Marcel Tessier. Directeur honoraire de la SNCF ENREGISTREMENT REALISE AU DOMICILE DU TEMOIN A PARIS, LE 12/09/2007 PAR MARIE- NOELLE POLINO

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Marcel Tessier. Directeur honoraire de la SNCF ENREGISTREMENT REALISE AU DOMICILE DU TEMOIN A PARIS, LE 12/09/2007 PAR MARIE- NOELLE POLINO"

Transcription

1 Entretien n 3 Marcel Tessier Directeur honoraire de la SNCF M. Marcel Tessier est né le 19/09/1920 à Avignon (Vaucluse). ENREGISTREMENT REALISE AU DOMICILE DU TEMOIN A PARIS, LE 12/09/2007 PAR MARIE- NOELLE POLINO FONCTIONS A LA SNCF DATE D ENTREE ET DE DEPART DE LA SNCF AXE DE L ETUDE Ingénieur à la division des études de traction électrique ( ), chef d arrondissement ( ), adjoint au chef de la division des études de traction électrique ( ), chef de la division de l entretien du matériel de la région ouest ( ), chef de la division des études de traction thermique ( ), chef adjoint puis directeur du service de la recherche ( ), directeur du réseau de l Est, président-directeur général de Sofrerail, directeur de la coopération internationale ( ), conseil pour la liaison transmanche ( ) Récits de carrière SUJET PRINCIPAL THEMES ABORDES Récit de la carrière de M. Marcel Tessier Chef de la division des études de moteurs à traction thermique, Projets menés à bien : chauffage électrique des trains et locomotive Diesel La turbine à gaz, la concurrence de l Aérotrain L année Constitution du service de la recherche premiers projets de liaisons ferroviaires à grande vitesse 1

2 OUTIL DE CONSULTATION CD audio MATERIEL D ENREGISTREMENT Enregistreur numérique Hzoom 4 DUREE DE L ENREGISTREMENT DUREE DE L ENREGISTREMENT APRES TRAITEMENT DU SON 1 heure 32 minutes 9 secondes 1 heure 31 minutes 44 secondes 2

3 Carrière Ingénieur à la division des études de traction électrique ( ), chef d arrondissement ( ), adjoint au chef de la division des études de traction électrique ( ), chef de la division de l entretien du matériel de la région ouest ( ), chef de la division des études de traction thermique ( ), chef adjoint puis directeur du service de la recherche ( ), directeur du réseau de l Est, président-directeur général de Sofrerail, directeur de la coopération internationale ( ), conseil pour la liaison transmanche ( ) Extrait de Who s Who in France, édition , corrigé par le témoin Décoration - Officier de la Légion d honneur - Member of the American institute of electrical engineers (août 1960) Bibliographie Articles parus dans la Revue générale des chemins de fer : «La voiture électrotechnique de la SNCF», sept. 1951, 11 pages. «Les solutions mono-triphasées 50 Hz», nov. 1951, 10 pages. «Les automotrices monophasées à moteurs directs et à redresseurs», nov. 1951, 5 pages. «Le matériel moteur à redresseurs», juil. 1955, 24 pages. «Le chauffage électrique des trains en traction Diesel. Réalisations actuelles de la SNCF», sept. 1965, 11 pages. «Vers une nouvelle locomotive Diesel-électrique la CC 72000», janv. 1967, 10 pages. «Les recherches sur les liaisons intervilles à très grande vitesse aux État-Unis», in «comptes rendus de missions SNCF à l étranger», nov. 1969, 5 pages. «Les liaisons intervilles à très grande vitesse sur les infrastructures ferroviaires nouvelles et le projet Paris-Lyon», janv. 1970, 8 pages. «Le programme des recherches techniques sur les très grandes vitesses», 13 pages. «L informatique au service de la Recherche», nov. 1972, 5 pages. «La traction électrique en France ou les fruits gratuits d une recherche», janv. 1974, 6 pages «L assistance technique de la SNCF à l étranger, juil.-août 1978, 6 pages. «Les actions de coopération internationale de la SNCF pour le transfert de connaissance», juil.- août 1983, 3 pages. «Les perspectives d application du TGV dans le monde», sept. 1983, 1 page. «Le recours aux techniques avancées dans la conception des matériels roulants. Sophistication ou rusticité?», mars 1984, 10 pages. Autres articles «Les harmoniques produits en traction monophasée 50 Hz par les locomotives à redresseurs», Bulletin société française des électriciens, août «L interpénétration des techniques aéronautiques et ferroviaires», Revue Transports, n 167 (novembre 1971). Traction électrique et thermo-électrique [Cours professé au CNAM de 1970 à 1980], Paris, Editions scientifiques Riber, The railroads position in the very high speed ground transportation development, Technical Paper, American institute of electrical engineers, déc The most recent developments in the field of very high speed in France: Electric traction and turbotrains, communication au International automotive engineering congress and exposition, The Society of Automotive Engineers, janvier Communication Le témoin autorise immédiatement la consultation individuelle et la copie de l enregistrement, son exploitation pour des travaux à caractère historique ou scientifique et la diffusion sonore au public dans un cadre scientifique ainsi que sur l Internet. Il a par ailleurs cédé à l AHICF, qui en est le propriétaire exclusif, les droits patrimoniaux attachés à l entretien. 3

4 Compte rendu analytique (Plage 01) Introduction (17 s) I Chef de la division des études de moteurs à traction thermique, Projets menés à bien : chauffage électrique des trains et locomotive Diesel (Plage 02) Questions posées par l enquêteur : le témoin succède à Charles Tourneur, expert dans ce domaine question des stratégies et perspectives de la traction thermique dans les années 1960 qui expliquent le choix fait par la France pour d autres types de traction (2mn:03s). (Plage 03) Choix de la SNCF pour la traction électrique dans le cadre de la reconstruction du réseau, les possibilités techniques de la traction à moteur thermique progressant parallèlement en profitant des innovations mises en œuvre par d autres modes de transports la traction thermique sera complémentaire de la traction électrique, la suppression de la traction vapeur posant la question des lignes dont l électrification n est pas prioritaire (Paris-Bâle, Paris-Clermont) progrès importants de la traction à moteur thermique avec les modèles développés par Charles Tourneur : autorails 330 kw construits par les ANF, lancement des nouvelles locomotives à moteur Pilstick des Chantiers de l Atlantique, locomotive A1A à moteurs Sulzer et SACM (3mn:48s). (Plage 04) Apport du témoin : concertation avec la division des études de traction électrique (dirigée par Fernand Nouvion, ) et ouverture de nouveaux chantiers de recherche : locomotive Diesel plus puissante, de à CV, et chauffage électrique des trains à partir de la locomotive et non plus par fourgon générateur. Parallèlement, premières études de turbotrain à partir de 1965 : contacts avec le service de l aéronautique (délégation ministérielle de l armement), prêt d un moteur turbo 3 de Turboméca et construction du prototype TGS les recherches sur l adaptation de la turbine à gaz à la traction ferroviaire sont antérieures à la création du service de la recherche et au projet C03 travaux menés à leur terme par Jean-Philippe Bernard son successeur à partir de 1966 (4mn:54s). (Plage 05) Publication dans la Revue générale des chemins de fer de l article «Le chauffage électrique des trains en traction Diesel. Réalisations actuelles de la SNCF» en septembre 1965, première application mondiale description des principes de chauffage existant voitures chauffées électriquement en V alternatif, par fourgon générateur avec la traction vapeur or le courant de traction des machines Diesel-électriques est continu nouvelles possibilités de transmission de l électricité, avec alternateur et progrès des redresseurs conciliation alimentation des moteurs et des voitures problèmes comme celui du retour du courant fourni par les redresseurs par les rails résolus par la coopération mécaniciens, électriciens, thermiciens de la DETMT et de la DETE équipement de la locomotive BB 67000, première locomotive du monde équipées d alternateurs utilisés pour la transmission du courant de traction et pour le chauffage pas de prise de brevet la science de l ingénieur se diffuse dans les autres pays après épreuve du prototype, toutes les locomotives suivantes commandées avec transmission à alternateurs (9mn:26s). (Plage 06) Recherche de la locomotive thermique de puissance qui deviendra la CC (voir «Vers une nouvelle locomotive Diesel-électrique : la CC 72000», Revue générale des chemins de fer, janv. 1967, 10 pages) motifs de cette recherche : connaissance des progrès faits par les trois constructeurs de moteurs de traction thermique présents sur le marché français, Chantiers de l atlantique, Sulzer, l Alsacienne de constructions mécaniques préférence pour ce dernier, constructeur français nécessité d une locomotive plus puissante que les et parallèlement, lancement d une nouvelle CC par la DETE discussion avec Roger Chalvon- Demersay (Alsacienne de constructions mécaniques, décédé en 1992) et Julien, responsable de la traction à MTE (groupe Schneider), décision prise lors d un déjeuner Chez Tante Alice, rue Boissyd Anglas adoption pour partie mécanique des conceptions de la DETE avec moteur AGO V16 de l Alsacienne croit en la volonté des acteurs pour faire aboutir l innovation commande en série sans prototype, risque accepté par Camille Martin, directeur du matériel ( ) jusqu en 1972 Henri Lefort ( ), directeur général adjoint, plutôt favorable à la traction diesel (5mn:44s). 4

5 (Plage 07) Précisions sur H. Lefort, ses options stratégiques gestionnaire peu intéressé par le progrès technique mais favorable à la traction Diesel plus intéressé par le fret que par le transport des voyageurs, en particulier hostile à l élévation des vitesses qui peuvent perturber la gestion du trafic fret. Jean Dupuy, alors chef du service matériel et traction du sud-ouest et successeur désigné de C. Martin, opposé à cette locomotive, danger de «tuer la traction électrique» complémentarité des deux tractions financement interne des projets d investissements pas d études de rentabilité interne et externe des projets à l exception des bilans d électrification avant le TGV (5mn:27s). (Plage 08) Le destin de la locomotive 72000, 92 unités construites seulement contre 500 pour la utilisée pour Paris-Bâle, Paris-Clermont, trafic fret coopération entre les constructeurs : les divisions d étude de la SNCF sont maître d ouvrage et coordonnent leurs travaux, pas de chef de file pas de mise en concurrence ni d appels d offre, choix en fonction de la qualification technique de chacun et non par souci de la régulation du marché exemple : éviction de Sulzer (auteur des moteurs de la A1A 68000, la partie mécanique étant construite par les Forges de la Loire) pour la construction des poids de la SNCF sur le secteur, cependant faillible, exemple de l insuffisance des parties mécaniques des BB monomoteur prendre des risques est nécessaire ; les risques pris directement par les divisions d étude sont réels, exemple de la transmission tripode des TGV difficulté de répondre aux questions posées en fonction de la connaissance par le témoin des processus de décisions à son niveau hiérarchique de l époque prise en compte de l ergonomie de la conduite dans la conception de la locomotive : anachronisme de la question confort de la cabine de conduite présence d anciens chefs de traction dans les divisions d étude en revanche souci des aménagements intérieurs pour faciliter l entretien propre à F. Nouvion, ancien chef des Ateliers de La Folie : dimension des blocs d appareillage, câblage, etc. (8mn:16s). II La turbine à gaz, la concurrence de l Aérotrain (Plage 09) Application du turbomoteur utilisé en aéronautique à la traction ferroviaire : initiative de Jean Dupuy implication de Guy Sénac, collaborateur de la DETMT intéressé par cette technologie prend contact avec la délégation ministérielle pour l armement, rencontres avec l ingénieur général André Vialatte et l ingénieur en chef de l armement Raymond Boscher, camarade de promotion à l Ecole polytechnique prêt à la SNCF d un moteur Turbo 3 construit par turbomeca utilisé sur les hélicoptères problème d adaptation à la traction ferroviaire : alimentation par combustibles utilisés pour le Diesel, bruit à réduire, alimentation en vitesse variable des moteurs et non d un arbre d hélice expériences au centre d essais des propulseurs de Saclay équipement d un autorail 330 kw qui devient le TGS, engin expérimental, «amusette d ingénieur» l existence du prototype a ensuite influencé le service de la recherche, Michel Walrave testant l intérêt d une augmentation des fréquences des dessertes par autorail, d où commande des éléments à turbine à gaz, ETG le TGS promeut la turbine (transport du Premier ministre Raymond Barre vers Epernay) application à la desserte Paris-Caen-Cherbourg [à partir de mars 1971] réfute l existence de réflexions stratégiques, plutôt expérimentation et opportunisme conduisant à l adoption de solutions (8mn:40s). (Plage 10) Développement modeste de la traction à turbine à gaz, n est pas considéré comme un mode de traction à part entière influence de l Aérotrain sur l intérêt porté par la SNCF à la turbine à gaz SNCF mal considérée par l administration, en particulier la DATAR, qui est séduite par la nouvelle technologie de l Aérotrain promue par son inventeur Jean Bertin stimulation pour la SNCF, qui comprend la nécessité de lignes nouvelles pour un nouveau système et veut obtenir que le renouvellement des transports terrestres intègre le train pas de filiation avec le TGS le prototype TGV 001 était un turbotrain et la turbine à gaz a permis de plaider la cause du C03 [projet du TGV] auprès des pouvoirs publics cependant transmission et moteurs électriques du prototype le témoin affirme la volonté d adopter la traction électrique dès la conception du TGV (6mn:11s). (Plage 11) Rapports entre la SNCF et l Aérotrain obligation pour la SNCF devant l intérêt porté par les pouvoirs publics à l Aérotrain financement de la moitié des essais par la SNCF juge que l Aérotrain ne pouvait devenir un nouveau système de transport infrastructure trop dense porte un jugement identique sur le train à sustentation magnétique allemand peut convenir à une liaison de point à point une vitesse de 400 km/h est de même inutile pression de l administration en faveur du nouveau système, d où l adoption de la turbine à gaz pour le prototype du TGV critique technique de la sustentation sur coussin d air tout ce que prévoyait de faire l Aérotrain, y compris la grande vitesse, était possible au train (3mn:20s). 5

6 III L année Constitution du service de la recherche premiers projets de liaisons ferroviaires à grande vitesse (Plage 12) Questions posées par l enquêteur : récapitulation de l année 1966, idées de Robert Geais, mission du témoin et de Jean Dupuy, Paul Gentil et Jean Alias en février 1966, ses motifs, son contexte sollicitation en 1965 du témoin, chef de la DETMT, par Robert Geais ( ), alors chef du service voie et bâtiments de la région nord, qui propose utilisation du tracé de l autoroute Paris-Lille en construction pour une liaison à grande vitesse et petit gabarit esquisse, avec Guy Sénac, d un véhicule à turbine à gaz, que F. Nouvion souhaite guidé par rail traction autonome indispensable pour assurer la grande vitesse appui de Roger Hutter ( ), directeur de la région du nord et futur directeur général adjoint parallèlement, réaction de plusieurs jeunes cadres dirigeants, inspirés par R. Hutter, contre l inertie de la SNCF rôle de catalyseur de R. Geais, dont l idée a influencé la conception du tracé du TGV (8mn:11s). (Plage 13) Arrivée de Roger Guibert ( ) à la direction générale en février 1966, R. Hutter devenant l un des directeurs généraux adjoints confie au témoin et à Jean Dupuy (1926- ), alors chef de la division matériel et traction du Sud-ouest, Paul Gentil ( ), chef de la division de l exploitation de l Est, Jean Alias (1918- ), adjoint au directeur des Installations fixes, une mission de réflexion stratégique sur les perspectives de développement du chemin de fer à long terme ses rapports professionnels ou personnels antérieurs avec chacun les occasions de rencontre des ingénieurs de la SNCF (groupe X cheminots, conférence des chemins de fer [fondée en 1844] et réunion des chemins de fer [fondée en 1856]) (3mn:48s). (Plage 14) Leur motivation, leur analyse de la situation de la SNCF : la SNCF ne tire pas profit des évolutions techniques par opposition au dynamisme d EDF milieu fermé, entreprise non ouverte sur l extérieur peu attractive pour les jeunes cadres, recrutement peu satisfaisant vue par les pouvoirs publics et par la DATAR comme en perte de vitesse leurs conclusions : structure compartimentée de l entreprise mal adaptée au développement, pas de dialogue entre directions, il n existe qu une commission de la recherche présidée par H. Lefort (4mn:46s). (Plage 15) Les rapporteurs demandent un service nouveau dédié à la recherche appuyé sur le potentiel technique des directions pour les associer dans des projets pluridisciplinaires création du service de la recherche immédiatement approuvée en juillet 1966 la conception du nouveau service est confiée aux 4 auteurs du rapports, qui demandent le concours de Bernard de Fontgalland ( ), alors chef de la division du mouvement de la région nord, celui-ci souhaitant que le témoin soit son adjoint compétences de B. de Fontgalland, qui a dirigé la direction des études générales de la SNCF [de 1954 à 1963], en cybernétique (premier ordinateur Bull Gamma 60 adopté en 1960 par la SNCF), complémentaires de celles de Marcel Tessier en techniques ferroviaires (3mn:49s). (Plage 16) Influences extérieures sur cette réflexion aucune influence du groupe de réflexion auteur du rapport sur les entreprises publiques remis au gouvernement par Simon Nora ( ) en 1967 en revanche contact par Robert Geais avec Gilbert Dreyfus [ ], directeur des routes de 1967 à 1971, au moment de la conception du projet C03 et soutien du corps des ponts et chaussées au projet de TGV par la suite le C03 premier projet du nouveau service [lancé le 5 décembre 1966] place de la recherche de la vitesse dans le renouveau de la SNCF le témoin rend la recherche de la vitesse à F. Nouvion pour sa part, affranchissement des contraintes du réseau existant, spécialisation trafic voyageur, trains automoteurs utilisant les nouvelles technologies en traction autonome, compatibilité avec les infrastructures existantes facteurs de la première hypothèse de recherche dès juillet 1966 qui doit être validée par un calcul économique (7mn:39s). (Plage 17) Constitution de l équipe du service de la recherche : appel à des économistes, en premier lieu Michel Walrave, alors au service des affaires économiques du ministère de l Equipement et appelé par B. de Fontgalland et R. Hutter équipe pluridisciplinaire indispensable mention de Bernard Revol ( ), chef d arrondissement exploitation à Nancy, pour l exploitation, Roger Forray, centralien, [s.d-2001] et Hubert Autruffe (s.d) pour le matériel, A. Lemaire (s.d) pour l informatique coordination originale des directions techniques par le service de la recherche budget du service réduit, établissement par le service du budget général de la recherche pour les directions de la SNCF les différents projets du service, son efficacité : le projet de «desserte du Sud-Est de la France à grande vitesse et à fréquence élevée au moyen d une ligne nouvelle Paris- Lyon» est transmis au gouvernement le 5 novembre 1969 (5mn:19s). 6

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.6/AC.4/2008/1/Add.2 19 août 2008 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS

Plus en détail

La très grande vitesse Actualité et perspectives

La très grande vitesse Actualité et perspectives La très grande vitesse Actualité et perspectives Laurent BARON Directeur Matériels Grande Vitesse Juin 2007 TRANSPORT L expérience d Alstom Des records techniques majeurs Mai 1990 : 515.3 km/h Juin 2001

Plus en détail

Les évolutions des trains

Les évolutions des trains Cette feuille permet à votre groupe de mieux répondre à la fiche activité Elle reste avec le matériel Les transports Les évolutions des trains Cours de technologie - Page 1 sur 7 L histoire du train, c

Plus en détail

Avis du Conseil de Développement. «Projet de Ligne Grande Vitesse Paris Orléans Clermont-Ferrand Lyon»

Avis du Conseil de Développement. «Projet de Ligne Grande Vitesse Paris Orléans Clermont-Ferrand Lyon» Avis du Conseil de Développement «Projet de Ligne Grande Vitesse Paris Orléans Clermont-Ferrand Lyon» Rapporteurs : Jean-Pierre Berger et Bernard Laroche Rapport arrêté en Assemblée Générale du 9 février

Plus en détail

Conseil Économique et Social

Conseil Économique et Social NATIONS UNIES E Conseil Économique et Social Distr. GÉNÉRALE TRANS/WP.6/2001/10 5 septembre 2001 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe de

Plus en détail

Activités de R&D et Partenariat académique et industriel

Activités de R&D et Partenariat académique et industriel Le Centre d Excellence «Moteurs de Traction» ALSTOM TRANSPORT ORNANS Activités de R&D et Partenariat académique et industriel Didier GIROD 6 octobre 2011 Présentation Alstom Transport- Juin 2011- Page

Plus en détail

Bilan LOTI de l'électrification de Paris Clermont Ferrand

Bilan LOTI de l'électrification de Paris Clermont Ferrand Décembre 2009 Bifurcation Saint Germain des Fossés - Clermont Ferrand Roanne (03) Bilan LOTI de l'électrification de Paris Clermont Ferrand Rapport SOMMAIRE Résumé et conclusions... 5 1 Introduction...

Plus en détail

LANCEMENT DES TRAVAUX DOSSIER DE PRESSE

LANCEMENT DES TRAVAUX DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DES TRAVAUX 10 septembre 2015 DOSSIER DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Renaissance de la ligne ferroviaire Belfort Delle : lancement des travaux en gare de Delle Delle, le 10 septembre 2015 Un

Plus en détail

Rencontre avec les entreprises des Yvelines, de l Essonne et du Val-de-Marne. 9 juin 2015

Rencontre avec les entreprises des Yvelines, de l Essonne et du Val-de-Marne. 9 juin 2015 Rencontre avec les entreprises des Yvelines, de l Essonne et du Val-de-Marne 9 juin 2015 Le dialogue et l échange : une contribution importante au projet Un site Internet : www.societedugrandparis.fr/ligne18

Plus en détail

Relevé de la première partie de la table ronde. Programmes «mobilité et transports»

Relevé de la première partie de la table ronde. Programmes «mobilité et transports» Relevé de la première partie de la table ronde Programmes «mobilité et transports» Les enjeux : Le secteur des transports est responsable d une part significative de la croissance des gaz à effet de serre

Plus en détail

Essais de frein applicables aux trains

Essais de frein applicables aux trains Référentiels EPSF Recommandation Sécurité des circulations RC A-B 7a n 2 Applicable sur : RFN Version n 1 du 30 octobre 2007 Applicable dès publication II Objet...3 Chapitre 1 - Principes généraux...4

Plus en détail

Présentation des travaux de la jonction de Sablé-sur-Sarthe. CROA - Visite de chantier Juigné-sur-Sarthe le 17 octobre 2013

Présentation des travaux de la jonction de Sablé-sur-Sarthe. CROA - Visite de chantier Juigné-sur-Sarthe le 17 octobre 2013 Présentation des travaux de la jonction de Sablé-sur-Sarthe CROA - Visite de chantier Juigné-sur-Sarthe le 17 octobre 2013 Les enjeux de la Les enjeux de la LGV Bretagne - Pays de la Loire Le projet s

Plus en détail

Le Projet «Patrimoines en famille»

Le Projet «Patrimoines en famille» Guide Visiteur 2 / 2 Le Projet «Patrimoines en famille» Cité du Train, Mulhouse Parcours commenté Un projet culturel national à destination des familles touchées par l autisme www.fondation-culturespaces.com

Plus en détail

Filière «Electromécanique (EM)»

Filière «Electromécanique (EM)» Filière «Electromécanique (EM)» Président : Prof. Patrick HENDRICK patrick.hendrick@ulb.ac.be Vice-Président : Prof. Johan GYSELINCK johan.gyselinck@ulb.ac.be Présentation générale de la Filière Aéronautique,

Plus en détail

0.742.140.334.97. Convention

0.742.140.334.97. Convention Texte original 0.742.140.334.97 Convention entre le Conseil fédéral suisse et le Gouvernement de la République française relative au raccordement de la Suisse au réseau ferré français, notamment aux liaisons

Plus en détail

Aménagement ligne existante vs Construction ligne nouvelle et Maintien ligne existante. Analyse comparative des deux solutions.

Aménagement ligne existante vs Construction ligne nouvelle et Maintien ligne existante. Analyse comparative des deux solutions. Aménagement ligne existante vs Construction ligne nouvelle et Maintien ligne existante Analyse comparative des deux solutions décembre 2010 Ordre du jour - Origine de la LGV Bordeaux-Toulouse - Comparaison

Plus en détail

Groupe Voith. Voith en quelques chiffres

Groupe Voith. Voith en quelques chiffres Voith Turbo France Voith Turbo France Voith Turbo France, est située à Noisy-le-Grand (Marne la Vallée, à l est de Paris) depuis 1975. Son effectif est d environ 60 salariés et son chiffre d affaire annuel

Plus en détail

Bus2025 : l ambitieux Plan de la RATP pour un parc 100% écologique en 2025

Bus2025 : l ambitieux Plan de la RATP pour un parc 100% écologique en 2025 Bus2025 : l ambitieux Plan de la RATP pour un parc 100% écologique en 2025 La RATP s est engagée, dès 2014, dans une évolution technologique et écologique majeure avec l objectif de convertir majoritairement

Plus en détail

PARTIE A ETUDE COMPARATIVE DES CHAINES CINEMATIQUES DE L AGV ET DU TGV

PARTIE A ETUDE COMPARATIVE DES CHAINES CINEMATIQUES DE L AGV ET DU TGV PARTIE A ETUDE COMPARATIVE DES CHAINES CINEMATIQUES DE L AGV ET DU TGV Le transport passager, en dehors des critères de confort de voyage ou d agréments, doit se plier à des contraintes techniques, commerciales,

Plus en détail

Transports ferroviaires en Haute-Normandie

Transports ferroviaires en Haute-Normandie Transports ferroviaires en Haute-Normandie Responsable des Transports Express Régionaux (TER), la Région a apporté à ce titre des améliorations significatives sur le réseau régional (modernisation de l

Plus en détail

Parmi les formules suivantes, lesquelles permettent de calculer celle d un véhicule :

Parmi les formules suivantes, lesquelles permettent de calculer celle d un véhicule : EXERCICE 1 Parmi les formules suivantes, lesquelles permettent de calculer celle d un véhicule : 1) Ec = m v 2) Ec = ½ m v 3) Ec = ½ m v² 4) Ec = ½ v² 5) Ec = mv² EXERCICE 2 1) Rappelez la formule permettant

Plus en détail

ferraillés l'aide des guerre. légitimité. diesel-

ferraillés l'aide des guerre. légitimité. diesel- Le matériel ferroviaire historiq que roulant Le but de la sauvegarde du patrimoine ferroviaire roulant consiste à retracer r l'histoire des chemins de fer luxembourgeois ainsi quee la technique ferroviaire

Plus en détail

Comité de ligne Huveaune-Garlaban-Mont Faron Marseille Aubagne Toulon Hyères Aubagne 21 janvier 2015

Comité de ligne Huveaune-Garlaban-Mont Faron Marseille Aubagne Toulon Hyères Aubagne 21 janvier 2015 1/6 Direction des transports et des grands équipements Service des Transports Régionaux Comité de ligne Huveaune-Garlaban-Mont Faron Marseille Aubagne Toulon Hyères Aubagne 21 janvier 2015 INTERVENANTS

Plus en détail

Renouvellement des infrastructures ferroviaires de la ligne Paris - Limoges - Toulouse en gare de Limoges, 25 juin 2009

Renouvellement des infrastructures ferroviaires de la ligne Paris - Limoges - Toulouse en gare de Limoges, 25 juin 2009 Renouvellement des infrastructures ferroviaires de la ligne Paris - Limoges - Toulouse en gare de Limoges, 25 juin 2009 LE RENOUVELLEMENT DU RÉSEAU : UNE PRIORITÉ DE RÉSEAU FERRÉ DE FRANCE Le Plan de rénovation

Plus en détail

LA SECURITE ROUTIERE LIVRE BLANC PRESENTE AU PREMIER MINISTRE. Pierre GIRAUDET, 1988 ETAT D AVANCEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE JANVIER 2002

LA SECURITE ROUTIERE LIVRE BLANC PRESENTE AU PREMIER MINISTRE. Pierre GIRAUDET, 1988 ETAT D AVANCEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE JANVIER 2002 08/07/02 LA SECURITE ROUTIERE LIVRE BLANC PRESENTE AU PREMIER MINISTRE Pierre GIRAUDET, 1988 ETAT D AVANCEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE JANVIER 2002 MESURES ET ORIENTATIONS PROPOSEES PAR LE LIVRE BLANC SUITES

Plus en détail

La cartographie des 4 programmes de recherche

La cartographie des 4 programmes de recherche 1 La cartographie des 4 programmes de recherche Première étape des séances de think tank créativité du pôle «identification des thèmes de recherche» visant à structurer les 4 programmes de recherche, ce

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE COORDONNATEUR DE LA PLATEFORME DE DIALOGUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS

TERMES DE REFERENCE POUR LE COORDONNATEUR DE LA PLATEFORME DE DIALOGUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS TERMES DE REFERENCE POUR LE COORDONNATEUR DE LA PLATEFORME DE DIALOGUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS 1. INFORMATIONS GÉNÉRALES... 1 1.1. Pays bénéficiaire... 1 1.2. Autorité contractante... 1 2. CONTEXTE...

Plus en détail

MANAGEMENT ET INGÉNIERIE MÉTHODES ET INDUSTRIALISATION

MANAGEMENT ET INGÉNIERIE MÉTHODES ET INDUSTRIALISATION H1401 - p 1/ 5 MANAGEMENT ET INGÉNIERIE Conçoit, optimise et organise l ensemble des solutions techniques (faisabilité, capacité, fiabilité, rentabilité) et des méthodes de production/fabrication de biens

Plus en détail

La Course Paris - Rouen

La Course Paris - Rouen Le 22 juillet 1894 : Première course automobile Le 22 juillet 1894 a lieu la première course automobile sur route. Le record de vitesse sur le parcours Paris-Rouen est tenu par le comte de Dion : 22 km/h!...

Plus en détail

Inauguration du nouvel Atelier Central des CFL 11.05.2015

Inauguration du nouvel Atelier Central des CFL 11.05.2015 Inauguration du nouvel Atelier Central des CFL 11.05.2015 Pourquoi un nouvel Atelier Central? Le nouvel Atelier remplace les 2 sites actuels Atelier Nord Rocade de Bonnevoie (Gare de Luxembourg) Atelier

Plus en détail

Session DCC 06.09.2008

Session DCC 06.09.2008 Session 4 (septembre 2008) : Digitalisation d'un réseau : Présentation : - Les composants de la commande digitale - Les accessoires - Rappel de signalisation - Les époques III et IV Démonstration : Thème

Plus en détail

XDOC-MK-Novembre 2012 FR. Déplacement

XDOC-MK-Novembre 2012 FR. Déplacement Gamme XDOC-MK-Novembre 2012 FR Coques à Déplacement Gamme Coques à Déplacement La gamme Nanni pour coques à déplacement Les moteurs Nanni pour coques à déplacement ont une fiabilité record éprouvée. La

Plus en détail

CHAMBRE D ESSAIS THERMIQUES ET AÉRAULIQUES TECHNICENTRE INDUSTRIEL DE ROMILLY / SEINE SNCF TECHNICENTRE DE ROMILLY YOAN VALLET

CHAMBRE D ESSAIS THERMIQUES ET AÉRAULIQUES TECHNICENTRE INDUSTRIEL DE ROMILLY / SEINE SNCF TECHNICENTRE DE ROMILLY YOAN VALLET CHAMBRE D ESSAIS THERMIQUES ET AÉRAULIQUES TECHNICENTRE INDUSTRIEL DE / SEINE SNCF TECHNICENTRE DE LOCALISATION TECHNICENTRE INDUSTRIEL SNCF DE SUR SEINE SUR SEINE PARIS - TROYES Accessibilité Rail : 1H10

Plus en détail

AVIS de la CCIP relatif à la desserte de l aéroport de Roissy CDG par le projet «CDG Express»

AVIS de la CCIP relatif à la desserte de l aéroport de Roissy CDG par le projet «CDG Express» AVIS de la CCIP relatif à la desserte de l aéroport de Roissy CDG par le projet «CDG Express» présenté par Bernard IRION Assemblée Générale du 23 juin 2005 Les enjeux d une desserte ferroviaire directe

Plus en détail

Le Patrimoine ferroviaire préservé par le TPCF.

Le Patrimoine ferroviaire préservé par le TPCF. Le Patrimoine ferroviaire préservé par le TPCF. Il était une fois le Patrimoine au TPCF 1 / 27 Sommaire Introduction... 2 Historique de la ligne de chemin de fer Rivesaltes Quillan.... 3 Pupitre Locomotive

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00 01-janv-15 4h21 9h49 16h53 22h11 6h38 59 19h07 62 0h59 13h37 5h17 10h51 17h49 23h13 7h34 65 20h01 69 2h04 14h39 6h06 11h44 18h36 0h07* 8h21 73 20h47 76 3h02 15h33 6h50 12h30 19h19 0h51* 9h03 79 21h28 81

Plus en détail

Ordonnance d exécution de la loi sur les entreprises de trolleybus

Ordonnance d exécution de la loi sur les entreprises de trolleybus Ordonnance d exécution de la loi sur les entreprises de trolleybus (Ordonnance sur les trolleybus) 744.211 du 6 juillet 1951 (Etat le 1 er juillet 2012) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 20 de la loi

Plus en détail

L'histoire du train d'après une étude réalisée par Boris Chabanel

L'histoire du train d'après une étude réalisée par Boris Chabanel L'histoire du train d'après une étude réalisée par Boris Chabanel la machine à vapeur et les transports, victoires et déboires La mise au point de la machine à vapeur constitue une véritable rupture dans

Plus en détail

Référence E.412 Référence E.413. Référence E.414 Référence E.415. Référence E.416 Référence E.417. Référence E.418 Référence E.419

Référence E.412 Référence E.413. Référence E.414 Référence E.415. Référence E.416 Référence E.417. Référence E.418 Référence E.419 EDITIONS «LE TRAIN BLEU» Nouveautés Chemin de Fer Décembre 2012 M. MARTRET Georges 16 Rue Cros de Capeu - 06100 NICE Tel. : 09 50 63 02 84 (Tarif local) Fax. : 09 55 63 02 84 (Tarif local) Mail. : azurcartes@free.fr

Plus en détail

Fiche d information. Renaissance d un pur-sang : Le parc de locomotives F-40 de VIA À PROPOS DES LOCOMOTIVES

Fiche d information. Renaissance d un pur-sang : Le parc de locomotives F-40 de VIA À PROPOS DES LOCOMOTIVES Fiche d information Juin 2009 Renaissance d un pur-sang : Le parc de locomotives F-40 de VIA À PROPOS DES LOCOMOTIVES Depuis plus d un siècle d exploitation ferroviaire au diesel, seulement un petit nombre

Plus en détail

Introduction. Le Navire Électrique

Introduction. Le Navire Électrique Introduction Xavier Lagorce Prépa Agreg GE Dossier sur le navire électrique. Ensemble de 12 documents, regroupables en 3 grandes catégories Descriptions générales (3) Composants de conversion et de distribution

Plus en détail

DOCUMENT DE REFERENCE DU RESEAU

DOCUMENT DE REFERENCE DU RESEAU DOCUMENT DE REFERENCE DU RESEAU Annexe A.1 Glossaire 1. Définitions Accord-cadre Area Direction Asset Management-Infrabel Area Direction Traffic Management & Services-Infrabel Bureau Organisation du Trafic-Infrabel

Plus en détail

ROZES René, Alexandre

ROZES René, Alexandre ROZES René, Alexandre Etat civil : Né le 23 décembre 1922 à Nuits-Saint-Georges (Côte-d Or). Famille : Fils de Alexandre Joseph Rozes, Commis des Postes (né le 13 mars 1896 à Premeaux, Côted Or) et de

Plus en détail

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production Garantir un haut niveau de production 1 - Ingénieur industrialisation 2 - Ingénieur maintenance 3 - Ingénieur méthodes 4 - Ingénieur production 5 - Ingénieur qualité projet 6 - Ingénieur résident qualité

Plus en détail

Scénarios Ouest, Médian et Est variante Roanne Option «barreau Clermont-Ferrand Lyon»

Scénarios Ouest, Médian et Est variante Roanne Option «barreau Clermont-Ferrand Lyon» Ligne à Grande Vitesse Paris Orléans Clermont-Ferrand Lyon Scénarios Ouest, Médian et Est variante Roanne Option «barreau Clermont-Ferrand Lyon» Janvier 2012 1. OBJET DU DOCUMENT Au cours de la réunion

Plus en détail

Énergie décentralisée : La micro-cogénération

Énergie décentralisée : La micro-cogénération Énergie décentralisée : La micro-cogénération Solution énergétique pour le résidentiel et le tertiaire Jean-Paul ONANA, Chargé d activités projet PRODÉLEC PRODuction et gestion de la production d ÉLECtricité

Plus en détail

OTIF. Prescription Technique Uniforme PTU LOC&PAS 2015

OTIF. Prescription Technique Uniforme PTU LOC&PAS 2015 ORGANISATION INTERGOUVERNEMENTALE POUR LES TRANSPORTS INTERNATIONAUX FERROVIAIRES ZWISCHENSTAATLICHE ORGANISATION FÜR DEN INTERNATIONALEN EISENBAHNVERKEHR OTIF INTERGOVERNMENTAL ORGANISATION FOR INTERNATIONAL

Plus en détail

2.1. Les chemins de fer

2.1. Les chemins de fer 2.1. Les chemins de fer 2.1.10. Les transports de fret CFL cargo Evolution du trafic fret Le tableau suivant fait apparaître une augmentation de 19 % du tonnage transporté en trafic international (départ

Plus en détail

Contraintes d intégration liées à. consommation de carburant en

Contraintes d intégration liées à. consommation de carburant en Contraintes d intégration liées à la réduction d émissions et de consommation de carburant en traction autonome Samuel Hibon Mai 2009 TRANSPORT Sommaire 1st topic Les normes Page 3 2nd topic Evolutions

Plus en détail

Enquête sur la complémentarité modale TGV/ Avion ********** Synthèse des résultats 2008. Roissy-Charles de Gaulle Lyon-Saint Exupéry.

Enquête sur la complémentarité modale TGV/ Avion ********** Synthèse des résultats 2008. Roissy-Charles de Gaulle Lyon-Saint Exupéry. Enquête sur la complémentarité modale TGV/ Avion ********** Synthèse des résultats 2008 Roissy-Charles de Gaulle Lyon-Saint Exupéry février 2009 Contexte L intermodalité TGV-Avion : une pratique qui se

Plus en détail

LA LIAISON NOUVELLE PARIS-NORMANDIE (LNPN) Contexte et genèse du projet

LA LIAISON NOUVELLE PARIS-NORMANDIE (LNPN) Contexte et genèse du projet LA LIAISON NOUVELLE PARIS-NORMANDIE (LNPN) Contexte et genèse du projet 21 SEPTEMBRE 2011 1971 Les origines Le voyage inaugural du «turbo train» a eu lieu le 14 mars 1970 sur la ligne Paris-Caen. Les rames

Plus en détail

VERS UNE MOBILITÉ DURABLE

VERS UNE MOBILITÉ DURABLE COP21 VERS UNE MOBILITÉ DURABLE Engagé dans la lutte contre le changement climatique, le Groupe SNCF développe autour du train des offres globales de mobilité durable, pour les voyageurs et les marchandises.

Plus en détail

Fiche d information. Le «profilé de format vest pocket» Inspiré des trains d'acier inoxydable de jadis. À propos des trains:

Fiche d information. Le «profilé de format vest pocket» Inspiré des trains d'acier inoxydable de jadis. À propos des trains: Fiche d information Mars 2010 LE PARC D'AUTORAILS DE VIA RAIL CANADA Le «profilé de format vest pocket» Inspiré des trains d'acier inoxydable de jadis À propos des trains: Lorsque Budd Company, de Philadelphie,

Plus en détail

CAP MVA. Technologie. Maintenance des Véhicules Automobiles. Feuillets détachables. Jean-Luc BASCOL

CAP MVA. Technologie. Maintenance des Véhicules Automobiles. Feuillets détachables. Jean-Luc BASCOL CAP MVA Maintenance des Véhicules Automobiles Technologie Feuillets détachables JeanLuc BASCOL TECHNOLOGIE cap MAINTENANCE AUTOMOBILE Généralités 00 La découverte de l automobile 3 Savoir S 2.1 Motorisation

Plus en détail

Inauguration de la 1 ère ligne de tramway de la ville de Casablanca, MAROC

Inauguration de la 1 ère ligne de tramway de la ville de Casablanca, MAROC Inauguration de la 1 ère ligne de tramway de la ville de Casablanca, MAROC Dossier de presse 11 et 12 décembre 2012 Sommaire 1/ Le groupement mené par RATP Dev va exploiter la 1 ère ligne de tramway de

Plus en détail

partenaire de l éco-mobilité régionale

partenaire de l éco-mobilité régionale Coradia Polyvalent partenaire de l éco-mobilité régionale CORADIA POLYVALENT la nouvelle génération du train régional d Alstom UN PLANCHER BAS INTÉGRAL pour un espace habitable et une accessibilité optimisés

Plus en détail

RÉDUCTION DE L ÉMISSION SONORE DES VÉHICULES DE TRANSPORT DE MARCHANDISES DANS LEUR CONTEXTE D USAGE URBAIN. Nicolas BLAIRON

RÉDUCTION DE L ÉMISSION SONORE DES VÉHICULES DE TRANSPORT DE MARCHANDISES DANS LEUR CONTEXTE D USAGE URBAIN. Nicolas BLAIRON RÉDUCTION DE L ÉMISSION SONORE DES VÉHICULES DE TRANSPORT DE MARCHANDISES DANS LEUR CONTEXTE D USAGE URBAIN Nicolas BLAIRON Les activités recherche et développement en acoustique véhicule chez Renault

Plus en détail

Département Énergie et Environnement

Département Énergie et Environnement Département Énergie et Environnement David Bouquain -27 mars 2012 Formation d ingénieurs en énergie Présentation UTBM CS du 14 Avril 1 Le réseau des Universités de Technologie Les Universités de Technologie

Plus en détail

Note d aide à l élaboration des principes de rétablissement et de voisinage

Note d aide à l élaboration des principes de rétablissement et de voisinage 1. Note d aide à l élaboration des principes de rétablissement et de voisinage Bordeaux, le 8 juin 2010 OBJET La réalisation d une ligne nouvelle entraine l interception ou le voisinage avec des réseaux

Plus en détail

Du SmartWay à la route intelligente électrifiée. Note prospective : recherche de partenaires pour la mobilité de demain

Du SmartWay à la route intelligente électrifiée. Note prospective : recherche de partenaires pour la mobilité de demain Du SmartWay à la route intelligente électrifiée Note prospective : recherche de partenaires pour la mobilité de demain Réf. CN 901 BS CB DM Lausanne, le 29 0ctobre 2003 La route intelligente électrifiée

Plus en détail

INNOVATION LA SNCF TESTE DES DRONES POUR INSPECTER LES OUVRAGES D ART

INNOVATION LA SNCF TESTE DES DRONES POUR INSPECTER LES OUVRAGES D ART INNOVATION LA SNCF TESTE DES DRONES POUR INSPECTER LES OUVRAGES D ART INNOVATION LA SNCF TESTE DES DRONES POUR INSPECTER LES OUVRAGES D ART Le 5 novembre, SNCF a procédé à des tests de drones pour inspecter

Plus en détail

Le rail à toutes vitesses

Le rail à toutes vitesses Le rail à toutes vitesses Deux siècles de vitesse sur rail, trente ans de grandes vitesses Les spécificités belges AHICF 14 16 décembre 2011 LG Les origines 1830 1835 : désenclaver le nouvel Etat et relier

Plus en détail

Pour un trolleybus moderne dans l agglomération grenobloise

Pour un trolleybus moderne dans l agglomération grenobloise Pour un trolleybus moderne dans janvier 2005 Page 1 Sommaire Les avantages du trolleybus par rapport à l autobus Le trolleybus, un moyen de transport performant Le trolleybus est un moyen de transport

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Arrêté du 23 juillet 2013 modifiant l arrêté du 30 mai 1996 relatif aux modalités de classement des infrastructures

Plus en détail

Transition énergétique : quel avenir pour le transport ferroviaire en France? Le point de vue de la FNAUT

Transition énergétique : quel avenir pour le transport ferroviaire en France? Le point de vue de la FNAUT Transition énergétique : quel avenir pour le transport ferroviaire en France? Le point de vue de la FNAUT La Fédération Nationale des Associations d Usagers des Transports Créée en 1978 150 associations

Plus en détail

Les débuts du courant «industriel» à la SNCF Jean CUYNET cuynet.jean@wanadoo.fr

Les débuts du courant «industriel» à la SNCF Jean CUYNET cuynet.jean@wanadoo.fr Les débuts du courant «industriel» à la SNCF Jean CUYNET cuynet.jean@wanadoo.fr Les premières tentatives d utilisation du courant monophasé à la fréquence de 50 Hz en traction ferroviaire remontent aux

Plus en détail

RENOVATION DE LA VOIE ENTRE LONGAGES ET CARBONNE

RENOVATION DE LA VOIE ENTRE LONGAGES ET CARBONNE RENOVATION DE LA VOIE ENTRE LONGAGES ET CARBONNE VISITE DE CHANTIER : LUNDI 14 AVRIL 2014 23h00 DOSSIER DE PRESSE Contacts presse RFF : Marianne MINARD - Tél : 06 86 28 67 94 marianne.minard@rff.fr SNCF

Plus en détail

Jean-Marie Cravero ENREGISTREMENT REALISE Á PARIS, LE 28/02/1995 PAR M. CLAUDE PLANCHER. Les ingénieurs de la production hydraulique d EDF

Jean-Marie Cravero ENREGISTREMENT REALISE Á PARIS, LE 28/02/1995 PAR M. CLAUDE PLANCHER. Les ingénieurs de la production hydraulique d EDF Jean-Marie Cravero M. Jean-Marie Cravero est né le 07/03/1931 à Nice (Alpes Maritimes). ENREGISTREMENT REALISE Á PARIS, LE 28/02/1995 PAR M. CLAUDE PLANCHER FONCTION A EDF Ingénieur hydraulicien DATE D

Plus en détail

LE PROGRAMME DES VEHICULES ELECTRIQUES ET HYBRIDES DE FORD PREND FORME

LE PROGRAMME DES VEHICULES ELECTRIQUES ET HYBRIDES DE FORD PREND FORME INFORMATION PRESSE LE PROGRAMME DES VEHICULES ELECTRIQUES ET HYBRIDES DE FORD PREND FORME Ford s'apprête à produire cinq véhicules électriques, hybrides et hybride rechargeable qui devraient arriver sur

Plus en détail

Rencontres & Visites. ACTIF Sud-Est Découverte de la CCR Rhône-Alpes à Lyon... N 279 - A.C.T.I.F. SUD-EST 27. Un programme à l échelle nationale

Rencontres & Visites. ACTIF Sud-Est Découverte de la CCR Rhône-Alpes à Lyon... N 279 - A.C.T.I.F. SUD-EST 27. Un programme à l échelle nationale 27 Rencontres & Visites ACTIF Sud-Est Découverte de la CCR Rhône-Alpes à Lyon... ans la continuité des décisions prises lors de son Assemblée Générale 2010, l ACTIF Sud-Est a organisé en D 2010 plusieurs

Plus en détail

Mathématiques et histoire des transports Cycle 3. Activité de découverte

Mathématiques et histoire des transports Cycle 3. Activité de découverte Mathématiques et histoire des transports Activité de découverte «Petite» histoire de l automobile Texte extrait d un document enseignant de la Sarthe Mathématiques et histoire des transports Cycle 3 Activité

Plus en détail

Les applications de planification à la SNCF

Les applications de planification à la SNCF Les applications de planification à la SNCF D. Gauyacq D. De almeida SNCF Direction de la Recherche et de la Technologie 45 rue de Londres 75379 Paris Cedex 08 daniel.gauyacq@sncf.fr T1 Plan de la présentation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LE GROUPE LA POSTE LANCE UN PLAN NATIONAL TRANSPORTS PROPRES. 1ER octobre 2008

DOSSIER DE PRESSE LE GROUPE LA POSTE LANCE UN PLAN NATIONAL TRANSPORTS PROPRES. 1ER octobre 2008 1ER octobre 2008 DOSSIER DE PRESSE LE GROUPE LA POSTE LANCE UN PLAN NATIONAL TRANSPORTS PROPRES CONTACTS PRESSE Presse écrite : David Drujon + 33 (0)1 55 44 22 36 david2.drujon@laposte.fr Presse audiovisuelle

Plus en détail

Programme Véhicule du futur Le programme Véhicule du futur dispose d un milliard d euros

Programme Véhicule du futur Le programme Véhicule du futur dispose d un milliard d euros «é» Le programme Véhicule du futur dispose d un milliard d euros Il couvre 3 grands secteurs : Automobile (voitures, camions, bus, 2 roues..) Ferroviaire Naval, maritime et fluvial Le programme vise à

Plus en détail

Le véhicule de diagnostic de CFF Infrastructure.

Le véhicule de diagnostic de CFF Infrastructure. Le véhicule de diagnostic de CFF Infrastructure. Infrastructure. Le nouveau véhicule de diagnostic. Depuis la naissance des chemins de fer, l infrastructure ferroviaire a toujours fait l objet de contrôles

Plus en détail

Paris Nord Est Élargi Ordener Poissonniers Dépôt Chapelle

Paris Nord Est Élargi Ordener Poissonniers Dépôt Chapelle Paris Nord Est Élargi Ordener Poissonniers Dépôt Chapelle 24.09.2015 DIRECTION DE L URBANISME, VILLE DE PARIS GROUPEMENT FRANÇOIS LECLERCQ - GÜLLER GÜLLER - ACADIE BASE - VILLE ET TRANSPORTS EN ILE DE

Plus en détail

Dimensionnement du matériel roulant ferroviaire

Dimensionnement du matériel roulant ferroviaire Dimensionnement du matériel roulant ferroviaire par Pierre CHAPAS Ingénieur DPE Senior Expert (honoraire) ALSTOM Transport et Jean-Michel PETIT Ingénieur ENSEM Senior Expert (honoraire) ALSTOM Transport

Plus en détail

Ergonomie, Confort et Sécurité des passagers

Ergonomie, Confort et Sécurité des passagers Ergonomie, Confort et Sécurité des passagers Claude MARIN-LAMELLET Marie-Christine CHEVALIER PFI Innovations dans les transports guidés urbains et régionaux Séminaire du 17/10/2006 Ergonomie, Confort et

Plus en détail

Les Comités hygiène, sécurité et conditions de travail. Edito se mettent en place dans la Fonction publique

Les Comités hygiène, sécurité et conditions de travail. Edito se mettent en place dans la Fonction publique Fonctions Publiques Informations Union des fédérations des fonctions publiques et assimilés N 11 du 15 septembre 2011 fpi [Edito] Les Comités hygiène, sécurité et conditions de travail Edito se mettent

Plus en détail

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon. Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.fr Dans le cadre du Pacte régional, la Région a mis en place

Plus en détail

«Électrification de la ligne ferroviaire Paris-Caen-Cherbourg» Bilan «LOTI» Avis du Conseil Général de l'environnement et du Développement durable

«Électrification de la ligne ferroviaire Paris-Caen-Cherbourg» Bilan «LOTI» Avis du Conseil Général de l'environnement et du Développement durable «Électrification de la ligne ferroviaire Paris-Caen-Cherbourg» Bilan «LOTI» Avis du Conseil Général de l'environnement et du Développement durable 31 aout 2009 Résumé L'électrification des 314 km de la

Plus en détail

GRAND PORT MARITIME DE LA ROCHELLE Projet stratégique 2014-2019

GRAND PORT MARITIME DE LA ROCHELLE Projet stratégique 2014-2019 GRAND PORT MARITIME DE LA ROCHELLE Projet stratégique 2014-2019 Présentation en Conseil de Surveillance le 28 mars 2014 Démarche d élaboration Thème Analyse stratégique Perspectives de développement du

Plus en détail

Projet de nouvelle organisation et nominations à Gaz de France

Projet de nouvelle organisation et nominations à Gaz de France Projet de nouvelle organisation et nominations à Gaz de France Paris, le 3 mai 2007 Gaz de France va mettre en place une nouvelle organisation de ses activités, qui fera prochainement l objet d une consultation

Plus en détail

Avis et SNCF innovent et se lancent dans la mobilité 100 % électrique

Avis et SNCF innovent et se lancent dans la mobilité 100 % électrique Avis et SNCF innovent et se lancent dans la mobilité 100 % électrique 17 novembre 2011 2 Sommaire Edito I La mobilité du troisième millénaire p.5 Le véhicule électrique : vecteur de la mobilité de demain

Plus en détail

Zero emission delivery

Zero emission delivery Kangoo Hybride Green Propulsion Zero emission delivery Green Propulsion s.c.r.l. 6, quai Banning 4000 Liège www.greenpropulsion.be :+32 4 366 91 78 :+32 4 366 91 44 1899 : «La Jamais contente», première

Plus en détail

Contribution au débat public LGV PACA

Contribution au débat public LGV PACA Contribution au débat public LGV PACA M. et Mme MAMY Louis Bât C. 40 bd Voltaire 13001 MARSEILLE Marseille, le 25 avril 2005 A l attention de Philipe MARZOLF Président de la CPDP LGV PACA 1 bd Dugommier

Plus en détail

Les nouveaux business modèles de la mobilité durable Le cas Auto Bleue à Nice

Les nouveaux business modèles de la mobilité durable Le cas Auto Bleue à Nice Les nouveaux business modèles de la mobilité durable Le cas Auto Bleue à Nice Cycle Innovation & Connaissance 49 petit déjeuner, 28/06/2012 Mathieu BERNASCONI Veolia Transport Les nouveaux business modèles

Plus en détail

La vérité sur la ligne de chemin de fer de Beauvais à Paris

La vérité sur la ligne de chemin de fer de Beauvais à Paris La vérité sur la ligne de chemin de fer de Beauvais à Paris Aux Origines Au commencement était le développement du chemin de fer. La logique d une ligne de Paris à Lille aurait été qu elle passe par les

Plus en détail

Mémoire de PFE : Maintenance des Installations Fixes de Traction Electrique Ferroviaire de Bourgogne Franche Comté

Mémoire de PFE : Maintenance des Installations Fixes de Traction Electrique Ferroviaire de Bourgogne Franche Comté Résumé Mémoire de PFE : Maintenance des Installations Fixes de Traction Electrique Ferroviaire de Bourgogne Franche Comté Juin 2011 Raphaël DAVID INSA de Strasbourg - Spécialité Génie Electrique, Option

Plus en détail

Alternatives de raccordement entre Massy TGV et Massy Verrières

Alternatives de raccordement entre Massy TGV et Massy Verrières AMÉNAGEMENT DU SECTEUR OUEST DE LA LIAISON MASSY-VALENTON Alternatives de raccordement entre Massy TGV et Massy Verrières DATE D INDICE : 28/06/2012 RÉF. : DX 11 044 - MASSY-VALENTON RACC DIRECT ENTRE

Plus en détail

UTILISATION DES INFRASTRUCTURES EXISTANTES DE RFF POUR LA MISE EN PLACE D UNE NAVETTE DEDIEE ENTRE PARIS ET L AEROPORT

UTILISATION DES INFRASTRUCTURES EXISTANTES DE RFF POUR LA MISE EN PLACE D UNE NAVETTE DEDIEE ENTRE PARIS ET L AEROPORT UTILISATION DES INFRASTRUCTURES EXISTANTES DE RFF POUR LA MISE EN PLACE D UNE NAVETTE DEDIEE ENTRE PARIS ET L AEROPORT 1.1 Préambule occupation actuelle des infrastructures Il y a lieu de dissocier dans

Plus en détail

16h30. Comité Régional des Partenaires 25 juin 2009 1

16h30. Comité Régional des Partenaires 25 juin 2009 1 Comité Régional des Partenaires 25 juin 2009 16h30 Comité Régional des Partenaires 25 juin 2009 1 Ordre du jour 1. Schéma Directeur Régional d Accessibilité du réseau TER pour les personnes à mobilité

Plus en détail

La gare de Creil et ses quartiers territoire en mutation territoire d avenir

La gare de Creil et ses quartiers territoire en mutation territoire d avenir La gare de Creil et ses quartiers territoire en mutation territoire d avenir Alors que beaucoup d agglomérations ont déjà connu de profondes mutations, en particulier de leur quartier gare (lors d une

Plus en détail

Introduction. Le contexte ferroviaire européen

Introduction. Le contexte ferroviaire européen LE FERROVIAIRE Introduction Le contexte ferroviaire européen L arrivée de la concurrence ferroviaire Pour le Fret, une réalité depuis 2006 Pour le Transport Public, une réalité dès 2007 Pour les passagers

Plus en détail

. 3 janvier 2012 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 19 sur 131 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA RÉFORME DE L ETAT Arrêté du

Plus en détail

Toujours pionnier, Opel fait progresser la mobilité électrique

Toujours pionnier, Opel fait progresser la mobilité électrique Toujours pionnier, Opel fait progresser la mobilité électrique MeRegioMobil : l illustration tangible de l énergie du futur Meriva électrique : stockage mobile pour le réseau intelligent d électricité

Plus en détail