Exporter des produits alimentaires aux États-Unis

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Exporter des produits alimentaires aux États-Unis"

Transcription

1 Exporter des produits alimentaires aux États-Unis Aspects pratiques Règlementations applicables Passage de la douane Documents à rassembler Bureau AWEX Washington DC Mars 2008 Bernard Geenen, AEC Geneviève Dewaele, Assistante commerciale

2 INTRODUCTION Ce guide est destiné aux entreprises qui veulent en savoir plus sur les étapes à franchir pour exporter des produits agroalimentaires aux États-Unis. Pour rester concis et donner une information générale, les questions liées à la nature du produit et les États dans lesquels sera commercialisé ce produit ne sont pas abordées. Ces points plus spécifiques devront cependant être résolus avant de se lancer dans l aventure. Nos remerciements vont à Michael Hawes (Belovo Inc.) pour avoir gentiment partagé son expérience en la matière. B.Geenen 2

3 TABLE DES MATIÈRES I. NORMES APPLICABLES AVANT LA COMMERCIALISATION 1.1. Les services administratifs impliqués 1.2. Pour être complet II. APERÇU DES RÈGLES DE LA FOOD AND DRUG ADMINISTRATION (FDA) 2.1. Approbation préalable 2.2. Identification du produit 2.3. Étiquetage 2.4. Immatriculation du site de production 2.5. Sélection d un agent établi aux États-Unis 2.6. Notification préalable à l arrivée 2.7. Inspection III. APERÇU DES RÈGLES DU DEPARTMENT OF AGRICULTURE (USDA) 3.1. Permis d importation 3.2. Certificat de l Inspecteur vétérinaire 3.3. Étiquetage 3.4. Inspection IV. PASSAGE DE LA DOUANE CUSTOM BORDERS PROTECTION (CBP) Annexes: 4.1. Mission de l administration des douaneset et contact 4.2. Choix du transporteur 4.3. Agent chargé du dédouanement 4.4. Procédure d entrée 4.5. Assurance douanière Custom Bond 4.6. Identification du produit par un code douanier 4.7. Emballage 4.8. Material Safety Data Sheet 1. Répartition FDA, BATF et USDA 2. Food Facility Registration 3. Permis d importation USDA 4. Entrée des denrées sur le territoire Rôle de la CBP (Customs and Border Protection) 5. Product Specification Sheet 6. Material Safety Data Sheet 7. Customs Bond 8. Code douanier (HTS) Abréviations 3

4 I. NORMES APPLICABLES AVANT LA COMMERCIALISATION 1.1. Les services administratifs impliqués Pour être vendable aux États-Unis, un produit alimentaire doit se conformer à un certain nombre de règles. De nombreux services administratifs régissent les denrées alimentaires. Trois services sont particulièrement importants : - la FDA (Food and Drug Administration) - le BATF (Bureau of Alcohol, Tobacco and Firearms) - l USDA (United States Department of Agriculture) Leur sphère d activité est liée au type de produit importé. Voici, de manière générale, comment ces trois agences se répartissent la tâche : La FDA règlemente toutes les denrées alimentaires d origine végétale ainsi que les additifs, les agents conservateurs et les colorants. Elle est également chargée des boissons non alcoolisées et des vins contenant moins de 7 % d alcool. Le BATF prend en charge toute autre boisson alcoolisée y compris la bière et les vins contenant plus de 7 % d alcool. L USDA est compétent pour les produits agroalimentaires d origine animale y compris les oeufs. Il s agit donc du lait, des produits laitiers, de la viande rouge et de la volaille ainsi que tous les produits dérivés ou combinant ces produits à d autres. Une exception cependant pour les produits mélangés : les produits incluant moins de 2 % de volaille ou 3 % de viande sont du ressort de la FDA. Ces denrées sont considérées, à juste titre, comme majoritairement composées de produits végétaux. Notons que le chocolat, même s il contient une certaine quantité de lait/poudre de lait, est régi par la FDA et non l USDA. Au sein de l USDA, c est le service de l Inspection et de la Sécurité alimentaire (Food Safety and Inspection Service - FSIS) qui se charge de vérifier la conformité des denrées. Le tableau (Annexe 1) montre de manière non exhaustive la répartition qui s opère entre la FDA, le BATF et l USDA. En pratique cependant, les distinctions ne sont parfois pas aussi claires. Il arrive, dans certains cas, que tant les règlementations de la FDA que de l USDA soient applicables. Dans ce cas, il s agit de respecter les deux règlementations. C est le cas par exemple, pour les additifs alimentaires à base de protéine d oeufs Pour être complet Au sein de l USDA, le service de l Inspection de la Santé des Animaux et Plantes (Animal and Plant Health Inspection Service APHIS) se charge de réglementer l introduction aux États-Unis des plantes et animaux vivants. L Administration pour la Protection de l Environnement (l EPA Environmental Protection Agency) spécifie le niveau de résidu(s) de pesticide(s) acceptable dans les denrées alimentaires. Elle publie également des directives pour l utilisation de ces pesticides. La règlementation relative aux substances toxiques (Toxic Substance Control Act - TSCA) est également établie par cette administration. C est la FDA en revanche qui veille à l application des règles de l EPA. 4

5 II. APERCU DES RÈGLES DE LA FOOD AND DRUG ADMINISTRATION 2.1. Approbation préalable Contrairement à l USDA, la FDA n approuve pas la conformité des produits aux normes américaines préalablement à leur entrée. Une exception notoire cependant porte sur l usage de colorants et de nouveaux additifs alimentaires qui sont évalués par le CFSAN (Center for Food Safety and Applied Nutrition). Pour plus d informations : Identification du produit La FDA demande aux entreprises importatrices d identifier les importations de denrées par un code établi selon sa propre nomenclature, le Model Code. Ce code permet à la FDA de juger si les denrées sont statistiquement à risque et s il y a lieu de procéder à leur inspection. Un outil est mis à la disposition des entreprises pour identifier le Model Code FDA via le site internet Ce code devra figurer sur les documents transmis aux officiers de douane et dans la notification préalable à l entrée des produits sur le sol américain Étiquetage L emballage des produits importés aux États-Unis est susceptible d être réglementé par trois instances différentes : - l USDA - la FDA - et chacun des (50) États, qui impose sa propre règlementation pour un certain nombre de denrées. La FDA n émet pas d avis sur un projet d étiquette. Le contrôle se fait a postériori, une fois le produit sur les étalages. Dès lors, deux options s ouvrent à l importateur. Soit l emballage et l étiquetage sont effectués dans le pays d origine, soit le produit est acheminé en vrac vers un emballeur installé aux États-Unis qui apposera l étiquette avant distribution aux détaillants américains. Quel que soit le cas de figure, l étiquetage des produits n est pas une simple affaire. Il est vivement conseillé de s adresser à un bureau spécialisé en la matière. À titre indicatif, le tarif horaire d un spécialiste peut s élever jusqu à 150 $. Note : il convient de ne pas négliger l importance de l étiquetage sous toutes ses formes (taille, police du lettrage, ponctuation ). Nous avons en mémoire un importateur de bières belges localisé en Floride qui a connu de gros soucis en raison d une simple virgule qui aurait dû être en fait un point virgule! 5

6 2.4. Immatriculation du site de production Depuis décembre 2003, le Bioterrorism Act impose à tout producteur/importateur de denrées alimentaires de faire enregistrer les sites de production. Cela ne concerne pas les produits réglementés par l USDA. Le site de production est le ou les endroits où l on fabrique, emballe, transforme, ou entrepose des aliments pour la consommation humaine et animale. Il y a plusieurs exceptions à cette règle (voir Pour plus de détails, nous renvoyons à ce qui a déjà été dit en la matière dans la publication Bioterrorism Act disponible sur le site internet de l AWEX: E0B E3/3667/BioterrorismActUSA1.doc La FDA a mis à la disposition des entreprises un site internet, le FFRM, (Food Facility Registration Module), disponible à: Ce site vous mène au travers d un questionnaire et indique à la fin de la procédure le numéro d immatriculation du/des site(s) de production. Il est recommandé d imprimer ce dernier écran en fac-similé et d en joindre copie aux documents accompagnant la cargaison. Vous trouverez un exemple de fac-similé (Annexe nº 2). L immatriculation est gratuite. Le Bioterrorism Act demande que les importateurs soient à même de prouver l origine des produits. Les normes européennes sont cependant plus contraignantes que les normes américaines et s y conformer satisfait largement aux exigences américaines Choisir un agent établi aux États-Unis Autre exigence du Bioterrorism Act: tout opérateur étranger doit disposer d un agent établi sur le sol américain. Cet agent est essentiellement là pour répondre aux questions de l administration américaine. Il garde à cet effet une copie de la documentation accompagnant chaque importation. Cet agent peut être l importateur, le distributeur ou encore un avocat d affaires (qui, lui, va demander entre 1,000 et 1,500$/an pour ce service). L important est de posséder une adresse physique (pas de P.O. Box) et d être facilement joignable et disponible Notification préalable (PN - Prior Notice) Il faut que la FDA soit avertie à l avance de l arrivée des importations (Prior Notice of Imported Food Shipment): descriptif de la marchandise, quantité, date, port d entrée La FDA utilise ces informations pour déterminer s il convient d inspecter les produits importés. Tout manquement aux exigences de ce préavis peut entraîner le refus pur et simple des produits et d importants coûts de stockage, de manutention, de destruction éventuelle En pratique, le transporteur ou l agent se charge de cette formalité via le site intranet de la FDA (PNSI - Prior Notice System Interface) ou celui de l administration des douanes (CBP - Customs and Border Protection) via leur sytème AMS (Automated Manifest System). L accès à ces sites est limité aux agents agréés (Registered Brokers). Il faut donc s assurer que soit le transporteur, soit l agent aient effectivement accès à ces réseaux. En la matière, deux accès valent mieux qu un. Les pannes de réseaux ne sont pas considérées comme une excuse valable pour n avoir pas procédé à la notification. 6

7 2.7. Inspection La FDA est prévenue de l arrivée des biens via la notification et les informations transmises par les officiers de la CBP. La FDA n effectue pas de contrôle systématique de toute importation de denrées. Les examens à l entrée sont décidés sur base statistique. Pratiquement, la nature du produit (telle que déterminée par le Model Code FDA), les priorités politiques et l historique d importation de denrées similaires sont les trois principaux paramètres pris en considération. Si aucune inspection n est exigée, la FDA envoie une «autorisation de procéder» ( May Proceed Notice) au CBP et au représentant de l importateur. La cargaison peut poursuivre sa route sur le territoire américain. Si la FDA décide de prélever un échantillon, elle envoie une demande au CBP et à l importateur. La cargaison est déposée en consigne et doit rester intacte. Lorsque l analyse ne révèle aucun problème, la FDA envoie une autorisation de procéder. En revanche, lorsque l échantillon «semble être en violation des règles FDA» les biens sont gardés en consigne pour permettre à l importateur de répondre aux questions de la FDA. Sans entrer dans les détails de la procédure qui s ensuit, ce qu il faut retenir ici c est qu il est conseillé de faire analyser par un laboratoire indépendant les produits importés avant leur départ et d en détailler la composition. Même si cette analyse n empêche pas la FDA de procéder à ses propres recherches, elle démontre une volonté de transparence qui peut s avérer très utile en cas de litige. La consigne ne peut pas dépasser plus de 4 jours pour les denrées périssables et plus de 30 jours pour les denrées non périssables. Pour les denrées périssables, il convient donc que l emballage et/ou le conditionnement préservent les importations au moins 5 jours après l arrivée de la cargaison sur le sol américain. La levée de la consigne est signalée à l agent de l entreprise importatrice. Si, à l issue de la période (4 ou 30 jours), aucun document n a été délivré, la consigne est levée d office. Les frais de stockage, de manutention et de transport sont à la charge de l importateur. III. APERÇU DES REGLES DE L UNITED STATES DEPARTMENT OF AGRICULTURE 3.1. Permis d importation L USDA a pour mission de s assurer que les importations de denrées alimentaires d origine animale ne vont pas introduire des maladies exotiques sur le territoire des États-Unis. Dès lors, les produits tombant dans sa sphère de compétence requièrent l obtention d un permis. (Annexe 3). Les demandes de permis peuvent être obtenues en écrivant à: USDA, APHIS, VS, NCIE Products Program 4700 River Road, Unit 40 Riverdale, MD

8 Un droit d usage est dû au moment de la demande de permis. S il y a plus de 6 demandes de permis par an il est recommandé d ouvrir un compte Compte de crédit - Droit d usager (User fee credit account). À titre indicatif, en 2007, le tarif des droits d usage s établissait comme suit : Première demande de permis : $ Renouvellements d un permis : $ Modification d une demande de permis : $ Retenue (par cargaison) : $ Pour plus d information sur le permis d import et la règlementation, veuillez consulter : ml 3.2. Certificat de l Inspecteur vétérinaire (Safety of the Food Chain Certificate) En plus du permis, les importations de viande, de volaille ou d oeufs doivent provenir d un pays éligible et d un établissement certifié par le service d inspection vétérinaire du pays exportateur. La Belgique est éligible pour les importations de viande aux USA. Le FSIS (Food Safety and Inspection Service Ministère de l Agriculture) n y a, à ce jour, certifié qu un seul établissement, semble-t-il : La certification FSIS signifie, en somme, que le pays dispose d un système de contrôle qualitativement équivalent ou supérieur au système américain. Le certificat vétérinaire émis par l Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire belge (AFSCA) (ou en anglais l FASFC, Federal Agency for the Safety of the Food Chain in Belgium) est donc satisfaisant aux yeux du FSIS pour établir la provenance des denrées Étiquetage À l instar de la FDA, l USDA émet ses propres règles d étiquetage. Pour un survol rapide de la législation, voir : Contrairement aux règles d étiquetage FDA, les importations soumises à l USDA doivent arborer une étiquette à l entrée. De fait, tant l étiquetage de la cargaison que l emballage des produits conditionnés pour la vente en détail sont inspectés par le FSIS. La règlementation USDA, quoique plus simple que celle de la FDA, requiert néanmoins l aide d un bureau spécialisé. Pour plus d information, une bonne référence est le document Les nouvelles règlementations FDA relatives à l étiquetage des produits alimentaires publié sur le site M=US&S= Inspection Toute cargaison de viande et de volaille est inspectée par un agent du FSIS. L inspection est essentiellement visuelle et concerne l apparence, le conditionnement et l étiquetage. 8

9 Le FSIS utilise un système informatique, AIIS (Automated Import Information System), pour déterminer si une inspection plus approfondie doit avoir lieu. Dans ce cas, un échantillon est prélevé et envoyé au laboratoire pour analyse. Si l inspection se passe sans problème, la cargaison reçoit un sceau USDA et est autorisée à poursuivre sa route. En attendant l issue de l analyse, la cargaison est mise en consigne. La durée de cette consigne varie en fonction des tests effectués en laboratoire et peut s étendre de 1 à 14 jours. En général, la cargaison reste immobilisée de 3 à 5 jours. Pour plus d information sur la procédure d inspection FSIS, consultez: IV. PASSAGE DE LA DOUANE (CUSTOMS AND BORDERS PROTECTION) 4.1. Mission de l administration des douanes et contact La mission de l administration des douanes (Customs and Borders Protection - CBP) a été grandement modifiée après les événements du 11 septembre Chargée auparavant de collecter les taxes et les frais de douanes, la CBP fait désormais partie de l administration assurant la sécurité du territoire américain (Department of Homeland Security - DHS). Elle doit aussi désormais détecter et empêcher l entrée d armes, de substances et de denrées illégales sur le territoire américain. Pour toute information, l attaché de la CBP près l Union européenne peut être contacté à l adresse suivante: U.S. Mission to the European Union 27 Blvd. Du Régent 1000 Brussels Choix du transporteur Le choix du transporteur n est pas anodin. Les services rendus varient grandement de l un à l autre. Certains s occupent du dédouanement, de la notification FDA, et de l éventuelle mise en consigne, alors que d autres limitent leurs services à déposer la cargaison dans le port d arrivée. Les tarifs pratiqués varient en fonction du service rendu et du type de bien transporté. Le plus pratique est de travailler avec un transporteur participant au système AMS du CBP et/ou au réseau PNSI (Prior Notice System Interface) de la FDA pour les notifications d arrivée. Parfois le moyen le plus sûr d envoyer des marchandises est par la voie postale. En effet, le passage des douanes est simplifié: - certains documents ne sont pas nécessaires 9

10 - tout envoi d une valeur de moins de 2, $ (deux mille) ne doit pas être dédouané par un représentant de l importateur - le transport est généralement moins onéreux que par un courrier commercial L agent chargé du dédouanement Le dédouanement des biens ne peut se faire que par un représentant de l importateur, ou l acquéreur lui-même, ou encore un agent licencié (Licensed Custom Broker). En pratique, le transporteur désigne une personne qui s occupera du dédouanement. Dans ce cas, l importateur doit donner une procuration au transporteur afin qu il effectue en son nom les formalités douanières. En plus de la procuration, la société importatrice doit produire: - un certificat établissant l existence légale de la société (disponible au Tribunal de Commerce où la Société a déposé ses statuts) - une copie des articles des statuts qui montrent l objet de la société et les articles concernant son administration. - un document prouvant que la personne signant la procuration a bien le pouvoir d engager la société Procédure d entrée L entrée sur le territoire est une procédure à deux temps. En annexe, un tableau illustre le parcours. (Annexe 4) La première étape consiste à remplir et produire tous les documents nécessaires. Le type de formulaires à remplir varie selon la rapidité avec laquelle le dédouanement doit être effectué: une procédure expédiée pour les denrées périssables devant être immédiatement délivrées, une procédure normale pour les denrées destinées à la consommation, et enfin une procédure lente pour les biens destinés à être entreposés dès leur entrée dans le pays. Les documents demandés varient suivant les cas, mais incluent généralement: - une demande d entrée ou application pour un permis spécifique ou tout autre formulaire - la procuration au transporteur pour passer la douane (Evidence of the right to make entry) - facture commerciale ou facture pro forma - liste des caisses numérotées détaillant leur contenu - tout autre document nécessaire pour déterminer si les biens peuvent être admis sur le territoire (voir FDA, USDA ) - une assurance-caution douanière (Custom Bond voir ci-dessous) Dans un second temps, les officiers de la douane procèdent à un examen sommaire des biens. L objectif de cet examen est de vérifier : - la valeur des biens - s ils sont soumis à une taxe - si le pays d origine est bien indiqué - si des articles interdits font partie de la marchandise, - si la facture reflète bien la réalité - si l importation ne contient pas de stupéfiants ou de produits illicites 10

11 Un petit mot sur la facture commerciale qui accompagne les biens importés. Plus la facture est spécifique, claire et détaillée, plus facile sera le passage au travers de la douane. Au minimum la facture doit mentionner les éléments suivants: - description des biens - quantité - leur valeur (soit le prix payé ou la valeur estimée) - le pays d origine des produits - le nom de l entreprise productrice - l adresse de cette entreprise - le nom et l adresse de la personne achetant les marchandises et, si cette personne est différente de l acheteur - l adresse du destinataire final des marchandises Il est également recommandé d y inclure une description des produits, le code douanier (HTS Harmonized Tariff Schedule - voir ci-après) et, éventuellement, le code FDA. Les informations de la facture commerciale sont comparées aux informations du Product Specification Sheet (Annexe 5) et à celles du Material Safety Data Sheet (MSDS Annexe 6). Si les informations sont vagues ou inconsistantes, les biens sont susceptibles d êtres retenus jusqu à plus amples informations, ou d être mal aiguillés. C est en effet à ce stade que la cargaison est catégorisée comme relevant des règlementations FDA ou USDA. Les officiers de la douane avertissent l administration compétente qui leur demande éventuellement de mener une inspection approfondie, par exemple un prélèvement d échantillon Assurance douanière Custom Bond L administration des douanes requiert que tous les importateurs introduisent une assurance-caution à l importation (Import Bond) afin de garantir le payement des taxes, frais d importations et pénalités. L administration des douanes est ainsi certaine que les fonds seront collectés même en cas de défaillance de l importateur. Il y a deux types d assurance à l importation : - une assurance dite par entrée (Single Entry Bond), et - une assurance dite continue (Continuous Bond). Les assurances par entrée ne couvrent qu une seule entrée tandis qu une assurance continue couvre toutes les entrées d un même bien pour une durée de 12 mois. Les assurances continues sont moins onéreuses dans la plupart des cas. Comment déterminer le montant de la garantie? Estimation des taxes et frais de douanes x 10 % 11

12 Le montant minimum accepté par l administration des douanes est une assurance de $ (cinquante mille). Il s ensuit que si un importateur estime devoir payer entre 0 $ et $ (cinq cent mille) par an en taxes et frais de douane, il devra s assurer pour un montant de $. Le prix d une assurance d importation pour un montant de $ s élève approximativement à 500 $, soit 1% de la valeur déclarée. Cette garantie est notamment offerte par l OND (Office National du Ducroire), mais aussi par d autres assureurs tant américains que belges. Pour plus d information: cument La constitution de la garantie et son enregistrement auprès du Département du Trésor (US Treasury) prennent entre 3 semaines et un mois. À l issue de cette procédure, vous recevrez un document similaire à celui en annexe Identification des produits par un code douanier Chaque importation est identifiée par un code douanier HTS (Harmonized Tariff Schedule) qui indique les taxes et redevances dues. L HTS est disponible sur internet à: En plus de déterminer le montant des taxes dues, le code douanier sert à aiguiller le produit vers l autorité ou les autorités en charge de sa règlementation et principalement la FDA ou USDA. Par exemple, le code douanier (http://www.usitc.gov/tata/hts/index.htm) de gâteaux surgelés se trouve sous le chapitre 19 «Preparations of cereals, flour, starch or milk; bakers' wares» et plus précisément encore sous la section 05. Le code douanier commencera donc par ces quatre chiffres suivis de 4 autres (ou plus) correspondant à la catégorie. Dans ce cas: (Bread, pastry, cakes, biscuits and similar baked products, and puddings, whether or not containing chocolate, fruit, nuts or confectioner). Le taux de taxe à l importation figure dans la colonne 1 et généralement, se situe entre 0% et 10% de la valeur du bien. Dans l exemple ci-dessus aucune taxe n est prélevée à l entrée. ( Free - Annexe 8) En cas d erreur ou si les produits ne sont pas clairement identifiés (la description de la facture ne correspond pas à la liste du contenu des caisses ), les officiers de la douane attribuent un code HTS et, après avoir prélevé la taxe, contactent la FDA ou l USDA de l arrivée de la cargaison d après leur propre identification du produit. Vu les zones grises qui entourent la répartition des compétences USDA/FDA, il arrive que l USDA soit prévenu alors que les produits tombent sous la règlementation FDA en inversement. C est alors à votre agent à informer et convaincre les officiers de la douane de la nature des denrées Emballage La CBP insiste sur la qualité de l emballage pour des raisons de sécurité et d efficacité. Un emballage de qualité facilite l examen de la cargaison et donc la procédure de dédouanement. Des informations à ce sujet peuvent être obtenues directement auprès des sociétés de transport et en contactant les attachés de la CBP. 12

13 4.8. Material Safety Data Sheet (MSDS) L OSHA (Occupational Safety and Health Administration) impose que tout importateur établisse une analyse des ingrédients critiques du produit. Ce document a pour but de prévenir les officiers de la douane de la présence éventuelle de substance toxique. Il permet aux officiers de douanes de déterminer quelles sont les mesures à prendre si une fuite apparaît et d établir le danger que cela pourrait présenter pour les douaniers et les manutentionnaires. Un exemple de MSDS est en annexe 6. 13

14 Annexes Annexe 1: Répartition FDA, BATF et USDA Boissons Mélange végétal/animal alcool + 7% & bière alcool - 7% viande - 3% volaille -2% viande+3% volaille + 2% majorité d oeufs BATF FDA USDA 14

15 Annexe 2 : Food Facility Registration 15

16 Annexe 3 : Permis d importation USDA 16

17 17

18 Annexe 4 : Entrée des denrées sur le territoire Rôle de la CBP CBP FDA USDA Inspection Pas inspection Inspection Test laboratoire Examen sommaire Examen sommaire Test laboratoire Mise en consigne Mise en consigne Entrée dans le pays pour distribution 18

19 Annexe 5 : Product Specification Sheet 19

20 20

21 21

22 Annexe 6 : Material Safety Data Sheet 22

23 Annexe 7 : Customs Bond Assurance douanière 23

24 Annexe 8 : Code douanier (HTS) 24

25 Abréviations (Par ordre d apparition dans le document) FDA BATF USDA FSIS APHIS EPA TSCA CFSAN FFRM PNSI CBP AMS AFSCA FASFC AIIS DHS HTS MSDS OSHA Food and Drug Administration Bureau of Alcohol, Tobacco and Firearms United States Department of Agriculture Food Safety and Inspection Service Animal and Plant Health Inspection Service Environmental Protection Agency Toxic Substance Control Act Center for Food Safety and Applied Nutrition Food Facility Registration Module Prior Notice System Interface Customs and Border Protection Automated Manifest System Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Federal Agency for the Safety of the Food Chain (in Belgium) Automated Import Information System Department of Homeland Security Harmonized Tariff Schedule Material Safety Data Sheet Occupational Safety and Health Administration 25

IMPORTATIONS DE DENRÉES ALIMENTAIRES

IMPORTATIONS DE DENRÉES ALIMENTAIRES U.S. Food and Drug Administration (Administration américaine des aliments et des médicaments) Protection des importations de denrées alimentaires aux É-U U.S. Department of Health and Human Services (Département

Plus en détail

NOTE : Quelles sont les suites d une inspection réalisée par la FDA dans un établissement étranger?

NOTE : Quelles sont les suites d une inspection réalisée par la FDA dans un établissement étranger? AMBASSADE DE FRANCE AUX ÉTATS-UNIS SERVICE ÉCONOMIQUE REGIONAL DE WASHINGTON Washington, le 06 juillet 2012 NOTE : Quelles sont les suites d une inspection réalisée par la FDA dans un établissement étranger?

Plus en détail

La loi de modernisation de la sécurité sanitaire des aliments Food safety modernisation Act (FSMA)

La loi de modernisation de la sécurité sanitaire des aliments Food safety modernisation Act (FSMA) Ambassade de France aux États-Unis Service Économique Régional Mise à jour le 30 décembre 2011 La loi de modernisation de la sécurité sanitaire des aliments Food safety modernisation Act (FSMA) Présentation

Plus en détail

Food Safety System Certification 22000. fssc 22000

Food Safety System Certification 22000. fssc 22000 Food Safety System Certification 22000 fssc 22000 CERTIFICATION DES SYSTÈMES DE SÉCURITÉ ALIMENTAIRE 22000 Le protocole de certification des systèmes de sécurité alimentaire 22000 (FSSC 22000) est un protocole

Plus en détail

T R A N S F R O N TA L I E R S

T R A N S F R O N TA L I E R S GLOSSAIRE DES TERMES T R A N S F R O N TA L I E R S ACRONYMES CSXT Intermodal fournit aux expéditeurs de précieux outils pour mieux comprendre et naviguer dans le monde des expéditions transfrontalières.

Plus en détail

FAQ FCM. Abréviations : FCM : Food Contact Materials. DC: Déclaration de conformité. LMS : Limite de migration spécifique

FAQ FCM. Abréviations : FCM : Food Contact Materials. DC: Déclaration de conformité. LMS : Limite de migration spécifique FAQ FCM Abréviations : FCM : Food Contact Materials DC: Déclaration de conformité LMS : Limite de migration spécifique 1. Quels opérateurs actifs dans la chaîne alimentaire doivent posséder et conserver

Plus en détail

Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire

Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire Circulaire relative aux conditions d exportation en vue d être conforme aux exigences spécifiques des pays tiers au niveau des limites maximales

Plus en détail

PREFET DES BOUCHES-DU-RHONE

PREFET DES BOUCHES-DU-RHONE PREFET DES BOUCHES-DU-RHONE DIRECTION DEPARTEMENTALE INTERMINISTERIELLE DE LA PROTECTION DES POPULATIONS Siège : 22, Rue Borde - 13285 MARSEILLE CEDEX 08 Publipostage MARSEILLE, 03.04.2013 Téléphone :

Plus en détail

NOP: Organic System Plan (OSP) / EOS: Description de l Unité Information et documents requis

NOP: Organic System Plan (OSP) / EOS: Description de l Unité Information et documents requis TITRE NOP: Organic System Plan (OSP) / EOS: Description de l Unité Information et documents requis Selon le règlement NOP de l USDA 205.406(a), un opérateur certifié doit transmettre chaque année à son

Plus en détail

I. Champ d application. Description du produit Code NC Pays Chocolat / II. Certificats disponibles. Certificat général

I. Champ d application. Description du produit Code NC Pays Chocolat / II. Certificats disponibles. Certificat général Denrées alimentaires et autres produits RI.DAL.AA.01.chocolat Mars 2015 Généralités I. Champ d application Description du produit Code NC Pays Chocolat / II. Certificats disponibles Certificat général

Plus en détail

Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire

Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire Circulaire relative aux conditions d exportation en vue d être conforme aux exigences spécifiques des pays tiers au niveau des limites maximales

Plus en détail

Le dispositif de la sécurité sanitaire des produits alimentaires au Maroc

Le dispositif de la sécurité sanitaire des produits alimentaires au Maroc Le dispositif de la sécurité sanitaire des produits alimentaires au Maroc 2 ème Conférence Nationale sur la Santé Marrakech, 02 juillet 2013 Ahmed Bentouhami Cadre légal, missions et attributions LOI

Plus en détail

FedEx Ship Manager. Guide de l utilisateur. Solutions de surface FedEx International DirectDistribution. FedEx Transborder Distribution

FedEx Ship Manager. Guide de l utilisateur. Solutions de surface FedEx International DirectDistribution. FedEx Transborder Distribution FedEx Ship Manager MC FedEx Transborder Distribution MD Solutions de surface FedEx International DirectDistribution MD Guide de l utilisateur Table des matières FedEx Transborder Distribution MD Solutions

Plus en détail

1 LES FORMALITÉS DOUANIÈRES QUI PEUVENT AVOIR UNE INCIDENCE SUR VOTRE COURRIER INTERNATIONAL

1 LES FORMALITÉS DOUANIÈRES QUI PEUVENT AVOIR UNE INCIDENCE SUR VOTRE COURRIER INTERNATIONAL FORMALITÉS DE DOUANE 1 Les formalités douanières qui peuvent avoir une incidence sur votre courrier international......... 1 1.1 Formalités douanières..............................................................

Plus en détail

FRUITS ET LÉGUMES FRAIS

FRUITS ET LÉGUMES FRAIS FRUITS ET LÉGUMES FRAIS 1 Équipe des marchés extérieurs L équipe de développement des marchés extérieurs du ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation (MAPAQ) vous aide à développer

Plus en détail

DIRECTIVE 1999/2/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL

DIRECTIVE 1999/2/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL L 66/16 DIRECTIVE 1999/2/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 22 février 1999 relative au rapprochement des législations des États membres sur les denrées et ingrédients alimentaires traités par ionisation

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE MONCTON PROGRAMME DE CARTE D ACHAT INFORMATION GÉNÉRALE

UNIVERSITÉ DE MONCTON PROGRAMME DE CARTE D ACHAT INFORMATION GÉNÉRALE UNIVERSITÉ DE MONCTON PROGRAMME DE CARTE D ACHAT INFORMATION GÉNÉRALE Révision 2014-12-11 1.0 INTRODUCTION Dans le but d alléger le processus pour les achats de valeur modique, l Université de Moncton

Plus en détail

Activité B.2.3. Activité B.2.3

Activité B.2.3. Activité B.2.3 Activité B.2.3 Activité B.2.3 Rédaction de guides sur l'environnement des affaires dans les deux pays et sur les modalités et les réglementations à l'exportation. GUIDE SUR LES MODALITES ET LES REGLEME

Plus en détail

Loi américaine de modernisation de la sécurité alimentaire

Loi américaine de modernisation de la sécurité alimentaire Loi américaine de modernisation de la sécurité alimentaire Résumé et Impact sur les Importateurs et Exportateurs Août 2012 Le présent article contient des mises à jours importantes concernant la Loi américaine

Plus en détail

RECUEIL DES REFERENCES DES TEXTES REGLEMENTAIRES LIES A L ACTIVITE DU CONTROLE

RECUEIL DES REFERENCES DES TEXTES REGLEMENTAIRES LIES A L ACTIVITE DU CONTROLE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DU COMMERCE DIRECTION GENERALE DU CONTROLE ECONOMIQUE ET DE LA REPRESSION DES FRAUDES DIRECTION DU CONTROLE DE LA QUALITE ET DE LA REPRESSION

Plus en détail

réglementation bio Partie générale bio, reconnaissable et contrôlé

réglementation bio Partie générale bio, reconnaissable et contrôlé réglementation bio Partie générale bio, reconnaissable et contrôlé Partie générale : bio, reconnaissable et contrôlé. L objectif de la partie générale de la brochure est de clarifier ce qu est exactement

Plus en détail

Registration Login Ship Track/History Address Book Reports Quick Help Contact Details. FedEx Ship Manager. Vos expéditions import at sur fedex.

Registration Login Ship Track/History Address Book Reports Quick Help Contact Details. FedEx Ship Manager. Vos expéditions import at sur fedex. Registration Login Ship Track/History Address Book Reports Quick Help Contact Details FedEx Ship Manager Vos expéditions import at sur fedex.com 1 The Ce document est is protected protégé par by les copyright

Plus en détail

ADMINISTRATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Demande de carte de Sécurité Sociale

ADMINISTRATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Demande de carte de Sécurité Sociale ADMINISTRATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Demande de carte de Sécurité Sociale Demander une carte de Sécurité Sociale est gratuit! UTILISER CE FORMULAIRE POUR : Demander une première carte de Sécurité Sociale

Plus en détail

817.025.21 Ordonnance du DFI sur l exécution de la législation sur les denrées alimentaires

817.025.21 Ordonnance du DFI sur l exécution de la législation sur les denrées alimentaires Ordonnance du DFI sur l exécution de la législation sur les denrées alimentaires du 23 novembre 2005 (Etat le 1 er janvier 2014) Le Département fédéral de l intérieur (DFI), vu les art. 59, al. 2, 66 et

Plus en détail

INSTRUCTIONS CONCERNANT LA REMISE DE DENRÉES ALIMENTAIRES LORS DE MARCHÉS OU DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES

INSTRUCTIONS CONCERNANT LA REMISE DE DENRÉES ALIMENTAIRES LORS DE MARCHÉS OU DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES Service de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires SAAV Amt für Lebensmittelsicherheit und Veterinärwesen LSVW Chemin du Musée 15, 1700 Fribourg T +41 26 305 80 10, F +41 26 305 80 19 www.fr.ch/lsvw

Plus en détail

LA COMMISSION PERMANENTE DE L ASSEMBLEE TERRITORIALE DE LA POLYNESIE FRANCAISE,

LA COMMISSION PERMANENTE DE L ASSEMBLEE TERRITORIALE DE LA POLYNESIE FRANCAISE, ASSEMBLEE TERRITORIALE DE LA POLYNESIE FRANCAISE --------- DELIBERATION N 77-116 AT DU 14 OCTOBRE 1977 ------------------------------------------------------ portant réglementation de l inspection des

Plus en détail

Programme de certification sans gluten

Programme de certification sans gluten Allergen Control Group Inc. L Allergen Control Group Inc. (ACG) est représenté par une équipe d experts de l industrie alimentaire, qui connaissent et comprennent comment gérer les risques lors de la fabrication,

Plus en détail

Modifiée par : La commission permanente de l assemblée territoriale de la Polynésie française,

Modifiée par : La commission permanente de l assemblée territoriale de la Polynésie française, 1 DELIBERATION n 77-116 du 14 octobre 1977 portant réglementation de l inspection des denrées alimentaires d origine animale (rendue exécutoire par arrêté n 5533 AA du 21 novembre 1977) (JOPF du 15 décembre

Plus en détail

Commerce International Douanes Transport - Logistique. Sommaire

Commerce International Douanes Transport - Logistique. Sommaire Commerce International Douanes Transport - Logistique Sommaire La Douane : notions de base... 3 Comment déclarer en douane... 4 Déterminer la Valeur en Douane... 5 Déterminer l Espèce en Douane... 6 Déterminer

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMANDES PRIVÉES Version «Titulaires de permis» Adoptée par le conseil d administration le 4 juin 2010.

POLITIQUE DE COMMANDES PRIVÉES Version «Titulaires de permis» Adoptée par le conseil d administration le 4 juin 2010. POLITIQUE DE COMMANDES PRIVÉES Version «Titulaires de permis» Adoptée par le conseil d administration le 4 juin 2010. 1. PRINCIPE La SAQ offre, à toute personne qui le désire, le moyen de lui procurer

Plus en détail

états-unis Exporter aux Formalités et documents d importation 2-9 juin 2013

états-unis Exporter aux Formalités et documents d importation 2-9 juin 2013 Exporter aux Formalités et documents d importation 2-9 juin 2013 états-unis Los Angeles, San Francisco / Silicon Valley Étude réalisée à l occasion de la mission économique commune sous la présidence de

Plus en détail

Au sens des dispositions de l article 2, du règlement n 07 01, sont considérées comme :

Au sens des dispositions de l article 2, du règlement n 07 01, sont considérées comme : Le règlement N 07 01 du 09/01/2007, relatif aux règles applicables aux transactions courantes avec l étranger et aux comptes devises a modifié et remplacé les règlements n 91 12 relatif à la domiciliation

Plus en détail

Initiation aux activités d importation de marchandises au Canada. Séminaire des délégués commerciaux. Mardi, 29 mai 2012

Initiation aux activités d importation de marchandises au Canada. Séminaire des délégués commerciaux. Mardi, 29 mai 2012 Initiation aux activités d importation de marchandises au Canada Séminaire des délégués commerciaux Mardi, 29 mai 2012 Partenaires de la chaîne commerciale Importateurs Courtiers en douane Transporteurs

Plus en détail

L entente de Représentation

L entente de Représentation L entente de Représentation FedEx Trade Networks Transport et Courtage (Canada), Inc. 7075 Ordan Drive Mississauga, ON L5T 1K6 Directives Pour Remplir L entente de Représentation Signez trois copies de

Plus en détail

Procédures pour l importation et l exportation de denrées alimentaires et objets usuels

Procédures pour l importation et l exportation de denrées alimentaires et objets usuels Service de la consommation et des affaires vétérinaires 155, ch.des Boveresses 1066 EPALINGES Téléphone +41 (0)21 316 43 43 Télécopie +41 (0)21 316 43 00 Courriel info.labocant@vd.ch Procédures pour l

Plus en détail

Bonnes pratiques de l'ocde pour la gestion des sinistres d assurance

Bonnes pratiques de l'ocde pour la gestion des sinistres d assurance DIRECTION DES AFFAIRES FINANCIERES ET DES ENTREPRISES Bonnes pratiques de l'ocde pour la gestion des sinistres d assurance Ces bonnes pratiques, préparée par le Comité des assurance de l'ocde, ont été

Plus en détail

Concept d inspection et de certification

Concept d inspection et de certification Concept d inspection et de certification Fruits, légumes et pommes de terre Table des matières 1 Introduction et documents normatifs... 3 2 Champ d application et définitions... 3 2.1 Producteur:... 3

Plus en détail

Document d information 1. Principaux aspects de la proposition de la Commission COM (2000) 716 du point de vue de l alimentation animale

Document d information 1. Principaux aspects de la proposition de la Commission COM (2000) 716 du point de vue de l alimentation animale Proposition de la Commission COM (2000) 716 établissant les principes généraux et les prescriptions générales du droit alimentaire, instituant l Autorité Alimentaire Européenne et fixant des procédures

Plus en détail

Registre des dossiers et des mesures correctives du programme LCQ

Registre des dossiers et des mesures correctives du programme LCQ Programme Lait canadien de qualité des Producteurs laitiers du Canada Registre des dossiers et des mesures correctives du programme LCQ Utiliser avec le Registre et le Calendrier de DGI pour des dossiers

Plus en détail

29.6.2013 Journal officiel de l Union européenne L 181/15

29.6.2013 Journal officiel de l Union européenne L 181/15 29.6.2013 Journal officiel de l Union européenne L 181/15 RÈGLEMENT (UE) N o 608/2013 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 12 juin 2013 concernant le contrôle, par les autorités douanières, du respect

Plus en détail

Améliorer la Performance des Fournisseurs

Améliorer la Performance des Fournisseurs Les Solutions SQA de Solumina L Assurance Qualité Fournisseur Figure 1 Influence sur les affaires de nos clients actuels. Réduire des Stocks lors des Inspections Le Système de Contrôle Qualité Fournisseurs

Plus en détail

Sécuritaire Fiable Sans gluten Programme de certification sans gluten

Sécuritaire Fiable Sans gluten Programme de certification sans gluten Sécuritaire Fiable Sans gluten Programme de certification sans gluten www.glutenfreecert.com ALLERGEN CONTROL GROUP INC. L Allergen Control Group Inc. (ACG) est représenté par une équipe d experts de l

Plus en détail

Règlement du Parc pour le label Produit, catégorie A (produits alimentaires)

Règlement du Parc pour le label Produit, catégorie A (produits alimentaires) Règlement du Parc pour le label Produit, catégorie A (produits alimentaires) Titre I Dispositions générales Article premier : Objet du présent règlement Le présent règlement est un document d application

Plus en détail

Connectez-vous sur https://www.mydhl.dhl.com, indiquez votre identifiant et votre mot de passe, puis cliquez sur Connexion.

Connectez-vous sur https://www.mydhl.dhl.com, indiquez votre identifiant et votre mot de passe, puis cliquez sur Connexion. PREPARER UN BORDEREAU AVEC DHL ONLINE SHIPPING Connectez-vous sur https://www.mydhl.dhl.com, indiquez votre identifiant et votre mot de passe, puis cliquez sur Connexion. Page d accueil de MyDHL : Pour

Plus en détail

Système de management H.A.C.C.P.

Système de management H.A.C.C.P. NM 08.0.002 Norme Marocaine 2003 Système de management H.A.C.C.P. Exigences Norme Marocaine homologuée par arrêté du Ministre de l'industrie, du Commerce et des Télécommunications N 386-03 du 21 Février

Plus en détail

Déclaration d Impôt sur l Utilisation des Véhicules Lourds sur les Routes

Déclaration d Impôt sur l Utilisation des Véhicules Lourds sur les Routes Formulaire 2290(FR) (Rev. juillet 2011) Department of the Treasury Internal Revenue Service (99) Déclaration d Impôt sur l Utilisation des Véhicules Lourds sur les Routes Pour la période allant du 1 er

Plus en détail

LES FORMALITÉS DE DÉDOUANEMENT À L IMPORT

LES FORMALITÉS DE DÉDOUANEMENT À L IMPORT LES FORMALITÉS DE DÉDOUANEMENT À L IMPORT Les formalités accomplies auprès du GUCE par les transitaire / CAD se résument aux opérations suivantes : Dépôt de la déclaration en douane et obtention du BAE,

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE

COMMISSION EUROPÉENNE 2.8.2013 Journal officiel de l Union européenne C 223/1 (Communications) COMMUNICATIONS PROVENANT DES INSTITUTIONS, ORGANES ET ORGANISMES DE L'UNION EUROPÉENNE COMMISSION EUROPÉENNE Lignes directrices

Plus en détail

COURRIER RECOMMANDÉ (ÉTATS-UNIS ET DU RÉGIME

COURRIER RECOMMANDÉ (ÉTATS-UNIS ET DU RÉGIME COURRIER RECOMMANDÉ (ÉTATS-UNIS ET DU RÉGIME INTERNATIONAL) 1 En quoi consiste le service Courrier recommandé (États-Unis et du régime international)?.......... 1 2 Articles non admissibles.................................................................

Plus en détail

Section 3 : Préparation à l inspection et gestion des documents. 3.3 Enregistrement des demandes d inspection et des certificats d inspection

Section 3 : Préparation à l inspection et gestion des documents. 3.3 Enregistrement des demandes d inspection et des certificats d inspection Section 3 : Préparation à l inspection et gestion des documents 3.1 Objectif de la section 3 3.2 Demande d inspection 3.3 Enregistrement des demandes d inspection et des certificats d inspection 3.4 Suivi

Plus en détail

1. Qu est-ce que MiFID (Markets in Financial Instruments Directive)?

1. Qu est-ce que MiFID (Markets in Financial Instruments Directive)? 1. Qu est-ce que MiFID (Markets in Financial Instruments Directive)? 2. Afin de fournir un service d investissement à ses clients, Delta Lloyd Bank est tenue de catégoriser ses clients 3. L un des fondements

Plus en détail

Ordre du Président de la République Populaire de Chine ( o. 9) Loi de Sécurité Alimentaire de la République Populaire de Chine

Ordre du Président de la République Populaire de Chine ( o. 9) Loi de Sécurité Alimentaire de la République Populaire de Chine Ordre du Président de la République Populaire de Chine ( o. 9) La «Loi de Sécurité Alimentaire de la République Populaire de Chine» qui a été adoptée le 28 février 2009 au cours de la 7 e session du Comité

Plus en détail

COMITE SCIENTIFIQUE DE L AGENCE FEDERALE POUR LA SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE

COMITE SCIENTIFIQUE DE L AGENCE FEDERALE POUR LA SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE 1/8 COMITE SCIENTIFIQUE DE L AGENCE FEDERALE POUR LA SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE AVIS 36-2006 Concerne : Contrôle de la composition des denrées alimentaires (dossier Sci Com 2005/25) Le Comité scientifique

Plus en détail

Success Story pour le marché Américain

Success Story pour le marché Américain pour le marché Américain Votre passerelle sur le marchée américain. Al Hamman, Président, Hamman Marketing Associates Avec plus de 30 ans d expériences nationales et internationales derrière nous en marketing

Plus en détail

Modalités et conditions de service de Purolator

Modalités et conditions de service de Purolator 1 Modalités et conditions de service de Purolator En vigueur le 13 avril 2015 Utiliser une entreprise pour tous mes besoins d expédition. purolator.com Table des matières 2 Application des modalités et

Plus en détail

AEO: CONFIANCE ET EFFICIENCE

AEO: CONFIANCE ET EFFICIENCE L UNION FAIT LA FORCE AEO: CONFIANCE ET EFFICIENCE Confiance mutuelle, meilleurs processus douaniers, optimalisation du contrôle interne, avantage concurrentiel sont des mots qui sonnent bien? Alors lisez

Plus en détail

AUNEGE Campus Numérique en Economie Gestion Licence 2 Comptabilité analytique Leçon 3. Leçon n 3 : la détermination et l enchaînement des coûts

AUNEGE Campus Numérique en Economie Gestion Licence 2 Comptabilité analytique Leçon 3. Leçon n 3 : la détermination et l enchaînement des coûts AUNEGE Campus Numérique en Economie Gestion Licence 2 Comptabilité analytique Leçon 3 Leçon n 3 : la détermination et l enchaînement des coûts 1 PLAN DE LA LEÇON : 1.De la comptabilité générale à la comptabilité

Plus en détail

Lignes directrices concernant les contrôles à l importation dans le domaine de la sécurité et de la conformité des produits

Lignes directrices concernant les contrôles à l importation dans le domaine de la sécurité et de la conformité des produits COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE FISCALITÉ ET UNION DOUANIÈRE Sécurité et sûreté, facilitation des échanges et coordination internationale Protection des citoyens et application des DPI Lignes

Plus en détail

LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT

LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT Série LÉGISLATION COMPARÉE L INTERDICTION DE FUMER DANS LES RESTAURANTS n LC 142 Janvier 2005 - 3 - L INTERDICTION DE FUMER DANS LES RESTAURANTS Sommaire Pages NOTE DE

Plus en détail

La nouvelle réglementation européenne relative à l hygiène des aliments: «Paquet Hygiène»

La nouvelle réglementation européenne relative à l hygiène des aliments: «Paquet Hygiène» La nouvelle réglementation européenne relative à l hygiène des aliments: «Paquet Hygiène» Direction Départementale des Services Vétérinaires de Meurthe-et-Moselle Plan 1. Objectifs de la réforme 2. Quels

Plus en détail

CANADA BAGAGES NON ACCOMPAGNÉS À DESTINATION DU. En cas de doute, consultez-nous!

CANADA BAGAGES NON ACCOMPAGNÉS À DESTINATION DU. En cas de doute, consultez-nous! BAGAGES NON ACCOMPAGNÉS À DESTINATION DU CANADA En cas de doute, consultez-nous! En tout temps vous pouvez communiquer avec nous pour connaitre les dispositions précises au sujet des exigences et règlements

Plus en détail

Table des matières chronologique volume 1 médicaments

Table des matières chronologique volume 1 médicaments volume 1 médicaments vii Lois - versions consolidées Loi du 15 mai 2007 relative à la répression de la contrefaçon et de la piraterie de droits de propriété intellectuelle........... 3 Chapitre I. Disposition

Plus en détail

AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ

AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ Le présent formulaire sert à obtenir votre consentement éclairé en ce qui a trait à la

Plus en détail

L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE : LE PREMIER SECTEUR ECONOMIQUE FRANCAIS

L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE : LE PREMIER SECTEUR ECONOMIQUE FRANCAIS 1 L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE : LE PREMIER SECTEUR ECONOMIQUE FRANCAIS xz Sabrina TONNERRE Juriste Master II Droit des activités économiques Option Droit de l agroalimentaire Sous la direction de Maître

Plus en détail

CENTRE DE RECHERCHE EN SCIENCES ANIMALES DE DESCHAMBAULT. Plan HACCP bœuf qualité plus pour les bovins de boucherie

CENTRE DE RECHERCHE EN SCIENCES ANIMALES DE DESCHAMBAULT. Plan HACCP bœuf qualité plus pour les bovins de boucherie CENTRE DE RECHERCHE EN SCIENCES ANIMALES DE DESCHAMBAULT Plan HACCP bœuf qualité plus pour les bovins de boucherie Voici le Programme de salubrité des aliments à la ferme pour le bœuf- Bœuf Qualité Plus-

Plus en détail

Réglementation. Import/Export CHAPITRE 6

Réglementation. Import/Export CHAPITRE 6 CHAPITRE 6 Réglementation Import/Export Dans ce chapitre: Rubriques / pages Prescriptions du Traité/ 187 Mesures Législatives et Administratives / 191 Conformité / 194 Diffusion / 196 Programme d Assistance

Plus en détail

20130656_FAVV_perceptie_iVOX

20130656_FAVV_perceptie_iVOX 20130656_FAVV_perceptie_iVOX V001 Quels est le degré d importance que vous accordez aux éléments suivants? La fraîcheur de l aliment Très important Important Peu important important Un aliment sans danger

Plus en détail

Aspartame ou stévia: le duel

Aspartame ou stévia: le duel Nutri sciences Aspartame ou stévia: le duel L aspartame fait peur, le stévia rassure. L un sort des laboratoires et a une connotation artificielle, l autre est issu des champs de Stevia et cultive une

Plus en détail

Demande de certification Fairtrade

Demande de certification Fairtrade 15 fr Demande de certification Fairtrade Procédure standard Valide à partir du : 16/01/2015 Diffusion : Publique Sommaire 1 Objectif... 4 2 Domaine d application... 4 2.1 Qui doit déposer une demande de

Plus en détail

TERMES ET CONDITIONS DE COMMANDES ET INSTRUCTIONS D EXPÉDITION

TERMES ET CONDITIONS DE COMMANDES ET INSTRUCTIONS D EXPÉDITION TERMES ET CONDITIONS DE COMMANDES ET INSTRUCTIONS D EXPÉDITION TERMES ET CONDITIONS DE COMMANDE LES PARTIES AUX PRÉSENTES CONVIENNENT DE CE QUI SUIT : 1. OBJET Sous réserve des termes et conditions prévus

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE ETIQUETAGE Comment étiqueter une denrée alimentaire contenant des ingrédients biologiques

GUIDE PRATIQUE ETIQUETAGE Comment étiqueter une denrée alimentaire contenant des ingrédients biologiques ID-SC-172 GUIDE PRATIQUE ETIQUETAGE 12.12.12 GUIDE PRATIQUE ETIQUETAGE Comment étiqueter une denrée alimentaire contenant des ingrédients biologiques REFERENCES REGLEMENTAIRES : Règlement Européen N 834/2007

Plus en détail

Marché simplifié de fournitures et de services courants

Marché simplifié de fournitures et de services courants LYCÉE DE BOIS D OLIVE 112, avenue Laurent Vergès 97432 Ravine des Cabris Tél : 0262 49 89 60- Fax : 0262 49 89 70 Mail : gestion.9741206t@ac-reunion.fr Marché simplifié de fournitures et de services courants

Plus en détail

Le contrôle et la certification en agriculture biologique

Le contrôle et la certification en agriculture biologique Version Tunisie 1 ère édition 2006 AGRICULTURE BIOLOGIQUE REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l agriculture et des ressources hydrauliques Direction Générale de la Production Agricole TCP/TUN/2903 Le contrôle

Plus en détail

Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire

Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Circulaire relative à la mise en œuvre du protocole régissant les échanges transfrontaliers d animaux de boucherie et volailles d abattage entre

Plus en détail

FEDERATION DE RUSSIE Certification GOST R INTRODUCTION OBJECTIFS PRINCIPAUX DE LA CERTIFICATION GOST R CERTIFCAT DE CONFORMITE GOST R

FEDERATION DE RUSSIE Certification GOST R INTRODUCTION OBJECTIFS PRINCIPAUX DE LA CERTIFICATION GOST R CERTIFCAT DE CONFORMITE GOST R INTRODUCTION La certification GOST R a été instaurée par le gouvernement russe en 1993 avec l objectif principal d assurer la sécurité et de protéger la santé et l environnement de la population russe.

Plus en détail

Annexe A : Tableau des exigences

Annexe A : Tableau des exigences E1 E1.1 E1.2 E1.3 E1.4 E1.5 E1.6 Exigences générales production Les végétaux destinés à la consommation humaine doivent être cultivés au Québec. Les végétaux destinés à la consommation humaine doivent

Plus en détail

Informations générales. Délivrance de certificats phytosanitaires à l exportation

Informations générales. Délivrance de certificats phytosanitaires à l exportation 1. Objectif Informations générales Délivrance de certificats phytosanitaires à l exportation Ce document donne des informations générales sur la délivrance des certificats phytosanitaires (CP) et sur les

Plus en détail

ESSAIS DE MISE EN MARCHÉ

ESSAIS DE MISE EN MARCHÉ 13.1 OBJECTIFS................................................................. 13-1 13.1.1 Objectifs de ce chapitre.................................................... 13-1 13.1.2 Objectifs d un essai

Plus en détail

NOTE CIRCULAIRE IMMATRICULATION DES VÉHICULES DIPLOMATIQUES. (05 mars 2014)

NOTE CIRCULAIRE IMMATRICULATION DES VÉHICULES DIPLOMATIQUES. (05 mars 2014) Direction du Protocole P1.1 NOTE CIRCULAIRE IMMATRICULATION DES VÉHICULES DIPLOMATIQUES (05 mars 2014) Le Service public fédéral Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au Développement

Plus en détail

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE. TITRE DE LA QUALIFICATION : Gestionnaire de flux de commandes à l international

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE. TITRE DE LA QUALIFICATION : Gestionnaire de flux de commandes à l international Commission paritaire nationale de l'emploi de la métallurgie Qualification : MQ 90 12 38 0079 (Cette fiche annule et remplace, à compter du 6 juin 2007, la précédente fiche d identité) FICHE D'IDENTITÉ

Plus en détail

Pour commencer liste de vérification du service ECCnet Item Certification. Version 2.0

Pour commencer liste de vérification du service ECCnet Item Certification. Version 2.0 Pour commencer liste de vérification du service ECCnet Item Certification Version 2.0 Pour commencer liste de vérification du service ECCnet Item Certification Les renseignements que contient le présent

Plus en détail

GUIDE LA LIBRE CIRCULATION DES PERSONNES ET DES BIENS EN AFRIQUE DE L OUEST

GUIDE LA LIBRE CIRCULATION DES PERSONNES ET DES BIENS EN AFRIQUE DE L OUEST GUIDE DE LA LIBRE CIRCULATION DES PERSONNES ET DES BIENS EN AFRIQUE DE L OUEST Elaboration Dr Luc Marius IBRIGA Kassem Salam SOURWEMA Conception Laboratoire Citoyennetés Mai 2014 GUIDE DE LA LIBRE CIRCULATION

Plus en détail

«Une agriculture durable qui contribue à la vitalité socio économique du territoire»

«Une agriculture durable qui contribue à la vitalité socio économique du territoire» «Une agriculture durable qui contribue à la vitalité socio économique du territoire» Forum agricole et agroalimentaire, 12 février 2015, Albanel PDAA 2013-2018 - MRC DE MARIA-CHAPDELAINE L ABATTOIR COMME

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ACHAT

CONDITIONS GENERALES D ACHAT CONDITIONS GENERALES D ACHAT Article 1 ACCEPTATION/ ACCUSE DE RECEPTION Sauf accords contraires et écrits entre AIRMETEC et le fournisseur, les présentes conditions s appliquent impérativement, à l exclusion

Plus en détail

Guide des bonnes pratiques du don d aliments à l usage de la grande distribution et de l industrie

Guide des bonnes pratiques du don d aliments à l usage de la grande distribution et de l industrie Guide des bonnes pratiques du don d aliments à l usage de la grande distribution et de l industrie Publié par : FIAL, Fédération des Industries Alimentaires Suisses SWISSCOFEL, Association Suisse du Commerce

Plus en détail

Circulaire relative aux dispositions applicables aux banques alimentaires et associations caritatives

Circulaire relative aux dispositions applicables aux banques alimentaires et associations caritatives Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Circulaire relative aux dispositions applicables aux banques alimentaires et associations caritatives Référence PCCB/S3/1092228 Date 02/08/2013

Plus en détail

OUVERTURE DE COMPTE À REMPLIR ET FAIRE PARVENIR AU SIÈGE SOCIAL DE PRO ENERGY COURRIEL : INFO@PRO-ENERGY.CA FAX : 819-893-2288

OUVERTURE DE COMPTE À REMPLIR ET FAIRE PARVENIR AU SIÈGE SOCIAL DE PRO ENERGY COURRIEL : INFO@PRO-ENERGY.CA FAX : 819-893-2288 OUVERTURE DE COMPTE À REMPLIR ET FAIRE PARVENIR AU SIÈGE SOCIAL DE PRO ENERGY COURRIEL : INFO@PRO-ENERGY.CA FAX : 819-893-2288 MODÈLES D AFFAIRES EN BREF OPTION 1 - CLINIQUE MINCEUR LICENCIÉE PROGRAMME

Plus en détail

Guide de présentation de produit de spécialité

Guide de présentation de produit de spécialité Guide de présentation de Produit par : Société des alcools du Québec Division commercialisation Mise à jour : 28 décembre 2007 Société des alcools du Québec, Division commercialisation 905, avenue De Lorimier,

Plus en détail

Chapitre 3 bis. Sanitel

Chapitre 3 bis. Sanitel Chapitre 3 bis Sanitel Le système belge pour l Identification et l enregistrement des animaux. Associations régionales ARSIA : association régionale de santé et d identification animale http://www.arsia.be/

Plus en détail

JIRO SY RANO MALAGASY D.G.A.A DIRECTION DES APPROVISIONNEMENTS. - Juillet 2007 - Procédures Achats Import JIRAMA 1

JIRO SY RANO MALAGASY D.G.A.A DIRECTION DES APPROVISIONNEMENTS. - Juillet 2007 - Procédures Achats Import JIRAMA 1 JIRO SY RANO MALAGASY D.G.A.A DIRECTION DES APPROVISIONNEMENTS PROCEDURES ACHATS IMPORT - Juillet 2007 - JIRAMA 1 SOMMAIRE ARTICLE 1 : OBJECTIFS ARTICLE 2 : DEFINITIONS ARTICLE 3 : PASSATION DE COMMANDE

Plus en détail

Séminaire de présentation du Programme d'appui à la Diversification de l'économie en Algérie

Séminaire de présentation du Programme d'appui à la Diversification de l'économie en Algérie Programme financé par l Union européenne Séminaire de présentation du Programme d'appui à la Diversification de l'économie en Algérie Les appuis du Programme DIVECO visant à diversifier l économie algérienne

Plus en détail

Bourse d études de l Ontario pour les étudiants sourds fréquentant un établissement postsecondaire à l extérieur du Canada

Bourse d études de l Ontario pour les étudiants sourds fréquentant un établissement postsecondaire à l extérieur du Canada Direction de l aide financière aux étudiantes et étudiants Ministère de la Formation et des Collèges et Universités Régime d aide financière aux étudiantes et étudiants de l Ontario Bourse d études de

Plus en détail

Food. Notes de Doctrine IFS, Version 2

Food. Notes de Doctrine IFS, Version 2 Food Notes de Doctrine IFS, Version 2 Mars 2013 PrÉAMBULE Les notes de doctrine sont constituées de toutes les clarifications à caractère normatif apportées par l IFS depuis la publication de l IFS Food

Plus en détail

Compléments ments alimentaires Les règles du jeu - SCL / Strasbourg-Illkirch 14 octobre 2011

Compléments ments alimentaires Les règles du jeu - SCL / Strasbourg-Illkirch 14 octobre 2011 Compléments ments alimentaires Les règles du jeu - SCL / Strasbourg-Illkirch 14 octobre 2011 Bureau 4A : Nutrition & Information sur les denrées alimentaires Novel Food, Adjonction V&M, SBNP Compléments

Plus en détail

LES SYSTÈMES ANTIVOL ET APRÈS VOL POUR VÉHICULES AUTOMOBILES

LES SYSTÈMES ANTIVOL ET APRÈS VOL POUR VÉHICULES AUTOMOBILES LES SYSTÈMES ANTIVOL ET APRÈS VOL POUR VÉHICULES AUTOMOBILES 1. LES SYSTÈMES ANTIVOL AGRÉÉS PAR L UPEA (VV1, VC1, VV2 ET VV3) Le VV1 empêche la mise en route du moteur VC1, une variante pour les véhicules

Plus en détail

Créer une page Google+ Pro www.croissance- internet.com

Créer une page Google+ Pro www.croissance- internet.com Créer une page Google+ Pro Développer concrètement son activité grâce à Internet Créer une page Google + Pro Créer une page «Google pour les pros» vous permettra de vous rendre immédiatement visible pour

Plus en détail

Guide des exigences de soumission obligatoires

Guide des exigences de soumission obligatoires - Présentez les reçus/les factures originales et détaillées des repas et des rafraîchissements admissibles durant les cours de formation. 1 Guide des exigences de soumission obligatoires Les soumissions

Plus en détail