Recensement des flottes de véhicules à motorisation alternative en Rhône-Alpes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Recensement des flottes de véhicules à motorisation alternative en Rhône-Alpes"

Transcription

1 Recensement des flottes de véhicules à motorisation alternative en Rhône-Alpes Estimation du potentiel de développement SYNTHÈSE DES RÉSULTATS 2014 avec le soutien de

2

3 Enquête 2014 Pour la seconde fois depuis 2009, RAEE a lancé en avril 2014 une enquête sur les flottes de véhicules et leur utilisation de carburants ou motorisations alternatifs en Rhône-Alpes. Au 13 novembre 2014, 12 répondants (14 en 2009), dont 10 collectivités, une base de loisirs et une entreprise ont répondu à l enquête L étude suivante se base exclusivement sur l exploitation des réponses des 10 collectivités, pour des raisons de représentativité statistique. L enquête comportait une description : du parc de véhicules concernés (type de véhicules, type de motorisation, nombre par type, âge, kilométrage, nombre de véhicules renouvelés par an) du mode de remplissage du type de gestion des consommations et les consommations correspondantes du type d entretien et lieu de garage des perspectives et attentes en matière de carburants alternatifs des besoins en matière de formation / information / accompagnement Les carburants alternatifs et renouvelables concernés par l enquête 2014 sont : Electricité / hybride GNV (biogaz) / GPL Les 10 collectivités ayant répondu à l enquête représentent une population d environ 2,1 millions d habitants, soit 33 % du territoire rhônalpin. L enquête a permis de recenser véhicules (toutes catégories) (versus 2033 en 2009). Selon les répondants tous prennent en compte des critères environnementaux dans la gestion de leur flotte de véhicules, et cela depuis le début des années L impulsion est très principalement politique (pour 80 % des répondants), mais aussi réglementaire (60 % des répondants) et financière (30 % des répondants seulement) 1. 1 Ce qui peut s expliquer par la faiblesse relative des incitations financières au moment du questionnaire. 1

4 ACTIONS ENGAGÉES EN MATIÈRE D ÉCOMOBILITÉ Par ailleurs, l équipement en carburant ou véhicules alternatifs s inscrit systématiquement dans une politique large de soutien et de promotion à l écomobilité en général : En plus d une flotte de véhicules alternatifs, 100% des répondants promeuvent en effet l éco-mobilité et mutualisent les véhicules entre services 80 % des répondants forment leurs conducteurs à l éco-conduite, 70 % ont travaillé à l optimisation de leur flotte, 60 % ont mis en place un plan de déplacement. La location de véhicules est peu répandue parmi les répondants, seuls 20% d entre eux y ont recours. LE PARC DE VÉHICULES RECENSÉS EN RHONE-ALPES EN 2014 Type de véhicule Motorisation Nombre de véhicules % Nombre par catégorie % catégorie Part de véhicules alternatifs Essence ,2 % Diesel ,1 % Véhicules légers (voitures) Véhicules utilitaires légers (camionnettes, fourgons...) Poids lourds (tous types : bus, bennes, grues...) Autres types de véhicules (2 roues, véhicules agricoles, quadricycles...) GPL ,6 % GNV 76 4,8 % Electrique 58 3,7 % Hybride (essence ou diesel / électrique) 24 1,5 % Essence ,3 % Diesel ,8 % GPL 73 4,9 % GNV 95 6,4 % Electrique 52 3,5 % Hybride (essence ou diesel / électrique) 2 0,1 % Diesel % GNV 1 0 % Essence 97 33,6 % Diesel 87 30,1 % GPL 9 3,1 % GNV 0 0 % Electrique 96 33,2 % % 21 % % 15 % % 0 % % 36 % 2

5 Les voitures, dominantes dans l échantillon (1 573 véhicules sur les véhicules recensés), sont essentiellement des véhicules essence (64,2 % des voitures). Le rapport essence/diesel s est complètement inversé depuis 2009 pour ce type de véhicule, ce qui est notable. Elément également nouveau depuis 2009, on constate l apparition des véhicules électriques et hybrides, qui, à eux deux, représentent environ 5 % des véhicules légers en 2014 (contre seulement 0,3 % dans l enquête 2009). Le pourcentage de véhicules GNV a pour sa part plus que baissé de moitié en proportion (4,1 % en 2014 contre 8,4 % en 2009) avec toutefois une hausse du nombre total de véhicules équipés en GNV en région. Au global, la part des véhicules à motorisation alternative a plus que doublé en 5 ans (275 véhicules légers au total en 2014 contre seulement 97 en 2009), pour atteindre 21% des véhicules légers en 2014, chiffre parfaitement conforme à l obligation réglementaire de la loi LAURE (12,8 % en 2009). Pour les véhicules utilitaires, le diesel continue à dominer (64,8 %), ainsi que pour les poids lourds (presque 100 %). La catégorie «autres» se distingue avec une domination de véhicules essence (33,6 %) et électriques (33,2 %), il s agit essentiellement de 2-roues (motos, scooters, vélos électriques...). PART DES VÉHICULES DE PLUS DE 10 ANS Les poids lourds et les véhicules utilitaires légers l emportent avec 20 % de véhicules (88 poids lourds et 291 VUL au total) de plus de 10 ans, 15 % pour les voitures (232) et 21% pour les autres types de véhicules (62). Ce gisement représente potentiellement celui le plus urgemment concerné par un basculement vers des véhicules alternatifs moins polluants (soit au total 640 véhicules, soit 17 % de l échantillon étudié, même chiffre exactement qu en 2009). AGE MOYEN DE L ECHANTILLON L âge moyen des véhicules est de 6,5 ans pour les voitures, 7,3 ans pour les véhicules utilitaires légers, 9,6 ans pour les poids lourds et 9,8 ans pour les autres véhicules (2 roues essentiellement). Pour les véhicules légers, les chiffres sont pour ainsi dire identiques à ceux constatés en L âge moyen des poids lourds a sensiblement augmenté depuis 2009 (à l époque le parc de poids lourds avait en moyenne 7,7 ans). La plupart des véhicules légers et lourds ont donc entre 6 et 9 ans. Le fait que les véhicules soient renouvelés sur un pas de temps relativement court reste compatible avec un équipement potentiellement rapide en motorisations alternatives moins polluantes. 3

6 NOMBRE MOYEN DE VÉHICULES RENOUVELÉS PAR AN Depuis 2009, 792 voitures (ce qui représente 50 % du parc de véhicules légers actuel), 651 VUL (44 % du parc actuel), 52 poids lourds (12 % du parc actuel) et 89 autres véhicules (31% du parc actuel) (en majorité des 2 roues) ont ainsi été renouvelés. Le taux de renouvellement annuel des voitures et véhicules utilitaires légers se situe autour de 9 % du parc. Pour les poids lourds et autres véhicules, les réponses incomplètes ne permettent pas de calculer une moyenne significative. KILOMÉTRAGE ANNUEL MOYEN Le kilométrage annuel moyen des voitures essence reste dans la moyenne habituelle constatée, avec moins de km/an (6 873 km/an pour l échantillon, en baisse de 15 % par rapport à 2009). Selon les résultats de cette enquête, les voitures diesel sont par contre beaucoup plus utilisées avec km annuels en moyenne (mais avec un kilométrage moyen toutefois très en baisse par rapport à 2009 où les véhicules diesel parcouraient plutôt km annuellement. Les voitures électriques roulent en moyenne très peu avec km/an, et les véhicules hybrides sont utilisés pour des trajets plus longs : km/an. Concernant les utilitaires légers, le kilométrage annuel, aussi bien pour les véhicules essence, diesel que GPL, fluctue autour de km/an. À noter que les véhicules utilitaires électriques sont utilisés sur des distances environ moitié plus courtes, avec km/an. Pour les poids lourds, la distance annuelle moyenne est très en baisse par rapport à l échantillon de 2009 avec seulement en moyenne km/an. En extrapolant l échantillon représentant 33 % de la population rhônalpine, on peut considérer que, a minima, 500 véhicules légers (environ 355 véhicules essences, 85 véhicules diesel et 60 GPL) sont actuellement renouvelés chaque année en moyenne en Rhône-Alpes. Avec les kilométrages moyens recueillis (respectivement km/an pour les véhicules essences, km/an pour les diesel et km/an pour le GPL) on peut estimer à tonnes les émissions CO2 potentiellement concernées par un basculement vers un carburant ou une motorisation alternatif (chiffre en tout point identique aux valeurs de 2009). MODE DE REMPLISSAGE Sur l échantillon des 10 flottes : 6 organismes (60 %) possèdent une ou plusieurs stations privées, qu ils utilisent pour l avitaillement partiel des voitures et VUL essence, diesel et électriques. 90 % des flottes utilisent néanmoins aussi des stations-services externes, même si elles sont équipées d une station interne. La carte carburant demeure le moyen de paiement le plus utilisé. 4

7 CONSOMMATION DE CARBURANTS Pour les véhicules légers, l essence représente 67 % des quantités consommées, le gasoil 21% et le GPL 12 %. Pour les véhicules utilitaires, c est le gasoil qui arrive en tête avec 68 % des quantités de carburant consommées, l essence 28 %, le GPL 6 %. Pour le GNV, les réponses incomplètes ne permettent pas de calculer une moyenne significative. De même, les chiffres ne tiennent pas compte de la consommation des véhicules électriques, qui n est, la plupart du temps, pas récupérable directement par les gestionnaires de flottes. Dans la plupart des cas le suivi des consommations des véhicules alternatifs demeure problématique. ENTRETIEN ET GARAGE DU VÉHICULE 8 répondants sur 10 réalisent l entretien de leurs véhicules en interne, sauf pour certains types de réparation ou de véhicules, pour lesquels les prestations sont externalisées. Le budget «entretien» par véhicule est, au global, de TTC/an. Ce chiffre inclut l entretien interne, ainsi que les prestations externes, et est calculé sur la base des estimations fournies par les répondants. La plupart des véhicules est garée sur site, mais une partie des véhicules légers et utilitaires est également garée la nuit au domicile des conducteurs. PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT DANS LES CAHIERS DES CHARGES La plupart des répondants déclarent prendre en compte des clauses ou mettre en œuvre des critères de sélection des offres prenant en compte l environnement. En matière de spécifications techniques, les pouvoirs adjudicateurs recherchent avant tout des véhicules plus «propres» (véhicules électriques, hybrides, GNV). La plupart d entre eux sont également vigilants à la consommation, à la puissance du véhicule et à ses émissions de CO 2. Ils recherchent une conformité aux normes a minima Euro 5 2. Bruit, performance environnementale des pneumatiques et durée de vie du véhicule sont encore, par contre, peu intégrés. Très nettement devant les autres, c est la consommation du véhicule, suivie des émissions de CO 2 qui permettent avant toute chose de sélectionner et distinguer concrètement les offres entre elles. Puissance et durée de vie ne sont par contre jamais utilisées pour comparer les offres dans l échantillon étudié. En revanche, la monétarisation des émissions et consommations de carburants, pourtant obligatoires en France depuis 2011, manque dans les pratiques actuelles. 2 Depuis le 1er septembre 2014, les nouveaux modèles doivent désormais répondre à la norme EURO 6. 5

8 PROSPECTIVE En ce qui concerne le degré de maturité des projets d équipement en carburants alternatifs, l échantillon enquêté fait ressortir : En termes d équipement, à la différence de la situation de 2009, les véhicules électriques et/ou hybrides sont actuellement envisagés par la plupart des répondants. Pour l avenir, le GNV, biognv et GNL alimentent les réflexions. En matière de volonté politique, l électricité arrive devant le GNV et l hybride. Les demandes d information dominantes en matière de carburants alternatifs concernent l hydrogène et l hybride, puis viennent le GNV/BioGNV/GNL et HVP à parts égales. Dans le panel des outils visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre, les véhicules alternatifs représentent une part marginale en comparaison, par exemple, de la réduction des déplacements motorisés ou le développement des transports en commun. Pour autant, ils sont un vecteur très intéressant de lutte contre le changement climatique pour différentes raisons : Ils sont d abord facilement à la portée des actions des collectivités locales. Les investissements et la technicité sont relativement faibles pour entrainer en regard des résultats très significatifs en termes de réduction des émissions de gaz à effet de serre. C est la raison pour laquelle ils sont doublement intéressants : d abord parce qu ils rendent accessibles aux acteurs publics un engagement concret, à leur portée, de lutte contre le changement climatique. Ensuite, parce qu ils sont également porteurs d une démultiplication très significative auprès du grand public. Comme pour les énergies renouvelables, l équipement par les acteurs publics dans un premier temps a permis une banalisation des équipements et une réduction des coûts les rendant d un seul coup beaucoup plus séduisants et accessibles pour le grand public. Des véhicules publics clairement identifiés comme contribuant à la lutte contre le réchauffement climatique deviennent ainsi les porte-paroles constants et visibles tous les jours dans les rues de la politique régionale en faveur de la protection de l environnement, incitant les particuliers à s équiper à leur tour. FORMATION ET ACCOMPAGNEMENT TECHNIQUE 60 % des répondants expriment un besoin de formation sur les carburants et véhicules alternatifs. 50 % seraient intéressés par un accompagnement/conseil pour évaluer les capacités d équipement de leurs flottes de véhicules en carburants renouvelables. 6

9 Liste des répondants 2014 (au 13 novembre) Energie SDED (26) SIEL (42) Ville de Feyzin (69) Communauté Urbaine de Lyon (69) Ville de Lyon (69) Ville de Valence (26) Communauté d Agglomération - Valence Romans Sud Rhône-Alpes (26) Ville de Villeurbanne (69) Bourg-en-Bresse Agglomération (01) Base de loisirs de la Communauté de communes de Montrevel-en-Bresse (01) Ville de Grenoble (38) Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes Contact RAEE : Laurent Cogérino - Anne Luminet Janvier 2015 raee, Ballard Power Systems, DOE/NREL 7

Enquête pour estimer le potentiel de développement des véhicules à motorisation alternative en rhône-alpes. Synthèse des principaux résultats

Enquête pour estimer le potentiel de développement des véhicules à motorisation alternative en rhône-alpes. Synthèse des principaux résultats Enquête pour estimer le potentiel de développement des véhicules à motorisation alternative en rhône-alpes Synthèse des principaux résultats Dans le cadre du projet européen CO 2 NeutrAlp (www.co2neutralp.eu)

Plus en détail

4 ème Orientation TRANSPORTS. THEMATIQUE 4: Des véhicules propres et économes. Fiche action n 4.4.1 STARBUS

4 ème Orientation TRANSPORTS. THEMATIQUE 4: Des véhicules propres et économes. Fiche action n 4.4.1 STARBUS 4 ème Orientation TRANSPORTS THEMATIQUE 4: Des véhicules propres et économes Fiche action n 4.4.1 STARBUS 1. OBJECTIFS STRATEGIQUES Le développement d'un réseau de bus urbain "propre et économe" améliore

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1

DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1 DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1 PRÉSENTATION DU TERRITOIRE Territoire: La Communauté d Agglomération de Montauban Trois Rivières

Plus en détail

L avenir des véhicules à motorisation thermique. 1. Les diverses motorisations thermiques actuelles. 2. Les évolutions technologiques et sociétales

L avenir des véhicules à motorisation thermique. 1. Les diverses motorisations thermiques actuelles. 2. Les évolutions technologiques et sociétales L avenir des véhicules à motorisation thermique 1. Les diverses motorisations thermiques actuelles 2. Les évolutions technologiques et sociétales 3. Quelles conséquences sur les différentes catégories

Plus en détail

Observatoire de la Mobilité 2015

Observatoire de la Mobilité 2015 Observatoire de la Mobilité 2015 Septembre 2015 Contexte, objectifs et méthodologie de l étude Ce document présente les principaux résultats de l Observatoire de la Mobilité 2015 réalisée par l IFOP pour

Plus en détail

OBJECTIF FACTEUR /4. Le rôle du réseau de gaz dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à l horizon 2050.

OBJECTIF FACTEUR /4. Le rôle du réseau de gaz dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à l horizon 2050. OBJECTIF FACTEUR /4 Le rôle du réseau de gaz dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à l horizon 2050. Transition énergétique Le scénario GrDF GrDF exploite le réseau de distribution de

Plus en détail

Le Mobiscope Etude OVE sur les mobilités de demain Avril 2011. Observatoire du Véhicule d Entreprise

Le Mobiscope Etude OVE sur les mobilités de demain Avril 2011. Observatoire du Véhicule d Entreprise Le Mobiscope Etude OVE sur les mobilités de demain Avril 2011 Table des matières Contexte et objectifs de l étude 1. Description de l échantillon 2. Caractéristiques de la flotte 3. Analyse des habitudes

Plus en détail

MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs

MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs Communiqué de Presse Rueil-Malmaison, le 16 juin 2015 MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs Afin d analyser avec précision les comportements actuels des conducteurs au sein

Plus en détail

Catégorie Sécurité Routière en Entreprise

Catégorie Sécurité Routière en Entreprise Dossier de candidature au Trophée du Gestionnaire de Parc Citoyen 2015 : Critères d éligibilité pour la Sécurité Routière en Entreprise : Est éligible tout gestionnaire de parc qui aura initié et mis en

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année 2012 266 lycées 236 sites 193 000 élèves 4,3 millions

Plus en détail

Reporting Environnemental 2010 Chiffres clés

Reporting Environnemental 2010 Chiffres clés Reporting Environnemental Chiffres clés 11/03/2011 Direction Technique Métier Corporate, Veolia Transport 1 / 7 Rappel : périmètre couvert par le reporting environnemental Le périmètre du reporting environnemental

Plus en détail

1 DISPOSITIF D AIDES AUX PROFESSIONNELS

1 DISPOSITIF D AIDES AUX PROFESSIONNELS PLAN ANTI-POLLUTION DE LA VILLE DE PARIS Anne Hidalgo, Maire de Paris, a présenté un plan de lutte contre la pollution liée au trafic routier. Il se traduit notamment par une série de mesures incitatives.

Plus en détail

La qualité de l air liée au dioxyde d azote s améliore sur la plupart des axes routiers mais reste insatisfaisante

La qualité de l air liée au dioxyde d azote s améliore sur la plupart des axes routiers mais reste insatisfaisante En résumé Évaluation de l impact sur la qualité de l air des évolutions de circulation mises en oeuvre par la Mairie de Paris entre 2002 et 2007 Ce document présente les résultats de l évolution entre

Plus en détail

Usages des flottes de véhicules dans les entreprises et intégration de véhicules électriques Synthèse des résultats de l enquête Juillet Aout 2011

Usages des flottes de véhicules dans les entreprises et intégration de véhicules électriques Synthèse des résultats de l enquête Juillet Aout 2011 Usages des flottes de véhicules dans les entreprises et intégration de véhicules électriques Synthèse des résultats de l enquête Juillet Aout 2011 En collaboration avec l ove : SOMMAIRE Démarche Description

Plus en détail

Usages des flottes de véhicules dans les entreprises et intégration de véhicules électriques Synthèse des résultats de l enquête Mai Juin 2011

Usages des flottes de véhicules dans les entreprises et intégration de véhicules électriques Synthèse des résultats de l enquête Mai Juin 2011 Usages des flottes de véhicules dans les entreprises et intégration de véhicules électriques Synthèse des résultats de l enquête Mai Juin 2011 SOMMAIRE Démarche Description de l échantillon Réflexion des

Plus en détail

Panorama des carburants fossiles et alternatifs et des véhicules en France

Panorama des carburants fossiles et alternatifs et des véhicules en France Panorama des carburants fossiles et alternatifs et des véhicules en France Rhônalpénergie-Environnement est l un des 14 partenaires du projet européen Altermotive (www.alter-motive.org) qui vise à recenser

Plus en détail

Les véhicules utilitaires légers au 1 er janvier 2011

Les véhicules utilitaires légers au 1 er janvier 2011 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 31 Avril 212 Les véhicules utilitaires légers au 1 er janvier 211 OBSERVATION ET STATISTIQUES TRANSPORT Début 211, 5,8 millions de véhicules utilitaires

Plus en détail

ENEREST GAZ NATUREL VEHICULE. Roulez, économisez, et préservez l environnement. Novembre 2010

ENEREST GAZ NATUREL VEHICULE. Roulez, économisez, et préservez l environnement. Novembre 2010 ENEREST GAZ NATUREL VEHICULE Roulez, économisez, et préservez l environnement Novembre 2010 Performant, écologique et économique, le GNV est une véritable alternative aux problématiques environnementales

Plus en détail

Conseil général du 27 juin 2014 Annexe 1 à la délibération n

Conseil général du 27 juin 2014 Annexe 1 à la délibération n Conseil général du 27 juin 2014 Annexe 1 à la délibération n BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2013 Assemblée départementale du 27 juin 2014 1 / 13 1 / 13 SOMMAIRE Contexte et éléments de méthode...3

Plus en détail

LA COMBINAISON D UN MOTEUR DIESEL FROID ET D UN TRAFIC URBAIN DENSE EST DÉSASTREUSE EN TERMES DE CONSOMMATION ET D ÉMISSIONS

LA COMBINAISON D UN MOTEUR DIESEL FROID ET D UN TRAFIC URBAIN DENSE EST DÉSASTREUSE EN TERMES DE CONSOMMATION ET D ÉMISSIONS LA COMBINAISON D UN MOTEUR DIESEL FROID ET D UN TRAFIC URBAIN DENSE EST DÉSASTREUSE EN TERMES DE CONSOMMATION ET D ÉMISSIONS Une nouvelle recherche dénonce le problème de la diésélisation de Bruxelles

Plus en détail

des ménages en 2012 Montant moyen dépensé (en euros)

des ménages en 2012 Montant moyen dépensé (en euros) COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 645 Juin 2015 Consommations énergétiques des ménages en 2012 OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION En 2012, la dépense moyenne annuelle en

Plus en détail

LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS

LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS Principaux résultats de l enquête ménages déplacements de la Communauté urbaine d Arras - 2014 Introduction Cette enquête a été réalisée de janvier à février

Plus en détail

Les déplacements (2/2): Comment réduire l impact de sa flotte de véhicules?

Les déplacements (2/2): Comment réduire l impact de sa flotte de véhicules? Jeudi de l ALE Les déplacements (2/2): Comment réduire l impact de sa flotte de véhicules? 21 janvier 2010 Programme 1. Introduction 2. Réaliser un diagnostic de flotte et mettre en place un plan d action

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Nouvel internat Lumière livré en 214 : Alexa Brunet Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année

Plus en détail

Expérimentation d un Véhicule Electrique en. Le projet EVE.

Expérimentation d un Véhicule Electrique en. Le projet EVE. Expérimentation d un Véhicule Electrique en Nouvelle-Calédonie Le projet EVE. Comment se comporte le véhicule électrique sous le climat chaud et humide de la Nouvelle-Calédonie? Comment le système électrique

Plus en détail

Comment se déplace-t-on aujourd hui dans l Agglomération Nantaise et son bassin de vie? tendances 2008

Comment se déplace-t-on aujourd hui dans l Agglomération Nantaise et son bassin de vie? tendances 2008 Comment se déplace-t-on aujourd hui dans l Agglomération Nantaise et son bassin de vie? tendances 2008 novembre 2009 Objectif : connaître les déplacements en 2008 Les objectifs du Plan de Déplacements

Plus en détail

Plan de Déplacement de la ville de Romans-sur-Isère

Plan de Déplacement de la ville de Romans-sur-Isère Plan de Déplacement de la ville de Romans-sur-Isère Réseau ecomobilité 3ème rencontre Jeudi 20 février 2014 RAEE Les questions posée pour cet atelier - Définitions, contexte, points de départ - Action

Plus en détail

Comment minimiser l'impact carbone et sa flotte automobile?

Comment minimiser l'impact carbone et sa flotte automobile? Comment minimiser l'impact carbone et sa flotte automobile? 2 / xx Comment minimiser l'impact carbone et sa flotte automobile? 3 / xx Greenovia, cabinet conseil au sein du Groupe La Poste Geopost La Banque

Plus en détail

2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 59 10 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu

2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 59 10 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu Le baromètre de l opinion des Français sur la mobilité durable Prospective à 2030 - Vague 3 du baromètre de l'institut CSA dans le cadre des 5 ème Ateliers de la Terre, Forum International pour le Développement

Plus en détail

INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014

INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014 INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014 Quelles sont les principales missions de GrDF? GrDF, assure la gestion du réseau de distribution

Plus en détail

Conférence du 09 octobre 2015. "Achats responsables : Nouveautés 2015 et retours d expériences" Critères pour l'achat de véhicules à l'etat de Genève

Conférence du 09 octobre 2015. Achats responsables : Nouveautés 2015 et retours d expériences Critères pour l'achat de véhicules à l'etat de Genève Conférence du 09 octobre 2015 "Achats responsables : Nouveautés 2015 et retours d expériences" Critères pour l'achat de véhicules à l'etat de Genève Damien Gumy Chef de projet SME 09.10.2015 - Page 1 Arrêté

Plus en détail

Ville de Vevey et Romande Energie, plan de mobilité et projet pilote de mobilité électrique

Ville de Vevey et Romande Energie, plan de mobilité et projet pilote de mobilité électrique Vevey / 16 septembre 2011 Ville de Vevey et Romande Energie, plan de mobilité et projet pilote de mobilité électrique Michel Bloch Délégué à l Agenda 21 Ville de Vevey Remy Werly Chef de projet Romande

Plus en détail

VERS UNE MOBILITÉ DURABLE

VERS UNE MOBILITÉ DURABLE COP21 VERS UNE MOBILITÉ DURABLE Engagé dans la lutte contre le changement climatique, le Groupe SNCF développe autour du train des offres globales de mobilité durable, pour les voyageurs et les marchandises.

Plus en détail

LA COMPREHENSION DU MODELE GAZ

LA COMPREHENSION DU MODELE GAZ LA COMPREHENSION DU MODELE GAZ CHEZ BNP PARIBAS RENTAL SOLUTIONS PATRICK LATTA Directeur du Marketing et des Partenariats CONVENTION DE L A.F.G. Paris, le 3 novembre 2015 BNP Paribas Rental Solutions,

Plus en détail

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Île-de- Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Yann Caenen, Insee Île-de- Christine Couderc, Dreif Jérémy Courel, IAU île-de- Christelle Paulo et Thierry Siméon, Stif Avec 3,4

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable FICHE ACTIONS Logica ACTIONS GLOBALES Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Mise en place d ambassadeurs développement durable ACTIONS ENVIRONNEMENTALES Favorise l utilisation

Plus en détail

SE DEPLACER. Reportez vous au Livret des Enjeux, objectifs 9 et 11.

SE DEPLACER. Reportez vous au Livret des Enjeux, objectifs 9 et 11. SE DEPLACER Les déplacements, sont liés aux activités, à notre lieu de vie principal, à nos besoins d approvisionnement, à nos relations sociales. Ils sont un moyen et non une fin. Pour autant: - La mobilité

Plus en détail

AUJOURD HUI ET DEMAIN ROULEZ MOINS CHER ET PLUS PROPRE

AUJOURD HUI ET DEMAIN ROULEZ MOINS CHER ET PLUS PROPRE DOSSIER DE PRESSE 2015 AUJOURD HUI ET DEMAIN ROULEZ MOINS CHER ET PLUS PROPRE 0,81 LE LITRE! Le GPL est le carburant le moins cher disponible à la pompe en France. Le GPL est plus économique que les carburants

Plus en détail

Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 2030

Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 2030 Présentation des nouvelles perspectives de l évolution des transports en Belgique à l horizon 23 18 Septembree 212 Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 23 Marie

Plus en détail

Résumé de l étude réalisée par CO 2 logic pour le compte de la STIB

Résumé de l étude réalisée par CO 2 logic pour le compte de la STIB Comparaison des émissions de CO 2 par mode de transport en Région de Bruxelles-Capitale Résumé de l étude réalisée par CO 2 logic pour le compte de la STIB 100% Papier recyclé Janvier 2008 Résumé Déplacer

Plus en détail

Contact Ifop : Frédéric ALBERT. Les Français et leur budget automobile

Contact Ifop : Frédéric ALBERT. Les Français et leur budget automobile Contact Ifop : Frédéric ALBERT Les Français et leur budget automobile Note méthodologique Etude réalisée pour : Direct Assurance Dates de terrain : Du 24 au 29 janvier 2008. Echantillon : Échantillon de

Plus en détail

vers une gestion intégrée et durable du parc de véhicules

vers une gestion intégrée et durable du parc de véhicules vers une gestion intégrée et durable du parc de véhicules Sion, mercredi 25 août 2010 Nicolas Poltera, Ing. Dipl. EPF Contenu 1. Historique et contexte politique 2. Caractéristiques techniques du parc

Plus en détail

Avec «Pur Bonus», MAAF Assurances est le 1 er assureur à encourager la protection de l Environnement

Avec «Pur Bonus», MAAF Assurances est le 1 er assureur à encourager la protection de l Environnement Avec «Pur Bonus», MAAF Assurances est le 1 er assureur à encourager la protection de l Environnement Information presse Paris le 10 mars 2005. MAAF Assurances lance «Pur Bonus», une nouvelle offre visant

Plus en détail

Bilan des émissions atmosphériques du transport routier en Lorraine

Bilan des émissions atmosphériques du transport routier en Lorraine Bilan des émissions atmosphériques du transport routier en Lorraine Julien GALINEAU Air Lorraine 30/04/2012 1 Contexte et objectif du présent rapport... 2 2 Méthode de détermination des consommations de

Plus en détail

Les soutiens de l ADEME aux Plans de Déplacements Entreprise en Île-de-France

Les soutiens de l ADEME aux Plans de Déplacements Entreprise en Île-de-France Les soutiens de l ADEME aux Plans de Déplacements Entreprise en Île-de-France Les PDE sont des démarches liées à l'établissement : accessibilité et attitudes de mobilité. Vous devez au préalable vérifier

Plus en détail

DELIBERATION N CR 14-14

DELIBERATION N CR 14-14 1 DELIBERATION N DU 13 FEVRIER 2014 POLITIQUE REGIONALE EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT DES NOUVEAUX VEHICULES URBAINS LE CONSEIL REGIONAL D ILE-DE-FRANCE VU Le Code Général de Collectivités Territoriales et

Plus en détail

La problématique climat-énergie

La problématique climat-énergie La problématique climat-énergie 80 % de l énergie qu utilise l humanité provient des fossiles Si l effet de serre n existait pas l humanité pourrait disposer de plus de 150 ans d énergie fossiles. 80 %

Plus en détail

Les cartes grises sont les récépissés de déclarations de mise en circulation des véhicules automobiles et de tous autres véhicules à moteur.

Les cartes grises sont les récépissés de déclarations de mise en circulation des véhicules automobiles et de tous autres véhicules à moteur. Cartes grises Les cartes grises sont les récépissés de déclarations de mise en circulation des véhicules automobiles et de tous autres véhicules à moteur. La délivrance des certificats d immatriculation

Plus en détail

MICHELIN solutions au Salon IAA d Hanovre (Allemagne) 23 septembre / 2 octobre 2014

MICHELIN solutions au Salon IAA d Hanovre (Allemagne) 23 septembre / 2 octobre 2014 MICHELIN solutions au Salon IAA d Hanovre (Allemagne) 23 septembre / 2 octobre 2014 EFFIFUEL TM, de MICHELIN solutions Bilan et perspectives Service de Presse du Groupe Michelin : + 33 1 45 66 22 22 EFFIFUEL

Plus en détail

L autopartage en trace directe : quelle alternative à la voiture particulière?

L autopartage en trace directe : quelle alternative à la voiture particulière? L autopartage en trace directe : quelle alternative à la particulière? Résultats de la première enquête sur l impact d un service d autopartage en trace directe (le cas d Autolib ) Cette étude réalisée

Plus en détail

Mise en place d un véhicule électrique en autopartage au siège du Grand Avignon

Mise en place d un véhicule électrique en autopartage au siège du Grand Avignon 11 JUILLET 2013 Mise en place d un véhicule électrique en autopartage 1 LE GRAND AVIGNON S ENGAGE DANS L AUTOPARTAGE quotidiens de chacun. Autorité organisatrice des transports publics de l agglomération,

Plus en détail

La place des carburants alternatifs dans le monde du transport en 2035. GNV, GNL, GNC Biogaz par Gilles Durand - Secrétaire Général de l AFGNV

La place des carburants alternatifs dans le monde du transport en 2035. GNV, GNL, GNC Biogaz par Gilles Durand - Secrétaire Général de l AFGNV La place des carburants alternatifs dans le monde du transport en 2035 GNV, GNL, GNC Biogaz par Gilles Durand - Secrétaire Général de l AFGNV La Filière du GNV est organisée en France L Association Française

Plus en détail

Qu est-ce que les biocarburants?

Qu est-ce que les biocarburants? Qu est-ce que les biocarburants? Les biocarburants sont des carburants produits à partir de matières premières d origine agricole, ils proviennent donc de ressources renouvelables. Il existe 2 grands types

Plus en détail

Présentation Printemps de la Mobilité 2014

Présentation Printemps de la Mobilité 2014 Présentation Printemps de la Mobilité 2014 Mobile en ville! Le casse-tête des villes pourquoi, un casse-tête? accroissement de la distance domicile travail séparation géographique des activités : logement,

Plus en détail

7 ASTUCES POUR L ACHAT DE VOTRE FUTURE VOITURE. Présenté par Transpoco

7 ASTUCES POUR L ACHAT DE VOTRE FUTURE VOITURE. Présenté par Transpoco 7 ASTUCES POUR L ACHAT DE VOTRE FUTURE VOITURE Présenté par Transpoco Après un énième passage chez le garagiste en moins de deux mois, vous avez décidez qu il était temps de vous séparer de votre vieille

Plus en détail

Echantillon représentatif

Echantillon représentatif Enquête Méthodologie: Etude préalable qualitative avec 2 discussions de groupes (automobilistes privés) et 6 interviews simples (responsables de flottes) Etude quantitative Partie1: interviews téléphoniques

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 21 Avril 215 La mobilité en Île-de-France Le stationnement, un levier majeur des politiques de déplacements Les voitures à disposition des ménages franciliens ne circulent en

Plus en détail

GNV et BioGNV : une alternative performante pour les transports

GNV et BioGNV : une alternative performante pour les transports GNV et BioGNV : une alternative performante pour les transports Gilles DURAND, Secrétaire Général de l AFGNV 26 septembre 2013 1 L Association Française du Gaz Naturel Véhicules fédère les acteurs du GNV

Plus en détail

Transports durables, de la théorie à la réalité

Transports durables, de la théorie à la réalité Transports durables, de la théorie à la réalité Etat des lieux les modes de transports et le réchauffement climatique (1) Un trajet émet en moyenne (par Kilomètre.voyageur) : 420 g.co2 (eq. altitude) 110

Plus en détail

La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation

La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation (Synthèse) Enquête réalisée dans le cadre du projet Concert Action Septembre 2011 La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires

Plus en détail

Synthèse du bilan carbone

Synthèse du bilan carbone Synthèse du bilan carbone patrimoine et services ville de CANNES Ce projet est co-financé par l Union europénne. Projet sélectionné dans le cadre du programme opérationnel FEDER PACA 27-213. Année de référence

Plus en détail

A. Les déplacements. 1. La mobilité. Partie 3 Infrastructures et déplacements. A - Contexte national

A. Les déplacements. 1. La mobilité. Partie 3 Infrastructures et déplacements. A - Contexte national A. Les déplacements 1. La mobilité A - Contexte national Avec les enjeux liés à l'environnement et au changement climatique, les déplacements sont au cœur des préoccupations : indispensable à nos modes

Plus en détail

Enquête Ménages Déplacements du Calvados 2010-2011 - Conférence publique - en partenariat avec :

Enquête Ménages Déplacements du Calvados 2010-2011 - Conférence publique - en partenariat avec : Enquête Ménages Déplacements du Calvados 2010-2011 - Conférence publique - en partenariat avec : 1 Introduction Étude réalisée en groupement de commande et en partenariat (75% du financement) avec : Budget

Plus en détail

LES CYCLISTES À BRUXELLES: QUI SONT-ILS?

LES CYCLISTES À BRUXELLES: QUI SONT-ILS? LES CYCLISTES À BRUXELLES: QUI SONT-ILS? Résultats de l enquête menée en 2013 www.provelo.org Table des matières Introduction...3 Méthodologie...3 Récolte des données... 3 Traitement des données...3 Résultats...4

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers véhicules en libre-service en Pays Viennois

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers véhicules en libre-service en Pays Viennois Grenoble, le 15/01/2015 DOSSIER DE PRESSE Les premiers véhicules en libre-service en Pays Viennois 1. L autopartage : un mode de déplacement économique, pratique, et écologique... 2 Le concept... 2 Comment

Plus en détail

CONSOMMATION ENERGETIQUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS «BILAN ET PERSPECTIVES»

CONSOMMATION ENERGETIQUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS «BILAN ET PERSPECTIVES» MINISTERE DE L ENERGIE AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION ET LA RATIONALISATION DE L UTILISATION DE L ENERGIE Séminaire sur l'efficacité énergétique dans le transport «Promotion des Carburants Propres»

Plus en détail

Logistique, Transport et e-commerce

Logistique, Transport et e-commerce Logistique, Transport et e-commerce Rencontre du 12 juin 2015 Observatoire Régional des Transports de Midi-Pyrénées Comment favoriser la qualité de service en e-commerce et dans la logistique urbaine?

Plus en détail

Maîtriser. les émissions liées aux transports touristiques

Maîtriser. les émissions liées aux transports touristiques Maîtriser les émissions liées aux transports touristiques Les enjeux liés aux déplacements touristiques Déplacements et tourisme : la place de la voiture Les déplacements en matière de tourisme représentent

Plus en détail

Centre d échanges et de ressources pour la qualité environnementale des bâtiments et des aménagements en Rhône-Alpes FICHE ACTION AUTOPARTAGE

Centre d échanges et de ressources pour la qualité environnementale des bâtiments et des aménagements en Rhône-Alpes FICHE ACTION AUTOPARTAGE Centre d échanges et de ressources pour la qualité environnementale des bâtiments et des aménagements en Rhône-Alpes FICHE ACTION AUTOPARTAGE > Cohésion territoriale et déplacements Anne Riahle AERE CENTRE

Plus en détail

Nom de l employeur : CONVENTION DE PLAN DE MOBILITE

Nom de l employeur : CONVENTION DE PLAN DE MOBILITE Nom de l employeur : CONVENTION DE PLAN DE MOBILITE Convention pour la mise en œuvre d un plan de mobilité employeur conclue entre L EMPLOYEUR Nom :... Adresse 1 :...... Et représentée par..., dûment habilité

Plus en détail

SEIYA Consulting Véhicules d Entreprises et Flottes Captives

SEIYA Consulting Véhicules d Entreprises et Flottes Captives 1 SEIYA Consulting Véhicules d Entreprises et Flottes Captives Journées H2 et Territoires Belfort, 23-09-2014 Agenda de la journée H2 Flottes Captives 2 Véhicules d Entreprises et Flottes Captives Solutions

Plus en détail

LOCATION DE VEHICULE AVEC CHAUFFEUR DOSSIER COMMERCIAL

LOCATION DE VEHICULE AVEC CHAUFFEUR DOSSIER COMMERCIAL LOCATION DE VEHICULE AVEC CHAUFFEUR DOSSIER COMMERCIAL Alterauto est une marque du Groupe Alterna Développement Un groupe de l économie sociale et solidaire ALTERAUTO dossier de présentation Vous souhaitez

Plus en détail

Axe Carburant Fiche n 1 Choix du mode de propulsion SYNTHESE

Axe Carburant Fiche n 1 Choix du mode de propulsion SYNTHESE Source Mercedes Source : Renault Trucks Source : Modec Fiches actions Charte Objectif CO 2 Fiche n 1 Choix du mode de propulsion SYNTHESE Description de l action Le choix du mode de propulsion s effectue

Plus en détail

Indicateurs annuels de performance administrative de la Stratégie gouvernementale de développement durable 2008 2013

Indicateurs annuels de performance administrative de la Stratégie gouvernementale de développement durable 2008 2013 FICHE TECHNIQUE # 8 ACQUISITION DE VÉHICULES AUTOMOBILES LÉGERS MOINS DOMMAGEABLES POUR L ENVIRONNEMENT Indicateurs annuels de performance administrative de la Stratégie gouvernementale de développement

Plus en détail

TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS

TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS François JEGER La comparaison des composantes de la demande de transport par mode entre les quinze pays de l Union européenne fait apparaître certains

Plus en détail

C Le bilan de la circulation

C Le bilan de la circulation C Le bilan de la circulation MEDAD/SESP Les comptes des transports en 2006 (tome 1) juin 2007 59 C1 - Le bilan de la circulation La circulation routière est globalement stable en 2006 sur l ensemble du

Plus en détail

Avec le soutien de. 28 Septembre 2015

Avec le soutien de. 28 Septembre 2015 28 Septembre 2015 FISCALITÉ Au regard de la fiscalité on peut répartir les véhicules en trois catégories: Les voitures particulières (68,5 % des immatriculations flottes) qui sont très contraintes en France

Plus en détail

Chapitre 6 : Le secteur des transports

Chapitre 6 : Le secteur des transports Vue d ensemble La consommation d énergie et les émissions de GES du secteur des transports Figure 6.2 Émissions de GES par secteur, 2005 (en pourcentage) Le secteur des transports s est classé au deuxième

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION. Exposé des motifs

PROJET DE DELIBERATION. Exposé des motifs DIRECTION DE LA VOIRIE ET DES DEPLACEMENTS 2015 DVD 168 Développement des services de véhicules partagés à Paris. Conventions d occupation du domaine public pour l attribution des stations en voirie PROJET

Plus en détail

Comparatif de cou t d utilisation d une Renault ZOE vs Clio 1.2 16v

Comparatif de cou t d utilisation d une Renault ZOE vs Clio 1.2 16v Comparatif de cou t d utilisation d une Renault ZOE vs Clio 1.2 16v 2/2013 1. Introduction. L un des freins récurrent à l achat d un Véhicule Electrique réside dans le fait que l investissement initial

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2014 OUTIL EFFINERGIE ECOMOBILITE

TABLEAU DE BORD 2014 OUTIL EFFINERGIE ECOMOBILITE TABLEAU DE BORD 2014 OUTIL EFFINERGIE ECOMOBILITE Retours d expériences Ce rapport présente les résultats des projets saisis dans l outil Effinergie Ecomobilité. Il détaille également une analyse des principaux

Plus en détail

Une station GNV àcouzon au Mont d Or

Une station GNV àcouzon au Mont d Or Une station GNV àcouzon au Mont d Or Gaz Naturel pour Véhicules Liliane Besson Elue et déléguée suppléante au SIGERLy MOBILITE URBAINE DURABLE Devant nous Elus(es), se dresse un immense défi : Nos villes,

Plus en détail

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 DOSSIER DE presse 1 er octobre 2014 EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 en bref En quelques décennies, les transports ont évolué pour desservir

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Optimisation des trajets de véhicules de moins de 3,5 tonnes ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES

ACTIONS GLOBALES. Optimisation des trajets de véhicules de moins de 3,5 tonnes ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES FICHE ACTIONS Réseau Coursiers ACTIONS GLOBALES Optimisation des trajets de véhicules de moins de 3,5 tonnes ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des clients aux risques de pollution liés aux

Plus en détail

Propulsions alternatives

Propulsions alternatives Propulsions alternatives Huit formes de propulsion alternative existent aujourd hui à côté des moteurs à essence et au diesel classiques. Nous les passons en revue ici avec à chaque fois une définition,

Plus en détail

Conférence de presse SustainSTAR 23/10/2015

Conférence de presse SustainSTAR 23/10/2015 SMOVE - Sustainable Mobility Services La mobilité durable comme levier d une performance durable Agenda SMOVE Qui sommes-nous? Caractéristiques de SMOVE Des exemples concrets ESCEM SUSTAIN TÜV Rheinland

Plus en détail

LE COUT REEL DE LA VOITURE

LE COUT REEL DE LA VOITURE LE COUT REEL DE LA VOITURE Dernière mise à jour : 5 juillet 2012 Nota : une version plus courte de cet article (3 pages) peut être téléchargée sur www.adetecdeplacements.com/cout_reel_voiture_3p.pdf Quel

Plus en détail

Analyse factuelle de BVA

Analyse factuelle de BVA Analyse factuelle de BVA I. Evolution des déplacements 48% des habitants ont diminué au moins un type de déplacements Parmi les types de déplacements testés, ce sont les déplacements en ville et en voiture

Plus en détail

Mobility Solutions AG Mobilité électrique - Part de la stratégie mobilité de la Post. Dominique Jean-Baptiste, Grandson, 20.

Mobility Solutions AG Mobilité électrique - Part de la stratégie mobilité de la Post. Dominique Jean-Baptiste, Grandson, 20. Mobility Solutions AG Mobilité électrique - Part de la stratégie mobilité de la Post Dominique Jean-Baptiste, Grandson, 20. Septembre 2012 Dévelopment durable «Logistique durable défi majeur et évolution

Plus en détail

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 JCDecaux France Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Novembre 2015 PRESENTATION DU CADRE DU REPORTING 1 Description de la

Plus en détail

Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013

Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013 Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013 Mobile en ville! Faire le bon pas! Aujourd hui 2020: Convention des Maires 2050: société à 2000W 1 Mobile en ville! Le casse-tête des

Plus en détail

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Lyon, 23/11/11 Education au Développement Durable Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Pierre SOULARD Responsable du service mobilité urbaine

Plus en détail

Les Femmes européennes et le crédit

Les Femmes européennes et le crédit Shanghai Paris Toronto Buenos Aires Les Femmes européennes et le crédit - Synthèse des principaux enseignements de l étude - 6-8, rue Eugène Oudiné 75013 Paris tél 01 45 84 14 44 fax 01 45 85 59 39 www.ifop.com

Plus en détail

LOCATION DE VEHICULES NEUFS DE TOURISME ET PETIT UTILITAIRE

LOCATION DE VEHICULES NEUFS DE TOURISME ET PETIT UTILITAIRE LOCATION DE VEHICULES NEUFS DE TOURISME ET PETIT UTILITAIRE CCTP Marché public de prestations de services Marché à Procédure adaptée à bons de commande (art. 28 et 77 du Code des marchés publics) Syndicat

Plus en détail

MODULE 6 : Mobilité. Inciter les collectivités à mettre en accessibilité aux personnes à mobilité réduite leur patrimoine

MODULE 6 : Mobilité. Inciter les collectivités à mettre en accessibilité aux personnes à mobilité réduite leur patrimoine MODULE 6 : Mobilité Quelques éléments de contexte Se déplacer, un «droit» fondamental pour accéder aux besoins essentiels : s éduquer, se soigner, travailler, consommer, se divertir... Désormais, la mobilité

Plus en détail

Nouvelles technologies des véhicules PL et VUL

Nouvelles technologies des véhicules PL et VUL Nouvelles technologies des véhicules PL et VUL - Les émissions - Le bruit - Les énergies alternatives - Mobilité Urbaine Marchandises Laurent JACQUES Renault Trucks Global Brand Des progrès considérables

Plus en détail

LUTTER CONTRE LA POLLUTION DE L AIR. Mots clés : Planification ; Politique environnementale ; Systèmes de transports artisanaux

LUTTER CONTRE LA POLLUTION DE L AIR. Mots clés : Planification ; Politique environnementale ; Systèmes de transports artisanaux LE CAIRE LE RENOUVELLEMENT DU PARC DE TAXIS POUR LUTTER CONTRE LA POLLUTION DE L AIR Mots clés : Planification ; Politique environnementale ; Systèmes de transports artisanaux Monographie rédigée par Charles

Plus en détail

réduire mon empreinte sur la planète?

réduire mon empreinte sur la planète? COMMENT être un éco-conducteur, faire de réelles économies, réduire mon empreinte sur la planète? Bien sûr la meilleure solution consiste à privilégier au maximum les alternatives à la voiture : Bus :

Plus en détail

MOBILIS 2012. Atelier B1: Range-Extender l électrique longue portée

MOBILIS 2012. Atelier B1: Range-Extender l électrique longue portée MOBILIS 2012 Atelier B1: Range-Extender l électrique longue portée Exemple de réalisation de GDF SUEZ-CRIGEN: G-City - le 1 er véhicule GNV à traction électrique 13/11/2012 Gérard COLLING MOBILIS 2012

Plus en détail