Fiches ECTS des cours proposés en M1 Economie 2 ème semestre Année universitaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fiches ECTS des cours proposés en M1 Economie 2 ème semestre Année universitaire 2012-2013"

Transcription

1 Fiches des proposés en M1 Economie 2 ème semestre Année universitaire

2 2 Nom de l enseignement : Microéconomie 2 Français M4EAP56 Responsable du : M. Bertrand VILLENEUVE Statut de l'enseignement : Obligatoire d heures de d heures de TD MSO M Ce avancé de théorie des jeux vise à faire acquérir les notions essentielles sur les interactions stratégiques : structures de jeux, stratégies, équilibre, rôle de l'information. Ce donne les outils nécessaires à la compréhension des travaux de théorie appliquée en économie industrielle, en théorie des contrats, en économie publique, etc. Ce découpage est indicatif et peut faire l'objet de modifications qui seront signalées. Séance Cours TD 1 Forme normale, forme extensive, stratégie 2 Equilibre de Nash 3 Applications 4 Jeux bayésiens 5 Applications 6 Jeux dynamiques 7 Partiel 8 Equilibre parfait 9 Applications 10 Jeux répétés 11 Applications 12 Equilibre bayésien parfait 13 Applications à la théorie des contrats Optimisation élémentaire, Un contrôle à mi-par (50%) ; un contrôle final (50%). Une partie importante des sujets d'examen reprend les exercices vus en. Un polycopié est fourni ainsi qu'un livret d exercices corrigés.

3 Nom de l enseignement : Economie du Développement III (Education, Santé et Développement) Français M4EAP48 d heures de d heures de TD MSO M Responsables du : Mme ARESTOFF Florence et Mme DJEMAÏ Elodie Statut de l'enseignement : Optionnel L objet de ce est de présenter aux étudiants les particularités des PED dans les champs de l'éducation et de la santé. Les niveaux d'éducation, de santé et de nutrition dans un pays sont considérés comme des éléments essentiels du développement économique et social. Ils constituent des moyens d'accroître directement le bien-être de la population, de réduire la pauvreté, et de favoriser la croissance économique de long terme et l équité. Dans ce cadre, ce permettra aux étudiants (i) de comprendre les mécanismes théoriques qui relient l'éducation au développement économique, (ii) d étudier la formation des inégalités qui en résulte et (iii) de traiter des thématiques spécifiques à l économie de la santé appliquée aux pays en développement. Le permettra aussi de comparer les situations qui prévalent dans les différentes régions du monde. Education et développement : Ce propose une présentation de la théorie du capital humain qui est à l'origine du concept de taux de rendement de l'éducation. Cette théorie a fait l'objet de nombreuses critiques et a donné lieu à l'émergence de théories concurrentes (théorie du signal, de la discrimination, ou du salaire d'efficience). Afin de tester empiriquement la théorie du capital humain, le présentera des études économétriques reliant éducation, revenus individuels et croissance au niveau international. Puis, plusieurs modèles de croissance endogène avec capital humain seront étudiés, du modèle de référence [Lucas (1988)], aux plus récents modèles qui prennent en compte la qualité de l'éducation (et non plus seulement le nombre d'années d'études) afin de mettre en évidence les conséquences de l'éducation à la fois sur la croissance économique et sur les inégalités. Enfin, ce donnera lieu à une présentation synthétique des politiques éducatives actuellement mises en œuvre par les organisations internationales dans le cadre des Objectifs du Millénaire et de la lutte contre la pauvreté dans le monde. Santé et développement : Ce propose de traiter certaines thématiques propres à l économie de la santé appliquée aux pays en développement, telles que les comportements de protection, l épidémie du VIH/sida ou encore la fertilité. Le portera une attention particulière à l analyse empirique et aux méthodologies employées pour étudier les sujets importants en termes de politiques publiques et d un point de vue théorique. Les trois objectifs principaux sont (1) d apprendre à considérer de façon critique les thématiques majeures et l évaluation de programmes de santé publique dans les pays en développement ; (2) de se familiariser avec les articles de recherche en économie du développement et de la santé; (3) d apprendre à présenter efficacement et à interpréter les résultats quantitatifs typiquement utilisés par les économistes. Les étudiants devront étudier un article de recherche sur l un des thèmes abordés en classe et remettre un court rapport ou présenter l article en question lors des dernières séances du. 3

4 Principaux concepts de la micro-économie et des théories de la croissance. Méthodes économétriques traditionnelles. Les d Economie du développement I et II ne sont pas prérequis (chaque d Economie du développement est indépendant). La notation se fera sur la base d une présentation orale ou écrite d un article portant sur l'un des thèmes traités (25%) et d un examen final (75%). Aghion P. et Howitt P. (2000) : «Théorie de la croissance endogène», Coll. Théories économiques, Dunod. O Donnell O., Van Doorslaer E., Wagstaff A. et Lindelow M. (2008): Analyzing Health Equity Using Household Survey Data: A Guide to Techniques and Their Implementation, The World Bank. Ray, D. (1998): «Development Economics», Princeton University Press. Bardhan, P., Udry, C. (1999): «Development Microeconomics», Oxford University Press. Des articles de référence supplémentaires seront mis à la disposition des étudiants. 4

5 Nom de l enseignement : Microéconomie de l Assurance TD Français M4EAP93 MSO M Responsable du : Franck Bien Statut de l'enseignement : Obligatoire optionnel selon la mention Ce vise à expliquer les différents marchés d assurance : assurance de biens et de personnes. Il abute également à expliquer les défaillances des marchés d assurance générées par les asymétries informationnelles. Nous montrerons que la franchise est l élément qui permet de les résoudre : pour l anti sélection en discriminant les assurés et pour l aléa de moralité en incitant les assurés à réaliser un effort préventif. Séance Cours 1 Introduction 2&3&4 5&6 7&8&9 La demande d assurance de biens La demande d assurance santé et dépendance Antisélection 9&10 Aléa de moralité Microéconomie L2. Examen final Microéconomie de l assurance, Henriet et Rochet, Economica 5

6 Nom de l enseignement : Econométrie des variables qualitatives TD Français M4EAP39 MSO M Responsable du : Mme DUFOUR-KIPPELEN Sandrine & Mme Anne-Laure SAMSON Statut de l'enseignement : Optionnel Ce propose une introduction à la théorie et à l estimation de modèles économétriques à variables qualitatives ou censurées. Ces modèles sont très largement utilisés pour l étude de données d enquêtes en économie du travail, en économie internationale, en économie de la santé, économie industrielle Modèles à variables qualitatives : modèles Probit et Logit (dichotomiques, ordonnés, non ordonnés), Modèles à variables censurées ou limitées : modèles Tobit, modèles de durée. Des exemples tirés d'études réelles illustrent chaque type de modèle ; des séances d'application guident les étudiants dans l utilisation des logiciels SAS, E-Views et Stata pour l estimation de ces modèles. Plan indicatif Séance Cours TD/TP informatiques 1 Modèles LOGIT et PROBIT dichotomiques 2 Modèles LOGIT et PROBIT dichotomiques 3 Modèles LOGIT et PROBIT dichotomiques Modèles PROBIT bivariés 4 Présentation du logiciel SAS TP info : LOGIT et PROBIT dichotomique 5 Modèles LOGIT et PROBIT ordonnés 6 Modèles LOGIT non ordonnés (indépendants) 7 Modèles LOGIT non ordonnés (indépendants) 8 Contrôle continu (1h30) Modèles LOGIT non ordonnés (conditionnels) 9 TP info: LOGIT ordonnés+ non ordonnés 10 Modèles TOBIT 11 Modèles TOBIT TP info : modèles Tobit 12 Modèles de durée 13 Modèles de durée Statistiques et probabilités niveau licence (max de vraisemblance, théorie des tests), économétrie (modèle linéaire) Cours recommandé : «SAS et Stata (1) Introduction» Projet sur données réelles (50%) et examen (50%) 6

7 Nom de l enseignement : Méthodologie d enquêtes et conception de questionnaires TD Français M4EAP82 MSO M Responsables du : M. RENAUD Thomas Statut de l'enseignement : Obligatoire dans le M1 Économie de la santé et des politiques sociales ; optionnel pour les autres M1. L objectif principal de ce est de sensibiliser aux grands principes de méthodologie d une enquête, à travers les règles à respecter lors de la conception d un questionnaire, la préparation du design d une enquête et le choix de l échantillon à enquêter. Le abordera successivement les grandes étapes qui déterminent une enquête, à savoir la définition de l objet d étude, sa transcription en objectifs et hypothèses opérationnelles, la conception du questionnaire (types d informations à recueillir, types de questions, règles à respecter), ses différentes modalités d administration et, enfin, les principes de base de l échantillonnage (méthodes de sélection, taille d échantillon ). Nous nous appuierons sur des exemples concrets d enquêtes et de questionnaires existants, essentiellement en sciences sociales avec un intérêt particulier pour les enquêtes portant sur la santé. Nous aborderons les aspects pratiques d une enquête, ses contraintes budgétaires, réglementaires et éthiques et insisterons sur les particularités qui différencient les données d enquête des autres sources d information. Séance Cours/TD Introduction : les grandes étapes d une enquête Transcrire un objet d étude en hypothèses testables et en questions Conception d un questionnaire I : les différentes informations à recueillir et les différents types de questions associées Conception d un questionnaire II : la structure générale du questionnaire, le choix du mode d administration et les contraintes du recueil de terrain Sélection d un échantillon d enquête : les principes des méthodes d échantillonnage, taille d échantillon et problèmes de non réponse Les données en santé : principaux modules de question en «Santé», les enquêtes ménages, les enquêtes auprès des professionnels et les données administratives. Quelques outils d enquêtes en «sciences sociales» : les «modules» de questions validés, la méthode des vignettes étalon, le recueil par carnet, etc. 7 Soutenance : Présentation orale des questionnaires réalisés 7

8 Nom de l enseignement : Approfondissement à SAS - STATA TD Français M4EAP67 MSO M Responsables du : Mme DUFOUR-KIPPELEN Sandrine et Mme SAMSON Anne-Laure Statut de l'enseignement : Optionnel Ce a pour objectif l approfondissement des procédures et programmation vues dans le Stata et SAS (1) Introduction, ainsi que la présentation d outils d économétrie. NB : avoir suivi le Stata et SAS (1) Introduction n est pas indispensable si l étudiant a déjà pratiqué l un des deux logiciels. Programmation avancée (par exemple : gestion de plusieurs bases de données, modification des formats des variables, boucles sur les variables et sur les individus, calcul matriciel), compléments pour les statistiques descriptives, analyse économétrique (régression linéaire, modèles LOGIT et PROBIT). Des travaux pratiques permettent l utilisation directe des procédures étudiées. Séance Cours/TD 1 SAS : Programmation avancée 2 SAS : Statistiques descriptives et graphiques 3 SAS : Régression linéaire et modèles LOGIT-PROBIT 4 Stata : Programmation avancée 5 Stata : Statistiques descriptives et graphiques 6 Stata : Régression linéaire et modèles LOGIT-PROBIT 7 SAS et Stata : TP récapitulatif Cours de statistiques et d économétrie linéaire. Cours «SAS et Stata (1) Introduction» (excepté pour les étudiants ayant déjà pratiqué l un de ces logiciels). Mini-projet en binôme Bibliographie indicative: Documentation SAS (une collection papier complète est disponible en bibliothèque de recherche, la version électronique est disponible dans le logiciel). Duguet E. (2004) Introduction à SAS, Economica Der G., Everitt B. (2008) A handbook of statistical analyses using SAS, 3ème édition, Chapman & Hall/CRC Documentation Stata (une collection papier complète est disponible en bibliothèque de recherche, une version allégée électronique est disponible dans le logiciel). Cahuzac E., Bontemps C. (2008), Stata par la pratique : statistiques, graphiques et éléments de programmation. College Station, TX : Stata Press. 8

9 Nom de l enseignement : Economie du travail TD Français MEAP109 MSO M Responsable du : Mme CAROLI Eve Statut de l'enseignement : - Obligatoire dans le M1 d Economie de la Santé - Optionnel pour tous les autres M1 - Acquérir des connaissances factuelles sur les caractéristiques du marché du travail dans les économies développées contemporaines : emploi, chômage, salaires, inégalités, discrimination, etc. - Acquérir la maîtrise des principaux modèles du marché du travail - Analyser le rôle des différentes institutions du marché du travail et les effets potentiels des politiques publiques Le fonctionnement du marché du travail Chapitre 1: L offre de travail Applications : l offre de travail des femmes ; les effets des indemnités chômage Chapitre 2: La demande de travail Application : les effets de la baisse du prix des nouvelles technologies Chapitre 3: L équilibre du marché du travail Applications : les effets de l impôt sur le revenue et des contributions sociales, l immigration, le salaire minimum Quelques questions en économie du travail Chapitre 4: Le Capital Humain Chapitre 5: Les inégalités de salaires Chapitre 6 : La discrimination sur le marché du travail Chapitre 7 : Le chômage Connaissance de la micro-économie du consommateur et du producteur - Examen écrit Pierre CAHUC and André ZYLBERBERG, Labor Economics, the MIT Press, George J. BORJAS, Labor Economics, Mc Graw Hill, 5 th edition, 2010 Tito BOERI and Jan VAN OURS, The Economics of Imperfect Labor Markets, Pinceton University Press,

10 Nom de l enseignement : Econométrie internationale III TD Français M4EAP47 MSO M Responsable du : M. OLIVEIRA-MARTINS Joaquim Statut de l'enseignement : Optionnel Fournir des analyses théoriques et empiriques sur les obstacles aux échanges et les accords commerciaux entre pays Politiques commerciales Séance Cours TD 1 Présentation générale et Chapitre 1 : Mesures des obstacles aux échanges et des aides à l exportation 2 Chapitre 1 suite 3 Chapitre 1 suite et fin 4 Chapitre 2. Le protectionnisme unilatéral : Effets sur le commerce et sur le bien-être des politiques protectionnistes en concurrence pure et parfaite et en concurrence imparfaite Exercices sur le chapitre 2 5 Chapitre 2 suite. Exercices sur le chapitre 2 6 Chapitre 2 suite et fin Exercices sur le chapitre 2 7 Chapitre 3 Conflits et accords commerciaux : GATT, OMC, régionalisme, théories des conflits et des accords Test sur les chapitres 1 et 2 8 Chapitre 3 suite. 9 Chapitre 3 suite et fin 10 Chapitre 4 Structures politiques et politiques commerciales : choix gouvernementaux, économie politique de la protection, lobbies 11 Chapitre 4 suite. 12 Chapitre 4 suite et fin Connaissances de base en microéconomie et en théorie du commerce international 10

11 Un test écrit (50% de la note) et un examen final (50% de la note) GUILLOCHON B. et A. KAWECKI (2009), Economie internationale, 6è édition, Dunod GUILLOCHON B. (2001), Le Protectionnisme, Coll. Repères, La Découverte SIROËN J.M. (2004), La Régionalisation de l économie mondiale, Coll. Repères, 2è édition, La Découverte 11

12 Nom de l enseignement : Mondialisation et environnement TD Français M4EAP110 MSO M Responsable du : Mme Stéphanie MONJON Statut de l'enseignement : Optionnel - Comprendre les débats actuels sur les conséquences de la globalisation des économies sur la qualité de l environnement, ainsi que les difficultés que peut poser la mondialisation dans la mise en œuvre de politiques environnementales nationales. - Maîtriser les concepts théoriques liés à ces questions : bien public global, havre de pollution, éco-dumping, courbe environnementale de Kuznets, - Aborder la littérature tant théorique qu empirique sur ces questions. Longtemps, les aspects environnementaux ont été largement négligés dans les relations internationales et notamment dans les relations commerciales. Or, depuis la fin des années 80, le débat s est considérablement amplifié. Pour preuve, le nombre de conflits commerciaux ayant pour motif des problèmes environnementaux a fortement augmenté. Cela s explique par le développement des politiques environnementales nationales, simultanément à l explosion des échanges commerciaux. Un des conflits lesplus célèbres a opposé les Etats Unis au Mexique, en 1991, lorsque les importations de thon mexicain ont été interdites sur le sol américain, au motif que la pêche des thons à l aide de filets dérivants provoquait la mort de nombreux dauphins et ne respectait pas la loi sur la protection des mammifères marins en vigueur aux Etats Unis. Simultanément et indépendamment des questions commerciales, l apparition de problèmes environnementaux globaux, (diminution de la couche d ozone, changements climatiques, ) a conduit à de nombreux accords multilatéraux sur l environnement. Ces évolutions posent de nombreuses questions : La libéralisation des échanges est-elle une bonne chose pour la qualité environnementale? Quelles conséquences attendre des politiques environnementales nationales sur les échanges commerciaux et les flux d investissement? Les politiques environnementales peuvent-elles conduire à bloquer l accès à certains marchés? Quelles sont les spécificités liées à la dimension internationales des externalités, comme les pollutions transfrontalières ou les problèmes globaux? Microéconomie, Economie internationale, Bases d économétrie. Contrôle continu (50%) et partiel (50%) Une brochure, réunissant les textes (presse, revues académiques, ) qui seront étudiés en, sera distribuée aux étudiants. Pour une introduction, voir le chapitre 4 de Bontemps P. et G. Rotillon, L économie de l environnement, Collection Repères, La Découverte. 12

13 Nom de l enseignement : Cycle de conférences sur les organisations internationales TD Français M4EAP30 MSO M Responsables du : Florence Arestoff, Najat El Mekkaoui et Sabine Mage Statut de l'enseignement : Cours magistral Ce cycle de conférences a pour objectif de présenter aux étudiants le fonctionnement des principales organisations internationales et les principaux défis auxquels elles sont confrontées en raison de l'actualité mondiale. Plusieurs personnalités (économistes, directeurs d'études économiques et financières, secrétaires généraux, etc.) interviennent pour présenter leur institution et son fonctionnement, et/ou développer un thème économique ou financier majeur. Les conférences traitent de divers sujets portant, par exemple, sur l'environnement, la gouvernance, le développement, les crises financières, l'élargissement de l'ue, etc. Les organisations présentées au du cycle comprennent notamment le Fonds Monétaire International (FMI), la Banque Mondiale, la Banque Européenne d Investissement (BEI), l'organisation de Coopération et de Développement Économique (OCDE), l'organisation Mondiale du Commerce (OMC), la Banque Centrale Européenne (BCE) et le Club de Paris. Méthode de l enseignement : Il s agit de conférences interactives au desquelles les conférenciers consacrent approximativement une heure à leur présentation puis une heure au débat avec les étudiants et les responsables du. Modalités du contrôle des connaissances : Rédaction d un mémoire d une dizaine de pages sur une institution présentée dans le cadre de ce (20% de la note) et examen terminal écrit (80% de la note). Aucun. Aucune. 13

14 Nom de l enseignement : Antitrust Economics d heures de TD Anglais M4EAP66 MSO M Responsable du : Sophie MERITET Statut de l'enseignement : Obligatoire pour les étudiants du par Stratégie d entreprise The e covers topics in theoretical and empirical issues related to antitrust economics. The aim of this seminar is to put industrial economics into a practical context, to analyse competition policy issues arising in industrial economics, and to develop an understanding of policymaking in this area. By the end of the e, students should have gained a good understanding of antitrust economics to real world issues. This e examines principal issues in antitrust economics through the study of the literature and cases studies. We will approach the study of key antitrust issues using as a backdrop the assumption that you are an economist retained by a party to antitrust cases. During the lecture, theoretical concepts will be presented with antitrust cases among them: Introduction to Antitrust Economics Market definition and assessing market power Monopoly Mergers Vertical restraints Cartel & Tacit collusion Price discrimination Predation The lectures will be based on slides which will be available before the e begins. Students should read the papers set out in the reading assignments before the class. There will be time for discussion during lectures. Principle of microeconomics is the minimum requirement. Key topics will be reviewed for economics and non-economics majors alike, and especially complex text material will be simplified in class. As this is a M1 level e, International students in exchange will have to take an exam the first day of class to be sure that they have the perequisite. 14

15 The grade will be composed of 2 items: one assignment and a final exam. 1. Report (50%). The report will be an analysis of an actual competition law case and will be handed out the day of the final exam. 2. Final Exam (50%). Traditional final exam Open book one big question on an Antitrust case MOTTA (2004) Competition Policy: Theory and Practice, Cambridge UP. SCHERER, F.M. & D. ROSS (1990), Industrial Market Structure and Economic Performance, Boston: Houghton Mifflin Co. 15

16 Nom de l enseignement : Organisation Mondiale du Commerce d heures de TD Français M4EAP75 MSO M Responsable du : M. Paul-Henri RAVIER Statut de l'enseignement : obligatoire pour la mention EEM Le a pour objectif de fournir aux étudiants un cadre de référence pour l analyse des principales questions relatives aux négociations commerciales multilatérales. Il repose en partie sur l expérience professionnelle de l enseignant qui s est trouvé impliqué directement dans ces négociations. Dans cette perspective, il présente l OMC et les principaux accords commerciaux multilatéraux, négociés entre ses membres et, dans le même temps, expose les débats et controverses que suscitent tant l organisation elle-même que les accords qu elle est chargée de mettre en œuvre. Une comparaison rapide est faite avec d autres organisations internationales à vocation économique ou autre afin de mettre en perspective les différents éléments de cette présentation. Après une description de l OMC proprement dite, de son organisation, de son fonctionnement, et des grands cycles de négociations commerciales multilatérales ( 1 et 2), sont abordés les débats autour de libre-échange, croissance, mondialisation, inégalités, pauvreté ( 3 à 5). A cette occasion sont précisés quelques uns des débats actuels sur la signification de la croissance des échanges mondiaux. Sept sont ensuite consacrés au commerce des marchandises non agricoles, des produits agricoles, des services, ainsi qu aux relations entre commerce et environnement, commerce et propriété intellectuelle, commerce et développement. Il est précisé à chaque fois les principaux enjeux des politiques commerciales menées par les grands Etats ainsi que les débats que suscitent ces différents sujets dans différents milieux. Le mécanisme de règlement des différends est analysé lui aussi ainsi que les problèmes qu il soulève. Un dernier dresse enfin le bilan et les perspectives du cycle de négociations lancé à Doha en novembre 2001 à la lumière des derniers développements depuis l échec de la réunion de Genève en juillet 2008 : il pose en même temps la question de savoir si l OMC est toujours «pertinente» compte tenu, entre autres, de la multiplication des accords commerciaux régionaux qui, pour certains, remettent an cause ses principes de base. Séance Cours TD 1 Qu est ce que l OMC? D où vient-elle? Que fait-elle? Les grands cycles de négociations commerciales multilatérales 2 Principales controverses autour de l OMC en tant qu institution : légitimité, transparence, démocratie. 3 OMC, libre échange et croissance économique. Controverse autour du libre échange : mondialisation commerciale, inégalités, pauvreté. 4 Le commerce des marchandises non agricoles. Présentation du GATT94 et des grands principes qui régissent le commerce mondial. 5 Le commerce des produits agricoles, l accord OMC sur l agriculture et la négociation agricole. Débats et controverses. 16

17 6 Le commerce des services, l accord sur les services (GATS) et la négociation sur les services. Débats et controverses. 7 Commerce et propriété intellectuelle. L accord ADPIC. La controverse sur l accès des pays pauvres aux médicaments. 8 Commerce et environnement. 9 Commerce et développement. 10 Le règlement des différends. 11 Le cycle de Doha : bilan et perspectives, «pertinence» de l OMC. 12 Examen 1) en fonction du nombre de participants : a) Exposés d un quart d heure réalisé seul ou à deux maximum sur un sujet thématique correspondant au contenu de chaque (50%). b) Si le nombre de participants dépasse la trentaine ce qui rend difficile que chacun puisse faire un exposé, alors, pour ceux qui n ont pas pris d exposé, il est proposé un devoir sur un sujet au choix, sous forme d un papier de 5 à 15 pages maximum, à rédiger chez soi sur une période de 3 à 4 semaines, dans la 2ème moitié de la période où se déroule le (50%). 2) Epreuve écrite de deux heures en fin de période sur un sujet de synthèse portant sur l ensemble du (50%). Références documentaires générales Manuel de base: Jackson, Davey, Sykes : International economic relations (4th edition) Sites internet : Références bibliographiques générales -A world without walls. (Mike MOORE)-Cambridge University Press Free trade, Sovereignty, Democracy: the future of the WTO. (Claude BARFIELD) The AEI Press-Washington DC USA The role of the World Trade Organization in global governance (Edited by Gary F. SAMPSON) -United Nations University Press Quand ONG et PDG osent. (J-M AOUST, G. CANAMERAS, X.GUILHOU, C. REVEL) Eyrolles Reshaping the World trading system: a history of the Uruguay Round (John CROOME) -World trade Organization Kluwer Law International Dictionary of trade policy terms 4th edition-(walter GOODE) -Centre for International Economic Studies WTO 2003-Cambridge University Press 17

18 Nom de l enseignement : Choix d investissement et risques d heures de TD Français M4EAP68 MSO M Responsable du : M. Bertrand VILLENEUVE Statut de l'enseignement : obligatoire pour les étudiants de la mention EEM Faire connaître les principales théories de l'investissement, leurs extensions et leurs limites. L'accent est mise sur les conséquences globales (ou de marché) des choix individuels. Séances 1 Théorie standard et VAN 2 Applications 3 Plans contingents, options réelles, flexibilité 4 Applications 5 (In) cohérence temporelle 6 Applications 7 Choix de portefeuille et jeux de hasard 8 Applications 9 Comportements moutonniers 10 Applications 11 Information et bulles 12 Préemption et autres effets stratégiques Théorie de la décision de base (espérance d'utilité), calculs élémentaires de probabilités, optimisation simple. Examen final écrit, sur la base des applications vues en. Utilisation de l'ent, distribution systématique de transparents complets, mise à disposition de lectures complémentaires. 18

19 Nom de l enseignement : Economie de l innovation d heures de TD Français M4EAP31 MSO M Responsable du : Mme Emilie-Pauline GALLIE et Mme Sonia BENSLIMANE Statut de l'enseignement : Obligatoire pour les étudiants de la mention EEM Familiariser et sensibiliser les étudiants au champ de l économie de l innovation. Présentation des principaux concepts et de quelques domaines d application. Séance Cours TD 1 Propriétés économiques de l innovation 2 Les sources de l innovation 3 Innovation et Marché : Structures de marché et concurrence 4 Innovation et Croissance 5 Innovation et Croissance 6 Innovation et Etat : Politiques publiques 7 Innovation et Etat : Système national d innovation 8 Financement de l innovation : Contexte d évolution des entreprises innovantes 9 Financement de l innovation : Sources de financement publiques et privées 10 Financement de l innovation : Diagnostic financier et gestion du risque 11 TIC et innovation : Le rôle des TIC dans l entreprise : changement du cadre de référence et réorganisation interne 12 Evaluations orales (+ rendu de rapport écrit) Enseignement ouvert aux étudiants de M1 (ou M2 avec autorisation de l enseignant). Ce est une «introduction», il ne nécessite pas de pré-requis spécifiques hormis une culture économique générale (lecture de la presse économique). Evaluation orale en fin d enseignement : Il s agit pour les élèves, en binôme, de présenter leurs résultats de manière structurée et argumentée, sur la base de documents proposés par les intervenants du (articles académiques ou cas d études). Un vidéo-projecteur est mis à la disposition des élèves. Cette présentation (15 minutes) est complétée par la remise d un document papier (10 à 15 pages). FORAY, D. (2009) L économie de la connaissance, Repères, La Découverte n. 302 GUELLEC, D. (1999) Economie de l innovation, Repères, La Découverte, n. 259 GUILHON, B. et MONTCHAUD, S. (2008), Le capital risqué, Hermes 19

20 Nom de l enseignement : Contrôle de gestion TD Français M4EAP29 MSO M Responsable du : M. Didier BENSADON, Maître de conférences Université Paris-Dauphine Statut de l'enseignement : Obligatoire pour les étudiants de la mention Economie de l entreprise et des marchés L UE «Contrôle de gestion» a pour objectif d approfondir les éléments constitutifs d un système de contrôle de gestion, en tant que partie du processus de management d une organisation. L enseignement aborde le contrôle de gestion en tant qu instrument de la déclinaison de la stratégie à tous les niveaux de l organisation. En tant que garant de la cohérence entre la stratégie et la gestion courante, le contrôle de gestion s appuie sur une structure de gestion et d animation, un système d information de gestion et un processus de planification budgétaire. L enseignement a pour objectif d étudier tous ces aspects du contrôle de gestion à travers des études de cas afin de permettre l acquisition des outils d analyse et de calculs indispensables tout en intégrant d autres outils vus précédemment (comptabilité financière ou de gestion) où dans le cadre d autres enseignements (management stratégique par exemple. Plan du Cours : Partie 1 : L environnement organisationnel du contrôle de gestion Partie 2 : La comptabilité de gestion Partie 3 : La déclinaison financière de la stratégie Partie 4 : Les indicateurs de la performance et la stratégie Il est préférable d avoir suivi des enseignements de Comptabilité financière. Contrôle continu (présentation d articles de recherche en contrôle de gestion) : 35% de la note finale. Examen terminal : 65 % de la note finale. BERLAND N. & De RONGE Y., (2011) Contrôle de gestion : perspectives stratégiques et managériales, Pearson, 2ème édition. BOUQUIN H. (2009), Contrôle de gestion, PUF, 6ème édition. BOUQUIN H. (2006), Comptabilité de gestion, Economica, 4ème édition. 20

Filière «Économie et Entreprise» 2015/2016

Filière «Économie et Entreprise» 2015/2016 Filière «Économie et Entreprise» 2015/2016 1. Présentation de la filière Économie et Entreprise La filière «Economie et entreprises» de quatrième année de SciencesPo Strasbourg donne aux étudiants, dans

Plus en détail

ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE D ALGER

ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE D ALGER MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE D ALGER PROGRAMME DE LICENCE EN SCIENCES COMMERCIALES ET FINANCIERES OPTION : FINANCE ( applicable à partir

Plus en détail

PREMIER SEMESTRE MAJEURE FINANCE DE MARCHE (FI) = MUTUALISE

PREMIER SEMESTRE MAJEURE FINANCE DE MARCHE (FI) = MUTUALISE PREMIER SEMESTRE MAJEURE FINANCE DE MARCHE (FI) = MUTUALISE Nouveau code Apogee (réservé au département) Ancien code Apogee Libellé des enseignements Nom prénom des enseignants Type (O,C) Obligatoire ou

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES

UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES MASTER Domaine DROIT, ÉCONOMIE, GESTION Mention MONNAIE,BANQUE, FINANCE, ASSURANCE Spécialité RISQUE, ASSURANCE, DÉCISION 2014 / 2015 Z.Trocellier Directeurs Pr Kouroche VAFAÏ

Plus en détail

8030.305 Master Européen de Management et Stratégies Financières

8030.305 Master Européen de Management et Stratégies Financières 8030.305 Master Européen de Management et Stratégies Financières 8030.3051 Référentiel de formation A - Emplois visés : Ce Master Européen s adresse prioritairement à des étudiants ayant validé un diplôme

Plus en détail

MASTER Economie et Ingénierie Financière (EIF)

MASTER Economie et Ingénierie Financière (EIF) MASTER Economie et Ingénierie Financière (EIF) Le master EIF se décompose en semestres. Master 1 : semestre 1 (S1) et semestre (S) Master : semestre 3 (S3) et semestre (S) La ème année du master Economie

Plus en détail

Master Finance Apprentissage Master 2

Master Finance Apprentissage Master 2 Master Finance Apprentissage Master 2 2014/2015 UE1 ENTREPRISE ET MARCHÉS DE CAPITAUX Ydriss Ziane L'objectif général de cette unité d enseignement est de permettre aux étudiants d appréhender les grandes

Plus en détail

Débouchés professionnels

Débouchés professionnels Master Domaine Droit, Economie, Gestion Mention : Monnaie, Banque, Finance, Assurance Spécialité : Risque, Assurance, Décision Année universitaire 2014/2015 DIRECTEUR de la spécialité : Monsieur Kouroche

Plus en détail

Nombre de crédits Nombre d'évaluation UE Majeure de spécialité 6 2. UE mineure de spécialité 3 ou 2 1. UE libre 1 1

Nombre de crédits Nombre d'évaluation UE Majeure de spécialité 6 2. UE mineure de spécialité 3 ou 2 1. UE libre 1 1 Mode d'évaluation Pour les sessions normales, le nombre d'évaluations dépendra de la nature de l UE. Ainsi: les UE majeures comportent deux évaluations: une évaluation à mi-parcours (devoir sur table ou

Plus en détail

Master of Science in Wealth Management / Maîtrise universitaire en gestion de patrimoine

Master of Science in Wealth Management / Maîtrise universitaire en gestion de patrimoine PROGRAMME D'ÉTUDES 2015-201 Master of Science in Wealth Management / Maîtrise universitaire en gestion de patrimoine FACULTÉ D'ÉCONOMIE ET DE MANAGEMENT Master of Science in Wealth Management / Maîtrise

Plus en détail

CMI ECONOMIE, FINANCE QUANTITATIVE ET STATISTIQUES - PARCOURS FORMATION EN APPRENTISSAGE

CMI ECONOMIE, FINANCE QUANTITATIVE ET STATISTIQUES - PARCOURS FORMATION EN APPRENTISSAGE Université de PARIS 2 - ASSAS 1/3 PARCOURS FORMATION EN APPRENTISSAGE L1 S1 Mathématiques 1 4 L1 S1 Statistiques 1 4 L1 S1 Fondemants de l'informatique 4 L1 S1 Compléments Maths 2 L1 S1 Compléments Stats

Plus en détail

31/08/2015. Auditing. Comparative Management System. Economie Bancaire. Financial Analysis. Macro-économie Approfondie.

31/08/2015. Auditing. Comparative Management System. Economie Bancaire. Financial Analysis. Macro-économie Approfondie. 09/09/2015 08:30-10:30 Analyse Financière Auditing Comparative Management System Economie Bancaire Financial Analysis Macro-économie Approfondie Marketing Direct Méthodologie de Contrôle Accounting II

Plus en détail

D Expert en Finance et Investissements

D Expert en Finance et Investissements MODULES FINAL D Expert en Finance et Investissements Copyright 2014, AZEK AZEK, Feldstrasse 80, 8180 Bülach, T +41 44 872 35 35, F +41 44 872 35 32, info@azek.ch, www.azek.ch Table des matières 1. Modules

Plus en détail

LICENCE Administration publique Parcours : MANAGEMENT PUBLIC 2 ème année

LICENCE Administration publique Parcours : MANAGEMENT PUBLIC 2 ème année LICENCE Administration publique Parcours : MANAGEMENT PUBLIC 2 ème année CONTENU DES ENSEIGNEMENTS ET MODALITES D EVALUATION Semestre 1 : 30 crédits 9 EC obligatoires 1 EC optionnelle à choisir parmi 2

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

MASTER ECONOMIE APPLIQUEE

MASTER ECONOMIE APPLIQUEE Le Master Economie Appliquée est destiné à des étudiants ayant reçu une formation universitaire solide en économie, statistiques, mathématiques et économétrie. Ce Master propose un cursus sur deux années

Plus en détail

Mon Master à l ESTIM

Mon Master à l ESTIM Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique L Ecole Supérieure des Technologies d Informatique et de Management Mon Master à l ESTIM Livret des études «A l ESTIM Business School

Plus en détail

Public and European Business Law - Droit public et européen des affaires. Master I Law Level

Public and European Business Law - Droit public et européen des affaires. Master I Law Level Public and European Business Law - Droit public et européen des affaires Stéphane de La Rosa Master I Law Level Delivered Lectures Jean Monnet Chair «Droit de l Union Européenne et Mutations de l intégration

Plus en détail

Monnaie, Banque et Marchés Financiers

Monnaie, Banque et Marchés Financiers Collection FlNANCE dirigée par Yves Simon, Professeur à l'université Paris-Dauphine, et Delphine Lautier, Professeur à l'université Paris-Dauphine Monnaie, Banque et Marchés Financiers Didier MARTEAU C

Plus en détail

Série Z, fonds hors format

Série Z, fonds hors format issues de l échantillonnage (années en 0-1 et 5-6). Ces fonds, dont la constitution est prévue par les textes, sont une mémoire des exercices pratiqués à l Université, autant qu une approche de la réponse

Plus en détail

Strategic Management M. Jean Mourani

Strategic Management M. Jean Mourani Strategic Management M. Jean Mourani The course deals with the traditional and contemporary concepts of strategy. It will provide the students with an in-depth knowledge of the integration of the strategy

Plus en détail

pprentissage MASTER Formation initiale, formation continue et formation en apprentissage INGÉNIERIE ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE

pprentissage MASTER Formation initiale, formation continue et formation en apprentissage INGÉNIERIE ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE MASTER ÉCONOMIE ET INGÉNIERIE FINANCIÈRE INGÉNIERIE ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE PARCOURS 272 Une formation moderne, pour maîtriser les savoirs et les méthodes des métiers de la finance d aujourd hui. Formation

Plus en détail

Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage. Organisation de la formation

Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage. Organisation de la formation Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage Organisation de la formation Ce document a pour objet de présenter le contenu des cours des deux années du Master Audit Contrôle Finance d entreprise

Plus en détail

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS DAUPHINE Département Master Sciences des Organisations de l'université ParisDauphine Mot du directeur Le département «Master Sciences des

Plus en détail

POL-7057A Principes et processus budgétaires

POL-7057A Principes et processus budgétaires DÉPARTEMENT DE SCIENCE POLITIQUE AUTOMNE 2010 UNIVERSITÉ LAVAL Professeur : Jean-Dominique Lafay Bureau : 4415 POL-7057A Principes et processus budgétaires Le cours comprend deux parties séparées. La première

Plus en détail

FORMATIONS FINANCIÈRES RÉALISÉES

FORMATIONS FINANCIÈRES RÉALISÉES FORMATIONS FINANCIÈRES RÉALISÉES l'ensemble de ces sujets de formations ont été construits sur mesure à la demande de nos clients SOMMAIRE LES MARCHÉS 3 LES MARCHÉS FINANCIERS NIVEAU 1 4 LES MARCHÉS FINANCIERS

Plus en détail

Document complémentaire au PPN du DUT Gestion logistique et transport

Document complémentaire au PPN du DUT Gestion logistique et transport CPN GLT Document complémentaire au PPN du DUT Gestion logistique et transport Description des parcours de modules complémentaires destinés à la poursuite d étude S'appuyant sur l'arrêté du 3 août 2005,

Plus en détail

CMI INGENIERIE FINANCIERE - SPECIALITE FINANCE MATHEMATIQUE ET MARCHES DE CAPITAUX

CMI INGENIERIE FINANCIERE - SPECIALITE FINANCE MATHEMATIQUE ET MARCHES DE CAPITAUX Université de CERGY 1/3 CMI INGENIERIE FINANCIERE - SPECIALITE FINANCE MATHEMATIQUE ET MARCHES DE CAPITAUX L1 S1 Mathématiques (pratique des fonctions numériques) 4 L1 S1 Outils informatiques et bureautique

Plus en détail

POL 4470-40 Introduction à l'économie politique des relations internationales Travaux pratiques (un des trois TP au choix à faire en équipe)

POL 4470-40 Introduction à l'économie politique des relations internationales Travaux pratiques (un des trois TP au choix à faire en équipe) Université du Québec à Montréal Département de science politique Session Automne 2008 POL 4470-40 Introduction à l'économie politique des relations internationales Travaux pratiques (un des trois TP au

Plus en détail

Approches macroéconomique et fiscale. Introduction à la première partie... 14

Approches macroéconomique et fiscale. Introduction à la première partie... 14 TABLE DES MATIERES Préface... 5 Avant- propos... 9 Partie 1 Approches macroéconomique et fiscale Introduction à la première partie... 14 CHAPITRE 1 La politique budgétaire est- elle encore efficace pour

Plus en détail

Concours interne de l agrégation du second degré. Section économie et gestion. Programme de la session 2013

Concours interne de l agrégation du second degré. Section économie et gestion. Programme de la session 2013 Concours interne de l agrégation du second degré Concours interne d accès à l échelle de rémunération des professeurs agrégés dans les établissements d enseignement privés sous contrat du second degré

Plus en détail

UNIVERSITY OF MALTA FACULTY OF ARTS. French as Main Area in an ordinary Bachelor s Degree

UNIVERSITY OF MALTA FACULTY OF ARTS. French as Main Area in an ordinary Bachelor s Degree French Programme of Studies (for courses commencing October 2009 and later) YEAR ONE (2009/10) Year (These units start in and continue in.) FRE1001 Linguistique théorique 1 4 credits Non Compensatable

Plus en détail

Master Spécialisé en Finance «Banques et Gestion des risques»

Master Spécialisé en Finance «Banques et Gestion des risques» (Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique) L Ecole Supérieure des Technologies d Informatique et de Management Master Spécialisé en Finance «Banques et Gestion des risques»

Plus en détail

BACHELOR'S DEGREE IN ECONOMICS AND MANAGEMENT

BACHELOR'S DEGREE IN ECONOMICS AND MANAGEMENT BACHELOR'S DEGREE IN ECONOMICS AND MANAGEMENT ECTS CM TD Volume horaire Semester 1 30 161 109 288 UE1 Economics 9 48 32 80 Microeconomics 1: Central/Essential/Major Principles 24 16 40 Macroeconomics 1:

Plus en détail

Public and European Business Law - Droit public et européen des affaires. Master I Law Level

Public and European Business Law - Droit public et européen des affaires. Master I Law Level Public and European Business Law - Droit public et européen des affaires Stéphane de La Rosa Master I Law Level Delivered Lectures Jean Monnet Chair «Droit de l Union Européenne et Mutations de l intégration

Plus en détail

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS Le Master 1 : Management Public Environnemental forme aux spécialités de Master 2 suivantes : - Management de la qualité o Parcours

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine Mot du directeur Le département «Master Sciences des

Plus en détail

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE Finance, Contrôle des Organisations Cette spécialisation se fonde sur la nécessité de prendre des décisions et/ou d organiser les différents processus au cœur de

Plus en détail

Intitulé Matière semestre année CM TD ECTS Département de rattachement Allemand 2 L1 24 2 Administration économique et sociale Allemand 2 L2 24 2

Intitulé Matière semestre année CM TD ECTS Département de rattachement Allemand 2 L1 24 2 Administration économique et sociale Allemand 2 L2 24 2 Intitulé Matière semestre année CM TD ECTS Département de rattachement Allemand 2 L1 24 2 Administration économique et sociale Allemand 2 L2 24 2 Administration économique et sociale Allemand 2 M1 9 1

Plus en détail

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel Master 2 : Didactique des disciplines Spécialité Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 M2 : Didactique des disciplines Spécialité : Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 PRESENTATION

Plus en détail

BA (Hons) French with Translation Studies P/T SH 322

BA (Hons) French with Translation Studies P/T SH 322 BA (Hons) French with Translation Studies P/T SH 322 1. Rationale With the advent of globalization, translation studies have become an imperative field to be taken on-board by department of languages.

Plus en détail

Scénarios économiques en assurance

Scénarios économiques en assurance Motivation et plan du cours Galea & Associés ISFA - Université Lyon 1 ptherond@galea-associes.eu pierre@therond.fr 18 octobre 2013 Motivation Les nouveaux référentiels prudentiel et d'information nancière

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F

BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F 1. Rationale With the advent of globalization, translation studies have become an imperative field to be taken on-board by department of languages.

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

MAÎTRISE ÈS SCIENCES EN GESTION. MICROPROGRAMMES Exploitation de données en intelligence d affaires Analytique d affaires - Énergie 2014 ANNUAIRE

MAÎTRISE ÈS SCIENCES EN GESTION. MICROPROGRAMMES Exploitation de données en intelligence d affaires Analytique d affaires - Énergie 2014 ANNUAIRE MAÎTRISE ÈS SCIENCES EN GESTION MICROPROGRAMMES Exploitation de données en intelligence d affaires Analytique d affaires - Énergie 2014 2015 ANNUAIRE Dépôt légal IMPORTANT En complément de cet annuaire,

Plus en détail

THOMAS WEITZENBLUM. Situation courante : Professeur à l Université du Maine EMPLOIS FORMATION ET DIPLOMES

THOMAS WEITZENBLUM. Situation courante : Professeur à l Université du Maine EMPLOIS FORMATION ET DIPLOMES THOMAS WEITZENBLUM GAINS, Université du Maine Faculté de Droit, des Sciences Economiques et de Gestion Avenue Olivier Messiaen 72000 LE MANS E-mail : thomas.weitzenblum@univ-lemans.fr Né le 22 mai 1973

Plus en détail

Esarc - Pôle formations à distance

Esarc - Pôle formations à distance Esarc - MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE FINANCIERE - BAC+5 - MSFI Le Master Européen est un diplôme Bac+5, délivré par la FEDE (Fédération Européenne des Écoles). La FEDE est une association

Plus en détail

Gestion quantitative de Portefeuille Allocation Dynamique d actifs

Gestion quantitative de Portefeuille Allocation Dynamique d actifs P R O D U I T S Gestion quantitative de Portefeuille Allocation Dynamique d actifs MEMBRE DE L'ASSOCIATION SUISSE DES BANQUIERS L environnement économique mondial actuel et ses modifications structurelles

Plus en détail

Ouvrage conçu et coordonné par HERVÉ HUTIN TOUTE LA FINANCE. Éditions d Organisation, 1998, 2002, 2005 ISBN : 2-7081-3239-3

Ouvrage conçu et coordonné par HERVÉ HUTIN TOUTE LA FINANCE. Éditions d Organisation, 1998, 2002, 2005 ISBN : 2-7081-3239-3 Ouvrage conçu et coordonné par HERVÉ HUTIN TOUTE LA FINANCE, 1998, 2002, 2005 ISBN : 2-7081-3239-3 SOMMAIRE DÉTAILLÉ INTRODUCTION : L évolution de l environnement a transformé les métiers de la finance

Plus en détail

master Principes de Finance d Entreprise Corporate Finance Création de valeur Philippe Thomas Collection BANQUE FINANCE ASSURANCE

master Principes de Finance d Entreprise Corporate Finance Création de valeur Philippe Thomas Collection BANQUE FINANCE ASSURANCE Collection master BANQUE FINANCE ASSURANCE Principes de Finance d Entreprise Corporate Finance Création de valeur Philippe Thomas Table des matières Introduction... 9 Chapitre 1 L entreprise : l investissement

Plus en détail

Solvabilité II un changement de paradigme

Solvabilité II un changement de paradigme Réglementation Solvabilité II un changement de paradigme En Europe, près de 7 700 milliards d euros d actifs sont gérés par des investisseurs institutionnels qui ont un horizon d investissement de long

Plus en détail

Certificat en Risk Management Cas pratiques et applications sur Excel

Certificat en Risk Management Cas pratiques et applications sur Excel Certificat en Risk Management Cas pratiques et applications sur Excel Formateur : Eymen Errais, PhD, FRM Dr. Errais est titulaire d un doctorat en ingénierie financière de Stanford University. Il possède

Plus en détail

Références des missions en Gestion des Risques

Références des missions en Gestion des Risques Références des missions en Gestion des Risques DIRECTION DES RISQUES Service Calculs, Modèles et Reporting Depuis janvier 2011, ALGOFI accompagne la Direction des Risques sur la maîtrise d ouvrage bancaire

Plus en détail

Stéphanie Prat. sur les économies d Asie émergente (publications sous divers formats).

Stéphanie Prat. sur les économies d Asie émergente (publications sous divers formats). Stéphanie Prat Docteur ès Sciences économiques Qualifiée pour les fonctions de Maître de Conférences en sciences économiques Actuellement économiste au service de la recherche Natixis NATIXIS 47 Quai d

Plus en détail

Référentiel d'évaluation du système de contrôle interne auprès des établissements de crédit

Référentiel d'évaluation du système de contrôle interne auprès des établissements de crédit Annexe Circulaire _2009_19-1 du 8 mai 2009 Référentiel d'évaluation du système de contrôle interne auprès des établissements de crédit Champ d'application: Commissaires agréés. Réglementation de base Table

Plus en détail

Syllabus. Enseignements de 1 ère année de Licence. UE1 21hCM 12hTD. L1S1 Principes d analyse économique

Syllabus. Enseignements de 1 ère année de Licence. UE1 21hCM 12hTD. L1S1 Principes d analyse économique Syllabus Enseignements de 1 ère année de Licence L1S1 Principes d analyse économique UE1 21hCM 12hTD Description : Ce cours a pour objectif de faire découvrir le mode de raisonnement de l économiste. Il

Plus en détail

Banque, marchés financiers, investisseurs institutionnels, gouvernance d entreprise.

Banque, marchés financiers, investisseurs institutionnels, gouvernance d entreprise. Esther Jeffers Maître de conférence à l Université Paris 8 Email : esther.jeffers@univ-paris8.fr Thèmes de recherche Banque, marchés financiers, investisseurs institutionnels, gouvernance d entreprise.

Plus en détail

«Conjoncture et marchés financiers» Pascal de LIMA

«Conjoncture et marchés financiers» Pascal de LIMA Année universitaire 2014/2015 Collège universitaire Semestre d automne «Conjoncture et marchés financiers» Pascal de LIMA Syllabus Descriptif Le cours de «conjoncture et marchés financiers» devra adresser

Plus en détail

Artificial Intelligence AI

Artificial Intelligence AI Pedagogical Introduction Artificial Intelligence AI Lecture 0 Karim Bouzoubaa This Lecture General Information Examples Importance At the end Intelligent Systems Course Content, Other AI courses, Learning

Plus en détail

MBA International Paris

MBA International Paris MBA International Paris LIBAN Le Programme détaillé des Modules du Exécutive MBA Programme MBA International Paris IAE de Paris, Université Panthéon Sorbonne - Université Paris-Dauphine Le programme se

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Liens entre communication. environnementale et performance. d entreprise : l implication des doctorants HEC

Liens entre communication. environnementale et performance. d entreprise : l implication des doctorants HEC Liens entre communication environnementale et performance d entreprise : l implication des doctorants HEC Plusieurs doctorants travaillent sur les thématiques reliées à la Chaire. Rodolophe Durand supervise

Plus en détail

Course List for Exchange Students PGE Program 2014-2015

Course List for Exchange Students PGE Program 2014-2015 Course List for Exchange Students PGE Program 2014-2015 Course code Course title Semester Credit Language EM145M42 Advance Seminar of Cases in Finance 1 3 en EM1F4M52B1 Basics in Financial Analysis 1 3

Plus en détail

Crises bancaires et financières: causes, effets et politiques de prévention et de régulation. Plan

Crises bancaires et financières: causes, effets et politiques de prévention et de régulation. Plan Crises bancaires et financières: causes, effets et politiques de prévention et de régulation Paul Reding Beyrouth, Mai 2013 www.unamur.be Plan Partie I : Les crises bancaires Les crises financières: aperçu

Plus en détail

Perspectives. Les Orientations générales de la politique monétaire en Afrique du Sud. Ediab Ali. que monétaire

Perspectives. Les Orientations générales de la politique monétaire en Afrique du Sud. Ediab Ali. que monétaire ARTICLE & ETUDE Les Orientations générales de la politique monétaire en Afrique du Sud Ediab Ali Le concept de la politi- Économiste que monétaire La politique monétaire est une des plus importants piliers

Plus en détail

1. Généralités... 1. 2. Organisation des examens... 2. 3. Formalités, délais d'inscription et frais d examen... 3. 4. Matériel autorisé...

1. Généralités... 1. 2. Organisation des examens... 2. 3. Formalités, délais d'inscription et frais d examen... 3. 4. Matériel autorisé... GUIDE D EXAMEN POUR LES EXAMENS PROFESSIONNELS SUPERIEURS DU DIPLOME FEDERAL D ANALYSTE FINANCIER ET GESTIONNAIRE DE FORTUNES Copyright 2008, SFAA SFAA, Feldstrasse 80, 8180 Bülach, T +41 44 872 35 40,

Plus en détail

PARTIE I : LES DETERMINANTS DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE :

PARTIE I : LES DETERMINANTS DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE : PARTIE I : LES DETERMINANTS DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE : INTRODUCTION : Les différents moments d augmentation des richesses dans les groupes sociaux sont liés à différents phénomènes parfois difficilement

Plus en détail

Cycle MBA : Business, Management du Développement Commercial

Cycle MBA : Business, Management du Développement Commercial Cycle MBA : Business, Management du Développement Commercial Présentation Level 7, BAC + 5, 120 crédits ECTS Le Cycle MBA prépare à des postes à responsabilités en entreprises. Reconnue internationalement,

Plus en détail

Master Finance Apprentissage

Master Finance Apprentissage Master Finance Apprentissage UE1 ENTREPRISE ET MARCHÉS DE CAPITAUX Ydriss Ziane L'objectif général de cette unité d enseignement est de permettre aux étudiants d appréhender les grandes théories qui régissent

Plus en détail

Thème 3 : Théorie de l agence et problèmes de coordination

Thème 3 : Théorie de l agence et problèmes de coordination Thème 3 : Théorie de l agence et problèmes de coordination Les problèmes d information George A. Akerlof : The Market for «Lemons»: Quality Uncertainty and the Market Mechanism (QJE, 1970) Thèmes de recherche

Plus en détail

ANALYSE DU RISQUE DE CRÉDIT

ANALYSE DU RISQUE DE CRÉDIT ANALYSE DU RISQUE DE CRÉDIT Banque & Marchés Cécile Kharoubi Professeur de Finance ESCP Europe Philippe Thomas Professeur de Finance ESCP Europe TABLE DES MATIÈRES Introduction... 15 Chapitre 1 Le risque

Plus en détail

Modèle de demande d'habilitation d'un Mastère LMD

Modèle de demande d'habilitation d'un Mastère LMD Modèle de demande d'habilitation d'un Mastère LMD Pour les années universitaires de 009-00 à 0-03 Université : Tunis Etablissement : ISG Mastère Professionnel De Recherche FINANCE A soumettre à la Commission

Plus en détail

Ingénierie et gestion des connaissances

Ingénierie et gestion des connaissances Master Web Intelligence ICM Option Informatique Ingénierie et gestion des connaissances Philippe BEAUNE Philippe.Beaune@emse.fr 18 novembre 2008 Passer en revue quelques idées fondatrices de l ingénierie

Plus en détail

BNP Paribas Investment Partners

BNP Paribas Investment Partners FOR PROFESSIONAL INVESTORS BNP Paribas Investment Partners Conférence téléphonique - Gestion obligataire Jeudi 4 juillet 2013 2 Eurozone Fixed Income Performances à fin juin 2013 Eurozone main bond indices

Plus en détail

Table des matières. Remerciements 15

Table des matières. Remerciements 15 Pratiques et techniques bancaires 5 Table des matières Remerciements 15 1 Introduction 16 11 À l origine du métier de banquier 17 12 Intermédiation financière 18 121 Ménages 19 122 Entreprises 19 123 États

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT. Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012

MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT. Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012 MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012 UE 1 Médiation et communication dans les organisations 40h CM, 20h TD - 6 ECTS, coefficient 2 Session

Plus en détail

LISTE DE COMPETENCES BACHELIER EN COMPTABILITE - ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ECONOMIQUE DE TYPE COURT

LISTE DE COMPETENCES BACHELIER EN COMPTABILITE - ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ECONOMIQUE DE TYPE COURT LISTE DE COMPETENCES BACHELIER EN COMPTABILITE - ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ECONOMIQUE DE TYPE COURT A. Compétences à démontrer en fin de formation DESCRIPTION ANALYTIQUE DU PROFIL PROFESSIONNEL EPREUVE INTEGREE

Plus en détail

UE 13 Contrôle de gestion. Responsables : Henri Bouquin, Professeur Stéphanie Thiéry-Dubuisson, Maître de Conférences

UE 13 Contrôle de gestion. Responsables : Henri Bouquin, Professeur Stéphanie Thiéry-Dubuisson, Maître de Conférences UE 13 Contrôle de gestion Responsables : Henri Bouquin, Professeur Stéphanie Thiéry-Dubuisson, Maître de Conférences www.crefige.dauphine.fr polycopié de TD Ouvrage de référence : Henri BOUQUIN, Comptabilité

Plus en détail

CONTENU DES U.E MASTER JMIN. Expression écrite, orale

CONTENU DES U.E MASTER JMIN. Expression écrite, orale CONTENU DES U.E MASTER JMIN Contenu des U.E UE 101 Communication, culture et expression (anglais, expression écrite et orale) UE 102 Conception et développement informatique UE 103 Conception sonore Expression

Plus en détail

Programme Bachelor Semestre d automne 2015

Programme Bachelor Semestre d automne 2015 Programme Bachelor Semestre d automne 2015 Catalogue de cours Droit International p. 2 International Marketing p. 3 Business Development Strategy p. 4 Analyse & Gestion Financière p. 5 Business Games I

Plus en détail

MASTER FINANCE PARCOURS GESTION DES RISQUES FINANCIERS

MASTER FINANCE PARCOURS GESTION DES RISQUES FINANCIERS MASTER FINANCE PARCOURS GESTION DES RISQUES FINANCIERS Domaine ministériel : Droit, Economie, Présentation Nature de la formation : Diplôme national de l'enseignement supérieur Durée : 1 Présentation Les

Plus en détail

un environnement économique et politique

un environnement économique et politique Vision d un économiste sur le risque agricole et sa gestion un sol un climat un environnement économique et politique Jean Cordier Professeur Agrocampus Ouest Séminaire GIS GC HP2E Prise en compte du risque

Plus en détail

DORVAL FLEXIBLE MONDE

DORVAL FLEXIBLE MONDE DORVAL FLEXIBLE MONDE Rapport de gestion 2014 Catégorie : Diversifié International/Gestion flexible Objectif de gestion : L objectif de gestion consiste à participer à la hausse des marchés de taux et

Plus en détail

Programme ESC 2. Les MAJEURES du semestre d automne 2013. Septembre à décembre

Programme ESC 2. Les MAJEURES du semestre d automne 2013. Septembre à décembre Programme ESC 2 Les MAJEURES du semestre d automne 2013 Septembre à décembre Les étudiants accueillis en séjour d études à l ESC PAU choisissent un programme d études spécialisé. Chaque Majeure compte

Plus en détail

Programming Server-Side Web Applications with Object-Oriented PHP. 420-060-NC Group 1638. Syllabus. Duration: 75 hours 1-2-2

Programming Server-Side Web Applications with Object-Oriented PHP. 420-060-NC Group 1638. Syllabus. Duration: 75 hours 1-2-2 Programming Server-Side Web Applications with Object-Oriented PHP 420-060-NC Group 1638 Syllabus Duration: 75 hours 1-2-2 Lecturer: Mathieu Viau mathieu.viau@gmail.com COLLÈGE DE MAISONNEUVE 3800, rue

Plus en détail

Université Paris 1 Panthéon Sorbonne UFR Gestion Sorbonne M1 Gestion Financière 2 2015-2016

Université Paris 1 Panthéon Sorbonne UFR Gestion Sorbonne M1 Gestion Financière 2 2015-2016 1 Université Paris 1 Panthéon Sorbonne UFR Gestion Sorbonne M1 Gestion Financière 2 2015-2016 Organisation pratique L enseignant et l équipe pédagogique Prérequis utiles pour le cours Supports pédagogiques

Plus en détail

Atelier : Formation. Rapport du Groupe 1. Brainstorming Formation actuarielle. 1. Système de formation

Atelier : Formation. Rapport du Groupe 1. Brainstorming Formation actuarielle. 1. Système de formation Atelier : Formation Rapport du Groupe 1 Brainstorming Formation actuarielle 1. Système de formation Formation universitaire ou Système examens (système anglo-saxon) Conciliation entre les deux: Formation

Plus en détail

PROGRAMME D ECONOMIE ET DROIT DANS LES SECTIONS DE TECHNCIEN SUPERIEUR RELEVANT DU SECTEUR TERTIAIRE DEFINITION DES EPREUVES

PROGRAMME D ECONOMIE ET DROIT DANS LES SECTIONS DE TECHNCIEN SUPERIEUR RELEVANT DU SECTEUR TERTIAIRE DEFINITION DES EPREUVES Direction générale pour l enseignement supérieur et l insertion professionnelle PROGRAMME D ECONOMIE ET DROIT DANS LES SECTIONS DE TECHNCIEN SUPERIEUR RELEVANT DU SECTEUR TERTIAIRE DEFINITION DES EPREUVES

Plus en détail

Résumé. La transformation du système de crédit du Brésil. Que peuvent apprendre les pays africains de la croissance et du développement du Brésil?

Résumé. La transformation du système de crédit du Brésil. Que peuvent apprendre les pays africains de la croissance et du développement du Brésil? Que peuvent apprendre les pays africains de la croissance et du développement du Brésil? Résumé de recherche : Affectation de crédit pour l'investissement, la stabilité et la croissance : Leçons tirées

Plus en détail

REGLEMENT PEDAGOGIQUE

REGLEMENT PEDAGOGIQUE MASTER ECONOMIE-GESTION Mention : Stratégies Internationales Economiques et Financières Spécialité professionnelle : Stratégies d Entreprise et Développement International (Management Global) (SEDI-MG)

Plus en détail

APPEL A COMMUNICATIONS

APPEL A COMMUNICATIONS APPEL A COMMUNICATIONS Colloque régional UEMOA-CRDI sur Intégration régionale et stratégies régionales de réduction de la pauvreté 8-10 décembre 2009, Ouagadougou, Burkina Faso Délai de soumission de résumé

Plus en détail

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Institut Catholique de Paris Service Communication Fiche Filière / parcours Philosophie Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Collection «Orientation à l ICP : Fiches

Plus en détail

Algèbre 40 Analyse 26 14 Stat. 1 - IES : Probabilités discrètes et calcul intégral 29,5 6 Stat. 2 - IES : Probabilités générales 54 8 UE1-02 M-E-IS

Algèbre 40 Analyse 26 14 Stat. 1 - IES : Probabilités discrètes et calcul intégral 29,5 6 Stat. 2 - IES : Probabilités générales 54 8 UE1-02 M-E-IS 1er semestre UE1-01 E Algèbre 40 Analyse 26 14 Stat. 1 - IES : Probabilités discrètes et calcul intégral 29,5 6 Stat. 2 - IES : Probabilités générales 54 8 UE1-02 M-E-IS Introduction au système SAS 25,5

Plus en détail

Master Droit 1 ère année Règlement des études

Master Droit 1 ère année Règlement des études PRES Université Lille Nord de France Faculté de Droit de Boulogne sur Mer Centre universitaire Saint Louis 21, rue Saint Louis BP 774 62327 Boulogne sur Mer Master Droit 1 ère année Règlement des études

Plus en détail

Université de Haute Alsace. Domaine. Sciences Humaines et Sociales. MASTER Mention Éducation, Formation, Communication UHA, ULP, Nancy 2

Université de Haute Alsace. Domaine. Sciences Humaines et Sociales. MASTER Mention Éducation, Formation, Communication UHA, ULP, Nancy 2 Centre Universitaire de Formation des Enseignants & des Formateurs Laboratoire Interuniversitaire de Sciences de l Education et de la Communication Université de Haute Alsace Domaine Sciences Humaines

Plus en détail

Les doutes et les questions des économistes face au système des brevets

Les doutes et les questions des économistes face au système des brevets Les doutes et les questions des économistes face au système des brevets Dominique Foray Réunion du Groupe français de l AIPPI Octobre 2003 1 Nous nous intéressons. non pas à la PI en soi mais à l innovation

Plus en détail

Economie et finance Internationale, Taux de change d équilibre, Macroéconomie internationale.

Economie et finance Internationale, Taux de change d équilibre, Macroéconomie internationale. Yousra ZARKA DIT FEHRI Statut : Doctorante Yousra93400@yahoo.fr zarka@univ-paris13.fr CEPN- CNRS UMR N 7115 Bureau J 110 Tél. : 01.49.40.35.30 Domaine de recherche Economie et finance Internationale, Taux

Plus en détail