LA CAPEB Au CEntrE du dispositif. ZA Basses Echarrières St Jean de Bournay. 3, Cours Jean Jaurès Echirolles

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2015-2016. LA CAPEB Au CEntrE du dispositif. ZA Basses Echarrières 38440 St Jean de Bournay. 3, Cours Jean Jaurès 38130 Echirolles"

Transcription

1 OffrE de formations, LA CAPEB Au CEntrE du dispositif 3, Cours Jean Jaurès Echirolles Contact : Caroline Scalbert ZA Basses Echarrières St Jean de Bournay Contact : Sophie Pras

2 menuisiers Pose de Parquet Flottant Réalisation d un escalier Droit Conception et réalisation d un escalier Balancé Pose des Menuiseries Extérieures Marqueterie BOULE Etancheité à l air des menuiseries Préparer différents supports pour parquets flottants dans les règles de l art et respect du DTU. Réalisation d un escalier droit en bois à partir d un relevé de côtes. Réaliser la fabrication et la pose d un escalier balancé à partir d un relevé de côtes. Techniques de pose des menuiseries bois, PVC sur tous supports. Utiliser les techniques de la marqueterie BOULE. NOUVEAUx MODULES Maîtriser les techniques de pose de menuiseries en respectant les règles de l art en étanchéité à l air. 24 h PLOmBiErS / CHAuffAGiStES Maintenance des climatisateurs Cogénération Maintenance en réfrigération Traitement de l eau Traitement de l air Pompes à Chaleur Production de chaleur avec une PAC Production de chaleur avec chaudières Production de chaleur avec capteur solaire Les fondamentaux des machines thermodynamiques Chauffe eau solaire individuel selon référentiel QUALIT Enr Appareils bois indépendants selon référentiel QUALIT Enr Chaudières bois raccordées au réseau hydraulique selon référentiel QUALIT Enr Conduit de fumées Entretien et dépannage des chaudières fioul et gaz / Initiation & perfectionnement Les techniques professionnelles gaz ERP, chaufferie et mini chaufferie GAZ et FIOUL Autocontrôle des installations de gaz Pompe à chaleur selon référentiel QUALIT Enr Entretien PAC initiation et perfectionnement Identifier les règles de l art / Réaliser la maintenance et le dépannage. Connaître et comprendre le fonctionnement de la co-génération à l aide d un moteur STIRLING et savoir réaliser la maintenance. Rappel sur les installations / méthodologie d analyse des pannes / Contrôle de l étanchéité / Mise en conformité (décret mai 2007). Choisir l appareillage adapté et réaliser la maintenance. Mettre en service et régler, optimiser, dépanner, maintenir, améliorer l installation. Assurer l installation, la mise en service et la maintenance d une pompe à chaleur. Mettre en service / Régler et optimiser / Dépanner, maintenir, améliorer. Mettre en service / Régler et optimiser / Dépanner, maintenir, améliorer. Dimensionner, mettre en service une installation / Réaliser la maintenance. Les bases / Mise en service / Maintenance. Acquérir les connaissances théoriques et pratiques nécessaires à la bonne mise en place d un projet de chauffage solaire dans sa globalité. Installation / Dimensionnement des appareils bois indépendants, exploitation de l énergie bois / préparation aux exigences du réseau des installateurs du Qualibois. Installation et dimensionnement des chaudières bois raccordées au réseau hydraulique / Exploitation de l energie bois / Préparation aux exigences du réseau des installateurs du Qualibois. Connaître les bases de la FUMISTERIE : BOIS FIOUL GAZ le Tubage / le dimensionnement des cheminées / La pathologie des conduits / Le ramonage. Connaître et maîtriser les différentes phases d entretien et de dépannage et maîtriser l utilisation des appareils de contrôle. Cette formation est réalisée sur PLATEFORME TECHNIQUE mobile avec de nombreux matériels. Pour les professionnels du chauffage, devenir le responsable gaz de l entreprise et connaître la réglementation et les évolutions, en particulier le DTU 61.1 et arrêté du 2/8/1977 sur les installations gaz, individuelles et collectives. Connaître les bases de la réglementation par type de bâtiment pour la conception, réalisation, et le suivi des installations de chaufferies et mini chaufferies GAZ et FIOUL. Maîtriser les nouveaux points de contrôle, réussir l autocontrôle des installations domestiques de gaz / Savoir utiliser la fiche VISA QUALITE. Obtenir le label QUALIPAC / Le savoir faire en matière de conception des circuits amont et aval de la pompe à chaleur. Cette formation est réalisée sur une PLATEFORME TECHNIQUE avec plusieurs types de PAC. Savoir mettre en service les systèmes de PAC (R/R R/O et O/O). Repérer,interpréter, comprendre et diagnostiquer les pannes électriques, aérauliques, hydrauliques et fluidiques Savoir mettre en service les systèmes de PAC (R/R R/O et O/O). Maintenir en bon état de fonctionnement, les pompes à chaleur sur circuit aéraulique (PAC R/R). 11 h de à 1

3 Hydraulique Base de l électricité pour les professionnels du bâtiment /chauffage Qualifioul Electricité dans les chaudières Chauffe eau thermo-dynamique selon référentiel QUALIT Enr La Ventilation VMC - VMC GAZ Isoler les combles perdues par soufflage mecanisé en laine de roche Récupération des fluides frigorigènes Préparation et test Maintenance et entretien d une installation sanitaire Maintenance et entretien d une installation de chauffage Habilitation colonnes montantes cuivre / acier QUALISOL COMBI selon référentiel QUALIT Enr QUALISOL compétence COLLECTIF selon référentiel QUALIT EnR Chauffagiste solaire Douche à l italienne Savoir dimensionner les systèmes de PAC / Comprendre et diagnostiquer les pannes électriques, aérauliques, hydrauliques et fluidiques. Savoir alimenter et raccorder électriquement les installations : chaudières, chauffe eaux,volets roulants / Vérifier l installation existante. Obtenir le LABEL QUALIFIOUL / Connaître les aspects réglementaires relatifs à l implantation des stockages et des générateurs et mise en service d une installation de fioul / La fumisterie adaptée aux installations. Acquérir et Maîtriser les bases de l électricité appliquées aux installations domestiques, aux chauffages, et aux chaudières / Connaître les bases de la NORME C / Travail sur un banc chaudière modélisant une installation. Définition et mode de fonctionnement / Différents types de chauffe-eaux. Avantages et inconvénients / Choix et mise en oeuvre / Dimensionnement : puissance nécessaire et volume de stockage. Toute la réglementation sur la ventilation et la ventilation mécanique contrôlée, et vmc gaz / Les dimensionnements et l installations /Les DTU 68.1 et 68.2, les règles d entretiens et de contrôles des installations. Acquérir des connaissances générales sur le marché de la maison individuelle et découvrir les différentes solutions d isolations des combles / Comprendre les avantages de la laine de roche par rapport aux autres matériaux isolants. Contraintes réglementaires de manipulation des fluides frigorigènes. Acquérir les connaissances techniques de base et les savoir-faire nécessaires pour réaliser des installations sanitaires simples et assurer une maintenance de 1 er niveau. Mettre en oeuvre les connaissances et les savoir-faire pratiques permettant de réaliser des interventions simples de maintenance et de réglage d une chaudière. Programme établi sur en fonction de vos besoins. Estimer la faisabilité du projet avec une bonne prise en compte de l installation existante / Choisir un système adapté répondant aux besoins / Réaliser et maintenir l installation dans les règles de l art. Savoir dimensionner et sélectionner tous les composants d une installation / Savoir mettre en service et entretenir une installation / Connaître les réglementations en vigueur Réaliser les préparations de chantier de chauffage solaire (SSC), d eau chaude solaire individuelle (CESI), ou collectif (CESC) et assurer les réalisations jusqu aux phases de réception et de maintenance / Raccorder les éléments électriques et les tuyauteries / Installer les panneaux solaires thermiques en toiture ou au sol, dans le collectif, le tertiaire et chez le particulier. Réaliser une douche à l Italienne maçonnée, faïencée, mosaïque et accessibilité pour personnes à mobilité réduite. de à 345 h 56 h CHArPEntiErS Construction ossaturebois (Niveau 1) Conception et calcul maison ossature bois (Niveau 2) Etanchéité à l air dans la construction Bois Isolation thermique par l extérieur avec finition bardage bois Concevoir et dimensionner une struture en ossature bois. Concevoir et dimensionner une struture en ossature bois. Comprendre et Maîtriser l efficacité énergétique d un bâtiment bois. Connaître les techniques et procédés de mise en oeuvre spécifique dans l isolation par l extérieur. EUROCODE 5 Savoir dimensionner les stuctures avec EUROCODE 5. Résistance des matériaux (Niveau 1) Résistance des matériaux (Niveau 2) CAO-DAO : Initiation au logiciel CADWORK CAO-DAO : mise en application sur le logiciel CADWORK CAO-DAO : Initiation au logiciel SEMA CAO-DAO : mise en application sur le logiciel SEMA CAO-DAO : Initiation au logiciel MD BAT CAO-DAO: Initiation au logiciel DIETRICH Apprendre les notions de base pour calculer des pièces simples. Approfondir les notions de base et vérifier les sections et assemblages. Acquérir les bases pour l utilisation du logiciel CADWORK. Acquérir les connaissances supplémentaires pour gagner du temps en dessin sur le logiciel. Acquérir les base pour l utilisation du logiciel SEMA. Acquérir les connaissances supplémentaires pour gagner du temps en dessin sur le logiciel. Notions de base pour l utilisation du logiciel MD BAT (calculs et définition de formes de structures). Acquérir les bases pour l utilisation du logiciel DIETRICH. 2

4 maçons La chaux Lecture de plan bâtiment Traçage et implantation d un bâtiment Réalisation d un escalier en voûte sarrasine Réalisation d un escalier en béton armé (droit ou balancé) Maçonnerie isolante Pose de carrelage Initiation à perfectionnement Enduits imprimés décoratifs Le béton imprimé Béton ciré Douche à l italienne Eco-construction et restauration patrimoine bâti La réglementation de la construction Elinguage Acquérir les notions de base des travaux de préparation, application d enduits à la chaux. Avoir les notions de base de la lecture d un plan, d une construction individuelle ou collective. Acquérir les notions de base de l implantation plan, d une construction individuelle ou collective. Acquérir les notions de base de la conception et mise en oeuvre d un escalier en voute sarrasine. Acquérir les notions de base de la conception (calcul, dessin, tracé) et de coffrage / Ferraillage d un escalier relevé de cotes. Mise en oeuvre de matériaux isolants en chanvre, terre cuite, monomur. Mise en oeuvre de la pose de différents carrelages et faïences. Réalisation d enduits imprimés horizontaux, verticaux et sculptés. Réaliser l impression du béton à l aide de matrices, de trames et application de colorants et vernis. Réalisation d un enduit décoratif béton ciré. Réaliser une douche à l Italienne maçonnée, faiëncée, mosaïque et accessibilité pour personnes à mobilité réduite. Percement dans un mur en maçonnerie souple / Comprendre les pathologies de la maçonnerie ancienne / Limousinerie / Enduit à la chaux / Devis en restauration du patrimoine / Evaluer et choisir des matériaux écologiques. Notions droit de propriété (POS, PLU,..) / Notion droit de la construction / Les différents acteurs dans le processus de construction / Les marchés publics et privés. Être capable d identifier une charge (masse et centre de gravité), de choisir et d utiliser les accessoires de levage les mieux adaptés. 24 h 56 h de 7h à EnCAdrEmEnt Conduire efficacement ses entretiens annuels Conduire et participer à une réunion Suivre et coordonner l exécution des travaux Gérer la sous-traitance partielle de son marché Mener une négociation commerciale Etablir le devis estimatif d une affaire Organiser et suivre la gestion économique des travaux Utiliser les critères économiques dans les décisions de chantier Organiser la production Identifier les enjeux du développement durable Connaître le cadre réglementaire et les enjeux de l entretien professionnel / Préparer et identifier les différents types de compétences, définir les axes de développement et les objectifs / Connaître le contenu et les étapes clés de l entretien professionnel, adopter les téchniques de communication favorisant un climat de confiance et de dialogue. Organiser, conduire ou participer efficacement aux différentes réunions : coordinnation, information, expression, résolution de problèmes, créativité.. Assurer le suivi de l execution des travaux et coordonner l intervention de plusieurs corps d états sur un même chantier.. Décider et gérer ce que l on peut sous traiter dans le cadre de son marché principal. Repérer les facteurs clés pour réussir une négociation, maîtriser les différentes étapes de la négociation et s entrainer à les appliquer, repérer les attitudes difficiles et adapter sa stratégie, faire émerger les besoins du client et répondre efficacement à la demande / Maîtriser les techniques d accord et de conclusion. Etablir le coût de revient prévisionnel d une affaire à partir d un dossier de consultation, du quantitatif et des données de l entreprise / Utiliser un logiciel de d étude de prix. Définir les budgets techniques et les objectifs de marge, établir un tableau prévisonnel et analyser la situation économique de l affaire lors des situations de travaux, analyser l objectif et le réaliser, r la rentabilité d un chantier. Choisir une méthode d exécution, choisir le matériel, le personnel, les fournisseurs, gérer la trésorerie du chantier. Consolider et structurer l organisation et le suivi de son chantier, définir les moyens, la main d oeuvre, les matériaux et matériels nécessaires, exploiter le PGC pour établir le PPSPS, prendre en compte les délais d exécution et les délais d approvisionnement dans l anticipation des besoins, intégrer la qualité dans ses choix organisionnels. Prendre en compte les évolutions techniques et réglementaires, la démarche HQE, la haute performance énergétique ; les différentes mentions, les certifications et les labels. de à de à de à 35h COuvErturE / ZinGuEriE Fenêtre de toit Module couverture-zinguerie Définir, poser et raccorder le modèle de fenêtre de toit le mieux adapté à l architecture et aux matériaux de couverture. Maîtrise l ensemble des techniques et savoir-faire. Programme établi sur. 140 h 3

5 interprofessions FEEBAT RENOV en vue des qualifications RGE QUALIBAT et/ou Eco-artisan FEEBAT 5.2 Maîtriser l étanchéité à l air / Maîtriser la ventilation RT 2012 Sauveteurs secouristes du travail - Formation initiale Sauveteurs secouristes du travail - recyclage Gestes & postures + incendie Analyser un problème élémentaire de construction Amiante, prévention des risques : Opérateur de chantier Amiante, prévention des risques : Encadrement technique et/ou encadrement de chantier CACES Charriots élevateurs Eco-conduite Isolation thermique par l extérieure Habilitation électrique pour non-électriciens Travaux en hauteur : échafaudage fixe et roulant - monteur-démonteur Travaux en hauteur : échafaudage fixe et roulant - vérificateur Travaux en hauteur : port du harnais Soudure CAO DAO : AUTOCAD initiation CAO-DAO : AUTOCAD perfectionnement CAO-DAO: initiation au logiciel SKETCHUP logiciel REVIT Devenir Responsable Technique en Rénovation Énergétique de logements / comprendre le fonctionnement énergétique d un bâtiment / connaître et Identifier les technologies clés, les différentes solutions d amélioration de la performance énergétique d un bâtiment, leurs interfaces Dans le cadre d une approche globale, savoir proposer un projet de rénovation énergétique, en s appuyant sur l évaluation thermique. plateau technique de 80 m² ou plateforme mobile dédiés à la mise en oeuvre des produits d étanchéité à l air et des systèmes de ventilation. Connaître le détail des exigences de la réglementation thermique afin de concevoir et réaliser des bâtiments. Intervention auprès d une personne victime d un accident du travail et préparation de l arrivée des secours. Recyclage des personnes habilitées SST. Réaliser des manutentions manuelles en appliquant les principes de sécurité physique et d économie d effort + prévenir les risques de départ de feu et mettre en oeuvre les actions de lutte contre l incendie (pas de prise en charge). Identifier les différentes technologies permettant de faire un choix constructif (maçonnerie, ossature, couverture, isolant, chauffage, sanitaire). Permettre à toute personne susceptible d intervenir sur des opérations en terrain amiantifère de travailler en connaissance de la règlementation. En plus du programme «opérateur «: Etre capable de définir et/ou de faire appliquer et/ou appliquer les procédures recommandées pour les interventions sur des matériaux contenant de l amiante. Toute catégorie, tous niveaux (Initiation, perfectionnement, renouvellement). Utilisation des charriots utilisés en entrepôt (Initiation, perfectionnement,renouvellement). Initiation des conducteurs à l éco-conduite VL et PL (Pas de prise en charge). A partir d acquisition de savoir-faire technique, être à même de faire de la pose par l extérieur d isolants synthétiques et naturels en prenant en compte les points singuliers du bâtiment. Mettre en application ses compétences au profit de la santé et sécurité du travail. Etre capable d intervenir efficacement face à une situation d accident et dans le respect de l organisation de l entreprise et des procédures spécifiques fixées en matière de prévention. Utilisation d un échafaudage en conformité avec la législation du travail. Faire appliquer la réglementation, évaluer la stabilité de l ouvrage, vérifier et contrôler la conformité des échafaudages, rédiger le procès verbal de réception. Gestion des risques de chute inhérents au poste de travail. Tous procédés, tous matériaux, toutes applications, tous niveaux. Notions de base pour l utilisation du logiciel AUTOCAD. Fonctions avancées pour l utilisation du logiciel AUTOCAD. Acquérir les notions de base pour l utilisation du logiciel SKETCHUP. Ce logiciel permet de concevoir, construire et modéliser des bâtiments. Le modèle pourra ensuite être partagé avec les autres intervenant dans le cadre du BIM. 15 h 10,5 h 32 h étanchéité Etanchéité bitume sur toiture terrasse SUPPORT BETON Etanchéité bitume sur toiture terrasse SUPPORT BOIS /ACIER Etanchéité membrane synthétique ACIER Etanchéité liquide Permis feu et gaz INES Acquérir les techniques de base de mise en oeuvre d ouvrages courants d étanchéité bitume en toiture. Acquérir les techniques de base de mise en oeuvre d ouvrages courants d étanchéité bitume en toiture. Maîtriser la mise en oeuvre des revêtements synthétiques ainsi que le façonnage des ouvrages annexes. Connaître les règles d application des systhèmes d étanchéité liquide et réaliser la mise en oeuvre dans le respect des règles professionnelles. Être apte à prendre les s préventives avant le début des travaux par points chauds, et mettre en place les s de surveillance après travaux. 24 h 24 h 8 h 4

6 PEintrES Etude approfondie des couleurs Tadelakt La chaux Béton ciré Les patines Revêtement à la chaux imitation pierre Revêtements muraux Les revêtements de sol PVC Le bois en trompe l oeil Le marbre en trompe l oeil Le décor panoramique Appliquer une peinture traditionnelle Peinture décorative Métier de plaquiste : Bases Métier de plaquiste : Perfectionnement Joints de plaques de plâtre Staff décoratif Connaître les base de la couleur et recherche de nuancier en décoration. Réalisation d un enduit décoratif intérieur en finition Tadelakt. Réalisation d un enduit intérieur décoratif à la Chaux. Réalisation d un enduit décoratif béton ciré. Réalisation de patines, techniques de vieillissement des matières. Réalisation d un enduit motif imitation pierre. Pose de revêtements muraux, papier peint, toile de verre. Préparation et pose d un revêtement de sol PVC en dalles et en lés sur tous types de supports. Réalisation de bois en trompe l oeil en décoration intérieure. Réalisation de marbre en trompe l oeil avec toutes les techniques de base. Réaliser un décor mural et s initier aux travaux de perspective. Connaître les familles de peintures / Faire un choix selon le support / Maîtriser les techniques d application des produits / Recherche colorimétrique. Savoir préparer les supports et mettre en oeuvre les peintures décoratives. Exécuter des travaux simples en plaques de plâtre avec contrôle régulier / Participer à la réalisation de cloisons, doublages et plafonds. Réaliser en responsabilité des travaux fins de la spécialité, encadrer une équipe, assurer le lien avec les autres corps d état et le client. Mise en oeuvre et finition des joints de plaques de plâtre. Mise en oeuvre d ornements décoratifs en plâtre et finitions. 62 h 120 h tp PAySAGiStES Ouvrier polyvalent en voirie et réseaux divers Canalisateur Maçon coffreur bancheur Elinguage Chef d équipe manager Lecture de plan TP Initiation à la topographie et aux techniques d implantation Utilisation de la lunette Travail en tranchée, utilisation du blindage et techniques de pose Signalisation temporaire du chantier Gestes de commandement Manoeuvre accompagnant Gestion de l environnement en rapport avec la norme ISO Réaliser des ouvrages de voirie : pose de pavés, de dalles, de bordures, caniveaux, réseaux secs et humides ou sous pression.. Réaliser et entretenir des réseaux d adduction d eau, des réseaux d eaux usées et des réseaux secs. Mettre en oeuvre les techniques de construction en gros oeuvre bâtiment nécessitant l utilisation des coffrages outils (banches métalliques ou coffrages traditionnels). Être capable d identifier une charge (masse et centre de gravité), de choisir et d utiliser les accessoires de levage les mieux adaptés. Mener à bien un projet de construction avec son équipe en respectant les enjeux sécuritaires, environnementaux et économiques. Faire acquérir les notions de base théorique et pratique à l exercice de lecture des plans. Faire acquérir les notions de base en topographie et implantation. Pas de définition disponible. Savoir mettre en place et en oeuvre les protections les mieux adaptées s opposant aux risques d ensevelissement. Être capable de choisir et faire respecter les consignes de balisage adaptées à la configuration d un chantier. Être capable d assister l opérateur de la machine de manutention dans le cas d une mauvaise visibilité ou d une approche de pièce trop précise (commandement aux gestes ou à la voie). Être capable d accompagner le conducteur d engins dans ses manoeuvres en toute sécurité. Sensibilisation au tri et stockage des déchets de chantier dans le souci de l environnement et l optimisation des coûts de traitements. de 4 à 11 semaines de 4 à 11 semaines de 6 à 11 semaines de 8 à 11 semaines 5

7 électriciens Lecture de schéma électrique Habilitation électrique Les bases de l électricité Electricité: perfectionnement du câblage au dépannage Mesure boucle locale fibre optique Raccordement boucle local fibre optique Technicien raccordeur réseau fibre optique FTTH Concevoir un projet photovoltaïque raccordé au réseau : contexte, méthodologie et travaux pratiques Concevoir et dimensionner une installation photovoltaïque en site isolé L autoconsommation de l électricité photovoltaïque et le stockage batterie QualiPV compétence électricité selon référentiel QUALIT EnR QualiPV compétence bâti selon référentiel QUALIT EnR Autoconsommation option du module QualiPV électricité Installateur mainteneur en systèmes solaires photovoltaïques Initiation à l électricité et lecture schéma. Formation initiale et/ou de recyclage. Mettre en application ses compétences au profit de la santé et sécurité du travail / Etre capable d intervenir efficacement face à une situation d accident et dans le respect de l organisation de l entreprise et des procédures spécifiques fixées en matière de prévention. Connaître le fonctionnement des circuits élémentaires et des équipements d éclairage et de signalisation / Connaître et apprendre à lire des documents de réalisation, à bien choisir l appareillage, les conduits, les fils et câbles / Réaliser une installation élémentaire. Rappels théoriques : fonctionnement des circuits, des équipements d éclairage et de signalisation / Maîtriser l exploitation des documents de réalisation / Choisir l appareillage, les conduits, les fils et câbles appropriés / Réaliser une installation en autonomie et la mise en service d une installation / Effectuer un diagnostic de dépannage. Permettre aux acteurs de l installation des réseaux fibre optique d acquérir toutes les connaissances théoriques et techniques de la en fibre optique pour assurer la maintenance préventive et curative du réseau / réaliser les s de contrôle et des s par réflectométrie et photométrie / analyser les s (exploitation des données). Acquérir les connaissances théoriques de base des réseaux FTTH / Déployer et raccorder un réseau optique entre le noeud de raccordement optique et l abonné en utilisant les technologies du FTTH / Réaliser les s de contrôle. Acquérir les connaissances théoriques de base des réseaux FTTx «FTTH, FTTO / B, FTTLA» / Déployer et raccorder un réseau optique entre le noeud de raccordement optique et l abonné / Tirer des câbles optiques dans les règles de l art, une fibre optique dans une colonne montante / Raccorder des câbles optiques / Réaliser un contrôle des s de liaisons optiques et des opérations de maintenance préventive et corrective. Appréhender le domaine du photovoltaïque : technologies, formalités, appels d offres, réglementations, pré-dimensionnement et suivi des installations. Appréhender le dimensionnement des installations PV autonomes / Connaître les différents composants utilisés / Aborder le suivi et la maintenance d une installation PV autonome. Une vision globale de la consommation, de la production et de l autoconsommation. Savoir concevoir et réaliser une installation photovoltaïque sur le réseau BT / Savoir conseiller et accompagner son client / Prévoir le suivi et la maintenance de l installation. Connaître les règles de sécurité pour le travail en hauteur / Connaître le travail de zinguerie, pliage, soudage ravaux pratiques sur plateforme technique. Journée supplémentaire du module ELECTRICITE pour appréhender la dimension autoconsommation des installations photovoltaïques. Obtenir les compétences nécessaires pour être immédiatement opérationnel en tant que salarié ou artisan / Connaître l ensemble des domaines liés au photovoltaïque / Connaître les différents composants utilisés : modules, onduleurs, batteries. de à de 180 h à 280 h 196 h tertiaire VAE Word du débutant à l expert Excel du débutant à l expert Obtenir un diplôme par la constitution d un dossier de validation des acquis de l expérience et bénéficier d un appui pour rédiger le livret qui sera présenté au jury. Utiliser les fonctions principales et/ou avancées de Word (traitement de texte). Utiliser les fonctions principales et/ou avancées d Excel (tableur). de à 52 h de à 52 h Powerpoint Pratiquer le logiciel de gestion commerciale Pratiquer le logiciel de paies Naviguer et communqiuer sur internet Calculer des coûts et des prix de revient Généralités de la comptabilité Pratiquer la comptabilité courante Pratiquer le logiciel de comptabilité Gérer la TVA Mettre en forme des documents de communication. Comprendre et mettre en oeuvre le logiciel, de Maîtriser les principales fonctionnalités et de gérer et suivre les stocks et approvisionnements. Comprendre et mettre en oeuvre le logiciel, de Maîtriser les principales fonctionnalités. Utiliser les principales fonctions d un navigateur et réaliser des recherches simples. Identifier le coût des différents postes de l entreprise et d expliquer les résultats en calculant les coûts de revient des produits pour les comparer aux prix de vente. Utiliser les mécanismes de base / Comprendre la logistique en comptabilité et connaître les principaux schémas. Utiliser les mécanismes de base / Comprendre la logistique en comptabilité et connaître les principaux schémas Saisir les écritures comptables sur un logiciel et de suivre la comptabilité courante de l entreprise sur informatique. Utiliser les mécanismes de TVA. 6

8 tertiaire suite Suivre la trésorerie Droit du Travail Les partenaires sociaux Droit du travail et relations sociales Conduire efficacement ses entretiens annuels Construire sa stratégie sur Internet Elaborer les outils d une gestion optimale de la trésorerie de la PME. Appliquer le cadre juridique / S approprier les documents obligatoires liés au salarié. Appliquer la législation / Gérer les différents organes de représentation internes / externes. Gérer les contrats de travail, les règles encadrant la durée du travail, les sanctions et la cessation du contrat de travail, les instances représentatives du personnel. Connaître le cadre réglementaire et les enjeux de l entretien professionnel / Préparer et identifier les différents types de compétences, définir les axes de développement et les objectifs / Connaître le contenu et les étapes clés de l entretien professionnel, adopter les téchniques de communication favorisant un climat de confiance et de dialogue. Comprendre les leviers de l efficacité sur internet / Avoir les outils et méthodes pour organiser sa stratégie numérique au meilleur coût / Savoir dialoguer avec les prestataires et agences. de à LES PArCOurS Pré-requis : Formation à l offre globale d amélioration énergétique et les outils de des performances thermiques des bâtiments. Repérer les désordres ayant un impact sur les performances énergétiques et proposer une offre globale de rénovation. Utiliser les logiciels d étude thermique EASY Energie, BATI CUBE, ECO BOOSTER et SFERENO pour chiffrer un projet et les économies qui en découlent. MENUISIERS / CHARPENTIERS / COUVREURS / PLAQUISTES / MÉTALLIERS / MAçONS PLOMBIERS / CHAUFFAGISTES ÉLECTRICIENS Pour étudier, préciser et mettre en place votre parcours de formation prenez contact : 3, Cours Jean Jaurès Echirolles Tél. : Fax : ZA Basses Echarrières St Jean de Bournay Tél. : Fax :

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux Ce document présente : Date d édition : 1 septembre 2014 Les qualifications et certifications «RGE»

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux Date d édition : Janvier 2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications«rge» classées par domaine

Plus en détail

CALENDRIER DES SESSIONS DE FORMATION 1 ER SEMESTRE 2014. En collaboration avec leurs partenaires

CALENDRIER DES SESSIONS DE FORMATION 1 ER SEMESTRE 2014. En collaboration avec leurs partenaires CALENDRIER DES SESSIONS DE FORMATION 1 ER SEMESTRE 2014 En collaboration avec leurs partenaires MARCHÉS TERTIAIRES TRAVAUX DE RÉNOVATION MARCHÉS RÉSIDENTIELS CALENDRIER DES SESSIONS DE FORMATION - Janvier

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications «RGE» classées par domaine de travaux liés

Plus en détail

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre Qualifications et certifications RGE en rénovation Les qualifications et certifications RGE éligibles pour vos travaux de rénovation énergétique en métropole Le recours a un professionnel RGE est obligatoire

Plus en détail

Les formations pour le bâtiment en Picardie

Les formations pour le bâtiment en Picardie 2nd semestre 2013 Les formations pour le bâtiment en Picardie ECONOMIE D ENERGIE NOUVELLES ENERGIES CONSTRUIRE DURABLEMENT DIRECTION D ENTREPRISE IFRB PICARDIE 33, Mail Albert 1er - CS 51 111-80011 AMIENS

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 15 juin 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 1 er août 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

Nous vous formons. Artisans et Salariés du Bâtiment des Travaux Publics et du Paysage. couvreurs plombiers chauffagistes. développement durable

Nous vous formons. Artisans et Salariés du Bâtiment des Travaux Publics et du Paysage. couvreurs plombiers chauffagistes. développement durable Rhône-Alpes 05 6 Artisans et Salariés du Bâtiment des Travaux Publics et du Paysage Nous vous formons. Afabra, organisme de formation certifié développement développement Développement PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE

Plus en détail

écoconstruction bâtiment stages de perfectionnement développement des compétences et alternance

écoconstruction bâtiment stages de perfectionnement développement des compétences et alternance bâtiment écoconstruction stages de perfectionnement développement des compétences et alternance L AFPA au service de l intérêt général Pierre Boissier Directeur Général Depuis 60 ans, l AFPA a pour mission

Plus en détail

PLOMBIERS CHAUFFAGISTES ECO ARTISAN

PLOMBIERS CHAUFFAGISTES ECO ARTISAN PLOMBIERS CHAUFFAGISTES Le monde change, votre métier aussi. Aujourd hui vos clients n ont qu un mot à la bouche : ECONOMIES D ENERGIE. Écoutez-les! Pour la performance environnementale et économique de

Plus en détail

FORMATIONS. septembre à décembre 2014. Chefs d entreprise, Conjoints collaborateurs, Salariés... des entreprises artisanales

FORMATIONS. septembre à décembre 2014. Chefs d entreprise, Conjoints collaborateurs, Salariés... des entreprises artisanales FORMATIONS septembre à décembre 2014 Formations RGE : Reconnu Garant Environnement Formations en gestion, conduite de chantier Formations techniques Formations réglementaires Formations prévention des

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé VOUS AVEZ UN PROJET DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 EDITION 2015 avec la mention RGE et le CITE Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé SOMMAIRE ECO PTZ P.2 CREDIT D IMPÔT

Plus en détail

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation G1 Recrutements des assistants de recherche et de formation...2 G1.1 Assistant gestion de données patrimoniales...2 G1.2 Assistant technique en génie climatique...2 G1.3 Assistant technique en électricité...2

Plus en détail

Phase de processus Poste période Activité stable Activité évolutive. d étude ou de bureau d étude

Phase de processus Poste période Activité stable Activité évolutive. d étude ou de bureau d étude Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) Page 1 sur 11 Parmi les postes répertoriés, beaucoup de postes sont cités une seule fois. Pour eux,

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

LES FILIERES DE FORMATION METIERS DU BATIMENT. AFDET 24 mars 2010

LES FILIERES DE FORMATION METIERS DU BATIMENT. AFDET 24 mars 2010 LES FILIERES DE FORMATION METIERS DU BATIMENT AFDET 24 mars 2010 enseignement supérieur BTS insertion ou enseignement professionnel supérieur BEG BTN terminale générale Bac Pro terminale accès au niveau

Plus en détail

CHARPENTIER / CHARPENTIÈRE

CHARPENTIER / CHARPENTIÈRE CHARPENTIER / CHARPENTIÈRE de nouvelles exigences... Le respect de l'environnement est désormais au cœur de tous les métiers du bâtiment. Chaque professionnel-le doit maîtriser les nouvelles normes et

Plus en détail

FORMATIONS. IDC PRO FORMATION 2012 Page 1 CENTRE DE FORMATION BÂTIMENT

FORMATIONS. IDC PRO FORMATION 2012 Page 1 CENTRE DE FORMATION BÂTIMENT 2012 FORMATIONS CENTRE DE FORMATION BÂTIMENT Z.A du Libraire 24100 BERGERAC Tél. : 05 53 73 32 57 / Fax : 05 53 22 77 89 www.idcpro.fr Numéro RCS : 453 989 626 - SARL A CAPITAL DE 8000 EUROS - N TVA intracommunautaire

Plus en détail

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000.

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000. Réferentiel des activités professionnelles INTRODUCTION I LA PROFESSION La couverture et les techniques du toit consistent à assurer l étanchéité des toitures (mettre hors d eau les différentes formes

Plus en détail

ASSURE 1- NATURE DE L ENTREPRISE : EURL SARL SA ETS ENTREPRISE MR AUTRE NOM DE L ENTREPRISE : NOM ET PRENOM DU GERANT :

ASSURE 1- NATURE DE L ENTREPRISE : EURL SARL SA ETS ENTREPRISE MR AUTRE NOM DE L ENTREPRISE : NOM ET PRENOM DU GERANT : Proposition d Assurance Responsabilité Civile et décennale des Entreprises de Construction A retourner par Fax au 04 37 24 52 79 ou par mail à narjisse.boughanemi@entrepreneursdelacite.org Tél : 04 37

Plus en détail

Guide Formation 2015-2016. Service de proximité constructys. Entreprises du bâtiment de moins de 10 salariés. www.capeb73.

Guide Formation 2015-2016. Service de proximité constructys. Entreprises du bâtiment de moins de 10 salariés. www.capeb73. Service de proximité constructys Entreprises du bâtiment de moins de 10 salariés PLAN TPE 2015 Dispositif de financement exceptionnel! Guide Formation 2015-2016 Retrouvez votre Guide en ligne sur : www.capeb73.fr

Plus en détail

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Le constructeur en béton armé réalise les fondations, les murs et les planchers de constructions neuves (logements individuels ou collectifs,

Plus en détail

Ingénieur patrimoine immobilier et logistique

Ingénieur patrimoine immobilier et logistique Ingénieur patrimoine immobilier et logistique G1X21 Patrimoine : travaux et maintenance immobilière / Logistique et service - IR L ingénieur du patrimoine immobilier et logistique conduit : Le management

Plus en détail

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants PARCOURS COMPLET DE PROFESSIONNALISATION Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants proposer un ensemble de prestations liées à l amélioration de la performance thermique

Plus en détail

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI AGENT D ENTRETIEN DU BATIMENT

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI AGENT D ENTRETIEN DU BATIMENT TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI AGENT D ENTRETIEN DU BATIMENT Le titre professionnel de : AGENT D ENTRETIEN DU BATIMENT1 niveau V (code NSF : 230 r) se compose de quatre activités types,

Plus en détail

Questionnaire. Date d effet souhaitée : Nom de l entreprise à assurer : Nom et prénom du gérant : Adresse de l entreprise : Tél.

Questionnaire. Date d effet souhaitée : Nom de l entreprise à assurer : Nom et prénom du gérant : Adresse de l entreprise : Tél. Questionnaire Questionnaire RC & DECENNALE Merci de bien vouloir nous retourner le questionnaire dûment complété et signé par: mail : contact@assurei.fr fax : 05.35.54.12.03 ou par courrier. Date d effet

Plus en détail

Organiser, plannifier

Organiser, plannifier Dossier HABITAT - Organiser, plannifier Organiser, plannifier 010-011 Les métiers et l organisation Situation de départ : Les travaux de la maison vont commencer, qui doit intervenir en premier, comment

Plus en détail

Formations pour le Secteur construction et les bureaux d études

Formations pour le Secteur construction et les bureaux d études Formations pour le Secteur construction et les bureaux d études Formations francophones pour les employés de la CP218 Formations techniques 1. Construction formations techniques CFT06 Lecture de plan :

Plus en détail

Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies

Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies 2 Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies La facture annuelle de chauffage représente 900 en moyenne par ménage, avec de grandes disparités (de 250 pour une maison basse consommation

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE

QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE Raison sociale : Représentant légal : Adresse : Code postal : Commune : Téléphone : Fax : Email : @ Site Web : www. Code NAF : N Siret : Date de

Plus en détail

SPECIALITE INSTALLATEUR, DEPANNEUR EN FROID ET CONDITIONNEMENT D AIR DE BREVET PROFESSIONNEL

SPECIALITE INSTALLATEUR, DEPANNEUR EN FROID ET CONDITIONNEMENT D AIR DE BREVET PROFESSIONNEL SPECIALITE INSTALLATEUR, DEPANNEUR EN FROID ET CONDITIONNEMENT D AIR DE BREVET PROFESSIONNEL SOMMAIRE DES ANNEXES ANNEXE I : pages Référentiel des activités professionnelles.. 3 Référentiel de certification....

Plus en détail

DEMANDE D'ETUDE PROGRAMME D'ASSURANCE DECENNALE ET R.C. PROFESSIONNELLE ENTREPRISE DU BATIMENT IDENTITE DU PROPOSANT

DEMANDE D'ETUDE PROGRAMME D'ASSURANCE DECENNALE ET R.C. PROFESSIONNELLE ENTREPRISE DU BATIMENT IDENTITE DU PROPOSANT : 04.93.80.71.98 DEMANDE D'ETUDE PROGRAMME D'ASSURANCE DECENNALE ET R.C. PROFESSIONNELLE ENTREPRISE DU BATIMENT IDENTITE DU PROPOSANT S.A.R.L. [ ] Ent individuelle [ ] Société Anonyme [ ] Nom ou dénomination

Plus en détail

REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE :

REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE : REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE : RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT Date de mise en application : 20/02/2014 QUALIFELEC RE/0010 indice A 1 SOMMAIRE 1. DOMAINE D APPLICATION... 4 1.1 Objet...

Plus en détail

TECHNIQUES INDUSTRIELLES MANAGEMENT ECOLE DU MANAGEMENT ORGANISATION INDUSTRIELLE FORMATIONS REGLEMENTAIRES BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE

TECHNIQUES INDUSTRIELLES MANAGEMENT ECOLE DU MANAGEMENT ORGANISATION INDUSTRIELLE FORMATIONS REGLEMENTAIRES BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE ! CALENDRIER DES S INTER-ENTREPRISES ENTREPRISES 2015 TECHNIQUES INDUSTRIELLES MANAGEMENT ECOLE DU MANAGEMENT ORGANISATION INDUSTRIELLE S REGLEMENTAIRES BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE CONTACTS Bas-Rhin -

Plus en détail

ANNEXE. Table des activités. C:\Users\Maxime\Desktop\table nomenclature activites012011.doc

ANNEXE. Table des activités. C:\Users\Maxime\Desktop\table nomenclature activites012011.doc ANNEXE Table des activités NOMENCLATURE DES ASSUREURS POUR LES ACTIVITES BTP ACTIVITES DEFINITIONS Préparation et aménagement du site 1. Démolition Démolition d ouvrages par des moyens manuels ou mécaniques

Plus en détail

Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois

Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois Cette vous permettra d appréhender les principes fondamentaux du système constructif ossature bois selon les normes et DTU en vigueur. Elle

Plus en détail

Mieux connaître le secteur du bâtiment

Mieux connaître le secteur du bâtiment iche d animation Compétence B3 Mieux connaître le secteur du bâtiment Objectif Permettre aux élèves de découvrir la diversité des métiers du bâtiment et les caractéristiques de ce secteur. Matériel nécessaire

Plus en détail

PREPARATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES B1, B2, BR, BC

PREPARATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES B1, B2, BR, BC PREPARATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES B1, B2, BR, BC Objectifs Préparer à l habilitation du personnel ayant une formation électrique, exécutant et/ou supervisant : des interventions électriques des

Plus en détail

Catalogue D.I.F. des GRETA de la LOIRE. Formations courtes D.I.F.

Catalogue D.I.F. des GRETA de la LOIRE. Formations courtes D.I.F. Catalogue D.I.F. des GRETA de la LOIRE Formations courtes D.I.F. L offre de formation en modules courts Les modules de formation mis en oeuvre dans le cadre du Droit Individuel à la Formation (DIF) par

Plus en détail

FORMATI NS. CAPEB Haute Garonne. JANVIER à MARS 2014 SÉCURITÉ & RÉGLEMENTATION ÉCONOMIE & MAÎTRISE ÉNERGIE TOUS CORPS D ÉTAT MÉTIERS

FORMATI NS. CAPEB Haute Garonne. JANVIER à MARS 2014 SÉCURITÉ & RÉGLEMENTATION ÉCONOMIE & MAÎTRISE ÉNERGIE TOUS CORPS D ÉTAT MÉTIERS FORMATI NS JANVIER à MARS 2014 CAPEB aute Garonne SÉCURITÉ & RÉGLEMENTATION ÉCONOMIE & MAÎTRISE ÉNERGIE MÉTIERS TOUS CORPS D ÉTAT CAPEB 31- Service Conseil Compétences 56, rue Benjamin Baillaud - BP85852-31506

Plus en détail

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE Chauffage électrique et eau chaude sanitaire Sommaire Chauffage électrique VOUS SOUHAITEZ VENDRE LA SOLUTION ADAPTÉE Valoriser les radiateurs intelligents et

Plus en détail

Ecole Montessori d Avignon, (84)

Ecole Montessori d Avignon, (84) Commission d évaluation : Réalisation/Fonctionnement du 14 octobre 2014 V1 Ecole Montessori d Avignon, (84) 1 Ce projet contraint par l aspect économique (financement du projet par l association) permet

Plus en détail

Guide technique 10 e arrêté

Guide technique 10 e arrêté Guide technique 10 e arrêté Juillet 2013 Critères d éligibilité des prêts DolceVita et prêts fabricants Les prêts fabricants éligibles - préambule OBJET PRINCIPAL de financement : chaudière à condensation

Plus en détail

Nom ou dénomination commerciale : Adresse : suite Code Postal : [ ] Ville : Tél. :

Nom ou dénomination commerciale : Adresse : suite Code Postal : [ ] Ville : Tél. : DEMANDE D'ETUDE PROGRAMME D'ASSURANCE DECENNALE ET R.C. PROFESSIONNELLE ENTREPRISE DU BATIMENT S.A.R.L. [ ] Ent individuelle [ ] Société Anonyme [ ] IDENTITE DU PROPOSANT Nom ou dénomination commerciale

Plus en détail

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton 1 Maison BBC en béton : 2 grands principes, 5 règles d or Une conception pensée en amont Une conception «bioclimatique»

Plus en détail

CATALOGUE DE hformation GAZ

CATALOGUE DE hformation GAZ CATALOGUE DE hformation GAZ 6 Rue des Bonnes Gens 68025 COMAR CEDEX Tél : 03.69.28.89.00 Fax : 03.69.28.89.30 Mail : contact@coprotec.net Site : www.coprotec.net SOMMAIRE PRESENTATION... 3 NOS FORMATIONS

Plus en détail

Un réseau commercial à votre écoute!

Un réseau commercial à votre écoute! Un réseau commercial à votre écoute! JDes J sessions de formation sur l ensemble du territoire français JDes J équipes en région pour vous conseiller et vous accompagner dans vos choix JUne J capacité

Plus en détail

CAP d Installateur sanitaire RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES

CAP d Installateur sanitaire RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES Les activités sont à développer lors de la réalisation d un ouvrage ou d une installation simple ACTIVITES : 1) Préparation / Organisation 1- Prendre connaissance du

Plus en détail

Les priorités des professionnels. Plan Régional de Formation. Avec le concours du Fonds Social Européen

Les priorités des professionnels. Plan Régional de Formation. Avec le concours du Fonds Social Européen Les priorités des professionnels Plan Régional de Formation 2009 Avec le concours du Fonds Social Européen L AREF BTP Ile-de-France Paris Petite Couronne est au service des Professions du BTP pour promouvoir

Plus en détail

Les obligations de qualifications liées aux diplômes

Les obligations de qualifications liées aux diplômes Les obligations de qualifications liées aux diplômes Document en cours d élaboration (version 10 mai 2014) Vous êtes engagé(e) dans un parcours de Validation des Acquis de l Expérience (VAE). Vous devez

Plus en détail

DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS RECO DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Pose, maintenance et dépose des panneaux solaires thermiques et photovoltaïques en sécurité Guillaume J.Plisson - pour l'inrs Des préconisations

Plus en détail

Plancher chauffant avec revêtement de sol

Plancher chauffant avec revêtement de sol Équipements E.2 1/6 Plancher chauffant avec revêtement de sol Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des planchers chauffants, à eau chaude ou électriques,

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Technicien de maintenance Autres appellations du métier Technicien polyvalent, agent d entretien polyvalent, agent de maintenance Le technicien de maintenance maintient les installations techniques en

Plus en détail

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui P a r c naturel régional Loire-Anjou-Touraine Les fiches techniques du Parc Patrimoine bâti Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Réhabilitation d une ancienne grange du XVIII ème siècle Localisation : 49260

Plus en détail

L ÉNERGIE FORMATIONS PROFESSIONNELLES AUX MÉTIERS DE. www. if2p-evolution.com CATALOGUE DES FORMATIONS

L ÉNERGIE FORMATIONS PROFESSIONNELLES AUX MÉTIERS DE. www. if2p-evolution.com CATALOGUE DES FORMATIONS FORMATIONS PROFESSIONNELLES AUX MÉTIERS DE L ÉNERGIE www. if2p-evolution.com CATALOGUE DES FORMATIONS ww w. FROID / CLIMATISATION ÉLECTRICITÉ / VENTILATION PLOMBERIE / CHAUFFAGE SOMMAIRE MODULES COURTS

Plus en détail

CAPACITÉS ET COMPETENCES

CAPACITÉS ET COMPETENCES CAPACITÉS ET COMPETENCES C1 COMMUNIQUER, S INFORMER C1 1 EMETTRE, RECEVOIR DES INFORMATIONS Utiliser les appellations et les représentations graphiques. Elément et ou toute partie d ouvrage, plans, cahier

Plus en détail

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges SA LE TOIT VOSGIEN BP 31 88100 SAINT-DIE-DES-VOSGES / F. LAUSECKER ARCHITECTE /

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE DES ENTREPRISES DE CONSTRUCTION

QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE DES ENTREPRISES DE CONSTRUCTION Coordonnées du courtier 360 Courtage Nom :.. Adresse :.. CP :..Ville :.. N tel :... E-mail :.. N ORIAS :. QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE DES ENTREPRISES DE CONSTRUCTION Date d

Plus en détail

Questionnaire Assurance Responsabilité Civile Professionnelle des entreprises de construction

Questionnaire Assurance Responsabilité Civile Professionnelle des entreprises de construction Questionnaire Assurance Responsabilité Civile Professionnelle des entreprises de construction 1 INFORMATIONS GENERALES Effectuez-vous l une des activités suivantes? Désamiantage Travaux spéciaux Pisciniste

Plus en détail

avec ou sans isolation Relookez et isolez votre maison bardage pvc

avec ou sans isolation Relookez et isolez votre maison bardage pvc avec ou sans isolation Relookez et isolez votre maison F IC H E PRODUIT bardage pvc L utilisation du revêtement avec ou sans isolant proposé par Plein jour vous permet de rajeunir et embellir l aspect

Plus en détail

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE Sommaire CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE VOUS SOUHAITEZ VENDRE LA SOLUTION ADAPTÉE Sélectionner et argumenter pour réussir

Plus en détail

Comment optimiser la performance énergétique de son logement?

Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Janvier 2014 AHF / J.M. VOGEL Plan de la présentation Contexte Objectifs Faire un premier bilan énergétique Les différents travaux d économies

Plus en détail

Installateur chauffage-sanitaire

Installateur chauffage-sanitaire Profil des compétences professionnelles Programme-cadre et détail du programme des examens relatifs aux modules des cours de technologie, théorie professionnelle Organisation pratique Détail du programme

Plus en détail

Bureaux Surface nette : 1850 m²

Bureaux Surface nette : 1850 m² - Concours restreint, 3 participants - Rénovation de bureaux - Début 2007 - Maître de l Ouvrage: CREDIBE - Logement - Démarche environnementale Bureaux Surface nette : 1850 m² Concept architectural Fonction

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

Conseils techniques. L'isolant doit disposer de numéros de certification ACERMI et CE en cours de validité. R 5,5m²K/w

Conseils techniques. L'isolant doit disposer de numéros de certification ACERMI et CE en cours de validité. R 5,5m²K/w Conseils techniques Pour bénéficier du «Micro crédit régional 0 % Energie verte en Poitou-Charentes», le programme impose l utilisation de matériaux répondant à des niveaux de performances minimales. Pour

Plus en détail

FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles

FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles Fiche conseil Édition février 2012 Source Weishaupt SOMMAIRE P 2 : Contexte, enjeux et objectifs P 3 : Le parc des maisons chauffées au

Plus en détail

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES Le titre professionnel de : INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES1 niveau V (code NSF : 233 s) se compose de deux

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment MAÇON MAÇON Le maçon construit le gros œuvre des bâtiments. Il met en place les fondations puis monte les structures porteuses : murs, poutrelles et planchers. Métier Le maçon réalise des travaux

Plus en détail

De nouvelles formes de transfert de connaissances techniques

De nouvelles formes de transfert de connaissances techniques De nouvelles formes de transfert de connaissances techniques RAGE 2012 Journées techniques L écriture des règles de l art a occupé les ingénieurs du COSTIC sur plus de 3 années en collaboration avec les

Plus en détail

Les priorités des professionnels. Plan Régional de Formation 2010-2011. Avec le concours du Fonds Social Européen

Les priorités des professionnels. Plan Régional de Formation 2010-2011. Avec le concours du Fonds Social Européen Les priorités des professionnels Plan Régional de Formation 2010-2011 Avec le concours du Fonds Social Européen L AREF BTP Ile-de-France Paris Petite Couronne est au service des Professions du BTP pour

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

Isoler les gaines techniques

Isoler les gaines techniques ROCKplak - rockcalm est un complexe isolé en laine de roche mono densité rigide collé à 2 parements en plaque de plâtre 12,5 mm hydrofugé à bords amincis. ROCKCALM est un panneau de laine de roche mono

Plus en détail

Mars 2011 LE BTP DANS LE SUD ALSACE EN 2010. Diagnostic sectoriel. Diagnostic. à l accès à l emploi

Mars 2011 LE BTP DANS LE SUD ALSACE EN 2010. Diagnostic sectoriel. Diagnostic. à l accès à l emploi Diagnostic Mars 2011 Diagnostic sectoriel LE BTP DANS LE SUD ALSACE EN 2010 RÉDUIRE les freins culturels et sociaux à l accès à l emploi ACCUEILLIR et accompagner des personnes à la recherche d un emploi

Plus en détail

Catalogue de Formations Service Après-Vente

Catalogue de Formations Service Après-Vente Catalogue de Formations Service Après-Vente 2 ème Semestre 2015 En obtenant la certification Certibat, Vaillant Group Académie est reconnu pour ses formations de qualité, son engagement et le professionnalisme

Plus en détail

DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER. Cursus complet théorique et pratique

DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER. Cursus complet théorique et pratique DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER Cursus complet théorique et pratique Durée : 6 semaines, soit 30 jours de formation : 210 heures Nature de la formation : théorique et pratique Horaires : de 09h00-12h00 / 13h00-17h00

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS INTER-ENTREPRISES 2014

CALENDRIER DES FORMATIONS INTER-ENTREPRISES 2014 CALENDRIER DES S INTER-ENTREPRISES 2014 TECHNIQUES INDUSTRIELLES MANAGEMENT ECOLES DU MANAGEMENT ORGANISATION INDUSTRIELLE S REGLEMENTAIRES INFORMATIQUE CONTACT Bas-Rhin - Yolande BOILAY - 03 88 10 88

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

Catalogue de formation

Catalogue de formation Catalogue de formation Energies traditionnelles Energies renouvelables Efficacité énergétique Développement durable Sécurité www.coprotec.net Formations Energies, Génie thermique et technologies innovantes

Plus en détail

Diagnostic thermique sur une amiénoise

Diagnostic thermique sur une amiénoise Diagnostic thermique sur une amiénoise Par Jordi Hubert Ingénieur thermicien Bureau d études Pic Energie SCOP Ekidina Note synthétique Isolation des murs : Laine de bois à privilégier Il s avère que lors

Plus en détail

«La Palmeraie» 1279 avenue de la Résistance 83000 TOULON. Descriptif commercial sommaire

«La Palmeraie» 1279 avenue de la Résistance 83000 TOULON. Descriptif commercial sommaire «La Palmeraie» 1279 avenue de la Résistance 83000 TOULON Descriptif commercial sommaire A) CARACTERISTIQUES GENERALES 1. Gros Œuvre Infrastructure : - Implantation. - Fouilles en rigoles pour fondations.

Plus en détail

Plombier, c'est quoi?

Plombier, c'est quoi? Plombier, c'est quoi? Un plombier est un ouvrier qui s occupe / d installer et réparer les canalisations d eau et de gaz. Certains plombiers se spécialisent dans des domaines particuliers ou complètent

Plus en détail

Je souhaite recevoir les contacts suivant : 1. Je choisi les contacts dans la liste jointe en annexe

Je souhaite recevoir les contacts suivant : 1. Je choisi les contacts dans la liste jointe en annexe Bulletin d adhésion aux services sud-devis.fr (à retourner par mail à contact@sud-devis.fr ou par courrier : 18 chemin du Puits de Carrère 47310 Estillac) Nom de l Entreprise : Siret : Responsable : Fonction

Plus en détail

FRANCHE-COMTÉ. énergies renouvelables. DES PLATEFORMES DE FORMATIONs PRATIQUES. bâtiments performants

FRANCHE-COMTÉ. énergies renouvelables. DES PLATEFORMES DE FORMATIONs PRATIQUES. bâtiments performants construction renouvelables construction construction construction renouvelables construction construction renouvelables renouvelables DES S DE FORMATIONs PRATIQUES Pour la montée en compétences des professionnels

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

Construction d une salle dédiée à l école de musique de Lipsheim. Dossier de demande de permis de construire. Notice de Sécurité (PC40)

Construction d une salle dédiée à l école de musique de Lipsheim. Dossier de demande de permis de construire. Notice de Sécurité (PC40) Construction d une salle dédiée à l école de musique de Lipsheim Dossier de demande de permis de construire Notice de Sécurité (PC40) NOTICE DE SECURITE E.R.P. Remarque : Cette notice de sécurité comprend

Plus en détail

Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Energies Renouvelables en alternance

Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Energies Renouvelables en alternance Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Energies Renouvelables en alternance Domaine : Bâtiment, éco-construction, rénovation Durée : 5 mois ROME : F603 Code AFPA : 9 Objectifs : Poser,

Plus en détail

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0 Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0 Pourquoi isoler? La thermique dans l habitat 14 Les performances thermiques des matériaux

Plus en détail

Travaux d amélioration de la performance énergétique dans les bâtiments existants (2007-2009)

Travaux d amélioration de la performance énergétique dans les bâtiments existants (2007-2009) Travaux d amélioration de la performance énergétique dans les bâtiments existants (2007-2009) Marché de l entretien-amélioration des bâtiments en 2007 Commissariat général au développement durable - Service

Plus en détail

Questionnaire pour définir le niveau d habilitation dont vous avez besoin selon la nouvelle norme NF C 18-510. Entrée

Questionnaire pour définir le niveau d habilitation dont vous avez besoin selon la nouvelle norme NF C 18-510. Entrée Questionnaire pour définir le niveau d habilitation dont vous avez besoin selon la nouvelle norme NF C 18-510 Entrée Vous effectuez des tâches d ordre non électrique (ex : Peinture, menuiserie, maçonnerie,

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment COUVREUR COUVREUR Le couvreur est le spécialiste des toits : il réalise ou répare les toitures, pose l isolation thermique sous le toit, met en place des fenêtres de toit ou des capteurs solaires,

Plus en détail

Artisans, entrepreneurs du bâtiment, développez les compétences de votre entreprise! BOURGES / TOURS / BLOIS

Artisans, entrepreneurs du bâtiment, développez les compétences de votre entreprise! BOURGES / TOURS / BLOIS CENTRE Artisans, entrepreneurs du bâtiment, développez les compétences de votre entreprise! BOURGES / TOURS / BLOIS CHARTRES CHÂTEAUROUX ORLÉANS L offre de formation de la F.F.B. en région Centre 2 2012

Plus en détail

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE S.I.C.A. HABITAT RURAL DE LA SAVOIE 40, rue du Terraillet 73190 SAINT BALDOPH Tél. 04 79 33 06 94 Fax 04 79 85 69 92 E-mail : info@sica-hr.com Dossier 1918-2011 SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE ST OFFENGE CREATION

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS CLIENTS 2012 SPÉCIAL ÉNERGIES RENOUVELABLES

CATALOGUE FORMATIONS CLIENTS 2012 SPÉCIAL ÉNERGIES RENOUVELABLES CATALOGUE FORMATIONS CLIENTS 2012 SPÉCIAL ÉNERGIES RENOUVELABLES FORMATIONS 100% PRO TOUTE L ANNÉE. TROUVEZ VOTRE FORMATION QUALIFIANTE. -10% SUR CERTAINES FORMATIONS DU CATALOGUE. î à Cher client, Le

Plus en détail

L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole

L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole Comprendre TRAVAUX DE RÉNOVATION L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole Pour vous aider à financer les travaux de rénovation énergétique de votre logement L éco-prêt à taux zéro est un dispositif

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION 2015 CEF INTERNATIONAL

CATALOGUE DE FORMATION 2015 CEF INTERNATIONAL CATALOGUE DE FORMATION 2015 CEF INTERNATIONAL SOMMAIRE I. TRANSITION ENVIRONNEMENTALE II. TRANSITION DIGITALE III. ORGANISATION DURABLE DES ENTREPRISES IV. TECHNIQUES ET FILIERES METIERS 2 I- Transition

Plus en détail