PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES"

Transcription

1 PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES 1

2 LE BUS DU FUTUR EST SUISSE Grande première suisse et même mondiale, TOSA est un bus articulé à batterie rechargeable pour la desserte des villes. L'énergie de propulsion est fournie par une batterie légère qui se recharge très vite à intervalles réguliers, quand le bus s'arrête pour laisser monter ou descendre des passagers. Le système est conçu comme une alternative aux trolleybus dont les lignes aériennes de contact sont parfois perturbantes, mais aussi comme solution de remplacement pour les bus alimentés au diesel. Ce projet rejoint la stratégie énergétique 2050 de la Confédération ainsi que la volonté du Canton de Genève de développer l électromobilité dans le but de réduire l empreinte écologique. EN QUOI CETTE TECHNOLOGIE EST-ELLE INNOVANTE? Le bus TOSA se recharge aux arrêts en 15 secondes, soit précisément le temps qu il faut aux passagers pour monter et descendre du véhicule. En effet, TOSA c est avant tout une innovation-clé : le biberonnage. Le processus de biberonnage consiste en une recharge dite «flash» (car ultra-rapide) des batteries du bus à certains arrêts, au moyen d un bras mécanique repliable placé sur le toit du bus. La connexion à la station de recharge est détectée par capteur laser, ce qui rend le processus quasiment instantané (1 seconde). Ce processus est rendu possible grâce à un transfert d énergie aux stations de recharge : des batteries fixes à très grande capacité sont situées aux arrêts. Elles sont rechargées sur le réseau basse-tension en 2 minutes et 30 secondes à la puissance de 50 kw. Elles sont ensuite déchargées en 15 secondes seulement dans la batterie embarquée à la puissance de 400 kw. Les recharges se font tous les 4 à 5 arrêts le long du parcours. Au terminal, une recharge plus longue est effectuée (200 kw pendant 3 à 4 minutes), ce qui correspond à l énergie nécessaire pour recharger entièrement la batterie. 2

3 Outre l absence de lignes aériennes, le grand avantage de cette technologie est de permettre de réduire considérablement la taille des batteries embarquées. Résultat : un gain à la fois en capacité (15% à 30% de places en plus) et en consommation énergétique (environ 10% d économie) puisque le véhicule est allégé. Ainsi, le bus transporte des passagers, non des batteries! MOINS D ENERGIE CONSOMMEE, ET DE L ENERGIE PROPRE L utilisation efficace de l énergie électrique est l essence même de TOSA. La conception tout entière du bus a été pensée dans cet esprit, et les innovations qui y sont relatives ne se limitent pas au biberonnage. Par exemple, le bus TOSA récupère l énergie de freinage, qui est directement stockée et consommée à l intérieur des véhicules. Grâce à une combinaison de batteries et de super-condensateurs, l électricité générée sert aux phases de démarrage et de roulement au lieu d être renvoyée dans les lignes aériennes comme c est le cas dans les lignes de trolleybus. De plus, le projet permet la valorisation des énergies renouvelables dans le secteur des transports en commun. En effet, les Services Industriels de Genève (SIG), qui fournissent l électricité aux Transports publics genevois (TPG), l électricité d origine certifiée, principalement renouvelable (à 94%). n achètent que de TOSA représente également une innovation majeure en matière de gestion de l énergie et du réseau, avec l intégration des dimensions de stockage d énergie et de transferts à fortes puissances (smart-grid et smart-metering). Des technologies informatiques sont mises à contribution pour optimiser la production et la distribution de l électricité en fonction de la consommation (en quantité et en localisation). De cette manière, on évite les pertes d électricité qui ont lieu sur les lignes aériennes. 3

4 UN GAIN ENVIRONNEMENTAL DONT PROFITENT LES RIVERAINS ET TOUS LES HABITANTS Actuellement à Genève, comme dans d autres villes très actives, préserver un air sain est un enjeu important, qui a un effet direct sur la santé de la population. Genève s efforce de réduire les émissions d oxydes d azote et de particules fines, qui dépassent encore d environ 25 % les normes fédérales. Or, le trafic routier est à l origine de 40% des émissions d oxydes d azote et de plus d un tiers des émissions de particules fines. En matière de transports publics, plus de la moitié des 400 véhicules de la flotte des TPG est composée de moteurs diesel. Un véhicule électrique ne produit pas d oxyde d azote, et aucune particule fine liée à la combustion. La mobilité électrique est donc une contribution directe à l amélioration de la qualité de l air dans les zones très urbaines. La diminution des émissions de gaz à effet de serre représente aussi un enjeu mondial, auquel Genève et la Suisse ont à cœur de contribuer. Sur une année, un bus TOSA ce sont quelque 410'000 litres de diesel économisés par rapport à un bus thermique, soit plus de 1'000 tonnes de CO 2. TOSA améliore également le confort sonore des usagers du bus comme celui des riverains: au démarrage, ou lors d une accélération de 20 à 30 km/h, le bruit mesuré est de 70 dba pour un bus articulé diesel et de 60 dba pour TOSA. A l oreille, cela représente une diminution de moitié du bruit. MOINS DE COUTS, PLUS DE FLEXIBILITE ET DE SECURITE D un point de vue de politique des transports, par rapport à un trolleybus, le bus TOSA présente le grand avantage de se passer des lignes aériennes de contact. Cela signifie que l on évite l impact visuel important et inesthétique des lignes et des poteaux. 4

5 Cela signifie aussi, pour l exploitation, une plus grande flexibilité, et une meilleure vitesse commerciale (pas de risque de déperchage). TOSA s exploite comme un bus classique (diesel ou trolley), c est-à-dire sans changement du temps de régulation au terminus. C est important aux heures de pointe et cela a un impact direct sur les coûts. Une ligne TOSA est d ailleurs moins coûteuse à mettre en place qu une ligne de trolleybus. TOSA n implique pas d augmentation des heures de conduite ni de la quantité de bus. TOSA c est enfin l assurance d un haut niveau de sécurité et de respect de la santé publique. Les technologies de transfert d énergie par contact ont été développées dans le souci de préserver la santé de l ensemble des passagers. Il n existe aucun rayonnement électrique magnétique. Les sous-stations ne sont en outre pas sous tension tant qu il n y a pas de connexion avec le véhicule. PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT De mai 2013 à mars 2014, le prototype TOSA a parcouru plus de 8'000 km sur son parcours test, 3 à 4 jours par semaine, de manière fiable et sans connaitre de problème majeur. Il y a eu plus de connexions aux stations de recharge. A GENEVE L objectif, à Genève, est maintenant d appliquer le système TOSA à la ligne 23 des TPG (voir l encadré «Le bus du futur arrive à Genève»). Cette réalisation permettra de tester la technologie en conditions réelles d exploitation. A plus long terme, un déploiement sur d autres lignes urbaines pourra être envisagé. 5

6 Naissance du projet : 24 mois du concept à la réalisation TOSA est un projet conduit par un consortium de partenaires suisses qui apportent leurs compétences technologiques et commerciales. Il s agit d un opérateur, les Transports publics genevois (TPG), d un fournisseur de technologies, ABB Sécheron, d un fournisseur d énergie (SIG), et d un coordinateur, l Office de Promotion des Industries et des Technologies (OPI). A ce consortium s est joint le Canton de Genève. Dès le début, une forte dynamique de partenariat a été instaurée autour d un objectif commun : la réalisation d un prototype de démonstration qui pourrait être présenté à l occasion du Salon de l Union Internationale des Transports Publics (UITP) à Genève, soit 24 mois plus tard. Rapidement, le consortium a été élargi avec la participation des hautes écoles, des fournisseurs, ainsi que de la Confédération pour l appui promotionnel et le soutien financier. C est grâce à un processus de gestion de projet efficace et à une collaboration de chaque instant que le projet a pu être présenté le 26 mai 2013 lors de l inauguration du salon UITP. Il a donc fallu exactement 2 ans du lancement de l'étude de fiabilité technique et économique à la réalisation complète du système de transport. EN SUISSE ET DANS LE MONDE Outre les avantages déjà évoqués (environnement, santé, efficience, performance) ce projet permettra de soutenir l emploi et le tissu industriel tout en représentant une formidable vitrine pour l innovation suisse. En termes de retombées commerciales, ce démonstrateur a suscité de l intérêt dans le monde entier. Il a accueilli sur son site plus de 20 délégations internationales. Il a été présenté à 11 reprises lors de conférences et a même été exposé en «grandeur nature» au salon Busworld de Courtrai en Belgique. En outre, le projet a obtenu de nombreux prix, dont le prix OMPI 2012, un Smart Award et deux prix EBUS en

7 TOSA a fait l'objet de plus de 500 reportages dans les médias locaux, nationaux, internationaux et spécialisés. Dans un marché mondial du bus qui atteindra les 800'000 unités à l horizon 2020 (dont 100'000 bus électriques), on estime à 10'000 le nombre d unités potentielles pour des bus fonctionnant avec des technologies de type TOSA. Le bus du futur arrive bientôt à Genève! A la suite d une année de test très prometteuse, les autorités cantonales genevoises ont souhaité porter le déploiement de cette technologie à plus large échelle, sur une ligne commerciale des Transports publics genevois. Il s agit de la ligne 23. Le Conseil d Etat genevois a, à cette fin, inscrit ce projet dans son programme de législature La ligne 23 sera quelque peu adaptée dans son tracé afin de permettre de relier rapidement les pôles importants du canton que sont Palexpo, l Aéroport ou encore le futur quartier Praille-Acacias-Vernets (PAV 11'000 logements et 11'000 emplois). A plus long terme, d autres projets urbanistiques sont prévus tout au long de la ligne. Lors de la mise en service de cette ligne pilote 23, en décembre 2016, 12 véhicules circuleront sur ce tracé de 12 kilomètres, permettant d offrir aux heures de pointe un départ toutes les 10 minutes à partir de chaque terminus. Cette ligne transporte actuellement plus de 10'000 voyageurs par jour ; le remplacement des bus diesel par des bus TOSA pourrait augmenter son attractivité et sa fréquentation. Des 50 arrêts que comptera la ligne (hors terminus), 13 arrêts seront équipés de stations de recharge Flash : 9 en direction de l Aéroport et 4 en direction des Tours-de-Carouge. Les besoins sont ainsi clairement dimensionnés pour une exploitation optimale et sûre, tout en réduisant au maximum les coûts des infrastructures. 7

8 POUR TOUT COMPLEMENT D INFORMATION CONTACTS Nicolas Simond Ingénieur planification Direction Générale des Transports, département de l'environnement, des transports et de l'agriculture (DETA) Olivier Augé - Global Product Manager & Innovation Agent ABB Sécheron ADRESSE Projet TOSA c/o Office de Promotion des Industries et des Technologies (OPI) 3 chemin du Pré-Fleuri 1228 Plan-les-Ouates SITE WEB (une sélection de photos de l événement est disponible en rubrique presse) 8

Un bus qui se recharge sur le parcours

Un bus qui se recharge sur le parcours Un bus qui se recharge sur le parcours Pour la première fois en Suisse, les Transports publics genevois utilisent un bus articulé à batterie pour le transport urbain des personnes. Une batterie de petite

Plus en détail

Hybrid Air. Une solution innovante full hybride essence

Hybrid Air. Une solution innovante full hybride essence Hybrid Air Une solution innovante full hybride essence 22 janvier 2013 Hybrid Air Une solution innovante «full hybride» essence Une étape clé vers la voiture 2l/100 km à l horizon 2020 I. Une rupture technologique

Plus en détail

EXPRIMEZ-VOUS LORS DU CHOIX DE VOS PNEUS : EXIGEZ DES PNEUS SÛRS, ÉNERGÉTIQUEMENT EFFICACES ET SILENCIEUX! WWW.ETIQUETTE-PNEUS.CH

EXPRIMEZ-VOUS LORS DU CHOIX DE VOS PNEUS : EXIGEZ DES PNEUS SÛRS, ÉNERGÉTIQUEMENT EFFICACES ET SILENCIEUX! WWW.ETIQUETTE-PNEUS.CH EXPRIMEZ-VOUS LORS DU CHOIX DE VOS PNEUS : EXIGEZ DES PNEUS SÛRS, ÉNERGÉTIQUEMENT EFFICACES ET SILENCIEUX! POUR DE MEILLEURS PNEUS SUR LES ROUTES SUISSES S exprimer lors du choix des pneus? Donner son

Plus en détail

Mise en place d un véhicule électrique en autopartage au siège du Grand Avignon

Mise en place d un véhicule électrique en autopartage au siège du Grand Avignon 11 JUILLET 2013 Mise en place d un véhicule électrique en autopartage 1 LE GRAND AVIGNON S ENGAGE DANS L AUTOPARTAGE quotidiens de chacun. Autorité organisatrice des transports publics de l agglomération,

Plus en détail

Dossier de presse Mardi 22 mars 2016

Dossier de presse Mardi 22 mars 2016 TRANSITION ENERGETIQUE Présentation des nouveaux bus hybrides Tisséo - GX 437 Sommaire Edito Réduire la consommation d énergie et l impact carbone Caractéristiques techniques du GX 437 HYB Capacité, facilité

Plus en détail

SENSIBILISATION. A l ECO-CONDUITE

SENSIBILISATION. A l ECO-CONDUITE SENSIBILISATION A l ECO-CONDUITE Plan I. Qu est-ce que l éco-conduite?...p. 6 II. Quel est l intérêt de l éco-conduite?...p. 7 III. Les cinq règles de l éco-conduite...p. 9 IV. Les principes fondamentaux

Plus en détail

Dossier de presse Une voie dédiée aux bus et aux taxis sur l autoroute A1

Dossier de presse Une voie dédiée aux bus et aux taxis sur l autoroute A1 SENS ROISSY > PARIS Dossier de presse Une voie dédiée aux bus et aux taxis sur l autoroute A1 Avril 2015 Contact presse : Mission communication de la DiRIF Robin LEROY : 01 46 76 87 80 MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE,

Plus en détail

Volvo FE hybride Pour la distribution et la collecte des ordures

Volvo FE hybride Pour la distribution et la collecte des ordures Volvo FE hybride Pour la distribution et la collecte des ordures Avec des PTR jusqu à 26 tonnes, le Volvo FE hybride réunit tous les atouts pour la collecte des ordures et la distribution. Le moteur électrique

Plus en détail

INDUCT TECHNOLOGY LES NAVETTES AUTONOMES

INDUCT TECHNOLOGY LES NAVETTES AUTONOMES INDUCT TECHNOLOGY LES NAVETTES AUTONOMES Qu est-ce qu INDUCT? INDUCT est une PME de haute technologie ayant acquis, au cours de neuf années d existence et au travers de projets de recherche innovants,

Plus en détail

FICHE DE RENSEIGNEMENTS CONTRE LA MARCHE AU RALENTI

FICHE DE RENSEIGNEMENTS CONTRE LA MARCHE AU RALENTI FICHE DE RENSEIGNEMENTS CONTRE LA MARCHE AU RALENTI POURQUOI DEVRAIT ON RÉDUIRE LA MARCHE AU RALENTI DES VÉHICULES? Au Manitoba, plus du tiers des émissions de gaz à effet de serre (GES) provient du secteur

Plus en détail

Les clés pour comprendre

Les clés pour comprendre Les clés pour comprendre La Réglementation Thermique 2012 (RT2012) a pour objectif, tout comme les précédentes réglementations thermiques de limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs qu

Plus en détail

PROGRAMME REGIONAL DE MAITRISE DE L'ENERGIE CONSEIL REGIONAL DE LA MARTINIQUE

PROGRAMME REGIONAL DE MAITRISE DE L'ENERGIE CONSEIL REGIONAL DE LA MARTINIQUE PROGRAMME REGIONAL DE MAITRISE DE L'ENERGIE CONSEIL REGIONAL DE LA MARTINIQUE AGENCE DE L'ENVIRONNEMENT ET DE LA MAITRISE DE L'ENERGIE Délégation Régionale de Martinique ETUDE DE FAISABILITE DES VEHICULES

Plus en détail

En 2017, 90% des véhicules seront équipés du système start/stop...

En 2017, 90% des véhicules seront équipés du système start/stop... En 2017, 90% des véhicules seront équipés du système start/stop... Batteries performance et technologies avancées Dans toute voiture, c est la batterie qui délivre l énergie nécessaire au démarrage du

Plus en détail

Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques

Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques Face à des budgets de plus en plus serrés, des inquiétudes sur l empreinte écologique, ainsi que des coûts de plus en plus élevés

Plus en détail

La mobilité électrique en toute liberté

La mobilité électrique en toute liberté La mobilité électrique en toute liberté Des solutions d autopartage en véhicules électriques Proxiway est la filiale de Transdev spécialisée dans l étude et la mise en œuvre de services d autopartage en

Plus en détail

DEMARCHE QUALITE DE CERTIFICATION DE SERVICE

DEMARCHE QUALITE DE CERTIFICATION DE SERVICE DEMARCHE QUALITE DE CERTIFICATION DE SERVICE Dans l optique d une satisfaction constante des voyageurs et des autorités organisatrice, les membres du réseau REUNIR s engage à mettre en œuvre une démarche

Plus en détail

Des véhicules au bioéthanol à Namur

Des véhicules au bioéthanol à Namur il y a de la nouveauté dans l air. Des véhicules au bioéthanol à Namur La mise en service de trois autobus circulant au bioéthanol, produit en Belgique, s inscrit dans la perspective, pour le Groupe TEC,

Plus en détail

Film DATACENTER INTRODUCTION. 1 Depuis le début de l année 2009, la région de Chartres est le centre d une intense activité.

Film DATACENTER INTRODUCTION. 1 Depuis le début de l année 2009, la région de Chartres est le centre d une intense activité. Film DATACENTER INTRODUCTION 1 Depuis le début de l année 2009, la région de Chartres est le centre d une intense activité. 2 Les lignes téléphoniques et accès ADSL ont été modernisés, les capacités électriques

Plus en détail

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable À PROPOS DU PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC Le programme Électricité durable MC est

Plus en détail

Démarche qualité de Certification de Service

Démarche qualité de Certification de Service Démarche qualité de Certification de Service Dans l optique d une satisfaction constante des voyageurs et des donneurs d ordre comme la SNCF, notre entreprise est certifiée depuis le 01/08/2006 sur la

Plus en détail

Matinales Smart Home IGNES

Matinales Smart Home IGNES Matinales Smart Home IGNES Didier Geig Directeur Commercial division Power & Distribution France Jeudi 27 septembre 2012 Un monde qui change 2 L entrée dans la nouvelle ère de l énergie est une réalité

Plus en détail

4 ème Orientation TRANSPORTS. THEMATIQUE 4: Des véhicules propres et économes. Fiche action n 4.4.1 STARBUS

4 ème Orientation TRANSPORTS. THEMATIQUE 4: Des véhicules propres et économes. Fiche action n 4.4.1 STARBUS 4 ème Orientation TRANSPORTS THEMATIQUE 4: Des véhicules propres et économes Fiche action n 4.4.1 STARBUS 1. OBJECTIFS STRATEGIQUES Le développement d'un réseau de bus urbain "propre et économe" améliore

Plus en détail

Roulez propre et régional

Roulez propre et régional Roulez propre et régional LA MOBILITé électrique GAGNE DU TERRAIN L énergie électrique, chacun de nous l exige partout et à chaque instant. Aujourd hui, il est impensable d imaginer nos activités quotidiennes

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE TERRITOIRE DE LA CÔTE OUEST

CONFÉRENCE DE PRESSE TERRITOIRE DE LA CÔTE OUEST CONFÉRENCE DE PRESSE TERRITOIRE DE LA CÔTE OUEST Jeudi 28 mai 2015 PRÉSENTATION DES NOUVEAUX BUS DU RÉSEAU KAR'OUEST PRÉSENTATION DE LA CARTE DE VIE QUOTIDIENNE Sommaire Communiqué de presse..page 3 11

Plus en détail

QUATRE ÉLÉMENTS DIFFÉRENTS DANS 1 PNEU

QUATRE ÉLÉMENTS DIFFÉRENTS DANS 1 PNEU QUATRE ÉLÉMENTS DIFFÉRENTS DANS 1 PNEU SÉCURITÉ EXPÉRIENCE DE CONDUITE EFFICACITÉ TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE Pirelli a toujours été réputé pour ses valeurs fondamentales en particulier ses performances et

Plus en détail

Créer de la valeur avec l Open Data

Créer de la valeur avec l Open Data Créer de la valeur avec l Open Data Des enjeux économiques majeurs Entre 106 et 141 par personne et par an Entre 387 et 640 par personne et par an (~les intérêts de la dette en France) Leviers pour créer

Plus en détail

DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE. Vendredi 5 avril 2013

DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE. Vendredi 5 avril 2013 DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 5 avril 2013 DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE Le protocole de Kyoto: (1997) Réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le Facteur

Plus en détail

Lestransfertsd usages, oucommentréduirenotreconsommationde produitspétroliers

Lestransfertsd usages, oucommentréduirenotreconsommationde produitspétroliers Lestransfertsd usages, oucommentréduirenotreconsommationde produitspétroliers Juin2014 Les transferts d usages ou comment réduire notre consommation de produits pétroliers Le concept de «transfert d usage»

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 3 nouveaux minibus électriques pour le réseau Alezan du Grand Tarbes

DOSSIER DE PRESSE. 3 nouveaux minibus électriques pour le réseau Alezan du Grand Tarbes DOSSIER DE PRESSE 3 nouveaux minibus électriques pour le réseau Alezan du Grand Tarbes Mai 2014 La navette centre-ville Chronologie Début octobre 2004 En octobre 2004 en véritables pionniers Le Grand Tarbes

Plus en détail

Les systèmes de bus rapide à haute capacité (BRT)

Les systèmes de bus rapide à haute capacité (BRT) Les systèmes de bus rapide à haute capacité (BRT) Les systèmes de transport léger en site propre les plus répandus actuellement sont les systèmes de bus rapide à haute capacité (Bus Rapid Transit BRT)

Plus en détail

Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement. Renaud MICHEL ADEME Bretagne

Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement. Renaud MICHEL ADEME Bretagne Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement Renaud MICHEL ADEME Bretagne Adopter un mode de conduite écologique, c est aussi moins consommer, moins polluer et conduire plus sûrement.

Plus en détail

Puissances, énergies : que paye t-on lors de la recharge d un véhicule électrique? Thème Energie

Puissances, énergies : que paye t-on lors de la recharge d un véhicule électrique? Thème Energie LYCÉE JULES VIETTE MONTBELIARD Spécialité Energie et Environnement Puissances, énergies : que paye t-on lors de la recharge d un véhicule électrique? Thème Energie Objectifs de formation. EE2 : Valider

Plus en détail

GridSense. L intelligence aux commandes de l énergie.

GridSense. L intelligence aux commandes de l énergie. GridSense. L intelligence aux commandes de l énergie. GridSense est la technologie intelligente d avenir permettant d aborder le tournant énergétique. Elle contrôle les appareils électriques tels que les

Plus en détail

1STIDD Impacts des matériaux et sources d énergie. Étude de cas : la voiture électrique. Impacts des matériaux et sources d énergie

1STIDD Impacts des matériaux et sources d énergie. Étude de cas : la voiture électrique. Impacts des matériaux et sources d énergie Page 1/6 Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable Durée : 3 heures Impacts des matériaux et sources d énergie Objectif : Quantifier les impacts sur l environnement pour le choix

Plus en détail

dossier DE PRESSE Une Métropole exemplaire en matière d électromobilité Une inauguration qui lance un plan de déploiement ambitieux

dossier DE PRESSE Une Métropole exemplaire en matière d électromobilité Une inauguration qui lance un plan de déploiement ambitieux Samedi 20 Septembre 2014 Une Métropole exemplaire en matière d électromobilité Depuis 2010, la Métropole Rouen Normandie développe une politique ambitieuse de promotion du véhicule électrique sur son territoire.

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT. Conclue le: Entre: SIG. et: date. Services Industriels de Genève Ch. Château-Bloch 2 1219 Le Lignon (ci-après, SIG)

CHARTE D ENGAGEMENT. Conclue le: Entre: SIG. et: date. Services Industriels de Genève Ch. Château-Bloch 2 1219 Le Lignon (ci-après, SIG) CHARTE D ENGAGEMENT Conclue le: date Entre: SIG Services Industriels de Genève Ch. Château-Bloch 2 1219 Le Lignon (ci-après, SIG) et: Logo de votre entreprise Nom du client Entreprise Rue NPA/Localité

Plus en détail

La maîtrise de l énergie par les TIC

La maîtrise de l énergie par les TIC La maîtrise de l énergie par les TIC Les Technologies de l Information et de la Communication au cœur de la production électrique national et de son ajustement en temps réel. Sommaire 1. Notre offre de

Plus en détail

ECONOMIE d ENERGIE. SIFER 27 mai 2009 S. EL FASSI. juin-09 Siemens Transportation Systems Copyright notice

ECONOMIE d ENERGIE. SIFER 27 mai 2009 S. EL FASSI. juin-09 Siemens Transportation Systems Copyright notice METRO AUTOMATIQUE et ECONOMIE d ENERGIE SIFER 27 mai 2009 S. EL FASSI 1 Contexte t et enjeux Même si le transport ferroviaire, le métro sont des moyens de transport dont l efficacité énergétique n est

Plus en détail

DU SOLEIL SUR LES TOITS DE PERRELET CONFÉRENCE DE PRESSE DU 17 DÉCEMBRE 2013

DU SOLEIL SUR LES TOITS DE PERRELET CONFÉRENCE DE PRESSE DU 17 DÉCEMBRE 2013 DU SOLEIL SUR LES TOITS DE PERRELET CONFÉRENCE DE PRESSE DU 17 DÉCEMBRE 2013 Marc Badoux - directeur adjoint des tl, responsable de l Unité Management du réseau Jean-Yves Pidoux - président du conseil

Plus en détail

Rapport sur l application de la Loi sur les carburants de remplacement

Rapport sur l application de la Loi sur les carburants de remplacement Exercice 2010-2011 Rapport sur l application de la Loi sur les carburants de remplacement Exercice 2010-2011 Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le président du Conseil du Trésor, 2011

Plus en détail

Opérer un libre service de Véhicules Individuels Publics Electriques, hybrides ou thermiques

Opérer un libre service de Véhicules Individuels Publics Electriques, hybrides ou thermiques Opérer un libre service de Véhicules Individuels Publics Electriques, hybrides ou thermiques Le Système d Information au Service la Mobilité Urbaine «clé en main» Service Grand Public -- Service aux Entreprises

Plus en détail

Swisscom centre de calcul Wankdorf

Swisscom centre de calcul Wankdorf Swisscom SA Centre de calcul Wankdorf Stauffacherstrasse 59 3015 Berne www.swisscom.ch Swisscom centre de calcul Wankdorf L avenir sous le signe de la réussite Le centre de calcul de Swisscom au Wankdorf

Plus en détail

Test du «Bluebus» électrique

Test du «Bluebus» électrique Test du «Bluebus» électrique du mardi 17 au vendredi 20 juin 2014 Dossier de presse Conférence de presse mardi 17 juin à 11h30 - circuit de la Coxitis Sommaire La Coxitis p. 4 Le «Microbus» Gruau p. 5

Plus en détail

Usage diurne obligatoire des feux. Roulez malin! Utilisez des FCD à LED plutôt que des feux de croisement.

Usage diurne obligatoire des feux. Roulez malin! Utilisez des FCD à LED plutôt que des feux de croisement. Usage diurne obligatoire des feux. Roulez malin! Utilisez des FCD à LED plutôt que des feux de croisement. L usage diurne des feux est obligatoire depuis début 2014. Cette mesure fait partie de «Via Sicura»,

Plus en détail

Comment développer Ecoville : le cahier des charges

Comment développer Ecoville : le cahier des charges Comment développer Ecoville : le cahier des charges Les élus d Ecoville ont besoin de vous pour décider du futur de la commune. Ce document vous explique les objectifs principaux et les phases de développement

Plus en détail

A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE

A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE A la Fin de cette activité, je saurai -Identifier les grandes familles

Plus en détail

Le Conseil Général présente son parc de véhicules électriques

Le Conseil Général présente son parc de véhicules électriques Le Conseil Général investit dans le véhicule propre Le Conseil Général présente son parc de véhicules électriques En septembre dernier, lors de la Semaine Européenne de la Mobilité, le Conseil Général

Plus en détail

-Identifier les éléments qui déterminent le coût d un objet technique.

-Identifier les éléments qui déterminent le coût d un objet technique. A / LES OBJETS TECHNIQUES EN DOMOTIQUE B / LA REPRESENTATION FONCTIONNELLE C / LE RESPECT DES CONTRAINTES D / LA CHAINE D ENERGIE D UN OBJET TECHNIQUE E/ LA CHAINE D INFORMATION D UN OBJET TECHNIQUE A

Plus en détail

LGV POITIERS-LIMOGES OBSERVATIONS APPORTEES PAR RESEAU FERRE DE FRANCE

LGV POITIERS-LIMOGES OBSERVATIONS APPORTEES PAR RESEAU FERRE DE FRANCE LGV POITIERS-LIMOGES OBSERVATIONS APPORTEES PAR RESEAU FERRE DE FRANCE SUITE AU PROCES VERBAL DE SYNTHESE ETABLIE PAR LA COMMISSION D ENQUETE A L ISSUE DE L ENQUETE PUBLIQUE DU PROJET REMIS LE 25 JUILLET

Plus en détail

BILAN D EMISSION DE GAZ A EFFET DE SERRE

BILAN D EMISSION DE GAZ A EFFET DE SERRE BILAN D EMISSION DE GAZ A EFFET DE SERRE Réalisé par Okavango Energy selon les principes de la norme ISO 14064-1 le protocole GHG et la méthodologie du Bilan Carbone Rapport du 8 décembre 2015 Pernod SA

Plus en détail

ATI Piccolo. Véhicule électrique polyvalent destiné au transport et à la récolte et très efficace pour la culture fruitière. véhicules électriques

ATI Piccolo. Véhicule électrique polyvalent destiné au transport et à la récolte et très efficace pour la culture fruitière. véhicules électriques ATI Piccolo Véhicule électrique polyvalent destiné au transport et à la récolte et très efficace pour la culture fruitière véhicules électriques ATI Piccolo advanced-tech.eu ATI Piccolo Le véhicule électrique

Plus en détail

L automobile de demain

L automobile de demain L automobile de demain Notes prises par Patrick MICHAILLE à la conférence de Eric LEMAITRE, CEA/DRT-PARIS/LITEN Visiatome (Marcoule), 9 septembre 2010 Avant de rejoindre le CEA, Eric Lemaître a travaillé

Plus en détail

Mieux sur la route sur toute la ligne. Le package d efficacité DIWA

Mieux sur la route sur toute la ligne. Le package d efficacité DIWA Mieux sur la route sur toute la ligne. Le package d efficacité DIWA 1 Economiser le carburant. Réduire les émissions. Augmenter la disponibilité. Baisse des consommations de carburant, réduire la complexité,

Plus en détail

Signature «Contrat Objectif Territorial»

Signature «Contrat Objectif Territorial» Dossier de presse 19 novembre 2015 Signature «Contrat Objectif Territorial» Limoges Métropole s engage avec l ADEME CONTACTS PRESSE Hélène VALLEIX Communauté d agglomération Limoges Métropole helene_valleix@agglo-limoges.fr

Plus en détail

Le Département de l Aisne améliore la sécurité informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink

Le Département de l Aisne améliore la sécurité informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink SUCCESS STORY Le améliore la sécurité informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink ENTREPRISE Le DOMAINE D ACTIVITÉ Secteur Public Nexthink a été sélectionnée par le pour fournir

Plus en détail

Fourniture d une chaudière électrogène à technologie Stirling

Fourniture d une chaudière électrogène à technologie Stirling Fourniture d une chaudière électrogène à technologie Stirling 1. RAPPEL DU PROJET 1.1. CONTEXTE GENERAL Les réseaux électriques sont soumis à une évolution sans précédent depuis leur création à la fin

Plus en détail

Systèmes d extinction d incendie VSN 1230. Lutte contre l incendie avec Novec 1230 de 3M

Systèmes d extinction d incendie VSN 1230. Lutte contre l incendie avec Novec 1230 de 3M Systèmes d extinction d incendie VSN 1230 Lutte contre l incendie avec Novec 1230 de 3M Protection incendie Efficace et compact Les systèmes d extinction d incendie VSN 1230 luttent contre les incendies

Plus en détail

Nos solutions pour un éclairage de zone performant

Nos solutions pour un éclairage de zone performant Nos solutions pour un éclairage de zone performant BKW, votre partenaire pour l éclairage de zone BKW bénéficie d une grande expérience dans la planification, la mise en œuvre et la maintenance des installations

Plus en détail

Consultation publique sur l élaboration d un programme particulier d urbanisme (PPU) pour le secteur d emplois du Plateau Est

Consultation publique sur l élaboration d un programme particulier d urbanisme (PPU) pour le secteur d emplois du Plateau Est Consultation publique sur l élaboration d un programme particulier d urbanisme (PPU) pour le secteur d emplois du Plateau Est Mémoire présenté par la Société de transport de Montréal 3 FÉVRIER 2015 TABLE

Plus en détail

Quand et pourquoi utiliser une base de données NoSQL?

Quand et pourquoi utiliser une base de données NoSQL? Quand et pourquoi utiliser une base de données NoSQL? Introduction Les bases de données NoSQL sont devenues un sujet très à la mode dans le milieu du développement web. Il n est pas rare de tomber sur

Plus en détail

Déploiement d une Infrastructure de Recharge publique de Véhicules Electriques dans le département de l AISNE DIRVE 02

Déploiement d une Infrastructure de Recharge publique de Véhicules Electriques dans le département de l AISNE DIRVE 02 Déploiement d une Infrastructure de Recharge publique de Véhicules Electriques dans le département de l AISNE DIRVE 02 1 Présentation de l USEDA 2 L USEDA au 30 juin 2015 L USEDA : 801 communes regroupant

Plus en détail

Frais en baisse, protection climatique en hausse

Frais en baisse, protection climatique en hausse Frais en baisse, protection climatique en hausse Réduire les frais, économiser du carburant et protéger l environnement le logisticien de produits alimentaires Frévial implanté dans le département de l

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. LMH Inauguration de la station Lilas Autopartage dotée d un véhicule électrique 28 avril 2016 1

DOSSIER DE PRESSE. LMH Inauguration de la station Lilas Autopartage dotée d un véhicule électrique 28 avril 2016 1 DOSSIER DE PRESSE LMH Inauguration de la station Lilas Autopartage dotée d un véhicule électrique 28 avril 2016 1 LMH Inauguration de la station Lilas Autopartage dotée d un véhicule électrique 28 avril

Plus en détail

Outils et lois de l électrocinétique

Outils et lois de l électrocinétique TOYOTA PRIUS (Source : Centrale Supélec 2005) Objectifs de l étude : Expliquer pourquoi les véhicules électriques ont des difficultés à se développer.. Déterminer les résistances des circuits de mise en

Plus en détail

Matériel de soutien au sol (GSE) et réduction des émissions

Matériel de soutien au sol (GSE) et réduction des émissions Matériel de soutien au sol (GSE) et réduction des émissions Teresa Ehman - Air Canada pour Valerie Jones - American Airlines Groupe d experts des Opérations aériennes Partie 2 Montréal, les 20 et 21 septembre

Plus en détail

Avantages économiques

Avantages économiques I. QU EST CE QUE LE SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL? Le SME est un outil de gestion interne qui favorise l intégration précoce d objectifs écologiques précis dans les autres systèmes de gestion et

Plus en détail

Pourquoi la voiture du futur ne pèse que 500 kg? January 2012 Nicolas Meilhan Ingénieur Conseil, Frost & Sullivan

Pourquoi la voiture du futur ne pèse que 500 kg? January 2012 Nicolas Meilhan Ingénieur Conseil, Frost & Sullivan Pourquoi la voiture du futur ne pèse que 500 kg? January 2012 Nicolas Meilhan Ingénieur Conseil, Frost & Sullivan Janvier 2014 5 défis majeurs sont à prendre en compte pour concevoir la mobilité de demain:

Plus en détail

DOSSIER THÉMATIQUE TEMPÉRATURE DE CONSIGNE SUPÉRIEURE À LA TEMPÉRATURE CONVENTIONNELLE :

DOSSIER THÉMATIQUE TEMPÉRATURE DE CONSIGNE SUPÉRIEURE À LA TEMPÉRATURE CONVENTIONNELLE : DOSSIER THÉMATIQUE Mars 2015 TEMPÉRATURE DE CONSIGNE SUPÉRIEURE À LA TEMPÉRATURE CONVENTIONNELLE : Quelles conséquences sur les consommations énergétiques et les caractéristiques bioclimatiques? Le renforcement

Plus en détail

Analyse détaillée des trajets effectués en Transports en commun en Ile-de-France

Analyse détaillée des trajets effectués en Transports en commun en Ile-de-France Etude sur les déplacements Analyse détaillée des trajets effectués en Transports en commun en Ile-de-France 18 Septembre 2014 ixxi-mobility.com 2 Transformer le temps de transport en temps utile Le temps

Plus en détail

Gestion et exploitation d un réseau de transport en commun du 18 mai au 21 mai 2015

Gestion et exploitation d un réseau de transport en commun du 18 mai au 21 mai 2015 Gestion et exploitation d un réseau de transport en commun du 18 mai au 21 mai 2015 Recommandations générales Bernard Rivalta Ancien Président du SYTRAL Laurent Sénigout Directeur de l exploitation KEOLIS

Plus en détail

VOTRE PARTENAIRE VOTRE PARTENAIRE DES CONFIGURATIONS ET DES PERFORMANCES OPTIMISÉES L ENGAGEMENT DURABLE DU CONSTRUCTEUR GÉPÉBUS, UNE DIVISION DE PVI

VOTRE PARTENAIRE VOTRE PARTENAIRE DES CONFIGURATIONS ET DES PERFORMANCES OPTIMISÉES L ENGAGEMENT DURABLE DU CONSTRUCTEUR GÉPÉBUS, UNE DIVISION DE PVI lesbus électriques VOTRE PARTENAIRE VOTRE PARTENAIRE Depuis plus de vingt ans, PVI conçoit et assemble en France des véhicules industriels électriques destinés aux marchés européens. Son haut degré d expertise

Plus en détail

Mobilité et informatique nomade à la Fondation des services d aide et de soins à domicile (FSASD)

Mobilité et informatique nomade à la Fondation des services d aide et de soins à domicile (FSASD) Mobilité et informatique nomade à la Fondation des services d aide et de soins à domicile (FSASD) conférence de presse 21 novembre 2006 1 Département de l économie et de la santé la FSASD chiffres 2005

Plus en détail

L' éco-conduite: La conduite écologique : Ou une conduite sûre et écologique rime avec économie.

L' éco-conduite: La conduite écologique : Ou une conduite sûre et écologique rime avec économie. L' éco-conduite: La conduite écologique : Ou une conduite sûre et écologique rime avec économie. Le code de la route et l examen du permis prennent aujourd hui en compte une conduite sûre, économique et

Plus en détail

Conversion DC / DC. TOYOTA PRIUS (Source : Concours Centrale Supélec TSI 2006)

Conversion DC / DC. TOYOTA PRIUS (Source : Concours Centrale Supélec TSI 2006) TOYOTA PRIUS (Source : Concours Centrale Supélec TSI 006) Objectifs de l étude : Déterminer la plage de variation du rapport cyclique α permettant d obtenir une tension U 1 constante quelle que soit la

Plus en détail

TOUJOURS MIEUX TOUJOURS PLUS LOIN. Notre. EXPERTISE Votre TOYOTA HYBRIDE CENTRE EXPERT

TOUJOURS MIEUX TOUJOURS PLUS LOIN. Notre. EXPERTISE Votre TOYOTA HYBRIDE CENTRE EXPERT DJH GH OD EDWWHULH HQ ƪQ Notre TOUJOURS MIEUX TOUJOURS PLUS LOIN EXPERTISE Votre TOYOTA HYBRIDE CENTRE EXPERT 1 UN VÉHICULE HYBRIDE EST UNE VOITURE MODERNE QUI BÉNÉFICIE D'UNE TECHNOLOGIE DE POINTE. Fruit

Plus en détail

Goodyear Les pneumatiques longue distance qui font économiser du carburant

Goodyear Les pneumatiques longue distance qui font économiser du carburant Goodyear Les pneumatiques longue distance qui font économiser du carburant Marathon LHS II + Marathon LHD II + Marathon LHT II Goodyear Marathon LHS II + Directeur Le Marathon LHS II + possède un mélange

Plus en détail

Les défis du financement des transports

Les défis du financement des transports Les défis du financement des transports Nous sommes tous, dans le monde d aujourd hui, usagers des transports, et donc consommateurs de mobilité. Pour se rendre au travail, pratiquer un loisir, partir

Plus en détail

L Efficacité Energétique dans le transport «Promotion des Carburants et Véhicules Propres»

L Efficacité Energétique dans le transport «Promotion des Carburants et Véhicules Propres» L Efficacité Energétique dans le transport «Promotion des Carburants et Véhicules Propres» Séminaire APRUE PNUE Hôtel Hilton Alger 3/4 juin 2015 1 Expérience de la SNVI dans la production de Véhicules

Plus en détail

Dossier de Presse. ECO2 : une nouvelle signature pour des modèles plus respectueux de l environnement et plus économiques 30 JUIN 2015

Dossier de Presse. ECO2 : une nouvelle signature pour des modèles plus respectueux de l environnement et plus économiques 30 JUIN 2015 Dossier de Presse 30 JUIN 2015 ECO2 : une nouvelle signature pour des modèles plus respectueux de l environnement et plus économiques Depuis plus de 20 ans, le Groupe Renault est engagé en faveur d une

Plus en détail

AUDIT ENERGETIQUE. Selon la norme EN 16247-1 et 16247-2 : méthodes de référence d'audit énergétique pour le domaine du bâtiment

AUDIT ENERGETIQUE. Selon la norme EN 16247-1 et 16247-2 : méthodes de référence d'audit énergétique pour le domaine du bâtiment AUDIT ENERGETIQUE Selon la norme EN 16247-1 et 16247-2 : méthodes de référence d'audit énergétique pour le domaine du bâtiment Introduction L audit énergétique a pour but d identifier des opportunités

Plus en détail

Application Androïd pour le Bouche à Oreille

Application Androïd pour le Bouche à Oreille Application Androïd pour le Bouche à Oreille Nous vous remercions de l'intérêt que vous portez à notre application "Bouche à Oreille" pour les smartphones du type "Androïd". Cette application vous permet

Plus en détail

BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE Année 2011

BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE Année 2011 BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE Année 2011 PRÉAMBULE Le Bilan d Émissions de Gaz à Effet de Serre est un outil permettant d informer nos clients et la collectivité de notre empreinte environnementale.

Plus en détail

Exprimez-vous lors du choix de vos pneus:

Exprimez-vous lors du choix de vos pneus: xprimez-vous lors du choix de vos pneus: xigez des pneus sûrs, ÉnergÉtiquement efficaces et silencieux! 72 d 72 d POUR MILLURS PNUS SUR LS ROUTS SUISSS S exprimer lors du choix des pneus? onner son avis

Plus en détail

CADRE INSTITUTIONNEL DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DÉVELOPPEMENT D UNE ÉCONOMIE VERTE AU QUÉBEC

CADRE INSTITUTIONNEL DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DÉVELOPPEMENT D UNE ÉCONOMIE VERTE AU QUÉBEC CADRE INSTITUTIONNEL DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DÉVELOPPEMENT D UNE ÉCONOMIE VERTE AU QUÉBEC Depuis 2004, le gouvernement du Québec met en œuvre une démarche de développement durable structurée en vue,

Plus en détail

Expérimentation d un Véhicule Electrique en. Le projet EVE.

Expérimentation d un Véhicule Electrique en. Le projet EVE. Expérimentation d un Véhicule Electrique en Nouvelle-Calédonie Le projet EVE. Comment se comporte le véhicule électrique sous le climat chaud et humide de la Nouvelle-Calédonie? Comment le système électrique

Plus en détail

Etudes / Développement / Application. Développer notre vision d avance

Etudes / Développement / Application. Développer notre vision d avance Développer notre vision d avance 1 - Ingénieur application système de freinage ESP 2 - Ingénieur développement système contrôle moteur 3 - Ingénieur essai moteur 4 - Ingénieur développement logiciel 5

Plus en détail

Le début d une nouvelle ère

Le début d une nouvelle ère Le début d une nouvelle ère Groupe E Groupe E participe à l expansion de la mobilité électrique Point presse du 20 décembre 2010 Philippe Virdis Groupe E I Mobilité électrique I Point presse du 20 décembre

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE LILLE 14 JANVIER 2013

COMMUNIQUE DE PRESSE LILLE 14 JANVIER 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE LILLE 14 JANVIER 2013 TROISIEME REVOLUTION INDUSTRIELLE DU NORD- PAS DE CALAIS : LE 1 ER SEMINAIRE DE TRAVAIL AVEC JEREMY RIFKIN AURA LIEU À LILLE DU 13 AU 15 MAI 2013! En octobre

Plus en détail

Escaliers mécaniques Schindler Des solutions d économie d énergie pour un avenir durable

Escaliers mécaniques Schindler Des solutions d économie d énergie pour un avenir durable Escaliers mécaniques Schindler Des solutions d économie d énergie pour un avenir durable 2 Notre responsabilité commune L augmentation des coûts énergétiques et la raréfaction des ressources naturelles

Plus en détail

VOTRE LOGO. Sommaire. En bref : gérer l énergie pour l avenir. EN 16001 : parlons énergie! La certification EN 16001.

VOTRE LOGO. Sommaire. En bref : gérer l énergie pour l avenir. EN 16001 : parlons énergie! La certification EN 16001. Sommaire En bref : gérer l énergie pour l avenir EN 16001 : parlons énergie! La certification EN 16001 Etudes de cas En bref : gérer l énergie pour l avenir VOTRE LOGO Gérer l énergie pour l avenir Des

Plus en détail

INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014

INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014 INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014 Quelles sont les principales missions de GrDF? GrDF, assure la gestion du réseau de distribution

Plus en détail

Smart meter: cette brique de base de notre (futur) système énergétique

Smart meter: cette brique de base de notre (futur) système énergétique Smart meter: cette brique de base de notre (futur) système énergétique Prof. Damien Ernst Université de Liège Parlement wallon commission énergie Octobre 2015 www.damien-ernst.be Un compteur intelligent

Plus en détail

Réduisons notre vitesse sur les grands axes!

Réduisons notre vitesse sur les grands axes! Réduisons notre vitesse sur les grands axes! Tu as vu ces nouveaux radars? 90! PFFFF!!! On n'est pas prêt d arriver! Nos habitudes Tu te fais des idées?! En roulant tranquille à 90, on ne mettra que deux

Plus en détail

Etude. de cas. Hydro-Québec. gagne plus de trois ans sur son programme de rénovation grâce aux solutions PLM d IBM et de Dassault Systèmes

Etude. de cas. Hydro-Québec. gagne plus de trois ans sur son programme de rénovation grâce aux solutions PLM d IBM et de Dassault Systèmes Hydro-Québec gagne plus de trois ans sur son programme de rénovation grâce aux solutions PLM d IBM et de Dassault Systèmes Etude de cas Hydro-Québec gagne plus de trois ans sur son programme de rénovation

Plus en détail

Forum THNS 2012 Shanghai

Forum THNS 2012 Shanghai Forum THNS 2012 Shanghai La mise en place de ports respectueux de l environnement et économes en énergie - l exemple de Shanghai Xiao Feng, Centre de recherche sur le développement des ports de la Municipalité

Plus en détail

L HYDROÉLECTRICITÉ EN 5 POINTS LA PREMIÈRE SOURCE D ÉLECTRICITÉ AU CANADA

L HYDROÉLECTRICITÉ EN 5 POINTS LA PREMIÈRE SOURCE D ÉLECTRICITÉ AU CANADA L HYDROÉLECTRICITÉ EN 5 POINTS LA PREMIÈRE SOURCE D ÉLECTRICITÉ AU CANADA www.canadahydro.ca info@canadahydro.ca Twitter @CanadaHydro 1. L HYDROÉLECTRICITÉ EST UNE ÉNERGIE PROPRE ET RENOUVELABLE. Une centrale

Plus en détail

ARPEA 08 septembre 2015 Yverdon-les-Bains

ARPEA 08 septembre 2015 Yverdon-les-Bains ARPEA 08 septembre 2015 Yverdon-les-Bains Exemple 3 = Jura : Un exemple pratique qui montre l intérêt pour les communes Michel Hirtzlin, chef de service SID SOMMAIRE 1. Brève introduction 2. Le processus

Plus en détail

Profiter des avantages d ISO 9001

Profiter des avantages d ISO 9001 ISO 9001 Profiter des avantages d ISO 9001 ISO 9001 est une norme qui établit les exigences relatives à un système de management de la qualité. Elle aide les entreprises et organismes à gagner en efficacité

Plus en détail

Pour un monde allant vert

Pour un monde allant vert Pour un monde allant vert L augmentation des émissions de CO 2 issues des transports représente désormais quasiment 30 % du total des émissions dans l UE. Avec une croissance explosive des transports routier

Plus en détail