Unité 2.2.a Qu est-ce que l écoute active? Pourquoi la qualité d écoute du tuteur est-elle importante?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Unité 2.2.a Qu est-ce que l écoute active? Pourquoi la qualité d écoute du tuteur est-elle importante?"

Transcription

1 Unité 2.2.a Qu est-ce que l écoute active? Pourquoi la qualité d écoute du tuteur est-elle importante? Durée Compétence A l'issue de la formation, les tuteurs: minutes Compétence 10 : Capacité à établir de bonnes relations Compétence 16 : Capacité à raconter des histoires Compétence 17 : Capacité d écoute (empathie, écoute active Compétence 19 : Capacité à communiquer (communication non verbale) Compétence 20 : Capacité à conduire un entretien (capacité à poser les bonnes questions) Compétence 21 : Aptitudes à conseiller Compétence 22 : Faire part de ses remarques et recevoir celles de l apprenti Seront capables d'identifier les compétences et les caractéristiques d'un auditeur actif efficace. Prendront confiance pour mener une première réunion et sur la façon de gérer les réunions par la suite au cours de la relation de tutorat. Seront capables d'utiliser un style conversationnel qui comporte des techniques de questionnement, réactions, conseils et orientation appropriés. Auront une meilleure appréciation de la façon dont la CNV influence la communication PREPARATION DE LA SEQUENCE Prévoyez paperboard, stylos marqueurs, cartes de scénarios. Préparez les paperboards: prenez deux feuilles et écrivez "Meilleur Auditeur" sur l'une et "Plus mauvais Auditeur" sur l'autre. Préparez les scénarios pour le rôle d apprenti et pour le rôle de tuteur (polycopié 2.2.1). Ceux-ci peuvent être adaptés en fonction du contexte du tutorat. Faites des copies du polycopié sur l écoute active (polycopié 2.2.2). Il s agit d un extrait du manuel du tuteur de LCEBA.

2 MARCHE A SUIVRE Divisez les tuteurs en 2 groupes. Demandez à un groupe de lister les compétences et les qualités du "Meilleur type d'auditeur actif". L'autre groupe liste les caractéristiques du "Plus mauvais auditeur". Encouragez les groupes à écrire les caractéristiques qui viennent à l'esprit en visualisant le meilleur ou le plus mauvais auditeur. Après 5-10 minutes, les groupes échangent les feuilles.demandez à chaque groupe de lire les items sur la liste de l'autre groupe et d'ajouter les caractéristiques qui ont été omises, de souligner les items qui ont besoin d'être clarifiés. Après 5 min. affichez les feuilles au mur et encouragez les tuteurs à discuter des compétences et qualités du "Meilleur Auditeur" et demandez à chaque groupe de clarifier toutes les interrogations. Discutez brièvement les caractéristiques identifiées sur le tableau "Plus mauvais Auditeur". Expliquez aux tuteurs que ces listes seront des rappels utiles au cours des exercices de jeux de rôles. Demandez aux tuteurs de lister les 'problèmes et défis auxquels ils sont susceptibles d'être confrontés. Ecrivez la liste sur des paperboards. Pour l'exercice "Jeu de rôle" Les formateurs peuvent choisir de créer soit des petits groupes de trois tuteurs (une triade) ou d'adopter un format «aquarium» (cf. description dans le polycopié 2.2.3) Triades Divisez les tuteurs en groupes de trois demandez à chaque personne de parler d'un thème sur la jeunesse. Ceci peut être, soit basé sur la liste des thèmes jeunesse tirée plus tôt ou basé sur leur propre expérience. Encouragez les auditeurs à poser des questions dans un style conversationnel. Rappelez à chaque groupe qu'à la fin de l'exercice, chaque personne aura eu l'occasion de parler d'un sujet/problème. Laissez 5-7 minutes. Rassemblez les réactions relatives aux «Compétences de l'ecoute Active"» à partir d'un échantillon des groupes. Demandez également quels problèmes/sujets ont été abordés? Attribuez les rôles dans chaque groupe, Auditeur (représentant le tuteur), Orateur (représentant l apprenti) et Observateur. Demandez aux orateurs de parler d'un des sujets auquel un élève/apprenti/apprentiest susceptible d'être confronté. Laisser 5 min. Procédure Observateur: ne renseignez que les commentaires sur l'utilisation des "Qualités d'ecoute Active" des auditeurs et les techniques de questionnement. Ceci doit comporter la signalisation, les conseils, etc. Demandez à l'observateur de commenter au moins 2 choses que le tuteur a bien faites, et de même commentez surtout ce que le tuteur peut envisager de faire différemment. Les formateurs peuvent décider de faire un jeu de rôle entre un tuteur et un élève/apprenti, lors d'une première réunion, ou baser le jeu de rôle sur le scénario. Utilisez une sélection de brèves descriptions de scénarios pour établir des rôles tuteur-élève/apprenti (les scénarios devraient refléter des problèmes auxquels sont confrontés les élève/apprentis cibles). Un échantillonnage de scénarios est joint (Polycopié 2.2.1).

3 Aquarium (référez-vous au polycopié pour la mise en place). Demandez à deux tuteurs d'être volontaires pour le jeu de rôle, l'un comme "Orateur", et l'autre comme "Auditeur actif". Disposez le reste du groupe en cercle autour de l'orateur et de l'auditeur de façon à ce que chacun puisse observer le jeu de rôle. Accordez environ 5 minutes à l Auditeur et à l orateur pour préparez leur scénario, ensuite invitez les observateurs à donner des renseignements sur la performance de l'auditeur en utilisant les mêmes consignes. Consignes pour les observateurs : centrez vos commentaires uniquement sur ce qui concerne l utilisation des compétences de l écoute active et les techniques de questionnement. Ces commentaires doivent inclure des indications et des conseils, etc. Demandez aux observateurs de faire des remarques sur au moins deux choses que le tuteur a bien fait et deux choses qu il aurait fallu aborder différemment. Répétez l'exercice comme il se doit. DISCUSSION Laquelle des qualités d'écoute active pratiquées est la plus difficile à réaliser et pourquoi? Quelles sont les approches qui ont fonctionné et celles qui n ont pas fonctionné? Comment les tuteurs adapteraient les compétences apprises pour les utiliser dans d'autres situations, par ex. le travail? Conseillez aux tuteurs de lire la section correspondante dans le Manuel du Tuteur (p ) pour plus d'informations sur l'écoute active. SUPPORTS Polycopié Scénarios académique et professionnel de jeux de rôle Polycopié L écoute active (Extrait du manuel du tuteur de LCEBA) Polycopié Mise en place «Aquarium» SOURCE Ecrit par Bertie Ross et Andrew Miller et adapté avec l'autorisation du LCEBA Matériaux de Formation du Tuteur

4

5 Polycopié Scénarios académique et professionnel de jeux de rôle Notes de base de jeu de rôle à la fois pour le tuteur et l'élève/apprenti. Scénario A (pour le tuteur et l'élève/apprenti) Le tuteur et l'élève/apprenti se sont rencontrés plusieurs fois et le tuteur sent désormais qu'il y a un élément important de confiance dans la relation. Vous êtes tous les deux conscients que l'élève/apprenti souhaite une carrière dans la gestion du commerce de détail. Scénario B (pour le tuteur et l'élève/apprenti) Vous avez eu trois entretiens très encourageants. Les sujets abordés ont été axés sur le suivi des missions et des compétences d'études et la possibilité d'aller à l'université. Scénario C (pour le tuteur et l'élève/apprenti) Les entretiens ont été très positifs. L'élève/apprenti est bien organisé et concentré. Il/elle semble recevoir beaucoup de soutien et de motivation de la famille et des tuteurs. Notes de base de jeu de rôle pour l'élève/apprenti. Scénario A (pour l élève/apprenti seulement) Vous arrivez contrarié à l'entretien. Vous êtes inquiet sur les commentaires émis par un tuteur sur votre faible niveau de travail. "Vous n'avez aucun espoir d'y arriver, si vous ne relevez pas les manches!" Pour intégrer la gestion du commerce de détail, il faut obtenir une bonne note mais vous n'avez pas une bonne relation avec ce tuteur. Scénario B (pour l'élève/apprenti seulement) Vous êtes confiant quant aux notes requises pour l'entrée à l'université, mais vous êtes inquiet quant à la vie sociale à l'université. Vos parents sont très stricts et veulent que vous restiez à la maison et vous interdisent d'avoir

6 des amis/amies tant que vous n'êtes pas diplômé. Vous n'avez pas parlé de sujets personnels auparavant avec votre tuteur et vous appréhendez un peu de les introduire. Scénario C (pour l'élève/apprenti seulement) Tout le monde dans votre entourage et à l'école soutient votre choix d'aller à l'université. Pourtant, vous êtes très angoissé parce que vous n'êtes pas absolument certain que c'est ce que vous voulez faire. Vous êtes inquiet à l'idée que si vous changez d'avis, tout le monde sera déçu. Vous arrivez à la réunion avec votre tuteur, avec l'envie d'en discuter, mais vous n'êtes pas sûr que votre tuteur ressente la même chose.

7 Polycopié L écoute active (Extrait du manuel du tuteur de LCEBA) Section 3 : Ecoute active Les quatre formes principales de la communication verbales sont : écouter, parler, lire et écrire. Ces quatre formes sont présentées telles que les enfants les utilisent pour apprendre. C est également dans cet ordre que l on a tendance à les utiliser : en moyenne, écouter (45%), parler (30%), lire (16%) et écrire (9%). Développer ses qualités d écoute. En tant que tuteur, vous devez essayer d améliorer vos qualités d écoute, quelques soit le niveau que vous estimez avoir. Essayez ceci : Approche physique Détendez-vous Regardez votre interlocuteur en face Paraissez attentif et intéressé Gardez le contact visuel et facial Approche mentale Gardez un esprit ouvert Ne coupez pas votre interlocuteur Ecoutez aussi bien l intonation que le contenu Posez des questions pour clarifier les problèmes Ayez conscience de la communication non verbale La manière dont un auditeur va comprendre et juger un message dépend de : 6 0 % 50 % 4 0 % 3 0 % 2 0 % 10 % 0 % 7% mots 55% mouvements du corps et traits du visage 38% intonation Source : Merhabian (1971) Curieusement, la signification est principalement transmise de manière non verbale. Par conséquent, en tant que tuteur vous devez prêter attention à la fois à votre propre comportement non verbale et à celui de l élève/apprenti/apprenti. Poser des questions En plus de l écoute active, une des compétences clés du tuteur est de savoir poser le bon type de question. Le point suivant vous montre le type de questions (accompagné d une brève description) que vous utiliserez dans la relation de tutorat. Types des questions Ouverte Probatoire pour recueillir de l information et des avis ex : Parle-moi de... pour explorer et étendre ex : pour clarifier des problèmes Brève pour vérifier/clarifier ce qui a été dit Réfléchie pour se faire une idée, avoir une opinion ex : Comment aurais-tu? Factuelle pour avoir les faits ex : Avec qui vis-tu chez toi? Comparative pour explorer des similarités et différences Hypothétique pour penser plus largement ex : que se passerait-il si?

8

9 Polycopié Mise en place «Aquarium» Goldfish Bowl Layout Listener Speaker : observateur Speaker : orateur Listener : Auditeur

Conceptualiser et concevoir un programme de formation

Conceptualiser et concevoir un programme de formation Conceptualiser et concevoir un programme de formation Les informations obtenues à partir de l évaluation des besoins de formation vous aideront à concevoir le programme de formation. Ce travail doit s

Plus en détail

QMF-6. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation RÉSULTATS. Yann FORNER XV41ZUJK 15/04/2010 TATA. Féminin. Lycéens.

QMF-6. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation RÉSULTATS. Yann FORNER XV41ZUJK 15/04/2010 TATA. Féminin. Lycéens. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation Yann FORNER RÉSULTATS Nom: Sexe: 15/04/2010 Féminin Âge: 17 Étalonnage: Lycéens Introduction Le Questionnaire de Motivation en situation de Formation

Plus en détail

Atelier sur les compétences d'évaluation

Atelier sur les compétences d'évaluation Atelier sur les compétences d'évaluation Obtenir la participation des clients dans le processus d'évaluation Pour les services de soutien communautaire et les services communautaires de santé mentale ASWPPT_20110919_v0.1_CSSCAP

Plus en détail

- - - + + + Exemples. 1 J ai des convictions fermes que je ne modifie qu après mûre réflexion Confiance en soi/ identité

- - - + + + Exemples. 1 J ai des convictions fermes que je ne modifie qu après mûre réflexion Confiance en soi/ identité Documentation C Autoévaluation des compétences sociales et personnelles Vous avez rempli le justificatif des prestations fournies pour l année relatif à votre travail concernant la prise en charge de votre

Plus en détail

Stratégies pour développer et appuyer les échanges axés sur l apprentissage

Stratégies pour développer et appuyer les échanges axés sur l apprentissage Stratégies pour développer et appuyer les échanges axés sur l apprentissage Nicole de Korte et Armand Gagné Direction des politiques et des normes en matière d enseignement Objectifs de la séance d aujourd

Plus en détail

Analyse des compétences selon la méthode du feedback 360

Analyse des compétences selon la méthode du feedback 360 Analyse des compétences selon la méthode du feedback 360 Comptes rendus experts des compétences et guide de développement Paul Durand 21 Boulevard Haussmann 75009 PARIS T 01 80956881 I www.groupehumanmobility.fr

Plus en détail

Carnet de bord Apprentissage linguistique en tandem

Carnet de bord Apprentissage linguistique en tandem Carnet de bord Apprentissage linguistique en tandem Année universitaire 20..-20.. Quadrimestre 1 Quadrimestre 2 Nom :... Prénom :... N de matricule :... ULB VUB ISTI Année d étude : BA1 BA2 BA3 MA1 MA2

Plus en détail

Comment rendre les réunions plus productives

Comment rendre les réunions plus productives Comment rendre les réunions plus productives Comment rendre les réunions plus productives La majorité des employés de bureau ont le sentiment que les réunions sont parmi les éléments les plus grugetemps

Plus en détail

Aider les enseignants en formation à établir un plan d action

Aider les enseignants en formation à établir un plan d action Aider les enseignants en formation à établir un plan d action La préparation TESSA devrait toujours permettre aux enseignants en formation de faire l expérience des activités TESSA d'une manière pratique

Plus en détail

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : R 7.5 examiner les caractéristiques inhérentes

Plus en détail

et la communication dans les Guide et mallette pédagogique Les savoirs de base pour l emploi

et la communication dans les Guide et mallette pédagogique Les savoirs de base pour l emploi Les compétences de base et la communication dans les Secteurs du Tourisme et des Loisirs Document de présentation Guide et mallette pédagogique Les savoirs de base pour l emploi Formation aux savoirs de

Plus en détail

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom :

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom : E Projet d écoute Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage FLA 30-2 Cahier de l élève Nom : Le grand voyage DESCRIPTION DU PROJET Tu vas écouter un extrait d une pièce de théâtre. Tu seras invité

Plus en détail

G/ GUIDE À L ATTENTION DES MEMBRES DE JURY

G/ GUIDE À L ATTENTION DES MEMBRES DE JURY G/ GUIDE À L ATTENTION DES MEMBRES DE JURY pour la validation des acquis de l expérience (VAE) Ce guide a été réalisé en partenariat par 1 1/ INTRODUCTION POURQUOI CE GUIDE? La majorité des certificateurs

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

Catalogue de formations Management:

Catalogue de formations Management: Catalogue de formations Management: Tuteur formateur...page 2 Tuteur Hiérarchique...page 3/4 Réussir sa réunion management...page 5 Animer et diriger son équipe...page 6/7 Les leviers de la motivation...page

Plus en détail

TASK-FORCE FORMATION. Comment commencer l organisation d une campagne, une action ou une activité

TASK-FORCE FORMATION. Comment commencer l organisation d une campagne, une action ou une activité Comment commencer l organisation d une campagne, une action ou une activité 1 Ce guide a pour objectif de proposer un outil concret pour les représentants étudiants qui cherche à développer une nouvelle

Plus en détail

Les personnes âgées et les personnes en fin de vie. L animation Conduire des ateliers spécifiques en lien avec les besoins des personnes âgées

Les personnes âgées et les personnes en fin de vie. L animation Conduire des ateliers spécifiques en lien avec les besoins des personnes âgées CFPC Formation Professionnelle Sommaire Les personnes âgées et les personnes en fin de vie 9 heures Repérer, pour mieux y répondre, les phases de la fin de vie. Comment prendre soin des personnes âgées

Plus en détail

RECADRER UN COLLABORATEUR

RECADRER UN COLLABORATEUR RECADRER UN COLLABORATEUR Le recadrage du collaborateur s effectue en entretien individuel. Ses objectifs sont nombreux : Il permet au manager d exprimer son désaccord afin de faire évoluer positivement

Plus en détail

AIDE AU RECRUTEMENT D UN APPRENTI

AIDE AU RECRUTEMENT D UN APPRENTI AIDE AU RECRUTEMENT D UN APPRENTI DEFINIR LES PRINCIPALES QUALITES DE LA PERSONNE A RECRUTER Avant de rencontrer des candidats, il est préférable de se faire une idée des qualités et des aptitudes des

Plus en détail

Formation Vendeurs d excellence

Formation Vendeurs d excellence Formation Vendeurs d excellence Basé sur le concept de la préparation sportive, instrumentale ou théâtrale : Peu de théorie, de l entraînement INTENSIF, l apprentissage des bons réflexes! Le sportif, même

Plus en détail

RAPPEL DES PROCEDURES DE CERTIFICATIONS

RAPPEL DES PROCEDURES DE CERTIFICATIONS RAPPEL DES PROCEDURES DE CERTIFICATIONS ELABORATION D UN DOSSIER ET SA SOUTENANCE PRODUIRE UNE SEQUENCE VIDEO ET L EXPLOITER DANS LE CADRE D UNE ANALYSE PEDAGOGIQUE Certification : UC 1.2.3.4.5.6.7.8 &

Plus en détail

Catalogue de formations - 2015-2016

Catalogue de formations - 2015-2016 Catalogue de formations - 2015-2016 Votre formatrice... 2 1. Ni hérisson, ni paillasson, ni polisson : développons notre assertivité!... 3 2. Aborder le conflit autrement... 4 3. Quels rôles jouons-nous?

Plus en détail

Devenir auditeur interne du système 17025 des laboratoires d hydrobiologie de l Etat

Devenir auditeur interne du système 17025 des laboratoires d hydrobiologie de l Etat Conseil Qualité - Audit - Formation Devenir auditeur interne du système 17025 des laboratoires d hydrobiologie de l Etat Formation IFORE 1 er, 2 et 3 avril 2014 DREAL Centre par Audit interne dans un laboratoire

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi anapec Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Des compétences pour l emploi des emplois pour les

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Travailler efficacement avec votre avocate ou avocat

Travailler efficacement avec votre avocate ou avocat Travailler efficacement avec votre avocate ou avocat (Traduction du webinaire www.lawhelpontario.org/videos/webcast.132633- Working_Effectively_With_Your_Lawyer) Travailler avec une avocate ou un avocat

Plus en détail

II. Modalités de mise en œuvre du CCF pour l épreuve E4 et E6 du BTS TC

II. Modalités de mise en œuvre du CCF pour l épreuve E4 et E6 du BTS TC 1. RECOMMANDATIONS pour l épreuve E4 en CCF II. Modalités de mise en œuvre du CCF pour l épreuve E4 et E6 du BTS TC E4 : Négociation technico-commerciale (coef 4) SITUATION 1 SITUATION 2 Compétences C111

Plus en détail

PORTEFEUILLE de COMPETENCES en LANGUES

PORTEFEUILLE de COMPETENCES en LANGUES ACADEMIE DE DIJON PORTEFEUILLE de COMPETENCES en LANGUES TRAVAU PUBLICS 1 Prendre part à une conversation Comprendre LE CADRE EUROPEEN COMMUN de REFERENCE pour les LANGUES GRILLE d AUTO EVALUATION (extrait)

Plus en détail

FORMATIONS MANAGÉRIALES des préventeurs

FORMATIONS MANAGÉRIALES des préventeurs FORMATIONS MANAGÉRIALES des préventeurs Clef de voûte de la sécurité en entreprise, le Préventeur, qu il soit Responsable sécurité, Assistant de prévention, Conseiller de prévention..., doit régulièrement

Plus en détail

Identifier les besoins en formation

Identifier les besoins en formation Identifier les besoins en formation Le dossier consacré à l'élaboration des plans de formation a mis en évidence que l'étape de récolte des besoins en formation était très importante pour permettre d'identifier

Plus en détail

Guide individuel Jury CQP Responsable de magasin en BVP

Guide individuel Jury CQP Responsable de magasin en BVP Date de l évaluation Nom et fonction du membre du jury Nom et prénom du candidat Entreprise du candidat Activités Industrielles de Boulangerie Ce guide est destiné à chaque membre du jury Guide individuel

Plus en détail

COMPÉTENCES RELIÉES AUX ENTREVUES. Entrevue béhavioriste

COMPÉTENCES RELIÉES AUX ENTREVUES. Entrevue béhavioriste COMPÉTENCES RELIÉES AUX ENTREVUES Entrevue béhavioriste Comprendre l approche d une entrevue béhavioriste. Détecter d éventuelles questions-sondes et réagir adéquatement. Table des matières COMPÉTENCES

Plus en détail

1.2 L intervenant est habile à relever les forces de la personne au lieu de se centrer uniquement sur les déficits de celle-ci :

1.2 L intervenant est habile à relever les forces de la personne au lieu de se centrer uniquement sur les déficits de celle-ci : Les compétences attendues des intervenants au SIV Cet outil clinique rédigé par le CNESM s inspire du «Strengths Model Core Competencies Evaluation Tool», tiré du livre de Rapp et Goscha (2012), The Strengths

Plus en détail

Portfolio de l évaluateur ou de l évaluatrice d entraîneurs et d entraîneures

Portfolio de l évaluateur ou de l évaluatrice d entraîneurs et d entraîneures Portfolio de l évaluateur ou de l évaluatrice d entraîneurs et d entraîneures Dans le PNCE, les portfolios représentent le fondement du processus d évaluation pour tous les entraîneurs, les entraîneures

Plus en détail

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE Nomenclature desmodules A0 :Identifier lesbesoins en Savoirs de Base et définir le parcours de formation. A1 :Se mettre à niveau à l écrit pour répondre aux exigences professionnelles.

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI EN ENTREPRISE

LIVRET DE SUIVI EN ENTREPRISE LIVRET DE SUIVI EN ENTREPRISE Nom du tuteur Nom du stagiaire Formation préparée POUR LES EMPLOYEURS, À PARTAGER AVEC LEURS COLLABORATEURS! Le rôle du tuteur dans l entreprise est primordial Le tuteur est

Plus en détail

Préface. de Xavier QUÉRAT-HÉMENT

Préface. de Xavier QUÉRAT-HÉMENT Préface de Xavier QUÉRAT-HÉMENT La réussite de toute entreprise, comme le savent les opérationnels au contact de clients de plus en plus exigeants et soumis à une règlementation qui s étoffe régulièrement,

Plus en détail

Gestion et développement des Ressources Humaines CHAP RECRUTEMENT

Gestion et développement des Ressources Humaines CHAP RECRUTEMENT Gestion et développement des Ressources Humaines CHAP RECRUTEMENT Recrutement : 4 phases Préparation du recrutement Recherche des candidatures Sélection des candidats Accueil et Intégration Description

Plus en détail

SE METTRE EN ROUTE. Pour en savoir plus appelez vos guides au 1 866.996.VÉLO ou visitez CONTRELECANCER.CA.

SE METTRE EN ROUTE. Pour en savoir plus appelez vos guides au 1 866.996.VÉLO ou visitez CONTRELECANCER.CA. Votre Défi commence maintenant, alors commencez à collecter des fonds maintenant! Que vous soyez un pro ou un novice de la collecte de fonds, nous vous aiderons à maximiser votre potentiel de collecte

Plus en détail

ACQUERIR LES BASES DU MANAGEMENT

ACQUERIR LES BASES DU MANAGEMENT ACQUERIR LES BASES DU MANAGEMENT Clarifier les différents aspects de la fonction d encadrement Diagnostiquer son propre style de management Acquérir les savoirs facilitant la prise de fonction de manager

Plus en détail

Communication. Description. Marche à suivre. Activités en ligne et les deux tâches de consolidation. Notions étudiées. Tâche de consolidation

Communication. Description. Marche à suivre. Activités en ligne et les deux tâches de consolidation. Notions étudiées. Tâche de consolidation Communication Description La capacité de communiquer efficacement est une compétence très importante pour réussir au travail. Une bonne communication en milieu de travail permet aux gens de recevoir et

Plus en détail

CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE

CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE Ce programme de formation prépare à l obtention du CP FFP (Certificat Professionnel de la Fédération de la Formation Professionnelle) de Tuteur d entreprise. INTITULÉ

Plus en détail

Gestion du changement organisationnel Présentation d'atelier

Gestion du changement organisationnel Présentation d'atelier Gestion du changement organisationnel Présentation d'atelier ICGFM 19 23 mai 2014 Richard Hudson Evans Incorporated Jim Wright Evans Incorporated Doug Hadden FreeBalance 1 Qu'est ce que la gestion du changement?

Plus en détail

Négociation et réflexion dans la formation d enseignant

Négociation et réflexion dans la formation d enseignant PESTALOZZI TRAINING RESOURCES L utilisation des médias sociaux pour la participation démocratique (SOCMED) Négociation et réflexion dans la formation d enseignant par Auteur : Andrea Fischer - Hongrie

Plus en détail

Astronautes en herbe. Programme des STIM - Exploration spatiale. Astronautes en herbe

Astronautes en herbe. Programme des STIM - Exploration spatiale. Astronautes en herbe Le defi Les scouts louveteaux vont visiter plusieurs stations d activités qui leur permettront de découvrir différents aspects de la vie dans l espace. a. Sous-vêtement refroidi à l eau : Les scouts louveteaux

Plus en détail

Que devez-vous faire à titre de mentor et de moniteur de formation?

Que devez-vous faire à titre de mentor et de moniteur de formation? : Le Guide du compagnon sur la formation d un apprenti Que devez-vous faire à titre de mentor et de moniteur de formation? Soyez d abord fier. Vous êtes sur le point d accomplir un travail exceptionnel

Plus en détail

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER Introduction CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER «Au début vous n avez aucune idée de l ampleur des économies que vous pouvez réaliser, déclare Todd Graham. Faire des économies pour l usine, c est la partie que

Plus en détail

Guide d animation Set d animation Gérer les médias numériques dans la famille

Guide d animation Set d animation Gérer les médias numériques dans la famille Guide d animation Set d animation Gérer les médias numériques dans la famille L animatrice n est pas une experte en ce qui concerne les questions techniques du domaine des médias numériques. L objet de

Plus en détail

Un apprentissage de la Communication NonViolente

Un apprentissage de la Communication NonViolente Un apprentissage de la Communication NonViolente De quoi s agit-il? Un outil soutenant une démarche pédagogique pour : développer un savoir-faire en communication au service d un savoir-être en relation

Plus en détail

Les premiers 100 jours en tant que cadre dirigeant

Les premiers 100 jours en tant que cadre dirigeant WEKA Business Dossier Les premiers 100 jours en tant que cadre dirigeant Thèmes du dossier Gestion Personnel Direction Succès & carrière Communication Marketing & Vente Finances IT & Office Avantages immédiats

Plus en détail

Canevas concernant la formation individualisée encadrée

Canevas concernant la formation individualisée encadrée Canevas concernant la A Description générale La formation individualisée se déroule en deux temps dans le même groupe. Une période d observation (3 séances) est suivie d une période de co-animation (6

Plus en détail

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions)

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions) Le ce rcl e de lecture ( ) 1 Le principe : C est un temps d échanges entre des élèves ayant lu le même livre qui se déroule de la manière la plus autonome possible. Afin de rendre ce temps d échanges riche,

Plus en détail

Notre modèle d engagement

Notre modèle d engagement Notre modèle d engagement 1. EVALUER L évaluation des compétences que vous souhaitez améliorer implique un vrai échange entre nos deux équipes, et une étude plus approfondie des écarts et des actions préalablement

Plus en détail

FICHE RESSOURCE N 3 GUIDE D ENTRETIEN

FICHE RESSOURCE N 3 GUIDE D ENTRETIEN Cette fiche vous propose une base de guide d entretien illustrée par des exemples pour comprendre le travail de salariés afin d effectuer l étape 2a : repérer des situations-problème. Avant d utiliser

Plus en détail

Pour en savoir plus sur le projet initial : www.qualicarte.ch

Pour en savoir plus sur le projet initial : www.qualicarte.ch Le projet QualiCarte a été initié par la Conférence suisse de la formation professionnelle en collaboration avec des organisations suisses du monde du travail, et plus particulièrement l Union suisse des

Plus en détail

Institut Jean-Pierre Lallemand

Institut Jean-Pierre Lallemand Institut Jean-Pierre Lallemand Théorie de la communication Chapitre 6 PNL (2 e partie) (30 périodes) Bachelier Educateur spécialisé Niveau I Approche conceptuelle I Année académique 2011-2012 Cours de

Plus en détail

Rendre votre instruction plus accessible à ceux qui vous écoutent

Rendre votre instruction plus accessible à ceux qui vous écoutent Rendre votre instruction plus accessible à ceux qui vous écoutent Les élèves passent plus de la moitié de leur journée d école à écouter des informations et des instructions. Ils peuvent éprouver des difficultés

Plus en détail

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT CONSEIL MANAGEMENT Assurer la responsabilité opérationnelle d une équipe Développer son leadership au sein d une équipe Pratiquer la délégation Conduire une réunion Conduire un entretien individuel-professionnel

Plus en détail

ACCOMPAGNER UN ENTREPRENEUR DANS SON PROJET EN AFRIQUE

ACCOMPAGNER UN ENTREPRENEUR DANS SON PROJET EN AFRIQUE 1 ACCOMPAGNER UN ENTREPRENEUR DANS SON PROJET EN AFRIQUE Guide pour un accompagnement réussi! Septembre 2013 2 Introduction Le SIAD Projets de développement économique en Afrique Programme d'accompagnement

Plus en détail

14 Adopter une attitude professionnelle

14 Adopter une attitude professionnelle 14 Adopter une attitude professionnelle Pour mener à bien votre projet et instaurer des relations constructives le groupe doit adopter une attitude professionnelle et se montrer : 1. Mobilisé tous les

Plus en détail

Expérimenter et maîtriser les techniques de conduite de réunion,

Expérimenter et maîtriser les techniques de conduite de réunion, CONTEXTE L Agence Régionale de Santé de Basse-Normandie souhaite mettre en place dans le cadre de son plan de formation 2013, une formation sur «la conduite de réunion». En effet, aujourd'hui les réunions

Plus en détail

Le / / ATELIER : 2 HEURES DE DECOUVERTE

Le / / ATELIER : 2 HEURES DE DECOUVERTE Le / / ATELIER : 2 HEURES DE DECOUVERTE Page 1 Sommaire 1. Introduction page..3,4 2. Mise ne pratique page..5 3. La carte heuristique pour organiser des idées page..6 4. Se préparer mentalement page..7

Plus en détail

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves Projet Musique Le thème est la musique avec une rencontre basée sur plusieurs ateliers à ce sujet. Les élèves des classes partenaires se retrouveront la matinée pour participer à des ateliers autour de

Plus en détail

Recrutement et placement LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC): UN DÉFI POUR LES FEMMES ET LES HOMMES.

Recrutement et placement LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC): UN DÉFI POUR LES FEMMES ET LES HOMMES. Recrutement et placement LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC): UN DÉFI POUR LES FEMMES ET LES HOMMES Electronic@ 2 Electronic@: recrutement et placement Les femmes et les technologies

Plus en détail

La gestion du projet professionnel

La gestion du projet professionnel 1 Sous la direction de Chantal EYMARD-SIMONIAN et Jean-Jacques BONNIOL, avec la participation de Michel VIAL, Jean RAVESTEIN, Gérard SENSEVY et Bernard DONNADIEU. C. I. R. A. D. E. La gestion du projet

Plus en détail

GUIDE D ANIMATEUR L ART DU LEADERSHIP. L art du leadership Guide de l animateur - 2010 www.formavision.com 1

GUIDE D ANIMATEUR L ART DU LEADERSHIP. L art du leadership Guide de l animateur - 2010 www.formavision.com 1 GUIDE D ANIMATEUR L ART DU LEADERSHIP L art du leadership Guide de l animateur - 2010 www.formavision.com 1 SOMMAIRE INTRODUCTION Pages 2 et 3 VUE D ENSEMBLE COMMENT UTILISER CE GUIDE LE MESSAGE DU VIDÉO

Plus en détail

Un guide «Comment faire» pour organiser un panel de chefs religieux

Un guide «Comment faire» pour organiser un panel de chefs religieux Un guide «Comment faire» pour organiser un panel de chefs religieux Pourquoi organiser un panel de chefs religieux? Dans leur enseignement de cours de premier cycle sur la sociologie de la religion à l'université

Plus en détail

BRISER LA GLACE PROJET N 1

BRISER LA GLACE PROJET N 1 PROJET N 1 RÉSUMÉ : Lors de votre premier discours, vous devrez vous présenter aux autres membres du club en leur donnant quelques informations sur votre passé, vos centres d intérêt et vos ambitions.

Plus en détail

Manuel d utilisation de Form@Greta

Manuel d utilisation de Form@Greta Manuel d utilisation de Form@Greta Février 2014 Version apprenant Auriane Busson Greta-numerique@ac-caen.fr Sommaire 1. Qu est-ce que Form@Greta?... 2 2. S identifier sur la plateforme... 3 3. Espace d

Plus en détail

Fiche de conseils sur la communication orale

Fiche de conseils sur la communication orale Les gens Les partenariats Le savoir Compétences et emploi Bureau de l alphabétisation et des compétences essentielles Fiche de conseils sur la communication orale Le présent outil renferme des conseils

Plus en détail

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs.

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs. MANAGERS : COMMENT PRENEZ-VOUS EN CHARGE LES CONFLITS? AUTO-EVALUEZ-VOUS! Dans un contexte économique morose et qui perdure, nous sommes confrontés à un grand nombre de difficultés et de frustrations.

Plus en détail

Cycle Management de Projet

Cycle Management de Projet Cycle Management de Projet Tunis 2013 Résultats attendus de la formation Les entreprises pour devenir plus performantes et faire face à la concurrence doivent intégrer la gestion par projets en transversal.

Plus en détail

Guide de l apprentissage mixte Questions de suivi

Guide de l apprentissage mixte Questions de suivi Guide de l apprentissage mixte Questions de suivi Le processus consiste à aider les conseillers à fournir des ateliers par étapes successives (ou mise à niveau). Ceci peut s effectuer de différentes manières,

Plus en détail

Les étapes de recherche d emploi Mai 2013

Les étapes de recherche d emploi Mai 2013 Service Alternance Travail-Études et Placement Les étapes de la recherche d emploi La démarche 1. Établir un projet de carrière réaliste. Avant de vous fixer des objectifs de carrière, il faut d abord

Plus en détail

Mener des entretiens professionnels

Mener des entretiens professionnels Formations Mener des entretiens professionnels Durée :... 2,5 jours - 18 heures Personnel concerné :... tout responsable hiérarchique ayant à mener des entretiens d évaluation Méthode pédagogique :...

Plus en détail

Habiletés de communication

Habiletés de communication Habiletés de communication Les habiletés de communication ont été clairement identifiées comme l une des dimensions essentielles en termes d habiletés pour la pratique compétente de la médecine familiale.

Plus en détail

BILAN ET POURSUITE DE LA FORMATION A L ECOUTE MAI 2012. Sommaire

BILAN ET POURSUITE DE LA FORMATION A L ECOUTE MAI 2012. Sommaire Sommaire Introduction :... 2 I- Déroulement... 2 II- Qu est-ce qui détermine la qualité d écoute?... 3 III- La reformulation... 3 Conclusion... 4 Bibliographie... 5 1 RECit considère «l écoute» comme une

Plus en détail

Niveau linguistique Berlitz 1 CEF Level A 1

Niveau linguistique Berlitz 1 CEF Level A 1 Niveau linguistique Berlitz 1 CEF Level A 1 Vous comprenez et utilisez les expressions courantes familières et les phrases les plus simples. Vous êtes capable de vous présenter vous-même et de poser à

Plus en détail

Collège Choiseul Amboise Véronique Bourgoin (CPE) - Patricia Rat (mathématiques) «Enquête du CESC»

Collège Choiseul Amboise Véronique Bourgoin (CPE) - Patricia Rat (mathématiques) «Enquête du CESC» Collège Choiseul Amboise Véronique Bourgoin (CPE) - Patricia Rat (mathématiques) «Enquête du CESC» I Caractéristiques de l activité Disciplines impliquées : Mathématiques et vie scolaire Niveau de classe

Plus en détail

ANALYSE DE PRATIQUES La posture d'accompagnateur DLA

ANALYSE DE PRATIQUES La posture d'accompagnateur DLA ANALYSE DE PRATIQUES La posture d'accompagnateur DLA I. CONTEXTE Dans le cadre de l exercice de son cœur de métier, le-a chargé-e de mission DLA fait face à des situations locales souvent complexes du

Plus en détail

AAD MAKATON. Programme de la formation avancée

AAD MAKATON. Programme de la formation avancée AAD MAKATON Programme de la formation avancée Contenu : Programme de la «Formation Avancée» au Langage Makaton Comment communique-t-on avec autrui? Quelles sont les aptitudes requises pour parvenir à bien

Plus en détail

Page 1 of 9. et le Conseil de la Bermuda Bar Association.

Page 1 of 9. et le Conseil de la Bermuda Bar Association. Prise de position conjointe sur les communications avec les cabinets d'avocats au sujet des réclamations et des réclamations éventuelles lors de la préparation et de l'audit des états financiers La présente

Plus en détail

La formule Leadership en Action TM. Améliorer de façon durable les compétences managériales de vos cadres. Leadership en Action TM

La formule Leadership en Action TM. Améliorer de façon durable les compétences managériales de vos cadres. Leadership en Action TM La formule Améliorer de façon durable les compétences managériales de vos cadres. Nous contacter : Monique Cumin, monique.cumin@lasting-success.com Tel : 06 95 09 10 31 La formule Formation-action : entraînement

Plus en détail

Coaching et la relève

Coaching et la relève Coaching et la relève Coaching Faire usage de son intégrité, de sa crédibilité, de son leadership et de ses compétences pour amener un ou des individus à agir, dans le cadre de leurs fonctions, en personne

Plus en détail

Exprimer sa reconnaissance

Exprimer sa reconnaissance Atelier - le 30 juin 2010 dans le management au quotidien :, consultante RH Une rencontre organisée par Les principaux besoins par rapport au travail 1 TABLEAU RÉCAPITULATIF SUR LES SIGNES DE RECONNAISSANCE

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION

CATALOGUE DE FORMATION CATALOGUE DE FORMATION 2014 Formations en image professionnelle, en efficacité relationnelle, en développement personnel 1 SOMMAIRE Image professionnelle Page 3 Valoriser son image et sa communication

Plus en détail

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES Les questions suivantes sont destinées à vous aider à vous situer et vous faire quelques propositions d'amélioration. 1. Pour quelles raisons ai-je choisi cette formation?

Plus en détail

Compagnonnage en milieu de travail

Compagnonnage en milieu de travail Programme d apprentissage en milieu de travail Compagnonnage en milieu de travail Outil de référence pour compagne et compagnon Technicien et technicienne de véhicules récréatifs Note Dans le but d alléger

Plus en détail

Programme du diplôme du Baccalauréat International Dossier d inscription année 2015-2016

Programme du diplôme du Baccalauréat International Dossier d inscription année 2015-2016 Programme du diplôme du Baccalauréat International Dossier d inscription année 2015-2016 Nom de l étudiant : Dossier à retourner complété au plus tard le 2 février 2015 TOUTES LES DEMANDES POUR LE DIPLÔME

Plus en détail

Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle

Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle Bien accueillir les enfants et leurs parents est une des clefs essentielle, pour qu à l école maternelle,

Plus en détail

Gestion des compétences au sein de l Administration fédérale

Gestion des compétences au sein de l Administration fédérale Gestion des compétences au sein de l Administration fédérale Profils de compétences Base Support/Epert D Décembre 2009 SUPPORT/EXPERT D 1/ PROFIL DE BASE - Tableau Gestion de X Comprendre Assimiler Analyser

Plus en détail

Scénario n 4 : RÉALISER UNE INFOGRAPHIE SUR LES MÉTIERS DE L IMAGE

Scénario n 4 : RÉALISER UNE INFOGRAPHIE SUR LES MÉTIERS DE L IMAGE Scénario n 4 : RÉALISER UNE INFOGRAPHIE SUR LES MÉTIERS DE L IMAGE SUJET(S) : Production par les élèves de ressources numériques / Former à la veille et à la diffusion de l information / Collaborer avec

Plus en détail

Comment utiliser la vidéo en classe

Comment utiliser la vidéo en classe Comment utiliser la vidéo en classe Aujourd hui, les étudiants sont toujours «branchés» au web et aux médias sociaux, et c est afin de susciter leur intérêt que les enseignants ont recours à la technologie

Plus en détail

PARCOURS EFB - AVOCATS

PARCOURS EFB - AVOCATS PARCOURS EFB - AVOCATS Le dispositif de formation a distance Étape 1 Étape 2 Étape 3 Étape 4 Étape 5 Entretien téléphonique individuel de cadrage avec un tuteur Autodiagnostic Amont Formation en ligne

Plus en détail

Le cercle de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON)

Le cercle de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON) Depuis une semaine les élèves de CM2 découvrent et participent au cercle de lecture dont voici quelques explications Le cercle de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON) 1 Le principe : C est

Plus en détail

ENTREPRISE. Il n est pas nécessaire de voir le haut de l escalier en entrant, il suffit de prendre la première marche!

ENTREPRISE. Il n est pas nécessaire de voir le haut de l escalier en entrant, il suffit de prendre la première marche! ENTREPRISE Il n est pas nécessaire de voir le haut de l escalier en entrant, il suffit de prendre la première marche! Martin Luther King. www.positive-com.com 1 1 er Institut de Formation et de coaching

Plus en détail

Activités - Mon Journal

Activités - Mon Journal Activités - Mon Journal Volume 64 Les cinq tâches ainsi que les activités d'apprentissage explorent les six grandes compétences énoncées dans le cadre du curriculum en littératie des adultes en Ontario

Plus en détail

I- Le tutorat : définition, types, facteurs -clés et outils

I- Le tutorat : définition, types, facteurs -clés et outils GROUPE C CHARTE DU TUTEUR APPRENTISSAGE A DISTANCE I- Le tutorat : définition, types, facteurs -clés et outils 1-1 définition Avant d'élaborer une charte du tutorat, il semble de s'accorder sur le sens

Plus en détail

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom :

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom : 1. Projet de lecture Médias : La pub Français 20-2 Cahier de l élève Nom : La pub DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire des annonces publicitaires pour être en mesure de discuter des moyens utilisés par les

Plus en détail