ÉCOLE PRIMAIRE D ÉDUCATION INTERNATIONALE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ÉCOLE PRIMAIRE D ÉDUCATION INTERNATIONALE"

Transcription

1 ÉCOLE PRIMAIRE D ÉDUCATION INTERNATIONALE POUR UNE ÉDUCATION AXÉE SUR LA RECHERCHE STRUCTURÉE ET RÉFLÉCHIE BUT DE L ÉDUCATION INTERNATIONALE Développer chez les jeunes la curiosité intellectuelle, les connaissances et la sensibilité nécessaires pour contribuer à bâtir un monde meilleur et plus paisible dans un esprit d entente mutuelle et de respect interculturel. QU EST-CE QUE L ÉDUCATION INTERNATIONALE? Une philosophie éducative qui consiste à s engager dans la voie d un questionnement structuré comme étant le moyen idéal d apprendre; Un programme transdisciplinaire stimulant et signifiant; Un développement intégral de l élève, de ses capacités de recherche et de découverte autant en classe que dans sa vie de tous les jours; Une pédagogie basée sur le questionnement et la recherche : Six thèmes universels formant un cadre pédagogique qui permet à l élève de franchir les frontières à travers l apprentissage des domaines disciplinaires; Six thèmes : obligatoires et essentiels au PÉI (programme d éducation internationale) Qui nous sommes; Où nous nous situons dans l espace et le temps; Comment nous nous exprimons; Comment le monde fonctionne; Comment nous nous organisons; Le partage de la planète. À chaque année du préscolaire à la 6 e année, les thèmes sont exploités à travers six modules de recherche conçus dans le respect du programme de formation de l école québécoise du MELS. Tout au long de son parcours au primaire, l élève aura développé ses compétences à travers quarante-deux modules de recherche conçus par les enseignants afin de ne pas répéter la même chose d une année à l autre et en s assurant qu ils soient intéressants, pertinents et signifiants selon l âge de l élève. 1

2 MATIÈRES ACADÉMIQUES À L ÉDUCATION INTERNATIONALE: Programmes enrichis en français et en anglais et espagnol; Sciences humaines; Mathématiques; Arts; Sciences; Éducation personnelle, sociale et physique. CINQ ÉLÉMENTS ESSENTIELS : Cadre pédagogique du PÉI L élève acquiert les connaissances ayant une importance mondiale; L élève développe sa compréhension des concepts afin de pouvoir établir des liens tout au long de son apprentissage : Forme (comment est-ce?) Fonction (comment cela fonctionne?) Causalité (pourquoi est-ce ainsi?) Changement (comment cela change-t-il?) Relation (comment est-ce lié à d autres choses?) Perspective (quels sont les différents points de vue?) Ces concepts aident à mieux comprendre le monde et à développer des contenus notionnels plus en profondeur. L élève acquiert des savoirs-être qui se développeront en une sensibilité internationale : L émerveillement, l engagement, la confiance en soi, la coopération, la créativité, la curiosité, l empathie, l enthousiasme, l indépendance, l intégrité, le respect, la tolérance. 2

3 Consolider les savoir-faire déjà acquis et en développer de nouveaux : Savoir penser; Savoir-faire sociaux; Savoir communiquer; Savoir se maîtriser; Savoir rechercher. Passer à l action : les élèves sont invités de façon volontaire à passer à l action suite à leurs recherches. Au quotidien, ils sont invités à réfléchir, à choisir puis à agir. Ces actions donnent l occasion de démontrer leur engagement face aux qualités du profil de l apprenant et au savoir-être que nous cherchons à développer en d autres mots l élève apprend à Effectuer des recherches; Penser par lui-même; Communiquer; Prendre des risques; Posséder des connaissances; S appuyer sur des principes; S occuper d autrui; Manifester une ouverture d esprit; Faire preuve d un bon équilibre; Opérer un retour sur lui-même. 3

4 PROFIL DE L APPRENANT : Le profil comprend 10 qualités à développer chez l élève : POUR QUI? Investigateur; Informé; Instruit; Penseur; Communicateur intègre; Ouvert d esprit; Altruiste; Audacieux; Équilibré; Réfléchi. Des enfants âgés de 4 à 12 ans ayant un intérêt pour les différences, une sensibilité à la réalité internationale; Tout parent recherchant un programme de qualité orienté vers une vision sur le monde international; Des enfants ayant une ouverture face aux autres, de la tolérance, le goût de l entraide, l autonomie, la curiosité intellectuelle. POURQUOI S Y INSCRIRE? Pour que mon enfant soit dans une école entièrement dédiée au PEI; Pour que mon enfant développe des méthodes de travail intellectuel efficaces; Pour que mon enfant développe ses capacités de recherche et de découverte en classe et dans sa vie de tous les jours; Pour permettre à mon enfant de franchir les frontières d un apprentissage universel, traditionnel; Parce que la formation des enseignants est constamment renouvelée et qu ils ont l obligation d utiliser des pédagogies novatrices et transdisciplinaires; Parce que des représentants du Baccalauréat international visitent l établissement afin de s assurer que les exigences sont respectées; Pour que mon enfant bénéficie d une formation reconnue mondialement; Pour que mon enfant soit initié à l apprentissage des langues dès le préscolaire. 4

5 UNE FORMATION CONTINUE DANS LA RÉGION La popularité du PEI déjà offert à l école secondaire des Pionniers et au Collège Laflèche nécessite qu une nouvelle école primaire soit en démarche d autorisation auprès du Baccalauréat international (IB) à compter de septembre Ainsi, l élève pourra débuter et terminer sa scolarisation dans une même philosophie d engagement soit la voie d un questionnement structuré, un moyen d apprendre efficace et reconnu à travers le monde. En région Au primaire : École primaire d éducation internationale Au secondaire : École secondaire des Pionniers Au collégial : Collège Laflèche L École primaire d éducation internationale est membre de la Société des écoles du monde du Baccalauréat international du Québec et de la francophonie (SÉBIQ) et sera en processus d autorisation à compter du mois d août 2012, auprès de l Organisation du Baccalauréat international. 5

Inscription au programme d éducation internationale VOLET LANGUES. École Bois-Joli Sacré-Coeur

Inscription au programme d éducation internationale VOLET LANGUES. École Bois-Joli Sacré-Coeur Inscription au programme VOLET LANGUES École Bois-Joli Sacré-Coeur École Informations internationale supplémentaires Tous Les parents les élèves qui de désirent l école obtenir Bois-Joli Sacré-Cœur plus

Plus en détail

Normes de mise en œuvre des programmes et applications concrètes. En vigueur à compter du 1 er janvier 2014

Normes de mise en œuvre des programmes et applications concrètes. En vigueur à compter du 1 er janvier 2014 Normes de mise en œuvre des programmes et applications concrètes En vigueur à compter du 1 er janvier 2014 Normes de mise en œuvre des programmes et applications concrètes En vigueur à compter du 1 er

Plus en détail

PROGRAMME D EDUCATION INTERNATIONALE

PROGRAMME D EDUCATION INTERNATIONALE PROGRAMME D EDUCATION INTERNATIONALE DOCUMENT D INFORMATION SEPTEMBRE 2011 No de téléphone : (418) 652-2167, poste 2549 No de télécopieur : (418) 263-0111 Table des matières Historique... 3 Le PPCS au

Plus en détail

UNE ÉDUCATION POUR BÂTIR UN MONDE MEILLEUR

UNE ÉDUCATION POUR BÂTIR UN MONDE MEILLEUR UNE ÉDUCATION POUR BÂTIR UN MONDE MEILLEUR UNE ÉDUCATION POUR BÂTIR UN MONDE MEILLEUR LE BACCALAURÉAT INTERNATIONAL : UNE MISSION ; QUATRE PROGRAMMES STIMULANTS FORMANT UN CONTINUUM D ÉDUCATION POUR LES

Plus en détail

Adopté par le conseil d établissement à la séance du mardi 14 janvier 2014.

Adopté par le conseil d établissement à la séance du mardi 14 janvier 2014. Adopté par le conseil d établissement à la séance du mardi 1 janvier 01. Chers parents, Le répertoire des crs a été réalisé à l intention des élèves et de leurs parents. Il a été élaboré dans une démarche

Plus en détail

PYP EN-FR glossary. Programme de premier cycle secondaire de l IB (PPCS) IB Middle Years Programme (MYP)

PYP EN-FR glossary. Programme de premier cycle secondaire de l IB (PPCS) IB Middle Years Programme (MYP) PYP EN-FR glossary English International Baccalaureate (IB) IB Primary Years Programme (PYP) IB Middle Years Programme (MYP) IB Diploma Programme (DP) IB mission statement IB continuum IB LEARNER PROFILE

Plus en détail

RÉSUMÉ DE RECHERCHE. Fondé sur un rapport de recherche préparé pour l IB par : Ling Tan et Yan Bibby, Australian Council for Educational Research

RÉSUMÉ DE RECHERCHE. Fondé sur un rapport de recherche préparé pour l IB par : Ling Tan et Yan Bibby, Australian Council for Educational Research RÉSUMÉ DE RECHERCHE Comparaison des résultats d élèves issus ou non d établissements dispensant les programmes de l IB au programme ISA d évaluation des écoles internationales, et au questionnaire sur

Plus en détail

pour filles indigènes et rurales au Guatemala Résumé exécutif 2013 TALE. Tous les droits réservés. Résultat social du projet

pour filles indigènes et rurales au Guatemala Résumé exécutif 2013 TALE. Tous les droits réservés. Résultat social du projet Système communautaire pour filles indigènes et rurales au Guatemala "Les femmes portent la moitié du ciel" "Une éducation pour la transformation sociale" Résumé exécutif 2013 TALE. Tous les droits réservés.

Plus en détail

Guide d acquisition de langues. À utiliser à partir de septembre 2014 / janvier 2015

Guide d acquisition de langues. À utiliser à partir de septembre 2014 / janvier 2015 Guide d acquisition de langues À utiliser à partir de septembre 2014 / janvier 2015 Guide d acquisition de langues À utiliser à partir de septembre 2014 / janvier 2015 Programme d éducation intermédiaire

Plus en détail

Appel à candidatures pour le recrutement d enseignants expatriés du second degré à la rentrée 2013

Appel à candidatures pour le recrutement d enseignants expatriés du second degré à la rentrée 2013 Le 5 avril 2013 Appel à candidatures pour le recrutement d enseignants expatriés du second degré à la rentrée 2013 L Agence pour l enseignement français à l étranger lance un appel à candidatures pour

Plus en détail

Français langue seconde : français de base

Français langue seconde : français de base Français langue seconde : français de base 1 Programme d études et guide d enseignement 2 3 4 Ministère de l Éducation Educational Programs & Services C.P. 6000 2005 Ministère de l Éducation Educational

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE , chemin de la côte Saint-Antoine Westmount, Québec, HY H7 Téléphone () 96-70 RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE À TRANSMETTRE AU PARENTS Année scolaire 0-0 Document adapté par Tammy

Plus en détail

INFORMATIONS À L'INTENTION DES ÉLÈVES DU SECONDAIRE ET DE LEURS PARENTS

INFORMATIONS À L'INTENTION DES ÉLÈVES DU SECONDAIRE ET DE LEURS PARENTS 2 INFORMATIONS À L'INTENTION DES ÉLÈVES DU SECONDAIRE ET DE LEURS PARENTS PRESENTATION Présentation Ce prospectus contient des informations sur le système scolaire et les principales règles qui le régissent.

Plus en détail

Guide de mathématiques

Guide de mathématiques Programme de premier cycle secondaire À utiliser à partir de septembre 2011 ou janvier 2012 Programme de premier cycle secondaire À utiliser à partir de septembre 2011 ou janvier 2012 Programme de premier

Plus en détail

Normes et modalités d évaluation des apprentissages des élèves 22 janvier 2013. Communications aux parents

Normes et modalités d évaluation des apprentissages des élèves 22 janvier 2013. Communications aux parents Normes et modalités d évaluation des apprentissages des élèves 22 janvier 2013 Communications aux parents Résumé pour les parents des normes et modalités des apprentissages des élèves En début d année,

Plus en détail

CIRCULAIRE N 2993 DU 25/01/2010

CIRCULAIRE N 2993 DU 25/01/2010 CIRCULAIRE N 2993 DU 25/01/2010 CIRCULAIRE Informative Administrative Projet OBJET PROGRAMME LANGUE ET CULTURE D ORIGINE (LCO) PARTENARIAT AVEC L ESPAGNE INSCRIPTION DES ÉCOLES INTÉRESSÉES POUR L ANNÉE

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS École secondaire Louis-Philippe-Paré 235, boulevard Brisebois, Châteauguay (Québec) J6K 3X4 Téléphone : 514 380-8899 Télécopieur : 450 692-0031 Site Web : http://lpp.csdgs.qc.ca/ Courriel : lpp@csdgs.qc.ca

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS

CATALOGUE DE FORMATIONS ce formation coneil getion de carrière CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 Cabinet de coneil aux entreprie et organime de formation. QUI SOMMES-NOUS? CEOS (anciennement Atout Majeur) et un cabinet de coneil aux

Plus en détail

Consolidation de fondamentaux

Consolidation de fondamentaux Consolidation de fondamentaux Introduction aux Sciences de l Information et de la Communication Consolidation - Stéphanie MARTY - 2009/2010 1 Consolidation de fondamentaux Démarche en sciences humaines

Plus en détail

2. Bilan de la session 2013

2. Bilan de la session 2013 RAPPORT DE JURY DE L EXAMEN DE CERTIFICATION COMPLEMENTAIRE DNL ANGLAIS SESSION 2013 1. Cadre réglementaire 1.1. Textes réglementaires L examen visant l attribution d une certification complémentaire est

Plus en détail

CRÉDITS DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL Renseignements à l intention des élèves et des parents/tuteurs. Septembre 2014

CRÉDITS DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL Renseignements à l intention des élèves et des parents/tuteurs. Septembre 2014 CRÉDITS DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL Renseignements à l intention des élèves et des parents/tuteurs Septembre 2014 0 Les élèves du secondaire qui ont répondu aux exigences pour l obtention de crédits de

Plus en détail

ASSURANCE MALADIE ET STRATEGIES DE PROTECTION SOCIALE EN AFRIQUE FRANCOPHONE (Cas du RWANDA) Kigali novembre décembre 2005

ASSURANCE MALADIE ET STRATEGIES DE PROTECTION SOCIALE EN AFRIQUE FRANCOPHONE (Cas du RWANDA) Kigali novembre décembre 2005 ASSURANCE MALADIE ET STRATEGIES DE PROTECTION SOCIALE EN AFRIQUE FRANCOPHONE (Cas du RWANDA) Kigali novembre décembre 2005 1 Travail réalisé par : 1. Dr Innocent GAKWAYA : RAMA 2. Dr Charles RUDAKUBANA

Plus en détail

OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H)

OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H) OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H) Sur REIMS Public : Artisans et conjoints collaborateurs, salarié(e)s. Objectifs : 1. Vendre Quoi?, A qui?, Où? Incidence sur l aménagement du point de

Plus en détail

Politique linguistique

Politique linguistique Politique linguistique Informations sur le soutien apporté par le Baccalauréat International en matière de langues, cours de langue et langues d enseignement Mise à jour en octobre 2014 Cette politique

Plus en détail

Programme de premier cycle secondaire. Guide de langue B. À utiliser à partir de septembre 2006 ou janvier 2007

Programme de premier cycle secondaire. Guide de langue B. À utiliser à partir de septembre 2006 ou janvier 2007 Programme de premier cycle secondaire Guide de langue B À utiliser à partir de septembre 2006 ou janvier 2007 Programme de premier cycle secondaire Guide de langue B À utiliser à partir de septembre 2006

Plus en détail

Maîtriser son identité numérique. Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes

Maîtriser son identité numérique. Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes Maîtriser son identité numérique Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes Au début du Web, l utilisateur était passif et se contentait de feuilleter des pages contenant du texte

Plus en détail

Le Profiling SwissNova

Le Profiling SwissNova Le Profiling SwissNova pour un coaching plus efficace Mme Jalila Ben Soltane, Business Coach Mme Rim Kassous, Professionnel Certified Coach PCC HR Expo Tunis, Palais des congrès, 2013 LE CONCEPT NOVA La

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AUX CRITÈRES RÉGISSANT L ADMISSION ET L INSCRIPTION DES ÉLÈVES PRÉSCOLAIRE, PRIMAIRE ET SECONDAIRE

POLITIQUE RELATIVE AUX CRITÈRES RÉGISSANT L ADMISSION ET L INSCRIPTION DES ÉLÈVES PRÉSCOLAIRE, PRIMAIRE ET SECONDAIRE POLITIQUE POLITIQUE RELATIVE AUX CRITÈRES RÉGISSANT L ADMISSION ET L INSCRIPTION DES ÉLÈVES PRÉSCOLAIRE, PRIMAIRE ET SECONDAIRE Responsabilité Direction générale adjointe aux affaires administratives Direction

Plus en détail

Résultats. 1 Quelle est votre tranche d âge?

Résultats. 1 Quelle est votre tranche d âge? 84 réponses Afficher toutes les réponses Résultats 1 Quelle est votre tranche d âge? 10-11 3 4 % 11-12 8 10 % 12-13 21 25 % 13-14 19 23 % 14-15 24 29 % 15 et plus 9 11 % TELEPHONE PORTABLE 2 Disposez-vous

Plus en détail

Analyse réflexive : un outil de questionnement sur la gestion des contenus d apprentissage Outil 3

Analyse réflexive : un outil de questionnement sur la gestion des contenus d apprentissage Outil 3 Analyse réflexive : un outil de questionnement sur la gestion des contenus d apprentissage Outil 3 Yves Lenoir, D. sociologie Professeur titulaire Titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l intervention

Plus en détail

[ Former des ingénieurs UTC par la voie de l apprentissage

[ Former des ingénieurs UTC par la voie de l apprentissage UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE DE COMPIÈGNE Formation Ingénieur par apprentissage [ Former des ingénieurs par la voie de l apprentissage Le contenu, l organisation et la structure de la formation d ingénieur

Plus en détail

Projet Pédagogique de l Ecole:

Projet Pédagogique de l Ecole: Projet Pédagogique de l Ecole: Organisation de l école et du temps de classe : L'école accueille des enfants de 2ans1/2 à 11 ans, c'est-à-dire de la maternelle jusqu à l entrée au collège. L école fonctionne

Plus en détail

Immersion linguistique en anglais

Immersion linguistique en anglais Immersion linguistique en anglais 1. Pourquoi poursuivre ce projet d'apprentissage par immersion? Depuis trois années, les élèves se familiarisent avec cette langue dans un cadre naturel, motivant et de

Plus en détail

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Master Management public Spécialité : MANAGEMENT EURO-MEDITERRANEEN : DEVELOPPEMENT DURABLE www.managementpublic.univ-cezanne.fr Marseille : 110,

Plus en détail

Journal d apprentissage. Union Technique du Mali

Journal d apprentissage. Union Technique du Mali Journal d apprentissage Union Technique du Mali Projet Kénéya Sabatili «Assurer la santé» Contentus Le Projet... 1 Que quoi le projet traite t-il?... 1 Résumé du projet... 2 Faits Marquants... 3 Quelques

Plus en détail

Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi

Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3541-4 Chapitre 1 L embauche directe En tant que particulier employant du personnel de maison (une femme de ménage, une

Plus en détail

CHOIX DE COURS AU SECONDAIRE

CHOIX DE COURS AU SECONDAIRE 2014 2015 MON MONDE MES RÊVES MON AVENIR CHOIX DE COURS AU SECONDAIRE École secondaire Bernard-Gariépy École secondaire Fernand-Lefebvre École secondaire Saint-Viateur Centre de formation professionnelle

Plus en détail

HISTOIRE DE ARTS Au Lycée professionnel

HISTOIRE DE ARTS Au Lycée professionnel 1 HISTOIRE DE ARTS Au Lycée professionnel Documents d aide pour débuter Synthèse de la réflexion du groupe d experts -----------------oooooooooooooooooo----------------- Emmanuelle Kalonji professeure

Plus en détail

Niveau : LICENCE année Domaine : ARTS, LETTRES, LANGUES Mention :

Niveau : LICENCE année Domaine : ARTS, LETTRES, LANGUES Mention : Niveau : LICENCE année Domaine : ARTS, LETTRES, LANGUES Mention : L3 LANGUES, LITTERATURES ET CIVILISATIONS ETRANGERES 180 ES Spécialité : Allemand Volume horaire étudiant : cours magistraux travaux dirigés

Plus en détail

I / Le dispositif Auto-école 2009 /2010. II/ Apprendre sans confrontation : le bilan

I / Le dispositif Auto-école 2009 /2010. II/ Apprendre sans confrontation : le bilan Lycée Professionnel BARTHOLDI 12, rue de la Liberté 93420 SAINT DENIS 01 49 71 32 00 01 48 21 46 86 ce.0930138v@ac-creteil.fr Site : http://www.lpbartholdi.ac-creteil.fr/ Dispositif Nouvelles Chances Autoécole

Plus en détail

Projet d Etablissement 2013-2016

Projet d Etablissement 2013-2016 Projet d Etablissement 2013-2016 L organisation pédagogique d un établissement scolaire doit être conçue en fonction d un projet d établissement. Le dernier projet (2007-2010) est arrivé à son terme. Le

Plus en détail

Formulaire de demande de bourse Volet culturel

Formulaire de demande de bourse Volet culturel Formulaire de demande de bourse Volet culturel Type de projet : Projet individuel Projet collectif Montant de la bourse demandé (maximum 5 000$) : $ Identité du promoteur ou de la personne ressource si

Plus en détail

Programme du diplôme. Guide de langue B. Premiers examens en 2013

Programme du diplôme. Guide de langue B. Premiers examens en 2013 Programme du diplôme Guide de langue B Premiers examens en 2013 Programme du diplôme Guide de langue B Premiers examens en 2013 Programme du diplôme Guide de langue B Version française de l ouvrage publié

Plus en détail

Offrez un avenir international à vos enfants

Offrez un avenir international à vos enfants E I B : UNE ECOLE INTERNATIONALE BILINGUE MATERNELLE PRIMAIRE u COLLÈGE Dans la lignée de l Ecole Internationale Bilingue d Angers, le Collège accueille vos enfants dès la 6ème dans un environnement sain

Plus en détail

Le BACE peut vous aider pour la contraction d assurances, notamment en amont de votre venue.

Le BACE peut vous aider pour la contraction d assurances, notamment en amont de votre venue. Fiche-pratique : Assurances Le BACE peut vous aider pour la contraction d assurances, notamment en amont de votre venue. N hésitez pas à contacter le BACE pour toute information complémentaire. Concernant

Plus en détail

Orientation et formation au cheminement de carrière

Orientation et formation au cheminement de carrière Ministère de l Éducation Le curriculum de l Ontario 11 e et 12 e année R É V I S É Orientation et formation au cheminement de carrière 2 0 0 6 Table des matières Introduction.......................................................

Plus en détail

Profil d enseignement

Profil d enseignement Catégorie pédagogique Profil d enseignement Bachelier Normale secondaire Langues germaniques Année académique 2015-2016 Haute École Charlemagne : nos Valeurs Par l engagement et la qualité du travail de

Plus en détail

Durant cette année de formation, nous vous proposons 29 devoirs à envoyer à la correction qui sont répartis sur l'ensemble des matières.

Durant cette année de formation, nous vous proposons 29 devoirs à envoyer à la correction qui sont répartis sur l'ensemble des matières. Matières Culture générale et expression Expression et culture en langues vivantes étrangères Economie générale Droit Management des entreprises Etudes et veille commerciales Prospection et suivi de clientèle

Plus en détail

PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2010-2013

PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2010-2013 ORIENTATION 5.1 Sensibiliser tous les intervenants de l organisation scolaire d une part, les élèves et leur famille d autre part, à l importance de la culture dans la vie. Offrir des activités de sensibilisation

Plus en détail

ENSEIGNER AU COLLÉGIAL, UNE PROFESSION À PARTAGER

ENSEIGNER AU COLLÉGIAL, UNE PROFESSION À PARTAGER Réflexion pédagogique ENSEIGNER AU COLLÉGIAL, UNE PROFESSION À PARTAGER La question de l éthique traverse nos sociétés occidentales qui vivent depuis quelques décennies une véritable crise des valeurs.

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF DE L ACADÉMIE LAFONTAINE

PROJET ÉDUCATIF DE L ACADÉMIE LAFONTAINE PROJET ÉDUCATIF DE L ACADÉMIE LAFONTAINE CA2013-14 # 128 Adopté par le conseil d'administration le 17 juin 2014 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 2 CHAPITRE 1 LE PROJET ÉDUCATIF DE L ACADÉMIE : D HIER À

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE COLLÈGE DE L ASSOMPTION

POLITIQUE LINGUISTIQUE COLLÈGE DE L ASSOMPTION POLITIQUE LINGUISTIQUE COLLÈGE DE L ASSOMPTION 2013-2014 TABLE DES MATIÈRES 1. Préambule... 3 2. Politique linguistique : définition et contenu... 4 2.1. Définition d une politique linguistique... 4 2.2.

Plus en détail

LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE

LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE Ce qui définit «le changement» préscolaire primaire secondaire Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005-05-00511 ISBN 2-550-45274-7 (version

Plus en détail

Présentation. Traductions professionnelles de qualité. Un système Web novateur au Pays Basque. Un véritable service de qualité.

Présentation. Traductions professionnelles de qualité. Un système Web novateur au Pays Basque. Un véritable service de qualité. Présentation Traductions professionnelles de qualité Un système Web novateur au Pays Basque Un véritable service de qualité L équipe Rapport 2008 Présentation 11itzulpen est le premier service de traduction

Plus en détail

POLITIQUE NUMÉRO 16 POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU CÉGEP MARIE-VICTORIN

POLITIQUE NUMÉRO 16 POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU CÉGEP MARIE-VICTORIN COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN POLITIQUE NUMÉRO 16 POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU CÉGEP MARIE-VICTORIN Adoptée le 10 mars 1997 CA-97-39-336

Plus en détail

PRESENTATION DU. 30 Rue des Capucins 1000 Bruxelles BE : +32 (0)2 888 67 13 FR : + 33 (0)3 66 72 90 20 SUISSE : + 41 (0)3 25 11 0731

PRESENTATION DU. 30 Rue des Capucins 1000 Bruxelles BE : +32 (0)2 888 67 13 FR : + 33 (0)3 66 72 90 20 SUISSE : + 41 (0)3 25 11 0731 PRESENTATION DU 30 Rue des Capucins 1000 Bruxelles BE : +32 (0)2 888 67 13 FR : + 33 (0)3 66 72 90 20 SUISSE : + 41 (0)3 25 11 0731 TABLES DES MATIERES Qui sommes-nous?... 3 Les objectifs du SVI... 3 Notre

Plus en détail

Le Québec, c est l espace francophone au cœur

Le Québec, c est l espace francophone au cœur ÉTuDIER Au QuÉbEC Le Québec, c est l espace francophone au cœur des Amériques. C est aussi un important pôle de l économie du savoir et du commerce international. Carrefour des cultures latine et anglo

Plus en détail

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs :

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : 2. Qu est-ce qu un projet commun? Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : le projet a un début et une fin et se structure en

Plus en détail

3 SOUTIEN À L ÉDUCATION INTERCULTURELLE (allocation supplémentaire 30212)

3 SOUTIEN À L ÉDUCATION INTERCULTURELLE (allocation supplémentaire 30212) 3 SOUTIEN À L ÉDUCATION INTERCULTURELLE (allocation supplémentaire 30212) Le Ministère apporte un soutien financier aux commissions scolaires pour favoriser le développement de l éducation interculturelle.

Plus en détail

La participation citoyenne et la politique locale

La participation citoyenne et la politique locale La participation citoyenne et la politique locale Comment sommes-nous arrivés à s intéresser à la participation citoyenne? Avant l arrivée du Plan de Cohésion Sociale à Waremme (avril 2008), nous étions

Plus en détail

1. PERSONNES ASSURÉES

1. PERSONNES ASSURÉES 1.1 DÉFINITION Tout résident du Québec inscrit auprès de la Régie et qui est atteint de lymphœdème primaire ou secondaire est admissible au Programme relatif aux bandages et aux vêtements de compression

Plus en détail

LICENCES LETTRES, LANGUES

LICENCES LETTRES, LANGUES LICENCES LETTRES, LANGUES Licence mention Lettres Modernes Bac général Transmettre une culture littéraire et des méthodes d expression ; effectuer une recherche documentaire, savoir analyser, synthétiser

Plus en détail

«Structure ressource au service des acteurs de la coopération et de la solidarité internationales en Savoie»

«Structure ressource au service des acteurs de la coopération et de la solidarité internationales en Savoie» «Structure ressource au service des acteurs de la coopération et de la solidarité internationales en Savoie» Quelle origine? Une action volontariste initiée en 1986 par le Conseil général Une orientation

Plus en détail

Circulaire n 4301 du 04/02/2013

Circulaire n 4301 du 04/02/2013 Circulaire n 4301 du 04/02/2013 PROGRAMME D OUVERTURE AUX LANGUES ET AUX CULTURES (OLC) PARTENARIAT AVEC L ESPAGNE INSCRIPTION DES ECOLES INTERESSEES POUR L ANNEE SCOLAIRE 2013-2014 Réseaux et niveaux

Plus en détail

Guide d arts. À utiliser à partir de septembre 2014 / janvier 2015

Guide d arts. À utiliser à partir de septembre 2014 / janvier 2015 Guide d arts À utiliser à partir de septembre 2014 / janvier 2015 Guide d arts À utiliser à partir de septembre 2014 / janvier 2015 Programme d éducation intermédiaire Guide d arts Version française de

Plus en détail

Après la classe de seconde

Après la classe de seconde Compte- rendu de la réunion d orientation du 19 février 2015 M. Ritter Après la classe de seconde Pour tout renseignement complémentaire, n hésitez pas à contacter M. Ritter : pritter@lfjtokyo.org et le

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION DU COMITÉ DE GESTION DE LA TAXE SCOLAIRE DE L ÎLE DE MONTRÉAL (Adoptée le 16 décembre 2004 par la résolution 19 par le Comité de gestion de la taxe scolaire de l île de Montréal)

Plus en détail

ASSURANCE CHÔMAGE POUR LES AGENTS PUBLICS

ASSURANCE CHÔMAGE POUR LES AGENTS PUBLICS CLUB 10-13 5 juillet 2011 Clothilde POPPE Juriste, Consultante Centre de droit JuriSanté ASSURANCE CHÔMAGE POUR LES AGENTS PUBLICS Une circulaire du 21 février 2011 précise les situations ouvrant droit

Plus en détail

Présentation du métier de comptable

Présentation du métier de comptable Projet Personnel et professionnel Travail de groupe N 1 : Maxime ROSEC Présentation du métier de comptable Enseignante : Mme. BEGOT Delphine 1/6 SOMMAIRE INTRODUCTION...P3 I-Présentation de l'activité

Plus en détail

Connecticut Haitian Voice Mars 2009

Connecticut Haitian Voice Mars 2009 «Entrevue : Un programme de français pour les francophones à New York» Paru dans : CSMS Mag Janvier 2009 Connecticut Haitian Voice Mars 2009 Média Mosaïque Montréal Juin 2009 Par Jeanie Bogart Il est possible

Plus en détail

Conférence Métiers. Les métiers de l enseignement

Conférence Métiers. Les métiers de l enseignement Conférence Métiers Les métiers de l enseignement Les métiers de l enseignement Grande diversité de postes et de profils Depuis 2010 : recrutement harmonisé nécessitant un master 2 validé (bac+5) Nombre

Plus en détail

CERASA PARIS 8. Centre d Études, de Recherche et d Actions Solidaires avec l Afrique

CERASA PARIS 8. Centre d Études, de Recherche et d Actions Solidaires avec l Afrique CERASA PARIS 8 Centre d Études, de Recherche et d Actions Solidaires avec l Afrique Site web : www.ipt.univ-paris8.fr/cerasa/ couriel : cerasa@univ-paris8.fr téléphone : 01 49 40 72 68 2, rue de la Liberté

Plus en détail

CASNA. Bienvenue à l école luxembourgeoise! Informations pour parents et élèves étrangers. Français

CASNA. Bienvenue à l école luxembourgeoise! Informations pour parents et élèves étrangers. Français Bienvenue à l école luxembourgeoise! Français FR Informations pour parents et élèves étrangers CASNA Cellule d accueil scolaire pour élèves nouveaux arrivants Bienvenue à l école luxembourgeoise! Informations

Plus en détail

Master Etudes françaises et francophones

Master Etudes françaises et francophones Master Etudes françaises et francophones 1. modèle scientifique et profilage des contenus de la filière / Présentation et spécificités de la filière Les études romanes à Leipzig sont considérées comme

Plus en détail

Vous trouverez ci-dessous toutes les informations concernant la formation ainsi que sur le centre.

Vous trouverez ci-dessous toutes les informations concernant la formation ainsi que sur le centre. - - 1 - - 2 - - 3 - - Vous apprendrez à devenir praticien en travaillant en toute sécurité, dans l écoute, le respect et la bienveillance et en respectant une certaine éthique. Le praticien Bien-Etre peut

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

DIALOGUE DES CULTURES FRANCOPHONES SUD-NORD ET PEDAGOGIE VIA L INTERNET : LA MISSION DE MOSAÏQUE DU MONDE

DIALOGUE DES CULTURES FRANCOPHONES SUD-NORD ET PEDAGOGIE VIA L INTERNET : LA MISSION DE MOSAÏQUE DU MONDE Nicole KOULAYAN Présidente de Mosaique du monde DIALOGUE DES CULTURES FRANCOPHONES SUD-NORD ET PEDAGOGIE VIA L INTERNET : LA MISSION DE MOSAÏQUE DU MONDE Depuis 1998, Mosaïque du Monde (association loi

Plus en détail

FINANCEMENT DE L OFFRE DE SOINS EN AFRIQUE. Prof DIE-KAKOU

FINANCEMENT DE L OFFRE DE SOINS EN AFRIQUE. Prof DIE-KAKOU 1 FINANCEMENT DE L OFFRE DE SOINS EN AFRIQUE Prof DIE-KAKOU 2 PLAN INTRODUCTION I- SITUATION II- FINANCEMENT IV- COUVERTURE MALADIE V- DEFIS CMU CONCLUSION 3 INTRODUCTION Services de santé offerts avec

Plus en détail

Rapport de données sur les élèves des programmes à double reconnaissance de crédit - Année scolaire 2012-2013

Rapport de données sur les élèves des programmes à double reconnaissance de crédit - Année scolaire 2012-2013 Rapport de données sur les élèves des programmes à double reconnaissance de crédit - 2012-2013 Renseignements généraux Les programmes à double reconnaissance de crédit, introduits dans le cadre de la stratégie

Plus en détail

Q1 Quel est votre sexe?

Q1 Quel est votre sexe? Q1 Quel est votre sexe? Répondues : 458 Ignorées : 0 Homme Femme Homme Femme 18,56% 85 81,44% 373 Total 458 1 / 11 Q2 Quel est votre âge? Répondues : 458 Ignorées : 0 18-24 ans 25-34 ans 35-44 ans 45-54

Plus en détail

LA LICENCE D ENSEIGNEMENT (LE)

LA LICENCE D ENSEIGNEMENT (LE) La licence d enseignement (LE) Licence d enseignement dans les matières reconnues par l Etat libanais comme disciplines d enseignement. Nombre de crédits : 40 crédits, capitalisables dans le CAPES, à effectuer

Plus en détail

Cahiers Thématiques Cahier 7 Rôle des jeunes dans la prévention et gestion des conflits

Cahiers Thématiques Cahier 7 Rôle des jeunes dans la prévention et gestion des conflits La prévention et la gestion des conflits par les Conseils Locaux des Organisations de la Société Civile Guinéenne Cahiers Thématiques Cahier 7 Rôle des jeunes dans la prévention et gestion des conflits

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE COOPERATIF

PROJET PEDAGOGIQUE COOPERATIF Intitulé : Jeux de société coopératifs Classe : cycles 1,2 & 3 Niveau : de la maternelle au CM2 Groupe d action national OCCE : Association départementale OCCE : Stage jeux coop mai 2011 Alain Joffre-

Plus en détail

BACHELOR. HES-SO Valais-Wallis rte de la Plaine 2 3960 Sierre +41 27 606 89 11 info@hevs.ch www.hevs.ch

BACHELOR. HES-SO Valais-Wallis rte de la Plaine 2 3960 Sierre +41 27 606 89 11 info@hevs.ch www.hevs.ch BACHELOR HES-SO Valais-Wallis rte de la Plaine 2 3960 Sierre +41 27 606 89 11 info@hevs.ch www.hevs.ch «PERSPECTIVES PROFESSIONNELLES» TÉMOIGNAGES Gilles DIND Suisse Tourisme, directeur des marchés d Europe

Plus en détail

Commission scolaire des Découvreurs BULLETIN D INFORMATION Volume XXIV - Numéro 3 - Octobre 2014

Commission scolaire des Découvreurs BULLETIN D INFORMATION Volume XXIV - Numéro 3 - Octobre 2014 Commission scolaire des Découvreurs BULLETIN D INFORMATION Volume XXIV - Numéro 3 - Octobre 2014 desdecouvreurs.ca Manchettes Élections scolaires Le mandat des élus scolaires se terminera le 2 novembre

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 45

PROJET PEDAGOGIQUE 45 PROJET PEDAGOGIQUE 45 1. OBJECTIFS GÉNÉRAUX a) L enseignement spécialisé secondaire professionnel a pour objectif de donner aux élèves une formation générale, sociale et professionnelle les amenant à s

Plus en détail

L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue

L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue Réservé à l administration Associés Questionnaire - Enseignants associés 1 QUESTIONNAIRE ENSEIGNANTS ASSOCIÉS Ce questionnaire permettra

Plus en détail

La bibliographie annotée du MELS sur l Anglais intensif Plus de questions que de réponses

La bibliographie annotée du MELS sur l Anglais intensif Plus de questions que de réponses La bibliographie annotée du MELS sur l Anglais intensif Plus de questions que de réponses On retrouve sur le site du MELS une bibliographie annotée visant à faire la promotion du projet d implantation

Plus en détail

MASTER RECHERCHE ETUDES LITTERAIRES

MASTER RECHERCHE ETUDES LITTERAIRES MASTER RECHERCHE ETUDES LITTERAIRES Mention : Lettres et ingénierie culturelle Spécialité : Études littéraires Contacts Composante : UFR Humanités Contact(s) administratif(s) : Vous êtes titulaire : -

Plus en détail

Table des matières. La France et Paris dans le marché universitaire mondial... 33

Table des matières. La France et Paris dans le marché universitaire mondial... 33 Table des matières Préface de Victor Karady... 7 Introduction... 17 Chapitre i La France et Paris dans le marché universitaire mondial... 33 La «seconde patrie du monde instruit»... 34 Un marché universitaire

Plus en détail

Assistants Autrichiens en France. WIENER NEUSTADT 27 et 28 août 2007

Assistants Autrichiens en France. WIENER NEUSTADT 27 et 28 août 2007 Assistants Autrichiens en France WIENER NEUSTADT 27 et 28 août 2007 CENTRE INTERNATIONAL D ÉTUDES PÉDAGOGIQUES CIEP Centre international d études pédagogiques 1, avenue Léon-Journault 92318 Sèvres Cedex

Plus en détail

Faciliter l adhésion à une complémentaire santé

Faciliter l adhésion à une complémentaire santé Faciliter l adhésion à une complémentaire santé la CPAM de l Oise aide financièrement les assurés qui en ont besoin 4 octobre 2011 Contacts presse : Françoise De Rocker 03 44 10 11 12 francoise.de-rocker@cpam-oise.cnamts.fr

Plus en détail

L ÉCHO-LIÉ. Message de la direction

L ÉCHO-LIÉ. Message de la direction L ÉCHO-LIÉ D un français de tête à un français de cœur! FÉVRIER 2014 Message de la direction Chers parents, Le deuxième semestre est commencé et les horaires des élèves de la 9e à la 12e année ont été

Plus en détail

Formulaire de demande de bourse Coopérative de travail Concours Entrepreneurs en action! Édition 2006

Formulaire de demande de bourse Coopérative de travail Concours Entrepreneurs en action! Édition 2006 Formulaire de demande de bourse Coopérative de travail Concours Entrepreneurs en action! Édition 2006 Nombre de promoteurs : Identification du principal promoteur M. Mme Nom : Prénom : Nature du projet

Plus en détail

Volume horaire enseigné : 48h Nombre de crédits ECTS : 6

Volume horaire enseigné : 48h Nombre de crédits ECTS : 6 Numéro de l UE UFD11 Nom complet de l UE Espagnol Langue S1 Nom du responsable de l UE et adresse électronique Pierre Labertit, pierre.labertit@univ-nancy2.fr; Stéphane Oury, oury@univ-metz.fr Semestre

Plus en détail

code d éthique Vision de l OMM, valeurs fondamentales et principes directeurs

code d éthique Vision de l OMM, valeurs fondamentales et principes directeurs code d éthique Organisation météorologique mondiale Vision de l OMM, valeurs fondamentales et principes directeurs 1. L Organisation météorologique mondiale, en tant qu institution spécialisée des Nations

Plus en détail

GMS-Santé 2008 La Responsabilité du médecin du travail

GMS-Santé 2008 La Responsabilité du médecin du travail 1 La responsabilité du médecin du travail Les conséquences juridiques d un statut particulier 2 Intervenante Jocelyne CAYRON Docteur en Droit Maitre de Conférence en Droit Privé Responsable de Master Professionnel

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire secondaire)

POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire secondaire) COMMISSION SCOLAIRE DE LA RÉGION-DE-SHERBROOKE Service des ressources pédagogiques POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire

Plus en détail

Les origines du réseau international... 3 Les affiliations... 4

Les origines du réseau international... 3 Les affiliations... 4 Dossier de Presse YFU France, 18 place de la Résistance 37000 TOURS Tél. : 02 47 70 26 10 - Fax : 02 47 05 17 61 Web : www.yfu.fr - E-mail : infos@yfu.fr SOMMAIRE PRESENTATION DE YFU... 3 Les origines

Plus en détail