseudo-polyédrique, ce tramage chaotique multi-microvacuolaire, n est pas sans rappeler d autres formes vivantes ou inanimées. Il relance le débat sur une certaine universalité des formes, une architecture pour la vie intégrant alors parfaitement l homme dans les chaînons de la vie et dans ses relations avec le reste du monde vivant. Nous devons cependant rester vigilants et critiques car la tentative d unification peut cacher aussi une incapacité à appréhender une autre merveilleuse complexité encore à découvrir.

8 La Vidéoconférence : Un nouveau territoire d exploration cinématographique Ces images, outre leur qualité artistique et leur intérêt scientifique incontestable s inscrivent dans l histoire de la photographie contemporaine, donnant naissance à un nouveau genre à découvrir. La photographie de la matière vivante. Le Docteur Guimberteau pourra animer des conférences, en utilisant les supports de films vidéo ou un Power Point qui seront la clé de voute. Elle pourra durer jusqu à 1h30 avec, en suivant, un débat avec la salle. La filmographie est de 5 films.!!«strolling under the skin - Promenades sous la peau» - Le monde sous la peau est encore à découvrir. Durée : 26 mn!!«!the skin excursion - Le passage de l épiderme!» - La peau, limite de ce monde d efficience optimale puisque permettant la vie au travers de cette structure d aspect chaotique et fractal, a été peu étudiée dans son aspect morphodynamique et surtout dans sa continuité avec le reste du corps. Durée : 28 mn!!«muscle attitudes» - Les auteurs, un chirurgien J-C Guimberteau et un chercheur scientifique J-P Delage, veulent montrer que le muscle est une structure contractile complètement insérée dans le réseau multifibrillaire déjà décrit sous la peau et dans la peau et non pas à part. Durée : 22 mn!!«architectures d intérieur - Exploring the Architecture of the Human Body» - Ce premier film de synthèse essaye de montrer par de nouvelles séquences en Haute Définition, la continuité des tissus entre eux et cette architecture interne faite de myriades de fibrilles de collagène, tissée de façon irrégulière et fractale. Le corps apparaît alors comme un entrelacs idéal, fait de fibres, fibrilles et micro fibrilles, de micro espaces vacuolaires plus ou moins cellularisés, de la mésosphère à la microsphère donnant à la notion de forme vivante un rationalisme structurant.!durée : 28 mn!!«!skin, Scars and Stiffness - Cicatrices, Inflammation et Souplesse» - Ce morphodynamisme fibrillaire est responsable de la souplesse tissulaire. Sa destruction ou son altération entraineront des modifications structurelles qui auront des répercussions mécaniques. Durée : 16 mn

9 L exposition-photo Elle pourra être ajoutée ( en fonction du temps et de l infrastructure ). Elle sera élaborée avec des vidéophotographies d excellente qualité en format A4 ou A3 à projeter sur tablettes numériques ou sur support papier. Le catalogue est actuellement de 500 photos. Des installations vidéos montreront certaines photos animées dans leur contexte. À travers ces clichés superbes et inédits, un regard particulier est porté sur la beauté et la poésie qui émanent de la science. Ici, l imaginaire en science et l imaginaire en art se rejoignent. Le plaisir esthétique et visuel, avec ses émotions, ses sensations, nous mène vers le questionnement, le goût de découvrir, d apprendre, de comprendre. Il ouvre et nourrit les esprits, éveille l imaginaire, la sensibilité. Le visiteur pourra, sous chaque photo, écrire son interprétation personnelle sur un support mis à sa disposition. Chaque personne apportera sa rime et au fil du temps, nous aurons un recueil de ces réponses, sans doutes inattendues, intéressantes, poétiques, drôles

10 Sous cutané Humain L animation pédagogique La conférence exposition dans sa version plus complète pourra se présenter en trois parties : Pulpe d orange!! L interactivité!! Dans cette première partie d exposition, l idée sera de laisser libre cours au rêve et à l imaginaire de chacun, au travers d une sélection de photographies, superbes par leurs couleurs, leurs formes, leur lumière. La question «Qu est-ce que c est?» sera posée. Le visiteur pourra, sous chaque photo, écrire son interprétation personnelle sur un support mis à sa disposition. Aile de papillon Le visiteur pourra se livrer à quelques expériences et poser sa main sous un endoscope qui projettera son image sur écran. Il observera ainsi sa propre peau, en découvrir les pores, les poils, les plis, les rides.!! Questionnements Feuille de chou-fleur Les autres architectures de vie (les animaux, les végétaux)? Cette séquence proposera des comparaisons étonnantes avec d autres formes vivantes, ouvrant par le caractère universel de l organisation à des réflexions sur le monde qui nous entoure.

Semaine du cerveau. Programme Evénement du 15 au 20 mars Pour les classes de collège et lycée

Semaine du cerveau. Programme Evénement du 15 au 20 mars Pour les classes de collège et lycée Semaine du cerveau Programme Evénement du 15 au 20 mars Pour les classes de collège et lycée La Semaine du Cerveau est organisée au mois de mars chaque année, depuis 1998, simultanément dans tous les pays

Plus en détail

Le droit à l image???

Le droit à l image??? Le droit à l image??? Dans ma propre philosophie, je peux parler de DROIT sans évoquer les DEVOIRS.. Vous me permettrez donc de vous en entretenir de prime abord avec cependant les nuances suivantes: Le

Plus en détail

ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG

ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG Karine WITTIG Artiste plasticienne www.pluri-l.com Ateliers créatifs proposés Ateliers créatifs par tranche d âge Animations évènementielles Animation

Plus en détail

Classe de CP, école du Fayet à Félines 07340. Séquence sur les tableaux de Kor Onclin. Document élaboré par Pascaline Vigne PEMF.

Classe de CP, école du Fayet à Félines 07340. Séquence sur les tableaux de Kor Onclin. Document élaboré par Pascaline Vigne PEMF. Séances objectifs Déroulement Autres propositions Séances en amont (sans connaître Kor Onclin et sans savoir que ses tableaux seraient bientôt dans la classe) Séance 1 Langage & sensibilisation Histoire

Plus en détail

Étape. avec le français? Option 1 : Le dictionnaire. Option 2 : La synthèse de texte. Comment aborder la philanthropie pour la première fois?

Étape. avec le français? Option 1 : Le dictionnaire. Option 2 : La synthèse de texte. Comment aborder la philanthropie pour la première fois? Étape 1 Comment aborder la philanthropie pour la première fois? Découvrir la philanthropie peut se faire de différentes façons : par le français, l art, la musique, le sport, ce thème touchant transversalement

Plus en détail

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues REAL2 143504-LLP-1-2008-1-FR-KA2-KA2NW 2010/06/06 Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues Motiver à apprendre et apprendre à motiver Cracovie, Pologne, 18 21 septembre

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

Ateliers Arts & Sens. Management favorisant la relation, le bien-être et l innovation

Ateliers Arts & Sens. Management favorisant la relation, le bien-être et l innovation Ateliers Arts & Sens Management favorisant la relation, le bien-être et l innovation Sensi, Ateliers Arts & Sens - 40, rue du Bac, Im. 5. - 75007 Paris - www.sensi-ateliers.com - barbara.albasio@sensi-ateliers.com

Plus en détail

L objectif de cet enseignement Est de comprendre comment la créativité et l innovation sont les moteurs de l évolution technologique

L objectif de cet enseignement Est de comprendre comment la créativité et l innovation sont les moteurs de l évolution technologique L objectif de cet enseignement Est de comprendre comment la créativité et l innovation sont les moteurs de l évolution technologique Est de confronter les élèves à des démarches permettant de favoriser

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

Thème 1: Voyage dans le Cerveau Musicien

Thème 1: Voyage dans le Cerveau Musicien 2014 Thème 1: Voyage dans le Cerveau Musicien Grand témoin Natalie Dessay Invités plateau Hervé Platel (Le cerveau transparent la révolution des techniques de neuroimagerie cérébrale) Emmanuel Bigand (Historique

Plus en détail

CONFÉRENCES VENDREDI 29 mai 2015

CONFÉRENCES VENDREDI 29 mai 2015 8 h 30 9 h 9 h 15 10 h 10 h 10h 45 Approche pluri disciplinaire autour de l ostéopathie. Accueil Présentation Jean Vercellotti Isabelle SCHMITT Patrick BLANVILLAIN Ostéopathes Paris Mr Paul LANDON Fondateur

Plus en détail

Résidences DOSSIER DE DEMANDE. Par mail à residences@gareautheatre.com. Gare au Théâtre

Résidences DOSSIER DE DEMANDE. Par mail à residences@gareautheatre.com. Gare au Théâtre Gare au Théâtre Adresse : 13 rue Pierre Sémard - 94400 VITRY SUR SEINE SIRET : 312 910 391 000 35- APE : 9001 Z LICENCES n T1 n 1044750, T2 n 2-1035963, T3 n 1044749 Tel. : 01 55 53 22 22 DOSSIER DE DEMANDE

Plus en détail

Module 4 Tablettes et lieux de culture, musées, bibliothèques, universités

Module 4 Tablettes et lieux de culture, musées, bibliothèques, universités Module 4 Tablettes et lieux de culture, musées, bibliothèques, universités Titre de l atelier : Ecrire devant une œuvre d art avec la tablette Rappel de sa problématique : A la rencontre d une architecture

Plus en détail

un guide digital sur ipad

un guide digital sur ipad un guide digital sur ipad ET SI LE DIGITAL ÉTAIT (POUR UNE FOIS) MIEUX QUE LE PAPIER? Expérience Paris est un guide digital nouvelle génération qui vous fait vivre Paris comme si vous y étiez. Expérience

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

Scénario n 4 : RÉALISER UNE INFOGRAPHIE SUR LES MÉTIERS DE L IMAGE

Scénario n 4 : RÉALISER UNE INFOGRAPHIE SUR LES MÉTIERS DE L IMAGE Scénario n 4 : RÉALISER UNE INFOGRAPHIE SUR LES MÉTIERS DE L IMAGE SUJET(S) : Production par les élèves de ressources numériques / Former à la veille et à la diffusion de l information / Collaborer avec

Plus en détail

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation.

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation. Avant-propos La vue en perspective correspond bien à une perception humaine de l espace. La représentation d une perspective à l aide de la géométrie traduit, elle, avec précision les phénomènes optiques

Plus en détail

L'audiodescription. Principes et orientations

L'audiodescription. Principes et orientations L'audiodescription Principes et orientations Rendre la culture accessible à tous permet d éviter l exclusion. L audiodescription est une technique de description destinée aux personnes aveugles et malvoyantes.

Plus en détail

Les éditions la vache qui lit. présentent

Les éditions la vache qui lit. présentent Les éditions la vache qui lit présentent Un style graphique différent des précédents ouvrages Dans cet ouvrage, nous changeons d univers! Les couleurs chatoyantes des craies grasses de Tony Rochon laissent

Plus en détail

Quelles sont les caractéristiques de la perception tactile manuelle chez les jeunes enfants et leurs conséquences cognitives?

Quelles sont les caractéristiques de la perception tactile manuelle chez les jeunes enfants et leurs conséquences cognitives? Quelles sont les caractéristiques de la perception tactile manuelle chez les jeunes enfants et leurs conséquences cognitives? Par Edouard GENTAZ Professeur de Psychologie, Université de Genève Habituellement,

Plus en détail

Dossier de présentation

Dossier de présentation «L avion, comment ça marche?» Dossier de présentation Exposition réalisée par : Fasciné par le vol des oiseaux, l homme a toujours cherché, lui aussi, le moyen de s élever dans les airs. Depuis une centaine

Plus en détail

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième 1 1 Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale

Plus en détail

Guide du petit visiteur. Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND

Guide du petit visiteur. Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND Guide du petit visiteur Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND DU 13 AVRIL AU 10 MAI Arrêt59, Centre Culturel de Péruwelz Petits jeux

Plus en détail

Projet Portfolio Numérique de l Elève.

Projet Portfolio Numérique de l Elève. Projet Portfolio Numérique de l Elève. 1/ Présentation. Bonjour et bienvenue sur cette présentation du projet de portfolio numérique de l élève. Ce projet a pour de but de donner à l élève un espace dans

Plus en détail

Doisneau à l école. Caroline TELLIER, Collège Léon Blum de Wingles, académie de Lille

Doisneau à l école. Caroline TELLIER, Collège Léon Blum de Wingles, académie de Lille Doisneau à l école Caroline TELLIER, Collège Léon Blum de Wingles, académie de Lille Classe de 6 ème SEQUENCE N 1 Les études à travers les âges : Quelle école pour quels élèves? Niveaux et entrées du programme

Plus en détail

L'acquisition de la propreté

L'acquisition de la propreté L'acquisition de la propreté La maîtrise des sphincters ou apprentissage de la propreté chez l enfant C est une étape majeure du développement corporel et social des jeunes enfants. Cette acquisition au

Plus en détail

Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3

Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3 Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3 L objectif de cet atelier de pratique est de travailler avec les documents pédagogiques (affiche, carteélève) qui favorisent

Plus en détail

Regards croisés dans le cadre de l Histoire des Arts :

Regards croisés dans le cadre de l Histoire des Arts : Autour de l exposition «ROCK n ROLL Un album photo» Stage DAAC du 20 novembre 2014 animé par Fred BOUCHER (Co- directeur artistique des Photaumnales) et Régis DARGNIER (Professeur d arts plastiques) Regards

Plus en détail

ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES

ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES www.centrenaturemontagnarde.org Centre de la Nature Montagnarde Château des Rubins - 74700 Sallanches 04 50 58 32 13 contact@centrenaturemontagnarde.org ECOSYSTEMES Cycle 1 et 2

Plus en détail

PARTICIPER À UNE VENTE AUX ENCHÈRES D ŒUVRES D ART

PARTICIPER À UNE VENTE AUX ENCHÈRES D ŒUVRES D ART Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans PARTICIPER À UNE VENTE AUX ENCHÈRES D ŒUVRES D ART NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Les élèves observent

Plus en détail

Mundaneum. Les collecteurs de mondes. RENAISSANCE 2.0: Voyage aux origines du Web. Dossier du professeur

Mundaneum. Les collecteurs de mondes. RENAISSANCE 2.0: Voyage aux origines du Web. Dossier du professeur Mundaneum RENAISSANCE 2.0: Voyage aux origines du Web Les collecteurs de mondes Dossier du professeur 1. Présentation de l animation Description Cet outil pédagogique a pour but de mettre l élève au centre

Plus en détail

SÉMINAIRE 2 : point de vue des IA-IPR

SÉMINAIRE 2 : point de vue des IA-IPR SÉMINAIRE 2 : point de vue des IA-IPR Les séminaires et la continuité à assurer Il est essentiel qu au terme de chaque séminaire, le bilan établi et mis en ligne soit examiné dans chaque lycée par l ensemble

Plus en détail

La reine des fourmis a disparu. Fred Bernard / François Roca

La reine des fourmis a disparu. Fred Bernard / François Roca La reine des fourmis a disparu. Fred Bernard / François Roca I- Découverte. Objectif : Créer un horizon d attente. 2 entrées sont proposées au choix : 1) Support : «Bizarre, mais vrai.» : découverte d

Plus en détail

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis?

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? Les Raconte-tapis Sommaire 1. Note à l attention des bibliothécaires 3 2. Note d intention 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? 4 5 4. A qui s adressent les Raconte tapis? 6 5. Comment bien préparer une séance

Plus en détail

Les Petits Débrouillards présentent

Les Petits Débrouillards présentent Les Petits Débrouillards présentent Un programme éducatif pour développer et accompagner la pratique d activités scientifiques et techniques sur les territoires. Soutenu par les investissements d avenir

Plus en détail

La danse : un moyen d illustrer le processus de création Un travail de composition en exploitant un éventail de combinaisons

La danse : un moyen d illustrer le processus de création Un travail de composition en exploitant un éventail de combinaisons La danse : un moyen d illustrer le processus de création Un travail de composition en exploitant un éventail de combinaisons Le processus de création est une activité intellectuelle complexe qui nécessite

Plus en détail

Livret. du professeur OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS. Le programme Le site Internet La visite Le concours photo

Livret. du professeur OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS. Le programme Le site Internet La visite Le concours photo Livret du professeur Le programme Le site Internet La visite Le concours photo OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS Découverte professionnelle 2010-2011 Découverte professionnelle 2010-2011

Plus en détail

CLASSE DE 3 ème. Présentation de l année

CLASSE DE 3 ème. Présentation de l année CLASSE DE 3 ème Présentation de l année Quelques points de repères pour l année de 3 ème 1 er trimestre Informations La classe rencontre la conseillère d Orientation Réunion d information parents / direction

Plus en détail

A l Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille, Octobre Rose est l occasion de mettre en valeur la filière de soins dédiée au cancer du sein.

A l Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille, Octobre Rose est l occasion de mettre en valeur la filière de soins dédiée au cancer du sein. OCTOBRE ROSE 2013 La campagne Octobre Rose a pour but d inciter les femmes de 50 à 74 ans à participer au dépistage organisé du cancer du sein. Une femme sur trois ne se fait pas dépister ou pas de manière

Plus en détail

UNIFOCALE. 4 ème EDITION DOSSIER DE PRESENTATION VISITES GUIDEES A DESTINATION DES SCOLAIRES. «Vano : une époque guyanaise»

UNIFOCALE. 4 ème EDITION DOSSIER DE PRESENTATION VISITES GUIDEES A DESTINATION DES SCOLAIRES. «Vano : une époque guyanaise» 4 ème EDITION UNIFOCALE Du 05 au 28 novembre 2015 «Vano : une époque guyanaise» Témoignage photographique des années 1970-1990 DOSSIER DE PRESENTATION VISITES GUIDEES A DESTINATION DES SCOLAIRES SOMMAIRE

Plus en détail

P Y R É N É E S. des Pyrénées - Pau Tarbes. Établissement public d enseignement supérieur artistique. Art Art-céramique Design graphique multimedia

P Y R É N É E S. des Pyrénées - Pau Tarbes. Établissement public d enseignement supérieur artistique. Art Art-céramique Design graphique multimedia É S École supérieure d art des Pyrénées Pau Tarbes École supérieure d art des Pyrénées - Pau Tarbes Établissement public d enseignement supérieur artistique P Y R É N É E S Des formations d excellence,

Plus en détail

Préparez votre débat

Préparez votre débat Préparez votre débat L enjeu éducatif d un débat sur des questions portant sur le changement climatique est principalement de permettre : - d éveiller l intérêt des élèves sur le sujet en laissant la pensée,

Plus en détail

Berkeley Center for new media

Berkeley Center for new media Berkeley Center for new media Greg Niemeyer : Comme nous le savons, le monde visuel consiste en une réflexion de la lumière qui est constituée elle même de molécules. La lumière se diffuse par ondes dont

Plus en détail

Projet Ecole Numérique

Projet Ecole Numérique Projet Ecole Numérique Projet AugmenTIC Introduction L enfant est quotidiennement amené à côtoyer le monde 3D par les films ou les jeux en ligne. C est un univers qui attire les élèves et suscite leur

Plus en détail

ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved

ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved ANNE VICTOR Studio Studio de design textile spécialisé dans la création de motifs et illustrations exclusifs destinés aux secteurs de la mode, de la maison, des accessoires,

Plus en détail

Modalités de recrutement par département, aux Lycées International Montebello, Lille et Henry Wallon, Valenciennes

Modalités de recrutement par département, aux Lycées International Montebello, Lille et Henry Wallon, Valenciennes Modalités de recrutement par département, aux Lycées International Montebello, Lille et Henry Wallon, Valenciennes Les CHAIRS préparent et animent les débats lors de la conférence Ils travaillent à deux,

Plus en détail

FICHE N 8 «Lire-écrire-publier» à partir des ressources en ligne de la BnF : un atelier éditorial Pascale Hellégouarc h, université Paris 13

FICHE N 8 «Lire-écrire-publier» à partir des ressources en ligne de la BnF : un atelier éditorial Pascale Hellégouarc h, université Paris 13 titre trop long FICHE N 8 «Lire-écrire-publier» à partir des ressources en ligne de la BnF : un atelier éditorial Pascale Hellégouarc h, université Paris 13 Niveau et thème de programme Terminale L, «Lire-écrire-publier»

Plus en détail

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves Projet Musique Le thème est la musique avec une rencontre basée sur plusieurs ateliers à ce sujet. Les élèves des classes partenaires se retrouveront la matinée pour participer à des ateliers autour de

Plus en détail

Juillet 2015 DOSSIER DE PRESSE

Juillet 2015 DOSSIER DE PRESSE www.monkinevoitrose.fr Le nouveau portail LPG entièrement dédié au cancer du sein! Déjà très impliquée dans la prise en charge post-chirurgie des patientes atteintes d un cancer du sein, LPG Systems met

Plus en détail

Texte de conclusion de l'atelier: LE DESIGN EST T-IL UNE PROMESSE? K'PALÉSO 97, Abdijan.

Texte de conclusion de l'atelier: LE DESIGN EST T-IL UNE PROMESSE? K'PALÉSO 97, Abdijan. Texte de conclusion de l'atelier: LE DESIGN EST T-IL UNE PROMESSE? K'PALÉSO 97, Abdijan. 1 1 - INTRODUCTION La question fondamentale sur laquelle la discussion a porté était de savoir si le design pouvait

Plus en détail

Capsules éveil à la lecture

Capsules éveil à la lecture Capsules éveil à la lecture 0 24 mois Dès la naissance, vous savez éveiller votre bébé en lui faisant la lecture. Les mots, l intonation de votre voix et les couleurs vives des images le stimuleront. Le

Plus en détail

Ecritech-3. Patrimoines, enseignement d exploration et tablettes. Josyane Rouch, IA-IPR Arts plastiques, Académie de Nice

Ecritech-3. Patrimoines, enseignement d exploration et tablettes. Josyane Rouch, IA-IPR Arts plastiques, Académie de Nice Ecritech-3 Patrimoines, enseignement d exploration et tablettes Josyane Rouch, IA-IPR Arts plastiques, Académie de Nice Christiane Caitucoli, professeur d histoire-géographie, Lycée Bonaparte, Toulon Académie

Plus en détail

ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART. Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement. Préambule

ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART. Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement. Préambule ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement Préambule Le rectorat de l académie de Lille et la direction régionale des affaires culturelles du

Plus en détail

Un gazon toujours parfait, pour un plaisir sans limite. MXSi. Profoot MXSi TLT. un gazon artificiel avec Twist Lock Technology

Un gazon toujours parfait, pour un plaisir sans limite. MXSi. Profoot MXSi TLT. un gazon artificiel avec Twist Lock Technology Profoot MXSi TLT MXSi twist Un gazon toujours parfait, pour un plaisir sans limite. un gazon artificiel avec Twist Lock Technology S P O R T S artificial grass solutions Pour un plaisir sans limite, Une

Plus en détail

Patrimoine à Roulettes asbl

Patrimoine à Roulettes asbl Patrimoine à roulettes asbl QUI SOMMES - NOUS? Patrimoine à roulettes est une association sans but lucratif qui œuvre pour le développement et la promotion d une pédagogie active dans l approche du patrimoine

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images Une formation à la production de projets audiovisuels Le master «Création, Production, Images» du département de l ISIC - Institut des

Plus en détail

un Film de DAVID PUJOL Antoni Pitxot - Montse Aguer - Salvador Dalí

un Film de DAVID PUJOL Antoni Pitxot - Montse Aguer - Salvador Dalí un Film de DAVID PUJOL Antoni Pitxot - Montse Aguer - Salvador Dalí Production IVAN CARRERO Scénario MONTSE AGUER et DAVID PUJOL Photographie IVAN CARRERO Édition et son JORDI MUÑOZ Documentation LUCIA

Plus en détail

Congrès ACFAS 7 mai 2013 Résumé des discussions du World Café. Thème 1 : Comment intégrer le développement durable dans un cours postsecondaire?

Congrès ACFAS 7 mai 2013 Résumé des discussions du World Café. Thème 1 : Comment intégrer le développement durable dans un cours postsecondaire? Congrès ACFAS 7 mai 2013 Résumé des discussions du World Café Thème 1 : Comment intégrer le développement durable dans un cours postsecondaire? Cette question s inscrit dans le contexte où plusieurs acteurs

Plus en détail

Expérimentation Pédagogique

Expérimentation Pédagogique Expérimentation Pédagogique L'UTILISATION DE TABLETTES EN RÉSOLUTION DE PROBLÈMES POUR DÉVELOPPER LE PLAISIR DE CHERCHER Circonscription de Lunéville Ecole primaire d'hériménil Expérimentation tablette

Plus en détail

La beauté d un sourire en santé. Découvrez les options de dentisterie conçues pour restaurer votre sourire naturel.

La beauté d un sourire en santé. Découvrez les options de dentisterie conçues pour restaurer votre sourire naturel. La beauté d un sourire en santé Découvrez les options de dentisterie conçues pour restaurer votre sourire naturel. Pourquoi se préoccuper de la perte de dents? Lorsqu on s imagine perdre nos dents, la

Plus en détail

La musique au service du marketing

La musique au service du marketing Laurent DELASSUS La musique au service du marketing L impact de la musique dans la relation client, 2012 ISBN : 978-2-212-55263-8 Introduction La musique est-elle un langage? S il est évident qu elle est

Plus en détail

ATELIERS pédagogiques du mercredi après-midi CDDP-Canopé PREC. A l attention des enseignants de catalan

ATELIERS pédagogiques du mercredi après-midi CDDP-Canopé PREC. A l attention des enseignants de catalan A l attention des enseignants de catalan Intervention de David Casals-Roma, metteur en scène et directeur de cinéma. Date : Mercredi 7 janvier 2015, de 14h à 17h au CDDP-Canopé Objectifs : Cinéma en classe!

Plus en détail

Le concours scolaire «carnet de voyage» de l école à l université organisé par le CRDP de l académie de Clermont-Ferrand.

Le concours scolaire «carnet de voyage» de l école à l université organisé par le CRDP de l académie de Clermont-Ferrand. Le concours scolaire «carnet de voyage» de l école à l université organisé par le CRDP de l académie de Clermont-Ferrand. Le CRDP de l académie de Clermont-Ferrand profite du temps fort qu est le rendez-vous

Plus en détail

2015 ADOBE DESIGN ACHIEVEMENT AWARDS

2015 ADOBE DESIGN ACHIEVEMENT AWARDS 2015 ADOBE DESIGN ACHIEVEMENT AWARDS Outre la reconnaissance de la communauté mondiale des créatifs, les étudiants peuvent remporter un logiciel Adobe, une somme d argent ou une période de mentorat, entre

Plus en détail

L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE

L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE OFFRE DE SERVICE 2012-2013 EN MILIEU SCOLAIRE PRIMAIRE OFFRE DE SERVICE - ENTREPRENEURIAT JEUNESSE EN MILIEU SCOLAIRE 1 OFFRE DE SERVICE 2012-2013 Écoles primaires Le

Plus en détail

aurélie gravelat sélection de travaux 2009-2014

aurélie gravelat sélection de travaux 2009-2014 aurélie gravelat sélection de travaux 2009-2014 dessiner Mes dessins ne montrent presque rien. Je cherche à éliminer les tracés, à ne réduire le sujet, ou le dessin, qu à un essentiel. Une, quelques lignes,

Plus en détail

UN JEU VIDÉO TYPOGRAPHIQUE DOSSIER DE PRESSE. Un jeu vidéo conçu par COSMOGRAFIK

UN JEU VIDÉO TYPOGRAPHIQUE DOSSIER DE PRESSE. Un jeu vidéo conçu par COSMOGRAFIK UN JEU VIDÉO TYPOGRAPHIQUE DOSSIER DE PRESSE Un jeu vidéo conçu par COSMOGRAFIK Réalisé par Charles AYATS, Jérémy QUENTIN, Antoine GUERCHAIS et Théo LE DU FUENTES Produit par Arnaud COLINART EX NIHILO

Plus en détail

Formations professionnelles. De la création à la production transmedia

Formations professionnelles. De la création à la production transmedia Formations professionnelles De la création à la production transmedia Le savoir-faire du Transmedia Lab Le Transmedia Lab Nous avons la conviction que d ici 5 ans, 50% des productions audiovisuelles auront

Plus en détail

CHIRURGIE DE LA PAROI ABDOMINALE

CHIRURGIE DE LA PAROI ABDOMINALE CHIRURGIE DE LA PAROI ABDOMINALE Définition et avant-propos Les disgrâces qui affectent la paroi abdominale sont particulièrement mal ressenties et mal vécues. L'apparition de la lipoaspiration a transformé

Plus en détail

La Ruche documentaire du FIDADOC Une initiative au service du développement du cinéma documentaire au Maroc

La Ruche documentaire du FIDADOC Une initiative au service du développement du cinéma documentaire au Maroc La Ruche documentaire du FIDADOC Une initiative au service du développement du cinéma documentaire au Maroc A l occasion du 7 ème Festival International de film Documentaire à Agadir qui se déroulera du

Plus en détail

Exposition du 24 janvier au 12 février 2012 VERNISSAGE LE DIMANCHE 22 JANVIER A PARTIR DE 15H

Exposition du 24 janvier au 12 février 2012 VERNISSAGE LE DIMANCHE 22 JANVIER A PARTIR DE 15H Exposition du 24 janvier au 12 février 2012 VERNISSAGE LE DIMANCHE 22 JANVIER A PARTIR DE 15H Noriyuki Muraki est né en 1982 à Tsu au Japon. Il vit et travaille à Besançon. Après avoir étudié et pratiqué

Plus en détail

avec la SMF découvrez un autre visage des mathématiques

avec la SMF découvrez un autre visage des mathématiques Aimez-vous les maths? enseignants lycéens écoliers amateurs étudiants chercheurs avec la SMF découvrez un autre visage des mathématiques Promenades mathématiques des balades faciles à travers les mathématiques

Plus en détail

Gilberto Güiza Rojas

Gilberto Güiza Rojas La représentation du travail et le (jeu de) rôle du travailleur Gilberto Güiza Rojas Présentation de portfolio artistique Le quotidien comme succession de fragments liés par le tissu de l individu Ma

Plus en détail

GRAVURE - TISSAGE VANNERIE - ENTRELACS FICHE PROFESSEUR DE MATHEMATIQUES NIVEAUX DÉROULEMENT DE LA SÉQUENCE ET DESCRIPTION DE LA DÉMARCHE

GRAVURE - TISSAGE VANNERIE - ENTRELACS FICHE PROFESSEUR DE MATHEMATIQUES NIVEAUX DÉROULEMENT DE LA SÉQUENCE ET DESCRIPTION DE LA DÉMARCHE FICHE PROFESSEUR DE MATHEMATIQUES NIVEAUX Classe de CM2-6 ème DÉROULEMENT DE LA SÉQUENCE ET DESCRIPTION DE LA DÉMARCHE Cette séquence peut s organiser autour de trois séances en mathématiques 1 ère séance

Plus en détail

MODULE 1. «Formation au métier de conseillère en image personnelle».

MODULE 1. «Formation au métier de conseillère en image personnelle». MODULE 1 Titre de la formation : «Formation au métier de conseillère en image personnelle». Temps destiné à la formation : 3 mois à raison de 2 à 3 jours par semaine en moyenne selon planning soit 216

Plus en détail

PARTIE I : ÉCRIRE POUR APPRENDRE

PARTIE I : ÉCRIRE POUR APPRENDRE Table des matières Introduction! L écriture à travers le curriculum! Motiver les élèves à écrire! Le processus d écriture! L enseignement de l écriture! Comment utiliser cet ouvrage! Déterminer les objectifs

Plus en détail

Journées Portes Ouvertes

Journées Portes Ouvertes Journées Portes Ouvertes Samedi 26 janvier Samedi 2 mars Samedi 15 juin ECOLE Classe préparatoire aux concours des écoles supérieures d art et des formations en conservation-restauration des biens culturels

Plus en détail

Table des matières. 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias. 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique

Table des matières. 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias. 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique Dossier de presse Table des matières 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique 2. Ina Global, la revue de tous les

Plus en détail

PROJET D ECOLE 2011/2016

PROJET D ECOLE 2011/2016 PROJET D ECOLE 2011/2016 Analyse des données au niveau de 3 axes : Axe pédagogique : ce que nous aimerions : - des projets communs entre les classes, qui soient fédérateurs - faire une répartition des

Plus en détail

Collaboration interactive totale. La plate-forme de collaboration interactive de Barco pour les salles de réunion et de formation

Collaboration interactive totale. La plate-forme de collaboration interactive de Barco pour les salles de réunion et de formation Collaboration interactive totale La plate-forme de collaboration interactive de Barco pour les salles de réunion et de formation Le terrain est à vous...sans limites! Le sujet de la réunion est ouvert

Plus en détail

EXPOSITIONS PHOTO BENOIT PELLETIER

EXPOSITIONS PHOTO BENOIT PELLETIER UN ALBUM EN PLUSIEURS LIEUX POUR UNE IMMERSION DANS L UNIVERS PHOTOGRAPHIQUE DE BENOÎT PELLETIER. WWW.BENOITPELLETIER.COM REIMS 51100 RUNGIS 94150 LA CARTONNERIE 12 SEP > 21 DÉC 2013 LES HALLES BOULINGRIN

Plus en détail

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles Niveaux et thèmes de programme Sixième : 1 ère partie : caractéristiques de

Plus en détail

Agence de communication 3D

Agence de communication 3D Agence de communication 3D QUI SOMMES-NOUS? ora Concept est une agence bordelaise spécialisée dans la communication Hdigitale 3D. Nous sommes une équipe d experts en Communication, en Infographie 2D/3D,

Plus en détail

Association!Cinéma!l Ecran!!!! lundi!8!septembre!2014! 14,!passage!de!l Aqueduc! 93200!SaintADenis! Tel!:!0149336688!!

Association!Cinéma!l Ecran!!!! lundi!8!septembre!2014! 14,!passage!de!l Aqueduc! 93200!SaintADenis! Tel!:!0149336688!! AssociationCinémal Ecran lundi8septembre2014 14,passagedel Aqueduc 93200SaintADenis Tel:0149336688 Introduction Projetd extensionducinémal ECRAN Le cinéma l Ecran dans le centreaville existe depuis 1991(sa

Plus en détail

Ecole Georges Méliès 2016/2017. 26 av. Guy Moquet 94310 ORLY Tél. : 01 48 90 86 23 contact@ecolegeorgesmelies.fr www.ecolegeorgesmelies.

Ecole Georges Méliès 2016/2017. 26 av. Guy Moquet 94310 ORLY Tél. : 01 48 90 86 23 contact@ecolegeorgesmelies.fr www.ecolegeorgesmelies. Ecole Georges Méliès 2016/2017 26 av. Guy Moquet 94310 ORLY Tél. : 01 48 90 86 23 contact@ecolegeorgesmelies.fr www.ecolegeorgesmelies.fr Etablissement d enseignement technique privé hors contrat Siret

Plus en détail

DE L INTÉRÊT DES SCIENCES HUMAINES DANS L INTERVENTION HUMANITAIRE

DE L INTÉRÊT DES SCIENCES HUMAINES DANS L INTERVENTION HUMANITAIRE DE L INTÉRÊT DES SCIENCES HUMAINES DANS L INTERVENTION HUMANITAIRE Département de management et technologie École des sciences de la gestion Université du Québec à Montréal Chronique éditoriale DE L INTÉRÊT

Plus en détail

TABLEAU SYNOPTIQUE. Niveau CECR. Typologie d activités. Thèmes. Court métrage. Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 2010

TABLEAU SYNOPTIQUE. Niveau CECR. Typologie d activités. Thèmes. Court métrage. Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 2010 TABLEAU SYNOPTIQUE Court métrage Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 Madagascar, carnet de voyage Bastien Dubois Animation - 12 00 2009 Thèmes L adolescence, le sentiment amoureux,

Plus en détail

Compte rendu de l atelier 2 : Intégrer tablettes et outils nomades à l enseignement Contenu

Compte rendu de l atelier 2 : Intégrer tablettes et outils nomades à l enseignement Contenu Compte rendu de l atelier 2 : Intégrer tablettes et outils nomades à l enseignement Contenu Compte rendu de l atelier 2 : Intégrer tablettes et outils nomades à l enseignement... 1 OBJECTIFS :... 2 DEROULEMENT

Plus en détail

Année scolaire 2014-2015

Année scolaire 2014-2015 Année scolaire 2014-2015 02 Concours de photographie à destination des scolaires! Un événement En 2015, pour le 30 ème anniversaire de l inscription du Pont du Gard sur la Liste du Patrimoine mondial de

Plus en détail

TABLE RONDE - COLLECTIF DE RECHERCHE EN GESTION DES ORGANISATIONS DE LA SANTE ET DE L ASSISTANCE

TABLE RONDE - COLLECTIF DE RECHERCHE EN GESTION DES ORGANISATIONS DE LA SANTE ET DE L ASSISTANCE TABLE RONDE - COLLECTIF DE RECHERCHE EN GESTION DES ORGANISATIONS DE LA SANTE ET DE L ASSISTANCE INSTITUT CATHOLIQUE DE RENNES France LE CHAMP A EXPLORER Longtemps monopole de l univers public et associatif,

Plus en détail

Chapitre 1. Introduction

Chapitre 1. Introduction ISBN 92-64-01565-5 L assurance-maladie privée dans les pays de l OCDE OCDE 2004 Chapitre 1 Introduction Ce chapitre introductif du rapport explique pourquoi l OCDE a décidé d entreprendre une étude sur

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

ZO PROD - Le Murmure des Plantes Janvier 2014 1/7

ZO PROD - Le Murmure des Plantes Janvier 2014 1/7 ZO PROD - Le Murmure des Plantes Janvier 2014 1/7 Sommaire 1/ Note d intention 2/ Démarche artistique 3/ Fiche technique et organisationnels, Schéma d'implantation 4/ Contacts ZO PROD - Le Murmure des

Plus en détail

Quelques idées pour créer un album virtuel de finissants qui sera vraiment ÉPOUSTOUFLANT!

Quelques idées pour créer un album virtuel de finissants qui sera vraiment ÉPOUSTOUFLANT! Quelques idées pour créer un album virtuel de finissants qui sera vraiment ÉPOUSTOUFLANT! Le contenu Faire preuve d originalité ou comment ne pas tomber dans le piège du déjà-vu! Quelques exemples de

Plus en détail

Hervé ZWIRN. Fleurance, 3 aout 2013. Université Paris Diderot, LIED ENS Cachan IHPST. Hervé ZWIRN 1

Hervé ZWIRN. Fleurance, 3 aout 2013. Université Paris Diderot, LIED ENS Cachan IHPST. Hervé ZWIRN 1 Hervé ZWIRN Université Paris Diderot, LIED ENS Cachan IHPST Fleurance, 3 aout 2013 Hervé ZWIRN 1 Un peu d histoire : - Aristote (384 322 av JC) Distinction entre le monde sublunaire et le ciel Le ciel

Plus en détail

UN PROJET MULTIMÉDIA avec les classes 702A et 712B et le logiciel MISTRALMOVIE, au Cycle d Orientation des Grandes-Communes

UN PROJET MULTIMÉDIA avec les classes 702A et 712B et le logiciel MISTRALMOVIE, au Cycle d Orientation des Grandes-Communes UN PROJET MULTIMÉDIA avec les classes 702A et 712B et le logiciel MISTRALMOVIE, au Cycle d Orientation des Grandes-Communes Buts Mise en place d une période de révision d allemand en fin de 7e année sous

Plus en détail

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme de sciences et technologies culinaires (STC)

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme de sciences et technologies culinaires (STC) Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme de sciences et technologies culinaires (STC) CLASSE DE SECONDE La série technologique hôtellerie-restauration

Plus en détail