Fonds de Formation professionnelle de la Construction. Connaissance des moteurs MOTEURS DIESEL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fonds de Formation professionnelle de la Construction. Connaissance des moteurs MOTEURS DIESEL"

Transcription

1 Fonds de Formation professionnelle de la Construction CONDUCTEURS D ENGINS DE CHantier Connaissance des moteurs MOTEURS DIESEL

2 2

3 Connaissance des moteurs Avant-propos Mise en perspective Plusieurs ouvrages ont déjà été consacrés aux engins de chantier, mais ils sont pour la plupart obsolètes. Ceci explique la demande énorme d un manuel moderne, intégrant également les nouvelles techniques. Le Manuel modulaire Conducteurs d engins de chantier a été rédigé à la demande du fvb-ffc Constructiv (Fonds de Formation professionnelle de la Construction). Le service Métiers mécanisés (MECA) du ffc a mis sur pied l équipe de rédaction en collaboration avec différents opérateurs de formation. Le présent manuel est constitué de plusieurs volumes et a aussi été subdivisé en modules. La structure et le contenu ont été adaptés et complétés avec les nouvelles techniques de l univers de la construction et des engins de chantier. Dans l ouvrage de référence, le texte et les illustrations ont été alternés autant que possible, et ce, afin de proposer au lecteur un matériel didactique plus visuel. En vue de bien coller à la réalité et aux principes de l apprentissage des compétences, nous avons opté pour une description pragmatique, assortie d exercices pratiques appropriés. Indépendant du type de formation Le manuel a été conçu à la portée de différents groupes cibles. Notre objectif est d organiser une formation permanente: le présent manuel s adresse donc aussi bien à un élève conducteur d engins de chantier qu à un demandeur d emploi dans le secteur de la construction ou à un ouvrier d une entreprise de construction. Une approche intégrée La sécurité, la santé et l environnement sont des thèmes qui ont été privilégiés durant la rédaction. Pour un conducteur d engins de chantier, il est primordial de ne pas les négliger et de les garder bien présents à l esprit. Dans toute la mesure du possible, ces thèmes ont été intégrés dans le présent manuel en vue d optimiser les possibilités d application. Robert Vertenueil Président du fvb-ffc Constructiv 3

4 fvb ffc Constructiv, Bruxelles, 2012 Tous droits de reproduction, de traduction et d adaptation, sous quelque forme que ce soit, réservés pour tous les pays. F006CE - version août D/2011/1698/19 Contact Pour adresser vos observations, questions et suggestions, contactez: fvb ffc Constructiv Rue Royale 132/ Bruxelles tél.: Fax: site web: ffc.constructiv.be 4

5 Connaissance des moteurs SOMMAIRE 1. Introduction Principe de fonctionnement Moteur Diesel à 4 temps Caractéristiques de construction Fiche d entretien Contrôles quotidiens Révisions périodiques Fiche d entretien Fiche de graissage Refroidissement du moteur Refroidissement par eau Refroidissement par air Graissage du moteur Rôle de l huile de lubrification Admission d air et turbo Turbo Ventilation du carter Echappement Alimentation en carburant Le circuit de carburant Diesel La partie basse pression La partie haute pression La partie de retour de carburant ou de fuites Remplacement du filtre à carburant Purge du circuit de carburant Contrôler la présence de fuites dans les conduites de carburant Filtre à particules Pot catalytique Le diesel par temps de gel Types de diesel Objectif Installation de préchauffage Types de systèmes de préchauffage Circuit électrique La batterie Généralités Structure Elimination et prévention de la corrosion sur les pôles de batterie Utilisation de câbles de démarrage Fusibles Contrôle des fusibles Climatisation Préscriptions environnementales Le plus grand moteur Diesel..57 5

6 6

7 1. INTRODUCTION Connaissance des moteurs 1. Introduction Aucun autre moteur à combustion ne trouve autant d applications que le moteur Diesel. Motif : rendement élevé coûts réduits Les principales applications des moteurs Diesel sont : engins fixes : groupe électrogène voitures de tourisme et véhicules utilitaires légers poids lourds machines industrielles et agricoles : engins de terrassement bateaux et locomotives Lors de la conception de ces moteurs, outre le rendement, on met surtout l accent sur la robustesse, la fiabilité et la facilité d entretien. 7

8 8

9 2. Principe de fonctionnement Connaissance des moteurs 2. Principe de fonctionnement Un moteur Diesel est un moteur à pistons qui fonctionne suivant le principe de l auto-inflammation. La pression et la température au cœur d un tel moteur atteignent des niveaux si élevés que le carburant s enflamme spontanément. Ce concept diffère donc des moteurs à essence où l inflammation du mélange combustible est déclenchée par l étincelle des bougies. Conséquence : 1. La pression de compression dans un moteur Diesel est nettement plus élevée que dans un moteur à essence. Avec un moteur à essence, le taux de compression atteint 12,5:1. Avec un moteur Diesel, le taux de compression atteint 16:1. 2. Le rendement d un moteur Diesel est de ce fait nettement plus élevé. Avec un moteur à essence, le rendement atteint 27%. Avec un moteur Diesel, le rendement atteint 38%. 9

10 Connaissance des moteurs 2. Principe de fonctionnement 2.1. Moteur Diesel à 4 temps Sur ce type de moteur Diesel, le processus de travail se déroule en quatre temps : temps d admission temps de compression temps de travail ou temps moteur temps d échappement soupape d admission Temps d admission : 1er temps Le piston se déplace vers le bas. La soupape d admission est ouverte. Le cylindre aspire uniquement de l air. piston Temps de compression : 2ème temps Le piston se déplace vers le haut, tandis que les deux soupapes sont fermées. L air est à présent comprimé. Le gazole est injecté dans l air chaud, au moyen d un injecteur situé entre les soupapes. A cause de la chaleur de l air comprimé, le carburant pulvérisé en fines gouttelettes s enflamme. 10

11 2. Principe de fonctionnement Connaissance des moteurs Temps de travail : 3ème temps Sous l effet de l augmentation de pression, le piston est repoussé vers le bas et l énergie est transmise au vilebrequin. Pendant cette phase, les deux soupapes sont fermées. vilebrequin soupape d échappement Temps d échappement : 4ème temps Le piston remonte pendant que la soupape d échappement est ouverte. Au cours de cette phase, le mélange brûlé est refoulé vers l extérieur (soupape d échappement ouverte). 11

12 12

13 3. Caractéristiques de construction Connaissance des moteurs 3. Caractéristiques de construction Sur un moteur à essence, la quantité de carburant mélangée est déterminée par la quantité d air aspiré. C est dans le circuit d admission que le mélange est plus ou moins freiné. Conséquence : Pendant le temps d admission, le cylindre sera souvent mal rempli. La soupape des gaz (papillon) joue ici un rôle important. Sur un moteur Diesel, l air peut dans un certain sens affluer librement. La quantité de carburant est régulée uniquement par le système d injection. Conséquence : meilleur remplissage du cylindre que sur un moteur à essence Sur un moteur à essence, la pression de compression ne peut pas dépasser une certaine valeur. En cas de pression trop élevée, la température du mélange devient trop élevée et celui-ci s enflamme trop tard. Conséquence : Le moteur offre de moins bonnes performances. Le moteur peut s endommager. Sur un moteur Diesel, la pression de compression peut être beaucoup plus élevée. Dans ce moteur, le carburant n est injecté que lorsque la combustion doit commencer. Conséquence : rendement plus élevé Les gaz d échappement des moteurs Diesel contiennent moins de monoxyde de carbone et d hydrocarbures que ceux des moteurs à essence. Cause : Un moteur Diesel aspire toujours une quantité d air excessive. Conséquence : La combustion est plus complète. Les gaz d échappement contiennent plus de particules de suie = nocif pour la santé. Du fait de la température de combustion relativement basse sur un moteur Diesel, le pourcentage d oxydes d azote est inférieur à celui d un moteur à essence. 13

14 14

15 4. Fiche d entretien Connaissance des moteurs 4. Fiche d entretien Il convient de distinguer : les contrôles quotidiens les révisions périodiques Il convient de distinguer : les contrôles quotidiens les révisions périodiques 4.1. Contrôles quotidiens Ceux-ci englobent les opérations d entretien les plus simples, à savoir les contrôles suivants: niveau d huile du moteur niveau du liquide de refroidissement niveau d électrolyte de la batterie niveau de carburant tension des courroies d entraînement ailettes de refroidissement des culasses et du radiateur (sur moteurs refroidis par air) contrôle général pour détecter des fuites d huile, d eau et de carburant organes et accessoires de levage graissage de certains equipements contrôle visuel du train de roulement contrôle et connaissance des pictogrammes (lampes) du tableau de bord Il est très important que les entretiens quotidiens soient réalisés convenablement. Si des défauts sont constatés, il faut impérativement les signaler au responsable. filtre à huile filtre à air filtre à gazole contrôle du niveau d huile graisseur filtre hydraulique contrôle de la tension des chenilles 15

16 Connaissance des moteurs 4. Fiche d entretien 4.2. Révisions périodiques Celles-ci englobent des opérations d entretien préconisées par le constructeur et sont réalisées à intervalles réguliers, notamment le contrôle et le remplacement/réparation des éléments suivants : huile moteur (éventuellement faire réaliser une analyse de l huile) liquide de refroidissement filtres à air filtres à gazole séparateur d eau nettoyage du moteur nettoyage des radiateurs de refroidissement réglage des courroies d entraînement (refroidissement, compresseur, alternateur) fuites d huile, de liquide de refroidissement et de carburant anomalies du moteur défauts signalés sur le bon de travail quotidien batterie (oxydation) échappement et admission fiche d entretien 16

17 4. Fiche d entretien Connaissance des moteurs 4.3. Fiche d entretien Rapport d inspection Excavatrice hydraulique sur chenilles ou pneumatiques Périodique : Machine : Date : type : Nom de l'inspecteur : n : Code: o en bon état horamètre : o réparé sur place en ma présence o à effectuer par : blocage du circuit de freinage plaques de garde, repose-pied, poignées visibilité générale Sécurité o état o état cabine (propreté, serrures, extincteurs) o état siège (fixation, ceintures de sécurité) o état éclairage et signalisation, conformes au o état code de la route 17

18 Connaissance des moteurs 4. Fiche d entretien Feuille de contrôle de la machine Signalement de tous les bruits anormaux et des dysfonctionnements démarrage et mise en route du moteur Diesel Remarques : moteur Diesel boîte de vitesses et boîte de transfert entraînement réducteurs moteurs de traction direction circuit de freinage circuit hydraulique équipements spéciaux équipements électriques : - éclairage + tableau de bord - batterie - démarreur - alternateur - système de préchauffage des bougies 18

19 4. Fiche d entretien Connaissance des moteurs huile moteur filtre à huile filtre à air filtre à gazole filtre à pollens séparateur d'eau Marque de l huile : Type : Circuit de refroidissement contrôle du liquide de refroidissement contrôle des conduites courroie d'entraînement ventilateur/pompe à eau propreté des radiateurs de refroidissement Circuit d'échappement Contrôle de la fixation et des joints Pneumatiques huile de différentiel huile de moyeux de roues huile de pont arrière huile de pont avant huile de boîtier de direction Marque de l huile : Type : 1. Moteur Remplacé contrôlé nettoyé Remarques : Remarques : Remarques : 2. Entraînement des engins sur pneumatiques Remarques : 19

20 Connaissance des moteurs 4. Fiche d entretien chaînes de chenilles maillons articulations plaques de chenilles galets roues de tension/vérin de tension roues d'entraînement (barbotins) 3. Entraînement des engins sur chenilles Remarques : huile de boîte de vitesses huile de boîte de transfert huile de freins réducteurs linéaires Marque de l huile : Type : freins de service et de stationnement 4. Transmission - freins Remarques : fissures et dégradations de surface poinçons ou arbre oscillant 5. Châssis inférieur chenilles/pneumatiques o blocage Remarques : 20

21 4. Fiche d entretien Connaissance des moteurs Châssis et cabine fissures et dégradations de surface cabine, chauffage, ventilation, siège de conducteur vitres rétroviseurs Couronne de rotation mécanisme d entraînement niveau d huile de réducteur, reniflard blocage de la rotation Marque de l huile : Type : Bras de flèche dégradations de surface articulations vérins Pelle liaison/transmission dégradations de surface articulations Equipements spéciaux crochet de levage/œillet de levage 6. Châssis supérieur cabine équipement o graissage o fonctionnement o fixation o réglage o étanchéité o réglage o graissage o fixation o graissage o fixation Remarques : Remarques : 7. Circuit hydraulique Remplacer contrôlé nettoyé huile réservoir hydraulique Remarques : éléments de filtre crépine d'aspiration reniflard de réservoir tuyaux et conduits vérins et tiges de pistons leviers/ blocs de vannes/pompes/ moteurs o fonctionnement 21

22 Connaissance des moteurs 4. Fiche d entretien compresseur d'air courroie régulateur réservoir d'air comprimé/drainage et conduits réservoir d'antigel 8. Système pneumatique Remarques : fusibles 9. Circuit électrique Remarques : 10. Graissage toutes les articulations repérées sur le schéma 22

23 4. Fiche d entretien Connaissance des moteurs 4.4. Fiche de graissage Intervalle de graissage 1. huile moteur 2. liquide de refroidissement 3. graisse 4. graisse 5. graisse 6. huile hydraulique 7. huile de transmission (partie de conduite) 8. filtre à huile hydraulique (filtre d aspiration) 9. filtre à huile hydraulique (filtre principal) 10. filtre à huile hydraulique (pression pilote) 11. filtre à huile hydraulique (purge d air) 12. filtre à huile moteur 13. huile d engrenages (transmission) 14. filtre à carburant 15. pompe à carburant électromagnétique 16. huile de transmission (partie de rotation) 17. filtre à air 23

24 24

25 5. Refroidissement du moteur Connaissance des moteurs 5. Refroidissement du moteur 5.1. Refroidissement par eau Le refroidissement par eau est une technique de refroidissement utilisée en mécanique et en chimie. Le refroidissement du moteur évacue surtout la chaleur générée par la combustion et les frottements internes. Ceci correspond à une quantité d énergie de 1/3 du total, soit pratiquement autant d énergie qu il en faut pour fonctionner. 1) Thermostat 2) Soupape de pression 3) Radiateur 4) Pompe à eau Attention L eau est, dans la nature, le meilleur élément pour refroidir. Elle peut absorber beaucoup de chaleur par litre. Le seul inconvénient est qu elle a une température d ébullition et une température de congélation qui ne sont pas très favorables. Aujourd hui, le refroidissement par eau est la méthode la plus courante pour refroidir des moteurs. L eau de refroidissement passe dans le radiateur où elle est refroidie avant de repartir vers le réservoir. Vérifier la résistance au gel de l eau de refroidissement Avantages du refroidissement liquide : La chemise de liquide de refroidissement assure une bonne absorption des bruits. L apparition de gros écarts de température est limitée avec le refroidissement liquide. Symbole du liquide de refroidissement visible sur le tableau de bord. Inconvénients : Le liquide de refroidissement doit être renouvelé périodiquement. Les tuyaux d eau de refroidissement subissent un vieillissement. La pompe de liquide de refroidissement peut se mettre à fuir. Le radiateur peut s encrasser à l intérieur comme à l extérieur. 25

26 Connaissance des moteurs 5. Refroidissement du moteur 5.2. Refroidissement par air On utilise ce mode de refroidissement sur certains moteurs. Des ailettes de refroidissement sont ménagées sur la chambre de combustion et une partie du cylindre. De l air de refroidissement est soufflé sur le moteur à l aide d un ventilateur. Avantages du refroidissement par air : poids pas besoin de liquide de refroidissement pas de fuites Le moteur atteint plus vite la température souhaitée. Inconvénients : puissance limitée bruyant Il est difficile de faire circuler l air partout de la même manière. Les écarts de température génèrent d importantes tensions dans la matière. 26

27 6. Graissage du moteur Connaissance des moteurs 6. Graissage du moteur 6.1. Rôle de l huile de lubrification L huile de lubrification dans le moteur a pour rôle principal de lubrifier les différents organes mobiles. En outre, l huile doit aussi : refroidir étancher évacuer les résidus transmettre des forces amortir les bruits Lubrifier Quand deux surfaces se touchent et se déplacent l une par rapport à l autre, elles provoquent un frottement. 1. filtre à huile 2. contact de pression d huile 3. poussoir de soupape hydraulique 4. gicleur 5. carter d huile 6. tuyau d aspiration d huile 7. pompe à huile Ce frottement génère de la chaleur et, du fait de cette chaleur, une dilatation, suivie d un grippage et finalement un blocage. Pour limiter autant que possible le développement de chaleur et l usure, on applique un lubrifiant entre les surfaces. Grâce au lubrifiant, les surfaces sont séparées l une de l autre par une pellicule d huile, de sorte qu il ne se produit aucun contact métal contre métal. On évite ainsi le frottement entre les surfaces métalliques. Refroidir L huile doit évacuer une partie de la chaleur du moteur. Ceci s effectue quand l huile circule à travers le moteur et absorbe la chaleur des organes du moteur. Le piston est refroidi par les projections d huile, la chaleur des paliers du vilebrequin et l arbre à cames est évacuée. La chaleur de l huile est évacuée vers l extérieur via le carter ou le radiateur d huile. Etancher Quand une fine couche d huile est présente entre deux éléments, elle remplit l espace entre eux et assure donc une certaine étanchéité. Dans un moteur, l étanchéité par l huile est assurée notamment entre les segments de pistons et la paroi des cylindres. 27

28 Connaissance des moteurs 6. Graissage du moteur 6.1. Rôle de l huile de lubrification Evacuer les résidus Les résidus dans le moteur sont maintenus en suspension dans l huile lubrifiante et éliminés de l huile par le filtre à huile, afin que l intérieur du moteur reste propre. Les résidus sont évacués lors du remplacement de l huile et du filtre à huile. Transmettre des forces L huile moteur doit aussi pouvoir transmettre des forces. Citons par exemple le poussoir de soupape hydraulique. Amortir les bruits Il est possible d utiliser l huile pour amortir les bruits. Cet amortissement a lieu notamment au niveau de la chaîne de distribution, du pont arrière mais aussi dans le carter. vers circuit d huile côté refoulement côté aspiration engrenage intérieur axe de pompe à huile limiteur de pression engrenage extérieur l huile est aspirée 28

29 7. Admission d air et turbo Connaissance des moteurs 7. Admission d air et turbo Un filtre à air dans un moteur a pour fonction de retenir le sable et les impuretés. Le filtre à air purifie l air d admission et empêche l introduction de substances minérales et de particules dans le moteur et dans l huile moteur, ce qui réduit notamment l usure des paliers, des segments de pistons et des parois de cylindres. Sur les moteurs Diesel, l air nécessaire à la combustion est amené via le filtre à air séparément du carburant. Ce filtre doit être remplacé à intervalles réguliers pour éviter l apparition de problèmes de rapport air-carburant dans le moteur. 29

30 Connaissance des moteurs 7. Admission d air et turbo 7.1. Turbo Le turbocompresseur entraîné par les gaz d échappement se compose de deux machines hydrauliques : une roue de turbine et une roue de compresseur, qui sont montées sur un arbre commun. Parmi les procédés de suralimentation connus, c est la suralimentation par turbo qui est la plus appliquée. Sur les moteurs de petite cylindrée unitaire, ce mode de suralimentation permet un couple élevé et une puissance élevée en même temps qu un bon rendement. Le turbo est utilisé pour augmenter le couple maximal aux faibles et moyens régimes. 1. arrivée des gaz d échappement 2. turbine à gaz d échappement 3. ailettes 4. raccord de dépression 5. bague de réglage 6. raccord d huile de lubrification 7. arrivée d air 8. sortie d air Une grande partie de l énergie se perd dans l évacuation des gaz d échappement chauds et sous pression du moteur à combustion ; on réutilise donc une partie de cette énergie pour entraîner le turbo. Sa vitesse de rotation ne dépend pas du régime du moteur mais du débit des gaz d échappement. Points importants : Un turbo tourne jusqu à environ tours par minute. Au démarrage d un moteur, il faut maintenir un régime réduit, parce que la lubrification est dépendant de la pression d huile du moteur. À l arrêt du moteur, il vaut mieux laisser tourner le moteur à bas régime pendant 2 minutes afin d assurer le brassage d huile du turbo pendant la mise à l arrêt et de diminuer la vitesse et la température du turbo. Avantages : plus de puissance du fait du remplissage plus riche du volume du cylindre énergie d entraînement gratuite meilleure combustion donc économie de gasoil moins de perte de puissance en fonction de l altitude 30

31 8. Ventilation du carter Connaissance des moteurs 8. Ventilation du carter Arrivée d air frais du filtre à air Clapet à membrane Séparateur d huile Tuyau en plastique Après la combustion, il subsiste un peu de gaz d échappement dans le cylindre. La ventilation du carter empêche que de l huile et des hydrocarbures imbrûlés s échappent à l air libre. En aspirant un supplément d air frais, on améliore la ventilation du carter. Ceci provoque moins de dépôts et améliore la qualité de l huile et la résistance au gel. La ventilation du carter est basée sur trois mécanismes : réduction de la concentration d oxygène dans la chambre de combustion réduction du flux sortant de gaz d échappement réduction de la température du fait de la capacité supérieure d absorption de chaleur 31

32 32

33 9. Echappement Connaissance des moteurs 9. Echappement L échappement est la partie du moteur à combustion par laquelle les gaz d échappement sont évacués. Fonction de l échappement : amortir le bruit traiter les gaz résiduels dans le pot catalytique éventuel donner une contre-pression au cylindre de façon que les gaz d échappement quittent uniformément le cylindre L échappement est suspendu à une série d éléments en caoutchouc, qui isolent les vibrations de l échappement par rapport à l engin. Eléments de l échappement : collecteur d échappement silencieux pot catalytique éventuel tuyau d échappement/soupape régulatrice 33

34 34

35 10. Alimentation en carburant Connaissance des moteurs 10. Alimentation en carburant Le circuit d alimentation en carburant d un moteur Diesel diffère fortement de celui d un moteur à essence. Sur un moteur Diesel, l alimentation en air et l alimentation en carburant sont totalement séparées Le circuit de carburant Diesel Le circuit de carburant Diesel se compose des éléments suivants : la partie basse pression la partie haute pression la partie de retour de carburant ou de fuites La partie basse pression le réservoir de carburant : c est ici que se décantent les grosses particules éventuelles, il sert également à l acheminement du carburant vers le moteur. les conduites de carburant : outre des conduites en acier, on peut aussi utiliser des conduites flexibles difficilement inflammables munies d une gaine en acier. Précautions lors du montage : Éviter les dégradations mécaniques de façon à empêcher des gouttes de carburant de s accumuler ou de s enflammer. Lors du déplacement du moteur ou d un autre élément, les conduites de carburant ne peuvent pas être gênées dans leur action. Toutes les conduites de carburant doivent être protégées contre la chaleur. 35

36 Connaissance des moteurs 10. Alimentation en carburant le filtre à gazole : celui-ci a pour fonction de réduire l encrassement du carburant. Il permet de garantir une pureté maximale du carburant au bénéfice des composants sensibles à l usure. En cas de filtre encrassé, l alimentation en carburant est réduite et la puissance du moteur diminue. Sur les nouveaux moteurs, la pureté du carburant est très importante. Les exigences les plus sévères sont imposées sur ce plan afin de pouvoir obtenir une longue durée de vie. Pour ce faire, il convient de toujours monter le filtre à carburant approprié. Sur une excavatrice, on monte toujours deux types de filtres : un filtre grossier avec séparateur d eau un filtre fin Séparateur d eau : l eau de condensation s accumule dans la chambre de stockage et doit être évacuée de temps en temps. Une sonde de conductivité est parfois installée. Points importants :: Il Il faut toujours faire le le plein du du réservoir après la la fin fin des des travaux, ceci afin afin d éviter la la formation de de condensation. Préchauffage du carburant : prévient la solidification du carburant en cas de températures négatives. Le réchauffage est réalisé par procédé électrique ou avec du liquide de refroidissement ou via la conduite de retour de carburant. Pompes d alimentation : ces pompes permettent de faire parvenir la quantité nécessaire de carburant à la partie haute pression, elles servent au remplissage et à la ventilation du système après le remplacement des filtres. Types : pompes à commande électrique pompes à commande mécanique 36

37 10. Alimentation en carburant Connaissance des moteurs La partie haute pression une pompe d injection : elle pompe le carburant au bon moment vers les injecteurs au moyen d un petit arbre à cames intégré. La quantité adéquate est déterminée par la position de la pédale d accélérateur en coopération avec un régulateur qui adapte la quantité de carburant à l air présent dans le cylindre. Une quantité excessive de carburant ne peut pas brûler et aboutira à l échappement sous forme de fumée noire. 1. réservoir de carburant 2. filtre à carburant 3. variateur d avance 4. pompe d injection 5. pompe d alimentation 6. régulateur de vitesse 7. pédale d accélérateur 8. conduite de carburant 9. injecteur 10. conduite de décharge 11. bougie de préchauffage 12. appareil de commande de préchauffage 13. batterie 14. contacteur d allumage 15. moteur Diesel 37

38 Connaissance des moteurs 10. Alimentation en carburant injection de carburant à rampe commune (common rail) : ce système fonctionne à une pression de bars. Pour répondre aux exigences environnementales sévères, tous les moteurs quittant l usine doivent être équipés du système de rampe commune (common rail). Grâce aux pressions très élevées qui y sont appliquées, il est possible de nébuliser très finement le carburant. En combinaison avec la commande électronique, ceci permet de réguler la combustion par paliers et de la faire intervenir à un moment très précis. Les systèmes à rampe commune requièrent plus de connaissances en électronique. C est pourquoi les réparations doivent toujours être confiées à un homme de métier. Les moteurs Diesel à suralimentation et injection directe sont de plus en plus courants. Avec ces moteurs, on est parvenu à faire baisser encore davantage la consommation de carburant et parallèlement à augmenter les puissances jusqu à des valeurs autrefois réservées aux moteurs à essence. Malgré ces mesures, il subsiste tout de même une différence notable de consommation de carburant entre un moteur à essence et un moteur Diesel. Exigences futures du client et du législateur : réduire la consommation améliorer les performances améliorer le confort réduire les émissions améliorer le rapport coût/efficacité L amélioration de la consommation de carburant entraîne une hausse du rendement. Sécurité et environnement Les liquides sous très haute pression présentent un danger! Il ne faut jamais intervenir sur le circuit de carburant lorsque le moteur tourne. Après l arrêt du moteur, il convient toujours d attendre 30 secondes jusqu à ce que la pression soit redescendue à une valeur sûre. 38

39 10. Alimentation en carburant Connaissance des moteurs Purge du circuit de haute pression Ceci s effectue automatiquement, c est-à-dire quand le moteur n est pas redémarré après quelques secondes, l appareil de commande ouvre les injecteurs un peu plus longtemps. Ainsi, l air est évacué de la rampe commune. La partie basse pression se purge d elle-même dans le réservoir via la pompe d alimentation. Principe de fonctionnement du circuit haute pression : La pompe de haute pression délivre la pression nécessaire. La rampe commune est reliée à la pompe HP, celle-ci fonctionne comme un accumulateur. Les injecteurs sont reliés à la rampe commune. conduites de haute pression : celles-ci sont de même longueur et de même épaisseur, chaque cylindre en a une. Elles servent à prévenir les différences de pression. 1. sonde 2. connecteur 3. arrivée de carburant (HP) 4. retour de carburant 5. support 6. corps d injecteur 7. injecteur injecteurs : chaque cylindre comporte un injecteur qui nébulise le carburant et l injecte sous haute pression dans le cylindre. L injecteur est maintenu en position fermée par un puissant ressort, qui pousse une aiguille dans le trou inférieur de l injecteur. Lorsqu une onde de pression est générée à partir de la pompe d injection, le carburant présent sous haute pression force l ouverture de l injecteur. Le carburant est ainsi injecté dans la chambre de combustion. 39

40 Connaissance des moteurs 10. Alimentation en carburant La partie de retour de carburant ou de fuites Ce système renvoie le carburant excédentaire vers le réservoir. La pompe d alimentation pompe beaucoup plus de carburant vers le moteur qu il n en faut réellement pour assurer la combustion. Le carburant excédentaire refroidit et lubrifie les composants, mais il empêche aussi une chute de pression ou une entrée d air dans le circuit. Il arrive souvent que 80% du carburant pompé soit renvoyé vers le réservoir. Les conduites de retour et de fuites évacuent le carburant au niveau des filtres fins, de la pompe d injection et des injecteurs. Les opérations d entretien sur les circuits de carburant des moteurs Diesel consistent à : vidanger l eau du filtre à carburant remplacer le filtre à carburant contrôler la présence de fuites dans le circuit de carburant Remplacement du filtre à carburant Avant de démonter le filtre à carburant, il faut le purger. Lors de cette purge, il faut parfois desserrer une vis de purge pour permettre au carburant de s évacuer. Veillez à recueillir dans un bac le carburant qui s écoule à ce moment. Vis de vidange Installez un bac collecteur et placez un tuyau sur la vis de vidange. Ouvrez la vis de purge sur la pompe d injection de carburant. Vidangez le filtre. Retirez le tuyau et enlevez le filtre. Nettoyez la surface de contact du corps de filtre. Graissez le joint d étanchéité du nouveau filtre avec de l huile. Montez le nouveau filtre et serrez-le d abord à la main, puis tournez encore le filtre de ¾ de tour. 40

INJECTION DIESEL. Page : Savoir S 3.3 1 DATE : CLASSE : Electronique. L injection à rampe commune :

INJECTION DIESEL. Page : Savoir S 3.3 1 DATE : CLASSE : Electronique. L injection à rampe commune : 1 L injection à rampe commune : 1.Mise en situation : 2. Définition : - On entend par système «common rail», un système d injection Diesel dont les injecteurs sont alimentés par une rampe commune et pilotés

Plus en détail

Réduction de la pollution d un moteur diesel

Réduction de la pollution d un moteur diesel AUBERT Maxime SUP B Professeur accompagnateur : DELOFFRE Maximilien SUP B Mr Françcois BOIS PAGES Simon SUP E Groupe n Réduction de la pollution d un moteur diesel Introduction L Allemand Rudolf Diesel

Plus en détail

RC030/RC035 Appareil d aspiration de liquide à air comprimé (manuel) Instructions. Celui-ci peut être utilisé pour l aspiration de :

RC030/RC035 Appareil d aspiration de liquide à air comprimé (manuel) Instructions. Celui-ci peut être utilisé pour l aspiration de : RC030/RC035 Appareil d aspiration de liquide à air comprimé (manuel) Instructions Celui-ci peut être utilisé pour l aspiration de : Huile de moteur Huile de boîte de vitesses et du système de transmission

Plus en détail

T.I.P.E. Optimisation d un. moteur

T.I.P.E. Optimisation d un. moteur LEPLOMB Romain Année universitaire 2004-2005 LE ROI Gautier VERNIER Marine Groupe Sup B, C, D Professeur accompagnateur : M. Guerrier T.I.P.E Optimisation d un moteur 1 1. Présentation du fonctionnement

Plus en détail

LE FILTRE A PARTICULES : SES PROBLEMATIQUES ET NOS SOLUTIONS

LE FILTRE A PARTICULES : SES PROBLEMATIQUES ET NOS SOLUTIONS LE FILTRE A PARTICULES : SES PROBLEMATIQUES ET NOS SOLUTIONS 1. NOTIONS DE BASE 2. CAUSES POSSIBLES DE DYSFONCTIONNEMENT 3. POURQUOI NETTOYER PLUTÔT QUE CHANGER? 4. METHODOLOGIE D APPLICATION FAP-NET (réf.

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI ET D'EVALUATION

LIVRET DE SUIVI ET D'EVALUATION Pôle de l'automobile - 093 1609 U 55 boulevard Louis Armand, 93330 Neuilly/Marne tél : 01.49.44.81.10 - mél : 0932291u@ac-creteil.fr LIVRET DE SUIVI ET D'EVALUATION Baccalauréat Professionnel Maintenance

Plus en détail

Les véhicules La chaîne cinématique

Les véhicules La chaîne cinématique Un peu d histoire 1862 : M. BEAU DE ROCHAS invente le cycle à 4 temps 1864 : premier moteur à 4 temps, par M.OTTO 1870 : industrialisation de la voiture 1881 : première voiture électrique par M. JEANTAUD

Plus en détail

APERÇU EDC 16 C T O U R I N G T R A I N I N G C E N T E R 2 0 1 5 B O S C H E D C 1 6 C. p.1

APERÇU EDC 16 C T O U R I N G T R A I N I N G C E N T E R 2 0 1 5 B O S C H E D C 1 6 C. p.1 APERÇU EDC 16 C p.1 p.2 SONDE DE TEMPÉRATURE DE LIQUIDE DE REFROIDISSEMENT Tâche: Le capteur de température du liquide de refroidissement mesure la température dans le boîtier du thermostat L ECU utilise

Plus en détail

Gestion moteur véhicules légers

Gestion moteur véhicules légers Module 8 Gestion moteur véhicules légers Orientation véhicules légers Diagnosticien d'automobiles avec brevet fédéral Orientation véhicules utilitaires Modules 7 à 9 Modules 10 à12 Modules 1 à 6 UPSA,

Plus en détail

Matériel et engins de la section d'appui

Matériel et engins de la section d'appui Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS Office fédéral de la protection de la population OFPP Instruction Matériel et engins de la section d'appui Partie

Plus en détail

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé Manuel d installation et d utilisation Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé 600/150-750/200-1000/220-1500/300 V 1.3 SOMMAIRE 1 Description du dispositif... 3 1.1 Série type... 3 1.2 Protection du

Plus en détail

TABLEAU DE DIAGNOSTIC DES PANNES 0

TABLEAU DE DIAGNOSTIC DES PANNES 0 TABLEAU DE DIAGNOSTIC DES PANNES 0 Le tableau suivant aide à déterminer la source probable des problèmes. Noter qu il ne s agit que d un guide et qu il ne présente pas la cause de tous les problèmes. REMARQUE:

Plus en détail

2 ) Schéma du circuit :Voyons d'abord le schéma d'ensemble du circuit ( figure 1 ): Palier. Bielle. Pompe à huile. Retour vers carter.

2 ) Schéma du circuit :Voyons d'abord le schéma d'ensemble du circuit ( figure 1 ): Palier. Bielle. Pompe à huile. Retour vers carter. NOTICE TECHNIQUE N : 032a Date :13/11/08 Révisée le :08/03/15 CIRCUIT d'huile MOTEUR 1 ) Introduction : Avant chaque vol, tout pilote doit jeter un coup d'œil sur la jauge à huile, pour vérifier que le

Plus en détail

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DU MOTEUR 4 TEMPS

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DU MOTEUR 4 TEMPS PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DU MOTEUR 4 TEMPS I:PRINCIPE DE BASE. 1-1:Situation problème. Lorsque nous voulons déplacer un véhicule manuellement, il est plus facile de le déplacer en créant une force sur

Plus en détail

Petit guide pratique de dépannage du système d alerte centralisée (modèles de 1980 à 1988)

Petit guide pratique de dépannage du système d alerte centralisée (modèles de 1980 à 1988) Petit guide pratique de dépannage du système d alerte centralisée (modèles de 1980 à 1988) Le système d alerte centralisée de la 928 est destiné a présenter au conducteur toute anomalie de fonctionnement

Plus en détail

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort.

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort. A B C Accélérateur Egalement appelé pompe de circulation ou circulateur, l accélérateur assure la circulation de l eau de chauffage entre la chaudière et les pièces à chauffer. Les installations très anciennes

Plus en détail

Pompes à huile et à eau Pierburg. Maintenant également disponibles sur le marché de la rechange

Pompes à huile et à eau Pierburg. Maintenant également disponibles sur le marché de la rechange Page 1/6 Pompes à huile et à eau Pierburg Maintenant également disponibles sur le marché de la rechange NEW Motor Service élargit la gamme de pompes à huile et de pompes à eau de la marque KOLBENSCHMIDT

Plus en détail

Variantes du cycle à compression de vapeur

Variantes du cycle à compression de vapeur Variantes du cycle à compression de vapeur Froid indirect : circuit à frigoporteur Cycle mono étagé et alimentation par regorgement Cycle bi-étagé en cascade Froid direct et froid indirect Froid direct

Plus en détail

MOTEURS A DEUX TEMPS Comment fonctionnent-ils?

MOTEURS A DEUX TEMPS Comment fonctionnent-ils? MOTEURS A DEUX TEMPS Comment fonctionnent-ils? Ce n est pas un hasard si, en modélisme, les moteurs à deux temps sont utilisés dans 95% des cas. Le deux temps est un moteur très simple quant à sa composition;

Plus en détail

Diesel. Véhicules légers, suivez le bon itinéraire! DÉCOUVREZ LA SOLUTION ADBLUE

Diesel. Véhicules légers, suivez le bon itinéraire! DÉCOUVREZ LA SOLUTION ADBLUE Diesel Véhicules légers, suivez le bon itinéraire! DÉCOUVREZ LA SOLUTION ADBLUE Sommaire # 02 L ESSENTIEL Qu est-ce qu AdBlue?.... 3 À quoi ça sert?.... 4 Comment ça marche?.... 5 ADBLUE EN PRATIQUE Quelles

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

L univers des produits MEYLE. La gamme complète. Un seul fournisseur.

L univers des produits MEYLE. La gamme complète. Un seul fournisseur. L univers des produits MEYLE. La gamme complète. Un seul fournisseur. 2 3 L EXPÉRIENCE. L INNOVATION. LE SERVICE. MEYLE et MEYLE-HD sont des marques de Wulf Gaertner Autoparts AG. S appuyant sur plus de

Plus en détail

la climatisation automobile

la climatisation automobile Un équipement en question : la climatisation automobile LES TRANSPORTS la climatisation en question La climatisation automobile, grand luxe il y a encore peu de temps, devient presque banale pour tous

Plus en détail

Dépann : pour des problèmes soudains, des solutions rapides et faciles à portée de main

Dépann : pour des problèmes soudains, des solutions rapides et faciles à portée de main Les additifs Redex agissent efficacement sur le carburant, par analogisme l air de la voiture, qui fournit l énergie avant d être expulsé, et sur l huile, soit le sang du véhicule, qui alimente et accompagne

Plus en détail

Conseils pratiques Comment monter son installation REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING. Guide du monteur

Conseils pratiques Comment monter son installation REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING. Guide du monteur Conseils pratiques Comment monter son installation REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING Guide du monteur Contenu Page Comment monter son installation?...3 Procédé...3 Planification...3 Positionnement des

Plus en détail

CIRCUITS DE PUISSANCE PNEUMATIQUES

CIRCUITS DE PUISSANCE PNEUMATIQUES V ACTIONNEURS PNEUMATIQUES : 51 Généralités : Ils peuvent soulever, pousser, tirer, serrer, tourner, bloquer, percuter, abloquer, etc. Leur classification tient compte de la nature du fluide (pneumatique

Plus en détail

Ordonnance relative à la prévention des accidents et des maladies professionnelles lors de travaux de peinture par pulvérisation au pistolet

Ordonnance relative à la prévention des accidents et des maladies professionnelles lors de travaux de peinture par pulvérisation au pistolet Ordonnance relative à la prévention des accidents et des maladies professionnelles lors de travaux de peinture par pulvérisation au pistolet 832.314.12 du 5 avril 1966 (Etat le 1 er mai 1966) Le Conseil

Plus en détail

CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT

CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT 05 CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT 05-1 PARCOURS DU LIQUIDE DE REFROIDISSEMENT PIECE DE LEVAGE DE CARBURATEUR THERMOSOUPAPE PIECE DE LEVAGE DE COLLECTEUR D'ADMISSION EMPLACEMENT DU SYSTEME INDICATEUR DE TEMPERATURE

Plus en détail

POWERSCRUBBER. BONA NV/SA - Leuvensesteenweg 510 B5-1930 Zaventem T. 02/721 27 59 - F. 02/721 17 11

POWERSCRUBBER. BONA NV/SA - Leuvensesteenweg 510 B5-1930 Zaventem T. 02/721 27 59 - F. 02/721 17 11 POWERSCRUBBER BONA NV/SA - Leuvensesteenweg 510 B5-1930 Zaventem T. 02/721 27 59 - F. 02/721 17 11 infobelgium@bona.com - www.bona.com 1 Verrouillage réservoir d eau propre 14 Réservoir d eau sale 2 Commutateur

Plus en détail

t thermostats E k r A cartographiques M r E It t u Af od E r L po AH f M In

t thermostats E k r A cartographiques M r E It t u Af od E r L po AH f M In MAHLE Aftermarket Info produit Thermostats cartographiques Régulation conventionnelle de la température : la sécurité avant tout Dans un moteur à explosion, la combustion se déroule de manière optimale

Plus en détail

www.almig.de Turbocompresseurs Débit volumique : 25 350 m 3 /min DYNAMIC

www.almig.de Turbocompresseurs Débit volumique : 25 350 m 3 /min DYNAMIC www.almig.de Turbocompresseurs Débit volumique : 25 350 m 3 /min DYNAMIC 2 INTELLIGENTE DRUCKLUFT MADE IN GERMANY ALMiG Kompressoren GmbH est un nom associé à une technologie de haut de gamme en matière

Plus en détail

Entretien domestique

Entretien domestique VÉRIFICATION DU BON FONCTIONNEMENT Mettez l appareil sous tension. Si votre tableau électrique est équipé d un relais d asservissement en heures creuses (tarif réduit la nuit), basculez l interrupteur

Plus en détail

Hoval UltraGas AM condens. Chaudière à gaz au sol, à condensation jusqu à 1 300 kw.

Hoval UltraGas AM condens. Chaudière à gaz au sol, à condensation jusqu à 1 300 kw. Hoval UltraGas AM condens. Chaudière à gaz au sol, à condensation jusqu à 1 300 kw. A l extérieur on se bat contre les humeurs du temps pour évacuer la neige avec de gros engins. A l intérieur on s assied

Plus en détail

Mise en service et entretien d un surpresseur incendie

Mise en service et entretien d un surpresseur incendie Mise en service et entretien d un surpresseur incendie Lire attentivement cette notice avant l installation. A conserver à proximité de l équipement pour son fonctionnement et entretien. www.calpeda.com

Plus en détail

Sommaire Parties engagées... 2 Préambule... 2 Synthèse des résultats et conclusion de ces tests.... 3 II.

Sommaire Parties engagées... 2 Préambule... 2 Synthèse des résultats et conclusion de ces tests.... 3 II. 0 Sommaire Parties engagées... 2 Préambule... 2 I. Synthèse des résultats et conclusion de ces tests.... 3 1. Réduction de la consommation de carburant... 4 2. Réduction des émissions de gaz polluants...

Plus en détail

FUEL / GAZ / ÉLECTRIQUE

FUEL / GAZ / ÉLECTRIQUE EPA Environnement Peinture et Application ÉTUVES POUR SÉCHAGE CUISSON PEINTURE OU POUDRE AVEC ÉCHANGEUR FUEL / GAZ / ÉLECTRIQUE 200 C 95 C 0 à 95 C pour peinture liquide / colle 0 à 200 C pour peinture

Plus en détail

CREATING POWER SOLUTIONS. 2L41C 3L41C 3L43C 4L41C 4L42C 4L43C. Moteurs Diesel Hatz. www.hatz-diesel.com

CREATING POWER SOLUTIONS. 2L41C 3L41C 3L43C 4L41C 4L42C 4L43C. Moteurs Diesel Hatz. www.hatz-diesel.com CREATING POWER SOLUTIONS. 2L41C 3L41C 3L43C 4L41C 4L42C 4L43C Moteurs Diesel Hatz FR www.hatz-diesel.com Recyclage des gaz d'échappement (EGR) Pour satisfaire aux prescriptions relatives aux gaz d échappement

Plus en détail

M2.C5 M2.D5 M2.06 M3.09. Manuel d utilisation

M2.C5 M2.D5 M2.06 M3.09. Manuel d utilisation M2.C5 M2.D5 M2.06 M3.09 Manuel d utilisation VD01027 M2.06 Manuel d utilisation M2.C5 M2.D5 M2.06 M3.09 Numéros de série Numéro de moteur Vetus: Mitsubishi: Numéro de série de l inverseur: Veuillez remplir

Plus en détail

Alarme pour séparateur hydrocarbure /graisse Type : WGA 02

Alarme pour séparateur hydrocarbure /graisse Type : WGA 02 Notice technique Alarme pour séparateur hydrocarbure /graisse Type : WGA 02 WGA 02 (avec sonde WGA-ES4) Code Article : 265 0021 Sonde WGA-R6 (sonde seule) Code Article : 265 0027 Sonde WGA-ES4 (sonde seule)

Plus en détail

A QUOI SERT LE NIVEAU DE CUVE?

A QUOI SERT LE NIVEAU DE CUVE? LE NIVEAU DE CUVE Les explications et les schémas qui suivent correspondent à ce que j ai compris du fonctionnement du carburateur MIKUNI qui équipe les BETA trial. Elles sont aussi valables pour les autres

Plus en détail

y Chauffage fonctionnant au carburant 87

y Chauffage fonctionnant au carburant 87 Klimat 5 1 y Chauffage fonctionnant au carburant 87 912-B, 912-D Op. no. 87516 01- Essence 30618 095-1 Diesel 3730 340-1 20000 sauf Bte Auto Essence 30618 095-1 -99 l usure du moteur est moins importante.

Plus en détail

DOCUMENT RESSOURCE SONDES PRESENTATION

DOCUMENT RESSOURCE SONDES PRESENTATION Documentation technique DOCUMENT RESSOURCE SONDES PRESENTATION SEP du LPo N-J Cugnot 93 Neuilly/Marne LE CALCULATEUR Il est placé dans le boîtier à calculateurs, sur le passage de roue avant droit. Les

Plus en détail

STEAMY MINI. Nous vous félicitons pour l acquisition de l appareil «STEAMY - MINI», un appareil de grande qualité.

STEAMY MINI. Nous vous félicitons pour l acquisition de l appareil «STEAMY - MINI», un appareil de grande qualité. REITEL Feinwerktechnik GmbH Senfdamm 20 D 49152 Bad Essen Allemagne Tel. (++49) 5472/94 32-0 Fax: (++49) 5472/9432-40 Mode d emploi STEAMY MINI Cher client, Nous vous félicitons pour l acquisition de l

Plus en détail

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles H. Bonnes pratiques environnementales 1. Déchets La gestion des déchets est régie par : des grands principes définissant, par exemple, les responsabilités du producteur ou détenteur de déchets ou la prise

Plus en détail

Zen Attitude. >> Les Essentiels ContratService Des prix clairs et sans surprise définis selon le contrat choisi. ContratService au 31 juillet 2014

Zen Attitude. >> Les Essentiels ContratService Des prix clairs et sans surprise définis selon le contrat choisi. ContratService au 31 juillet 2014 Zen Attitude. >> Les Essentiels ContratService Des prix clairs et sans surprise définis selon le contrat choisi. ContratService au 31 juillet 2014 smart - une marque de Daimler >> ContratService Des règles

Plus en détail

Type 0400. Operating Instructions. Bedienungsanleitung Manuel d utilisation. 2/2-way solenoid valve 2/2-Wege-Magnetventil Électrovanne 2/2 voies

Type 0400. Operating Instructions. Bedienungsanleitung Manuel d utilisation. 2/2-way solenoid valve 2/2-Wege-Magnetventil Électrovanne 2/2 voies Type 0400 2/2-way solenoid valve 2/2-Wege-Magnetventil Électrovanne 2/2 voies Operating Instructions Bedienungsanleitung Manuel d utilisation Sommaire 1 Le manuel d utilisation...22 2 Utilisation conforme...23

Plus en détail

Système de graissage par injection SKF

Système de graissage par injection SKF 1-4101-FR Système de graissage par injection SKF Lubrification pour chaîne et galets de convoyeurs par injection de graisse directement dans les axes Les systèmes de graissage GVP permettent le graissage

Plus en détail

2 Trucs et Astuces 2

2 Trucs et Astuces 2 Trucs et Astuces 2 2 Le chauffe-eau solaire 1.Les capteurs 2.Les circuits solaires 3.Le circuit sanitaire 4.Les systèmes d appoint 5.Fiches synthèse 6.Bon à savoir Trucs et Astuces 3 1 Les capteurs Trucs

Plus en détail

TRANSPORT. Prendre toutes dispositions pour éviter que le reste du chargement vienne heurter l appareil au cours du transport.

TRANSPORT. Prendre toutes dispositions pour éviter que le reste du chargement vienne heurter l appareil au cours du transport. TRANSPORT L appareil est disposé dans le sens de la longueur dans le véhicule. Les galets doivent être démontés et peuvent être fixés à l envers sur les soubassements ou emballés dans un carton à l intérieur

Plus en détail

Introduction... 9. L après-pétrole. Une technologie du futur? Un enjeu environnemental. Conclusion...119. Annexes

Introduction... 9. L après-pétrole. Une technologie du futur? Un enjeu environnemental. Conclusion...119. Annexes Introduction... 9 L après-pétrole «Les biocarburants sont la seule réponse crédible au pic pétrolier.»...15 «Produire ses propres biocarburants, c est accroître sa sécurité d approvisionnement en énergie.»...23

Plus en détail

Les différents éléments d un CESI

Les différents éléments d un CESI Les différents éléments d un CESI 1. Capteur Solaires 1.1. Introduction Un capteur solaire thermique est un dispositif qui transforme le rayonnement solaire en énergie thermique. Les caractéristiques générales

Plus en détail

Plateformes de travail élévatrices et portatives

Plateformes de travail élévatrices et portatives B354.1-04 Plateformes de travail élévatrices et portatives Plate-forme élévatrice de type 1 à déplacement manuel Plate-forme élévatrice de type 2 remorquable Édition française publiée en août 2004 par

Plus en détail

INSTRUCTION DE MONTAGE

INSTRUCTION DE MONTAGE Société Nouvelle De Climatisation 274, chemin des Agriés 31860 LABARTHE SUR LEZE Tél. : 05 34 480 480 - Fax : 05 34 480 481 AUTAN HD UNITE MONOBLOC DE TOIT Code SNDC VOIR TABLEAU PAGE 2 Ce document est

Plus en détail

INSTRUCTIONS D INSTALLATION MODÈLE 300521

INSTRUCTIONS D INSTALLATION MODÈLE 300521 INSTRUCTIONS D INSTALLATION MODÈLE 300521 WWW.BURCAM.COM 2190 Boul. Dagenais Ouest LAVAL (QUEBEC) CANADA H7L 5X9 TÉL: 514.337.4415 FAX: 514.337.4029 info@burcam.com Votre pompe a été soigneusement emballée

Plus en détail

HISTORIQUE DU MOTEUR DIESEL

HISTORIQUE DU MOTEUR DIESEL HISTORIQUE DU MOTEUR DIESEL Mr DIESEL et son œuvre De parents allemands, Rodolphe Diesel est né le 18 mars 1858 il fit ses premières études en France, puis en Allemagne à Augsbourg où il passe avec succès

Plus en détail

Zetor major. www.zetor.be. Le tracteur avec toutes les aptitudes de base. Zetor Major

Zetor major. www.zetor.be. Le tracteur avec toutes les aptitudes de base. Zetor Major major 80 Major Zetor major Le tracteur avec toutes les aptitudes de base Le Major avec un moteur de 80 ch offre toutes les aptitudes de base qu un tracteur doit avoir! Son coût d utilisation est faible

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG Version 1.0 1 Avant-propos Ce guide de bonnes pratiques a été préparé pour fournir des informations concernant la collecte

Plus en détail

GUIDE D'INSTALLATION. Lave-Vaisselle

GUIDE D'INSTALLATION. Lave-Vaisselle GUIDE D'INSTALLATION Lave-Vaisselle SOMMAIRE 1/ CONSIGNES DE SECURITE Avertissements importants 03 2/ INSTALLATION DE VOTRE LAVE-VAISSELLE Appareil non encastré 04 Appareil encastré 04 Appareil encastré

Plus en détail

Imbattable sur la maintenance! Des constructeurs renommés de matériels de chantier font confiance aux produits de qualité MANN+HUMMEL.

Imbattable sur la maintenance! Des constructeurs renommés de matériels de chantier font confiance aux produits de qualité MANN+HUMMEL. MANN-FILTER Imbattable sur la maintenance! Technologie de pointe made in Germany >> Qualité première monte Les moteurs à combustion interne modernes destinés à une utilisation intensive requièrent une

Plus en détail

BALAIS Moteur (charbons)

BALAIS Moteur (charbons) BALAIS Moteur (charbons) 1/ Rôle a) Pour les machines électriques comportant des bagues (alternateur moteur asynchrone) : moteur universel Les balais doivent maintenir un contact constant avec la bague

Plus en détail

M A N U E L D I N S T R U C T I O N S

M A N U E L D I N S T R U C T I O N S M A N U E L D I N S T R U C T I O N S FR RÈGLES GÉNÉRALES POUR L UTILISATION DE LA MACHINE SOMMAIRE Lire attentivement le manuel d instructions et les limitations de la garantie. La machine doit être branchée

Plus en détail

Trucs & astuces. pour bien vivre votre régulation de chauffage. Robinets thermostatiques Robinet thermostatique programmable. Thermostats d'ambiance

Trucs & astuces. pour bien vivre votre régulation de chauffage. Robinets thermostatiques Robinet thermostatique programmable. Thermostats d'ambiance Trucs & astuces pour bien vivre votre régulation de chauffage Robinets thermostatiques Robinet thermostatique programmable Thermostats d'ambiance un guide signé Danfoss Vous trouverez dans ce manuel, de

Plus en détail

Mécanique automobile. Les déchets. Déchets banals (DIB) Déchets dangereux (DIS)

Mécanique automobile. Les déchets. Déchets banals (DIB) Déchets dangereux (DIS) Si vous réalisez également des activités de démontage des voitures ou des travaux sur la carrosserie, reportez-vous également aux fiches correspondantes. 1 Les déchets Les déchets issus de votre activité

Plus en détail

Ce 4eme article sera consacré à la rénovation d une partie de notre mascotte, la voiture emblème

Ce 4eme article sera consacré à la rénovation d une partie de notre mascotte, la voiture emblème Article N 4 : Restaurations diverses sur la Juva Ce 4eme article sera consacré à la rénovation d une partie de notre mascotte, la voiture emblème de Mécaction, dans laquelle 13 génération de mécactifs

Plus en détail

Couverture prolongée. Service à la clientèle personnalisé. www.johndeere.com

Couverture prolongée. Service à la clientèle personnalisé. www.johndeere.com Couverture prolongée Service à la clientèle personnalisé www.johndeere.com Chez John Deere, la tranquillité d esprit n est pas une option La garantie standard vous promet que si votre machine de construction

Plus en détail

1- Maintenance préventive systématique :

1- Maintenance préventive systématique : Page 1/9 Avant toute opération vérifier que le système soit correctement consigné. Avant de commencer toute activité, vous devez être en possession d une attestation de consignation 1- Maintenance préventive

Plus en détail

7 bis impasse Denis Dulac - 94700 Maisons-Alfort FRANCE Tél. : 01 43 68 06 13 / Fax : 01 43 68 66 09 @ : promattex@promattex.com www.promattex.

7 bis impasse Denis Dulac - 94700 Maisons-Alfort FRANCE Tél. : 01 43 68 06 13 / Fax : 01 43 68 66 09 @ : promattex@promattex.com www.promattex. 7 bis impasse Denis Dulac - 94700 Maisons-Alfort FRANCE Tél. : 01 43 68 06 13 / Fax : 01 43 68 66 09 @ : promattex@promattex.com www.promattex.com NOTICE DB-30 Ce manuel de montage contient les éléments

Plus en détail

Fonction Publique Territoriale

Fonction Publique Territoriale Fonction Publique Territoriale CONCOURS D'ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2EME CLASSE DES ETABLISSEMENTS D'ENSEIGNEMENT SPECIALITE: INSTALLATIONS ELECTRIQUES SANITAIRES ET THERMIQUES MERCREDI

Plus en détail

VMC. ventilateurs petits débits : Energy 100/150/250 FTE 103 131 B. Energy 150. Energy 250. Energy 100

VMC. ventilateurs petits débits : Energy 100/150/250 FTE 103 131 B. Energy 150. Energy 250. Energy 100 VMC ventilateurs petits débits : Energy 100/150/250 Energy 150 Energy 250 Energy 100 FTE 103 131 B Janvier 2008 Energy 100/125/150 Gamme habitat/tertiaire Energy 150 descriptif technique Déclaration du

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION ASPIRATEUR AVEC FILTRE A EAU

MANUEL D UTILISATION ASPIRATEUR AVEC FILTRE A EAU MANUEL D UTILISATION ASPIRATEUR AVEC FILTRE A EAU Attention : cet aspirateur ne peut pas être utilisé pour aspirer du liquide! REF. 700104 Voltage: 220-240V~, 50-60Hz - Puissance: 2400W Max. Isolation:

Plus en détail

La chaleur du bien être à tarif réduit

La chaleur du bien être à tarif réduit La chaleur du bien être à tarif réduit Appareils de chauffage électrique à accumulation de chaleur Description Utilisation Installation Modèles: 3700, 4700, 5700, 6700 3800, 4800, 5800 3600, 4600, 5600,

Plus en détail

POMPE Ȧ CARBURANT GT

POMPE Ȧ CARBURANT GT GT10F 1461 0001 POMPE Ȧ CARBURANT GT MANUEL D INSTRUCTION INTRODUCTION Nous vous remercions d avoir acheté la pompe à carburant GT RAPIDFLO Macnaught. Veuillez lire et conserver la présente feuille d instructions,

Plus en détail

NOTICE D INSTALLATION

NOTICE D INSTALLATION BALLON THERMODYNAMIQUE MONOBLOC EAU CHAUDE SANITAIRE NOTICE D INSTALLATION Lisez attentivement la notice d installation avant le montage de l appareil www.airtradecentre.com SOMMAIRE A. REMARQUES IMPORTANTES...

Plus en détail

Techniques de maintenance des réseaux de collecte, de stockage et d'évacuation des eaux et des déchets

Techniques de maintenance des réseaux de collecte, de stockage et d'évacuation des eaux et des déchets Techniques de maintenance des réseaux de collecte, de stockage et d'évacuation des eaux et des déchets CURAGE HYDRODYNAMIQUE DES CANALISATIONS Objectif :donner le principe de cette technique donner le

Plus en détail

PLANS DE MAINTENANCE DU COMPRESSEUR D AIR INGERSOLL-RAND SSR ML 15

PLANS DE MAINTENANCE DU COMPRESSEUR D AIR INGERSOLL-RAND SSR ML 15 PLANS DE MAINTENANE DU OMPRESSEUR D AIR INGERSOLL-RAND SSR ML 15 Sami Bellalah 29 1- Présentation de la machine : Pour générer l air comprimé on fait appel à des compresseurs qui portent l air à la pression

Plus en détail

INFORMATION TECHNIQUE. Chargeur camion Support à la vente # IT-03PA01

INFORMATION TECHNIQUE. Chargeur camion Support à la vente # IT-03PA01 INFORMATION TECHNIQUE Chargeur camion Support à la vente # IT-03PA01 PAGE: INDEX Gamme complète 1 Principaux composants 4 Structure 5 Dispositif de rotation 11 Hydraulique 17 Stabilisateur 25 Divers 28

Plus en détail

2105-2110 mm 1695 mm. 990 mm Porte-à-faux avant. Modèle de cabine / équipage Small, simple / 3. Codage 46804211 46804311 46804511

2105-2110 mm 1695 mm. 990 mm Porte-à-faux avant. Modèle de cabine / équipage Small, simple / 3. Codage 46804211 46804311 46804511 CANTER 3S13 2105-2110 mm 1695 mm 990 mm Porte-à-faux avant 3500 3995 4985 Longueur max. de carrosserie** 2500 2800 3400 Empattement 4635 4985 5785 Longueur hors tout Masses/dimensions Modèle 3S13 Modèle

Plus en détail

T.Flow Activ Modulo. Notice de Montage. Ballons de stockage d eau chaude sanitaire B200_T.Flow Activ Modulo et B300_T.Flow Activ Modulo. www.aldes.

T.Flow Activ Modulo. Notice de Montage. Ballons de stockage d eau chaude sanitaire B200_T.Flow Activ Modulo et B300_T.Flow Activ Modulo. www.aldes. Notice de Montage T.Flow Activ Modulo Ballons de stockage d eau chaude sanitaire B200_T.Flow Activ Modulo et B300_T.Flow Activ Modulo 11023718/A - RCS 956 506 828 - Imprimé en France/Printed in France

Plus en détail

PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES

PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES Durée : 6 jours Public : Plombiers, Electriciens, Chauffagistes Pré-requis : avoir suivi une formation climatisation

Plus en détail

L'INTERPRÉTATION DE L'ATTESTATION DE CONTRÔLE D'UNE CHAUDIÈRE

L'INTERPRÉTATION DE L'ATTESTATION DE CONTRÔLE D'UNE CHAUDIÈRE L'INTERPRÉTATION DE L'ATTESTATION DE CONTRÔLE D'UNE CHAUDIÈRE Dernière révision du document : janvier 2013 CONTEXTE En Wallonie, une nouvelle réglementation est d application depuis le 29 mai 2009 1 et

Plus en détail

N/O THALIA A - TRAVAUX MECANIQUES

N/O THALIA A - TRAVAUX MECANIQUES N/O THALIA A - TRAVAUX MECANIQUES ARRET TECHNIQUE 2010 A 5 - TRAVAUX MECANIQUES APPARAUX ET DIVERS I BOUTEILLE D AIR DE TELECOMMANDE Nombre :1 Volume 45 : litres Pression de service : 7 bars Voir plan

Plus en détail

CHALLENGE FORMULA CLASSIC

CHALLENGE FORMULA CLASSIC REGLEMENT TECHNIQUE 2013 CHALLENGE FORMULA CLASSIC ARTICLE 1 : définition Les monoplaces acceptées dans les épreuves de Formula Classic doivent être dans leur configuration d origine. La cylindrée sera

Plus en détail

COURS GRATUITS. A- Approche de quelques fonctions du tableau de bord et leur signification respective

COURS GRATUITS. A- Approche de quelques fonctions du tableau de bord et leur signification respective COURS GRATUITS CHAPITRE 4 : LE TABLEAU DE BORD INTRODUCTION Un système asservi est constitué des trois entités : - Les éléments de commande et de consigne - Les éléments de traitement d exécution (partie

Plus en détail

GVS C 28-1HN / GVM C 26-1HN / GVM C 30-1HN 6 720 610 956-00.2O. Notice d emploi Chaudière gaz à condensation

GVS C 28-1HN / GVM C 26-1HN / GVM C 30-1HN 6 720 610 956-00.2O. Notice d emploi Chaudière gaz à condensation GVS C 28-1HN / GVM C 26-1HN / GVM C 30-1HN 6 720 610 956-00.2O Notice d emploi Chaudière gaz à condensation Modèles et brevets déposés Réf. : OSW Table des matières Table des matières Mesures de sécurité

Plus en détail

Aspirateur avec sac. Réf: EV-100-S18 / Modèle: CEVC180ASB MANUEL D UTILISATION

Aspirateur avec sac. Réf: EV-100-S18 / Modèle: CEVC180ASB MANUEL D UTILISATION Aspirateur avec sac Réf: EV-100-S18 / Modèle: CEVC180ASB MANUEL D UTILISATION 1 MISES EN GARDE IMPORTANTES Lire attentivement le manuel d'instructions avant de vous servir de cet appareil. Conserver ce

Plus en détail

Liquéfaction par fermentation anaérobie

Liquéfaction par fermentation anaérobie fosse septique ovoïde en polyéthylène Fabrication en polyéthylène haute densité traité anti U.V. Entrée et sortie munies d un joint souple à lèvre Ø 100 mm qui assure l emboîtement et l étanchéité du raccordement

Plus en détail

cod. 7.300.0231-09-07

cod. 7.300.0231-09-07 cod. 7.300.0231-09-07 CONSIGNES DE SECURITE Veuillez lire attentivement toutes les instructions avant l'utilisation de cet appareil et les respecter scrupuleusement. Nous déclinons toute responsabilité

Plus en détail

Guide de l hivernage. Conseils de remisage pour les Motocycles, les Scooters et les Quads. * Donnez vie à vos rêves

Guide de l hivernage. Conseils de remisage pour les Motocycles, les Scooters et les Quads. * Donnez vie à vos rêves * * Guide de l hivernage Conseils de remisage pour les Motocycles, les Scooters et les Quads * Donnez vie à vos rêves Pourquoi ce guide? L immobilisation de votre Honda pendant la période hivernale, sans

Plus en détail

COMPARATIF SERIE 6 AGROTRON / CONCURRENCE

COMPARATIF SERIE 6 AGROTRON / CONCURRENCE COMPARATIF SERIE 6 AGROTRON / CONCURRENCE COMPARATIF DETAILLE Série 6 AGROTRON 6R Production Mannheim, Allemagne Nouvelle gamme remplaçant 6030/7030 Evolutions : Moteurs Tier 4i Design Eclairage Cabine

Plus en détail

Voitures hybrides. Par: Donald Thibault. Instructeur Centre de perfectionnement

Voitures hybrides. Par: Donald Thibault. Instructeur Centre de perfectionnement Voitures hybrides Par: Donald Thibault Instructeur Centre de perfectionnement Agenda Modèles disponibles Consommation vs émanation Les systèmes Transmission CVT-E Batterie Refroidissement de batterie Inverseur

Plus en détail

LE STOCKAGE ET LE TRANSPORT DES CARBURANTS

LE STOCKAGE ET LE TRANSPORT DES CARBURANTS F I C H E P R E V E N T I O N N 1 6 «H Y G I E N E S E C U R I T E» LE STOCKAGE ET LE TRANSPORT DES CARBURANTS INTRODUCTION Dans le cadre d activités réalisées principalement par les services techniques

Plus en détail

Guide du monteur Thermostats

Guide du monteur Thermostats Refrigeration and Air Conditioning Controls Guide du monteur R E F R I G E R A T I O N A N D A I R C O N D I T I O N I N G Contenu Page Montage... 3 Thermostat KP avec sonde d ambiance... 4 Thermostat

Plus en détail

Se protéger contre la contamination par les micro-organismes. Gazole, gazole non routier et fioul domestique Cuves de stockage et réservoirs

Se protéger contre la contamination par les micro-organismes. Gazole, gazole non routier et fioul domestique Cuves de stockage et réservoirs 0193 exe TOTAL A5 contamination_mise en page 1 20/09/11 15:41 Page1 Se protéger contre la contamination par les micro-organismes Gazole, gazole non routier et fioul domestique Cuves de stockage et réservoirs

Plus en détail

RELAIS STATIQUE. Tension commutée

RELAIS STATIQUE. Tension commutée RELAIS STATIQUE Nouveau Relais Statique Monophasé de forme compacte et économique Coût réduit pour une construction modulaire Modèles disponibles de 15 à 45 A Modèles de faible encombrement, avec une épaisseur

Plus en détail

Numéro de référence du modèle FLG-G5-14

Numéro de référence du modèle FLG-G5-14 Manuel d utilisation FLG5 Pistolet à gravité Important Lire attentivement toutes les instructions et les Consignes de sécurité avant d utiliser ce matériel Description Le pistolet à gravité FLG5 est équipé

Plus en détail

Chambre de Métiers et de l Artisanat de Seine Saint Denis Gammes de maintenance PRESENTATION

Chambre de Métiers et de l Artisanat de Seine Saint Denis Gammes de maintenance PRESENTATION PRESENTATION Le présent document indique les prestations de maintenance préventive minimales à effectuer sur les équipements suivants : Chaudière Réseau d'alimentation en gaz Compteur d'énergie Sonde de

Plus en détail

MATERIEL NECESSAIRE : Kit GPI-C 4 cylindres Emulateur : LR 25 Fichier : : 166_20_98_033_G_005 S19

MATERIEL NECESSAIRE : Kit GPI-C 4 cylindres Emulateur : LR 25 Fichier : : 166_20_98_033_G_005 S19 MATERIEL NECESSAIRE : Kit GPI-C 4 cylindres Emulateur : LR 25 Fichier : : 166_20_98_033_G_005 S19 AVERTISSEMENT. En plus de la notice d installation, consulter le Manuel d Installation Général de Réglage

Plus en détail

GLOSSAIRE A L USAGE DU FORMATEUR DE CONDUITE TOUT-TERRAIN

GLOSSAIRE A L USAGE DU FORMATEUR DE CONDUITE TOUT-TERRAIN GLOSSAIRE A L USAGE DU FORMATEUR DE CONDUITE TOUT-TERRAIN Auteurs Comité pédagogique «COD 3» de l ECASC Glossaire «Formateur de conduite tout terrain» A Angle d attaque : Angle formé par le sol, le point

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION

MANUEL D UTILISATION MANUEL D UTILISATION Table des matières Sécurité du produit 3 Mesures de précautions 4 Exigences électriques 5 Dépannage 5 Caractéristiques de My Rotisserie 6 Caractéristiques de My Rotisserie 7 Diagramme

Plus en détail

Module de fonction. SM10 Module solaire pour EMS. Instructions de service 6 720 801 042 (2012/02) FR

Module de fonction. SM10 Module solaire pour EMS. Instructions de service 6 720 801 042 (2012/02) FR Module de fonction SM10 Module solaire pour EMS Instructions de service FR Sommaire 1 Sécurité.......................................3 1.1 Remarque...................................3 1.2 Utilisation conforme.............................3

Plus en détail