Modèles de formation innovateurs des apprenants en milieu de travail

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Modèles de formation innovateurs des apprenants en milieu de travail"

Transcription

1 Rassembler les gens, bâtir l industrie Conseil des fabricants de bois Modèles de formation innovateurs des apprenants en milieu de travail Projet de recherche réalisé pour le Conseil des fabricants de bois Iain Macdonald Centre for Advanced Wood Processing Université de la Colombie-Britannique

2 Table des matières Sommaire analytique Introduction Méthodologie utilisée pour le projet Méthodes et technologies de formation Formation théorique Formation pratique en milieu de travail Formation en ligne... 7 Avantages et inconvénients... 7 Systèmes de gestion de l apprentissage... 9 Webinaires et vidéoconférences Médias sociaux Vidéo CD et DVD autonomes Livres électroniques Formation au moyen d appareils sans fil Avantages des téléphones intelligents Avantages de la tablette Attitudes face à la formation sans fil dans l industrie des produits du bois Directives de développement : Utilisation du téléphone cellulaire aux fins de formation L enseignement électronique sans fil à l œuvre : Projets pilotes et études de cas Méthodes de prestation des cours : Sommaires du pour et du contre i

3 4 Réunir le tout : Une formation «intégrée» Cas d espèce sur l apprentissage hybride (secteurs autres que le bois) er cas : RONA, Canada e cas : Cosma International, au Canada et partout dans le monde e cas : Formation en CNC, Turquie e cas : Formation au leadership : Inde, États-Unis et Royaume-Uni e cas : Formation en gestion, secteur de la boulangerie-pâtisserie, Australie e cas : Formation en ligne dans la chaîne d approvisionnement de l industrie laitière, Australie Secteur de la transformation des produits du bois : Pratiques de formation actuelles Dynamic Windows and Doors, Abbotsford (Colombie-Britannique) Loewen Windows, Steinbach (Manitoba) Triangle Kitchens, Moncton (Nouveau-Brunswick) Tembec Industries, Chapleau (Ontario) Stiles Machinery Inc., Grand Rapids (Michigan) Conclusions et recommandations Résultats généraux Recommandations L avenir : L apprentissage intégré dans le secteur des produits du bois Références Remerciements Annexe I : Entrevues réalisées ii

4 Sommaire analytique Ce document est un rapport sur les méthodes utilisées pour offrir une formation en milieu de travail au sein des industries de la transformation des produits de bois à valeur ajoutée et sur la possibilité d adopter des méthodes de formation novatrices combinant une formation individuelle, l apprentissage en ligne et l utilisation d appareils sans fil. Ce document a été préparé à partir de publications existantes, de longs échanges avec des professionnels en formation et d information recueillie à l échelle de l industrie dans le cadre de réunions de comités directeurs et d entrevues avec des gestionnaires de la formation et du perfectionnement professionnels d une vingtaine d entreprises de l industrie de la transformation des produits du bois et d autres secteurs. La formation intégrée consiste à élaborer des programmes de formation jumelant la formation théorique ou pratique à d autres méthodes préconisant l utilisation d ordinateurs ou d autres technologies telles que les téléphones intelligents et les tablettes. Ces technologies et les logiciels qu ils supportent évoluent rapidement, sont de plus en plus abordables et offrent des avantages tels que la possibilité d apprendre partout et en tout temps, d échanger facilement avec les formateurs et les autres apprenants, et de regarder des vidéos, des animations et d autres documentations hautement visuelles. De façon générale, l industrie canadienne de la fabrication des produits du bois, qui est dominée par des PME, utilise des méthodes relativement informelles pour former ses employés. Les programmes de formation systématique offerts à l échelle de l entreprise sont rares, sauf dans les grandes entreprises, et les efforts pour former les employés sont entravés par des contraintes budgétaires, des difficultés à remplacer le personnel sur le plancher pendant la formation et la crainte que les employés ayant reçu de la formation quittent l entreprise pour trouver un meilleur emploi ailleurs. Cela dit, il existe quelques entreprises avant-gardistes qui ont mis en place des programmes de formation innovateurs et complets, et certains de ces programmes sont présentés dans la section portant sur les études de cas de ce rapport. Vu l absence de formation systématique, rares sont les entreprises qui utilisent une stratégie de formation intégrée fondée sur la technologie. Certaines formations sont offertes en ligne, mais cette méthode est surtout utilisée de façon ponctuelle, et un seul programme combinant l apprentissage en ligne et la formation individuelle a été répertorié au sein de l industrie du bois. Les problèmes de compétences essentielles et une culture de l industrie réfractaire aux nouvelles idées telles que l apprentissage en ligne constituent quelques obstacles à une adoption à plus grande échelle de l apprentissage électronique ayant été mentionnés. Les entreprises interrogées s intéressent à l idée d utiliser la technologie comme véhicule de formation, mais aucune ne le fait, surtout en raison de la pratique courante d interdire les téléphones cellulaires sur les lieux de travail pour des raisons de sécurité et de productivité. Le potentiel d enseignement électronique sans fil pour former et offrir un soutien aux employés qui passent une partie importante de leur journée de travail à l extérieur de l usine ou dans des bureaux satellites est énorme. 1

5 L industrie des produits du bois semble accuser du retard sur les autres secteurs d activités et secteurs industriels tels que les secteurs des logiciels, des services financiers, de l industrie de l automobile et de la vente au détail, au chapitre de l adoption de méthodes d apprentissage fondées sur la technologie telles que l apprentissage en ligne et l enseignement électronique sans fil. Les jeunes travailleurs nés en cette ère de technologie qui font leur entrée dans l industrie et pour qui les réseaux sociaux, les ordinateurs et la technologie mobile n ont pas de secrets, encourageront les employeurs à se tourner vers ces nouvelles méthodes, car elles offrent la possibilité de réaliser des économies et de fournir une formation adaptée aux besoins personnels de chacun des employés. 2

6 1. Introduction Une foule de nouveaux modes de formation et de contextes d apprentissage ont vu le jour depuis l avènement de l Internet il y a maintenant 20 ans, dont peuvent se prévaloir les entreprises qui cherchent à parfaire et à développer les compétences de leurs employés. En plus de la formation théorique et pratique, les gestionnaires des ressources humaines peuvent aujourd hui choisir parmi une multitude de cours par correspondance sur papier, de modules en ligne, de cours d enseignement électronique sans fil, de livres électroniques, de services de tutorat en ligne, de cours préparées et adaptables, et autres. Les nouvelles tablettes, les diffuseurs de médias portables et les téléphones intelligents offrent différentes façons d obtenir une formation, ayant toutes leurs avantages et leurs inconvénients. Ce rapport tente de répondre aux questions que se posent plusieurs professionnels en ressources humaines et en formation évoluant dans un secteur de la formation de plus en plus complexe, telles que : Comment peut-on utiliser les méthodes de formation actuelles de la manière la plus efficace possible au sein de notre entreprise? Comment peut-on combiner efficacement l apprentissage individuel traditionnel à l apprentissage en ligne accessible par ordinateur, sur les tablettes, les téléphones intelligents et autres appareils? Les outils en ligne populaires «Web 2.0» tels que les réseaux sociaux peuventils jouer un rôle efficace dans l apprentissage en milieu de travail sans créer de distraction? Comment peut-on protéger les stratégies de formation fondées sur les nouvelles technologies contre les avancées afin d éviter une désuétude précoce? Comment pouvons-nous faire en sorte que nos employés s adaptent et adoptent de nouvelles méthodes d apprentissage fondées sur la nouvelle technologie? Dans un premier temps, ce rapport tentera de répondre à ces questions en examinant diverses technologies, divers programmes de formation et outils en ligne offerts en 2012, ainsi que les appareils que les apprenants peuvent utiliser pour y avoir accès. Ensuite, nous examinerons plusieurs méthodes de formation «hybrides» possibles (combinant l apprentissage individuel à l apprentissage en ligne, l enseignement électronique sans fil et autres méthodes), ainsi que leurs avantages, inconvénients et utilisations les plus pertinentes. Cette discussion sera ponctuée de cas d espèce provenant de différentes industries, afin de mettre en évidence les meilleures pratiques. Ce rapport s appuiera sur de l information glanée dans des documents publiés et des entrevues de première ligne menées auprès de gestionnaires de la formation œuvrant au sein d entreprises de différentes tailles. Nous terminerons par la présentation de recommandations des meilleures pratiques pour différents types de formation. 3

7 2. Méthodologie utilisée pour le projet Un processus de recherche à plusieurs étapes a été entrepris, mettant de l avant un élément de recherche secondaire, afin de répondre aux questions posées ci-dessus. Une recherche a été réalisée dans les revues spécialisées des secteurs de l apprentissage en ligne, de la formation en milieu de travail et de l enseignement électronique sans fil. La recherche a surtout porté sur les articles publiés au cours des deux dernières années à cause de l évolution rapide des technologies associées à l apprentissage électronique et de la nouveauté que représente un tel secteur d activités. La recherche a aussi ciblé des rapports et des articles d associations professionnelles de formation (telles que l American Society for Training and Development et le e-learning Guild). La deuxième étape du projet a comporté plusieurs activités de recherche de niveau primaire. En premier lieu, des demandes ont été placées au sein de quatre groupes de discussion LinkedIn afin d obtenir de l information sur des entreprises ayant réussi à intégrer des éléments tels que l apprentissage électronique, l enseignement électronique sans fil et l apprentissage face-à-face dans leurs programmes de formation. Les groupes suivants ont été choisis : le Groupe des professionnels de l apprentissage, de l éducation et de la formation (Learning, Education and Training Professionals Group), le Groupe d enseignement électronique sans fil en éducation (Mobile Learning in Education Group), le Groupe d apprentissage social (Social Learning Group) et le Groupe de la guilde d apprentissage en ligne (e-learning Guild Group). La participation à ces groupes en ligne a non seulement permis de recenser les entreprises à interviewer, mais a aussi mis en évidence plusieurs développements intéressants en formation en milieu de travail qui ont été pris en note aux fins d enquête pour une étape ultérieure. Le projet de recherche a profité des points de vue et des perspectives d un comité directeur de l industrie formé de 8 membres, qui ont offert une orientation de diverses façons : Ils ont proposé et validé des sujets à analyser dans le rapport. ls ont aidé à recenser les entreprises à interviewer. En qualité de représentants d entreprises de la transformation des produits du bois, les membres ont communiqué leurs perspectives et leur expérience en matière de formation et de nouvelles technologies. Ils ont examiné les versions préliminaires du rapport et émis leurs commentaires sur la pertinence pour l industrie et le support qui conviendrait mieux au document final. Des démarches ont permis de dresser une liste d entreprises à interviewer. Les auteurs se sont finalement entretenus avec 10 entreprises du secteur et 10 entreprises d un secteur autre que le bois. Les entrevues ont surtout été menées au téléphone, à l exception d une entrevue menée en personne et d une entrevue sur appel audio Skype. Une liste des entreprises et des personnes interviewées est jointe à l annexe1. 4

8 3. Méthodes et technologies de formation Cette section du rapport porte sur les différentes méthodes que les entreprises peuvent utiliser pour former leurs employés, directement ou par l entremise d un tiers tel qu un consultant, un établissement d enseignement ou des associations professionnelles. Les avantages et les inconvénients des différentes méthodes sont fournis ainsi que des cas d espèce. 3.1 Formation théorique La formation théorique est le mode d apprentissage à long terme le plus traditionnel. Il ressemble de près au modèle éducatif que les apprenants en milieu de travail ont connu de la maternelle jusqu au secondaire V. C est une méthode que les apprenants connaissent et qui leur donne la possibilité de communiquer en personne avec les instructeurs et les autres apprenants. Cependant, certains apprenants y voient une méthode qui leur rappelle de mauvais souvenirs d école. De plus, les employés qui éprouvaient de la difficulté à l école pourraient hésiter à parler devant les autres (poser des questions, émettre une opinion) dans une classe. Les études (p. ex., Längin, Lewark et Ackerman, 2004) ont en effet démontré que les apprenants sont parfois plus à l aise de poser des questions et d émettre une opinion dans un environnement d apprentissage électronique car il offre un certain anonymat lors des discussions de groupe. (Ce point a été réitéré lors d une entrevue avec une compagnie minière menée dans le cadre de ce projet de recherche.) L apprentissage en classe est habituellement plus rapide et coûte moins cher à développer que l apprentissage en ligne, car dans ce dernier cas, des étapes supplémentaires (par exemple la création de sites Web ou le téléchargement de la matière et du matériel d évaluation dans un programme dédié de gestion de l apprentissage) doivent être effectuées après que le matériel ait été développé, mais avant que les apprenants n y aient accès. Par contre, les coûts engagés par le déplacement des apprenants (à l extérieur de leur lieu de travail) afin de participer à une formation en classe, tels que le voyage et l hébergement, peuvent parfois dépasser les coûts de la formation même, ce qui suscite tout un avantage pour l apprentissage électronique. La formation théorique peut être offerte par les employés de l entreprise, plus particulièrement les superviseurs ou des formateurs dédiés, ou peut être confiée en sous-traitance à des consultants qui se rendent sur les lieux de travail. Il est aussi courant de voir des cours offerts à l extérieur par les fournisseurs de matériel ou d équipement, des établissements d enseignement supérieur ou des entreprises de formation. 3.2 Formation pratique en milieu de travail Les employés travaillant dans un milieu de production reçoivent souvent une formation pratique sur le fonctionnement des machines, l utilisation des outils manuels, la vérification de la qualité, l organisation de la production et autres tâches directement liées à l atelier de travail. Dans l industrie de la transformation des produits du bois, ce type de formation est habituellement assuré par le personnel de l entreprise (p. ex., les superviseurs formant les nouveaux employés de production) ou par le personnel technique des fournisseurs de 5

9 machinerie (par contre, dans la plupart des cas, les fournisseurs n offrent une formation qu à l achat ou à l installation d une nouvelle machine). La formation donnée par le personnel de l entreprise peut être très efficace; cependant la formation donnée et reçue par les différents membres du personnel n est pas toujours uniforme. Cette situation survient surtout lorsqu il n y a pas de documentation écrite ni de méthode établie. Sans ce matériel, les employés développent différentes méthodes pour faire le même travail et créent des incohérences lorsqu ils sont appelés à leur tout à former d autres employés. Des perceptions différentes de ce qui constitue des normes de qualité ou de sécurité acceptables peuvent alors se développer, ce qui peut avoir des conséquences graves. Le Programme de mise à niveau des compétences offert au sein de l industrie des produits du bois peut atténuer la situation décrite ci-dessus. Ce programme a été développé par le Conseil des fabricants de bois (CFB). Il consiste en une série complète de modules de formation que les fabricants peuvent se procurer gratuitement et adapter à leurs besoins. Les modules portent sur des méthodes, des applications et des protocoles de sécurité concernant des équipements couramment utilisés pour travailler le bois tels que le banc de scie, la raboteuse, la ponceuse à courroie large, la colleuse de bandes de chant et autres. Tous ces équipements sont offerts dans une foule de modèles. Il est donc recommandé que les entreprises utilisant les modules de formation prennent le temps de les adapter en ajoutant des instructions sur les caractéristiques de la machine en question. Ils peuvent aussi ajouter d autres détails sur les tâches qui sont effectuées avec cette machine dans leur milieu de production en particulier (certaines caractéristiques de l équipement ont plus ou moins d importance selon les produits fabriqués). Enfin, le document de formation personnalisé peut décrire les procédures de l entreprise et les vérifications de la qualité à effectuer, propres à ce lieu de travail. La série complète de documents du Programme de mise à niveau des compétences peut être obtenue auprès du Conseil des fabricants de bois. Les entreprises souhaitant obtenir de l assistance pour adapter leurs modules de formation à leurs propres opérations sont priées de communiquer avec le Centre for Advanced Wood Processing de l Université de la Colombie-Britannique. Training Within Industry (TWI) (formation au sein de l industrie) est un programme créé par le gouvernement des États-Unis pendant la Deuxième Guerre mondiale afin d appuyer l effort de guerre à une époque où il a fallu former des millions de citoyens à effectuer un travail de production alors que les soldats étaient partis à la guerre. Le programme ne s est pas poursuivi et a été oublié après la guerre, lorsque la concurrence américaine s est amenuisée, mais il a été présenté au Japon qui en a fait un élément intégrant des activités de formation au sein d entreprises telles que Toyota. Le programme a recommencé à susciter de l intérêt en Amérique du Nord au cours des dernières années, sans doute parce que plusieurs de ses principes favorisent l utilisation de méthodes de production allégée et une bonne gestion de la qualité. Le TWI préconise un apprentissage pratique pour l enseignement des compétences 6

10 essentielles par les superviseurs et les chefs d équipe, dans toutes les industries et tous les secteurs d activités. Le TWI a comme concept global de normaliser l exécution des tâches manufacturières car cette absence de variation dans les procédés contribue à accroître la qualité et facilite le repérage de la source du problème lorsque celui-ci survient. Le TWI est fondé sur la même philosophie qui a mené à la création du Programme de mise à niveau des compétences décrit ci-dessus. Le TWI comprend trois programmes de base : Relations de travail : Ce cours enseigne aux superviseurs à créer et à entretenir de bonnes relations avec les employés. Enseignement des tâches : Ce cours de formation des formateurs enseigne aux formateurs à décomposer les tâches en étapes précises, à faire la démonstration de la bonne façon de procéder et à conseiller continuellement l apprenant et afin de réduire graduellement l enseignement jusqu à ce qu il effectue la tâche seul, sans aide. Méthode de travail : Ce cours enseigne aux travailleurs à évaluer objectivement leur efficacité au travail, à effectuer une évaluation méthodique et à suggérer des améliorations. Les entreprises souhaitant offrir le TWI font appel à des consultants et à des formateurs qui se spécialisent dans ce programme. FPInnovations offre ce cours au Canada. 3.3 Formation en ligne La formation en ligne, couramment appelée apprentissage en ligne, prend plusieurs formes et peut être à la fois interactive et passive. L avènement des réseaux sans fil de données haute vitesse 3G 1 au cours des dernières années facilite l accès à l Internet sur le téléphone intelligent ou sur la tablette. L apprentissage électronique, dans le contexte de ce document, est défini comme étant une activité d apprentissage qui utilise l ordinateur pour obtenir du matériel de formation ou communiquer par Internet avec les tuteurs ou autres apprenants. L accès mobile à l Internet sera abordé plus tard, dans la section de ce rapport portant sur l enseignement électronique sans fil. Avantages et inconvénients La formation en ligne offre plusieurs avantages aux apprenants en milieu de travail : Accessibilité : La formation est offerte sur les lieux de travail, ce qui évite notamment les problèmes de production que peut créer l absence d employés clés suivant une formation à l extérieur, le plus gros obstacle à la formation dans plusieurs petites entreprises. Souplesse : L apprentissage peut se faire à un moment qui convient à l apprenant et à l entreprise, au travail ou à la maison. 1 Les réseaux 3G utilisés à des fins commerciales ont vu le jour en Corée du Sud en Ce sont des systèmes capables d offrir une vitesse de transmission de données pouvant atteindre des pointes de 200 kbit/seconde, selon les normes de l Union internationale des télécommunications. 7

11 Économie : Les coûts de déplacement et d hébergement engagés par la formation à l extérieur sont éliminés. Mise à jour facile : Les documents numériques n ont pas besoin d être réimprimés et peuvent être mis à jour rapidement, à peu de frais. Communications : Les employés situés dans différents emplacements peuvent mettre leurs expériences et leurs perspectives au profit des autres, améliorant ainsi la solution de problèmes et l innovation. Cette citation d une étude australienne sur l apprentissage en ligne pour les travailleurs en électricité illustre certains de ces points : «Nous avions l habitude de présenter ce cours [un cours de réglage prévu par la loi] en classe, et cela coûtait quelques centaines de dollars. Nous avons mis tout l aspect théorique de ce cours en ligne et les élèves doivent s inscrire pour suivre ce volet... La formation ne prend qu une demi-journée. Cela représente une utilisation quatre fois plus efficace du temps du formateur, le coût est réduit de moitié pour l apprenant et le cours au complet est terminé beaucoup plus rapidement... la théorie ne prend environ qu une demi-journée et le résultat est tout aussi bon sinon meilleur.» Employeur, industrie de l alimentation électrique (Flexible Learning Advisory Group 2011, p.11) La formation en ligne a toutefois ses limites : Le marché de l apprentissage en ligne est complexe en raison des nombreux fournisseurs de cours en ligne et des produits et programmes concurrents qui peuvent créer de la confusion chez les entreprises tentant de trouver la bonne solution. Le taux d abandon tend à être plus élevé pour l apprentissage en ligne que pour les cours théoriques traditionnels. Les programmes exigeant une largeur de bande supérieure et par conséquent, une connexion Internet plus rapide, notamment pour les vidéos et la vidéoconférence, demeurent difficiles à offrir dans des milieux ruraux qui utilisent encore une technologie plus ancienne de connexion téléphonique. Certaines entreprises ont tenté de créer des cours en ligne en publiant les notes des cours théoriques sur Internet. Cette façon de faire aboutit presque toujours à un apprentissage inadéquat et doit être évité. Au cours des premières années d existence de l Internet, l apprentissage en ligne avait surtout pour but de livrer la matière aux apprenants. Plusieurs outils interactifs ont gagné en popularité récemment et sont offerts gratuitement ou à faible coût. Voici une description des nombreuses façons d utiliser l Internet et les outils en ligne pour faciliter la formation. 8

12 Systèmes de gestion de l apprentissage (SGA) Le système de gestion de l apprentissage, ou SGA, est le moyen le plus «traditionnel» d offrir une formation en ligne. Le SGA est un système utilisant un serveur qui permet à l entreprise de gérer les diverses fonctions de la formation en ligne. Il joue deux rôles : il sert à stocker le contenu (le matériel de formation en ligne) et il offre des outils de suivi des résultats de la formation en ligne chez les apprenants. Dans son premier rôle, il peut stocker du matériel de formation en différents formats (habituellement des pages HTML ou des diapositives avec audio, mais il permet aussi l utilisation d images, de documents PDF, de vidéos, d animations et d autres ressources) sur un site sécurisé protégé par un mot de passe afin d en contrôler l accès. Un SGA typique comprend aussi un outil de jeu-questionnaire permettant d inclure des questions à choix multiples, des vrais ou faux, des mises en correspondance ou des questions ouvertes à différentes étapes de votre cours de formation. Les forums de discussion et les séances de clavardage sont aussi des caractéristiques courantes des formations en ligne, selon le produit choisi. Quant à la gestion de la formation, le SGA permet à l administrateur de la formation de répartir les apprenants en groupes, de les inscrire à différents cours et de contrôler la façon dont les groupes ont accès au matériel d apprentissage. Par exemple, l accès à la deuxième leçon d un cours peut être interdit jusqu à ce que l apprenant obtienne une note d au moins 80 p. 100 à l examen de la première leçon. Dans le cas des questions à choix multiples ou de vrais ou faux, où les bonnes réponses sont stockées dans le SGA, le système peut automatiquement corriger le test et permettre aux apprenants ayant obtenu la note de passage d avancer à l étape suivante sans l intervention de l instructeur. Les leçons peuvent aussi être disponibles à date fixe afin d éviter que certains apprenants prennent une longueur d avance sur les autres. Les instructeurs peuvent utiliser le SGA pour effectuer un suivi ou archiver les notes, et peuvent consulter les registres détaillés indiquant les pages des différentes ressources que les apprenants ont consultées et le temps passé sur chacune des pages. Cet outil peut devenir un excellent moyen de repérer les problèmes à l intérieur d un cours pour le bénéfice du groupe ou pour quelques apprenants. Plusieurs fournisseurs de LGA incluent désormais des blogues, des WIKIs et autres applications Web 2.0 à leurs programmes en raison de leur très grande popularité. Pour plus de renseignements et pour comparer les caractéristiques des SGA les plus connus, voyez l excellent outil offert par Edutools sur le site Vous trouverez une liste complète des programmes de SGA sur le site com/learning-management-system-software?gclid=cpzssiqs-a8cfq5rhwodgbpssg Voici quelques avantages et inconvénients qui aideront les entreprises à déterminer si un investissement dans un SGA représente une bonne affaire pour elles : Avantages : Lieu sécuritaire et privé pour archiver le matériel de cours. Outils pratiques de suivi/repérage des apprenants et de gestion de la formation. Permet aux experts des différents domaines de créer des cours en ligne sans posséder des connaissances approfondies de la programmation sur Internet. 9

13 Limitations: Les droits de licence peuvent être onéreux. Exige un spécialiste en soutien à la TI possédant des connaissances approfondies du programme qui sera responsable de la gestion et de la maintenance du système et offrira une formation adéquate au personnel. Certaines caractéristiques conviennent davantage aux établissements d enseignement qu aux entreprises, de sorte que les compagnies doivent examiner attentivement ce dont elles ont besoin. Le coût d un SGA peut varier énormément. Le Moodle est une des solutions à source ouverte les plus populaires. Moodle est un programme complet et éprouvé téléchargeable sans frais. Les entreprises qui décident d adopter une solution de source ouverte telle que celle-ci doivent prévoir un budget adéquat pour l hébergement Web et la configuration TI. Le temps de TI exigé est sensiblement le même que pour les produits SGA à but lucratif onéreux. Un sondage mené en 2009 a révélé que le coût moyen pour la première année d un SGA varie de $ pour une licence de 500 utilisateurs à $ pour un usage illimité. Le coût moyen sur trois ans variait de $ pour 500 utilisateurs à $ pour un usage illimité (Tagoras, 2009). L entreprise Odijoo (www.odijoo.com ), de Vancouver, offre un SGA canadien aux plus petites entreprises ayant des besoins plus modestes. Odijoo permet aux entreprises de développer des cours d apprentissage en ligne gratuitement en utilisant son programme et ne perçoit une commission que si les entreprises font payer le cours à leurs utilisateurs. Aucune installation de logiciel de serveur n est requise. Tout se fait au moyen des outils en ligne d Odijoo. Udutu, de Victoria (www.udutu.com ) offre un produit semblable. Webinaires et vidéoconférences Le mot «webinaire» décrit les séances d apprentissage en ligne asynchrones où plusieurs participants ouvrent une session sur un site Web pour assister à une présentation en direct. Le type le plus courant consiste en un animateur présentant des diapositives et commentaires parlés sur la page Web. Le lien audio est fourni sur Internet et un service de téléconférence sans frais est souvent offert aux participants dont la connexion à Internet ne permet pas d obtenir un flux audio de bonne qualité. Les possibilités d interactivité varient selon la plateforme utilisée, mais il n est pas rare que les participants puissent poser des questions à l animateur et émettre des commentaires généraux grâce à une fonction de clavardage en direct. L animateur peut enregistrer la séance et le mettre ensuite en ligne sur le site Web. Le webinaire est un excellent outil pour les séminaires d information de courte durée (en général une heure) qui n exigent pas plus de préparation qu une présentation en classe. La plupart des plateformes permettent à l animateur de télécharger rapidement du matériel offert sur divers médias courants tels que les présentations PowerPoint ou des allocutions, des PDF et des images jpeg. Comme les présentations sont faites en direct, elles ont un léger inconvénient d exiger que tous les participants soient disponibles 10

14 à heure fixe. Les séances enregistrées sont utiles, mais elles ne permettent pas aux participants de poser des questions. Comme les webinaires sont présentés sur Internet, les entreprises possédant plusieurs emplacements qui souhaitent présenter leur propres webinaires à leurs employés peuvent choisir parmi plusieurs plateformes. Le GoToWebinar de Citix (www.gotowebinar.com), Adobe Connect Pro (http://www.adobe.com/products/acrobatconnectpro/) et ON24 (http://www.on24.com) sont parmi les plus populaires. Les coûts sont de 50 $ par mois et plus, selon les caractéristiques offertes et le nombre d utilisateurs par séance. Il existe aussi des plateformes gratuites, mais elles sont moins fiables, imposent un nombre limite d utilisateurs et les sites peuvent aussi comporter des annonces publicitaires. Médias sociaux L utilisation des médias sociaux a connu une croissance exponentielle au cours des cinq dernières années. Facebook compte aujourd hui plus d un milliard d utilisateurs, alors que Twitter en compte 500 millions et LinkedIn en compte 175 millions (therealtimereport. com, 2012). Google, lancé en juillet 2011, compte déjà près de 200 millions d utilisateurs, ce qui en fait le média social ayant connu la plus forte croissance à ce jour. Les entreprises savent maintenant qu elles peuvent utiliser les réseaux sociaux à des fins de marketing et échangent avec leurs clients d une manière innovatrice et intéressante. Quel est le potentiel d utiliser des réseaux pour la formation? Ce commentaire d un formateur en entreprise suggère une réponse : «Il y a longtemps déjà que les employés ont décidé de la façon dont ils veulent obtenir des solutions à leurs problèmes ou trouver des façons plus rapides et plus efficaces pour communiquer. Notre rôle consiste non seulement à fournir du matériel de soutien/d information qu ils peuvent consulter, mais aussi à les encourager à émettre des commentaires, à ajouter à cette information et à l actualiser, afin que la communauté tout entière aie son mot à dire sur la «meilleure pratique» à adopter.» Tom Sales, concepteur de formations, Dallas, États-Unis (publié sur Learning, Education and Training Professionals Group, LinkedIn) Les professionnels de la formation discutent abondamment depuis quelques temps de la façon d utiliser les médias sociaux pour favoriser ou soutenir l apprentissage. Le commentaire ci-dessus suggère de l utiliser comme moyen de puiser dans les vastes bassins de connaissances que les employés véhiculent tous les jours dans le cadre de leur travail et de les mettre au profit des autres. Ces connaissances sont le fruit des études, des expériences de travail et de sources informelles, et constituent une ressource à laquelle les entreprises s intéressent de plus en plus. Les études ont révélé que l apprentissage informel, c est-à-dire l échange d information entre les employés dans un contexte non structuré, peut être extrêmement efficace et qu il offre plusieurs avantages : il ne suit pas d horaire, il se fait de pair à pair, et il offre souvent un taux de rétention supérieur à l apprentissage dans un contexte formel (car il ne se produit que lorsque les apprenant sont hautement motivés à apprendre, comme dans une situation de règlement de problème). Ces avantages incitent les formateurs à utiliser 11

15 les plateformes des médias sociaux pour faire l essai de différentes activités pouvant soutenir ou étendre des programmes plus formels : «Les médias sociaux aident à amplifier l apprentissage social et informel qui se fait déjà tous les jours dans les entreprises et favorisent un apprentissage à beaucoup plus grande échelle. Ils offrent des moyens de joindre les bassins de talent et d expertise d une entreprise ou d un secteur d activités, et offrent des solutions juste à temps aux problèmes et aux exigences de rendement» Jane Bozarth, coordonnatrice de l apprentissage en ligne pour l État de la Caroline du Nord Plusieurs entreprises s intéressent aux réseaux sociaux car elles veulent engager une nouvelle génération de jeunes travailleurs qui a grandi avec cette technologie et l utilise tous les jours. L utilisation de médias sociaux familiers à des fins de formation aiderait à accroître le sentiment de contrôle des apprenants face à leur formation (Lauby 2012). Un directeur de la formation d une entreprise minière interviewé dans le cadre de ce projet de recherche a décrit sa vision du déploiement des médias sociaux comme moyen d engager et de former les travailleurs. Comeco exploite une mine d uranium dans le nord de la Saskatchewan et compte 700 employés sur son site en tout temps. Le directeur de la formation souhaite installer 25 écrans géants DCL à différents endroits sur les lieux de travail, dans les aires achalandées utilisées par les employées pour se rendre à leur lieu de travail, à l aire de repas, etc. Il souhaite utiliser les réseaux tels que Twitter et les messages textes pour engager les employés dans des conversations en continu sur la sécurité et l efficacité, en offrant des réseaux sur lesquels tout le monde peut participer activement aux discussions sur des sujets qui affectent leur travail et transmettre leurs connaissances et leur expérience d une façon avantageuse pour les nouveaux employés. Cette façon de faire s explique partiellement par le fait que les jeunes travailleurs utilisent déjà couramment les messages textes et Twitter, mais aussi parce que la plupart des employés n obtiennent pas de bons résultats dans un environnement formel comme une classe. Il espère que l ajout de la dimension sociale interactive à l apprentissage en milieu de travail sera un atout pour tous les efforts de formation de l entreprise. Vidéo «J ai été quelque peu surpris il y a environ six mois lorsque je parlais à un de mes fils de ses études secondaires (il a maintenant 26 ans). Il m a dit qu il a beaucoup plus appris sur YouTube qu auprès de ses professeurs.» -Michael Beale, formateur et mentor en entreprise, R.-U. (publié sur Learning, Education and Training Professionals Group, LinkedIn) YouTube compte aujourd hui près de 500 millions d utilisateurs au monde, dont 12 millions au Canada, ce qui en fait le deuxième site de réseautage social le plus populaire (après Facebook) et un des plus importants moteurs de recherche au monde. La formation sur vidéo est populaire et peut prendre une forme aussi simple qu un 12

16 enregistrement d un cours de formation en personne ou aussi élaborée qu une production professionnelle. Les sites de vidéos sociales telles que YouTube et Vimeo sont de riches sources d information utile, comme le confirme cette vidéo gratuite sur la fabrication allégée (Ryan Eckdale-Dudley, utilisateur de Vimeo). La vidéo est un média engageant et plusieurs sujets techniques que les employés de fabrication doivent maîtriser se prêtent bien à un enseignement visuel. Utiliser le contenu des sites de vidéos sociales est un excellent moyen d ajouter le multimédia à vos programmes de formation maison à peu de frais, mais ces sites comportent certaines mises en garde que les directeurs de la formation doivent connaître. N importe qui peut publier des vidéos sur ces sites. Les directeurs de la formation doivent donc examiner ces vidéos avec vigilance afin d en déterminer la qualité, l exactitude de l information, l objectivité/ l impartialité des opinions émises et pour repérer les propos profanes et le contenu inopportun. Vous pouvez aussi ajouter des vidéos que vous avez créées personnellement à votre programme de formation. La production de vidéos professionnelles peut s avérer onéreuse et ne constitue pas toujours le meilleur choix (voir l encadré). Le Conseil du Service d entretien et de réparation d automobiles du Canada (SERAC) a créé «SERAC sur demande», un programme de formation en ligne pour le marché des pièces de rechange. Les séances de formation sont présentées en vidéos d instruction d une durée de deux heures. Tous les cours comprennent du matériel de formation supplémentaire, notamment des guides de l apprenant et des examens qui améliorent l apprentissage. Les élèves peuvent décider de participer à des centaines de cours de formation, au moment qui leur convient le mieux. Les programmes sont offerts sur demande. Ils peuvent être suivis en tout temps, à la maison ou au travail, ou là où l élève souhaite apprendre. La vidéo a l avantage d être un média que les apprenants connaissent bien, mais comme la formation se déroule à sens unique, elle doit être un élément d un programme de formation qui comprend d autres éléments interactifs tels que des questionnaires, des devoirs ou des discussions. 13

17 CD et DVD autonomes Nous avons parlé ci-dessus de la formation sur vidéo en ligne et des possibilités d intégrer les vidéos génériques/publiques offerts par des services tels que YouTube et Vimeo aux programmes de formation sur mesure. Plusieurs entreprises de formation, de sécurité et associations d industrie offrent des formations autonomes sur DVD, par exemple le Conseil national de sécurité du Nebraska qui a créé des trousses d animation et de formation sur la sécurité en chariot élévateur et plusieurs autres sujets sur DVD, voir safenebraska.org/products/compliance.php). En Australie, le Conseil des compétences en services publics électriques a créé un outil de formation sur CD afin d aider les ingénieurs en électricité à se recycler et offrir une information normalisée à tous les travailleurs. Le CD contient un texte, une simulation et une évaluation, et peut être utilisé de diverses façons et complété par d autre matériel, selon l entreprise. Livres électroniques Les livres électroniques peuvent être offerts dans un format aussi élémentaire qu un fichier PDF ou créé dans différents formats pouvant être lus sur un ordinateur personnel, une liseuse telle que Kindle ou Kobo ou une tablette telle que l ipad. Il y a une multitude de «guides» en ligne. Il faut toutefois prendre la peine de vérifier la qualité des ressources avant de les acheter, car elles représentent une importante source de revenu pour les entrepreneurs en ligne. Il existe plusieurs logiciels gratuits en ligne afin de convertir les fichiers MSWord, HTML et autres formats en livres électroniques. Les livres électroniques offrent des avantages par rapport aux sites de SGA, notamment le fait que les apprenants peuvent avoir accès au matériel de formation, même lorsqu ils n ont pas accès à l Internet. Introduction à la réalisation de vos propres vidéos de formation Créer vos propres vidéos n est pas difficile et il en coûte beaucoup moins cher qu auparavant. La popularité des sites de vidéos sociaux a changé la perception du public de ce qui constitue du matériel audiovisuel de qualité acceptable et les cameras vidéo HD sont très abordables. Les vidéos maison (et même les vidéos captées à l aide du téléphone cellulaire) sont de plus en plus fréquentes sur nos écrans de télévision car les médias augmentent le contenu fourni par les téléspectateurs, et Skype remplace de plus en plus les liens vidéos par satellite onéreux pour les entrevues réalisées à distance. Cela dit, il y a quelques règles de base à respecter dans la réalisation de vos vidéos. Assurez-vous d avoir un bon éclairage, utilisez un trépied pour que l appareil demeure stable et divisez la vidéo en scènes afin d offrir une vue rapprochée lors des démonstrations des processus techniques. Si vous prévoyez ajouter une voix hors champ afin d offrir des explications, faites un doublage plus tard au lieu de hurler pour couvrir le bruit de fond de l usine. Il existe plusieurs logiciels de montage vidéo faciles à utiliser tels que Windows Movie Maker ou plusieurs autres logiciels gratuits, et la plupart vous permettent de sauvegarder le produit fini dans différentes résolutions et tailles de fichiers, selon que vous prévoyez rendre la vidéo accessible en ligne ou au moyen d une connexion à débit faible ou élevé ou à partir d une clé ou sur DVD. Vous pouvez aussi ajouter des titres explicatifs et des bas de vignette rapidement et facilement. Si votre budget est limité, vous pouvez acheter un microphone irig qui se branche dans votre iphone pour environ 60 $ et installer un programme de montage vidéo appelé Spice pour la somme de 4 $). Le produit fini peut être acheminé directement sur votre canal YouTube (voir l autre encadré). 14

18 3.4 Formation au moyen d appareils sans fil Les appareils sans fil ont gagné d importantes parts de marché et acquis des capacités techniques spectaculaires au cours des 10 dernières années, et les éducateurs et professionnels de la formation examinent sérieusement leur potentiel de faciliter l apprentissage depuis les quatre à cinq dernières années. Voici quelques avantages de l utilisation d appareils sans fils pour l apprentissage : Investissement moins important dans les infrastructures que pour un ordinateur personnel car plusieurs personnes possèdent déjà un téléphone intelligent. La matière est accessible dans un plus grand nombre d endroits et à des heures qui conviennent davantage que dans le cas des connexions avec fil, qui sont surtout utilisées à la maison et au travail. La matière en ligne peut être utilisée directement pour l apprentissage en personne, surtout lors de l exécution de tâches pratiques. Par contre, les premières recherches sur l apprentissage sans fil menées par Attewell (2005), Keegan (2002), Holzinger, Nischelwitzer et Meisenberger (2005) ont mis en évidence les limites d un petit écran, d une faible vitesse de traitement, d une mémoire de faible capacité et de la faible autonomie de la pile, et la complexité que crée l existence d une multitude de systèmes d exploitation. Le développement rapide et la popularité accrue des téléphones intelligents et des tablettes ont atténué ce problème. Certains téléphones n offrent qu une boîte vocale et un service de messages textes, mais plus des deux tiers des téléphones utilisés sur le marché des États-Unis (figure 1) à l heure actuelle sont des téléphones intelligents et tous les téléphones vendus aux États-Unis en 2011, sauf 15 p. 100, avaient des capacités de messagerie texte. De plus, 94 p. 100 des appareils en utilisation fonctionnent à l aide d un des trois principaux systèmes d exploitation sans fil sur le marché (figure 2). La taille moyenne de l écran est aussi à la hausse, ayant atteint de 3,5 à 4,5 pouces (International Business Times, 2011), tandis que la résolution de l écran a augmenté au fil de ces développements. La vitesse de traitement a connu une amélioration exponentielle et la mémoire vive a aussi connu une augmentation spectaculaire. 15

19 Ventes des différents types d appareils de téléphonie mobile *Figure 1: Ventes des différents types de téléphones aux États-Unis en (Source: Techcrunch.com) Systèmes d exploitation sans fil ios (Appareils Apple) 60% Androïdes 19% Java ME 15% Symbian 3% BlackBerry 2% Kindle 1% Autres 1% Part de marché Tableau 1: Part de marché des principaux systèmes d exploitation sans fil (source: Net Applications, Mars 2012) Les tablettes offrent un autre outil d apprentissage en ligne. Ils sont légers et portables, la pile a longue vie et ils sont plus économiques que les ordinateurs personnels. Les avantages des tablettes par rapport aux téléphones intelligents sont présentés ci-dessous : Avantages des téléphones intelligents Une connectivité 3G/4G au réseau cellulaire, ce qui signifie qu ils peuvent être connectés à l Internet, même à l extérieur des réseaux WiFi Appareils portables et très personnels pouvant être apportés partout, offrant encore plus d occasions d apprentissage/formation. 16

20 La messagerie texte offre une autre «voie» de communication de petits bulletins, d annonces et d interaction de base. Les capacités de localisation (GPS et autres) permettent de livrer le contenu selon l environnement physique. Avantages de la tablette Le grand écran facilite la lecture et l utilisation de graphiques détaillés et de contenu vidéo de haute qualité, y compris les diapos avec texte. Plus grande capacité de stockage, puissance de traitement plus élevée et pile à plus longue vie que les téléphones intelligents. Le clavier de plus grande taille est utile pour la formation exigeant l écriture de longues sections de texte. Plusieurs tablettes offrent maintenant une connectivité cellulaire afin que l Internet soit toujours accessible. L e-learning Guild, une importante association nord-américaine de professionnels en formation, organise depuis 2009 une conférence annuelle d enseignement électronique sans fil, qui attire de plus en plus de participants chaque année. L utilisation de l enseignement électronique sans fil pour assurer l efficacité est également à la hausse. En effet, quelques entreprises d avant-garde utilisent les appareils sans fil pour rendre disponible de l information convenablement formatée aux fins d examen et de pratique de tâches couramment exécutées en milieu de travail. Attitudes face à la formation sans fil dans l industrie des produits du boi Nous avons relevé plusieurs réactions positives à la formation par le biais d appareils sans fil dans nos conversations avec des gestionnaires de la formation du secteur des produits du bois : Les jeunes sont motivés par la technologie et pourraient mieux réagir à ce type de formation qu à une formation en classe. Les manuels et la documentation sur papier sont parfois difficiles à maintenir en ordre. Un site Web sans fil bien conçu pourrait mettre fin à la confusion et faciliter les mises à jour. L apprentissage visuel est un moyen efficace de former les nouveaux Canadiens qui ne maîtrisent pas encore bien le français et l anglais. Les vidéos et les diaporamas sur la tablette ou le téléphone intelligent peuvent offrir un bon complément. Les employés peuvent passer en revue les procédés et les directives appris sans quitter leur poste de travail. 17

Travail d équipe et gestion des données L informatique en nuage

Travail d équipe et gestion des données L informatique en nuage Travail d équipe et gestion des L informatique en nuage BAR Octobre 2013 Présentation Au cours des études collégiales et universitaires, le travail d équipe est une réalité presque omniprésente. Les enseignants

Plus en détail

Prière de présenter votre candidature en toute confidence d ici le 10 octobre 2014 à l adresse suivante : cliberbaum@cea-ace.ca

Prière de présenter votre candidature en toute confidence d ici le 10 octobre 2014 à l adresse suivante : cliberbaum@cea-ace.ca Prière de présenter votre candidature en toute confidence d ici le 10 octobre 2014 à l adresse suivante : cliberbaum@cea-ace.ca TITRE DE POSTE : RELÈVE DE : EN LIAISON AVEC: Responsable du marketing numérique

Plus en détail

RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA

RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA Le présent document a pour but de servir de guide pour ce qui est des rôles et des responsabilités du coordonnateur communautaire

Plus en détail

Leçons tirées et orientation future

Leçons tirées et orientation future Leçons tirées et orientation future Le programme d apprentissage en ligne au sein de l O.P.P. Le système de gestion de l apprentissage (SGA) de l O.P.P. a été mis en place en 2007-2008 afin d assurer le

Plus en détail

BigBlueButton - une solution ouverte de webconférence à Carleton University

BigBlueButton - une solution ouverte de webconférence à Carleton University BigBlueButton - une solution ouverte de webconférence à Carleton University L occasion d innover Le programme de maîtrise Technology Innovation Management, ou TIM (gestion des innovations technologiques),

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE)

Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE) Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE) 1 Table des matières Introduction... 3 À propos du Plan pluriannuel d accessibilité de l OQRE... 3

Plus en détail

L Evolution du Social Learning

L Evolution du Social Learning Dossier de recherche L Evolution du Social Learning Les challenges de la collaboration et de la technologie Par: David Wentworth, Analyste principal Brandon Hall Group 2013 2013 Brandon Hall Group. Licensed

Plus en détail

TROUSSE D OUTILS MARKETING

TROUSSE D OUTILS MARKETING TROUSSE D OUTILS MARKETING POUR LES MÉDIAS SOCIAUX Trousse d outils marketing pour les médias sociaux 1 INTRODUCTION Les médias sociaux sont là pour durer. C est une bonne chose puisqu ils peuvent vous

Plus en détail

Faites parler de votre entreprise

Faites parler de votre entreprise Faites parler de votre entreprise Pourquoi annoncer sur Internet? 70 % des consommateurs font confiance aux commentaires laissés sur Internet. 85 % de la population a accès à Internet. 75 % des gens consultent

Plus en détail

L occasion d innover. L innovation

L occasion d innover. L innovation Le site nool.ca Un soutien à l égard des aptitudes à écrire et en mathématiques offert par l intermédiaire d Internet aux étudiantes et étudiants de première année de l Institut universitaire de technologie

Plus en détail

Visez le ciel grâce. aux services en nuage SURF. Guide pratique de Rogers sur les services en nuage et votre entreprise

Visez le ciel grâce. aux services en nuage SURF. Guide pratique de Rogers sur les services en nuage et votre entreprise Visez le ciel grâce aux services en nuage Guide pratique de Rogers sur les services en nuage et votre entreprise Visez le ciel grâce aux services en nuage... 01 L histoire et l évolution des services en

Plus en détail

Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie

Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie Jan Bujnak Université de Zilina Slovaquie La parole dite et le texte écrit sur papier étaient la base ainsi que le seul moyen de transférer les informations

Plus en détail

ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION Principales constatations de l Enquête 2013 auprès des emprunteurs hypothécaires Lorsqu ils

Plus en détail

dans les programmes d'apprentissage au Canada : les raisons expliquant l'abandon et suggestions visant à amélioration la diplomation, FCA-CAF, 2011.

dans les programmes d'apprentissage au Canada : les raisons expliquant l'abandon et suggestions visant à amélioration la diplomation, FCA-CAF, 2011. INTRODUCTION Le Forum canadien sur l'apprentissage Canadian Apprenticeship Forum (FCA-CAF) est un organisme inclusif et national qui rassemble tous les intervenants de la communauté de l apprentissage

Plus en détail

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE Description de programme PROMOUVOIR L AUTONOMIE ÉCONOMIQUE SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE 1125, promenade Colonel By, Ottawa (Ontario) K1S 5B6 Tél. : (613) 520-2600, poste1588 Téléc. : (613) 529-3561 Courriel

Plus en détail

Secrets de la réussite des PME

Secrets de la réussite des PME Secrets de la réussite des PME Avril 2015 Si vous êtes l un des nombreux propriétaires de PME qui cherchent des façons d accroître leur profit, le moment est peut-être idéal pour croître. Un récent sondage

Plus en détail

Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique

Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique L étude d Accenture menée en 2014 sur la

Plus en détail

La salle de classe en ligne de l Apprentissage en ligne :

La salle de classe en ligne de l Apprentissage en ligne : La salle de classe en ligne de l Apprentissage en ligne : 5 les cinq meilleurs outils pour l engagement des apprenantes et apprenants L importance de motiver les étudiantes et étudiants envers leurs cours

Plus en détail

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Les médias sociaux : Facebook et Linkedin Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Avant de commencer Veuillez S.V.P. tester votre matériel audio en utilisant l assistant d installation audio. Plan Qu

Plus en détail

Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic. Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre

Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic. Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre Développer les compétences de votre main-d œuvre avec l aide d Emploi-Québec LA FORMATION FAIT DÉJÀ

Plus en détail

Ouvrir la voie grâce au e-learning Centra aide CDI à développer ses activités à l aide du e-learning

Ouvrir la voie grâce au e-learning Centra aide CDI à développer ses activités à l aide du e-learning Ouvrir la voie grâce au e-learning Centra aide CDI à développer ses activités à l aide du e-learning Secteur FORMATION Etude de cas de retour sur investissement Récapitulatif des résultats Au cours des

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION DE NORTHBRIDGE. À propos de Northbridge

PROGRAMME DE FORMATION DE NORTHBRIDGE. À propos de Northbridge PROGRAMME DE FORMATION DE NORTHBRIDGE À propos de Northbridge Northbridge est l une des plus importantes compagnies d assurance générale commerciale au pays avec des primes souscrites d une valeur de 1,3

Plus en détail

Médias sociaux et société L utilisation des médias sociaux pour l apprentissage en médias sociaux au Durham College

Médias sociaux et société L utilisation des médias sociaux pour l apprentissage en médias sociaux au Durham College Médias sociaux et société L utilisation des médias sociaux pour l apprentissage en médias sociaux au Durham College L occasion d innover Le Durham College d Oshawa a reconnu l usage grandissant des médias

Plus en détail

ANNEXE G ADDENDA AU RAPPORT PRÉALABLE À L INSPECTION POUR LES ÉCOLES EN LIGNE 2015-2016

ANNEXE G ADDENDA AU RAPPORT PRÉALABLE À L INSPECTION POUR LES ÉCOLES EN LIGNE 2015-2016 ANNEXE G ADDENDA AU RAPPORT PRÉALABLE À L INSPECTION POUR LES ÉCOLES EN LIGNE 2015-2016 Une école offrant en ligne une partie ou la totalité de ses cours doit soumettre l addenda au rapport préalable à

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/14/5 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 8 SEPTEMBRE 2014 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Quatorzième session Genève, 10 14 novembre 2014 RÉSUMÉ DU RAPPORT D ÉVALUATION DU

Plus en détail

Le retard en matière de marketing en ligne» dans l industrie hôtelière: une tendance inquiétante

Le retard en matière de marketing en ligne» dans l industrie hôtelière: une tendance inquiétante Septembre 2009 Le retard en matière de marketing en ligne» dans l industrie hôtelière: une tendance inquiétante par Max Starkov Comme spécialistes du marketing hôtelier en ligne depuis bientôt 15 ans,

Plus en détail

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9 Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) 371.9 Un travail collectif : Renseignements aux parents d élèves ayant des besoins spéciaux ISBN 0-7711-3999-9 1. Éducation

Plus en détail

Un outil d automatisation de publication de contenu pour les gestionnaires et les enseignants

Un outil d automatisation de publication de contenu pour les gestionnaires et les enseignants Podcast Producer Un outil d automatisation de publication de contenu pour les gestionnaires et les enseignants Analyse des avantages et du fonctionnement de la technologie et des outils Préparé par Renaud

Plus en détail

Fiche Compétences en action : une boîte à outils en ligne

Fiche Compétences en action : une boîte à outils en ligne Fiche Compétences en action : une boîte à outils en ligne Centre de formation communautaire de la Mauricie CFCM Depuis sa création en 1988, le Centre de formation communautaire de la Mauricie (CFCM) se

Plus en détail

Collaboration client. Ce que vous apprendrez. Contexte. Les quatre éléments de la collaboration client

Collaboration client. Ce que vous apprendrez. Contexte. Les quatre éléments de la collaboration client Collaboration client Ce que vous apprendrez Ce document technique, à destination des décideurs commerciaux, décrit la vision stratégique de Cisco en matière de collaboration client. Une vision qui lancera

Plus en détail

PARRAINAGE DE PROGRAMMES. Optimisez votre lien avec les chercheurs d emploi

PARRAINAGE DE PROGRAMMES. Optimisez votre lien avec les chercheurs d emploi PARRAINAGE DE PROGRAMMES Optimisez votre lien avec les chercheurs d emploi PARRAINAGE DE PROGRAMMES Prenez contact avec la maind œuvre de demain aujourd hui même. Le Conseil RHiM a parrainé des initiatives

Plus en détail

Une approche mobile Le développement et le soutien d occasions. Nipissing University. L occasion d innover

Une approche mobile Le développement et le soutien d occasions. Nipissing University. L occasion d innover Une approche mobile Le développement et le soutien d occasions d apprentissage mobile pour les étudiantes et étudiants de la L occasion d innover Forte de sa longue expérience dans l usage des technologies

Plus en détail

ROGERS VOUS OFFRE LA VITESSE, LA PUISSANCE ET LA FIABILITÉ DE LA FIBRE OPTIQUE.

ROGERS VOUS OFFRE LA VITESSE, LA PUISSANCE ET LA FIABILITÉ DE LA FIBRE OPTIQUE. ROGERS VOUS OFFRE LA VITESSE, LA PUISSANCE ET LA FIABILITÉ DE LA FIBRE OPTIQUE. SOLUTIONS D AFFAIRES ROGERS En optant pour Solutions d affaires Rogers, vous profitez d une collaboration continue avec notre

Plus en détail

Informatique en nuage

Informatique en nuage Services d infrastructure, solutions et services-conseils Solutions Informatique en nuage Jusqu à maintenant, la gestion de l infrastructure des TI consistait à négocier les limites : puissance de traitement,

Plus en détail

QU EST-CE QUE LA VISIOCONFERENCE?

QU EST-CE QUE LA VISIOCONFERENCE? Cet équipement combine les technologies de l audiovisuel, de l informatique et des télécommunications pour permettre à des personnes situées dans des lieux différents de dialoguer, de se voir et éventuellement

Plus en détail

La consumérisation des TI : meilleures pratiques pour l exploitation de la technologie privilégiée par les employés en milieu de travail

La consumérisation des TI : meilleures pratiques pour l exploitation de la technologie privilégiée par les employés en milieu de travail Juin 2012 La consumérisation des TI : meilleures pratiques pour l exploitation de la technologie privilégiée par les employés en milieu de travail Trois facteurs clés pour fonder les décisions d investissement

Plus en détail

Portrait de la rémunération globale

Portrait de la rémunération globale CHAPITRE 1 Portrait de la rémunération globale pendant longtemps, on a surtout considéré les programmes de rémunération comme un mal nécessaire pour attirer des employés compétents et les fidéliser. Pour

Plus en détail

Connaissez les risques. Protégez-vous. Protégez votre entreprise.

Connaissez les risques. Protégez-vous. Protégez votre entreprise. Protégez-vous en ligne. Connaissez les risques. Protégez-vous. Protégez votre entreprise. CONSEILS PENSEZ CYBERSÉCURITÉ POUR LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES Si vous êtes comme la plupart des petites

Plus en détail

Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario. Plan pluriannuel d accessibilité 2014-2019

Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario. Plan pluriannuel d accessibilité 2014-2019 Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario Plan pluriannuel d accessibilité 2014-2019 Le 21 août 2014 Table des matières Message de Roz Smith, directrice générale 2 Première section

Plus en détail

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Nom : Date : GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Compétence 1 : Bâtir et maintenir une image de soi positive Niveau trois : Développer des habiletés afin de maintenir une image de soi positive

Plus en détail

Nous simplifions et accélérons votre transformation digitale. Tous les étudiants. Toutes les ressources. En tout temps.

Nous simplifions et accélérons votre transformation digitale. Tous les étudiants. Toutes les ressources. En tout temps. Nous simplifions et accélérons votre transformation digitale. Tous les étudiants. Toutes les ressources. En tout temps. À propos de Texidium Tous les étudiants. Toutes les ressources. En tout temps. Kivuto,

Plus en détail

Questions fréquemment posées. Février 2010

Questions fréquemment posées. Février 2010 2010 Questions fréquemment posées Février 2010 1 Sommaire I. Présentation du produit... 2 1. Qu est-ce que Mindjet Catalyst?... 2 2. Quels sont les avantages de Mindjet Catalyst pour mon activité?... 2

Plus en détail

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des détaillants Alliance Fujitsu-salesforce.com

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des détaillants Alliance Fujitsu-salesforce.com Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des détaillants Alliance Fujitsu-salesforce.com Pourquoi Fujitsu? Fujitsu est une grande société qui a réussi à l échelle mondiale... sans en

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009)

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) OBJET La Ligne directrice relative à l examen des installations destinées aux

Plus en détail

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

Classilio Via 8 est l outil le plus simple et le plus facile à utiliser grâce à ses nouvelles fonctionnalités!

Classilio Via 8 est l outil le plus simple et le plus facile à utiliser grâce à ses nouvelles fonctionnalités! L équipe CLASSILIO est très fière de vous présenter sa toute nouvelle génération d outil de classe virtuelle/webconférence/webinar. En effet, Classilio Via 8 est la plus grosse évolution de notre outil

Plus en détail

RBC Assurances : une force à mon service. À l usage des conseillers

RBC Assurances : une force à mon service. À l usage des conseillers À l usage des conseillers RBC Assurances : une force à mon service > Un soutien inégalé > Des outils de vente à l avant-garde de l industrie > Une gamme complète de produits > Un nom respecté, synonyme

Plus en détail

Crédit d impôt de l Ontario pour les produits multimédias interactifs numériques Bulletin

Crédit d impôt de l Ontario pour les produits multimédias interactifs numériques Bulletin Crédit d impôt de l Ontario pour les produits multimédias interactifs numériques Bulletin Ministère des Finances Le 2 novembre 2015 Le 23 avril 2015, le gouvernement a annoncé des changements proposés

Plus en détail

Guide de l étudiant Mon cours en ligne. 27 juin 2015 Institut Français d Espagne Innovation pédagogique et multimédia Institut français de Madrid

Guide de l étudiant Mon cours en ligne. 27 juin 2015 Institut Français d Espagne Innovation pédagogique et multimédia Institut français de Madrid Guide de l étudiant Mon cours en ligne 27 juin 2015 Institut Français d Espagne Innovation pédagogique et multimédia Institut français de Madrid Ce guide vous accompagnera tout au long de votre formation.

Plus en détail

Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs

Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs Le conseil d administration de PGBC remercie sincèrement les affiliés provinciaux d accueillir chaque année la conférence nationale. La

Plus en détail

Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005

Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005 Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005 Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada et Conseil de recherches en sciences humaines

Plus en détail

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Janvier 2005 This document is available in English under

Plus en détail

Le markéting en ligne. Joanie Mailhot Agente aux communications chez Mon Réseau Plus

Le markéting en ligne. Joanie Mailhot Agente aux communications chez Mon Réseau Plus Le markéting en ligne Joanie Mailhot Agente aux communications chez Mon Réseau Plus Plan de la présentation Introduction Naissance des réseaux sociaux L influence des relations en ligne L importance d

Plus en détail

L ABC du Cloud Computing

L ABC du Cloud Computing L ABC du Cloud Computing Apprendre à démystifier le Cloud Computing Bien en saisir les avantages Comment aide-t-il votre entreprise? Le Cloud Computing démystifié L infonuagique, plus connue sous le nom

Plus en détail

Sondage réalisé par American Express MD auprès des entreprises de taille moyenne

Sondage réalisé par American Express MD auprès des entreprises de taille moyenne Sondage réalisé par American Express MD auprès des entreprises de taille moyenne Les décideurs financiers des entreprises de taille moyenne du Canada ont un point de vue éclairé quant à la conjoncture

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Affaires et commerce Comptabilité (première partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Affaires et commerce Comptabilité (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Affaires et commerce Comptabilité (première partie) Annexe D Règlement sur les qualifications requises pour enseigner Mai 2005 (Révisée

Plus en détail

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes But Les professionnels de la santé publique suivent de plus en plus une approche fondée sur des données probantes lorsqu il s agit de planifier,

Plus en détail

Une société d assurance améliore son service à la clientèle et économise sur ses coûts grâce à un nouvel outil de services d applications pour le Web

Une société d assurance améliore son service à la clientèle et économise sur ses coûts grâce à un nouvel outil de services d applications pour le Web Solution client de Microsoft Étude de cas d une solution client Une société d assurance améliore son service à la clientèle et économise sur ses coûts grâce à un nouvel outil de services d applications

Plus en détail

Professeur superviseur ALAIN APRIL

Professeur superviseur ALAIN APRIL RAPPORT TECHNIQUE PRÉSENTÉ À L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE DANS LE CADRE DU COURS LOG792 PROJET DE FIN D ÉTUDE EN GÉNIE LOGICIEL BLUEUPDATES FRANÇOIS BOYER BOYF18048004 DÉPARTEMENT DE GÉNIE LOGICIEL

Plus en détail

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques MÉMOIRE Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec présenté à la Commission des finances publiques Novembre 2009 Table des matières 1. Présentation de l AICQ... 3 2. Commentaires généraux... 4

Plus en détail

EXAMEN DU CHAPITRE CINQ RAPPORT À LA TNMP GT n o 7 APPELS D OFFRES ÉLECTRONIQUES

EXAMEN DU CHAPITRE CINQ RAPPORT À LA TNMP GT n o 7 APPELS D OFFRES ÉLECTRONIQUES EXAMEN DU CHAPITRE CINQ RAPPORT À LA TNMP GT n o 7 APPELS D OFFRES ÉLECTRONIQUES Compte rendu des décisions de la réunion de la TNMP à Québec (les 20 et 21 novembre 2003) : Les Parties ont présenté un

Plus en détail

Renforcez votre entreprise grâce à l expertise d Applied

Renforcez votre entreprise grâce à l expertise d Applied : : A P P L I E D S U P P O R T : : Renforcez votre entreprise grâce à l expertise d Applied Maximisez votre investissement technologique LE SUCCÈS DE VOTRE ENTREPRISE DÉPEND DE LA PERFORMANCE DE VOS CAPACITÉS

Plus en détail

Portfolio numérique. Une expérimentation en Techniques juridiques. Journée pédagogique du 15 janvier 2015 Sophie Crevier

Portfolio numérique. Une expérimentation en Techniques juridiques. Journée pédagogique du 15 janvier 2015 Sophie Crevier Portfolio numérique Une expérimentation en Techniques juridiques Journée pédagogique du 15 janvier 2015 Sophie Crevier Portfolio numérique O Origine du projet: croisement entre des O O O O O constats et

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

Enjeux et défis des FOAD:

Enjeux et défis des FOAD: Enjeux et défis des FOAD: Le cas particulier de la formation continue Bruno Poellhuber Professeur adjoint Département de psychopédagogie et d andragogie Université de Montréal Chercheur régulier au CRIFPE

Plus en détail

Comment tirer avantage des médias sociaux dans votre entreprise?

Comment tirer avantage des médias sociaux dans votre entreprise? De simple divertissement à instrument polyvalent Comment tirer avantage des médias sociaux dans votre entreprise? SOMMAIRE 2 De simple divertissement à instrument polyvalent 2 Dix astuces pour que votre

Plus en détail

Guide de transfert. Courriel Affaires

Guide de transfert. Courriel Affaires Guide de transfert Courriel Affaires Juin 2013 Table des matières Introduction 3 Transfert par un administrateur Voici ce que vous devez fournir avant de commencer 1. Importation de Fichiers PST 2. Exportation

Plus en détail

Suivi des recommandations du Comité des commissaires aux comptes sur les états financiers des années antérieures

Suivi des recommandations du Comité des commissaires aux comptes sur les états financiers des années antérieures Comité exécutif du Programme du Haut Commissaire Comité permanent 59 e réunion Distr. : restreinte 11 février 2014 Français Original : anglais et français Suivi des recommandations du Comité des commissaires

Plus en détail

Comment utiliser la vidéo en classe

Comment utiliser la vidéo en classe Comment utiliser la vidéo en classe Aujourd hui, les étudiants sont toujours «branchés» au web et aux médias sociaux, et c est afin de susciter leur intérêt que les enseignants ont recours à la technologie

Plus en détail

Décision de télécom CRTC 2015-308

Décision de télécom CRTC 2015-308 Décision de télécom CRTC 2015-308 Version PDF Ottawa, le 13 juillet 2015 Numéro de dossier : 8638-M59-201410795 MTS Inc. Propositions relatives à l utilisation du solde des fonds du compte de report de

Plus en détail

Technologie du dessin industriel

Technologie du dessin industriel Technologie du dessin industriel Compétences fondamentales RAG F1 Communication technique : Communiquer les idées et dessins techniques de façon efficace et appropriée. Résultat(s) d apprentissage spécifique(s)

Plus en détail

Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP. Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique

Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP. Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP // Introduction Introduction

Plus en détail

www.ccsc-cssge.ca Feuillet d information du CSRHSGE pour les employeurs œuvrant dans les services de garde à l enfance

www.ccsc-cssge.ca Feuillet d information du CSRHSGE pour les employeurs œuvrant dans les services de garde à l enfance Feuillet d information du CSRHSGE pour les employeurs œuvrant dans les services de garde à l enfance À propos de nous Le Conseil sectoriel des ressources humaines des services de garde à l enfance est

Plus en détail

PERSPECTIVES DE CROISSANCE DU TOURISME CONTEXTE

PERSPECTIVES DE CROISSANCE DU TOURISME CONTEXTE PERSPECTIVES DE CONTEXTE Le tourisme est un vaste secteur à croissance rapide qui a de profondes répercussions sur l économie nationale. Toutefois, le Canada ne tire pas le meilleur parti des perspectives

Plus en détail

La Corporation Cadillac Fairview Limitée

La Corporation Cadillac Fairview Limitée La Corporation Cadillac Fairview Limitée Plan d accessibilité pluriannuel 2012-2016 Conformément au Règl. de l Ont. 191/11 Y compris les normes d accessibilité pour l information et les communications

Plus en détail

Garder le contact AVEC VOTRE ÉQUIPE EN TEMPS RÉEL

Garder le contact AVEC VOTRE ÉQUIPE EN TEMPS RÉEL Garder le contact AVEC VOTRE ÉQUIPE EN TEMPS RÉEL Guide pratique sur la formation et la gestion d une équipe virtuelle Guide pratique sur la formation et la gestion d une équipe virtuelle... 01 Comprendre

Plus en détail

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Les partenariats de marketing contribuent à augmenter les taux de conversion de ventes La campagne de services à domicile de Home Depot donne des résultats remarquables

Plus en détail

L école éloignée en réseau. Organisation pour les commissions scolaires Des conditions pour faciliter le changement. Au plan administratif

L école éloignée en réseau. Organisation pour les commissions scolaires Des conditions pour faciliter le changement. Au plan administratif L école éloignée en réseau Organisation pour les commissions scolaires Des conditions pour faciliter le changement Au plan administratif La gestion et l organisation d un projet ÉÉR dans une commission

Plus en détail

(Document de présentation)

(Document de présentation) SÉDUCTION, LEADERSHIP & WEB MARKETING POUR UNE IMAGE DE MARQUE ÉCORESPONSABLE. (Document de présentation) Voici un programme unique de formation et de coaching, offert en français qui vous révèlera, étape

Plus en détail

Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store

Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store L App Store offre des milliers applications d affaires conçues pour améliorer la productivité de votre entreprise. Grâce au Programme

Plus en détail

Installation de Windows XP www.ofppt.info

Installation de Windows XP www.ofppt.info ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail XP DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION SECTEUR NTIC XP Sommaire 1 Introduction... 2 2 Vérification de la

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

TJX Canada. Politiques sur les Normes d accessibilité intégrées. Plan d accessibilité pluriannuel

TJX Canada. Politiques sur les Normes d accessibilité intégrées. Plan d accessibilité pluriannuel TJX Canada Politiques sur les Normes d accessibilité intégrées et Plan d accessibilité pluriannuel 2014 Table des matières 1. Objet.. 3 2. Champ d application et responsabilités... 3 3. Énoncé de politique

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

Enseignement au cycle primaire (première partie)

Enseignement au cycle primaire (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Enseignement au cycle primaire (première partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Normes d exercice de

Plus en détail

Solutions numériques FAITES CROÎTRE VOS RMR ET PROTÉGEZ VOS COMPTES. Le futur de la communication d alarmes

Solutions numériques FAITES CROÎTRE VOS RMR ET PROTÉGEZ VOS COMPTES. Le futur de la communication d alarmes Solutions numériques FAITES CROÎTRE VOS RMR ET PROTÉGEZ VOS COMPTES Le futur de la communication d alarmes INFRASTRUCTURE AlarmNet compte plus de 20 ans d expérience en matière de rapports d alarmes pour

Plus en détail

N oubliez pas de sauvegarder après avoir intégré ce fichier dans votre espace extranet!

N oubliez pas de sauvegarder après avoir intégré ce fichier dans votre espace extranet! FORMULAIRE PDF REMPLISSABLE POUR REPONSE PEDAGOGIQUE AAP 2014 DU Page 1 sur 14 Avant toute chose, rappelez ici : 1 - Le titre principal (anciennement titre long) de votre projet [90 caractères] Utilisation

Plus en détail

Le présent outil est conçu pour aider les employeurs à cerner les problèmes

Le présent outil est conçu pour aider les employeurs à cerner les problèmes Les gens Les partenariats Le savoir Compétences en milieu de travail Compétences essentielles Sondage sur le lieu de travail Le présent outil est conçu pour aider les employeurs à cerner les problèmes

Plus en détail

Vidéosurveillance sur IP

Vidéosurveillance sur IP Vidéosurveillance sur IP Solutions de sécurité basées sur le protocole TCP/IP Pour des applications domestiques, Small Office, Professionnelles et à grande échelle. 1/12 Concept Les solutions de sécurité

Plus en détail

Acquérir de nouveaux clients

Acquérir de nouveaux clients Acquérir de nouveaux clients Guide pratique sur l optimisation web Guide pratique sur l optimisation web... 01 Qu est-ce que l optimisation web?... 01 L importance des moteurs de recherche dans l optimisation

Plus en détail

Gestion des liquidités Rapport de vérification final Rapport n o 2/13 25 juin 2013

Gestion des liquidités Rapport de vérification final Rapport n o 2/13 25 juin 2013 Gestion des liquidités Rapport de vérification final Rapport n o 2/13 25 juin 2013 Diffusion Destinataires : Président et chef de la direction par intérim Premier vice-président et chef de la direction

Plus en détail

CONCEVOIR UNE ACTIVITÉ DE FORMATION

CONCEVOIR UNE ACTIVITÉ DE FORMATION Vous voulez développer des cours pour former vos propres clients ou les employés de votre entreprise? Vous ne savez pas par où commencer? Vous vous demandez quelle stratégie de formation ou quel média

Plus en détail

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain 1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain DÉFINITION : Une visite sur le terrain survient quand un membre du personnel se rend dans un autre bureau de Plan International pour

Plus en détail

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS?

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? RÉSUMÉ DU RAPPORT Le Forum des politiques publiques est un organisme indépendant, sans but lucratif, qui s efforce de promouvoir l excellence

Plus en détail

Logiciels de gestion I Informatique en nuage I Service à la clientèle www.maestro.ca

Logiciels de gestion I Informatique en nuage I Service à la clientèle www.maestro.ca LA PUISSANCE DE LA SIMPLICITÉ Logiciels de gestion I Informatique en nuage I Service à la clientèle www.maestro.ca maestro Logiciel de comptabilité et de gestion pour l industrie de la construction. maestroconnect

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT FACEBOOK ET

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT FACEBOOK ET 03/06/2015 Mis à jour par : Catherine Gagné Supper, formatrice LA GRIFFE D'ALPHA GUIDE D ACCOMPAGNEMENT FACEBOOK ET TWITTER 2015 420, rue Carillon Mont-Laurier (Québec) J9L 1P6 Centre de développement

Plus en détail

Intervention en entreprise

Intervention en entreprise Intervention en entreprise ADM-170 Séance 6 - Informatique Semaine du 16 juin 2008 Ordre du jour Les données et l information Distinction entre données et information L évaluation de la valeur de l information

Plus en détail

Accéder à la plate-forme Via. À partir du site Internet Via de HEC. À partir du courriel d invitation

Accéder à la plate-forme Via. À partir du site Internet Via de HEC. À partir du courriel d invitation Accéder à (ou revoir) une classe virtuelle Via Via emeeting & elearning (Via), de SVI esolutions, est une application web qui permet de suivre des cours à distance en temps réel. Via permet à l enseignant

Plus en détail

DES MOMENTS GRATIFIANTS ET STIMULANTS TOUS LES JOURS L EXPÉRIENCE DES FRANCHISÉS KUMON

DES MOMENTS GRATIFIANTS ET STIMULANTS TOUS LES JOURS L EXPÉRIENCE DES FRANCHISÉS KUMON DES MOMENTS GRATIFIANTS ET STIMULANTS TOUS LES JOURS L EXPÉRIENCE DES FRANCHISÉS KUMON LE PROGRAMME KUMON Découvrez le sentiment d épanouissement personnel que peut vous procurer la réalisation du plein

Plus en détail

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Tablette Verte Plan Contexte Présentation de la Tablette Verte Objectifs Consistance Avantages Contexte Une forte affluence

Plus en détail