Informatique des systèmes embarqués

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Informatique des systèmes embarqués"

Transcription

1 1 Iformaqu ds sysèms mbarqués Objcf Formr ds géurs capabls d appréhdr la programmao l égrao d sysèms complxs pouva êr mbarqués, égrés, racfs commucas. Cla écss d maîrsr ls aspcs maérls (archcur) logcls (programmao mbarqué) d cs sysèms. A l ssu d so cursus, l géur formac spécalsé das c flèr aura as ros compécs majurs : la cocpo, la programmao l ulsao ds sysèms mbarqués. D ombrux applcafs roboqu réalé vrull so proposés aux éudas. La formao rpos prcpalm sur ls hèms suvas : l archcur formaqu, la commucao, la programmao ls applcaos. E ff, c formao couvr l smbl ds domas écssars à la compréhso ds sysèms complxs mbarqués ou égrés. Au vau applcaf, u acc parculr a éé ms drèrm sur dux applcaos phars : la réalé vrull la roboqu. L proj d réalé vrull, souu par l cr d réalé vrull, s appu sur ds maérls haus prformacs ulsés à la fos das l mod dusrl d la rchrch. L applcao roboqu abord ls problèms cocrs d la programmao d sysèms mbarqués prm égalm u l avc l mod d la rchrch parculr das l doma d la roboqu mobl sur ls oos d prcpo (ram d mag ) d localsao (modélsao ). Maérls ouls Ouls d programmao ou d modélsao : VHDL, LabVIEW, Uy Procssurs : ARM, PIC, DSP Réalé Vrull : Ga + lu, rfac hapqu, cub mmrsf, Kc Roboqu : Bras mapulaur, Wfbo Ds dzas d mllards d sysèms mbarqués so coçus ulsés par d ombrux scurs dusrls comm : Aéroauqu, spaal, défs Traspor : auomobl, frrovar Résaux élécommucaos mobls Idusr ds sm-coducurs Domoqu, médcal Ls parars so ds socéés d cocpo d sysèms mbarqués das ls domas ds raspors d la défs (EADS, MBDA, Arbus, Raul ), das l doma ds élécommucaos (Thals ), ds socéés d cocpo d SoC (Sysm o Chp) pour ls applcaos dvrss (ST Mcrolcrocs ), ls socéés du scur ds NTIC ou cor ls socéés d srvc (ALTRAN, SO- PRA, VIVERIS ). Sysèms mbarqués mps rél : 190 h Sysèms llgs auooms : 170 h Sysèms égrés umérqus : 150 h Trasmsso résaux : 100 h U for po l sc l sc f q fq fqu!

2 2 Gé logcl & sysèms formaqus Objcf L objcf s d formr ds géurs capabls d maîrsr ls procssus d dévloppm logcl s appuya sur ds chqus d modélsao, d cocpo, d dévloppm d gso d proj formaqu. Cs chqus dov prmr la cocpo d applcaos modrs, écssa l égrao d composas héérogès (coxo à u bas d doés, commucao résau rfac graphqu par xmpl). La formao, cré sur l dévloppm d logcls, por sur ls chqus d modélsao d dévloppm das l cadr d projs formaqus. L acc s égalm ms sur la rprs la régér d applcaos, sur l gér ds modèls, d maèr plus gééral, sur la modélsao l aalys d hau vau pour la gso d projs formaqus. Sysèms résaux : 150 h Gé logcl dévloppm : 185 h Modélsao calcul : 150 h Iformaqu pour l'rprs : 140 h Méhods ouls Lagags d programmao : C++ (GNU), C# (.N), Java (J2EE) Bass d doés : Oracl 12c (+ JDBC/ODBC) Modèls d dévloppm : xrm programmg, agl programmg Archcurs -rs, rfacs graphqus, couchs mérs Wb srvcs, applcao Wb sécuré Parallélsm, sysèms répars, grll d calcul cloud Dévloppm d'applcaos mobls Ls évoluos récs déplac d plus plus ls acvés d dévloppm vrs l égrao d composas rès héérogès vu d obr ds produs rposa sur u archcur répar ( parculr Ir ou ls ras d rprs). Ls coassacs dspsés das la flèr so d aur à prmr aux fuurs géurs d accédr rapdm aux focos d rsposabl d équp d dévloppm ou d cosula dévloppm logcl. L bass d mplo s clu ds SSII, ds déparms d formaqu ds grads rprss, ds baqus assuracs, ds socéés spécalsés das Ir l -commrc, l dusr du ju as qu ds crs d rchrch dévloppm. Il xs ds pararas fors r l opo Gé Logcl Sysèms Iformaqus d ombrux crs d rchrch prvés publcs (Joh Huo Isu, INRA, Hwl Packard, Thals, Mchl par xmpl). Ls SSII lls qu Logca, Cap Gm, Aos, SopraGroup rcru régulèrm parm os éudas. U for pol scf qu!

3 3 Sysèms d formao & ad à la décso Objcf L objcf d la flèr s d apporr ls méhods ouls pour la cocpo, la ms ouvr, l xploao l égrao d sysèms d produco, sysèms d formao sysèms décsols af d opmsr la prs d décso au s d l rprs. L cursus d la flèr s srucuré ros blocs, qu complè l roc commu cré sur ls lagus, la commucao, l dro la gso ds rprss, l gé logcl, ls sysèms d xploao ls résaux. L bloc "Igér ds sysèms d formao" propos dfférs moduls : fodms dévloppms ds bass d doés, roduco aux sysèms d formao, admsrao ds bass d doés, formaqu décsoll, daa mg L bloc "Modélsao pour l ad à la décso" s cré sur la rchrch opéraoll, la modélsao ds procssus aléaors, la smulao à flux dscrs, ls prévsos écoomqus Ef, l bloc "Iégrao focoll ds rprss" prés ls ERP, la gso d la chaî logsqu, l égrao d applcaos, ls Wb srvcs, ls chologs Java Coassac modélsao d l'rprs : 150 h Igér ds sysèms d'formao : 160 h Ad à la décso : 180 h Rchrch opéraoll : 100 h Méhods ouls Su Oracl (Oracl 11g, ERP Oracl Applcaos) SQL Srvur (Mcrosof) Su SAS BI, SAS Erprs Mr Tald, Busss Objcs, WEKA CPLEX, GLPK ERP QUALIAC QNAP2 Quug Nwork Aalyss Packag Java EE, Eclps, Nbas Ls mplos vsés par c flèr cocr ls socéés d BI (Umas, B&D, POLARYS, Axg ), ls SSII (Cap Gm, Sopra, Logca ), ls édurs formaqus (Oracl, Qualac, SAS ), ous ls ulsaurs d grads sysèms d Iformao : maufacurs, baqus, assuracs, logsqu, raspor (Mchl, Ar Frac, Frac Tlcom ) ls crs d rchrch (CEA, CNRS, INRA ). U for pol scf qu!

4 FIL IÈRE 4 Objcf L po d vu adopé c s clu qu coss à cosdérr l ordaur plus comm u oul qu comm u moy d sockag d l formao. L rm modélsao do doc êr prs c au ss ds mahémaqus ds ouls d calcul. Il s ag d formr ds géurs maîrsa l arculao r sysèms réls modèls umérqus, aps à dévloppr sr ds logcls complxs. L géur formac qu ous souhaos formr c do pouvor : Parcpr, au s d équps plurdscplars, à la modélsao mahémaqu formaqu d sysèms cous ou dscrs. Proposr, d faço pr, pour ls modèls as obus, u ram algorhmqu spécfqu ou b l ulsao d ouls logcls xsa sur l marché. Évalur l comporm d sysèms physqus, d procédés d fabrcao ou d méhods formaqus, suggérr ls améloraos qu puv découlr ds ss. Il do doc, plus qu d aurs, ragr avc ls aurs domas ravallr d faço collcv. Calcul & modélsao scfqus Modélsao aléaor sasqu : 100 h Calcul Scfqu : 150 h Programmao mahémaqu rchrch opéraoll : 170 h Applcaos mécaqu, magr, CAO.. : 215 h Acqus ouls Calcul umérqu : Malab Opmsao : CPLEX, AMPL Calcul parallèl : MPI CAO : Caa O rouv ls grads scurs dusrls cosommaurs d calcul (Mchl, Valéo, PSA ), ls cosrucurs ou opéraurs élécoms (Frac Tlcom, Alcal), ls rasporurs (Ar Frac, SNCF), ls socéés d srvc gér formaqu mplqués das ds projs d ovao dusrll, ls crs d rchrch dévloppm (CEA, CNES, Orag Labs, INSEE). Ls géurs d la flèr rjodro ls équps d cocpo, dévloppm, modélsao, rchrch das l cadr d projs plurdscplars à for pol ova. L formaqu s abordé comm u oul d calcul, d modélsao, d ram ds mags ds doés. Ls méhods éudés s appu sur ls mahémaqus applqués, la rchrch opéraoll, l aalys d doés l calcul parallèl. Ls applcaos raés cocr r aurs la mécaqu, la physqu, l écoom, l magr, ls élécommucaos.! u fiq c s l po r o f U

5 5 Résaux & sécuré formaqu Objcf L objcf d la flèr s d formr ds géurs appréhda l smbl ds oos écssars au dévloppm, à l admsrao à la sécursao ds éléms cosua ls sysèms d formaos modrs. L résau ls éléms mobls éa au cœur d c problémaqu, l programm ds sgms abord ous ls cocps écssars au focom d'u résau d'rprs, d la cocpo (coras, spécfcaos) jusqu aux domas applcafs (Wb, applcao sur Smarpho, VoIP) aya comm objcf rasvrs la compréhso ds jux lés à la sécuré aux prformacs. Ls maèrs éudés rcouvr l archcur résau, la sécuré, l dévloppm d applcao, la vrualsao, l admsrao la mérolog ds résaux ds sysèms. Ls aspcs lés à la sécursao à la moblé so parculèrm éudés das l bu d prmr d appréhdr ous ls soluos ls mss œuvr possbls. L cursus d la flèr prm l apprssag ds dfférs éléms cosua u sysèm d formao so ulsao, sas églgr ls aspcs sécurars ds dfférs soluos pouva êr mss plac : cla cocr auss b ls soluos aculls d sockag (cloud, vrualsao), ls logcls d admsrao d Daacr d résau, as qu ls dsposfs à mr œuvr pour la commucao ds doés (vox ou daa) ou ds ouls prma d évalur, d opmsr ou d survllr ls résaux. U par o églgabl d la formao s basé sur l dévloppm d applcaos égra ls dvrss facs d l Ir la ms plac d procédur d sécursao logcl : auhfcao, crypag... Ls proocols d commucao ulsés par ls opéraurs ou ls rprss so auss éudés ms œuvr au ravrs d xrccs praqus réalsés sur dfférs maérls. Résaux sysèm : 200 h Sécuré formaqu : 130 h Iformaqu programmao ds sysèms d formao : 120 h Théor ds élécommucaos ds résaux (codag, sgal, couch physqu) : 100 h Acqus ouls Maérl acf d résaux (Csco crfcao CCNA possbl) Sécuré suré (EBIOS, Frwall, VPN, Radus, PRA, PCA, Ps, ITIL) Plaform d dévloppm (Eclps, Vsual sudo) lagags (Java, C++, C#, php ) Sysèms d xploao éudés : Mcrosof, Lux, MacOS, Solars Srvurs VoIP : Asrsk, Csco Uy xprss Ls grads groups dusrls (Mchl, Thals, Arbus), ls grads opéraurs d frasrucurs d élécommucaos (Orag, SFR), ls socéés proposa ds logcls srvcs sur Ir (SSII, édur d progcls), ls rprss do ls acvés so géographqum édus (baqus, raspor ), ls cosrucurs d dsposfs (Alcal- Luc, Sms ), ls créaurs d applcao mobl (Opum) U for pol scf qu!

6 FIL IÈRE raoal INITIALEMENT cosru das l cadr du parara avc l Uvrsé chos d Harb, la flèr raoal d l ISIMA accull maa das l cadr d u cursus oalm lagu aglas ls éudas moblé raoal. L objcf d la flèr s d formr ds géurs d hau vau, polyvals, à l raoal, capabls d appréhdr ls dffércs culurlls as qu ls ouvlls chologs lls qu l r ds objs, ls wb srvcs l ad à la décso. Ouls Lagags d programmao : C, C++ (GNU), Java (J2EE) Bass d doés : Oracl 11g Wb srvcs, applcao Wb Nwork smulaor : NS3 Opmsao : CPLEX La flèr raoal propos u spcr rès larg d moduls d formao, alla d la rchrch opéraoll aux résaux sas fl, passa par l'opmsao,l'apprssag la foull d doés ou la programmao d'applcaos mobls. L ou combé à ds moduls d lagu à u proj d f d'éud réalsé das u cadr raoal. Cocpur d applcaos mobls Cocpur d ouls d ad à la décso Igéur d affars Cocpur d logcls pour l wb srvc Rchrch dévloppm! u fiq c s l po r o f U

Informatique des systèmes embarqués

Informatique des systèmes embarqués 1 Informatique des systèmes embarqués Former des ingénieurs capables d appréhender la programmation et l intégration de systèmes complexes pouvant être embarqués, intégrés, interactifs et communicants.

Plus en détail

Introduction oduction Intr Portrait du secteur 1re partie : Etat des lieux de la formation 2e partie : Prospective et Evolution 3e partie :

Introduction oduction Intr Portrait du secteur 1re partie : Etat des lieux de la formation 2e partie : Prospective et Evolution 3e partie : o T v c p o r P d u E d ra o C du è h Sy r u P E C m 3 1 0 2 r a m m So r u 3 4 4 5 6 c u 6 d o a c r u r 8 od ur Po c o c ur Ir r : a a r r pa orm r al du 1 c af o a l u 10 d p d f r é o x p D p 10 lu

Plus en détail

Finance. Anaïs HAMELIN. Sujet 1

Finance. Anaïs HAMELIN. Sujet 1 Maser (AES Exames du er semesre 3/4 Face Aaïs HAMELI Sue urée : 3 H ocume(s auorsé(s : aucu Maérel auorsé : Calcularce auorsée (Mémore vde pour les calcularces graphques Cosges : - Les exercces so dépedas

Plus en détail

book a e e x a HTML5 t Q

book a e e x a HTML5 t Q book o sc pd quos v voloh u dolup s dbs cus dddu s u ss ssu d. quspu s sulp o us dl s dlds, u lo, us ps qu dolupoffcbo. Abo HTML5 oosp dovsul MyS L hoog dsg u- ph ouv cé o Pd so jquy WEB y- pogph pogo

Plus en détail

100 % gratuit. inédit. www.bimedia.com.fr

100 % gratuit. inédit. www.bimedia.com.fr é z s r séc abac 100 % gra b é a r f sps a grâc à www.bma.cm.fr l p m c f s l c x f! U sps p r c r a s VwM, l acr a sr l marché la ésrllac, a éé sélcé par Bma pr pmsr mps rél la sécré r p. Grâc à la chlg

Plus en détail

L explosion du traitement à domicile est donc prévisible dans les années qui viennent pour plusieurs raisons :

L explosion du traitement à domicile est donc prévisible dans les années qui viennent pour plusieurs raisons : I PRÉAMBULE 1) Cosa L cosa acul s qu l ombr d prsos pollm pr d auoom ou dépdas s hauss cosa (mulplcao par quar d la populao dépda). Parallèlm, ls prsos âgés comm ls prsos hadcapés aspr à plus d auoom à

Plus en détail

THESE DE DOCTORAT. Une approche neuronale du contrôle robotique utilisant la vision binoculaire par reconstruction tridimensionnelle

THESE DE DOCTORAT. Une approche neuronale du contrôle robotique utilisant la vision binoculaire par reconstruction tridimensionnelle Aée 999 N d ordre : 99 MULH 53 UNIVESIE DE HAUE-ALSACE U.F.. DES SCIENCES E ECHNIQUES HESE DE DOCOA Préseée pour ober le grade de DOCEU DE L UNIVESIE DE HAUE-ALSACE Arrêé Msérel du 3 Mars 99 Spécalé Elecroque

Plus en détail

VÉHICULES MEUBLES CONTAINERS CONTAINERS FRIGORIFIQUES. La gamme NOTRE SOLUTION DE STOCKAGE FRIGORIFIQUE. www.petitforestier.fr

VÉHICULES MEUBLES CONTAINERS CONTAINERS FRIGORIFIQUES. La gamme NOTRE SOLUTION DE STOCKAGE FRIGORIFIQUE. www.petitforestier.fr VÉHICULES MEUBLES CONTAINERS CONTAINERS FRIGORIFIQUES La gamm NOTRE SOLUTION DE STOCKAGE FRIGORIFIQUE www.pttforstr.fr u stockag ffcac POUR UNE CHAÎNE DU FROID PRÉSERVÉE Cosrvato, pcs d actvté, stockag

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 13 Régimes transitoires des circuits RC et RL. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Chapitre 13 Régimes transitoires des circuits RC et RL. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou LCTICIT Analys ds sgnaux ds crcus élcrqus Mchl Pou Chapr 13 égms ransors ds crcus C L don 14/3/214 Tabl ds maèrs 1 POUQUOI T COMMNT?...1 2 GIMS TANSITOIS DS CICUITS C T L....2 2.1 xponnll décrossan....2

Plus en détail

Gestion de production court terme en contexte incertain. Gestion de production à court terme. EDF R&D École Centrale Paris

Gestion de production court terme en contexte incertain. Gestion de production à court terme. EDF R&D École Centrale Paris Geson de producon cour erme en conee nceran EDF R&D École enrale Pars Geson de producon à cour erme Encadrans ndusrels : Gérald Vgnal - Jérôme Quenu Encadran académque : Yves Dallery-Mchel Mnou Snda Ben

Plus en détail

Le SAGE Charente. Retours d expérience sur la mise en œuvre des SAGE Enseignements et perspectives

Le SAGE Charente. Retours d expérience sur la mise en œuvre des SAGE Enseignements et perspectives L SAGE Charn Rours d xpérnc sur la ms n œuvr ds SAGE Ensgnmns prspcvs Forum chnqu du résau TMR Lahus - 17 novmbr 2011 Jérôm SALAÜN-LACOSTE Plan d la présnaon 1- Pourquo un SAGE Charn? 2- Ls éaps du SAGE

Plus en détail

Séries numériques. Chap. 02 : cours complet.

Séries numériques. Chap. 02 : cours complet. Séris méris Cha : cors comlt Séris d réls t d comlxs Défiitio : séri d réls o d comlxs Défiitio : séri corgt o dirgt Rmar : iflc ds rmirs trms d séri sr la corgc Théorèm : coditio écssair d corgc Théorèm

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

S euls les flux de fonds (dépenses et recettes) définis s ent l investissement.

S euls les flux de fonds (dépenses et recettes) définis s ent l investissement. Choix d ives i s s eme e cer iude 1 Chapire 1 Choix d ivesissemes e ceriude. Défiiio L es décisios d ivesissemes fo parie des décisios sraégiques de l erepris e. Le choix ere différes projes d ivesisseme

Plus en détail

Métiers du Multimédia

Métiers du Multimédia Qulls pousus d éuds? Cycl lcnc po : Lcnc Pofssonnll Tchnqus Acvés d l Imag du Son - IUP Ingéméda d Toulon Lcnc n Infomaon Communcaon - Insu Unvsa Pofssonnl (IUP) d Bodaux 3 Lcnc Ingén Managmn d Pojs n

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL EUNION DU FEVIE DELIBEATION N C-6. DELIBEATION DU CONSEIL EGIONAL Shma gal vlppm s fmas pfsslls - Sag gal fma s js s mas 'mpl - Pgamm Epmal hh Iva - Fam s Uvss - Ava N à la v 'bjfs plall la g ls Uvss 7-

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

Cours : Vision pour la Réalité Augmentée

Cours : Vision pour la Réalité Augmentée Table des maères MASTER : SCIENCES ET INGENIERIE MENTION : Sceces Pour l Igéeur SPECIALITE RECHERCHE : Réalé Vruelle e Sysèmes Iellges RVSI (Ex DEA RVMSC) Eablssemes co hablés INT Isu Naoal des Télécommucaos

Plus en détail

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 1 Objectifs de travail L objet de ce document est d expertiser la place occupée, en 2010, par les fictions américaines dans les

Plus en détail

6. RADIERS 6.1. GÉNÉRALITÉS

6. RADIERS 6.1. GÉNÉRALITÉS 6. RADIERS 6.. GÉNÉRALITÉS U raer est ue alle plae, évetuellemet ervurée, costtuat l'esemble es foatos 'u bâtmet. Il s'éte sur toute la surface e l'ouvrage. Ce moe e foato est utlsé as eux cas : lorsque

Plus en détail

Thermographie infrarouge et conduction inverse : estimation d une source surfacique de chauffage par induction.

Thermographie infrarouge et conduction inverse : estimation d une source surfacique de chauffage par induction. hemogaphe faouge e coduco vese : esmao d ue souce sufacue de chauffage pa duco Aboubaca OUAAA, Des MAILLE, Mchel GADECK, Mchel LEBOUCHE Objecf : - fluece composo flude flude dus # eau du éseau efodsseme

Plus en détail

5.1) Déterminer la longueur du préfixe, les adresses réseau et broadcast pour les 7 réseaux. 5.3) Donner les 2 routes statiques.

5.1) Déterminer la longueur du préfixe, les adresses réseau et broadcast pour les 7 réseaux. 5.3) Donner les 2 routes statiques. STS SN IR 1 Sysèmes Informaisés Evaluaion 4 Durée: 1h5 11/2/215 1/4 1) Requêes SQL( 3 ps) 1.1) Afficher le ire e le nom de l'édieur des livres de l'aueur "WERBER". 1.2) Déerminer le prix du livre le moins

Plus en détail

RECAPITULATIF PLANS Pour quelle école?

RECAPITULATIF PLANS Pour quelle école? V vz - 90 éèv, v ê céré cmm "p éc" V vz + 90 éèv, v ê céré cmm "gr éc" V ê éc prmr, z vr p : A D V ê éc cr, z vr p : F D V ê éc prmr, z vr p : B, C E V ê éc cr, z vr p : G, H I P gb, z vr p A P gb, z vr

Plus en détail

dysfonctionnement dans la continuité du réseau piétonnier DIAGNOSTIC

dysfonctionnement dans la continuité du réseau piétonnier DIAGNOSTIC dfoncionnmn dan la coninuié du réau piéonnir DIAGNOSTIC L problèm du réau on réprorié ur un car "poin noir du réau", c problèm on d différn naur, il puvn êr lié à la écurié, à la coninuié ou au confor

Plus en détail

Fiche technique. " Cible/Echantillon " Mode de recueil " Dates de terrain

Fiche technique.  Cible/Echantillon  Mode de recueil  Dates de terrain v, r v «L qé d»? q c pr v Sfr dg d é d r Pré TNS Fch chq " Cb/Ech " Md d rc " D d rr 1001 ré cf ccpé Âgé d 18 p I d p TNS Sfr 267 000 dr Frc L rprévé d c éch ré pr méhd d q : âg, x, prf d rvwé, cr d cvé

Plus en détail

Le premier service d information par SMS.

Le premier service d information par SMS. L prmir srvic d information par SMS. Snd to Act simplifi considérablmnt la vi d vos collaborats t d ls corrspondants. Ds cntrs d formations, ds univrsités t ds écols d commrcs nous font djà confianc. Faîts

Plus en détail

G r o u p e t h e r m i q u e g a z à c o n d e n s at i o n

G r o u p e t h e r m i q u e g a z à c o n d e n s at i o n G r o u p e h e r m q u e g a z à c o e s a o C é r m -4 * 6% p ô L o e 2 S E c a f CONDENSATION VENTOUSE DCB 1 UN CŒUR EN ACIER INOXYDABLE DES ÉCONOMIES RÉELLES DE L EAU CHAUDE A VOLONTÉ RENDEMENT : 16,7

Plus en détail

Méthodes «volumes finis»

Méthodes «volumes finis» Méhodes «volmes s» ArGECo MS²F Hydrologe, Hydrodymqe Applqée e Cosrcos Hydrlqes (HACH) Méhodes «volmes s» : rodco Déreces es Dscréso des éqos sr grd srcré crése Méhode smple e rpde Fclé de clcl des dérvées

Plus en détail

TECHNIQUES DE SCORING. Responsable : 1. INTRODUCTION

TECHNIQUES DE SCORING. Responsable : 1. INTRODUCTION Proj d Tchqu d Scorg Aé 23-24 Proj d Tchqu d Scorg Aé 23-24 1. INTROUCTION U cor u oul aqu probablqu d déco du rqu. Oul d ad à l aal, ajoua aux rgm ur l dvr évém cocra l cl. Il ulé par l aal facr da l

Plus en détail

La croisière ludo-éducative du 8 au 19 septembre 2014 Parrainée par Mike Horn

La croisière ludo-éducative du 8 au 19 septembre 2014 Parrainée par Mike Horn La croisière ludo-éducative du 8 au 19 septembre 2014 Parrainée par Mike Horn Résumé D én omin a tion E A U ' t o u r d u L é m an - l a c r o i s i è r e l u d o - é d u c a t i v e ( E T L ) O bjec tifs

Plus en détail

Filière STRIE. Systèmes Temps- Réel et Informa8que Embarquée. Site : h>p://strie.uv.utc.fr/ Véronique Cherfaoui. strie@utc.fr

Filière STRIE. Systèmes Temps- Réel et Informa8que Embarquée. Site : h>p://strie.uv.utc.fr/ Véronique Cherfaoui. strie@utc.fr Filière STRIE Systèmes Temps- Réel et Informa8que Embarquée Site : h>p://strie.uv.utc.fr/ Véronique Cherfaoui strie@utc.fr Avant propos rapport OPIIEC - juin2014 (Etude sur l évolu8on des mé8ers et des

Plus en détail

Modélisation géométrique Introduction - Tronc Commun

Modélisation géométrique Introduction - Tronc Commun Modélsao géomérque Iroduco - Troc Commu Marc DANIEL Maser SIS Ecole Supéreure d Igéeurs de Lumy, Campus de Lumy, case 925, 3288 Marselle cedex 9 Marc.Dael@uvmed.fr Sepembre 29 Maser SIS, Modélsao Géomérque

Plus en détail

FONCTIONS LOGIQUES I INTRODUCTION : II FONCTION LOGIQUE ET OPERATEUR BINAIRE : III DEFINITION ET REPRESENTATIONS D UN OPERATEUR BINAIRE :

FONCTIONS LOGIQUES I INTRODUCTION : II FONCTION LOGIQUE ET OPERATEUR BINAIRE : III DEFINITION ET REPRESENTATIONS D UN OPERATEUR BINAIRE : I INTRODUCTION : FONCTION LOGIQUE BT MI Variabl binair : L élcrochniqu, l élcroniqu, la mécaniqu éudin uilisn la variaion d grandurs physiqus lls qu la prssion, la forc, la nsion, c. Crains applicaions

Plus en détail

Triome batisseurs d espaces, la maitrise totale de votre projet

Triome batisseurs d espaces, la maitrise totale de votre projet Triom batissurs d spacs, la maitris total d votr projt 4 pôls xprts, 1 pol positio! Orgaisé autour d ss quatr pôls, l Group AEVO maîtris : l trpris gééral (TRIOME), l gros-œuvr (TEXIA CONSTRUCTIONS), ls

Plus en détail

Diplômé de l Institut Supérieur d Informatique et Multimédia de Sfax

Diplômé de l Institut Supérieur d Informatique et Multimédia de Sfax Mohamed Ali Sakka Ingénieur en Informatique et Télécommunications Diplômé de l Institut Supérieur d Informatique et Multimédia de Sfax Adresse : ROUTE GREMDA KM 6 BP 68, CCP: 3022, SFAX. Tél : +216 27

Plus en détail

Demande de soutien à l'enregistrement national de l'orge CH9622-7. Culture : Orge à deux rangs Type : Orge de printemps (Hordeum vulgare l.

Demande de soutien à l'enregistrement national de l'orge CH9622-7. Culture : Orge à deux rangs Type : Orge de printemps (Hordeum vulgare l. Dmad d souti à l'rgistrmt atioal d l'org CH9622-7 Cultur : Org à dux rags Typ : Org d pritmps (Hordum vulgar l.) Sélctiours : T.M. Choo 1 t R. A. Marti 2 1 Ctr d rchrchs d l Est sur ls céréals t ls oléagiux,

Plus en détail

La classification périodique

La classification périodique Chapitre 3 : UE1 : Chimie Chimie physique La classification périodique Pierre-Alexis GAUCHARD Agrégé de chimie, Docteur ès sciences Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble -

Plus en détail

Electrocinétique (révisions)

Electrocinétique (révisions) lcrocinéiq (révisions) ) Monags à bas d ransisor. n ransisor NPN s n composan smi-condcr à rois borns : as ollcr mr.. Qsions préliminairs. a) Qll rlaion xis--il nr ls corans,? b) Qll rlaion xis--il nr

Plus en détail

La filière d assainissement plantée de roseaux : PERFORMANCE ET BIEN-ÊTRE

La filière d assainissement plantée de roseaux : PERFORMANCE ET BIEN-ÊTRE v à é L r A Er, l écr é d ré rfl D r lfé www.r-v.c E r l flèr AEr, v f l chx d cfr N d gré vr à ré cé d r déd dhèr à l chr d lé AEr : Pr l d fr r l Ré Iv : D r fré à l flèr d l cr d fr d Ré Iv r lé d ll

Plus en détail

Les Laboratoires Pharmaceutiques

Les Laboratoires Pharmaceutiques Les Laboratoires Pharmaceutiques Les plus grands laboratoires et les cadres de l'industrie pharmaceutique. Les laboratoires recensés sont les laboratoires pharmaceutiques, parapharmaceutiques et leurs

Plus en détail

Saint-Etienne Metropole - Le cycle des dechets

Saint-Etienne Metropole - Le cycle des dechets SEM Px D?h C-1209-3767:M pg 1 6/05/10 11:59 Pg 1 p, 220 000 h g p hg 133 000 u gè, g pp pu p g S-E Mp v p qup pu h 380 000 h vv u 43 u u u gg M S R Jz Dg S M S Jph pl F S Ch Jz Vfuy TARTARAS G Chg Rv G

Plus en détail

Terminale S Pondichéry, Avril 2009 Sujets de Bac

Terminale S Pondichéry, Avril 2009 Sujets de Bac D PINEL, Sit Mathmitc : http://mathmitcfrfr/idphp Trmial S Podichéry, Avril 009 Sujts d Bac D PINEL, Sit Mathmitc : http://mathmitcfrfr/idphp Trmial S Podichéry, Avril 009 Sujts d Bac D PINEL, Sit Mathmitc

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Expérience > O u t i l d e M a n a g e m e n t d e p r o jet : Planification 3D des projets informatiques p1 La pla nifi cati on 3 D, J ean Yves MOINE nou s en a donné la p rime ur (voi r La Ci ble n 110,

Plus en détail

D é ce m b re 2 0 0 7 L e ttr e d 'i n fo r m a ti o n n 1 6 E d i to r i al P o u vo i r s p r i vé s, p o u vo i r s p u b li c s P l u s i e u r s é vé n e m e n ts n o u s i n te r p e l l e n t d

Plus en détail

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES Journal Officiel de l OHADA N 10 4 ème Année 221 AA CHAPITRE 3 : POSTES / COMPTES SECTION 1 : Système normal BILAN-ACTIF ACTIF N os DE COMPTES À INCORPORER DANS LES POSTES Réf. POSTES Brut Amortissements/

Plus en détail

Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées»

Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées» 30/04/10 Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées» Arrêté du 23 octobre 2009 portant homologation de la décision n 2009 DC 0150 du 16/07/09 de l ASN définissant les critères techniques

Plus en détail

Montage de projet territorial

Montage de projet territorial Montage de projet territorial Collectivités Date(s) en fonction de vos/nos disponibilités A partir du 1er Septembre 2014 L offre La c oo pé r at iv e Cr es na v ous p ropos e de cr é er et c oo r do n

Plus en détail

Présentation de la plateforme IDS Prelude

Présentation de la plateforme IDS Prelude PrésnaiondlaplaformIDSPrlud SysèmdDécion d'inrusionhybrid PrésnaiondlaplaformIDSPrlud.IDShybrid 2006YoannVandoorslar,yoann.v@prlud ids.com >IDS >Définiion «UnSysèm d Décion d'inrusion (ou IDS : Inrusion

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Annexe 1. Estimation d un quantile non-paramétrique par la méthode de Hazen

Annexe 1. Estimation d un quantile non-paramétrique par la méthode de Hazen Aexe. Estmato d u quatle o-paramétrque par la méthode de Haze La probablté cumulée emprque d ue doée au se d u échatllo est pas u cocept parfatemet déf : pluseurs estmatos sot possbles ; l e est de même

Plus en détail

contacts Solidaire TOUS LES TARIFS ET POINTS DE VENTE Tickets et abonnements Bus, Tram TARIFS AU 1 er SEPTEMBRE 2013

contacts Solidaire TOUS LES TARIFS ET POINTS DE VENTE Tickets et abonnements Bus, Tram TARIFS AU 1 er SEPTEMBRE 2013 ccs www.cs-srsburg.u Gu & Trfr Tcks bms Bus, Trm Slr TARIFS AU 1 r SEPTEMBRE 2013 ALLO CTS 03 88 77 70 70 SERVICE CLIENTÈLE CTS - 14 ru l Gr ux Mrchss CS 15002 67035 Srsburg Cx 2 BOUTIQUE HOMME DE FER

Plus en détail

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X P r o c é d u r e a d a p t é e P a r t i e 2 - C a h i e r d e s C l a u s e s A d m i n i s t r a t i v e s P a r t i c u l i è r e s Université de Technologie

Plus en détail

RENOUVELLEMENT DE L INFRASTRUCTURE DE STOCKAGE ET DE VIRTUALISATION

RENOUVELLEMENT DE L INFRASTRUCTURE DE STOCKAGE ET DE VIRTUALISATION Lycée Polyvalent François 1er RENOUVELLEMENT DE L INFRASTRUCTURE DE STOCKAGE ET DE VIRTUALISATION Page 1/5 RENOUVELLEMENT DE L INFRASTRUCTURE DE STOCKAGE ET DE VIRTUALISATION CAHIER DES CHARGES Nom ou

Plus en détail

Coefficient de partage

Coefficient de partage Coeffcet de partage E chme aque, la sythèse d'u composé se fat e pluseurs étapes : la réacto propremet dte (utlsat par exemple u motage à reflux quad la réacto dot être actvée thermquemet), les extractos

Plus en détail

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui I N T R O D U C T I O N D I n t e r n e t e s t l e p l u s g r a n d r é s e a u a u m o n d e a v e c d e s c e n t a i n e s d e m i l l i o n s da o r d i n a t e u r é s e a u x c o n n e c t é sa

Plus en détail

Exercices sur les vecteurs

Exercices sur les vecteurs Exercice Exercices sur les vecteurs ABCD est un parallélogramme et ses diagonales se coupent en O () Compléter par un vecteur égal : a) AB = b) BC = c) DO = d) OA = e) CD = () Dire si les affirmations

Plus en détail

G a g n a n t. L o t. d e. N o. 0 Bon d'achat de 6 + t-shirt 104. l o t

G a g n a n t. L o t. d e. N o. 0 Bon d'achat de 6 + t-shirt 104. l o t 0 B 'ch 6 + -shir 104 1 TV ED 81c 1 2 2 sss pr + 20% furis 126 11 Séc Si By + prç ris 50 13 Cé USB 18 19 Sc à s + ivr 71 21 Prss Arus 11 24 Mchi à Pp Cr 10 33 Eré Pisci + pr-cés 34 35 Brbcu / Pch 2 1 6

Plus en détail

ANALYSE DES ENQUETES CAS-TEMOINS. AVEC PRISE EN COMPTE DE FACTEURS DE CONFUSION (Séries non appariées) ad bc. , bc. 762, nmnm

ANALYSE DES ENQUETES CAS-TEMOINS. AVEC PRISE EN COMPTE DE FACTEURS DE CONFUSION (Séries non appariées) ad bc. , bc. 762, nmnm I. DEFINITION ANALYSE DES ENQUETES CAS-TEMOINS AVEC PRISE EN COMPTE DE FACTEURS DE CONFUSION (Séres o apparées) Dr F. Séguret Départemet d Iformato Médale, Épdémologe et Bostatstques U facteur F est ue

Plus en détail

Calculs en chromatographie

Calculs en chromatographie Calculs e chroatographe éthode de la oralsato tere... 1 Coeffcet de répose assque relatf... 1 Calcul des pourcetages assques... 2 Calcul des pourcetages olares... 3 xeple d aalyse CG d ue substtuto copéttve

Plus en détail

Exercices de révision

Exercices de révision Exercices de révisio Exercice U ivesisseur souscri à l émissio d u bille de résorerie do les caracérisiques so les suivaes : - Nomial : 5 M - Taux facial : 3,2% - Durée de vie : 9 mois L ivesisseur doi

Plus en détail

Concours des Grandes Ecoles INTEGRALES-Correction. PARTIE A. SUJET INTEGRAL Année universitaire 2009/2010

Concours des Grandes Ecoles INTEGRALES-Correction. PARTIE A. SUJET INTEGRAL Année universitaire 2009/2010 SUJET NTEGRAL Aée uiversiaire 9/ PARTE A. Cocours des Grades Ecoles NTEGRALES-Correcio..La focio f défiie par f : f ( ) ( )cos( ) es bie coiue sur l iervalle fermé boré [ ; ]. Les focios si( ) so de classe

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

La statistique et les statistiques

La statistique et les statistiques Psy004 Secto : La statstque et les statstques Pla du cours: 0.0: Beveue 0.: Les catégores du savor 0.: Survol de la psychologe 0.3: Le pla de cours 0.4: Les assstats.0: La physque: scece exacte?.: Scece

Plus en détail

MASTER 2011-2012. Mention Sciences Pour l Ingénieur. BAC + 1 2 3 4 5 Domaine : Sciences, Technologie et Santé (STS)

MASTER 2011-2012. Mention Sciences Pour l Ingénieur. BAC + 1 2 3 4 5 Domaine : Sciences, Technologie et Santé (STS) MASTER 2011-2012 Mention Sciences Pour l Ingénieur M1/M2 : Spécialité Génie Electrique & Informatique Industrielle BAC + 1 2 3 4 5 Domaine : Sciences, Technologie et Santé (STS) 1. Editorial du responsable

Plus en détail

Offrz d Pair Cadax Ac haq ccai! cada Livrai Martiiq 24h 48h DOM & Métrpl Editi Martiiq Décbr 2011 Offrz d Chaq Occai Spécial Nël! Tt l aé, fait par v ag avc d flr d pair chargé d affcti t d tit t t prété

Plus en détail

Comparaison de la disponibilité de diverses configurations de redondance d'alimentation en rack

Comparaison de la disponibilité de diverses configurations de redondance d'alimentation en rack Compso d l dspoblé d dvss cofguos d dodc d'lmo ck Lv blc 48 Révso 1 by Vco Avl > Résumé d l'éud L'ulso d commuus d sf l doubl dsbuo d'ég pou l'lmo ds équpms cqus pm d'mélo l dspoblé ds sysèms fomqus. Ls

Plus en détail

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant GUIDE DU DÉBUTANT Compte Sélect Baque Mauvie Guide du débutat Besoi d aide? Preez quelques miutes pour lire attetivemet votre Guide du cliet. Le préset Guide du débutat vous facilitera l utilisatio de

Plus en détail

TP2 DE BUSINESS INTELLIGENCE ISIMA ZZ3 F3

TP2 DE BUSINESS INTELLIGENCE ISIMA ZZ3 F3 TP2 DE BUSINESS INTELLIGENCE ISIMA ZZ3 F3 30/11/2011 Plan du TP 2 Rappel sur la chaine de BI Présentation de la suite Microsoft BI Ateliers sur SSIS (2H) Ateliers sur RS (2H) 3 Rappel sur la chaine de

Plus en détail

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire HAPTRE térêt simple Sommaire A B D E F G H J K L Notio d itérêt Formule fodametale de l itérêt simple Durée de placemet exprimée e mois Durée de placemet exprimée e jours alculs sur la formule fodametale

Plus en détail

Opération «Crèche Ti Marmailles», Le Tampon Réhabilitation et extension Retour d expérience

Opération «Crèche Ti Marmailles», Le Tampon Réhabilitation et extension Retour d expérience Opéraion «Crèch Ti Marmaills», L Tampon Réhabiliaion xnsion Ror xpérinc FICHE D IDENTITE Maîr ovrag : Maîris ovr : - Archic: - BET Srcr: - BET Flis: - OPC: Mairi Tampon J-C Hopiar-Dpré BESM ISOFLU M. Gong

Plus en détail

Méthodologie de conception de la commande des axes linéaires flexibles

Méthodologie de conception de la commande des axes linéaires flexibles Formao Méhodologe de cocepo de la commade des axes léares flexbles e pare : syhèse de la commade Frédérc Colas Ghsla Rémy Perre-Jea Barre Équpe de Recherche CEMODYNE, ENSAM, Llle Cee deuxème pare gééralse

Plus en détail

Bien choisir son avenir

Bien choisir son avenir Bien choisir son avenir INSTITUT SUPÉRIEUR D INFORMATIQUE DE MODÉLISATION ET DE LEURS APPLICATIONS ISIMA, grande école d ingénieurs publique L expérience pour innover L ISIMA est une Grande École d Ingénieurs,

Plus en détail

INSTALLATION DE FORCE DE VENTE POUR EVALUATION

INSTALLATION DE FORCE DE VENTE POUR EVALUATION INSTALLATION DE FORCE DE VENTE POUR EVALUATION 1) Prncps d fonctonnmnt Forc d Vnt st n ogc d CRM/SFA tsab sr PC n mod cnt/srvr t sr appar Androd (Smartphon o tabtt vrson Androd mnmm 3.2 t écran mnmm 480

Plus en détail

MODALITÉS MISSIONS CONTACTS MOYENS PRÉSENTATION RÉSULTATS. Soutenir les PME-PMI. dans leur. Innovation et Développement Endogène des Entreprises

MODALITÉS MISSIONS CONTACTS MOYENS PRÉSENTATION RÉSULTATS. Soutenir les PME-PMI. dans leur. Innovation et Développement Endogène des Entreprises dans lur démarchd innovation Innovation t Dévloppmnt Endogèn ds Entrpriss Soutnir ls PME-PMI UIMM Loir METALLURGIE rhodaninn UIMM Langudoc-Roussillon Auxrr UIMM Bourgogn Dijon UIMM PACA Nvrs CSM Haut-Savoi

Plus en détail

Mettre en place l ingénierie des exigences

Mettre en place l ingénierie des exigences Présentation Viveris Technologies Autour des Normes Intégration des outils NI Comment Viveris Technologies peut vous aider? Présentation Viveris Technologies 2 Viveris est un groupe de Conseil et d'ingénierie

Plus en détail

n 1 LES GRANDS THÈMES DE L ITB > 2009 Les intérêts simples et les intérêts composés ( ) C T D ( en mois)

n 1 LES GRANDS THÈMES DE L ITB > 2009 Les intérêts simples et les intérêts composés ( ) C T D ( en mois) LES GRANDS THÈMES DE L ITB Les iérês simples e les iérês composés RAPPELS THÉORIQUES Les iérês simples : l'iérê «I» es focio de la durée «D» (jour, quizaie, mois, rimesre, semesre, aée) de l'opéraio (placeme

Plus en détail

CORRIGÉ PARTIE I I. FIBRES OPTIQUES ET OPTIQUE GÉOMÉTRIQUE

CORRIGÉ PARTIE I I. FIBRES OPTIQUES ET OPTIQUE GÉOMÉTRIQUE Corrgé CORRIGÉ PARTIE I I FIBRES OPTIQUES ET OPTIQUE GÉOMÉTRIQUE IA IA IA Los de Sell-Desares Los de la réfleo ère lo : le rayo de e le rayo réfléh so oeus das le pla d dee ème lo : le rayo réfléh es symérque

Plus en détail

2000 : Ingénieur d état en informatique Options Systèmes d'informations 2002 : Formation Spécialisation Spécifique Informatique

2000 : Ingénieur d état en informatique Options Systèmes d'informations 2002 : Formation Spécialisation Spécifique Informatique 2000 : Ingénieur d état en informatique Options Systèmes d'informations 2002 : Formation Spécialisation Spécifique Informatique Démarches projets informatiques Technique de communication Finance & Bourse

Plus en détail

Apport de l'analyse multiélémentaire associée à une démarche de qualité pour la résolution de problèmes environnementaux

Apport de l'analyse multiélémentaire associée à une démarche de qualité pour la résolution de problèmes environnementaux Apport de l'analyse multiélémentaire associée à une démarche de qualité pour la résolution de problèmes environnementaux R. Losno, Professeur, Université Paris 7 Denis-Diderot, LISA EECA - EUROFINS Alan

Plus en détail

Atomes polyélectroniques : Structure électronique et propriétés

Atomes polyélectroniques : Structure électronique et propriétés Atomes polyélectroniques : Structure électronique et propriétés Observation Contrairement à l atome d hydrogène, l énergie totale (E) d un électron appartenant à un atome à plusieurs électrons ne peut

Plus en détail

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com I N T R O D U C T I O N W O R D e s t u n l o g i c i e l d e t r a i t e m e n t d e t e x t e t r è s p e r f o r m a n t q u i n o u s p e r m e t d de o ccurméee nr ta u n C e d o c u m e n t p e u

Plus en détail

18 Boulevard Jean Jaurès - 91290 Arpajon 01 60 81 98 44 06 08 82 60 69 Hubert.Tabone@freeserve.fr www.freeserve.fr/

18 Boulevard Jean Jaurès - 91290 Arpajon 01 60 81 98 44 06 08 82 60 69 Hubert.Tabone@freeserve.fr www.freeserve.fr/ 18 Boulevard Jean Jaurès - 91290 Arpajon 01 60 81 98 44 06 08 82 60 69 Hubert.Tabone@freeserve.fr www.freeserve.fr/ Consultant technique SAP - Architecte/Chef de projet technique SAP Depuis 2000 REFERENCES

Plus en détail

TP2_1 DE BUSINESS INTELLIGENCE ISIMA ZZ3 F3

TP2_1 DE BUSINESS INTELLIGENCE ISIMA ZZ3 F3 TP2_1 DE BUSINESS INTELLIGENCE ISIMA ZZ3 F3 03/11/2014 Plan du TP 2 Présentation de la suite Microsoft BI Ateliers sur SSIS (2H) Ateliers sur RS (2H) 3 Présentation de la suite Microsoft BI Présentation

Plus en détail

PoP Factory. Présentation

PoP Factory. Présentation PoP Factory Présentation PoP Factory SSII créée en 1998, Montpellier Gérant, Olivier PARISELLE Effectifs fin 2006 = 20 personnes Activités : Applications orientées Web Marketing / Communication Web Développement

Plus en détail

1800 collaborateurs. Le Groupe Sogetrel. 40 implantations. dans le déploiement de réseaux. Nos atouts différenciants

1800 collaborateurs. Le Groupe Sogetrel. 40 implantations. dans le déploiement de réseaux. Nos atouts différenciants Le Groupe Sogetrel Recou comme l u des leaders fraçais sur le marché des Télécoms, le Groupe SOGETREL est u itégrateur de réseaux et systèmes de commuicatio. Idépedat et structuré, il propose à ses cliets

Plus en détail

TP2_2 DE BUSINESS INTELLIGENCE ISIMA ZZ3 F3

TP2_2 DE BUSINESS INTELLIGENCE ISIMA ZZ3 F3 TP2_2 DE BUSINESS INTELLIGENCE ISIMA ZZ3 F3 03/11/2014 Plan du TP 2 Présentation de la suite Microsoft BI Ateliers sur SSIS (2H) Ateliers sur RS (2H) 3 Présentation de la suite Microsoft BI Présentation

Plus en détail

Semestre : 4 Module : Méthodes Quantitatives III Elément : Mathématiques Financières Enseignant : Mme BENOMAR

Semestre : 4 Module : Méthodes Quantitatives III Elément : Mathématiques Financières Enseignant : Mme BENOMAR Semestre : 4 Module : Méthodes Quattatves III Elémet : Mathématques Facères Esegat : Mme BENOMAR Elémets du cours Itérêts smples, précompte, escompte et compte courat Itérêts composés Autés Amortssemets

Plus en détail

Sainte-Marie. La rive fluviale du quartier. Mémoire présenté à l Office de consultation publique de Montréal

Sainte-Marie. La rive fluviale du quartier. Mémoire présenté à l Office de consultation publique de Montréal Mémoir présé à l Offic d cosulaio publiqu d Moréal La riv fluvial du quarir Sai-Mari Mai 2011 Mémoir PPU quarir Sai-Mari 1 2 La riv fluvial du quarir Sai-Mari Proj Moréal s u pari muicipal qui propos aux

Plus en détail

Calculer comment se constituer un capitale ; Calculer comment rembourser une dette en effectuant des versements réguliers.

Calculer comment se constituer un capitale ; Calculer comment rembourser une dette en effectuant des versements réguliers. CHAP: 8 Objecifs de ce chpire : Clculer comme se cosiuer u cpile ; Clculer comme rembourser ue dee e effecu des versemes réguliers. RAPPELS : Qu'es-ce qu'ue vleur cquise? Qu'es-ce qu'ue vleur cuelle? Le

Plus en détail

TD Techniques de prévision pour la Gestion de production

TD Techniques de prévision pour la Gestion de production Orgasato et gesto dustrelle Page / 6 TD Techques de prévso pour la Gesto de producto er Exercce Vetes d u rayo de jouraux das u supermarché Javer Févrer Mars Avrl Ma Ju Jullet Août Septembre Octobre Novembre

Plus en détail

Lycée Fénelon Sainte-Marie. Mardi 19 Mars 2013 Durée : 3 heures DTL N 4

Lycée Fénelon Sainte-Marie. Mardi 19 Mars 2013 Durée : 3 heures DTL N 4 Lycée Féelo Saie-Marie Termiale ES Aée 0-0 Mahémaiques Mardi 9 Mars 0 Durée : heures DTL N La calcularice es auorisée. Le suje compore u oal de exercices. Le barème es fouri à ire idicaif. EXERCICE (6

Plus en détail

Le Pragmatisme de votre Système d Information

Le Pragmatisme de votre Système d Information Le Pragmatisme de votre Système d Information PragSys-Conseil S.A.S : +33 (0)6 08 74 89 32 / +33 (0)6 71 54 20 74 www.pragsys.fr contact@pragsys.fr PragSys Conseil en bref: PragSys Conseil SAS est une

Plus en détail

STATISTIQUES. La taille moyenne d un jeune enfant est donnée, en fonction de son âge (en mois), dans le tableau suivant :

STATISTIQUES. La taille moyenne d un jeune enfant est donnée, en fonction de son âge (en mois), dans le tableau suivant : STATISTIQUES Cours Termale ES O observe que, das certas cas, l semble ester u le etre deu caractères statstques quattatfs (deu varables) sur ue populato ; par eemple, etre le pods et la talle d u ouveau-é,

Plus en détail

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es 1 D er m ato ses f r éq u en tes M o ti f s d e c o n su l tati o n : D er m at o ses f r éq u en tes D er m at o ses p l u s r ar es 2 D er m ato ses f r éq u en tes: D er m at i te at o p i q u e E r

Plus en détail

confirment leurs ambitions pour 2014

confirment leurs ambitions pour 2014 ,47 SUR L SMIN 4 4N45LÔ6T,UR 4, - N 6 DU 7 MI 4 Tcho LIR PGS T À THLS L GRL D L ROISSN L élcroc pour l cur d la déf do rouvr u ouvll vo pour cour d valorr Bour PG 35 LURS FRNÇISS RGRDÉS À L LOUP D BLLS

Plus en détail

c) Calculer MP. 3) Déterminer l'arrondi au degré de la mesure de Dˆ.

c) Calculer MP. 3) Déterminer l'arrondi au degré de la mesure de Dˆ. Exercice :(Amiens 1995) Les questions 2, 3 et 4 sont indépendantes. L'unité est le centimètre. 1) Construire un triangle MAI rectangle en A tel que AM = 8 et IM = 12. Indiquer brièvement les étapes de

Plus en détail

Enquête de besoins 0-3 ans Commune de Plougoumelen

Enquête de besoins 0-3 ans Commune de Plougoumelen Enquê d bsoins 0-3 ans Commun d Plougoumln Vor avis nous inérss Madam, Monsiur, J souhai miux connaîr ls bsoins ls ans d chacun d nr vous, parns ou fuurs parns d juns nfans quan aux mods d gard ds 0-3

Plus en détail

La couleur de votre MySpeedy est parfaitement coordonnée avec celle de

La couleur de votre MySpeedy est parfaitement coordonnée avec celle de FR s l è d Mo Origial, coloré, prsoalisé. L plus tdac d tous ls compturs motr qui vous êts. Choisissz votr favori parmi ls styls proposés t xprimz votr idividualité avc u comptur uiqu. La coulur d votr

Plus en détail

, où E est un espace vectoriel réel de dimension finie et φ une forme bilinéaire symétrique sur E définie positive : φ (i)

, où E est un espace vectoriel réel de dimension finie et φ une forme bilinéaire symétrique sur E définie positive : φ (i) Esaces vecorels eucldes Groue orhogoal ESPACES VECTORIELS EUCLIDIENS GROUPE ORTHOGONAL Produ scalare Défo O aelle esace euclde ou coule ( E, φ, où E es u esace vecorel réel de dmeso fe e φ ue forme bléare

Plus en détail