Programme Les. Culture Sciences. Les mardis d octobre à mars. à 18 h00 - Entrée libre. w w w. s u p a g r o. f r

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Programme 2012 2013. Les. Culture Sciences. Les mardis d octobre à mars. à 18 h00 - Entrée libre. w w w. s u p a g r o. f r"

Transcription

1 Programme C Y C L E D E C O N F É R E N C E S Les Culture Sciences Les mardis d octobre à mars à 18 h00 - Entrée libre w w w. s u p a g r o. f r

2 EDITO Pour la 4 éme édition du cycle de conférences «Les CultureSciences», Montpellier SupAgro a décidé de vous offrir ce programme qui regroupe toutes les rencontres organisées entre octobre 2012 et mars Ouvertes à tout public, en particulier aux étudiants et à l ensemble de la communauté scientifique, ces conférences ont pour vocation de sensibiliser aux grands enjeux agronomiques de demain en développant la réflexion et le sens critique, sur des sujets qui couvrent les champs thématiques de formation de Montpellier SupAgro : l agriculture, l alimentation, la biodiversité, l environnement, la gestion des territoires Plusieurs conférences sont organisées en étroite collaboration avec la Chaire Unesco Alimentation du monde, SupAgro Fondation et l Inra dans le cadre de «Sciences en question». Chaque conférence est suivie d un débat avec des personnalités reconnues dans leur champ de compétences. Elles apportent leur vision et leur expertise sur des thèmes souvent transdisciplinaires et complémentaires à l enseignement académique et professionnel. Cette année, des étudiants ont proposé au comité de pilotage d organiser deux conférences pour partager leur expérience dans le cadre d un projet réalisé au cours de leur année de césure et à l occasion d un stage. Ces interventions seront enrichies par la projection de films documentaires et d expositions photographiques présentées sur le campus de la Gaillarde à Montpellier. L implication des élèves ingénieurs dans la programmation des «CultureSciences» fait également partie de l intérêt de ce cycle de conférences. Confié à un comité de pilotage, composé de référents scientifiques de l établissement et animé par la Direction de l enseignement et la vie étudiante, ce cycle s articule autour de six grands axes thématiques récurrents : l histoire et la philosophie des sciences, le développement durable, la responsabilité de l ingénieur dans la société, les relations entre sciences et société, une controverse et un retour d expérience d étudiants. Une conférence inaugurale ou exceptionnelle, organisée en partenariat avec la librairie Sauramps, est généralement proposée au public. Ainsi Montpellier SupAgro a eu le privilège de recevoir lors des précédentes éditions des «CultureSciences», des personnalités renommées : Albert Jacquard en 2009, Axel Kahn en 2010, Jean Michel Sévérino en 2011 et Jean Ziegler en 2012 Afin de conserver ces interventions de qualité et les partager avec un large public, toutes les conférences sont filmées et accessibles en vidéo sur le site internet de l établissement. Depuis 2011, ces conférences peuvent être suivies en direct sur internet grâce au streaming. Les conférences de Montpellier SupAgro sont largement diffusées grâce à l appui de nos partenaires, notamment Agropolis International, le PRES Sud de France, la Direction de la culture et du patrimoine de la Ville de Montpellier dans le cadre de l Agora des savoirs. Etienne Landais Directeur général de Montpellier SupAgro 1

3 CALENDRIER Les mardis des CultureSciences # Octobre - J.Porcher «Elevage» ou «productions animales» : redéfinir nos relations aux animaux. 20 # Novembre - C.Brodhag Rio +20 : quelles avancées concrètes pour le développement durable? 04 # Décembre I. Feher et T. Garcia Azcarate La réforme de la PAC. 18 # Décembre - M. Bouttes - L. Drochon C. Gaboriau - S. Passarieu - F. Le Maître A. Capillon Quatre agronomes s'invitent chez des paysans # Janvier - B. Wampfler A. Pouessel - C. Prigent Quelles conditions à la pérennité d un projet de développement : l exemple du projet Fertipartenaires au Burkina Faso. 12 # Février - C. Alliot - A. Derouet - S. Paye Former l ingénieur citoyen. 12 # Mars - P. Blandin Crise écologique et écologie en crise : la notion d écosystème en question. 3

4 Jocelyne Porcher est chercheure à l Inra, membre de l UMR Innovation. Après avoir été éleveuse, ouvrière dans l industrie porcine, technicienne agricole et ingénieure agronome, elle s'est engagée dans une carrière de sociologue à l Inra, dans le département Sciences pour l Action et le Développement. Ses recherches portent sur les relations de travail entre les hommes et les animaux Auteure de nombreux ouvrages dont «Vivre avec les animaux. Une utopie pour le 21ème siècle» (La découverte), «Cochons d or : l industrie porcine en questions» (Quae), «Eleveurs et animaux, réinventer le lien» (PUF), elle défend ni le végétarisme, ni le «bien-être animal» tel qu il est généralement pensé, ni la «libération des animaux» telle qu elle est promue par certains mouvements. SCIENCES ET SOCIETE Mardi 09 octobre 2012 Amphi Philippe Lamour - Bâtiment 9 Montpellier SupAgro - Campus de la Gaillarde «Elevage» ou «productions animales» : redéfinir nos relations aux animaux Jocelyne Porcher expliquera combien l industrialisation de l élevage et de l abattage a généré des souffrances autant pour les animaux que pour les travailleurs des filières animales. Elle présentera tout d abord le modèle des productions animales, tel qu il s est développé depuis le milieu du 19ème siècle, en expliquant ses origines, ses caractéristiques et ses conséquences. Elle montrera tout particulièrement comment le rapport au travail et à la mort y est profondément altéré. Elle discutera ensuite des alternatives à ce modèle, en expliquant pourquoi elle est en désaccord avec certaines d entre elles, et en décrivant le projet d une relation renouvelée aux animaux. En plaidant pour un modèle d élevage marqué par la réciprocité entre hommes et animaux, elle développe une pensée originale, qui lui vaut aujourd hui une participation importante au débat public. 5

5 Christian Brodhag est actuellement Directeur de Recherche à l'école nationale supérieure des mines de Saint-Étienne. Docteur ès Sciences physiques et Ingénieur civil des mines, cet universitaire a participé au cours de sa carrière, à divers groupes de réflexion dont la Commission de la charte de l environnement et le Conseil national du développement durable. Il a également présidé plusieurs instances, notamment la Commission française du développement durable de 1996 à 1999, le groupe de travail de l AFNOR sur le développement durable de 2001 à Il a été nommé Délégué interministériel au développement durable de 2004 à Ecologiste engagé, il a été porte-parole des Verts de 1989 à 1991 et Président du groupe des Verts au Conseil régional Rhône-Alpes de 1996 à DEVELOPPEMENT DURABLE Mardi 20 novembre 2012 Amphi Philippe Lamour - Bâtiment 9 Montpellier SupAgro - Campus de la Gaillarde Rio +20 : quelles avancées concrètes pour le développement durable? 20 ans après la première conférence internationale de Rio en 1992 qui a porté le développement durable au cœur des préoccupations des Nations Unies, les pays membres se sont à nouveau réunis au Brésil en juin 2012 pour faire le bilan des avancées. S il n y a pas eu de décision spectaculaire propre à intéresser les médias, ce sommet consacre le développement durable comme un objectif global qui implique l ensemble des institutions internationales. Plusieurs chantiers de travail ont été ouverts : la définition d objectifs de développement durable pour tous les pays, la création d une instance de haut niveau sur le développement durable Un programme décennal sur la consommation et la production durable va voir le jour. Christian Brodhag a participé activement à la préparation de ce sommet dans le cadre des délégations des pays francophones. Il fera un retour en tant qu observateur direct, sur le déroulement, les résultats et les perspectives ouvertes par ces échanges. En décryptant le fonctionnement des institutions internationales, il montrera pourquoi Rio +20 a été un succès, malgré les critiques de ceux qui attendaient des résultats concrets qui ne pourront jamais se décider au sein d une telle conférence. 7

6 István Fehér ancien secrétaire d état au Ministère de l agriculture et du développement rural de Hongrie est aujourd hui professeur émérite en économie agricole à l Université en sciences agronomiques Szent István à Gödöllö. Tomas Garcia Azcarate est conseiller responsable pour la coordination et l'analyse économique à court terme des marchés agricoles à la Commission européenne. Membre de l Académie d Agriculture de France, il intervient en tant que Maître de conférences consultant à l Institut d études européennes de l Université Libre de Bruxelles. ACTUALITE AGRICOLE Mardi 04 décembre 2012 Amphi Philippe Lamour - Bâtiment 9 Montpellier SupAgro - Campus de la Gaillarde La réforme de la PAC Le budget européen de la Politique Agricole Commune, c est 50 milliards d euros par an. Dans un contexte de crise, les négociations sur l avenir de la PAC pour la période sont tendues. Les Etats membres de l Union européenne doivent trouver un accord sur la manière dont ils souhaitent encourager à la fois la compétitivité de l agriculture européenne, tout en promouvant des modes de production plus durables et en rendant les outils d intervention et de financement plus équitables. Le débat sur les modalités de réforme de la PAC portera principalement sur trois thèmes : g En quoi les instruments de la PAC 2013 peuvent-ils concilier l ambition d une agriculture européenne compétitive sur les marchés extérieurs et d une agriculture respectueuse des hommes, des ressources et des paysages? g Comment peut-on améliorer l équité des instruments de la PAC entre pays membres, entre agriculteurs, entre productions? g Quels sont les points de divergences entre les différents Etats-membres et pourquoi? 9

7 Maëlys Bouttes, Lauréline Drochon, Coralie Gaboriau, Sébastien Passarieu, sont tous issus du cursus ingénieur agronome de Montpellier SupAgro. Après leur année de césure, ils reviennent pour effectuer leur spécialisation «Territoires et ressources, politiques publiques et acteurs» pour Coralie et Lauréline, «Productions végétales durables» pour Sébastien et Maëlys. Floriane Le Maître est diplômée de l Ecole supérieure de journalisme de Paris où elle excerce son métier. ALain Capillon, est professeur en agronomie à Montpellier SupAgro et participe à des programmes de recherche sur les systèmes de culture et les relations systèmes de cultures - systèmes de production. Il a fait sa carrière à l INA-PG et a été directeur de département au Cirad ( ). RETOUR D EXPERIENCE 1 Mardi 18 decembre 2012 Amphi Philippe Lamour - Bâtiment 9 Montpellier SupAgro - Campus de la Gaillarde Quatre agronomes s'invitent chez des paysans Après avoir sillonné pendant plusieurs mois à vélo pour les uns, sac à dos pour les autres les campagnes de France, d Europe et d Afrique pour aller à la rencontre des paysans, quatre étudiants de Montpellier SupAgro nous livrent leurs témoignages sur cette expérience humaine et leurs réflexions sur l engagement paysan. Ils nous invitent à partager leur questionnement sur le rôle de l ingénieur agronome et du citoyen quant aux modèles alternatifs rencontrés. Coralie Gaboriau et Lauréline Drochon nous feront revivre leur «Tour de France» de l agriculture durable avec de belles étapes marquées par la visite d une quinzaine de fermes françaises entre deux coups de pédales. Sébastien Passarieu, Maëlys Bouttes et Floriane Le Maître présenteront leur film intitulé «Paysans des temps modernes, à la rencontre de la diversité paysanne», tourné dans les fermes françaises, suisses, marocaines et sénégalaises. Ces deux binômes sont partis avec l envie de mettre les mains dans la terre et les yeux sur le terrain pour mieux comprendre les réalités agricoles et tenter de trouver des éléments de réponse pour relever les défis agronomiques de demain. Deux expositions photos, organisées successivement dans le hall d honneur et à la caféterie du Château, retracent les temps forts de leurs rencontres avec le monde paysan. En savoir plus : Projet Diversité paysanne : (Maëlys Bouttes, Floriane Le Maître, Sébastien Passarieu) Projet Agronomes en vadrouille : (Lauréline Drochon, Coralie Gaboriau) 11

8 Betty Wampfler enseignante-chercheure en socio-économie à l'institut des régions chaudes Montpellier SupAgro, membre de l UMR Moisa Antoine Pouessel Etudiant à Montpellier SupAgro, filière Saads, option Dars- Resad Cybill Prigent Etudiante à Montpellier SupAgro, filière Saads, option Dars- Resad RETOUR D EXPERIENCE 2 Mardi 15 janvier 2013 Amphi Dumont Institut des régions chaudes - Campus de La Valette Quelles conditions à la pérénnité d un projet de développement : l exemple du projet Fertipartenaires au Burkina Faso. A l'heure où on s interroge sur l'efficacité de nombreux projets de développement, la recherche-action en partenariat semble apporter des clés pour améliorer leur mise en place. Cette démarche est séduisante car elle promet d'associer l'ensemble des acteurs d'un projet aux orientations et aux décisions pour le mettre en œuvre. Antoine Pouëssel et Cybill Prigent, étudiants à l IRC, ont rencontré au Burkina Faso l'ensemble des protagonistes du projet Fertipartenaires, auquel le Cirad participe. Ils ont réalisé un film documentaire intitulé «Conjuguer le développement au futur» afin d expliquer ce que signifie concrètement cette démarche peu répandue qui vise à travailler ensemble à relever la fertilité des sols des exploitations et des espaces agro-sylvopastoraux. A l issue de la projection du film, les intervenants débattront sur la recherche-action et son rôle dans le développement. 13

9 Christophe Alliot est coordinateur et conseiller stratégique chez Max Havelaar ; il est également membre d'isf. Antoine Dérouet doctorant à l Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), est en charge du projet «former l'ingénieur Citoyen». Il a déjà animé plusieurs conférences sur ce thème. Simon Paye doctorant EHESS, est membre d Ingénieur sans Frontières (ISF). RESPONSABILITE DE L INGENIEUR Mardi 12 février 2013 Amphi Philippe Lamour - Bâtiment 9 Montpellier SupAgro - Campus de la Gaillarde Former l ingénieur citoyen L'ingénieur peut être amené au cours de sa carrière à prendre des décisions qui auront des impacts économiques, environnementaux, sociétaux voir politiques. Face à cette situation, il nous semble important de s'interroger sur notre capacité à tenir notre juste place non seulement comme ingénieur mais aussi comme citoyen. Comment les formations sensibilisent-elles les étudiants sur les questions éthiques aujourd'hui en France dans les écoles d'ingénieurs? Quels peuvent être les moyens d'action d'un ingénieur? Les intervenants présenteront l'hétérogénéité des réponses apportées par les différentes formations au développement de pratiques «éthiques», «responsables» ou «durables». Ils amèneront les élèves-ingénieurs à se questionner sur l'évolution de leur profession. 15

10 Patrick Blandin est Professeur Emérite du Muséum National d'histoire Naturelle. Il intègre cette prestigieuse institution en 1988 comme professeur et dirige le Laboratoire d'écologie générale jusqu'en Dès 1989, il s implique dans la conception de la Grande Galerie de l Evolution, comme responsable du thème «L'Homme, facteur d'évolution». Son engagement marqué sur la protection de la nature le propulse en 1992 à la présidence du Comité français de l'union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Il s est intéressé à l'épistémologie des sciences de la vie, puis plus précisément de l'écologie. De 1990 à 1995, il dirige la thèse de philosophie de l'écologie de Donato Bergandi. Sa réflexion nourrie d expériences concrètes, l'a conduit à s'intéresser de plus en plus à la dimension philosophique et éthique de la conservation de la nature. L HISTOIRE DES SCIENCES Mardi 12 mars 2013 Amphi Philippe Lamour - Bâtiment 9 Montpellier SupAgro - Campus de la Gaillarde Crise écologique et écologie en crise : la notion d écosystème en question Comme l introduit Patrick Blandin dans un article de 2007, «L écosystème existe-t-il? Le tout et la partie en écologie», le concept d écosystème a acquis un pouvoir d évocation récent en politique et dans les médias sans pour autant recevoir une définition scientifique stable et consensuelle. Les travaux de Bergandi ont montré combien l écosystème a été variablement perçu au cours de l histoire de l écologie, notamment avec l avènement de l écologie des systèmes. Que ce soit avec un F. E. Clements (1905), un H. A. Gleason (1917) ou un A. G. Tansley (1937), l écosystème a été différemment perçu à travers le prisme déformant des métaphores alors en vogue : l écosystème-organisme, l écosystème-collectif Ces points de vue sont autant de perspectives sur un objet au contour flou, relevant d affinités plus ou moins fortes pour l un des deux courants philosophiques dominants : le holisme, marqué en écologie par l organicisme, et le courant réductionniste marqué par l atomico-collectivisme. Cette conférence se voudrait le lieu d un questionnement sur nos représentations de l'écosystème. Egalement en lien avec le dualisme épistémologie holisme/réductionnisme, nous voudrions en évoquer l'impact sur l'ingénierie et les modalités de gestion environnementale, pour mettre en évidence ici l'articulation existante entre représentation théorique et action concrète : est-ce qu'une approche réductionniste de l'écosystème va se traduire par des modalités d'intervention particulières? A quel point ces approches déterminent-elles nos représentations de l'écosystème? 17

11 Géant Casino Agropolis Muséum Géant Casino Gare SNCF Agropolis Gare SNCF D 109 D 127 N 113 D 986 Place Pierre Viala D 17 N 113 D 65 Stade D 21 D 66 LES CULTURESCIENCES EN LIGNE NOUS CONTACTER PLAN D ACCES Avenue Henri Marès En streaming Suivez en direct chaque conférence et participez au débat en posant vos questions à l intervenant, à partir de cette page : Programmation Philippe Prévost, Directeur de l enseignement et la vie étudiante Tél Mél. Campus de La Gaillarde 2, place Pierre Viala Montpellier cedex 2 te Agropolis Muséum Agropolis Av. Paul Rimbaud Av. de la Liberté Campus SupAgro/Inra MONTPELLIER Av. des Prés d'arènes AUTOROUTE A9 Avenue du professeur Louis Ravas Rue de Las Sorbes Campus SupAgro/Inra ENTREE Sortie sud (30 Prés d'arènes) Sortie est (29) Aéroport Sortie ouest (31) Montpellier Frejorgues Sortie St Jean de Vedas (32) Lattes Pérols Avenue d'assas Nîmes Les vidéos Retrouvez les archives vidéos de toutes les conférences sur le site internet dans la rubrique «Montpellier SupAgro / Communication / Les vidéos des conférences CultureSciences» : ET PROCHAINEMENT sur Facebook! Communication Ghyslaine Besançon, responsable de la communication Tél. : / Mél : Campus de La Valette Institut des régions chaudes 1101, avenue Agropolis BP Montpellier cedex 5 e IRC Av. Paul Rimbaud Av. de la Liberté MONTPELLIER Av. des Prés d'arènes AUTOROUTE A9 Sortie sud (31) Sortie St Jean de Vedas (32) Montferrier-sur-Lez Parc Euromédecine Zoo du Lunaret La Paillade Juvignac Agropolis international Montpellier Sortie est (29) Sortie sud (30 Prés d'arènes) Lattes IRC centre Clapiers Castelnau-le-Lez la languedocienne Nîmes A9 19

12 QUELQUES TEMPS FORTS Albert Jacquard Axel Kahn Jean Ziegler

13 Service communication Montpellier SupAgro - Nov 2012 Conception et réalisation graphiques : service communication Montpellier SupAgro Crédits photographiques : Photothèque Montpellier SupAgro Imprimé par JF impression.

LA GRANDE ÉCOLE EUROPÉENNE D INGÉNIEURS DANS LE DOMAINE DU VIVANT ET DE L ENVIRONNEMENT

LA GRANDE ÉCOLE EUROPÉENNE D INGÉNIEURS DANS LE DOMAINE DU VIVANT ET DE L ENVIRONNEMENT 2013 LA GRANDE ÉCOLE EUROPÉENNE D INGÉNIEURS DANS LE DOMAINE DU VIVANT ET DE L ENVIRONNEMENT INSTITUT DES SCIENCES ET INDUSTRIES DU VIVANT ET DE L ENVIRONNEMENT AgroParisTech s est donné deux missions

Plus en détail

Après la crise et si le meilleur était à venir?

Après la crise et si le meilleur était à venir? Colloque AGRICA mercredi 24 juin 2009 Après la crise et si le meilleur était à venir? VOS NOTES ANIMATION DES DEBATS Nathalie LEVY Journaliste-présentatrice, Nathalie Lévy présente en direct «Info 360»

Plus en détail

Les droits à l essentiel

Les droits à l essentiel LA SEMAINE DE LA SOLIDARITE INTERNATIONALE Les droits à l essentiel A la Seyne sur mer du 17 au 23 novembre Programme provisoire A l initiative de l association AMIVEC- relais RITIMO avec l appui et la

Plus en détail

MASTER (LMD) PARCOURS MICROORGANISMES, HÔTES, ENVIRONNEMENTS (MHE)

MASTER (LMD) PARCOURS MICROORGANISMES, HÔTES, ENVIRONNEMENTS (MHE) MASTER (LMD) PARCOURS MICROORGANISMES, HÔTES, ENVIRONNEMENTS (MHE) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : BIOLOGIE DES PLANTES

Plus en détail

Le monde évolue, l Afrique se transforme, 2iE accompagne cet élan

Le monde évolue, l Afrique se transforme, 2iE accompagne cet élan Le monde évolue, l Afrique se transforme, 2iE accompagne cet élan FORMATIONS EAU & ASSAINISSEMENT ÉNERGIE & ELECTRICITÉ ENVIRONNEMENT & DÉVELOPPEMENT DURABLE GÉNIE CIVIL & MINES MANAGEMENT & ENTREPRENEURIAT

Plus en détail

Un lieu de débats privilégié

Un lieu de débats privilégié Un lieu de débats privilégié Créé en 2009 par La Rechercheet Le Monde, le Forum Science, Recherche Sociétéattire chaque année près de 900 personnesvenant s informer, réfléchir, débattre autour de multiples

Plus en détail

Vers un monde qui nous «emballe»

Vers un monde qui nous «emballe» 3 èmes Rencontres des Lumières Les journées scientifiques du Campus Lyon Ouest - Ecully Mardi 20 et mercredi 21 mars 2012 en partenariat avec Vers un monde qui nous «emballe» en partenariat avec les moments

Plus en détail

C est dans ce contexte que le CIRDES organise une formation régionale sur le thème cité en titre.

C est dans ce contexte que le CIRDES organise une formation régionale sur le thème cité en titre. TERMES DE REFERENCES Cours régional de formation sur la gestion des risques dans les systèmes de production de polycultures-élevage en Afrique sub-saharienne du 12 au 22 mai 2014 1. CONTEXTE L une des

Plus en détail

Informations presse. Sommaire. Environnement et développement durable à l Université de technologie de Troyes... p 2

Informations presse. Sommaire. Environnement et développement durable à l Université de technologie de Troyes... p 2 Sommaire... p 2 L offre de formation en développement durable... p 4 Le Centre de Recherches et d Etudes Interdisciplinaires Sur le Développement Durable... p 7 L Université de technologie de Troyes :

Plus en détail

Centrale de Fukushima, bactérie E.Coli, crise des

Centrale de Fukushima, bactérie E.Coli, crise des GR 2P6R ON 2ME AM Centrale de Fukushima, bactérie E.Coli, crise des dettes souveraines... Que ce soit en physique, en biologie ou en sciences économiques, l actualité de ces derniers mois témoigne du besoin

Plus en détail

SYNTHESE DE PRESENTATION DU PPILDA

SYNTHESE DE PRESENTATION DU PPILDA SYNTHESE DE PRESENTATION DU PPILDA INTITULE DU PROJET : PROJET DE PROMOTION DE L INITIATIVE LOCALE POUR LE DEVELOPPEMENT D AGUIE 1 Intitulé du Projet : Projet de Promotion de l Initiative Locale pour le

Plus en détail

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ------------- ------------------ Unité-Progrès-Justice CABINET

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ------------- ------------------ Unité-Progrès-Justice CABINET MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET BURKINA FASO ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ------------- ------------------ Unité-Progrès-Justice CABINET DISCOURS DE MONSIEUR LE MINISTRE DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU CONSEIL ET AU PARLEMENT EUROPEEN

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU CONSEIL ET AU PARLEMENT EUROPEEN COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 10.06.2004 COM(2004)415 final COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU CONSEIL ET AU PARLEMENT EUROPEEN Plan d'action européen en matière d'alimentation et

Plus en détail

Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire. Une autre façon d accéder au métier d ingénieur

Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire. Une autre façon d accéder au métier d ingénieur Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire Une autre façon d accéder au métier d ingénieur Un Réseau National de 28 CMI Le réseau FIGURE Formation en InGenierie par des Universités de

Plus en détail

La mise en place d une cellule de veille

La mise en place d une cellule de veille La mise en place d une cellule de veille Floriane Giovannini IST - Antony 24 ème Rencontres OMER Lyon, les 29-30 mars 2007 Plan de la présentation Introduction à la veille Une cellule de veille : - Pourquoi?

Plus en détail

Programme. Avenir. Lyon Saint-Etienne. palse.universite-lyon.fr

Programme. Avenir. Lyon Saint-Etienne. palse.universite-lyon.fr Programme Avenir Lyon Saint-Etienne palse.universite-lyon.fr Qu est-ce que le PALSE? Le Programme Avenir Lyon Saint-Etienne (PALSE) est un programme porté par l Université de Lyon dans le cadre du programme

Plus en détail

concours ITA innov 2015 DOSSIER DE PARTENARIAT Associez votre image à l innovation et au progrès des filières agricoles ITA innov 2015.

concours ITA innov 2015 DOSSIER DE PARTENARIAT Associez votre image à l innovation et au progrès des filières agricoles ITA innov 2015. ITA innov 0. ère édition concours ITA innov 0 Associez votre image à l innovation et au progrès des filières agricoles DOSSIER DE PARTENARIAT www.acta-itainnov.com ITA innov 0. ère édition Découvertes,

Plus en détail

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE 9ÈME RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM La Valette 27 septembre 2012 DECLARATION FINALE page 1 A l invitation de S.E. George Pullicino,

Plus en détail

Agriculture et Finances

Agriculture et Finances Agriculture et Finances Quelles régulations pour une allocation optimale des capitaux? Cahier n 12 Présentation générale du Cahier Dans les systèmes d économie de marché des pays développés comme des pays

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images Une formation à la direction de projets audiovisuels Le master Création, Production, Images. Cinéma interactif et transmédia de l Institut

Plus en détail

PREMIER FORUM FRANCO-ARGENTIN DE LA COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE

PREMIER FORUM FRANCO-ARGENTIN DE LA COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE PREMIER FORUM FRANCO-ARGENTIN DE LA COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE Bilan de séjours des collectivités s en provinces s Complété suite à la réunion du 1 er avril 2009 à Cités Unies France I- Introduction : Du

Plus en détail

PRÉSENTATION. Sciences Po Aix et Institut Masnaoui lancent une formation continue diplômante pour dirigeants et cadres exécutifs

PRÉSENTATION. Sciences Po Aix et Institut Masnaoui lancent une formation continue diplômante pour dirigeants et cadres exécutifs PRÉSENTATION Sciences Po Aix et Institut Masnaoui lancent une formation continue diplômante pour dirigeants et cadres exécutifs Aider à asseoir et généraliser un nouveau mode de gouvernance des organismes

Plus en détail

Evaluation du PTEF (Projet de transformation de l Ecole supérieure d agriculture de Nabong en Faculté d agriculture et des forêts)

Evaluation du PTEF (Projet de transformation de l Ecole supérieure d agriculture de Nabong en Faculté d agriculture et des forêts) Sixièmes journées d études Les évaluations de projets internationaux de formation Evaluation du PTEF (Projet de transformation de l Ecole supérieure d agriculture de Nabong en Faculté d agriculture et

Plus en détail

PARTENARIATS ENTREPRISES

PARTENARIATS ENTREPRISES PARTENARIATS ENTREPRISES Votre entreprise au cœur de l IÉSEG RENCONTRER LES ÉTUDIANTS ET LES DIPLÔMÉS DE L IÉSEG L IÉSEG accompagne ses étudiants dans le développement de leur projet professionnel et dans

Plus en détail

CHARTE É THIQUE GROUPAMA

CHARTE É THIQUE GROUPAMA CHARTE É THIQUE GROUPAMA 2 Message du directeur général Fidèle à son engagement de satisfaire ses sociétaires et ses clients en leur apportant le meilleur service au meilleur coût, Groupama a développé

Plus en détail

Centre Régional Africain d Administration du Travail (CRADAT) BP 1055 Yaoundé Tél. 22.23.32.04 Fax. 22.22.21.80 E-mail. : cradat@ilo.

Centre Régional Africain d Administration du Travail (CRADAT) BP 1055 Yaoundé Tél. 22.23.32.04 Fax. 22.22.21.80 E-mail. : cradat@ilo. Centre Régional Africain d Administration du Travail (CRADAT) BP 1055 Yaoundé Tél. 22.23.32.04 Fax. 22.22.21.80 E-mail. : cradat@ilo.org I- PRESENTATION DU CRADAT A- Création - Siège Le Centre Régional

Plus en détail

FORUM. Vie Étudiante. Associations étudiantes, Services de l université et partenaires de la vie étudiante. de 10h à 16h. 2 jours d animations!

FORUM. Vie Étudiante. Associations étudiantes, Services de l université et partenaires de la vie étudiante. de 10h à 16h. 2 jours d animations! FORUM de la Vie Étudiante Associations étudiantes, Services de l université et partenaires de la vie étudiante s Activités culturelle et artistiques Activités sportives Etudes et accompagnement Qualité

Plus en détail

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement Enseignants du primaire Pour vos projets d écoles et vos classes découvertes, faites découvrir la biodiversité du territoire à travers des programmes riches et ludiques! Édito Agglopolys, Communauté d'agglomération

Plus en détail

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Institut Catholique de Paris Service Communication Fiche Filière / parcours Philosophie Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Collection «Orientation à l ICP : Fiches

Plus en détail

Composition du conseil d administration d AgroParisTech

Composition du conseil d administration d AgroParisTech Personnalités qualifiées Composition du conseil d administration d AgroParisTech Nom Hubert Garaud Olivier de Bohan Gaëlle Regnard Pascale Hébel François Houllier Olivia Rose Qualité Président de Terrena

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Etudes internationales de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008 Année 2007/2008 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER RECHERCHE Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS DES SCIENCES Spécialité Histoire et Philosophie des Sciences Unités de Formation et de

Plus en détail

L'ENSEEIHT est membre du Réseau n+i et se place dans les 10 premiers établissements recruteurs du réseau.

L'ENSEEIHT est membre du Réseau n+i et se place dans les 10 premiers établissements recruteurs du réseau. L'ENSEEIHT est membre du Réseau n+i et se place dans les 10 premiers établissements recruteurs du réseau. Toutes les informations générales sur les modalités de recrutement au sein du Programme n+i peuvent

Plus en détail

CAMPAGNE D EMPLOIS ENSEIGNANTS 2012

CAMPAGNE D EMPLOIS ENSEIGNANTS 2012 CAMPAGNE D EMPLOIS ENSEIGNANTS 2012 ETABLISSEMENT : UM2 COMPOSANTE : Faculté des Sciences SITE : Campus Triolet IDENTIFICATION DU POSTE : N : Corps : Section CNU : 67 Nature demandée : Maître de Conférence

Plus en détail

MAstère SPÉCIALISÉ. Marketing, Communication et Ingénierie des Produits Agroalimentaires. ROUEN, France

MAstère SPÉCIALISÉ. Marketing, Communication et Ingénierie des Produits Agroalimentaires. ROUEN, France MAstère SPÉCIALISÉ Marketing, Communication et Ingénierie des Produits Agroalimentaires ROUEN, France MASTÈRE SPÉCIALISÉ ACCRÉDITÉ PAR LA CONFÉRENCE DES GRANDES ÉCOLES En partenariat avec l École de Management

Plus en détail

La politique agricole commune après 2013 Débat public Résumé des contributions

La politique agricole commune après 2013 Débat public Résumé des contributions La politique agricole commune après 2013 Débat public Résumé des contributions La réforme de la politique agricole commune doit intervenir d ici 2013. Une consultation publique officielle sur la PAC de

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL

MASTER PROFESSIONNEL Année 2010/2011 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER PROFESSIONNEL (cohabilitation des Universités BORDEAUX 1, BORDEAUX 2, BORDEAUX 3 et Sciences-Po Bordeaux) Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS

Plus en détail

Agence pour une Comm green et responsable

Agence pour une Comm green et responsable Agence pour une Comm green et responsable AGENCE WEB AGENCE MEDIA AGENCE EVENEMENTIELLE AGENCE CONSULTING ET DEVELOPPEMENT Le nom econnexbiocity mêle plusieurs concepts. - ECONNEX signifie l e-connexion,

Plus en détail

La Grande Ecole des Sciences de l Information

La Grande Ecole des Sciences de l Information Royaume du Maroc Haut Commissariat au Plan Ecole des Sciences de l Information (ESI) Rabat La Grande Ecole des Sciences de l Information Secteur : Enseignement supérieur public relevant de la formation

Plus en détail

Être agriculteur aujourd'hui

Être agriculteur aujourd'hui Être agriculteur aujourd'hui Jacques ABADIE sociologue INP-ENSAT Action conduite avec le concours financier de : l'adar VIVEA l'union Européenne FEOGA Etre agriculteur aujourd hui Comprendre ce qu est

Plus en détail

UN RESEAU COOPERATIF COHERENT SOLIDAIRE ET DURABLE

UN RESEAU COOPERATIF COHERENT SOLIDAIRE ET DURABLE DOSSIER DE PRESSE ADOM'ETHIC MAI 2010 p 1 INTRODUCTION UN RESEAU COOPERATIF COHERENT SOLIDAIRE ET DURABLE Le secteur des services à la personne a connu une croissance rapide ces quatre dernières années,

Plus en détail

Ingénieur agronome. Un label de qualité pour une formation d excellence. w w w. s u p a g r o. f r

Ingénieur agronome. Un label de qualité pour une formation d excellence. w w w. s u p a g r o. f r Ingénieur agronome Un label de qualité pour une formation d excellence w w w. s u p a g r o. f r Les atouts d une formation pluridisciplinaire l acquisition de connaissances scientifiques approfondies

Plus en détail

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE Le regroupement du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l industrie en un seul établissement apporte les atouts

Plus en détail

Innovation & Design. Design our futures. kedgeds.com @kedgeds facebook.com/kedgeds. Inventer nos futurs.

Innovation & Design. Design our futures. kedgeds.com @kedgeds facebook.com/kedgeds. Inventer nos futurs. 1 Innovation & Design Thinking kedgeds.com @kedgeds facebook.com/kedgeds Design our futures. Inventer nos futurs. innovation & design thinking KEDGE Design school LE PARCOURS KEDGE Design SCHOOL L1 / Développer

Plus en détail

Un concours de start-up dans la plus grande ferme de France

Un concours de start-up dans la plus grande ferme de France Un concours de start-up dans la plus grande ferme de France «La Start-up est dans le pré au Salon de l Agriculture de Paris» 28 février 2014 au 2 Mars 2014 Un concours de start-up dans la plus grande ferme

Plus en détail

Développeur de talents. École Universitaire de Management. Cultivez votre. différence!]

Développeur de talents. École Universitaire de Management. Cultivez votre. différence!] Développeur de talents École Universitaire de Management Cultivez votre différence! L I.A.E de www.iae-grenoble.fr Depuis plus de cinquante ans, l IAE de forme à la fois des managers «double compétence»

Plus en détail

GUIDE MASTER 2. Radiothérapie-Oncologie

GUIDE MASTER 2. Radiothérapie-Oncologie GUIDE MASTER 2 Radiothérapie-Oncologie Master 2 (M2) : carte d identité -Niveau requis : Bac + 5 -Durée : Un an -S inscrit dans le cadre de la réforme dite LMD (Licence Master Doctorat) Remplace le DEA

Plus en détail

P Y R É N É E S. des Pyrénées - Pau Tarbes. Établissement public d enseignement supérieur artistique. Art Art-céramique Design graphique multimedia

P Y R É N É E S. des Pyrénées - Pau Tarbes. Établissement public d enseignement supérieur artistique. Art Art-céramique Design graphique multimedia É S École supérieure d art des Pyrénées Pau Tarbes École supérieure d art des Pyrénées - Pau Tarbes Établissement public d enseignement supérieur artistique P Y R É N É E S Des formations d excellence,

Plus en détail

Conférence de Presse du 29 novembre 2012

Conférence de Presse du 29 novembre 2012 Conférence de Presse du 29 novembre 2012 La FABI Fédération belge d associations d ingénieurs civils et bioingénieurs, l UFIIB Union Francophone des associations d ingénieurs industriels de Belgique et

Plus en détail

le mardi 17 avril 2012 de 9 H à 17 H à l Ecole Supérieure d Administration à Kehl

le mardi 17 avril 2012 de 9 H à 17 H à l Ecole Supérieure d Administration à Kehl ATELIERS FRANCO-ALLEMANDS LES CONTROVERSES DU TRAVAIL SOCIAL Perspective comparative France - Allemagne Les mutations profondes qui affectent le travail social aujourd hui nécessitent une réflexion croisée

Plus en détail

LA TRANSITION ENERGETIQUE : COMMENT L ANCRER DURABLEMENT DANS L ACTION?

LA TRANSITION ENERGETIQUE : COMMENT L ANCRER DURABLEMENT DANS L ACTION? LA TRANSITION ENERGETIQUE : COMMENT L ANCRER DURABLEMENT DANS L ACTION? Le mercredi 19 juin 2013 de 14h à 18h suivi d un cocktail A La Maison de l UNESCO (salle IV) - 7 Place Fontenoy, 75007 Paris DEBAT

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE DE L ASSOCIATION FRANCAISE DES MAGISTRATS DE LA JEUNESSE ET DE LA FAMILLE des 16 et 17 MAI 2014

ASSEMBLEE GENERALE DE L ASSOCIATION FRANCAISE DES MAGISTRATS DE LA JEUNESSE ET DE LA FAMILLE des 16 et 17 MAI 2014 ASSEMBLEE GENERALE DE L ASSOCIATION FRANCAISE DES MAGISTRATS DE LA JEUNESSE ET DE LA FAMILLE des 16 et 17 MAI 2014 LA JUSTICE DES MINEURS : CAP SUR L AVENIR La Garde des Sceaux a lancé une vaste consultation

Plus en détail

CONVENTION-CADRE MULTIPARTENARIALE. relative à l Education au Développement Durable 2009-2012

CONVENTION-CADRE MULTIPARTENARIALE. relative à l Education au Développement Durable 2009-2012 CONVENTION-CADRE MULTIPARTENARIALE relative à l Education au Développement Durable 2009-2012 novembre 2009 Les partenaires Rectorat de l Académie de la Guadeloupe Direction de l Agriculture et de la Forêt

Plus en détail

Le fonds de dotation. Titre. www.artisandumonde.org

Le fonds de dotation. Titre. www.artisandumonde.org Le fonds de dotation d Artisans du Monde Faire un don Pour construire un monde plus juste au Nord comme au Sud Titre Crédit photo : Ellas Cuentan www.artisandumonde.org 1 Fonds de dotation d Artisans du

Plus en détail

au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde

au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde Fiche prolongement 6 Du lien entre environnement et développement au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde 20% de la population mondiale consomme 87 % des ressources

Plus en détail

Ceux qui nous nourrissent

Ceux qui nous nourrissent Ceux qui nous nourrissent Une exposition photographique, sonore Association Avanti Popolo L exposition Depuis 2009, Les photographes Marc Bernard et Céline Delestré et le journaliste Romain Brunel ont

Plus en détail

Focus méthodologique sur la mise en place d'une veille partenariale L expérience du CD P. Bartoli

Focus méthodologique sur la mise en place d'une veille partenariale L expérience du CD P. Bartoli Focus méthodologique sur la mise en place d'une veille partenariale L expérience du CD P. Bartoli Intervention lors des Rencontres IST 2014 - Montpellier Alexandra Coppolino 16/12/2014 Sommaire Présentation

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS ET SÉMINAIRES

ENSEIGNEMENTS ET SÉMINAIRES CHAIRE ESSEC-AVENTIS ÉTHIQUE & BIOTECHNOLOGIES Dans un marché comme celui du médicament où les clients sont d abord des patients, les biotechnologies sont appelées à répondre à un double défi, à la fois

Plus en détail

Au cours du séminaire de clôture seront présentés les livrables suivants :

Au cours du séminaire de clôture seront présentés les livrables suivants : La gouvernance du projet de coopération est assurée par un Comité de Pilotage composé par - Le Président de la Chambre Régionale d Agriculture qui en assure la présidence - Deux représentants élus de chaque

Plus en détail

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France DIRECTION GÉNÉRALE DES RESSOURCES HUMAINES PARIS, LE 25 JANVIER 2010 DIRECTION DES RELATIONS SOCIALES Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France Dans le cadre de sa responsabilité

Plus en détail

Stratégie d investissement responsable

Stratégie d investissement responsable Stratégie d investissement responsable 2 Introduction Dès 2003, le Conseil de surveillance a requis un engagement fort du Fonds de Réserve pour les Retraites dans le domaine de l investissement responsable

Plus en détail

MASTER ECONOMIE APPLIQUEE

MASTER ECONOMIE APPLIQUEE Le Master Economie Appliquée est destiné à des étudiants ayant reçu une formation universitaire solide en économie, statistiques, mathématiques et économétrie. Ce Master propose un cursus sur deux années

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2 CONCOURS COMMUNS 6 ECOLES HTTP://CC.IEP.FR. Contact presse : Catherine Amy

DOSSIER DE PRESSE 2 CONCOURS COMMUNS 6 ECOLES HTTP://CC.IEP.FR. Contact presse : Catherine Amy IntégrerSciencesPoAix en Provence,Lille,Lyon,Rennes,Strasbourg,Toulouse Lundi24juin2013 DOSSIER DE PRESSE 2 CONCOURS COMMUNS 6 ECOLES HTTP://CC.IEP.FR Contact presse : Catherine Amy Coordination de la

Plus en détail

NOUVELLE THEMATIQUE A L EXPLORATOIRE! Les métiers au service de la santé

NOUVELLE THEMATIQUE A L EXPLORATOIRE! Les métiers au service de la santé NOUVELLE THEMATIQUE A L EXPLORATOIRE! Les métiers au service de la santé L Exploratoire raconte la «belle histoire» d un territoire engagé à maintenir et accroître le niveau de santé de toute sa population,

Plus en détail

Promotion 2009/2010 www.mega-master.eu

Promotion 2009/2010 www.mega-master.eu Master Européen de Gouvernance et d'administration (MEGA) Promotion 2009/2010 www.mega-master.eu 2 Penser et agir dans un contexte européen La formation des futurs cadres dirigeants du service public s

Plus en détail

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE. www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE. www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat Poursuites d études La sortie de cette formation est l insertion professionnelle même si une poursuite d études en M2 recherche en Sciences de Gestion et/ou en thèse peut être envisagée. insertion professionnelle

Plus en détail

Pl@ntNet Pierre Bonnet, INRA UMR AMAP Raffi Enficiaud, INRIA Équipe IMEDIA

Pl@ntNet Pierre Bonnet, INRA UMR AMAP Raffi Enficiaud, INRIA Équipe IMEDIA Pl@ntNet Un réseau collaboratif et une plate-forme informatique dédiés à la compilation et au partage d outils et de connaissances en Botanique Pierre Bonnet, INRA UMR AMAP Raffi Enficiaud, INRIA Équipe

Plus en détail

L organisation du programme «Jeunes pousses» Rapport

L organisation du programme «Jeunes pousses» Rapport L organisation du programme «Jeunes pousses» Rapport Présenté par M. Pascal Terrasse Député de la République française Secrétaire général parlementaire Berne (Suisse) ( 6 juillet 2015 I/ Le programme,

Plus en détail

OBJECTIFS. Objectif général

OBJECTIFS. Objectif général Le Programme d action pour la promotion et le financement des PME dans l UEMOA est une déclinaison de la Politique Industrielle Commune (PIC) de l UEMOA. Il vise la création de mécanismes de financement

Plus en détail

Section des établissements. Rapport d'évaluation de Montpellier SupAgro

Section des établissements. Rapport d'évaluation de Montpellier SupAgro Section des établissements Rapport d'évaluation de Montpellier SupAgro Rapport d'évaluation de Montpellier SupAgro Le Président de l AERES Section des établissements Le Directeur Jean-François Dhainaut

Plus en détail

Les nouveaux enjeux économiques et sociaux des politiques de couverture santé 4È ME CYCLE INSTITUT DES HAUTES ÉTUDES DE PROTECTION SOCIALE

Les nouveaux enjeux économiques et sociaux des politiques de couverture santé 4È ME CYCLE INSTITUT DES HAUTES ÉTUDES DE PROTECTION SOCIALE Les nouveaux enjeux économiques et sociaux des politiques de couverture santé 4È ME CYCLE SEPTEMBRE 2012 - JUIN 2013 «Les nouveaux enjeux économiques et sociaux des politiques de couverture santé» SEPTEMBRE

Plus en détail

un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative.

un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative. L association présente un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative. SOMMAIRE La présentation de l aventure Le schéma du projet Nos

Plus en détail

Autorisation de publication sur les annuaires de l École polytechnique Promotion X2015

Autorisation de publication sur les annuaires de l École polytechnique Promotion X2015 Madame, Monsieur, Fiche d'autorisation de publication sur les annuaires de l École polytechnique L École polytechnique met en œuvre des traitements automatisés pour la gestion et la publication de l annuaire

Plus en détail

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Institut Universitaire de Formation des Maîtres Université de Provence - Aix-Marseille Université 20 ans d expérience dans la formation des professionnels dans les métiers de l enseignement, de l éducation

Plus en détail

FEDERATION DE BOTANISTES, SYNTHESE DE CONTRIBUTIONS CITOYENNES ET TRANSFERT DE LA CONNAISSANCE NATURALISTE : L EXEMPLE DE L ASSOCIATION TELA BOTANICA

FEDERATION DE BOTANISTES, SYNTHESE DE CONTRIBUTIONS CITOYENNES ET TRANSFERT DE LA CONNAISSANCE NATURALISTE : L EXEMPLE DE L ASSOCIATION TELA BOTANICA Networks and Communication Studies, NETCOM, vol. 27 (2013), n 1-2 pp. 190-194 FEDERATION DE BOTANISTES, SYNTHESE DE CONTRIBUTIONS CITOYENNES ET TRANSFERT DE LA CONNAISSANCE NATURALISTE : L EXEMPLE DE L

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT. Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012

MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT. Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012 MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012 UE 1 Médiation et communication dans les organisations 40h CM, 20h TD - 6 ECTS, coefficient 2 Session

Plus en détail

Augmenter l impact économique de la recherche :

Augmenter l impact économique de la recherche : Augmenter l impact économique de la recherche : 15 mesures pour une nouvelle dynamique de transfert de la recherche publique, levier de croissance et de compétitivité Partout dans le monde, la recherche

Plus en détail

Les sites de l Onisep

Les sites de l Onisep Les sites de l Onisep Toute l info sur les métiers et les formations au niveau national onisep.fr Choisir mes études : un mode d'emploi sur l'organisation des études au collège, au lycée et les poursuites

Plus en détail

Année universitaire 2011-2012

Année universitaire 2011-2012 Executive MBA Paris Chicago - Moscou Année universitaire 2011-2012 Donnez-vous les moyens d exprimer votre potentiel et de faire vivre vos projets. Pris par vos responsabilités managériales et focalisés

Plus en détail

Table des matières. 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias. 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique

Table des matières. 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias. 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique Dossier de presse Table des matières 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique 2. Ina Global, la revue de tous les

Plus en détail

Réussir ensemble l Éco-Vallée : le PROJET STRATÉGIQUE ET OPÉRATIONNEL

Réussir ensemble l Éco-Vallée : le PROJET STRATÉGIQUE ET OPÉRATIONNEL Réussir ensemble l Éco-Vallée : le PROJET STRATÉGIQUE ET OPÉRATIONNEL LIVRET DE LA CONCERTATION L EPA PLAINE DU VAR ENGAGE UNE NOUVELLE CONCERTATION SUR L AVENIR DE L ÉCO-VALLÉE, DE JUIN À DÉCEMBRE 2014.

Plus en détail

RÉSUMÉ DU PLAN STRATÉGIQUE DE RECHERCHE (2013-2018) Une culture de l excellence en recherche et en développement

RÉSUMÉ DU PLAN STRATÉGIQUE DE RECHERCHE (2013-2018) Une culture de l excellence en recherche et en développement RÉSUMÉ DU PLAN STRATÉGIQUE DE RECHERCHE (2013-2018) Une culture de l excellence en recherche et en développement La recherche à l Université Sainte-Anne L Université Sainte-Anne, par son emplacement géographique,

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT NOVEMBRE 2013 2 Le mot de la direction Lorsque nous avons fondé NEXEO, nous avions déjà une expérience significative du métier de la prestation intellectuelle

Plus en détail

FICHE 13 RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

FICHE 13 RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) FICHE 13 RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Ingénieur diplômé de l'ecole Centrale de Lille (ECLille) Autorité responsable de la certification (cadre 2) Ecole Centrale

Plus en détail

Présentation du programme

Présentation du programme FILIERE UNIVERSITAIRE FRANCOPHONE Master recherche Ecotoxicologie, Environnement et Gestion des Eaux (MEEGE) Présentation du programme Master recherche «Ecotoxicologie, Environnement et Gestion des Eaux»

Plus en détail

«LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT À L ÉCOLE ET CONTRE LE CYBER-HARCÈLEMENT»

«LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT À L ÉCOLE ET CONTRE LE CYBER-HARCÈLEMENT» «LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT À L ÉCOLE ET CONTRE LE CYBER-HARCÈLEMENT» Ministère de l Éducation Nationale Protection Judiciaire de la Jeunesse Théâtre Liberté Contact : Betty Le Mellay, Responsable de

Plus en détail

Programme Biotechnologie et Biosécurité

Programme Biotechnologie et Biosécurité Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles CEDE AO Communauté Éco nomique des État s d Af rique de l Ou es t ECOW AS Economic Communit y of W est Af rican S ta t es

Plus en détail

Société neuchâteloise de géographie [SNG]

Société neuchâteloise de géographie [SNG] Société neuchâteloise de géographie [SNG] & L Association des géographes de l Université de Neuchâtel [LAGUNE] www.s-n-g.ch NEWSLETTER n 1 Mars 2014 Chers membres, Depuis un peu plus d une année, la Société

Plus en détail

www.projetalkimya.illustrateur.org

www.projetalkimya.illustrateur.org www.projetalkimya.illustrateur.org QUI L association Alkimya est une formation varoise issue d un rassemblement citoyen plus vaste. Tout au long de l année, nous avons l occasion de nous fédérer lors des

Plus en détail

L histoire économique, sociale et des techniques

L histoire économique, sociale et des techniques Département d histoire 2, rue du facteur Cheval 91000 Evry, France L histoire économique, sociale et des techniques pour les entreprises Octobre 2007 Votre contact : Alain Pichon alain.pichon@univ-evry.fr

Plus en détail

LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE. Réunion du 28 mars 2014

LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE. Réunion du 28 mars 2014 LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE Réunion du 28 mars 2014 SOMMAIRE PARTIE 1 : Le Cadre de travail Pourquoi réaliser un Projet d Etablissement? Qu est-ce qu un Projet d Etablissement? Un

Plus en détail

SEMINAIRE «UNIVERSITES ET TERRITOIRES»

SEMINAIRE «UNIVERSITES ET TERRITOIRES» SEMINAIRE «UNIVERSITES ET TERRITOIRES» Jérôme Aust Centre de Sociologie des Organisations Sciences Po / CNRS Elisabeth Campagnac Laboratoire Techniques Territoires et Sociétés Ecole des Ponts ParisTech

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

PRIX DE L INVESTISSEUR RESPONSABLE 2012

PRIX DE L INVESTISSEUR RESPONSABLE 2012 PRIX DE L INVESTISSEUR RESPONSABLE 2012 NOVEMBRE 2012 Prix de l Investisseur Responsable : Le Groupe Humanis remporte la 5 e édition Le Prix de l Investisseur Responsable 2012 a été décerné au Groupe Humanis

Plus en détail

surfaces. Le ratio surfaces d enseignement/élèves est de 14.87m². Le ratio pour les agents administratifs est de 18,22 m²/agent.

surfaces. Le ratio surfaces d enseignement/élèves est de 14.87m². Le ratio pour les agents administratifs est de 18,22 m²/agent. Avis n 2014/04-07 relatif à l accréditation de l Institut supérieur des sciences agronomiques, agroalimentaires, horticoles et du paysage (Agrocampus Ouest) à délivrer le titre d ingénieur diplômé Objet

Plus en détail

SUPPLEMENT AU DIPLOME

SUPPLEMENT AU DIPLOME SUPPLEMENT AU DIPLOME Préambule : «Le présent supplément au diplôme suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil de l Europe et l UNESCO/CEPES. Le supplément vise à fournir des données

Plus en détail

COMMENT OBTENIR DES SUBVENTIONS EUROPEENNES

COMMENT OBTENIR DES SUBVENTIONS EUROPEENNES COMMENT OBTENIR DES SUBVENTIONS EUROPEENNES L environnement, la recherche, l éducation, la santé, sont des domaines d intervention privilégiés pour les collectivités locales. Leur développement peut donner

Plus en détail