Document de référence 2005

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Document de référence 2005"

Transcription

1 Document de référence 2005

2 Chapitre Page Chapitre Page 1 5 Responsables du document de référence et du contrôle des comptes Responsable du document de référence Attestation du responsable du document de référence Responsable de l information Responsables du contrôle des comptes Commissaires aux Comptes titulaires Commissaires aux Comptes suppléants 7 Organes d administration et de Direction Générale Administrateurs et membres de la Direction Comité Exécutif Rapport du Président sur le contrôle interne Rapport des Commissaires aux Comptes portant sur le rapport du Président sur le contrôle interne Présentation générale et stratégie du Groupe Présentation générale et stratégie du Groupe Présentation générale La stratégie du Groupe : Thomson partenaire privilégié des industries «Media & Entertainment» Les activités du Groupe Historique 16 Informations financières concernant le patrimoine, la situation financière et les résultats du Groupe États financiers Tableau des honoraires des Commissaires aux Comptes Procédures judiciaires et d arbitrage Politique de distribution Principaux indicateurs financiers Facteurs de risque Risques relatifs à l activité du Groupe et à sa stratégie Risques de marché Risques juridiques 41 7 Informations complémentaires Capital et droits de vote Acte constitutif et Statuts 355 Informations sur le Groupe et ses activités Description des activités du Groupe Services Systèmes & Équipements Technologie Autres renseignements sur l organisation de l activité Organigramme simplifié du Groupe Société mère Organisation des filiales du Groupe Principales filiales du Groupe Contrats importants Informations provenant de tiers, déclarations d experts et déclarations d intérêts Informations publiées ou rendues publiques au cours des 12 derniers mois Documents accessibles au public Calendrier d information financière Informations sur les participations Propriétés immobilières et outil industriel Informations sociales et environnementales Informations sociales Informations environnementales 85 Tableau de concordance AMF Fondation d entreprise 98 4 Examen de la situation financière et du résultat du Groupe Vue d ensemble Remarques préliminaires Commentaires sur l exercice Commentaires sur l exercice Trésorerie et capitaux Événements récents Perspectives 135

3 THOMSON Société anonyme au capital de euros Siège social : 46, quai Alphonse Le Gallo Boulogne-Billancourt RCS Nanterre Document de référence 2005 Le présent document de référence a été déposé auprès de l Autorité des marchés financiers le 20 avril 2006, conformément à l article du règlement général de l Autorité des marchés financiers. Il pourra être utilisé à l appui d une opération financière s il est complété par une note d opération visée par l Autorité des marchés financiers. Des exemplaires de ce document de référence sont disponibles sans frais auprès de Thomson. Ce document de référence peut également être consulté sur les sites Internet de l Autorité des marchés financiers (www.amf-france.org) et de Thomson (www.thomson.net).

4 Document de référence 2005 NOTA : Dans le cadre du présent document de référence, sauf indication contraire, le terme «Société» se réfère à Thomson SA, et les termes «Thomson» et le «Groupe» à Thomson SA et à ses filiales consolidées. Le présent document de référence contient des informations prévisionnelles concernant la situation financière, les résultats d exploitation, les activités ainsi que certains plans et objectifs du Groupe. Ces informations s appuient sur des hypothèses élaborées par la Direction au vu des informations actuellement disponibles et dépendent d un certain nombre de facteurs et d incertitudes, ce qui pourrait provoquer des différences significatives entre les résultats réels et ceux qui sont décrits dans les informations prévisionnelles. Outre les informations prévisionnelles du fait du contexte dans lequel elles sont employées, d autres informations prévisionnelles peuvent être identifiées par l utilisation de mots tels que «peut», «sera», «devrait», «envisage», «prévoit», «entend», «escompte», «croit», «estime», et «anticipe» ou d autres expressions similaires. Par leur nature, les informations prévisionnelles impliquent des risques et incertitudes parce qu elles se rapportent à des événements, et dépendent de circonstances, dont on suppose qu ils se produiront à l avenir. Ces informations s appuient sur des hypothèses relatives notamment : aux stratégies commerciales que nous envisageons, à notre intention d introduire de nouveaux produits, aux tendances prévisibles dans notre activité et à notre capacité à continuer à contrôler les coûts et à maintenir un certain niveau de qualité. Les facteurs suivant peuvent expliquer la différence entre les résultats et événements réels et ceux exprimés, explicitement ou implicitement, dans les informations prévisionnelles : notre manquement au respect des accords contractuels avec nos principaux clients et le défaut de renouvellement des contrats existant actuellement entre le Groupe et ces derniers ainsi que les changements significatifs préjudiciables de la condition financière ou du crédit de nos principaux clients à long terme ; notre capacité à concevoir, développer et vendre des produits et services innovants, qui sont proposés sur des marchés hautement concurrentiels, caractérisés par des évolutions technologiques rapides et sujets au changement de préférences des clients ; les conditions économiques, en particulier les dépenses des consommateurs dans les pays où nous vendons nos services ou déposons nos brevets, systèmes et équipements, en particulier aux États-Unis, en Europe et en Asie ; notre capacité à protéger nos brevets et nos autres droits de propriété intellectuelle, ainsi que l issue de toutes plaintes liées à des allégations de violation de droits de propriété intellectuelle de la part de tiers ; les tendances économiques générales, les changements de coût des matières premières et de main-d œuvre, les incertitudes politiques et sociales des marchés où nous fabriquons nos produits, achetons nos composants et produits finis et déposons des brevets, notamment en Amérique latine et en Asie ; l accroissement de la concurrence dans les technologies vidéo, composants, systèmes et services, produits finis et dans les services vendus aux consommateurs dans l industrie des médias et du divertissement ; les avancées technologiques dans l industrie des médias et du divertissement ; les risques de force majeure, notamment liés à notre gestion des stocks, approvisionnement et distribution en flux tendus ; les défis inhérents à notre nouvelle stratégie de positionnement et au Plan à Deux Ans ; les risques de marché liés à certaines participations minoritaires au sein de sociétés cotées, TCL Multimedia Technology Holdings et Videocon Industries, suite à la sortie de nos activités Télévisions et Tubes ; le succès de certains partenariats et joint-ventures dont nous pouvons ne pas avoir le contrôle, de futures acquisitions, regroupement d entreprises ou cessions d activités ; les variations de taux de change, notamment entre euro et dollar US, yuan chinois, dollar canadien, peso mexicain, zloty polonais et livre sterling ; les réclamations en garantie, rappels de produits ou litiges qui dépassent ou ne sont pas couverts par nos polices d assurances ; et les conditions du marché des capitaux financiers, les taux d intérêt appliqués et la disponibilité de financements.

5 1 1 Responsables du document de référence et du contrôle des comptes Page 1.1 Responsable du document de référence Attestation du responsable du document de référence Responsable de l information Responsables du contrôle des comptes Commissaires aux Comptes titulaires Commissaires aux Comptes suppléants 7

6 1 Responsables du document de référence et du contrôle des comptes Responsable du document de référence Responsable de l information 1.1 Responsable du document de référence M. Frank E. Dangeard, Président-Directeur Général Thomson Attestation du responsable du document de référence «J atteste, après avoir pris toute mesure raisonnable à cet effet, que les informations contenues dans le présent document de référence sont, à ma connaissance, conformes à la réalité et ne comportent pas d omission de nature à en altérer la portée. J ai obtenu des contrôleurs légaux des comptes une lettre de fin de travaux, dans laquelle ils indiquent avoir procédé à la vérification des informations portant sur la situation financière et les comptes données dans le présent document de référence ainsi qu à la lecture d ensemble du présent document de référence. Les informations financières historiques et prévisionnelles présentées dans le présent document de référence ont fait l objet de rapports des contrôleurs légaux. Le rapport sur les comptes consolidés pour l exercice clos le 31 décembre 2005, figurant en page 322 du présent document de référence ne contient ni réserve ni observation. Le rapport général sur les comptes annuels pour le même exercice figurant en page 327 du présent document de référence contient une observation et aucune réserve. Le rapport sur les comptes consolidés clos le 31 décembre 2004 figurant en page 144 du document de référence de l exercice 2004 déposé auprès de l Autorité des marchés financiers le 27 avril 2005 sous le n D et inclut par référence dans le présent document de référence contient une observation et aucune réserve. Le rapport général sur les comptes annuels pour le même exercice figurant en page 230 du document de référence de l exercice 2004 ne contient ni réserve, ni observation. Le rapport sur les comptes consolidés clos le 31 décembre 2003 figurant en page 104 du document de référence de l exercice 2003 déposé auprès de l Autorité des marchés financiers le 22 avril 2004 sous le n D et inclut par référence dans le présent document de référence ne contient ni réserve ni observation. Le rapport général sur les comptes annuels pour le même exercice figurant en page 184 du document de référence de l exercice 2003 ne contient ni réserve, ni observation. Les informations financières prévisionnelles présentées dans le présent document de référence ont fait l objet d un rapport des contrôleurs légaux, figurant en page 138 du présent document de référence. Ce rapport ne contient ni observation, ni réserve». Le Président-Directeur Général de Thomson, Frank E. Dangeard 1.2 Responsable de l information M. Julian Waldron, Directeur financier Thomson. 46, quai Alphonse Le Gallo Boulogne Cedex France. Tél. : Fax :

7 1 Responsables du document de référence et du contrôle des comptes Responsables du contrôle des comptes 1.3 Responsables du contrôle des comptes Commissaires aux Comptes titulaires Barbier Frinault & Autres 41, rue Ybry Neuilly-sur-Seine Représenté par Jérôme Guirauden. Le Cabinet Barbier Frinault & Autres fait partie du réseau Ernst & Young Commissaires aux Comptes suppléants M. José Marette Tour Framatome Cedex 16, Paris La Défense M. Patrick de Cambourg 39, rue de Wattignies Paris Mazars & Guérard 39, rue de Wattignies Paris Représenté par Thierry de Bailliencourt et Frédéric Allilaire Date de début du premier mandat des Commissaires aux Comptes Barbier Frinault & Autres : Durée et date d expiration des mandats des Commissaires aux Comptes suppléants M. José Marette : du 26 mai 2000 jusqu à l Assemblée statuant sur les comptes de l exercice clos le 31 décembre M. Patrick de Cambourg : du 7 mai 2004 jusqu à l Assemblée statuant sur les comptes de l exercice clos le 31 décembre Mazars & Guérard : Durée et date d expiration des mandats des Commissaires aux Comptes titulaires Barbier Frinault & Autres : du 26 mai 2000 jusqu à l Assemblée statuant sur les comptes de l exercice clos le 31 décembre Mazars & Guérard : du 7 mai 2004 jusqu à l Assemblée statuant sur les comptes de l exercice clos le 31 décembre 2009.

8 1

9 2 2 Présentation générale et stratégie du Groupe Page 2.1 Présentation générale et stratégie du Groupe Présentation générale La stratégie du Groupe : Thomson partenaire privilégié des industries «Media & Entertainment» Les activités du Groupe Historique Principaux indicateurs financiers Facteurs de risque Risques relatifs à l activité du Groupe et à sa stratégie Risques de marché Risques juridiques 41

10 2 Présentation générale du Groupe Présentation générale et stratégie du Groupe 2.1 Présentation générale et stratégie du Groupe Présentation générale Thomson propose des services, des systèmes, des équipements et des technologies afin d assister ses clients des industries «Media & Entertainment» (créateurs de contenu, opérateurs de réseaux, diffuseurs et utilisateurs de ses technologies) dans la réalisation de leurs objectifs commerciaux et l amélioration de leurs performances, au sein d un environnement technologique en évolution constante et rapide. Le Groupe souhaite devenir le partenaire privilégié de l industrie des médias au travers de ses marques Technicolor, Grass Valley, RCA et Thomson. leurs performances dans un environnement technologique en constante évolution. À partir du second semestre 2004, nous avons cherché à accélérer la mise en œuvre de cette stratégie grâce à un plan en plusieurs étapes : (i) la présentation d un «Plan en cinq points» par le Conseil d administration le 20 juillet 2004, validé par l Assemblée Générale Mixte des actionnaires le 15 septembre 2004, suivie de (ii) la définition de cinq priorités stratégiques annoncées le 21 octobre 2004 et du (iii) développement d un «Plan à Deux Ans» arrêté le 30 novembre 2004 et approuvé par le Conseil d administration. Nous avons généré un chiffre d affaires consolidé de millions d euros (hors activités arrêtées ou en cours de cession) pour l exercice clos le 31 décembre 2005, dont environ millions d euros dans le cadre d activités liées à nos divisions principales : Services, Systèmes & Équipements, et Technologie. Au 31 décembre 2005, Thomson employait environ personnes dans plus de trente pays La stratégie du Groupe : Thomson partenaire privilégié des industries «Media & Entertainment» La stratégie de Thomson est de consolider ses positions de leader mondial dans le domaine des technologies vidéo et de partenaire privilégié de l industrie «Media & Entertainment» afin de bénéficier des opportunités de croissance attendues dans ce secteur. Notre objectif déclaré est de proposer à nos clients des industries «Media & Entertainment» les services, les systèmes, les équipements et les technologies dont ils ont besoin pour atteindre leurs objectifs commerciaux et optimiser Le Plan en cinq points Le Plan en cinq points comprend les objectifs suivants : soutenir le développement du Groupe grâce aux investissements stratégiques, s élevant à 500 millions de dollars, effectués par Silver Lake, un fonds américain spécialisé dans les prises de participations dans les sociétés technologiques importantes ; récompenser la fidélité des investisseurs individuels en émettant environ 12 millions de bons d acquisition ou de souscription d actions nouvelles, ou «BASA» ; continuer à encourager l implication du personnel de Thomson dans la stratégie du Groupe en mettant en place un nouveau plan de stock-options ; optimiser la structure financière du Groupe par la mise en œuvre d un programme de rachat d actions d un montant de 400 millions d euros sur une période de 18 mois ; et renforcer l équipe dirigeante en associant les fonctions de Président et de Directeur Général et en nommant Frank E. Dangeard à ce poste, conformément à la décision du Conseil d administration en date du 15 septembre 2004 (voir le chapitre 7 «Informations complémentaires» du présent document de référence.) 10

11 2 Présentation générale du Groupe Présentation générale et stratégie du Groupe Les cinq priorités stratégiques Thomson a annoncé, le 21 octobre 2004, cinq priorités stratégiques, définies en fonction des évolutions de l industrie «Media & Entertainment» envisagées par le Groupe à l horizon 2010 (pour plus d informations, voir la section 4.1 «Vue d ensemble» du chapitre 4 «Examen de la situation financière et du résultat du Groupe»). Les quatre premières priorités stratégiques ci-après sont toujours en vigueur, alors que la dernière ne constitue plus une priorité depuis la cession de l activité Tubes au cours de l exercice 2005 : 1. Élargir l offre aux clients existants des industries «Media & Entertainment» et étendre cette clientèle, notamment en Asie. La gamme de systèmes et de services en matière d image et de vidéo que Thomson fournit à ses clients des industries «Media & Entertainment» s est considérablement élargie au cours des dernières années. En outre, les industries «Media & Entertainment», de même que la clientèle de créateurs et de distributeurs de contenu, sont caractérisées par une forte concentration, alors que les utilisateurs des technologies Thomson demeurent plus diversifiés. Dans ce cadre, nos priorités stratégiques sont les suivantes : élargir la gamme de systèmes et services que le Groupe offre à ses clients existants de l industrie «Media & Entertainment», en particulier géographiquement, notamment en Asie ; et élargir la clientèle du Groupe en ciblant (i) de nouvelles catégories de créateurs de contenu et de distributeurs et (ii) de nouveaux groupes de «Media & Entertainment» en Asie (Chine et Inde) et en Europe. Thomson envisage de conclure des partenariats à long terme avec l ensemble de ses clients visant à mettre en œuvre le co-développement de solutions sur mesure répondant à leurs besoins spécifiques, et à prendre en charge certaines de leurs activités considérées comme annexes. Le Groupe estime, par conséquent, que l expansion de cette activité devrait, comme c est déjà le cas aujourd hui, généralement s appuyer sur des relations contractuelles à long terme. 2. Se concentrer sur les technologies Vidéo. Thomson possède ou a accès à la plupart des technologies clés nécessaires au développement de sa clientèle. Le Groupe définit comme une priorité stratégique de se concentrer sur les besoins en technologies de ses clients des industries «Media & Entertainment» dans un environnement numérique (création, capture, conditionnement, diffusion et accès au contenu visuel, en toute sécurité et efficacité, dans des formats numériques standards et en haute définition). En conséquence, le Groupe a l intention d accentuer ses efforts dans le domaine de la recherche et du développement, de lancer de nouvelles initiatives de recherche et développement (incluant un certain nombre de grands projets à l échelle du Groupe sur plusieurs années, notamment dans la distribution de contenu sur réseaux fixes et sur réseaux sans fil, la production et les systèmes de gestion de contenu numérique, et le cinéma numérique), de renforcer ses partenariats de recherche et développement, de développer une stratégie d acquisitions de technologies et de donner davantage de visibilité à ses technologies de référence. Le Groupe continuera en outre à poursuivre ses efforts de recherche en matière de propriété intellectuelle et l exploitation de ses activités de Propriété Intellectuelle & Licences, sous des modèles de licences traditionnels (brevets et marques) ou sous de nouveaux modèles de licences. Dans le cadre de ces efforts, Thomson a constitué un Conseil scientifique chargé d évaluer les activités de recherche et développement du Groupe à la lumière des évolutions technologiques de l image et de notre stratégie, de stimuler et de remettre en question les équipes de recherche et développement dans leurs méthodes, leurs résultats, leurs plans d actions stratégiques et leurs compétences. Ce Conseil scientifique peut également faire des recommandations au Président-Directeur Général dans ces domaines. 11

12 2 Présentation générale du Groupe Présentation générale et stratégie du Groupe 3. Saisir les opportunités de croissance dans la gestion et la distribution du contenu électronique. Thomson souhaite se développer davantage dans la préparation numérique du contenu, la gestion des flux de contenus numériques pour ses clients «Media & Entertainment», et la gestion de certains éléments des infrastructures spécifiques de vidéo. La gestion du contenu électronique et sa diffusion touchent l ensemble des activités et des divisions de Thomson, de la postproduction aux équipements de diffusion en passant par les services aux médias jusqu aux produits d accès et aux réseaux domestiques. Les activités de postproduction contribuent déjà de manière significative au chiffre d affaires et aux résultats du Groupe, alors que d autres activités, telles que les services pour réseaux (réseaux de publicité, externalisation des régies finales, gestion d infrastructures vidéo) constituent des activités émergentes au sein du Groupe. Le Groupe a la volonté de dédier des ressources importantes au soutien des projets de ses clients, aux domaines de la sécurité, de la diffusion Internet et des services pour réseaux, notamment. 4. Développer les produits et solutions Internet. Les réseaux de diffusion du contenu visuel englobent les technologies Internet, offrant au consommateur final un accès simple au contenu voix/données/vidéo. Les opérateurs de réseaux se concentrent sur les produits d accès qui constituent un lien important avec leurs clients finaux et un moyen de différencier leur offre. Ainsi, Thomson considère que la fourniture de produits «connectés» appropriés, de produits et de solutions pour réseaux, et de services pour l intégration, à ses clients exerçant une activité de diffusion, constitue une priorité stratégique. Afin d atteindre cet objectif, le Groupe s appuie sur ses positions de leader dans le domaine des décodeurs et des modems ADSL et sur ses capacités en matière de conception de circuits intégrés. Le Groupe souhaite également développer ses activités en matière de solutions pour réseaux domestiques destinées aux consommateurs finaux et de solutions intégrées pour les opérateurs de réseaux, en s appuyant sur ses marques, sa puissance de distribution et son savoir-faire marketing et technologique. 5. Rechercher activement des partenariats pour les activités Tubes. Thomson avait défini comme une priorité stratégique de s assurer que ses actifs Tubes participent au mouvement de concentration de cette industrie. Cet objectif a été atteint en 2005, avec la cession de nos activités Tubes à Videocon et à Rioglass. Ces opérations sont considérées comme des activités arrêtées ou en cours de cession dans les états financiers consolidés du Groupe pour les exercices clos les 31 décembre 2005 et 2004, préparés conformément aux normes IFRS. Pour toute autre information sur ces cessions et les coûts y afférents, voir la section «Tubes & Partenariats Électronique Grand Public» du chapitre 3 «Informations sur le Groupe et ses activités» et la section «Résultat net des activités arrêtées ou en cours de cession» du chapitre 4 «Examen de la situation financière et du résultat du Groupe». Plan à Deux Ans L objectif de notre Plan à Deux Ans est de définir un cadre pour la mise en œuvre de nos priorités stratégiques en 2005 et Il a été arrêté le 30 novembre 2004 et approuvé par le Conseil d administration. Le Plan à Deux Ans a identifié des secteurs permettant potentiellement de générer une croissance significative en termes de chiffre d affaires. Dans le cadre de ce plan, nous avons identifié des opportunités de croissance importante de chiffre d affaires au sein de quatre activités (les «relais de croissance principaux»), présentées dans le tableau ci-après. Les acquisitions réalisées, ainsi que la croissance organique générée, dans le cadre de ces activités ont largement contribué à accroître le chiffre d affaires du Groupe (voir la section «Analyse du chiffre d affaires» du chapitre 4 «Examen de la situation financière et du résultat du Groupe» du présent document de référence). Par ailleurs, quatre autres activités considérées comme des «relais de croissance secondaires» 12

13 2 Présentation générale du Groupe Présentation générale et stratégie du Groupe peuvent offrir des opportunités de développement significatif à long terme au-delà de 2006, mais une croissance moindre entre 2005 et L ensemble de ces relais de croissance principaux et de ces relais de croissance secondaires intègre une expansion géographique, essentiellement en Europe, mais aussi en Chine et en Inde notamment. Au cours de l exercice 2005, ces accélérateurs ont été au cœur de notre stratégie de croissance organique et d acquisitions. Ces huit relais de croissance sont décrits ci-après au sein de la division où ils opèrent. Nous avons également identifié deux autres catégories d activités plus matures : les médias physiques (Films et DVD), et les décodeurs pour les opérateurs satellite, câble et numérique terrestre (au sein des activités Plates-formes d Accès & Passerelles). «Relais de croissance principaux» «Relais de croissance secondaires» Divisions Services au contenu (ex. Acquisition de The Moving Picture Company) Services pour Réseaux de Diffusion (ex. Acquisition de Premier Retail Network et Corinthian Télévision) Services de Distribution Électronique de Contenu Cinéma numérique & Services de Vidéo à la Demande Services Diffusion (ex. Acquisition de Canopus) Plates-formes d Accès et Passerelles Telecom (Acquisitions d Inventel et Cirpack) Réseaux «Têtes de Réseaux - Gestion de Produits CPE» Réseaux Domestiques Systèmes & Équipements Solutions Silicones Solutions Logicielles & Technologie Technologie 13

14 2 Présentation générale du Groupe Présentation générale et stratégie du Groupe Les activités du Groupe Afin que l organisation du Groupe se concentre davantage sur la mise en œuvre de sa stratégie et du Plan à Deux Ans, Thomson a mis en place, à compter du 1 er janvier 2005, une nouvelle structure par divisions destinée à mieux répondre aux besoins de nos différents clients «Media & Entertainment», comprenant : les producteurs de contenu (studios de cinéma, diffuseurs, développeurs de jeux vidéo et publicitaires), distributeurs de contenu (diffuseurs, fournisseurs de services câble et satellite, télécommunications et fournisseurs d accès Internet, cinémas et distributeurs), et les utilisateurs de nos technologies (fabricants d électronique grand public et industries informatiques). Ces trois divisions principales sont décrites ci-après : Services (44 % du chiffre d affaires consolidé du Groupe en 2005) Cette division rassemble les activités de gestion des services pour nos clients des industries «Media & Entertainment». Nous proposons des services liés à la préparation et à la distribution de contenu vidéo, soit sous une forme de média physiques (principalement film analogique ou DVD) ou électronique (cinéma numérique, vidéo à la demande). Nous fournissons également des services de réseaux aux diffuseurs, détaillants, exploitants de salles de cinéma, ou autres entreprises qui offrent à leurs spectateurs/clients un contenu vidéo. Thomson bénéficie, sous la marque Technicolor, d une position de leader mondial pour la préparation de contenu vidéo destiné à des propriétaires/créateurs de contenu. Cette division comprend les catégories suivantes : Médias physiques : Services Films et Services pour DVD ; Services au contenu ; Services pour Réseaux de Diffusion ; Services pour la Diffusion du Contenu Électronique. Systèmes & Équipements (41 % du chiffre d affaires consolidé du Groupe en 2005) Cette division joue un rôle stratégique à chaque extrémité de la chaîne de distribution «Media & Entertainment» entre les créateurs de contenu, à travers la fourniture de systèmes et d équipements centrés sur la vidéo, tels que les caméras de diffusion et les véhicules de diffusion mobile d un côté de la chaîne, et les opérateurs de réseaux, les détaillants et consommateurs finaux à travers la vente d équipements, tels que les décodeurs, de l autre côté de la chaîne. Cette division comprend les segments suivants : Diffusion Professionnelle & Réseaux («Grass Valley») ; Plates-formes d Accès & Passerelles couvrant les clients Satellite, Terrestre et Câble d une part, et les opérateurs de télécommunications de l autre ; Connectivité (y compris l activité Communications, suite à la décision de vente des activités Audio/Vidéo et Accessoires, tel que décrit ci-dessous). Technologie (10 % du chiffre d affaires consolidé du Groupe en 2005) Nous avons créé cette division en 2005 afin de renforcer notre position sur les technologies média et de consolider le réalignement de nos activités de recherche et développement avec notre stratégie à long terme. La division inclut les activités suivantes : Recherche & Développement du Groupe ; Propriété Intellectuelle & Licences ; Solutions Silicones : conception de circuits intégrés, tuners, et interfaces utilisateurs ; Solutions Logicielles & Technologie : services de sécurité image, les programmes de réseaux et autres technologies. Nous avons également créé le segment Tubes & Partenariats Électronique Grand Public, permettant la mise en œuvre de la stratégie du Groupe visant à participer rapidement aux mouvements de consolidation dans l industrie Tubes (la 14

15 2 Présentation générale du Groupe Présentation générale et stratégie du Groupe majeure partie de notre activité Tubes a été considérée comme arrêtée ou en cours de cession, conformément aux normes IFRS, dans les états financiers consolidés des exercices clos les 31 décembre 2005 et 2004, suite à la cession de cette activité en 2005). Ce segment comprenait nos opérations Télévisions avant leur apport à TTE et leur sortie du périmètre de consolidation le 1 er août 2004 (non considérées comme des activités arrêtées ou en cours de cession selon les normes IFRS). Cette division est chargée en 2005 de la gestion de notre activité partenariats électronique grand public, notamment TTE, et de notre rôle, jusqu à la seconde moitié de l exercice 2005, en qualité d agent de ventes et marketing pour TTE en Amérique du Nord et en Europe. En 2005, la cession de la grande majorité de notre activité Tubes a été achevée, grâce à deux transactions, conclues avec des sociétés du groupe Videocon, concernant l ensemble de nos opérations tubes, et au transfert de notre opération de fabrication de verre, établies à Bagneaux-sur-Loing, au groupe espagnol Rioglass. Les activités Tubes cédées ont par conséquent été considérées comme des activités arrêtées ou en cours de cession dans les états financiers consolidés du Groupe pour les exercices clos les 31 décembre 2005 et 2004 (pour plus de détails portant sur la cession de notre activité Tubes et sur les transactions avec Videocon, voir la section «Tubes & Partenariats Électronique Grand Public» du chapitre 3 «Informations sur le Groupe et ses activités»). À la fin de l exercice 2005, le segment Tubes & Partenariats Électronique Grand Public comprend le reliquat de nos opérations secondaires liées à nos activités antérieures Télévisions et Tubes. Il s agit principalement des opérations de sous-traitance de fabrication de télévision, situées à Angers, et de composants pour écrans (canons à électrons et déviateurs), situées à Genlis (voir la section «Tubes & Partenariats Électronique Grand Public» du chapitre 3 «Informations sur le Groupe et ses activités»). Depuis l annonce du Plan à Deux Ans, nous avons poursuivi l évaluation des performances et de la cohérence stratégique de nos activités impliquant la vente de produits principalement par le biais de détaillants surtout en ce qui concerne les activités Communications (téléphonie), produits Audio/Vidéo grand public et leurs accessoires. Au début de l exercice 2005, ces activités étaient regroupées au sein du segment Connectivité de la division Systèmes & Équipements. Le 12 décembre 2005, nous avons annoncé qu à la lumière de performances plus faibles que prévues et d une évaluation effectuée au terme de notre activité de prestation de services de ventes et de marketing au bénéfice de TTE, et de la séparation des fonctions ventes et marketing Connectivité de TTE en résultant, nous avons décidé de chercher des partenaires pour les activités Audio/Vidéo et Accessoires. L activité Communications s insère davantage dans notre stratégie et sera donc maintenue et développée au sein de la division Systèmes & Équipements. Les activités Connectivité (à l exclusion du segment Communications) sont traitées, conformément aux normes IFRS, comme destinées à être cédées et sont comptabilisées, au sein des activités arrêtées ou en cours de cession, de la même manière que le reliquat de nos activités liées aux modules optiques qui seront transférées au début de l exercice 2006 (pour davantage d informations, voir la section «Tubes & Partenariats Électronique Grand Public» du chapitre 3 «Informations sur le Groupe et ses activités»). En 2005, nous avons accentué nos efforts dans le domaine des fonctions et opérations centrales (Business Operations), sous la responsabilité de Didier Trutt nommé «Chief Operating Officer» de Thomson en septembre Ces fonctions se concentrent tout particulièrement sur le fonctionnement de nos activités et la réduction des coûts, notamment sur les possibilités d économies d échelle liées à la centralisation des opérations, tels l approvisionnement et les Services informatiques, ainsi que le programme «Process Transformation Initiative» (PTI) (voir la section «Business Operations» du chapitre 3 «Informations sur le Groupe et ses activités»). Les coûts liés à ces fonctions et opérations centrales sont soit affectés à la division concernée, soit considérés comme des frais généraux comptabilisés au sein du segment «Business Operations» dans nos résultats par segment. 15

16 2 Présentation générale du Groupe Présentation générale et stratégie du Groupe Jusqu au 1 er janvier 2005, avant la réorganisation décrite ci-dessus, le Groupe se composait de quatre divisions : Contenu et Réseaux ces activités sont désormais principalement comprises dans les divisions Services et Systèmes & Équipements ; Composants comprenant principalement les activités Tubes qui ont été cédées courant 2005 ; Produits Grand Public comprenant principalement les activités Connectivité (qui ont été intégrées à compter de 2005 dans la division Systèmes & Équipements) et l activité Télévisions (avant sa cession en 2004) ; et Licences comprenant l activité Propriété Intellectuelle & Licences qui appartient désormais la division Technologie Historique Thomson et les autres sociétés du Groupe, RCA et Technicolor, participent depuis longtemps au développement des technologies de diffusion de radio et de télévision et des technologies de colorisation et de préparation de films. Ces technologies continuent à être importantes pour Thomson aujourd hui. Historiquement, les activités et la clientèle de Thomson étaient principalement concentrées sur le marché traditionnel des produits électroniques grand public et sur celui de la fabrication et de l assemblage de composants. À partir du second semestre 2000, le Groupe a commencé à se déployer sur les marchés «Media & Entertainment» afin d accompagner l évolution de ces marchés cibles en utilisant ses atouts technologiques. Dans le cadre de son repositionnement stratégique, le Groupe a réalisé plusieurs acquisitions, dont Technicolor, et les activités d équipement vidéo professionnels de Philips, et de Grass Valley. Le Groupe a également commencé à céder les activités Produits Grand Public et Composants qui généraient l essentiel de son chiffre d affaires avant Les anciennes activités Produits Grand Public et Composants ont été réorganisées en 2004 suite à la vente quasi-intégrale de nos activités Télévisions (sorties du périmètre de consolidation à compter du 1 er août 2004), en échange d une participation de 33 % dans TTE Corporation («TTE»), et à la vente, en 2005, de nos activités «tubes», lesquelles comprenaient les activités liées aux tubes des téléviseurs et à la fabrication de composants afférents à une telle activité («l activité Tubes»). La stratégie de restructuration et de repositionnement du Groupe a été facilitée par une évolution importante de la structure de son capital. Il y a sept ans, Thomson (anciennement, Thomson Consumer Electronics puis Thomson Multimedia) était entièrement détenue par TSA (anciennement Thomson SA), une société détenue à 100 % par l État français. Suite à une série d opérations sur le capital de Thomson intervenues entre 1998 et 2003, TSA a réduit sa participation dans le capital de la Société (laquelle s élève à environ 1,9 % au 1 er mars 2006). La base de notre actionnariat s est davantage diversifiée en 2004, notamment suite à l investissement stratégique réalisé par Silver Lake Partners LLP («Silver Lake»), au moyen de l acquisition de titres convertibles ou échangeables en actions de la Société (représentant, sur la base du capital social actuel, 8,6 % de notre capital social en prenant en compte la conversion de ces titres). À la date du 1 er mars 2006, le public détenait environ 89 % du capital de la Société, la Société détenait environ 6 % de ses propres actions, et le Groupe estime que les salariés détenaient environ 3 % du capital de la Société (pour plus d informations sur le capital social, voir la section «Répartition actuelle du capital et des droits de vote» du chapitre 7 «Informations complémentaires» du présent document de référence). 16

17 2 Présentation générale du Groupe Principaux indicateurs financiers 2.2 Principaux indicateurs financiers Les données financières sélectionnées suivantes sont issues des états financiers consolidés du Groupe pour les exercices clos les 31 décembre 2005, 2004 et Les états financiers consolidés du Groupe pour les exercices clos les 31 décembre 2005 et 2004 ont été préparés selon l organisation des activités du Groupe en vigueur depuis le 1 er janvier 2005 et conformément aux normes IFRS approuvés par l Union européenne. Les états financiers consolidés de l exercice clos le 31 décembre 2004 ont également été préparés, et ceux de l exercice clos le 31 décembre 2003 ont été élaborés, selon l organisation des activités en vigueur avant le 1 er janvier 2005 et conformément à la réglementation comptable française. Les informations financières présentées ci-après doivent être lues et considérées conjointement avec les états financiers consolidés du Groupe, au sein des sections «États financiers des exercices 2004 et 2003» et «États financiers de l exercice 2005» du chapitre 6 «Informations financières concernant le patrimoine, la situation financière et les résultats du Groupe» du présent document de référence, ainsi qu avec les informations contenues dans le chapitre 4 «Examen de la situation financière et du résultat du Groupe» du présent document de référence. Depuis le 1 er janvier 2005, Thomson a réorganisé les activités du Groupe autour de trois divisions principales : Services, Systèmes & Équipements et Technologie. Deux segments supplémentaires ont été créés afin de regrouper nos autres activités : Tubes & Partenariats Électronique Grand Public et Holding. Les états financiers consolidés du Groupe pour les exercices clos les 31 décembre 2005 et 2004 ont été établis conformément à cette nouvelle organisation. Les résultats de l ensemble de nos activités Tubes, appartenant au segment Tubes & Partenariats Électronique Grand Public, et des activités Audio/Vidéo et Accessoires, incluses au sein du segment Connectivité de la division Systèmes & Équipements, sont comptabilisés dans un poste net au sein des activités arrêtées ou en cours de cession dans les états financiers consolidés des exercices clos les 31 décembre 2005 et Le chiffre d affaires de ces activités n est donc pas inclus dans le calcul du chiffre d affaires consolidé du Groupe des exercices clos les 31 décembre 2005 et L essentiel du chiffre d affaires du segment Partenariats Électronique Grand Public comprend, au titre de l exercice clos le 31 décembre 2004, le chiffre d affaires de notre activité Télévisions et, au titre de l exercice clos le 31 décembre 2005, le chiffre d affaires du reliquat de nos activités secondaires d assemblage et de fabrication. Notre activité Télévisions est sortie du périmètre de consolidation à compter du 1 er août 2004, suite à la création de TTE en partenariat avec TCL International and TCL Corporation, à qui cette activité a été apportée. Ainsi, dans les états financiers consolidés de l exercice clos le 31 décembre 2004, au sein du segment Tubes & Partenariats Électronique Grand Public, Thomson est considéré, au titre des sept premiers mois de l exercice, en qualité de propriétaire et d exploitant de l activité télévision et, au titre des cinq derniers mois de l exercice, en qualité de prestataire de services à TTE, conformément à certains accords contractuels. En septembre 2005, Thomson a cessé de fournir des services ventes et marketing à TTE et les accords relatifs à la fourniture de services de sous-traitance pour la fabrication ont été renégociés. Le chiffre d affaires du segment Tubes & Partenariats Électronique Grand Public, pour l exercice clos le 31 décembre 2004, comprend donc le chiffre d affaires de l activité Télévisions pour les sept premiers mois de l exercice, s élevant à 845 millions euros, ainsi que le chiffre d affaires généré par la fourniture de services de production, de vente et de marketing à TTE pendant les cinq derniers mois de l exercice, représentant un montant de 185 millions d euros, contre 56 millions d euros en

18 2 Présentation générale du Groupe Principaux indicateurs financiers Éléments du compte de résultat (en millions d euros) 2005 (IFRS) 2004 (IFRS) Chiffre d affaires des activités poursuivies Marge brute Résultat des activités poursuivies avant résultat financier et impôts Résultat financier (54) (29) Résultat net des activités poursuivies Résultat net des activités arrêtées ou en cours de cession (749) (885) Résultat net de l exercice (573) (561) Résultat net attribuable aux actionnaires de la Société (574) (559) (en millions d euros) 2004 (Normes françaises) 2003 (Normes françaises) Chiffre d affaires Marge brute Résultat d exploitation Résultat financier (79) (79) Résultat net avant impôt (547) 97 Résultat net consolidé (635) 34 Éléments du tableau des flux de trésorerie (en millions d euros) 2005 (IFRS) 2004 (IFRS) Variation nette de la trésorerie d exploitation des activités poursuivies Variation nette de la trésorerie d exploitation Variation nette de la trésorerie d investissement des activités poursuivies (890) (858) Variation nette de la trésorerie d investissement (896) (989) Variation nette de la trésorerie de financement des activités poursuivies (285) 3 Variation nette de la trésorerie de financement (273) 5 18

19 2 Présentation générale du Groupe Principaux indicateurs financiers (en millions d euros) 2004 (Normes françaises) 2003 (Normes françaises) Variation nette de la trésorerie d exploitation Variation nette de la trésorerie d investissements (902) (792) Variation nette de la trésorerie de financement Éléments du bilan (en millions d euros) 2005 (IFRS) 2004 (IFRS) Actifs non-courants Actifs courants (hors disponibilités et actifs financiers de gestion de trésorerie) Disponibilité et actifs financiers de gestion de trésorerie Actifs destinés à être cédés Total actif Capitaux propres attribuables aux actionnaires de la Société Intérêts minoritaires 7 18 Dettes non-courantes dont Dettes financières Dettes courantes dont Dettes financières Passifs liés aux actifs destinés à être cédés Total passif Dette financière nette (1) Dette financière nette/capitaux propres 60 % 24 % (1) La dette financière nette est la différence entre, d une part, la somme des dettes financières courantes et non-courantes et, d autre part, des disponibilités et des actifs financiers de gestion de trésorerie (hors dette liée à l acquisition de Technicolor en 2004 et de Thales Broadcast & Multimedia en 2005). 19

20 2 Présentation générale du Groupe Principaux indicateurs financiers (en millions d euros) 2004 (Normes françaises) 2003 (Normes françaises) Actif immobilisé Actif circulant, hors disponibilités Disponibilités Total actif Capitaux propres Intérêts minoritaires 20 9 Provisions pour risques et charges Dettes financières Passif circulant Total passif Dette financière nette 595 (255) Dette nette/capitaux propres 22 % (7,1) % Données par action 2005 (IFRS) 2004 (IFRS) 2004 (Normes françaises) 2003 (Normes françaises) Nombre d actions au 31 décembre (en milliers) Nombre moyen d actions de base (en milliers) Résultat net de base des activités poursuivies part du Groupe par action 0,64 1,18 Résultat net dilué des activités poursuivies part du Groupe par action (*) 0,33 1,11 Résultat net total de base part du Groupe par action (2,17) (2,05) (2,32) 0,09 Résultat net total dilué part du Groupe par action (*) (2,48) (2,12) (2,32) 0,09 (*) Le nombre d actions utilisé pour le résultat dilué correspond au nombre moyen pondéré d actions ordinaires en circulation au cours de la période en prenant pour hypothèse que toutes les actions potentielles dilutives sont converties et que le produit supposé de ces instruments a été perçu lors de l émission d actions ordinaires. Les instruments potentiellement dilutifs comprennent les options de vente émises si elles sont dilutives, les instruments émis dans le cadre de plans de stock-options, dans la mesure où le cours moyen des actions du Groupe est supérieur au prix d exercice ajusté de ces instruments, et les actions dont l émission est conditionnelle aux obligations convertibles en cours si elles sont dilutives. 20

Document de référence 2006 DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2006

Document de référence 2006 DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2006 Document de référence 2006 DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2006 Page Page 1 2 Responsables du document de référence et du contrôle des comptes 5 1.1 Responsable du document de référence 6 1.2 Responsable de l information

Plus en détail

Transgene : comptes semestriels 2012

Transgene : comptes semestriels 2012 Transgene : comptes semestriels 2012 Consommation de trésorerie en ligne avec les attentes et trésorerie globale de 121,4 millions d euros à fin juin 2012 Important news-flow à venir Strasbourg, France,

Plus en détail

groupe edf e 2011 NC re DoCuMeNT e réfé ent D De référence rapport FiNaNCier annuel o D 2011 edf groupe

groupe edf e 2011 NC re DoCuMeNT e réfé ent D De référence rapport FiNaNCier annuel o D 2011 edf groupe groupe EDF DOCUMENT de référence rapport financier annuel 2011 Société anonyme au capital de 924 433 331 euros Siège social : 22-30, avenue de Wagram 75382 Paris cedex 08 552 081 317 RCS Paris Groupe EDF

Plus en détail

Partenaire des industries «Media & Entertainment» DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2004

Partenaire des industries «Media & Entertainment» DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2004 Partenaire des industries «Media & Entertainment» DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2004 Rapport financier 2004 / Groupe Thomson Sommaire SOMMAIRE CHAPITRE I. PRÉSENTATION DU GROUPE 6 1. Présentation Générale 6 2.

Plus en détail

Ingenico T1 2011 : Très bon démarrage de l année Objectifs 2011 de croissance relevés

Ingenico T1 2011 : Très bon démarrage de l année Objectifs 2011 de croissance relevés COMMUNIQUE DE PRESSE Ingenico T1 2011 : Très bon démarrage de l année Objectifs 2011 de croissance relevés - Chiffre d affaires T1 11 : 204,9 millions d euros o +18,3% en données publiées o +9,2% 1 en

Plus en détail

RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITE

RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITE RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITE I. EVENEMENTS SIGNIFICATIFS DE LA PERIODE Le 1 er semestre de la société a été l occasion d un changement de direction de la société Anevia avec la nomination de Laurent Lafarge

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : UNE BELLE PERFORMANCE Chiffre d affaires supérieur à un milliard d euros, en hausse de 5,6% hors effets de change Marge opérationnelle courante1 : 25,6% du chiffre d'affaires Marge nette2 : 15,4% du

Plus en détail

UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE. Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009

UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE. Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009 UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009 Grenoble, France et Durham, Caroline du Nord, 26 mars 2010 MEMSCAP (NYSE Euronext:

Plus en détail

PRINCIPAUX INDICATEURS

PRINCIPAUX INDICATEURS 30 juin 2006 RESULTAT DE L DE L EXERCICE 2005 2005-200 2006 (Période du 1 er avril 2005 au 31 mars 2006) PRINCIPAUX INDICATEURS Chiffres Chiffres Chiffres En millions d euros consolidés consolidés consolidés

Plus en détail

Transferts. Nombre de titres 33.599 Echéance maximale moyenne Cours moyen de la 86,38 transaction Prix d exercice moyen Montants 2.902.

Transferts. Nombre de titres 33.599 Echéance maximale moyenne Cours moyen de la 86,38 transaction Prix d exercice moyen Montants 2.902. VICAT Société Anonyme au capital de 62.361.600 euros Siège social : Tour MANHATTAN 6 place de l Iris 92095 PARIS LA DEFENSE CEDEX 057 505 539 RCS Nanterre NOTE D INFORMATION RELATIVE A L AUTORISATION DEMANDEE

Plus en détail

Société anonyme au capital de 79.251.083,22 Siège social : 35, rue Gare 75019 Paris 582 074 944 RCS Paris

Société anonyme au capital de 79.251.083,22 Siège social : 35, rue Gare 75019 Paris 582 074 944 RCS Paris Société anonyme au capital de 79.251.083,22 Siège social : 35, rue Gare 75019 Paris 582 074 944 RCS Paris RAPPORT SPECIAL DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 22 JUIN 2012 SUR LA

Plus en détail

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE SUR LES RÉSULTATS RÉSULTATS DU T4 2014. 25 février 2015

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE SUR LES RÉSULTATS RÉSULTATS DU T4 2014. 25 février 2015 CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE SUR LES RÉSULTATS RÉSULTATS DU T4 2014 25 février 2015 CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE SUR LES RÉSULTATS ÉNONCÉS PROSPECTIFS Certaines déclarations comprises dans cette présentation peuvent

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE Préambule Le Business Plan (ou plan d affaire) est un document qui décrit le projet d activité, fixe des objectifs, définit les besoins en équipements,

Plus en détail

Power Corporation du Canada annonce ses résultats financiers du deuxième trimestre et du premier semestre de 2015 et ses dividendes

Power Corporation du Canada annonce ses résultats financiers du deuxième trimestre et du premier semestre de 2015 et ses dividendes COMMUNIQUÉ P O U R P U B L I C A T I O N I M M É D I A T E Tous les montants sont en dollars canadiens, sauf indication contraire. Les lecteurs sont priés de se reporter aux sections intitulées «Mesures

Plus en détail

Groupe APRIL : Résultats annuels 2015 conformes aux attentes dans un environnement en mutation

Groupe APRIL : Résultats annuels 2015 conformes aux attentes dans un environnement en mutation Mercredi 2 mars 2016 Groupe APRIL : Résultats annuels 2015 conformes aux attentes dans un environnement en mutation Chiffre d affaires consolidé de 798,0 M, en progression de 4,1 % en publié et 4,6 % en

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2015 S O M M A I R E 1. ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER... 4 2. RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITES... 5 2.1 FAITS MARQUANTS... 5 2.2 COMMENTAIRES SUR L ACTIVITÉ

Plus en détail

Contrôleurs légaux des comptes

Contrôleurs légaux des comptes Contrôleurs légaux des comptes 15 15.1. Responsables du contrôle des comptes 197 15.2. Honoraires 198 15.3. Rapports des Commissaires aux Comptes 199 15.1. Responsables du contrôle des comptes Commissaires

Plus en détail

Société Anonyme au capital de 9.108.420 Siège social : Immeuble «Le Clemenceau I» 205 avenue Georges Clemenceau 92024 NANTERRE Cedex

Société Anonyme au capital de 9.108.420 Siège social : Immeuble «Le Clemenceau I» 205 avenue Georges Clemenceau 92024 NANTERRE Cedex Société Anonyme au capital de 9.108.420 Siège social : Immeuble «Le Clemenceau I» 205 avenue Georges Clemenceau 92024 NANTERRE Cedex R.C.S. NANTERRE B 331 408 336 NOTE d INFORMATION ETABLIE SUITE A LA

Plus en détail

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013 GROUPE Comptes consolidés Au 31décembre 2013 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE

Plus en détail

SOCIETE DE TAYNINH RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL. A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013

SOCIETE DE TAYNINH RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL. A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 SOCIETE DE TAYNINH 2013 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 B. Etats financiers au 30 juin 2013 C. Rapport des commissaires aux comptes

Plus en détail

RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE EN DATE DU 16 JUIN 2014

RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE EN DATE DU 16 JUIN 2014 FONCIERE DEVELOPPEMENT LOGEMENTS Société anonyme au capital de 696.110.040 euros 10, avenue Kléber 75116 Paris RCS Paris 552 043 481 («Foncière Développement Logements» ou la «Société») RAPPORT DU CONSEIL

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

CEO Update 29 janvier 2009 THEOLIA

CEO Update 29 janvier 2009 THEOLIA CEO Update 29 janvier 2009 1 Avertissement Cette présentation inclut des déclarations et données prospectives qui ne constituent pas des garanties de performance future. Ces déclarations et données sont

Plus en détail

EXPERTS MONDIAUX EN TRAITEMENT DE L EAU

EXPERTS MONDIAUX EN TRAITEMENT DE L EAU PAGE 1 ASSEMBLÉE ANNUELLE DES ACTIONNAIRES 2015 EXPERTS MONDIAUX EN TRAITEMENT DE L EAU Déclarations prospectives PAGE 2 Certains renseignements et déclarations contenus dans cette présentation concernant

Plus en détail

RIBER Société anonyme au capital de EUR 3.036.472,48 Siège social : 31, Rue Casimir Perier 95873 Bezons Cedex R.C.S Pontoise 343 006 151

RIBER Société anonyme au capital de EUR 3.036.472,48 Siège social : 31, Rue Casimir Perier 95873 Bezons Cedex R.C.S Pontoise 343 006 151 RIBER Société anonyme au capital de EUR 3.036.472,48 Siège social : 31, Rue Casimir Perier 95873 Bezons Cedex R.C.S Pontoise 343 006 151 RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SURVEILLANCE A L ASSEMBLEE GENERALE

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2013 EXTRAITS DU DOCUMENT DE RÉFÉRENCE

RAPPORT ANNUEL 2013 EXTRAITS DU DOCUMENT DE RÉFÉRENCE HERMES RAPPORT ANNUEL 2013 EXTRAITS DU DOCUMENT DE RÉFÉRENCE Les renvois de page ci-après font référence aux pages du Tome 2 du rapport annuel 2013 Rapport du Conseil de surveillance à l Assemblée générale

Plus en détail

Lagardère SCA a reçu une offre de rachat ferme pour ses activités de magazines à l international. 31 janvier 2011

Lagardère SCA a reçu une offre de rachat ferme pour ses activités de magazines à l international. 31 janvier 2011 Lagardère SCA a reçu une offre de rachat ferme pour ses activités de magazines à l international 31 janvier 2011 1 Avertissement Certaines déclarations figurant dans ce document ne se rapportent pas à

Plus en détail

NOTE COMPLEMENTAIRE en date du 3 juin 2015 au Prospectus ayant reçu visa n 15-222 le 27 mai 2015

NOTE COMPLEMENTAIRE en date du 3 juin 2015 au Prospectus ayant reçu visa n 15-222 le 27 mai 2015 WALLIX GROUP Société anonyme à Directoire et Conseil de surveillance Au capital de 303 468 Euros Siège social : 118, rue de Tocqueville 75017 Paris 428 753 149 R.C.S. PARIS NOTE COMPLEMENTAIRE en date

Plus en détail

Synthèse des principales caractéristiques de l opération Programme de rachat d actions

Synthèse des principales caractéristiques de l opération Programme de rachat d actions 1 CONSTRUCTIONS INDUSTRIELLES DE LA MEDITERRANEE (CNIM) Société anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 6 056 220 Euros Siège social : PARIS (75008) 35, rue de Bassano RCS PARIS 662

Plus en détail

Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées

Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées Objectif 1 L objectif de la présente norme est de spécifier la comptabilisation d

Plus en détail

Rapport financier 2010

Rapport financier 2010 Rapport financier 2010 PagesJaunes Groupe Société anonyme à Conseil d administration au capital de 56 196 950,80 euros Siège social : 7 avenue de la Cristallerie - 92317 Sèvres Cedex R.C.S. Nanterre 552

Plus en détail

Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE. Donnez de l assurance à votre épargne

Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE. Donnez de l assurance à votre épargne Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE Donnez de l assurance à votre épargne BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas Cardif assure

Plus en détail

COMMUNIQUE ALPHA M.O.S RESULTATS ANNUELS 2013/2014 AMELIORATION IMPORTANTE DE LA RENTABILITE SUR LE DEUXIEME SEMESTRE

COMMUNIQUE ALPHA M.O.S RESULTATS ANNUELS 2013/2014 AMELIORATION IMPORTANTE DE LA RENTABILITE SUR LE DEUXIEME SEMESTRE COMMUNIQUE Toulouse, le 30 janvier 2015 DIFFUSION IMMEDIATE ALPHA M.O.S RESULTATS ANNUELS AMELIORATION IMPORTANTE DE LA RENTABILITE SUR LE DEUXIEME SEMESTRE Le Conseil d Administration d Alpha M.O.S (EuroNext

Plus en détail

Rectificatif du 29 juin 2005 au Document de référence 2004 DEPOSE AUPRES DE L AMF LE 23 MAI 2005 SOUS LE NUMERO D.05-0751

Rectificatif du 29 juin 2005 au Document de référence 2004 DEPOSE AUPRES DE L AMF LE 23 MAI 2005 SOUS LE NUMERO D.05-0751 Rectificatif du 29 juin 2005 au Document de référence 2004 DEPOSE AUPRES DE L AMF LE 23 MAI 2005 SOUS LE NUMERO D.05-0751 Ce rectificatif est disponible sur le site de l AMF ( www.amf-france.org) et auprès

Plus en détail

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable Communiqué Rabat, le 22 février 2008 Résultats consolidés au 31 décembre 2007 Forte hausse des résultats consolidés en 2007 o Chiffre d affaires : +21,7% o Résultat opérationnel : +21,8% o Résultat net

Plus en détail

Orco Property Group présente son projet de plan de restructuration

Orco Property Group présente son projet de plan de restructuration Communiqué de Presse N EST PAS DESTINE A UNE MISE EN CIRCULATION, PUBLICATION OU DISTRIBUTION AUX ETATS UNIS D AMERIQUE OU DANS TOUT AUTRE JURISDICTION DANS LAQUELLE LA CIRCULATION DU PRESENT COMMUNIQUE

Plus en détail

UNION FINANCIERE DE FRANCE BANQUE. Société Anonyme au capital de 15 465 346,96 Siège Social : 32 avenue d Iéna 75116 PARIS 473 801 330 R.C.S.

UNION FINANCIERE DE FRANCE BANQUE. Société Anonyme au capital de 15 465 346,96 Siège Social : 32 avenue d Iéna 75116 PARIS 473 801 330 R.C.S. UNION FINANCIERE DE FRANCE BANQUE Société Anonyme capital de 15 465 346,96 Siège Social : 32 avenue d Iéna 75116 PARIS 473 801 330 R.C.S. PARIS Descriptif du programme de rachat d actions torisé par l

Plus en détail

OFFRE CONTRACTUELLE DE RACHAT D ACTIONS PAR. portant sur 365.600 actions 1000mercis. en vue de la réduction de son capital social

OFFRE CONTRACTUELLE DE RACHAT D ACTIONS PAR. portant sur 365.600 actions 1000mercis. en vue de la réduction de son capital social OFFRE CONTRACTUELLE DE RACHAT D ACTIONS PAR portant sur 365.600 actions 1000mercis en vue de la réduction de son capital social Prix de l offre : 25 par action 1000mercis Durée de l offre : du 16 avril

Plus en détail

OFI Private Equity Capital publie un ANR économique en hausse au 30 juin 2008 à 18,72 par action

OFI Private Equity Capital publie un ANR économique en hausse au 30 juin 2008 à 18,72 par action COMMUNIQUE DE PRESSE OFI Private Equity Capital publie un ANR économique en hausse au 30 juin 2008 à 18,72 par action Un premier semestre riche de trois nouveaux investissements conclu le 31 juillet par

Plus en détail

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique,

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique, MINISTERE DELEGUEE CHARGEE DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES, DE L INNOVATION ET DE L ECONOMIE NUMERIQUE COMMISSARIAT GENERAL A L INVESTISSEMENT C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u

Plus en détail

* ex Legrand Holding SA - 1/9 - LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006. Sommaire

* ex Legrand Holding SA - 1/9 - LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006. Sommaire LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau de flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 * ex Legrand Holding

Plus en détail

Culture familiale et ouverture sur le monde

Culture familiale et ouverture sur le monde > Culture familiale et ouverture sur le monde Il est dans notre culture d entreprendre, d investir dans de nouveaux projets, de croître internationalement. Location automobile à court terme CHIFFRES CLÉS

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009 S O M M A I R E ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009 3 RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR L INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE 2009 4

Plus en détail

4.03 Projet d informatisation du régime d enregistrement foncier (FIEF)

4.03 Projet d informatisation du régime d enregistrement foncier (FIEF) MINISTÈRE DES SERVICES AUX CONSOMMATEURS ET AUX ENTREPRISES 4.03 Projet d informatisation du régime d enregistrement foncier (FIEF) (Suivi de la section 3.03 du Rapport spécial sur l obligation de rendre

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012 Communiqué de presse RESULTATS ANNUELS 2011 Solides résultats 2011 et accroissement du patrimoine Paris, le 15 février 2012 Résultats 2011 o Progression de +14% du cash-flow courant par action à 2,14 o

Plus en détail

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002 États financiers consolidés aux 2003 et 2002 TABLE DES MATIÈRES RÉSULTATS CONSOLIDÉS 2 BILANS CONSOLIDÉS 3 COMPTE DES CONTRATS AVEC PARTICIPATION CONSOLIDÉ 4 BÉNÉFICES NON RÉPARTIS CONSOLIDÉS DES ACTIONNAIRES

Plus en détail

GROUPE ILIAD Etats financiers consolidés résumés 30 juin 2007 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL...1

GROUPE ILIAD Etats financiers consolidés résumés 30 juin 2007 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL...1 a GROUPE ILIAD Etats financiers consolidés résumés 30 juin 2007 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL...1 BILAN CONSOLIDE SEMESTRIEL : ACTIF...2 BILAN CONSOLIDE SEMESTRIEL : PASSIF...3 TABLEAU

Plus en détail

Résumé de la réconciliation des comptes en normes françaises avec les normes américaines (US GAAP)

Résumé de la réconciliation des comptes en normes françaises avec les normes américaines (US GAAP) COMPLEMENT D INFORMATION DU 25 JUIN 2003 AU RAPPORT ANNUEL VALANT DOCUMENT DE REFERENCE DEPOSE AUPRES DE LA COMMISSION DES OPERATIONS DE BOURSE LE 23 AVRIL 2003 SOUS LE N D 03-0513 Résumé de la réconciliation

Plus en détail

HERMÈS INTERNATIONAL

HERMÈS INTERNATIONAL HERMÈS INTERNATIONAL Descriptif du Programme de rachat d actions autorisé par l Assemblée Générale des actionnaires du 4 juin 2013 Le présent descriptif a été établi conformément aux articles 241-1 et

Plus en détail

Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015

Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015 Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015 Exposé sommaire sur la situation de la Société au cours du 1 er semestre 2015 et de l exercice 2014 Comptes consolidés au 30 juin 2015 (Comptes arrêtés

Plus en détail

«PROWEBCE» Société anonyme au capital de 397.485,20 Siège social : LEVALLOIS PERRET (92300) 14, rue Chaptal 421 011 875 RCS NANTERRE (la «Société»)

«PROWEBCE» Société anonyme au capital de 397.485,20 Siège social : LEVALLOIS PERRET (92300) 14, rue Chaptal 421 011 875 RCS NANTERRE (la «Société») «PROWEBCE» Société anonyme au capital de 397.485,20 Siège social : LEVALLOIS PERRET (92300) 14, rue Chaptal 421 011 875 RCS NANTERRE (la «Société») RAPPORT DE GESTION AU TITRE DE L EXERCICE CLOS LE 31

Plus en détail

Descriptif du programme de rachat d actions autorisé par l assemblée générale mixte du 28 juin 2013

Descriptif du programme de rachat d actions autorisé par l assemblée générale mixte du 28 juin 2013 Altran 96 avenue Charles de Gaulle 92200 Neuilly-sur-Seine - France Tél. : 0033 1 46 41 70 00 Fax : 0033 1 46 41 72 11 www.altran.com Descriptif du programme de rachat d actions autorisé par l assemblée

Plus en détail

Communiqué de Presse. S1 2015 S1 2014 Exercice 2014

Communiqué de Presse. S1 2015 S1 2014 Exercice 2014 Contacts Relations Investisseurs : Patrick Gouffran +33 (0)1 40 67 29 26 pgouffran@axway.com Relations Presse : Sylvie Podetti +33 (0)1 47 17 22 40 spodetti@axway.com Communiqué de Presse Axway : croissance

Plus en détail

i n f o r m a t i o n s

i n f o r m a t i o n s i n f o r m a t i o n s Paris, le 6 septembre 2005 Communiqué de Presse RESULTATS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 Solides performances au 1 er semestre 2005 Le Conseil de Surveillance d Air Liquide, qui s est

Plus en détail

22362 BULLETIN DES ANNONCES LÉGALES OBLIGATOIRES

22362 BULLETIN DES ANNONCES LÉGALES OBLIGATOIRES 22362 BULLETIN DES ANNONCES LÉGALES OBLIGATOIRES méthos comptables relatives à la reconnaissance du revenu et s informations s y rapportant fournies dans cette note et nous nous sommes assurés la correcte

Plus en détail

NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Toronto-Dominion Centre Toronto (Ontario) Canada M5K 1A2 Le 28 février 2000 Avis de distribution Le présent document doit être accompagné d un exemplaire de tous

Plus en détail

OFFRE PUBLIQUE D ACHAT SIMPLIFIEE VISANT LES ACTIONS DE LA SOCIETE INITIEE PAR LA SOCIETE GRANDS VINS JEAN-CLAUDE BOISSET

OFFRE PUBLIQUE D ACHAT SIMPLIFIEE VISANT LES ACTIONS DE LA SOCIETE INITIEE PAR LA SOCIETE GRANDS VINS JEAN-CLAUDE BOISSET OFFRE PUBLIQUE D ACHAT SIMPLIFIEE VISANT LES ACTIONS DE LA SOCIETE INITIEE PAR LA SOCIETE GRANDS VINS JEAN-CLAUDE BOISSET agissant de concert avec la société HENRI MAIRE DEVELOPPEMENT INFORMATIONS RELATIVES

Plus en détail

Corporation Ressources Nevado. États financiers intermédiaires condensés non audités («États financiers») Au 30 septembre 2012 (en dollars canadiens)

Corporation Ressources Nevado. États financiers intermédiaires condensés non audités («États financiers») Au 30 septembre 2012 (en dollars canadiens) États financiers intermédiaires condensés non audités («États financiers») Au 30 septembre (en dollars canadiens) États intermédiaires de la situation financière (Non audités) (en dollars canadiens) Note

Plus en détail

Objectifs pour 2009. Titre du document. 11 mars 2009

Objectifs pour 2009. Titre du document. 11 mars 2009 Objectifs pour 2009 Titre du document 11 mars 2009 Avertissement Certaines déclarations figurant dans ce document ne se rapportent pas à des faits historiquement avérés, mais constituent des projections,

Plus en détail

Interprétation IFRIC 12 Accords de concession de services

Interprétation IFRIC 12 Accords de concession de services Interprétation IFRIC 12 Accords de concession de services Références Cadre de préparation et de présentation des états financiers 1 IFRS 1 Première application des Normes internationales d information

Plus en détail

HERMÈS. Descriptif du Programme de rachat d actions autorisé par l Assemblée Générale des actionnaires du 29 mai 2012

HERMÈS. Descriptif du Programme de rachat d actions autorisé par l Assemblée Générale des actionnaires du 29 mai 2012 HERMÈS INTERNATIONAL Descriptif du Programme de rachat d actions autorisé par l Assemblée Générale des actionnaires du 29 mai 2012 Le présent descriptif a été établi conformément aux articles 241-1 à 242-7

Plus en détail

HERMÈS INTERNATIONAL

HERMÈS INTERNATIONAL HERMÈS INTERNATIONAL Descriptif du Programme de rachat d actions autorisé par l Assemblée Générale des actionnaires du 3 juin 2014 Le présent descriptif a été établi conformément aux articles 241-1 et

Plus en détail

MONTER SON BUSINESS PLAN

MONTER SON BUSINESS PLAN MONTER SON BUSINESS PLAN Le plan de développement («business plan» en anglais) est la description quantitative et qualitative du projet de votre entreprise à moyen terme. C est donc un document fondamental

Plus en détail

2013-2014 publié. Chiffre d affaires annuel 1 499,6 1 260,5 1 269,4 +0,7 %

2013-2014 publié. Chiffre d affaires annuel 1 499,6 1 260,5 1 269,4 +0,7 % Vilmorin & Cie SA Société Anonyme à Conseil d Administration au capital de 317 717 005,50 euros Siège social : 4, Quai de la Mégisserie 75001 PARIS R.C.S. Paris 377 913 728 Exercice social du 1 er juillet

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE DIVERSIFIÉ Composez le futur de votre épargne BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS EXERCICE 2013

COMPTES CONSOLIDÉS EXERCICE 2013 4 COMPTES CONSOLIDÉS EXERCICE 2013 1 Compte de résultat consolidé 2 2 État de résultat global consolidé 3 3 Bilan consolidé 4 4 Tableau des flux de trésorerie consolidés 5 5 Tableau de variation des capitaux

Plus en détail

GROUPE. Rapport Semestriel

GROUPE. Rapport Semestriel GROUPE Rapport Semestriel Au 30 juin 2015 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE CONSOLIDATION...

Plus en détail

BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS

BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS La grande majorité des membres du conseil d administration de la Banque seront indépendants au sens de la présente politique. Le

Plus en détail

LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS

LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS Lois sur les investissements étrangers 13 LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS La Loi sur Investissement Canada (LIC) est la seule loi fédérale sur les investissements étrangers d application générale.

Plus en détail

SOCIÉTÉ BIC Siège social : 14, rue Jeanne d Asnières 92 110 Clichy Société Anonyme au capital de 197 481 206.82 EUR 552 008 443 R.C.S.

SOCIÉTÉ BIC Siège social : 14, rue Jeanne d Asnières 92 110 Clichy Société Anonyme au capital de 197 481 206.82 EUR 552 008 443 R.C.S. Page 1 sur 8 SOCIÉTÉ BIC Siège social : 14, rue Jeanne d Asnières 92 110 Clichy Société Anonyme au capital de 197 481 206.82 EUR 552 008 443 R.C.S. Nanterre Note d information émise par SOCIÉTÉ BIC en

Plus en détail

DASSAULT SYSTEMES RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 30 juin 2010 Société anonyme au capital de 118 426 012 euros Siège social : 10, rue Marcel Dassault

DASSAULT SYSTEMES RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 30 juin 2010 Société anonyme au capital de 118 426 012 euros Siège social : 10, rue Marcel Dassault DASSAULT SYSTEMES RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 30 juin 2010 Société anonyme au capital de 118 426 012 euros Siège social : 10, rue Marcel Dassault 78140 Vélizy-Villacoublay 322 306 440 RCS Versailles 1

Plus en détail

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2.

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2. LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau des flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 Compte

Plus en détail

Document de référence 2013 incluant le rapport financier annuel

Document de référence 2013 incluant le rapport financier annuel Document de référence 2013 incluant le rapport financier annuel 0 NRJ GROUP Document de référence 2013 incluant le rapport financier annuel Conformément à l article 212-13 du Règlement général de l Autorité

Plus en détail

FIP ALLIANCE 2014. Soutenez le développement des PME françaises et diversifiez votre patrimoine financier à long terme.

FIP ALLIANCE 2014. Soutenez le développement des PME françaises et diversifiez votre patrimoine financier à long terme. BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE FIP ALLIANCE 2014 Soutenez le développement des PME françaises et diversifiez votre patrimoine financier à long terme. DOCUMENT À CARACTÈRE PROMOTIONNEL SOUTENEZ LE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

CNP Assurances signe avec Banco Santander un partenariat stratégique de long terme en assurance en Europe. 10 juillet 2014

CNP Assurances signe avec Banco Santander un partenariat stratégique de long terme en assurance en Europe. 10 juillet 2014 CNP Assurances signe avec Banco Santander un partenariat stratégique de long terme en assurance en Europe 0 juillet 04 Avertissement «Le présent document peut contenir des données de nature prospective.

Plus en détail

États financiers consolidés de. Trimestre terminé le 31 mars 2006 (non vérifié)

États financiers consolidés de. Trimestre terminé le 31 mars 2006 (non vérifié) États financiers consolidés de 1(:32573$571(56,1&20()81' Trimestre terminé le 31 mars 2006 1(:32573$571(56,1&20()81' Bilan consolidé (en milliers de dollars) 31 mars 2006 31 décembre 2005 $FWLI Actif à

Plus en détail

Bilan général de l année 2009

Bilan général de l année 2009 Bilan général de l année 2009 2009 : l économie Conséquences de la crise financière Récession dans les économies évoluées, et ralentissement dans les économies émergentes Incertitude, et recherche de sécurité

Plus en détail

actionnariat salarié

actionnariat salarié actionnariat salarié L Actionnariat Salarié est un outil d épargne collective permettant aux salariés d acquérir directement ou indirectement des actions de leur entreprise au travers du Plan d Épargne

Plus en détail

FIP ECUREUIL N 10 IR 2014 ISF 2014 SOUTENEZ LE DÉVELOPPEMENT DES PME FRANÇAISES ET DIVERSIFIEZ VOTRE PATRIMOINE FINANCIER À LONG TERME

FIP ECUREUIL N 10 IR 2014 ISF 2014 SOUTENEZ LE DÉVELOPPEMENT DES PME FRANÇAISES ET DIVERSIFIEZ VOTRE PATRIMOINE FINANCIER À LONG TERME ligible à une réduction ISF 2014 ÉÉligible à une réduction ligible à une réduction IR 2014 ÉÉligible à une réduction FIP ECUREUIL N 10 SOUTENEZ LE DÉVELOPPEMENT DES PME FRANÇAISES ET DIVERSIFIEZ VOTRE

Plus en détail

Crédit d impôt de l Ontario pour les produits multimédias interactifs numériques Bulletin

Crédit d impôt de l Ontario pour les produits multimédias interactifs numériques Bulletin Crédit d impôt de l Ontario pour les produits multimédias interactifs numériques Bulletin Ministère des Finances Le 2 novembre 2015 Le 23 avril 2015, le gouvernement a annoncé des changements proposés

Plus en détail

Generali Espace Lux. Au service de la structuration de votre patrimoine

Generali Espace Lux. Au service de la structuration de votre patrimoine Generali Espace Lux Au service de la structuration de votre patrimoine Vous recherchez des solutions pour optimiser la structuration de votre patrimoine ou vous accompagner dans votre mobilité? Generali

Plus en détail

Une performance annuelle conforme aux objectifs Résultat opérationnel courant : +13.5% (**)

Une performance annuelle conforme aux objectifs Résultat opérationnel courant : +13.5% (**) Paris, 17 juin 2015 Résultats annuels consolidés 2014-15 (avril 2014 mars 2015) Une performance annuelle conforme aux objectifs Résultat opérationnel courant : +13.5% (**) Au 31 mars 2015, Rémy Cointreau

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008

RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008 SOCIETE OBER Société Anonyme au Capital de 2 061 509 Euros. 31, rue de Bar 55000 LONGEVILLE EN BARROIS RCS Bar le Duc B 382 745 404 RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008 Le groupe OBER a

Plus en détail

DEVOTEAM annonce ses résultats 2011 : Hausse de 7% du chiffre d affaires et de 6% du résultat dilué par action

DEVOTEAM annonce ses résultats 2011 : Hausse de 7% du chiffre d affaires et de 6% du résultat dilué par action DEVOTEAM annonce ses résultats 2011 : Hausse de 7% du chiffre d affaires et de 6% du résultat dilué par action Paris, le 29 février 2012 En millions d euros (1) 31.12.2011 31.12.2010 variation Chiffre

Plus en détail

ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS. Données consolidées. Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014. Page 1 sur 13

ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS. Données consolidées. Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014. Page 1 sur 13 ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS Données consolidées Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014 Page 1 sur 13 SOMMAIRE 1. Principes et méthodes de consolidation 2. Evénements significatifs postérieurs à la clôture

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

PARTIE 3 Impact total sur le capital des modifications proposées inclues dans l ébauche de la ligne directrice sur le TCM

PARTIE 3 Impact total sur le capital des modifications proposées inclues dans l ébauche de la ligne directrice sur le TCM Résumé de l impact sur le capital des modifications que l on propose d apporter au cadre de capital réglementaire 2015 des sociétés d assurances multirisques Le présent rapport, qui expose l impact total

Plus en détail

Acquisition de PELCO 1 er août 2007

Acquisition de PELCO 1 er août 2007 Acquisition de PELCO 1 er août 2007 _1 Les Automatismes du Bâtiment sont de plus en plus intégrés dans un système unique pour répondre aux besoins des clients Le Bâtiment est un marché significatif pour

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Introduction: Avant d entreprendre la création d une entreprise, mais également à l occasion du développement d une nouvelle activité, il est absolument conseillé d élaborer un business

Plus en détail

Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR

Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT Message aux détenteurs de parts Au nom des fiduciaires et de tous les employés de Cominar, il me fait plaisir de vous présenter les résultats du premier

Plus en détail

Ces réalisations sont conformes aux objectifs pour l année 2014, à savoir :

Ces réalisations sont conformes aux objectifs pour l année 2014, à savoir : COMMUNIQUE DE PRESSE Rabat, le 29 avril 2014 RESULTATS CONSOLIDES DU 1 er TRIMESTRE 2014 Une performance conforme aux objectifs annuels : - Retour à une légère croissance du chiffre d affaires (+0,4%),

Plus en détail

Résultats du premier trimestre 2012 1

Résultats du premier trimestre 2012 1 Résultats du premier trimestre 1 Luxembourg, 9 mai Faits marquants Taux de fréquence 2 en matière de santé et sécurité de 1,0 au 1 er trimestre contre 0,3 au 4 ème trimestre Expéditions de 433 milliers

Plus en détail

Norme comptable internationale 20 Comptabilisation des subventions publiques et informations à fournir sur l aide publique 1

Norme comptable internationale 20 Comptabilisation des subventions publiques et informations à fournir sur l aide publique 1 Norme comptable internationale 20 Comptabilisation des subventions publiques et informations à fournir sur l aide publique 1 Champ d application 1 La présente norme doit être appliquée à la comptabilisation

Plus en détail

FIP ALLIANCE 2015. Soutenez le développement des PME françaises et diversifiez votre patrimoine financier à long terme.

FIP ALLIANCE 2015. Soutenez le développement des PME françaises et diversifiez votre patrimoine financier à long terme. BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE FIP ALLIANCE 2015 Soutenez le développement des PME françaises et diversifiez votre patrimoine financier à long terme. DOCUMENT À CARACTÈRE PROMOTIONNEL SOUTENEZ LE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2014

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2014 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2014 S O M M A I R E ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2014 3 COMPTES 4 Bilan Compte de résultat Tableau de financement Annexes des comptes semestriels

Plus en détail

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange RESULTATS ANNUELS 2010 Paris, le 9 mars 2011 Chiffre d affaires à plus de 2 milliards d euros Marge d EBITDA Groupe à plus de 39% Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros Signature d

Plus en détail

NOTE D INFORMATION EMISE A L OCCASION DU PROGRAMME DE RACHAT

NOTE D INFORMATION EMISE A L OCCASION DU PROGRAMME DE RACHAT SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 2.375.584 SIEGE SOCIAL : 92/98 BOULEVARD VICTOR HUGO 92115 CLICHY CEDEX RCS NANTERRE : 403 570 781 NOTE D INFORMATION EMISE A L OCCASION DU PROGRAMME DE RACHAT D ACTIONS PROPRES

Plus en détail

Paris, le 30 décembre 2014

Paris, le 30 décembre 2014 Restructuration financière d AgroGeneration : Projet d émission d'obligations subordonnées remboursables en actions nouvelles ou existantes (OSRANE) garantie par les principaux créanciers obligataires

Plus en détail

VOTRE MANDAT DE GESTION

VOTRE MANDAT DE GESTION VOTRE MANDAT DE GESTION PRÉSENTATION DU MANDAT DE GESTION La souscription au capital d une PME offre 2 avantages fiscaux : / Une réduction d ISF à hauteur de 50% dans la limite de 45 000 Le souscripteur

Plus en détail