Fonds de Formation professionnelle de la Construction. Connaissance des moteurs MOTEURS DIESEL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fonds de Formation professionnelle de la Construction. Connaissance des moteurs MOTEURS DIESEL"

Transcription

1 Fonds de Formation professionnelle de la Construction CONDUCTEURS D ENGINS DE CHantier Connaissance des moteurs MOTEURS DIESEL

2 2

3 Connaissance des moteurs Avant-propos Mise en perspective Plusieurs ouvrages ont déjà été consacrés aux engins de chantier, mais ils sont pour la plupart obsolètes. Ceci explique la demande énorme d un manuel moderne, intégrant également les nouvelles techniques. Le Manuel modulaire Conducteurs d engins de chantier a été rédigé à la demande du fvb-ffc Constructiv (Fonds de Formation professionnelle de la Construction). Le service Métiers mécanisés (MECA) du ffc a mis sur pied l équipe de rédaction en collaboration avec différents opérateurs de formation. Le présent manuel est constitué de plusieurs volumes et a aussi été subdivisé en modules. La structure et le contenu ont été adaptés et complétés avec les nouvelles techniques de l univers de la construction et des engins de chantier. Dans l ouvrage de référence, le texte et les illustrations ont été alternés autant que possible, et ce, afin de proposer au lecteur un matériel didactique plus visuel. En vue de bien coller à la réalité et aux principes de l apprentissage des compétences, nous avons opté pour une description pragmatique, assortie d exercices pratiques appropriés. Indépendant du type de formation Le manuel a été conçu à la portée de différents groupes cibles. Notre objectif est d organiser une formation permanente: le présent manuel s adresse donc aussi bien à un élève conducteur d engins de chantier qu à un demandeur d emploi dans le secteur de la construction ou à un ouvrier d une entreprise de construction. Une approche intégrée La sécurité, la santé et l environnement sont des thèmes qui ont été privilégiés durant la rédaction. Pour un conducteur d engins de chantier, il est primordial de ne pas les négliger et de les garder bien présents à l esprit. Dans toute la mesure du possible, ces thèmes ont été intégrés dans le présent manuel en vue d optimiser les possibilités d application. Robert Vertenueil Président du fvb-ffc Constructiv 3

4 fvb ffc Constructiv, Bruxelles, 2012 Tous droits de reproduction, de traduction et d adaptation, sous quelque forme que ce soit, réservés pour tous les pays. F006CE - version août D/2011/1698/19 Contact Pour adresser vos observations, questions et suggestions, contactez: fvb ffc Constructiv Rue Royale 132/ Bruxelles tél.: Fax: site web: ffc.constructiv.be 4

5 Connaissance des moteurs SOMMAIRE 1. Introduction Principe de fonctionnement Moteur Diesel à 4 temps Caractéristiques de construction Fiche d entretien Contrôles quotidiens Révisions périodiques Fiche d entretien Fiche de graissage Refroidissement du moteur Refroidissement par eau Refroidissement par air Graissage du moteur Rôle de l huile de lubrification Admission d air et turbo Turbo Ventilation du carter Echappement Alimentation en carburant Le circuit de carburant Diesel La partie basse pression La partie haute pression La partie de retour de carburant ou de fuites Remplacement du filtre à carburant Purge du circuit de carburant Contrôler la présence de fuites dans les conduites de carburant Filtre à particules Pot catalytique Le diesel par temps de gel Types de diesel Objectif Installation de préchauffage Types de systèmes de préchauffage Circuit électrique La batterie Généralités Structure Elimination et prévention de la corrosion sur les pôles de batterie Utilisation de câbles de démarrage Fusibles Contrôle des fusibles Climatisation Préscriptions environnementales Le plus grand moteur Diesel..57 5

6 6

7 1. INTRODUCTION Connaissance des moteurs 1. Introduction Aucun autre moteur à combustion ne trouve autant d applications que le moteur Diesel. Motif : rendement élevé coûts réduits Les principales applications des moteurs Diesel sont : engins fixes : groupe électrogène voitures de tourisme et véhicules utilitaires légers poids lourds machines industrielles et agricoles : engins de terrassement bateaux et locomotives Lors de la conception de ces moteurs, outre le rendement, on met surtout l accent sur la robustesse, la fiabilité et la facilité d entretien. 7

8 8

9 2. Principe de fonctionnement Connaissance des moteurs 2. Principe de fonctionnement Un moteur Diesel est un moteur à pistons qui fonctionne suivant le principe de l auto-inflammation. La pression et la température au cœur d un tel moteur atteignent des niveaux si élevés que le carburant s enflamme spontanément. Ce concept diffère donc des moteurs à essence où l inflammation du mélange combustible est déclenchée par l étincelle des bougies. Conséquence : 1. La pression de compression dans un moteur Diesel est nettement plus élevée que dans un moteur à essence. Avec un moteur à essence, le taux de compression atteint 12,5:1. Avec un moteur Diesel, le taux de compression atteint 16:1. 2. Le rendement d un moteur Diesel est de ce fait nettement plus élevé. Avec un moteur à essence, le rendement atteint 27%. Avec un moteur Diesel, le rendement atteint 38%. 9

10 Connaissance des moteurs 2. Principe de fonctionnement 2.1. Moteur Diesel à 4 temps Sur ce type de moteur Diesel, le processus de travail se déroule en quatre temps : temps d admission temps de compression temps de travail ou temps moteur temps d échappement soupape d admission Temps d admission : 1er temps Le piston se déplace vers le bas. La soupape d admission est ouverte. Le cylindre aspire uniquement de l air. piston Temps de compression : 2ème temps Le piston se déplace vers le haut, tandis que les deux soupapes sont fermées. L air est à présent comprimé. Le gazole est injecté dans l air chaud, au moyen d un injecteur situé entre les soupapes. A cause de la chaleur de l air comprimé, le carburant pulvérisé en fines gouttelettes s enflamme. 10

11 2. Principe de fonctionnement Connaissance des moteurs Temps de travail : 3ème temps Sous l effet de l augmentation de pression, le piston est repoussé vers le bas et l énergie est transmise au vilebrequin. Pendant cette phase, les deux soupapes sont fermées. vilebrequin soupape d échappement Temps d échappement : 4ème temps Le piston remonte pendant que la soupape d échappement est ouverte. Au cours de cette phase, le mélange brûlé est refoulé vers l extérieur (soupape d échappement ouverte). 11

12 12

13 3. Caractéristiques de construction Connaissance des moteurs 3. Caractéristiques de construction Sur un moteur à essence, la quantité de carburant mélangée est déterminée par la quantité d air aspiré. C est dans le circuit d admission que le mélange est plus ou moins freiné. Conséquence : Pendant le temps d admission, le cylindre sera souvent mal rempli. La soupape des gaz (papillon) joue ici un rôle important. Sur un moteur Diesel, l air peut dans un certain sens affluer librement. La quantité de carburant est régulée uniquement par le système d injection. Conséquence : meilleur remplissage du cylindre que sur un moteur à essence Sur un moteur à essence, la pression de compression ne peut pas dépasser une certaine valeur. En cas de pression trop élevée, la température du mélange devient trop élevée et celui-ci s enflamme trop tard. Conséquence : Le moteur offre de moins bonnes performances. Le moteur peut s endommager. Sur un moteur Diesel, la pression de compression peut être beaucoup plus élevée. Dans ce moteur, le carburant n est injecté que lorsque la combustion doit commencer. Conséquence : rendement plus élevé Les gaz d échappement des moteurs Diesel contiennent moins de monoxyde de carbone et d hydrocarbures que ceux des moteurs à essence. Cause : Un moteur Diesel aspire toujours une quantité d air excessive. Conséquence : La combustion est plus complète. Les gaz d échappement contiennent plus de particules de suie = nocif pour la santé. Du fait de la température de combustion relativement basse sur un moteur Diesel, le pourcentage d oxydes d azote est inférieur à celui d un moteur à essence. 13

14 14

15 4. Fiche d entretien Connaissance des moteurs 4. Fiche d entretien Il convient de distinguer : les contrôles quotidiens les révisions périodiques Il convient de distinguer : les contrôles quotidiens les révisions périodiques 4.1. Contrôles quotidiens Ceux-ci englobent les opérations d entretien les plus simples, à savoir les contrôles suivants: niveau d huile du moteur niveau du liquide de refroidissement niveau d électrolyte de la batterie niveau de carburant tension des courroies d entraînement ailettes de refroidissement des culasses et du radiateur (sur moteurs refroidis par air) contrôle général pour détecter des fuites d huile, d eau et de carburant organes et accessoires de levage graissage de certains equipements contrôle visuel du train de roulement contrôle et connaissance des pictogrammes (lampes) du tableau de bord Il est très important que les entretiens quotidiens soient réalisés convenablement. Si des défauts sont constatés, il faut impérativement les signaler au responsable. filtre à huile filtre à air filtre à gazole contrôle du niveau d huile graisseur filtre hydraulique contrôle de la tension des chenilles 15

16 Connaissance des moteurs 4. Fiche d entretien 4.2. Révisions périodiques Celles-ci englobent des opérations d entretien préconisées par le constructeur et sont réalisées à intervalles réguliers, notamment le contrôle et le remplacement/réparation des éléments suivants : huile moteur (éventuellement faire réaliser une analyse de l huile) liquide de refroidissement filtres à air filtres à gazole séparateur d eau nettoyage du moteur nettoyage des radiateurs de refroidissement réglage des courroies d entraînement (refroidissement, compresseur, alternateur) fuites d huile, de liquide de refroidissement et de carburant anomalies du moteur défauts signalés sur le bon de travail quotidien batterie (oxydation) échappement et admission fiche d entretien 16

17 4. Fiche d entretien Connaissance des moteurs 4.3. Fiche d entretien Rapport d inspection Excavatrice hydraulique sur chenilles ou pneumatiques Périodique : Machine : Date : type : Nom de l'inspecteur : n : Code: o en bon état horamètre : o réparé sur place en ma présence o à effectuer par : blocage du circuit de freinage plaques de garde, repose-pied, poignées visibilité générale Sécurité o état o état cabine (propreté, serrures, extincteurs) o état siège (fixation, ceintures de sécurité) o état éclairage et signalisation, conformes au o état code de la route 17

18 Connaissance des moteurs 4. Fiche d entretien Feuille de contrôle de la machine Signalement de tous les bruits anormaux et des dysfonctionnements démarrage et mise en route du moteur Diesel Remarques : moteur Diesel boîte de vitesses et boîte de transfert entraînement réducteurs moteurs de traction direction circuit de freinage circuit hydraulique équipements spéciaux équipements électriques : - éclairage + tableau de bord - batterie - démarreur - alternateur - système de préchauffage des bougies 18

19 4. Fiche d entretien Connaissance des moteurs huile moteur filtre à huile filtre à air filtre à gazole filtre à pollens séparateur d'eau Marque de l huile : Type : Circuit de refroidissement contrôle du liquide de refroidissement contrôle des conduites courroie d'entraînement ventilateur/pompe à eau propreté des radiateurs de refroidissement Circuit d'échappement Contrôle de la fixation et des joints Pneumatiques huile de différentiel huile de moyeux de roues huile de pont arrière huile de pont avant huile de boîtier de direction Marque de l huile : Type : 1. Moteur Remplacé contrôlé nettoyé Remarques : Remarques : Remarques : 2. Entraînement des engins sur pneumatiques Remarques : 19

20 Connaissance des moteurs 4. Fiche d entretien chaînes de chenilles maillons articulations plaques de chenilles galets roues de tension/vérin de tension roues d'entraînement (barbotins) 3. Entraînement des engins sur chenilles Remarques : huile de boîte de vitesses huile de boîte de transfert huile de freins réducteurs linéaires Marque de l huile : Type : freins de service et de stationnement 4. Transmission - freins Remarques : fissures et dégradations de surface poinçons ou arbre oscillant 5. Châssis inférieur chenilles/pneumatiques o blocage Remarques : 20

21 4. Fiche d entretien Connaissance des moteurs Châssis et cabine fissures et dégradations de surface cabine, chauffage, ventilation, siège de conducteur vitres rétroviseurs Couronne de rotation mécanisme d entraînement niveau d huile de réducteur, reniflard blocage de la rotation Marque de l huile : Type : Bras de flèche dégradations de surface articulations vérins Pelle liaison/transmission dégradations de surface articulations Equipements spéciaux crochet de levage/œillet de levage 6. Châssis supérieur cabine équipement o graissage o fonctionnement o fixation o réglage o étanchéité o réglage o graissage o fixation o graissage o fixation Remarques : Remarques : 7. Circuit hydraulique Remplacer contrôlé nettoyé huile réservoir hydraulique Remarques : éléments de filtre crépine d'aspiration reniflard de réservoir tuyaux et conduits vérins et tiges de pistons leviers/ blocs de vannes/pompes/ moteurs o fonctionnement 21

22 Connaissance des moteurs 4. Fiche d entretien compresseur d'air courroie régulateur réservoir d'air comprimé/drainage et conduits réservoir d'antigel 8. Système pneumatique Remarques : fusibles 9. Circuit électrique Remarques : 10. Graissage toutes les articulations repérées sur le schéma 22

23 4. Fiche d entretien Connaissance des moteurs 4.4. Fiche de graissage Intervalle de graissage 1. huile moteur 2. liquide de refroidissement 3. graisse 4. graisse 5. graisse 6. huile hydraulique 7. huile de transmission (partie de conduite) 8. filtre à huile hydraulique (filtre d aspiration) 9. filtre à huile hydraulique (filtre principal) 10. filtre à huile hydraulique (pression pilote) 11. filtre à huile hydraulique (purge d air) 12. filtre à huile moteur 13. huile d engrenages (transmission) 14. filtre à carburant 15. pompe à carburant électromagnétique 16. huile de transmission (partie de rotation) 17. filtre à air 23

24 24

25 5. Refroidissement du moteur Connaissance des moteurs 5. Refroidissement du moteur 5.1. Refroidissement par eau Le refroidissement par eau est une technique de refroidissement utilisée en mécanique et en chimie. Le refroidissement du moteur évacue surtout la chaleur générée par la combustion et les frottements internes. Ceci correspond à une quantité d énergie de 1/3 du total, soit pratiquement autant d énergie qu il en faut pour fonctionner. 1) Thermostat 2) Soupape de pression 3) Radiateur 4) Pompe à eau Attention L eau est, dans la nature, le meilleur élément pour refroidir. Elle peut absorber beaucoup de chaleur par litre. Le seul inconvénient est qu elle a une température d ébullition et une température de congélation qui ne sont pas très favorables. Aujourd hui, le refroidissement par eau est la méthode la plus courante pour refroidir des moteurs. L eau de refroidissement passe dans le radiateur où elle est refroidie avant de repartir vers le réservoir. Vérifier la résistance au gel de l eau de refroidissement Avantages du refroidissement liquide : La chemise de liquide de refroidissement assure une bonne absorption des bruits. L apparition de gros écarts de température est limitée avec le refroidissement liquide. Symbole du liquide de refroidissement visible sur le tableau de bord. Inconvénients : Le liquide de refroidissement doit être renouvelé périodiquement. Les tuyaux d eau de refroidissement subissent un vieillissement. La pompe de liquide de refroidissement peut se mettre à fuir. Le radiateur peut s encrasser à l intérieur comme à l extérieur. 25

26 Connaissance des moteurs 5. Refroidissement du moteur 5.2. Refroidissement par air On utilise ce mode de refroidissement sur certains moteurs. Des ailettes de refroidissement sont ménagées sur la chambre de combustion et une partie du cylindre. De l air de refroidissement est soufflé sur le moteur à l aide d un ventilateur. Avantages du refroidissement par air : poids pas besoin de liquide de refroidissement pas de fuites Le moteur atteint plus vite la température souhaitée. Inconvénients : puissance limitée bruyant Il est difficile de faire circuler l air partout de la même manière. Les écarts de température génèrent d importantes tensions dans la matière. 26

27 6. Graissage du moteur Connaissance des moteurs 6. Graissage du moteur 6.1. Rôle de l huile de lubrification L huile de lubrification dans le moteur a pour rôle principal de lubrifier les différents organes mobiles. En outre, l huile doit aussi : refroidir étancher évacuer les résidus transmettre des forces amortir les bruits Lubrifier Quand deux surfaces se touchent et se déplacent l une par rapport à l autre, elles provoquent un frottement. 1. filtre à huile 2. contact de pression d huile 3. poussoir de soupape hydraulique 4. gicleur 5. carter d huile 6. tuyau d aspiration d huile 7. pompe à huile Ce frottement génère de la chaleur et, du fait de cette chaleur, une dilatation, suivie d un grippage et finalement un blocage. Pour limiter autant que possible le développement de chaleur et l usure, on applique un lubrifiant entre les surfaces. Grâce au lubrifiant, les surfaces sont séparées l une de l autre par une pellicule d huile, de sorte qu il ne se produit aucun contact métal contre métal. On évite ainsi le frottement entre les surfaces métalliques. Refroidir L huile doit évacuer une partie de la chaleur du moteur. Ceci s effectue quand l huile circule à travers le moteur et absorbe la chaleur des organes du moteur. Le piston est refroidi par les projections d huile, la chaleur des paliers du vilebrequin et l arbre à cames est évacuée. La chaleur de l huile est évacuée vers l extérieur via le carter ou le radiateur d huile. Etancher Quand une fine couche d huile est présente entre deux éléments, elle remplit l espace entre eux et assure donc une certaine étanchéité. Dans un moteur, l étanchéité par l huile est assurée notamment entre les segments de pistons et la paroi des cylindres. 27

28 Connaissance des moteurs 6. Graissage du moteur 6.1. Rôle de l huile de lubrification Evacuer les résidus Les résidus dans le moteur sont maintenus en suspension dans l huile lubrifiante et éliminés de l huile par le filtre à huile, afin que l intérieur du moteur reste propre. Les résidus sont évacués lors du remplacement de l huile et du filtre à huile. Transmettre des forces L huile moteur doit aussi pouvoir transmettre des forces. Citons par exemple le poussoir de soupape hydraulique. Amortir les bruits Il est possible d utiliser l huile pour amortir les bruits. Cet amortissement a lieu notamment au niveau de la chaîne de distribution, du pont arrière mais aussi dans le carter. vers circuit d huile côté refoulement côté aspiration engrenage intérieur axe de pompe à huile limiteur de pression engrenage extérieur l huile est aspirée 28

29 7. Admission d air et turbo Connaissance des moteurs 7. Admission d air et turbo Un filtre à air dans un moteur a pour fonction de retenir le sable et les impuretés. Le filtre à air purifie l air d admission et empêche l introduction de substances minérales et de particules dans le moteur et dans l huile moteur, ce qui réduit notamment l usure des paliers, des segments de pistons et des parois de cylindres. Sur les moteurs Diesel, l air nécessaire à la combustion est amené via le filtre à air séparément du carburant. Ce filtre doit être remplacé à intervalles réguliers pour éviter l apparition de problèmes de rapport air-carburant dans le moteur. 29

30 Connaissance des moteurs 7. Admission d air et turbo 7.1. Turbo Le turbocompresseur entraîné par les gaz d échappement se compose de deux machines hydrauliques : une roue de turbine et une roue de compresseur, qui sont montées sur un arbre commun. Parmi les procédés de suralimentation connus, c est la suralimentation par turbo qui est la plus appliquée. Sur les moteurs de petite cylindrée unitaire, ce mode de suralimentation permet un couple élevé et une puissance élevée en même temps qu un bon rendement. Le turbo est utilisé pour augmenter le couple maximal aux faibles et moyens régimes. 1. arrivée des gaz d échappement 2. turbine à gaz d échappement 3. ailettes 4. raccord de dépression 5. bague de réglage 6. raccord d huile de lubrification 7. arrivée d air 8. sortie d air Une grande partie de l énergie se perd dans l évacuation des gaz d échappement chauds et sous pression du moteur à combustion ; on réutilise donc une partie de cette énergie pour entraîner le turbo. Sa vitesse de rotation ne dépend pas du régime du moteur mais du débit des gaz d échappement. Points importants : Un turbo tourne jusqu à environ tours par minute. Au démarrage d un moteur, il faut maintenir un régime réduit, parce que la lubrification est dépendant de la pression d huile du moteur. À l arrêt du moteur, il vaut mieux laisser tourner le moteur à bas régime pendant 2 minutes afin d assurer le brassage d huile du turbo pendant la mise à l arrêt et de diminuer la vitesse et la température du turbo. Avantages : plus de puissance du fait du remplissage plus riche du volume du cylindre énergie d entraînement gratuite meilleure combustion donc économie de gasoil moins de perte de puissance en fonction de l altitude 30

31 8. Ventilation du carter Connaissance des moteurs 8. Ventilation du carter Arrivée d air frais du filtre à air Clapet à membrane Séparateur d huile Tuyau en plastique Après la combustion, il subsiste un peu de gaz d échappement dans le cylindre. La ventilation du carter empêche que de l huile et des hydrocarbures imbrûlés s échappent à l air libre. En aspirant un supplément d air frais, on améliore la ventilation du carter. Ceci provoque moins de dépôts et améliore la qualité de l huile et la résistance au gel. La ventilation du carter est basée sur trois mécanismes : réduction de la concentration d oxygène dans la chambre de combustion réduction du flux sortant de gaz d échappement réduction de la température du fait de la capacité supérieure d absorption de chaleur 31

32 32

33 9. Echappement Connaissance des moteurs 9. Echappement L échappement est la partie du moteur à combustion par laquelle les gaz d échappement sont évacués. Fonction de l échappement : amortir le bruit traiter les gaz résiduels dans le pot catalytique éventuel donner une contre-pression au cylindre de façon que les gaz d échappement quittent uniformément le cylindre L échappement est suspendu à une série d éléments en caoutchouc, qui isolent les vibrations de l échappement par rapport à l engin. Eléments de l échappement : collecteur d échappement silencieux pot catalytique éventuel tuyau d échappement/soupape régulatrice 33

34 34

35 10. Alimentation en carburant Connaissance des moteurs 10. Alimentation en carburant Le circuit d alimentation en carburant d un moteur Diesel diffère fortement de celui d un moteur à essence. Sur un moteur Diesel, l alimentation en air et l alimentation en carburant sont totalement séparées Le circuit de carburant Diesel Le circuit de carburant Diesel se compose des éléments suivants : la partie basse pression la partie haute pression la partie de retour de carburant ou de fuites La partie basse pression le réservoir de carburant : c est ici que se décantent les grosses particules éventuelles, il sert également à l acheminement du carburant vers le moteur. les conduites de carburant : outre des conduites en acier, on peut aussi utiliser des conduites flexibles difficilement inflammables munies d une gaine en acier. Précautions lors du montage : Éviter les dégradations mécaniques de façon à empêcher des gouttes de carburant de s accumuler ou de s enflammer. Lors du déplacement du moteur ou d un autre élément, les conduites de carburant ne peuvent pas être gênées dans leur action. Toutes les conduites de carburant doivent être protégées contre la chaleur. 35

36 Connaissance des moteurs 10. Alimentation en carburant le filtre à gazole : celui-ci a pour fonction de réduire l encrassement du carburant. Il permet de garantir une pureté maximale du carburant au bénéfice des composants sensibles à l usure. En cas de filtre encrassé, l alimentation en carburant est réduite et la puissance du moteur diminue. Sur les nouveaux moteurs, la pureté du carburant est très importante. Les exigences les plus sévères sont imposées sur ce plan afin de pouvoir obtenir une longue durée de vie. Pour ce faire, il convient de toujours monter le filtre à carburant approprié. Sur une excavatrice, on monte toujours deux types de filtres : un filtre grossier avec séparateur d eau un filtre fin Séparateur d eau : l eau de condensation s accumule dans la chambre de stockage et doit être évacuée de temps en temps. Une sonde de conductivité est parfois installée. Points importants :: Il Il faut toujours faire le le plein du du réservoir après la la fin fin des des travaux, ceci afin afin d éviter la la formation de de condensation. Préchauffage du carburant : prévient la solidification du carburant en cas de températures négatives. Le réchauffage est réalisé par procédé électrique ou avec du liquide de refroidissement ou via la conduite de retour de carburant. Pompes d alimentation : ces pompes permettent de faire parvenir la quantité nécessaire de carburant à la partie haute pression, elles servent au remplissage et à la ventilation du système après le remplacement des filtres. Types : pompes à commande électrique pompes à commande mécanique 36

37 10. Alimentation en carburant Connaissance des moteurs La partie haute pression une pompe d injection : elle pompe le carburant au bon moment vers les injecteurs au moyen d un petit arbre à cames intégré. La quantité adéquate est déterminée par la position de la pédale d accélérateur en coopération avec un régulateur qui adapte la quantité de carburant à l air présent dans le cylindre. Une quantité excessive de carburant ne peut pas brûler et aboutira à l échappement sous forme de fumée noire. 1. réservoir de carburant 2. filtre à carburant 3. variateur d avance 4. pompe d injection 5. pompe d alimentation 6. régulateur de vitesse 7. pédale d accélérateur 8. conduite de carburant 9. injecteur 10. conduite de décharge 11. bougie de préchauffage 12. appareil de commande de préchauffage 13. batterie 14. contacteur d allumage 15. moteur Diesel 37

38 Connaissance des moteurs 10. Alimentation en carburant injection de carburant à rampe commune (common rail) : ce système fonctionne à une pression de bars. Pour répondre aux exigences environnementales sévères, tous les moteurs quittant l usine doivent être équipés du système de rampe commune (common rail). Grâce aux pressions très élevées qui y sont appliquées, il est possible de nébuliser très finement le carburant. En combinaison avec la commande électronique, ceci permet de réguler la combustion par paliers et de la faire intervenir à un moment très précis. Les systèmes à rampe commune requièrent plus de connaissances en électronique. C est pourquoi les réparations doivent toujours être confiées à un homme de métier. Les moteurs Diesel à suralimentation et injection directe sont de plus en plus courants. Avec ces moteurs, on est parvenu à faire baisser encore davantage la consommation de carburant et parallèlement à augmenter les puissances jusqu à des valeurs autrefois réservées aux moteurs à essence. Malgré ces mesures, il subsiste tout de même une différence notable de consommation de carburant entre un moteur à essence et un moteur Diesel. Exigences futures du client et du législateur : réduire la consommation améliorer les performances améliorer le confort réduire les émissions améliorer le rapport coût/efficacité L amélioration de la consommation de carburant entraîne une hausse du rendement. Sécurité et environnement Les liquides sous très haute pression présentent un danger! Il ne faut jamais intervenir sur le circuit de carburant lorsque le moteur tourne. Après l arrêt du moteur, il convient toujours d attendre 30 secondes jusqu à ce que la pression soit redescendue à une valeur sûre. 38

39 10. Alimentation en carburant Connaissance des moteurs Purge du circuit de haute pression Ceci s effectue automatiquement, c est-à-dire quand le moteur n est pas redémarré après quelques secondes, l appareil de commande ouvre les injecteurs un peu plus longtemps. Ainsi, l air est évacué de la rampe commune. La partie basse pression se purge d elle-même dans le réservoir via la pompe d alimentation. Principe de fonctionnement du circuit haute pression : La pompe de haute pression délivre la pression nécessaire. La rampe commune est reliée à la pompe HP, celle-ci fonctionne comme un accumulateur. Les injecteurs sont reliés à la rampe commune. conduites de haute pression : celles-ci sont de même longueur et de même épaisseur, chaque cylindre en a une. Elles servent à prévenir les différences de pression. 1. sonde 2. connecteur 3. arrivée de carburant (HP) 4. retour de carburant 5. support 6. corps d injecteur 7. injecteur injecteurs : chaque cylindre comporte un injecteur qui nébulise le carburant et l injecte sous haute pression dans le cylindre. L injecteur est maintenu en position fermée par un puissant ressort, qui pousse une aiguille dans le trou inférieur de l injecteur. Lorsqu une onde de pression est générée à partir de la pompe d injection, le carburant présent sous haute pression force l ouverture de l injecteur. Le carburant est ainsi injecté dans la chambre de combustion. 39

40 Connaissance des moteurs 10. Alimentation en carburant La partie de retour de carburant ou de fuites Ce système renvoie le carburant excédentaire vers le réservoir. La pompe d alimentation pompe beaucoup plus de carburant vers le moteur qu il n en faut réellement pour assurer la combustion. Le carburant excédentaire refroidit et lubrifie les composants, mais il empêche aussi une chute de pression ou une entrée d air dans le circuit. Il arrive souvent que 80% du carburant pompé soit renvoyé vers le réservoir. Les conduites de retour et de fuites évacuent le carburant au niveau des filtres fins, de la pompe d injection et des injecteurs. Les opérations d entretien sur les circuits de carburant des moteurs Diesel consistent à : vidanger l eau du filtre à carburant remplacer le filtre à carburant contrôler la présence de fuites dans le circuit de carburant Remplacement du filtre à carburant Avant de démonter le filtre à carburant, il faut le purger. Lors de cette purge, il faut parfois desserrer une vis de purge pour permettre au carburant de s évacuer. Veillez à recueillir dans un bac le carburant qui s écoule à ce moment. Vis de vidange Installez un bac collecteur et placez un tuyau sur la vis de vidange. Ouvrez la vis de purge sur la pompe d injection de carburant. Vidangez le filtre. Retirez le tuyau et enlevez le filtre. Nettoyez la surface de contact du corps de filtre. Graissez le joint d étanchéité du nouveau filtre avec de l huile. Montez le nouveau filtre et serrez-le d abord à la main, puis tournez encore le filtre de ¾ de tour. 40

Réduction de la pollution d un moteur diesel

Réduction de la pollution d un moteur diesel AUBERT Maxime SUP B Professeur accompagnateur : DELOFFRE Maximilien SUP B Mr Françcois BOIS PAGES Simon SUP E Groupe n Réduction de la pollution d un moteur diesel Introduction L Allemand Rudolf Diesel

Plus en détail

INJECTION DIESEL. Page : Savoir S 3.3 1 DATE : CLASSE : Electronique. L injection à rampe commune :

INJECTION DIESEL. Page : Savoir S 3.3 1 DATE : CLASSE : Electronique. L injection à rampe commune : 1 L injection à rampe commune : 1.Mise en situation : 2. Définition : - On entend par système «common rail», un système d injection Diesel dont les injecteurs sont alimentés par une rampe commune et pilotés

Plus en détail

L injection essence 1 DATE : CLASSE :

L injection essence 1 DATE : CLASSE : 1 1. Frontière de l étude : 2. Solutions technologiques : On dénombre deux architectures selon le nombre et l emplacement des injecteurs : L injection multipoint : système le plus répandu actuellement,

Plus en détail

CIRCUIT DE LUBRIFICATION DU MOTEUR ET CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT SECTIONLC TABLE DES MATIERES AVIS DE MODIFICATION :

CIRCUIT DE LUBRIFICATION DU MOTEUR ET CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT SECTIONLC TABLE DES MATIERES <SUPPLEMENT-I> AVIS DE MODIFICATION : CIRCUIT DE LUBRIFICATION DU MOTEUR ET CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT SECTIONLC AVIS DE MODIFICATION : Le moteur ZD30DDTi a été ajouté. LC TABLE DES MATIERES CIRCUIT DE LUBRIFICATION DU MOTEUR...

Plus en détail

ADDITIFS CARBURANT ESSENCE & DIESEL, A QUOI SERVENT-ILS?

ADDITIFS CARBURANT ESSENCE & DIESEL, A QUOI SERVENT-ILS? POURQUOI UTILISER UN ADDITIF CARBURANT ESSENCE OU DIESEL? ADDITIFS CARBURANT ESSENCE & DIESEL, A QUOI SERVENT-ILS? Le carburant, principale source d encrassement du moteur La combustion incompléte du carburant

Plus en détail

RC030/RC035 Appareil d aspiration de liquide à air comprimé (manuel) Instructions. Celui-ci peut être utilisé pour l aspiration de :

RC030/RC035 Appareil d aspiration de liquide à air comprimé (manuel) Instructions. Celui-ci peut être utilisé pour l aspiration de : RC030/RC035 Appareil d aspiration de liquide à air comprimé (manuel) Instructions Celui-ci peut être utilisé pour l aspiration de : Huile de moteur Huile de boîte de vitesses et du système de transmission

Plus en détail

Différents diagrammes pour représenter les cycles thermodynamiques

Différents diagrammes pour représenter les cycles thermodynamiques Différents diagrammes pour représenter les cycles thermodynamiques Diagramme de Clapeyron (ou diagramme P-v) P : Pression V : Volume Diagramme entropique (ou diagramme T-S) T : Température S : Entropie

Plus en détail

DIRECTIONS ASSISTEES AUTOMOBILES

DIRECTIONS ASSISTEES AUTOMOBILES DOSSIER TECHNIQUE le 12 janvier 2006 SELD 1, Rue Marius Berliet 69720 SAINT BONNET DE MURE DIRECTIONS ASSISTEES AUTOMOBILES 1) DESCRIPTION TYPE D UNE DIRECTION ASSITEE AUTOMOBILE Une direction assistée

Plus en détail

LE FILTRE A PARTICULES : SES PROBLEMATIQUES ET NOS SOLUTIONS

LE FILTRE A PARTICULES : SES PROBLEMATIQUES ET NOS SOLUTIONS LE FILTRE A PARTICULES : SES PROBLEMATIQUES ET NOS SOLUTIONS 1. NOTIONS DE BASE 2. CAUSES POSSIBLES DE DYSFONCTIONNEMENT 3. POURQUOI NETTOYER PLUTÔT QUE CHANGER? 4. METHODOLOGIE D APPLICATION FAP-NET (réf.

Plus en détail

T.I.P.E. Optimisation d un. moteur

T.I.P.E. Optimisation d un. moteur LEPLOMB Romain Année universitaire 2004-2005 LE ROI Gautier VERNIER Marine Groupe Sup B, C, D Professeur accompagnateur : M. Guerrier T.I.P.E Optimisation d un moteur 1 1. Présentation du fonctionnement

Plus en détail

TP n 5 : pompe common rail

TP n 5 : pompe common rail 4 ème année INSA TP Modélisation TP n 5 : pompe common rail Objectifs : analyser les divers mécanismes exploités sur la pompe common rail. TP n 5 : pompe common rail 1 Description de la pompe (20 ) 1.1

Plus en détail

Les Contrats d Entretien et de Réparation MAN

Les Contrats d Entretien et de Réparation MAN Les Contrats d Entretien et de Réparation MAN optimisez la disponibilité de vos véhicules tout en sécurisant vos coûts d entretien et votre capital camion. NOTRE MISSION : VOTRE SATISFACTION Ce Guide des

Plus en détail

PRECHAUFFAGE. Température Différence - 40 C 80 C + 40 C

PRECHAUFFAGE. Température Différence - 40 C 80 C + 40 C 1. Rappel : fonctionnement moteur diesel Phase admission : Le piston part du PMH vers le PMB et aspire au travers du filtre l air ce qui entraîne une chute de pression d ou un refroidissement de l air.

Plus en détail

LE CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT DÉFINITION :

LE CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT DÉFINITION : Page 1 sur 7 LE CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT DÉFINITION : Circuit fermé dans le but d'évacuer des calories créées sous forme de chaleur. Le plus souvent, il s agit d eau avec un additif permettant d augmenter

Plus en détail

Moteur PERKINS PRIMA M50

Moteur PERKINS PRIMA M50 Moteur diesel Livret d Entretien du Moteur PERKINS PRIMA M50 Le numéro du moteur est estampé sur une étiquette qui est fixée à gauche sur le coté du bloc cylindre. Si vous avez besoin de pièces ou d informations

Plus en détail

1. Remplacement systématique de pièces. 2. Outillage DÉPOSE - REPOSE : CULASSE (SUR VÉHICULE)

1. Remplacement systématique de pièces. 2. Outillage DÉPOSE - REPOSE : CULASSE (SUR VÉHICULE) DÉPOSE - REPOSE : CULASSE (SUR VÉHICULE) IMPERATIF : Respecter les consignes de sécurité et de propreté. 1. Remplacement systématique de pièces Désignation Quantité Joint de culasse 1 Joint plat avec ergot

Plus en détail

Les véhicules La chaîne cinématique

Les véhicules La chaîne cinématique Un peu d histoire 1862 : M. BEAU DE ROCHAS invente le cycle à 4 temps 1864 : premier moteur à 4 temps, par M.OTTO 1870 : industrialisation de la voiture 1881 : première voiture électrique par M. JEANTAUD

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI ET D'EVALUATION

LIVRET DE SUIVI ET D'EVALUATION Pôle de l'automobile - 093 1609 U 55 boulevard Louis Armand, 93330 Neuilly/Marne tél : 01.49.44.81.10 - mél : 0932291u@ac-creteil.fr LIVRET DE SUIVI ET D'EVALUATION Baccalauréat Professionnel Maintenance

Plus en détail

DIAGNOSTICS DE PANNES DES VEHICULES DIESEL,HDI,

DIAGNOSTICS DE PANNES DES VEHICULES DIESEL,HDI, DIAGNOSTICS DE PANNES DES VEHICULES DIESEL,HDI, _ Vérifications de base 1. Vérification visuelle du moteur à l arrêt - Pas de fuite (GO, Liquide de refroidissement, Huile) - Pas de pièce détériorée (durit

Plus en détail

Séquences n : 4. Bougies bipolaires. Technicien en Réparation Automobile 62. Niveau :Technicien Spécialités :

Séquences n : 4. Bougies bipolaires. Technicien en Réparation Automobile 62. Niveau :Technicien Spécialités : - BRANCHEMENT DES BOUGIES : Bougies unipolaires Le branchement est réalisé «en parallèle, la sortie positive du (ou des) relais est reliée aux bornes de chacune des bougies, la liaison à la masse est assurée

Plus en détail

Moteur Voitures de tourisme

Moteur Voitures de tourisme Description Domaine de compétences P2 Moteur Voitures de tourisme Examen professionnel Diagnosticien d automobiles Spécialisation Voitures de tourisme Publication de la Commission de surveillance de la

Plus en détail

TECHNOLOGIE PROFESSIONNELLE DE L AUTOMOBILE L INJECTION DIESEL

TECHNOLOGIE PROFESSIONNELLE DE L AUTOMOBILE L INJECTION DIESEL Leçon2 : EQUIPEMENT D INJECTION Objectifs spécifiques : A la fin de cette leçon, l élève sera capable de : - Identifier les principaux éléments de l équipement d injection du moteur DIESEL, - Décrire le

Plus en détail

Niveau 4 Le matériel http://www.antonysub.fr. Alain GOTAINER

Niveau 4 Le matériel http://www.antonysub.fr. Alain GOTAINER LE MATERIEL 1 PLAN DE LA PRESENTATION Les compresseurs Les bouteilles tampons Les bouteilles de plongée Les détendeurs 2 LE MATERIEL Les compresseurs Les bouteilles tampons Les bouteilles de plongée Les

Plus en détail

Liste des codes défauts génériques EOBD

Liste des codes défauts génériques EOBD Fournis par le Groupe ETAI Liste des codes défauts génériques EOBD www.groupe-etai.com Cliquer sur les liens ci-dessous afin d atteindre les groupes désirés : ¾ P00xx Dosage du carburant et de l air ¾

Plus en détail

Département Aérospatiale et mécanique.

Département Aérospatiale et mécanique. Département Aérospatiale et mécanique. Laboratoire de Thermodynamique Université de Liège Campus du Sart-Tilman - Bâtiment B49 Parking P33 B-4000 LIEGE (Belgium) tel : +32 (0)4 366 48 00 fax : +32 (0)4

Plus en détail

Le compresseur : Le support compresseur :

Le compresseur : Le support compresseur : Conditionnement d air des véhicules est les différents organes que l on peut trouver suivant la marque le type et le modèle de véhicule, ainsi que sur les véhicules de TP. L été, dans les véhicules, la

Plus en détail

Rinçage et nettoyage d une installation clim

Rinçage et nettoyage d une installation clim Rinçage et nettoyage d une installation clim Lors d une pollution ou d une panne d une installation clim, Le rinçage est l étape la plus importante pendant les travaux de maintenance et le rétablissement

Plus en détail

Liste des codes defauts.

Liste des codes defauts. Liste des codes defauts. P0100 «Défaut de fonctionnement du circuit de débit massique ou volume d air» P0101 «Problème de plage/efficacité du circuit de débit massique ou volume d air» P0102 «Entrée basse

Plus en détail

Les moteurs Information aux enseignants

Les moteurs Information aux enseignants Information aux enseignants 1/11 Ordre de travail Comment une voiture fonctionne-t-elle? Les élèves découvrent le moteur et apprennent à faire la différence entre un diesel et un moteur à essence. Objectif

Plus en détail

REQUAL PRÉSENTE. La gamme AVANTAGE pour l entretien des véhicules de 4 ans et +

REQUAL PRÉSENTE. La gamme AVANTAGE pour l entretien des véhicules de 4 ans et + REQUAL PRÉSENTE La gamme AVANTAGE pour l entretien des véhicules de 4 ans et + Qualité Sécurité Prix Garantie Une réponse aux attentes consommateur Une fabrication irréprochable Les usines respectent les

Plus en détail

PARTICULARITES DU MOTEUR DIESEL. 1.1. Comparaison moteur diesel et moteur à essence. Le phénomène d'auto-inflammation résulte lui-même :

PARTICULARITES DU MOTEUR DIESEL. 1.1. Comparaison moteur diesel et moteur à essence. Le phénomène d'auto-inflammation résulte lui-même : PARTICULARITES DU MOTEUR DIESEL 1. Généralités 1.1. Comparaison moteur diesel et moteur à essence La différence essentielle entre un moteur du type diesel et un moteur à essence réside dans le mode d'inflammation

Plus en détail

Les turbocompresseurs

Les turbocompresseurs Les turbocompresseurs Conseils de montage n 4: le moteur P.S.A. DV6 1,6 hdi 75, 90 et 110 cv 1 RAPPEL : le turbocompresseur n est pas une pièce d usure, son changement est dû à une avarie moteur, des défauts

Plus en détail

Mode d emploi. Chargeur de batterie de voitures CPL-2054

Mode d emploi. Chargeur de batterie de voitures CPL-2054 Mode d emploi Chargeur de batterie de voitures CPL-2054 1 DÉSIGNATION DES PIÈCES 1. Chargeur de batteries de voitures CPL-2054 2. Panneau de commande 3. Câble d alimentation électrique 4. Pince de batterie

Plus en détail

Manuel d utilisation. Générateur électrique, Diesel, refroidissement à air.

Manuel d utilisation. Générateur électrique, Diesel, refroidissement à air. Manuel d utilisation Générateur électrique, Diesel, refroidissement à air. Type 1 Type 2 Contenu 1. Types 2. Dimensions & fiche technique 3. Conseils de sécurité 4. Mesures pendant le fonctionnement 5.

Plus en détail

La protection respiratoire à adduction d air

La protection respiratoire à adduction d air 7Fiche technique La protection respiratoire à adduction d air La pompe à air ambiant Dans les ateliers de carrosserie, le décapage au jet d abrasif et la pulvérisation de produits contenant des isocyanates

Plus en détail

SOMMAIRE 1 - GÉNÉRALITÉS 2. 1-1. Présentation de l'opération 2 1-2. Limites de prestations 2 2 - DESCRIPTION DES OUVRAGES 3

SOMMAIRE 1 - GÉNÉRALITÉS 2. 1-1. Présentation de l'opération 2 1-2. Limites de prestations 2 2 - DESCRIPTION DES OUVRAGES 3 SOMMAIRE 1 - GÉNÉRALITÉS 2 1-1. Présentation de l'opération 2 1-2. Limites de prestations 2 2 - DESCRIPTION DES OUVRAGES 3 2-1. Groupe électrogène 3 2-2. Contrat de maintenance 5 MATH Ingénierie Page 1/5

Plus en détail

LES PLANS DE MAINTENANCE PREVENTIVE

LES PLANS DE MAINTENANCE PREVENTIVE LES PLANS DE MAINTENANCE PREVENTIVE 1/ Les travaux de maintenance préventive systématique Ce sont des opérations dont les modalités d exécution sont fixées à l avance et qui sont exécutées à des moments

Plus en détail

Assemblage et maintenance

Assemblage et maintenance Assemblage et maintenance Vaste gamme provenant d'une source unique. Conceptions durables uniques. Performances rapides et fiables. Type Nbr de modèles Page Pompes d'épreuve 2 9.2 Gel tubes électriques

Plus en détail

Une technologie d avenir. Moteurs diesel Volvo équipés de la technologie SCR

Une technologie d avenir. Moteurs diesel Volvo équipés de la technologie SCR Une technologie d avenir Moteurs diesel Volvo équipés de la technologie SCR Faibles émissions. Faible consommation. Haute fiabilité. Au cours des années à venir, l Union européenne prévoit d introduire

Plus en détail

Guide d intervention en cas d urgence

Guide d intervention en cas d urgence Guide d intervention en cas d urgence ILX 2013 Hybrid Préparé par Honda Canada Inc. et destiné aux services d incendie, aux services policiers, au personnel médical, et aux professionnels du remorquage.

Plus en détail

Variantes du cycle à compression de vapeur

Variantes du cycle à compression de vapeur Variantes du cycle à compression de vapeur Froid indirect : circuit à frigoporteur Cycle mono étagé et alimentation par regorgement Cycle bi-étagé en cascade Froid direct et froid indirect Froid direct

Plus en détail

APERÇU EDC 16 C T O U R I N G T R A I N I N G C E N T E R 2 0 1 5 B O S C H E D C 1 6 C. p.1

APERÇU EDC 16 C T O U R I N G T R A I N I N G C E N T E R 2 0 1 5 B O S C H E D C 1 6 C. p.1 APERÇU EDC 16 C p.1 p.2 SONDE DE TEMPÉRATURE DE LIQUIDE DE REFROIDISSEMENT Tâche: Le capteur de température du liquide de refroidissement mesure la température dans le boîtier du thermostat L ECU utilise

Plus en détail

Il choisit le meilleur.

Il choisit le meilleur. Il choisit le meilleur. Suisse L assurance de faire bonne route. Avec MAN, vous roulez mieux: MAN propose des produits et des prestations de service qui vous permettent d assurer votre succès des solutions

Plus en détail

Filtrer assécher graisser réguler (pression stable et réglable)

Filtrer assécher graisser réguler (pression stable et réglable) Objectifs : S2-4 Descripteurs : système de distribution pneumatique. 1. Réseau Pneumatique L énergie pneumatique utilise l air comprimé comme fluide pour le transport de l énergie et sa transformation

Plus en détail

LES BRULEURS FIOUL DOMESTIQUE

LES BRULEURS FIOUL DOMESTIQUE LES BRULEURS FIOUL DOMESTIQUE I. Présentation générale des brûleurs fioul. (p.2) I.1 : Rôle d un brûleur fioul. I.2 : Les différents types de brûleurs fioul I.3 : Caractéristiques techniques du brûleur

Plus en détail

Gestion moteur véhicules légers

Gestion moteur véhicules légers Module 8 Gestion moteur véhicules légers Orientation véhicules légers Diagnosticien d'automobiles avec brevet fédéral Orientation véhicules utilitaires Modules 7 à 9 Modules 10 à12 Modules 1 à 6 UPSA,

Plus en détail

OPERATIONS D INSTALLATION, DE REPARATION ET ENTRETIEN

OPERATIONS D INSTALLATION, DE REPARATION ET ENTRETIEN OPERATIONS D INSTALLATION, DE REPARATION ET ENTRETIEN UNITÉ CLIMATISÉE HORIZONTALE EHW 518, 725, 830, 1036, 1042, 1250, 1657, 2069, 2476, 3097, 35110 SOMMAIRE Consignes de Sécurité... 3 Réception de l

Plus en détail

PROCEDURE REVISION DISTRIBUTION ET POMPE A EAU

PROCEDURE REVISION DISTRIBUTION ET POMPE A EAU FICHE TECHNIQUE DU CLUB 924-944-968 Modele Moteur Rubrique Auteur 944 S 2.5 L 16 Soupapes DISTRIBUTION Gilbert VRY PROCEDURE REVISION DISTRIBUTION ET POMPE A EAU PIECES NECESSAIRES Distribution Courroie

Plus en détail

LA CLIMATISATION. Tout ce que vous devez savoir sur. Tout ce que vous devez savoir sur. www.peugeot.com.tn LE CONSEIL PEUGEOT LES AMORTISSEURS

LA CLIMATISATION. Tout ce que vous devez savoir sur. Tout ce que vous devez savoir sur. www.peugeot.com.tn LE CONSEIL PEUGEOT LES AMORTISSEURS LE CONSEIL PEUGEOT LES AMORTISSEURS LES BALAIS ESSUIE-VITRES LA BATTERIE LA CONTREFAÇON L ÉCHAPPEMENT L ÉCLAIRAGE LE FILTRE À PARTICULES LE FREINAGE LA GAMME PEUGEOT DE PIÈCES D ORIGINE LES LUBRIFIANTS

Plus en détail

Filtration. Schéma de principe de la filtration

Filtration. Schéma de principe de la filtration Filtration textes : R. Gregori, service gestion des fluides Photos/S. Elmosnino panneau 1 Le traitement de l eau est une des parties techniques parmi les plus importantes pour le bon fonctionnement d une

Plus en détail

3. Les différents composants

3. Les différents composants Manuel d utilisation moteur à Essence Varan. Ce manuel est a utiliser en complément du manuel fourni directement avec le moteur. 1. Conseils de sécurité Nous vous remercions d avoir acheté ce produit de

Plus en détail

Volcane II Récupérateur de Chaleur Notice d Installation d Utilisation de Maintenance

Volcane II Récupérateur de Chaleur Notice d Installation d Utilisation de Maintenance NT 1166 C 1 /16 20/11/2008 MANUEL D INSTALLATION NORMES DE SECURITE ET MARQUAGE CE Nos techniciens sont régulièrement engagés dans la recherche et le développement de produits de plus en plus efficace

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. APPAREIL DE CHAUFFAGE ADDITIONNEL WEBASTO Thermo Top S

DOSSIER TECHNIQUE. APPAREIL DE CHAUFFAGE ADDITIONNEL WEBASTO Thermo Top S DOSSIER TECHNIQUE APPAREIL DE CHAUFFAGE ADDITIONNEL WEBASTO Thermo Top S 1 PRESENTATION ET FONCTIONNEMENT 1.1 Mise en situation 1.2 Principe de fonctionnement 1.3 Chronogramme de fonctionnement 1.4 Régulation

Plus en détail

E60 - E80. Pelles compactes

E60 - E80. Pelles compactes E60 - E80 Pelles compactes Un concentré de puissance et de souplesse n La puissance dont vous avez besoin pour faire plus Sur un chantier de construction, plus de puissance signifie plus de travail effectué,

Plus en détail

Analyses et Contrôle des Huiles Usagées

Analyses et Contrôle des Huiles Usagées Analyses et Contrôle des Huiles Usagées I. Huiles lubrifiantes Depuis la découverte du pétrole, l'utilisation rationnelle des différentes fractions qui le composent a fortement influencé sur l environnement,

Plus en détail

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DU MOTEUR 4 TEMPS

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DU MOTEUR 4 TEMPS PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DU MOTEUR 4 TEMPS I:PRINCIPE DE BASE. 1-1:Situation problème. Lorsque nous voulons déplacer un véhicule manuellement, il est plus facile de le déplacer en créant une force sur

Plus en détail

LE MOTEUR LE REFROIDISSEMENT

LE MOTEUR LE REFROIDISSEMENT Un véhicule bien entretenu limite les risques de panne, voire d'accident, car il réagit mieux dans une situation difficile. Par ailleurs, l'entretien régulier, permet de conserver votre patrimoine, puisque

Plus en détail

BT 12 TESTEUR DE BATTERIE EN PUISSANCE Pour batterie 12V de type automobile

BT 12 TESTEUR DE BATTERIE EN PUISSANCE Pour batterie 12V de type automobile BT 12 TESTEUR DE BATTERIE EN PUISSANCE Pour batterie 12V de type automobile Référence : 6588 PERMET ÉGALEMENT DE TESTER LE CIRCUIT DE CHARGE DU VÉHICULE CONSIGNES DE SÉCURITÉ LES BATTERIES DE TYPE AUTOMOBILE

Plus en détail

2 ) Schéma du circuit :Voyons d'abord le schéma d'ensemble du circuit ( figure 1 ): Palier. Bielle. Pompe à huile. Retour vers carter.

2 ) Schéma du circuit :Voyons d'abord le schéma d'ensemble du circuit ( figure 1 ): Palier. Bielle. Pompe à huile. Retour vers carter. NOTICE TECHNIQUE N : 032a Date :13/11/08 Révisée le :08/03/15 CIRCUIT d'huile MOTEUR 1 ) Introduction : Avant chaque vol, tout pilote doit jeter un coup d'œil sur la jauge à huile, pour vérifier que le

Plus en détail

Téléphone: Fax: VAT Registration No.:

Téléphone: Fax: VAT Registration No.: Téléphone: Fax: VAT Registration No.: Codes EOBD Tous les codes EOBD commençant par P zéro ont une signification standard indépendamment de la marque ou du modèle de véhicule. Pour les codes EOBD autres

Plus en détail

Carburant alimentation BOSCH MEV 17,4

Carburant alimentation BOSCH MEV 17,4 http://citroen-sto.ru/citroen-c4/razdel-12-sistemyi-upravleniya-dvigatelem/bosch-mev-17-4/sistema-pitaniya-toplivom-bosch-mev17-4/ Carburant alimentation BOSCH MEV 17,4 Schéma: Power Fuel Figure 12.24

Plus en détail

DESCRIPTION TECHNIQUE VEHICULE (RAIL-ROUTE) DE MEULAGE DES RAILS AT VM 7000 BS 2W

DESCRIPTION TECHNIQUE VEHICULE (RAIL-ROUTE) DE MEULAGE DES RAILS AT VM 7000 BS 2W Autech AG CH-5102 Rupperswil Description technique AT VM 7000 BS page 1 DESCRIPTION TECHNIQUE VEHICULE (RAIL-ROUTE) DE MEULAGE DES RAILS AT VM 7000 BS 2W 1. Généralités Domaine d application Véhicule de

Plus en détail

L injection mono-point (Mono-Jetronic)

L injection mono-point (Mono-Jetronic) L injection mono-point (Mono-Jetronic) Table des matières 1 Introduction... 3 2 Nomenclature... 3 3 Fonctionnement... 4 4 Les paramètres principaux... 4 4.1 La quantité d air admise... 4 4.2 Le régime

Plus en détail

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé Manuel d installation et d utilisation Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé 600/150-750/200-1000/220-1500/300 V 1.3 SOMMAIRE 1 Description du dispositif... 3 1.1 Série type... 3 1.2 Protection du

Plus en détail

Clio Cup 2008 MOTEUR

Clio Cup 2008 MOTEUR Clio Cup 2008 MOTEUR MOTEUR SOMMAIRE MOTEUR. MOTEUR 2.. IDENTIFICATION DU MOTEUR 2..2 CARACTÉRISTIQUES 2..3 LUBRIFICATION 3..4 SCELLÉS 3..5 DÉPOSE-REPOSE DU GROUPE MOTO-PROPULSEUR 5.2 MELANGE CARBURE 2.2.

Plus en détail

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE Page 93 (1,1) CARACTÉRISTIQUES BATTERIE ALTERNATEUR - Tension (V)... 12 - Capacité (Ah) : 1,8 l... 44 1,9 l TDI... 80 - Puissance (A) : 1,8 l... 70 1,9 l TDI... 120 MÉTHODES DE RÉPARATION Fusibles et Relais

Plus en détail

Kymco KXR 250 Entretien de base

Kymco KXR 250 Entretien de base Kymco KXR 250 Entretien de base Le manuel livre d' origine en france avec le Kymco KXR 250 est des plus succinct. Apres telechargement du manuel sur le site Kymco Italie le voici en partie traduit. La

Plus en détail

Pag. 5 SIGLA ET IDENTIFICATION 6-7 CARACTERISTIQUE COURBES CARACTERISTIQUES DE PUISSANCE ENTRETIEN-HUILE CONSEILLEE-CONTENANCES

Pag. 5 SIGLA ET IDENTIFICATION 6-7 CARACTERISTIQUE COURBES CARACTERISTIQUES DE PUISSANCE ENTRETIEN-HUILE CONSEILLEE-CONTENANCES SIGLA ET IDENTIFICATION CARACTERISTIQUE COURBES CARACTERISTIQUES DE PUISSANCE ENTRETIEN-HUILE CONSEILLEE-CONTENANCES ELIMINATION DES INCONVENIENTS MESURES D ENCOMBREMENT COUPLES DES SERRAGE COUPLES DES

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Bepac eau chaude sanitaire à capteur sol. Bepac. Ecs 300LT CAPTEUR SoL

Bepac eau chaude sanitaire à capteur sol. Bepac. Ecs 300LT CAPTEUR SoL Ecs 300LT CAPTEUR SoL 1 Pose du Capteur Manuel d installation et utilisation Le capteur se pose à 80 cm de profondeur, il doit être installé dans le sol et sera recouvert de terre.(tolérance du terrassement

Plus en détail

Recommandations importantes pour la sécurité

Recommandations importantes pour la sécurité Manuel d utilisation du kit «TOP DRIVE SYSTEM» Version AC Réf. 583301 Recommandations importantes pour la sécurité ATTENTION : pour éviter tout risque de choc électrique ou électrocution Ne démontez pas

Plus en détail

Les toutes nouvelles Alfa Romeo 4C Coupé et 4C Spider 2015 FICHE TECHNIQUE POUR LE CANADA

Les toutes nouvelles Alfa Romeo 4C Coupé et 4C Spider 2015 FICHE TECHNIQUE POUR LE CANADA Les toutes nouvelles Alfa Romeo 4C Coupé et 4C Spider 2015 FICHE TECHNIQUE POUR LE CANADA Les renseignements contenus dans la fiche technique sont basés sur les informations techniques les plus récentes

Plus en détail

TABLEAU DE DIAGNOSTIC DES PANNES 0

TABLEAU DE DIAGNOSTIC DES PANNES 0 TABLEAU DE DIAGNOSTIC DES PANNES 0 Le tableau suivant aide à déterminer la source probable des problèmes. Noter qu il ne s agit que d un guide et qu il ne présente pas la cause de tous les problèmes. REMARQUE:

Plus en détail

Pompes à huile et à eau Pierburg. Maintenant également disponibles sur le marché de la rechange

Pompes à huile et à eau Pierburg. Maintenant également disponibles sur le marché de la rechange Page 1/6 Pompes à huile et à eau Pierburg Maintenant également disponibles sur le marché de la rechange NEW Motor Service élargit la gamme de pompes à huile et de pompes à eau de la marque KOLBENSCHMIDT

Plus en détail

Pétrole: matière première et produits. Union Pétrolière

Pétrole: matière première et produits. Union Pétrolière Pétrole: matière première et produits Union Pétrolière Une matière première précieuse Le pétrole brut ne procure pas seulement de l essence. Nous utilisons chaque jour l un ou l autre de ses nombreux dérivés,

Plus en détail

Diesel. Véhicules légers, suivez le bon itinéraire! DÉCOUVREZ LA SOLUTION ADBLUE

Diesel. Véhicules légers, suivez le bon itinéraire! DÉCOUVREZ LA SOLUTION ADBLUE Diesel Véhicules légers, suivez le bon itinéraire! DÉCOUVREZ LA SOLUTION ADBLUE Sommaire # 02 L ESSENTIEL Qu est-ce qu AdBlue?.... 3 À quoi ça sert?.... 4 Comment ça marche?.... 5 ADBLUE EN PRATIQUE Quelles

Plus en détail

Actionneur d arbre à cames, montage de côté/gauche/avant, rangée de cylindres 1 Dysfonctionnement circuit

Actionneur d arbre à cames, montage de côté/gauche/avant, rangée de cylindres 1 Dysfonctionnement circuit Codes défauts Diagnostiqueur pour voiture OBD II P0001 Régulateur de débit de carburant Circuit électrique ouvert P0002 Régulateur de débit de carburant Erreur plage/fonction du circuit électrique P0003

Plus en détail

Matériel et engins de la section d'appui

Matériel et engins de la section d'appui Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS Office fédéral de la protection de la population OFPP Instruction Matériel et engins de la section d'appui Partie

Plus en détail

Rappel des caractéristiques typiques du moteur diesel

Rappel des caractéristiques typiques du moteur diesel Rappel des caractéristiques typiques du moteur diesel Il est normal que le moteur diesel fume légèrement blanc lors du démarrage, le phénomène est amplifié par une température basse. Les performances d'accélération

Plus en détail

Caractéristiques techniques. Surface Miner 2500 SM

Caractéristiques techniques. Surface Miner 2500 SM Caractéristiques techniques Surface Miner 2500 SM Caractéristiques techniques Largeur de taille max. Profondeur de taille* 1 Tambour de taille Nombre d outils Diamètre du tambour avec pics Surface Miner

Plus en détail

MOTEURS A DEUX TEMPS Comment fonctionnent-ils?

MOTEURS A DEUX TEMPS Comment fonctionnent-ils? MOTEURS A DEUX TEMPS Comment fonctionnent-ils? Ce n est pas un hasard si, en modélisme, les moteurs à deux temps sont utilisés dans 95% des cas. Le deux temps est un moteur très simple quant à sa composition;

Plus en détail

Pompes à membranes électriques pour urée

Pompes à membranes électriques pour urée Pompes à membranes électriques pour urée Pourquoi l urée? Les moteurs produisent des gaz d échappement nuisibles à l environnement qui se composent le plus souvent d oxyde de carbone, d hydrocarbures et

Plus en détail

LE CARBURANT QUI NETTOIE VOTRE MOTEUR KM APRÈS KM

LE CARBURANT QUI NETTOIE VOTRE MOTEUR KM APRÈS KM LE CARBURANT QUI NETTOIE VOTRE MOTEUR KM APRÈS KM JUSQU À 4,4 % DE RÉDUCTION DE CONSOMMATION JUSQU À 4,4 % (1) DE RÉDUCTION DE CONSOMMATION JUSQU À 93 % (2) D ENCRASSEMENT DES INJECTEURS EN MOINS Les nouvelles

Plus en détail

Cher client, Un achat CARéCO, un achat carrément malin!

Cher client, Un achat CARéCO, un achat carrément malin! Cher client, Un achat CARéCO, un achat carrément malin! Vous avez fait le bon choix en vous portant acquéreur d un moteur ou d une boîte de vitesses d occasion CARéCO. Ces pièces bénéficient d une protection

Plus en détail

Notice de Montage et guide d utilisation pocket cross 50cc 2t

Notice de Montage et guide d utilisation pocket cross 50cc 2t Notice de Montage et guide d utilisation pocket cross 50cc 2t - Cette moto n est pas homologué pour circuler sur la voie publique - L'utilisation de ces produits dans des zones privées est autorisé. -

Plus en détail

CIRCUITS DE PUISSANCE PNEUMATIQUES

CIRCUITS DE PUISSANCE PNEUMATIQUES V ACTIONNEURS PNEUMATIQUES : 51 Généralités : Ils peuvent soulever, pousser, tirer, serrer, tourner, bloquer, percuter, abloquer, etc. Leur classification tient compte de la nature du fluide (pneumatique

Plus en détail

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort.

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort. A B C Accélérateur Egalement appelé pompe de circulation ou circulateur, l accélérateur assure la circulation de l eau de chauffage entre la chaudière et les pièces à chauffer. Les installations très anciennes

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES. Option A : VOITURES PARTICULIERES

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES. Option A : VOITURES PARTICULIERES BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES OPTION A : VOITURES PARTICULIÈRES SESSION 2014 ÉPREUVE E2 : ÉPREUVE TECHNOLOGIQUE ÉTUDE DE CAS - EXPERTISE TECHNIQUE Durée : 3 heures Coefficient

Plus en détail

Laddomat 21-60 Kit de chargement

Laddomat 21-60 Kit de chargement Laddomat 21-60 Kit de chargement Laddomat 21 a pour fonction de... Guide d utilisation et d installation... lors du chauffage, permettre à la chaudière de rapidement atteindre la température de service....

Plus en détail

La toute nouvelle Alfa Romeo 4C 2015 FICHE TECHNIQUE POUR LE CANADA

La toute nouvelle Alfa Romeo 4C 2015 FICHE TECHNIQUE POUR LE CANADA La toute nouvelle Alfa Romeo 4C 2015 FICHE TECHNIQUE POUR LE CANADA Les renseignements contenus dans la fiche technique sont basés sur les informations techniques les plus récentes disponibles au moment

Plus en détail

Maximum Care GARANTIE ASSISTANCE. Extension de Garantie (1) (1) Couverture Maximum. (2) La Protection de Véhicule MOPAR. (2)

Maximum Care GARANTIE ASSISTANCE. Extension de Garantie (1) (1) Couverture Maximum. (2) La Protection de Véhicule MOPAR. (2) (1) Maximum Care Extension de Garantie GARANTIE ASSISTANCE (2) La Protection de Véhicule MOPAR. (2) (1) MOPAR est la marque de référence chargée des services, du support client, de Pièces de Rechange d

Plus en détail

N 267.3.a.: Peinture (produits de préparation du procédé de peinture, produits de peinture, produits de brillance et autres produits de protection)

N 267.3.a.: Peinture (produits de préparation du procédé de peinture, produits de peinture, produits de brillance et autres produits de protection) LOI DU 10 JUIN 1999 RELATIVE AUX ETABLISSEMENTS CLASSES FORMULAIRE DE DEMANDE D AUTORISATION CLASSE 2 (produits de préparation du procédé de peinture, produits de peinture, produits de brillance et autres

Plus en détail

Chaudière polycombustible bois-fioul. Solid 5000 W/WC SFU 17H SFU 17C T100. Notice d utilisation 6 720 801 504 (2014/03) T30.44069.

Chaudière polycombustible bois-fioul. Solid 5000 W/WC SFU 17H SFU 17C T100. Notice d utilisation 6 720 801 504 (2014/03) T30.44069. Chaudière polycombustible bois-fioul Solid 5000 W/WC SFU 17H SFU 17C T100 6 720 801 504 (2014/03) T30.44069.02 Notice d utilisation Madame, Monsieur, Vous avez choisi une chaudière polycombustible (bois/fioul)

Plus en détail

Transformer L énergie

Transformer L énergie Chapitre IV : Les récepteurs hydrauliques. IV.1 Introduction : Les récepteurs hydrauliques transforment l énergie hydraulique en énergie mécanique. On distingue : - Les récepteurs pour mouvement de translation

Plus en détail

Filtre à particules de suie

Filtre à particules de suie Filtre à particules de suie 12.07 - Instructions de service F 51098682 DFG 316-320 08.10 DFG 316s-320s DFG 425-435 DFG 425s-435s Préface Les présentes INSTRUCTIONS DE SERVICE ORIGINALES fournissent les

Plus en détail

ÉQUIPEMENTS DE DÉPOLLUTION

ÉQUIPEMENTS DE DÉPOLLUTION DÉPOLLUTION 24 Kit bonbonnes H G E F LG RM 6 FLUIDES 15MIN Réservoirs de 80 litres Outils intégrés à chaque bonbonne Puissance d aspiration : 14 à 20 l/min Pression d alimentation : 8 bars Certifié ATEX

Plus en détail

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE 1. Introduction Une installation de climatisation centralisée est constituée d un ensemble de matériels ayant les fonctions suivantes

Plus en détail

Petit guide pratique de dépannage du système d alerte centralisée (modèles de 1980 à 1988)

Petit guide pratique de dépannage du système d alerte centralisée (modèles de 1980 à 1988) Petit guide pratique de dépannage du système d alerte centralisée (modèles de 1980 à 1988) Le système d alerte centralisée de la 928 est destiné a présenter au conducteur toute anomalie de fonctionnement

Plus en détail

CREATING POWER SOLUTIONS. 4H50TIC DPF 4H50TIC 4H50TI. Moteurs Diesel Hatz. www.hatz-diesel.com

CREATING POWER SOLUTIONS. 4H50TIC DPF 4H50TIC 4H50TI. Moteurs Diesel Hatz. www.hatz-diesel.com CREATING POWER SOLUTIONS. 4H50TIC DPF 4H50TIC 4H50TI Moteurs Diesel Hatz FR www.hatz-diesel.com Produit-phare 4H50 Compact, léger, économique, robuste et faiblement-polluant: le nouveau moteur Diesel Hatz

Plus en détail

AquaMobil. Systèmes mobiles de décontamination, de douches et de chauffage SWINGTEC

AquaMobil. Systèmes mobiles de décontamination, de douches et de chauffage SWINGTEC AquaMobil Systèmes mobiles de décontamination, de douches et de chauffage SWINGTEC Le premier chauffe-eau instantané mobile type DH1 a été développé dès 1962, puis construit et fabriqué en série un peu

Plus en détail