ilogiciels&services N Mercredi 6 mars 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ilogiciels&services N 316 - Mercredi 6 mars 2013"

Transcription

1 ilogiciels&services N Mercredi 6 mars 2013 LA NEWSLETTER ÉCONOMIQUE DES SSII ET ÉDITEURS ÉDITORIAL BIG On a beaucoup parlé de Big Data ces derniers jours, notamment dans le cadre du projet Big Data Launchpad que nous avions présenté la semaine dernière. Charles Parat, directeur Recherche et Innovation, chez Micropole, s est intéressé à l impact de cette approche sur les zones de confort techniques, méthodologiques et stratégiques dans lesquelles la «Business Intelligence» stagne depuis vingt ans. Ainsi, au plan technique, le Big Data et ses nouvelles technologies d analyse ont donc eu pour effet de libérer l IT de la pensée unique du stockage relationnel «généraliste». Ce dernier reste par ailleurs très efficace pour les processus transactionnels, mais s avère totalement dépassé pour le stockage ou la restitution de très gros volumes structurés et à plus forte raison pour les non-structurés. Au plan méthodologique, pourquoi la souplesse envisagée sous forme de DataLab s pour le Big Data, ne servirait-elle pas de mode normal d usage BI pour les nouvelles données dans l entreprise? Grâce à ces bénéfices sur le plan méthodologique, la réflexion autour du Big Data va donc aussi clairement permettre à la BI d entreprise de devenir vraiment agile. La gouvernance des données limitée aux données élues pour figurer dans un datawarehouse est périmée depuis longtemps Le Big Data permet d ouvrir des chantiers de «Strategic Data Gouvernance» qui s inscrivent dans la durée. Voilà qui est nouveau. Le Big Data remet en cause la BI d entreprise en lui ouvrant de nouveaux horizons. Nous sommes en train de fabriquer les outils qui vont surveiller tous nos faits et geste et bientôt nos pensées également! RB. AU SOMMAIRE P1451 : Edito; Divalto; SSII cotées (conjoncture). P1452-P1454 : La saga HP. P1455 : Le Tableau IT40. N Mercredi 6 mars Page 1451 Rédacteur-en-chef : Roger BUI Hebdomadaire BULLETIN D'ABONNEMENT DIVALTO : MOBILITÉ ET COLLABORATION Paris, le 27 février Divalto, vient de faire l acquisition de deux logiciels pour renforcer la richesse fonctionnelle de son ERP, mais pas seulement. Il s agit de DS-mobileo (ex RBS Moby), solution de mobilité, et DS-agileo (ex RBS Agiléo), solution de gestion collaborative. L acquisition des solutions DS-mobileo et DS-agileo, précédemment éditées par RBS (Ready Business System) et connues sous les noms de RBS Moby et RBS Agiléo, porte sur l ensemble des actifs des deux solutions, ainsi que sur une équipe de 21 collaborateurs. Ces produits, très demandés par les clients du groupe et, plus globalement, par l ensemble du marché, viennent élargir son offre produits qui ne s adresse plus seulement aux intégrateurs de ses progiciels de gestion, mais également aux éditeurs qui veulent introduire la dimension mobilité et de gestion collaborative dans leurs offres. Ses précédentes acquisitions lui ont permis d élargir les fonctionnalités de son ERP : rachat de l activité progiciels du CTDEC en 2008, pour renforcer son offre autour de la GPAO, ou encore celui d idylis en 2010, qui lui a ouvert la voie du cloud et de l univers des TPE et des experts-comptables. Thierry Meynlé, président du directoire, positionne cette acquisition dans la stratégie du de la société : «Dans un monde qui évolue rapidement et constamment, l ERP doit, lui aussi, se faire plus agile pour répondre aux besoins croissants en matière de mobilité et de travail collaboratif. L impact des réseaux sociaux et des nouveaux terminaux modifie les modèles et nous devons anticiper. A travers ces deux acquisitions, Divalto renforce sa dynamique collaborative, un enjeu très stratégique pour les années à venir, ces technologies mobiles intégrées à l ERP devenant des incontournables pour les entrepreneurs. A très court terme, ces deux produits seront donc intégrés à nos ERP et commercialisés via notre actuel réseau de vente indirecte. En parallèle, nous avons pour ambition de devenir un acteur de premier ordre dans le domaine de la mobilité. Pour ce faire, nous allons constituer un nouvel écosystème de partenaires éditeurs, opérateurs et intégrateurs autour de cette nouvelle offre, qui seront séduits par notre avance en la matière. L arrivée de ces offres sur un marché de la mobilité encore peu structuré et le développement de ces nouveaux canaux de distribution ouvrent désormais la voie à un net renforcement du positionnement du groupe Divalto dans la sphère indirecte du marché IT.» Divalto a enregistré une hausse de son activité de plus de 5% en 2012, avec un chiffre d affaires de 13,5 M contre 12,9 M, pour une 11 ème année consécutive de croissance. Editeur «pure player», Divalto travaille avec plus de 300 partenaires qui distribuent et intègrent ses solutions sur l ensemble du territoire. L éditeur investit chaque année plus de 30% de son chiffre d affaires dans la R&D a été marquée par le recrutement de plus de 60 nouveaux partenaires ERP. L écosystème Divalto compte désormais plus de 1500 personnes et génère un chiffre d affaires estimé à 140 M. Outre les deux nouvelles solutions, l offre Divalto comprend : Divalto infinity, l ERP sans limite ; Divalto izy, l essentiel de la gestion pour PME-PMI et Divalto idylis, les logiciels de gestion en mode Cloud Computing. SSII COTÉES : RÉSULTATS EN TROMPE-L ŒIL Aigremont, le 3 mars Claude Gourlaouen (Connect-IT), a publié la note de conjoncture suivante : «L activité d un trimestre s inscrivant généralement dans la continuité de celui qui l a précédé, il est intéressant de relever l activité communiquée par chaque société au titre du 4ème trimestre 2012: - Les ETI enregistrent des croissances internes très positives sur le 4ème trimestre 2012 (en moyenne 4%), en particulier les plus petites d entre elles (segment de 50 à 100 M de CA). En revanche, la croissance des leaders est quasinulle et celle des PME est négative. - Sur neuf SSII en décroissance sur 2012, huit le sont encore au 4ème trimestre. Cela signifie que le travail de réorganisation a été entrepris de façon trop pous- (suite en dernière page)

2 LA SAGA HEWLETT-PACKARD (HP) Paris le 14 février 2013 Dans les années 80-90, les principaux acteurs de l informatique on ne parlait pas encore de numérique si ce n est pour l opposer à analogique- étaient regroupés en trois pôles. Il y avait les constructeurs (le hardware ou matériel et le logiciel de base), les SSII et éditeurs (les logiciels outils et applicatifs et les services) et les utilisateurs (les DSI des entreprises essentiellement). Aujourd hui, les frontières s estompent et tout le monde veut tout faire pour répondre à la demande des utilisateurs finals (consumers) et professionnels, que ce soit dans le contexte de l entreprise ou personnel. Par ailleurs, la frontière entre professionnel et personnel s estompe également. Une seule entreprise au monde peut se targuer de pouvoir répondre à la demande depuis le device personnel aux grands serveurs en passant par les télécoms et le cloud : HP. Toutefois, elle a exclu de son terrain de jeu les solutions applicatives. Dans ce contexte, nous avons rencontré Jean-Paul Alibert, VP Innovation chez HP France, qui nous explicite la personnalité de ce constructeur qui a réussi à détrôner Big Bleu sur son propre terrain, malgré un certain nombre d errements ces dernières années. Pour bien visualiser la société, sachez que sur les 120,4 milliards de $ (-5,3%) de chiffre d affaires en 2012 (exercice au 31 octobre), 29% viennent de la division PC, 28% des services, 20% des imprimantes, 20% des serveurs, du stockage, des réseaux et des logiciels et 3% des services financiers. Pour cet exercice, HP a annoncé une perte nette de 12,6 milliards, incluant la provision pour Autonomy Software. A titre de comparaison, IBM a réalisé sur son exercice 2012 un chiffre d affaires de 104,5 milliards de $ (-2%), pour un résultat opérationnel positif de 17,6 milliards (+8%). Global Technology Services a contribué pour 38,5%, Global Business Services pour 17,8%, Software pour 24,3%, Systems and Technology pour 16,9% et Global Financing pour 1,9%. On voit clairement la différence entre les deux profils. Pour Jean-Paul Alibert, si HP a traversé toutes ces ruptures, technologiques et des usages, sans encombres, c est grâce à son ADN qui a toujours été la R&D ROGER BUI : Aujourd hui, HP couvre tout depuis le logiciel les services, les serveurs, le stockage, les réseaux, les PC et tablettes et les imprimantes. Comment fait-elle pour rester sur le podium mondial pour chacune de ses activités? JEAN-PAUL ALIBERT : HP a toujours considéré la R&D comme son ADN, y compris sur les dernières années. Nous avons pour preuve le fait que nous dépensons autant aujourd hui en pure R&D que du temps de Carli Fiorina, soit autour de 3,5 milliards de dollars. Toutefois, de nos jours, nous investissons énormément dans des acquisitions de sociétés qui représentent avant tout des acquisitions de technologies. Si on tient compte des ces acquisitions, le groupe investit aujourd hui beaucoup plus en R&D qu auparavant.ainsi, quand nous avons successivement racheté 3PAR, 3COM, Peregrine, Mercury Interactive ou encore Opsware, nous avions acquis des technologies qui avaient déjà trouvé un marché, mais pas forcément un grand marché. En revanche, nous avions acquis de grandes technologies que nous n avions pas développée suffisamment tôt. A l exception de Palm, toutes nos acquisitions ont connu un franc succès. Nous étions leader des serveurs, leader des imprimantes et leader des PC suite au rachat de Compaq, du temps de Carli Fiorina. Nous n avions pas d activité réseau et nous avions une grosse faiblesse en stockage. Nous avions commencé par racheter 3PAR qui a été l une des plus belles intégrations sur ces dernières années. Nous Jean-Paul Alibert nous sommes retrouvés numéro 2 du stockage, loin devant le numéro 3. 3PAR Inc. est un constructeur américain de matériel informatique spécialisé dans le stockage. Il produit notamment une gamme de baies de stockage disque pour les entreprises. 3PAR a été fondé en 1999, et a son siège à Fremont (Californie). En avril 2010, il a été reconnu comme étant la quatrième société de technologie en termes de croissance par le magazine Forbes. 3PAR a été racheté par HP le 2 septembre 2010, après une série de surenchères avec Dell, pour un montant de 2,4 milliards de $ ce qui représente plus de 10 fois son chiffre d affaires. Parmi les innovations de 3PAR figurent l introduction de la notion de «thin provisioning,» qui simplifie l allocation d espace disque et introduit la possibilité de surréservation, ainsi que la virtualisation du stockage. En télécoms nous avions racheté 3 sociétés dont 3COM qui a ouvert le réseau aux datacenters et clusters. Aujourd hui nous sommes numéro 2 dans les réseaux, également de très loin devant le numéro 3. Dans la foulées nous avions racheté Peregrine, puis Mercury Interactive qui a une offre globale de supervision non seulement des réseaux, mais de l ensemble de l IT. Nous avions ainsi pu créer le pôle Operation Center. Nous avons alors créé le concept de Converge Infrastructure que nous avons mis sur le marché il y a environ 4 ans. L Infrastructure Convergente est une intégration complète d une infrastructure serveur stockage, réseau et softwares de pilotage et de virtualisation, en une logique intégrée. C est ce que l on appelle aujourd hui une Appliance. Si nous n étions restés que sur notre R&D interne, nous serions numéro 1 des serveurs, mais pas numéro 1 de l In- N Mercredi 6 mars Page 1452

3 LA SAGA HP (SUITE) HP DE 1999 À 2012 Le 1 er janvier 1939, la société Hewlett-Packard est fondée, à Palo Alto, par deux grands amis, ingénieurs en électronique à l université Stanford promotion 1934, William Hewlett (dit Bill) et David Packard (dit Dave). Leur première entreprise est créée dans un garage à quelques kilomètres de San Francisco, en Californie, dans ce qui ne s appelle pas encore la Silicon Valley, avec 585 US$. Bill et Dave ont déterminé à pile ou face si leur société allait s appeler Hewlett- Packard ou Packard-Hewlett et Bill a gagné. La société est connue sous le sigle HP. Nous vous épargons la période et voyons les principaux événements depuis De 1999 à 2005, Carly Fiorina, PDG, est chargée d acheter et de faire fusionner Compaq avec HP (mai 2002) et de restructurer le groupe en réduisant l effectif de employés (10 % de l effectif total). Le 9 février 2005, limogée par le conseil d administration, elle touche près de 42 M$ d indemnités En juillet 2005, le nouveau PDG Mark Hurd poursuit la tâche de restructuration et d optimisation du groupe par réduction des effectifs en supprimant 10 % des emplois. En 2005, HP fait l acquisition de Peregrine Software et de Mercury Interactive en En janvier 2008, HP annonce le rachat de la société Exstream Software, éditeur de la solution éditique Exstream. En mai 2008, HP rachète EDS ce qui représente la plus importante opération de rachat d une SSII jamais réalisée jusque là avec un montant de 13,9 milliards de dollars. Le 11 novembre 2009, HP annonce l acquisition de 3COM pour la somme de 2,7 milliards de dollars américain, opération concrétisée le 12 avril Le 28 avril 2010, HP rachète la société Palm pour 1,2 milliard de dollars. Le 1 er juin 2010, HP annonce un licenciement qui s effectuera sur plusieurs années pour conduire à la suppression de 9000 postes. HP mise sur des centres de données automatisés. Le 6 août 2010, Mark Hurd est contraint de démissionner. Cathie Lesjak, la directrice financière, assure l intérim au poste de PDG, jusqu au 30 septembre Le 2 septembre 2010, HP annonce le rachat du constructeur américain de stockage 3PAR, après une bataille avec Dell, pour un montant de 2,4 milliards de dollars. Le 13 septembre 2010, HP annonce l acquisition de ArcSign, société spécialisée en sécurité, pour 1,3 milliard USD. Léo Apotheker, ex SAP, prend ses fonctions le 30 septembre Le 18 août 2011, HP annonce le rachat de l éditeur britannique Autonomy Corporation, spécialisé dans le cloud computing, pour un montant de 10,24 milliards de dollars réévalué en octobre à 12 milliards de dollars. En août 2011, Léo Apotheker annonce la fin de la production de PC pour la fin de l année. Le 22 septembre 2011, Léo Apotheker est remplacé par Meg Whitman, ancienne patronne d ebay. Le 28 octobre 2011, Cette dernière annonce qu elle conserve la division PC du fait de la valeur ajoutée qu elle représente. Le 6 décembre 2011, HP annonce le rachat de la société allemande Hiflex, spécialisée dans les solutions logicielles de web-toprint et MIS pour les industries graphiques Le 23 mai 2012, HP annonce une plan social touchant employés. Le 27 septembre 2012, ce plan social a augmenté et est touche alors personnes. Le 20 novembre 2012, HP annonce une perte de 8,8 milliards de $ liée Meg Whitman à l acquisition de Autonomy Corporation en Au total HP annonce une perte de 12,6 milliards de $ pour l année 2012 en incluant la perte lié à Autonomy Corporation, pour un chiffre d affaires de 120,4 milliards de $. frastructure Convergente. Nous n aurions pas eu derrière nous la majorité des acteurs qui ont repris ce concept et ce marché que nous avions créé. Ensuite nous avions racheté la société Opsware qui nous a apporté la technologie de provisionning d infrastructure que nous n avions pas. Cela nous amène au Cloud Computing. Notre propre R&D et le rachat de Mercury Interactive et d Opsware ont fait d HP l acteur leader des infrastructures de cloud. Nous avons réalisé 1,5 milliards de $ de chiffre d affaires en 2012 sur le cloud. Il s agit d infrastructures pour le cloud, soit pour des cloud privés, soit pour des prestataires qui vendent ensuite de services cloud. Ainsi le cloud public de SFR Business Team est basé sur une Infrastructures Convergente HP. Cette plateforme est notamment utilisée par Numergy. Opsware, Inc. était une société américaine spécialisée dans la conception de logiciels qui offrait du provisioning, de la gestion de configuration et du configuration management pour les serveurs et les appareils de réseautique utilisés par d autres sociétés. Son siège social était situé à Sunnyvale, Californie. Elle a été officiellement fondée le 9 septembre 1999 sous le nom de Loudcloud en tant que fournisseur de service (service provider). Après avoir vendu la division des opérations courantes à EDS (Electronic Data Systems) à l été 2002, elle s est renommée Opsware. Elle a modifié sa mission, décidant d offrir des systèmes de gestion automatisé à distance. Par après, elle a effectué différentes acquisitions pour bonifier ses offres de services. Elle est devenue un important gestionnaire de centres de traitement de données. En juillet 2007, HP a annoncé qu elle en faisait l acquisition pour 1,6 milliard USD au comptant. À ce moment, c était sa quatrième plus grosse acquisition après Compaq, EDS et Mercury Interactive. Le résultat de tout cela se traduit par un maintien d un important effort de R&D interne et l acquisition de technologies qui nous manquent. Grâce à cette approche pragmatique, nous sommes devenus leader du Cloud. RB : En terme d innovations, quelles sont les grandes avancées N Mercredi 6 mars Page 1453

4 LA SAGA HP (SUITE) DISTRIB NUMERGY SIGNE AVEC SOGETI dont vous êtes à l origine, qui vont changer la donne sur le marché? JEAN-PAUL ALIBERT : Nous sommes impliqués dans les nanotechnologies. Ainsi dès cette année, nous allons sortir un serveur d entreprise qui aura la taille d un gros smartphone. Dans le cadre du projet Moonshot, nous allons livrer des racks avec plus de 1000 serveurs à l intérieur. Comme première conséquence, nous allons réduire entre 10 à 20 fois la consommation d énergie. Nous avons annoncé que dans 2 ans, notre objectif est de mettre un pétabyte dans 2 cm3, soit le volume d un apéricube! Au niveau des super calculateurs, nous ne nous positionnons pas sur le marché des plus gros calculateurs. Nous avons la technologie mais nous ne désirons pas nous comparer dans le Top 20. Mais si on élargit au Top 500, nous sommes les leaders de ce marché. Ainsi chez Airbus, le POD est le 29 ème super calculateur le plus puissant au monde. Ce POD tient dans 2 containers, avec 2007 serveurs. Par ailleurs, entre la commande et la livraison, il s est passé 3 mois. Cela équivaut à un centre de calcul de 1000 m². Aujourd hui dans un EcoPod de 12m, un container standard, nous logeons un calculateur de 7000 serveur et disques, avec un PUE de 1.05, équivalent à un datacenter classique de 3000 m². RB : Votre différence se trouve dans votre mix produits/services. Entre PC, imprimantes, serveurs, stockage, la majorité de votre activité repose sur le matériel ou hardware. JEAN-PAUL ALIBERT : En effet, le hardware constitue notre cœur de métier. En gros, nous faisons 50% de notre business sur les pôles PC et Printing, 25% sur le service et le software aux entreprises et 25% sur les serveurs, le stockage et les réseaux et le cloud. Sur le volet PC/Printing, c est une activité auto-porteuse en tant que telle. Toutefois, si on sait fournir à un écosystème d entreprises du poste de travail, jusqu au grand datacenter, en passant par tous les outils de supervision et de sécurité, cela nous donne une très grande légitimité sur les très grands projets de transformation et de modernisation de systèmes d information, y compris autour du poste de travail et de la virtualisation, c est à dire autour du VDI (Virtual Desktop Infrastructure). Par ailleurs, notre CA se répartit à hauteur de 80% pour les entreprises et 20% pour les consumers. HP a une importante activité dans les logiciels entièrement dédiés aux besoins de la DSI. RB : Justement à propos de cette activité PC, Megg Whitman a pris le contre-pied de Léo Apotheker qui voulait clairement s en débarrasser? JEAN-PAUL ALIBERT : C est exact. Léo était un homme du software. Pour lui, la valeur était dans l IP (Propriété Intellectuelle) et rien d autre. Or cela ne suffit pas. Par exemple HP a la plus grosse logistique au monde. Nous livrons 2 PC par seconde. Avec les PC et les serveurs, nous représentons une importante part de la production d Intel. Il n y a pas que le fait que faire ou non du PC qui est intéressant dans le mix d HP aujourd hui. Megg Whitman a considéré à juste raison que non seulement il était bien de développer ce segment, mais en plus qu il y avait beaucoup de synergie à trouver entre les deux activités PC et printing. Elle a fortement rapproché les deux entités en n en faisant plus qu une seule BU (Business Unit). Pour résumer, nous avons une volonté forte : être un fournisseur de solutions de bout en bout, du poste de travail au grand datacenter. Nous y voyons une logique hardware, software, services extrêmement puissante. Il ne s agit pas pour nous d un retour aux sources. Je dirais que nous ne sommes jamais sortis de la rivière ou du fleuve de l innovation chez HP. In fine nous avons réussi à maintenir un effort de R&D quasi stable sur les 10 dernières années, alors que nous sommes en pleine période de crise. En outre si on y inclut les acquisitions de technologies, cet effort a, au moins, doublé de volume. Nous ne sommes jamais sortis de la technologie. La preuve, nous sommes sur le podium pour la totalité de nos activités. Le fait que la presse ait donné un coup de pied à HP l année dernière nous a encore plus motivé. Paris, le 25 février 2013 Numergy a signé avec Sogeti un accord de distribution de son offre de Cloud public. Sogeti pourra proposer à ses clients d intégrer des capacités de Cloud public hébergées en France dans ses offres Cloud. Elle renforce ainsi sa gamme dans tous les types de cloud, pour répondre à la diversité des besoins de ses clients. Le contrat de distribution pourra s exercer pour des services commercialisés sous la marque Numergy, la marque Sogeti ou en co-branding. Créée en septembre 2012 par SFR, Bull et la Caisse des Dépôts, Numergy propose des services de Cloud computing en mode IaaS (Infrastructure as a Service) aux entreprises (TPE, PME, ETI et grands comptes) et aux organisations publiques. «Notre proposition de valeur s exprime au travers des opérateurs, des intégrateurs, des éditeurs» explique Philippe Tavernier, président exécutif de Numergy. «Nous leur fournissons notre plateforme de calcul et de stockage, déjà opérationnelle, avec des différenciateurs forts sur les plus hauts niveaux de qualité de service et sur la localisation des données sur le territoire national. Nous sommes heureux que Sogeti soit parmi les tout premiers à pouvoir diffuser cette énergie numérique au bénéfice de ses clients.» Avec la signature de ce contrat de distribution, Sogeti renforce son offre de transformation des infrastructures informatiques dans le monde du Cloud. La SSII propose à ses clients un large éventail de solutions, allant du Cloud public (service rendu avec les capacités de ses partenaires) au Cloud privatif (service rendu à partir des datacenters du groupe Capgemini) ou au Cloud privé (service rendu à partir des datacenters de ses propres clients). «La largeur de gamme de nos services Cloud est essentielle pour satisfaire nos clients. Tous n ont pas les mêmes besoins et il faut souvent orchestrer plusieurs Clouds de nature différente pour un même client», précise Christophe Bonnard, directeur général de Sogeti France. «En amont, nous sommes là pour les conseiller face à cette complexité ; en aval, nous délivrons les services opérationnels avec les meilleurs standards. Dans le monde du IaaS, lorsque les données de nos clients doivent être hébergées en France, la plateforme de Numergy est un de ces standards qui correspond aux besoins de nos clients.» N Mercredi 6 mars Page 1454

5 il&s SSII COTÉES : RÉSULTATS EN TROMPE-L ŒIL (SUITE) sive ou trop tardivement, et que le 1er semestre 2013 sera probablement difficile pour ces sociétés. Une valorisation boursière très corrélée à la taille et au dynamisme de l activité : les SSII sont valorisées en moyenne à 37% de leur CA 2012 et il existe clairement une corrélation entre la taille et la valeur boursière. Ainsi, la valeur boursière correspond en moyenne : - à 45% du CA pour les sociétés dont le CA est supérieur à 500 M ; - à 35% pour celles dont le CA est compris entre 500 et 50 M ; - tandis que la valorisation des PME est en moyenne de 23% de leur CA. FUSACS De même on note une corrélation entre le dynamisme de l activité en 2012 et la valeur boursière : 90% des sociétés en décroissance sur 2012 ont une valorisation boursière inférieure ou très inférieure à la moyenne. A titre de comparaison, la société Proservia (effectif : 500p à l époque de son rachat) avait été acquise par Manpower en 2011 pour un montant correspondant à 40% de son CA, soit un niveau proche des moyennes observées. Comparer la valorisation moyenne aux prix auxquels se négocient les sociétés rachetées, permettraient de déterminer si les sociétés cotées sont sur ou sous-valorisées. Encore faut-il que les prix d acquisition soient rendus publics, ce qui est rarement le cas.» INDICE IT 40 : 733 (+1,2%, entre le 26/02 et le 05/03/2013) SOCIETE CA 6 MOIS S1 CHIFFRE D'AFFAIRES SUR 12 MOIS VALO VALO Valo/CA Valo/CA Vn Valo S12012 S12011 CA2011 CA2010 ROC2011 ROC2010 5/3/13 26/2/13 5/3/13 26/2/13 DASSAULT SYSTEMES 965,30 838, , ,80 427,90 322, , ,19 3,4% 627,0% 606,5% CAPGEMINI 5150, , , ,00 713,00 587, , ,62 0,3% 62,9% 62,7% ATOS 4366, , , ,00 422,40 337, , ,71-1,9% 72,1% 73,5% ALTEN 598,70 530, ,70 916,60 108,30 93, , ,45 3,1% 97,0% 94,2% ALTRAN TECHNOLOGIES 732,60 712, , ,40 113,10 72,60 834,34 834,34 0,0% 58,8% 58,8% SOPRA GROUP 589,60 529, ,30 964,40 92,50 85,70 755,24 733,60 2,9% 71,9% 69,8% ECONOCOM GROUP 736,90 763, , ,40 64,60 47,00 577,25 567,58 1,7% 36,4% 35,8% BULL 616,70 612, , ,10 43,70 35,50 394,97 390,14 1,2% 30,4% 30,0% GROUPE STERIA 926,60 865, , ,70 129,90 120,40 373,95 417,49-10,4% 21,4% 23,9% CEGEDIM 452,50 458,60 911,00 926,67 83,90 108,00 340,13 293,66 15,8% 37,3% 32,2% ASSYSTEM 427,10 374,30 760,60 636,50 58,70 44,30 340,04 343,77-1,1% 44,7% 45,2% AXWAY SOFTWARE 98,40 100,00 217,20 208,40 33,30 29,10 328,79 338,35-2,8% 151,4% 155,8% AKKA TECHNOLOGIES 374,00 225,10 474,00 400,30 43,00 32,10 309,31 290,36 6,5% 65,3% 61,3% TESSI 127,20 124,80 235,20 235,20 47,00 41,00 216,81 215,97 0,4% 92,2% 91,8% NEURONES 155,40 140,10 283,30 239,60 27,10 25,40 212,58 215,19-1,2% 75,0% 76,0% GFI INFORMATIQUE 320,90 309,30 683,80 657,90 34,30 29,20 176,42 176,42 0,0% 25,8% 25,8% CEGID 125,30 126,00 263,80 249,60 29,10 27,00 146,71 143,57 2,2% 55,6% 54,4% LINEDATA SERVICES 70,30 94,00 137,80 136,20 32,00 29,20 127,78 123,48 3,5% 92,7% 89,6% OSIA TIS 145,60 137,00 280,10 243,60 20,60 16,70 102,96 105,62-2,5% 36,8% 37,7% DEVOTEAM 262,30 268,50 528,10 495,00 28,90 29,60 101,32 104,85-3,4% 19,2% 19,9% AUSY 159,10 139,30 293,80 197,70 19,00 16,40 89,84 90,64-0,9% 30,6% 30,9% SII (31/03) 142,40 121,00 222,10 190,20 14,60 7,90 81,00 80,00 1,3% 36,5% 36,0% SOLUCOM (31/03) 61,10 54,10 108,00 103,40 12,60 10,10 79,55 83,38-4,6% 73,7% 77,2% AUBA Y 97,00 90,90 185,50 164,60 15,28 12,69 70,27 70,93-0,9% 37,9% 38,2% INFOTEL 68,80 60,00 123,50 107,60 11,00 9,60 69,50 69,49 0,0% 56,3% 56,3% GROUPE OPEN 123,50 131,80 255,40 260,40 12,60 8,70 52,94 53,21-0,5% 20,7% 20,8% PRODWARE 67,70 47,30 105,20 83,50 17,00 10,10 47,11 47,45-0,7% 44,8% 45,1% SIDETRADE 6,88 6,57 12,60 11,02 2,41 1,82 32,95 32,08 2,7% 261,5% 254,6% AVANQUEST (30/06) 48,20 41,70 109,80 88,10 2,20 4,50 32,72 32,53 0,6% 29,8% 29,6% SQLI 81,30 85,10 164,70 170,10 8,30 2,60 30,46 31,36-2,9% 18,5% 19,0% SODIFRANCE 37,13 32,86 68,22 63,05 3,04 2,03 25,40 27,58-7,9% 37,2% 40,4% VISION IT (Bruxelles) 57,90 59,40 117,30 106,40 5,10 8,10 25,30 24,66 2,6% 21,6% 21,0% BUSINESS & DECISION 115,20 125,30 249,00 237,10 12,20 13,80 25,07 25,46-1,5% 10,1% 10,2% MICROPOLE 61,30 58,10 120,80 102,50 6,60 6,30 24,14 23,62 2,2% 20,0% 19,6% GENERIX (31/03) 31,42 33,15 66,20 68,60-0,10 1,60 22,17 21,91 1,2% 33,5% 33,1% KEYRUS 76,30 66,20 138,00 119,70 4,30 4,60 19,01 19,01 0,0% 13,8% 13,8% UMA NIS 44,23 42,08 81,14 54,65 6,64 3,81 12,28 13,39-8,3% 15,1% 16,5% COHERIS (30/09) 8,39 9,72 20,55 21,43 1,71 1,97 9,99 9,88 1,1% 48,6% 48,1% AEDIAN (30/06) 19,60 21,00 40,40 40,40 1,60 1,00 5,59 5,70-1,9% 13,8% 14,1% OVERLAP GROUPE (31/03) 69,09 89,72 190,10 179,40 0,70-2,80 4,32 4,32 0,0% 10,0% 2,3% MOYENNES ,2% 65,2% 64,3% Copyright I-Presse.Net i-l&s, lettre hebdomadaire, comporte 40 numéros par an. La rédaction ne garantit pas l exactitude absolue, ni le caractère exhaustif des informations publiées. Directeur de la Publication : Roger BUI. Toute reproduction est strictement interdite RCS CRETEIL. Dépôt légal 1 e trimestre Envoyez vos communiqués par uniquement Editeur : i-presse.net, 59 avenue Jean-Jaurès, Gentilly. Cliquez : Bulletin d'abonnement Web : N Mercredi 6 mars Page 1455

Sommaire. Page 3 Editorial «Le monde bouge vite, l informatique aussi, Divalto anticipe»

Sommaire. Page 3 Editorial «Le monde bouge vite, l informatique aussi, Divalto anticipe» Dossier de Presse 2014 Sommaire Page 3 Editorial «Le monde bouge vite, l informatique aussi, Divalto anticipe» Page 4 Plus de 30 ans d innovation, de performance et de compétitivité Page 5 Trois ERP pour

Plus en détail

IPRESSE.NET LE TOP 2013. DES ÉDITEURS EN FRANCE, 33ème ÉDITION. Les Éditeurs sont classés selon leur chiffre d affaires 2012, réalisé en France.

IPRESSE.NET LE TOP 2013. DES ÉDITEURS EN FRANCE, 33ème ÉDITION. Les Éditeurs sont classés selon leur chiffre d affaires 2012, réalisé en France. IPRESSE.NET Hors Série de i-logiciels&services - juillet 2013 DIVALTO 2013 LA MUTATION RÉUSSIE D UN ÉDITEUR FRANÇAIS Cet éditeur français, «pure player», poursuit sa mutation vers les nouveaux usages et

Plus en détail

ilogiciels&services N 317 - Mercredi 20 mars 2013

ilogiciels&services N 317 - Mercredi 20 mars 2013 ilogiciels&services N 317 - Mercredi 20 mars 2013 Rédacteur-en-chef : Roger BUI Hebdomadaire LA NEWSLETTER ÉCONOMIQUE DES SSII ET ÉDITEURS BULLETIN D'ABONNEMENT ÉDITORIAL BIG (BIS) Big is beautiful, du

Plus en détail

Décision n 11-DCC-120 du 26 juillet 2011 relative à la prise de contrôle exclusif de Camélia Participations SAS par Capgemini France SAS

Décision n 11-DCC-120 du 26 juillet 2011 relative à la prise de contrôle exclusif de Camélia Participations SAS par Capgemini France SAS RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 11-DCC-120 du 26 juillet 2011 relative à la prise de contrôle exclusif de Camélia Participations SAS par Capgemini France SAS L Autorité de la concurrence, Vu le dossier

Plus en détail

de la DSI aujourd hui

de la DSI aujourd hui de la DSI aujourd hui Partout, l industrialisation de l IT est en cours. ITS Group accompagne ce mouvement avec une palette de compétences exhaustives permettant de répondre aux principaux challenges que

Plus en détail

SQLI, N 1 des SSII spécialisées sur l e-business en France

SQLI, N 1 des SSII spécialisées sur l e-business en France SQLI, N 1 des SSII spécialisées sur l e-business en France Résultats annuels 2005 30 mars 2006 Sommaire Présentation du Groupe SQLI Faits marquants et résultats 2005 Stratégie et plan de développement

Plus en détail

ilogiciels&services N 344 - Jeudi 16 janvier 2014

ilogiciels&services N 344 - Jeudi 16 janvier 2014 ilogiciels&services N 344 - Jeudi 16 janvier 2014 LA NEWSLETTER ÉCONOMIQUE DES ESN ET ÉDITEURS ÉDITORIAL ABSENT Qui, en 2014, ose parler d économie, de relance, de mesure pour dynamiser l offre, sans parler

Plus en détail

fourbissent leurs armes infrastructure Ainsi si le cloud computing constitue une des principales tendances du marché TIC depuis de nombreux

fourbissent leurs armes infrastructure Ainsi si le cloud computing constitue une des principales tendances du marché TIC depuis de nombreux que leurs même Salesforce un Diffusion : 30000 Page : 18 Cloud les opérateurs fourbissent leurs armes Sur un marché des services cloud en pleine progression les opérateurs disposent d atouts essentiels

Plus en détail

Regard sur hybridation et infogérance de production

Regard sur hybridation et infogérance de production Regard sur hybridation et infogérance de production Février 2014 édito «comment transformer l hybridation des infrastructures en levier de performances?» Les solutions d infrastructure connaissent depuis

Plus en détail

Valeur métier. Réduction des coûts opérationnels : Les coûts opérationnels ont été réduits de 37 %. Les systèmes intégrés comme IBM

Valeur métier. Réduction des coûts opérationnels : Les coûts opérationnels ont été réduits de 37 %. Les systèmes intégrés comme IBM Global Headquarters: 5 Speen Street Framingham, MA 01701 USA P.508.872.8200 F.508.935.4015 www.idc.com LIVRE BLANC IBM PureFlex System Optimisé pour le Cloud Pour : IBM Randy Perry Juillet 2013 Mary Johnston

Plus en détail

Solutions de gestion Catalyseur de performance

Solutions de gestion Catalyseur de performance 2 Le groupe Divalto, Solutions de gestion Catalyseur de performance Créé en 1982, le groupe Divalto propose des solutions de gestion adaptées à toutes les tailles d entreprise : entrepreneur, PME-PMI et

Plus en détail

tech days AMBIENT INTELLIGENCE

tech days AMBIENT INTELLIGENCE tech days 2015 AMBIENT INTELLIGENCE techdays.microsoft.fr techdays.microsoft.fr Time To Market Demande croissante des métiers de réduire le délai de mise sur le marché Immédiateté Ergonomie, rapidité et

Plus en détail

des Produits et des Solutions

des Produits et des Solutions des Produits et des Solutions Le groupe Econocom Notre mission Accompagner nos clients dans la maîtrise et la transformation des infrastructures IT et télécoms pour en garantir l accès en tout lieu et

Plus en détail

Meilleurs SQL PGI BI PMI PME RD RH MGE vœux

Meilleurs SQL PGI BI PMI PME RD RH MGE vœux Meilleurs vœux Place à 014 Plus que jamais, dans ce monde en perpétuel mouvement, voire en ébullition, les entreprises de demain sont les entreprises mobiles, agiles, collaboratives, plaçant la satisfaction

Plus en détail

Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique

Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique Extraits d analyses publiées par MARKESS International Emmanuelle Olivié-Paul epaul@markess.com

Plus en détail

Cloud Computing. 19 Octobre 2010 JC TAGGER

Cloud Computing. 19 Octobre 2010 JC TAGGER Cloud Computing 19 Octobre 2010 JC TAGGER AGENDA 8h30-9h00 Le Cloud Computing De quoi s agit-il? Opportunités pour les entreprises Impact sur la chaine de valeur de l industrie des NTIC s 9h00-9h15 Témoignage

Plus en détail

Revue de Presse ACIERNET Année 2014

Revue de Presse ACIERNET Année 2014 Revue de Presse ACIERNET Année 2014 Avec Aciernet, disponibilité immédiate des solutions VCE dans l offre «Cloud in a Box» Publié le 25 Mai 2014 Aciernet est un intégrateur français créé en 2001 et fournit

Plus en détail

DEPENSES IT 2013. Crédit photo : Kim Steele - THINKSTOCK. Une étude

DEPENSES IT 2013. Crédit photo : Kim Steele - THINKSTOCK. Une étude Crédit photo : Kim Steele - THINKSTOCK Une étude SOMMAIRE 1 Introduction 3 1.1 Présentation de l étude 4 1.2 Des relais de croissance malgré un contexte de contraction des dépenses 4 1.3 Applicatifs,

Plus en détail

Déterminer les enjeux du Datacenter

Déterminer les enjeux du Datacenter Déterminer les enjeux du Datacenter OPEX 75% CAPEX 25% Nouvelle génération d infrastructure Systèmes intégrés Hybridation Capacity planning DCIM Réduction des risques Organisation opérationnelle IDC Visit

Plus en détail

Royal Dutch Shell externalise son infrastructure informatique et utilise avec succès les Dynamic Services de T-Systems

Royal Dutch Shell externalise son infrastructure informatique et utilise avec succès les Dynamic Services de T-Systems Royal Dutch Shell externalise son infrastructure informatique et utilise avec succès les Dynamic Services de T-Systems Quand il s agit de vitesse, Royal Dutch Shell s y connaît. Après tout, c est à cette

Plus en détail

Déroulé explicatif Matinales du 16 juin

Déroulé explicatif Matinales du 16 juin Déroulé explicatif Matinales du 16 juin Thème : Saas et Cloud computing : menace ou opportunité? Date : mercredi 16 juin Lieu : Le Cube, centre de création numérique / www.lecube.com Elles s appellent

Plus en détail

Performances de Sage ERP X3. étude réalisée par Ernst & Young Advisory auprès de moyennes et grandes entreprises

Performances de Sage ERP X3. étude réalisée par Ernst & Young Advisory auprès de moyennes et grandes entreprises Performances de Sage ERP X3 étude réalisée par Ernst & Young Advisory auprès de moyennes et grandes entreprises Edito En tant qu acteur majeur du marché du conseil, nous nous devons de tenir informés nos

Plus en détail

impacts du Cloud sur les métiers IT: quelles mutations pour la DSI?

impacts du Cloud sur les métiers IT: quelles mutations pour la DSI? impacts du Cloud sur les métiers IT: quelles mutations pour la DSI? Intervenants : Diarétou Madina DIENG Directrice Développement Orange business Services Sénégal Brutus Sadou DIAKITE Directeur Systèmes

Plus en détail

HÉBERGEMENT CLOUD & SERVICES MANAGÉS

HÉBERGEMENT CLOUD & SERVICES MANAGÉS HÉBERGEMENT CLOUD & SERVICES MANAGÉS Pour éditeurs, intégrateurs et entreprises Qui sommes-nous? Présentation Aspaway Septembre 0 Sommaire PARTIE : Qui sommes-nous? PARTIE : Description de notre offre

Plus en détail

Les ressources numériques

Les ressources numériques Les ressources numériques Les ressources numériques sont diverses et regroupent entre autres, les applications, les bases de données et les infrastructures informatiques. C est un ensemble de ressources

Plus en détail

Faire de l infrastructure informatique une source de valeur ajoutée pour l entreprise.

Faire de l infrastructure informatique une source de valeur ajoutée pour l entreprise. IBM Global Services Faire de l infrastructure informatique une source de valeur ajoutée pour l entreprise. Les services d infrastructure et d intégration IBM Pour une infrastructure informatique qui participe

Plus en détail

Cycle Innovation & Connaissance 12 petit déjeuner Mardi 15 mai 2012. Cloud Computing & Green IT : nuages ou éclaircies?

Cycle Innovation & Connaissance 12 petit déjeuner Mardi 15 mai 2012. Cloud Computing & Green IT : nuages ou éclaircies? Cycle Innovation & Connaissance 12 petit déjeuner Mardi 15 mai 2012 Cloud Computing & Green IT : nuages ou éclaircies? Christophe CORNE, CEO de Systancia et dotgreen Marchés, technologies Une promesse

Plus en détail

Intégrateur de solutions de gestion. Arium Consulting

Intégrateur de solutions de gestion. Arium Consulting Intégrateur de solutions de gestion PRÉSENTATION Qui sommes-nous? UN SOMMAIRE PARTENARIAT : 1 PRÉSENTATION Qui sommes nous? UN PARTENAIRE DE Une Offre Globale dédiée Au CONFIANCE PME-PMI 3 LES OFFRES SAGE

Plus en détail

Baromètre MARKESS International des Prestataires du Cloud Computing 7 ème édition 2013

Baromètre MARKESS International des Prestataires du Cloud Computing 7 ème édition 2013 Baromètre MARKESS International des Prestataires du Cloud Computing 7 ème édition 2013 Version présentée lors des Etats Généraux d EuroCloud Sylvie Chauvin Président MARKESS International POUR OBTENIR

Plus en détail

La nouvelle donne des espaces de travail mobiles. Didier Krainc 7 Novembre 2013

La nouvelle donne des espaces de travail mobiles. Didier Krainc 7 Novembre 2013 La nouvelle donne des espaces de travail mobiles Didier Krainc 7 Novembre 2013 L arrivée de nouvelles technologies insuffle une nouvelle dynamique Santé publique Smart grids Smart buildings Distribution

Plus en détail

Dossier de presse Groupe Divalto. Mardi 27 septembre 2011 DIVALTO PRET POUR LA PROCHAINE DECENNIE

Dossier de presse Groupe Divalto. Mardi 27 septembre 2011 DIVALTO PRET POUR LA PROCHAINE DECENNIE Mardi 27 septembre 2011 DIVALTO PRET POUR LA PROCHAINE DECENNIE Le monde bouge vite, l informatique des PME et MGE aussi, Divalto l anticipe Dossier de presse Groupe Divalto Sommaire I. L ACTUALITE A/

Plus en détail

Qu est-ce que le «cloud computing»?

Qu est-ce que le «cloud computing»? Qu est-ce que le «cloud computing»? Par Morand Studer eleven Octobre 2011 Qu est-ce que le «cloud computing»? - Morand Studer eleven Octobre 2011 www.eleven.fr 1 Aujourd hui, la démocratisation de l informatique

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT VERS LE CLOUD COMPUTING BIENVENUE

ACCOMPAGNEMENT VERS LE CLOUD COMPUTING BIENVENUE ACCOMPAGNEMENT VERS LE CLOUD COMPUTING BIENVENUE 16 mai 2014 ANIMATEURS OPTIM Ressources/OPTANCE management Yves COUGOUILLE Olivier BARBELET BABOLAT Jean-Marc ZIMMERMANN COMAXESS groupe QUADIX Patrick

Plus en détail

ilogiciels&services N 378 - Jeudi 15 janvier 2015

ilogiciels&services N 378 - Jeudi 15 janvier 2015 ilogiciels&services N 378 - Jeudi 15 janvier 2015 LA NEWSLETTER ÉCONOMIQUE DES ESN ET ÉDITEURS ÉDITORIAL CHARLIE Nous ne pouvons pas ne pas reparler de Charlie. Les attentats nous ont tous profondément

Plus en détail

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France Sommaire Cloud Computing Retours sur quelques notions Quelques chiffres Offre e need e need Services e need Store

Plus en détail

Pourquoi et comment pour les éditeurs de logiciels français faire évoluer leur business model traditionnel grâce au cloud computing?

Pourquoi et comment pour les éditeurs de logiciels français faire évoluer leur business model traditionnel grâce au cloud computing? Soutenance MUST 2014 28/04/2014 Pourquoi et comment pour les éditeurs de logiciels français faire évoluer leur business model traditionnel grâce au cloud computing? Participant : Gilles d Arpa Tuteur:

Plus en détail

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Une étude pour LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Présentation de l étude Objectifs : Faire le point sur les orientations IT des DSI : cloud, mobilité, sécurité, poste de travail Identifier les principaux défis

Plus en détail

Résultats du PAC CloudIndex 2de édition 12/12/2013

Résultats du PAC CloudIndex 2de édition 12/12/2013 Résultats du PAC CloudIndex 2de édition 12/12/2013 Sommaire du Webinar Le marché français du Cloud Les principaux résultats du PAC CloudIndex Ce qu en pensent les architectes du Cloud Questions / Réponses

Plus en détail

Présentation des résultats clés de l étude

Présentation des résultats clés de l étude Présentation des résultats clés de l étude Datacenters & Clouds Privés d Entreprise Approches Perspectives 2013 22 novembre 2011 Novembre 2011 Source MARKESS International 1 Agenda A propos de MARKESS

Plus en détail

Les activités numériques

Les activités numériques Les activités numériques Activités de l entreprise et activités numériques de l entreprise convergent de plus en plus au sein de la chaîne de valeur, c est-à-dire la manière avec laquelle une entreprise

Plus en détail

Du Datacenter au Cloud Quels challenges? Quelles solutions? Christophe Dubos Architecte Microsoft

Du Datacenter au Cloud Quels challenges? Quelles solutions? Christophe Dubos Architecte Microsoft Du Datacenter au Cloud Quels challenges? Quelles solutions? Christophe Dubos Architecte Microsoft Microsoft et le Cloud Computing Quelle approche? Le Cloud, un accélérateur de la transformation Un modèle

Plus en détail

HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main

HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main Sommaire Présentation De l offre PaaS Démonstration De l offre PaaS Infrastructure SaaS Présentation De l offre PaaS Offre d hébergement PaaS Fonctionnalité

Plus en détail

Accenture accompagne la première expérimentation cloud de l État français

Accenture accompagne la première expérimentation cloud de l État français Accenture accompagne la première expérimentation cloud de l État français Pays marqué par la centralisation, la France dispose paradoxalement d une informatique en silo, chaque ministère étant doté de

Plus en détail

Le marché informatique en France 2011 et tendances 2012

Le marché informatique en France 2011 et tendances 2012 Le marché informatique en France 2011 et tendances 2012 Juin 2012 Sextant Expertise 27, Boulevard des Italiens 75002 Paris Tél. : 01 40 26 47 38 www.sextant-expertise.fr Société inscrite à l ordre des

Plus en détail

Les logicels de gestion en mode cloud computing

Les logicels de gestion en mode cloud computing Les logicels de gestion en mode cloud computing 2 Le groupe Divalto solutions de gestion pour toutes les entreprises Créé en 1982, le groupe Divalto propose des solutions de gestion adaptées à toutes les

Plus en détail

Le VDI et les solutions SaaS : Des outils puissants pour les DSI au service des utilisateurs. Château de Montchat, 7 octobre 2013

Le VDI et les solutions SaaS : Des outils puissants pour les DSI au service des utilisateurs. Château de Montchat, 7 octobre 2013 Le VDI et les solutions SaaS : Des outils puissants pour les DSI au service des utilisateurs Château de Montchat, 7 octobre 2013 De la virtualisation à la VDI hébergée Jan GABRIEL Directeur Alliances &

Plus en détail

Portefeuille de solutions HP pour la virtualisation

Portefeuille de solutions HP pour la virtualisation Portefeuille de solutions HP pour la virtualisation Table des Matières Introduction P3 1. Les avantages de la Virtualisation P4 2. La valeur Ajoutée HP P6 3. La valeur Ajoutée Intel P8 4. Le portefeuille

Plus en détail

Les logicels de gestion en mode cloud computing

Les logicels de gestion en mode cloud computing Les logicels de gestion en mode cloud computing 2 Le groupe Divalto solutions de gestion pour toutes les entreprises Créé en 1982, le groupe Divalto propose des solutions de gestion adaptées à toutes les

Plus en détail

L offre Oracle Complete Hardware + Software

L offre Oracle Complete Hardware + Software L offre Oracle Complete Hardware + Software Interview de Jean-Yves Migeon du 13 mars 2012 Postée sur http://itplace.tv Jean-Yves Migeon, Business Development Manager, BU Hardware Stephan Schreiber, Journaliste

Plus en détail

Prolival Cloud Services

Prolival Cloud Services Prolival Cloud Services nom commercial pour l offre de services hébergés d infrastructures et d applications de Prolival services rendus à partir de trois datacenters (Val-de-Reuil 1 & 2, Iliad Vitry)

Plus en détail

DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010. assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients

DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010. assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010 assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients est un portefeuille de solutions de gestion matures et intégrées, qui contribue

Plus en détail

Sage 30 pour les petites entreprises

Sage 30 pour les petites entreprises Informations France : 0 825 825 603 (0.15 TTC/min) Informations Export : +33 (0)5 56 136 988 (hors France métropolitaine) www.sage.fr/pme Sage 30 pour les petites entreprises Abordez votre gestion en toute

Plus en détail

LIVRE BLANC ENJEUX DES APPLICATIONS DE GESTION EN MODE SAAS

LIVRE BLANC ENJEUX DES APPLICATIONS DE GESTION EN MODE SAAS LIVRE BLANC ENJEUX DES APPLICATIONS DE GESTION EN MODE SAAS SOMMAIRE I. Pourquoi héberger ses applications de gestion?... 3 a. La disponibilité b. Actualisations du logiciel c. Simplicité d. Coût II. SaaS

Plus en détail

What we do 4. Packages 6. CMD.mail 8. CMD.hosting 12. CMD.box 16. CMD.phone 20. CMD.desktop 24. CMD.services 28

What we do 4. Packages 6. CMD.mail 8. CMD.hosting 12. CMD.box 16. CMD.phone 20. CMD.desktop 24. CMD.services 28 INDEX What we do 4 Packages 6 CMD.mail 8 CMD.hosting 12 CMD.box 16 CMD.phone 20 CMD.desktop 24 CMD.services 28 WHAT WE DO 4 CMD.mail CMD.hosting CMD.box CMD.phone CMD.desktop CMD.services Nous hébergeons

Plus en détail

Bull, un catalogue de service particulier pour répondre aux environnements complexes

Bull, un catalogue de service particulier pour répondre aux environnements complexes Bull, un catalogue de service particulier pour répondre aux environnements complexes 20 mars 2014 Bull Data Infrastructure Fabien Palange Product Manager x86 Bull, 2012 1 Agenda Présentation Bull Introduction

Plus en détail

La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation

La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation Crédit photo : Hlp - DISSAUX La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation Mars 2014 (à partir de l étude validée en juin 2013) CONTEXTE Dans un marché mondial

Plus en détail

Association ESSONNE CADRES

Association ESSONNE CADRES Association ESSONNE CADRES 10 avenue du Noyer Lambert - 91300 MASSY : 01 60 12 01 45 Email : competences91@essonnecadres.org Site web : www.essonnecadres.org Besoin d un Professionnel pour une situation

Plus en détail

WHITEPAPER. Quatre indices pour identifier une intégration ERP inefficace

WHITEPAPER. Quatre indices pour identifier une intégration ERP inefficace Quatre indices pour identifier une intégration ERP inefficace 1 Table of Contents 3 Manque de centralisation 4 Manque de données en temps réel 6 Implémentations fastidieuses et manquant de souplesse 7

Plus en détail

Study Tour Cloud Computing. Cloud Computing : Etat de l Art & Acteurs en Présence

Study Tour Cloud Computing. Cloud Computing : Etat de l Art & Acteurs en Présence Study Tour Cloud Computing Cloud Computing : Etat de l Art & Acteurs en Présence Extraits des études réalisées par MARKESS International Approches d Hébergement avec le Cloud Computing & la Virtualisation

Plus en détail

Les enjeux du Cloud computing pour les opérateurs télécoms. Livre blanc

Les enjeux du Cloud computing pour les opérateurs télécoms. Livre blanc Les enjeux du Cloud computing pour les opérateurs télécoms Livre blanc Octobre 2012 Table des matières 1 Introduction... 3 1.1 Le Cloud computing, une réelle rupture technologique... 3 1.2 Atouts et facteurs

Plus en détail

ÉTUDE IT FOCUS. Enjeux et perspectives 2013 pour la DSI. En partenariat avec DÉCEMBRE 2012

ÉTUDE IT FOCUS. Enjeux et perspectives 2013 pour la DSI. En partenariat avec DÉCEMBRE 2012 DÉCEMBRE 2012 ÉTUDE IT FOCUS Enjeux et perspectives 2013 pour la DSI En partenariat avec SOMMAIRE INTRODUCTION IT FOCUS...4 MÉTHODOLOGIE...4 BUDGETS ET ORIENTATIONS...5 Disposez-vous d un budget qui vous

Plus en détail

Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM

Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM Trouvez des solutions de type cloud éprouvées qui répondent à vos priorités principales Points clés Découvrez les avantages de quatre déploiements en

Plus en détail

Business IT. Evolutions du schéma de distribution depuis 1990

Business IT. Evolutions du schéma de distribution depuis 1990 Business IT Evolutions du schéma de distribution depuis 1990 Sources citées : IDC, Gartner Group, Forrester, Compubase, Comm Back, Distributique, GfK, Context, Markess International Sommaire - Le principe

Plus en détail

Matinée Standarmedia Gestion des Ressources Humaines et SIRH Mardi 7 novembre 2006 Table ronde n 1

Matinée Standarmedia Gestion des Ressources Humaines et SIRH Mardi 7 novembre 2006 Table ronde n 1 Matinée Standarmedia Gestion des Ressources Humaines et SIRH Mardi 7 novembre 2006 Table ronde n 1 Externalisation des fonctions et processus RH Approches et apports pour les entreprises Sylvie Chauvin

Plus en détail

Analytics Platform. MicroStrategy. Business Intelligence d entreprise. Self-service analytics. Big Data analytics.

Analytics Platform. MicroStrategy. Business Intelligence d entreprise. Self-service analytics. Big Data analytics. Business Intelligence d entreprise MicroStrategy Analytics Platform Self-service analytics Big Data analytics Mobile analytics Disponible en Cloud Donner l autonomie aux utilisateurs. Des tableaux de bord

Plus en détail

Christophe Dubos Architecte Infrastructure et Datacenter Microsoft France chrisdu@microsoft.com

Christophe Dubos Architecte Infrastructure et Datacenter Microsoft France chrisdu@microsoft.com Christophe Dubos Architecte Infrastructure et Datacenter Microsoft France chrisdu@microsoft.com Microsoft et le Cloud Computing Quelle approche? Voyage au Cœur du Cloud Microsoft Self Service Client Délégation

Plus en détail

Disposer d un SI efficace : le contrat objectif & performance (COP) signé entre VNF et le Ministère de l écologie (MEDDTL)

Disposer d un SI efficace : le contrat objectif & performance (COP) signé entre VNF et le Ministère de l écologie (MEDDTL) Disposer d un SI efficace : le contrat objectif & performance (COP) signé entre VNF et le Ministère de l écologie (MEDDTL) VNF, expert national de la voie d'eau et du transport fluvial Établissement public

Plus en détail

Solutions de gestion Catalyseur de performance

Solutions de gestion Catalyseur de performance 2 Le groupe Divalto, Solutions de gestion Catalyseur de performance Créé en 1982, le groupe Divalto propose des solutions de gestion adaptées à toutes les tailles d entreprise : entrepreneur, PME-PMI et

Plus en détail

transformer l entreprise avec le cloud en un éclair

transformer l entreprise avec le cloud en un éclair transformer l entreprise avec le cloud en un éclair 2 transformer l entreprise avec le cloud en un éclair édito Depuis deux ans, l évolution vers le Cloud Computing s est imposée progressivement dans les

Plus en détail

ÉDITO. Je suis heureux de vous présenter la quatrième édition du baromètre SDDS.

ÉDITO. Je suis heureux de vous présenter la quatrième édition du baromètre SDDS. ÉDITO Je suis heureux de vous présenter la quatrième édition du baromètre SDDS. Fondée en 2005, notre association a promu la dématérialisation pour sécuriser et automatiser les déclarations et mis en avant

Plus en détail

Stratégie intelligente de reprise d activité pour les postes de travail : postes de travail sous forme de service (DaaS) LIVRE BLANC

Stratégie intelligente de reprise d activité pour les postes de travail : postes de travail sous forme de service (DaaS) LIVRE BLANC Stratégie intelligente de reprise d activité pour les postes de travail : postes de travail sous forme de service (DaaS) LIVRE BLANC Sommaire Résumé analytique.... 3 L improbable n a jamais été aussi probable....

Plus en détail

Le marché des logiciels en France Perspectives d évolution pour le channel

Le marché des logiciels en France Perspectives d évolution pour le channel Le marché des logiciels en France Perspectives d évolution pour le channel Le nouveau paradigme de l IT IDC Visit us at IDC.com and follow us on Twitter: @IDC 2 L arrivée de nouvelles technologies insuffle

Plus en détail

B U L L E T I N S U R L E S F O U R N I S S E U R S D I D C. L é vo l u t i o n d u pays a g e d e s I a as publiques et p r i vé e s a u C a n a d a

B U L L E T I N S U R L E S F O U R N I S S E U R S D I D C. L é vo l u t i o n d u pays a g e d e s I a as publiques et p r i vé e s a u C a n a d a B U L L E T I N S U R L E S F O U R N I S S E U R S D I D C L é vo l u t i o n d u pays a g e d e s I a as publiques et p r i vé e s a u C a n a d a Avril 2014 Mark Schrutt, directeur des services et applications

Plus en détail

Résultats annuels 2007 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 31 mars 2008

Résultats annuels 2007 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 31 mars 2008 Résultats annuels 2007 et perspectives SQLI, solutions et services e-business 31 mars 2008 Résultats annuels 2007 lundi 31 mars 2008 Présentation du groupe SQLI Faits marquants et résultats annuels 2007

Plus en détail

ITSM - Gestion des Services informatiques

ITSM - Gestion des Services informatiques Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ ITSM - Gestion des Services informatiques Copyright 2011 CXP. 1 ITSM - Gestion des Services informatiques L'étude a été réalisée par : Dalila Souiah OBJECTIF DU DOCUMENT.

Plus en détail

De l IaaS au SaaS, La BI au cœur du cloud

De l IaaS au SaaS, La BI au cœur du cloud De l IaaS au SaaS, La BI au cœur du cloud Cloud Computing World Expo 9 et 10 Avril 2014 Eric Bodilsen Directeur Général Adjoint Diademys Dominique Gire Directeur Associé Novulys Le groupe Diademys Evolution

Plus en détail

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Patrick CONVERTY Directeur Commercial www.cibeo-consulting.com Approche globale de la performance Stratégie Système

Plus en détail

Restitution des débats. Les conditions de passage à l échelle européenne et les modèles d affaires pertinents

Restitution des débats. Les conditions de passage à l échelle européenne et les modèles d affaires pertinents Séminaire de travail du 9 juin 2015 France Stratégie Internet des objets : quelles stratégies européennes pour faire émerger des plateformes d envergure mondiale? Restitution des débats Les conditions

Plus en détail

Solutions de gestion Catalyseur de performance

Solutions de gestion Catalyseur de performance 2 Le groupe Divalto, Solutions de gestion Catalyseur de performance Créé en 1982, le groupe Divalto propose des solutions de gestion adaptées à toutes les tailles d entreprise : entrepreneur, PME-PMI et

Plus en détail

2011 et 2012 Arrow ECS. Partenaire Distribution EMEA. de l année

2011 et 2012 Arrow ECS. Partenaire Distribution EMEA. de l année 2011 et 2012 Arrow ECS Partenaire Distribution EMEA de l année Qui sommes-nous? McAfee s est donné pour mission d assurer en toutes circonstances la protection et la tranquillité d esprit de ses clients,

Plus en détail

Vers une IT as a service

Vers une IT as a service Vers une IT as a service 1 L évolution du datacenter vers un centre de services P.2 2 La création d une offre de services P.3 3 La transformation en centre de services avec System Center 2012 P.4 L évolution

Plus en détail

Transformation vers le Cloud. Premier partenaire Cloud Builder certifié IBM, HP et VMware

Transformation vers le Cloud. Premier partenaire Cloud Builder certifié IBM, HP et VMware Transformation vers le Cloud Premier partenaire Cloud Builder certifié IBM, HP et VMware 1 Sommaire Introduction Concepts Les enjeux Modèles de déploiements Modèles de services Nos offres Nos Références

Plus en détail

Un nouveau cycle pour Avanquest

Un nouveau cycle pour Avanquest Un nouveau cycle pour Avanquest Paris, Le 16 décembre 2013 www.avanquest-group.com CONFIDENTIEL - NE PAS DIFFUSER Un nouveau cycle pour Avanquest 16 Decembre 2013 1 30 ans d expertise, 3 mutations réussies

Plus en détail

réussir la transition vers le Cloud Computing: équilibre entre rentabilité, fonctionnalité et fiabilité

réussir la transition vers le Cloud Computing: équilibre entre rentabilité, fonctionnalité et fiabilité réussir la transition vers le Cloud Computing: équilibre entre rentabilité, fonctionnalité et fiabilité Intervenants : Julien NABET Head of Staff Programme Cloud Computing OBS Ibra DIAKHATE Directeur exploitation

Plus en détail

Les data centers. à l ère de la consolidation, de la virtualisation. l informatique verte

Les data centers. à l ère de la consolidation, de la virtualisation. l informatique verte DOSSIER REPONSES Après une phase où l informatique s était largement disséminée dans de nombreux sites, l heure est nettement au regroupement des serveurs et à la consolidation ; cela étant dû à une augmentation

Plus en détail

Dossier de presse Orange Business Services

Dossier de presse Orange Business Services www.orange-business.com Dossier de presse Orange Business Services Le cloud computing La transformation des services informatiques Contacts Presse : Hélène Dos Santos, 01 44 37 65 56, helene.dossantos@orange-ftgroup.com

Plus en détail

SPÉCIAL TPE ET PME SUJET #1 STANDARD TÉLÉPHONIQUE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CHANGER OU DE METTRE EN PLACE SON STANDARD TÉLÉPHONIQUE

SPÉCIAL TPE ET PME SUJET #1 STANDARD TÉLÉPHONIQUE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CHANGER OU DE METTRE EN PLACE SON STANDARD TÉLÉPHONIQUE SPÉCIAL TPE ET PME SUJET #1 STANDARD TÉLÉPHONIQUE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CHANGER OU DE METTRE EN PLACE SON STANDARD TÉLÉPHONIQUE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CHANGER OU DE METTRE EN PLACE

Plus en détail

IT SERVICES BUSINESS STORAGE DATA AUDIT PARTNERSHIP INTEGRATOR SECURITY PLANNING PRIVATE AGILITY DYNAMIC PUBLIC TECHNOLOGY SOLUTIONS MANAGEMENT

IT SERVICES BUSINESS STORAGE DATA AUDIT PARTNERSHIP INTEGRATOR SECURITY PLANNING PRIVATE AGILITY DYNAMIC PUBLIC TECHNOLOGY SOLUTIONS MANAGEMENT ACTIVE BUSINESS TALENT ANSWERS DESIGN AUDIT HYBRID DRP PRIVATE SOFTWARE ENGINEERING AGILITY DYNAMIC DEPLOY SECURITY COMPUTE USER Initialisation démonstration EVO:RAIL PROVISIONING ORCHESTRATION WORKLOAD

Plus en détail

E-Guide LE PAYSAGE FUTUR DES TECHNOLOGIES DE CENTRES DE DONNÉES EN 2014

E-Guide LE PAYSAGE FUTUR DES TECHNOLOGIES DE CENTRES DE DONNÉES EN 2014 E-Guide LE PAYSAGE FUTUR DES TECHNOLOGIES DE CENTRES DE DONNÉES EN LE PAYSAGE FUTUR DES TECHNOLOGIES DE CENTRES DE DONNÉES EN L es professionnels de l informatique cherchent constamment des moyens de se

Plus en détail

fourniture de ressources à tous les terminaux en tant que services

fourniture de ressources à tous les terminaux en tant que services Au-delà de l infrastructure VDI : fourniture de ressources à tous les terminaux en tant que services Edouard Lorrain 5 juin 2014 2014 VMware Inc. Tous droits réservés. Sommaire 1 Évoluez vers le Cloud

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de sécurité

Vers un nouveau modèle de sécurité 1er décembre 2009 GS Days Vers un nouveau modèle de sécurité Gérôme BILLOIS - Manager sécurité gerome.billois@solucom.fr Qui sommes-nous? Solucom est un cabinet indépendant de conseil en management et

Plus en détail

Livre Blanc. L hébergement à l heure du Cloud. Comment faire son choix?

Livre Blanc. L hébergement à l heure du Cloud. Comment faire son choix? Comment faire son choix? Document conçu et rédigé par le cabinet de conseil et d études Pierre Audoin Consultants Mars 2014 www.pac-online.com blog.pac-online.com Sommaire Un nouveau paradigme... 3 L'hébergement

Plus en détail

LES NOUVEAUX FACTEURS DE COMPÉTITIVITÉ BASÉS SUR LA 3 ÈME PLATEFORME INFORMATIQUE. Sébastien LAMOUR IDC Research & Consulting Manager

LES NOUVEAUX FACTEURS DE COMPÉTITIVITÉ BASÉS SUR LA 3 ÈME PLATEFORME INFORMATIQUE. Sébastien LAMOUR IDC Research & Consulting Manager LES NOUVEAUX FACTEURS DE COMPÉTITIVITÉ BASÉS SUR LA 3 ÈME PLATEFORME INFORMATIQUE Sébastien LAMOUR IDC Research & Consulting Manager LA 3 ÈME PLATEFORME INFORMATIQUE Santé publique Smart grids Smart buildings

Plus en détail

L industrie globale du logiciel Les évolutions, les enjeux et les tendances du modèle économique

L industrie globale du logiciel Les évolutions, les enjeux et les tendances du modèle économique L industrie globale du logiciel Les évolutions, les enjeux et les tendances du modèle économique Paris, Octobre 2012 Stefano FOIS Consultant Mail : stefano.fois@sia-conseil.com Romain LYSONICK Junior Consultant

Plus en détail

1 rencontre pleine de ressources

1 rencontre pleine de ressources Avril 2014 TALAN & CM-CIC Capital Privé 1 rencontre pleine de ressources Avec près de 800 collaborateurs et un chiffre d affaires doublant tous les deux ans, le groupe de services informatiques Talan Consulting

Plus en détail

La cybersécurité active. Guider les entreprises et organisations publiques dans leur transformation digitale de façon sécurisée

La cybersécurité active. Guider les entreprises et organisations publiques dans leur transformation digitale de façon sécurisée La cybersécurité active Guider les entreprises et organisations publiques dans leur transformation digitale de façon sécurisée Garantir la sécurité des entreprises à l ère du tout numérique avec des services

Plus en détail

Perspectives pour l entreprise. Desktop Cloud. JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com. 2010 IBM Corporation

Perspectives pour l entreprise. Desktop Cloud. JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com. 2010 IBM Corporation Perspectives pour l entreprise Desktop Cloud JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com Principe technique Disposer d un poste de travail virtuel accessible par la plupart des terminaux disponibles Ce

Plus en détail