Unité 2.2.a Qu est-ce que l écoute active? Pourquoi la qualité d écoute du tuteur est-elle importante?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Unité 2.2.a Qu est-ce que l écoute active? Pourquoi la qualité d écoute du tuteur est-elle importante?"

Transcription

1 Unité 2.2.a Qu est-ce que l écoute active? Pourquoi la qualité d écoute du tuteur est-elle importante? Durée Compétence A l'issue de la formation, les tuteurs: minutes Compétence 10 : Capacité à établir de bonnes relations Compétence 16 : Capacité à raconter des histoires Compétence 17 : Capacité d écoute (empathie, écoute active Compétence 19 : Capacité à communiquer (communication non verbale) Compétence 20 : Capacité à conduire un entretien (capacité à poser les bonnes questions) Compétence 21 : Aptitudes à conseiller Compétence 22 : Faire part de ses remarques et recevoir celles de l apprenti Seront capables d'identifier les compétences et les caractéristiques d'un auditeur actif efficace. Prendront confiance pour mener une première réunion et sur la façon de gérer les réunions par la suite au cours de la relation de tutorat. Seront capables d'utiliser un style conversationnel qui comporte des techniques de questionnement, réactions, conseils et orientation appropriés. Auront une meilleure appréciation de la façon dont la CNV influence la communication PREPARATION DE LA SEQUENCE Prévoyez paperboard, stylos marqueurs, cartes de scénarios. Préparez les paperboards: prenez deux feuilles et écrivez "Meilleur Auditeur" sur l'une et "Plus mauvais Auditeur" sur l'autre. Préparez les scénarios pour le rôle d apprenti et pour le rôle de tuteur (polycopié 2.2.1). Ceux-ci peuvent être adaptés en fonction du contexte du tutorat. Faites des copies du polycopié sur l écoute active (polycopié 2.2.2). Il s agit d un extrait du manuel du tuteur de LCEBA.

2 MARCHE A SUIVRE Divisez les tuteurs en 2 groupes. Demandez à un groupe de lister les compétences et les qualités du "Meilleur type d'auditeur actif". L'autre groupe liste les caractéristiques du "Plus mauvais auditeur". Encouragez les groupes à écrire les caractéristiques qui viennent à l'esprit en visualisant le meilleur ou le plus mauvais auditeur. Après 5-10 minutes, les groupes échangent les feuilles.demandez à chaque groupe de lire les items sur la liste de l'autre groupe et d'ajouter les caractéristiques qui ont été omises, de souligner les items qui ont besoin d'être clarifiés. Après 5 min. affichez les feuilles au mur et encouragez les tuteurs à discuter des compétences et qualités du "Meilleur Auditeur" et demandez à chaque groupe de clarifier toutes les interrogations. Discutez brièvement les caractéristiques identifiées sur le tableau "Plus mauvais Auditeur". Expliquez aux tuteurs que ces listes seront des rappels utiles au cours des exercices de jeux de rôles. Demandez aux tuteurs de lister les 'problèmes et défis auxquels ils sont susceptibles d'être confrontés. Ecrivez la liste sur des paperboards. Pour l'exercice "Jeu de rôle" Les formateurs peuvent choisir de créer soit des petits groupes de trois tuteurs (une triade) ou d'adopter un format «aquarium» (cf. description dans le polycopié 2.2.3) Triades Divisez les tuteurs en groupes de trois demandez à chaque personne de parler d'un thème sur la jeunesse. Ceci peut être, soit basé sur la liste des thèmes jeunesse tirée plus tôt ou basé sur leur propre expérience. Encouragez les auditeurs à poser des questions dans un style conversationnel. Rappelez à chaque groupe qu'à la fin de l'exercice, chaque personne aura eu l'occasion de parler d'un sujet/problème. Laissez 5-7 minutes. Rassemblez les réactions relatives aux «Compétences de l'ecoute Active"» à partir d'un échantillon des groupes. Demandez également quels problèmes/sujets ont été abordés? Attribuez les rôles dans chaque groupe, Auditeur (représentant le tuteur), Orateur (représentant l apprenti) et Observateur. Demandez aux orateurs de parler d'un des sujets auquel un élève/apprenti/apprentiest susceptible d'être confronté. Laisser 5 min. Procédure Observateur: ne renseignez que les commentaires sur l'utilisation des "Qualités d'ecoute Active" des auditeurs et les techniques de questionnement. Ceci doit comporter la signalisation, les conseils, etc. Demandez à l'observateur de commenter au moins 2 choses que le tuteur a bien faites, et de même commentez surtout ce que le tuteur peut envisager de faire différemment. Les formateurs peuvent décider de faire un jeu de rôle entre un tuteur et un élève/apprenti, lors d'une première réunion, ou baser le jeu de rôle sur le scénario. Utilisez une sélection de brèves descriptions de scénarios pour établir des rôles tuteur-élève/apprenti (les scénarios devraient refléter des problèmes auxquels sont confrontés les élève/apprentis cibles). Un échantillonnage de scénarios est joint (Polycopié 2.2.1).

3 Aquarium (référez-vous au polycopié pour la mise en place). Demandez à deux tuteurs d'être volontaires pour le jeu de rôle, l'un comme "Orateur", et l'autre comme "Auditeur actif". Disposez le reste du groupe en cercle autour de l'orateur et de l'auditeur de façon à ce que chacun puisse observer le jeu de rôle. Accordez environ 5 minutes à l Auditeur et à l orateur pour préparez leur scénario, ensuite invitez les observateurs à donner des renseignements sur la performance de l'auditeur en utilisant les mêmes consignes. Consignes pour les observateurs : centrez vos commentaires uniquement sur ce qui concerne l utilisation des compétences de l écoute active et les techniques de questionnement. Ces commentaires doivent inclure des indications et des conseils, etc. Demandez aux observateurs de faire des remarques sur au moins deux choses que le tuteur a bien fait et deux choses qu il aurait fallu aborder différemment. Répétez l'exercice comme il se doit. DISCUSSION Laquelle des qualités d'écoute active pratiquées est la plus difficile à réaliser et pourquoi? Quelles sont les approches qui ont fonctionné et celles qui n ont pas fonctionné? Comment les tuteurs adapteraient les compétences apprises pour les utiliser dans d'autres situations, par ex. le travail? Conseillez aux tuteurs de lire la section correspondante dans le Manuel du Tuteur (p ) pour plus d'informations sur l'écoute active. SUPPORTS Polycopié Scénarios académique et professionnel de jeux de rôle Polycopié L écoute active (Extrait du manuel du tuteur de LCEBA) Polycopié Mise en place «Aquarium» SOURCE Ecrit par Bertie Ross et Andrew Miller et adapté avec l'autorisation du LCEBA Matériaux de Formation du Tuteur

4

5 Polycopié Scénarios académique et professionnel de jeux de rôle Notes de base de jeu de rôle à la fois pour le tuteur et l'élève/apprenti. Scénario A (pour le tuteur et l'élève/apprenti) Le tuteur et l'élève/apprenti se sont rencontrés plusieurs fois et le tuteur sent désormais qu'il y a un élément important de confiance dans la relation. Vous êtes tous les deux conscients que l'élève/apprenti souhaite une carrière dans la gestion du commerce de détail. Scénario B (pour le tuteur et l'élève/apprenti) Vous avez eu trois entretiens très encourageants. Les sujets abordés ont été axés sur le suivi des missions et des compétences d'études et la possibilité d'aller à l'université. Scénario C (pour le tuteur et l'élève/apprenti) Les entretiens ont été très positifs. L'élève/apprenti est bien organisé et concentré. Il/elle semble recevoir beaucoup de soutien et de motivation de la famille et des tuteurs. Notes de base de jeu de rôle pour l'élève/apprenti. Scénario A (pour l élève/apprenti seulement) Vous arrivez contrarié à l'entretien. Vous êtes inquiet sur les commentaires émis par un tuteur sur votre faible niveau de travail. "Vous n'avez aucun espoir d'y arriver, si vous ne relevez pas les manches!" Pour intégrer la gestion du commerce de détail, il faut obtenir une bonne note mais vous n'avez pas une bonne relation avec ce tuteur. Scénario B (pour l'élève/apprenti seulement) Vous êtes confiant quant aux notes requises pour l'entrée à l'université, mais vous êtes inquiet quant à la vie sociale à l'université. Vos parents sont très stricts et veulent que vous restiez à la maison et vous interdisent d'avoir

6 des amis/amies tant que vous n'êtes pas diplômé. Vous n'avez pas parlé de sujets personnels auparavant avec votre tuteur et vous appréhendez un peu de les introduire. Scénario C (pour l'élève/apprenti seulement) Tout le monde dans votre entourage et à l'école soutient votre choix d'aller à l'université. Pourtant, vous êtes très angoissé parce que vous n'êtes pas absolument certain que c'est ce que vous voulez faire. Vous êtes inquiet à l'idée que si vous changez d'avis, tout le monde sera déçu. Vous arrivez à la réunion avec votre tuteur, avec l'envie d'en discuter, mais vous n'êtes pas sûr que votre tuteur ressente la même chose.

7 Polycopié L écoute active (Extrait du manuel du tuteur de LCEBA) Section 3 : Ecoute active Les quatre formes principales de la communication verbales sont : écouter, parler, lire et écrire. Ces quatre formes sont présentées telles que les enfants les utilisent pour apprendre. C est également dans cet ordre que l on a tendance à les utiliser : en moyenne, écouter (45%), parler (30%), lire (16%) et écrire (9%). Développer ses qualités d écoute. En tant que tuteur, vous devez essayer d améliorer vos qualités d écoute, quelques soit le niveau que vous estimez avoir. Essayez ceci : Approche physique Détendez-vous Regardez votre interlocuteur en face Paraissez attentif et intéressé Gardez le contact visuel et facial Approche mentale Gardez un esprit ouvert Ne coupez pas votre interlocuteur Ecoutez aussi bien l intonation que le contenu Posez des questions pour clarifier les problèmes Ayez conscience de la communication non verbale La manière dont un auditeur va comprendre et juger un message dépend de : 6 0 % 50 % 4 0 % 3 0 % 2 0 % 10 % 0 % 7% mots 55% mouvements du corps et traits du visage 38% intonation Source : Merhabian (1971) Curieusement, la signification est principalement transmise de manière non verbale. Par conséquent, en tant que tuteur vous devez prêter attention à la fois à votre propre comportement non verbale et à celui de l élève/apprenti/apprenti. Poser des questions En plus de l écoute active, une des compétences clés du tuteur est de savoir poser le bon type de question. Le point suivant vous montre le type de questions (accompagné d une brève description) que vous utiliserez dans la relation de tutorat. Types des questions Ouverte Probatoire pour recueillir de l information et des avis ex : Parle-moi de... pour explorer et étendre ex : pour clarifier des problèmes Brève pour vérifier/clarifier ce qui a été dit Réfléchie pour se faire une idée, avoir une opinion ex : Comment aurais-tu? Factuelle pour avoir les faits ex : Avec qui vis-tu chez toi? Comparative pour explorer des similarités et différences Hypothétique pour penser plus largement ex : que se passerait-il si?

8

9 Polycopié Mise en place «Aquarium» Goldfish Bowl Layout Listener Speaker : observateur Speaker : orateur Listener : Auditeur

Que devez-vous faire à titre de mentor et de moniteur de formation?

Que devez-vous faire à titre de mentor et de moniteur de formation? : Le Guide du compagnon sur la formation d un apprenti Que devez-vous faire à titre de mentor et de moniteur de formation? Soyez d abord fier. Vous êtes sur le point d accomplir un travail exceptionnel

Plus en détail

Session 1 : Introduction

Session 1 : Introduction Session 1 : Introduction Sommaire 1.1 Bienvenue, présentations et règles de base 1.2 Attentes 1.3 Objectifs et résultats attendus 1.4 Règles de base 1.5 Discipline positive Objectif de la session 1 : Présenter

Plus en détail

Stratégies pour développer et appuyer les échanges axés sur l apprentissage

Stratégies pour développer et appuyer les échanges axés sur l apprentissage Stratégies pour développer et appuyer les échanges axés sur l apprentissage Nicole de Korte et Armand Gagné Direction des politiques et des normes en matière d enseignement Objectifs de la séance d aujourd

Plus en détail

Rendre votre instruction plus accessible à ceux qui vous écoutent

Rendre votre instruction plus accessible à ceux qui vous écoutent Rendre votre instruction plus accessible à ceux qui vous écoutent Les élèves passent plus de la moitié de leur journée d école à écouter des informations et des instructions. Ils peuvent éprouver des difficultés

Plus en détail

La Clé informatique. Formation Powerpoint XP Aide-mémoire

La Clé informatique. Formation Powerpoint XP Aide-mémoire La Clé informatique Formation Powerpoint XP Aide-mémoire Septembre 2003 Contenu de la formation Powerpoint XP Leçon 1 : Introduction à PowerPoint Démarrage de PowerPoint Leçon 2 : Environnement Powerpoint

Plus en détail

Communication efficace : se comprendre mutuellement

Communication efficace : se comprendre mutuellement Communication efficace : se comprendre mutuellement Notes générales L'écoute est une compétence inestimable! Un grand nombre de gens pensent qu'ils arriveront à obtenir ce qu'ils veulent en parlant. Et

Plus en détail

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : R 7.5 examiner les caractéristiques inhérentes

Plus en détail

Une BD texte et images: Maquette générale

Une BD texte et images: Maquette générale Une BD texte et images: Maquette générale Niveaux du CECR : A1 Public : Adolescents (11-12 ans) Contexte d enseignement-apprentissage : Cours de FLE au Centre de Langues de l'état de São Paulo) Supports

Plus en détail

Atelier sur les compétences d'évaluation

Atelier sur les compétences d'évaluation Atelier sur les compétences d'évaluation Obtenir la participation des clients dans le processus d'évaluation Pour les services de soutien communautaire et les services communautaires de santé mentale ASWPPT_20110919_v0.1_CSSCAP

Plus en détail

Aider les enseignants en formation à établir un plan d action

Aider les enseignants en formation à établir un plan d action Aider les enseignants en formation à établir un plan d action La préparation TESSA devrait toujours permettre aux enseignants en formation de faire l expérience des activités TESSA d'une manière pratique

Plus en détail

Conseil & Vente. Mener un entretien de façon professionnelle. Contenu

Conseil & Vente. Mener un entretien de façon professionnelle. Contenu Mener un entretien de façon professionnelle Les commerçants ont des contacts avec des clients, des fournisseurs, des collaborateurs et d'autres partenaires d'affaire. Les entretiens jouent un rôle important

Plus en détail

Coaching DD. Accompagnement des pratiques professionnelles. Accompagnement des métiers de l'environnement et du DD en individuel ou en équipes

Coaching DD. Accompagnement des pratiques professionnelles. Accompagnement des métiers de l'environnement et du DD en individuel ou en équipes Coaching DD Accompagnement des pratiques professionnelles Accompagnement des métiers de l'environnement et du DD en individuel ou en équipes Pourquoi? Vous êtes responsable, chargé de mission, conseillé

Plus en détail

Présentation Orale Scientifique. Fabrice DUPRAT Institut de Pharmacologie Moléculaire et Cellulaire Valbonne Janvier 2002

Présentation Orale Scientifique. Fabrice DUPRAT Institut de Pharmacologie Moléculaire et Cellulaire Valbonne Janvier 2002 Présentation Orale Scientifique Fabrice DUPRAT Institut de Pharmacologie Moléculaire et Cellulaire Valbonne Janvier 2002 Conseil général Information transmise en une seule fois, sans possibilité de revenir

Plus en détail

REDIGER UN COMPTE RENDU DE TYPE JOURNALISTIQUE

REDIGER UN COMPTE RENDU DE TYPE JOURNALISTIQUE FICHE MEDIAS N 1 REDIGER UN COMPTE RENDU DE TYPE JOURNALISTIQUE A l'attention des enseignants des cycles II et III Initiative de sensibilisation au handicap mental l'écolensemble Objectifs pédagogiques

Plus en détail

UNIVERSIDAD NACIONAL AUTÓNOMA DE MÉXICO CENTRO DE ENSEÑANZA DE LENGUAS EXTRANJERAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS PLAN CURRICULAR. Versión preliminar 2009-2

UNIVERSIDAD NACIONAL AUTÓNOMA DE MÉXICO CENTRO DE ENSEÑANZA DE LENGUAS EXTRANJERAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS PLAN CURRICULAR. Versión preliminar 2009-2 UNIVERSIDAD NACIONAL AUTÓNOMA DE MÉXICO CENTRO DE ENSEÑANZA DE LENGUAS EXTRANJERAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS PLAN CURRICULAR Versión preliminar 2009-2 1 NIVEL 1 2 DESCRIPTEURS (NIVEAU 1) Les descripteurs

Plus en détail

Lignes directrices relatives au café de connaissances

Lignes directrices relatives au café de connaissances Lignes directrices relatives au café de connaissances 1) Qu est-ce qu un café de connaissances? Un café de connaissances est un processus de conversation. C est une méthodologie innovante mais simple pour

Plus en détail

Analyse des compétences selon la méthode du feedback 360

Analyse des compétences selon la méthode du feedback 360 Analyse des compétences selon la méthode du feedback 360 Comptes rendus experts des compétences et guide de développement Paul Durand 21 Boulevard Haussmann 75009 PARIS T 01 80956881 I www.groupehumanmobility.fr

Plus en détail

et la communication dans les Guide et mallette pédagogique Les savoirs de base pour l emploi

et la communication dans les Guide et mallette pédagogique Les savoirs de base pour l emploi Les compétences de base et la communication dans les Secteurs du Tourisme et des Loisirs Document de présentation Guide et mallette pédagogique Les savoirs de base pour l emploi Formation aux savoirs de

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 2014 2015 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du 02/02/2015 au 06/02/2015 Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom

Plus en détail

Conceptualiser et concevoir un programme de formation

Conceptualiser et concevoir un programme de formation Conceptualiser et concevoir un programme de formation Les informations obtenues à partir de l évaluation des besoins de formation vous aideront à concevoir le programme de formation. Ce travail doit s

Plus en détail

ECRIRE A L ECOLE MATERNELLE

ECRIRE A L ECOLE MATERNELLE ECRIRE A L ECOLE MATERNELLE Bibliographie : Lire Ecrire Produire des textes Tome 2 A. M. CHARTIER B.CLESSE J. HEBRARD HATIER Pédagogie Ch. BOMPARD IEN 1 LA DICTEE A L ADULTE Compétences visées : Familiarisation

Plus en détail

PARLER DE L INFLUENCE DE LA PUBLICITÉ

PARLER DE L INFLUENCE DE LA PUBLICITÉ Activités éducatives pour les 10 à 11 ans PARLER DE L INFLUENCE DE LA PUBLICITÉ HABILETÉS FINANCIÈRES ANALYSER LES PUBLICITÉS DIFFÉRENCIER LES BESOINS DES DÉSIRS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ La publicité est

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

MEMENTO DE L'ENCADRANT DE COURS DE LANGUES BINATIONAUX 1

MEMENTO DE L'ENCADRANT DE COURS DE LANGUES BINATIONAUX 1 MEMENTO DE L'ENCADRANT DE COURS DE LANGUES BINATIONAUX 1 I. AVANT LE COURS Lors de la réunion de préparation d'un cours de langue, il convient de définir, d'une part, les objectifs généraux d'apprentissage

Plus en détail

PROGRESSER DANS SA FONCTION DE MANAGER

PROGRESSER DANS SA FONCTION DE MANAGER PROGRESSER DANS SA FONCTION DE MANAGER 1 QUEL MANAGER JE SUIS? 2 La connaissance de soi et des autres Déterminer et comprendre quel est l impact de sa communication personnelle Prendre conscience de ses

Plus en détail

Astronautes en herbe. Programme des STIM - Exploration spatiale. Astronautes en herbe

Astronautes en herbe. Programme des STIM - Exploration spatiale. Astronautes en herbe Le defi Les scouts louveteaux vont visiter plusieurs stations d activités qui leur permettront de découvrir différents aspects de la vie dans l espace. a. Sous-vêtement refroidi à l eau : Les scouts louveteaux

Plus en détail

L histoire en photos : Analyse photographique Plan de leçon

L histoire en photos : Analyse photographique Plan de leçon L histoire en photos : Analyse photographique Description : Les élèves apprennent à analyser des photos de la Première Guerre mondiale. Ils choisissent une photo dans la collection officielle de photos

Plus en détail

La gestion du projet professionnel

La gestion du projet professionnel 1 Sous la direction de Chantal EYMARD-SIMONIAN et Jean-Jacques BONNIOL, avec la participation de Michel VIAL, Jean RAVESTEIN, Gérard SENSEVY et Bernard DONNADIEU. C. I. R. A. D. E. La gestion du projet

Plus en détail

Guide Calgary-Cambridge de l entrevue médicale les processus de communication #

Guide Calgary-Cambridge de l entrevue médicale les processus de communication # Guide Calgary-Cambridge de l entrevue médicale les processus de communication # Ce document est couvert par les lois et règles touchant les droits des auteurs. Sur toute reproduction, mentionnez les auteurs

Plus en détail

87-89 rue des Rosiers, 92500 Rueil Malmaison, France Tel: 33-01 47 08 12 12 Fax: 33-01 47 08 01 58 email: Formavision@easynet.fr

87-89 rue des Rosiers, 92500 Rueil Malmaison, France Tel: 33-01 47 08 12 12 Fax: 33-01 47 08 01 58 email: Formavision@easynet.fr LES CINQ PHRASES INTERDITES Guide de l'animateur Formavision / Téléphone Doctor 87-89 rue des Rosiers, 92500 Rueil Malmaison, France Tel: 33-01 47 08 12 12 Fax: 33-01 47 08 01 58 email: Formavision@easynet.fr

Plus en détail

Les émotions. «apprendre à lire les visages» téléchargé sur ttp://pepourlavie.eklablog.com

Les émotions. «apprendre à lire les visages» téléchargé sur ttp://pepourlavie.eklablog.com Les émotions «apprendre à lire les visages» téléchargé sur ttp://pepourlavie.eklablog.com Séquence sur les émotions Lors de mes remplacements, et notamment en maternelle, quand j utilisais mon album pour

Plus en détail

processus PRÉLECTURE LECTURE lecture conseil scolaire de district catholique centre- sud

processus PRÉLECTURE LECTURE lecture conseil scolaire de district catholique centre- sud guide des processus lecture PRÉLECTURE mprendre lire pour l de la conseil scolaire de district catholique LECTURE centre- sud Ce guide contient des conseils et des renseignements pour t aider à produire

Plus en détail

Carnet de bord Apprentissage linguistique en tandem

Carnet de bord Apprentissage linguistique en tandem Carnet de bord Apprentissage linguistique en tandem Année universitaire 20..-20.. Quadrimestre 1 Quadrimestre 2 Nom :... Prénom :... N de matricule :... ULB VUB ISTI Année d étude : BA1 BA2 BA3 MA1 MA2

Plus en détail

I/ CONSEILS PRATIQUES

I/ CONSEILS PRATIQUES D abord, n oubliez pas que vous n êtes pas un enseignant isolé, mais que vous appartenez à une équipe. N hésitez jamais à demander des idées et des conseils aux autres collègues (linguistes et autres)

Plus en détail

Animation des ateliers

Animation des ateliers Animation des ateliers Kit méthodologique Plan d'actions, argumentaire, démarche pédagogique, campagne de sensibilisation, texte de positionnement, stratégie partenariale, référentiel autant de résultats

Plus en détail

LA COMMUNICATION ORALE L EXPOSÉ

LA COMMUNICATION ORALE L EXPOSÉ LA COMMUNICATION ORALE L EXPOSÉ 2 Programme d études document de mise en œuvre / introduction du domaine Communication orale l exposé LA CULTURE ET L IDENTITÉ 1.0 L ORIENTATION DU DOMAINE CULTURE ET IDENTITÉ

Plus en détail

AAD MAKATON. Programme de la formation avancée

AAD MAKATON. Programme de la formation avancée AAD MAKATON Programme de la formation avancée Contenu : Programme de la «Formation Avancée» au Langage Makaton Comment communique-t-on avec autrui? Quelles sont les aptitudes requises pour parvenir à bien

Plus en détail

Attitude à l égard des étudiants, intérêt pour l enseignement, disponibilité et commentaires

Attitude à l égard des étudiants, intérêt pour l enseignement, disponibilité et commentaires Catégories/Questions Attitude à l égard des étudiants, intérêt pour l enseignement, disponibilité et commentaires Le professeur témoignait de l intérêt envers les étudiants. Le professeur semblait se soucier

Plus en détail

Un guide «Comment faire» pour organiser un panel de chefs religieux

Un guide «Comment faire» pour organiser un panel de chefs religieux Un guide «Comment faire» pour organiser un panel de chefs religieux Pourquoi organiser un panel de chefs religieux? Dans leur enseignement de cours de premier cycle sur la sociologie de la religion à l'université

Plus en détail

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom :

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom : 1. Projet de lecture Médias : La pub Français 20-2 Cahier de l élève Nom : La pub DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire des annonces publicitaires pour être en mesure de discuter des moyens utilisés par les

Plus en détail

A. ACTIVITES COMMUNICATIVES RECEPTION

A. ACTIVITES COMMUNICATIVES RECEPTION A. ACTIVITES COMMUNICATIVES RECEPTION ORAL ECRIT AUDIO- VISUEL Compréhension générale de l oral Comprendre une interaction entre locuteurs natifs Comprendre en tant qu auditeur Comprendre des annonces

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la messagerie courriel

Manuel d'utilisation de la messagerie courriel Manuel d'utilisation de la messagerie courriel NOTE La ne garantit pas l'information contenue dans ce document mais la fournit de bonne foi et au meilleur de sa connaissance et compétence. Sans restreindre

Plus en détail

I- Le tutorat : définition, types, facteurs -clés et outils

I- Le tutorat : définition, types, facteurs -clés et outils GROUPE C CHARTE DU TUTEUR APPRENTISSAGE A DISTANCE I- Le tutorat : définition, types, facteurs -clés et outils 1-1 définition Avant d'élaborer une charte du tutorat, il semble de s'accorder sur le sens

Plus en détail

LANGUE ET COMMUNICATION Chenelière / Didactique. Les. Murs. Mots. Raymonde Malette. Christiane Vinet

LANGUE ET COMMUNICATION Chenelière / Didactique. Les. Murs. Mots. Raymonde Malette. Christiane Vinet LANGUE ET COMMUNICATION Chenelière / Didactique Les Murs De Mots Raymonde Malette Christiane Vinet Les mots tirés de textes littéraires Les textes littéraires prescrits par les programmes de français sont

Plus en détail

Circonscription de. Valence d Agen

Circonscription de. Valence d Agen Circonscription de Valence d Agen Pourquoi ce guide? Depuis des décennies, le sujet des devoirs à la maison est discuté dans et hors de l école. Nous avons souhaité faire le point sur ce sujet afin de

Plus en détail

2. Eléments de langage/speaking points

2. Eléments de langage/speaking points A10278 - Mme Quintin participe à la conférence "Gérer les transitions: l'orientation tout au long de la vie dans l'espace européen." Lyon, 17-18 septembre 2008 2. Eléments de langage/speaking points [Salutations

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE LA FORMATION

RÉFÉRENTIEL DE LA FORMATION Centre de Formacion Professionala d'occitània Miègjorn-Pirenèus RÉFÉRENTIEL DE LA FORMATION «FORMATION INTENSIVE À L'OCCITAN MODERNE - PRÉPARATION AUX MÉTIERS LIÉS À LA LANGUE ET LA CULTURE OCCITANES»

Plus en détail

Fiche de séquence SE PRESENTER

Fiche de séquence SE PRESENTER Problématique de la séquence Fiche de séquence SE PRESENTER Compétence(s) du S.C Pilier n 2: Pratique d une langue vivante étrangère L élève est capable de : Communiquer : se présenter, répondre à des

Plus en détail

L analyse de pratique C est quoi?

L analyse de pratique C est quoi? L analyse de pratique C est quoi? S.Benkhader 1 L analyse de pratique C est la construction de compétence Professionnelle au travers l analyse, la prise de conscience d une expérience ou d une action entreprise

Plus en détail

Rapport de stage février 2015

Rapport de stage février 2015 Rapport de février 2015 Ce dossier, qui sera évalué par votre professeur principal, est à rendre impérativement après les vacances, le 16 mars. Il sera obligatoirement rédigé sur feuilles en format A4

Plus en détail

STRATÉGIE PHASES 1 ET 2 («ESL» ET «ELD») ÉTAPES 1 ET 2 («ESL») ÉTAPES 1 à 4 («ELD») Enseignement compréhensible

STRATÉGIE PHASES 1 ET 2 («ESL» ET «ELD») ÉTAPES 1 ET 2 («ESL») ÉTAPES 1 à 4 («ELD») Enseignement compréhensible STRATÉGIE PHASES 1 ET 2 («ESL» ET «ELD») ÉTAPES 1 ET 2 («ESL») ÉTAPES 1 à 4 («ELD») Enseignement compréhensible Rétroaction positive Utilisation stratégique des langues premières des élèves Apprentissage

Plus en détail

5 points importants. pour mettre en œuvre son auto-formation

5 points importants. pour mettre en œuvre son auto-formation 5 points importants pour mettre en œuvre son auto-formation Ebook mis à disposition sur le site Fliuka.net réalisé par Natacha Aubriot Dernière mise à jour le 25 juillet 2014 5 points importants pour mettre

Plus en détail

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom :

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom : E Projet d écoute Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage FLA 30-2 Cahier de l élève Nom : Le grand voyage DESCRIPTION DU PROJET Tu vas écouter un extrait d une pièce de théâtre. Tu seras invité

Plus en détail

Il était une fois le sol

Il était une fois le sol Il était une fois le sol La réussite en lecture Stratégie de lecture Se poser des questions Remarque Si vous croyez qu un enseignement explicite de cette stratégie pourrait être utile aux élèves, recourez

Plus en détail

Travailler efficacement avec votre avocate ou avocat

Travailler efficacement avec votre avocate ou avocat Travailler efficacement avec votre avocate ou avocat (Traduction du webinaire www.lawhelpontario.org/videos/webcast.132633- Working_Effectively_With_Your_Lawyer) Travailler avec une avocate ou un avocat

Plus en détail

Piloter un Curriculum:

Piloter un Curriculum: G U I D E T E C H N I Q U E D E X E C U T I O N N 3, I - T E C H Piloter un Curriculum: Evaluer l Efficacité d une Nouvelle Formation Les Guides Techniques d Exécution d I-TECH consistent en une série

Plus en détail

PORTEFEUILLE de COMPETENCES en LANGUES

PORTEFEUILLE de COMPETENCES en LANGUES ACADEMIE DE DIJON PORTEFEUILLE de COMPETENCES en LANGUES TRAVAU PUBLICS 1 Prendre part à une conversation Comprendre LE CADRE EUROPEEN COMMUN de REFERENCE pour les LANGUES GRILLE d AUTO EVALUATION (extrait)

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Informatique des organisations de l Université Paris Dauphine Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

DESCRIPTEURS NIVEAU B1 DU CADRE EUROPÉEN COMMUN DE RÉFÉRENCE POUR LES LANGUES

DESCRIPTEURS NIVEAU B1 DU CADRE EUROPÉEN COMMUN DE RÉFÉRENCE POUR LES LANGUES DESCRIPTEURS NIVEAU B1 DU CADRE EUROPÉEN COMMUN DE RÉFÉRENCE POUR LES LANGUES Vous trouverez ci-dessous, sous forme de tableau, les descripteurs du niveau B1 du Cadre européen commun de référence du Conseil

Plus en détail

entre cadémique à la rmation ontinue

entre cadémique à la rmation ontinue entre cadémique à la rmation ontinue L activité du GIP EFTLV - CAFOC s exerce : au service des acteurs de la formation Le CAFOC de Reims est l un des vingt-huit CAFOC créés en 1975 par le Ministère de

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

SYSTÈME D ENCADREMENT DES ÉLÈVES

SYSTÈME D ENCADREMENT DES ÉLÈVES SYSTÈME D ENCADREMENT DES ÉLÈVES OBJECTIFS : Développer des comportements de non-violence et de respect. Amener l élève à développer des habiletés dans la résolution de ses conflits interpersonnels. Assurer

Plus en détail

DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues

DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES Activités de production et stratégies PRODUCTION ORALE MONOLOGUE SUIVI

Plus en détail

LIVRET DE STAGE. (Séquence d observation en milieu professionnel) Du 18 novembre au 22 novembre 2013 COLLÈGE NICOLAS COPERNIC MONTMAGNY

LIVRET DE STAGE. (Séquence d observation en milieu professionnel) Du 18 novembre au 22 novembre 2013 COLLÈGE NICOLAS COPERNIC MONTMAGNY COLLÈGE NICOLAS COPERNIC Collège Nicolas Copernic 8, ruelle Marianne 95360 Montmagny : 01 39 83 46 17 : 01 39 8424 30 Site : www.clg-copernicmontmagny.ac-versailles.fr/ MONTMAGNY LIVRET DE STAGE Ce livret

Plus en détail

GUIDE de MISE en ŒUVRE du CONTROLE en COURS de FORMATION

GUIDE de MISE en ŒUVRE du CONTROLE en COURS de FORMATION 1 Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche C.A.P. Certificats d'aptitude professionnelle B.E.P. Brevets d'études professionnelles GUIDE de MISE en ŒUVRE du CONTROLE en COURS

Plus en détail

- savoir communiquer en anglais par oral et écrit dans un contexte international.

- savoir communiquer en anglais par oral et écrit dans un contexte international. LA FORMATION HUMAINE La forêt et les milieux naturels sont l'enjeu de plus en plus d'attentes diverses de la part de la société et de la filière. Placé au cœur de ces attentes souvent contradictoires,

Plus en détail

Alltech Young Scientist Conseils pour rédiger un papier

Alltech Young Scientist Conseils pour rédiger un papier Alltech Young Scientist Conseils pour rédiger un papier Chers étudiants, De nombreux étudiants nous ont demandé, les années passées, si nous pouvions vous communiquer un article-type, ce qui est difficile,

Plus en détail

Appuyez et relâchez une fois le bouton gauche de la souris. Il sert à choisir un item ou pour appuyer sur l'un des différents boutons de Windows.

Appuyez et relâchez une fois le bouton gauche de la souris. Il sert à choisir un item ou pour appuyer sur l'un des différents boutons de Windows. Introduction Cette page a été conçue pour vous démontrer les possibilités de la souris. Elle sert premièrement à déplacer le pointeur sur l'écran ou vers des commandes. C'est avec les combinaisons de boutons

Plus en détail

DIPLÔME D'ÉTAT INFIRMIER Session de juin 2014 - Soutenance le 11 juin 2014 Mémoire de fin d'études écrit et personnel SOUTENANCE ORALE

DIPLÔME D'ÉTAT INFIRMIER Session de juin 2014 - Soutenance le 11 juin 2014 Mémoire de fin d'études écrit et personnel SOUTENANCE ORALE DIPLÔME D'ÉTAT INFIRMIER Session de juin 2014 - Soutenance le 11 juin 2014 Mémoire de fin d'études écrit et personnel L'EXPÉRIENCE DANS LA PRISE EN CHARGE DE L'URGENCE PAR L'INFIRMIER SAPEUR-POMPIER SOUTENANCE

Plus en détail

!!!!!!!!!!!!!! !!!!!! FICHE CYBER HARCÈLEMENT D'ANIMATION :

!!!!!!!!!!!!!! !!!!!! FICHE CYBER HARCÈLEMENT D'ANIMATION : FICHE D'ANIMATION : CYBER HARCÈLEMENT 1. INTRODUCTION 3 2. PROGRAMME & TIMING : CYBER HARCÈLEMENT 4 3. L'ANIMATION 5 1. La thématique : 5 2. Intentions et objectifs : 5 3. Le public 5 4. Les conditions

Plus en détail

FORMATIONS COMMUNICATION ET APTITUDES PERSONNELLES «STANDARD» POUR TOUS

FORMATIONS COMMUNICATION ET APTITUDES PERSONNELLES «STANDARD» POUR TOUS FORMATIONS COMMUNICATION ET APTITUDES PERSONNELLES «STANDARD» POUR TOUS sommaire 1. Avoir confiance pour mieux réussir 2 2. Changement : le plus difficile des challenges à gérer! 2 3. La créativité au

Plus en détail

Programmes d études. Programme d immersion française. Scénario d apprentissage exemplaire

Programmes d études. Programme d immersion française. Scénario d apprentissage exemplaire Éducation artistique Manitoba Programmes d études Programme d immersion française Scénario d apprentissage exemplaire Ce scénario exemplaire vise des apprentissages en : Arts dramatiques Musique Arts visuels

Plus en détail

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves Projet Musique Le thème est la musique avec une rencontre basée sur plusieurs ateliers à ce sujet. Les élèves des classes partenaires se retrouveront la matinée pour participer à des ateliers autour de

Plus en détail

Canevas concernant la formation individualisée encadrée

Canevas concernant la formation individualisée encadrée Canevas concernant la A Description générale La formation individualisée se déroule en deux temps dans le même groupe. Une période d observation (3 séances) est suivie d une période de co-animation (6

Plus en détail

L affirmation de soi. Docteur Dominique Servant Unité stress et anxiété CHRU de Lille

L affirmation de soi. Docteur Dominique Servant Unité stress et anxiété CHRU de Lille L affirmation de soi Docteur Dominique Servant Unité stress et anxiété CHRU de Lille S affirmer «Communiquer de façon affirmée, c est exprimer ses sentiments et ses façons de voir, par des mots, des gestes,

Plus en détail

Comment utiliser la vidéo en classe

Comment utiliser la vidéo en classe Comment utiliser la vidéo en classe Aujourd hui, les étudiants sont toujours «branchés» au web et aux médias sociaux, et c est afin de susciter leur intérêt que les enseignants ont recours à la technologie

Plus en détail

Mon portrait Renseignements généraux Les renseignements généraux font état des principales caractéristiques du jeune. On y trouve quand, où et avec

Mon portrait Renseignements généraux Les renseignements généraux font état des principales caractéristiques du jeune. On y trouve quand, où et avec MON PORTRAIT Ce portrait, obtenu à partir du questionnaire en ligne, permet de structurer l échange avec le jeune en vue de planifier les actions à entreprendre. Il procure à celui-ci un bilan de ses réponses

Plus en détail

Formation professionnelle initiale Employée en restauration AFP Employé en restauration AFP

Formation professionnelle initiale Employée en restauration AFP Employé en restauration AFP Formation professionnelle initiale Employée en restauration AFP Employé en restauration AFP Support de formation pour l'entreprise formatrice Hotel & Gastro formation, Eichistrasse 20, 6353 Weggis, www.hotelgastro.ch

Plus en détail

Comment gérer le travail en autonomie dans une classe?

Comment gérer le travail en autonomie dans une classe? Comment gérer le travail en autonomie dans une classe? L «autonomie» est conçue comme une compétence à l école primaire: en effet dans le socle commun nous pouvons lire: *au cycle 3: compétence 7: l'autonomie

Plus en détail

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Qu est-ce que l intimidation (bullying)? L intimidation est le fait de tourmenter de façon

Plus en détail

Comment rendre les réunions plus productives

Comment rendre les réunions plus productives Comment rendre les réunions plus productives Comment rendre les réunions plus productives La majorité des employés de bureau ont le sentiment que les réunions sont parmi les éléments les plus grugetemps

Plus en détail

Session : Principale

Session : Principale Page : 1 / 4 CORRECTION DE L EXAMEN TQM L'ÉTUDE DE CAS FABINC (PREMIÈRE PARTIE) COMPRENDRE ET IMPLANTER ISO 9000 COMPRENDRE ET IMPLANTER LE TQM COMPRENDRE LA DIFFÉRENCE Question no 1 Quel est le rôle et

Plus en détail

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5 1/5 Les enfants, acteurs essentiels du combat contre les idées reçues. Prendre en compte leur parole et les actes concrets qu ils posent. Réfléchir et débattre ensemble PROPOSER UN DEBAT PHILO Il s'agit

Plus en détail

Scénario n 4 : RÉALISER UNE INFOGRAPHIE SUR LES MÉTIERS DE L IMAGE

Scénario n 4 : RÉALISER UNE INFOGRAPHIE SUR LES MÉTIERS DE L IMAGE Scénario n 4 : RÉALISER UNE INFOGRAPHIE SUR LES MÉTIERS DE L IMAGE SUJET(S) : Production par les élèves de ressources numériques / Former à la veille et à la diffusion de l information / Collaborer avec

Plus en détail

Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage. Organisation de la formation

Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage. Organisation de la formation Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage Organisation de la formation Ce document a pour objet de présenter le contenu des cours des deux années du Master Audit Contrôle Finance d entreprise

Plus en détail

Choix multiples. Instructions pour les participants: Auditoire : Adolescents et adultes Durée : 20-30 minutes Matériel: Stylos, feuilles de discussion

Choix multiples. Instructions pour les participants: Auditoire : Adolescents et adultes Durée : 20-30 minutes Matériel: Stylos, feuilles de discussion Choix multiples Description : Une série de choix multiples comme base de discussion. But : Mettre en évidence quelles sont les décisions que les chrétiens doivent prendre quand ils travaillent dans différentes

Plus en détail

OFFRES DE FORMATION POUR LE RENFORCEMENTS DES CAPACITES DISPONIBLES A L ENAM - UAC AU TITRE DE L ANNEE ACADEMIQUE 2015-2016

OFFRES DE FORMATION POUR LE RENFORCEMENTS DES CAPACITES DISPONIBLES A L ENAM - UAC AU TITRE DE L ANNEE ACADEMIQUE 2015-2016 OFFRES DE FORMATION POUR LE RENFORCEMENTS DES CAPACITES DISPONIBLES A L ENAM - UAC AU TITRE DE L ANNEE ACADEMIQUE 2015-2016 A savoir : Le cout de formation par participant actuellement pratiqué est de

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment identifier ses. SAVOIR-FAIRE et. ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment identifier ses. SAVOIR-FAIRE et. ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment identifier ses SAVOIR-FAIRE et ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE Avec le soutien du Fonds social européen Identifier ses savoir-faire et ses qualités, pour quoi faire? Vous ne

Plus en détail

Titre : motifs avec Garage Band Comprendre le placement de motifs à l'aide du paysage sonore

Titre : motifs avec Garage Band Comprendre le placement de motifs à l'aide du paysage sonore Titre : motifs avec Garage Band Comprendre le placement de motifs à l'aide du paysage sonore Niveau Matière Sujet Primaire Mathématiques Apprentissage de différents types de motifs à l'aide des arts médiatiques

Plus en détail

Créer un Profil de l apprenant

Créer un Profil de l apprenant Créer un Profil de l apprenant Notes à l enseignant... 5 Outil n o 1 : Profil de l apprenant... 7 Outil n o 2 : Exemple de table des matières du Profil de l apprenant... 8 Outil n o 3 : Cher enseignant

Plus en détail

Rapport de stage en entreprise

Rapport de stage en entreprise Rapport de stage en entreprise Logo et/ou photo de l entreprise Nom, prénom de l élève : Classe : 3 e Stage du : au : 2015 Ecole Place Saint-Pierre 38204 VIENNE Collège Impasse de l Eglise 69560 Sainte-Colombe

Plus en détail

Extrait du catalogue formation 2015. Développement personnel

Extrait du catalogue formation 2015. Développement personnel Extrait du catalogue formation 2015 Développement personnel 4. DÉVELOPPEMENT PERSONNEL NC CONSULTING - - Page 4./1 FORMATION : Développement personnel / Développer son Efficacité Personnelle dans le Travail

Plus en détail

Présentation sur le Programme d'aviron pour les jeunes, JeRame

Présentation sur le Programme d'aviron pour les jeunes, JeRame Présentation sur le Programme d'aviron pour les jeunes, JeRame OBJECTIF Pour soutenir les clubs d'aviron locaux avec leur présentation du programme d'aviron pour les jeunes JeRame aux organisations scolaires

Plus en détail

GERER SON STRESS - GERER LES CONFLITS

GERER SON STRESS - GERER LES CONFLITS GERER SON STRESS - GERER LES CONFLITS Dans des organisations en constante évolution, un manager doit pouvoir devenir une base de sécurité pour l équipe qu il dirige. Il doit pouvoir être une source de

Plus en détail

Sommaire «Préparation aux entretiens de qualification»

Sommaire «Préparation aux entretiens de qualification» Page: 1 de 14 Sommaire «Préparation aux entretiens» Apprenti:... NPA / Lieu:... Entreprise:... NPA / Lieu:... Partie 1 Préparation à l'entretien 1 ère année Pages 2-3 2 e année Pages 4-5 3 e année Pages

Plus en détail

Programme de l école maternelle

Programme de l école maternelle Programme de l école maternelle Document d aide pour la mise en œuvre DSDEN 91 - Mission Ecole maternelle Attendus par domaine et sous-domaine d apprentissage DSDEN 91- Mission Ecole maternelle- Page 1

Plus en détail

Sommaire Principales conclusions

Sommaire Principales conclusions Sommaire Principales conclusions À quoi ressemble la vie en ligne des jeunes Canadiens moyens? Tout d'abord, ces enfants et ces adolescents sont très branchés, la plupart d'entre eux ayant l'habitude d'aller

Plus en détail

1) Assistants de prévention et conseillers de prévention

1) Assistants de prévention et conseillers de prévention Résumé du décret n 2012-170 du 3 février 2012 modifiant le décret n 85-603 du 10 juin 1985 relatif à l'hygiène et à la sécurité du travail ainsi qu'à la médecine professionnelle et préventive dans la fonction

Plus en détail

L attitude : la nouvelle compétence désormais reconnue dans le sport

L attitude : la nouvelle compétence désormais reconnue dans le sport Communiqué de presse Rolle, le 13.11.13 L attitude : la nouvelle compétence désormais reconnue dans le sport Education 4 Peace, Fondation Suisse basée à Rolle, en collaboration avec l UEFA, publie le premier

Plus en détail