Quelques exemples de projets de recherche impliquant chercheurs en sciences cognitives et chercheurs en informatique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quelques exemples de projets de recherche impliquant chercheurs en sciences cognitives et chercheurs en informatique"

Transcription

1 Quelques exemples de projets de recherche impliquant chercheurs en sciences cognitives et chercheurs en informatique Laboratoire d'informatique en Image et Systèmes d'information LIRIS UMR 5205 CNRS/INSA de Lyon/Université Claude Bernard Lyon 1/Université Lumière Lyon 2/Ecole Centrale de Lyon

2 Nathalie Guin - Projet CASES! Connaissances Abstraites et/ou Spatialement Evoquées en Situation! Contexte : Financement : ACI "Cognitique" Durée du projet : 3 ans Partenaires : LIRIS Laboratoire de psychologie cognitive de l Université de Provence 2

3 Question(s) de recherche! Pour résoudre un problème, est-il préférable d'évoquer et d'adapter une connaissance qui ellemême contient des informations liées au contexte ou est-il préférable d'avoir recours à une connaissance dégagée de ces aspects?! Modélisation de l expertise de résolution de problèmes Raisonnement à partir de classes de problèmes Raisonnement à partir de cas 3

4 Quels apports des chercheurs en informatique et en psychologie cognitive? (1)! Psycho : état de l art sur l expertise capacité du système cognitif à avoir recours simultanément à des stratégies différentes! Info et psycho : formulation d hypothèses sur l utilisation conjointe de connaissances abstraites et de connaissances contextualisées! Psycho : expérimentation pour tester ces hypothèses dans le contexte de la résolution de problèmes d échecs, fondée sur le temps de résolution 4

5 Quels apports des chercheurs en informatique et en psychologie cognitive? (2)! Info : conception et implémentation d un modèle de raisonnement utilisant conjointement classes de problèmes et cas, appliqué aux échecs! Psycho : expérimentation pour valider le modèle en comparant les temps de résolution du système et des sujets humains, toujours sur le domaine des échecs 5

6 Quels résultats?! Un nouveau modèle de raisonnement en résolution de problèmes, combinant connaissances contextualisés et connaissances abstraites! Avantages de la collaboration : Pour les chercheurs en psychologie cognitive : des questions plus précises permettant de nouvelles expérimentations Pour les chercheurs en informatique : un modèle fondé sur la connaissance du raisonnement humain, et validé par des expérimentations 6

7 Nathalie Guin - Projet AMBRE! Apprentissage de Méthodes Basé sur le Raisonnement à partir de l'expérience! Contexte : Financement : programme interdisciplinaire STIC- SHS "Société de l'information" du CNRS Durée du projet : 3 ans Partenaires : LIRIS Laboratoire de psychologie cognitive de l Université de Provence Thèse de Sandra Nogry 7

8 Question(s) de recherche! Comment faire apprendre des connaissances abstraites (classes de problèmes) à partir d un processus de résolution de problèmes utilisant des cas (problèmes prototypes)?! Objectif : conception d un EIAH permettant l enseignement de méthodes 8

9 Quels apports des chercheurs en informatique et en psychologie cognitive? (1)! Info : proposition du «cycle AMBRE» fondé sur le raisonnement par analogie pour l apprentissage d une méthode de résolution basée sur des classes de problèmes! Psycho : résultats sur l apprentissage à partir d e x e m p l e s i s s u s d e l é t a t d e l a r t e t d expérimentations complémentaires Appropriation des exemples Pour des novices, il vaut mieux faire analyser que faire résoudre Choix des exemples : plus proche contraste Choix des problèmes à résoudre : d abord un problème proche, puis un problème transfert 9

10 Quels apports des chercheurs en informatique et en psychologie cognitive? (2)! Info : conception et implémentation d un EIAH AMBRE appliqué au domaine des problèmes arithmétiques (CE1-CE2)! Psycho : évaluation du logiciel évaluation de l utilisabilité en laboratoire évaluation de son utilité (impact sur l apprentissage) une méthode comparative en situation réelle d utilisation 10

11 Quels résultats?! Un principe d apprentissage : le cycle AMBRE! Un EIAH AMBRE appliqué aux problèmes arithmétiques (CE1-CE2) très apprécié des élèves et des enseignants! Avantages de la collaboration : Pour les chercheurs en psychologie cognitive : des questions plus précises permettant de nouvelles expérimentations une méthode pour évaluer l utilité des EIAH Pour les chercheurs en informatique : Un EIAH fondé sur des études en didactique des mathématiques et favorisant le déclenchement de processus d apprentissage Un principe d apprentissage validé par l expérimentation 11

12 Audrey Serna Projet AILISA! Contexte : Projet AILISA : Ingénierie du Lien Social et Médical, de l Autonomie et de la Sécurité des Personnes Âgées Financement : Allocation doctorale Région Rhône- Alpes Thèse en sciences cognitives et informatique Laboratoire TIMC-IMAG (Grenoble) et laboratoire DOMUS, Université de Sherbrooke (Canada) Collaboration : Institut de Réadaptation de Montréal (Canada), collaboration avec des ergothérapeutes Service de gérontologie de l hôpital Broca à Paris 12

13 Question(s) de recherche! Problématique de recherche FAVORISER L AUTONOMIE DE L UTILISATEUR DANS LES ENVIRONNEMENTS INTERACTIFS Comprendre et modéliser l utilisateur: - ses comportements - ses caractéristiques cognitives - ses handicaps Modélisation de l utilisateur Interagir pertinemment : - Adapter le système au contexte - Intégrer les modèles utilisateurs - Privilégier l ergonomie Interaction avec l utilisateur 13

14 Question(s) de recherche CONTEXTE: LA PERTE D AUTONOMIE Vieillissement réussi ou aggravé par une maladie (MCI, maladie d Alzheimer)! Atteintes des fonctions cognitives principales: Mémoire, Perception, Langage! Troubles de l attention! Dégradation des fonctions exécutives: Prise de décision, Planification, Initiation, Exécution, Contrôle de l action ne confronte pas ses résultats avec les objectifs fixés EIS pas de conscience des erreurs ou absence de correction Perte d autonomie / besoin d assistance Environnements intelligents pour la santé et l autonomie (EIS): Aides technologiques destinées à améliorer la sécurité et le confort des personnes

15 l Environnements intelligents pour la santé à système d assistance à la tâche pour les personnes en perte d autonomie Besoin de modèles «profonds» modélisation cognitive = (Cooper, 2002) Développer des modèles computationnels des processus cognitifs Simuler et prédire le comportement humain 15

16 Apports des chercheurs en informatique! Approfondissement d un modèle cognitif théorique! Implémentation informatique du modèle (Cooper, 2002) 16

17 Contributions! Protocole expérimental : observation et analyse des difficultés des personnes vieillissantes dans le quotidien (problèmes de planification et de contrôle)! Cadre théorique : modélisation des processus cognitifs! Modèles computationnels : simulation des activités quotidiennes et reproduction des erreurs typiques : Modèle des processus mnésiques et attentionnels (ACT-R) Modèle des processus de contrôle exécutif Phase d apprentissage HIS Phase d aide à la tâche HIS comportement réel scénarios normaux et anormaux comportement attendu assistance adaptée 17

18 Magali Ollagnier-Beldame Questions de recherche Comment des sujets construisent-ils du sens ensemble lorsqu ils sont confrontés à leurs traces numériques? Comment concevoir des systèmes à base de traces soutenant la construction du sens? 18

19 M. Ollagnier-Beldame Questions de recherche Comment des sujets construisent-ils du sens ensemble lorsqu ils sont confrontés à leurs traces numériques? Comment concevoir des systèmes à base de traces soutenant la construction du sens? Spécifier «Com-prendre» l information Cognition distribuée [Hutchins] USAGES Cognition située [Suchman] Concevoir des systèmes ouverts et adaptatifs Collaborer S approprier le support numérique Observer 19

20 M. Ollagnier-Beldame - Projets transdiciplinaires choisis Thèse en sciences cognitives mention informatique ( ) «Traces d interactions et processus cognitifs en activité conjointe» Co-encadrement A.Mille (PR en 27 ème section CNU au LIRIS) C.Brassac (MC HDR en 16 ème section CNU au LabPsyLor) + encadrement expé.: S.Metz (MC 16 ème ), ICAR-ENS Lyon Post doctorat en ergonomie cognitive ( ) «Activité collaborative médiée et traces d'interactions» Projet PROCOGEC ( ) Knowings : éditeur logiciels collaboratifs LIRIS, G-Scop, Syscom : informatique ESC Chambéry : KM, ergonomie GdF : partenaire utilisateur Séjours (8 + 5 mois) à TECFA Univ. de Genève. Sc. Éducation / Informatique Soutenance, 3 rapporteurs : 27 ème, 16 ème et 70 ème sections du CNU 20

21 Apports des chercheurs en informatique! Théorie de la «trace informatique»! Méthodologie pour la spécification des systèmes Exigences fonctionnelles Interfaçage 21

22 Apports des chercheurs en sciences cognitives! Théories de l activité humaine! Méthodologie d analyse des usages Situations réelles de co-conception Recueil de données qualitatives! Enregistrements vidéo et audio! Transcriptions Co-rédaction asynchrone - GdF Analyse! De l activité en «3 ème personne» Ex. Clinique de l activité [Brassac]! De l expérience subjective en «1 ère personne» Ex. Cours d action [Theureau] 22

23 Résultats Doctorat Classification des «systèmes traçants» Formalisation des traces brutes Propriétés des traces Ex. : Appartenance, persistance Construction du sens Activité productive / constructive [Revue Activités, 2008], [Journal of Human Mediated Interactions, to appear] Appropriation du système [Revue du Management Technologique, 2008], [International Journal of KM, 2010] 23

24 Résultats Post-doctorat Formalisation des traces brutes Schèmes d usage Ex. : Partage, modelage [International Journal on Computer Science and Information Systems, accepted] Visualisation de traces Spécification d un nouvel outil Développement logiciel par Knowings 24

25 Olivier Georgeon Projet ABSTRACT Financement : (Réseau d excellence HumanIST) Durée du projet : 3 ans Partenaires : IFSTARR (Institut français des sciences et technologies des transports, de l'aménagement et des réseaux) LESCOT (Laboratoire d Ergonomie et de Sciences Cognitives pour les Transports). Université Lumière Lyon 2. Laboratoire LEACM. 25

26 Question de recherche! Modélisation du conducteur automobile à partir de traces d activité Angle volant, Position pédales, Vitesse, Clignotant, regards (Oculomètre), distance de suivi (Télémètre), Cartographie (GPS), Bouton actionnable, Vidéos 26

27 Quels apports des chercheurs en informatique?! Notion de traces d activité Mille (2006). From case-based reasoning to traces-based reasoning. Annual Reviews in Control, 30(2), ! Outils d ingénierie des connaissances Outils de visualisation interactive. Outil de gestion des connaissances (ontologies). Outils de calcul et d inférence symbolique.! Notions épistémologiques Jean Charlet (2005). L ingénierie des connaissances, entre science de l information et science de gestion. 27

28 Quels apports des chercheurs en Sc Co?! Notions épistémologiques Le Moigne, (1995). Les épistémologies constructivistes : Presse Universitaire de France.! Méthologie expérimentale! Expertise d analyse 28

29 Méthodologie Données brutes Trace collectée Trace modélisée Modèles d'activité Analyse Activité 29

30 Quels résultats? Méthodolgie Georgeon, Mille, Bellet, Mathern, & Ritter, (2011). Supporting activity modelling from activity traces. Expert Systems. Prototype logiciel Résultats d analyse Henning, Georgeon, & Krems, (2007). The quality of behavioral and environmental indicators used to infer the intention to change lanes. International Driving Symposium on Human Factors in Driver Assessment, Stevenson, Washington. Georgeon, Morgan, Horgan, & Braddock, (2010). Process Modeling for the Study of Non-State Political Violence. Annual Conference on Behavior Representation in Modeling Simulation. Charleston, NC. Résultats qui auraient pu être obtenus sans cette collaboration? Aucun. 30

31 Olivier Georgeon Projet IDEAL Financement : (Programme retour Post-Doc) Durée du projet : 3 ans Partenaires : Pennstate. Department of information sciences and technology. Sahra Lawrence College. New York (USA) Department of computer sciences and robotics. Ouvert à propositions de collaborations 31

32 Question de recherche! Implémenter un mécanisme artificiel d apprentissage DEveloppementAL (IDEAL). Etayer les hypothèses émergentiste Gibson (1979). The ecological approach to visual perception. Varela, Thompson, & Rosch, (1991). The Embodied Mind: Cognitive Science and Human Experience. et constructiviste de la cognition. Piaget (1937). La construction du réel chez l'enfant. Norman, J. (2002). Two visual systems and two theories of perception: An attempt to reconcile the constructivist and ecological approaches. 32

33 Quels apports des chercheurs en informatique?! Notion de traces d activité Mille (2006). From case-based reasoning to traces-based reasoning. Annual Reviews in Control, 30(2), ! Implémentations de référence Drescher, (1991). Made-up minds, a constructivist approach to artificial intelligence. Cambridge: MIT Press. Oudeyer, & Kaplan (2007). Intrinsic motivation systems for autonomous mental development. IEEE Transactions on Evolutionary Computation, 11(2), ! En contraste par rapport à : Newell, (1990). Unified Theories of Cognition. Cambridge, MA: Harvard University Press. Brooks, (1991). Intelligence without representation. Artificial Intelligence Journal, 47,

34 Quels apports des chercheurs en Sc Co?! Neuro-anatomie fonctionnelle. Cotterill, R. (2001). Cooperation of basal ganglia, cerebellum, sensory cerebrum and hippocampus: Possible implications for cognition, consciousness, intelligence and creativity. Progress in Neurobiology, 64, Past activity Activity at hand SEQUENTIAL SYSTEM CHEMICAL RECEPTORS Reflex TOUCH RECEPTORS HIERARCHICAL SEQUENTIAL SENSORIMOTOR MEMORY Record PREMOTOR FOLLOWUP Update Activate SENSORIMOTOR SEQUENTIAL INTEGRATION Activate VISUAL RECEPTORS Dynamic features x o + Static features STATIC FEATURE MEMORY Record / Refresh Inhibit Propose MOTIVATIONAL ASSOCIATIVE SYSTEM Associate STATIC SYSTEM INTERACTON TIMELINE MANIPULATION EFFECTORS MOTION EFFECTORS SENSORIMOTOR SYSTEM EYE SACCADE EFFECTORS Update MOTIVATIONAL STATE 34

35 Implémentation! Algorithme d apprentissage séquentiel intrinsèquement motivé : Intrinsically motivated Schema Mechanism (http://e-ernest.blogspot.com/) 35

36 Alain Mille : présentation de la thèse de Luc Damas! Etude théorique et pratique de la production d'effets d'amorçage de la mémoire Application à l'assistance à la remémoration chez l'utilisateur d'un système informatique pour une tâche d'apprentissage! Thèse de doctorat, spécialité informatique, Université Claude Bernard, Lyon 1, 15/12/2003! Direction : Alain Mille, Rémy Versace 36

37 Problématique! Cadre : assistance à l'utilisateur! Constat : la mémoire est omniprésente.! La remémoration permet la poursuite de la tâche.! Idée : Assister une tâche en assistant la remémoration 1er effet bénéfique : utile à court terme 2ème effet bénéfique : renforcement à long terme! Problématique : Est-il possible d assister la remémoration d un utilisateur?

38 Idée Système informatique Outil informatique utilisé simulateur de mémoire interactions 1 4 observe 2 amorce Alter-ego de l'tilisateur Utilisateur transmet Assistant 3 remémoration

39 Validation et évaluation! Validation du simulateur de mémoire Expérimentations Simulations! PUIS! Évaluation de l'assistance basée sur ce principe Mise en oeuvre de l alter-ego Expérimentation! Approche incrémentale

40 Modélisation de la mémoire! Modèle épisodique à traces multiples Conteneur d'expériences Succession de traces Processus Ecphorie synergique [Tulving, 1973]! Modèle choisi : Minerva 2 [Hintzman, 1986]

41 Minerva 2 activations sonde mémoire trace temps écho intensité

42 Exemple : catégorisation Codage de l item Codage de la catégorie C7R1 Sonde Proto 1 C3X1 Proto 2 F9G4 C2X1 F9B4 F1G4 C3X2 C5X8 A9B4 V3E1

43 Wave propagation in glial cell networks : the other network of the brain J. Lallouette, H. Berry EPI Combining/Beagle INRIA Rhône-Alpes LIRIS UMR 5205 CNRS INSA UCBL Villeurbanne France Y. Hanein, E. Ben Jacob Sch. Physics & Astronomy / Sch. Electrical Engineering Tel Aviv University, Tel Aviv - Israel

44 Glial cells : the other cells in the brain! Neurons are only 50% of the cells in our brain! Other half = coined glial cells (to glue) late 19 th early 20 th century! Until 1990 s glial cells are only support for neurons (nutrients, oxygen, immunology) glia neuron! Recently, all this started to change Glial cells form interconnected networks with chemical waves as intercellular communications Glial cells interact with neurons at tripartite synapses where Glia regulates neuronal information transfer Neuronal information transfer triggers glia-glia communication

45 Glial cells : the other cells in the brain! Neurons are only 50% of the cells in our brain! Other half = coined glial cells (to glue) late 19 th early 20 th century! Until 1990 s glial cells are only support for neurons (nutrients, oxygen, immunology)! Recently, all this started to change Glial cells form interconnected networks with chemical waves as intercellular communications Glial cells interact with neurons at tripartite synapses where Glia regulates neuronal information transfer Neuronal information transfer triggers glia-glia communication glia neuron presyn. neuron glia postsyn. neuron

46 Glial cells : the other cells in the brain! Neurons are only 50% of the cells in our brain! Other half = coined glial cells (to glue) late 19 th early 20 th century! Until 1990 s glial cells are only support for neurons (nutrients, oxygen, immunology)! Recently, all this started to change Glial cells form interconnected networks with chemical waves as intercellular communications Glial cells interact with neurons at tripartite synapses where Glia regulates neuronal information transfer Neuronal information transfer triggers glia-glia communication glia neuron 10 m/sec 10 µm/sec 10 m/sec

47 Our research! The issue : experiments only yield hypotheses on these phenomena where each element is disconnected from the other! Our goal : combine computer simulations (Berry / Ben Jacob) with experimental investigations (Hanein) in order to test experimental-based hypothesis (predict new ones) glue all these separate elements into a coherent picture! Already achieved neuron è glia communications [De Pittá et al. J Biol Phys, 2009] glia è neuron regulation [De Pittá et al. submitted] glia è 2010]! Current work : glia communication in 1d [Goldberg et al. PLoS Comp Biol, glia è glia communication in 3d : Effect of the topology of the connectivity network - P(k), x - on the glia-glia communication (Jules Lallouette, Master 2 CODE) presyn. neuron glia postsyn. neuron

48 Funding! Collaboration is 5 years old! No funding up to now! Under review : application to a Research Networks Program in Computational Neurosciences and Computational Cognitive Sciences (High Council for Scientific and Technological Cooperation between France-Israel) : only travels / equipment (no salary)! Jules Lallouette application for PhD at ED InfoMath this year.

Nationalité française Né le 15 Juillet 1965. Olivier GEORGEON

Nationalité française Né le 15 Juillet 1965. Olivier GEORGEON Nationalité française Né le 15 Juillet 1965. Olivier GEORGEON Chercheur en intelligence artificielle bio- inspirée. Formation pluridisciplinaire : ingénieur en informatique, docteur en psychologie cognitive

Plus en détail

Thierry BELLET INRETS-LESCOT

Thierry BELLET INRETS-LESCOT Modélisation et simulation cognitive du conducteur automobile : De l analyse des représentations mentales à la simulation dynamique de la prise de décision Thierry BELLET INRETS-LESCOT Le programme COSMODRIVE

Plus en détail

Master Sciences et technologies Mention MI : Management de l Innovation

Master Sciences et technologies Mention MI : Management de l Innovation Master Sciences et technologies Mention MI : Management de l Innovation M2 Spécialité Ingénierie et Management de la Formation (IMFL ) Présentation des UE UE de spécialité UE1 «Management des connaissances

Plus en détail

Approche organisationnelle basée sur le paradigme agent pour la synthèse & la réutilisation des connaissances en ingénierie collaborative

Approche organisationnelle basée sur le paradigme agent pour la synthèse & la réutilisation des connaissances en ingénierie collaborative Approche organisationnelle basée sur le paradigme agent pour la synthèse & la réutilisation des connaissances en ingénierie collaborative Hind Darwich, doctorante en thèse CIFRE au sein de la société TDC

Plus en détail

Le projet de recherche : fonctions, pratiques et enjeux. Bernard Schneuwly Université de Genève

Le projet de recherche : fonctions, pratiques et enjeux. Bernard Schneuwly Université de Genève Le projet de recherche : fonctions, pratiques et enjeux Bernard Schneuwly Université de Genève Faire de la science Une institution sociale avec des règles Une règle fondatrice: l évaluation par les pairs

Plus en détail

Une méthode d apprentissage pour la composition de services web

Une méthode d apprentissage pour la composition de services web Une méthode d apprentissage pour la composition de services web Soufiene Lajmi * Chirine Ghedira ** Khaled Ghedira * * Laboratoire SOIE (ENSI) University of Manouba, Manouba 2010, Tunisia Soufiene.lajmi@ensi.rnu.tn,

Plus en détail

Samuel Bottani. Matières et Systèmes Complexes (MSC) - CNRS 7056 Université Paris Diderot - USPC

Samuel Bottani. Matières et Systèmes Complexes (MSC) - CNRS 7056 Université Paris Diderot - USPC 1 Reflexions pour un cours de physique de base en Licence pour Biologistes Samuel Bottani Matières et Systèmes Complexes (MSC) - CNRS 7056 Université Paris Diderot - USPC Master «Approches Interdisciplinaires

Plus en détail

Ingénierie d entreprise et de système d information dirigée par les modèles : quels usages?

Ingénierie d entreprise et de système d information dirigée par les modèles : quels usages? Ingénierie d entreprise et de système d information dirigée par les modèles : quels usages? Hervé Panetto, Xavier Boucher, Pierre-Alain Millet To cite this version: Hervé Panetto, Xavier Boucher, Pierre-Alain

Plus en détail

Maître de conférence en Psychologie des apprentissages Laboratoire Paragraphe Université de Cergy Pontoise

Maître de conférence en Psychologie des apprentissages Laboratoire Paragraphe Université de Cergy Pontoise Maître de conférence en Psychologie des apprentissages Laboratoire Paragraphe Université de Cergy Pontoise Adresse : Pôle Universitaire de Gennevilliers ZAC des Barbanniers - Avenue Marcel Paul 92230 GENNEVILLIERS

Plus en détail

Initiation à la Programmation par l exemple : concepts, environnement, et étude d utilité

Initiation à la Programmation par l exemple : concepts, environnement, et étude d utilité Initiation à la Programmation par l exemple : concepts, environnement, et étude d utilité Nicolas Guibert, Laurent Guittet, Patrick Girard To cite this version: Nicolas Guibert, Laurent Guittet, Patrick

Plus en détail

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap Mary Jean Harrold Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap I. L auteur II. Introduction sur les test : les enjeux, la problématique III. Les tests : roadmap IV. Conclusion

Plus en détail

Martin Lavallière 1, 2, M. Tremblay 3, 4, M. Simoneau 1, and N.Teasdale 1

Martin Lavallière 1, 2, M. Tremblay 3, 4, M. Simoneau 1, and N.Teasdale 1 Martin Lavallière 1, 2, M. Tremblay 3, 4, M. Simoneau 1, and N.Teasdale 1 1 Département de kinésiologie, Faculté de médecine, Université Laval, Québec, Qc, Canada. 2 Massachusetts Institute of Technology

Plus en détail

Caméras, Vision et Mobilités ou Vision par ordinateur et Mobilités. Christophe CUDEL, Laboratoire MIPS

Caméras, Vision et Mobilités ou Vision par ordinateur et Mobilités. Christophe CUDEL, Laboratoire MIPS Caméras, Vision et Mobilités ou Vision par ordinateur et Mobilités Christophe CUDEL, Laboratoire MIPS Sommaire Vision par Ordinateur? Vision par ordinateur et mobilités Quelques projets : Mobilités Vision

Plus en détail

CODAGE DES EC ET UE : L1, L2 etc. pour indiquer le semestre J pour majeure, N pour mineure. Ensuite:

CODAGE DES EC ET UE : L1, L2 etc. pour indiquer le semestre J pour majeure, N pour mineure. Ensuite: CODAGE DES EC ET UE : L1, L2 etc. pour indiquer le semestre J pour majeure, N pour mineure Ensuite: Majeures Développement : J11 (-1,-2, -3 pour options) et J12 pour profession Sociale : J21 (-1,-2, -3

Plus en détail

Ingénierie et gestion des connaissances

Ingénierie et gestion des connaissances Master Web Intelligence ICM Option Informatique Ingénierie et gestion des connaissances Philippe BEAUNE Philippe.Beaune@emse.fr 18 novembre 2008 Passer en revue quelques idées fondatrices de l ingénierie

Plus en détail

Situation actuelle. Attachée temporaire d enseignement et de recherche (section CNU 25) à l Université Paris 2. Thèmes de recherche

Situation actuelle. Attachée temporaire d enseignement et de recherche (section CNU 25) à l Université Paris 2. Thèmes de recherche Cyrielle DUMONT Docteur en biostatistiques Née le 9 mai 1985 à Chartres (28) Adresse : Université Paris 2 12 place du Panthéon 75005 Paris Courriel : cyrielle.dumont@inserm.fr Page personnelle : www.biostat.fr/home-dumont.htm

Plus en détail

Coopération Scientifique et Universitaire France - Etats-Unis

Coopération Scientifique et Universitaire France - Etats-Unis Coopération Scientifique et Universitaire France - Etats-Unis Nature des collaborations franco-américaines La Mission pour la Science et la Technologie Les outils de collaboration Les scientifiques français

Plus en détail

Quelques éléments sur la conception et l ingénierie des EIAH

Quelques éléments sur la conception et l ingénierie des EIAH Quelques éléments sur la conception et l ingénierie des EIAH Lium Université du Maine Pierre.Tchounikine@lium.univ-lemans.fr EIAH : définition EIAH = Environnement Informatique pour l Apprentissage Humain

Plus en détail

MATHEMATIQUES ET SCIENCES POUR L INGENIEUR

MATHEMATIQUES ET SCIENCES POUR L INGENIEUR MASTER SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE / STAPS MATHEMATIQUES ET SCIENCES POUR L INGENIEUR Spécialité Ingénierie Numérique, Signal-Image et Informatique Industrielle (INS3I) www.univ-littoral.fr OBJECTIFS

Plus en détail

Assistance informatisée à la remémoration : Le cycle RàPC revisité dans un cadre particulier

Assistance informatisée à la remémoration : Le cycle RàPC revisité dans un cadre particulier Assistance informatisée à la remémoration : Le cycle RàPC revisité dans un cadre particulier Luc Damas 1, Alain Mille 1 et Rémy Versace 2 1 LIRIS - Laboratoire d InfoRmatique en Images et Systèmes d information

Plus en détail

Formation de recherche. Master MI (MoSIG), 2e année, spécialité Informatique UFRIMAG (UJF) & Ensimag (Grenoble INP)

Formation de recherche. Master MI (MoSIG), 2e année, spécialité Informatique UFRIMAG (UJF) & Ensimag (Grenoble INP) Formation de recherche Master MI (MoSIG), 2e année, spécialité Informatique UFRIMAG (UJF) & Ensimag (Grenoble INP) Massih-Reza Amini mars 2015 Qu est ce qu une thèse de doctorat? Un travail de 36 mois

Plus en détail

Analyse de l activité

Analyse de l activité Plan et liens avec UE2-15 Fondamentaux des IHM (M2 UE2-6) Valérie Renault valerie.renault@lium.univ-lemans.fr Analyse préalable de l activité [UE2-6] (cours / TP) Spécifications cahier des charges et spécifications

Plus en détail

HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET DIDACTIQUE DES SCIENCES

HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET DIDACTIQUE DES SCIENCES 1 UNIVERSITÉ CLAUDE BERNARD LYON 1 LIRDHIST http://lirdhist.univ-lyon1.fr MASTER RECHERCHE HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET DIDACTIQUE DES SCIENCES Diplôme national triple sceau : Université Claude Bernard Lyon

Plus en détail

La gestion des contraintes pour modéliser les stratégies humaines d'ordonnancement et concevoir des interfaces homme-machine ergonomiques

La gestion des contraintes pour modéliser les stratégies humaines d'ordonnancement et concevoir des interfaces homme-machine ergonomiques La gestion des contraintes pour modéliser les stratégies humaines d'ordonnancement et concevoir des interfaces homme-machine ergonomiques Clément Guerin Sous la direction de J.M. Hoc et de N. Mebarki Réunion

Plus en détail

Notice biographique Repères biographiques communs. Nom : BOTTA Prénom : VALERIE Section : 61

Notice biographique Repères biographiques communs. Nom : BOTTA Prénom : VALERIE Section : 61 Notice biographique Repères biographiques communs Nom : BOTTA Prénom : VALERIE Section : 61 Corps : Professeur Grade : 1ere classe Equipe de recherche DISP, EA 4570 Ecole doctorale InfoMaths, EA 512 Directeur

Plus en détail

Systèmes à base de trace pour l apprentissage humain 1

Systèmes à base de trace pour l apprentissage humain 1 Systèmes à base de trace pour l apprentissage humain 1 Lotfi Sofiane Settouti * * LIRIS - Bât Nautibus - UFR Informatique Université Claude Bernard Lyon 1 / F-69622 Villeurbanne Cedex LotfiSofiane.Settouti@liris.cnrs.fr

Plus en détail

Industrial Phd Progam

Industrial Phd Progam Industrial Phd Progam Catalan Government: Legislation: DOGC ECO/2114/2012 Modification: DOGC ECO/2443/2012 Next: Summary and proposal examples. Main dates March 2013: Call for industrial Phd projects grants.

Plus en détail

UE SC1 Apprentissage et adaptation des habiletés motrices

UE SC1 Apprentissage et adaptation des habiletés motrices Master 1 Sciences du Sport et du Mouvement Humain UE SC1 Apprentissage et adaptation des habiletés motrices 48H CM 12H TD contrôle terminal écrit (2H) contrôle continu (TD) 1 Présentation générale Apprentissage

Plus en détail

Evaluer des logiciels éducatifs

Evaluer des logiciels éducatifs DES-TEF 2001-2002 Evaluer des logiciels éducatifs Bernadette Charlier Cellule d Ingénierie Pédagogique Département Education et Technologie FUNDP 1 Evaluer des logiciels éducatifs hyper et multimédias

Plus en détail

De la conception à l évaluation d un jeu vidéo éducatif

De la conception à l évaluation d un jeu vidéo éducatif De la conception à l évaluation d un jeu vidéo éducatif Application à l enseignement du jazz avec le jeu Pads n Swing guillaume.denis@ensmp.fr Centre de recherche en informatique Ecole des mines de Paris

Plus en détail

La prise en compte du contexte dans le développement d un système logiciel interactif : Apports de la Systémique et nouvelles perspectives

La prise en compte du contexte dans le développement d un système logiciel interactif : Apports de la Systémique et nouvelles perspectives La prise en compte du contexte dans le développement d un système logiciel interactif : Apports de la Systémique et nouvelles perspectives Françoise ADREIT Groupe de Recherche en Informatique et Mathématiques

Plus en détail

Ré-ordonnancement adaptatif de messages dans un réseau ad hoc de véhicules

Ré-ordonnancement adaptatif de messages dans un réseau ad hoc de véhicules Ré-ordonnancement adaptatif de messages dans un réseau ad hoc de véhicules M. Shawky, K. Chaaban, P. Crubillé Heudiasyc UMR 6599 CNRS, Univ. Tech. De Compiègne 1 ADAS (Advanced Driving Aid System) Reactive

Plus en détail

Intermediate Report of Master Thesis

Intermediate Report of Master Thesis TECFA - Université de Genève 8 th of april 2008 Model Mayer Multimedia Presentation Sensory Memory Working Memory Long Term Memory Words Ears Selecting Words Sounds Organizing Words Verbal Model Integrating

Plus en détail

Quel profil pour les futurs professionnels de l'informatique? Le référentiel de compétences du master en sciences informatiques de l'ucl.

Quel profil pour les futurs professionnels de l'informatique? Le référentiel de compétences du master en sciences informatiques de l'ucl. université catholique de louvain louvain-la-neuve, belgique Quel profil pour les futurs professionnels de l'informatique? raisonner théorie appliquer apprendre examens concevoir bachelier référentiel universitaire

Plus en détail

DOCTORAT DE L'UNIVERSITÉ DE TOULOUSE

DOCTORAT DE L'UNIVERSITÉ DE TOULOUSE En vue de l'obtention du DOCTORAT DE L'UNIVERSITÉ DE TOULOUSE Délivré par : Institut National Polytechnique de Toulouse (INP Toulouse) Discipline ou spécialité : Génie des Procédés et de l'environnement

Plus en détail

Partenaires: w w w. c o g m a s t e r. n e t

Partenaires: w w w. c o g m a s t e r. n e t Partenaires: w w w. c o g m a s t e r. n e t Une approche interdisciplinaire et intégrative neuropsychologie psychologie neuroanatomie linguistique philosophie SCIENCES COGNITIVES logique/probas neurosciences

Plus en détail

Plan de l exposé. Des pratiques et usages en mutation. MUSETTE : Un cadre pour capter la connaissance à partir de l expérience

Plan de l exposé. Des pratiques et usages en mutation. MUSETTE : Un cadre pour capter la connaissance à partir de l expérience FRE 2672 MUSETTE : Un cadre pour capter la connaissance à partir de l expérience Laboratoire d'informatique en Image et Systèmes d'information LIRIS FRE 2672 CNRS/INSA de Lyon/Université Claude Bernard

Plus en détail

Vieillissement et mémoire spatiale

Vieillissement et mémoire spatiale Vieillissement et mémoire spatiale Problématique dans la conduite automobile Després Olivier & Dufour André Séminaire Deufrako Mercredi 3 mai 212 Séminaire Deufrako, 3.5.212 1 Plateforme Physiologie &

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Recherches linguistiques et applications informatiques ReLAI

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Recherches linguistiques et applications informatiques ReLAI www.u-bordeaux3.fr Master recherche Recherches linguistiques et applications informatiques ReLAI Introduction sur la formation Le master ReLAI propose une formation de haut niveau couvrant tous les domaines

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master domaine Sciences humaines et sociales, mention Sciences Du Langage, spécialité Didactique des langues et des cultures

Plus en détail

The Current State and Future of Search Based Software Engineering

The Current State and Future of Search Based Software Engineering The Current State and Future of Search Based Software Engineering Mark Harman 1 IEEE International Conference on Software Engineering FoSE 07: Future of Software Engineering 1 King's College, LONDON, UK

Plus en détail

Organisation des enseignements au semestre 7

Organisation des enseignements au semestre 7 Organisation des enseignements au semestre 7 UE1 : Pratiques pédagogiques différenciées et adaptées aux besoins éducatifs particuliers (responsable : J. Divry) Transmettre des connaissances et des références

Plus en détail

1 Bref Curriculum Vitae

1 Bref Curriculum Vitae Hélène FARGIER Institut de Recherche en Informatique de Toulouse (IRIT) 118 route de Narbonne, 31062 Toulouse Cedex 9, France Tel : (33) 5. 61.55.82.97 E-mail : fargier@irit.fr État civil : 48 ans, veuve,

Plus en détail

Intelligence Artificielle et Robotique

Intelligence Artificielle et Robotique Intelligence Artificielle et Robotique Introduction à l intelligence artificielle David Janiszek david.janiszek@parisdescartes.fr http://www.math-info.univ-paris5.fr/~janiszek/ PRES Sorbonne Paris Cité

Plus en détail

Projet ANR SAMOGWAS. Specific Advanced MOdels for Genome-wide Association Studies. Journée de lancement officielle. Nantes - vendredi 11 octobre 2013

Projet ANR SAMOGWAS. Specific Advanced MOdels for Genome-wide Association Studies. Journée de lancement officielle. Nantes - vendredi 11 octobre 2013 Projet ANR SAMOGWAS Specific Advanced MOdels for Genome-wide Association Studies Journée de lancement officielle Nantes - vendredi 11 octobre 2013 1 Les partenaires LINA Nantes GIGA-R Liège INSERM Nantes

Plus en détail

Cours 7: Conception des systèmes interactifs (partie 1)

Cours 7: Conception des systèmes interactifs (partie 1) Cours 7: Conception des systèmes interactifs (partie 1) Anastasia.Bezerianos@lri.fr (plusieurs slides sont basés sur des slides de T. Tsandilas, W. Mackay, M. Beaudouin Lafon, D. Vogel et S. Greenberg)

Plus en détail

Analyse réflexive : un outil de questionnement sur la gestion des contenus d apprentissage Outil 3

Analyse réflexive : un outil de questionnement sur la gestion des contenus d apprentissage Outil 3 Analyse réflexive : un outil de questionnement sur la gestion des contenus d apprentissage Outil 3 Yves Lenoir, D. sociologie Professeur titulaire Titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l intervention

Plus en détail

Les enjeux de la mobilité et de la réalité augmentée dans les jeux éducatifs localisés. GéoEduc3D

Les enjeux de la mobilité et de la réalité augmentée dans les jeux éducatifs localisés. GéoEduc3D Les enjeux de la mobilité et de la réalité augmentée dans les jeux éducatifs localisés Le projet de recherche GéoEduc3D Sylvain GENEVOIS Chargé d études et de recherche (INRP, équipe EducTice) Docteur

Plus en détail

Atelier Cognisud. Contribution à PIRSTEC pour un appel d offre ANR

Atelier Cognisud. Contribution à PIRSTEC pour un appel d offre ANR Atelier Cognisud Contribution à PIRSTEC pour un appel d offre ANR Ces notes sont une contribution à la réflexion dans le cadre de PIRSTEC, faite par le réseau Cognisud suite à un atelier organisé le Jeudi

Plus en détail

MÉMOIRE DE THÈSE PROPOSÉ POUR L OBTENTION DU TITRE DE DOCTEUR L ÉCOLE CENTRALE DE LYON SPÉCIALITÉ MÉCANIQUE

MÉMOIRE DE THÈSE PROPOSÉ POUR L OBTENTION DU TITRE DE DOCTEUR L ÉCOLE CENTRALE DE LYON SPÉCIALITÉ MÉCANIQUE MÉMOIRE DE THÈSE PROPOSÉ POUR L OBTENTION DU TITRE DE DOCTEUR DE L ÉCOLE CENTRALE DE LYON SPÉCIALITÉ MÉCANIQUE ÉCOLE DOCTORALE DE MÉCANIQUE DE LYON (UCBL / INSA / ECL) PAR Kamila FLÍDROVÁ Contribution

Plus en détail

Le problème C est le problème. Sommaire. Des problèmes Quels problèmes? 24/01/11 RÉSOUDRE UN PROBLÈME DE PHYSIQUE UN VRAI CASSE- TÊTE?

Le problème C est le problème. Sommaire. Des problèmes Quels problèmes? 24/01/11 RÉSOUDRE UN PROBLÈME DE PHYSIQUE UN VRAI CASSE- TÊTE? Le problème C est le problème 2 RÉSOUDRE UN PROBLÈME DE PHYSIQUE UN VRAI CASSE- TÊTE? «Ne me dite pas que ce problème est difficile. S il n était pas difficile, ce ne serait pas un problème!» Ferdinand

Plus en détail

L'intelligence artificielle

L'intelligence artificielle Texte de la 263 e conférence de l'université de tous les savoirs donnée le 19 septembre 2000. L'intelligence artificielle par JEAN-PAUL HATON Dès le début de l intelligence artificielle (IA) dans les années

Plus en détail

EDSE Février 2015 AUTO-CONFRONTATIONS ET ANALYSE DU TRAVAIL : réflexion méthodologique

EDSE Février 2015 AUTO-CONFRONTATIONS ET ANALYSE DU TRAVAIL : réflexion méthodologique EDSE Février 2015 AUTO-CONFRONTATIONS ET ANALYSE DU TRAVAIL : réflexion méthodologique AUTO-CONFRONTATIONS ET ANALYSE DU TRAVAIL 1. Introduction 2. La nécessité d un lien théorie méthode 3. Présentation

Plus en détail

TITRE DU PROJET (SI CONNU) / PROJECT

TITRE DU PROJET (SI CONNU) / PROJECT 1. NOM DU (OU DE LA) CHERCHEUR(E) : NAME OF RESEARCHER: SUBVENTION POUR LES GROUPES DE RECHERCHE INTERDISCIPLINAIRE SUPPORT FOR INTERDISCIPLINARY RESEARCH GROUPS 2. NOM DU GROUPE DE RECHERCHE INTERDISCIPLINAIRE

Plus en détail

INGÉNIEUR DE L'ENSEEIHT SPÉCIALITÉ INFORMATIQUE ET RÉSEAUX (APPRENTISSAGE)

INGÉNIEUR DE L'ENSEEIHT SPÉCIALITÉ INFORMATIQUE ET RÉSEAUX (APPRENTISSAGE) INGÉNIEUR DE L'ENSEEIHT SPÉCIALITÉ INFORMATIQUE ET RÉSEAUX (APPRENTISSAGE) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Formation d'ingénieur classique Domaine : Sciences, Ingénierie et Technologies Mention

Plus en détail

8. Cours virtuel Enjeux nordiques / Online Class Northern Issues Formulaire de demande de bourse / Fellowship Application Form

8. Cours virtuel Enjeux nordiques / Online Class Northern Issues Formulaire de demande de bourse / Fellowship Application Form F-8a-v1 1 / 7 8. Cours virtuel Enjeux nordiques / Online Class Northern Issues Formulaire de demande de bourse / Fellowship Application Form Nom de famille du candidat Langue de correspondance Français

Plus en détail

Les démarches en science et en technologie

Les démarches en science et en technologie Les démarches en science et en technologie (Sources LAMAP) La démarche scientifique est une démarche qui conduit à construire une procédure de résolution d'un problème en utilisant, de manière explicite,

Plus en détail

CONTENU DES U.E MASTER JMIN. Expression écrite, orale

CONTENU DES U.E MASTER JMIN. Expression écrite, orale CONTENU DES U.E MASTER JMIN Contenu des U.E UE 101 Communication, culture et expression (anglais, expression écrite et orale) UE 102 Conception et développement informatique UE 103 Conception sonore Expression

Plus en détail

Analyse des pratiques de quatre enseignants spécialisés en arts plastiques en ce qui a trait au rôle de l élève dans le travail de l exposition

Analyse des pratiques de quatre enseignants spécialisés en arts plastiques en ce qui a trait au rôle de l élève dans le travail de l exposition Analyse des pratiques de quatre enseignants spécialisés en arts plastiques en ce qui a trait au rôle de l élève dans le travail de l exposition Laurence Sylvestre, Ph.D. 1 Université du Québec à Montréal

Plus en détail

FICHE DE POSTE. Date de rédaction : 20/02/15. Argumentaire général

FICHE DE POSTE. Date de rédaction : 20/02/15. Argumentaire général UNIVERSITE LYON 2 (LUMIERE) Référence GALAXIE : 4217 Numéro dans le SI local : Référence GESUP : F002 Corps : Maître de conférences Article : 26-I-1 Chaire : Non Section 1 : 71-Sciences de l'information

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Presentation and snapshot of achieved work FLEXIPAC meeting Bertrand Cornélusse, University of Liège December 2014 1 P L

Plus en détail

Quelques sites phares

Quelques sites phares Quelques sites phares Art et mathématiques Jean François Colonna [ http://www.lactamme.polytechnique.fr ] Le site pionnier de la visualisation mathématique et scientifique. Des images superbes à la frontière

Plus en détail

Système tutoriel intelligent pour l apprentissage de travail procédural et collaboratif

Système tutoriel intelligent pour l apprentissage de travail procédural et collaboratif Système tutoriel intelligent pour l apprentissage de travail procédural et collaboratif Cédric Buche buche@enib.fr Pierre De Loor deloor@enib.fr Ronan Querrec querrec@enib.fr Laboratoire d Ingénierie Informatique

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Tom Jorquera. Formation. Thèse

Tom Jorquera. Formation. Thèse Tom Jorquera 8 rue StJoseph 31400 France +336 71 05 35 58 tom@jorquera.net jorquera.net Formation 2009 2013 Doctorat Intelligence Artificielle, Équipe Systèmes MultiAgents Coopératifs (SMAC), Institut

Plus en détail

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES. Psychologie. Clinique/Psychopathologie Cognitive de la santé Développement Sociale. 0h 200h 604 ou (selon

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES. Psychologie. Clinique/Psychopathologie Cognitive de la santé Développement Sociale. 0h 200h 604 ou (selon 2012-201 Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Psychologie Clinique/Psychopathologie Cognitive de la santé Développement Sociale M1 0 ES Volume horaire étudiant

Plus en détail

Université Paris Descartes Institut de Psychologie. Master mention Psychologie. Spécialité Psychologie Cognitive Fondamentale et Appliquée

Université Paris Descartes Institut de Psychologie. Master mention Psychologie. Spécialité Psychologie Cognitive Fondamentale et Appliquée Université Paris Descartes Institut de Psychologie Master mention Psychologie Spécialité Psychologie Cognitive Fondamentale et Appliquée Responsable : D. Vergilino-Perez dorine.vergilino-perez@parisdescartes.fr

Plus en détail

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION vice Direction des Partenariats Internationaux Pôle Mobilités Prrogrramme de bourrses Intterrnattiionalles en Mastterr (MIEM) Intterrnattiionall Mastterr Schollarrshiip Prrogrramme Sorrbonne Parriis Ciitté

Plus en détail

Méthode de conception de systèmes interactifs mobiles

Méthode de conception de systèmes interactifs mobiles 1 Méthode de conception de systèmes interactifs mobiles GT 4.2 "Mobilité et Ubiquité" 26-27 Mai 2003 2 Plan Processus de conception logicielle et ergonomique de systèmes interactifs Particularités des

Plus en détail

Une introduction à l intelligence artificielle

Une introduction à l intelligence artificielle Une introduction à l intelligence artificielle Jean-Paul Haton Institut Universitaire de France LORIA/INRIA- Université de Lorraine Séminaire Espé DANE 13 janvier 2016 1 Plan de l exposé 2 the conjecture

Plus en détail

TP10 Modélisation, simulation et vérification du «Priority Inheritance Protocol» en Kind2

TP10 Modélisation, simulation et vérification du «Priority Inheritance Protocol» en Kind2 École normale supérieure Année 2014-2015 Systèmes et réseaux TP10 Modélisation, simulation et vérification du «Priority Inheritance Protocol» en Kind2 1 Plan En suivant l exemple de Jahier, Halbwachs et

Plus en détail

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN ERA-Net Call Smart Cities CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN Une Smart City, c est quoi? «Une Smart City offre à ses habitants

Plus en détail

Notes de lecture : Dan SPERBER & Deirdre WILSON, La pertinence

Notes de lecture : Dan SPERBER & Deirdre WILSON, La pertinence Notes de lecture : Dan SPERBER & Deirdre WILSON, La pertinence Gwenole Fortin To cite this version: Gwenole Fortin. Notes de lecture : Dan SPERBER & Deirdre WILSON, La pertinence. 2006.

Plus en détail

l Intelligence Artificielle

l Intelligence Artificielle 1 Introduction à l Intelligence Artificielle Antoine Cornuéjols antoine@lri.fr http://www.iie.cnam.fr/~cornuejols/ I.I.E. & L.R.I., Université d Orsay Intelligence Artificielle : plan 2 1-2- 3-4- 5-6-

Plus en détail

PROGRAMME INTERNATIONAL DE DOCTORAT Muséologie, Médiation, Patrimoine

PROGRAMME INTERNATIONAL DE DOCTORAT Muséologie, Médiation, Patrimoine PROGRAMME INTERNATIONAL DE DOCTORAT Muséologie, Médiation, Patrimoine Doctorat conjoint de l université d Avignon et des Pays de Vaucluse (UAPV) France et de l université du Québec à Montréal (UQAM) Québec,

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. Informations Personnelles

CURRICULUM VITAE. Informations Personnelles CURRICULUM VITAE Informations Personnelles NOM: BOURAS PRENOM : Zine-Eddine STRUCTURE DE RATTACHEMENT: Département de Mathématiques et d Informatique Ecole Préparatoire aux Sciences et Techniques Annaba

Plus en détail

Models of Evidence Integration in Rapid Decision Making Processes

Models of Evidence Integration in Rapid Decision Making Processes Models of Evidence Integration in Rapid Decision Making Processes THÈSE N O 4967 (2011) PRÉSENTÉE le 23 février 2011 À LA FACULTÉ INFORMATIQUE ET COMMUNICATIONS LABORATOIRE DE CALCUL NEUROMIMÉTIQUE (IC/SV)

Plus en détail

Se construire les humanités numériques apprendre en action

Se construire les humanités numériques apprendre en action Se construire les humanités numériques apprendre en action ENS de Lyon Personally, I think Digital Humanities is about building things Stephen Ramsay, 2011, Who's In and Who's Out Retour d expérience Présentation

Plus en détail

Jean-Daniel Fekete Directeur de Recherche, Resp. équipe-projet AVIZ INRIA

Jean-Daniel Fekete Directeur de Recherche, Resp. équipe-projet AVIZ INRIA La visualisation d information pour comprendre et interagir avec les données Jean-Daniel Fekete Directeur de Recherche, Resp. équipe-projet AVIZ INRIA Jean-Daniel.Fekete@inria.fr, www.aviz.fr, @jdfaviz

Plus en détail

Les Mathématiques à Besançon

Les Mathématiques à Besançon Les Mathématiques à Besançon 5 équipes de recherche 45 enseignants-chercheurs 3 chercheurs CNRS 9 personnels techniques 25 doctorants 10 invités Que fait-on au laboratoire de math? de la recherche de l'enseignement

Plus en détail

Artificial Intelligence AI

Artificial Intelligence AI Pedagogical Introduction Artificial Intelligence AI Lecture 0 Karim Bouzoubaa This Lecture General Information Examples Importance At the end Intelligent Systems Course Content, Other AI courses, Learning

Plus en détail

Troisièmes Rencontres Jeunes Chercheurs en EIAH UTILISATION DES TRACES D INTERACTION COMME OUTILS D AIDE À L OBSERVATION SUR SIMULATEUR

Troisièmes Rencontres Jeunes Chercheurs en EIAH UTILISATION DES TRACES D INTERACTION COMME OUTILS D AIDE À L OBSERVATION SUR SIMULATEUR Troisièmes Rencontres Jeunes Chercheurs en EIAH Université Lyon 1 les 6 et 7 mai 2010 UTILISATION DES TRACES D INTERACTION COMME OUTILS D AIDE À L OBSERVATION SUR SIMULATEUR Olivier Champalle Silex / LIRIS

Plus en détail

Photo Manipulations in the 2011 CES

Photo Manipulations in the 2011 CES Canadian Election Study Methodological Briefs Methodological Brief #2013-A Photo Manipulations in the 2011 CES Patrick Fournier, Université de Montréal Stuart Soroka, McGill University Fred Cutler, University

Plus en détail

Embedded Domain-Specific Languages using Libraries and Dynamic Metaprogramming

Embedded Domain-Specific Languages using Libraries and Dynamic Metaprogramming Embedded Domain-Specific Languages using Libraries and Dynamic Metaprogramming THÈSE N O 5007 (2011) PRÉSENTÉE le 20 mai 2011 À LA FACULTÉ INFORMATIQUE ET COMMUNICATIONS LABORATOIRE DE MÉTHODES DE PROGRAMMATION

Plus en détail

DR. MATHIEU LAJANTE. Maître de Conférences en Marketing. Fonctions. Formations universitaires. Responsabilités administratives

DR. MATHIEU LAJANTE. Maître de Conférences en Marketing. Fonctions. Formations universitaires. Responsabilités administratives DR. MATHIEU LAJANTE Maître de Conférences en Marketing IGR-IAE de Rennes (Université de Rennes 1) et Laboratoire CREM (UMR CNRS 6211) 11, Rue Jean Macé CS 70803 35708 RENNES Cedex 7 E-mail : mathieu.lajante@univ-rennes1.fr

Plus en détail

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel Master 2 : Didactique des disciplines Spécialité Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 M2 : Didactique des disciplines Spécialité : Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 PRESENTATION

Plus en détail

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Masters de Mathématiques à l'université Lille 1 Mathématiques Ingénierie Mathématique Mathématiques et Finances Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Mathématiques appliquées

Plus en détail

CEISAR Survey on IT education

CEISAR Survey on IT education CEISAR Survey on IT education Objectives In June 2007, the CEISAR conducted a survey to understand what company needs are in terms of training on Computer Science and Management of IS. Our objective was

Plus en détail

Le doctorat et après?

Le doctorat et après? Le doctorat et après? Steve Majerus, Chercheur Qualifié F.R.S.-FNRS, membre du CA d Objectif Recherche Pour le Réseau des Doctorants de l ULg Rentrée des doctorants 12/10/2007 Mon parcours 1999-2003 :

Plus en détail

GTI350 CONCEPTION ET ÉVALUATION DES INTERFACES UTILISATEURS PLAN DE COURS AUTOMNE 2013

GTI350 CONCEPTION ET ÉVALUATION DES INTERFACES UTILISATEURS PLAN DE COURS AUTOMNE 2013 École de technologie supérieure Département de génie logiciel & des TI Responsable(s) du cours : Préalables : Crédits : Michael McGuffin LOG210 4 crédits GTI350 CONCEPTION ET ÉVALUATION DES INTERFACES

Plus en détail

Contexte politique. Political context. Volonté de développement et d ouverture des Hautes Ecoles Suisses

Contexte politique. Political context. Volonté de développement et d ouverture des Hautes Ecoles Suisses Contexte politique Political context Volonté de développement et d ouverture des Hautes Ecoles Suisses Development and widening of the Swiss Universities of Applied Sciences spectrum Cohérence politique

Plus en détail

Association des Doctorants du campus STIC. Séminaires doctorants 11

Association des Doctorants du campus STIC. Séminaires doctorants 11 Association des Doctorants du campus STIC Séminaires doctorants 11 07 mars 2007 Actes édités par l association des doctorants du campus STIC. Les travaux individuels publiés restent l unique propriété

Plus en détail

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION Direction des Partenariats Internationaux - Pôle Mobilités Prrogrramme de bourrses Intterrnattiionalles en Mastterr (MIEM) Intterrnattiionall Mastterr Schollarrshiip Prrogrramme Sorrbonne Parriis Ciitté

Plus en détail

5 Résultats du volet 3 : instrumentation pour l observation des activités collectives (responsable C. Courtin)

5 Résultats du volet 3 : instrumentation pour l observation des activités collectives (responsable C. Courtin) 5 Résultats du volet 3 : instrumentation pour l observation des activités collectives (responsable C. Courtin) 5.1 Contexte de l étude et cadrage théorique Ce volet du projet s intéresse à l instrumentation

Plus en détail

L évaluation de la qualité d un dispositif d apprentissage en ligne. Quelles traces mobiliser? Comment les interpréter?

L évaluation de la qualité d un dispositif d apprentissage en ligne. Quelles traces mobiliser? Comment les interpréter? L évaluation de la qualité d un dispositif d apprentissage en ligne. Quelles traces mobiliser? Comment les interpréter? François GEORGES (LabSET ULg) Séminaire Be-ODL 18 novembre 2013 1 Plan La qualité

Plus en détail

SMART-Project : Un environnement informatique. support d activités collaboratives d apprentissage par projet, à base de systèmes multi-agents.

SMART-Project : Un environnement informatique. support d activités collaboratives d apprentissage par projet, à base de systèmes multi-agents. SMART-Project : Un environnement informatique support d activités collaboratives d apprentissage par projet, à base de systèmes multi-agents M. Bousmah, N. Elkamoun, A. Berraissoul To cite this version:

Plus en détail

Peut-on prédire la thrombose veineuse profonde par la clinique?

Peut-on prédire la thrombose veineuse profonde par la clinique? Peut-on prédire la thrombose veineuse profonde par la clinique? TVP et algorithme de prédiction clinique - 1 Médiocre sensibilité et spécificité des signes et symptômes cliniques Utilité démontrée de la

Plus en détail

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil.

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil. A usage officiel/for Official Use C(2006)34 C(2006)34 A usage officiel/for Official Use Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development

Plus en détail