CROIS. Cross Regional Opportunities: Improving Social cohesion Opportunitiés Transfrontalières : Améliorer la Cohésion Sociale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CROIS. Cross Regional Opportunities: Improving Social cohesion Opportunitiés Transfrontalières : Améliorer la Cohésion Sociale"

Transcription

1 CROIS Cross Regional Opportunities: Improving Social cohesion Opportunitiés Transfrontalières : Améliorer la Cohésion Sociale This project was selected within the scope of the INTERREG IV A France (Channel) England cross-border European cooperation programme, co-financed by the ERDF Ce projet a été sélectionné dans le cadre d INTERREG IV A France (Channel) - Programme de coopération européenne transfrontalière en Angleterre. Ce projet est cofinancé par le Fond Européen de Développement Régional (FEDER) Final Bilingual Report April 2014 Rapport Final Bilingue avril 2014 Prepared by Adrienne Seward, Project Manager, for Professor Pam Maras, Project Lead, University of Greenwich Préparé par Adrienne Seward, Chef de Projet pour le Professeur Pam Maras, Responsable du projet, Université de Greenwich 1 P a g e

2 2 P a g e

3 Contents 1. Executive Summary Page 5 2. Introduction and Background Page Organisation of the CROIS Project Page Pupil Activities Page Parents Page Change in Schools Page Research Page Benefits Page Dissemination Page Further Information Page Acknowledgements Page References Page 77 3 P a g e

4 Contenu 1. Synthèse Exécutive Page 6 2. Introduction et contexte Page L'organisation du Projet CROIS Page Les Activités envers les élèves Page Les parents Page Modifications concernant les établissements scolaires Page La recherche Page La valeur ajoutée du projet CROIS Page La diffusion Page Informations complémentaires Page Remerciements Page Références Page 77 4 P a g e

5 1. Executive Summary The CROIS project was a partnership project run between the University of Greenwich and France Business School and selected for funding within INTERREG IV A. The aims of the CROIS project were to: - Raise aspirations and university perceptions in French and English pupils - Promote foreign language learning - Improve social cohesion and citizenship - Improve parents perceptions of university and their relationship with their child s school - Identify common issues in France and England and share skills and expertise - Communicate the project findings The project engaged 160 pupils aged from areas of high deprivation within England and France with university student mentors from the University of Greenwich and France Business School. Pupils participated in a number of activities designed to raise their aspirations towards, and perceptions of, university. These activities were held within school, however culminated in a cross border exchange programme with pupils from partner schools. Pupils visited France and England where they participated in cultural, environmental and sports activities. The activities on the exchange visits were designed to promote communication and language learning between French and English pupils and also to improve social cohesion and pupils sense of citizenship. Feedback from pupils involved in the CROIS project was positive, the exchange visits were enjoyed and pupils benefited from the input and expertise of the university mentors. Pupils indicated that the cross cultural cooperative activities they participated in lead to improved impressions of those from another country. Research undertaken demonstrated that university perceptions were higher in CROIS students after the exchange programme compared to a control group. This directly supports the project aim of raising aspirations and improving university perceptions in French and English pupils. Mentors developed important employability skills such as leadership, teamwork and flexibility, and student mentors experiences were shared with other university pupils to encourage participation in future projects such as CROIS. Research findings were disseminated through national and international conferences and bespoke dissemination events in both France and England. 5 P a g e

6 1. Synthèse Exécutive: Le projet CROIS est un projet en partenariat entre l'université de Greenwich et France Business School, sélectionné pour un financement dans le cadre du programme INTERREG IV A. Les objectifs du projet CROIS étaient les suivants: - Développer et améliorer les aspirations et les perceptions de l'enseignement supérieur des élèves français et anglais - Promouvoir l'apprentissage des langues étrangères - Améliorer la cohésion sociale et la citoyenneté - Améliorer les perceptions des parents de l'université et leurs relations avec l'école de leurs enfants - Identifier les thèmes communs en France et en Angleterre et partager les compétences et l'expertise - Communiquer sur les résultats du projet Le projet a mobilisé 160 élèves âgés de 13 à 18 ans des zones fortement défavorisées en Angleterre et en France avec des étudiants 'tuteurs' de l'université de Greenwich et de France Business School. Les élèves ont participé à un certain nombre d'activités visant à augmenter leurs perceptions de l'université ainsi que leurs aspirations envers l enseignement supérieur. Ces activités ont eu lieu au sein d écoles partenaires, et ont abouti à un programme d'échanges transfrontaliers avec les élèves des écoles partenaires. Les élèves ont visité la France et l Angleterre où ils ont participé à des activités culturelles, environnementales et sportives. Les activités pendant les visites d'échange ont été conçues pour promouvoir la communication et l'apprentissage des langues entre les élèves français et anglais ainsi qu à améliorer la cohésion sociale et le sentiment de citoyenneté des élèves. Les commentaires des élèves impliqués dans le projet CROIS étaient positifs et les échanges, appréciés, les élèves ont bénéficié des apports et de l'expertise des tuteurs universitaires. Les élèves ont indiqué que les activités de coopération interculturelles dans lesquelles ils avaient participées, ont mené à une amélioration des impressions de jeunes issus d'un autre pays. La recherche menée a démontré que les perceptions envers l enseignement supérieur étaient plus positives chez les élèves ayant participé au projet CROIS après le programme d'échange par rapport à un groupe témoin. Ce résultat renforce directement l'objectif du projet de développer les aspirations et d'améliorer les perceptions de l enseignement supérieur chez les élèves français et anglais. Les tuteurs ont acquis des compétences importantes relatives à l'employabilité tels que le leadership, le travail d'équipe et la flexibilité. Les expériences de ces tuteurs universitaires ont été partagées avec d'autres étudiants des deux universités concernées pour encourager la participation dans les projets futurs comme le projet CROIS. Les résultats des recherches ont été diffusés lors de conférences nationales, internationales et lors d événements de diffusion sur mesure qui ont eu lieu en France et en Angleterre. 6 P a g e

7 Deliverables The table below shows all actions/deliverables for the CROIS project and how they were delivered. It also demonstrates which CROIS objective each action links to (the CROIS objectives can be seen on page 17). Pupil Activities Action / Deliverable Link to project aim How was this delivered 160 pupils involved 1 - raise aspirations 80 pupils from France and 80 pupils for England were involved with CROIS activities 32 interactions between pupils and mentors for exchange visit 2 common interests and promoting language Pupils had a session specifically designed to prepare them for the exchange visits 192 interactions between pupils and mentors on aspirations 1 raise aspirations The first two sessions with mentors were focussed on this, and the then ran throughout all the sessions and exchange visits. 80 virtual exchanges 2 common interests and promoting language 4 student exchange visits 2 common interests, social cohesion and citizenship 160 pupils participated in the video conferences In each of the 2 years of the project and exchange visit was held in France and England 80 cross border youth interviews 2 common interests and promoting language Pupils interviewed one another on both years of the exchange visit in England 4 visits to sports organisations 2 common interests and promoting language These visits occurred as part of the exchange visits. 2 happened in each year of the project (1 in France and one in England) 4 cross border environmental and heritage site visits 4 cross border student advisory board meetings 2 common interests, social cohesion and citizenship 2 common interests and promoting language These visits happened in both years of the project, 2 in France and 2 in England A student advisory board meeting was held towards the end of each exchange visit and influenced the following visit. 7 P a g e

8 Livrables Le tableau ci-dessous présente l'ensemble des actions / produits livrables pour le projet CROIS et comment ils ont été livrés. Il permet également de voir comment chacun des objectifs du projet CROIS croise avec chacune des actions (les objectifs du projet CROIS se trouvent à la page 18). Activités des Élèves Action / Livrable Lien à l'objectif du projet Livré comment 160 élèves impliqués 1 - développer et améliorer les aspirations 80 élèves français et 80 élèves anglais ont participé à des activités CROIS 32 interactions entre élèves et tuteurs en préparation des visites d échange. 192 interactions entre les tuteurs et les élèves sur leurs aspirations. 2 intérêts communs et promouvoir la langue 1 - développer et améliorer les ambitions Les élèves ont eu une séance spécialement conçue pour les préparer aux visites d'échange Les deux premières sessions avec les Tuteurs ont été axées sur ce point, et ont continué dans toutes les sessions et des visites d'échange. 80 échanges virtuels 2 intérêts communs et promouvoir la langue 160 élèves ont participé à des conférences vidéo 4 visites d échange pour les élèves 80 entretiens transfrontaliers des jeunes 4 visites d organisations sportives 4 classes vertes/environnementales et visites de sites historiques 4 réunions de conseils transfrontalières d élèves 2 intérêts communs, cohésion sociale, le sentiment de citoyenneté 2 intérêts communs et promouvoir la langue 2 intérêts communs et promouvoir la langue 2 intérêts communs, cohésion sociale, le sentiment de citoyenneté 2 intérêts communs et promouvoir la langue Dans chacune des deux années du projet, les visites et les échanges ont eu lieu en France et en Angleterre Les élèves se sont interviewés lors de la visite d'échange en Angleterre au cours des deux années du projet Ces visites ont eu lieu dans le cadre des visites d'échange. Il y en a eu deux par année dans chaque année du projet (une en France et une en Angleterre) Ces visites ont eu lieu dans les deux années du projet, deux en France et deux en Angleterre Une réunion du conseil consultatif des étudiants a eu lieu vers la fin de chaque visite d'échange. Celles-ci ont influencés la visite suivante. 8 P a g e

9 Mentor employability Action / Deliverable Project Aim How Delivered 46 university students involved in employability 2 cross border exchanges between mentors on employability 4 Cross border capacity building 2 Cross cultural common interests and promoting language Parent Activities Mentors involved in CROIS engaged in a session on employability skills. A further session was delivered to a wider group of pupils Mentor employability was discussed during the exchanges. In addition to this there is an employability video on the CROIS website Action / Deliverable Project Aim How Delivered 8 family engagement events 3 improve social cohesion and relationship with child s school 4 were held in year one of the project (1 per school) but these weren t well attended. These were not held in year parents involved (50 per school per country) 3 improve social cohesion and relationship with child s school Research All pupils parents were involved with the project, either through researchers or teachers Action / Deliverable Project Aim How Delivered Cross border survey with 2000 participants 4 increase knowledge of common issues 1516 pupils have completed the questionnaires. Approximately another 500 will be completed and added to the data 32 focus groups 1 improve attitudes towards higher education 16 parental focus groups 3 improve attitudes towards higher education 47 pupils engaged in focus groups with researchers regarding aspirations 4 parental focus groups were held in year one but these were not well attended or enjoyed by parents so they were not held again. 9 P a g e

10 L'employabilité des tuteurs Action / Livrable Lien à l'objectif du projet Livré comment 46 étudiants impliqués dans le domaine de l employabilité. 2 échanges virtuels transfrontaliers entre les Tuteurs sur l aspect de l employabilité du projet. 4 Améliorer la capacité de construire de manière transfrontalière 2 intérêts communs transculturels et promouvoir la langue Les tuteurs impliqués dans CROIS ont mené une session sur les compétences relatives à l'employabilité. Une autre session a été organisée pour un plus grand groupe d'élèves L'employabilité des tuteurs a été discutée au cours des échanges. De plus, une vidéo sur l employabilité fut placée sur le site internet de CROIS Activités des Parents Action / Livrable Lien à l'objectif du projet Livré comment 8 événements de participation familiale 400 parents impliqués (50 par école, par pays) 3 améliorer la cohésion sociale et les relations avec l école 3 améliorer la cohésion sociale et les relations avec l école Recherche 4 événements dans la 1ere année du projet (une par établissements partenaire) avec peu de participants. Il n'y en a pas eu dans la deuxième année du projet. Tous les parents des élèves furent impliqués dans le projet, soit par des chercheurs ou des enseignants Action / Livrable Lien à l'objectif du projet Livré comment 1 étude transfrontalière biannuelle avec 200 participants 32 groupes de discussion entre les élèves et les chercheurs 16 groupes de discussion avec les parents 4 Augmenter les connaissances des enjeux communs 1 - développer et améliorer les ambitions au sujet de l'enseignement supérieur 3 améliorer les attitudes envers l'enseignement supérieur 1516 élèves ont rempli les questionnaires. Environ 500 autres seront terminés et ajoutés aux données 47 élèves engagés dans des groupes de discussion avec des chercheurs concernant les aspirations 4 groupes de discussion avec des parents ont eu lieu dans une année, mais ceux-ci n'ont pas été bien appréciés par les parents et il y a eu peu de participants. Alors il n'y en a pas eu la deuxième année. 10 P a g e

11 Research articles National conferences International conferences 5 communicate cross border findings 5 communicate cross border findings 5 communicate cross border findings Administration Research articles findings of CROIS will be submitted to journals in 2014 The CROIS findings were shared at the 2013 BPS conference The CROIS findings were at events in both Hong Kong and the Philippines Action / Deliverable Project Aim How Delivered 8 Management meetings 4 maximise cross border collaboration 3 steering group meetings 4 maximise cross border collaboration 4 bilingual reports 5 communicate cross border findings 2 bilingual films 5 communicate cross border findings 9 management meetings were held over the course of the project 5 steering group meetings were held over the course of the project 4 reports have been written and can be seen on the CROIS website A video introducing CROIS and videos of the dissemination events can be seen on the website Bilingual webpage 5 communicate cross border findings 50 language skills training 2 promote cross border learning of language These sessions were held in mentor sessions in year one and in school language sessions in year 2 11 P a g e

12 Articles de recherche Conférences nationales Conférences internationales 5 Communiquer les découvertes / résultats transfrontalières 5 Communiquer les découvertes / résultats transfrontalières 5 Communiquer les découvertes / résultats transfrontalières Administration Des articles au sujet des résultats de recherche de CROIS seront soumis à des revues en 2014 Les résultats de recherche de CROIS ont été partagées lors de la conférence 2013 BPS Les résultats CROIS ont été présentés lors d'événements à Hong Kong et les Philippines Action / Livrable Lien à l'objectif du projet Livré comment 8 Réunions des membres de la Direction. 4 maximiser la collaboration transfrontalière 9 réunions de management ont eu lieu au cours du projet 3 Réunions COPIL 4 maximiser la collaboration transfrontalière 4 rapports bilingues 5 Communiquer les découvertes / résultats transfrontalières 2 films bilingues 5 Communiquer les découvertes / résultats transfrontalières 5 réunions du COPIL ont eu lieu au cours du projet 4 rapports ont été rédigés et peuvent être consultés sur le site internet CROIS Une vidéo de présentation du projet CROIS et les vidéos des événements de diffusion peuvent être visionnés sur le site Site internet bilingue 5 Communiquer les découvertes / résultats transfrontalières 50 formations linguistiques 2 promouvoir l'apprentissage transfrontalier des langues Ces séances ont eu lieu pendant les séances de tutorat pour la première année et pendant les séances linguistiques dans les écoles pour la deuxième année. 12 P a g e

13 Communication Action / Deliverable Project Aim How Delivered 4 press releases 5 communicate cross border findings 2 press releases were sent in each country 8 cross border youth tourism guides disseminated Professional development events 150 staff involved in final events 2 improve social cohesion and sense of citizenship 5 communicate cross border findings 5 communicate cross border findings This was changed to 1 overall guide that all pupils contributed to 3 dissemination events were held in France and 2 in England Over 400 people were invited to the CROIS dissemination events. 116 people were in attendance Bilingual lexicon 4 - sharing expertise This was produced and can be found on the website Open bilingual evaluation toolkit 4 - sharing expertise This can be found following the link on the CROIS website 13 P a g e

14 Communication Action / Livrable Lien à l'objectif du projet Livré comment 4 communiqués de presse 5 Communiquer les découvertes / résultats transfrontalières 2 communiqués de presse ont été envoyés dans chaque pays 8 guides touristiques transfrontaliers de la jeunesse à distribuer Événements de développement professionnel Personnes impliquées dans les événements de fin de projet 2 cohésion sociale, le sentiment de citoyenneté 5 Communiquer les découvertes / résultats transfrontalières 5 Communiquer les découvertes / résultats transfrontalières Ceci a été changé à 1 guide général que tous les élèves ont contribué 3 événements de diffusion ont été organisés en France et 2 en Angleterre Plus de 400 personnes ont été invitées à des événements de diffusion de CROIS. 116 personnes étaient présentes 1 lexique bilingue 4 - partage de l'expertise Ceci a été réalisé et peut être consulté sur le site 1 boîte à outils d évaluation bilingue 4 - partage de l'expertise Cela peut être trouvé en cliquant le lien sur le site de CROIS 14 P a g e

15 2. Introduction and Background Research This is the fourth, and final, report of the CROIS project, the aim of which was to engage with teachers, parents, school pupils, university students, practitioners, local services and academics to raise awareness of common interests through joint activities in two regions: Swale in the UK and Picardie in France. This report covers the entirety of the CROIS project. Detailed information regarding each stage of the project can be found in the previous three quarterly reports (available on the CROIS website The focus of the CROIS project was on mentoring and cross-cultural exchange activities between pupils in schools in France and the UK in order to increase pupils sense of belonging as citizens, thus expanding the young people s horizons to increase their aspirations and educational choices. This focus reflected national and international government initiatives (e.g. Passeport and Project Amition Réussite in France and the former Aimhigher initiative in England) aimed at increasing pupil s access to higher education and enhance employability skills for young people from socially disadvantaged backgrounds. Previous research using University students as ambassadors or mentors demonstrated a positive impact on young people s plans for future study in Aimhigher programmes (Hatt, Baxter and Tate, 2007). This research found that taster visits to universities and activities with ambassadors contributed to reducing perceived barriers and to increasing interest and aspirations towards university. UK Government research demonstrates the benefit and importance of learning outside of the classroom. Ofsted s 2008 report in the UK titled Learning Outside the Classroom states that wellplanned activities occurring outside of the classroom can enhance pupil s learning and can also reengage unmotivated pupils. The report concluded that activities conducted outside of the classroom contributed to improving pupils personal, social and behavioural development. UK research Benefits of Outdoor Learning, a report by the School Travel Forum, states that participating in new activities on school trips can change attitudes and raise aspirations and attainment, in addition to increasing a young person s sense of belonging and benefiting pupil s interpersonal and social skills. Parental disengagement with school is an issue which is experienced in both England and France. The CROIS project aimed to increase communication and relationships between parents, schools and children via cultural awareness activities held in schools. The CROIS project built on the success of the completed Interreg III micro project in Medway, UK and St Omer and Lille in Nord-Pas-de-Calais, France (ref 162/011/454). This project worked with a small group of students from England and France who were at risk of early school drop-out and engaged them with university ambassadors. 15 P a g e

16 2. Introduction et recherche initiale de fond Il s'agit du quatrième et dernier rapport du projet CROIS, dont le but était d'engager avec les enseignants, les parents, les élèves, les étudiants les praticiens, les services locaux et les universitaires afin d'accroitre la conscience d'intérêts communs à travers d'activités conjointes dans deux régions soit: Swale au Royaume-Uni et la Picardie en France. Ce rapport couvre la totalité du projet CROIS. Des informations détaillées sur chaque étape du projet peuvent être consultées dans les trois précédents rapports trimestriels (disponibles sur le site Web CROIS L'objectif du projet CROIS était sur le tutorat et des activités d'échanges interculturels entre les élèves en France et au Royaume-Uni en vue d'accroître le sentiment d'appartenance chez les élèves en tant que citoyens, élargissant ainsi les horizons des jeunes pour augmenter leurs aspirations et leurs choix éducatifs. Cette orientation reflète les initiatives gouvernementales nationales et internationales (par exemple Passeport et le projet Ambition Réussite en France et l'ancienne initiative Aimhigher en Angleterre) visant à accroître l'accès des élèves à l'enseignement supérieur et améliorer les compétences relatives à l'employabilité pour les jeunes issus de milieux socialement défavorisés. La recherche antérieure utilisant les étudiants de l'université à titre d'ambassadeurs ou de tuteurs a démontré un impact positif sur les projets des jeunes pour les études futures dans les programmes Aimhigher (Hatt, Baxter et Tate, 2007). Cette recherche a révélé que les visites de découverte dans les universités et des activités avec les ambassadeurs ont contribué à réduire les obstacles perçus et ont développé de l'intérêt et aspiration envers l'enseignement supérieur. La recherche menée par le gouvernement britannique démontre les avantages et l'importance de l'apprentissage en dehors des cours. Le rapport de l'ofsted au Royaume-Uni en 2008 intitulé «L apprentissage en dehors des cours» indique que les activités bien planifiées qui se produisent en dehors des cours peuvent améliorer l'apprentissage de l'élève et peuvent également réengager les élèves démotivés. Le rapport a conclu que les activités menées en dehors des cours ont contribué à l'amélioration du développement personnel, social et comportemental des élèves. L'étude au Royaume-Uni, «Les avantages de l'apprentissage en plein air», un rapport par le Forum de Voyage Scolaire, indique que la participation à de nouvelles activités à l'occasion des voyages scolaires peut changer les attitudes et faire progresser les aspirations et le niveau de résultats scolaires. Le sentiment d'appartenance est également amélioré contribuant ainsi au développement des compétences interpersonnelles et des compétences sociales des jeunes. Le désengagement des parents par rapport à l'école est un problème qui est reconnu à la fois en Angleterre et en France. Le projet CROIS a essayé d'améliorer la communication et les relations entre les parents, l'école et les enfants à travers des activités de sensibilisation culturelle, organisées dans les établissements scolaires. Le projet CROIS a été construit sur le succès d'un micro projet Interreg III mené dans le Medway, au Royaume-Uni et à Saint-Omer et à Lille dans le Nord-Pas-de-Calais en France (ref 162/011/454). Dans ce projet, un petit groupe d'élèves anglais et français qui était à risque du décrochage scolaire a travaillé avec des ambassadeurs universitaires. 16 P a g e

17 The main objectives of the CROIS project were: 1) To identify factors, and put in place cross-border interventions, to raise aspirations and improve French and English pupils perceptions of higher education. 2) To improve social cohesion and a sense of citizenship, raise awareness of cross-cultural common interests and promote mutual cross border learning of language and culture. 3) To reinforce parents, from socio-economically disadvantaged backgrounds, sense of belonging within the community, social cohesion, attitudes towards higher education and relationships with their child s school. 4) To maximise the effectiveness of cross border collaboration and capacity building. In addition, to identify and increase knowledge of common issues in the two regions; sharing skills, expertise and experiences throughout the project to ensure best practice. 5) To communicate cross border findings and outputs across the Interreg IVA eligible regions and more widely. 17 P a g e

18 Les objectifs principaux du projet CROIS étaient : 1) Identifier les facteurs et mettre en place des interventions transfrontalières qui développeront les ambitions et qui amélioreront les perceptions que les jeunes français et anglais ont de l enseignement supérieur. 2) Améliorer la cohésion sociale, le sentiment de citoyenneté, élever la conscience des intérêts communs et promouvoir un apprentissage mutuel et transfrontalier de la langue et de la culture. 3) Renforcer les sentiments des parents, issus de milieux défavorisés sociaux économiquement, de leur appartenance à la collectivité, de la cohésion sociale, des attitudes face à l enseignement supérieur et des relations avec l école. 4) Maximiser l efficacité de la collaboration transfrontalière, la capacité de construire, d identifier et d augmenter les connaissances des difficultés communes dans les deux régions, soit; le partage des compétences, de l expertise et des expériences tout au long du projet afin d assurer de bonnes pratiques. 5) Communiquer les découvertes transfrontalières et les résultats dans toutes les régions éligibles du projet Interreg IVA et plus largement. 18 P a g e

19 3. Organisation of the CROIS project The CROIS project was led by Professor Pamela Maras from the University of Greenwich, in partnership with Christophe Crabot (May 2010 May 2012) and Christophe Wells (from May 2012 onwards) from France Business School, Amiens Campus. Christophe Crabot left France Business School but remained on the project steering group for the duration of the CROIS project. We refer throughout this report to France Business School, this was formally known as Amiens School of Management (Group Sup de Co) and became FBS after a name change in January Both institutions had a dedicated project manager who worked alongside research and support staff to achieve the aims of the project. Staff from the University of Greenwich and France Business School worked with teachers and pupils from The Isle of Sheppey Academy 1 and Sittingbourne Community College in Kent and Collège César Franck and Lycée Jean-Baptiste Delambre in Picardie. The aim was to raise pupils aspirations, to improve social cohesion and promote pupil s understanding of a foreign language and culture. The regions in France and England were selected because, not only were they regions eligible for Interreg funding, but also because these areas have pockets of high deprivation, specifically where the schools are situated. Within areas of high deprivation there tend to be significant health inequalities, income deprivation and lower levels of educational achievement. Both areas, and the schools involved specifically, have historically reported low numbers of pupils going to university. The two English schools, located in the borough of Swale, are located within some of the most deprived areas of Kent. The two French schools, located in Amiens, are located within some of the most socially deprived areas in northern France. In addition to the four schools listed, the project also had representation from a number of other partners in England and France. Partners included local authorities, a sports organisation and a charity. Local authorities were invited as partners because of their knowledge of the local area and their ability to assist with the environmental aspects of the project. The sports organisation and charity were invited to be part of the CROIS project due to their work with disaffected young people. A full list of partners can be seen in the acknowledgements on page 72. Throughout the CROIS project regular management and steering group meetings were held in order to plan aspects of the project and to ensure that targets and deliverables were all on track. As seen below, the University of Greenwich and France Business School took it in turns to host these meetings, and all partners were invited to attend and contribute. 1 As of 1 st January 2014 the Isle of Sheppey Academy was renamed Oasis Academy Isle of Sheppey 19 P a g e

20 3. L organisation du projet CROIS Le projet CROIS a été porté par le professeur Pamela Maras de l'université de Greenwich, en partenariat avec Christophe Crabot (mai 2010-mai 2012) et Christophe Wells (à partir de mai 2012) de France Business School, Campus d'amiens. Christophe Crabot a quitté France Business School, mais est resté dans le Comité de Pilotage du projet pour la durée du projet CROIS. Nous parlons tout au long de ce rapport de France Business School mais au début du projet, il s agissait d Amiens- Picardie School of Management (Groupe Sup de Co) et cette école est devenue fbs après un changement de nom en janvier Un chef de projet dédié a été embauché dans chacun des deux établissements. Ce dernier a travaillé aux côtés des enseignants chercheurs et le personnel administratif pour atteindre les objectifs du projet. Des salariés de l'université de Greenwich et de France Business School ont travaillé avec les enseignants et les élèves de l'île de Sheppey Académy 2 et Sittingbourne Community College dans le Kent et le Collège César Franck et le Lycée Jean -Baptiste Delambre en Picardie. L'objectif était de développer le niveau d'aspirations des élèves, afin d'améliorer la cohésion sociale et promouvoir la compréhension de la part des élèves d'une langue et de la culture étrangère. Les régions en France et en Angleterre ont été choisies parce que, non seulement ces régions sont éligibles à un financement Interreg, mais aussi parce que ces régions ont des zones de forte privation, en particulier où sont situées les écoles partenaires. Dans les zones de forte privation, il y a une tendance vers des inégalités importantes de santé, des revenus très bas et des niveaux d'éducation inférieurs. Ces deux régions, et spécifiquement les écoles impliquées, ont toujours déclaré de faibles effectifs d'élèves qui poursuivent des études à l'université. Les deux écoles anglaises, situées dans l'arrondissement de Swale, sont situées dans deux des zones les plus défavorisées de la région Kent. Les deux établissements français, situés à Amiens, se trouvent dans l un des quartiers les plus démunis socialement du nord de la France. En plus des quatre établissements partenaires, le projet comptait aussi des représentants d'un certain nombre d'autres partenaires en Angleterre et en France. Parmi ces partenaires, il y avait des collectivités territoriales locales, une organisation sportive et une œuvre caritative. Les collectivités locales ont été invitées en tant que partenaires en raison de la connaissance de leur région et de leur capacité à apporter un soutien concernant aspects environnementaux du projet. L'organisation sportive et l'œuvre caritative ont été invitées d'intégrer le projet CROIS en raison de leurs actions envers les jeunes marginalisés. Une liste complète des partenaires se trouve dans la section 'Remerciements' à la page 75. Tout au long des réunions régulières du Comité de Management et du Comité de Pilotage (COPIL) ont eu lieu afin de planifier les aspects du projet et de veiller à ce que les objectifs et les résultats attendus soient tous sur la bonne voie. Comme on le voit ci-dessous, l'université de Greenwich et France Business School ont accueilli ces réunions à tour de rôle, et tous les partenaires ont été invités à assister et à y participer. 2 À compter du 1er janvier 2014, le île de Sheppey Académie a été rebaptisée «Oasis Académie île de Sheppey ' 20 P a g e

21 CROIS Meetings: Meeting Type Location Date Management Meeting France Business School June 2010 Management Meeting University of Greenwich September 2010 Management Meeting France Business School May 2011 Steering Group University of Greenwich September 2011 Management Meeting University of Greenwich September 2011 Steering Group France Business School January 2012 Management Meeting France Business School January 2012 Steering Group University of Greenwich July 2012 Management Meeting University of Greenwich July 2012 Steering Group University of Greenwich January 2013 Management Meeting France Business School January 2013 Management Meeting University of Greenwich July 2013 Steering Group University of Greenwich November P a g e

22 Réunions dans le cadre du projet CROIS: Catégorie de réunion Lieu Date Comité de Management France Business School Juin 2010 Comité de Management Université de Greenwich Septembre 2010 Comité de Management France Business School Mai 2011 COPIL Université de Greenwich Septembre 2011 Comité de Management Université de Greenwich Septembre 2011 COPIL France Business School Janvier 2012 Comité de Management France Business School Janvier 2012 COPIL Université de Greenwich Juillet 2012 Comité de Management Université de Greenwich Juillet 2012 COPIL Université de Greenwich Janvier 2013 Comité de Management France Business School Janvier 2013 Comité de Management Université de Greenwich Juillet 2013 COPIL Université de Greenwich Novembre P a g e

23 4. Pupil Activities Over a two year period the CROIS project worked with 160 pupils across four schools in the UK and France. Male Female Total French English Table 1. Pupils involved in the CROIS project between September 2011 December 2013 The project linked school pupils with mentors from either the University of Greenwich or France Business School. Mentors attended in-school sessions with the pupils where a number of activities took place over the course of the school year, many focussed on raising pupils aspirations towards university. The schools involved in the CROIS project have historically had a low percentage of pupils continuing on to higher education, so these activities were designed to dispel some of the myths associated with attending university and to show pupils that university could be a viable option for them. All of the mentor activities are explained in detail below. In total 48 university students acted as mentors over the course of the project, providing support to the pupils and giving the mentors the opportunity to improve their employability skills by developing important leadership and teamwork skills. Mentor employability is discussed further in the Benefits section on page 63. Male Female Total French English Table 2. University students involved as mentors in CROIS project between September 2011 December 2013 To assist with communication during the English exchange visits, four students from the University of Greenwich were appointed to work as translation assistants. These students helped both pupils and mentors with translation during all exchange activities. A summary of activities carried out in each of the mentor sessions is provided below. Mentor sessions, designed by an educational consultant from the UK Company PM4E, followed the same format in both England and France. Feedback and learning from the first year of the project influenced the sessions in the second year. 23 P a g e

24 4. Les activités envers les élèves Pendant une période de deux ans, 160 élèves de quatre écoles en Angleterre et en France ont travaillé dans le cadre du projet CROIS. Garçons Filles Total Français Anglais Tableau 1. Les élèves impliqués dans le projet de CROIS entre septembre décembre 2013 Le projet a créé le lien entre les élèves des écoles partenaires et les tuteurs de l'université de Greenwich ou de France Business School. Les tuteurs ont animé des séances dans les établissements partenaires avec les élèves où un certain nombre d'activités ont eu lieu au cours de l'année scolaire. Celles-ci furent beaucoup focalisées sur le développement du niveau d'aspirations des élèves envers l'enseignement supérieur. Les écoles impliquées dans le projet CROIS ont toujours eu un faible taux de poursuite des études à l'enseignement supérieur de la part de leurs élèves, de sorte que ces activités ont été conçues pour dissiper un certain nombre de mythes associés à la fréquentation universitaire et de montrer aux élèves que l'université peut être une option viable pour eux. Toutes les activités de tutorat sont expliquées en détail ci-dessous. Au total, 48 étudiants sont intervenus en tant que tuteurs au cours du projet. Ils ont fourni un soutien aux élèves tout en ayant la possibilité d'améliorer leurs propres compétences relatives à l'employabilité par le développement des compétences importantes comme le leadership et le travail d'équipe. Une référence à l'employabilité des tuteurs se trouve dans la section 'Valeur Ajoutée' à la page 64. Garçons Filles Total Français Anglais Tableau 2. Étudiants universitaires impliqués à titre de tuteur dans le projet de CROIS entre septembre décembre 2013 Pour faciliter la communication lors des visites d'échange en Angleterre, quatre étudiants de l'université de Greenwich ont été nommés pour travailler comme assistants de traduction. Ces étudiants ont aidé les élèves et les tuteurs avec la traduction pendant l'ensemble des activités programmées. Un résumé des activités menées dans chacune des sessions de tutorat est présenté ci-dessous. Les séances de tutorat, conçu par un conseiller pédagogique de la société britannique PM4E, ont suivi le même format en Angleterre et en France. Le feedback suite à la première année nous a permis de faire évoluer nos pratiques et a donc influencé les séances de la deuxième année. 24 P a g e

25 Mentor sessions Mentor Session 1 In the first session pupils were shown a bilingual video introducing the CROIS project and giving an overview of all the activities that would be happening throughout the project. The pupils were introduced to the mentors and the group participated in an icebreaker activity. This was to make the pupils feel at ease with one another and the mentors, and to allow pupils and mentors to get to know one another. Pupils then participated in a short quiz which was designed to get them thinking about their exchange country (French about England and English people and vice versa) and about university education. This session was primarily to introduce the pupils to their mentors and to introduce the CROIS project, but also to introduce the idea of going to university into pupils minds. Figure 1. English students meeting mentors in the first mentor session in England Mentor Session 2 The second mentor session was designed to build on the relationships that were made in the first session and to further expand on the topic of going to university. Student mentors worked with small groups of pupils on widening participation activities; where pupils discussed possible barriers to attending university. An Agony Aunt activity presented pupils with a number of letters from young people citing various difficulties they were having, mostly towards their future career and whether to attend university. Pupils were encouraged by mentors to come up with responses to the letters offering guidance as to how the young person might deal with their issue. This activity encouraged pupils to identify barriers they could face when considering university, and strategies to solve these problems. 25 P a g e

26 Sessions de Tutorat Séance Tutorat 1 Lors de la première séance, les élèves ont regardé une vidéo bilingue qui présentait le projet CROIS et qui donnait un aperçu de toutes les activités qui seraient réalisées tout au long du projet. Les élèves ont été présentés aux tuteurs et ils ont fait des activités pour briser la glace pour que les élèves puissent se sentir à l'aise avec les autres élèves et les tuteurs afin de permettre à ceux-ci de commencer à se connaitre. Les élèves ont ensuite participé à un petit quiz qui a été conçu pour les faire réfléchir au pays de leurs correspondants (les français par rapport à l'angleterre et vice-versa pour les anglais) et également à l'enseignement supérieur. L'objectif principal de cette séance était de présenter les élèves à leurs tuteurs et de présenter le projet CROIS, mais aussi d'introduire l'idée d'aller à l'université dans l'esprit des élèves. Schéma 1. Des élèves anglais qui rencontrent les tuteurs lors de la première séance de tutorat en Angleterre Séance Tutorat 2 La deuxième séance avait pour objectif de s appuyer sur les relations établies pendant la première session et de les développer sur le thème de «poursuivre ses études à l'université». Les étudiants-tuteurs ont travaillé avec des petits groupes d'élèves sur les activités pour «élargir la participation», où les élèves ont échangé sur les obstacles potentiels à une poursuite de leurs études à l'université. Une activité intitulée «Je raconte mes malheurs» a présenté aux élèves des lettres de jeunes citant les diverses difficultés qu'ils rencontraient, principalement concernant leur future carrière et s'ils devaient aller à l'université ou non. Les élèves étaient encouragés, par les tuteurs, d'apporter des réponses aux lettres. Les tuteurs proposaient des conseils sur la façon dont un adolescent pourrait faire face à ses problèmes. Cette activité a encouragé les élèves d'identifier les obstacles qu'ils pourraient rencontrer pour accéder à l'enseignement supérieur et d'identifier des stratégies pour résoudre ces problèmes. 26 P a g e

27 In addition to this, pupils and mentors participated in a speed dating activity, where mentors moved around small groups of pupils, answering questions about different aspects of university life. These included financial aspects, decisions on which courses and universities to select, how to manage workload and what day-to-day life was like as a university student. This was a great opportunity for pupils to ask questions that they might not have been given the opportunity to ask before and, since the pupils and mentors were in small groups, pupils felt confident enough to ask questions that might have been harder to ask in a full classroom setting. The activities undertaken in this session not only gave pupils more information about university and dispelled some of the negative impressions about university that some pupils had, it also strengthened relationships between pupils and mentors. Figure 2. Mentor and pupil speed dating activity in France Mentor Session 3 A third activity allowed pupils from England and France to meet via a videoconference. This offered the pupils the chance to ask each other questions and to put their language skills into practice. These video conferences were hosted by France Business School and the University of Greenwich. During the videoconference pupils presented information about themselves and their school day and asked each other questions. This was a good opportunity to find out about the pupils in the other country, which helped to ease nerves prior to the exchange visits. 27 P a g e

28 De plus, les élèves et les tuteurs ont participé à une activité nommée «speed dating», celle-ci demandait aux tuteurs de faire le tour des petits groupes d'élèves pour répondre à des questions sur les différents aspects de la vie universitaire. Les questions comprenaient les aspects financiers, l'orientation et le choix de cours, les universités à sélectionner, comment gérer la charge de travail et la vie quotidienne pour un étudiant à l'université. Cette activité était une excellente occasion pour les élèves de poser des questions qu'ils n'avaient pas encore eu la possibilité de poser, et puisque les élèves et les tuteurs étaient en petits groupes, les élèves se sentent suffisamment en confiance pour poser des questions qui auraient pu être plus difficile en grand groupe. Les activités de cette session ont non seulement apporté aux élèves plus d'informations sur l'université mais a aussi dissipés quelques impressions négatives des uns et des autres concernant l enseignement supérieur. Les relations entre les élèves et les tuteurs ont également été renforcées Schéma 2. Tuteurs et élèves lors de l activité 'speed dating' en France Séance Tutorat 3 Une troisième activité a permis aux élèves anglais et français de «se rencontrer» en visioconférence. Les élèves avaient donc l'opportunité de se poser des questions et de mettre leurs compétences linguistiques en pratique. Cette visioconférence a eu lieu à France Business School et à l'université de Greenwich. Pendant la visioconférence, les élèves ont présenté des informations sur eux-mêmes et sur une journée type à leur école. Ils se sont ensuite posés des questions. Cette visioconférence était une bonne occasion d apprivoiser leurs correspondants de l autre pays et ainsi calmer leurs inquiétudes avant les échanges. 28 P a g e

29 Figures 3 & 4. Photos of the French and English pupils participating in the video conference Mentor Session 4 The aim of the fourth mentor session was to prepare pupils for the exchange visits between France and England and vice versa. In this session pupils were encouraged to think up topics of conversation and things that they might have in common with pupils from the partner country, and also how to ask these questions in partner pupils language. In addition to this, pupils worked with mentors, teachers and project staff to develop a code of conduct that they would all follow while away from school. Finally pupils developed a list of items that they should and should not bring with them on the trip. This session built on the conversations that the pupils started during the video conference and encouraged them to think about what else they would like to know about each other. This contributed to the project aims of identifying cross cultural common interests and also developing pupils language skills. Language Skills Training Pupils, mentors and project staff in both countries were offered language skills training in the first year of the project to facilitate communication. Within the universities these sessions were delivered by modern foreign language lecturers, and were held at lunch times for both project staff and mentors to attend. Within the schools these sessions were delivered by modern foreign language teachers and were held as part of the sessions with the university mentors. Feedback from pupils and teachers was that, although having the opportunity to practice speaking another language was beneficial to the pupils, these sessions could be incorporated into compulsory school language lessons instead. To ensure that pupils time with mentors was as beneficial as possible, language sessions were not part of the mentor time in the second year of the project. This resulted in pupils benefiting from additional quality time with the mentors looking at topics such as widening participation. 29 P a g e

30 Les schémas 3 et 4. Photos des élèves français et anglais lors de la visioconférence Séance Tutorat 4 L'objectif de la quatrième séance était de préparer les élèves pour les échanges entre la France et l'angleterre, et vice versa. Dans cette session, les élèves ont été invités à imaginer des sujets de conversation et les choses qu'ils pourraient avoir en commun avec les élèves du pays partenaire, et la façon de poser ces questions dans la langue des élèves partenaires. De plus, les élèves ont travaillé avec les tuteurs, les enseignants et le personnel du projet pour développer un «code de conduite» qu'ils devraient tous suivre pendant le voyage. Enfin, les élèves ont dressé une liste de choses qu'ils devraient et ne devraient pas apporter avec eux pour le voyage. Cette session a été basée sur les conversations que les élèves avaient commencées lors de la visioconférence et les a encouragés à réfléchir sur ce qu ils aimeraient savoir en plus sur leurs correspondants. Cela a contribué aux objectifs d'identifier des intérêts communs interculturels et également de développer les compétences linguistiques des élèves. Formation Compétences linguistiques Dans le but de faciliter la communication, une formation pour développer les compétences linguistiques a été proposée aux élèves, aux tuteurs ainsi qu au personnel du projet dans les deux pays pendant la première année du projet. Au sein des deux universités, ces séances ont été animées par des professeurs de langues vivantes étrangères, et ont eu lieu pendant la pausedéjeuner pour que le personnel et les tuteurs puissent y assister. Au sein des établissements scolaires, ces séances ont été assurées par des enseignants de langues vivantes et ont eu lieu dans le cadre des séances avec les tuteurs universitaires. Les retours des élèves et des enseignants ont montré que même si c'était bénéfique pour les élèves d'avoir la possibilité de s'entrainer à parler une autre langue, ces sessions auraient dû être incorporées dans les cours de langues obligatoires. Pour veiller à ce que le temps des élèves avec des tuteurs soit aussi bénéfique que possible. Les séances de langue ne faisaient pas partie du temps de tutorat dans la deuxième année du projet. Les élèves ont ainsi bénéficié du temps supplémentaire avec les tuteurs pour échanger plus en profondeur sur des sujets tels que 'comment élargir la participation'. 30 P a g e

31 Logo Competition In the first year of the CROIS project, pupils in France and England were invited to participate in a competition to design a logo that would be used throughout the project. Pupils were told that the logo needed to represent the two countries working together. This activity encouraged the pupils to think about what cross border cohesion really meant to them and also encouraged healthy competition. Figure 5. Picture of the winning CROIS logo, designed by a French pupil. The winning logo, designed by a French pupil, was simplified and printed onto hooded sweatshirts, along with the Interreg logos as required, that were given to all students involved in the CROIS project. The sweatshirts can be seen below. Figure 6. Sweatshirts showing winning CROIS logo and Interreg logos. 31 P a g e

32 Compétition pour le logo Dans la première année du projet CROIS, les élèves français et anglais ont été invités à participer à un concours pour concevoir un logo qui allait être utilisé tout au long du projet. Les élèves ont été informés que le logo devait représenter le concept que les deux pays travaillent ensemble. Cette activité a encouragé les élèves à réfléchir à ce qu'était la cohésion transfrontalière pour eux et le concour a également encouragé une compétition saine. Schéma 5. Photo du logo gagnant de CROIS, conçu par un élève français. Le logo gagnant, conçu par un élève français, a été simplifié et imprimé sur des sweats, ainsi que les logos obligatoires Interreg. Ces sweats ont été offerts à tous les élèves qui participaient au projet CROIS. On peut voir les sweats ci-dessous: Schéma 6. Sweats avec le logo CROIS gagnant et les logos Interreg. 32 P a g e

33 Exchange visits Pupils from each year of the project were invited to participate in an exchange visit in both the partner country and their own country. In the first year of the project 39 French pupils visited in England for two days on 19 th and 20 th March 2012, followed by 38 English pupils visiting France for two days on 28 th and 29 th March Feedback from the first year of the exchange was that the exchange visits were very rushed and that pupils were very tired as a result of this. A decision was made to extend the exchange visits to three days for the second year of the project. In the second year 23 English pupils visited France from 4 th to 6 th February 2013, followed by 37 French pupils visiting England from 25 th to 27 th March. Exchanges involved many cooperative activities that were designed to facilitate communication, promote the learning of language, to broaden horizons and to raise awareness of cross cultural common interests. These activities are explained in detail below. French pupils exchange visit to England In line with the project s aim to raise pupil aspirations and to encourage pupils to consider university, the exchange visit in England included a tour of the University of Greenwich. Initiatives such as Aimhigher have shown this to improve aspirations in young people. This experience provided pupils the opportunity to ask questions about university life and see what it might be like to attend Figure 7. French and English students on University of Greenwich campus tour Whilst visiting the University of Greenwich, time was allocated for French and English pupils to interview one another. This task was important as it allowed pupils to develop their language skills by speaking to one another and listening to the answers given. It also gave pupils the opportunity to identify common interests that they share with pupils from the partner country. Both of these were aims of the CROIS project. 33 P a g e

34 Les visites d'échange Au cours des deux années du projet, les élèves ont été invités à participer à deux moments d échanges - l'une dans le pays partenaire et l'une dans leur propre pays. Dans la première année du projet, 39 élèves français se sont rendus en Angleterre pendant deux jours, soit les 19 et 20 mars 2012, suivis par 38 élèves anglais en visite en France pendant deux jours, soit les 28 et 29 mars Les retours sur cette première année de l'échange se focalisaient sur le fait que tout était trop speed et que les élèves étaient très fatigués à la suite des échanges. Nous avons donc pris la décision d'étendre les visites d'échange à trois jours pour la deuxième année du projet. Dans la deuxième année, 23 élèves anglais ont visité la France du 4 au 6 février 2013, suivi par 37 élèves français en visite en Angleterre du 25 au 27 mars Pendant les échanges, il y a eu de nombreuses activités de coopération qui ont été conçues pour faciliter la communication, promouvoir l'apprentissage de la langue, élargir les horizons et sensibiliser les élèves aux intérêts communs interculturels. Ces activités sont expliquées en détail cidessous. Visite des élèves français en Angleterre En lien avec l'objectif du projet d'augmenter les aspirations des élèves et d'encourager les élèves à considérer l'enseignement supérieur, la visite en Angleterre a incorporé une visite de l'université de Greenwich. Des initiatives telles que Aimhigher ont montré que ce type de visite peut avoir un impact positif sur les aspirations des jeunes. Cette expérience a fourni aux élèves la possibilité de poser des questions sur la vie universitaire et de voir eux-mêmes à quoi ressemble la vie étudiante. Schéma 7. Étudiants français et anglais lors de la visite du campus de l'université de Greenwich. Pendant la visite à l'université de Greenwich, du temps a été alloué pour que les élèves francophones et anglophones puissent s'interviewer. Cette tâche était importante, car elle a permis aux élèves de développer leurs compétences linguistiques en se parlant et en écoutant les réponses données. Elle a également donné la possibilité aux élèves d'identifier des intérêts communs et partagés avec les élèves du pays partenaire. Ces deux résultats s'inscrivent dans les objectifs du projet CROIS. 34 P a g e

35 Pupils were given time to think up questions and to work out how to ask those questions in the partner language, before pupils then sat and asked their questions of each other. Translation assistants were key to the success of this activity; they moved around the room and helped pupils to translate their questions into the partner language and practice the pronunciation. Figure 8. French and English pupils interviewing each other at University of Greenwich Sports activities on the exchange visit in England were provided by project partner organisation Charlton Athletic Community Trust. Activities organised by the trust ranged from basketball and football to bench ball and salsa dancing. Sports activities enhanced pupil relationships, with many pupils and mentors citing this as the activity that facilitated the most conversation and created the strongest bonds. This activity supported the aim of identifying cross cultural common interests, with pupils reporting that they felt that sport is a universal language. Sport is a world wide thing and when we were doing the football we talked to them much more. Male pupil, Isle of Sheppey Academy Figure 9. Sports activities at the University of Greenwich, run by Charlton Athletic Community Trust 35 P a g e

36 Les élèves ont eu le temps de préparer des questions et de travailler sur la façon de poser ces questions dans la langue du partenaire. Avant de poser ces mêmes questions aux correspondants, les 'Assistants de traduction' étaient la clé de la réussite de cette activité; ceux-ci se déplaçaient dans la salle et aidaient les élèves à traduire leurs questions dans la langue du partenaire et de travailler la prononciation. Schéma 8. Les élèves français et anglais en train de s'interviewer à l'université de Greenwich Les activités sportives lors de la visite des français en Angleterre ont été menées par Charlton Athletic Community Trust, l'une des organisations partenaires du projet. Les activités organisées comprenaient le de basket-ball, le football, le 'Bench Ball' et la salsa. Ces activités sportives ont amélioré les relations entre les élèves. De nombreux élèves et tuteurs trouvaient que ces activités avaient beaucoup facilité la conversation et avaient créé les liens les plus forts. Cette activité s'inscrivait dans le but d'identifier des intérêts communs interculturels. Les élèves ont dit que pour eux, le sport était un langage universel. Le sport est un phénomène mondial et quand on jouait au foot, on se parlait beaucoup plus. Un élève masculin de l'isle de Sheppey Academy Schéma 9. Les activités sportives à l'université de Greenwich, animées par Charlton Athletic Community Trust 36 P a g e

37 In the first year of the project pupils were taken on a coach tour of the Olympic village in Stratford prior to the Olympics in 2012, an opportunity that all pupils found enjoyable. This met the aim of identifying cross-cultural common interests, since most pupils were very excited about the upcoming Olympic games. In line with the environmental objectives of the project pupils visited an environmental site that once was home to a gunpowder factory. Here they learnt about how gunpowder was made in the past but also about the ecological importance of the site today. An evening bowling trip in the seaside town of Whitstable served as a great opportunity to strengthen relationships. English pupils exchange visit to France The historical and environmental aspects of the French exchange involved visiting the Somme battlefields and memorials to pay tribute to those fallen in the war. This was a humbling experience for all involved in the project, as the sheer number of people who lost their lives was evident at the memorials. Snow was falling as pupils had a short walk around the battlefields, making them truly appreciate how lucky they are to not be involved in such a war. This trip supported the project aim of improving social cohesion and citizenship, as pupils learnt more about what happened during the war and how that has helped to shape their life today. Figures 10 & 11. Somme battlefields and a grave of an unnamed soldier Back in Amiens, French and English pupils participated in a treasure hunt around the historic town, where they needed to pick up souvenirs to evidence where they had been. This activity prompted communication and learning of language between the French and English students as they had to work together to plan their route. 37 P a g e

38 Dans la première année du projet, les élèves ont effectué un tour en bus du village olympique de Stratford, quelques mois avant les Jeux olympiques de 2012, une opportunité que les élèves ont tous trouvé agréable. Cette visite s'inscrivait dans le but d'identifier des intérêts communs interculturels, puisque la plupart des élèves s'intéressaient beaucoup aux prochains Jeux olympiques. En accordance avec les objectifs environnementaux du projet, les élèves ont visité un site environnemental qui abritait autrefois une usine de poudre à canon. Ici, ils ont appris comment la poudre à canon a été fabriquée dans le passé, mais aussi l'importance écologique du site aujourd'hui. Une partie de bowling fut organisée en soirée dans la ville balnéaire de Whitstable, celle-ci était une excellente occasion de renforcer les relations. La visite des élèves anglais en France Les aspects historiques et environnementaux de la visite en France incorporaient la visite des champs de bataille et des monuments commémoratifs de la Bataille de la Somme afin de rendre hommage à ceux qui sont tombés dans la guerre. C'était une expérience émouvante pour tous dans le projet, car le nombre élevé de personnes ayant perdu leur vie était évident dans chacun des sites visités. Il a neigé lorsque les élèves ont visité les champs de bataille, ceux-ci se sont rendu compte de leur grande chance de ne pas avoir à s'impliquer dans une telle guerre. Cette visite s'inscrivait dans l'objectif d'améliorer la cohésion sociale et la citoyenneté. Les élèves ont beaucoup appris sur ce qui s'est passé pendant la guerre et comment cela a contribué à façonner leur vie aujourd'hui. Les schémas 10 et 11. Bataille de la Somme et la tombe du soldat inconnu. Au retour à Amiens, les élèves français et anglais ont participé à une chasse au trésor autour de cette ville historique, où il était requis d'acheter des souvenirs pour prouver où ils sont passés. Cette activité a encouragé la communication et l'apprentissage de la langue pour les élèves français et anglais, car ils devaient travailler ensemble pour planifier leur itinéraire. 38 P a g e

39 Picture 12 & 13. Mentor and their group of students outside Amiens Cathedral, on the exchange visit in France In the evening the English pupils were invited to play traditional wooden Picardy games. These games were enjoyed by all and prompted some healthy competition between pupils, mentors, teachers and project staff. These games helped to meet the project aims of promoting common interests and improving communication between the French and English pupils. Figures 14 & 15. Students enjoying the Picards games on the exchange visit in France French and English pupils took part in sports activities whilst in Amiens. A relay race, conceptualised by the French charity and project partner Association MDR, involved racing round Saint Pierre Park in Amiens. The relay baton was passed from pupil to mentor, then to teacher and project staff. These mixed teams were to represent aspirations and cross cultural working. 39 P a g e

40 Schémas 12 et 13. Des tuteurs et leur groupe d'élèves devant la cathédrale d'amiens, lors de la visite en_france. Le soir, les élèves anglais ont été invités à participer à une initiation aux jeux picards traditionnels en bois. Ces jeux ont été appréciés par tous et ont incité une saine concurrence entre les élèves, les tuteurs, les enseignants et l'ensemble des collaborateurs du projet. Ces jeux ont aidé à atteindre les objectifs de la promotion des intérêts communs et améliorer la communication entre les élèves français et anglais. Les Schémas 14 et 15. Les élèves bénéficiant des jeux Picards lors de la visite d'échange en France Les élèves français et anglais ont participé à des activités sportives à Amiens. Il y avait une course de relais, conceptualisé par le partenaire français du projet l Association MDR, et qui a eu lieu dans le Parc Saint Pierre à Amiens. Le bâton a été transmis par les élèves aux tuteurs et aux enseignants et aux autres personnes qui travaillent sur le projet. Ces équipes mixtes devaient représenter les aspirations et le travail collaboratif interculturel. 40 P a g e

41 Figure 16. Pupils taking part in the relay race on the exchange visit in France. On the final day of each exchange visit the pupils experienced school life in another country. Pupils attended lessons and had a tour of the partnering school to demonstrate the similarities and differences with their own school. French pupils enjoyed the novelty of English school uniforms whilst English pupils were very impressed by the facilities at the Lycée, especially their facilities for learning car mechanics. The motor mechanics that they had was massive. They had a huge building with literally a couple of hundred cars in it. We have a garage. One engine maybe. Bit pathetic. Male pupil, Isle of Sheppey Academy Figure 17. French and English pupils, mentors and staff say goodbye at the Isle of Sheppey 41 P a g e

42 Schéma 16. Les élèves participent à la course de relais lors de l échange en France. Le dernier jour de chaque visite d'échange, les élèves ont pu découvrir personnellement la vie scolaire dans l autre pays. Les élèves ont suivi des cours et ont visité l'école de leurs correspondants pour démontrer les similitudes et les différences avec leur propre école. Les élèves français ont apprécié la nouveauté de l'uniforme scolaire anglais tandis que les élèves anglais ont été très impressionnés par les installations du lycée, en particulier les installations pour apprendre la mécanique automobile. Les installations pour la mécanique automobile étaient énormes. Il y avait un immense bâtiment avec jusqu à 200 voitures. Chez nous, nous avons un garage et peut-être un moteur. Pas terrible! Un élève de l Académie de l Isle de Sheppey Schéma 17. Élèves français et anglais, tuteurs et professeurs se dissent au revoir à l Académie de l Isle de Sheppey 42 P a g e

43 Student Advisory Board During each exchange visit a student advisory board was held with a group of French and English pupils. These meetings allowed pupils to feed back on what components of the exchange visits they enjoyed, what they did not enjoy, and to suggest improvements that could be made for future exchange visits. Feedback from each meeting influenced the activities and planning of the next exchange visit. For example, feedback from pupils involved in the exchange visits in year one suggested that they were too short and rushed. In the second year the exchange visits were extended by a day and included the addition of the environmental trip, which in the first year was a separate activity. In the first exchange visit in year two some students found it hard to form relationships until they participated in the sports activities which were held on the final day. Feedback from students suggested that they would have been more comfortable if sports had been played on day one. This advice was adhered to for the final exchange visit, where sports activities were held after an initial ice breaker activity. Student Tourism Booklet After the exchange visits were completed pupils contributed towards a booklet that highlighted the attractions in their local area. This encouraged pupils to think about what makes their local area special and what would encourage others to visit. This activity was to create a sense of citizenship and belonging amongst students. Pupils worked alongside their mentors in small groups to identify an attraction or area to visit. Pupils wrote positively about that place, including a memoir of their own personal experience if this was somewhere that they had visited previously. This has been produced as a bilingual booklet, and as an electronic version, which can be viewed on the CROIS website (www.crois.eu). Focus Groups Focus groups were held with pupils from each school involved in CROIS, to gather information on pupils feelings towards going to university, how they feel about school and their attitudes towards where they live. The focus groups were small, with one researcher and between three and 6 pupils at each one. A separate focus group was held for each year group. In total 23 pupils from England and 24 pupils from France participated in focus groups. Qualitative data drawn from these focus groups will be analysed and reported in a peer reviewed journal 43 P a g e

44 Le Conseil consultatif des élèves Lors de chaque échange, un conseil consultatif des élèves a eu lieu avec un groupe d'élèves français et anglais. Ces rencontres ont permis aux élèves d apporter un feed-back sur ce qu ils avaient le plus apprécié pendant les échanges, ce qu ils n avaient pas beaucoup apprécié et de proposer des améliorations qui pourraient être apportées lors d échanges futures. Les commentaires de chacune de ces réunions ont influencé le choix des activités et la planification du prochain échange. Par exemple, certains commentaires des élèves ayant participé dans les échanges dans la première année ont suggéré que les visites n avaient pas duré assez longtemps et que tout était un peu trop précipité. Dans la deuxième année, les échanges ont été prolongés d'un jour et ont inclus une visite environnementale, qui était une activité distincte pendant la première année. Lors du premier échange de la deuxième année, certains élèves ont du mal à nouer des relations jusqu'à ce qu ils aient participé à des activités sportives qui ont eu lieu le dernier jour. Les commentaires des étudiants ont suggérés qu'ils auraient été plus à l'aise dans un contexte sportif et que ca aurait été mieux de faire du sport le premier jour. Ces observations ont été intégrées lors de la dernière visite en Angleterre, où les activités sportives ont été programmées après une première activité pour briser la glace. Le livret touristique des élèves Après les échanges, les élèves ont contribué à l élaboration d une brochure qui a mis en lumière les attraits de leur région. Cela a encouragé les élèves à réfléchir à ce qui rend leur région particulière et ce qui inciterait les autres à venir visiter. Cette activité visait à créer un sentiment de citoyenneté et d'appartenance chez les élèves. Les élèves ont travaillé avec leurs tuteurs en petits groupes pour identifier une attraction ou une région à visiter. Les élèves ont écrit de façon positive sur ce lieu, en y ajoutant un «compte-rendu» de leur propre expérience personnelle si c'était un endroit qu'ils avaient déjà visité. Il est sorti sous la forme d un livret bilingue, et aussi sous forme électronique, qui peut être consultée sur le site CROIS (www.crois.eu). Groupes de discussion Les groupes de discussion ont été organisés avec des élèves de chaque école partenaire du projet CROIS, afin de savoir ce que pensaient les élèves de l idée d'aller à l université, ce qu'ils pensent de l'école et de l endroit où ils vivent. Les groupes de discussion étaient de petite taille, avec un chercheur pour 3 à 6 élèves. Un groupe de discussion a été formé pour chaque tranche d âge. Au total 23 élèves britanniques et 24 élèves français ont participé aux groupes de discussion. Les données qualitatives tirées de ces groupes de discussion seront analysées et présentées dans une «revue évaluée par les camarades». 44 P a g e

45 Feedback from pupils after CROIS exchange trip and mentoring activities Pupils were given the opportunity to feed back on their experiences of the CROIS project in a number of different ways, including questionnaires, student advisory boards and conversations with mentors and researchers. Overall, responses to the CROIS activities and exchange visits were positive, with pupils enjoying both the social aspects of the exchange visits and the opportunity to practice their language skills. "I enjoyed practicing my English Male pupil, Lycée Jean-Baptiste Delambre Cross border learning of language and culture Pupils enjoyed undertaking activities they would not normally do and visiting places they would not normally see. I enjoyed experiencing things that I wouldn t normally get a chance to, such as seeing the battlefields and the war museum Male pupil, Isle of Sheppey Academy Common interests/ Cross border learning of language and culture Pupils were positive about the mentors and the information they learnt about university as a result of spending time with the mentors. Feedback from teachers was that some mentors were still being talked about months after the final visit to the school. 5. My favourite thing was just getting to know more about the mentors and their university life Female pupil, Sittingbourne Community College 6. Raising Aspirations P a g e

46 Les réactions des élèves après l échange CROIS et les activités de tutorat. Les élèves ont eu l'occasion de s exprimer de différentes façons sur leurs expériences du projet CROIS, y compris des questionnaires, des conseils consultatifs et des conversations avec les tuteurs et les chercheurs. Dans l ensemble, les réactions aux activités CROIS et aux échanges ont été positives. Les élèves avaient apprécié à la fois les aspects sociaux des échanges et la possibilité de pratiquer leurs compétences linguistiques. "j ai beaucoup aimé pratique l anglais Un élève du lycée Jean-Baptiste Delambre - apprentissage transfrontalier de la langue et de la culture Les élèves ont aimé participer à des activités qu ils n ont pas habituellement ainsi que de visiter des lieux qu ils ne verraient pas autrement. J ai aimé vivre des choses que je n aurais pas pu avoir la chance de vivre, comme visiter les champs de bataille et le muse de la guerre Un élève de l Académie de l Isle de Sheppey promotion des intérêts communs et l apprentissage transfrontalier de la langue et de la culture Les élèves ont apprécié le contact avec les tuteurs et les informations qu'ils ont eues sur l'université par leur intermédiaire. Les commentaires des enseignants étaient que les élèves parlaient encore de certains tuteurs plusieurs mois après l échange et l accueil à l'école J'ai surtout aimé mieux connaitre les tuteurs and leur vie à l'université Une élève de Sittingbourne Community College - Développer les ambitions et les aspirations 46 P a g e

47 5. Parents One aim of the CROIS project was to increase parents engagement with their child s school, and also to improve parental attitudes towards further education. Focus groups and family engagement events were held in each country in year one to encourage parental input and to gather parent s views. Focus groups were undertaken with between five and six parents from both of the English schools, where parents discussed their own experience of education and their aspirations for their child. Many of the parents had a negative attitude towards education in general, since their experience of school was not a positive one. Views about university were mixed, although many parents had seen negative press about university students struggling to find jobs. For a lot of the pupils involved in CROIS, if they were to attend university they would be the first in their family, so changing parental perceptions is an important task. Parental feedback from the focus groups was that they did not really enjoy discussing these topics with researchers who they didn t know. Teachers felt that they were in a better position than the researchers to effectively engage the parents and families. For this reason the role of liaising with parents and engaging them with the project was passed to the teachers, in order to effectively utilise the relationships that already existed between these groups. In addition to the focus groups and engagement events, parents were invited to attend an information evening prior to the pupils foreign exchange visit. These were held in each school before the exchanges, so in total four were held in France (one at each school in each year) and three were held in England (one in each school in year one and just one in year two). Parental attendance varied from five or six parents at some events, to ten at others. Some parents who were unable to attend spoke to teachers on the phone instead. These information evenings were designed to share the trip itinerary with parents, inform them what their child needed to bring with them and to answer any questions that parents may have and to alleviate any fears. It also gave parents the opportunity to meet the research team who would be leading the exchange visits. 47 P a g e

48 5. Parents L'un des objectifs du projet CROIS était d'augmenter la participation des parents à l'école de leur enfant, et aussi à améliorer les attitudes des parents à l'égard des études. Les groupes de discussion et les évènements incluant les familles ont eu lieu dans chaque pays pendant la 1ère année pour encourager l implication des parents et pour recueillir leurs points de vue. Les groupes de discussion étaient composés de cinq à six parents de deux des trois écoles anglaises, au cours desquels ils discutaient de leur propre expérience scolaire et de leurs aspirations pour leurs enfants. Beaucoup de parents avaient une attitude négative envers l'éducation en général, étant donné que leur propre expérience de l'école n'était pas positive. Les opinions sur l'université étaient variés, bien que de nombreux parents aient eu des informations négatives que certains étudiants ont du mal à trouver un emploi à l issue de l université. Pour beaucoup d élèves impliqués dans CROIS, ceux qui iraient à l université, seraient les premiers de leur famille. Changer la perception des parents est donc une tâche importante. Les parents n'ont pas vraiment aimé discuter de ces sujets en groupes de discussion avec des chercheurs qu'ils ne connaissaient pas. Les enseignants ont estimé qu'ils étaient dans une meilleure position que les chercheurs pour intégrer efficacement les parents et les familles. Pour cette raison, les enseignants ont assumé le rôle de liaison avec les parents et l objectif de les impliquer dans le projet, afin de s appuyer efficacement sur les relations déjà existantes entre ces groupes. En plus des groupes de discussion et des événements, les parents ont été invités à assister à une soirée d'information avant le départ des élèves. Ces soirées ont eu lieu dans chaque école avant les échanges, donc au total quatre en France (une dans chaque école partenaire pour les deux années du projet) et trois ont en Angleterre (une dans chaque école en première année et seulement une en deuxième année). La participation des parents variait de cinq à six parents pour certains événements, jusqu à dix pour d'autres. Certains parents n ayant pu participer ont échangé avec les professeurs au téléphone. Ces soirées d'information étaient destinées à partager le programme avec les parents, leur dire ce dont les enfants auraient besoin et aussi à répondre aux questions diverses des parents et ainsi qu à apaiser leurs inquiétudes. Cela a également offert aux parents l'occasion de rencontrer l'équipe de recherche qui organisait les visites. 48 P a g e

49 6. Change in Schools After the first year of the CROIS project, Sittingbourne Community College withdrew their involvement from the project. The school experiencing a number of challenges and changes, had involvement from Ofsted 3 at this point and the head teacher did not feel that the school were in a position to devote the time and resources to the CROIS project. In response to Sittingbourne s withdrawal from the project, the Isle of Sheppey Academy identified a second group of pupils for the mentor activities and exchanges in the second year of the project. This meant that all of the English pupils involved in the second year of the project were from the Isle of Sheppey Academy. This additional input ensured that the project was still able to go ahead with full pupil numbers in the second year. 3 Ofsted (Office for Standards in Education, Children's Services and Skills) is the government department responsible for school inspections 49 P a g e

50 6. Modifications concernant les établissements scolaires Après la première année du projet CROIS, Sittingbourne Community College s est retiré du projet. L'école faisait face à un certain nombre de défis et de changements, ce collège avait un contrôle Ofsted 4 à ce moment-là et le principal n était pas en mesure de consacrer le temps et les ressources nécessaires au projet de CROIS. En réponse au retrait de Sittingbourne du projet, l Académie de l'île de Sheppey a identifié un deuxième groupe d'élèves pour les activités de tutorat et les échanges dans la deuxième année du projet. Cela signifie que tous les élèves anglais impliqués dans la deuxième année du projet venaient de l'île de Sheppey Académie. Cet apport supplémentaire a fait en sorte que le projet soit viable avec le nombre nécessaire d'élèves pendant la deuxième année. 4 Ofsted (Office for Standards in Education, Children's Services and Skills) est le Département au Ministère de l Education responsable pour les inspections des établissements scolaires. 50 P a g e

51 7. Research In addition to the exchanges and mentors activities, an aim of the CROIS project was to gain information about French and English pupils behaviour, attitudes towards school and university and their motivation to learn. The researchers involved in the CROIS project were specifically interested in two aspects of the pupils experience: 1. The relationship between social, emotional and behavioural difficulties (SEBDs), motivation and academic self-concept in adolescence 2. The effect that contact with pupils from another country had on perceptions of one another. Information in respect of each of these aspects is summarised below 5. SEBDs, motivation and academic self-concept Method To investigate the relationship between SEBDs, motivation and academic self-concept a questionnaire booklet was developed that covered these areas. Researchers attended school lessons and asked pupils to complete the questionnaire booklet, helping to explain words where these were not understood. If pupils did not want to complete the questionnaires they were asked to carry on with their work quietly. All pupils that chose to complete a questionnaire booklet completed the same three questionnaires (details of these are below). Participants A total of 1516 pupils from England and France were involved in this research. French English Age Males Females Males Females Total Table 3. Number of participants completing the About Me, Strengths and Difficulties Questionnaire and Academic Motivation Scale 5 Articles disseminating the CROIS research findings have been written up for publication in peer reviewed journals. 51 P a g e

52 7. La recherche En plus des échanges et des activités de tuteurs, un des buts du projet de CROIS était de recueillir des informations sur le comportement des élèves français et anglais, leurs sentiments envers l'école et l'université et leur motivation pour apprendre. Les chercheurs impliqués dans le projet de CROIS étaient particulièrement intéressés par deux aspects de l'expérience des élèves : 1. La relation entre les difficultés sociales, émotionnelles et comportementales (SEBDs), la motivation et concept de soi académique à l'adolescence. 2. L impact du contact avec les élèves d'un autre pays sur la perception des uns des autres. Les informations relatives à chacun de ces aspects sont résumées ci-dessous 6. SEBDs, la motivation et concept de soi académique Méthode Pour évaluer la relation entre SEBDs, la motivation et concept de soi académique un questionnaire a été élaboré. Les chercheurs ont assisté à des cours de l'école et ont demandé aux élèves de remplir le questionnaire en expliquant les mots qui n étaient pas compris. Si les élèves ne voulaient pas remplir les questionnaires, ils ont été invités à poursuivre leur travail tranquillement. Tous les élèves qui ont accepté ont complété les trois mêmes questionnaires (détails de ceux-ci sont ci-dessous). Les participants Un total de élèves anglais et français ont participé à cette recherche. Français Anglais Age Garçons Filles Garçons Filles Total Tableau 3. Nombre de participants qui ont rempli le questionnaire, «sur moi», les forces, les difficultés de moi et l échelle de motivation académique. 6 Articles diffusion des résultats de recherche de la Crois ont été écrits pour publication dans des revues. 52 P a g e

53 Questionnaires Three questionnaires were included in the research; 1. The About Me (Maras, 2007), measures social identity (to what extent pupils identify with their family, peers and school), academic self-concept (pupils attitudes towards school and their performance) and general self-worth (pupils self-esteem). 2. The Strengths and Difficulties Questionnaire (SDQ, Goodman, 1997), measures emotional symptoms, conduct/behavioural problems, hyperactivity, peer relationship problems and prosocial behaviour (e.g. helping behaviour). 3. Academic Motivation Scale (AMS, Vallerand et al, 1992), measures pupils motivation towards school and assesses whether they are motivated or unmotivated. All measures used in the research were available in English and French. Research questions The specific research questions of interest were: Results 1. What is the relationship between pupil motivation, behavioural difficulties, social identification and academic self-concept? 2. Are there cross cultural differences in antisocial behaviour and motivation in school? 3. Do these relationships differ with age? Relationship between SEBDs, motivation and academic self-concept : In both countries pupils reporting greater behavioural difficulties were more likely to report low identity with family. In addition these children had lower academic self-concept. These results support previous research which suggests greater behavioural problems predict poorer academic self-concept (Maras, 2012). Academic self-concept has been found to be linked to performance in and experience of school and future aspirations such as toward going to university. Pupils motivation towards school was related to greater pro-social behaviour, higher aspirations towards further education and high academic self-concept. Pupils who were not motivated to attend school reported more social, emotional and behavioural difficulties and lower levels of academic selfconcept. 53 P a g e

54 Questionnaires Trois questionnaires ont été inclus dans la recherche : 1. À propos de moi (Maras, 2007), mesure l'identité sociale (dans quelle mesure les élèves s'identifient à leur famille, leurs camarades et l'école), le concept de soi académique (les attitudes envers l'école et leur performance) et l'estime de soi en général (estime de soi des élèves). 2. Le Questionnaire (SDQ, Goodman, 1997), mesure les symptômes émotionnels, les problèmes de conduite et de comportement, l hyperactivité, les problèmes de relations entre camarades et le comportement pro-social (par exemple, le comportement d'aide). 3. L échelle de motivation académique (AMS, Vallerand et al, 1992), mesure la motivation des élèves vis-à-vis de l'école et détermine s ils sont motivés ou non. Toutes les mesures utilisées dans la recherche étaient disponibles en anglais et en français. Les questions de recherche Les questions de recherche d'intérêt spécifiques étaient : 1. Quelle est la relation entre la motivation des élèves, les troubles du comportement, l'identification sociale et concept de soi académique? 2. Y a t-il des différences interculturelles dans le comportement antisocial et la motivation à l'école? 3. Ces relations varient t elles avec l'âge? Résultats Relations entre SEBDs, la motivation et concept de soi académique : Dans les deux pays, les élèves faisant état de plus grandes difficultés de comportement étaient plus susceptibles de déclarer moins d identité avec la famille. En outre, ces enfants avaient un concept de soi académique plus faible. Ces résultats s appuient sur des recherches antérieures selon lesquelles des problèmes de comportement plus importants prédisent un plus faible concept de soi académique (Maras, 2012). On a pensé que le concept de soi était lié à la performance et à l'expérience de l'école et des futures aspirations telles que le fait d aller à l'université. La motivation des élèves pour l'école a été liée à un plus grand comportement pro-social, des aspirations plus élevées vers l'enseignement supérieur et des concepts de soi académique élevés. Les élèves qui n étaient pas motivés pour aller à l'école ont montré plus de difficultés sociales, émotionnelles et comportementales ainsi que des niveaux inférieurs de concept de soi académique. 54 P a g e

55 Country Comparisons: English pupils reported a greater number of emotional, peer and hyperactivity problems than those from France, whilst French pupils reported higher levels of pro-social behaviour. These results are displayed in figure 18. French pupils also reported higher levels of general self-worth. In France, pupils with disruptive behaviour are less likely to be included in mainstream classes so these differences in SEBDs may reflect French policy, rather than a greater prevalence of this behaviour in the UK Behaviour problems for French and English pupils English French Emotional Problems Hyperactivity Peer Problems Prosocial Behaviour Figure 18. Behavioural problems for French and English pupils Age Effects: In the English sample hyperactivity and behaviour problems declined as the children got older. Pupils in both England and France reported reduced motivation, academic self-concept and identification with school at age 16. These findings are significant as, at this age (16), young people are required to make important decisions at a time when their motivation and academic self-concept are at a low. These results support previous research regarding the year 10 effect (Maras, Carmichael, Patel & Wills, 2007), which showed reduced levels of school identity and academic selfconcept at this age. 55 P a g e

56 Comparaisons entre les pays : Les élèves anglais ont signalé un plus grand nombre de problèmes émotionnels, d hyperactivité et avec les camarades que les français, tandis que les élèves français ont montré des niveaux plus élevés de comportement pro-social. Ces résultats sont présentés dans le schéma 18. Les élèves français ont également mentionné des niveaux plus élevés d'estime de soi générale. En France, les élèves ayant des comportements perturbateurs sont moins susceptibles d'être inclus dans des classes ordinaires, donc ces différentes difficultés comportementales émotionnelles et sociales peuvent refléter la façon de faire française, plutôt que d'une plus grande prévalence de ce comportement au Royaume-Uni. Schéma 18. Les troubles du comportement pour les élèves français et anglais Effets de l'âge : Dans l'exemple anglais, les problèmes d hyperactivité de comportement ont diminué au fur et à mesure que les enfants grandissaient. On a noté, des deux côtés, une identification avec l école, un concept de soi et une motivation réduits à l âge de 16 ans. Ces résultats sont importants car, à cet âge (16), les jeunes doivent prendre des décisions importantes à un moment où leur motivation et leur concept de soi académique sont au plus bas. Ces résultats s appuient sur des recherches antérieures en ce qui concerne l'effet année 10 (14-15 ans)' (Maras, Carmichael, Patel et Wills, 2007), qui a montré des niveaux réduits d'identité de soi académique (scolaire et universitaire) à cet âge. 56 P a g e

57 Pupils perceptions of one another Method To examine how the relationships between pupils from different countries and their perceptions of each other changed over the course of the project, pupils completed a questionnaire before and after the exchange visits. Pupils who were engaged in the CROIS activities completed a questionnaire on the morning of the first exchange visit and then once again at the end of the final exchange visit. Participants A total of 137 pupils were involved in the research. This is lower than the 160 involved in the project as a whole as some pupils did not want to complete the measures and some were not present at both time points. Males Females Total French English Table 4. Research participants completing contact questionnaires Questionnaire Pupils completed the contact questionnaire (Stathi, Crisp & Hogg 2011) which included questions regarding pupils impressions of people from the partner country, their confidence in conversing, their perception of personality traits and how they viewed their relationship with people from the partner country. This questionnaire measured the extent that engaging in cooperative activities improved pupils perceptions of one another and the relationships between French and English pupils. Each pupil completed this questionnaire before the first exchange visit and after the last exchange visits to evidence change in pupils feelings and opinions over the course of the CROIS project. In the first year of the project the exchange was first held in England and then in France. In the second year this was reversed. Perceptions of pupils from partner country Results demonstrated that perceptions of pupils from the partner country were higher at the end of the project than they were at the beginning. This change in perceptions can be seen in Figure 19. The greatest change was seen when pupils had first contact in their own country and travelled abroad for the second exchange visit. These results suggest that pupils felt more comfortable with their foreign counterparts when they first met in familiar surroundings. 57 P a g e

58 Les perceptions des élèves les uns par rapport aux autres : Méthode Pour examiner la façon dont les relations entre les élèves de différents pays et leurs perceptions les uns des autres ont changé au cours du projet, les élèves ont rempli un questionnaire avant et après les échanges. Les élèves engagés dans les activités CROIS ont rempli un questionnaire le matin du premier échange, puis de nouveau à la fin du dernier échange. Les participants Un total de 137 élèves ont participé à la recherche. Ce chiffre est inférieur aux 160 impliqués dans le projet dans son ensemble, certains élèves ne voulaient pas compléter les tests et certains n'étaient pas présents aux deux moments de contrôle. Garçons Filles Total Français Anglais Tableau 4. Participants à la recherche ayant rempli les questionnaires : Questionnaire Les élèves ont rempli le questionnaire de contact (Stathi, Crisp & Hogg 2011) qui comprenait des questions sur les impressions des élèves à propos des gens du pays partenaire, leur facilité à communiquer, la perception de leur personnalité et comment ils voyaient leur relation avec les gens du pays partenaire. Ce questionnaire a mesuré l impact qui fait que s engager dans des activités de coopération améliorait les perceptions des élèves les uns par rapport aux autres et les relations entre les élèves français et anglais. Chaque élève a rempli ce questionnaire avant le premier échange et après le dernier échange pour mettre en évidence le changement de sentiments et d opinions des élèves au cours du projet CROIS. Lors de la première année du projet, l échange a eu lieu d'abord en Angleterre, puis en France. La deuxième année ce fut l inverse. Perceptions des élèves du pays partenaire Les résultats ont montré que les perceptions des élèves des pays partenaires étaient plus élevées à la fin du projet qu'elles ne l'étaient au début. Ce changement de perception peut être observé sur le schéma 19. Le changement majeur qui a été remarqué était lorsque les élèves ont le premier contact dans leur propre pays et qu ils sont partis à l'étranger pour la deuxième visite d'échange. Ces résultats suggèrent que les élèves se sentaient plus à l'aise avec leurs homologues étrangers lors de leur première rencontre dans un environnement familier. 58 P a g e

59 Perception of Pupils from partner country Before exchanges 6.6 After Exchanges 7.2 Figure 19. Change in English pupils perceptions of pupils from France. Communication French pupils reported more confidence communicating with the English pupils if the first exchange was held in France compared to when it was held in England first. Although English pupils reported an increase in confidence communicating this was not statistically significant. This result suggests that pupils were more comfortable and therefore more confident if they first met in familiar surroundings. Personality When asked to rate personality traits for people from the other country on a scale from suspicious to trusting, English pupils responses positively increased over time. There was no significant change for the French pupils. This demonstrates that engaging in cooperative activities improved pupils attitudes towards one another. Relationships Pupils were asked to think about both their relationship with people from the partner country, and how they perceived relationships to be between French and English people generally. Results indicated English pupils perceptions of relationships increased over time, suggesting that the exchange programme positively benefited their relationships and opinions of French people. Figure 20 shows these changes in perception over time. No significant changes were seen for the French pupils. 59 P a g e

60 Schéma 19. Changement dans la perception des élèves anglais par rapport aux français. Communication : On a noté que les français avaient plus de facilité à échanger avec les anglais si le premier échange avait eu lieu en France plutôt que s il se passait d abord en Angleterre. Malgré une facilité accrue en ce qui concerne la communication chez les anglais ce n'était pas statistiquement significatif. Ce résultat suggère que les élèves étaient plus à l'aise et donc plus en confiance si la rencontre se faisait dans un environnement familier. Personnalité : Lorsqu'on leur a demandé d'évaluer les traits de personnalité pour les personnes de l'autre pays sur une échelle allant du soupçon jusqu à la confiance, il y avait une évolution positive au fil du temps chez les élèves anglais. Il n'y a pas eu de changement significatif pour les élèves français. Cela démontre que l'engagement dans des activités de coopération à améliorer les attitudes des élèves les uns vis-à-vis des autres. Relations : On a demandé aux élèves ce qu ils pensaient de leurs relations avec les gens du pays partenaire, et comment ils percevaient les relations entre français et anglais en général. Les résultats ont indiqué que les perceptions des élèves anglais concernant les relations ont évolué positivement au fil du temps, ce qui suggère que le programme d'échange avait favorisé leurs relations et les opinions des Français. Le tableau 20 montre les changements de perception au cours du temps. Pas de changement significatif a été remarqué chez les élèves français. 60 P a g e

61 Changes in perception of relationships Your relationship with French pupils English relationship with French generally Before exchanges After exchanges Figure 20. English pupils perceptions of relationships with French people, before and after the CROIS exchange visits. 61 P a g e

62 Schéma 20. Les perceptions des relations entre les élèves anglais et français, avant et après les échanges CROIS. 62 P a g e

63 8. Benefits of CROIS Benefit to Pupils Questionnaires To provide evidence of the effectiveness of the CROIS interventions, outcomes for the CROIS project pupils were compared to a group of pupils that did not participate in the project. To ensure that CROIS pupils were being compared to a group of similar pupils, the non CROIS pupils were the same age, sex and from the same school as the CROIS pupils. Pupils questionnaire responses from after the CROIS intervention were compared to a group of students who had no input from the CROIS project. Several differences between those pupils who had engaged with the CROIS activities and those who had not were highlighted Hyperactivity in CROIS and non CROIS Pupils 4.0 Hyperactivity 4.7 CROIS Non Figure 21. Self-reported hyperactivity problems for CROIS and non CROIS pupils Figure 21 demonstrates that CROIS pupils reported fewer hyperactivity problems than those that did not participate. 63 P a g e

64 8. La valeur ajoutée du projet CROIS Avantages pour les élèves Questionnaires Pour apporter la preuve de l'efficacité des interventions dans le cadre du projet CROIS, les résultats pour les élèves CROIS ont été comparés à un groupe d'élèves qui n a pas participé au projet. Pour s'assurer que les élèves CROIS ont été comparés à un groupe d'élèves similaires, les élèves non CROIS avaient le même âge, étaient du même sexe et de la même école que les élèves CROIS. Les réponses des élèves au questionnaire après l'intervention CROIS ont été comparés à un groupe d'élèves sans rapport avec le projet CROIS. Plusieurs différences entre les élèves qui avaient participé dans les activités CROIS et les autres furent remarquées Schéma 21. Problèmes d hyperactivité auto déclarés pour élèves CROIS et non CROIS Le schéma 21 démontre que les élèves CROIS présentent moins de problèmes d'hyperactivité que ceux qui n'ont pas participé au projet. 64 P a g e

65 Peer Problems in CROIS and non CROIS Pupils CROIS Non 0.0 Peer problems Figure 22. Peer Problems in CROIS and non CROIS pupils Figure 22 demonstrates that CROIS pupils reported fewer peer problems than those who did not participate in the programme University Perceptions in CROIS and non CROIS Pupils 3.9 Perceptions of attending university CROIS Non 3.6 Figure 23. University perceptions in CROIS and non CROIS pupils Figure 23 displays pupils perceptions towards attending university. These were significantly higher for the group that engaged with CROIS activities, suggesting that working with university mentors and organising visits to universities may positively benefit young people s aspirations to go to university. This is in line with previous research evaluating Aimhigher (Hatt, Baxter and Tate, 2007), which showed that working with university ambassadors increased pupils interest towards university. 65 P a g e

66 Schéma 22. Problèmes de camarades pour les élèves CROIS et les élèves n ayant pas participé au projet. Le schéma 22 démontre que les élèves CROIS présentent moins de problèmes avec leurs camarades que ceux qui n'ont pas participé au programme Schéma 23 : Perceptions de l université chez les élèves CROIS et élèves non CROIS. Le schéma 23 démontre les impressions des élèves à l idée de poursuivre des études universitaires. Elles étaient plus importantes pour le groupe qui furent engagé dans les activités CROIS, suggérant que travailler avec des tuteurs universitaires et organiser des visites dans les universités pouvait influer positivement les aspirations des jeunes à poursuivre des études à l université. Ceci est en lien avec une précédente étude d évaluation Aimhigher (Hatt, Baxter et Tate, 2007), qui a montré que le travail avec les ambassadeurs universitaires augmentait l'intérêt des élèves à cet égard. 66 P a g e

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

companies FEDERAL BILINGUAL VET DIPLOMA IN COMMERCE May 30th, 2013 Département de la solidarité et de l'emploi

companies FEDERAL BILINGUAL VET DIPLOMA IN COMMERCE May 30th, 2013 Département de la solidarité et de l'emploi FEDERAL BILINGUAL VET DIPLOMA IN COMMERCE A new offer adapted to English speaking companies May 30th, 2013 19.06.2013 - Page 1 SWISS PILOT PROJECT DEVELOPED IN GENEVE Project from the Swiss Confederation

Plus en détail

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140 La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de l information, un IS/07/TOI/164004 1 Information sur le projet La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Nouvelles Technologies pour l Apprentissage

Nouvelles Technologies pour l Apprentissage Nouvelles Technologies pour l Apprentissage Newsletter n 5 Janvier-Juin / January-June 2014» Dans ce numéro / In this issue : Edito Le semestre qui vient de s achever aura été riche en actions avec la

Plus en détail

Section bilingue et biculturelle français / anglais. French / English bilingual and bicultural section

Section bilingue et biculturelle français / anglais. French / English bilingual and bicultural section Section bilingue et biculturelle français / anglais French / English bilingual and bicultural section Deux langues et deux cultures Two languages and two cultures La section bilingue et biculturelle anglophone

Plus en détail

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain.

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain. 1. Notre planète est menacée! 2. Il faut faire quelque chose! 3. On devrait faire quelque chose. 4. Il y a trop de circulation en ville. 5. L air est pollué. 6. Les désastres environnementaux sont plus

Plus en détail

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé French 2208A French for Healthcare Le français de la santé Professeur : Heures de bureau : Iryna Punko disponible tous les jours par courriel, sauf le week-end. Préalable - Fr 1900 E ou Fr 1910, ou permission

Plus en détail

MERiFIC. MERiFIC. Leader dans les énergies marines renouvelables. Leading in green marine energy

MERiFIC. MERiFIC. Leader dans les énergies marines renouvelables. Leading in green marine energy MERiFIC The maritime regions of Cornwall and Finistère are in a great position to benefit from the expected growth in marine renewable energy. Their peninsula nature and exposure to the Atlantic Ocean

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont un compte Facebook? Et si tu es plus jeune, tu as dû entendre parler autour de

Plus en détail

European Union Union Europeenne. African Union Union Africaine

European Union Union Europeenne. African Union Union Africaine European Union Union Europeenne African Union Union Africaine WHY LAUNCH a Virtual Campus in AFRICA? UNESCO and the African Union: In the response to the request from the African Union (AU) Heads of State

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires Ming Sun Université de Montréal Haï Thach École Chinoise (Mandarin) de Montréal Introduction

Plus en détail

Posting number: 14-130. Title: Lennoxville Campus. Work Location:

Posting number: 14-130. Title: Lennoxville Campus. Work Location: Posting number: 14-130 Title: Campus: Work Location: Manager Human Resources Lennoxville Campus 2580 rue College, Sherbrooke, Quebec, Canada, J1M2K3 Champlain Regional College is seeking the services of

Plus en détail

Relations Internationales International Partnerships. Projet Espagne / Valence. The Spain Project /Valence

Relations Internationales International Partnerships. Projet Espagne / Valence. The Spain Project /Valence Projet Espagne / Valence Ce projet doit permettre aux élèves de classe Terminale LGT d utiliser une langue étrangère (l espagnol) et de connaitre certains aspects culturels en vue de comprendre le fonctionnement

Plus en détail

APSS Application Form for the University year 2016-2017 Formulaire de candidature au PEASS pour l année universitaire 2016-2017

APSS Application Form for the University year 2016-2017 Formulaire de candidature au PEASS pour l année universitaire 2016-2017 APSS Application Form for the University year 2016-2017 Formulaire de candidature au PEASS pour l année universitaire 2016-2017 This application form may be submitted by email at candidater.peass@egerabat.com

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

chose this school : Oui - yes Non- no Commentaires - Comments

chose this school : Oui - yes Non- no Commentaires - Comments 1) Le nom de votre établissement et la ville School Name and City: 2) Vos enfants sont scolarisés...- Your children are in. oui - yes non - no au primaire (maternelle, élémentaire) PreK or 1-5 Grade au

Plus en détail

BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F

BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F 1. Rationale With the advent of globalization, translation studies have become an imperative field to be taken on-board by department of languages.

Plus en détail

Niveau débutant/beginner Level

Niveau débutant/beginner Level LE COFFRE À OUTILS/THE ASSESSMENT TOOLKIT: Niveau débutant/beginner Level Sampler/Echantillon Instruments d évaluation formative en français langue seconde Formative Assessment Instruments for French as

Plus en détail

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Florida International University Department of Modern Languages FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Class time: Monday, Tuesday, Wednesday, Thursday; 6:20 P.M. - 9:00 P.M. Instructors: Prof. Jean-Robert

Plus en détail

The UNITECH Advantage. Copyright UNITECH International Society 2011. All rights reserved. Page 1

The UNITECH Advantage. Copyright UNITECH International Society 2011. All rights reserved. Page 1 The UNITECH Advantage Copyright UNITECH International Society 2011. All rights reserved. Page 1 Two key aspects of UNITECH Distinctive by being selective Standing out while fitting in The Wide and Varied

Plus en détail

Des modules d'apprentissage dans différents langages pour les non -voyants et mal voyants

Des modules d'apprentissage dans différents langages pour les non -voyants et mal voyants Des modules d'apprentissage dans différents langages pour les non -voyants et mal voyants 2009-1-TR1-LEO05-08643 1 Information sur le projet Des modules d'apprentissage dans différents langages pour les

Plus en détail

Miroir de presse. International Recruitment Forum 9-10 mars 2015

Miroir de presse. International Recruitment Forum 9-10 mars 2015 Miroir de presse International Recruitment Forum 9-10 mars 2015 Contenu 1. L Agefi, 9'510 ex., 02.03.2015 2. Market, online, 12.3.2015 3. Studyrama, online, 13.3.2015 4. Venture Magazine, online, 15.3.2015

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Applicant(s) (In most cases, the applicant will be a children s aid society.) Full legal name & address for service street & number, municipality,

Plus en détail

UNIVERSITE DE YAOUNDE II

UNIVERSITE DE YAOUNDE II UNIVERSITE DE YAOUNDE II The UNIVERSITY OF YAOUNDE II INSTITUT DES RELATIONS INTERNATIONALES DU CAMEROUN INTERNATIONAL RELATIONS INSTITUTE OF CAMEROON B.P. 1637 YAOUNDE -CAMEROUN Tél. 22 31 03 05 Fax (237)

Plus en détail

Courses on Internal Control and Risk Management. September 2010

Courses on Internal Control and Risk Management. September 2010 Courses on Internal Control and Risk Management Page 1/5 September 2010 EN VERSION 1. Internal Control Standards for Effective Management - Introduction to Internal Control for all staff This introductory

Plus en détail

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire This application form may be submitted by email at candidater.peass@egerabat.com or sent by mail to the

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche Pathways for effective governance of the English Channel Prochaines étapes vers une gouvernance efficace de la Manche Next steps for effective

Plus en détail

Master de sociologie : double diplôme possible

Master de sociologie : double diplôme possible Master de sociologie : double diplôme possible Parcours du master «changements sociaux en Europe» en partenariat avec l Université de Vienne Version française Information générale Les étudiants s inscrivent

Plus en détail

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator 2008-01-28 From: [] Sent: Monday, January 21, 2008 6:58 AM To: Web Administrator BCUC:EX Cc: 'Jean Paquin' Subject: RE: Request for Late Intervenorship - BCHydro Standing Offer C22-1 Dear Bonnie, Please

Plus en détail

Défi international. Dispositif d'accompagnement pédagogique et linguistique pour l'enseignement en anglais

Défi international. Dispositif d'accompagnement pédagogique et linguistique pour l'enseignement en anglais Défi international Dispositif d'accompagnement pédagogique et linguistique pour l'enseignement en anglais Support and Training for the Development of English-Taught Programs 2015-2016 Défi International

Plus en détail

ICM STUDENT MANUAL French 1 JIC-FRE1.2V-12 Module: Marketing Communication and Media Relations Study Year 2. 1. Course overview. Learning objectives:

ICM STUDENT MANUAL French 1 JIC-FRE1.2V-12 Module: Marketing Communication and Media Relations Study Year 2. 1. Course overview. Learning objectives: ICM STUDENT MANUAL French 1 JIC-FRE1.2V-12 Module: Marketing Communication and Media Relations Study Year 2 1. Course overview Books: Français.com, niveau intermédiaire, livre d élève+ dvd- rom, 2ième

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

Capacity Development for Local Authorities

Capacity Development for Local Authorities Implemented by Capacity Development for Local Authorities Virtual cooperation for capacity development in solid waste management in Morocco and Tunisia Seite 1 Implemented by Background and objectives

Plus en détail

BA (Hons) French with Translation Studies P/T SH 322

BA (Hons) French with Translation Studies P/T SH 322 BA (Hons) French with Translation Studies P/T SH 322 1. Rationale With the advent of globalization, translation studies have become an imperative field to be taken on-board by department of languages.

Plus en détail

British Council LearnEnglish Online

British Council LearnEnglish Online British Council LearnEnglish Online Kiros Langston, English Programmes Manager, British Council Tunisia Nick Cherkas, English Programmes Manager, British Council Morocco British Council LearnEnglish Online

Plus en détail

DORSET SCHOOL EDUCATIONAL PROJECT 2010 2011

DORSET SCHOOL EDUCATIONAL PROJECT 2010 2011 DORSET SCHOOL EDUCATIONAL PROJECT 2010 2011 Description of the School Guiding Principles School Vision Mission Statement Dorset Elementary School offers the Bilingual Program to 271 students from both

Plus en détail

MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles

MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles 2009-1-TR1-LEO05-08709 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2009 Type de Projet: Statut:

Plus en détail

French / English bilingual and bicultural section

French / English bilingual and bicultural section Section bilingue et biculturelle français / anglais (6 ème / 5 ème / 2 nde ) French / English bilingual and bicultural section Deux langues et deux cultures Two languages and two cultures La section bilingue

Plus en détail

France with an OIB. Updated January 2014

France with an OIB. Updated January 2014 France with an OIB Updated January 2014 The French system May appear complicated Not too expensive Good opportunities if you look carefully 2 European harmonisation of higher education - LMD system Licence

Plus en détail

MEMORANDUM POUR UNE DEMANDE DE BOURSE D ETUDES POST-DOCTORALES

MEMORANDUM POUR UNE DEMANDE DE BOURSE D ETUDES POST-DOCTORALES MEMORANDUM POUR UNE DEMANDE DE BOURSE D ETUDES POST-DOCTORALES ATTENTION : Tout formulaire de candidature qui présentera des erreurs ou anomalies dans le remplissage des champs NE POURRA ETRE PRIS EN CONSIDERATION.

Plus en détail

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts 90558-CDT-06-L3French page 1 of 10 NCEA LEVEL 3: FRENCH CD TRANSCRIPT 2006 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts New Zealand Qualifications Authority: NCEA French

Plus en détail

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION Direction des Partenariats Internationaux - Pôle Mobilités Prrogrramme de bourrses Intterrnattiionalles en Mastterr (MIEM) Intterrnattiionall Mastterr Schollarrshiip Prrogrramme Sorrbonne Parriis Ciitté

Plus en détail

SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM

SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE Note: If there is insufficient space to answer a question, please attach additional

Plus en détail

Introduction Watch the introductory video to Français Interactif. Where are the UT students?

Introduction Watch the introductory video to Français Interactif. Where are the UT students? Introduction Watch the introductory video to Français Interactif. Where are the UT students? As you can see from this video, Français Interactif will help you explore the French language and culture by

Plus en détail

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION vice Direction des Partenariats Internationaux Pôle Mobilités Prrogrramme de bourrses Intterrnattiionalles en Mastterr (MIEM) Intterrnattiionall Mastterr Schollarrshiip Prrogrramme Sorrbonne Parriis Ciitté

Plus en détail

INTERSECTORAL ACTION ON CHILDREN AND YOUTH PHYSICAL ACTIVITY August 14, 2009

INTERSECTORAL ACTION ON CHILDREN AND YOUTH PHYSICAL ACTIVITY August 14, 2009 INTERSECTORAL ACTION ON CHILDREN AND YOUTH PHYSICAL ACTIVITY August 14, 2009 ACTION INTERSECTORIELLE SUR L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET LES JEUNES Le 14 aôut, 2009 INTERSECTORAL ACTION ON CHILDREN

Plus en détail

INTERREG VA France (Channel) England Programme. INTERREG VA Programme France (Manche) Angleterre. South West Facilitator Julie BECEL

INTERREG VA France (Channel) England Programme. INTERREG VA Programme France (Manche) Angleterre. South West Facilitator Julie BECEL INTERREG VA France (Channel) England Programme INTERREG VA Programme France (Manche) Angleterre South West Facilitator Julie BECEL Contents Sommaire 1. Schedule Calendrier 2. Eligible area Territoire éligible

Plus en détail

Annonce de voyage Concerne les voyages en Suisse par les transports publics Utilisation d un véhicule privé La demande d utilisation d un véhicule

Annonce de voyage Concerne les voyages en Suisse par les transports publics Utilisation d un véhicule privé La demande d utilisation d un véhicule Annonce de voyage Concerne les voyages en Suisse par les transports publics Utilisation d un véhicule privé La demande d utilisation d un véhicule privée ne doit plus être utilisée. Elle est remplacée

Plus en détail

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF 2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF Kick off transnational project meeting June 6 & 7th 2011 6 et 7 Juin 2011 CERGY/ VAL D OISE Monday june 6th morning

Plus en détail

APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE

APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE COUNCIL OF EUROPE TRAINING PROGRAMME FOR EDUCATION PROFESSIONALS PROGRAMME DE FORMATION DU CONSEIL DE L EUROPE POUR LES PROFESSIONNELS DE L EDUCATION APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE This form

Plus en détail

DELPHI 142550-LLP-1-2008-1-IT-LEONARDO-LMP. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5786

DELPHI 142550-LLP-1-2008-1-IT-LEONARDO-LMP. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5786 DELPHI 142550-LLP-1-2008-1-IT-LEONARDO-LMP 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: DELPHI Année: 2008 Type de Projet: Statut: Pays: Accroche marketing: Résumé: 142550-LLP-1-2008-1-IT-LEONARDO-LMP

Plus en détail

(Programme de formation pour les parents ~ Training program for parents)

(Programme de formation pour les parents ~ Training program for parents) PODUM-INFO-ACTION (PIA) La «carte routière» pour les parents, sur l éducation en langue française en Ontario A «road map» for parents, on French-language education in Ontario (Programme de formation pour

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years.

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years. Linja Game Rules 2 players Ages 8+ Published under license from FoxMind Games NV, by: FoxMind Games BV Stadhouderskade 125hs Amsterdam, The Netherlands Distribution in North America: FoxMind USA 2710 Thomes

Plus en détail

CONTRUISONS ENSEMBLE UNE STRATÉGIE POUR L ESPACE MANCHE. Developing a joint strategy for the Channel area

CONTRUISONS ENSEMBLE UNE STRATÉGIE POUR L ESPACE MANCHE. Developing a joint strategy for the Channel area CONTRUISONS ENSEMBLE UNE STRATÉGIE POUR L ESPACE MANCHE Developing a joint strategy for the Channel area Les objectifs du projet Co-financé par le programme Interreg IVA France (Manche) Angleterre, le

Plus en détail

Girls and Boys, Women and Men - Filles et garçons, femmes et hommes - respecting differences, promoting equality and sharing responsibility

Girls and Boys, Women and Men - Filles et garçons, femmes et hommes - respecting differences, promoting equality and sharing responsibility Girls and Boys, Women and Men - respecting differences, promoting equality and sharing responsibility Filles et garçons, femmes et hommes - respecter les différences, promouvoir l égalité et partager les

Plus en détail

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction.

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction. AccessLearn Community Group: Introductory Survey Introduction The W3C Accessible Online Learning Community Group (aka AccessLearn) is a place to discuss issues relating to accessibility and online learning,

Plus en détail

Contents National 4 French Reading; Context: Learning

Contents National 4 French Reading; Context: Learning Contents National 4 French Reading; Context: Learning (questions extracted from General past papers) Question Topic Learning in context (Forum: should you do holidays? Solène replies) Learning in context

Plus en détail

CHAPITRE 3 Nom Date 1 PENDANT ET APRES LES COURS. 1 Légendes Complete the captions for each of the following illustrations.

CHAPITRE 3 Nom Date 1 PENDANT ET APRES LES COURS. 1 Légendes Complete the captions for each of the following illustrations. CHAPITRE 3 Nom Date 1 Vocabulaire Mots 1 PENDANT ET APRES LES COURS 1 Légendes Complete the captions for each of the following illustrations. 1 Patrick arrive à l école à huit heures. 2 Il passe la journée

Plus en détail

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Le capital Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs social capital An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Présentation des participants participants presentation Fondation Dufresne et Gauthier

Plus en détail

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN!

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! AUDITORIUM RAINIER III 16 OCTOBRE 2013 MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! UNE VITRINE, DES OPPORTUNITÉS D AFFAIRES... ET UNE FENÊTRE SUR LE MONDE START MONACO BUSINESS est un événement unique pour maximiser

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

THURSDAY, 24 MAY 9.00 AM 10.40 AM. 45 marks are allocated to this paper. The value attached to each question is shown after each question.

THURSDAY, 24 MAY 9.00 AM 10.40 AM. 45 marks are allocated to this paper. The value attached to each question is shown after each question. X059//0 NATIONAL QUALIFICATIONS 0 THURSDAY, 4 MAY 9.00 AM 0.40 AM FRENCH HIGHER Reading and Directed Writing 45 marks are allocated to this paper. The value attached to each question is shown after each

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

FR Offre de stage 2012

FR Offre de stage 2012 FR Offre de stage 2012 Assistance à la gestion de projets de coopération internationale d ALPARC (Réseau Alpin des Espaces Protégés) Missions 1. Support à la préparation et à l organisation de l Assemblée

Plus en détail

1. The Lester B. Pearson School Board will be operating summer programs at the secondary level during the months of July and August 2015.

1. The Lester B. Pearson School Board will be operating summer programs at the secondary level during the months of July and August 2015. PLEASE POST NOTICE TO TEACHING PERSONNEL RE: SUMMER PROGRAM 2015 March 19, 2015 1. The Lester B. Pearson School Board will be operating summer programs at the secondary level during the months of July

Plus en détail

Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation

Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation www.terresneuves.com Institut d Acclimatation et de Management interculturels Dans un

Plus en détail

TRADITIONAL ARCHTECTURE AND URBANISM: CURRICULA AND TRAINING COURSE DEVELOPMENT-TAUMA

TRADITIONAL ARCHTECTURE AND URBANISM: CURRICULA AND TRAINING COURSE DEVELOPMENT-TAUMA COURSE DEVELOPMENT-TAUMA 2010-1-TR1-LEO05-16787 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: TRADITIONAL ARCHTECTURE AND URBANISM: CURRICULA AND TRAINING COURSE DEVELOPMENT-TAUMA 2010-1-TR1-LEO05-16787

Plus en détail

REGISTRATION FORM DOSSIER D INSCRIPTION School year Année scolaire

REGISTRATION FORM DOSSIER D INSCRIPTION School year Année scolaire International Concept for Education REGISTRATION FORM DOSSIER D INSCRIPTION School year Année scolaire Class/Classe: 20-20 Stream/Filière: English/Anglophone French/Francophone Recent Photo of the Student

Plus en détail

APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE

APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE TRAINING PROGRAMME FOR EDUCATION PROFESSIONALS PROGRAMME DE FORMATION POUR LES PROFESSIONNELS DE L EDUCATION APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE This form must be completed electronically in the

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

MUSEE DU QUAI BRANLY MEMORANDUM POUR UNE DEMANDE DE BOURSE D ETUDES POST-DOCTORALES

MUSEE DU QUAI BRANLY MEMORANDUM POUR UNE DEMANDE DE BOURSE D ETUDES POST-DOCTORALES MUSEE DU QUAI BRANLY MEMORANDUM POUR UNE DEMANDE DE BOURSE D ETUDES POST-DOCTORALES Imprimer le formulaire puis le SIGNER et le DATER avant de le photocopier en 2 exemplaires à joindre au dossier original

Plus en détail

ROYAUME DE BELGIQUE / KINGDOM OF BELGIUM / KONINKRIJK BELGIE

ROYAUME DE BELGIQUE / KINGDOM OF BELGIUM / KONINKRIJK BELGIE ROYAUME DE BELGIQUE / KINGDOM OF BELGIUM / KONINKRIJK BELGIE Ministère des Affaires Etrangères, du Commerce Extérieur et de la Coopération Internationale Ministry of Foreign Affairs, External Trade and

Plus en détail

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan»

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan» ESHA «Création de 4 Ecoles Supérieures Hôtelières d'application» R323_esha_FT_FF_sup_kaza_fr R323 : Fiche technique «formation des enseignants du supérieur» «Rénovation des curricula de l enseignement

Plus en détail

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT MODERN LANGUAGES DEPARTMENT Common Assessment Task 3 YEAR 9 Je m appelle Ma classe Mark 20 10 19 22 16 13 Total Effort Instructions For this extended piece of homework, you are going to learn and write

Plus en détail

AINoE. Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003

AINoE. Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 AINoE Abstract Interpretation Network of Excellence Patrick COUSOT (ENS, Coordinator) Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 Thématique Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 1

Plus en détail

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Masters de Mathématiques à l'université Lille 1 Mathématiques Ingénierie Mathématique Mathématiques et Finances Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Mathématiques appliquées

Plus en détail

Les infrastructures des municipalités s effondrent partout au Canada. Canada s cities and towns are crumbling around us

Les infrastructures des municipalités s effondrent partout au Canada. Canada s cities and towns are crumbling around us SKILLED TRADES PLATFORM 2015 PLATEFORME DES MÉTIERS SPÉCIALISÉS 2015 Canada s cities and towns are crumbling around us Canada needs a comprehensive integrated infrastructure program that will eliminate

Plus en détail

PHOTO ROYAUME DE BELGIQUE /KINDOM OF BELGIUM /KONINKRIJK BELGIE. Données personnelles / personal data

PHOTO ROYAUME DE BELGIQUE /KINDOM OF BELGIUM /KONINKRIJK BELGIE. Données personnelles / personal data 1 ROYAUME DE BELGIQUE /KINDOM OF BELGIUM /KONINKRIJK BELGIE Service Public Fédéral Affaires Etrangères, Commerce et Coopération au développement Federal Public Service Foreign Affairs, External Trade and

Plus en détail

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES)

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 1 Project Information Title: Project Number: SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 Year: 2008 Project Type: Status:

Plus en détail

When you are told to do so, open your paper and write your answers in English in the spaces provided.

When you are told to do so, open your paper and write your answers in English in the spaces provided. FOR OFFICIAL USE C 000/403 NATIONAL QUALIFICATIONS 008 TUESDAY, 3 MAY.0 AM.0 PM Total FRENCH STANDARD GRADE Credit Level Reading Fill in these boxes and read what is printed below. Full name of centre

Plus en détail

Bienvenue à l'ecole en France Welcome to school in France

Bienvenue à l'ecole en France Welcome to school in France Bienvenue à l'ecole en France Welcome to school in France Anglais Ses objectifs / OBJECTIVES Éduquer pour vivre ensemble -> Teaching children to live together English Instruire pour comprendre aujourd

Plus en détail

CENTRE DE RECHERCHE SUR LA COMPÉTITIVITÉ. s.éco&sociales UNIVER SITÉ DE FRIBOU RG / CEN T RE DE RE CHERCHE SUR L A COM PÉ T I T I V I TÉ

CENTRE DE RECHERCHE SUR LA COMPÉTITIVITÉ. s.éco&sociales UNIVER SITÉ DE FRIBOU RG / CEN T RE DE RE CHERCHE SUR L A COM PÉ T I T I V I TÉ CENTRE DE RECHERCHE SUR LA COMPÉTITIVITÉ s.éco&sociales UNIVER SITÉ DE FRIBOU RG / CEN T RE DE RE CHERCHE SUR L A COM PÉ T I T I V I TÉ Le Centre de recherche sur la compétitivité de l Université de Fribourg

Plus en détail

3. Prepare and administer the Campus annual operating and capital budgets.

3. Prepare and administer the Campus annual operating and capital budgets. Posting number: 14-129 Title: Campus: Coordinator, Administrative Services St. Lawrence Campus Champlain Regional College requires the services of a COORDINATOR, ADMINISTRATIVE SERVICES for a regular full-time

Plus en détail

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil.

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil. A usage officiel/for Official Use C(2006)34 C(2006)34 A usage officiel/for Official Use Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development

Plus en détail

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 (slide 1) Mr President, Reporting and exchange of information have always been a cornerstone of the

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION. (Decree 99-778 of September 10, 1999) QUESTIONNAIRE. Family Name...

RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION. (Decree 99-778 of September 10, 1999) QUESTIONNAIRE. Family Name... COMMISSION FOR THE COMPENSATION OF VICTIMS OF SPOLIATION RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION (Decree 99-778 of September 10, 1999) Case Number : (to remind in all

Plus en détail

Appendix 1 Wording of Noumea Accord and 1999 Organic Law on Restricted Electorates

Appendix 1 Wording of Noumea Accord and 1999 Organic Law on Restricted Electorates Appendix 1 Wording of Noumea Accord and 1999 Organic Law on Restricted Electorates Relating to local (provincial and Congress) elections Article 2.2.1 of the Noumea Accord: le corps électoral aux assemblées

Plus en détail

Design and creativity in French national and regional policies

Design and creativity in French national and regional policies Design and creativity in French national and regional policies p.01 15-06-09 French Innovation policy Distinction between technological innovation and non-technological innovation (including design) French

Plus en détail

For the attention of all Delegations/ A l attention de toutes les Délégations

For the attention of all Delegations/ A l attention de toutes les Délégations Postal address Adresse postale F-67075 Strasbourg Cedex France With the compliments of the Human Resources Directorate 17 September 2013 Avec les compliments de la Direction des Ressources Humaines DRH(2013)529

Plus en détail

2016-2017 ADMISSIONS Inscriptions 2016-2017

2016-2017 ADMISSIONS Inscriptions 2016-2017 2016-2017 ADMISSIONS Inscriptions 2016-2017 ADMISSION S TO REMEMBER Nursery, Pre-Kindergarten and Kindergarten Application deadlines September through November 2015 December 1, 2015 December 8-18, 2015

Plus en détail