Sujets de Master

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sujets de Master 2013 2014"

Transcription

1 Sujets de Master N Encadreur titre Description option 1 Almi Moufida 2 Ayad Souheib Rendu avec le lancer de rayon sur GPU Un Portail Web pour la gestion d IaaS dans un Cloud Le lancer de rayons est un algorithme classique en synthèse d images, utilisé principalement pour le calcul de l éclairement d une scène. Le but dans un premier temps est d etudier les structures accélératrices proposées pour accélérer cet algorithme. De plus cet algorithme est couramment implanté pour calculer sur le processeur de la carte mère, mais son implémentation pour le processeur de la carte graphique est plus complexe, du fait de la différence d architecture. Ainsi l objectif est de comprendre le fonctionnement de la carte graphique, et d utiliser les résultats obtenus à la fois sur carte mère (CPU) et sur carte graphique (GPU) pour créer une structure accélératrice de la scène adaptée à l exécution de l algorithme sur carte graphique L'infrastructure en tant que service (IaaS) est un modèle de Cloud Computing destiné aux entreprises où l'entreprise gère : les systèmes d'exploitation des serveurs, les machines virtuelles, le monitoring des ressources matériels, et surtout les logiciels applicatifs (exécutables, paramétrages, l'intégration SOA, les bases de données etc) et le fournisseur Cloud gère : le matériel serveur, les couches de virtualisation, le stockage et les réseaux. On se propose de réaliser un Portail Web pour IaaS qui a pour objectif d offrir aux entreprises un moyen efficace pour la gestion et l administration de ses ressources (Virtual Appliances, Virtual Datacenters, Statistiques, Monitoring. etc.) dans le Cloud. 3 Babahenini Med Chaouki Optimisation du photon mapping par les GPUs Les techniques d illumination globale ont connues ces dernières années une amélioration considérable, sur le plan visuel comme sur le plan temps de calcul. Cependant, la plupart de ces techniques contemporaines se basent sur des techniques parfois anciennes tel que : le lancer de rayon ou la radiosité, ou encore des techniques plus ou moins modernes tel que le photon mapping. Afin de rendre des images photo-réalistes avec les techniques d illumination globale, le calcul exact de la distribution de la lumière dans la scène 3D est l élément le plus important à tenir en compte. En effet, Kajiya a introduit en 1986 l équation de rendu qui permet de modéliser la distribution de la lumière dans une scène. Or, une solution exacte de cette équation est impossible puisqu il existe une infinité de lumière incidente. Pour pallier à ces deux problèmes une nouvelle extension du lancer de rayon a été introduite par Jensen 1996 : appelé «Photon mapping». Cependant, toutes les approches souffrent du temps de calcul qui reste toujours insuffisant pour répondre aux exigences des industries tel que les jeux vidéo. L objectif de ce projet consiste dans un premier lieu à implémenter la technique de photon mapping, puis dans un deuxième lieu, à accélérer le temps de calcul en utilisant les GPUs. 4 Babahenini Med Chaouki Accélération par les GPUs de la reconstruction 3D appliquée à l imagerie médicale Le travail dans le domaine la reconstruction 3D qui est présente dans plusieurs domaines aussi variés et nombreux les uns que les autres, et qui a eu pour résultat des méthodes d application d autant plus variées. Il s intéresse aux méthodes de reconstruction tridimensionnelle, appliquée aux images médicales et fait suite au projet de l année précédente. Son objectif étant de réaliser une reproduction tridimensionnelle d un organe humain à partir de coupe tomographique 2D. Plusieurs facteurs influencent la précision IDM et la qualité des méthodes de reconstructions 3D à partir des acquisitions en coupes sériées : l espace inter coupes, le nombre de coupes utilisées, l algorithme de reconstruction et de lissage. La partie principale à compléter concerne l optimisation du temps de calcul le lissage en intégrant les cartes graphiques GPU. 5 Bahi Naima Volume visualization by ray casting. Application: Images médicales Le terme rendu volumique est utilisé pour décrire des techniques qui permettent la visualisation des données en trois dimensions. Actuellement, le domaine principal du rendu volumique est l'imagerie médicale, où les données volumiques sont disponibles de scanneurs (CT, PET). Dans ce projet ; l objectif est d utiliser le ray casting pour faire le rendu de ces données volumiques des images médicales

2 6 Benameur Sabrina 7 Bennaoui Hammadi 8 Bennaoui Hammadi 9 Benharzallah Saber Classification des images par les SVM pour la recherche d images par le contenu Vérification de la diagnosticabilité des SEDs par model-checking Une technique distribuée Distribution en sous-graphes) pour la propagation de contraintes Substitution de services Web avec préservation de la cohérence sémantique L architecture retenue dans les systèmes de recherche d images par le contenu repose sur le stockage des images dans un seul emplacement et la recherche, se fait en balayant cet ensemble mais face à de grand volume de données cette architecture est devenue désuète. Actuellement, l'idée est d'utiliser une architecture à plusieurs classes (clusters) où chaque classe contient un ensemble d images similaires afin d améliorer les performances en termes de qualité des résultats et du temps de réponse. Plusieurs IDM méthodes sont proposées pour la classification des images, Les Machines à Vecteurs de Support ont démontré leurs capacités dans le domaine de la reconnaissance de formes, et connaissent aujourd'hui un intérêt croissant dans la communauté de recherche d'images par le contenu. Ce travail concerne la conception et la réalisation d un système de classification des images par les SVM pour la recherche d images L objectif du projet consiste à étudier l une des propriétés de utilisées pour le contrôle des SEDs. Il s agit de la diagnosticabilité. Le travail demandé est de vérifier une telle propriété à l aide d un model-checker. Le système en question est donné sous forme de machines à états finis et la propriété sera modéliser via l une des logiques utilisées en model-checking. Pour la vérification effective, on exploite les outils existants. En Intelligence Artificielle, les problèmes de satisfaction de contraintes (CSP) sont l un des mécanismes de résolution. L objectif du projet consiste à proposer une version distribuée d un algorithme de cohérence d arcs. En effet, la cohérence d arcs est l une des techniques de relaxation permettant de réduire l espace de solutions d un CSP. Ce projet nécessite une distribution dite de sousgraphes générés à partir du graphe CSP représentant le problème initial. Une implémentation sur un réseau de machines où chaque machine exécutera une partie de l algorithme est nécessaire Les services Web sont des composants logiciels distribués qui exposent un ensemble de fonctionnalités sur un réseau. Dans le domaine des services Web les challenges scientifiques tels que la disponibilité, la cohérence sémantique, la sécurité, l intégrité et la maintenance restent toujours à relever. Dans ce travail nous nous intéressons à la cohérence sémantique entre les services Web et leur disponibilité. Donc l objectif du travail consiste d étudier les différentes approches proposées pour assurer la haute disponibilité des services, et de proposer une solution au problème de l hétérogénéité sémantique issue de la substitution des services Web. 10 Benharzallah Saber Système de recommandation pour la découverte des services We Les services Web sont des composants logiciels distribués qui exposent un ensemble de fonctionnalités sur un réseau. Leur mise en œuvre repose sur une architecture décentralisée. Cette architecture orientée services (Service Oriented Architecture - SOA). La découverte de services Web représente une thématique de recherche importante depuis l émergence de la technologie des services Web. Pour découvrir un service Web, plusieurs techniques et approches existent. Nous souhaitons que les réponses à une requête de découverte de services soient adaptées aux besoins fonctionnels et/ou non-fonctionnels du demandeur de services. Les systèmes de recommandation collectent des données afin de pouvoir conseiller un demandeur de services dans le choix d un service. Les données collectées peuvent être les profils d utilisateurs, les expériences passées et les notes attribuées aux éléments par des utilisateurs précédents L objectif du travail consiste d étudier les différentes approchées proposées, et de porposer une méthode de recommandation pour la découverte des services Web. 11 Benseghir Nadia Découverte Sémantique des Services Web : Une Approche Multi-Agent Basée Sur le Profil Utilisateur Le travail consiste à développé une approche multi-agent pour la découverte et la sélection des services web qui sont décrits sémantiquement afin de fournir des services répondant aux besoins des utilisateurs. Avec le développement des nouvelles technologies matérielles et logicielles, et la mobilité d utilisateurs et le nombre important des services existes, nous basons notre architecture sur la notion de profil utilisateur pour fournir à l utilisateur des services adaptés à son contexte. 12 Bitam Salim Green Cloud Computing Le Cloud Computing est considéré comme la nouvelle ère de l informatique. Plusieurs types de services seront fournis par le Cloud tels que les softwares, les dispositifs de traitement automatique, l enregistrement, les différents plateformes de système d exploitation etc. Cependant, un des défis majeurs dans ce nouveau demain est la consommation d énergies par les centres de ou données considérées comme les entités de base du Cloud. Nous proposons dans ce projet l étude du problème de la consommation IDM de l énergie afin de réduire ce paramètre par le biais une approche d optimisation. Nous proposons de commencer ce projet par une étude d état de l art suivie par une conception de l approche ainsi qu une implémentation. Pour l expérimentation, nous proposons d utilisation soit la plateforme OpenStack ou bien le simulateur CloudSim.

3 13 Bitam Salim Le contrôle de congestion dans la couche NaaS du Cloud Computing Le traitement automatique d information à distance a connu un énorme développement en informatique. Il a atteint un niveau où l utilisateur n est pas obligé d acheter le support du service (software et/ou hardware) pour qu il obtienne son service et ses résultats souhaités. Cette ère est appelé le Cloud computing. Une catégorie de services du cloud est l utilisation du réseau et des services de connectivité et de transport de données entre les entités du Cloud ; il s agit des services NaaS (Network as a Service). NaaS implique un contrôle de congestion de paquets transmis dans le Cloud en tenant compte des ressources de réseau (bande ou passante ) et des exigences des clients. Dans ce projet, nous proposons l étude du problème de contrôle de congestion dans la IDM couche NaaS afin d empêcher ou de réduire la situation de congestion qui est fréquente dans le Cloud. Au début, une étude de synthèse est envisagée pour bien comprendre ce problème et pour connaitre les majeures approches appliques dans un tel domaine. Nous proposons par la suite, une conception d un système de prévention ou de minimisation de la congestion dans le réseau Cloud. Pour valider ce travail, une étude expérimentale est proposée soit par la plateforme OpenStack ou bien par le simulateur CloudSim. 14 Bouchana Belkacem 15 Bouchana Belkacem Conception et réalisation d'une maquette d'un système de commande vocale en langage naturel, gérant les commandes essentielles d'un appartement. Conception et réalisation d'une maquette d'un système intelligent de régulation de la circulation des véhicules automobiles utilisant un système GPS. 16 Cheriet Abdelhakim Un algorithme d optimisation Multiobjectif sur une architecture parallèle Les algorithmes d optimisation Multi-objectif sont des méthodes efficaces pour résoudre des problèmes complexes en sciences et en industrie. Même s ils permettent de réduire de manière significative le temps de calcul de l exploration de l espace de recherche ; IDM d une solution, ce dernier coût reste exorbitant lorsque de très grandes instances d un problème sont résolues. Ainsi, l utilisation du calcul parallèle à base de GPU est requise comme une façon complémentaire d accélérer la recherche 17 Cherif Foudil Exploitation des paramètres de la syntaxe spatiale pour la navigation des humains virtuels. L animation comportementale découle de la mesure de distance dont les gens se naviguent à travers par contre la Syntaxe Spatiale découle d'un ensemble de mesures analytiques de configuration qui ont été présentés en bonne corrélation avec la façon dont les gens se déplacent à travers. La Syntaxe spatiale représente l'espace ouvert d'un environnement sur le plan de l'inter visibilité de points dans l'espace. Le réalisme d'une application traitant de l'animation comportementale est fondé sur plusieurs concepts parmi eux le réalisme du comportement lui-même. C'est ce dernier point qui est l objectif de ce sujet. L objectif est d obtenir le réalisme dans la simulation du comportement des piétons on exploitant les paramètres de la Syntaxe Spatiale 18 Cherif Foudil Similarité de de scènes complexes animées capturés L objectif de ce travail est de comparer des données de capture de mouvements (MoCap) afin d extraire un mouvement de la base de données, similaire à un mouvement donné. Pour cela nous allons utiliser une des techniques de mesure de similarité dans les bases de données multimédias, celle qui utilise une distance ou une métrique pour calculer le pourcentage de similarité entre deux mouvements. Cette mesure doit tenir compte de deux aspects : premièrement, que nos données soient des données multidimensionnelles du genre série chronologique, auquel cas il faut bien préciser les caractéristiques des données et les problèmes rencontrés dans ce domaine et deuxièmement, que ce type de données utilise un très grand espace mémoire, vu son volume, ce qui rend le calcul de la distance très couteux en terme temps de calcul et complexité, alors il faut réduire la taille de données afin d accélérer le calcul et diminuer le volume des données.

4 19 Djedi NourEddine Coévolution de créatures artificielles simulé en tant que prédateurs paroies Ce projet entre dans le domaine de la vie artificielle et plus précisement de la simulation de créatures artificielles en évoluant leurs contrôleurs afin qu'elles effectuent un ensemble de comportements dans l'environnement où elles existent, l'environnement de simulation est doté de lois physique et de la dynamique Newtonnienne. Le choix des créatures artificielles n'est pas basé sur leur forme mais sur leurs comportements. L'objectif de ce travail est de faire co-évoluer deux populations de créatures artificielles, une première population de créatures prédactrices ayant pour but d'attrapper des prois pour des fins de nutrition et une deuxième population de créatures prois devant s'évader de leurs prédateurs. Pour ce faire il y a lieu d'établir et d'utiliser une fonction de fitness. 20 Djeffal Abdelhamid Apprentissage non supervisé par machines à vecteur support - application à la classification des empreintes digitales Les machines à vecteur supports (SVM) ont été largement utilisées pour la résolution de problèmes de classification supervisée tel que la classification, la régression et la détection des nouveautés. Une autre application très importante des SVMs est celle pour les problèmes de clustering. Il s agit d utiliser les SVM mono-classe puis rechercher les frontières entre les clusters. Cette technique semble très puissante, et son application dans le domaine de classification des empreintes digitales pourra apporter des explications IDM aux relations qui peuvent exister entres les personnes proches (même famille, même tribu,...). Le travail consiste à étudier les SVMs mono-classes (réalisé dans des travaux antérieurs) puis les étendre au problème de clustering. Les tests des performances de la méthode sont ensuite faite dans le domaine de classification des empreintes digitales. 21 Djeffal Abdelhamid 22 Djarou Leila Techniques de datamining pour la gestion de la relation client dans les banques Classification de données par une méthode biomimétique Dans un environnement de plus en plus concurrentiel et face à l individualisation de la consommation, les banques sont obligées, aujourd hui, non plus de réagir au marché mais bien de l anticiper. La banque a pour principal objectif de cibler le mieux possible ses clients afin de répondre à leurs attentes. Le Customer Relationship Management (CRM) devient alors une stratégie essentielle pour les banques. En effet, face à la volatilité de la clientèle, il n'existe qu'une solution : recentrer l'entreprise pour mieux répondre aux besoins des clients. Ceci est l'objectif du CRM, qui place le client au centre de ses préoccupations, anticipe ses besoins et met IDM en place avec lui un rapport durable. Le CRM qui, grâce à l informatique, tire parti de toutes les informations disponibles sur le client pour lui proposer de nouveaux services et produits vraiment adaptés à ses besoins, est une technique qui a connu un développement très important ces dernières années. Les outils du Data Mining permettent de traiter un grand nombre de données concernant les clients des entreprises, et de les exploiter à des fins commerciales ou marketing. L objectif de ce projet est d étudier le CRM dans la banque BNA et de proposer les techniques de data mining permettant son automatisation Le problème de la classification de données est identifié comme une des problématiques majeures en extraction des connaissances à partir de données. Malgré l abondance des travaux dans ce domaine, le problème de la classification de données reste posé. Les motivations des chercheurs sont d une part de tester de nouveaux algorithmes sur le problème de la classification et de connaître leurs apports. Mais elles sont aussi de proposer de nouvelles sources d inspirations issues des systèmes biologiques et des comportements des animaux. Ce projet vise l objectif suivant : étudier les méthodes biomimétiques pour résoudre le problème de la classification et étendre un des travaux menés dans le cadre des algorithmes IDM biomimétiques (fourmi, essaim et systèmes immunitaires). Le travail se focalisera donc sur deux parties, chacune d entre elles étant associée à plusieurs chapitres ; La première partie a pour but de présenter et les différents domaines auxquels nous abordons dans le cadre de ce projet : la classification de données, les algorithmes biomimétiques. La deuxième partie a pour but de présenter la conception et l implémentation du système de classification de données selon une méthode biomimétique.

5 23 Djarou Leila Les abeilles artificielles pour la segmentation d images médicales par résonance magnétique 24 Hamida Ammar couches d image en profondeur 25 Kahloul Laid 26 Kahloul Laid 27 Kelfali Toufik Réalisation d un outil pour la transformation des réseaux de Petri dynamiques vers des réseaux de Petri colorés Spécification et Vérification de politiques de sécurité selon RBAC dans le cloud computing Réalisation d'un système multi agents basé sur les algorithmes génétiques pour la résolution des problèmes complexes Le comportement social d abeilles à miel a été exploré récemment pour développer des nouveaux algorithmes pour l optimisation et le control distribué. L algorithme de la colonie d abeilles artificielles «ABC» (Artificial Bee Colony) a connu, actuellement, une popularité croissante dans la communauté de chercheurs, pour son efficacité dans la résolution des certains problèmes de l'optimisation difficiles. Dans ce projet, nous allons adopter cet algorithme (ABC) pour résoudre le problème de segmentation d images médicales par résonance magnétique (RM). Le travail se focalisera donc sur deux parties, chacune d entre elles IDM étant associée à plusieurs chapitres ; La première partie a pour but de présenter les différents domaines auxquels nous abordons dans le cadre de ce projet : la segmentation d image, les méthaheuristiques d optimisation, l algorithme de la colonie d abeilles artificielles (ABC), la deuxième partie a pour but de présenter l application de l optimisation par ABC à la segmentation d images RM. Les couches d image en profondeur (LDI) est une méthode populaire pour la représentation et le rendu des objets avec de géométrie complexe. Similaires à une image en deux dimensions, LDI est constitué d'une matrice de pixels. Toutefois, contrairement à l'image 2D, Dans LDI un pixel a des informations de profondeur, et il y a plusieurs couches à une position de pixel. L objectif de ce travail est de représenter la géométrie d un objet 3D par une LDI ; et de développer un algorithme de compression du LDI gérant ainsi les couches multiples et le codage de profondeur. Les réseaux de Petri Dynamiques sont des modèles formels très avancés pour la modélisation des systèmes concurrent et dynamique. La vérification de ces modèles permet bien sûr de voir si certaines propriétés sont assurées ou non dans le modèle. Cependant la complexité du modèle rend la vérification une tâche très compliquée, d où l automatisation est obligatoire. Parmi les techniques de vérification possibles, on trouve la transformation de ces modèles vers les Réseaux de Petri colorés. Les réseaux de Petri colorés dispose d un outil très puissant pour leur analyse: CPN-tool. L objectif de ce projet est de réaliser un transformateur des spécifications RdP Dynamiques vers les spécifications RdP colorés. Les règles de passage sont déjà définies. Donc on s intéresse à une réalisation. Le RBAC (role based access control) est lundes modèles les plus utilisés pour la réalisation de la sécurité dans les systèmes multidomaines. Ce modèle est bien défini, et dispose de plusieurs extensions. Plusieurs travaux ont tenté de faire des modélisations formelles et de la vérification des politiques de sécurité via RBAC Avec le cloud computing la sécurité reconnait des nouveaux L objectif de ce projet est l'utilisation des systèmes multi agents d'une part et des algorithmes génétiques d'autre part pour résoudre des problèmes d'optimisation difficiles dans un temps raisonnable. 28 Meadi Med Nadjib Sélection d un modèle optimal d une SVMs basée sur les algorithmes génétiques. Le réglage des hyperparamètres d un classifieur SVM est une étape cruciale afin d établir un système de classification efficace. Généralement, au moins deux paramètres doivent être soigneusement choisis : un paramètre relatif au noyau utilisé ( ᵞ dans le cas d un noyau RBF), et le paramètre de régularisation (habituellement appelé C), qui permet d intervenir sur le compromis entre IDM l erreur sur la base d apprentissage et la complexité du modèle. La recherche de paramètres adaptés est appelée sélection de modèle dans la littérature, et ses résultats influent fortement sur les performances du classifieur. 29 Melkmi Kamel Eddine Algorithmes du halftoning par les automates cellulaires Dans ce sujet de master, l étudiant doit proposer et réaliser des algorithmes pour déterminer les meilleures règles à même de réaliser le halftoning d une image RGB. Une image en demi teinte (halftone) est constituée d'une série de points plutôt que d'une tonalité continue. Ces /IDM points peuvent être de tailles différentes, de couleurs différentes, et parfois même des formes différentes. Agrandir les points est utilisé pour / représenter les plus sombres, les zones plus denses de l'image, tandis que les petits points sont utilisés pour des zones plus claires. La méthodologie Rapid Application Développement peut être choisit pour le développement son application.

6 30 Melkmi Kamel Eddine 31 Mohamedi Amira 32 Moussaoui Manel 33 Ouannes Nesrine 34 Rezeg khaled Reconnaissance de formes par classification optimale en utilisant K- means Modélisation et implémentation des interactions interentreprises en utilisant la chorégraphie des Services Web Classification floue dans le domaine bancaire Approche évolutive de simulation d un modèle écosystémique pour la survie des créatures artificielles Traduction linguistique à base ontologique L objectif de ce projet de Master est de développer un algorithme de Reconnaissance de formes par la Décomposition optimale de formes. On décrit notre méthode pour décomposer des formes 2D/3D. L'objectif est de trouver la meilleure décomposition d'une forme en k-classes. Pour cela, on exploite une variante de l'algorithme k-means pour partitionner une forme en k-optimale classe, qui sera par la suite chacune décrite par un ellipsoïde. C'est une représentation géométrique qui permet de quantifier l'ensemble de points de la classe. Cette description de formes est invariante aux bruits d'échantillonnage et aux différentes transformations géométriques(rotation,translation,changementd'échelle,déformations,etc...).eneffet,ladécompositiondeformeestune étape cruciale dans le processus d'appariement et de la reconnaissance de formes. Cette étape a une grande influence sur les résultats d'appariements. Une bonne décomposition assure une meilleure classification de données, par conséquent de meilleurs résultats de reconnaissance. Les entreprises vivent dans un environnement hétérogène, dynamique et guidé par la concurrence. Pour survivre et défier les contraintes du marché, les entreprises sont souvent incitées à collaborer. Cette collaboration nécessite une interaction entre les systèmes d information des différents partis. La chorégraphie des services Web est une approche collaborative amenant ses participants à engager des conversations dans le but de communiquer des informations échangées sous forme de messages. L objectif du présent travail et de modéliser puis implémenter l interaction entre les entreprises sous forme de chorégraphie de Services Web. La classification est un domaine intéressant pour les chercheurs, les décideurs, les administrations, etc A cause des problèmes de la classification le nombre d'applications basées sur les systèmes flous augmenter progressivement. Cette approche a trouvé sa propre position dans les problèmes de classification. L'objectif de ce travail est de démontrer la faisabilité de la logique floue pour IDM la classification dans le domaine bancaire pour résoudre un problème de crédit bancaire. Notre travail traite la problématique d exploration des Bases des données réelles à base de la logique floue. Ainsi, nous souhaitons mettre en place ce modèle pour le développement des services bancaire. Le travail envisagé consiste à proposer un modèle de simulation écosystémique étudiant tous les aspects écologiques tel que le survie, la migration de créatures, les niches, la reproduction, la naissance de nouvelles espèces ainsi que interaction entre créatures, l idée consiste à utiliser une des technique évolutionnaire pour simuler des comportements de créatures artificielles d un seul type ou de types différents, ces comportements peuvent être directement simuler et évolues ou émerger à partir d une simulation de population de créatures, le travail présenté ci-dessus entre dans le domaine de vie artificielle et intersecté directement avec le domaine de la biologie et de l écologie. Notre objectif est de réaliser un traducteur à base ontologique ou l ontologie fournit un niveau conceptuel indépendant de la langue, auquel des lexiques des langues concernées sont attachés. Les représentations du sens du texte sont prises en charge par l ontologie qui joue le rôle d une inter-langue. L ontologie fournit un moyen pour représenter la signification d un texte dans une inter-langue. Elle permet à des lexiques pour différentes langues de partager des connaissances (le niveau conceptuel). Elle permet à des analyseurs de la langue source et à des générateurs dans la langue cible de partager des connaissances. 35 Rezeg khaled Une approche de recherche d'information géographique sur le Web basée agent. Les métadonnées géographiques sont organisées dans des géo-catalogues qui sont définis comme suit : «un ensemble de métadonnées sous la forme d un recueil (base de données ou autre) pour permettre d organiser des métadonnées structurées de façon identique afin de les valoriser et d en favoriser la diffusion et la consultation pour finalement faciliter le partage et la mutualisation des données géographiques proprement dites». L'objectif de projet consiste à proposer une approche agent de recherche d'information géographique sur le Web en se basant sur les géocatalogue de métadonnées et un prototype de cette approche à l'image d'un moteur de recherches sous le Web.

7 36 Saouli Rachida Conception d'un réseau de neurones pour la classification d'images IRM. Ce travail concerne la conception et la réalisation d'un réseau de neurones qui permet la classification des images IRM. Plusieurs méthodes sont proposées telles que celles basées sur les réseaux de back propagation, le perceptron Multi Couches et le réseau de fonctions radiales de base qui ont des propriétés similaires avec les PMC mais diffèrent dans la partie non supervisée et dans les /IDM minimas locaux. Dans ce projet une méthode de segmentation doit être utilisée afin de déterminer les caractéristiques nécessaire à l'apprentissage et la classification supervisée de l'image IRM. De plus la conception du réseau de neurones artificiel optimale doit tenir compte des contraintes concernant le nombre de couches ainsi que le nombre de neurones par couches. 37 Saouli Rachida La segmentation d'images IRM par classifieur non supervisé basé l'espace de couleur La segmentation d'image médicale est la tâche la plus cruciale dans le diagnostic assisté par ordinateur. Ce projet s'intéresse particulièrement aux approches non supervisés de classification. Dans ce cadre, différentes techniques ont été proposées dans la littérature et qui se basent sur la région d'intérêt ROI en utilisant principalement le seuillage par séparation des pixels en classes selon leurs niveau de gris. Néanmoins les classes générées pour les différents pixels des régions d'intérêt (lésions) ou non peuvent /IDM être très proches. pour cela ce projet concerne l'utilisation d'une méthode de classification non supervisée (K-means ) afin de réaliser la séparation de la position (la taille et la région) de la lésion présente dans l'irm des autres éléments de l'image. Le concept clé sur lequel se base la méthode de classification est l utilisation de la couleur des IRMs de différents types T1, T2, DP et éventuellement la fusion de leur espaces de couleurs. 38 Sehli Sihem Une architecture d agent de négociation L objectif de la négociation automatique entre agents est de bénéficier de l autonomie et l intelligence des agents dans le domaine de négociation. Nous allons proposer une architecture capable de mémoriser les différents cycles de négociation en commençant par le premier offre jusqu aux contres offres échangés pendant la conversation et tout ça en se basant sur la négociation multiattributs qui présente le cadre le plus réaliste et le plus utilisé dans la négociation entre les humains. 39 Slatnia Sihem Un algorithme de routage basé sur les automates cellulaires pour les réseaux mobiles ad-hoc Les réseaux mobiles ad-hoc (MANETs) sont auto-organisation, d'adaptation et d'infrastructure réseaux. L'analyse de ces réseaux est une tâche complexe en raison de la grande mobilité et le changement de topologie rapide. Routage dans les MANET est l'une des tâches difficiles. Bien que beaucoup de recherches ont fait dans ce domaine, l'utilisation des automates cellulaires dans le routage pour les MANET n'a pas été explorée. L'algorithme de routage proposé est une nouvelle algorithme de routage à base d'automate cellulaire pour les réseaux mobiles ad-hoc, qui trouve un itinéraire qui a non seulement plus petit nombre de sauts, mais prend également en charge la qualité de service. La solution présentée ici, est basée sur la sélection d'une contrainte plus court chemin de retard entre la source et la destination en tant que meilleur itinéraire en utilisant les automates cellulaires. 40 Slatnia Sihem Les réseaux de neurones pour un système automatique de tri des composantes Il existe un grand nombre d'applications qui ont recours à l analyse automatique des composantes: tri automatique, transcription de documents et lecture automatique, l automatisation de ces tâches est cependant encore complexe lorsque les composantes possèdent des variabilités dans la structure et dans le tracé. Notre contribution à ce problème a porté sur le développement de méthodes convenable pour l extraction et l'analyse de structures des composantes fortement non structurés basé sur les réseaux de neurones pour la reconnaissance des caractères et les automates cellulaires pour l extraction de la structures physiques. 41 Telli Moutia Web application for a management of university residence. 42 Terrissa Sadek Labib classification des feuilles de vigne 43 Terrissa Sadek Labib Codeur visuel In university residence: the management of residential students is very difficult. For this we propose a project based on creating a web application that provides a simple management database. And facilitate: search, add, delete and view information by the administrator. travail consiste a tester des methodes de classification des feuille de vigne. Le sujet se base principalement sur la reconnaissance des formes et le traitement d image On va tenter de réaliser un codeur visual imittant la vision chez les vertebres. ce travail sera basé sur le systeme visual biologique ce qui va permettre de reproduire qlq functions visuelles.

8 44 Tibermacine Okba Conception et Réalisation d un Modeleur de Compositions de Services Soap et REST L objectif de ce sujet est de concevoir et d implémenter un modeleur de composition de web services de style architectural différent. On focalisera sur les services WS* et les services de type REST. La motivation derrière un tel sujet est due au fait que souvent lors d une composition de service on trouve qu afin d obtenir un objectif donnée on doit composer des services Soap avec des Services REST. Toutefois, ces deux types de services sont architecturalement différents ce qui nécessite une adaptation d un et service a un autre. Sur le plan théorique, l étudiant doit étudier les différentes méthodes et techniques de composition de service IDM web de types SAOP. Il doit également étudier le style architectural REST et le Mashups des services REST. Sur le plan pratique, l étudiant doit proposer une conception au modeleur proposé. Ensuite, il passe à son implémentation, en terminant par une étude de cas. 45 Zerarka Mohamed Faouzi Tolérance aux pannes des nœuds dans un réseau d interconnexion n- Pancake par les agents le projet de fin d études consiste à étudier la tolérance aux pannes dans des machines parallèles à base de réseau d interconnexion de topologie n-pancake. Ces machines très adaptées au simulation d autres topologies à base de réseau d interconnexion peuvent présenter des pannes au niveau des nœuds, ou des arêtes ou les deux au même temps. Le système à élaborer et à réaliser à base d agent doit proposé des remèdes aux différentes pannes dans ces machines. 46 Zerarka Mohamed Faouzi Etude du plongement d une machine parallèle arbre KD dans un n- Pancake. le projet de fin d études consiste à étudier un modèle fonctionnel permettant le plongement d une machine parallèle à base de réseau d interconnexion de topologie arbre KD dans une topologie n-pancake. Avec une mesure de qualité sur la dilatation.

Sujets de Master 2014 2015

Sujets de Master 2014 2015 Sujets de Master 2014 2015 N Encadreur titre Description option Mail de l'encadreur 1 Bachir Abdelmalik Architecture adaptative pour radio logicielle Les développements technologiques récents ont résulté

Plus en détail

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Champs sur Marne ENSG/CERSIG Le 19-nove.-02 L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Archivage Le Système d information géographique rassemble de l information afin de permettre son utilisation dans des applications

Plus en détail

Edito : Cybersudoe Innov : Un réseau d experts en innovation par le numérique du Sud-Ouest européen

Edito : Cybersudoe Innov : Un réseau d experts en innovation par le numérique du Sud-Ouest européen Edito : Cybersudoe Innov : Un réseau d experts en innovation par le numérique du Sud-Ouest européen Un des objectifs principaux du projet européen Cybersudoe innov est la création d une base de données

Plus en détail

Laboratoire de Recherche

Laboratoire de Recherche REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Laboratoire de Recherche «Les Systèmes Experts et l'imagerie et leurs Applications

Plus en détail

Digital Workplace et Gestion des connaissances Concepts et mise en oeuvre

Digital Workplace et Gestion des connaissances Concepts et mise en oeuvre Avant-propos 1. Objectif du livre 17 2. Illustrations des exemples de ce livre 18 2.1 Office 365 comme plateforme technologique pour une digital workplace 18 2.2 SharePoint et Yammer à l honneur 18 3.

Plus en détail

Pour une entreprise plus performante

Pour une entreprise plus performante Pour une entreprise plus performante Smart Technology Services Raison Sociale - Smart Technology Services llc Pôle d activités - Service et conseil dans la technologie de l information Pôle d activités

Plus en détail

Panorama des outils de veille. Myriel Brouland I-Expo 17 Juin 2009

Panorama des outils de veille. Myriel Brouland I-Expo 17 Juin 2009 Panorama des outils de veille Myriel Brouland I-Expo 17 Juin 2009 1 La veille s est affirmée en tant que discipline : Elle s inscrit dans un démarche d optimisation du management de l information au sein

Plus en détail

SharePoint Server 2013 Déploiement et administration de la plate-forme

SharePoint Server 2013 Déploiement et administration de la plate-forme Présentation des technologies SharePoint 1. Historique des technologies SharePoint 13 1.1 SharePoint Team Services v1 14 1.2 SharePoint Portal Server 2001 14 1.3 Windows SharePoint Services v2 et Office

Plus en détail

Méthodes de DM pour la GRC dans les banques

Méthodes de DM pour la GRC dans les banques Techniques de DM pour la GRC dans les banques Page 21 III.1 Introduction Avant de chercher des techniques à appliquer dans la gestion des relations avec les clients. Il faut étudier les données des clients

Plus en détail

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Débutez un voyage vers la modernisation et l évolutivité : Elevez le niveau de votre performance commerciale Pour moderniser votre centre de contact : Passez

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE: L ÈRE WATSON

Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE: L ÈRE WATSON Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE: L ÈRE WATSON L analytique joue un rôle désormais primordial dans la réussite d une entreprise. Les pouvoirs qu elle délivre sont incontestables, cependant

Plus en détail

Noureddine Kerzazi noureddine.kerzazi@polymtl.ca

Noureddine Kerzazi noureddine.kerzazi@polymtl.ca Domaine de la modélisation des processus pour le génie logiciel. Noureddine Kerzazi noureddine.kerzazi@polymtl.ca DSL4SPM Domain-Specific-Language for Software Process Modeling Il s agit d un nouveau cadre

Plus en détail

L'Intelligence Artificielle pour les développeurs Concepts et implémentations en Java

L'Intelligence Artificielle pour les développeurs Concepts et implémentations en Java Avant-propos 1. Objectifs du livre 15 2. Public et prérequis 15 3. Structure du livre 16 4. Code en téléchargement 18 Introduction 1. Présentation du chapitre 19 2. Définir l intelligence 19 3. L intelligence

Plus en détail

Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services.

Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services. Solutions de Service Management Guide d achat Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services. Aujourd hui, toutes

Plus en détail

Système. Introduction aux systèmes informatiques

Système. Introduction aux systèmes informatiques Introduction aux systèmes informatiques Système Un système est une collection organisée d'objets qui interagissent pour former un tout Objets = composants du système Des interconnexions (liens) entre les

Plus en détail

L Avenue Digital Media. Visualisation de processus industriels par l image 3D. créateur de mondes virtuels

L Avenue Digital Media. Visualisation de processus industriels par l image 3D. créateur de mondes virtuels L Avenue Digital Media Visualisation de processus industriels par l image 3D créateur de mondes virtuels L Avenue Digital Media En quelques mots L Avenue Digital Media est spécialisée dans les créations

Plus en détail

L'Intelligence Artificielle pour les développeurs Concepts et implémentations en C#

L'Intelligence Artificielle pour les développeurs Concepts et implémentations en C# Introduction 1. Structure du chapitre 19 2. Définir l intelligence 19 3. L intelligence du vivant 22 4. L intelligence artificielle 23 5. Domaines d application 25 6. Synthèse 27 Systèmes experts 1. Présentation

Plus en détail

Motivation : pourquoi exploration de données? Nous nous noyons dans les données, mais manquons cruellement de connaissances

Motivation : pourquoi exploration de données? Nous nous noyons dans les données, mais manquons cruellement de connaissances 1 Introduction Définition et motivations Tâches de data mining (fouille de données, exploration de données) Techniques et algorithmes Exemples et applications 1 Motivation : pourquoi exploration de données?

Plus en détail

Libérez votre intuition

Libérez votre intuition Présentation de Qlik Sense Libérez votre intuition Qlik Sense est une application nouvelle génération de visualisation de données en libre-service qui permet à chacun de créer facilement des visualisations

Plus en détail

Initiation à la fouille de données et à l apprentissage automatiq

Initiation à la fouille de données et à l apprentissage automatiq Initiation à la fouille de données et à l apprentissage automatique 1 Laboratoire d Informatique Fondamentale de Marseille Université de Provence christophe.magnan@lif.univ-mrs.fr www.lif.univ-mrs.fr/

Plus en détail

Ebauche Rapport finale

Ebauche Rapport finale Ebauche Rapport finale Sommaire : 1 - Introduction au C.D.N. 2 - Définition de la problématique 3 - Etat de l'art : Présentatio de 3 Topologies streaming p2p 1) INTRODUCTION au C.D.N. La croissance rapide

Plus en détail

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication.

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication. CONNECTER LES SYSTEMES ENTRE EUX L informatique, au cœur des tâches courantes, a permis de nombreuses avancées technologiques. Aujourd hui, la problématique est de parvenir à connecter les systèmes d information

Plus en détail

Quels critères pour votre infrastructure hyperconvergée de nouvelle génération?

Quels critères pour votre infrastructure hyperconvergée de nouvelle génération? Descriptif de la solution Mars 2016 Points clés Qu'est-ce que l'hyperconvergence de nouvelle génération? Nous présentons les objectifs permettant aux systèmes hyperconvergés de nouvelle génération de corriger

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

Clermont Ferrand - Janvier 2003

Clermont Ferrand - Janvier 2003 DISDAMIN: Algorithmes de Data Mining Distribués Valerie FIOLET (1,2) - Bernard TOURSEL (1) 1 Equipe PALOMA - LIFL - USTL - LILLE (FRANCE) 2 Service Informatique - UMH - MONS (BELGIUM) Clermont Ferrand

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

Ecole Nationale des Sciences de l Informatique Université de la Manouba Janvier 2012 Programmes d enseignement

Ecole Nationale des Sciences de l Informatique Université de la Manouba Janvier 2012 Programmes d enseignement Ecole Nationale des Sciences de l Informatique Université de la Manouba Janvier 2012 Programmes d enseignement II1 - Premier semestre de la première année (S1) Module Crédits Nombre d heures Cours intégrés

Plus en détail

Intelligence Artificielle et Systèmes Multi-Agents. Badr Benmammar bbm@badr-benmammar.com

Intelligence Artificielle et Systèmes Multi-Agents. Badr Benmammar bbm@badr-benmammar.com Intelligence Artificielle et Systèmes Multi-Agents Badr Benmammar bbm@badr-benmammar.com Plan La première partie : L intelligence artificielle (IA) Définition de l intelligence artificielle (IA) Domaines

Plus en détail

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications.

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications. Table des matières LES PRINCIPES DE BASE... 1 Présentation distribuée-revamping...2 Présentation distante...3 Traitements distribués...3 données distantes-rd...4 données distribuées-rda distribué...4 L'ARCHITECTURE

Plus en détail

GED: Gestion Electronique de Document (Support de cours) R. MAHMOUDI (mahmoudr@esiee.fr) www.research-ace.net/~mahmoudi 1 Gestion Electronique de Documents Plan du cours - Introduction générale - Spécificités

Plus en détail

CED-ST 2013-2014 Liste des Sujets de Recherche Formation Doctorale : STIC Responsable de la Formation : Pr. L. OMARI (lahcen.omari@usmba.ac.

CED-ST 2013-2014 Liste des Sujets de Recherche Formation Doctorale : STIC Responsable de la Formation : Pr. L. OMARI (lahcen.omari@usmba.ac. CED-ST 2013-2014 Liste des Sujets de Recherche Formation Doctorale : STIC Responsable de la Formation : Pr. L. OMARI (lahcen.omari@usmba.ac.ma) N.B. : Les étudiants qui ont déposé leurs demandes d'inscription

Plus en détail

Shadow Manager Simulateur de gestion globale d entreprise. Introduction

Shadow Manager Simulateur de gestion globale d entreprise. Introduction Shadow Manager Simulateur de gestion globale d entreprise Introduction Le logiciel de simulation d entreprise Shadow Manager représente le nec plus ultra des outils pédagogiques de simulation de gestion

Plus en détail

Objectif. Participant. Prérequis. Oracle BI Suite EE 10g R3 - Développer des référentiels. 5 Jours [35 Heures]

Objectif. Participant. Prérequis. Oracle BI Suite EE 10g R3 - Développer des référentiels. 5 Jours [35 Heures] Objectif Utiliser les techniques de gestion de la mise en cache pour contrôler et améliorer les performances des requêtes Définir des mesures simples et des mesures calculées pour une table de faits Créer

Plus en détail

C1 S informer. C1.1 Rechercher, Exploiter des documents

C1 S informer. C1.1 Rechercher, Exploiter des documents C1 S informer C1.1 Rechercher, Exploiter des documents Une commande Un besoin exprimé Expliciter le besoin*. Le service rendu, les utilisateurs, les conditions d'utilisation sont listés. Les performances

Plus en détail

Lexmark Pilote la Transformation IT avec les Solutions CA Service Assurance

Lexmark Pilote la Transformation IT avec les Solutions CA Service Assurance CUSTOMER SUCCESS STORY Août 2013 Lexmark Pilote la Transformation IT avec les Solutions CA Service Assurance PROFIL CLIENT Secteur: Société de services informatiques Société: Lexmark Effectifs: 12,000

Plus en détail

GPC Computer Science

GPC Computer Science CYCLE ISMIN P2015 GPC Computer Science P LALEVÉE lalevee@emse.fr @p_lalevee A3.01 0442616715 C YUGMA yugma@emse.fr A3.01 0442616715 01/09/2014 Présentation GPC CS - Ph. Lalevée - C Yugma 1 Scolarité Site

Plus en détail

Supervision des réseaux et services pair à pair

Supervision des réseaux et services pair à pair Supervision des réseaux et services pair à pair Présentation des travaux de Thèse Guillaume Doyen LORIA - Université Henri Poincaré pour l obtention du Doctorat en Informatique de l université Henri Poincaré

Plus en détail

Profil du candidat et connaissances techniques à connaître/maîtriser

Profil du candidat et connaissances techniques à connaître/maîtriser Utilisation d algorithmes de deep learning pour la reconnaissance d iris. jonathan.milgram@morpho.com Dans ce cadre, l'unité de recherche et technologie a pour but de maintenir le leadership Au sein de

Plus en détail

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1 Liste des cas d entreprise............................................................ Liste des figures..................................................................... Liste des tableaux...................................................................

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 09 : CC : Cloud Computing Sommaire Introduction... 2 Définition... 2 Les différentes

Plus en détail

Lexmark Transforme son Organisation IT avec l aide de CA Agile Operations Suite

Lexmark Transforme son Organisation IT avec l aide de CA Agile Operations Suite Customer success story Juillet 2015 Lexmark Transforme son Organisation IT avec l aide de CA Agile Operations Suite Profil Client Secteur : Services informatiques Société : Lexmark Effectifs : 12 000 Chiffre

Plus en détail

Outils Statistiques du Data Mining

Outils Statistiques du Data Mining Outils Statistiques du Data Mining Pr Roch Giorgi roch.giorgi@univ-amu.fr SESSTIM, Faculté de Médecine, Aix-Marseille Université, Marseille, France http://sesstim-orspaca.org http://optim-sesstim.univ-amu.fr

Plus en détail

Contrôlez et Maîtrisez votre environnement de messagerie Lotus Notes Domino

Contrôlez et Maîtrisez votre environnement de messagerie Lotus Notes Domino Contrôlez et Maîtrisez votre environnement de messagerie Lotus Notes Domino avec MailFlow Analyzer TM un produit de l Infrastructure Management Suite TM Copyright COOPERTEAM SOFTWARE 2013 La gestion de

Plus en détail

Introduction à l'analyse de contenu qualitative : Voyage au pays du qualitatif

Introduction à l'analyse de contenu qualitative : Voyage au pays du qualitatif 1 Introduction à l'analyse de contenu qualitative : Voyage au pays du qualitatif Narration pour présentation Prezi (http://prezi.com/5tjog4mzpuhh/analyse-de-donneestextuelles-analyse-de-contenu-qualitative/)

Plus en détail

Gestion des opérateurs reconfigurables au sein des circuits. Jean-Christophe Prévotet IETR jean-christophe.prevotet@insa-rennes.fr

Gestion des opérateurs reconfigurables au sein des circuits. Jean-Christophe Prévotet IETR jean-christophe.prevotet@insa-rennes.fr Gestion des opérateurs reconfigurables au sein des circuits Jean-Christophe Prévotet IETR jean-christophe.prevotet@insa-rennes.fr Plan de la présentation Contexte Rappel sur les architectures reconfigurables

Plus en détail

Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation

Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation Selon une étude, l ajout de puissantes fonctions de gestion améliorerait de 20 à 40 % les mesures de performances clés.

Plus en détail

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref Services professionnels CONSEIL STRATÉGIQUE En bref La bonne information, au bon moment, au bon endroit par l arrimage des technologies appropriées et des meilleures pratiques. Des solutions modernes adaptées

Plus en détail

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS Une collaboration entre homme et machine LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS 2 A PROPOS Les hommes

Plus en détail

Les sections 6 et 7. du ComitéNational de la RechercheScientifique

Les sections 6 et 7. du ComitéNational de la RechercheScientifique Les sections 6 et 7 du ComitéNational de la RechercheScientifique (CoNRS) Frédérique Bassino et Michèle Basseville Plan Le comité national Les missions des sections Les sections 6 et 7 Le comiténational

Plus en détail

Rapport de Stage. Habillage procédural et rendu en temps réel de vastes terrains texturés par GPU-quadtrees. (15 janvier - 15juillet 2006

Rapport de Stage. Habillage procédural et rendu en temps réel de vastes terrains texturés par GPU-quadtrees. (15 janvier - 15juillet 2006 Rapport de Stage Habillage procédural et rendu en temps réel de vastes terrains texturés par GPU-quadtrees (15 janvier - 15juillet 2006 15 avril - 15 juillet 2007) Effectué au sein du laboratoire MAP-ARIA

Plus en détail

Présentation de Citrix XenServer

Présentation de Citrix XenServer Présentation de Citrix XenServer Indexes Introduction... 2 Les prérequis et support de Xenserver 6 :... 2 Les exigences du système XenCenter... 3 Avantages de l'utilisation XenServer... 4 Administration

Plus en détail

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique Scénario pédagogique APPRENDRE À ENSEIGNER AUTREMENT Description générale du scénario Titre Les bases de données relationnelles Résumé Dans le cadre d'un cours à distance, la visioconférence est une REA

Plus en détail

Analyse de données électroniques et intelligence d affaires

Analyse de données électroniques et intelligence d affaires Analyse de données électroniques et intelligence d affaires Valoriser les données internes et externes 3 avril 2014 Ordre du jour UNE INTRODUCTION À L ANALYSE DE DONNÉES Analyse de données et l intelligence

Plus en détail

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23 Introduction......................................................................... 1 1. Définition........................................................................ 2 1.1 Le CRM comme processus

Plus en détail

Projet informatique «Voyageur de commerce» Résolution approchée par algorithme génétique du problème du voyageur de commerce

Projet informatique «Voyageur de commerce» Résolution approchée par algorithme génétique du problème du voyageur de commerce Année 2007-2008 Projet informatique «Voyageur de commerce» Résolution approchée par algorithme génétique du problème du voyageur de commerce B. Monsuez Projet informatique «Voyageur de commerce» Résolution

Plus en détail

PRÉSENTATION PRODUIT. Plus qu un logiciel, la méthode plus efficace de réconcilier.

PRÉSENTATION PRODUIT. Plus qu un logiciel, la méthode plus efficace de réconcilier. PRÉSENTATION PRODUIT Plus qu un logiciel, la méthode plus efficace de réconcilier. Automatiser les réconciliations permet d optimiser l utilisation des ressources et de générer plus de rentabilité dans

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

Offre de formation de troisième cycle (LMD)

Offre de formation de troisième cycle (LMD) Offre de formation de troisième cycle (LMD) (Arrêté n 250 du 28 juillet 2009, fixant l organisation de la formation de troisième en vue de l obtention du diplôme de doctorat) Etablissement Faculté / Institut

Plus en détail

CLOUD CP3S SOLUTION D INFRASTRUCTURE SOUMIS À LA LÉGISLATION FRANÇAISE. La virtualisation au service de l entreprise. Évolutivité. Puissance.

CLOUD CP3S SOLUTION D INFRASTRUCTURE SOUMIS À LA LÉGISLATION FRANÇAISE. La virtualisation au service de l entreprise. Évolutivité. Puissance. CLOUD CP3S La virtualisation au service de l entreprise Virtualisation / Cloud Évolutivité Sécurité Redondance Puissance SOLUTION D INFRASTRUCTURE SOUMIS À LA LÉGISLATION FRANÇAISE SOLUTION D INFRASTRUCTURE

Plus en détail

Semarchy Convergence for Data Integration La Plate-Forme d Intégration pour le MDM Évolutionnaire

Semarchy Convergence for Data Integration La Plate-Forme d Intégration pour le MDM Évolutionnaire FICHE PRODUIT Semarchy Convergence for Data Integration La Plate-Forme d Intégration pour le MDM Évolutionnaire BENEFICES Des projets réussis dans les délais et les budgets La bonne donnée disponible au

Plus en détail

Séminaire DIXIT - Les nouvelles frontières de la «data intelligence» : content analytics, machine-learning, prédictif

Séminaire DIXIT - Les nouvelles frontières de la «data intelligence» : content analytics, machine-learning, prédictif Séminaire DIXIT - Les nouvelles frontières de la «data intelligence» : content analytics, machine-learning, prédictif 13 avril 2015 LES INNOVATIONS DANS LA SOCIAL MEDIA INTELLIGENCE Expérience informationnelle

Plus en détail

MASTER INFORMATIQUE Parcours INFORMATIQUE DECISIONNELLE

MASTER INFORMATIQUE Parcours INFORMATIQUE DECISIONNELLE MASTER INFORMATIQUE Parcours INFORMATIQUE DECISIONNELLE Responsable du parcours: Prof Hoai An LE THI Département d Informatique, UFR MIM Tel. 03 87 31 54 41, email lethi@univ-metz.fr Informatique décisionnelle

Plus en détail

Évaluation et implémentation des langages

Évaluation et implémentation des langages Évaluation et implémentation des langages Les langages de programmation et le processus de programmation Critères de conception et d évaluation des langages de programmation Les fondations de l implémentation

Plus en détail

SQL Server 2014 Administration d'une base de données transactionnelle avec SQL Server Management Studio

SQL Server 2014 Administration d'une base de données transactionnelle avec SQL Server Management Studio Présentation 1. Introduction 13 2. Présentation de SQL Server 14 2.1 Qu'est-ce qu'un SGBDR? 15 2.2 Mode de fonctionnement client/serveur 16 2.3 Les plates-formes possibles 18 2.4 Les composants de SQL

Plus en détail

Concepts et définitions

Concepts et définitions Division des industries de service Enquête annuelle sur le développement de logiciels et les services informatiques, 2002 Concepts et définitions English on reverse Les définitions qui suivent portent

Plus en détail

Reconstruction et Animation de Visage. Charlotte Ghys 15/06/07

Reconstruction et Animation de Visage. Charlotte Ghys 15/06/07 Reconstruction et Animation de Visage Charlotte Ghys 15/06/07 1 3ème année de thèse Contexte Thèse CIFRE financée par Orange/France Telecom R&D et supervisée par Nikos Paragios (Ecole Centrale Paris) et

Plus en détail

DES ANALYTIQUES EXPLOITABLES POUR AMÉLIORER LA DISPONIBILITÉ ET LES PERFORMANCES DES APPLICATIONS

DES ANALYTIQUES EXPLOITABLES POUR AMÉLIORER LA DISPONIBILITÉ ET LES PERFORMANCES DES APPLICATIONS E-Guide DES ANALYTIQUES EXPLOITABLES POUR AMÉLIORER LA DISPONIBILITÉ ET LES PERFORMANCES DES APPLICATIONS Search Networking.de DES ANALYTIQUES EXPLOITABLES POUR AMÉLIORER LA DISPONIBILITÉ ET LES PERFORMANCES

Plus en détail

Cahier de charges Projet 24

Cahier de charges Projet 24 Cahier de charges Projet 24 Répartition automatique de surcharge sur serveur web virtualisé Etudiants : KAOUACHI Youssef ELFELLAH Amine Encadré par : M. HAYEL Yezekael Année universitaire : 2008/2009 I-

Plus en détail

Intergiciel sensible à l'énergie pour les réseaux mobiles ad hoc

Intergiciel sensible à l'énergie pour les réseaux mobiles ad hoc Intergiciel sensible à l'énergie pour les réseaux mobiles ad hoc Principes Moyens d'action Architecture Guilhem Paroux (France Télécom R&D / ENST) Isabelle Demeure (ENST) Plan de la présentation Les réseaux

Plus en détail

Informatique, spécialité AIGLE

Informatique, spécialité AIGLE Université de MONTPELLIER 2 1/3 Informatique, spécialité AIGLE L1 S1 Algebre et Analyse 1 10 L1 S1 Calculus 5 L1 S1 Du binaire au web 5 L1 S1 Introduction à l'algorithmique 5 L1 S1 Physique générale 5

Plus en détail

Le Ro le Hyper V Troisie me Partie Haute disponibilite des machines virtuelles

Le Ro le Hyper V Troisie me Partie Haute disponibilite des machines virtuelles Le Ro le Hyper V Troisie me Partie Haute disponibilite des machines virtuelles Microsoft France Division DPE Table des matières Présentation... 2 Objectifs... 2 Pré requis... 2 Quelles sont les principales

Plus en détail

Le cloud computing c est pour moi?

Le cloud computing c est pour moi? Le cloud computing c est pour moi? Hackfest 2011 OPTIMIZED 4 novembre 2011 - Version 1.0 Mario Lapointe ing. MBA CISA CGEIT mario.lapointe@metastrategie.com Votre conférencier Mario Lapointe ing. MBA CISA

Plus en détail

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET 109 Gestion de projet METHODOLOGIE ET PROJET Durée 3 jours Conduite de projet COND-PRO s Intégrer les conditions de réussite d une démarche de management par projet. Impliquer

Plus en détail

1. L évolution de la compétitivité de l entreprise... 1. 2. Le contexte de la nouvelle gestion de production... 4

1. L évolution de la compétitivité de l entreprise... 1. 2. Le contexte de la nouvelle gestion de production... 4 Sommaire Chapitre 1 Introduction 1. L évolution de la compétitivité de l entreprise... 1 2. Le contexte de la nouvelle gestion de production... 4 3. La gestion de production et les flux... 5 4. Gestion

Plus en détail

Méthodologie de conceptualisation BI

Méthodologie de conceptualisation BI Méthodologie de conceptualisation BI Business Intelligence (BI) La Business intelligence est un outil décisionnel incontournable à la gestion stratégique et quotidienne des entités. Il fournit de l information

Plus en détail

Introduction à Windows Workflow Foundation

Introduction à Windows Workflow Foundation Introduction à Windows Workflow Foundation Version 1.1 Auteur : Mathieu HOLLEBECQ Co-auteur : James RAVAILLE http://blogs.dotnet-france.com/jamesr 2 Introduction à Windows Workflow Foundation [07/01/2009]

Plus en détail

FAQ : GUIDE DE DÉVELOPPEMENT DE L AUTOMATISATION DE LA COMMUTATION DE DATACENTER

FAQ : GUIDE DE DÉVELOPPEMENT DE L AUTOMATISATION DE LA COMMUTATION DE DATACENTER E-Guide FAQ : GUIDE DE DÉVELOPPEMENT DE L AUTOMATISATION DE LA COMMUTATION DE DATACENTER Search Networking.de FAQ : GUIDE DE DÉVELOPPEMENT DE L AUTOMATISATION DE LA COMMUTATION DE DATACENTER En favorisant

Plus en détail

Déploiement adaptatif des composants dans les sessions collaboratives

Déploiement adaptatif des composants dans les sessions collaboratives NOuvelles TEchnologies de la REpartition NOTERE 2005 Déploiement adaptatif des composants dans les sessions collaboratives Emir HAMMAMI, Thierry VILLEMUR {ehammami, villemur}@laas.fr LAAS-CNRS 7, avenue

Plus en détail

Management des processus opérationnels

Management des processus opérationnels Ecole Nationale Supérieure de Management Master Management des organisations Management des processus opérationnels Dr TOUMI Djamila Cours n 4: l approche processus et le management du système d informations

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL?

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL? La plupart des entreprises disposent d une masse considérable d informations sur leurs clients, leurs produits, leurs ventes Toutefois ces données sont cloisonnées par les applications utilisées ou parce

Plus en détail

Architecte d infrastructures informatiques

Architecte d infrastructures informatiques Architecte d infrastructures informatiques E1C23 Infrastructures informatiques - IR L architecte d infrastructures informatiques pilote la conception, le déploiement et la mise en oeuvre d'architectures

Plus en détail

L Intelligence Artificielle

L Intelligence Artificielle L Intelligence Artificielle pour les développeurs Concepts et implémentations en C# Virginie MATHIVET Table des matières 1 Les exemples à télécharger sont disponibles à l'adresse suivante : http://www.editions-eni.fr

Plus en détail

I. COMPREHENSION DU CONTEXTE

I. COMPREHENSION DU CONTEXTE I. COMPREHENSION DU CONTEXTE L informatisation du système de gestion des activités hôtelières constitue un facteur majeur de réussite pout tout projet d implantation et de gestion des établissements hôteliers.

Plus en détail

SQL Server 2012 - Administration d'une base de données transactionnelle avec SQL Server Management Studio (édition enrichie de vidéos)

SQL Server 2012 - Administration d'une base de données transactionnelle avec SQL Server Management Studio (édition enrichie de vidéos) Présentation 1. Introduction 13 2. Présentation de SQL Server 14 2.1 Qu'est-ce qu'un SGBDR? 14 2.2 Mode de fonctionnement Client/Serveur 16 2.3 Les plates-formes possibles 17 2.4 Les composants de SQL

Plus en détail

Retour d expérience RATP. Intégrer le test de performance au cœur du processus de développement agile. Challenges, techniques, résultats.

Retour d expérience RATP. Intégrer le test de performance au cœur du processus de développement agile. Challenges, techniques, résultats. Retour d expérience RATP Intégrer le test de performance au cœur du processus de développement agile. Challenges, techniques, résultats. Les intervenants Alexis Bourgeois Chef de projet MOE (front web)

Plus en détail

La gestion Citrix. Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique

La gestion Citrix. Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique La gestion Citrix Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique Dans les environnements informatiques complexes, une relation de support technique proactive s avère essentielle.

Plus en détail

Big Data et Graphes : Quelques pistes de recherche

Big Data et Graphes : Quelques pistes de recherche Big Data et Graphes : Quelques pistes de recherche Hamamache Kheddouci Laboratoire d'informatique en Image et Systèmes d'information LIRIS UMR 5205 CNRS/INSA de Lyon/Université Claude Bernard Lyon 1/Université

Plus en détail

Hyper-V et SC Virtual Machine Manager sous Windows Server 2008 R2

Hyper-V et SC Virtual Machine Manager sous Windows Server 2008 R2 186 Hyper-V et SC Virtual Machine Manager sous Windows Server 2008 R2 L'utilisation des fonctionnalités de haute disponibilité intégrées aux applications, L'ajout de solutions tierces. 1.1 Windows Server

Plus en détail

Contexte et motivations Les techniques envisagées Evolution des processus Conclusion

Contexte et motivations Les techniques envisagées Evolution des processus Conclusion Vérification de logiciels par analyse statique Contexte et motivations Les techniques envisagées Evolution des processus Conclusion Contexte et motivations Specification Design architecture Revues and

Plus en détail

Outil d aide au choix Serveurs Lot 4 Marché Groupement de Recherche

Outil d aide au choix Serveurs Lot 4 Marché Groupement de Recherche Outil d aide au choix Serveurs Lot 4 Marché Groupement de Recherche Serveurs DELL PowerEdge Tour Rack standard R310 T110II Rack de calcul Lames R815 M610 R410 R910 M620 R415 R510 T620 R620 R720/R720xd

Plus en détail

Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SA DIRECTION CENTRALE INFORMATIQUE ET SYSTÈME D INFORMATION :

Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SA DIRECTION CENTRALE INFORMATIQUE ET SYSTÈME D INFORMATION : Bourse de l emploi Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SA DIRECTION CENTRALE INFORMATIQUE ET SYSTÈME D INFORMATION : Deux (02) Ingénieurs Sécurité Système d Information Direction Qualité, Méthodes

Plus en détail

Big Data et Marketing : les competences attendues

Big Data et Marketing : les competences attendues Big Data et Marketing : les competences attendues Laurence Fiévet Responsable Marketing Corporate Oney Banque Accord LA DYNAMIQUE DU MARKETING Selon la définition de Kotler et Dubois, «Le marketing est

Plus en détail

Optimisation multi-critère pour l allocation de ressources sur Clouds distribués avec prise en compte de l énergie

Optimisation multi-critère pour l allocation de ressources sur Clouds distribués avec prise en compte de l énergie Optimisation multi-critère pour l allocation de ressources sur Clouds distribués avec prise en compte de l énergie 1 Présenté par: Yacine KESSACI Encadrement : N. MELAB E-G. TALBI 31/05/2011 Plan 2 Motivation

Plus en détail

Présentation du déploiement des serveurs

Présentation du déploiement des serveurs Présentation du déploiement des serveurs OpenText Exceed ondemand Solutions de gestion de l accès aux applications pour l entreprise OpenText Connectivity Solutions Group Février 2011 Sommaire Aucun environnement

Plus en détail

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer 1 Bases de Données Objectifs Maîtriser les concepts d un SGBD relationnel Les modèles de représentations de données Les modèles de représentations de données La conception d une base de données Pratiquer

Plus en détail

Guide de sélection d une solution de planification

Guide de sélection d une solution de planification Guide de sélection d une solution de planification Liste des points essentiels que votre prochaine solution de planification doit couvrir Une publication de PlanningForce Table des matières 1. Ressources

Plus en détail

Gestion de la relation client

Gestion de la relation client Gestion de la relation client La relation client étant précise, un client n étant jamais acquis, nous proposons des solutions visant à optimiser la relation client. I-Reflet est une technologie naturellement

Plus en détail

VÉRIFIEZ SI VOS SITES WEB SONT PRÊTS POUR LE «BLACK FRIDAY» 11 MÉTHODES POUR METTRE FIN AUX PROBLÈMES DE PERFORMANCES

VÉRIFIEZ SI VOS SITES WEB SONT PRÊTS POUR LE «BLACK FRIDAY» 11 MÉTHODES POUR METTRE FIN AUX PROBLÈMES DE PERFORMANCES VÉRIFIEZ SI VOS SITES WEB SONT PRÊTS POUR LE «BLACK FRIDAY» 11 MÉTHODES POUR METTRE FIN AUX PROBLÈMES DE PERFORMANCES COMMENT PRÉVENIR LES PROBLÈMES DE DENSITÉ DU TRAFIC TOUT AU LONG DE L'ANNÉE Les problèmes

Plus en détail

Système de Gestion de Contenus d entreprises

Système de Gestion de Contenus d entreprises Système de Gestion de Contenus d entreprises OUDJOUDI Idir, H.HOCINI Hatem. Centre de développement des technologies avancées Cité 20 Août Baba Hassan Alger Algérie Tél. 0(213)351040, Fax : 0(213)351039

Plus en détail

Vers l imagerie operationnelle Atelier ENVI 5.0

Vers l imagerie operationnelle Atelier ENVI 5.0 Vers l imagerie operationnelle Atelier ENVI 5.0 france@exelisvis.com www.exelisvis.com The information contained in this document pertains to software products and services that are subject to the controls

Plus en détail