Le paiement électronique, vedette des marchés. Conseils et astuces Augmentez votre chiffre d'affaires avec les médias sociaux

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le paiement électronique, vedette des marchés. Conseils et astuces Augmentez votre chiffre d'affaires avec les médias sociaux"

Transcription

1 12 Informations et idées pour les partenaires Atos Worldline juin 2011 Conseils et astuces Augmentez votre chiffre d'affaires avec les médias sociaux Innovation Votre terminal est-il prêt pour l'avenir? Amazing Story Plopsaland Le paiement électronique, vedette des marchés

2 CONTACTS DANS CE NUMÉRO innovation Votre terminal est-il prêt pour l'avenir? 3 Aide en ligne Amazing story 10 ans auront suffi au parc d'attractions Plopsaland pour atteindre une affluence record 4 Questions commerciales/ administratives dossier Les terminaux de paiement envahissent les marchés 7 (lu-ve, de 8h30 à 17h) Assistance technique terminal Conseils et astuces Augmentez votre chiffre d'affaires avec les médias sociaux (lu-sa, de 8 à 20h ; dim, de 8 à 16h) Transactions Bancontact/ les actus 13 Mister Cash, cartes de crédit et Proton 10 votre commerce Paiement par carte pour tout montant (lu-sa, de 8 à 20h ; dim, de 8 à 16h) Centre d autorisation Visa/MasterCard (24/7) Code (24/7) COLOPHON MyPay est une publication d Atos Worldline S.A. Réalisation et graphisme : there Photographie : Kurt Schraepen, Shutterstock et Getty Images Éditeur responsable : Miguel Impens, Atos Worldline S.A., Chaussée de Haecht 1442, 1130 Bruxelles Rédaction : Atos Worldline, there & Anja Otte

3 INNOVATION Votre terminal est-il prêt pour l avenir? La technologie évolue sans cesse, entraînant les solutions de paiement dans son sillage. La connexion GSM et le terminal de paiement C-ZAM/SMASH céderont la place à des technologies plus récentes dans les deux ans à venir. Atos Worldline a la solution. 1 er janvier 2012 GSM! GPRS Arrêt de la maintenance des terminaux portables C-ZAM/ SMASH GSM et XENTISSIMO GSM Mobistar arrête le 1 er janvier 2012 sa technologie «Data over GSM». À partir de cette date, l'opérateur adopte définitivement le réseau GPRS plus rapide pour l'envoi de données telles que des transactions électroniques. Les terminaux utilisant une liaison GSM pour transmettre des paiements sont susceptibles de rencontrer des problèmes techniques à partir du 1 er janvier Transactions plus rapides et coûts réduits La nouvelle génération de terminaux est prête à accueillir les évolutions technologiques futures. Si vous utilisez un appareil portable XENTISSIMO ou un terminal de comptoir XENTA pour envoyer vos paiements via GPRS ou par Internet, vos paiements seront plus rapides (max. 5 sec/transaction) vous coûteront moins (un nombre illimité de transactions pour un montant fixe de 6,51 euros/mois) se dérouleront dans de meilleures conditions de confort pour vos clients et vous-même. GPRS 1 er janvier 2013 C-ZAM/SMASH! XENTA Disposez-vous d'un terminal portable C-ZAM/ SMASH GSM ou d un XENTISSIMO GSM? Dans ce cas, remplacez-le en temps voulu par un terminal mobile XENTISSIMO GPRS. Arrêt de la maintenance du terminal de comptoir C-ZAM/ SMASH Nous arrêtons la maintenance de ce type d'appareils le 1 er janvier Si vous disposez d'un terminal du type C-ZAM/ SMASH, remplacez-le en temps voulu par un terminal plus récent de type XENTA (modèle de comptoir). Vous avez en outre la garantie d'une solution résolument axée sur l'avenir, qui garantit votre tranquillité d'esprit pour des années. Et maintenant? Si vous disposez d'un appareil qui appartient à une des catégories mentionnées ci-contre, vous avez probablement reçu de notre part une lettre qui contient une proposition sur mesure. Vous pouvez évidemment nous appeler pour obtenir plus d'informations sur ces évolutions technologiques et les avantages dont vous bénéficiez en tant que client. Quoi qu'il en soit, remplacez votre terminal de paiement en temps voulu. Vous ne devrez ainsi pas vous en passer un seul jour. Et votre commerce sera prêt pour l'avenir. i Le terminal que vous avez acheté ou que vous louez doit être remplacé? Découvrez votre meilleure solution en appelant le numéro (du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 17 h). Utilisez le code-raccourci 9175 pour être transféré directement vers la personne compétente. % Votre code-raccourci : MyPay juin 2011

4 AMAZING STORY : PLOPSALAND 10 ans auront suffi au parc d'attractions Plopsaland pour atteindre une affluence record «Nous créons un monde de rêve» Lorsque Plopsa a racheté le Méli en 1999, ce parc de La Panne devait être rénové d urgence. On se demande aujourd hui comment Plopsaland a réussi non seulement à insuffler une nouvelle vie à ce parc à thème, mais aussi à construire un véritable empire de parcs d'attractions. «Chez nous, les gens se plongent dans un monde de rêve», expliquent Danny De Troch, directeur du marketing, et Dirk Van Roy, directeur financier du Studio Plopsa. 4 MyPay juin 2011

5 AMAZING STORY : PLOPSALAND Le paiement par carte bienvenu Danny De Troch : «Les attractions sont amusantes, c'est vrai, mais les gens veulent davantage. Nous thématisons donc les attractions pour leur donner une valeur ajoutée. Prenons l'exemple de l Anubis. Cette superbe attraction vous fait passer de zéro à nonante km/ heure en deux secondes. Une excellente expérience en soi, sauf que chez nous, la file d'attente traverse la Maison Anubis telle qu'on la voit dans la série télévisée. Les décors vous plongent directement dans l'ambiance la valeur ajoutée. Il y a un monde de différence entre une attraction isolée et une autre, revêtue d'une thématique. Nous appliquons cette logique jusque dans les moindres détails. Prenez la tente aux hamburgers dans la Plopzone : c'est un grand champignon. À l'intérieur, vous vous installez sur des chaises de lutins. Quelle différence par rapport à une salle non décorée! Nous allons bientôt accueillir le pays de Maya l abeille, auquel vous accéderez via l'arbre de Maya. L'intérieur est aménagé en teintes pastel claires, avec des fleurs gigantesques, des ruches, des nénuphars qui dansent... Tout a été conçu aux dimensions des enfants.» Plopsaland se positionne clairement comme un parc familial. Est-ce important? De Troch : «Nous nous adressons à des familles avec des enfants de 2 à 12 ans. Cela ne signifie pas que les adolescents ne sont pas les bienvenus, mais tout est conçu pour les enfants. C'est une question d'ambiance. Les adolescents demandent habituellement d'autres types d'attractions, qui génèrent un comportement différent dans le parc, avec plus d'agressivité, notamment. Cette priorité aux familles se retrouve aussi dans notre offre de merchandising : nos boutiques proposent surtout des articles sympas pour les enfants. Nous prenons aussi soin des parents : nous ne leur servons pas de spaghetti sur une assiette en carton avec des couverts en plastique. Ils ont droit à un spaghetti frais Les visiteurs de Plopsaland peuvent tout payer par carte bancaire ou carte de crédit, même les plus petits montants. C'est un choix délibéré. Pourquoi les paiements électroniques sont-ils si faciles à Plopsaland? Van Roy : «Pour plusieurs raisons. C'est d'abord une question de sécurité. Il vaut mieux avoir le moins possible d'argent liquide dans le parc. Les personnes mal intentionnées qui constatent qu'il est possible de payer par carte partout, comprennent qu'il n'y a pas grandchose à voler. L'argent liquide demande aussi beaucoup plus de manipulations. Les paiements en billets et monnaie prennent plus de temps. Et par la suite, tout cet argent doit être compté et vérifié.» De Troch : «Les gens dépensent aussi plus facilement, ce qui est un avantage pour nous. Avec la carte, ils disposent d'un budget plus important à dépenser.» Il vaut mieux avoir le moins possible d'argent liquide dans le parc. Van Roy : «Je m'étonne de constater que les gens continuent à payer en liquide. Ce sont souvent des enfants qui ont reçu un peu d'argent de poche qu'ils peuvent dépenser comme ils l entendent pour acheter des glaces, par exemple. Le paiement par carte est beaucoup plus répandu à l'entrée du parc et dans les restaurants.» De quelle manière Plopsa encouraget-il l'utilisation des cartes bancaires des cartes de crédit? Van Roy : «Nous indiquons clairement à chaque caisse qu'il est possible de payer par carte. Nous disposons de 51 terminaux au parc de La Panne. Il y en a 88 pour l'ensemble du groupe. Ces terminaux ne se trouvent pas seulement à l'entrée, mais aussi aux installations Horeca et de merchandising.» De Troch : «Nos dépliants et les sets de table de nos restaurants mentionnent aussi que nous acceptons les cartes. Par ailleurs, les titulaires d une carte de crédit reçoivent un flyer Plopsa avec leurs états de dépense et nous figurons régulièrement dans le folder MonAvantage. Nous sommes en outre partenaires de l'opération Epargnez&Cueillez. Ces chèques-achats sont très appréciés parce qu'ils représentent une remise de 20 %.» Plopsa emmène Atos Worldline à l'étranger. Van Roy : «Nous aimons collaborer avec des fournisseurs privilégiés. Atos Worldline en fait partie. Nous avons déjà neuf terminaux Atos Worldline aux Pays-Bas. Il y a pourtant quelques différences. Les Hollandais paient à peu près tout par carte bancaire, tandis que les Belges ont plus tendance à utiliser une carte de crédit. L'utilisation des cartes est nettement moins répandue en Allemagne, où il est fréquent que les gens ne connaissent pas leur propre code PIN. C'est dommage. Nous allons tout mettre en œuvre pour contribuer à développer l'utilisation des cartes dans ce pays également.» 5 MyPay juin 2011

6 AMAZING STORY : PLOPSALAND dans de la vraie vaisselle. Ils peuvent même savourer un bon steak. Chaque restaurant est couplé à une aire de jeux, pour que les parents puissent manger à leur aise pendant que les enfants jouent.» Van Roy : «Nous accordons aussi beaucoup d'importance à notre personnel. Nous nous investissons en continu dans la formation pour que chaque visiteur soit accueilli avec le sourire dans notre parc. Nous sommes attentifs à la tenue et à l'attitude. Nous entretenons aussi une culture de la sécurité, avec un bureau externe qui inspecte tous les appareils deux fois par an, et notre propre service technique qui les contrôle au quotidien.» L'accès à Plopsaland n'est pas bon marché. Le concept peut-il résister à une crise? De Troch : «Il résiste parfaitement aux crises. L'année passée a été la meilleure de notre histoire, malgré une météo maussade et une économie qui ne se ressaisissait pas encore.» Van Roy : «Nous avions peur d'un tassement du chiffre d'affaires en 2009, l'année qui a suivi celle de la crise bancaire. Nous avons malgré tout décidé d'investir, alors que de nombreux autres parcs d'attractions réduisaient leurs dépenses. En fin de compte, nous avons constaté que les gens avaient renoncé aux voyages lointains. Du coup, tous les parcs ont connu une croissance vigoureuse. Nous avons pu maintenir cette croissance en 2010, alors que de nombreux collègues ont accusé jusqu'à 20 % de recul.» À quoi ces investissements doivent-ils mener à terme? Van Roy : «Nous avons pour objectif de rester alignés sur les activités du Studio100. Ainsi, lorsqu'il y a deux ans, le Studio100 s'est déployé en Allemagne avec des personnages tels que Maya l'abeille, Vic le Viking et Fifi Brindacier, le groupe de parcs d'attractions a suivi l'évolution pour préserver l'interaction entre le Studio100 et Plopsa. Les attractions sont amusantes, mais les gens veulent davantage : sortir de leur contexte. L'objectif est qu'en fin de compte, nous survivions aux personnages. Mickey Mouse date des années 30 et a perdu un peu de sa popularité. C est Disneyland qui lui a donné la vie éternelle. Nous espérons obtenir la même chose avec nos personnages à nous. Comme Mickey, le lutin Plop parvient à faire sourire tous les visiteurs dans notre parc.» Plopsaland en Belgique et à l'étranger Studio Plopsa, la société holding qui chapeaute tous les parcs d'attractions Plopsa, dispose de trois parcs à thème en Belgique (Plopsaland De Panne, Plopsa Indoor à Hasselt et Plopsa Coo) et de deux magasins, à Wijnegem et Hasselt. L'année passée a vu l'inauguration aux Pays-Bas de Plopsa Indoor Coevoorden, suivie cette année-ci par l'ouverture du parc Plopsa Hassloch en Allemagne. L'objectif est d'ouvrir trois parcs d'attractions supplémentaires en Allemagne dans les cinq ans. Studio Plopsa est une filiale de la société de production médias Studio MyPay juin 2011

7 DOSSIER : LES MARCHÉS Même les clients âgés ont de moins en moins d'argent liquide sur eux Les terminaux de paiement envahissent les marchés Le paiement électronique est en plein essor, même sur les marchés hebdomadaires. Les anciennes habitudes et traditions y ont la vie dure. Pourtant, les maraîchers sont nombreux à constater que leurs clients n'ont tout simplement plus d'argent liquide sur eux. Il est tellement plus simple d'acheter avec une carte bancaire! Les maraîchers découvrent à leur tour qu'il est facile et sûr d'encaisser avec un terminal de paiement. D'autant plus que les clients le demandent. Quatre commerçants nous font part de leurs expériences avec le terminal de paiement mobile XENTISSIMO. «L'argent directement sur mon compte : c'est une belle garantie» Les clients du stand de fleurs de Philippe Koziol, à la place Sainte-Catherine de Bruxelles, sont très diversifiés : il y a là des touristes, des commerçants du coin, des gens qui font leurs emplettes etc. «Les gens achètent souvent plus que ce qu'ils avaient prévu. C'est alors que Bancontact montre toute son utilité», confie Philippe Koziol. «Je travaille avec facture pour les commerçants, mais pas pour les particuliers. Ces derniers n'ont pas toujours de l'argent liquide sur eux. Et puis, ils achètent souvent plus que prévu, notamment lors de fêtes telles que la Saint-Valentin, Noël ou le Nouvel An. Bancontact se révèle bien utile, à ces occasions. Le terminal de paiement est pratique pour moi également. Il fonctionne bien et l'argent est sur mon compte dès le lendemain. C'est plutôt rassurant.» 7 MyPay juin 2011

8 DOSSIER : LES MARCHÉS «Lorsque les gens n'ont pas assez d'argent sur eux, ils achètent une nappe mais pas le protège-table assorti. Avec Bancontact, ils achètent directement les deux.» Il y a huit ans déjà que Wilfried Nys a repris un commerce de nappages et tissus de décoration. Depuis lors, il monte son étal sur six marchés différents chaque semaine. «Les gens ont de moins en moins d'argent en poche», constate-t-il. «Une nappe de qualité coûte facilement de 40 à 50 euros», explique Wilfried Nys. «Je vends également les lourdes couvertures de table classiques en laine, qui coûtent 100 euros ou davantage, des montants que les gens n'ont plus en poche. Ce sont surtout les personnes jeunes qui ont peu d'argent sur eux. Même les personnes âgées ont de moins en moins d'argent liquide sur elles. Quand les clients ont de l'argent, c'est souvent tout juste suffisant pour un seul article. Ils achètent alors la nappe, mais sans le protège-table assorti. Avec Bancontact, ils achètent directement les deux.» «La nécessité de Bancontact est devenue évidente quand j'ai remarqué que les gens trouvaient frustrant de passer d'abord à un guichet automatique. Beaucoup de gens ne revenaient jamais. Voilà pourquoi je propose depuis quelque temps déjà le paiement par Visa. Et dès qu'il a été possible de percevoir également des paiements Bancontact par terminal mobile, j'ai adopté la solution sans délai.» Vous voulez être payé où que vous soyez? Le terminal de paiement mobile XENTISSIMO % Votre code-raccourci : 8177 Appelez-nous et demandez une offre i Le terminal de paiement mobile a sa place dans l équipement de base de toute personne confrontée à des déplacements professionnels occasionnels ou réguliers. Un sérieux avantage lors de livraisons ou de réparations à domicile. Pratique aussi comme maraîcher ou comme terminal complémentaire dans votre magasin. Vous voilà plus disponible pour ce qui vous tient le plus à cœur : votre commerce et vos clients. Lors de vos déplacements Encaisser des paiements n importe où? Cela signifie moins de paiements en retard et de factures impayées. Sans oublier que vous économisez du temps et de l argent et améliorez votre service. Vous réduisez les erreurs, assurez un meilleur suivi et améliorez votre cash-flow. La solution de paiement mobile représente décidément bien des atouts! Un terminal mobile facilite la vie la vôtre et celle de vos clients. Il plaît tout autant au spécialiste en mobilier qu au livreur de mazout ou de pizzas, autant au plombier en dépannage qu au médecin généraliste en visite à domicile. Un terminal de plus, la facilité en plus Un terminal mobile fera aussi merveille dans votre commerce. Cet appareil complémentaire viendra à la rescousse aux moments d affluence, non seulement au comptoir, mais aussi à n importe quel endroit de votre magasin. Ce terminal sans fil intervient là où vous avez besoin de lui. Votre avantage client Nos solutions de paiement mobiles sont plus avantageuses que vous ne le pensez. L achat d un terminal portable vous coûte 930 euros. La location est possible à partir de 36,41 euros par mois, assistance technique et un nombre illimité de transactions ultrarapides par connexion GPRS inclus. Vous découvrirez nos diverses formules de locations en consultant le site Nos conditions clients vous intéressent? Appelez-nous au (du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 17 h). Utilisez le code-raccourci 8177 pour être transféré directement vers la personne compétente. 8 MyPay juin 2011

9 «Bancontact est beaucoup plus sécurisant pour le commerçant. Les vols et les braquages ne sont pas rares sur les marchés.» «Quel confort pour nos clients!» Lenny Floru est présente cinq jours sur sept dans son échoppe de 24 m 2 remplie d'articles textiles pour dames et pour hommes. «Bancontact est avant tout une question de confort pour nos clients», estime-t-elle. Les cartes bancaires sont entrées dans les mœurs, chez Lenny Floru. «Tous nos clients n'ont pas forcément prévu un achat. Ils passent devant l'étal et découvrent subitement un tee-shirt, un gilet ou une petite robe qui leur plaît. Nos articles coûtent en moyenne 50 euros, une somme que beaucoup de gens n'ont pas dans leur sur eux, certainement pas pour un achat imprévu. Il est alors bien pratique de payer avec Bancontact.» Le Chemin Vert propose des produits biologiques depuis plus de 30 ans. Les clients font la file sur les marchés de Huy, Jodoigne, Louvain, Verviers et Liège pour se fournir en charcuterie, fromage, spécialités végétariennes et produits faits maison comme du pain bio et des tourtes aux légumes. Les paiements sont toujours possibles avec Bancontact/Mister Cash. «Je préfère la fabrication artisanale à la production industrielle», explique le gérant Jean-Benoît Attout. «Mais rien n'empêche écologie de rimer avec technologie. Il faut être de son temps. Nous disposons donc d'un terminal de paiement. Je précise que ce sont d'ailleurs les clients qui l'ont réclamé.» «Un tiers environ de nos clients paient par carte. Les autres pas encore, car cette possibilité n'est pas encore fréquente sur un marché. Je ne suis pourtant pas le seul commerçant à proposer ce service : le poissonnier et quelques autres font de même.» «Les gens ont moins d'argent sur eux. Peut-être par souci de sécurité. Je trouve personnellement que Bancontact est plus sécurisant pour le commerçant. Les vols et braquages sont monnaie courante sur le marché. Il n'est pas toujours possible de tout surveiller. Récemment encore, un commerçant s'est retourné quelques instants vers sa camionnette et hop! son portefeuille contenant la recette de la journée quelques milliers d'euros avait disparu. Un autre commerçant a été suivi jusqu'à son domicile par des hommes masqués qui l'ont contraint de remettre la recette de toute la semaine. Pour ma part, je préfère Bancontact. C'est plus sûr pour tout le monde.» «Certains clients demandent d abord s'il est possible de payer par carte et ne s'intéressent aux articles qu'après. C'est un phénomène typique des marchés annuels, fréquentés par un public différent : des gens qui travaillent et qui ne peuvent pas se rendre à un marché ordinaire. Bancontact devient alors un réel avantage. Les gens qui doivent d'abord faire un détour par la banque risquent de ne pas revenir. Avec la carte, le paiement est réglé en un tour de main. Beaucoup de clients estiment aussi que Bancontact est plus sûr. Il faut malheureusement admettre que les vols de sacs ne sont pas exceptionnels sur les marchés.» 9 MyPay juin 2011

10 CONSEILS & ASTUCES Augmentez votre chiffre d'affaires avec les médias sociaux Facebook, votre allié Rien ne semble pouvoir arrêter la progression de Facebook et Twitter. Pas étonnant dès lors que de grandes entreprises décident d'affecter une partie de leur budget publicitaire à ces fameux médias. Selon l'expert en médias sociaux Geert Conard, les commerces d'envergure plus modeste peuvent aussi compter sur Facebook pour augmenter leur chiffre d'affaires. quelques conseils de Geert Conard Ne considérez pas vos fans sur Facebook comme des clients, mais comme des personnes qui font votre promotion. Geert Conard est consultant, conférencier et formateur en médias sociaux et en networking. Il est notamment l'auteur de A Girlfriend in Every City et Friends with Benefits Avant de promouvoir votre commerce via Facebook, veillez à vous familiariser avec les règles et les traditions propres à ce site. Il est utile d'y avoir été actif pendant un moment en tant que particulier. Observez et apprenez. Le jour où vous lancerez une page dédiée à votre commerce, vous pourrez inviter l'ensemble de votre réseau privé à la suivre. Ne créez pas de profil pour votre commerce : cette fonctionnalité est destinée aux personnes. Optez plutôt pour une page. L'avantage? D'un seul clic (sur le bouton J aime ), vos fans suivent votre commerce. La vente directe sur Facebook ne fonctionne pas. Ne considérez pas vos fans sur Facebook comme des clients mais comme des personnes qui font votre promotion. N'oubliez pas que 250 fans représentent un réseau de quelque personnes! Commencer une page Facebook, c'est bien, mais il faut l'entretenir. Publiez-y régulièrement des nouvelles, en restant attentif à la qualité. Geert Conard insiste: «Des considérations sur la météo, oui, à l'occasion, mais si c'est la seule chose qu'on y trouve, les gens décrochent.» Que doit-on trouver sur Facebook, alors? «Tout ce qui illustre votre savoir-faire», précise Geert Conard. «Les clients achètent de préférence chez des gens qui excellent dans leur métier.» Tout ce qui est conçu sur mesure pour le client s'y prête à merveille. Les exemples abondent : bouquets de mariages, gâteaux d'anniversaire, travaux de peinture d'intérieur dont vous publiez des photos Les établissements Horeca pourront y présenter leurs menus, éventuellement accompagnés de recettes culinaires. Franchissez un pas de plus en publiant des articles, des séquences TV ou d autres formes de contenu qui font référence à votre profession. Il s'ensuit que les gens de votre réseau vont automatiquement associer cette thématique et votre commerce, ce qui contribue à votre réputation. Vos fans constituent une communauté, qui rassemble des personnes dont les opinions convergent. Si vous les impliquez, votre page Facebook va gagner en dynamisme. Telle page qui propose des ateliers de confection de pâtisserie invite par exemple ses adeptes à publier des photos sur la page, que d'autres personnes pourront commenter. Un opticien demande à ses clients de publier sur sa page leur portrait avec leur nouvelle paire de lunettes. Si un commentaire négatif apparaît, la dernière des choses à faire est de l'éliminer immédiatement, car la critique réapparaît irrémédiablement ailleurs, où vous aurez moins de possibilités d'intervenir. Il vaut mieux essayer de retrouver l'auteur de la remarque. S'il s'agit d'un provocateur, ignorez-le. Mais si vous avez affaire à un client insatisfait, tâchez de savoir comment le contenter. Ce genre de réaction constitue souvent une forme de publicité positive.» 10 MyPay juin 2011

11 «Les gens sont ouverts à ce qui les inspire» «Facebook? C'est génial pour les commerçants. L'outil est gratuit, il permet d'atteindre un public nombreux et tout le monde est capable de s en servir. Il faut juste avoir la discipline de garder sa page à jour», explique Brigitte Weberman, de la librairie bruxelloise Filigranes références et une cinquantaine de collaborateurs : une envergure qui justifie pour Filigranes une gestion résolument professionnelle de sa communication. Facebook y tient une place appréciable. Dans quel domaine utilisez-vous Facebook? Brigitte Weberman : «J'y publie quelque chose quasi tous les jours. Il s'agit parfois d'un livre que je viens de lire et dont je fais l'éloge. J'y annonce également des coups de cœurs de nos libraires et des séances de dédicace, ou spontanément quelque chose qui vient de me traverser l'esprit. Je publie même des infos lorsque je suis en vacances. Il va de soi que les photos de nos événements se retrouvent aussi sur Facebook.» Filigranes compte près de fans sur Facebook. Comment expliquer ce succès? Weberman : «Filigranes est un concept en soi. Par-delà la librairie, nous sommes un lieu de vie où les gens peuvent discuter littérature et culture autour d une tasse de café. Nombreux sont les clients qui entrent régulièrement dans la librairie pour fureter et bouquiner, parfois même sans acheter quoi que ce soit. Ils apprécient l'ambiance dynamique de l'endroit et le fait d y rencontrer des gens qui partagent leurs intérêts. Facebook n'en est que la continuation. Les gens s en servent pour donner leur opinion sur des livres ou demander conseil à d'autres. Je suis personnellement fascinée de découvrir ce qui anime les clients. On me suggère de temps à autre d'inviter tel ou tel auteur.» Facebook attire-t-il davantage de clients vers le magasin? Weberman : «C'est difficile à établir. Nous disposons aussi de notre propre site web et d une newsletter. Il n'est donc pas évident de savoir via quel canal les clients arrivent chez nous. Il faut y voir la combinaison de nos divers moyens de communication, la synergie du travail de nos équipes et le fait que Filigranes existe depuis 23 ans. Il y a quelque temps, le responsable du département Sciences Humaines m'a demandé de vanter sur Facebook les mérites d'un ouvrage. Le lendemain, plusieurs exemplaires étaient vendus. C'était peut-être un hasard, mais je pense, pour ma part, que les gens se laissent inspirer par ce que nous recommandons. Facebook est surtout un outil extraordinaire pour nos événements. Il permet de réagir vite et d'enthousiasmer les gens pour une soirée thématique ou une rencontre avec un auteur. Brigitte Weberman, librairie Filigranes, Bruxelles Le nombre de participants à ces événements est nettement plus élevé depuis que nous disposons de notre propre page sur Facebook. Cela stimule les ventes malgré tout, fût-ce de manière indirecte.» Je suis personnellement fascinée de découvrir ce qui anime les clients. 11 MyPay juin 2011

12 CONSEILS & ASTUCES Augmentez votre chiffre d'affaires avec les médias sociaux «Les clients viennent de plus en plus loin» «Plus je publie sur Facebook, plus je reçois de commandes», constate Veerle De Loose, de la boulangerie Okoro à Gand. «Je dois parfois modérer mes activités en ligne.» «J'ai lu, il y a un an et demi, un article sur les boulangers actifs sur Facebook. Et je me suis dit : pourquoi pas nous? J'avais déjà créé un profil pour rester en contact avec les amis. Par souci de scinder le privé du professionnel, j'ai donc créé une page distincte pour notre commerce.» Que publie la boulangerie Okoro sur Facebook? Veerle De Loose : «Principalement des photos de nos gâteaux très colorées. Il est difficile pour un amateur de photographier correctement du pain, mais les pâtisseries ont un très bel aspect. Sur notre page, j explique également quand nous prenons nos congés annuels ou quels sont les nouveaux produits que nous proposons. Collins, mon mari, a déjà été interviewé. J'ai donc publié l'article. Les gens apprécient aussi les petites séquences vidéo amateur qui montrent mon mari en train de confectionner les produits.» Chaque délicieux gâteau que nous vendons nous apporte cinq ou six fans supplémentaires. Vous avez près de 400 fans sur Facebook. Comment y êtes-vous parvenue? De Loose : «Chaque beau gâteau vendu le weekend enmène cinq ou six fans. Sans doute les tantes de celui ou celle qui a eu son anniversaire. Il faut bien sûr que le gâteau ait été délicieux. Et puis, j'organise de temps à autre une tombola, dont je distribue les lots aux personnes qui apportent de nouveaux fans. Notre page reçoit beaucoup de visiteurs. Je dois veiller à ne pas faire trop de publicité, nous risquerions d'être Veerle De Loose, boulangerie Okoro, Gent débordés. C'est pourquoi j'évite certains trucs qui permettent d'augmenter encore la popularité.» De quels trucs s'agit-il? De Loose : «Si vous incitez les gens à se mettre en tag dans des photos, celles-ci se diffusent à toute allure. Les photos de nos gâteaux arrivent ainsi chez des personnes qui ne nous connaissent absolument pas.» Constatez-vous un effet sur votre commerce? De Loose : «Absolument. 60 % de nos clients ne sont pas sur Facebook. Ils se contentent d'acheter un pain ou quelques croissants. Par contre, les acheteurs de nos pâtisseries nous viennent de régions sans cesse plus éloignées. Certains n'hésitent pas à venir d Alost ou de Wetteren pour acheter nos produits.» Y voyez-vous d'autres bénéfices? De Loose : «Facebook guide davantage de visiteurs vers notre site web, ce qui nous positionne mieux sur Google. Voilà une interaction plus que positive et, bien entendu, gratuite. Il est vrai que cette activité prend du temps, mais comparé au coût d'une publicité dans un journal, l'avantage est indéniable.» 12 MyPay juin 2011

13 les actus A vélo, avec votre smartphone Le vélo en libre service apparaît dans un grand nombre de villes européennes Il s agit de réseaux urbains de vélos partagés. On prend un vélo à une station et on le dépose ensuite à la station la plus proche de l endroit où l on veut se rendre. A Bruxelles, le principe est commercialisé sous le nom «Villo». Le concept est très innovateur et écologique. Mais il arrive que l on ne trouve plus de borne libre pour déposer son vélo... La ville de Barcelone a trouvé la parade et propose une application «Bicing», à télécharger sur son smartphone, qui indique géographiquement et en temps réel les stations disposant de vélos libres et les stations où l on peut déposer son vélo loué. Atos Worldline soutient «Moeders voor Moeders» Atos Worldline aide chaque année quelques œuvres caritatives, parmi lesquelles «Moeders voor Moeders». Cette ASBL regroupe 130 bénévoles qui aident les ménages avec de jeunes enfants confrontés à des difficultés financières. Une application mobile bien pratique pour les adeptes du vélo, développée et exploitée par Atos Worldline. Moyennant une rémunération symbolique de 0,50 euro, ces familles reçoivent des colis alimentaires ainsi que d'autres formes d'aide matérielle pour les enfants : des vêtements, des articles de soins, des poussettes etc. L ASBL propose aussi quelques services tels que resto-bébé, où les nourrissons peuvent bénéficier deux fois par semaine d'un bain et d'un repas chaud. i Erratum : l'assistance technique lors du dimanche des soldes Disposez-vous d'un contrat d'assurance Kit Pro? Louez-vous un terminal avec la formule Unlimited? Dans ces deux cas, nos techniciens se rendront gratuitement dans votre commerce si une intervention technique s avère nécessaire le premier jour des soldes, à savoir le dimanche 3 juillet (et non le 3 juin, comme nous l'avons mentionné par erreur dans le numéro précédent de MyPay). Les dons d Atos Worldline servent principalement à l'entretien et à la rénovation des bâtiments. De même, les jouets (flambant neufs) qui n'ont pas pu être distribués lors de la fête de Saint- Nicolas chez Atos Worldline servent à remplir les petits souliers qui restent habituellement bien vides. Vous aussi, vous pouvez soutenir «Moeders voor Moeders». Les dons matériels tels que des vêtements (surtout des vêtements de garçon à partir de six ans) ou des articles pour bébé peuvent être remis chaque mardi, jeudi et chaque premier samedi du mois à l'adresse suivante : Helmstraat 91, 2140 Borgerhout Les dons financiers (déductibles à partir de 30 euros) Opération Adopteer een boeleke : vous soutenez resto-bébé avec un don de 12 euros par mois. Compte (BE 40) (BIC: KREDBEBB) i Vous n'avez pas encore de contrat d'assistance technique? Optez pour la sécurité et appelez-nous au numéro (du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 17 heures). i 13 MyPay juin 2011

14 Votre commerce Plus sûres, plus rapides, elles stimulent aussi vos ventes Paiement par carte pou Le paiement électronique n'est pas seulement plus rapide, plus sûr et plus pratique : il stimule aussi votre chiffre d'affaires. Vous avez donc intérêt à encourager son utilisation. Cela peut se faire de diverses manières. Tout est une question d'attitude! Environ 1 milliard de paiements sont effectués par voie électronique, chaque année, en Belgique. Et pour cause : le paiement par carte bancaire est sûr, facile et rapide. Et le coût pour les citoyens est sensiblement plus bas que celui des paiements en liquide. Saviez-vous que l émission, la gestion, le traitement et le recyclage de l'argent liquide coûtent annuellement près de 130 euros à chaque contribuable? Le secteur financier et le ministre de l'economie Vincent Van Quickenborne ont donc pris les choses en main. Ils vont définir, en concertation avec les commerçants, une série de mesures destinées à rendre le paiement électronique en Belgique plus attrayant et à en stimuler l'utilisation. Nous acceptons les cartes! En tant que commerçant, vous pouvez inciter vos clients à payer autant que possible de manière électronique. Une étude menée aux Pays-Bas, où le paiement électronique est totalement entré dans les mœurs, même pour les montants les plus modestes, révèle que l'attitude du commerçant est déterminante. De nombreux clients continuent à extraire de l'argent liquide de leur portefeuille, bien qu'ils préfèrent payer par carte. Pourquoi? Parce qu'ils pensent que le commerçant préfère du cash ou que cela ne change rien pour lui. Le client qui s imagine que vous préférez l'argent liquide a tendance à laisser sa carte bancaire dans son portefeuille. En revanche, si vous indiquez clairement que vous acceptez volontiers les paiements électroniques, le client n'hésitera pas à sortir sa carte de banque ou sa carte de crédit. Une formule, à la fois plus facile et plus sûre, qui stimule aussi votre chiffre d'affaires. Avec quelle carte souhaitez-vous payer? Presque tous les Belges disposent d'une carte bancaire et en 14 MyPay juin 2011 Ne demandez pas à votre client s'il veut payer par carte, mais plutôt avec quelle carte il va régler ses achats

15 r tout montant connaissent la facilité d'emploi. Il est donc parfaitement possible d'encourager vos clients à payer par voie électronique. Il faut cependant qu'ils y soient incités de manière adéquate. Quelques conseils : Disposez votre terminal bien en vue. Veillez à ce qu'il soit aussi facilement accessible, même pour les personnes âgées ou moins valides. Un petit encouragement de la part de vos vendeurs suffit souvent à décider les clients. «Nous demandons un acompte pour des articles sur mesure. Nous profitons de l'occasion pour ajouter que le client peut également payer par Bancontact ou VISA», explique Mariska van de Arendt, de l'enseigne d'opticiens Hans Anders. Et puis, il existe plusieurs autres moyens pour convaincre les clients en douceur : des paillassons promotionnels, des autocollants pour la vitrine, des mobiles et d'autres matériels de promotion qui rappellent aux clients où ils peuvent payer par carte. Un aperçu complet se trouve sur notre site web N'oubliez pas non plus de fixer sur votre terminal le petit carton «Pour votre confort et notre sécurité, payez par carte». Tous ces petits encouragements contribueront à augmenter votre chiffre d'affaires et votre sécurité. L'enseigne de décoration d'intérieur Leen Bakker a instauré une signalisation qui indique à chacun, dès qu'il franchit la porte d'entrée, qu'il y a peu d'argent liquide dans le magasin. Voilà un message important non seulement pour les clients, mais aussi pour les personnes moins bien intentionnées. «Nous répétons ces messages à hauteur des caisses et dans chaque département qui reçoit des commandes importantes», précise Paul Peeters, de Leen Bakker. Les grands magasins tels que les supermarchés et les spécialistes en ameublement installent de plus en plus de caisses limitées au paiement électronique. Le message est clair : le paiement en liquide n'est pas recommandé quand on veut faire ses achats de manière rapide et efficace. Une option à envisager si vous disposez d'un commerce d'une surface appréciable. «Nous avons fixé à notre terminal de paiement un petit panneau qui encourage les clients à payer de manière électronique. Ils comprennent ainsi qu'ils peuvent utiliser leur carte. Voilà des montants qu'on ne pourra plus nous voler!» Ann Van Genechten, Prinses op de Erwt, Anvers. Pour votre confort et notre sécurité, payez avec votre carte. i Nous pouvons vous aider à encourager vos clients à payer de manière électronique. Vous trouverez un aperçu complet de tout le matériel promotionnel et des modalités de commande sur le site 15 MyPay juin 2011

16 Des économies en plus et des transactions ultrarapides? Appuyez sur OK XENTISSIMO GPRS : PASSEZ À LA VITESSE SUPÉRIEURE Avec le terminal mobile XENTISSIMO GPRS, le paiement sans fil va au devant de vos clients, où qu ils se trouvent : attablés dans votre établissement, à leur domicile, sur la route ou tout simplement au comptoir. En choisissant le XENTISSIMO GPRS, vous optez aussi pour des transactions plus rapides, des paiements moins chers et une meilleure protection. Vous voulez connaître nos conditions clients? Appelez-nous au (du lundi au vendredi, de 8h30 à 17h) et utilisez le code-raccourci % Votre code-raccourci : 8177

Le Terminal de paiement CBC/Atos Worldline. Offre exceptionnelle

Le Terminal de paiement CBC/Atos Worldline. Offre exceptionnelle Le Terminal de paiement CBC/Atos Worldline Offre exceptionnelle Le Terminal de paiement CBC/Atos Worldline Vous ne disposez pas encore d un terminal de paiement? Vos clients/patients vous paient en liquide

Plus en détail

7 évolutions dont peuvent profiter les entrepreneurs dans l'horeca

7 évolutions dont peuvent profiter les entrepreneurs dans l'horeca 7 évolutions dont peuvent profiter les entrepreneurs dans l'horeca European Merchant Services 2015 1. Veillez à ce que les hôtes puissent vous trouver via leur smartphone Bien que la croissance du smartphone

Plus en détail

Le profil des acheteurs à distance et en ligne

Le profil des acheteurs à distance et en ligne Le profil des acheteurs à distance et en ligne Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste, Reed Exhibitions, CCI Grand Lille 24 octobre 2012 Synthèse de l étude - 1 LES HABITUDES DE CONSOMMATION

Plus en détail

Cartes de crédit ING Mode d emploi

Cartes de crédit ING Mode d emploi Cartes de crédit ING Mode d emploi 1 Bienvenue Nous sommes heureux de vous compter parmi les titulaires d une carte de crédit ING. En parcourant ce guide, vous découvrirez les nombreux avantages de votre

Plus en détail

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014 L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS Juin 2014 Contacts BVA : Céline BRACQ Directrice BVA Opinion Lilas BRISAC Chargée d études 01 71 16 88 00

Plus en détail

Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC)

Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC) GUIDE À L INTENTION DES ORGANISATIONS Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC) Pour des paniers de légumes locaux et sains, directement livrés

Plus en détail

EBOOK DE NOËL. Comment réussir sa stratégie m-commerce de Noël

EBOOK DE NOËL. Comment réussir sa stratégie m-commerce de Noël EBOOK DE NOËL Comment réussir sa stratégie m-commerce de Noël Sommaire 1ère partie Tirer parti de la technologie mobile pendant les fêtes P3 3e partie P13 Vous avez mis nos conseils en pratique. Et maintenant?

Plus en détail

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement...

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement... Bonjour, Maintenant que vous avez compris que le principe d'unkube était de pouvoir vous créer le réseau virtuel le plus gros possible avant que la phase d'incubation ne soit terminée, voyons COMMENT ce

Plus en détail

Copyright 2008 Patrick Marie.

Copyright 2008 Patrick Marie. 2008 Par Patrick Marie et Supply Money En vous procurant cet ebook Supply Money vous donne l'autorisation de le donner uniquement par le moyen de votre choix, à vos abonnés clients etc... A le seul condition

Plus en détail

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes SOMMAIRE LES CONSTATS... 3 LA METHODOLOGIE... 3 CE QU IL FAUT RETENIR... 4 Google? Oui, mais pas que...4 Connectés, même en vacances!...4

Plus en détail

En voiture (*) de Sylvain BRISON

En voiture (*) de Sylvain BRISON En voiture (*) de Sylvain BRISON Pour demander l'autorisation à l'auteur : sylvain@kava.fr Durée approximative : 8 minutes Personnages - A, homme ou femme - B, homme ou femme Synopsis Un voyage pour Issoudun

Plus en détail

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)?

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)? Leçon 1 1. Comment ça va? 2. Vous êtes (Tu es) d'où?' 3. Vous aimez (Tu aimes) l'automne? 4. Vous aimez (Tu aimes) les chats? 5. Comment vous appelez-vous (t'appelles-tu)? 6. Quelle est la date aujourd'hui?

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail

MyPay 13. Attirez davantage de clients grâce à votre étalage. Votre terminal est-il prêt pour l'avenir? En route vers un monde sans cash.

MyPay 13. Attirez davantage de clients grâce à votre étalage. Votre terminal est-il prêt pour l'avenir? En route vers un monde sans cash. MyPay 13 INFORMATIONS ET IDÉES POUR LES PARTENAIRES ATOS WORLDLINE octobre 2011 Innovation Votre terminal est-il prêt pour l'avenir? Tendances En route vers un monde sans cash Conseils & Astuces Attirez

Plus en détail

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Kit d accueil Bénévoles Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept. 2015, place de la République à Paris alternatiba.eu/paris La dynamique Alternatiba Le 6 octobre

Plus en détail

Rapport de fin de séjour à Bruxelles

Rapport de fin de séjour à Bruxelles Rapport de fin de séjour à Bruxelles Introduction Durant l année de mon master 2 Histoire-Histoire de l art à l Université Pierre Mendes France de Grenoble je devais réaliser un stage de 2 mois minimum.

Plus en détail

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Inspiré de «The 90 Day Game Plan» d Eric Worre www.leblogdumlmpro.com - Tous droits réservés - Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout

Plus en détail

LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY

LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY D O S S I E R libérez- LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY La VAR organisait le 27 mars 2003 un séminaire consacré à la créativité et à la pub radio. A cette occasion, elle avait invité deux

Plus en détail

Produits laitiers de ferme

Produits laitiers de ferme Produits laitiers de ferme Produits laitiers de ferme CRIOC, novembre 2008 Agenda 1. Objectifs 2. Méthodologie 3. Consommation de produits laitiers de ferme 4. Perception des produits laitiers de ferme

Plus en détail

Module 1 Module 2 Module 3 10 Module 4 Module 5 Module 6 Module 7 Module 8 Module 9 Module 10 Module 11 Module 12 Module 13 Module 14 Module 15

Module 1 Module 2 Module 3 10 Module 4 Module 5 Module 6 Module 7 Module 8 Module 9 Module 10 Module 11 Module 12 Module 13 Module 14 Module 15 Introduction Aujourd hui, les nouvelles technologies sont de plus en plus présentes et une masse considérable d informations passe par Internet. Alors qu on parle de monde interconnecté, de vieillissement

Plus en détail

Les projets pour le week-end

Les projets pour le week-end A1 Jeu de rôle Les projets pour le week-end hébergez un(e) ami(e) francophone chez vous qui est en Estonie pour la première fois. Vos parents ont proposé de sortir tous ensemble ce week-end pour lui faire

Plus en détail

Les applications et sites web les plus pratiques pour vos randonnées cyclistes et pédestres

Les applications et sites web les plus pratiques pour vos randonnées cyclistes et pédestres & De la planification à la réparation Les applications et sites web les plus pratiques pour vos randonnées cyclistes et pédestres SOMMAIRE 2 Introduction 2 Quelques applications utiles 4 Quelques sites

Plus en détail

Table des matières. Introduction 3. Plan d'affaires de CerviWeb 4. Procédure d adhésion 8. Méthode de paiement 9

Table des matières. Introduction 3. Plan d'affaires de CerviWeb 4. Procédure d adhésion 8. Méthode de paiement 9 1 Table des matières Introduction 3 Plan d'affaires de CerviWeb 4 Procédure d adhésion 8 Méthode de paiement 9 Procédure de paiement par Western Union / Money Gram 10 Activer votre adhésion 12 Que dois-je

Plus en détail

Visa Business FINTRO. PROCHE ET PRO.

Visa Business FINTRO. PROCHE ET PRO. Visa Business FINTRO. PROCHE ET PRO. Vous voici titulaire d une carte Visa Business. Félicitations! Que pouvez-vous faire avec votre carte? Ce mode d emploi reprend toutes les informations relatives à

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Prix d'un site Internet ou e-commerce professionnel

Prix d'un site Internet ou e-commerce professionnel Prix d'un site Internet ou e-commerce professionnel Lors de vos recherches concernant le prix d'un site Internet, vous avez dû voir un peu tout et n'importe quoi. Des sites Internet (soi-disant) gratuits.

Plus en détail

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand LBE Ordinateurs et Internet Programme 8 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand Personnages: Beatrice (fille adolescente), John (garçon adolescent), Ordinateur (voix électronique off) Clips

Plus en détail

Comment avoir une banque sans banque. Tome 2

Comment avoir une banque sans banque. Tome 2 Comment avoir une banque sans banque Tome 2 Bonjour, Philippe Hodiquet à votre service. Je vous avais promis de mettre dans votre bibliothèque d'ebooks, un système économique fou furieux: une banque sans

Plus en détail

Mag. Solution marketing sur application mobile. Communiquez directement dans la poche de vos clients!

Mag. Solution marketing sur application mobile. Communiquez directement dans la poche de vos clients! http5000 Mag Communiquez directement dans la poche de vos clients! Solution marketing sur application mobile Retrouvez ce magazine et tous les autres numéros sur notre application mobile Tapez http5000

Plus en détail

GUIDE DE DÉMARRAGE RAPIDE

GUIDE DE DÉMARRAGE RAPIDE GUIDE DE DÉMARRAGE RAPIDE Bienvenue dans SugarSync. Ce guide explique comment installer SugarSync sur votre ordinateur principal, configurer vos dossiers à synchroniser dans le cloud SugarSync. et utiliser

Plus en détail

Test Francophone de Langue Française (TFLF)

Test Francophone de Langue Française (TFLF) Test Francophone de Langue Française (TFLF) Certificat de compétences linguistiques Institut Supérieur des Langues Vivantes (ISLV) Université de Liège Livret du candidat : Niveau : B1 du Cadre européen

Plus en détail

Conditions de l action promotionnelle Le tour HEMA

Conditions de l action promotionnelle Le tour HEMA Conditions de l action promotionnelle Le tour HEMA Généralités : Ces conditions (ci-après dénommées: 'les conditions de l'action') sont applicables à l'action Le Tour HEMA (ci-après dénommée: 'l'action'),

Plus en détail

Il n'y a donc rien d'étonnant à ce que, depuis des années, nous gérons l ensemble du trafic des paiements électroniques.

Il n'y a donc rien d'étonnant à ce que, depuis des années, nous gérons l ensemble du trafic des paiements électroniques. Chère Madame, Cher Monsieur, Grâce à la collaboration de la Fédération Royale du Notariat Belge, et de Worldline nous sommes en mesure de vous proposer une offre exclusive pour exécuter vos paiements rapidement

Plus en détail

intervenants de différents services qui partagent tout un intérêt commun : que cela soit un succès.

intervenants de différents services qui partagent tout un intérêt commun : que cela soit un succès. Voilà, c'est pour cette année. Votre entreprise est prête franchir le cap et lancer son site web de commerce électronique. Ou peut- être êtes- vous déjà en ligne et il est maintenant temps de passer aux

Plus en détail

Mobile Business Mobile Marketing. Eléments fondamentaux

Mobile Business Mobile Marketing. Eléments fondamentaux Mobile Business Mobile Marketing Eléments fondamentaux Copyright International Tout le contenu de ce ebook est la propriété intellectuelle de Vange Roc NGASSAKI. Sa vente est illégale, sa copie, le partage

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ 3. Les crédits 3.1 Les crédits en cours 3.1.1 Les ménages ayant au moins un crédit en cours Un peu plus du quart, 31%, des ménages en situation de déclarent avoir au moins un crédit en cours. Il s agit

Plus en détail

Bourse EXPLORA Sup. Rapport de fin de séjour

Bourse EXPLORA Sup. Rapport de fin de séjour Laura Poulain Etudiante à ESCPE Lyon Année scolaire 2010/2011 Bourse EXPLORA Sup Rapport de fin de séjour Stage d élève ingénieur chez INERGY Automotive Systems Bruxelles-Belgique 1- Vie pratique Logement

Plus en détail

Qu est-ce que le crédit?

Qu est-ce que le crédit? Qu est-ce que le crédit? NIVEAU 9 11 Dans cette leçon, les élèves examineront les différents types de cartes de crédit offertes ainsi que les avantages et les inconvénients d acheter à crédit. Cours Initiation

Plus en détail

«Car le paiement sans numéraire génère un plus gros chiffre d affaires.»

«Car le paiement sans numéraire génère un plus gros chiffre d affaires.» Conseils pour votre succès commercial avec Ingenico et Verdi «Car le paiement sans numéraire génère un plus gros chiffre d affaires.» payment services Une entreprise du Groupe Aduno www.aduno-gruppe.ch

Plus en détail

Chap 14 : La fidélisation de la clientèle et la mercatique après-vente. I. La fidélisation. A. Les enjeux de la fidélisation

Chap 14 : La fidélisation de la clientèle et la mercatique après-vente. I. La fidélisation. A. Les enjeux de la fidélisation Chap 14 : La fidélisation de la clientèle et la mercatique après-vente I. La fidélisation A. Les enjeux de la fidélisation B. La mesure de la satisfaction des clients dans les unités commerciales physiques

Plus en détail

Chapitre 1 : Accès à Pay@Finpost : abonnements et digipass

Chapitre 1 : Accès à Pay@Finpost : abonnements et digipass Nous avons rassemblé dans cette rubrique les questions les plus fréquentes sur Pay@Finpost ainsi que nos réponses à celles-ci. Si malgré tout, vous ne retrouvez pas les réponses à vos questions dans cette

Plus en détail

La réduction du temps de travail

La réduction du temps de travail Activité pour la classe : CFTH La réduction du temps de travail Cette fiche contient : un texte informatif sur la «RTT» des questions ouvertes sur ce texte une activité de compréhension et d expression

Plus en détail

PLAN DE LEÇON TITRE : Qu est-ce que le crédit? Résultats d apprentissage de la littératie financière. Attentes et contenus d apprentissage

PLAN DE LEÇON TITRE : Qu est-ce que le crédit? Résultats d apprentissage de la littératie financière. Attentes et contenus d apprentissage 70 minutes Résultats d apprentissage de la littératie financière À la fin de la leçon, les élèves pourront : expliquer l objectif du crédit; analyser le rôle et l importance du crédit en ce qui concerne

Plus en détail

Voici des réponses aux questions que vous vous posez:

Voici des réponses aux questions que vous vous posez: Bourse aux livres 2014: Mode d emploi Chaque année, vous achetez nombre de manuels scolaires pour vos enfants. Ces manuels coûtent cher: entre 7 et 25 en moyenne, mais certains peuvent aller jusqu à 60!

Plus en détail

à savoir pour mieux gérer votre argent et le faire fructifier

à savoir pour mieux gérer votre argent et le faire fructifier 30 trucs et astuces à savoir pour mieux gérer votre argent et le faire fructifier Par Olivier Seban, auteur de : TOUT LE MONDE MERITE D ETRE RICHE Ou tout ce que vous n avez jamais appris à l école à propos

Plus en détail

Compte rendu : Bourse Explora Sup

Compte rendu : Bourse Explora Sup Compte rendu : Bourse Explora Sup J ai effectué un stage d un mois et demi passionnant au sein de l école de langue anglaise LTC à Brighton. J ai eu par la suite la chance d être embauchée durant un mois

Plus en détail

Etude sur la sécurité auprès des indépendants et des professions libérales Résultats concernant le secteur des médecins généralistes

Etude sur la sécurité auprès des indépendants et des professions libérales Résultats concernant le secteur des médecins généralistes 575BZ03, Juillet 2006 Etude sur la sécurité auprès des indépendants et des professions libérales Résultats concernant le secteur des médecins généralistes SPF Intérieur, Direction générale Politique de

Plus en détail

Nos placements : prudents, avantageux et pour tous. PostMobile, le lien gratuit avec votre banque. Un crédit oui, mais pas n importe lequel

Nos placements : prudents, avantageux et pour tous. PostMobile, le lien gratuit avec votre banque. Un crédit oui, mais pas n importe lequel Les primeurs et les infos de Banque de La Poste n 15 - Septembre 2011 Nos placements : prudents, avantageux et pour tous PostMobile, le lien gratuit avec votre banque Un crédit oui, mais pas n importe

Plus en détail

Dossier -projet d'informations et Sciences du numérique.

Dossier -projet d'informations et Sciences du numérique. Dossier -projet d'informations et Sciences du numérique. Groupe : Andrzejewski Axel Raymond Olivier Belmadani Rayan Formation du groupe : Notre groupe d ISN est née instinctivement, Olivier et moi sommes

Plus en détail

Observatoire des écrans connectés

Observatoire des écrans connectés Observatoire des écrans connectés Poursuivre l Observatoire de l internet mobile et aller plus loin! Smartphones, tablettes la multiplication des écrans connectés modifie la consommation des médias Comment

Plus en détail

Belfius Private Banking. Penser votre patrimoine, agir avec pertinence

Belfius Private Banking. Penser votre patrimoine, agir avec pertinence Belfius Private Banking Penser votre patrimoine, agir avec pertinence En quelque 185 ans d histoire, Belfius Banque s est forgé un savoir-faire d exception, non seulement en tant que banque universelle

Plus en détail

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler.

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler. Mobile & achats à la demande Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat tradedoubler.com En Europe, les canaux mobiles de marketing à la performance transforment

Plus en détail

professionnels PC banking Pro

professionnels PC banking Pro professionnels PC banking Pro Libérez du temps pour vos activités professionnelles Grâce au PC banking Pro de BNP Paribas Fortis, vous pouvez effectuer vos transactions bancaires sans devoir vous déplacer.

Plus en détail

Etude Email Marketing Attitude BtoC - 2015

Etude Email Marketing Attitude BtoC - 2015 Etude Email Marketing Attitude BtoC - 2015 SOMMAIRE I. L étude en quelques mots II. Méthodologie & Profil des répondants III. Faits marquants IV. Personas V. Conclusion I. L étude EMA BtoC en quelques

Plus en détail

Les nouveaux modes de consommation : Attitudes et pratiques des Français. Résultats d enquête

Les nouveaux modes de consommation : Attitudes et pratiques des Français. Résultats d enquête Les nouveaux modes de consommation : Attitudes et pratiques des Français Résultats d enquête Tour Cristal 7 quai André Citroën 75 015 Paris 23 octobre 2014 Quelques mots sur la méthodologie de l enquête

Plus en détail

10 conseils pour optimiser vos campagnes e-mail marketing et réussir dans l'e-commerce. Le livre blanc de l'emailing

10 conseils pour optimiser vos campagnes e-mail marketing et réussir dans l'e-commerce. Le livre blanc de l'emailing 10 conseils pour optimiser vos campagnes e-mail marketing et réussir dans l'e-commerce Le livre blanc de l'emailing Chères lectrices, chers lecteurs, la compétition est rude dans un monde globalisé et

Plus en détail

Chap 8 : L agencement de l unité commerciale I. L organisation de l espace de vente dans une grande surface

Chap 8 : L agencement de l unité commerciale I. L organisation de l espace de vente dans une grande surface Chap 8 : L agencement de l unité commerciale I. L organisation de l espace de vente dans une grande surface A. L organisation de la circulation dans le magasin B. L implantation des rayons 1. Les contraintes

Plus en détail

Compte rendu : Entretiens Utilisateurs

Compte rendu : Entretiens Utilisateurs Compte rendu : Entretiens Utilisateurs Entretien 1 : Yvan Quelle est votre tranche d âge Celle de vos parents et grands-parents Yvan : < 60 ans, Mère : environ 50 ans, Grand-mère : environ 80 ans Combien

Plus en détail

Les Français et les enjeux de la mobilité durable. Août 2008

Les Français et les enjeux de la mobilité durable. Août 2008 En partenariat avec le Ministère de l Ecologie, de l Energie, du Développement durable et de l Aménagement du territoire Les Français et les enjeux de la mobilité durable Août 2008 Méthodologie page 2

Plus en détail

PC Banking PRO FINTRO. PROCHE ET PRO.

PC Banking PRO FINTRO. PROCHE ET PRO. PC Banking PRO FINTRO. PROCHE ET PRO. Libérez du temps pour vos activités professionnelles Grâce au PC banking Fintro, vous pouvez effectuer vos transactions bancaires sans devoir vous déplacer. Quel que

Plus en détail

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS VOCABULAIRE LES VACANCES ET LES VOYAGES

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS VOCABULAIRE LES VACANCES ET LES VOYAGES 1 VOCABULAIRE LES VACANCES ET LES VOYAGES 2 VACANCES ET VOYAGES Avoir, prendre des vacances ["les vacances" = toujours au pluriel] Nous aurons des vacances dans deux semaines. Les vacances de la Toussaint,

Plus en détail

Le plan de communication (démarche simplifiée)

Le plan de communication (démarche simplifiée) Le plan de communication (démarche simplifiée) Définition : Le plan de communication permet de mettre en œuvre des actions de communication à travers différents moyens ou supports de communication. Il

Plus en détail

L'appel public à l'épargne, pour quel besoin de financement? (2/3)

L'appel public à l'épargne, pour quel besoin de financement? (2/3) L'appel public à l'épargne, pour quel besoin de financement? (2/3) Lors d'une précédente analyse, nous avions présenté deux outils d'appel public à l'épargne qui bénéficient d'un régime légal favorable

Plus en détail

Guide pratique pour la Sodexo Card

Guide pratique pour la Sodexo Card Guide pratique pour la Sodexo Card Mode d emploi et conseils pour une utilisation en toute sécurité Guide pratique pour la Sodexo Card Guide pratique pour la Sodexo Card Table des matières 1. La Sodexo

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE GOOD MORNING DESIGN

DOSSIER DE PRESSE GOOD MORNING DESIGN SOMMAIRE LE DOSSIER DE PRESSE Le concept Page 3 Une place de marché pour les passionnés du design Page 3 Nouvelle Vague : une place de marché pour les designers indépendants et les marques avant-gardistes

Plus en détail

SIGEM 2015 Questions fréquemment posées

SIGEM 2015 Questions fréquemment posées SIGEM 2015 Questions fréquemment posées Merci de vous assurer d avoir consulté préalablement le mode d emploi de la procédure SIGEM 2015 : http://www.sigem.org/pdf/reglement_sigem.pdf 1 QUESTIONS CONCERNANT

Plus en détail

Ce premier contact concerne un des éléments-clefs de votre séjour là-bas : le logement.

Ce premier contact concerne un des éléments-clefs de votre séjour là-bas : le logement. Buongiorno a tutti! Il y a déjà un petit temps maintenant, vous découvriez dans votre boîte aux lettres une enveloppe colorée contenant ces quelques mots : «Réservez cette date», «Roma», «24 septembre

Plus en détail

La Carte Platinum American Express. Un monde à part pour vous et votre famille

La Carte Platinum American Express. Un monde à part pour vous et votre famille La Carte Platinum American Express Un monde à part pour vous et votre famille Contenu Platinum 3 Voyagez comme un VIP 4 À votre service 8 Votre tranquillité d esprit, notre priorité 10 Membership Rewards

Plus en détail

LIBRAIRIE SUR INTERNET

LIBRAIRIE SUR INTERNET LIBRAIRIE SUR INTERNET INTRODUCTION On va parler de la vente de livre sur internet et de la communication sur le réseau. Il faut distinguer deux types de ventes sur internet : la vente de livres papiers

Plus en détail

Guide à l intention des parents sur. 2014 ConnectSafely.org

Guide à l intention des parents sur. 2014 ConnectSafely.org Guide à l intention des parents sur 2014 ConnectSafely.org Les adolescents canadiens aiment socialiser en ligne et surtout partager des photos. L étude réalisée par MédiaSmarts en 2014, Jeunes Canadiens

Plus en détail

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL Répondez aux questions suivantes : 1. Où habitez-vous? 2. Quand êtes-vous arrivé à Paris? 3. Quelle est votre profession? Complétez les phrases : 1. Je ne (être) pas français. 2. Je (parler) un peu le

Plus en détail

Fiche d information services de paiement clients commerciaux

Fiche d information services de paiement clients commerciaux clients commerciaux Fiche d information services de paiement clients commerciaux 1 clients commerciaux La présente fiche d information fait partie intégrante des conditions bancaires générales d. Dans

Plus en détail

GARE AVIGNON TGV : LES NOUVEAUX SERVICES. 15 avril 2013. Contact presse régionale : Emmanuelle Enjolras : 04-13-25-11-13 / emmanuelle.enjolras@sncf.

GARE AVIGNON TGV : LES NOUVEAUX SERVICES. 15 avril 2013. Contact presse régionale : Emmanuelle Enjolras : 04-13-25-11-13 / emmanuelle.enjolras@sncf. GARE AVIGNON TGV : LES NOUVEAUX SERVICES 15 avril 2013 Contact presse régionale : Emmanuelle Enjolras : 04-13-25-11-13 / emmanuelle.enjolras@sncf.fr Contact presse nationale : Corentine Mazure : 01-80-50-92-19

Plus en détail

Comment faire plus d'argent cet été!

Comment faire plus d'argent cet été! Comment faire plus d'argent cet été! Je vais prendre ça vraiment cool cet été. Le 23 juin, je me retire à la campagne. Je vais prendre de longues vacances. Des vacances au cours desquelles je ferai du

Plus en détail

Votre compte est-il toujours bon?

Votre compte est-il toujours bon? Les primeurs et les infos de Banque de La Poste n 16 - Janvier 2012 Simulations & demandes en ligne, confortablement installé dans votre fauteuil Votre compte est-il toujours bon? Un crédit auto qui tient

Plus en détail

VISITES MYSTERES CHAUSS EXPO

VISITES MYSTERES CHAUSS EXPO VISITES MYSTERES CHAUSS EXPO ER/SD Nom de l'enquêteur : Magasin visité : Date et heure de visite : Nom d'emprunt usilisé lors de l'inscription au CLUB FIDELITE : Scénario : Vous vous rendez dans le magasin

Plus en détail

Le paiement par carte bancaire

Le paiement par carte bancaire Le paiement par carte bancaire & autres paiements alternatifs sur avec ommaire I. Ouvrir un compte p.3 1. Comment installer le paiement par carte bancaire sur ma boutique DaWanda? p.3 II. Questions fréquentes

Plus en détail

Monnaie. Options de paiement Il y a différentes façons de paiement pour les produits et services en Estonie:

Monnaie. Options de paiement Il y a différentes façons de paiement pour les produits et services en Estonie: Monnaie L Euro ( ) est la monnaie officielle de l Estonie depuis le 1er janvier 2011. 1 euro = 100 centimes. Les pièces suivantes sont utilisées: 1, 2, 5, 10, 20 & 50 centimes et 1 & 2 euros. Les dénominations

Plus en détail

Sommaire. Belgique Belgïe B.P. P.B. 7800 ATH 1 BC 10653. Périodique trimestriel n 60 décembre 2013 Bureau de dépôt : 7800 Ath 1 P501288

Sommaire. Belgique Belgïe B.P. P.B. 7800 ATH 1 BC 10653. Périodique trimestriel n 60 décembre 2013 Bureau de dépôt : 7800 Ath 1 P501288 Belgique Belgïe B.P. P.B. 7800 ATH 1 BC 10653 Périodique trimestriel n 60 décembre 2013 Bureau de dépôt : 7800 Ath 1 P501288 Sommaire Page 2 : Edito Page 3 : Ce qui s est passé depuis la rentrée Page 4

Plus en détail

PREMIERE PARTIE DESCRIPTION DE L'UNITE COMMERCIALE

PREMIERE PARTIE DESCRIPTION DE L'UNITE COMMERCIALE TS2 MUC PREMIERE PARTIE DESCRIPTION DE L'UNITE COMMERCIALE 2009-2010 I. IDENTIFICATION DE L'UNITE COMMERCIALE Le Crédit Mutuel de Thérouanne est le bureau relié à l'agence d'aire sur la Lys. Il fait parti

Plus en détail

Et si l économie sociale créait une mutuelle d épargne solidaire?

Et si l économie sociale créait une mutuelle d épargne solidaire? Et si l économie sociale créait une mutuelle d épargne solidaire? Les entreprises d'économie sociale placent encore souvent leurs réserves dans des banques classiques. Aujourd hui, la crise financière

Plus en détail

Le Marketing Relationnel par Email

Le Marketing Relationnel par Email 1 Comment améliorer sans peine la qualité de vos contacts, renforcer votre crédibilité Et accroître votre liste!" 2 TABLE DES MATIERES...2 Comment améliorer sans peine la qualité de vos contacts, renforcer

Plus en détail

votre partenaire commercial en 10 questions / réponses

votre partenaire commercial en 10 questions / réponses votre partenaire commercial en 10 questions / réponses votre PARTENAIRE COMMERCIAL en 10 questions / réponses 2 / 12 votre partenaire commercial 10 en questions / réponses Vous souhaitez louer un hébergement

Plus en détail

ÉPREUVE DE PRODUCTION ORALE : DELF scolaire A2

ÉPREUVE DE PRODUCTION ORALE : DELF scolaire A2 ÉPREUVE DE PRODUCTION ORALE : DELF scolaire A2 25 points Consignes pour les examinateurs Déroulement de l épreuve : en accueillant le candidat, et après avoir vérifié son identité, vous indiquez très clairement

Plus en détail

Case story Unitt Cardwise À propos de Cardwise

Case story Unitt Cardwise À propos de Cardwise Case story Unitt Cardwise À propos de Cardwise L entreprise technologique Cardwise est établie à Malines et a été fondée en 2011 par oris ogaert, Wim Derkinderen et runo Ernould. Elle se spécialise dans

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation :

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : A. Vie pratique : J ai effectué mon Master 1 de droit public en Erasmus à Copenhague d août 2009 à fin mai 2010. Logement : Accès au logement : J ai pu

Plus en détail

RES - Une monnaie pour les commerçants locaux. www.res.be

RES - Une monnaie pour les commerçants locaux. www.res.be RES - Une monnaie pour les commerçants locaux www.res.be Grandissez avec nous 1. DEPUIS 1996, PLUS DE 5.000 COMMERÇANTS ET ENTREPRENEURS LOCAUX FONT CONFIANCE À RES EN BELGIQUE, EN FRANCE ET EN ESPAGNE

Plus en détail

Europe P aiements en

Europe P aiements en Paiements en Europe Payer en Europe comme si vous étiez dans votre pays 2 Grâce à la construction de la zone de paiement européenne unique SEPA (Single Euro Payments Area), la différence entre les paiements

Plus en détail

Systèmes de paiement: mode d'emploi

Systèmes de paiement: mode d'emploi Systèmes de paiement: mode d'emploi Le processus point par point 1. Quels sont les moyens de paiement disponibles sur le site? Vous pouvez proposer jusqu'à 5 moyens de paiement sur votre boutique, le mieux

Plus en détail

La satisfaction du client n entraîne pas forcément sa fidélité

La satisfaction du client n entraîne pas forcément sa fidélité I La satisfaction du client n entraîne pas forcément sa fidélité Si vous lisez ce livre et que vous êtes responsable d une entreprise, d un service qui s intéresse à la fidélité client, c est que vous

Plus en détail

NUMÉRIQUE VALLÉE. Atelier n 3 : gestion de la relation client. Les ateliers numériques de l Office de Tourisme. Mardi 31 mars 2015

NUMÉRIQUE VALLÉE. Atelier n 3 : gestion de la relation client. Les ateliers numériques de l Office de Tourisme. Mardi 31 mars 2015 NUMÉRIQUE VALLÉE Les ateliers numériques de l Office de Tourisme Atelier n 3 : gestion de la relation client Mardi 31 mars 2015 Présentation Emilie REVEL Agent d Accueil Numérique Elise CORRE-POYET Apprentie

Plus en détail

La question financière. www.guidesulysse.com

La question financière. www.guidesulysse.com 1 La question financière Connaître le coût des études à Montréal, faire un budget efficace et réaliste, trouver des moyens pour financer ses études et comprendre les conséquences de l endettement, voilà

Plus en détail

cterrier.com 1/9 25/01/2011

cterrier.com 1/9 25/01/2011 cterrier.com 1/9 25/01/2011 Organisation et planification des activités administratives Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour

Plus en détail

4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs

4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs 4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs 4.1 Les contacts avec la banque et la connaissance du fonctionnement bancaire 4.1.1 Les contacts avec la banque

Plus en détail

Cette année, 79% des français achèteront leurs cadeaux de Noël sur Internet

Cette année, 79% des français achèteront leurs cadeaux de Noël sur Internet Cette année, 79% des français achèteront leurs cadeaux de Noël sur Internet Paris le 11 Décembre 2012 : Bons-de-Reduction.com, le site de référence en matière de codes promo, publie son premier sondage,

Plus en détail

ÉVÈNEMENTS, FORMATIONS, VOYAGES DE STIMULATION ET DE MOTIVATION, TEAM-BUILDING ET SÉMINAIRES

ÉVÈNEMENTS, FORMATIONS, VOYAGES DE STIMULATION ET DE MOTIVATION, TEAM-BUILDING ET SÉMINAIRES ÉVÈNEMENTS, FORMATIONS, VOYAGES DE STIMULATION ET DE MOTIVATION, TEAM-BUILDING ET SÉMINAIRES Fun, action et adrénaline Pourquoi ne pas allier la productivité à l amusement? Notre programme vise à renforcer

Plus en détail

2. Gérer son profil : Stage mensuel Février 2013 Page 1 / 9 Partagez vos photos sur le web

2. Gérer son profil : Stage mensuel Février 2013 Page 1 / 9 Partagez vos photos sur le web Stage mensuel Février 2013 Page 1 / 9 Il existe de nombreux outils permettant la mise en ligne de ses photos et leur partage avec le public, ou avec une liste de contact. Nous allons en voir deux parmi

Plus en détail

Ne tombez pas dans les pièges tendus par

Ne tombez pas dans les pièges tendus par Ne tombez pas dans les pièges tendus par Ce que vous devez savoir avant de dépenser votre 1 er sur Adwords Guide gratuit offert par le site www.ledroitdereussir.com Introduction Dans un instant vous allez

Plus en détail

N-10 : 67 professionnelles et professionnels au service de l enseignement collégial Unité 10-Montmorency de la section N-Collèges du SPGQ

N-10 : 67 professionnelles et professionnels au service de l enseignement collégial Unité 10-Montmorency de la section N-Collèges du SPGQ Projet d ordinateurs portables pour le personnel professionnel 29 avril 2014 Bonjour, Lors de sa 238 e assemblée générale, l unité syndicale 10-Montmorency de la section N-Collèges du SPGQ (Syndicat de

Plus en détail