COUVERTURE PRESSE. Suite au Communiqué de Presse de la Banque de France

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COUVERTURE PRESSE. Suite au Communiqué de Presse de la Banque de France"

Transcription

1 COUVERTURE PRESSE Suite au Communiqué de Presse de la Banque de France «Signature d un Memorandum of Understanding entre la Banque Populaire de Chine et la Banque de France» du 29 juin 2014 MAJ le 30/06/2014

2 L'AGEFI Quotidien - 30/06/ Edition de 7H

3 LES ECHOS - 30/06/2014 Bientôt, en France, une chambre de compensation pour le yuan La Banque de France a signé samedi un protocole d accord avec la Banque populaire de Chine pour établir «à brève échéance» un système de paiement en monnaie chinoise à Paris. La France accroît encore son rôle dans l internationalisation du renminbi. La Banque de France a signé samedi un protocole d accord avec la Banque populaire de Chine (PBOC) pour établir «à brève échéance» un système de paiement en monnaie chinoise à Paris. Cette signature est «une première étape» vers la création d une infrastructure de compensation et de règlement des transactions en RMB, indique la Banque de France dans un communiqué publié aujourd hui. Le système s appuiera sur une banque de règlement désignée par la PBOC, précise-t-elle, expliquant que «ce projet [ ] doit permettre de régler les paiements en RMB de façon sûre et efficace, au sein d un système ouvert traitant les opérations tant de la zone euro que des régions avoisinantes». La plate-forme opérationnelle avant la fin de l année «L objectif est que la plate-forme soit opérationnelle avant la fin de l année», explique Arnaud de Bresson, le délégué général de Paris Europlace, soulignant que «sa mise en place résulte de la mobilisation collective des acteurs de la place de Paris autour de la Banque de France, y compris les banques françaises et chinoises présentes en France.» Cette signature fait suite à l accord de devises signé en novembre entre la Banque centrale européenne (BCE) et la banque centrale chinoise, ainsi qu à l attribution par les autorités chinoises d un quota de «renminbi qualified foreign institutional investors» (RQFII) de 80 milliards de renminbis aux investisseurs institutionnels français, qui va leur permettre d «investir directement sur le marché financier domestique chinois et [de] développer leurs activités en Chine», enseigne la Banque de France. 10 % du commerce franco-chinois déjà libellé en yuan La concurrence est vive entre les grandes places financières en Europe pour attirer les transactions en devise chinoise. Ce week-end, la Chine a également signé un accord similaire avec le Luxembourg. En mars, elle s était déjà entendue avec Francfort et Londres pour l ouverture prochaine de chambres de compensation. Paris est le grand pôle d Europe continentale pour les dépôts bancaires en renminbi qui atteignent 20 milliards de yuans, et dont une partie provient de transactions entre la Chine et l Afrique. «Paris talonne Londres, insiste Arnaud de Bresson. D ores et déjà, 10 % du commerce franco-chinois est libellé en monnaie chinoise.» La City traite aujourd hui 60 % des transactions off-shore en yuans en dehors de Hong Kong. Dans une tribune parue fin janvier dans «Les Echos», le directeur général de Bank of China France soulignait alors que, «si la France se dotait d une chambre de compensation, [ ] cela ferait de la place de Paris une destination privilégiée des flux financiers chinois.»

4 FINANCIAL TIMES

5 THE WALL STREET JOURNAL à 10/02 am ET China to Set Yuan Clearing Banks in Luxembourg, Paris Financial Centers Are Jostling for Share of Business in Yuan Transactions By LAURENCE NORMAN and LINGLING WEI CONNECT The headquarters of the People's Bank of China. The PBOC has signed a memorandum of understanding with the Bank of France to set up a yuan payment system in Paris. Reuters In its continued push to make the yuan a global currency, China's central bank said Sunday it plans to designate clearing banks for its currency in Paris and Luxembourg, as the two financial centers battle with London to become the leading European offshore yuan-trading city. The People's Bank of China announced the move in two separate statements Sunday. It didn't say when it would designate the clearing banks. The French and Luxembourg central banks said Sunday they had signed agreements with PBOC allowing for greater cooperation in the oversight of their domestic yuan market. The weekend moves are the latest salvos in the race to win a major share of business in crossborder transactions in the Chinese currency. Singapore and Sydney are also vying for a significant share of the global yuan market, which is expected to expand rapidly along with China's fast-growing economy.

6 On June 18, the PBOC appointed China Construction Bank Co., one of the country's top-four state-owned banks, to clear yuan-related transactions in London. It became the first yuan clearing bank in a European country. Opening a clearing bank is a critical step in developing an offshore yuan-based business. The designated banks will be able to supply yuan liquidity in case of a shortage by directly accessing China's onshore currency market. The Chinese central bank said that setting up the clearing banks will benefit Chinese, French and Luxembourg "businesses and financial institutions in using the renminbi [yuan] for crossborder transactions and in further promoting trade and investment." French authorities have openly pushed for Paris to become a center for yuan transactions. In March, China also granted 80 billion yuan ($12.9 billion) of quotas to French financial institutions that enable direct investment in the Chinese domestic financial market. The Bank of France said Sunday the latest decisions by the PBOC "confirm the prominent role of the French market place" in cross-border use of the currency. Luxembourg, home to a powerful asset-management industry, has built strong ties with Chinese investors in recent years and currently hosts the European headquarters of China's three leading banks. Last year, former Luxembourg Finance Minister Luc Frieden cited figures showing that the country was the leading center for yuan business in the euro zone, with some 40 billion yuan in deposits, 62 billion yuan in loans from Luxembourg banks and 220 billion yuan under management in the fund industry. For China, the move to allow the yuan to be used more freely abroad aims to boost demand for the currency and reduce the amount of dollars entering the country. China still maintains a tight grip on the yuan's value, with its trading strictly controlled in the mainland market. A surge in foreign-currency capital inflows in the past several years has contributed to a property bubble in China and excess liquidity in the country's financial system. For the long term, China wants to turn the yuan into a global reserve currency that is used for investment, trade and loans, as are the dollar and euro. A widely accepted yuan could help Chinese companies alleviate foreign-exchange risks. In addition to designating a clearing back in London earlier this month, the PBOC also announced on June 18 that the yuan can now be exchanged directly for British pounds in Shanghai's foreign-exchange market. Previously, traders have had to exchange the currencies through the U.S. dollar, which added to transaction costs. In 2013, yuan foreign-exchange trading in London reached $25.3 billion a day, up 50% compared with 2012, according to data released earlier this month. China's currency has become increasingly popular in settling total trade. In the first three

7 months, 18% of China's total trade, or 1.09 trillion yuan, was paid for in yuan, up from 14% in the fourth quarter of last year, according to Bank of China. That compares with just 1% of China's total cross-border trade five years ago. William Horobin in Paris and Tommy Stubbington in London contributed to this article. L'AGEFI SUISSE - 30/06/2014 La nouvelle étape vers l internationalisation Yuan. Le Luxembourg et Paris vont accueillir une chambre de compensation issue d une banque chinoise. Le Luxembourg va accueillir une chambre de compensation issue d une banque chinoise, a annoncé hier la Banque centrale du Luxembourg (BCL) dans un communiqué. Par ailleurs, un protocole d accord a été signé entre les banques centrales française et chinoise. Un protocole d accord a été signé samedi à Bâle, en marge de l assemblée générale de la Banque des règlements internationaux (BRI) entre le gouverneur de la BCL, Gaston Reinesch, et son homologue de la Banque populaire de Chine (PBoC), Xiaochuan Zhou. Le texte «vise à établir une coopération entre les deux institutions en termes de surveillance, d échange d informations et d évaluation concernant le marché en renminbi en vue d une désignation prochaine, par la PBoC, d une banque de compensation en renminbi au Luxembourg». «Dans ce cadre, la BCL fera le suivi du marché en renminbi au Luxembourg et partagera les données pertinentes avec la PBOC», selon le communiqué. Le Luxembourg est le troisième pays européen, après l Allemagne et la Grande-Bretagne, à avoir été choisi par la Chine pour accueillir une chambre de règlement et de compensation pour le yuan et permettre le dénouement d opérations commerciales et d investissements libellés dans la monnaie chinoise. Concrètement, la Banque populaire de Chine doit désigner «dans un proche avenir», selon une source proche du dossier, une banque qui jouera le rôle de «banque de clearing». Ce sera forcément une banque chinoise déjà présente au Luxembourg ou en passe de s y implanter. Cet accord entre la BCL et la PBOC intervient alors que le ministre luxembourgeois des Finances, Pierre Gramegna, entame ce dimanche une mission de promotion de la place financière luxembourgeoise en Chine. Dans une interview donnée samedi à l agence chinoise Xinhua, il a indiqué que le Luxembourg jouait un rôle «relativement important» dans l internationalisation du renminbi. «Trois banques chinoises sont présentes à Luxembourg, et 46 obligations (Dim Sum bonds) sont cotées à la Bourse de Luxembourg», a expliqué le ministre. Il a ajouté que «plus de 260 milliards de RMB sont implantés à travers les fonds d investissement au Luxembourg». Pierre Gramegna a par ailleurs laissé entendre que parallèlement aux discussions sur la chambre de compensation, le Luxembourg menait des négociations avec les autorités

8 chinoises «pour avoir le statut de QFI (Qualified Foreign Investors)». C est-à-dire d investisseur qualifié pour être plus présent dans le domaine des obligations et aussi dans le domaine des investissements directs en Chine. Les trois banques chinoises présentes au Luxembourg sont Bank of China, ICBC et China Construction Bank. Des discussions sont engagées, selon Dirk Dewitte, le président de la Chambre de commerce sino-luxembourgeoise, avec la Shanghai Pudong et China Merchants Bank. Les gouverneurs de la Banque de France et de la Banque populaire de Chine ont signé samedi un protocole d accord pour établir «à brève échéance» un système de paiement en monnaie chinoise à Paris Ce «memorandum of understanding» est une première étape vers la création d une infrastructure de compensation et de règlement des transactions en renminbi (yuan) à Paris, précise dimanche la Banque de France dans un communiqué. Il intervient au moment où la Chine multiplie les accords pour développer le rôle international de sa monnaie. La Chine a récemment attribué un quota de 80 milliards de renminbis aux investisseurs institutionnels français, qui leur permet d investir directement sur le marché financier chinois. C est le premier et le seul quota de ce type accordé pour l instant en zone euro, souligne la Banque de France.n French.china.org.cn - 30/06/2014 La France va accueillir une chambre de compensation pour le yuan Par : Li Zhijian

9 La Banque de France a annoncé dimanche la signature d'un protocole d'accord avec la Banque populaire de Chine (PBOC) sur la mise en place d'un système de paiement en yuan RMB à Paris. «Ce protocole d'accord est une première étape vers la création d'une infrastructure de compensation et de règlement des transactions en yuan RMB à Paris», indiquait dimanche la Banque de France dans un communiqué. La concurrence est rude entre les principaux centres financiers européens pour attirer les transactions en devise chinoise. Francfort et le Luxembourg rivalisent dans ce domaine avec Londres, favorite selon de nombreux analystes, tandis que la Suisse tente d'entrer de force dans la compétition. Le système de paiement s'appuiera sur une banque de règlement désignée par la PBOC, précise le communiqué. La Chine intensifie ses efforts pour développer le rôle international de sa monnaie depuis la signature d'un accord de swap entre le yuan RMB et l'euro par la Banque centrale européenne (BCE) et la PBOC. Xinhua - 30/06/ h30 La banque centrale signe deux MoUs avec des banques centrales européennes La Banque populaire de Chine (BPC) a déclaré dimanche avoir signé deux mémorandums d'entente (MoU en anglais) avec les banques centrales luxembourgeoise et française. Selon un communiqué publié sur le site Internet de la banque centrale chinoise, Zhou Xiaochuan, gouverneur de la BPC, et Gaston Reinesch, gouverneur de la Banque centrale du Luxembourg (BCL), ont signé samedi en Suisse un MoU en marge de l'assemblée générale de la Banque des Règlements internationaux. Le MoU vise à établir une coopération entre les deux institutions en matière de surveillance, d'échange d'informations et d'évaluation concernant le marché en renminbi (Yuan chinois) en vue d'une désignation prochaine, par la BPC, d'une banque de compensation en renminbi au Luxembourg. La BCL fera le suivi du marché en renminbi au Luxembourg et partagera les données pertinentes avec la BPC. M. Zhou et Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France, ont signé samedi un MoU afin d'établir bientôt un système de paiement en renminbi à Paris. La signature de ce MoU est une première étape vers la création d'une infrastructure de compensation et de règlement des transactions en renminbi à Paris. Ce système de paiement s'appuiera sur une banque de règlement désignée par la BPC, a indiqué la Banque centrale de France sur son site Internet.

10 REUTERS - 29/06/ h56 Protocole d'accord entre banques centrales française et chinoise PARIS (Reuters) - Les gouverneurs de la Banque de France et de la Banque populaire de Chine ont signé samedi un protocole d'accord pour établir "à brève échéance" un système de paiement en monnaie chinoise à Paris. Ce "memorandum of understanding" est une première étape vers la création d'une infrastructure de compensation et de règlement des transactions en renminbi (yuan) à Paris, précise dimanche la Banque de France dans un communiqué. Il intervient au moment où la Chine multiplie les accords pour développer le rôle international de sa monnaie. La Chine a récemment attribué un quota de 80 milliards de renminbis aux investisseurs institutionnels français, qui leur permet d'investir directement sur le marché financier chinois. C'est le premier et le seul quota de ce type accordé pour l'instant en zone euro, souligne la Banque de France. (Jean-Baptiste Vey) L'AGEFI - 29/06/ :59 La nouvelle étape vers l internationalisation Yuan. Le Luxembourg et Paris vont accueillir une chambre de compensation issue d une banque chinoise. Le Luxembourg va accueillir une chambre de compensation issue d une banque chinoise, a annoncé hier la Banque centrale du Luxembourg (BCL) dans un communiqué. Par ailleurs, un protocole d accord a été signé entre les banques centrales française et chinoise. Un protocole d accord a été signé samedi à Bâle, en marge de l assemblée générale de la Banque des règlements internationaux (BRI) entre le gouverneur de la BCL, Gaston Reinesch, et son homologue de la Banque populaire de Chine (PBoC), Xiaochuan Zhou. Le texte «vise à établir une coopération entre les deux institutions en termes de surveillance, d échange d informations et d évaluation concernant le marché en renminbi en vue d une désignation prochaine, par la PBoC, d une banque de compensation en renminbi au Luxembourg». «Dans ce cadre, la BCL fera le suivi du marché en renminbi au Luxembourg et partagera les données pertinentes avec la PBOC», selon le communiqué. Le Luxembourg est le troisième pays européen, après l Allemagne et la Grande-Bretagne, à avoir été choisi par la Chine pour accueillir une chambre de règlement et de compensation pour le yuan et permettre le dénouement d opérations commerciales et d investissements

11 libellés dans la monnaie chinoise. Concrètement, la Banque populaire de Chine doit désigner «dans un proche avenir», selon une source proche du dossier, une banque qui jouera le rôle de «banque de clearing». Ce sera forcément une banque chinoise déjà présente au Luxembourg ou en passe de s y implanter. Cet accord entre la BCL et la PBOC intervient alors que le ministre luxembourgeois des Finances, Pierre Gramegna, entame ce dimanche une mission de promotion de la place financière luxembourgeoise en Chine. Dans une interview donnée samedi à l agence chinoise Xinhua, il a indiqué que le Luxembourg jouait un rôle «relativement important» dans l internationalisation du renminbi. «Trois banques chinoises sont présentes à Luxembourg, et 46 obligations (Dim Sum bonds) sont cotées à la Bourse de Luxembourg», a expliqué le ministre. Il a ajouté que «plus de 260 milliards de RMB sont implantés à travers les fonds d investissement au Luxembourg». Pierre Gramegna a par ailleurs laissé entendre que parallèlement aux discussions sur la chambre de compensation, le Luxembourg menait des négociations avec les autorités chinoises «pour avoir le statut de QFI (Qualified Foreign Investors)». C est-à-dire d investisseur qualifié pour être plus présent dans le domaine des obligations et aussi dans le domaine des investissements directs en Chine. Les trois banques chinoises présentes au Luxembourg sont Bank of China, ICBC et China Construction Bank. Des discussions sont engagées, selon Dirk Dewitte, le président de la Chambre de commerce sino-luxembourgeoise, avec la Shanghai Pudong et China Merchants Bank. Les gouverneurs de la Banque de France et de la Banque populaire de Chine ont signé samedi un protocole d accord pour établir «à brève échéance» un système de paiement en monnaie chinoise à Paris Ce «memorandum of understanding» est une première étape vers la création d une infrastructure de compensation et de règlement des transactions en renminbi (yuan) à Paris, précise dimanche la Banque de France dans un communiqué. Il intervient au moment où la Chine multiplie les accords pour développer le rôle international de sa monnaie. La Chine a récemment attribué un quota de 80 milliards de renminbis aux investisseurs institutionnels français, qui leur permet d investir directement sur le marché financier chinois. C est le premier et le seul quota de ce type accordé pour l instant en zone euro, souligne la Banque de France.

12 AFP - 29/06/ h12 La France va accueillir une chambre de compensation issue d'une banque chinoise La France va accueillir une chambre de compensation issue d'une banque chinoise, a annoncé dimanche la Banque de France dans un communiqué. Zhou Xiaochuan, Gouverneur de la Banque Populaire de Chine (PBOC), et Christian Noyer, Gouverneur de la Banque de France, ont signé samedi un protocole d'accord «afin d'établir à brève échéance à Paris un système de paiement en renminbi (RMB)». Ce système de paiement s'appuiera sur une banque de règlement désignée par la PBOC. La signature de cet accord par les deux banques centrales «est une première étape vers la création d'une infrastructure de compensation et de règlement des transactions en RMB à Paris», selon le texte. La France est le troisième pays européen, après le Luxembourg, l'allemagne et la Grande- Bretagne, à avoir été choisi par la Chine pour accueillir une chambre de règlement et de compensation pour le yuan et permettre le dénouement d'opérations commerciales et d'investissements libellés dans la monnaie chinoise. La signature de cet accord intervient après «l'attribution par les autorités chinoises d'un quota RQFII (Renminbi Qualified Foreign Institutionnal Investors) de 80 milliards de renminbi aux investisseurs institutionnels français». «Il s'agit de permettre aux sociétés d'assurance, banques, sociétés de gestion et fonds d'investissement français d'investir directement sur le marché financier domestique chinois et de développer ainsi leurs activités en Chine», explique le texte. «C'est le premier et le seul quota RQFII accordé pour l'instant en zone euro», assure la Banque de France.

Rencontres Economiques. Septembre 2012

Rencontres Economiques. Septembre 2012 Rencontres Economiques Septembre 2012 Développement des Sociétés Chinoises en France France = 3 ème partenaire en Europe 90 s : Emergence des Investissements Chinois Banque, Ressources Naturelles Secteur

Plus en détail

ACCESS CP SIGNE UN 1ER CLOSING A 56 M POUR CIBLER LA PRIVATE DEBT

ACCESS CP SIGNE UN 1ER CLOSING A 56 M POUR CIBLER LA PRIVATE DEBT LEVÉES DE FONDS ACCESS CP SIGNE UN 1ER CLOSING A 56 M POUR CIBLER LA PRIVATE DEBT Par Xavier Demarle 08/10/2014 17:36 Le gérant veut porter à 150 M la collecte de son nouveau véhicule, dont la mission

Plus en détail

COMITÉ DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA : ÉTUDE SUR LE CENTRE CANADIEN D ÉCHANGE DU RENMINBI

COMITÉ DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA : ÉTUDE SUR LE CENTRE CANADIEN D ÉCHANGE DU RENMINBI COMITÉ DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA : ÉTUDE SUR LE CENTRE CANADIEN D ÉCHANGE DU RENMINBI Introduction Mémoire de la City of London Corporation Présenté par le bureau du développement

Plus en détail

Le RMB, une monnaie internationale incontournable

Le RMB, une monnaie internationale incontournable Le RMB, une monnaie internationale incontournable 12/02/2012 Bei XU Economiste & Martine GRAFF Expert Trade Finance Introduction 1. Les chiffres clés de l économie chinoise 2. L internationalisation du

Plus en détail

Renminbi Cash Management

Renminbi Cash Management Facilitez vos activités avec la Chine Renminbi Cash Management La dynamique du marché chinois La Chine, 2 ème économie mondiale 1 er exportateur mondial 1 er fournisseur en Europe 2 ème acheteur en Europe

Plus en détail

LONDON NOTICE No. 3565

LONDON NOTICE No. 3565 EURONEXT DERIVATIVES MARKETS LONDON NOTICE No. 3565 ISSUE DATE: 15 February 2012 EFFECTIVE DATE: 12 March 2012 FTSE 100 INDEX FUTURES CONTRACT THREE MONTH EURO (EURIBOR) INTEREST RATE FUTURES CONTRACT

Plus en détail

La CCB aidera à bâtir le marché du RMB à Toronto. Succursale de Toronto de la Banque de construction de Chine

La CCB aidera à bâtir le marché du RMB à Toronto. Succursale de Toronto de la Banque de construction de Chine La CCB aidera à bâtir le marché du RMB à Toronto Succursale de Toronto de la Banque de construction de Chine Contenu À notre propos Les marchés extra-territoriaux du RMB Les avantages pour le Canada Les

Plus en détail

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Information aux medias Saint-Denis, France, 17 janvier 2013 L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Des revenus liés au Cloud estimés à près d un milliard d euros d ici 2015

Plus en détail

Chine, à quand l ouverture de son marché financier? [1]

Chine, à quand l ouverture de son marché financier? [1] 1 sur 5 27/02/2014 21:11 Published on Globalix (http://globalix.fr) Accueil > Chine, à quand l ouverture de son marché financier? ven, 08/02/2013-17:53 Chine, à quand l ouverture de son marché financier?

Plus en détail

How to Deposit into Your PlayOLG Account

How to Deposit into Your PlayOLG Account How to Deposit into Your PlayOLG Account Option 1: Deposit with INTERAC Online Option 2: Deposit with a credit card Le texte français suit l'anglais. When you want to purchase lottery products or play

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

Innover dans un contexte global: Quelles stratégies possibles, quelles conséquences pour les Ressources Humaines?

Innover dans un contexte global: Quelles stratégies possibles, quelles conséquences pour les Ressources Humaines? Innover dans un contexte global: Quelles stratégies possibles, quelles conséquences pour les Ressources Humaines? Dominique Jolly, Professeur à SKEMA Business School, Professeur Visitant à CEIBS (Shanghai)

Plus en détail

LOI SUR LE FONDS DU PATRIMOINE DES TERRITOIRES DU NORD-OUEST NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND ACT

LOI SUR LE FONDS DU PATRIMOINE DES TERRITOIRES DU NORD-OUEST NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND ACT NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND ACT NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND REGULATIONS R-008-2013 AMENDED BY LOI SUR LE FONDS DU PATRIMOINE DES TERRITOIRES DU NORD-OUEST RÈGLEMENT SUR LE FONDS DU PATRIMOINE

Plus en détail

DÉVELOPPEZ VOTRE ACTIVITÉ EN CHINE. Do you Renminbi?

DÉVELOPPEZ VOTRE ACTIVITÉ EN CHINE. Do you Renminbi? ENTREPRISES COMMERCE INTERNATIONAL DÉVELOPPEZ VOTRE ACTIVITÉ EN CHINE Do you Renminbi? PROSPECTEZ ET LANCEZ-VOUS SUR LE MARCHÉ CHINOIS ADOPTEZ LE RENMINBI, LA DEVISE CHINOISE SÉCURISEZ ET FINANCEZ VOS

Plus en détail

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate.

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate. Stéphane Lefebvre CAE s Chief Financial Officer CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate Montreal, Canada, February 27, 2014 Monsieur le ministre Lebel, Mesdames et messieurs,

Plus en détail

SWAPS. Lionel Artige HEC Université de Liège

SWAPS. Lionel Artige HEC Université de Liège SWAPS Lionel Artige HEC Université de Liège Swaps 5 types de swaps par ordre d importance sur les marchés financiers : Swaps de taux (interest rate swaps) Swaps de devises (currency swaps) Swaps de crédits

Plus en détail

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years.

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years. Linja Game Rules 2 players Ages 8+ Published under license from FoxMind Games NV, by: FoxMind Games BV Stadhouderskade 125hs Amsterdam, The Netherlands Distribution in North America: FoxMind USA 2710 Thomes

Plus en détail

Le renminbi peut-il devenir une monnaie internationale?

Le renminbi peut-il devenir une monnaie internationale? Le renminbi peut-il devenir une monnaie internationale? Résumé : - Le renminbi occupe une place toujours plus importante dans le Système Monétaire International (SMI), grâce à l intégration de la Chine

Plus en détail

In this issue: Newsletter archive. How to reach us. Le français suit.

In this issue: Newsletter archive. How to reach us. Le français suit. Le français suit. The Ombudsman for Banking Services and Investments (OBSI) today released its complaint statistics for the first quarter of its 2011 fiscal year (November 1, 2010 to January 31, 2011).

Plus en détail

Bons d'option émis par. SOCIETE GENERALE (en qualité d'emetteur)

Bons d'option émis par. SOCIETE GENERALE (en qualité d'emetteur) CONDITIONS DEFINITIVES POUR LES BONS D'OPTION SUR ACTION EN DATE DU 18 NOVEMBRE 2011 Bons d'option émis par SOCIETE GENERALE (en qualité d'emetteur) Les modalités applicables aux Bons d'option figurent

Plus en détail

LA BOURSE DE LUXEMBOURG AU SERVICE DES MARCHES DES CAPITAUX INTERNATIONAUX

LA BOURSE DE LUXEMBOURG AU SERVICE DES MARCHES DES CAPITAUX INTERNATIONAUX LA BOURSE DE LUXEMBOURG AU SERVICE DES MARCHES DES CAPITAUX INTERNATIONAUX Christian DESCOUPS Secrétaire de la Bourse de Luxembourg Université d été du Syndicat des Traducteurs Professionnels Luxembourg,

Plus en détail

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees For Immediate Release October 10, 2014 Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees The Senate Standing Committee on Banking, Trade, and Commerce resumed hearings

Plus en détail

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS)

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) Jon Birger Skjærseth Montreal 27.10.08 reproduction doivent être acheminées à Copibec (reproduction papier) Introduction What

Plus en détail

London Stock Exchange. Bourse de Casablanca le 12 mars 2011

London Stock Exchange. Bourse de Casablanca le 12 mars 2011 Le développement du marché d ETFs sur London Stock Exchange Bourse de Casablanca le 12 mars 2011 Programme Présentation du marché Croissance des produits ETFs & ETPs Renseignements opérationnels Admission

Plus en détail

Les technologies de fabrication additive pour la créativité / prototypage / fabrication. Jérôme Mizeret

Les technologies de fabrication additive pour la créativité / prototypage / fabrication. Jérôme Mizeret Les technologies de fabrication additive pour la créativité / prototypage / fabrication Jérôme Mizeret Neuchâtel, 27 avril 2015 UN DEUX TROIS historique / processus / limitations les technologies vs. applications

Plus en détail

Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010

Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010 Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010 Monsieur le Président, Monsieur le Secrétaire Général, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires Ming Sun Université de Montréal Haï Thach École Chinoise (Mandarin) de Montréal Introduction

Plus en détail

INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001. RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre 2001

INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001. RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre 2001 FINANCIAL ADMINISTRATION ACT INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001 LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre

Plus en détail

In this issue: Newsletter archive. How to reach us. Le français suit.

In this issue: Newsletter archive. How to reach us. Le français suit. Le français suit. The Ombudsman for Banking Services and Investments (OBSI) today released its complaint statistics for the fourth quarter of its 2010 fiscal year (August 1, 2010 to October 31, 2010).

Plus en détail

Prescribed Deposits (Authorized Foreign Banks) Regulations. Règlement sur les dépôts (banques étrangères autorisées)

Prescribed Deposits (Authorized Foreign Banks) Regulations. Règlement sur les dépôts (banques étrangères autorisées) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Prescribed Deposits (Authorized Foreign Banks) Regulations Règlement sur les dépôts (banques étrangères autorisées) SOR/2000-53 DORS/2000-53 Current to January 25, 2016

Plus en détail

Canadian Worker Co-op Federation Annual General Meeting/Assemblé Générale Annuelle October/Octobre 30, 2015

Canadian Worker Co-op Federation Annual General Meeting/Assemblé Générale Annuelle October/Octobre 30, 2015 Annual General Meeting/Assemblé Générale Annuelle October/Octobre 30, 2015 How can you improve your co-op s bottom line? Comment pouvez-vous améliorer le revenu net de votre coopérative? How can you raise

Plus en détail

Please kindly find below a synoptic table showing the various ways of transport from Mahe to La Digue, with a stop over on Praslin:

Please kindly find below a synoptic table showing the various ways of transport from Mahe to La Digue, with a stop over on Praslin: Travel information: Island? Please kindly find below a synoptic table showing the various ways of transport from Mahe to La Digue, with a stop over on Praslin: From Mahé to Praslin From Praslin to La Digue

Plus en détail

PUBLIQUES. FINANCIAL AGREEMENTS AND TRANSACTIONS (PETROLEUM PRODUCT DERIVATIVES) REGULATIONS R-45-2008 In force August 1, 2008

PUBLIQUES. FINANCIAL AGREEMENTS AND TRANSACTIONS (PETROLEUM PRODUCT DERIVATIVES) REGULATIONS R-45-2008 In force August 1, 2008 FINANCIAL ADMINISTRATION ACT LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES FINANCIAL AGREEMENTS AND TRANSACTIONS (PETROLEUM PRODUCT DERIVATIVES) REGULATIONS R-45-2008 In force August 1, 2008 RÈGLEMENT SUR

Plus en détail

Design and creativity in French national and regional policies

Design and creativity in French national and regional policies Design and creativity in French national and regional policies p.01 15-06-09 French Innovation policy Distinction between technological innovation and non-technological innovation (including design) French

Plus en détail

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39 under the SMALL BUSINESS INVESTOR TAX CREDIT ACT (O.C. 2003-220) Regulation Outline Filed July 29, 2003 Citation........................................... 1 Definition

Plus en détail

Commercial Loan (Cooperative Credit Associations) Regulations. Règlement sur les prêts commerciaux (associations coopératives de crédit)

Commercial Loan (Cooperative Credit Associations) Regulations. Règlement sur les prêts commerciaux (associations coopératives de crédit) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Commercial Loan (Cooperative Credit Associations) Regulations Règlement sur les prêts commerciaux (associations coopératives de crédit) SOR/92-356 DORS/92-356 Current

Plus en détail

BLACKROCK GLOBAL FUNDS

BLACKROCK GLOBAL FUNDS CE DOCUMENT EST IMPORTANT ET REQUIERT VOTRE ATTENTION IMMEDIATE. En cas de doute quant aux mesures à prendre, consultez immédiatement votre courtier, votre conseiller bancaire, votre conseiller juridique,

Plus en détail

Dans ce numéro. Archives e-newsletter. Pour nous joindre. English to follow.

Dans ce numéro. Archives e-newsletter. Pour nous joindre. English to follow. English to follow. Dans ce numéro L OSBI présente les statistiques du deuxième trimestre L Ombudsman des services bancaires et d investissement (OSBI) présente aujourd hui les statistiques du deuxième

Plus en détail

Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions

Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions 27 novembre 213 N 5 Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions La Chine semble vouloir développer le poids du RMB comme monnaie internationale, aussi bien financière que

Plus en détail

INDIVIDUALS AND LEGAL ENTITIES: If the dividends have not been paid yet, you may be eligible for the simplified procedure.

INDIVIDUALS AND LEGAL ENTITIES: If the dividends have not been paid yet, you may be eligible for the simplified procedure. Recipient s name 5001-EN For use by the foreign tax authority CALCULATION OF WITHHOLDING TAX ON DIVIDENDS Attachment to Form 5000 12816*01 INDIVIDUALS AND LEGAL ENTITIES: If the dividends have not been

Plus en détail

Appendix 1 Wording of Noumea Accord and 1999 Organic Law on Restricted Electorates

Appendix 1 Wording of Noumea Accord and 1999 Organic Law on Restricted Electorates Appendix 1 Wording of Noumea Accord and 1999 Organic Law on Restricted Electorates Relating to local (provincial and Congress) elections Article 2.2.1 of the Noumea Accord: le corps électoral aux assemblées

Plus en détail

BLACKROCK GLOBAL FUNDS

BLACKROCK GLOBAL FUNDS CE DOCUMENT EST IMPORTANT ET REQUIERT VOTRE ATTENTION IMMEDIATE. En cas de doute quant aux mesures à prendre, consultez immédiatement votre courtier, votre conseiller bancaire, votre conseiller juridique,

Plus en détail

Compte-rendu de la conférence Le développement des relations financières France-Chine Assemblée Nationale, Paris - 11 janvier 2012

Compte-rendu de la conférence Le développement des relations financières France-Chine Assemblée Nationale, Paris - 11 janvier 2012 Table ronde n 1: Financement des entreprises et internationalisation, l apport du capital investissement transfrontalier Modérateur: M. Jean-Marc Vittori, journaliste économique, Les Echos Intervenants:

Plus en détail

Regulatory Capital (Cooperative Credit Associations) Regulations. Règlement sur le capital réglementaire (associations coopératives de crédit)

Regulatory Capital (Cooperative Credit Associations) Regulations. Règlement sur le capital réglementaire (associations coopératives de crédit) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Regulatory Capital (Cooperative Credit Associations) Regulations Règlement sur le capital réglementaire (associations coopératives de crédit) SOR/92-528 DORS/92-528 Current

Plus en détail

Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations

Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations Règlement sur les ordonnances alimentaires et les dispositions alimentaires (banques

Plus en détail

Nouveautés printemps 2013

Nouveautés printemps 2013 » English Se désinscrire de la liste Nouveautés printemps 2013 19 mars 2013 Dans ce Flash Info, vous trouverez une description des nouveautés et mises à jour des produits La Capitale pour le printemps

Plus en détail

Commercial Loan (Cooperative Credit Associations) Regulations. Règlement sur les prêts commerciaux (associations coopératives de crédit) CONSOLIDATION

Commercial Loan (Cooperative Credit Associations) Regulations. Règlement sur les prêts commerciaux (associations coopératives de crédit) CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Commercial Loan (Cooperative Credit Associations) Regulations Règlement sur les prêts commerciaux (associations coopératives de crédit) SOR/92-356 DORS/92-356 Current

Plus en détail

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Bonjour Mesdames et Messieurs, Je suis très heureux d être avec vous aujourd hui pour ce Sommet AéroFinancement organisé

Plus en détail

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE 1 Objectifs de l étude Comprendre l impact des réseaux sociaux externes ( Facebook, LinkedIn,

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

Relations Internationales International Partnerships. Projet Espagne / Valence. The Spain Project /Valence

Relations Internationales International Partnerships. Projet Espagne / Valence. The Spain Project /Valence Projet Espagne / Valence Ce projet doit permettre aux élèves de classe Terminale LGT d utiliser une langue étrangère (l espagnol) et de connaitre certains aspects culturels en vue de comprendre le fonctionnement

Plus en détail

Official Documents for 2015 Marathon des Sables

Official Documents for 2015 Marathon des Sables Official Documents for 2015 Marathon des Sables Please take care when completing these documents they may be rejected if incorrect. They must be printed in colour and completed by hand. They must be posted

Plus en détail

Le Renminbi comme monnaie internationale. Bank of China Paris Branch 21, octobre 2015 Clermont Ferrand

Le Renminbi comme monnaie internationale. Bank of China Paris Branch 21, octobre 2015 Clermont Ferrand Le Renminbi comme monnaie internationale Bank of China Paris Branch 21, octobre 2015 Clermont Ferrand Agenda 01 Contexte 02 Internationalisation 03 Centre de RMB offshore 2 01 Contexte 3 Système monétaire

Plus en détail

Memorandum of Understanding

Memorandum of Understanding Memorandum of Understanding File code of the Memorandum of Understanding (optional) texte 1. Objectives of the Memorandum of Understanding The Memorandum of Understanding 1 (MoU) forms the framework for

Plus en détail

Regulatory Capital (Insurance Companies) Regulations. Règlement sur le capital réglementaire (sociétés d assurances) CONSOLIDATION CODIFICATION

Regulatory Capital (Insurance Companies) Regulations. Règlement sur le capital réglementaire (sociétés d assurances) CONSOLIDATION CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Regulatory Capital (Insurance Companies) Regulations Règlement sur le capital réglementaire (sociétés d assurances) SOR/92-529 DORS/92-529 Current to September 30, 2015

Plus en détail

DOCUMENTATION MODULE FOOTERCUSTOM Module crée par Prestacrea

DOCUMENTATION MODULE FOOTERCUSTOM Module crée par Prestacrea DOCUMENTATION MODULE FOOTERCUSTOM Module crée par Prestacrea INDEX : DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 1. INSTALLATION... 2 2. CONFIGURATION... 2 3. LICENCE ET COPYRIGHT... 4 4. MISES A JOUR ET SUPPORT...

Plus en détail

RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION. (Decree 99-778 of September 10, 1999) QUESTIONNAIRE. Family Name...

RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION. (Decree 99-778 of September 10, 1999) QUESTIONNAIRE. Family Name... COMMISSION FOR THE COMPENSATION OF VICTIMS OF SPOLIATION RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION (Decree 99-778 of September 10, 1999) Case Number : (to remind in all

Plus en détail

Exchange Rate (Authorized Foreign Banks) Regulations. Règlement sur le taux de change (banques étrangères autorisées)

Exchange Rate (Authorized Foreign Banks) Regulations. Règlement sur le taux de change (banques étrangères autorisées) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Exchange Rate (Authorized Foreign Banks) Règlement sur le taux de change (banques étrangères autorisées) SOR/99-273 DORS/99-273 Published by the Minister of Justice at

Plus en détail

English version ***La version française suit***

English version ***La version française suit*** 1 of 5 4/26/2013 4:26 PM Subject: CRA/ARC- Reminder - Tuesday, April 30, 2013 is the deadline to file your 2012 income tax and benefit return and pay any / Rappel - Vous avez jusqu'au 30 avril 2013 pour

Plus en détail

Contracts for sales of carbon credits Les contrats de vente de réduction d'émissions

Contracts for sales of carbon credits Les contrats de vente de réduction d'émissions Contracts for sales of carbon credits Les contrats de vente de réduction d'émissions Sonatrach Headquarters 7 November 2006 Adam Shepherd, Associate, Baker & McKenzie Baker & McKenzie International is

Plus en détail

Commercial Loan (Insurance Companies, Societies, Insurance Holding Companies and Foreign Companies) Regulations

Commercial Loan (Insurance Companies, Societies, Insurance Holding Companies and Foreign Companies) Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Commercial Loan (Insurance Companies, Societies, Insurance Holding Companies and Foreign Companies) Regulations Règlement sur les prêts commerciaux (sociétés d assurances,

Plus en détail

Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors

Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors MLS - Local and Global Marketing Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors Teresa King Kinney CEO Miami Association of Realtors Miami Association of Realtors 40,000 Members

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

MEMORANDUM POUR UNE DEMANDE DE BOURSE D ETUDES POST-DOCTORALES

MEMORANDUM POUR UNE DEMANDE DE BOURSE D ETUDES POST-DOCTORALES MEMORANDUM POUR UNE DEMANDE DE BOURSE D ETUDES POST-DOCTORALES ATTENTION : Tout formulaire de candidature qui présentera des erreurs ou anomalies dans le remplissage des champs NE POURRA ETRE PRIS EN CONSIDERATION.

Plus en détail

MONACO ECONOMIE. Clean Equity. 12 000 ex. Trimestrielle

MONACO ECONOMIE. Clean Equity. 12 000 ex. Trimestrielle MONACO ECONOMIE Clean Equity 12 000 ex Trimestrielle De mars à juin 2011 MONACO ECONOMIE Clean Equity 12 000 ex Trimestrielle De mars à juin 2011 Monaco: Despite a tough 18 months the passion is there

Plus en détail

Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique?

Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique? Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique? Mardi 3 juin 2014 Younes TAZI Directeur Général Agence Marocaine de Développement de la Logistique younes.tazi@amdl.gov.ma

Plus en détail

ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE DU YUKON LEGISLATIVE ASSEMBLY OF YUKON. First Session of the Thirty-third Legislative Assembly

ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE DU YUKON LEGISLATIVE ASSEMBLY OF YUKON. First Session of the Thirty-third Legislative Assembly LEGISLATIVE ASSEMBLY OF YUKON First Session of the Thirty-third Legislative Assembly ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE DU YUKON Première session de la trente-troisième Assemblée législative BILL NO. 46 ACT TO AMEND

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Règles sur les dividendes déterminés

Règles sur les dividendes déterminés Comité mixte sur la fiscalité de l Association du Barreau canadien et de l Institut Canadien des Comptables Agréés L Institut Canadien des Comptables Agréés, 277, rue Wellington Ouest, Toronto (Ontario)

Plus en détail

Le marché du RMB en France, de nouvelles opportunités

Le marché du RMB en France, de nouvelles opportunités Le marché du RMB en France, de nouvelles opportunités 元 (Renminbi): INTERNATIONALISATION ET OPPORTUNITES Ces dernières années, l internationalisation du Renminbi (RMB) et son utilisation par les différents

Plus en détail

Current to January 6, 2016. À jour au 6 janvier 2016. Last amended on January 1, 2011. Dernière modification le 1 janvier 2011 CODIFICATION

Current to January 6, 2016. À jour au 6 janvier 2016. Last amended on January 1, 2011. Dernière modification le 1 janvier 2011 CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Mortgage Insurance Disclosure (Banks, Authorized Foreign Banks, Trust and Loan Companies, Retail Associations, Canadian Insurance Companies and Canadian Societies) Règlement

Plus en détail

BLUELINEA. 269.826,00 EUR composé de 1.349.130 actions de valeur nominale 0,20 EUR Date de création : 17/01/2006

BLUELINEA. 269.826,00 EUR composé de 1.349.130 actions de valeur nominale 0,20 EUR Date de création : 17/01/2006 CORPORATE EVENT NOTICE: Inscription par cotation directe BLUELINEA PLACE: Paris AVIS N : PAR_20120221_02921_MLI DATE: 21/02/2012 MARCHE: MARCHE LIBRE A l'initiative du membre de marché ARKEON Finance agissant

Plus en détail

Multiple issuers. La cotation des actions ROBECO ci-dessous est suspendue sur EURONEXT PARIS dans les conditions suivantes :

Multiple issuers. La cotation des actions ROBECO ci-dessous est suspendue sur EURONEXT PARIS dans les conditions suivantes : CORPORATE EVENT NOTICE: Suspension de cotation Multiple issuers PLACE: Paris AVIS N : PAR_20141002_07393_EUR DATE: 02/10/2014 MARCHE: EURONEXT PARIS La cotation des fonds mentionnés ci-dessous sera suspendue

Plus en détail

Aggregate Financial Exposure (Trust and Loan Companies) Regulations. Règlement sur le total des risques financiers (sociétés de fiducie et de prêt)

Aggregate Financial Exposure (Trust and Loan Companies) Regulations. Règlement sur le total des risques financiers (sociétés de fiducie et de prêt) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Aggregate Financial Exposure (Trust and Loan Companies) Regulations Règlement sur le total des risques financiers (sociétés de fiducie et de prêt) SOR/2001-365 DORS/2001-365

Plus en détail

PAR_20141217_09543_EUR DATE: 17/12/2014. Suite à l'avis PAR_20141119_08654_EUR

PAR_20141217_09543_EUR DATE: 17/12/2014. Suite à l'avis PAR_20141119_08654_EUR CORPORATE EVENT NOTICE: Emission avec maintien du droit préférentiel de souscription, d obligations convertibles en actions ordinaires nouvelles assorties de bons de souscription d action («OCABSA») -

Plus en détail

Notices of Uninsured Deposits Regulations (Trust and Loan Companies)

Notices of Uninsured Deposits Regulations (Trust and Loan Companies) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Notices of Uninsured Deposits Regulations (Trust and Loan Companies) Règlement sur les avis relatifs aux dépôts non assurés (sociétés de fiducie et de prêt) SOR/2008-64

Plus en détail

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 3rd largest European postal operator by turnover The most diversified European postal operator with 3 business lines 2010 Turnover Mail 52%

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 1 er octobre 2015 BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE STATISTIQUES RELATIVES AUX SOCIÉTÉS D ASSURANCE ET AUX FONDS DE PENSION DE LA ZONE EURO DEUXIÈME TRIMESTRE 2015 Au deuxième trimestre

Plus en détail

DESIGN YOUR HOME PAR_20150903_06859_MLI DATE: 03/09/2015. Suite à l'avis PAR_20150828_06739_MLI A) RESULTAT

DESIGN YOUR HOME PAR_20150903_06859_MLI DATE: 03/09/2015. Suite à l'avis PAR_20150828_06739_MLI A) RESULTAT CORPORATE EVENT NOTICE: Résultat de l'offre DESIGN YOUR HOME PLACE: Paris AVIS N : PAR_20150903_06859_MLI DATE: 03/09/2015 MARCHE: MARCHE LIBRE Suite à l'avis PAR_20150828_06739_MLI A) RESULTAT Après centralisation

Plus en détail

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13 Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 11 March 2013 7342/13 TRANS 106 INFORMATION NOTE from: General Secretariat to: Council

Plus en détail

The cost of non ETS scenario Or : the benefits or giving it a second life Christian de Perthuis Université Paris-Dauphine

The cost of non ETS scenario Or : the benefits or giving it a second life Christian de Perthuis Université Paris-Dauphine The cost of non ETS scenario Or : the benefits or giving it a second life Christian de Perthuis Université Paris-Dauphine CEPS Tuesday, 29 June How to asses the cost? The aim of ETS is to reach a certain

Plus en détail

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

Informations principales / Main information

Informations principales / Main information Fiche d Inscription Entry Form À renvoyer avant le 15 Octobre 2015 Deadline October 15th 2015 Dans quelle catégorie participez-vous? In what category do you participate? Institutionnel / Corporate Marketing

Plus en détail

BILL C-682 PROJET DE LOI C-682 C-682 C-682 HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA

BILL C-682 PROJET DE LOI C-682 C-682 C-682 HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA C-682 C-682 Second Session, Forty-first Parliament, 62-63-64 Elizabeth II, 2013-2014-201 Deuxième session, quarante et unième législature, 62-63-64 Elizabeth II, 2013-2014-201 HOUSE OF COMMONS OF CANADA

Plus en détail

Dans une agence de location immobilière...

Dans une agence de location immobilière... > Dans une agence de location immobilière... In a property rental agency... dans, pour et depuis vocabulaire: «une location» et «une situation» Si vous voulez séjourner à Lyon, vous pouvez louer un appartement.

Plus en détail

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments Article (Accepted version) (Refereed) Original citation: Marsden, David

Plus en détail

Multilateral CSA Notice 51-343 Venture Issuers with Securities Listed on the Bolsa de Santiago, Venture Market

Multilateral CSA Notice 51-343 Venture Issuers with Securities Listed on the Bolsa de Santiago, Venture Market 1 Multilateral CSA Notice 51-343 Venture Issuers with Securities Listed on the Bolsa de Santiago, Venture Market April 16, 2015 The securities regulatory authorities in British Columbia, Alberta, Saskatchewan,

Plus en détail

FICHE D INSCRIPTION / ENROLMENT FORM CREA Ecole de création en communication SA ( ci-après CREA ) / ( hereby CREA )

FICHE D INSCRIPTION / ENROLMENT FORM CREA Ecole de création en communication SA ( ci-après CREA ) / ( hereby CREA ) School of Communication Arts & Digital Marketing Genève FICHE D INSCRIPTION / ENROLMENT FORM CREA Ecole de création en communication SA ( ci-après CREA ) / ( hereby CREA ) MASTER EN MARKETING DU LUXE M1

Plus en détail

MUSEE DU QUAI BRANLY MEMORANDUM POUR UNE DEMANDE DE BOURSE D ETUDES POST-DOCTORALES

MUSEE DU QUAI BRANLY MEMORANDUM POUR UNE DEMANDE DE BOURSE D ETUDES POST-DOCTORALES MUSEE DU QUAI BRANLY MEMORANDUM POUR UNE DEMANDE DE BOURSE D ETUDES POST-DOCTORALES Imprimer le formulaire puis le SIGNER et le DATER avant de le photocopier en 2 exemplaires à joindre au dossier original

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

Internet des Objets et Sécurité : Un vrai casse-tête et un enjeu économique majeur. Didier Tranchier

Internet des Objets et Sécurité : Un vrai casse-tête et un enjeu économique majeur. Didier Tranchier Internet des Objets et Sécurité : Un vrai casse-tête et un enjeu économique majeur Didier Tranchier L homme a toujours utilisé des outils pour accompagner son évolution Mais est-ce normal de jouer avec

Plus en détail

Press Review August 2015

Press Review August 2015 Press Review August 2015 Me dia Lis t Media Name in English Media Name in Chinese Journalist Date Les Echos Anne Drif 2015/08/27 BFM Business Mathieu Jolivet 2015/07/02 Radio Classique Nicolas Pierron

Plus en détail

Offre contractuelle de rachat sur emprunt obligataire GDF SUEZ

Offre contractuelle de rachat sur emprunt obligataire GDF SUEZ CORPORATE EVENT NOTICE: Offre contractuelle de rachat sur emprunt obligataire GDF SUEZ PLACE: Paris AVIS N : PAR_20150603_04282_EUR DATE: 03/06/2015 MARCHE: EURONEXT PARIS GDF SUEZ (l' Initiateur de l'offre)

Plus en détail

Against the government s intention to increase the royalties paid by mining companies.

Against the government s intention to increase the royalties paid by mining companies. PRESS RELEASE For immediate release Regional mobilization Against the government s intention to increase the royalties paid by mining companies. Rouyn-Noranda, March 13, 2013- Since the decisions to be

Plus en détail

Health Promotion in Community Pharmacy. Country Report - Luxembourg. Mr. Robert Lambé Union Nationale des Pharmaciens Luxembourgeois a.s.b.l.

Health Promotion in Community Pharmacy. Country Report - Luxembourg. Mr. Robert Lambé Union Nationale des Pharmaciens Luxembourgeois a.s.b.l. Health Promotion in Community Pharmacy Country Report - Luxembourg Mr. Robert Lambé Union Nationale des Pharmaciens Luxembourgeois a.s.b.l. March 2001 Union des Pharmaciens Luxembourgeois 12, Ceinture

Plus en détail

For the English version of this newsletter, click here.

For the English version of this newsletter, click here. For the English version of this newsletter, click here. Les écoles des conseils scolaires de langue française de l Ontario dépassent le cap des 100 000 élèves Selon les plus récentes données du ministère

Plus en détail

Règlement sur les prestations de retraite supplémentaires. Supplementary Retirement Benefits Regulations

Règlement sur les prestations de retraite supplémentaires. Supplementary Retirement Benefits Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Supplementary Retirement Benefits Regulations Règlement sur les prestations de retraite supplémentaires C.R.C., c. 1511 C.R.C., ch. 1511 Current to December 10, 2015 À

Plus en détail

Stewart Black and Associates

Stewart Black and Associates Stewart Black and Associates SBA Giving you best Construction Cost Advice Giving you project guidance from day one Ensuring your budget is safe Managing change throughout the course of the project Both

Plus en détail