Recensement des flottes de véhicules à motorisation alternative en Rhône-Alpes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Recensement des flottes de véhicules à motorisation alternative en Rhône-Alpes"

Transcription

1 Recensement des flottes de véhicules à motorisation alternative en Rhône-Alpes Estimation du potentiel de développement SYNTHÈSE DES RÉSULTATS 2014 avec le soutien de

2

3 Enquête 2014 Pour la seconde fois depuis 2009, RAEE a lancé en avril 2014 une enquête sur les flottes de véhicules et leur utilisation de carburants ou motorisations alternatifs en Rhône-Alpes. Au 13 novembre 2014, 12 répondants (14 en 2009), dont 10 collectivités, une base de loisirs et une entreprise ont répondu à l enquête L étude suivante se base exclusivement sur l exploitation des réponses des 10 collectivités, pour des raisons de représentativité statistique. L enquête comportait une description : du parc de véhicules concernés (type de véhicules, type de motorisation, nombre par type, âge, kilométrage, nombre de véhicules renouvelés par an) du mode de remplissage du type de gestion des consommations et les consommations correspondantes du type d entretien et lieu de garage des perspectives et attentes en matière de carburants alternatifs des besoins en matière de formation / information / accompagnement Les carburants alternatifs et renouvelables concernés par l enquête 2014 sont : Electricité / hybride GNV (biogaz) / GPL Les 10 collectivités ayant répondu à l enquête représentent une population d environ 2,1 millions d habitants, soit 33 % du territoire rhônalpin. L enquête a permis de recenser véhicules (toutes catégories) (versus 2033 en 2009). Selon les répondants tous prennent en compte des critères environnementaux dans la gestion de leur flotte de véhicules, et cela depuis le début des années L impulsion est très principalement politique (pour 80 % des répondants), mais aussi réglementaire (60 % des répondants) et financière (30 % des répondants seulement) 1. 1 Ce qui peut s expliquer par la faiblesse relative des incitations financières au moment du questionnaire. 1

4 ACTIONS ENGAGÉES EN MATIÈRE D ÉCOMOBILITÉ Par ailleurs, l équipement en carburant ou véhicules alternatifs s inscrit systématiquement dans une politique large de soutien et de promotion à l écomobilité en général : En plus d une flotte de véhicules alternatifs, 100% des répondants promeuvent en effet l éco-mobilité et mutualisent les véhicules entre services 80 % des répondants forment leurs conducteurs à l éco-conduite, 70 % ont travaillé à l optimisation de leur flotte, 60 % ont mis en place un plan de déplacement. La location de véhicules est peu répandue parmi les répondants, seuls 20% d entre eux y ont recours. LE PARC DE VÉHICULES RECENSÉS EN RHONE-ALPES EN 2014 Type de véhicule Motorisation Nombre de véhicules % Nombre par catégorie % catégorie Part de véhicules alternatifs Essence ,2 % Diesel ,1 % Véhicules légers (voitures) Véhicules utilitaires légers (camionnettes, fourgons...) Poids lourds (tous types : bus, bennes, grues...) Autres types de véhicules (2 roues, véhicules agricoles, quadricycles...) GPL ,6 % GNV 76 4,8 % Electrique 58 3,7 % Hybride (essence ou diesel / électrique) 24 1,5 % Essence ,3 % Diesel ,8 % GPL 73 4,9 % GNV 95 6,4 % Electrique 52 3,5 % Hybride (essence ou diesel / électrique) 2 0,1 % Diesel % GNV 1 0 % Essence 97 33,6 % Diesel 87 30,1 % GPL 9 3,1 % GNV 0 0 % Electrique 96 33,2 % % 21 % % 15 % % 0 % % 36 % 2

5 Les voitures, dominantes dans l échantillon (1 573 véhicules sur les véhicules recensés), sont essentiellement des véhicules essence (64,2 % des voitures). Le rapport essence/diesel s est complètement inversé depuis 2009 pour ce type de véhicule, ce qui est notable. Elément également nouveau depuis 2009, on constate l apparition des véhicules électriques et hybrides, qui, à eux deux, représentent environ 5 % des véhicules légers en 2014 (contre seulement 0,3 % dans l enquête 2009). Le pourcentage de véhicules GNV a pour sa part plus que baissé de moitié en proportion (4,1 % en 2014 contre 8,4 % en 2009) avec toutefois une hausse du nombre total de véhicules équipés en GNV en région. Au global, la part des véhicules à motorisation alternative a plus que doublé en 5 ans (275 véhicules légers au total en 2014 contre seulement 97 en 2009), pour atteindre 21% des véhicules légers en 2014, chiffre parfaitement conforme à l obligation réglementaire de la loi LAURE (12,8 % en 2009). Pour les véhicules utilitaires, le diesel continue à dominer (64,8 %), ainsi que pour les poids lourds (presque 100 %). La catégorie «autres» se distingue avec une domination de véhicules essence (33,6 %) et électriques (33,2 %), il s agit essentiellement de 2-roues (motos, scooters, vélos électriques...). PART DES VÉHICULES DE PLUS DE 10 ANS Les poids lourds et les véhicules utilitaires légers l emportent avec 20 % de véhicules (88 poids lourds et 291 VUL au total) de plus de 10 ans, 15 % pour les voitures (232) et 21% pour les autres types de véhicules (62). Ce gisement représente potentiellement celui le plus urgemment concerné par un basculement vers des véhicules alternatifs moins polluants (soit au total 640 véhicules, soit 17 % de l échantillon étudié, même chiffre exactement qu en 2009). AGE MOYEN DE L ECHANTILLON L âge moyen des véhicules est de 6,5 ans pour les voitures, 7,3 ans pour les véhicules utilitaires légers, 9,6 ans pour les poids lourds et 9,8 ans pour les autres véhicules (2 roues essentiellement). Pour les véhicules légers, les chiffres sont pour ainsi dire identiques à ceux constatés en L âge moyen des poids lourds a sensiblement augmenté depuis 2009 (à l époque le parc de poids lourds avait en moyenne 7,7 ans). La plupart des véhicules légers et lourds ont donc entre 6 et 9 ans. Le fait que les véhicules soient renouvelés sur un pas de temps relativement court reste compatible avec un équipement potentiellement rapide en motorisations alternatives moins polluantes. 3

6 NOMBRE MOYEN DE VÉHICULES RENOUVELÉS PAR AN Depuis 2009, 792 voitures (ce qui représente 50 % du parc de véhicules légers actuel), 651 VUL (44 % du parc actuel), 52 poids lourds (12 % du parc actuel) et 89 autres véhicules (31% du parc actuel) (en majorité des 2 roues) ont ainsi été renouvelés. Le taux de renouvellement annuel des voitures et véhicules utilitaires légers se situe autour de 9 % du parc. Pour les poids lourds et autres véhicules, les réponses incomplètes ne permettent pas de calculer une moyenne significative. KILOMÉTRAGE ANNUEL MOYEN Le kilométrage annuel moyen des voitures essence reste dans la moyenne habituelle constatée, avec moins de km/an (6 873 km/an pour l échantillon, en baisse de 15 % par rapport à 2009). Selon les résultats de cette enquête, les voitures diesel sont par contre beaucoup plus utilisées avec km annuels en moyenne (mais avec un kilométrage moyen toutefois très en baisse par rapport à 2009 où les véhicules diesel parcouraient plutôt km annuellement. Les voitures électriques roulent en moyenne très peu avec km/an, et les véhicules hybrides sont utilisés pour des trajets plus longs : km/an. Concernant les utilitaires légers, le kilométrage annuel, aussi bien pour les véhicules essence, diesel que GPL, fluctue autour de km/an. À noter que les véhicules utilitaires électriques sont utilisés sur des distances environ moitié plus courtes, avec km/an. Pour les poids lourds, la distance annuelle moyenne est très en baisse par rapport à l échantillon de 2009 avec seulement en moyenne km/an. En extrapolant l échantillon représentant 33 % de la population rhônalpine, on peut considérer que, a minima, 500 véhicules légers (environ 355 véhicules essences, 85 véhicules diesel et 60 GPL) sont actuellement renouvelés chaque année en moyenne en Rhône-Alpes. Avec les kilométrages moyens recueillis (respectivement km/an pour les véhicules essences, km/an pour les diesel et km/an pour le GPL) on peut estimer à tonnes les émissions CO2 potentiellement concernées par un basculement vers un carburant ou une motorisation alternatif (chiffre en tout point identique aux valeurs de 2009). MODE DE REMPLISSAGE Sur l échantillon des 10 flottes : 6 organismes (60 %) possèdent une ou plusieurs stations privées, qu ils utilisent pour l avitaillement partiel des voitures et VUL essence, diesel et électriques. 90 % des flottes utilisent néanmoins aussi des stations-services externes, même si elles sont équipées d une station interne. La carte carburant demeure le moyen de paiement le plus utilisé. 4

7 CONSOMMATION DE CARBURANTS Pour les véhicules légers, l essence représente 67 % des quantités consommées, le gasoil 21% et le GPL 12 %. Pour les véhicules utilitaires, c est le gasoil qui arrive en tête avec 68 % des quantités de carburant consommées, l essence 28 %, le GPL 6 %. Pour le GNV, les réponses incomplètes ne permettent pas de calculer une moyenne significative. De même, les chiffres ne tiennent pas compte de la consommation des véhicules électriques, qui n est, la plupart du temps, pas récupérable directement par les gestionnaires de flottes. Dans la plupart des cas le suivi des consommations des véhicules alternatifs demeure problématique. ENTRETIEN ET GARAGE DU VÉHICULE 8 répondants sur 10 réalisent l entretien de leurs véhicules en interne, sauf pour certains types de réparation ou de véhicules, pour lesquels les prestations sont externalisées. Le budget «entretien» par véhicule est, au global, de TTC/an. Ce chiffre inclut l entretien interne, ainsi que les prestations externes, et est calculé sur la base des estimations fournies par les répondants. La plupart des véhicules est garée sur site, mais une partie des véhicules légers et utilitaires est également garée la nuit au domicile des conducteurs. PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT DANS LES CAHIERS DES CHARGES La plupart des répondants déclarent prendre en compte des clauses ou mettre en œuvre des critères de sélection des offres prenant en compte l environnement. En matière de spécifications techniques, les pouvoirs adjudicateurs recherchent avant tout des véhicules plus «propres» (véhicules électriques, hybrides, GNV). La plupart d entre eux sont également vigilants à la consommation, à la puissance du véhicule et à ses émissions de CO 2. Ils recherchent une conformité aux normes a minima Euro 5 2. Bruit, performance environnementale des pneumatiques et durée de vie du véhicule sont encore, par contre, peu intégrés. Très nettement devant les autres, c est la consommation du véhicule, suivie des émissions de CO 2 qui permettent avant toute chose de sélectionner et distinguer concrètement les offres entre elles. Puissance et durée de vie ne sont par contre jamais utilisées pour comparer les offres dans l échantillon étudié. En revanche, la monétarisation des émissions et consommations de carburants, pourtant obligatoires en France depuis 2011, manque dans les pratiques actuelles. 2 Depuis le 1er septembre 2014, les nouveaux modèles doivent désormais répondre à la norme EURO 6. 5

8 PROSPECTIVE En ce qui concerne le degré de maturité des projets d équipement en carburants alternatifs, l échantillon enquêté fait ressortir : En termes d équipement, à la différence de la situation de 2009, les véhicules électriques et/ou hybrides sont actuellement envisagés par la plupart des répondants. Pour l avenir, le GNV, biognv et GNL alimentent les réflexions. En matière de volonté politique, l électricité arrive devant le GNV et l hybride. Les demandes d information dominantes en matière de carburants alternatifs concernent l hydrogène et l hybride, puis viennent le GNV/BioGNV/GNL et HVP à parts égales. Dans le panel des outils visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre, les véhicules alternatifs représentent une part marginale en comparaison, par exemple, de la réduction des déplacements motorisés ou le développement des transports en commun. Pour autant, ils sont un vecteur très intéressant de lutte contre le changement climatique pour différentes raisons : Ils sont d abord facilement à la portée des actions des collectivités locales. Les investissements et la technicité sont relativement faibles pour entrainer en regard des résultats très significatifs en termes de réduction des émissions de gaz à effet de serre. C est la raison pour laquelle ils sont doublement intéressants : d abord parce qu ils rendent accessibles aux acteurs publics un engagement concret, à leur portée, de lutte contre le changement climatique. Ensuite, parce qu ils sont également porteurs d une démultiplication très significative auprès du grand public. Comme pour les énergies renouvelables, l équipement par les acteurs publics dans un premier temps a permis une banalisation des équipements et une réduction des coûts les rendant d un seul coup beaucoup plus séduisants et accessibles pour le grand public. Des véhicules publics clairement identifiés comme contribuant à la lutte contre le réchauffement climatique deviennent ainsi les porte-paroles constants et visibles tous les jours dans les rues de la politique régionale en faveur de la protection de l environnement, incitant les particuliers à s équiper à leur tour. FORMATION ET ACCOMPAGNEMENT TECHNIQUE 60 % des répondants expriment un besoin de formation sur les carburants et véhicules alternatifs. 50 % seraient intéressés par un accompagnement/conseil pour évaluer les capacités d équipement de leurs flottes de véhicules en carburants renouvelables. 6

9 Liste des répondants 2014 (au 13 novembre) Energie SDED (26) SIEL (42) Ville de Feyzin (69) Communauté Urbaine de Lyon (69) Ville de Lyon (69) Ville de Valence (26) Communauté d Agglomération - Valence Romans Sud Rhône-Alpes (26) Ville de Villeurbanne (69) Bourg-en-Bresse Agglomération (01) Base de loisirs de la Communauté de communes de Montrevel-en-Bresse (01) Ville de Grenoble (38) Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes Contact RAEE : Laurent Cogérino - Anne Luminet Janvier 2015 raee, Ballard Power Systems, DOE/NREL 7

Observatoire de la Mobilité 2015

Observatoire de la Mobilité 2015 Observatoire de la Mobilité 2015 Septembre 2015 Contexte, objectifs et méthodologie de l étude Ce document présente les principaux résultats de l Observatoire de la Mobilité 2015 réalisée par l IFOP pour

Plus en détail

Catégorie Sécurité Routière en Entreprise

Catégorie Sécurité Routière en Entreprise Dossier de candidature au Trophée du Gestionnaire de Parc Citoyen 2015 : Critères d éligibilité pour la Sécurité Routière en Entreprise : Est éligible tout gestionnaire de parc qui aura initié et mis en

Plus en détail

Synthèse de l étude ADEME "2 roues motorisés Euro3 : progrès environnementaux et comparaison à l automobile"

Synthèse de l étude ADEME 2 roues motorisés Euro3 : progrès environnementaux et comparaison à l automobile mai 2007 Synthèse de l étude ADEME "2 roues motorisés Euro3 : progrès environnementaux et comparaison à l automobile" Contexte de l étude La mise en application de la nouvelle étape réglementaire Euro3

Plus en détail

LA COMBINAISON D UN MOTEUR DIESEL FROID ET D UN TRAFIC URBAIN DENSE EST DÉSASTREUSE EN TERMES DE CONSOMMATION ET D ÉMISSIONS

LA COMBINAISON D UN MOTEUR DIESEL FROID ET D UN TRAFIC URBAIN DENSE EST DÉSASTREUSE EN TERMES DE CONSOMMATION ET D ÉMISSIONS LA COMBINAISON D UN MOTEUR DIESEL FROID ET D UN TRAFIC URBAIN DENSE EST DÉSASTREUSE EN TERMES DE CONSOMMATION ET D ÉMISSIONS Une nouvelle recherche dénonce le problème de la diésélisation de Bruxelles

Plus en détail

Analyse factuelle de BVA

Analyse factuelle de BVA Analyse factuelle de BVA I. Evolution des déplacements 48% des habitants ont diminué au moins un type de déplacements Parmi les types de déplacements testés, ce sont les déplacements en ville et en voiture

Plus en détail

Résumé de l étude réalisée par CO 2 logic pour le compte de la STIB

Résumé de l étude réalisée par CO 2 logic pour le compte de la STIB Comparaison des émissions de CO 2 par mode de transport en Région de Bruxelles-Capitale Résumé de l étude réalisée par CO 2 logic pour le compte de la STIB 100% Papier recyclé Janvier 2008 Résumé Déplacer

Plus en détail

La fée électricité sous le capot?

La fée électricité sous le capot? La fée électricité sous le capot? Quand on analyse les nouvelles motorisations proposées pour les véhicules on s aperçoit vite qu elles reposent pratiquement toutes sur l emploi de moteurs électriques

Plus en détail

L autopartage en trace directe : quelle alternative à la voiture particulière?

L autopartage en trace directe : quelle alternative à la voiture particulière? L autopartage en trace directe : quelle alternative à la particulière? Résultats de la première enquête sur l impact d un service d autopartage en trace directe (le cas d Autolib ) Cette étude réalisée

Plus en détail

Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports

Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports Jérôme CICILE Transports, Mobilité, Qualité de l Air ADEME Direction Régionale PACA ORT- Avril 2015 De l évaluation des filières énergétique

Plus en détail

PLAN DE MOBILITÉ OU PLAN DE DÉPLACEMENTS

PLAN DE MOBILITÉ OU PLAN DE DÉPLACEMENTS VILLE DURABLE ET TRANSPORT FICHE 5 AIR CLIMAT ÉNERGIE PLAN DE MOBILITÉ OU PLAN DE DÉPLACEMENTS DE QUOI S AGIT-IL? Un plan de mobilité ou plan de déplacements est un outil de management de la mobilité.

Plus en détail

MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs

MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs Communiqué de Presse Rueil-Malmaison, le 16 juin 2015 MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs Afin d analyser avec précision les comportements actuels des conducteurs au sein

Plus en détail

Les défis de la mobilité durable. La contribution de Renault Trucks ORT PACA. Edouard HERVE. 02 décembre 2008

Les défis de la mobilité durable. La contribution de Renault Trucks ORT PACA. Edouard HERVE. 02 décembre 2008 Les défis de la mobilité durable La contribution de Renault Trucks ORT PACA Edouard HERVE 02 décembre 2008 Défis des V.I. du futur Système de transport Route communicante Route intelligente Inter modalité

Plus en détail

2004 2014 : un risque a chassé l autre

2004 2014 : un risque a chassé l autre 2004 2014 : un risque a chassé l autre En 10 ans, le profil des conducteurs français a évolué, leur rapport à la conduite aussi. Pour autant le poids des bons et mauvais conducteurs est resté stable, de

Plus en détail

PuBLi DOssieR. 10 conseils pour optimiser sa flotte automobile. le contexte économique pousse à la réduction des dépenses.

PuBLi DOssieR. 10 conseils pour optimiser sa flotte automobile. le contexte économique pousse à la réduction des dépenses. PuBLi DOssieR publi-information octobre 2013 10 conseils pour optimiser sa flotte automobile réalisation : - 01 43 20 10 49 / Photo : istockphoto.com le contexte économique pousse à la réduction des dépenses.

Plus en détail

Les Français et les enjeux de la mobilité durable. Août 2008

Les Français et les enjeux de la mobilité durable. Août 2008 En partenariat avec le Ministère de l Ecologie, de l Energie, du Développement durable et de l Aménagement du territoire Les Français et les enjeux de la mobilité durable Août 2008 Méthodologie page 2

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE FLOTTES DE VÉHICULES SOMMAIRE INTRODUCTION OBJECTIF DU DIAGNOSTIC DESCRIPTION MODALITÉS DE RÉALISATION DU DIAGNOSTIC COÛT

DIAGNOSTIC DE FLOTTES DE VÉHICULES SOMMAIRE INTRODUCTION OBJECTIF DU DIAGNOSTIC DESCRIPTION MODALITÉS DE RÉALISATION DU DIAGNOSTIC COÛT DIAGNOSTIC DE FLOTTES DE VÉHICULES SOMMAIRE INTRODUCTION OBJECTIF DU DIAGNOSTIC DESCRIPTION DE LA PRESTATION MODALITÉS DE RÉALISATION DU DIAGNOSTIC Visite du site et investigations Rapport d étude Présentation

Plus en détail

DÉVELOPPER LE GAZ NATUREL DANS LES TRANSPORTS

DÉVELOPPER LE GAZ NATUREL DANS LES TRANSPORTS DÉVELOPPER LE GAZ NATUREL DANS LES TRANSPORTS Les enjeux pour la transition énergétique Didier Lebout, Strategy and Development Director Gazprom Marketing and Trading France Deauville, 28 juin 2013 Dans

Plus en détail

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7.1. Méthodologie 7.1.1. Calcul des coûts socio-économiques L intérêt du projet de prolongement de la ligne T1 vers Val de Fontenay est évalué

Plus en détail

Quelles perspectives de développement pour le gaz naturel dans les transports?

Quelles perspectives de développement pour le gaz naturel dans les transports? Quelles perspectives de développement pour le gaz naturel dans les transports? Le regard de Gazprom Marketing and Trading France 29 octobre 2014 Sommaire 1. Les atouts du GNV pour les transitions énergétiques

Plus en détail

Propulsions alternatives

Propulsions alternatives Propulsions alternatives Huit formes de propulsion alternative existent aujourd hui à côté des moteurs à essence et au diesel classiques. Nous les passons en revue ici avec à chaque fois une définition,

Plus en détail

FRAIS DE VEHICULE 2012

FRAIS DE VEHICULE 2012 ASSOCIATION AGREEE DES MEDECINS DU HAUT-RHIN - BAS-RHIN - MOSELLE 10, rue de Leicester - 67000 STRASBOURG Tél. : 03.88.61.87.54 - Fax 03.88.41.18.11 VOL XXXVII N 33 - REGISTRE DES ASSOCIATIONS AGREMENT

Plus en détail

7 ASTUCES POUR L ACHAT DE VOTRE FUTURE VOITURE. Présenté par Transpoco

7 ASTUCES POUR L ACHAT DE VOTRE FUTURE VOITURE. Présenté par Transpoco 7 ASTUCES POUR L ACHAT DE VOTRE FUTURE VOITURE Présenté par Transpoco Après un énième passage chez le garagiste en moins de deux mois, vous avez décidez qu il était temps de vous séparer de votre vieille

Plus en détail

La motorisation des ménages continue de s accroître au prix d un vieillissement du parc automobile

La motorisation des ménages continue de s accroître au prix d un vieillissement du parc automobile La motorisation des ménages continue de s accroître au prix d un vieillissement du parc automobile Marina Robin, CGDD, SOeS Avec 32,7 millions de véhicules, le parc automobile des ménages métropolitains

Plus en détail

Incitations financières véhicules 2014

Incitations financières véhicules 2014 Marque : Consommation de carburant C02 inférieures ou égales à 100 g/km de 101 à 120 g/km VOITURE Énergie : Essence Les déplacements Comprendre Incitations financières véhicules 2014 Pour des véhicules

Plus en détail

Incitations financières véhicules 2013

Incitations financières véhicules 2013 Marque : Consommation de carburant C02 inférieures ou égales à 100 g/km de 101 à 120 g/km VOITURE Énergie : Essence Les déplacements Comprendre Incitations financières véhicules 2013 Pour des véhicules

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Nouvel internat Lumière livré en 214 : Alexa Brunet Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année

Plus en détail

Comparaison des politiques de remboursement de frais

Comparaison des politiques de remboursement de frais Comparaison des politiques de remboursement de frais 354 Que ce soit sur la procédure d avance de frais, l assurance des véhicules, le recours à la location ou la valorisation des sur-temps, les dispositions

Plus en détail

FOURNITURE DE 23 VÉHICULES LÉGERS OU UTILITAIRES POUR LES SERVICES DE CHAMBÉRY MÉTROPOLE. Cahier des charges. Barberaz. Barby.

FOURNITURE DE 23 VÉHICULES LÉGERS OU UTILITAIRES POUR LES SERVICES DE CHAMBÉRY MÉTROPOLE. Cahier des charges. Barberaz. Barby. Barberaz Barby Bassens Challes-les-Eaux Chambéry Cognin Curienne Jacob-Bellecombette La Motte-Servolex La Ravoire La Thuile Les Déserts Montagnole Puygros Saint-Alban-Leysse Saint-Baldoph Saint-Cassin

Plus en détail

Document SODEXO Réservé à un usage pédagogique LE CONTEXTE. Choisir des véhicules utilitaires peu polluants. Règlementaire. Le Better Tomorrow Plan

Document SODEXO Réservé à un usage pédagogique LE CONTEXTE. Choisir des véhicules utilitaires peu polluants. Règlementaire. Le Better Tomorrow Plan Empreinte Carbone Choisir des véhicules utilitaires peu polluants LE CONTEXTE Règlementaire Les véhicules sont soumis à différentes normes mises en place dans un souci de réduction de la pollution atmosphérique.

Plus en détail

Récupération de la TVA sur les voitures

Récupération de la TVA sur les voitures Récupération de la TVA sur les voitures Nouvelles règles de récupération de la TVA en VIGUEUR en 2013. Pour les assujettis TVA : La récupération de la TVA dépend désormais du pourcentage de l utilisation

Plus en détail

Incitations à l acquisition de véhicules neufs moins polluants en 2014

Incitations à l acquisition de véhicules neufs moins polluants en 2014 Incitations à l acquisition de véhicules neufs moins polluants Incitations à l acquisition de véhicules neufs moins polluants en 2014 2014 PREAMBULE Afin d inciter les particuliers, les entreprises et

Plus en détail

Une conduite souple, rationnelle et sécuritaire pour le bien des usagers, de leur véhicule et de notre environnement

Une conduite souple, rationnelle et sécuritaire pour le bien des usagers, de leur véhicule et de notre environnement Une conduite souple, rationnelle et sécuritaire pour le bien des usagers, de leur véhicule et de notre environnement Quelle voiture achetée? Carburation : les nouveaux diesel sont plus «propres» que les

Plus en détail

Le Caddy Van et Maxi Van

Le Caddy Van et Maxi Van Le Caddy Van et Maxi Van Le Caddy Van et Maxi Van Le Caddy EcoFuel et Caddy BiFuel * Les informations relatives à la consommation de carburant et aux émissions de CO 2 figurent aux pages 38-39. Les entrepreneurs

Plus en détail

Rapport Bilan Carbone Groupe GMBA Baker Tilly (exercice 2012)

Rapport Bilan Carbone Groupe GMBA Baker Tilly (exercice 2012) Rapport Bilan Carbone Groupe GMBA Baker Tilly (exercice 2012) Introduction : GMBA est un cabinet d audit, d expertise comptable et de conseil situé sur 3 sites géographiques différents : deux à Paris et

Plus en détail

BORDEAUX Le stationnement résidant. Le disque vert pour véhicules propres AVIGNON

BORDEAUX Le stationnement résidant. Le disque vert pour véhicules propres AVIGNON BORDEAUX Le stationnement résidant Le statut de résidant offre un tarif préférentiel aux personnes qui habitent les secteurs de Bordeaux soumis au stationnement payant. Ces secteurs sont divisés en 18

Plus en détail

Au garage Information aux enseignants

Au garage Information aux enseignants Information aux enseignants 1/5 Ordre de travail Quelle est la structure d un garage automobile moderne? En quoi consiste la mission d un garagiste aujourd hui? Lire les informations sur un garage. Objectif

Plus en détail

FRAIS DE VEHICULE 2014

FRAIS DE VEHICULE 2014 ASSOCIATION AGREEE DES MEDECINS DU HAUT-RHIN - BAS-RHIN - MOSELLE 10, rue de Leicester - 67000 STRASBOURG Tél. : 03.88.61.87.54 - Fax 03.88.41.18.11 VOL XXXVII N 33 - REGISTRE DES ASSOCIATIONS AGREMENT

Plus en détail

1 Clean Tuesday 03-2010 26/03/2010

1 Clean Tuesday 03-2010 26/03/2010 1 Clean Tuesday 03-2010 Un jeune homme israélien de 16 ans, découvre, presque par hasard, les effets de différents alliages sur l air utilisée dans les moteurs à combustion. Deux années de recherche et

Plus en détail

MICHELIN solutions au Salon IAA d Hanovre (Allemagne) 23 septembre / 2 octobre 2014

MICHELIN solutions au Salon IAA d Hanovre (Allemagne) 23 septembre / 2 octobre 2014 MICHELIN solutions au Salon IAA d Hanovre (Allemagne) 23 septembre / 2 octobre 2014 EFFIFUEL TM, de MICHELIN solutions Bilan et perspectives Service de Presse du Groupe Michelin : + 33 1 45 66 22 22 EFFIFUEL

Plus en détail

Le pneumatique dans un environnement «technologie véhicule évolutif» : impacts et perspectives

Le pneumatique dans un environnement «technologie véhicule évolutif» : impacts et perspectives Le pneumatique dans un environnement «technologie véhicule évolutif» : impacts et perspectives Grâce aux efforts de recherche et développement qui ont été menés, la résistance au roulement des pneus a

Plus en détail

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française Dossier de presse Octobre 2014 Après de trop longues années de crise, un léger vent d optimisme souffle enfin sur notre industrie automobile.

Plus en détail

Mise en place d un véhicule électrique en autopartage au siège du Grand Avignon

Mise en place d un véhicule électrique en autopartage au siège du Grand Avignon 11 JUILLET 2013 Mise en place d un véhicule électrique en autopartage 1 LE GRAND AVIGNON S ENGAGE DANS L AUTOPARTAGE quotidiens de chacun. Autorité organisatrice des transports publics de l agglomération,

Plus en détail

Les accidents de la route en lien avec le travail. Barbara Charbotel, MCU-PH UMRESTTE, Université Claude Bernard Lyon 1

Les accidents de la route en lien avec le travail. Barbara Charbotel, MCU-PH UMRESTTE, Université Claude Bernard Lyon 1 Les accidents de la route en lien avec le travail Barbara Charbotel, MCU-PH UMRESTTE, Université Claude Bernard Lyon 1 Sources de données pour l étude des accidents de la route liés au travail Régimes

Plus en détail

Stockage et distribution de Liquides inflammables

Stockage et distribution de Liquides inflammables Contrôles périodiques des installations soumises à DC Stockage et distribution de Liquides inflammables 2009 SOURCE D INFORMATION Cette note de veille réglementaire a été établie à partir des textes réglementaires

Plus en détail

Comparaison entre deux-roues à moteur et voitures :

Comparaison entre deux-roues à moteur et voitures : Comparaison entre deux-roues à moteur et voitures : profil de conduite, consommation de carburant et émissions des gaz d échappement en utilisation quotidienne Bertrand-Olivier DUCREUX DONNÉES ET RÉFÉRENCES

Plus en détail

Nouveau Partner Electrique : 100% Partner, 100% électrique

Nouveau Partner Electrique : 100% Partner, 100% électrique COMMUNIQUE DE PRESSE Septembre 2012 Nouveau Partner Electrique : 100% Partner, 100% électrique Avec cette nouvelle version 100% électrique, Peugeot franchit une étape supplémentaire pour proposer aux professionnels

Plus en détail

la climatisation automobile

la climatisation automobile Un équipement en question : la climatisation automobile LES TRANSPORTS la climatisation en question La climatisation automobile, grand luxe il y a encore peu de temps, devient presque banale pour tous

Plus en détail

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Île-de- Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Yann Caenen, Insee Île-de- Christine Couderc, Dreif Jérémy Courel, IAU île-de- Christelle Paulo et Thierry Siméon, Stif Avec 3,4

Plus en détail

L'AUTOMOBILE DU FUTUR

L'AUTOMOBILE DU FUTUR L'AUTOMOBILE DU FUTUR CFM 2013 Bordeaux 26 aout 2013 Paul PARNIERE AUTOMOBILE = PRODUIT *Grand public *Fort contenu technologique et industriel *Mobilité individuelle *Nuisances globales et locales. NOMBRE

Plus en détail

PRESENTATION - Formation Bruxelles Environnement Lundi 8 juin 2015. Gestion de flotte et mobilité électrique au sein des services de la Ville de Gand

PRESENTATION - Formation Bruxelles Environnement Lundi 8 juin 2015. Gestion de flotte et mobilité électrique au sein des services de la Ville de Gand 10/06/2015 PRESENTATION - Formation Bruxelles Environnement Lundi 8 juin 2015 Gestion de flotte et mobilité électrique au sein des services de la Ville de Gand Lies Helsloot, Service et Logistique Département

Plus en détail

ÉVALUATION DES PLANS DE MOBILITE D ENTREPRISE VILLE DE BULLE

ÉVALUATION DES PLANS DE MOBILITE D ENTREPRISE VILLE DE BULLE ÉVALUATION DES PLANS DE MOBILITE D ENTREPRISE VILLE DE BULLE CAHIER DES CHARGES Évaluation des plans de mobilité Ville de Bulle Page 1 sur 7 Contexte et réglementation communale Dans le cadre de sa politique

Plus en détail

Communiqué de presse. Le moteur à explosion traditionnel continue à récolter tous les suffrages

Communiqué de presse. Le moteur à explosion traditionnel continue à récolter tous les suffrages Communiqué de presse Le moteur à explosion traditionnel continue à récolter tous les suffrages La voiture électrique demande une stratégie à long terme et le soutien des pouvoirs publics Les fausses idées

Plus en détail

LE POINT SUR Les avantages en nature

LE POINT SUR Les avantages en nature LE POINT SUR Les avantages en nature 1 Qu est-ce que l avantage en nature? Que sont les avantages en nature? Lorsque les dirigeants ou les collaborateurs d une entreprise disposent d une «voiture de fonction»

Plus en détail

Guide méthodologique

Guide méthodologique Communauté d Agglomération de NIORT du GRAND NANCY PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS Plan de Déplacement Entreprise Guide méthodologique Septembre 2007 m u n i c i p a l i t é s e r v i c e 7 1, a v e n u e

Plus en détail

Ligue contre la Violence Routière

Ligue contre la Violence Routière Ligue contre la Violence Routière La Ligue contre la violence routière, notre confrère français, vient de lancer la voiture citoyenne. Elle tient compte aussi bien de la protection de l environnement que

Plus en détail

Evaluation des infrastructures de recharge nécessaires.

Evaluation des infrastructures de recharge nécessaires. Déploiement de véhicules électriques à l horizon 2020 Evaluation des infrastructures de recharge nécessaires. Le remplacement d ici à 2020 de 15 % des voitures suisses par des véhicules électriques permettrait

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOCATION LONGUE DUREE DE VEHICULES NEUFS AVEC PRESTATIONS ASSOCIEES Direction des achats 1 S O M M AIRE ARTICLE 1 : OBJET DU MARCHE... 3 ARTICLE 2 : DISPOSITIONS

Plus en détail

Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM

Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM Congrès SATW, Yverdon 29-30 août 2008 G. Planche Directeur Déploiement HydroGen4, Berlin 1 Agenda La

Plus en détail

smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange

smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange dossier de presse septembre 2013 Sylvie Duho Mylène Blin 01 44 44 93 93 service.presse@orange.com 1 la flotte automobile d Orange en chiffres

Plus en détail

PLAN DE DÉPLACEMENTS. Synthèse > Résultats de l enquête des personnels 2011. www.univ-bpclermont.fr

PLAN DE DÉPLACEMENTS. Synthèse > Résultats de l enquête des personnels 2011. www.univ-bpclermont.fr PLAN DE DÉPLACEMENTS Synthèse > Résultats de l enquête des personnels 2011 www.univ-bpclermont.fr Objectif de l enquête Mieux connaître la mobilité des personnels dans leurs trajets domicile - travail,

Plus en détail

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Direction du patrimoine Le 12/12/2014 SNI - 125 avenue de Lodève - CS 70007-34074 Montpellier Cedex 3 Tél. : 04 67 75 96 40 - www.groupesni.fr Siège social

Plus en détail

AEROPNEU. Produit préventif anti-crevaison, économique et écologique. Contact presse : Jean-Marc LARREY contact@aeropneu.

AEROPNEU. Produit préventif anti-crevaison, économique et écologique. Contact presse : Jean-Marc LARREY contact@aeropneu. AEROPNEU Produit préventif anti-crevaison, économique et écologique Contact presse : Jean-Marc LARREY contact@aeropneu.fr 01 85 52 00 02 Comment ça marche Produit innovant, respectueux de l'environnement,

Plus en détail

01-2014 Brochure ALD ELECTRIC PART OF ALD NEWMOBILITY

01-2014 Brochure ALD ELECTRIC PART OF ALD NEWMOBILITY 01-2014 Brochure ALD ELECTRIC PART OF ALD NEWMOBILITY 1 Brochure ALD electric INTRODUCTION Notre offre ALD electric se compose d une gamme très complète de véhicules électriques comprenant des hybrides

Plus en détail

Comptes de la folie (auto)routière 1

Comptes de la folie (auto)routière 1 INSTITUT POUR UN DÉVELOPPEMENT DURABLE Institut pour un Développement Durable Rue des Fusillés, 7 B-1340 Ottignies Tél : 010.41.73.01 E-mail : idd@iddweb.be Comptes de la folie (auto)routière 1 par Philippe

Plus en détail

6 TRUCS ET ASTUCES POUR RÉDUIRE LES COÛTS DE VOTRE FLOTTE AUTOMOBILE. Présenté par Transpoco

6 TRUCS ET ASTUCES POUR RÉDUIRE LES COÛTS DE VOTRE FLOTTE AUTOMOBILE. Présenté par Transpoco 6 TRUCS ET ASTUCES POUR RÉDUIRE LES COÛTS DE VOTRE FLOTTE AUTOMOBILE Présenté par Transpoco Une flotte automobile représente un avantage pour les entreprises à la fois en terme de déplacements qui sont

Plus en détail

Réduction des consommations d hydrocarbures par pré-traitement physique

Réduction des consommations d hydrocarbures par pré-traitement physique Réduction des consommations d hydrocarbures par pré-traitement physique Florent PERRIN Responsable région Rhône Alpes CleanTuesday Rhône-Alpes Juin 2010 CONTEXTE ENVIRONNEMENTAL Le GIEC a confirmé que

Plus en détail

www.wattmobile.fr L opérateur intermodal qui développe les infrastructures et les services de déplacement en véhicules électriques en milieu urbain

www.wattmobile.fr L opérateur intermodal qui développe les infrastructures et les services de déplacement en véhicules électriques en milieu urbain L opérateur intermodal qui développe les infrastructures et les services de déplacement en véhicules électriques en milieu urbain www.wattmobile.fr Dossier de presse Wattmobile 1 1. Vision et Missions

Plus en détail

1 er RESEAU COOPERATIF D ENTREPRISES D AUTOPARTAGE

1 er RESEAU COOPERATIF D ENTREPRISES D AUTOPARTAGE 1 er RESEAU COOPERATIF D ENTREPRISES D AUTOPARTAGE DOSSIER DE PRESENTATION 2014 Siège : 5 rue Saint-Michel, F-67000 Strasbourg reseau@citiz.coop +33 (0)3 88 23 45 33 www.citiz.coop Sommaire DES PIONNIERS

Plus en détail

La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation

La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation (Synthèse) Enquête réalisée dans le cadre du projet Concert Action Septembre 2011 La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires

Plus en détail

Avis et SNCF innovent et se lancent dans la mobilité 100 % électrique

Avis et SNCF innovent et se lancent dans la mobilité 100 % électrique Avis et SNCF innovent et se lancent dans la mobilité 100 % électrique 17 novembre 2011 2 Sommaire Edito I La mobilité du troisième millénaire p.5 Le véhicule électrique : vecteur de la mobilité de demain

Plus en détail

Le gaz naturel UN CARBURANT ÉCONOMIQUE ET PLUS PROPRE

Le gaz naturel UN CARBURANT ÉCONOMIQUE ET PLUS PROPRE Le gaz naturel UN CARBURANT ÉCONOMIQUE ET PLUS PROPRE Points d intérêt Marché du gaz naturel comme carburant Types de gaz naturel pour véhicules et approvisionnement Technologies éprouvées Cas types et

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011 Bilan des émissions de gaz à effet de serre 21-211 Méthode Bilan Carbone - Rapport final - février 212 II. DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE Page 6 Sommaire I. CONTEXTE III. ANNÉE DE REPORTING ET ANNÉE

Plus en détail

1 445 M 20 M 5 085 M. l efficacité énergétique. la durabilité. l innovation QUI SOMMES-NOUS? CHIFFRES 2013 PAYS : CLIENTS : RÉSULTAT NET : EBITDA :

1 445 M 20 M 5 085 M. l efficacité énergétique. la durabilité. l innovation QUI SOMMES-NOUS? CHIFFRES 2013 PAYS : CLIENTS : RÉSULTAT NET : EBITDA : QUI SOMMES-NOUS? Gas Natural Fenosa est une entreprise du secteur de l énergie, créée il y a plus de 170 ans et dont la renommée a dépassé les frontières. GAS NATURAL FENOSA Pionnière dans l approvisionnement

Plus en détail

ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI. Contribuer à la performance de l entreprise. Novembre 1999. GT015-rev octobre 2002

ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI. Contribuer à la performance de l entreprise. Novembre 1999. GT015-rev octobre 2002 GT015-rev octobre 2002 ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI Enquête IPSOS Novembre 1999 Contribuer à la performance de l entreprise 153 rue de Courcelles 75817 Paris cedex 17 Tél. 01 44 15 60

Plus en détail

Evaluation de la mise en œuvre expérimentale de l indemnité kilométrique pour les vélos

Evaluation de la mise en œuvre expérimentale de l indemnité kilométrique pour les vélos Evaluation de la mise en œuvre expérimentale de l indemnité kilométrique pour les vélos Janvier 2015 Étude réalisée pour le compte de l ADEME par INDDIGO N de contrat : 10003790 Coordination technique

Plus en détail

L évolution des parts modales des déplacements domicile-travail

L évolution des parts modales des déplacements domicile-travail Thème : Transport durable Orientation : Faire évoluer les pratiques de mobilité L évolution des parts modales des déplacements domicile-travail par aire urbaine et département hors aires urbaines La part

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER Administration générale MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, EN CHARGE DES TECHNOLOGIES VERTES ET DES NÉGOCIATIONS SUR LE CLIMAT Secrétariat général Service des politiques et

Plus en détail

Études & documents ÉCONOMIE ET ÉVALUATION. Les véhicules électriques en perspective. n 41. Analyse coûts-avantages et demande potentielle.

Études & documents ÉCONOMIE ET ÉVALUATION. Les véhicules électriques en perspective. n 41. Analyse coûts-avantages et demande potentielle. COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE Études & documents n 41 Mai 2011 TRANSPORT Les véhicules s en perspective Analyse coûts-avantages et demande potentielle ÉCONOMIE ET ÉVALUATION Service de

Plus en détail

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE EN STATION SAINT MARTIN DE BELLEVILLE (LES MENUIRES, VAL THORENS)

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE EN STATION SAINT MARTIN DE BELLEVILLE (LES MENUIRES, VAL THORENS) BILAN GAZ A EFFET DE SERRE EN STATION SAINT MARTIN DE BELLEVILLE (LES MENUIRES, VAL THORENS) Étude menée en partenariat avec : Agence De l Environnement et de la Maîtrise de l Energie (ADEME) Commune de

Plus en détail

Plan d actions 26 janvier 2009

Plan d actions 26 janvier 2009 Plan d actions 26 janvier 2009 Mise en place d un dispositif collectif de déplacement des salariés Des organismes de services à la personne sur les lieux de travail Stéphanie Bardon > 26. 01. 2009 1 Sommaire

Plus en détail

Guide des transports

Guide des transports Plan de mobilité douce Tous Entrepreneurs d Avenir Etre responsable dans notre mobilité à et vers Sophia Antipolis Guide des transports 26 mars 2015 1 Edito En participant à la journée «Tous Entrepreneurs

Plus en détail

L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS?

L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS? L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS? L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL L électricité est appelée à jouer un rôle de plus en plus important dans les transports collectifs et

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DU MÉNAGE

QUESTIONNAIRE DU MÉNAGE ENQUÊTE NATIONALE SUR LA MOBILITÉ QUESTIONNAIRE DU MÉNAGE À REMPLIR PAR LA PERSONNE DE CONTACT Ce questionnaire s adresse à la du ménage. Nous vous remercions d avance: de remplir ce questionnaire; de

Plus en détail

Conduire : un acte de travail Prévention du risque routier

Conduire : un acte de travail Prévention du risque routier Santé, Sécurité, Environnement Conduire : un acte de travail Prévention du risque routier Formation initiale AP Formation ACMO 2010 Le risque routier : un risque professionnel majeur Les accidents de la

Plus en détail

Des économies dans les transports avec l écologie

Des économies dans les transports avec l écologie Première Partie Des économies dans les transports avec l écologie Le secteur des transports (passagers et marchandises) consomme déjà plus d un tiers de l énergie en France. La propension à consommer de

Plus en détail

4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs

4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs 4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs 4.1 Les contacts avec la banque et la connaissance du fonctionnement bancaire 4.1.1 Les contacts avec la banque

Plus en détail

Communiqué de presse. Scania à l IAA: durabilité et services à l avantage des clients

Communiqué de presse. Scania à l IAA: durabilité et services à l avantage des clients page 1 sur 10 Scania à l IAA: durabilité et services à l avantage des clients Scania Citywide avec système hybride Scania Nouvelles innovations permettant des économies significatives de carburant Nouveau

Plus en détail

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) de BAYER SANTE SAS SIREN : 706 580 149

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) de BAYER SANTE SAS SIREN : 706 580 149 Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) de BAYER SANTE SAS Décembre 2012 Table des matières I. DESCRIPTION GÉNÉRALE... 3 I.1 Contexte et objectif... 3 I.2 Année de reporting de l exercice et de

Plus en détail

Synthèse du bilan carbone

Synthèse du bilan carbone Synthèse du bilan carbone patrimoine et services ville de CANNES Ce projet est co-financé par l Union europénne. Projet sélectionné dans le cadre du programme opérationnel FEDER PACA 27-213. Année de référence

Plus en détail

MILAN LA MISE EN ŒUVRE D UN PEAGE URBAIN ECOLOGIQUE. Mots clés : Politique environnementale ; Réhabilitation des cœurs de ville

MILAN LA MISE EN ŒUVRE D UN PEAGE URBAIN ECOLOGIQUE. Mots clés : Politique environnementale ; Réhabilitation des cœurs de ville MILAN LA MISE EN ŒUVRE D UN PEAGE URBAIN ECOLOGIQUE Mots clés : Politique environnementale ; Réhabilitation des cœurs de ville Monographie rédigée par Camille MARTINET et Julien ALLAIRE sur la base de

Plus en détail

Evolution de la fiscalité des carburants

Evolution de la fiscalité des carburants Evolution de la fiscalité des carburants Comité pour la fiscalité écologique 16 mai 2013 Scénarios étudiés Scénario 1 : alignement complet de la TICPE gazole sur le super (18 c /l) sur 9 ans (2 c /l/an),

Plus en détail

Une boîte de vitesses automatique à 8 rapports pour le Nouveau Daily Hi-Matic : le plaisir de conduite absolu

Une boîte de vitesses automatique à 8 rapports pour le Nouveau Daily Hi-Matic : le plaisir de conduite absolu Une boîte de vitesses automatique à 8 rapports pour le Nouveau Daily Hi-Matic : le plaisir de conduite absolu Iveco est présent à Bruxelles à l occasion des deux salons «European Motor Show» et «Truck

Plus en détail

Va-t-on assister à une électrification

Va-t-on assister à une électrification DEMAIN DES AUTOROUTES ÉLECTRIFIÉES POUR DES VOITURES TOUT ÉLECTRIQUES par Brieuc BOUGNOUX Consultant Enerdata L énergie filaire pourrait équiper les grandes autoroutes françaises permettant ainsi une électrification

Plus en détail

Les Franciliens utilisent autant les transports en commun que la voiture pour se rendre au travail

Les Franciliens utilisent autant les transports en commun que la voiture pour se rendre au travail ILE-DE-FRANCE à la page à la page N 353 - Avril 11 Population Les Franciliens utilisent autant les transports en commun que la voiture pour se rendre au travail Les Franciliens utilisent autant la voiture

Plus en détail

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET 3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET L ENVIRONNEMENT 3.1 Contexte et tendances L atteinte de l indépendance énergétique est une priorité gouvernementale. Cet objectif sera appuyé par plusieurs politiques,

Plus en détail

Véhicules plus propres et carburants alternatifs

Véhicules plus propres et carburants alternatifs O2 P o l i c y A d v i C E n ot e s Véhicules plus propres et carburants alternatifs CIVITAS Initiative est une action européenne qui aide les villes à mettre en œuvre une politique intégrée de transport

Plus en détail

Tarifs verts Assurance voiture. Un geste pour l'environnement

Tarifs verts Assurance voiture. Un geste pour l'environnement Tarifs verts Assurance voiture Un geste pour l'environnement Respecter la nature, c est faire le bon choix Penser au futur Le réchauffement climatique L atmosphère terrestre contient de plus en plus de

Plus en détail

La logistique urbaine

La logistique urbaine Direction générale des Infrastructures, des Transports et de la Mer La logistique urbaine Mars 2010 Définition La logistique urbaine est la façon d acheminer dans les meilleures conditions les flux de

Plus en détail

DIFFUSION A TOUS LES MEMBRES ORDRE DU JOUR

DIFFUSION A TOUS LES MEMBRES ORDRE DU JOUR Club «Mobilité Capitale» Compte-rendu de l atelier n 7 du 14 octobre 2008 La gestion de la flotte de véhicules professionnels PARTICIPANTS (21) ADEME ILE-DE-FRANCE Jean-Yves MARIE-ROSE ; ADOR Jean BOURCIN

Plus en détail