Transformation numérique SNCF MET LE TURBO Digital transformation SNCF STEPS UP THE PACE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Transformation numérique SNCF MET LE TURBO Digital transformation SNCF STEPS UP THE PACE"

Transcription

1 SNCF SNC_11_0000_Logo /02/ , rue Salomon de Rothschild Suresnes - FRANCE Tél. : +33 (0) / Fax : +33 (0) Web : Ce fichier est un document d exécution créé sur Illustrator version CS3. ÉQUIVALENCE QUADRI DÉGRADÉ CYAN MAGENTA YELLOW RÉSERVE BLANCHE N 13 JUILLET 2015 RECHERCHE, INNOVATION AU SERVICE DES NOUVELLES AVANCÉESMOBILITÉS Transformation numérique SNCF MET LE TURBO Digital transformation SNCF STEPS UP THE PACE 7 CHANTIERS À LA UNE Cap sur Excellence 2020 et Réseau 2020 THE BIG SEVEN Focus on Excellence 2020 and Network CONFORT SOUS TOUS LES ANGLES COMFORT FROM EVERY ANGLE 24 L INVITÉ 28 Marc Le Mercier, directeur général de la société d économie mixte Liger SPECIAL GUEST Marc Le Mercier, Managing Director of the Semi-Public Company Liger

2 LE BLOG DE / BLOG GARDEZ LE SENS DE L INNOVATION KEEP YOUR SENSE OF INNOVATION Retrouvez toute l information Innovation & Recherche Get all the news about Innovation & Research Carole Desnost, Directeur Innovation & Recherche Innovation & Research Director SOMMAIRE / CONTENTS 04 TEMPS FORTS / HIGHLIGHTS 06 7 CHANTIERS À LA UNE / THE BIG SEVEN FOCUS / FOCUS 12 L ENTRETIEN / Interview 16 L INFOGRAPHIE / In Images 18 PROJETS / Projects 19/20 EN CLAIR / Plain Numbers CONCRÈTEMENT / Here and Now 21 LA VIE DES LABS / LAB REPORT 24 SERVICES VOYAGEURS / PASSENGER SERVICES 26 EN IMAGES / SNAPSHOTS 28 L INVITÉ / SPECIAL GUEST INNOVER POUR CONSERVER NOTRE LONGUEUR D AVANCE Après un parcours diversifié et international pour PSA, Solvay et Plastic Omnium, je rejoins le groupe SNCF pour diriger la direction Innovation & Recherche. J ai pu faire vivre une innovation agile et réactive, centrée sur le client et la performance industrielle. Le nouveau groupe SNCF unifie le système ferroviaire, sillons et exploitation. Notre système ferroviaire doit rester le meilleur en Europe et dans le monde, au-delà de L innovation doit contribuer à maintenir cet avantage compétitif. Cet objectif suppose donc de renforcer notre évolution technologique, en d autres mots d intégrer toutes les technologies du XXI e siècle pour aboutir à des progrès majeurs et durables. Innover est l affaire de chacun au sein du groupe. La direction Innovation & Recherche a aussi pour mission de développer une vision du système ferroviaire, de promouvoir les partenariats et l innovation ouverte INNOVATE TO SECURE OUR LEAD Following an international career in diverse roles at PSA, Solvay and Plastic Omnium, I have joined the SNCF group to head the Innovation & Research Department. I have experience leading nimble and responsive innovation programmes focused on customers and industrial performance. The new SNCF group brings together the rail system, train paths and operations. Our railway system must remain the best in Europe and the world beyond Innovation must contribute to maintaining this competitive advantage. This presupposes a strengthening of our technological development, or in other words, the integration of all the technologies of the 21st century to achieve significant and lasting progress. Innovation is the business of everyone in the group. The Innovation & Research Department s mission is also to develop a system vision of rail transport, to promote partnerships and open innovation, and to centralize the information et de centraliser l information, tant en matière de management des thèses que de brevets. Donner aux branches et aux filiales des outils pour innover, c est rendre l innovation plus performante pour l ensemble du groupe. Pour rester le meilleur, il lui faut viser la rupture. Se placer dans un univers différent, hors de nos repères habituels, est indispensable pour réussir à préparer la mobilité de demain au niveau mondial, en mettant les clients au cœur du développement. Qu est-ce qui va faciliter leur vie demain? Et quelles ruptures développer en réponse? Par exemple, simplifier le paiement avec un billet unique, pour tous nos modes de transport. La rupture doit aussi être technologique, afin d imaginer les trains et l infrastructure grande vitesse du futur, et de façon plus globale, notre métier de transporteur à un horizon qui va au-delà des trente années à venir. concerning the management of theses and patents. Giving the branches and subsidiaries tools that enable them to innovate will result in more productive and efficient innovation throughout the entire group. To remain the best, we must aim for disruption. Putting ourselves in a different universe, one outside our usual points of reference, is essential to successfully prepare the mobility of the future on a global scale, with our customers as the cornerstone of development. What will make their lives easier tomorrow? And what disruptive innovations are needed to achieve this? One example: simplifying payment with a single ticket for all our transport modes. The disruption must also be technological so that we can imagine the highspeed trains and infrastructure of the future and, more generally, our business as a transport provider for more than just the next thirty years. 2 AVANCÉES - JUILLET N 13 AVANCÉES - JUILLET N 13 3

3 TEMPS FORTS / HIGHLIGHTS NOUVELLES MOBILITÉS EN PICARDIE Dans le cadre du volet «innovation» du contrat Région Picardie- TER SNCF, un MiniLab Mobilités & Tempos a été mis en place sur l axe Amiens-Compiègne. Le MiniLab est une démarche de conception innovante qui a pour objectif d explorer des voies d innovation en rupture avec une trentaine d acteurs locaux (startups, PME, associations d usagers, collectivités territoriales, chercheurs) et de représentants SNCF. Le fil rouge du MiniLab se concentre sur les réponses transport à apporter à des usages sociétaux connus (habitants, entreprises, associations...) et sur l identification de pratiques et comportements de mobilités inédits, qui nécessitent d imaginer des solutions mobilité différentes. Le digital est au cœur de ces questions, à la fois en tant que facteur de rupture et vecteur d accélération des mutations sociétales. L exploration portera donc autant sur le passage du transport à la mobilité (nouveaux services) que de la mobilité au transport (nouveaux systèmes de transport). SNCF 24/24 Assurer la restauration dans un TGV, entretenir les petites gares, accueillir les passagers lors de leur arrivée dans le train : gérer le flux des voyageurs requiert de nombreux savoir-faire. Afin d informer tous les clients des services mis en place pour les satisfaire, SNCF publie en ligne quotidiennement une brève vidéo pédagogique de 32 secondes destinée à donner un coup de projecteur sur le métier star du jour. Baptisée SNCF 24/24, cette campagne est relayée sur TF1 juste avant le journal de 20 h et invite le voyageur à découvrir les gestes connus et moins connus des collaborateurs SNCF et à se plonger dans l univers complexe et organisé du réseau ferroviaire. Au total, jusqu à fin juillet, 46 films sont programmés et sont accessibles sur sncf.com/live. FUTURE MOBILITY IN PICARDY In the Innovation portion of the Contrat Région Picardie-TER SNCF programme, a MiniLAB Mobilités & Tempos has been set up with the Amiens-Compiègne line as its focus. In this MiniLab, some thirty local stakeholders (startups, SMEs, transport user organisations, regional authorities and researchers) and SNCF representatives are exploring opportunities for disruptive innovation. In particular, they are looking for transport solutions to meet the recognised needs of residents, businesses, non-profit organisations, and other groups in society and seeking to identify new mobility practices and behaviour that will require imagining original mobility solutions. Digital technologies are central to these issues, both as a factor of disruption and as a force accelerating societal changes. MiniLAB participants are also examining the shift from the notion of transport to the notion of mobility (new services) and how that mobility is provided (new transport systems). SNCF 24/24 Serving food on a TGV, maintaining the small stations, greeting passengers on their arrival: managing passenger traffic requires multiple skills. To inform everyone about the services provided to satisfy passengers needs, SNCF posts a 32-second explanatory video online each day to spotlight one of these jobs. Called SNCF 24/24, this campaign is also being aired on the TV channel TF1 just before the evening news at eight o clock. These videos give viewers the opportunity to learn about the familiar and less-familiar activities of SNCF staff and to plunge into the complex and tightly organised world of the railway system. A total of 46 films are scheduled for airing until the end of July, and they are also available for viewing at sncf.com/live. Visionnez les vidéos sur sncf.com/live Watch videos on sncf.com/live Explorer avec des acteurs locaux des voies d innovation en rupture Exploring opportunities for disruptive innovation Retrouvez l agenda de l innovation sur Étienne Tricaud, directeur général AREP, filiale de SNCF Gares & Connexions, et Gaël Perdriau, président de la Cité du design, maire de Saint- Étienne et président de Saint-Étienne Métropole SUR LES QUAIS DU FUTUR AREP, filiale de SNCF Gares & Connexions chargée de concevoir les espaces, et la Cité du design de Saint-Étienne ont signé une convention de partenariat afin d imaginer l évolution future des gares. Trois premiers projets de recherche ont été définis, parmi lesquels le «quai du futur», qui entend définir de nouveaux usages du quai passager en tenant compte des besoins en matière de déplacements, de services et d attente. PLATFORMS OF THE FUTURE AREP, the SNCF Gares & Connexions subsidiary that designs railway stations, and the Cité du Design of Saint-Étienne have signed an agreement under which they will work together to imagine the stations of the future. The first three research projects have been chosen. They include the platform of the future, which will involve defining new uses for passenger platforms that take into account movements, services and waiting times. 31 C est le nombre de demandes de brevets publiées en 2014 par SNCF. The number of patent applications published by SNCF in SNCF «ACCÉLÈRE» SES RELATIONS AVEC LES STARTUPS SNCF a signé un accord de partenariat stratégique avec le Smart Transportation Accelerator et devient ainsi son premier partenaire industriel. Cet accélérateur israélien est le deuxième au monde dédié au secteur du transport intelligent. Ce partenariat a été officialisé lors de la Unconference d EcoMotion (communauté regroupant les acteurs du marché israélien de l innovation dans le secteur du transport). Dans le cadre de ce partenariat, SNCF dispose d un accès privilégié aux startups qui l intéresse (big data, porte-à-porte, objets connectés ) et peut leur proposer une assistance en lien avec leur activité à travers un programme de mentoring. De son côté, le Smart Transportation se félicite d associer à son développement SNCF, un groupe d envergure internationale qui va lui permettre de renforcer son image et de susciter de nouvelles candidatures. SNCF ACCELERATES ITS RELATIONSHIPS WITH STARTUPS SNCF has signed a strategic partnership agreement with Smart Transportation Accelerator, thus becoming the programme s first industry partner. This Israelbased accelerator is the second in the world focusing on smart transport. The partnership was officially set up during the EcoMotion Conference (EcoMotion is an Israeli community of innovators in the transport field). As a partner, SNCF will be in direct contact with startups whose projects are of interest to it (big data, door-to-door, connected objects, etc.) and will be able to offer them assistance through a mentoring programme. Smart Transportation Accelerator, on the other hand, is pleased to have support for its development from SNCF, an international group that will enhance the Accelerator s image and help it to attract other partners. 4 AVANCÉES - JUILLET N 13 AVANCÉES - JUILLET N 13 5

4 7 CHANTIERS À LA UNE / THE BIG SEVEN MAINTENANCE OPTIMISATION DES RESSOURCES ET EXPLOITATION SERVICES ET EXPÉRIENCE VOYAGEUR DATA, MOBILITÉ ET TERRITOIRE CAP SUR EXCELLENCE 2020 ET RÉSEAU 2020 FOCUS ON EXCELLENCE 2020 AND NETWORK 2020 Économie, disponibilité, régularité et sécurité. Au sein du Cluster Maintenance, SNCF poursuit un objectif stratégique : stimuler l innovation pour améliorer ses performances opérationnelles. 250 experts sont mobilisés sur plus de 200 projets, qui concernent, en particulier, la maintenance prédictive de nouvelle génération de l infrastructure et du matériel roulant. La Surveillance par Trains Commerciaux (STC) constitue à cet égard un projet emblématique. Cette technologie donnera la possibilité de suivre l évolution de l état des voies ferrées à l aide de capteurs placés directement sur les rames commerciales. Un groupe travaille également sur le projet RUFEX, une nouvelle méthode à l aide de laquelle, il sera possible de renforcer les fondations des plateformes ferroviaires en travaillant directement sur l existant, sans avoir à enlever la voie. Et donc sans impact sur l exploitation de la ligne. Enfin, un système d aide au diagnostic des organes de roulement est actuellement en déploiement, qui doit permettre aux établissements de maintenance du matériel roulant d anticiper la dégradation des boites d essieux par mesure acoustique. Sur quels leviers agir pour optimiser l utilisation des ressources mobilisées dans l exploitation ferroviaire et la production de mobilité? Alors que le volume de voyageurs augmentera de 35 % lors des dix prochaines années, un cluster se dédie à cette problématique centrale pour SNCF. Exploitation, modélisation, statistiques il mise sur la complémentarité des expertises et sur une approche système pour améliorer l efficience des plans de transport, affiner le suivi de la production et gagner en agilité dans la prise de décision opérationnelle. 15 projets ont déjà été lancés, dont la conception d un simulateur macroscopique de plans de transport, que teste actuellement SNCF Mobilités et la Direction Circulation Ferroviaire. Afin d optimiser la robustesse des roulements d engins, de nouveaux indicateurs sont aussi en cours de définition. L objectif est également d aider les équipes de la circulation en Île-de-France à gérer efficacement les convergences ferroviaires en zone dense, en modélisant la ponctualité des voyageurs selon l ordre de passage des trains. ÉNERGIE D ici à 2022, SNCF s est engagée à réduire de 20 % ses consommations d énergie et à devenir la référence mondiale du transport durable. Dans le cadre du Cluster Énergie, une trentaine de projets mobilisent 90 experts sur des sujets que sont la performance énergétique du matériel roulant, de nouvelles infrastructures énergétiques avec les smartgrids et la récupération de l énergie du freinage. Un démonstrateur de système de récupération de l énergie du freinage est notamment à l étude sur Transilien et le RER C. Le gisement le plus important se situe au niveau de l énergie de traction avec la mise en place d un système d aide à la conduite économique. Les premiers essais ont montré une baisse moyenne de 7 % sur la flotte OUIGO. Ce système sera généralisé en 2016 sur la flotte TGV. Un diagnostic est également mené afin de cerner avec précision les consommations par usage dans les bâtiments et ainsi de mettre en œuvre des plans d efficacité énergétique adaptés. Enfin un MiniLab sur la définition d engins hybrides pour TER a eu lieu au premier semestre Développer une mobilité porte à porte, des services toujours plus personnalisés pour tous et au plus près des nouveaux usages Les 25 projets d innovation du Cluster «Service et Expérience Voyageurs» sont au cœur du programme «Excellence 2020». Parmi eux : le projet Mobilabo mené sur le Pôle d Échanges Multimodal de Lyon-Part-Dieu. À l aide de capteurs de comptage, de caméras de vidéo protection ou de systèmes permettant de suivre les traces wifi des clients, ce hub se mue en un véritable laboratoire de la connaissance de la mobilité. En matière d accessibilité, des groupes travaillent également sur un système de requête vocale sur smartphone, destiné à faciliter les déplacements des aveugles et malvoyants en gare. Dans le cadre du Lab Mass Transit, un nouvel aménagement de matériel roulant a été conçu et devrait être testé en Objectif? Optimiser les flux, la capacité et le confort des voyageurs. Après les Labs et MiniLabs Seniors et Accessibilité, et Acoustique en 2014, un nouveau MiniLab consacré aux Véhicules Autonomes est envisagé en Chaque jour, SNCF traite dans ses data centers plusieurs millions de données. L entreprise entend exploiter cette mine d informations pour optimiser le pilotage de ses activités, mieux comprendre les flux de voyageurs et explorer de nouveaux modèles économiques. Dans le cadre du Cluster Data, Mobilité et Territoire, une vingtaine de projets ont été lancés, dont le développement d un outil de pilotage de la lutte anti fraude. Dédiée aux trains sans réservation obligatoire, cette solution pourra estimer le nombre de fraudeurs et le manque à gagner sur TER et Intercités. SNCF s est également associé à l École des ponts et à l université Paris-Est-Marne-la-Vallée pour lancer la chaire «Nouvelle approche économique des mobilités dans les territoires». Son champ d étude? Le lien entre infrastructures, services et territoires. Plusieurs thèses CIFRE (Convention Industrielle de la Formation pour la Recherche) l accompagnent. Après la création de la communauté DATA en 2014, de nouveaux groupes de travail sont au programme cette année pour les communautés STAT, ECO et DATA. > // More on clusters 6 AVANCÉES - JUILLET N 13 AVANCÉES - JUILLET N 13 7

5 7 CHANTIERS À LA UNE / THE BIG SEVEN SÉCURITÉ SYSTÈME DÉVELOPPEMENT DURABLE OPTIMISATION OF RESOURCES AND OPERATIONS ENERGY SERVICES AND PASSENGER EXPERIENCE Comment garantir la sécurité des installations de signalisation et de télécommunication? Quelles solutions développer pour analyser et traiter les nouveaux risques? Ce sont notamment à ces questions clés que travaillent les 121 membres du Cluster Sécurité Système, au travers d une trentaine de projets d innovation. Dans un de ces projets, un serious game dédié aux établissements matériels a été réalisé. En cours de déploiement, cet outil de prévention permet de sensibiliser les nouveaux arrivants aux bons comportements sécurité. Homologuer les composants ferroviaires, rapidement et au meilleur coût constitue un autre enjeu du Cluster Sécurité Système. SNCF a été l un des partenaires du projet de recherche européen TRIOTRAIN, qui vise à améliorer les processus de certification virtuelle dans les domaines de la dynamique, de l aérodynamique et du captage. C est aussi par ses performances environnementales que SNCF entend marquer sa différence. 36 projets d innovation sont sur les rails dans le cadre du Cluster Développement Durable. Premier objectif : explorer l écoconception de matériels, infrastructures et gares respectueux de l environnement tout au long de leur cycle de vie. Il s agit par ailleurs d identifier des leviers pour réduire toutes sortes d émissions provenant du système ferroviaire. Un travail de cartographie et de modélisation de l exposition humaine aux champs électromagnétiques basses fréquences est ainsi mené dans le cadre du projet ELFE RAIL. La réduction des nuisances sonores des matériels roulants figure parmi les priorités. Aux côtés de partenaires académiques et industriels, SNCF s implique dans le projet de recherche européen ACOUTRAIN. Celui-ci vise à développer une nouvelle procédure de certification virtuelle des performances acoustiques des trains, qui serait beaucoup moins contraignante que les essais réels. MAINTENANCE Economy, availability, regularity and safety. With the Maintenance Cluster, SNCF is pursuing the strategic objective of spurring innovation to improve operational performance. Some 250 experts are working in over 200 projects, dealing in particular with state-of-the-art predictive maintenance of infrastructure and rolling stock. Surveillance by Commercial Trains (STC) is a typical one. With this technology, the condition of tracks would be monitored using sensors mounted on commercial trains. Another group working in the RUFEX project is developing a new method to enable track roadbeds to be reinforced directly without having to take up the track, thus avoiding any impact on train operations. Last, a system to aid in the assessment of rolling components is being deployed. It will allow the rolling stock maintenance workshops to anticipate axle box deterioration using acoustical measurements. What can be done to optimise the use of resources for railway operations and mobility in general? Passenger volumes will increase by 35% over the next ten years, so a cluster has been set up to address this crucial issue for SNCF. Operations, modelling, statistics the cluster is banking on complementary expertise and a systems approach to improve transport plan efficiency, more precisely monitor operations, and gain greater flexibility in operational decision making. Fifteen projects have already been launched, including one to design a macroscopic simulator for transport planning that SNCF Mobilités and the Rail Traffic Management Department are currently testing. To improve the reliability of locomotive rotations, new indicators are being defined. Another goal is to help traffic management teams in the Paris region to efficiently handle convergent train movements in dense traffic areas by modelling passenger punctuality according to the order of train arrivals and departures. SNCF is committed to reducing its energy consumption by 20% and to becoming the global benchmark for sustainable transport by In the Energy Cluster, 90 experts are working in about 30 projects related to energy performance of rolling stock, new energy infrastructures based on smart grids, and energy recovery during braking. A demonstrator for a braking energy recovery system is being tested in the Paris region on the Transilien network and RER Line C. The greatest potential for reducing energy consumption is found in traction energy, so a system to promote economical train driving is being introduced. Initial trials have shown an average decrease of 7% for the OUIGO fleet. This system will be extended to the TGV fleet in An assessment is also being done to precisely calculate electricity consumption by use in buildings so that appropriate energy efficiency programmes can be implemented. A minilab to define specifications for the hybrid power units for TER regional express trains was also conducted in the first half of Develop door-to-door mobility and ever-more-personalised services matched to new habits and practices the 25 innovation projects in the Service and Passenger Experience Cluster are central to the Excellence 2020 programme. The Mobilabo project being carried out by the Multimodal Exchanges Centre at the Lyon Part-Dieu station is one of them. By installing people counters, video surveillance cameras and systems to track customers Wi-Fi connections, researchers are turning this hub into a real laboratory for learning more about mobility. In the area of accessibility, there are also groups working on a voice query system for smartphones to facilitate travel for the blind and vision-impaired. In the Mass Transit Lab, a new layout for rolling stock has been designed and is slated for testing in 2016 with the aim of improving flows, capacity and passenger comfort. Following the Seniors and Accessibility Lab and the Acoustics MiniLab in 2014, a minilab on Autonomous Vehicles may be conducted in > // More on clusters 8 AVANCÉES - JUILLET N 13 AVANCÉES - JUILLET N 13 9

6 7 CHANTIERS À LA UNE / THE BIG SEVEN L ENTRETIEN / INTERVIEW DATA, MOBILITY AND REGIONS RAILWAY SYSTEM SAFETY FOCUS SNCF processes several million pieces of data every day at its data centres. It intends to exploit this wealth of information to improve the management of its operations, better understand passenger flows and explore new business models. In the Data, Mobility and Regions Cluster, about 20 projects have been started, including one to develop a tool to guide efforts to combat fraud. Designed for trains on which reservations are not obligatory, this system will estimate the number of people committing fraud on regional and intercity trains and the amount of lost revenue this represents. SNCF is also joining with the Ecole des Ponts engineering school and Université Paris-Est-Marne-la-Vallée to set up a teaching chair on the subject of A New Economic Approach to Mobility in the Regions. Courses will focus on the link between infrastructures, services and the regions. Some of the research will be done in several CIFRE (Contracts for Industrial Training through Research) thesis projects. Following the creation of the DATA community in 2014, new working groups are planned this year for the STAT, ECO and DATA communities. How can the safety of signalling and telecommunications installations be guaranteed? What solutions can be developed to analyse and deal with new risks? These are crucial questions that the 121 members of the Railway System Safety Cluster are seeking to answer in some thirty innovation projects. In one of them, a safety instruction tool called Serious Game has been developed for the railway equipment units. Designed to inform new employees about safe working procedures, it is now being implemented. Another objective of the Railway System Safety Cluster is to find rapid and low-cost ways to certify railway components. SNCF was one of the partners in the European research project TRIOTRAIN, whose aim was to improve virtual certification processes in the areas of railway dynamics, aerodynamics and catenary-pantograph interaction. SUSTAINABLE DEVELOPMENT SNCF also wants to differentiate itself through environmental performance. Thirty-six projects are under way in the Sustainable Development Cluster. The first objective is to explore the use of eco-design to create rolling stock, infrastructure and stations that will be environmentally friendly throughout their entire life cycle. Another aim is to find ways to reduce all emissions coming from the railway system. Mapping and modelling of human exposure to lowfrequency electromagnetic fields is thus being done in the ELFE RAIL project. Reducing noise annoyance caused by rolling stock is among the priorities, too. SNCF is working with academic and industrial partners in the European research project ACOUTRAIN, in which a new virtual certification procedure for train acoustical performance that would be much less burdensome than realworld tests is being developed. // TRANSFORMATION NUMÉRIQUE SNCF MET LE TURBO DIGITAL TRANSFORMATION SNCF STEPS UP THE PACE // More on clusters 10 AVANCÉES - JUILLET N 13 AVANCÉES - JUILLET N 13 11

7 L ENTRETIEN / INTERVIEW FOCUS Yves Tyrode, Directeur Digital et communication Digital and Communication Director Nommé en octobre dernier directeur Digital et communication, Yves Tyrode lance quelques semaines plus tard un plan ambitieux, qui donnera un puissant coup d accélérateur. Appointed Digital and Communication Director at SNCF last October, Yves Tyrode announced an ambitious plan a few weeks later designed to supercharge the move to digital. SNCF INVESTIT LE CHAMP NUMÉRIQUE DEPUIS QUINZE ANS. POURQUOI UN PROGRAMME DÉDIÉ AUJOURD HUI? YVES TYRODE : Le plan #digitalsncf a été conçu pour accélérer notre transformation. Le secteur de la mobilité se numérise à la vitesse de la lumière. Des initiatives marginales hier, comme le partage, sont devenues massives en très peu de temps. Nous devons passer à la vitesse supérieure, avec pour cible le tout digital pour tous, pour simplifier la vie de nos 10 millions de clients et les métiers de nos agents. Aujourd hui, notre maturité digitale n est pas la même partout. Nous avons donc conçu un plan en trois étapes, en commençant par des sujets à régler en priorité. L accès à Internet dans nos trains en fait partie. La manière dont nous travaillons avec les développeurs aussi. Elle doit changer de dimension, pour passer en mode industriel. VOTRE PLAN VA DURER 18 MOIS. N EST-CE PAS TROP PEU? Y. T. : Les technologies digitales évoluent très vite. Au-delà de 18 mois, nous risquerions l obsolescence! Chaque étape du plan durera un semestre. La première compte une dizaine de projets. La deuxième sera lancée en septembre. Tous les projets ne seront pas achevés au terme du plan, mais ils auront été lancés. Tous ne vont pas réussir. Il faut se donner le droit à l échec. L important est de créer le mouvement et de délivrer très vite des choses concrètes. Nous voulons opérer notre transformation par du concret et des preuves perceptibles par les utilisateurs. LES PROJETS DIGITAUX SE MÈNENT-ILS COMME TOUT AUTRE PROJET D INNOVATION? Y. T. : Ils doivent être gérés selon les méthodes des entreprises du Web. Il faut partir du besoin utilisateur, client ou agent, et travailler en mode agile, ce qui suppose de rassembler les acteurs dans un même lieu. Une autre règle est l ouverture, interne comme externe, pour favoriser la coconstruction. Un projet digital doit aussi être conçu pour être développé à grande échelle. Développer des maquettes, oui, mais sur des infrastructures préindustrielles. Il faut aussi mesurer ce que l on fait, au travers de la satisfaction utilisateur et du retour sur investissement. Une dernière règle, c est la frugalité! On fait vite avec peu de moyens, avant d en demander davantage en cas de réussite. COMMENT ALLEZ-VOUS FAVORISER L OUVERTURE ET LA COCONSTRUCTION? Y. T. : Nous avons créé une communauté digitale. Elle compte déjà près de deux mille personnes, de toute l entreprise. J en suis le community manager. Nous ouvrons des maisons digitales, les 574, à Saint-Denis, Toulouse, Nantes, Lyon et San Francisco. Leur nom fait référence à notre record du monde de vitesse sur rail. Ces accélérateurs digitaux hébergeront les talents des différents projets, ainsi que des centres d expertise, les Fabs. Nous allons également ouvrir de façon plus large nos données, grâce à des interfaces de programmation applicative (API) et structurer nos relations avec les partenaires qui les utilisent. Enfin, un fonds d investissement va nous permettre d investir dans des startups susceptibles de participer à notre transformation digitale. SNCF HAS BEEN INVESTING IN THE DIGITAL FIELD FOR FIFTEEN YEARS. WHY A SPECIAL PROGRAMME NOW? YVES TYRODE: The #digitalsncf plan is designed to accelerate our transformation. The mobility sector is adopting digital technologies at lightning speed. Initiatives that were marginal yesterday, like car sharing, have become huge trends in a very short time. We have to shift into a higher gear, with all-digital for everyone as the target, to simplify the lives of our 10 million customers and our 260,000 employees. Today, our level of digital adoption is not the same everywhere. We have therefore drawn up a three-phase plan that starts with the top priorities. Internet access in all our trains is one of them. How we work with developers is another. The scope must change and become more industrial in approach. YOUR PLAN IS GOING TO BE EIGHTEEN MONTHS LONG. ISN T THAT TOO SHORT? Y. V.: Digital technologies evolve very quickly. After eighteen months, what we do might well be programmed obsolescence! Each phase of the plan will be a half year long. The first includes about ten projects. The second phase will be launched in September. All the projects will not have been completed at the end of the plan, but they will have been begun. All of them will not be successful. You have to give yourself the right to make mistakes. What is important is to start moving forward and deliver concrete results very quickly. We want our transformation to be concrete, with evidence of progress that users can see. ARE DIGITAL PROJECTS CARRIED OUT IN THE SAME WAY AS ANY OTHER INNOVATION PROJECT? Y. V.: They must be managed using the methods of online companies. The starting point must be the needs of the user, whether customer or employee, and the work must be done in a nimble manner, which means locating the people involved in the same place. Another rule is openness, both internal and external, to encourage co-construction. A digital project must also be conceived so that it can be developed on a large scale. It is also essential to measure what you have done by surveying users satisfaction and the return on investment. A final rule: frugality. Work quickly on a small budget before asking for more if you are successful. HOW ARE YOU GOING TO ENCOURAGE OPENNESS AND CO-CONSTRUCTION? Y. V.: We have created a digital community. It already has about two thousand members from all across the company. I am the community manager. We are going to open digital units, called 574, in Paris, Toulouse, Nantes, Lyon and San Francisco. The name refers to our world train speed record. These digital accelerators will be home to the specialists working on various projects as well as to centres of expertise, the Fabs. We are also going to give wider access to our databases through application programme interfaces (API) and structure our relations with partners who use them. Last, we are creating an investment fund, Digital SNCF Ventures, to enable us to invest in start-ups that can contribute to our digital transformation. 12 AVANCÉES - JUILLET N 13 AVANCÉES - JUILLET N 13 13

8 L ENTRETIEN / INTERVIEW FOCUS L INNOVATION EN AVANT-POSTE Le digital et l innovation sont fortement connectés. La direction Innovation & Recherche explore les pistes d une métamorphose de l outil industriel par le digital. SPEARHEADING PROGRESS WITH INNOVATION Digital technologies and innovation are strongly connected. The Innovation & Research Department is exploring ways of using these technologies to bring about a transformation of the railway s production tools. Carole Desnost Directeur Innovation & Recherche Innovation & Research Director FOCUSING ON ADDED VALUE The #digitalsncf plan is designed to accelerate the movement. It will benefit our customers and employees and improve our operational capabilities. Among these three things, Innovation & Research is going to become more involved in the operational aspect, says Desnost. Our task is to make changes, some rapid, some over a longer period, to modernise our current production capabilities and the railway system as a whole. A concrete example: using commercial trains to inspect the rail system. To check track conditions today, a team can be sent out, or a special rail car equipped with measurement instruments can be used. Another solution is to take advantage of trains in commercial service that run on the tracks every day by equipping them with sensors. The results of the measurements could then be communicated in real time to the maintenance teams as well as to passengers when a problem actually arises. In the short term, Innovation & Research is going to review already-collected data to see how it can be used. In the longer term, the aim will be to extend the use of sensors to other applications (improving predictive maintenance, controlling fraud, etc.). EXPLORE THE POTENTIAL Innovation & Research has been exploring all these subjects for several years. We currently have five or six projects under way on subjects related to data, notes Desnost. We are explorers doing the spadework for projects that will be developed in a year or 18 months by the operational departments. That is the best thing that can happen in the innovation field: another entity takes up your subjects and accelerates the work. The #digitalsncf plan allows us to rapidly put into concrete use innovative ideas that have already been validated in a proof of concept study. The reverse is true, too: ideas originating with the #digitalsncf plan could provide new avenues of innovation for exploration to prepare the next big thing. Le numérique apporte une véritable mutation technologique, avec l opportunité de transformer nos activités du ferroviaire. «C est vraiment une nouvelle ère et nous n en sommes qu au début, estime Carole Desnost, directeur Innovation & Recherche. Pour des technologies complexes comme la nôtre, le digital peut amener un souffle de simplification, d énergie et de transformation. Il sera beaucoup plus fort si nous pensons digital dans la genèse même de nos projets, plutôt que de rajouter du digital sur ce que nous savons déjà faire.» SE CONCENTRER SUR SES VALEURS AJOUTÉES Le plan #digitalsncf a été conçu pour accélérer le mouvement. Il bénéficiera à la fois aux clients, aux salariés et à l outil industriel. «Dans ce triptyque, Innovation & Recherche va renforcer son implication sur le volet industriel, explique Carole Desnost. Notre sujet, c est de mettre en place des changements rapides, et d autres plus longs, pour moderniser notre outil actuel.» Et de donner un exemple très concret : le contrôle du système ferroviaire par les trains commerciaux. «Aujourd hui, pour contrôler l état de la voie, on peut envoyer une équipe sur place ou une voiture spécifique, équipée d outils de mesure. Une autre solution consiste à utiliser les trains commerciaux qui passent tous les jours sur la voie, en les équipant de capteurs. Les résultats de leurs mesures pourraient être utilisés pour informer en temps réel les équipes de maintenance, ainsi que les voyageurs en cas de problème avéré.» À court terme, Innovation & Recherche va s attacher à réaliser le bilan des données déjà collectées, afin d imaginer comment et pour quoi les utiliser. À plus long terme, il s agira d étendre le principe (capteur) à d autres usages (affiner la maintenance prédictive, limiter la fraude...). EXPLORER LES POSSIBLES Autant de thèmes qu Innovation & Recherche explore depuis plusieurs années. «Sur les sujets relatifs aux données, nous avons actuellement cinq à six projets actifs, précise Carole Desnost. Nous sommes des explorateurs, qui défrichent le terrain pour des projets qui seront développés dans un an ou 18 mois par les directions des opérations. C est ce qui peut arriver de mieux dans le domaine de l innovation : qu une autre entité reprenne vos sujets et les accélère. Le plan #digitalsncf, c est pour nous la possibilité d industrialiser rapidement des idées innovantes, déjà validées dans le cadre d un proof of concept.» À l inverse, des idées nées du plan #digitalsncf pourraient venir fournir de nouvelles pistes d innovation à explorer, pour préparer le «coup d après». Digital technologies offer the opportunity to transform our rail transport activities through real technological change. It is really a new era, and we are only at the start, says Carole Desnost, director of Innovation & Research. Digital techniques can bring simplification, energy and transformation to complex technologies like ours. They will be much more powerful if we think digital at the very beginning of our projects rather than adding a layer of digital to what we already know how to do. 14 AVANCÉES - JUILLET N 13 AVANCÉES - JUILLET N 13 15

9 L INFOGRAPHIE / IN IMAGES FOCUS FLUX ET NET À LA LOUPE ZOOM ON FLOWS AND THE INTERNET plus d informations // more news FLUX.SNCF LA CIBLE Mieux connaître les flux de voyageurs en temps réel, dans les gares et sur l ensemble de leur parcours (porte à porte), grâce aux technologies digitales. LA CONTRIBUTION D INNOVATION & RECHERCHE Un apport d expertises techniques sur les traces GSM et le big data (traitement, redressement de données ), utiles aux acteurs du projet dans le cadre de leur échanges avec les opérateurs de téléphonie mobile. Des expérimentations prêtes à l industrialisation Le programme exploratoire Connaissance de la mobilité est à l origine du POC (Proof Of Concept) nommé Mobilabo- Gare, sur l évaluation des flux au sein d une gare laboratoire, Lyon- Part-Dieu. Elle a été équipée de capteurs. L objectif est de définir de nouveaux usages en mode agile, en collaboration avec plusieurs métiers. Les solutions seront extrapolables à d autres gares. L un des cas d usage de Mobilabo, la connexion Wi-Fi, sera industrialisé par Gares et Connexions. Ce pourrait être le cas également de travaux d Innovation & Recherche sur la lutte contre la fraude, et notamment de l application jecompte.fr. Préparer l étape suivante L avancée du projet Flux va permettre d identifier les verrous techniques qui restent à lever. Ils pourront devenir de nouveaux sujets de recherche. FLUX.SNCF THE TARGET Gain a better understanding of passenger flows in stations and over the entire journey (door to door) in real time using digital technologies. INNOVATION & RESEARCH S CONTRIBUTION Technical expertise in GSM tracking and big data (processing, retrieval, etc.) that will be useful to researchers in their discussions with mobile phone operators. Experiments ready for wide application The exploratory programme Connaissance de la Mobilité (Knowledge of Mobility) led to the Proof of Concept (POC) study called Mobilabo-Gare to analyse flows in a laboratory station, Lyon Part Dieu.Sensors have been installed in the station to define new, agile services in collaboration with several of the company s divisions. It will also be possible to extrapolate the solutions to other stations. One of the services developed in Mobilabo, Wi-Fi connectivity, will be given large-scale implementation by Gares et Connexions. This could also be the case for the work Innovation & Research is doing on fraud prevention and on the application jecompte.fr in particular. Preparing the next phase As the Flux.SNCF project advances, it will be possible to identify the technical obstacles that must still be overcome, which may turn into new research subjects. NET.SNCF LA CIBLE Internet en haut débit sur l ensemble du réseau SNCF, en gares comme dans les trains, un progrès aussi utile aux voyageurs (activités privées et professionnelles, accès à des services de mobilité de SNCF ) qu aux agents. LA CONTRIBUTION D INNOVATION & RECHERCHE En amont : Les équipes mènent des travaux exploratoires sur l Internet à bord et ses différentes solutions. Ce travail de validation préalable a contribué à défricher le terrain, avant le lancement du projet Net-SNCF. Pendant : un expert télécommunications d Innovation & Recherche participe au groupe de travail qui exerce un suivi hebdomadaire du projet. Pour demain : les équipes travaillent notamment sur un projet de kiosque multimédia, qui viendra enrichir les contenus de l offre Internet à bord. THE TARGET High-speed Internet on the entire SNCF network, in stations as well as in trains, an enhancement as useful to travellers (personal and professional activities, access to SNCF mobility services, etc.) as to employees of the railway. INNOVATION & RESEARCH S CONTRIBUTION In advance: I&R researchers have been doing exploratory work in the laboratory on Internet reception in trains and on possible systems. This preliminary validation process has helped to lay the groundwork for the launch of the Net.SNCF project. Now: a telecommunications expert at Innovation & Research is a member of the working group monitoring the project each week. In the future: I&R teams are working on a multimedia kiosk project that will enhance content in the on-board Internet offer. 16 AVANCÉES - JUILLET N 13 AVANCÉES - JUILLET N 13 17

10 / PROJECTS LA TRANSFORMATION EN ACTES Le plan #digitalsncf promet des progrès rapides et tangibles, pour les clients et les agents. La preuve par trois projets emblématiques de sa première saison. TRANSFORMATION: CONCRETE STEPS FOCUSPROJETS The #digitalsncf plan promises to deliver tangible benefits rapidly to customers and employees. Evidence is provided by three typical projects during its first year. EN CLAIR / PLAIN NUMBERS SNCF & INTERNET 2000 est l année où le moteur de recherche Google devient disponible en quinze langues, dont le français. C est aussi celle du lancement par SCNF de son site voyages-sncf.fr, désormais le premier site Web marchand en France. is the year in which the search engine Google became available in 15 languages, including French. It was also when SNCF launched its website voyages-sncf.fr, now the No. 1 e-commerce website in France. LA MAINTENANCE DU RÉSEAU EN MODE NUMÉRIQUE Selon ses missions, chacun des agents chargés de la surveillance des installations ferroviaires dispose d un ou deux outils mobiles : tablette et/ou phablette *. Ils lui permettent de consulter de la documentation (schémas, plans) à distance et de saisir sur le terrain les résultats de ses observations (commentaires, mesures, photos). C est pour quand? Les outils mobiles et la première application métier seront déployés d ici à fin NETWORK MAINTENANCE IN A DIGITAL MODE Depending on their assignments, the 12,000 employees responsible for railway equipment maintenance each have one or two mobile devices (a tablet and/or a phablette*). They use these devices to consult documentation (diagrams, plans) remotely and report observations (comments, measurements, photos) they make in the field. When? The mobile tools and the first work application will be available by the end of UN STORE MAISON POUR LES DÉVELOPPEURS ET LES TESTEURS Les agents qui souhaitent développer des applications mobiles, à destination des cheminots ou des voyageurs, accèdent à une boîte à outils dédiée sur la plateforme store.sncf. Elle contient des jeux de données, des interfaces de programmation applicative (API) et des consignes (normes à respecter, charte graphique, règles d ergonomie ). C est pour quand? Une première version de la boîte à outils destinée aux développeurs est disponible et le Store sera mis en ligne dans l été. A STORE FOR DEVELOPERS AND TESTERS Employees who wish to develop mobile applications for railway workers or passengers will find a toolbox on the platform store.sncf. It contains sets of data, applicative programming interfaces (APIs) and guidelines (standards, visual identity, ergonomics, etc.). When? An initial version of the developers toolbox is available now, and the Store will go online in the summer. * Appareil mobile à la taille d écran intermédiaire entre celle d une tablette et celle d un Smartphone. * A mobile device with a screen that is between the size of a tablet and a smartphone screen. DES TABLETTES POUR LA MAINTENANCE DU MATÉRIEL Les agents de maintenance du matériel roulant disposeront tous d une tablette tactile, pour s informer des procédures, saisir leurs comptes rendus et consulter en temps réel les opérations passées. Leur tablette donne accès à une documentation numérisée, simplifiée et structurée. C est pour quand? 700 tablettes seront distribuées dans un premier groupe de centres de maintenance à l été 2015, suivies d une deuxième et dernière vague (8 100 tablettes) en TABLETS FOR EQUIPMENT MAINTENANCE The 10,000 employees who do rolling stock maintenance will each have a touchscreen tablet to receive information about procedures, enter their reports, and consult past operations, all in real time. Their tablet will also provide access to simplified, structured electronic documentation. When? Seven hundred tablets will be passed out in a first group of maintenance centres in summer 2015, with a second and final distribution (8,100 tablets) in application unifiée pour les voyageurs, lancée le 28 janvier dernier et qui rassemble quatre interfaces : SNCF Direct, SNCF Transilien, TER Mobile et Gares en direct. Elle donne déjà accès à tous les horaires de transports, SNCF ou non (RATP, Optile ), en France et pour 200 gares européennes. Elle permet aussi de recevoir des messages personnalisés (correspondances, numéros des quais, retard ) et son e-billet. Cette application unique sera enrichie au fil des mois. application for passengers launched on 28 January that combines four interfaces: SNCF Direct, SNCF Transilien, TER Mobile and Gares en Direct. It already provides schedules for all transport networks (SNCF, RATP, Optile, etc.) in France and 200 stations in Europe. It can also be used to receive personalised messages (connections, station platforms, delays, etc.) and e-tickets. More features will be added to this app in the months to come. 55 jeux de données et interfaces de programmation applicative (API) ouvertes par le groupe, avec environ 14 millions d appels aux API tous les mois et une centaine de réutilisations (applications, data visualisation ). Lancé dès 2011, ce mouvement d ouverture sur les acteurs de l innovation numérique, startups comme développeurs, designers et data scientists, se renforce aujourd hui dans le cadre du plan #digitalsncf. sets of data and Application Programming Interfaces (APIs) provided by the Group, with about 14 million connections to the APIs every month and about 100 re-uses (applications, data visualisation, etc.). Introduced in 2011, this policy of opening access to those involved in digital innovation start-ups, developers, designers and data scientists is being strengthened today with the #digitalsncf plan. plus d informations // more news 18 AVANCÉES - JUILLET N 13 AVANCÉES - JUILLET N 13 19

11 / HERE AND NOW APPLICATIONS 500 applications déjà développées par des agents SNCF, le signe d une forte culture d innovation au cœur même de l entreprise. PHONE 500 applications already developed by SNCF employees, the sign of a strong FOCUSCONCRÈTEMENT culture of innovation within the company. INVESTISSEMENT 450 millions d euros consacrés par SNCF à sa transformation digitale sur les trois années à venir, soit environ 150 millions par an. INVESTMENT e450 million invested by SNCF over the next three years in its digital transformation, or about e150 million a year. CLIENTS 15 millions de clients SNCF en 2020, soit cinq millions de plus qu aujourd hui. Selon les lignes, entre deux tiers et trois quarts des voyageurs actuels possèdent un smartphone. LA VIE DES LABS / LAB REPORT AGENTS agents SNCF équipés à court terme en tablettes et en applications, contre aujourd hui (contrôleurs, conducteurs ). Près de opérateurs de maintenance du matériel roulant et des installations ferroviaires font partie des nouveaux bénéficiaires de ces outils numériques. EMPLOYEES 80,000 SNCF employees (conductors, train drivers, etc.) soon equipped with tablets and applications, compared with 30,000 today. About 22,000 workers who maintain the rolling stock and railway installations will be among the beneficiaries of these new digital tools. LES REPÈRES-CLÉS FACTS AND FIGURES EXPERTISE 4 centres d expertise (les Fabs), respectivement sur le big data, l open data, le design et les objets connectés. Ils seront hébergés par les 574, les nouvelles maisons digitales de SNCF. EXPERTISE 4 centres of expertise (the Fabs ), for, respectively, big data, open data, design and connected objects. They will be based in the 574s, SNCF s new digital centres. CUSTOMERS 15 million SNCF customers in 2020, or 5 million more than today. Depending on the rail line, between two thirds and three quarters of passengers will have a smartphone. COUVERTURE L accès du réseau ferroviaire est facilité pour l ensemble des opérateurs afin d installer les équipements nécessaires (stations de base et leurs antennes). La couverture wifi complémentaire sera déployée dans les rames TGV de façon progressive, à partir de fin COVERAGE Facilitate access to the rail network for all the operators so that the necessary equipment (base stations and antennas) can be installed. Additional Wi-Fi coverage will be progressively provided in TGVs starting in late IMMERSION AU CŒUR DU LAB MMR Lancé en janvier 2014, le Lab Maintenance du Matériel Roulant est entré en phase P, pour Projets et Propositions. Une étape clé portée par une équipe resserrée qui associe la direction du Matériel SNCF et Innovation & Recherche, en toute complémentarité. IMMERSION IN THE MMR LAB The Rolling Stock Maintenance (MMR) Lab, which was set up in January 2014, has entered the Projects and Proposals, or P, phase a key stage in which the researchers from the SNCF Rolling Stock and Innovation & Research departments who make up the lab s close-knit team are contributing their complementary expertise. PRÉCÉDEMMENT Imaginer une maintenance à hautes performances et innovante, adaptée aux exigences de l exploitation du matériel roulant, avec l ambition d explorer tous les types de performances et pas seulement la performance technique. Tel est le fil conducteur d une démarche collaborative de conception innovante (le Lab), sponsorisée par le directeur délégué du Matériel. Elle a mobilisé une communauté de 80 personnes issues des différentes branches de l entreprise. La première phase du Lab a été celle d une mutualisation intensive des connaissances, au rythme d une journée par mois sur un semestre. Elle a fait une large place à des interventions d experts, du ferroviaire et d autres secteurs comme > 20 AVANCÉES - JUILLET N 13 AVANCÉES - JUILLET N 13 21

12 LA VIE DES LABS / LAB REPORT > l aéronautique. La communauté du Lab s est ensuite réunie pour un séminaire de conceptualisation de deux jours, en septembre Il a permis de formaliser quatre concepts : hypermaintenance, maintenance transformable, maintenance expansive et maintenance novatrice. Ils recouvrent sept axes d exploration, qui eux-mêmes rassemblent 123 pistes d action. LES ENJEUX ACTUELS «Le Lab est aujourd hui en phase P. Elle consiste à qualifier les 123 pistes d action, car toutes n ont pas le même degré de maturité. Notre objectif est d identifier celles qui ont beaucoup de potentiel afin de définir un programme d innovation et de recherche pluriannuel», résume Mac-Lan Nguyen, responsable du groupe de recherche Systèmes Mécaniques et Interactions, à Innovation & Recherche. Les idées les plus matures, pour certaines explorées avant le Lab par la direction du Matériel, comme le télédiagnostic temps réel, donneront lieu très vite à des projets de recherche et développement. «Nous les avons sélectionnées pour construire une première feuille de route, qui rassemble environ 10 % des pistes d action, précise Bruno Langlois, responsable de l Ingénierie de maintenance à la direction du Matériel. Nous l avons partagée avec les Activités, dont certains Technicentres de maintenance, et la direction industrielle.» D autres idées doivent faire l objet d explorations complémentaires, sous la forme de thèses, ou de minilabs comme celui organisé bientôt sur la thématique «usine du futur», avec l enjeu de repenser les espaces et les installations de maintenance. Une deuxième feuille de route, finalisée avant l été, comportera des projets de moyen ou long terme. Ils pourront être menés par la direction du Matériel, Innovation & Recherche ou les différentes Activités de SNCF. UNE ÉQUIPE RESTREINTE, MAIS TRÈS OUVERTE Pour Dominique Laousse, cette approche complémentaire répond à une logique métier-méthode. «Le métier est indispensable pour nous ancrer sur l opérationnel. Mais nous ne devons pas trop nous accrocher aux pratiques terrain établies, au risque de perdre de vue l aspect rupture qui est la raison d être du Lab.» Des binômes Maintenance Innovation & Recherche, pilotes de concept, sont en passe d être nommés pour chacun des sept axes d exploration. Ils seront chargés d approfondir leur périmètre conceptuel, de définir précisément les travaux à mener et de trouver des chefs de projet pour les diverses opérations à mener. Au-delà, l équipe de la phase P maintient le contact avec la communauté du Lab impliquée dans les étapes précédentes. De même, le principe d ouverture sur l extérieur perdure, pour enrichir l exploration. «Nous avons déjà organisé un challenge pour les étudiants, sur la documentation de maintenance du matériel roulant, cite Bruno Langlois. À partir de deux vidéos, ils devaient imaginer un support digital pour remplacer les manuels actuels. Leurs propositions nous ont donné plein d idées pour la suite!» PRELIMINARIES To devise efficient and innovative rolling stock maintenance to meet operational needs, a collaborative approach to innovative design the Lab is being used to explore not just technical, but all aspects of performance. A community of 80 people from different branches of the company are working in this project sponsored by the head of the Rolling Stock Department. In the Lab s first phase, one day a month over a six-month period was spent in knowledge sharing, with many talks by rail transport specialists and experts from other sectors such as aeronautics. The Lab community then met for a twoday seminar in September 2014 to pin down concepts. Four were defined: hyper-maintenance, transformable maintenance, expansive maintenance and innovative maintenance. They encompass seven fields of exploration, which in turn comprise 123 action plans. CURRENT OBJECTIVES The Lab is in phase P today, in which we are qualifying the 123 action plans, since they are not all at the same level of maturity. Our objective is to identify the ones with a lot of potential so that we can then lay out a multi-year innovation and research programme, Séance de brainstorming du Lab Maintenance du Matériel Roulant A brainstorming session in the Rolling Stock maintenance Lab explains Mac-Lan Nguyen, head of the Mechanical Systems and Interactions research group at Innovation & Research. The most mature ideas, some of which (for example, real-time telediagnostics) were explored by the Rolling Stock Department before the Lab, will be targeted very quickly in research and development projects. We have selected them to draw up an initial roadmap, which includes about 10 per cent of the action plans, notes Bruno Langlois, head of Maintenance Engineering in the Rolling Stock Department. We have divided them up among the branches, including certain maintenance Technicentres and the Industrial Department. Other ideas will be further explored in theses or minilabs, such as the one planned soon on the Workshop of the Future, in which researchers will rethink the layout and installations of maintenance facilities. A second roadmap containing medium- and long-term projects will be finalised by the summer. They will be carried out by Rolling Stock, Innovation & Research, or other SNCF branches. A SMALL, OUTWARD-LOOKING TEAM For Dominique Laousse, this type of collaboration is consistent with an activity method approach. Looking at the activity is essential to keep us in tune with the operational side of things. But we mustn t be too bound by established practices, as this could blind us to possibilities for disruptive techniques, which is the whole point of the Lab. A pair of concept team leaders from Maintenance and Innovation & Research are being chosen for each of the seven exploration areas. They will be responsible for developing their conceptual fields, precisely defining work to be done, and finding project leaders for the various tasks. The phase P team is also staying in contact with the Lab community involved in PLANIFICATION DU LAB MAINTENANCE MR CALENDAR FOR THE ROLLING STOCK MAINTENANCE LAB Cadrage stratégique et définition du Co Strategic framing and Co-definition Choix des participants Choice of participants Entretiens (30 acteurs) Interviews (30 people) 1-2 mois 1-2 months D K1-22/01/14 K2-04/03/14 Mutualisation intensive de connaissance (K) Intensive knowledge sharing (K) Sessions thématiques de partage Thematic sessions 6 jours sur 6 mois 6 days over 6 months K3-01/04/14 K C P K4-13/05/14 K5-05/06/14 K6-03/07/14 Atelier de conception innovante Innovative design workshop Séminaire de conceptualisation Conceptualization seminar 2 jours 2 days 3-4/09/14 the preceding stages. Similarly, the outward-looking approach is being maintained to enrich the exploration. We have already organised a contest for students concerning the rolling stock maintenance documentation, notes Langlois. On the basis of two videos, they had to imagine how the current documentation could be replaced with digital manuals. Their proposals gave us plenty of ideas to follow up on! 25/11/14 Stratégie d exploitation Exploration strategy Propositions et pistes d action Proposals and action plans 22 AVANCÉES - JUILLET N 13 AVANCÉES - JUILLET N 13 23

13 SERVICES VOYAGEURS / PASSENGER SERVICES CONFORT SOUS TOUS LES ANGLES On en parle, on le décrypte, on le mesure, on le note Pour optimiser le confort à bord des trains, le service Conception et Technologies pour le Voyageur a recours à des méthodologies adaptées à chaque problématique. COMFORT FROM EVERY ANGLE Comfort is talked about, analysed, measured, graded To optimise it on trains, the Design and Technologies for Passengers is relying on methods adapted to each problem. «Pour SNCF, le confort à bord constitue bien entendu un élément important de la satisfaction client, remarque Sandrine Ségrétain, chef de projets Confort dans l équipe Conception et Technologies pour le Voyageur. On souhaiterait qu il soit le meilleur possible, mais pour cela, encore faut-il être en mesure de comprendre le confort tel qu il est vécu par les voyageurs et de le quantifier, afin de pouvoir le spécifier au mieux auprès des constructeurs.» Pour ce faire, l équipe déploie un vaste ensemble d enquêtes, qui vont de l ethnographie à la mesure en laboratoire. DIS-MOI CE QUE TU VIS Le premier axe de recherche vise à enrichir les connaissances sur la perception qu ont les voyageurs de leur expérience au travers d études qualitatives réalisées in situ. En 2014, l équipe a ainsi mené un travail sur les seniors. Au programme : des entretiens à domicile, des observations dans les trains et des parcours commentés porte à porte qui consistaient en une mise en récit du voyage en temps réel par le senior suivi par un observateur. Ces approches complémentaires ont permis de conforter certaines hypothèses tout en mettant en lumière des éléments nouveaux. «Ainsi, nous n avions pas conscience de la différence de perception qui existe entre TER et TGV. Dans le premier, le trajet est perçu comme un moment agréable et convivial, alors que le TGV apparaît plus rationnel, plus froid et plus contraignant», indique Caroline Guérin, designer dans l équipe et qui a piloté cette étude. UNE QUESTION DE DEGRÉ Le projet d amélioration du confort thermique ESTHER a également débuté par une étude qualitative avec des questionnaires à réponses ouvertes distribués à bord. «Au-delà du seul ressenti des usagers, cette étape nous a permis d établir une échelle du confort thermique qui nous a servi par la suite, poursuit Sandrine Ségrétain. Par exemple, nous avons validé l expression ni trop chaud, ni trop froid pour définir la zone de confort.» Une fois le confort thermique défini, il restait à le quantifier. Ce fut l objet de la seconde phase du projet, consacrée à l étude de l impact de la température intérieure dans les trains, avec une découverte à la clé : un unique degré supplémentaire en hiver et à la mi-saison avait des conséquences significatives sur la perception du confort! «Aujourd hui, les trains qui sont en construction intègrent cette notion et les TGV qui sont déjà en circulation seront révisés à partir de l an prochain.» LE CONFORT EN LABORATOIRE Quand les expérimentations sur des trains commerciaux sont impossibles et qu il faut contrôler différents paramètres influant sur la perception, l équipe se tourne vers des expérimentations en laboratoire, en nouant entre autres des partenariats avec des acteurs externes. «Concernant le confort en dynamique, nous avons collaboré avec deux laboratoires équipés de plateformes vibrantes et nous avons ainsi pu définir des indicateurs du confort vibratoire. L objectif à terme est de les intégrer aux normes européennes ou au moins dans les cahiers des charges qui seront soumis aux constructeurs», explique Françoise Dubois, chef de projet Confort acoustique et dynamique. DES MESURES PHYSIQUES Quelles que soient les expérimentations menées, des mesures physiques des paramètres étudiés sont réalisées, pour caractériser l environnement parallèlement au questionnement des voyageurs. Aujourd hui, l équipe réfléchit à enrichir encore son portefeuille méthodologique avec des mesures sur l individu, à l aide de capteurs qui pourraient mesurer le stress ou suivre le regard SNCF of course sees on-board comfort as an important factor in customer satisfaction, says Sandrine Ségrétain, Comfort projects manager on the Design and Technologies for Passengers team. We would like it to be as good as possible, but for that to be the case, we first need to understand how comfort is experienced by passengers and to quantify it so that we can draw up the right specifications for manufacturers. With those aims in mind, the team is conducting a wide array of surveys, ranging from ethnographic studies to measurements in the laboratory. TELL ME WHAT YOU ARE EXPERIENCING The first aim of the research is to find out more about how passengers perceive their experience through in situ qualitative studies. For example, in 2014 the team did a study focused on seniors. It included interviews of seniors at their home, observation of their train travel, and journeys during which they gave an account of their trip door-to-door, in real time, while accompanied by an observer. These complementary approaches supported certain hypotheses and also revealed some new elements. For example, we were not aware that seniors perceive TERs and TGVs differently. Traveling in a TER is perceived as an agreeable and sociable time, while the TGV seems more rational, colder, and more restrictive, notes Caroline Guérin, the designer on the team who led this study. A QUESTION OF DEGREE ESTHER, a project to improve thermal comfort, also began with a qualitative study involving questionnaires with open-end questions that were handed out on trains. Besides telling us what passengers feel, this enabled us to establish a scale of thermal comfort that was useful to us later on, adds Ségrétain. For example, we have validated the expression neither too hot nor too cold as the definition of the comfort zone. Once thermal comfort was defined, it still had to be quantified. This was the purpose of the project s second phase, which studied the impact of interior temperature in trains, and which led to an interesting discovery: a difference of a single degree in winter or mid-season had a significant impact on the perception of comfort! This finding is taken into account in the design of trains being built today, and TGVs already in service will be modified accordingly starting next year. COMFORT IN THE LABORATORY When it is impossible to carry out tests on trains in commercial service to monitor certain parameters affecting perception, the team turns to laboratory experiments. This may involve partnering with outside organisations. To investigate dynamic comfort, we have collaborated with two laboratories that have vibrating platforms 1. This allowed us to define vibratory comfort indicators. The ultimate objective is to incorporate these data in European standards or, at a minimum, in the specifications given to manufacturers, explains Françoise Dubois, Acoustic and Dynamic Comfort project manager. PHYSICAL MEASUREMENTS Regardless of the type of assessment, physical measurements of the parameters analysed are made to characterise the environment in which passengers are asked for their impressions. Today the team is thinking about ways to further expand its portfolio of methods, which could include, for example, attaching sensors to passengers to measure stress or track eye movements. Expérimentations sur des trains commerciaux Tests on commercial trains UNE NOTE DE CONFORT Développé dans le cadre d une thèse, l Outil Multicritère de Confort a été finalisé en décembre dernier. Son objectif : «noter» les réponses aux appels d offres sur la dimension confort afin de pouvoir comparer les offres entre elles et négocier avec les constructeurs. Ce modèle a été construit à partir des résultats des enquêtes menées par l équipe Conception et Technologies pour le Voyageur, en collaboration avec les experts du Centre d Ingénierie du Matériel ainsi qu avec les branches Voyages, Transilien et TER. Ainsi, les études qualitatives ont permis de hiérarchiser les différents paramètres du confort (par exemple, le siège «pèse plus» dans la note que l ambiance lumineuse). Les travaux quantitatifs ont débouché, quant à eux, sur des échelles de notation pour chaque critère. A COMFORT RATING Development of the Multicriteria Comfort Tool, which was originally presented in a doctoral thesis, was completed last December. Its purpose is to rate manufacturers proposals in the area of comfort so as to be able to compare them and then use the ratings in negotiations with these suppliers. This tool was constructed using the results of surveys conducted by the Design and Technologies for Passengers team, in collaboration with specialists at the Rolling Stock Engineering Centre and the SNCF branches Voyages, Transilien and TER. Qualitative studies were used to rank the comfort parameters (for example, the seat weighs more than the light ambience in the rating system). Rating scales based on the quantitative studies were then defined for each criterion. 24 AVANCÉES - JUILLET N 13 AVANCÉES - JUILLET N 13 25

14 EN IMAGES / SNAPSHOTS ET LE VOYAGE DEVIENT INTELLIGENT Avec cette valise, la notion de voyage connecté prend un nouveau sens! Relié à une application dédiée, ce bagage intelligent truffé de capteurs propose de nombreuses fonctionnalités : un tracker GPS pour le localiser, une balance électronique, une serrure numérique, un système de calcul de la distance parcourue... La valise embarque également une batterie qui permettra de charger les équipements électroniques en vol. SMART TRAVEL IS HERE With this carry-on suitcase, the notion of connected travel takes on a new meaning. This smart bag packed with sensors and linked to a special app performs numerous functions. There is a GPS tracker to locate it, an electronic scale, a digital lock, a system for calculating distance travelled, and many other features. The suitcase is also fitted with a battery for charging electronic devices during the flight. FAIRE MIEUX AVEC MOINS «Less is more.» Le projet de veille du Centre d Ingénierie du Matériel (CIM) de SNCF a pour objectif de développer des technologies innovantes, économiques, compactes et simples. Parmi elles, la sonorisation sans hautparleur est d ores et déjà concluante. Le principe est simple : la technologie SBV (Sound By Vibration) fait vibrer la surface (plafond, paroi ), qui diffuse le son sans installation d un haut-parleur. DO MORE WITH LESS Less is more. The aim of the technology-tracking project at SNCF s Rolling Stock Engineering Centre (CIM) is to develop innovative, economical, compact and simple technologies. One that already looks very promising is the speakerless sound system. The principle is simple: Sound by Vibration (SBV) technology transmits sound by making a surface (e.g. a ceiling or wall) vibrate, thus eliminating the need to install speakers. «Ce système requiert peu d équipements, une conception simplifiée et un son plus harmonieux et spatial.» This system is simple in design, requires very little equipment, and produces a more harmonious and spatial sound. DES INFOS DANS LE PARE-BRISE Jaguar-Land Rover continue de préparer la voiture du futur avec un nouveau projet de recherche, le pare-brise intelligent à réalité augmentée. Au menu : des capteurs qui éliminent les angles morts, des informations utiles (prix de l essence, monuments aux alentours, stationnements ) et même un système de voiture guide «fantôme» pour la conduite assistée. INFO ON THE WINDSCREEN Jaguar-Land Rover is continuing to work on the car of the future in a research project aimed at developing a smart windscreen based on an augmented reality system. Sensors eliminate blind spots, information (fuel prices, monuments in the vicinity, available parking spaces, etc.) is displayed on the windscreen, and there is even a ghost car guidance system that shows the driver his route. L AÉROPORT EN MODE ZEN Eviate, en partenariat avec Air France-KLM, a conçu deux dispositifs pour les voyageurs. Baptisé Etrack, le premier permet au passager de savoir exactement où se trouve son bagage grâce à un système GPS glissé à l intérieur. L etag, quant à elle, est une étiquette électronique, sur laquelle le bagage a été enregistré préalablement à la maison, fixée à l extérieur de la valise. STAY ZEN AT THE AIRPORT Eviate has partnered with Air France-KLM to develop two systems for travellers. etrack is placed in the bag and uses GPS technology to tell passengers exactly where their bag is. The second system, etag, is an electronic tag that attaches to the outside of the bag and allows travellers to check in before heading to the airport. ALU POWER À l université Stanford, des chercheurs viennent de mettre au point une batterie en... aluminium! Ses atouts : une capacité de stockage de charge élevée qui ne se dégrade pas au fil des cycles, un coût modique et surtout un temps de charge extrêmement court. Seule ombre au tableau, cette batterie alternative ne produit actuellement que 2 V environ, bien loin des 3,6 V nécessaires à nos appareils... ALU POWER Researchers at Stanford University have developed an aluminium-ion battery. Advantages include high-charge storage capacity that does not diminish with the number of charge-discharge cycles, low cost, and above all, very short charging times. The only drawback is that right now it produces only about 2 volts of electricity, far short of the 3.6 volts that our devices require. MICRO MICRO Micro Mote dispose des principales caractéristiques d un ordinateur : réception, stockage, traitement et envoi des données numériques avec un gabarit d à peine 2 mm de diamètre. Alimenté par une cellule photovoltaïque et autonome, il est destiné à se prêter à de nombreuses applications, notamment dans les domaines de la mobilité, de la médecine et de la sécurité. A MICRO MICRO Micro Mote is like a computer in many ways. For example, it can receive, store, process and send data. There is one big difference, however: it is barely 2 mm in diameter. Powered by a photovoltaic cell, it has the potential for numerous applications, notably in the areas of mobility, medicine, and security. 26 AVANCÉES - JUILLET N 13 AVANCÉES - JUILLET N 13 27

15 L INVITÉ / SPECIAL GUEST // L invité / Special guest MARC LE MERCIER, DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA SOCIÉTÉ D ÉCONOMIE MIXTE LIGER DES DÉCHETS DANS LE MOTEUR Des territoires totalement affranchis des énergies fossiles, y compris en matière de transports... Pour beaucoup, c est un rêve fou. En Bretagne, la petite ville de Locminé a relevé le défi avec un centre énergétique pionnier en Europe. Explications. MARC LE MERCIER, MANAGING DIRECTOR OF THE SEMI-PUBLIC COMPANY LIGER FILLING YOUR TANK WITH WASTE A community that entirely eliminates its reliance on fossil fuels, even for transport? A foolish dream as far as many are concerned. However, the little town of Locminé, in Brittany, has taken up the challenge with an energy facility that is breaking ground in Europe. «Notre ambition : apporter l autonomie énergétique à notre territoire.» Our goal is to bring energy independence to our area. DÉBUT MAI, LIGER A POSÉ LA PREMIÈRE PIERRE DE SA FUTURE UNITÉ DE MÉTHANISATION. EN QUOI CONSISTE CE PROJET? MARC LE MERCIER : Liger (Locminé Innovation et Gestion des Énergies Renouvelables) est porté par des acteurs privés et publics au sein d une société d économie mixte située à Locminé, dans le Morbihan. Notre ambition : apporter l autonomie énergétique à notre territoire grâce à l économie circulaire. Dès l année prochaine, notre site sera le premier en Europe à associer deux énergies de biomasse 100 % vertes avec, d une part, une unité de méthanisation de grande envergure et, d autre part, une chaufferie à bois. Cette dernière est d ailleurs en fonction depuis 2012 et elle produit environ mégawattheures/ an d énergie thermique, qui permettent d alimenter des ouvrages collectifs (centre aquatique, collège, salle de sport, salle polyvalente ), plusieurs habitations ainsi qu un site industriel situé sur la commune. Le bois de la chaufferie provient exclusivement d une production locale et il en ira de même avec l unité de méthanisation : les tonnes de matières organiques qu elle valorisera à terme proviendront «du coin»! Au menu : des légumes, des graisses animales, les boues d une station d épuration, sans oublier une partie du lisier d une dizaine d exploitations agricoles. QUELS PRODUITS SORTIRONT DE CE CENTRE ÉNERGÉTIQUE? M. L. M. : Notre unité de méthanisation nous permettra de produire environ 4 millions de Nm 3 (normaux mètres cubes) de biogaz par an. La plus grande partie de ce biogaz sera valorisée par un moteur de cogénération qui développera une puissance électrique de 1,5 MW et une puissance thermique de 1,6 MW, ce qui correspond à l autonomie énergétique pour les habitants du canton. Parallèlement, nous développerons d autres types de produits verts, notamment des engrais qui proviendront du compostage du digestat issu du processus de méthanisation et un biocarburant (BioGNV) baptisé Karrgreen (pour «voiture verte» en «anglo-breton»). À QUEL TYPE D UTILISATION EST DESTINÉ CE BIOCARBURANT? M. L. M. : Dans un premier temps, Karrgreen alimentera principalement les camions transportant les matières premières nécessaires au fonctionnement du site Liger ainsi que les véhicules techniques (balayeuses, bennes à ordures...) des collectivités partenaires. Une partie de la production sera également proposée à des entreprises privées qui voudraient s engager dans une stratégie de mobilité décarbonée. CONCRÈTEMENT, QUELS SONT LES ATOUTS DU BIOGNV PAR RAPPORT AUX AUTRES CARBURANTS? M. L. M. : Le biométhane présente de nombreux avantages : il est issu de ressources renouvelables, sa combustion émet beaucoup moins d oxyde d azote et d oxyde de carbone et de particules fines que l essence ou le diesel et il possède le meilleur bilan en matière de gaz à effet de serre de l ensemble des carburants. Et ce, sans surcoût à la pompe et avec des créations d emplois à la clé! OÙ EN EST LE MARCHÉ DES BIOCARBURANTS ACTUELLEMENT? M. L. M. : À l échelle mondiale, le BioGNV a le vent en poupe : plus de 20 millions de véhicules tournent au gaz naturel et au biométhane dans le monde. La France n est clairement pas à la pointe, mais la situation est en train d évoluer. De plus en plus de collectivités locales et de grandes entreprises s intéressent de près aux possibilités offertes par les biocarburants pour leurs flottes de poids lourds ou pour le transport de voyageurs, sachant que les LIGER EN 5 DATES-CLÉS 2010 : naissance du projet 2012 : constitution de la SEM Liger et mise en fonction de la chaufferie bois 2013 : dépôt de la marque Karrgreen 2015 : début de la construction de l unité de méthanisation 2016 : lancement de la production LIGER: KEY DATES 2010: The project is created 2012: The semi-public company Liger is founded and the wood-fired boiler is commissioned 2013: The trademark Karrgreen is registered 2015: Construction of the methanisation plant begins 2016: Production is launched Unité de méthanisation Liger Liger methanisation unit > 28 AVANCÉES - JUILLET N 13 AVANCÉES - JUILLET N 13 29

16 > L INVITÉ / SPECIAL GUEST constructeurs ont, eux, su saisir les opportunités de ce marché émergent. Récemment, j ai assisté à la présentation d un autocar fabriqué à Angers qui peut rouler pendant 800 km avec un seul plein de biométhane! Avec le développement de sites de production comme le nôtre, toutes les circonstances devraient donc être réunies pour faire du BioGNV un rouage clé du transport durable. IN EARLY MAY, LIGER LAID THE CORNERSTONE FOR ITS FUTURE METHANISATION PLANT. WHAT DOES THIS PROJECT INVOLVE? M. L. M. : Liger (Locminé Innovation et Gestion des Energies Renouvelables) is a semi-public company backed by private- and public-sector investors and located at Locminé, a municipality in the Morbihan département of Brittany. Our goal is to bring energy independence to our area by applying the circular economy concept. Starting next year, our site will be the first in Europe to combine two 100% biomass energies with a large-scale methanisation plant and a wood-fired boiler. The boiler has in fact been in operation since It produces about 6,000 MWh of thermal energy per year, which is used for public buildings an aquatics centre, middle school, gymnasium, community centre, and some others and several residential buildings as well as an industrial site located in the municipality. All the wood is produced locally, and the same will be true for the methane: the 60,000 tonnes of organic matter processed by the plant will come from the neighbourhood. The menu will include vegetables, animal fat and sludge from the wastewater treatment plant, not forgetting part of the liquid manure from a dozen or so farms. WHAT WILL THIS ENERGY FACILITY PRODUCE? Our methanisation plant will produce about 4 million Nm 3 of biogas per year. The largest share will drive a cogeneration engine that will generate 1.5 MW of electric power and 1.6 MW of thermal power, sufficient to supply all the energy needs of the municipality s 14,000 residents. At the same time, we will develop other types of green products, including fertiliser from the composting of the digestate from the methanisation process and a biofuel for vehicles called Karrgreen. WHAT WILL THIS BIOFUEL BE USED FOR? Initially, Karrgreen will be used mainly in the trucks transporting the raw materials for the Liger site and the technical vehicles (sweepers, dustcarts, etc.) of partner municipalities. Part of the production will also be offered to private companies that would like to participate in a carbon-free mobility strategy. WHAT ARE THE CONCRETE ADVANTAGES OF BIOFUELS OVER OTHER FUELS? Biomethane has numerous advantages. It comes from renewable resources; when it burns, it gives off much smaller quantities of nitrogen and carbon oxides and fine particulates than petrol or Diesel fuels. It is also the best performing fuel in terms of greenhouse gas emissions. And all this comes with no increase in prices at the pump and with the creation of more jobs. WHAT IS THE SITUATION OF THE BIOFUELS MARKET RIGHT NOW? Worldwide, biofuel is gaining ground rapidly: more than 20 million vehicles run on natural gas and biomethane around the world. France is clearly not in the forefront, but the situation is changing. More and more communities and large companies are taking a closer look at the possibilities offered by biofuels for passenger transport vehicles and truck fleets. Vehicle manufacturers are also looking to capitalise on this emerging market. I recently attended the presentation of a bus built at Angers that can go 800 km on a single tank of biomethane! With the development of production sites like ours, all the pieces should be in place to make biofuel an important cog in sustainable transport. RÉALITÉ AUGMENTÉE, LE VOYAGE (IM)MOBILE Au début du XX e siècle, le romancier Marcel Proust définissait la réalité augmentée comme étant la perception de la vie moderne qu offraient les déplacements motorisés alors en pleine expansion. Un siècle plus tard, le marché de la réalité augmentée devrait atteindre en 2020, selon les estimations, 120 milliards de dollars. AUGMENTED REALITY, THE (IM)MOBILE JOURNEY In the early 20th century, the novelist Marcel Proust defined augmented reality as the perception of modern life offered by motoring, an activity growing in popularity at the time. A century later, it is estimated that the Augmented Reality market will have reached to $120 billion La réalité augmentée (RA) désigne tous les systèmes informatiques qui rendent possible la superposition en temps réel, d un modèle virtuel 2D ou 3D à la perception que nous pouvons avoir naturellement de la réalité. Selon différentes méthodes, elle permet ainsi d incruster de façon réaliste des objets virtuels dans une séquence d images ou dans un flux vidéo, qui interpellent aussi bien la perception visuelle que les perceptions tactiles et/ou auditives. DU RÉEL AU VIRTUEL D abord cantonnée aux jeux vidéo, la RA entre aujourd hui peu à peu dans notre quotidien, soutenue par le développement d applications pour smartphones et tablettes : e-commerce, loisirs, industrie et, bien sûr, la mobilité dans l espace et le temps. Google Earth constitue certainement l exemple le plus connu d orientation assistée par la RA. Nous n en sommes évidemment qu aux prémices d une technologie qui, à moyen terme, nous permettra de lire des données sur le pare-brise connecté d une voiture (voir page 26) et, par le biais de casques et de lunettes, de «voyager» dans son voyage, en visualisant par exemple les différents sites du trajet à travers les époques. Au final, avec la réalité augmentée, peu importe la destination, c est le voyage qui compte! Augmented Reality (AR) is the superposition by computer and in real time of a virtual 2D or 3D model on our natural perception of reality. Depending on the method, this may consist of realistically incorporating virtual objects in a sequence of images or a video stream, and it may concern our visual perception as well as our tactile and/or auditory perception. FROM REAL TO VIRTUAL At first limited to video games, AR is gradually entering our daily lives, particularly with the development POINT DE VUE / POINT OF VIEW of smartphone and tablet apps for e-commerce, leisure activities, industry and, of course, mobility in space and time. In this regard, Google Earth is certainly the best-known example of AR-aided wayfinding. Obviously we are only at the beginnings of a technology that will eventually allow us to read information displayed on the connected windscreen of our car (see page 26) or, by using helmets and glasses to travel during a trip by visualising the sites seen along the way at different periods of their history. Ultimately, with augmented reality, the destination will not matter; it will be the journey that counts! Retrouvez toute l actualité de la réalité augmentée sur : For more information on the latest in the field of augmented reality: // L invité / Special guest L unité de méthanisation permettra de produire environ 4 millions de Nm 3 de biogaz par an. The methanisation unit will produce about 4 million Nm 3 of biogas per year. Une publication d Innovation & Recherche SNCF 40, avenue des Terroirs-de-France, Paris. Directeur de la publication : Carole Desnost. Rédactrice en chef : Virginie Roustant. Rédacteurs : Dominique Fidel, Sylvie Fontegne, Sacha Klimek. Traduction : Gary Breunig. Secrétariat de rédaction : Franck Antoni. Conception et réalisation : Tél. : Crédits photos : SNCF Innovation & Recherche, Médiathèque SNCF, Rémy Lecourieux et Thinkstock. Illustrations : Maximus Chatsky. Impression : Imprimerie Jouve N ISSN Dépôt légal à parution. 30 AVANCÉES - JUILLET N 13 AVANCÉES - JUILLET N 13 31

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

Design and creativity in French national and regional policies

Design and creativity in French national and regional policies Design and creativity in French national and regional policies p.01 15-06-09 French Innovation policy Distinction between technological innovation and non-technological innovation (including design) French

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction.

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction. AccessLearn Community Group: Introductory Survey Introduction The W3C Accessible Online Learning Community Group (aka AccessLearn) is a place to discuss issues relating to accessibility and online learning,

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

CONTRAT D ETUDES - LEARNING AGREEMENT

CONTRAT D ETUDES - LEARNING AGREEMENT CONTRAT D ETUDES - LEARNING AGREEMENT Règles générales La présence aux séances d enseignement des modules choisis est obligatoire. Chaque module comporte des séances de travail encadrées et non encadrées

Plus en détail

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140 La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de l information, un IS/07/TOI/164004 1 Information sur le projet La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de

Plus en détail

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 TCM QUALITY MARK Jean-Marc Bachelet Tocema Europe workshop 4 Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 + lead auditors for certification bodies Experiences Private and state companies,

Plus en détail

Smile Mobile Dashboard

Smile Mobile Dashboard Smile Mobile Dashboard 1. Magento Extension The iphone and Android applications require access to data from your Magento store. This data is provided through an extension, available on Magento Connect

Plus en détail

Become. Business Provider for Matheo Software

Become. Business Provider for Matheo Software Become Business Provider for Matheo Software Who we are? Matheo Software was created in 2003 by business intelligence and information processing professionals from higher education and research. Matheo

Plus en détail

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6 Atelier WaterDiss2.0: Valoriser les résultats de la recherche sur l'eau comme catalyseur de l'innovation. Paris, Pollutec, 1 er Décembre 2011 De 14h à 17h Salle 617 Objectif : L'objectif du projet WaterDiss2.0

Plus en détail

ICC International Court of Arbitration Bulletin. Cour internationale d arbitrage de la CCI

ICC International Court of Arbitration Bulletin. Cour internationale d arbitrage de la CCI ICC International Court of Arbitration Bulletin Cour internationale d arbitrage de la CCI Extract for restricted use Extrait à tirage limité International Court of Arbitration 38, Cours Albert 1er, 75008

Plus en détail

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Le capital Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs social capital An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Présentation des participants participants presentation Fondation Dufresne et Gauthier

Plus en détail

The ISIA Minimum Standard. Why, What, How

The ISIA Minimum Standard. Why, What, How The ISIA Minimum Standard Why, What, How Budapest 10-11 October 2011 Vittorio CAFFI 1 Questions to address Why a Minimum Standard? Who is concerned? When has to be implemented? What is it? How can it be

Plus en détail

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator 2008-01-28 From: [] Sent: Monday, January 21, 2008 6:58 AM To: Web Administrator BCUC:EX Cc: 'Jean Paquin' Subject: RE: Request for Late Intervenorship - BCHydro Standing Offer C22-1 Dear Bonnie, Please

Plus en détail

Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation

Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation www.terresneuves.com Institut d Acclimatation et de Management interculturels Dans un

Plus en détail

CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT

CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT I. BASIC DATA Organization Legal Name: Conservation International Madagascar Project Title (as stated in the grant agreement): Knowledge Management: Information & Monitoring.

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Atego workshop 2014-04-03 Ce document et les informations qu il contient sont la propriété de Ils ne doivent pas être copiés ni communiqués

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement

Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement et des réseaux Session 3 Big Data and IT in Transport: Applications, Implications, Limitations Jacques Ehrlich/IFSTTAR h/ifsttar

Plus en détail

chose this school : Oui - yes Non- no Commentaires - Comments

chose this school : Oui - yes Non- no Commentaires - Comments 1) Le nom de votre établissement et la ville School Name and City: 2) Vos enfants sont scolarisés...- Your children are in. oui - yes non - no au primaire (maternelle, élémentaire) PreK or 1-5 Grade au

Plus en détail

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN!

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! AUDITORIUM RAINIER III 16 OCTOBRE 2013 MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! UNE VITRINE, DES OPPORTUNITÉS D AFFAIRES... ET UNE FENÊTRE SUR LE MONDE START MONACO BUSINESS est un événement unique pour maximiser

Plus en détail

European Union Union Europeenne. African Union Union Africaine

European Union Union Europeenne. African Union Union Africaine European Union Union Europeenne African Union Union Africaine WHY LAUNCH a Virtual Campus in AFRICA? UNESCO and the African Union: In the response to the request from the African Union (AU) Heads of State

Plus en détail

Gestion de la configuration et contrôle du code source

Gestion de la configuration et contrôle du code source MGL7460 Automne 2015 Gestion de la configuration et contrôle du code source Guy Tremblay Professeur Département d informatique UQAM http://www.labunix.uqam.ca/~tremblay 10 septembre 2015 Parmi les premières

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Missions Registration Information Payment of allowances Support for job seekers Assistance to companies for their recruitment Establishment

Plus en détail

Date: 09/11/15 www.crmconsult.com Version: 2.0

Date: 09/11/15 www.crmconsult.com Version: 2.0 Date: 9/11/2015 contact@crmconsult.fr Page 1 / 10 Table des matières 1 SUGARPSHOP : SCHEMA... 3 2 PRESENTATION... 4 3 SHOPFORCE WITH SCREENSHOTS... 5 3.1 CLIENTS... 5 3.2 ORDERS... 6 4 INSTALLATION...

Plus en détail

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon strategies Arab Hoballah, UNEP SUSTAINABLE AND COMPETITIVE HOTELS THROUGH ENERGY INNOVATION - NEZEH 2015 L'INNOVATION ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

Capacity Development for Local Authorities

Capacity Development for Local Authorities Implemented by Capacity Development for Local Authorities Virtual cooperation for capacity development in solid waste management in Morocco and Tunisia Seite 1 Implemented by Background and objectives

Plus en détail

Control your dog with your Smartphone. USER MANUAL www.pet-remote.com

Control your dog with your Smartphone. USER MANUAL www.pet-remote.com Control your dog with your Smartphone USER MANUAL www.pet-remote.com Pet-Remote Pet Training Pet-Remote offers a new and easy way to communicate with your dog! With the push of a single button on your

Plus en détail

companies FEDERAL BILINGUAL VET DIPLOMA IN COMMERCE May 30th, 2013 Département de la solidarité et de l'emploi

companies FEDERAL BILINGUAL VET DIPLOMA IN COMMERCE May 30th, 2013 Département de la solidarité et de l'emploi FEDERAL BILINGUAL VET DIPLOMA IN COMMERCE A new offer adapted to English speaking companies May 30th, 2013 19.06.2013 - Page 1 SWISS PILOT PROJECT DEVELOPED IN GENEVE Project from the Swiss Confederation

Plus en détail

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Florida International University Department of Modern Languages FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Class time: Monday, Tuesday, Wednesday, Thursday; 6:20 P.M. - 9:00 P.M. Instructors: Prof. Jean-Robert

Plus en détail

When you are told to do so, open your paper and write your answers in English in the spaces provided.

When you are told to do so, open your paper and write your answers in English in the spaces provided. FOR OFFICIAL USE C 000/403 NATIONAL QUALIFICATIONS 008 TUESDAY, 3 MAY.0 AM.0 PM Total FRENCH STANDARD GRADE Credit Level Reading Fill in these boxes and read what is printed below. Full name of centre

Plus en détail

Réussir en Afrique. Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique.

Réussir en Afrique. Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique. Réussir en Afrique Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique. 1 2 Le Cabinet CBI, dirigé par Ousmane H. Guedi vous accompagne dans votre conquête du marché africain,

Plus en détail

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS)

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) Jon Birger Skjærseth Montreal 27.10.08 reproduction doivent être acheminées à Copibec (reproduction papier) Introduction What

Plus en détail

NOM ENTREPRISE. Document : Plan Qualité Spécifique du Projet / Project Specific Quality Plan

NOM ENTREPRISE. Document : Plan Qualité Spécifique du Projet / Project Specific Quality Plan Document : Plan Qualité Spécifique du Projet Project Specific Quality Plan Référence Reference : QP-3130-Rev 01 Date Date : 12022008 Nombre de Pages Number of Pages : 6 Projet Project : JR 100 Rédacteur

Plus en détail

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing?

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Alexandre Loire A.L.F.A Project Manager July, 5th 2007 1. Changes to roles in customer/supplier relations a - Distribution Channels Activities End customer

Plus en détail

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données Parmi les fonctions les plus demandées par nos utilisateurs, la navigation au clavier et la possibilité de disposer de champs supplémentaires arrivent aux

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Can operational planning decrease distribution costs? - La gestion prévisionnelle pour diminuer les coûts de distribution?

Plus en détail

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13 Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 11 March 2013 7342/13 TRANS 106 INFORMATION NOTE from: General Secretariat to: Council

Plus en détail

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 WORKING DOCUMENT from : Presidency to : delegations No prev. doc.: 12621/08 PI 44 Subject : Revised draft

Plus en détail

BNP Paribas Personal Finance

BNP Paribas Personal Finance BNP Paribas Personal Finance Financially fragile loan holder prevention program CUSTOMERS IN DIFFICULTY: QUICKER IDENTIFICATION MEANS BETTER SUPPORT Brussels, December 12th 2014 Why BNPP PF has developed

Plus en détail

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS MINISTERE DE L AGRICULTURE LES CRUDETTES SAS www.lescrudettes.com MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES présenté pour l obtention du diplôme d ingénieur agronome spécialisation : Agro-alimentaire option : QUALI-RISQUES

Plus en détail

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you.

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. General information 120426_CCD_EN_FR Dear Partner, The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. To assist navigation

Plus en détail

(Programme de formation pour les parents ~ Training program for parents)

(Programme de formation pour les parents ~ Training program for parents) PODUM-INFO-ACTION (PIA) La «carte routière» pour les parents, sur l éducation en langue française en Ontario A «road map» for parents, on French-language education in Ontario (Programme de formation pour

Plus en détail

Introduction. Règlement général des TPs - Rappel. Objectifs du cours. Génie logiciel. Génie logiciel

Introduction. Règlement général des TPs - Rappel. Objectifs du cours. Génie logiciel. Génie logiciel Introduction Génie logiciel Philippe Dugerdil Génie logiciel «The disciplined application of engineering, scientific and mathematical principles, methods and tools to the economical production of quality

Plus en détail

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Information aux medias Saint-Denis, France, 17 janvier 2013 L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Des revenus liés au Cloud estimés à près d un milliard d euros d ici 2015

Plus en détail

Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences

Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences THÈSE N O 4536 (2009) PRÉSENTÉE le 4 décembre 2009 À LA FACULTé SCIENCES ET TECHNIQUES DE L'INGÉNIEUR LABORATOIRE DES

Plus en détail

Technical Capability in SANRAL. Les compétences et capacités techniques du SANRAL. Solutions. Les solutions

Technical Capability in SANRAL. Les compétences et capacités techniques du SANRAL. Solutions. Les solutions Technical Capability in SANRAL Les compétences et capacités techniques du SANRAL Solutions Les solutions 2 3 2007 SANRAL 2007 SANRAL Continuous change Integrated, systemic solutions Global focus Multiple

Plus en détail

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE Nom de l entreprise Votre nom Date VALEUR PRINCIPALES/CROYANCES (Devrait/Devrait pas) RAISON (Pourquoi) OBJECTIFS (- AN) (Où) BUT ( AN) (Quoi)

Plus en détail

Rational Team Concert

Rational Team Concert Une gestion de projet agile avec Rational Team Concert Samira Bataouche Consultante, IBM Rational France 1 SCRUM en Bref Events Artifacts Development Team Source: Scrum Handbook 06 Décembre 2012 Agilité?

Plus en détail

openoffice 40 manual

openoffice 40 manual openoffice 40 manual Print and Online Should you be particular with knowing everything concerning this openoffice 40 manual, you have to look for these details. OPENOFFICE 40 MANUAL Here are one of the

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont un compte Facebook? Et si tu es plus jeune, tu as dû entendre parler autour de

Plus en détail

Guide à l usage des conférenciers (-ières) et des président(e)s de séance de TCPM2013 1

Guide à l usage des conférenciers (-ières) et des président(e)s de séance de TCPM2013 1 [AN ENGLISH VERSION FOLLOWS] Guide à l usage des conférenciers (-ières) et des président(e)s de séance de TCPM2013 1 Conférenciers (- ières) 1) Les communications en séances régulières ont une durée de

Plus en détail

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF 2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF Kick off transnational project meeting June 6 & 7th 2011 6 et 7 Juin 2011 CERGY/ VAL D OISE Monday june 6th morning

Plus en détail

Software Design Description

Software Design Description Software Design Description ABSTRACT: KEYWORDS: APPROVED: AUTHOR PROJECT MANAGER PRODUCT OWNER General information/recommendations A SDD provides a representation of a software system created to facilitate

Plus en détail

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 ICH Q8, Q9 and Q10 An Opportunity to Build Quality into Product Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 Sequence

Plus en détail

EUDAT and CINES data preservation services. Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014

EUDAT and CINES data preservation services. Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014 EUDAT and CINES data preservation services Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014 Le CINES Basé à Montpellier (Hérault, France) EPA créé en 1999, succédant au CNUSC (Centre National Universitaire

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years.

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years. Linja Game Rules 2 players Ages 8+ Published under license from FoxMind Games NV, by: FoxMind Games BV Stadhouderskade 125hs Amsterdam, The Netherlands Distribution in North America: FoxMind USA 2710 Thomes

Plus en détail

How to Login to Career Page

How to Login to Career Page How to Login to Career Page BASF Canada July 2013 To view this instruction manual in French, please scroll down to page 16 1 Job Postings How to Login/Create your Profile/Sign Up for Job Posting Notifications

Plus en détail

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA SECRET C- SECRET C- First Session, Forty-first Parliament, Première session, quarante et unième législature, HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA BILL C- PROJET DE LOI C- An Act to

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Presentation and snapshot of achieved work FLEXIPAC meeting Bertrand Cornélusse, University of Liège December 2014 1 P L

Plus en détail

MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles

MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles 2009-1-TR1-LEO05-08709 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2009 Type de Projet: Statut:

Plus en détail

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments?

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? THE AALBORG COMMITMENTS IN GENEVA: AN ASSESSMENT AT HALF-TIME 1. City of Geneva in context : key facts 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? 3. The Aalborg Commitments: are they useful

Plus en détail

Chauffage et Climatisation Heating and Air conditioning

Chauffage et Climatisation Heating and Air conditioning Chauffage et Climatisation Heating and Air conditioning Le partenaire de vos exigences The partner of your requirements Spécialiste reconnu de la robinetterie industrielle, SLIMRED est devenu un partenaire

Plus en détail

Audio and Web Conferencing services. Orange Business Services. Web Conferencing

Audio and Web Conferencing services. Orange Business Services. Web Conferencing Audio and Web Conferencing services Orange Business Services Web Conferencing web conferencing completely integrated audio and web services conference availability 24hrs/7days up to 100 participants complete

Plus en détail

OBJECTIFS 2015-2016 DU ROTARY INTERNATIONAL

OBJECTIFS 2015-2016 DU ROTARY INTERNATIONAL 1 OBJECTIFS 2015-2016 DU ROTARY INTERNATIONAL 2 OBJECTIFS 2015-2016 RI / RI s OBJECTIVES 2015-2016 Pour l année 2015-2016, le Président Ravi a choisi des objectifs dont les résultats sont mesurables par

Plus en détail

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires Ming Sun Université de Montréal Haï Thach École Chinoise (Mandarin) de Montréal Introduction

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain.

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain. 1. Notre planète est menacée! 2. Il faut faire quelque chose! 3. On devrait faire quelque chose. 4. Il y a trop de circulation en ville. 5. L air est pollué. 6. Les désastres environnementaux sont plus

Plus en détail

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Source du document : http://framablog.org/index.php/post/2008/03/11/education-b2i-creative-commons Diapo 1 Creative Commons presents : Sharing Creative

Plus en détail

Etudiants entrants / Incoming students 2014-2015

Etudiants entrants / Incoming students 2014-2015 Etudiants entrants / Incoming students 2014-2015 Service Relations Internationales de l IAE Karine MICHELET, Bureau AF114 www.iae-toulouse.fr international@iae-toulouse.fr Tel: 05 61 63 57 10 Ce guide

Plus en détail

iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner la Gestion de Qualité au niveau BAC+2

iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner la Gestion de Qualité au niveau BAC+2 iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner la Gestion de Qualité au niveau BAC+2 134712-LLP-2007-HU-LEONARDO-LMP 1 Information sur le projet iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner

Plus en détail

How to be a global leader in innovation?

How to be a global leader in innovation? How to be a global leader in innovation? 2014-03-17 / Rybinsk Marc Sorel Safran Country delegate /01/ Innovation : a leverage to create value 1 / 2014-01-30/ Moscou / Kondratieff A REAL NEED FOR INNOVATION

Plus en détail

We Generate. You Lead.

We Generate. You Lead. www.contact-2-lead.com We Generate. You Lead. PROMOTE CONTACT 2 LEAD 1, Place de la Libération, 73000 Chambéry, France. 17/F i3 Building Asiatown, IT Park, Apas, Cebu City 6000, Philippines. HOW WE CAN

Plus en détail

Quick Start Guide Guide de démarrage rapide

Quick Start Guide Guide de démarrage rapide Platinum App Bridge Kit Trousse de pont pour App Platinum MC Quick Start Guide Guide de démarrage rapide 1 Check kit contents. Vérifier le contenu de la trousse. A B E CA DB E C D A B E C D A B E C D C

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

QUICK START GUIDE. for the LiftMaster Internet Gateway

QUICK START GUIDE. for the LiftMaster Internet Gateway QUICK START GUIDE for the LiftMaster Internet Gateway Before Starting Before starting STOP you MUST have: a router active internet connection internet gateway serial number Look at the label on the bottom

Plus en détail

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 (slide 1) Mr President, Reporting and exchange of information have always been a cornerstone of the

Plus en détail

147788-LLP IT-ECVET N.E.T.WORK

147788-LLP IT-ECVET N.E.T.WORK ECVET system for No borders in tourism hospitality European Training and Work N.E.T.WORK 147788--1-IT-ECVET Units of learning outcomes What methods have you used? Le projet a pris en compte, à l avance

Plus en détail

Fédérer les acteurs automobile de Rhône-Alpes et développer leur compétitivité par :

Fédérer les acteurs automobile de Rhône-Alpes et développer leur compétitivité par : Objectifs Fédérer les acteurs automobile de Rhône-Alpes et développer leur compétitivité par : Une palette d actions et d outils adaptés et visibles Des projets fédérateurs Une reconnaissance nationale

Plus en détail

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap Mary Jean Harrold Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap I. L auteur II. Introduction sur les test : les enjeux, la problématique III. Les tests : roadmap IV. Conclusion

Plus en détail

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE 1 Objectifs de l étude Comprendre l impact des réseaux sociaux externes ( Facebook, LinkedIn,

Plus en détail

Sujet de TPE PROPOSITION

Sujet de TPE PROPOSITION Single photon source made of single nanodiamonds This project will consist in studying nanodiamonds as single photon sources. The student will study the emission properties of such systems and will show

Plus en détail

Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors

Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors MLS - Local and Global Marketing Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors Teresa King Kinney CEO Miami Association of Realtors Miami Association of Realtors 40,000 Members

Plus en détail

BILL C-539 PROJET DE LOI C-539 C-539 C-539 HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA. An Act to promote local foods

BILL C-539 PROJET DE LOI C-539 C-539 C-539 HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA. An Act to promote local foods C-539 C-539 First Session, Forty-first Parliament, Première session, quarante et unième législature, HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA BILL C-539 PROJET DE LOI C-539 An Act to promote

Plus en détail

GLOBAL COMPACT EXAMPLE

GLOBAL COMPACT EXAMPLE GLOBAL COMPACT EXAMPLE Global Compact Good Practice GROUPE SEB 2004-2005 1/4 FIRM: GROUPE SEB TITLE: GROUPE SEB Purchasing Policy contributing to sustainable development GC PRINCIPLES taken into account:

Plus en détail

LOCAL DEVELOPMENT PILOT PROJECTS PROJETS PILOTES DE DÉVELOPPEMENT LOCAL. www.coe.int/ldpp. Avec le soutien de : Flandre (Belgique), Italie, Slovénie

LOCAL DEVELOPMENT PILOT PROJECTS PROJETS PILOTES DE DÉVELOPPEMENT LOCAL. www.coe.int/ldpp. Avec le soutien de : Flandre (Belgique), Italie, Slovénie LOCAL DEVELOPMENT PILOT PROJECTS PROJETS PILOTES DE DÉVELOPPEMENT LOCAL With the support of: Flanders (Belgium), Italy, Slovenia Avec le soutien de : Flandre (Belgique), Italie, Slovénie www.coe.int/ldpp

Plus en détail

Status of PBN Implementation in France

Status of PBN Implementation in France Ministère de l'écologie, Ministère de l'énergie,du de l'écologie, Développement de l'énergie, durable Développement et de l'aménagement durable et du de territoire la Mer ICAO EUR PBN TF/6 (Paris, France

Plus en détail

Autres termes clés (Other key terms)

Autres termes clés (Other key terms) Autres termes clés (Other key terms) Norme Contrôle qualité des cabinets réalisant des missions d audit ou d examen d états financiers et d autres missions d assurance et de services connexes ( Quality

Plus en détail

Politique relative à la formation linguistique en ligne Rosetta Stone. Rosetta Stone Online language training policy

Politique relative à la formation linguistique en ligne Rosetta Stone. Rosetta Stone Online language training policy Rosetta Stone Online language training policy 1. To increase language learning opportunities and provide improved service to families of CF personnel, this online language training is administered by the

Plus en détail

accidents and repairs:

accidents and repairs: accidents and repairs: putting the pieces together accidents et réparations : réunir le tout nobody can repair your Toyota like Toyota Unfortunately, accidents do happen. And the best way to restore your

Plus en détail