Des projets technos pour motiver les élèves

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Des projets technos pour motiver les élèves"

Transcription

1 Des projets technos pour motiver les élèves Un dossier conjoint de l Infobourg et de Carrefour éducation Par Nathalie Côté Dans les écoles primaires et secondaires de la province, les projets intégrants les technologies sont de plus en plus nombreux. Certains sont réalisés avec presque rien tandis que d autres demandent que l on sorte l artillerie lourde. Quoi qu il en soit, ils ont pour point commun d initier les élèves à différents outils informatiques, de favoriser le développement de nouvelles compétences et surtout de susciter la motivation de la classe! «L utilisation de la technologie pour stimuler l intérêt des élèves démotivés et engager tous les élèves de la génération numérique n est plus une option, écrivent Carolyn Chapman et Nicole Vagle, auteures du livre Motiver ses élèves publié chez Chenelière Éducation. De nos jours, le cerveau est constamment sollicité par de nombreux outils et gadgets électroniques. Les élèves doivent se mettre en mode veille pour venir en classe. À l école, il n y a plus de jeux vidéo, d écrans tactiles, de téléphones cellulaires ou de films d action. Dans la plupart des classes, leur accès à Internet est limité et ils ne peuvent pas consulter librement MySpace, Facebook ou leurs blogues. Combien de temps ces élèves peuvent- ils supporter de rester assis, d écouter ou de rester passifs?» Pour ce dernier dossier de l année, nous vous présentons donc quelques projets technologiques inspirants dont plusieurs peuvent être adaptés en fonction de la matière et de l âge des élèves. De nouvelles idées qui pourront mijoter durant les vacances et, qui sait, faire des petits pour la prochaine année scolaire!

2 Se produire devant public Les médias sociaux sont très populaires chez les jeunes. Pas surprenant que plusieurs enseignants leur fassent de plus en plus de place en classe afin de stimuler l intérêt de leurs élèves. Outre le fait que les jeunes sont friands de ces outils technologiques, le fait de diffuser à un large public les pousserait à fournir plus d efforts dans leur travail. Ils ne sont toutefois pas les seuls outils à le permettre. La classe sur Facebook Une façon simple de le faire : publier le résultat de différents projets sur la page Facebook de l école. C est la voie empruntée par l école primaire anglophone St. Mary s, à Longueuil, dont la page a été crée grâce à la contribution de la Fondation Mobilys. «Les élèves savent que les parents vont regarder les photos et les vidéos à la maison. Ils prennent ça très au sérieux et ils sont fiers», indique Danielle Laplante, une enseignante de première année en immersion française. L initiative a aussi permis de renforcer le lien entre l école et la maison et poussé les parents à s engager davantage dans l éducation de leurs enfants, un élément de motivation important pour eux. Alimenter une page Facebook est relativement simple, mais cela demande toutefois du temps. Il n est pas rare que Mme Laplante consacre une partie de ses soirées à télécharger des documents sur le populaire réseau social. Outils nécessaires : un ordinateur branché à Internet, un compte Facebook et une caméra (photo et vidéo) pour les images. La twittérature Moins populaire que Facebook, le site de microbloguage Twitter est aussi en train de se tailler une place dans les classes. La twittérature, une expression issue de la contraction des mots Twitter et littérature, a notamment remporté un grand succès auprès des élèves d Annie Côté, une enseignante de français de 5 e secondaire. Elle a mis à profit l intérêt marqué des jeunes pour leur téléphone cellulaire pour les inviter à faire des devoirs sur le réseau social. Toutefois, n importe quel appareil branché à Internet peut faire l affaire. Il faut aussi un compte Twitter, bien entendu. Les jeunes devaient rédiger un texte de 140 caractères exactement sur un thème prédéterminé. Ses élèves étaient à ce point emballés qu ils ont commencé à se donner des défis comme d avoir une même lettre dans chaque mot ou, au contraire, d en éviter une à tout prix ou encore s imposer un mot à inclure dans leur devoir. Pour les élèves ayant plus de difficultés, le fait d écrire de courtes phrases apparaissait comme une tâche moins décourageante. Les internautes ont été nombreux à suivre et commenter l expérience et ils ont même été 200 à réaliser un «devoir» à l invitation de l enseignante! Contribuer à une encyclopédie Il n y a pas si longtemps, les encyclopédies n étaient que de gros volumes austères écrits par des spécialistes. Internet est venu démocratiser tout ça, notamment avec la création de Wikipédia, une encyclopédie collaborative. Tous peuvent contribuer à sa rédaction. Martin

3 Baron, enseignant en histoire du Cégep de l Abitibi Témiscamingue, a donc décidé d y publier les travaux de ses étudiants dans le cadre du cours d histoire socioculturelle des peuples autochtones. Un projet semblable pourrait aussi être réalisé avec des élèves plus jeunes. «J ai remarqué que les étudiants se sont davantage investis puisqu ils savaient que le fruit de leurs démarches serait publié, écrit- il. Au début de la session, il m a semblé que la motivation des étudiants était semblable à ce que j observe habituellement. Mais plus la date de publication approchait, plus la motivation et la fébrilité étaient grandes. Selon moi, les étudiants ont appris à critiquer les travaux des autres, mais aussi à s autocritiquer. Ils se sont investis davantage dans leur production en raison des exigences plus spécifiques de recherche.» Tout ce qu il faut, c est un ordinateur connecté à Internet. La plateforme de Wikipédia peut toutefois être rébarbative au départ. M. Baron a d ailleurs eu un coup de main d une conseillère pédagogique en technologies de l information et des communications pour mener à bien son projet. Wikipédia explique sur son site son fonctionnement et la procédure pour publier des articles. Dans la blogosphère Publier un blogue est une autre façon d écrire pour un public élargi. Des plateformes comme WordPress et Blogger offre d héberger gratuitement des blogues (il existe aussi des versions payantes où la publicité est absente, notamment). Un sondage réalisé auprès de jeunes de l école Les Compagnons- de- Cartier, à Québec, nous apprend que 93 % des élèves jugent que le blogue est une excellente façon de s exercer à mieux écrire. D ailleurs, 64 % avouent faire des efforts supplémentaires dans leurs travaux, car ils savent qu ils pourront éventuellement les publier. Enfin, tous les répondants admettent faire plus d efforts pour mieux écrire sur leur blogue que dans leurs travaux scolaires! Une étude réalisée auprès d élèves de sixième année a aussi démontré que le blogue permettait de maintenir la motivation tout au long de l année scolaire. L identité numérique Chaque médaille a son revers! Publier les travaux publiquement expose aussi les jeunes à des commentaires négatifs. Certains enseignants et élèves ne sont pas à l aise avec cette perspective. D ailleurs, deux des élèves d Annie Côté ont préféré envoyer leurs devoirs par courriel. La grande présence de publicité sur les sites de médias sociaux, le fait d être «amis» ou non avec ses élèves et le respect de la vie privée sont aussi d autres questions auxquelles il faut s attarder.

4 Collaborer avec le monde Travailler en équipe avec des élèves d une autre école est aussi très motivant pour les jeunes. Un exercice aussi simple qu une correspondance par courriel entre deux classes de pays différents change la donne. Marie- Luce Dion, enseignante à l école secondaire Bernard- Gariepy, de Sorel l a expérimenté. Elle s est inspirée d un projet trouvé sur Internet pour proposer aux élèves de sa classe (et d une autre ailleurs dans le monde!) l échange d une dizaine de courriels sur dix thèmes différents. Les jeunes étaient ravis d en apprendre davantage sur le pays et la culture de leurs correspondants. Écrire une «vraie lettre» à un correspondant en chair et en os était beaucoup plus stimulant pour eux qu écrire une lettre fictive à leur enseignante, remarque cette dernière! Textes à plusieurs mains Marie- Ève Gauron, enseignante à l Externat Sacré- Cœur- de- Marie, à Québec, a plutôt privilégié Twitter afin que ces élèves de cinquième année entrent en contact avec une classe française. Les enfants se sont présentés ainsi que leur milieu en quelques gazouillis de moins de 140 caractères sur le compte de la classe et non sur un compte personnel. «Ensuite, chaque groupe devait composer un texte long sur l autre classe et nous les avons partagés sur Tumblr, une plateforme de blogue», explique Mme Gauron. À la suite du succès de l expérience, les deux classes ont commencé à écrire des récits en collaboration. Théâtre dans le cyberespace Si les deux premiers projets sont relativement simples, la mise en place du premier Festival de théâtre virtuel a nécessité davantage de coordination et d équipement (tableau numérique interactif (TNI), webcam, projecteur, micros, casques avec micro, haut- parleurs). Cinq classes d adultes déficients intellectuels y ont effectué des prestations par visioconférence sur la plateforme Via et 425 spectateurs ont assisté virtuellement à l événement, selon Line Henry, personne ressource en technologie au RÉCIT de la commission scolaire de Portneuf. Un véritable succès! Mais le projet n est pas né du jour au lendemain. Il y avait déjà quatre ans que les classes travaillaient en visioconférence. «Nous avons d abord exploré les possibilités offertes par la visioconférence pour créer des activités qui ont permis à des élèves de différentes régions de travailler ensemble. Speedating pédagogique, fête virtuelle et théâtre virtuel figurent parmi les principales activités réalisées pour favoriser la communication des élèves, écrit Andrée Deschênes, conseillère pédagogique. L utilisation du virtuel, pour se préparer et jouer à distance des scènes théâtrales avec d autres élèves d autres régions, a permis de constater des effets positifs sur la motivation des élèves, l estime de soi, les relations avec les pairs, la concentration, le travail collaboratif et l expression de soi en contexte de communication virtuelle.» Cercle de lecture virtuel

5 La visioconférence est aussi au cœur du cercle de lecture virtuel, une initiative mise en place par des enseignantes du projet École éloignée en réseau. Le cercle de lecture est composé de six élèves de trois classes différentes qui se rencontrent virtuellement chaque semaine, là aussi grâce à la plateforme Via. Les enfants doivent tous lire un même livre dans la bibliothèque en ligne puis le commenter en fonction de leur rôle respectif. «Pour les garçons, j ai remarqué qu ils étaient davantage intéressés par la lecture sur ce médium. Ils sont plus en action d autant que ce sont souvent des livres interactifs où l on peut appuyer pour entendre différents sons. Il y a aussi des livres, pour les enfants en difficultés d apprentissage, que l on peut écouter. Ensuite, on va leur demander de lire seulement une phrase au lieu de tout le livre», souligne Lyne Clément, de l école Hamelin en Estrie. Le fait de se faire des amis dans une autre école est aussi très motivant pour les jeunes, d autant plus qu ils fréquentent une petite école. Ce projet a d ailleurs été primé par le ministère de l Éducation. Partir à la conquête du monde, un pas à la fois Pour des idées de télécollaboration simples ou plus complexes, le site de Prof Inet est une véritable mine d information. De plus, elle permet également le jumelage de classe à travers le monde! Avant de se lancer dans des projets d envergure, il faut prendre le temps de bien apprivoiser les différents outils. Les enseignants du projet Écoles éloignées en réseau, qui utilise régulièrement la visioconférence, en savent quelque chose. Au départ, la plupart trouvent l aspect technique assez lourd.

6 Qu osse ça donne? «Qu osse ça donne?», comme dirait Yvon Deschamps. La question est légitime. Savoir pourquoi ont fait quelque chose est assurément plus stimulant. Découvrir que son travail sera aussi utile à toute sa communauté, voire au reste du monde, voilà qui est hautement motivant. Culture à l écoute C est d ailleurs l ambition derrière le projet Culture à l écoute, du Récit. «En fin de parcours, il sera possible de produire un circuit touristique afin d inviter les touristes à venir visiter le Québec», note- t- on. Pour y parvenir, des classes de toute la province mettent l épaule à la roue. Elles sont ainsi invitées à créer des baladodiffusions qui sont ensuite regroupées sur un même site. Les élèves doivent faire découvrir au reste du monde leur environnement culturel immédiat. Pourquoi ne pas aussi découvrir le Québec en écoutant les productions des autres par la suite? Selon qu on enregistre sur un appareil mobile ou un ordinateur, plusieurs logiciels peuvent être utilisés. Tous les détails pour participer à ce grand chantier pédagogique et touristique sont mentionnés sur le site du projet. Application touristique Un autre projet technopédagogique touristique a aussi vu le jour en 2011 : la création d une application touristique pour la ville de Dundas, en Ontario. Le projet, qui a remporté le prix Ken Spencer, est toutefois beaucoup plus complexe. La classe de 6 e année de Heidi Siwak a travaillé en collaboration avec des programmeurs Web d Australie et de Finlande et d une artiste des médias électroniques de New York. «Dès le départ, les élèves se sont aperçus que ce projet était différent et s y sont engagés à fond. Ils avaient de véritables destinataires, mais ont pris conscience que leur travail serait rejeté s il n était pas conforme aux normes d Apple. Intrinsèquement motivés, les élèves ont développé leur sens de l éthique professionnelle, manifesté la capacité de prendre des décisions difficiles et entrepris de réaliser un travail de grande qualité», témoigne l enseignante. Les enfants ont travaillé en temps réel avec les experts grâce à un blogue, à Twitter, à Skype, à un wiki et au courriel. Des jeux éducatifs Une autre initiative dont la qualité a été soulignée par l organisation des prix Ken Spencer est la création de huit applications de jeux éducatifs par des élèves de 3 e et 10 e année de la Mother Teresa Catholic High School. Les jeux ont été créés en fonction du curriculum de 3 e année. Ainsi, les plus jeunes étaient les «experts» de la matière tandis que les plus âgés étaient les «pros» de la programmation. Il leur a fallu plusieurs mois pour «livrer la marchandise»! «Il a fallu une semaine pour créer des choses comme un simple bouton, avec maints débats et discussions sur sa taille, son aspect et ce qui arrivait quand on le touchait», mentionne l enseignant. Mais les jeunes ne se sont pas découragés. «On dit

7 souvent aux enseignants que l apprentissage devrait être collaboratif, en groupe, basé sur des projets et axé sur des résultats dans le monde réel. Le problème, c est que les classes n ont habituellement qu un enseignant comme client. En ayant des vrais clients, de vraies dates d échéance et une évaluation des résultats par un tiers indépendant, tout peut changer.» Pour trouver d autres idées inspirantes, vous pouvez aussi consulter la liste des autres projets récipiendaires des prix Ken Spencer.

8 Le jeu, c est sérieux Apprendre en s amusant, c est beaucoup plus agréable. L idée n est pas nouvelle, le concept était déjà évoqué au XVe siècle! Ce qui est moins évident toutefois, c est la manière de s y prendre pour que les apprentissages deviennent ludiques. Un rallye électronique Isabelle Goyette, une enseignante de français de première secondaire aurait pu se contenter de demander à ses élèves de faire des recherches sur des artistes québécois. Elle les a plutôt mis au défi de rédiger des questions (et les réponses!) afin d en faire un rallye. Les jeunes ont utilisé Etherpad afin d expérimenter l écriture collaborative. Ensuite, l enseignante a généré des codes QR avec les questions. Il ne restait plus qu à les disperser un peu partout dans l école. Puisqu elle enseignait à deux classes, les questions de la première ont été soumises à la seconde et vice versa. Quand les jeunes ne connaissaient pas une réponse, ils devaient la trouver sur Internet. Quelques ordinateurs suffisent pour la préparation. Mais des appareils mobiles sont nécessaires pour lire les codes QR durant l activité. Les jeunes qui en possédaient un, soit environ un sur trois, les ont donc amenés et des équipes ont été formées. La lecture des codes QR ne nécessite pas de connexion WiFi une fois l application installée. L activité peut être réalisée dans différents autres contextes tant qu on a accès à des appareils mobiles. Les jeux sérieux Plus simple encore : initier les jeunes aux jeux dits sérieux que l on retrouve sur Internet. Si les jeux vidéo ont mauvaise presse parce qu ils poussent certains jeunes à passer trop de temps devant l écran, l aspect pédagogique de certains d entre eux pourrait bien leur redonner leurs lettres de noblesse. Tous les jeux vidéo ne sont pas des «jeux sérieux», loin de là! Mais on en retrouve de plus en plus. Au Québec, Sciences en jeu en a notamment développé plusieurs. Une étude menée par des chercheurs de l UQAM sur l un d entre eux, Mécanika, a même démontré que les jeunes avaient mieux retenu les notions qu avec un enseignement traditionnel. «Nous nous sommes aperçus que même sans la supervision d un professeur, en jouant à Mécanika, les jeunes ont appris plus rapidement les concepts de physique mécanique, et ce, de manière plus autonome. La recherche démontre également que les élèves ont mieux retenu ces concepts, même un mois après avoir reçu la théorie et joué au jeu. Ils ont aussi eu plus de plaisir à apprendre», mentionnent les chercheurs dans une entrevue au journal L UQAM. Pour en savoir trouver des jeux sérieux et en apprendre davantage à ce sujet, vous pouvez consulter le dossier complet publié par Infobourg et Carrefour éducation l an dernier.

9 Parents inclus L impact positif important de l engagement des parents dans la réussite scolaire et la motivation de leur enfant a maintes fois été démontré. Un enfant encouragé par ses parents a sans aucun doute une attitude plus positive face à l école. Favoriser cet engagement n est toutefois pas toujours évident. Un projet simple comme de créer une page Facebook pour la classe peut avoir un effet bénéfique. La classe s expose Inviter les parents à l école est une autre façon de les amener à s intéresser au travail de leur enfant. C est ainsi qu une enseignante a eu l idée de mettre en place une exposition bien spéciale : chaque œuvre était accompagnée d un code QR! Au préalable, les élèves avaient été invités à enregistrer une courte capsule sonore dans laquelle ils décrivaient le personnage de leur œuvre : un cochon! L enseignante a utilisé l application Audioboo sur ipad pour enregistrer les petits. On peut aussi l utiliser avec un ordinateur, à condition d avoir un micro bien entendu! Une fois les capsules en ligne, il ne restait plus qu à générer des codes QR pour chacun des liens sur le site Kaywa, à les imprimer et à les coller sur les œuvres! Les parents étaient ensuite invités à visiter l exposition avec leur téléphone intelligent! L initiative a depuis été reprise dans d autres contextes avec des élèves plus âgés. Le hic, bien sûr, c est que tous les parents n ont pas nécessairement un téléphone intelligent. Il faut pouvoir offrir une solution de rechange, sinon les élèves pourraient être bien déçus. Un club de lecture papa/garçon Viviane Paiement, bibliothécaire, et Raymonde Lapalme, orthopédagogue, de l école Chanoine- Armand- Racicot de Saint- Jean- sur- Richelieu ont mis sur pied un projet tout simple pour les garçons dont «le désintérêt pour la lecture est manifeste». Ainsi, une dizaine de jeunes de première secondaire ont été recrutés par les enseignants et l orthopédagogue pour créer un club de lecture secret! Puis les jeunes ont dû inviter un adulte masculin (père, beau- père, grand- père, etc.) pour une «soirée de gars» à l école. Au menu : lecture interactive en groupe puis lecture en duo à l écran! «Cette dernière s est faite sur des ordinateurs tactiles dans un laboratoire attenant à la bibliothèque de l école. Sur les écrans : des extraits de feuilletage en ligne, des articles tirés de la banque de données Repères, une page de bande dessinée numérisée, bref des textes intéressant les garçons. Une piste de discussion a aussi été fournie, explique Mme Paiement. Voir les duos hommes- jeunes partager leur courte lecture et avoir un moment de complicité ensemble a été un coup de cœur de la soirée, mais aussi de l ensemble du projet.»

10 Programmer en famille Le dernier projet n a pas été réalisé dans un cadre scolaire, mais il pourrait très bien l être. Les «coding goûter» (une initiative française!) consistent à réunir parents et enfants afin de faire de la programmation en prenant un goûter. Il ne s agit pas d un cours, mais d un moment où tout le monde bidouille et apprend ensemble. Il faut toutefois au moins un spécialiste de la programmation dans le groupe pour donner un coup de main. Sans surprise, l expérience a attiré plusieurs parents qui travaillent en informatique. L aventure nécessite des ordinateurs avec des logiciels de programmation installés comme Scratch, Robozzle ou Game Salad. L expérience est aussi rendue plus sympathique avec un projecteur où chacun peut montrer son travail à tour de rôle. Au cours d un autre événement, des robots en Lego ont été programmés. Évidemment, des kits de Lego Mindstorm sont alors nécessaires. Métro- boulot- dodo école La difficulté, avec ce type d activité, est évidemment de coordonner l horaire de chacun. Avec la course métro- boulot- dodo, les parents sont bien souvent déjà surchargés. À moins de s adresser à un petit groupe de parents très motivés, il vaut peut- être mieux ne pas demander un investissement en temps trop important aux parents si l on souhaite que l activité soit un succès.

11 Des projets gagnants! La perspective de se mesurer à d autres jeunes ou de mettre la main sur un prix peut pousser certains élèves à fournir un effort supplémentaire. Festival de robotique Parmi les nombreux concours destinés aux élèves, le premier Festival de robotique qui s est déroulé à Montréal ce printemps a remporté tout un succès. Plus de 1800 jeunes de 67 écoles ont participé aux différentes compétitions où la programmation de robots était à l honneur. La compétition s adresse aux élèves de 9 à 18 ans, mais des plus jeunes ont aussi exposé leur création lors de l événement. Dans le cadre du projet, des enseignants ont été formés. Des mentors et des experts ont aussi donné un coup de pouce aux jeunes. Plusieurs partenaires, dont de grandes entreprises, appuient le projet. Plus d un million $ ont ainsi permis de financer les programmes de robotique dans les écoles et l organisation du festival. À l école du Grand- Héron, à LaSalle, des classes régulières de deuxième et cinquième année ont été jumelées avec des groupes d adaptation scolaire afin de programmer des robots. «Au début, les élèves se sentaient incapables d arriver à construire et programmer des robots. Mais ils ont constaté qu ils pouvaient le faire et en sont sortis grandis. Ils ont davantage confiance en eux, constate Marie- Ève Turcotte, enseignante de deuxième année. Les enfants sont aussi plus motivés, surtout ceux qui ont des difficultés d adaptation. Pour une fois, ils vivent du succès et non un échec.» Cliquez pour moi Depuis quelques années, le concours Cliquez pour moi est aussi fort populaire et plus simple! Tant les élèves du primaire que ceux du secondaire sont invités à participer. Ils doivent soumettre sur le site une proposition pour améliorer concrètement une situation qui les préoccupe, que ce soit dans leur communauté ou à l international. La proposition doit comprendre un texte argumentatif, un slogan et une pancarte et être déposée sur le site du concours. Ensuite, les enfants peuvent en débattre et finalement voter pour leur proposition favorite parmi la sélection du jury. Le tout se déroule en ligne. Histoires collectives Écrire une histoire avec le «père d Amos Daragon», Bryan Perro? Voilà ce que proposait l Association canadienne d éducation de langue française aux jeunes l hiver dernier. Les élèves du primaire et du secondaire devaient poursuivre des histoires dont l introduction avait été rédigée par un écrivain connu. Tout ce qu il faut, ce sont des ordinateurs avec un traitement de texte et une connexion Internet pour l envoi du document. Un seul texte par classe est admis. En tout, le concours comportait trois étapes de rédaction et tous les textes étaient publiés en ligne. Quelque 210 classes y ont participé. La prochaine édition du concours débutera en octobre!

12 Conclusion Tous ces projets ne constituent pas une liste exhaustive des nombreuses initiatives technopédagogiques réalisées dans les écoles chaque année. Certains enseignants sont très créatifs quand vient le temps de lancer de telles initiatives. Mais avant de se lancer dans l aventure, il faut s assurer que le projet soit techniquement réalisable avec l équipement disponible. Vient ensuite la question des compétences technologiques. Les enseignants moins férus d informatique peuvent demander un coup de pouce aux conseillers pédagogiques ou à la personne- ressource du RÉCIT de leur commission scolaire, à leurs collègues et même à leurs élèves. Ces derniers sont souvent très débrouillards et bien fiers de pouvoir «en montrer» à leur prof! Marie- France Fortin, qui a introduit la tablette numérique dans sa classe en septembre dernier, n hésite pas à collaborer de cette façon avec ses élèves. «Chaque élève doit devenir super compétent dans une application, il devient LE spécialiste. Par exemple, j ai deux élèves dont le travail était d explorer une application pour la prise de note et de l expliquer aux autres», expliquait- elle en entrevue à l Infobourg en début d année. Pour poursuivre votre tempête d idées, vous pouvez dénicher plusieurs projets sur les sites de Carrefour éducation, Prof Inet et du RÉCIT. Quelques sources d inspiration supplémentaires : Création de contes numériques Réalisation d un flash mob ou d un lip dub Un cercle de lecture et d écriture virtuel Un festival de film Une ligne du temps musicale Le cinéma dans une classe TED Un journal virtuel Une soirée du hockey pas comme les autres La classe la plus techno au pays Ces enseignants qui twittent Les médias sociaux font leur entrée dans les classes Enseigner à l ère des hackers

L étonnant flair du chien

L étonnant flair du chien Fiche pédagogique Magazine Les Débrouillards Conception: Audrey Miller Septembre 2015 Titre : Des chiens au secours des animaux menacés Rubrique : Monde animal Pages : 19-22 Thème : Les chiens renifleurs

Plus en détail

événements ressources Fête de la science Fête de l internet nuit des musées D Du 9 au 13 octobre 2013 D Mars 2014 Profitez également

événements ressources Fête de la science Fête de l internet nuit des musées D Du 9 au 13 octobre 2013 D Mars 2014 Profitez également événements Fête de la science D Du 9 au 13 octobre 2013 A la découverte des dernières innovations technologiques et numériques. Fête de l internet D Mars 2014 Ateliers, conférence C est le moment de pousser

Plus en détail

Classe ipad. Recommandations suite à l an 1 du projet

Classe ipad. Recommandations suite à l an 1 du projet Classe ipad Recommandations suite à l an 1 du projet ]É{tÇÇx UxtâÄ xâ Conseillère pédagogique en intégration des TIC Secteurs primaire et secondaire Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Iles

Plus en détail

Une approche mobile Le développement et le soutien d occasions. Nipissing University. L occasion d innover

Une approche mobile Le développement et le soutien d occasions. Nipissing University. L occasion d innover Une approche mobile Le développement et le soutien d occasions d apprentissage mobile pour les étudiantes et étudiants de la L occasion d innover Forte de sa longue expérience dans l usage des technologies

Plus en détail

COMMUNIQUÉ LA CULTURE AUTREMENT. Pour diffusion immédiate

COMMUNIQUÉ LA CULTURE AUTREMENT. Pour diffusion immédiate COMMUNIQUÉ Pour diffusion immédiate Télé-Québec lance une plateforme culturelle sur le Web La Fabrique culturelle : le seul espace public collectif dédié à la culture au Québec 11 mars 2014 Montréal La

Plus en détail

Vous souhaitez vos documents de manière à pouvoir y accéder pour, ou non, et ce, depuis le lieu et l ordinateur de votre choix.

Vous souhaitez vos documents de manière à pouvoir y accéder pour, ou non, et ce, depuis le lieu et l ordinateur de votre choix. Voici quelques fonctions et outils efficaces pour diversifier les enseignements à distance. Présentées de manière à correspondre à des intentions, les références de ce document sont des inspirations, des

Plus en détail

La littératie numérique est-elle vraiment une littératie? Pour quelle raison se soucie-t-on de la définition de la littératie numérique?

La littératie numérique est-elle vraiment une littératie? Pour quelle raison se soucie-t-on de la définition de la littératie numérique? Tiré de Adult Literacy Education, un article de blogue écrit par David J. Rosen, D.Ed. http://davidjrosen.wordpress.com/2013/01 TEACH Magazine, disponible en version imprimée et numérique, est la plus

Plus en détail

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin Apprendre, oui... mais à ma manière Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin La motivation scolaire prend son origine dans les perceptions qu un étudiant a de lui-même, et celui-ci doit jouer

Plus en détail

N-10 : 67 professionnelles et professionnels au service de l enseignement collégial Unité 10-Montmorency de la section N-Collèges du SPGQ

N-10 : 67 professionnelles et professionnels au service de l enseignement collégial Unité 10-Montmorency de la section N-Collèges du SPGQ Projet d ordinateurs portables pour le personnel professionnel 29 avril 2014 Bonjour, Lors de sa 238 e assemblée générale, l unité syndicale 10-Montmorency de la section N-Collèges du SPGQ (Syndicat de

Plus en détail

Association Bibliothèque Braille Enfantine

Association Bibliothèque Braille Enfantine Association Bibliothèque Rendre accessible un monde de personnages, d histoires et de connaissances aux enfants déficients visuels - août 2014 - Carte d identité de l association Public : Nom de l association

Plus en détail

GRATUIT. Guide Site Web. audio vidéo actualités Chat activités ressources

GRATUIT. Guide Site Web. audio vidéo actualités Chat activités ressources GRATUIT audio vidéo actualités Chat activités ressources Cher professeur Août 2010 Notre site Web en anglais est devenu très populaire parmi les professeurs et les élèves d Anglais Langue Etrangère depuis

Plus en détail

Utilisation des médias sociaux. Pour tirer le plein potentiel des médias sociaux

Utilisation des médias sociaux. Pour tirer le plein potentiel des médias sociaux Utilisation des médias sociaux Pour tirer le plein potentiel des médias sociaux Document réalisé par le Carrefour jeunesse-emploi Rivière-du-Nord 2013-2014 LES MÉDIAS SOCIAUX Les médias sociaux se sont

Plus en détail

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Dans le cadre du plan DUNE, l école a reçu, pour une période de 5 mois, 6 tablettes

Plus en détail

Module 1 Module 2 Module 3 10 Module 4 Module 5 Module 6 Module 7 Module 8 Module 9 Module 10 Module 11 Module 12 Module 13 Module 14 Module 15

Module 1 Module 2 Module 3 10 Module 4 Module 5 Module 6 Module 7 Module 8 Module 9 Module 10 Module 11 Module 12 Module 13 Module 14 Module 15 Introduction Aujourd hui, les nouvelles technologies sont de plus en plus présentes et une masse considérable d informations passe par Internet. Alors qu on parle de monde interconnecté, de vieillissement

Plus en détail

Bibliothèque Esparron en livres. www.esparron-en-livres.com

Bibliothèque Esparron en livres. www.esparron-en-livres.com Les réseaux sociaux Chapitre 1 : Les réseaux sociaux Chapitre 2 : 14 moyens pour être plus visible sur Facebook Chapitre 3 : Comment créer un compte Facebook Chapitre 4 : Statistiques en France Les réseaux

Plus en détail

PROGRAMMES DE BOURSES

PROGRAMMES DE BOURSES PROGRAMMES DE BOURSES La Fondation du Cégep de Sainte-Foy a pour mission de soutenir l œuvre éducative du Cégep de Sainte-Foy en favorisant la qualité de l enseignement, la réussite scolaire et l innovation.

Plus en détail

RÉSULTATS DU SONDAGE. mené en 2010 auprès des étudiantes et étudiants de la

RÉSULTATS DU SONDAGE. mené en 2010 auprès des étudiantes et étudiants de la RÉSULTATS DU SONDAGE mené en 2010 auprès des étudiantes et étudiants de la RÉSULTATS DU SONDAGE mené en 2010 auprès des étudiantes et étudiants de la TÉLUQ PRÉSENTATION 2 FAITS SAILLANTS 3 RÉSULTATS 5

Plus en détail

Guide à l intention des parents sur. 2014 ConnectSafely.org

Guide à l intention des parents sur. 2014 ConnectSafely.org Guide à l intention des parents sur 2014 ConnectSafely.org Les adolescents canadiens aiment socialiser en ligne et surtout partager des photos. L étude réalisée par MédiaSmarts en 2014, Jeunes Canadiens

Plus en détail

Développement de saines pratiques dans la diffusion de son image et de ses renseignements dans le Net

Développement de saines pratiques dans la diffusion de son image et de ses renseignements dans le Net Trousse pédagogique Développement de saines pratiques dans la diffusion de son image et de ses renseignements dans le Net Cahier de l élève Salut, je m appelle Xavier. Je vais à la polyvalente du quartier.

Plus en détail

INFONUAGIQUE : EXPLORATIONS

INFONUAGIQUE : EXPLORATIONS REPTIC - Avril 2015 Cégep Montmorency INFONUAGIQUE : EXPLORATIONS C h r i s t o p h e R e v e r d, c o n s e i l l e r t e c h n o p é d a g o g i q u e À PROPOS DE LA VTÉ Organisme sans but lucratif financé

Plus en détail

3 e année (approximativement)

3 e année (approximativement) 3 e année (approximativement) 1. L élève s approprie les technologies de l information et de la communication en utilisant efficacement les outils informatiques 1.1 Avec aide, l élève manipule adéquatement

Plus en détail

WEDNESDAY CLUB 2014 / 2015

WEDNESDAY CLUB 2014 / 2015 BORDEAUX INTERNATIONAL SCHOOL WEDNESDAY CLUB 2014 / 2015 Bordeaux International School 252 Rue Judaïque, 33000 Bordeaux Tél : 05 57 87 02 11 Email : bis@bordeaux-school.com Site web : www.bordeaux-school.com

Plus en détail

3 SOUTIEN À L ÉDUCATION INTERCULTURELLE (allocation supplémentaire 30212)

3 SOUTIEN À L ÉDUCATION INTERCULTURELLE (allocation supplémentaire 30212) 3 SOUTIEN À L ÉDUCATION INTERCULTURELLE (allocation supplémentaire 30212) Le Ministère apporte un soutien financier aux commissions scolaires pour favoriser le développement de l éducation interculturelle.

Plus en détail

Le Web de A à Z. 1re partie : Naviguer sur le Web

Le Web de A à Z. 1re partie : Naviguer sur le Web 1re partie : Naviguer sur le Web D abord, vous devez être connectés à l Internet : abonnement auprès d un fournisseur borne publique Wi-Fi via un réseau de téléphonie (3G, 4G, LTE) À la Grande Bibliothèque,

Plus en détail

Ces enseignants qui tweetent

Ces enseignants qui tweetent Ces enseignants qui tweetent Un dossier conjoint de l Infobourg et de Carrefour éducation Par Julie Beaupré Depuis les expérimentations de la pionnière Laurence Juin, des enseignants d ici et d ailleurs

Plus en détail

Le Team building. (consolidation d équipe) 1-866-651-5387 www.andreauger.com

Le Team building. (consolidation d équipe) 1-866-651-5387 www.andreauger.com Le Team building (consolidation d équipe) Olympiades Venez participer à nos «Olympiades» et découvrez les capacités d adaptation de votre équipe lors d une compétition amicale Pas besoin d être en grande

Plus en détail

Utilisation des portables en classe, des problèmes et des solutions.

Utilisation des portables en classe, des problèmes et des solutions. Utilisation des portables en classe, des problèmes et des solutions. Ces quelques lignes ne rendent pas compte d une expérimentation organisée à priori mais d un changement de pratique qui demeure en évolution.

Plus en détail

ORGANISER UNE EXPOSITION DE PRODUCTION D ELEVES OU DES REPRESENTATIONS EXPOSER QUOI?

ORGANISER UNE EXPOSITION DE PRODUCTION D ELEVES OU DES REPRESENTATIONS EXPOSER QUOI? ORGANISER UNE EXPOSITION DE PRODUCTION D ELEVES OU DES REPRESENTATIONS EXPOSER QUOI? Des productions en maîtrise de la langue o A l écrit: suite/fin d album, critiques littéraires, carnets de lecture o

Plus en détail

Usages pédagogiques des tablettes

Usages pédagogiques des tablettes Usages pédagogiques des tablettes 1. Qu est-ce qu une tablette? Bien que définie comme un «ordinateur portable et ultraplat, qui se présente comme un écran tactile et qui permet notamment d accéder à des

Plus en détail

Organisme indépendant dont la mission consiste à mieux sensibiliser la population à l'histoire et à la citoyenneté canadiennes. Chaque année, plus de

Organisme indépendant dont la mission consiste à mieux sensibiliser la population à l'histoire et à la citoyenneté canadiennes. Chaque année, plus de Organisme indépendant dont la mission consiste à mieux sensibiliser la population à l'histoire et à la citoyenneté canadiennes. Chaque année, plus de huit millions de Canadiens accèdent à nos programmes,

Plus en détail

L éducation financière dans le réseau de l éducation

L éducation financière dans le réseau de l éducation L éducation financière dans le réseau de l éducation L Institut collégial de la littératie financière, le Cégep Gérald-Godin et le Collège de Rosemont proposent trois cours sur la gestion des finances

Plus en détail

Une BD texte et images: Maquette générale

Une BD texte et images: Maquette générale Une BD texte et images: Maquette générale Niveaux du CECR : A1 Public : Adolescents (11-12 ans) Contexte d enseignement-apprentissage : Cours de FLE au Centre de Langues de l'état de São Paulo) Supports

Plus en détail

LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans

LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans FAIREBOUGERLES9-13.org 1 LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans TABLE DES MATIÈRES 3 4 5 DONNÉES SOCIO- DÉMOGRAPHIQUES HABITUDES MÉDIATIQUES ET DE CONSOMMATION EN MATIÈRE DE MODE DE VIE PHYSIQUEMENT

Plus en détail

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE I. LE CAS CHOISI Gloria est une élève en EB4. C est une fille brune, mince avec un visage triste. Elle est timide, peureuse et peu autonome mais elle est en même temps, sensible, serviable et attentive

Plus en détail

Catalogue de Formation

Catalogue de Formation SARL INSTITUT FRANÇAIS DE LANGUES ET DE SERVICES ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT PRIVE CREE EN 1992 Catalogue de Formation vous propose des formations adaptées à vos besoins et à vos attentes Particuliers,

Plus en détail

CONSULTATION PUBLIQUE LIVRE VERT VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE

CONSULTATION PUBLIQUE LIVRE VERT VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CONSULTATION PUBLIQUE LIVRE VERT VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE Ministère de l Éducation, du Sport et du Loisir Argumentaire Préparé par Michel Comeau, Directeur

Plus en détail

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Après avoir étudié les types de paiement,

Plus en détail

SAÉ - arts plastiques - secondairee GUIDE

SAÉ - arts plastiques - secondairee GUIDE SAÉ - arts plastiques - secondairee GUIDE Andrée-Caroline Boucher, service national du RÉCIT, domaine des arts RÉSUMÉ DE LA SITUATION Secondaire : facile à adapter au 3e cycle du primaire Il s agit d une

Plus en détail

Stratégies de méthodologie

Stratégies de méthodologie Stratégies de méthodologie La gestion du temps Source : Caroline Garneau en collaboration avec Anie Chaput, orthopédagogue. Cégep Marie Victorin 3 Références Davis, Leslie et al. Study Strategies Made

Plus en détail

Comment rendre les réunions plus productives

Comment rendre les réunions plus productives Comment rendre les réunions plus productives Comment rendre les réunions plus productives La majorité des employés de bureau ont le sentiment que les réunions sont parmi les éléments les plus grugetemps

Plus en détail

Bonjour et bienvenue à la série de balados sur les stratégies d écoute à l intention des

Bonjour et bienvenue à la série de balados sur les stratégies d écoute à l intention des TRANSCRIPTION -- BALADO # 7 Bonjour et bienvenue à la série de balados sur les stratégies d écoute à l intention des étudiants d immersion en français, produite par des professeurs de l Institut des langues

Plus en détail

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Qu est-ce que l intimidation (bullying)? L intimidation est le fait de tourmenter de façon

Plus en détail

DOSSIER FLASH. «Path - Tango»

DOSSIER FLASH. «Path - Tango» DOSSIER FLASH «Path - Tango» Contexte L utilisation des réseaux sociaux étant de plus en plus forte, nous avons constaté que les plus jeunes utilisateurs d Internet possédant des Smartphones, avaient tendance

Plus en détail

Nos outils jeunesse de sensibilisation et d éducation à la démocratie

Nos outils jeunesse de sensibilisation et d éducation à la démocratie Nos outils jeunesse de sensibilisation et d éducation à la démocratie Directeur général des élections du Québec, 2009 Dépot légal - Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2009 Bibliothèque nationale

Plus en détail

Le markéting en ligne. Joanie Mailhot Agente aux communications chez Mon Réseau Plus

Le markéting en ligne. Joanie Mailhot Agente aux communications chez Mon Réseau Plus Le markéting en ligne Joanie Mailhot Agente aux communications chez Mon Réseau Plus Plan de la présentation Introduction Naissance des réseaux sociaux L influence des relations en ligne L importance d

Plus en détail

La question suivante était bien sur comment créer un groupe d étude avec des compagnons distants de plusieurs milliers de km? La réponse fût: Skype.

La question suivante était bien sur comment créer un groupe d étude avec des compagnons distants de plusieurs milliers de km? La réponse fût: Skype. Je voudrais partager avec vous l expérience de notre groupe d étude avec la technologie Skype. Pour autant que je sache c est le premier groupe d étude à utiliser Skype hebdomadairement et d une manière

Plus en détail

Compte Rendu : Rencontre d informations autour des dangers d Internet

Compte Rendu : Rencontre d informations autour des dangers d Internet Compte Rendu : Rencontre d informations autour des dangers d Internet Autour de l utilisation des téléphones portables Les jeunes ont, de manière générale, leur 1 er portable dès l entrée en 6 ème. 2 risques

Plus en détail

Protection des renseignements personnels, publicité ciblée et médias sociaux : Ampleur du problème : certaines observations déconcertantes

Protection des renseignements personnels, publicité ciblée et médias sociaux : Ampleur du problème : certaines observations déconcertantes Protection des renseignements personnels, publicité ciblée et médias sociaux : Ampleur du problème : certaines observations déconcertantes Avner Levin * * Professeur agrégé et directeur, Privacy and Cyber

Plus en détail

Pix & Tech est un nouveau salon dédié aux cultures numériques et à l innovation. Pix & Tech proposera aux visiteurs différents axes d exposition:

Pix & Tech est un nouveau salon dédié aux cultures numériques et à l innovation. Pix & Tech proposera aux visiteurs différents axes d exposition: Pix & Tech est un nouveau salon dédié aux cultures numériques et à l innovation. Son ambition est de présenter au grand public le meilleur de la culture numérique d aujourd hui et les produits, services

Plus en détail

conception de site web production vidéo stratégie internet catalogue de services

conception de site web production vidéo stratégie internet catalogue de services conception de site web stratégie internet production vidéo catalogue de services NEXION.BIZ Imprimé sur du papier recyclé NOTRE EXPERTISE Chez Nexion, nous possédons une solide expertise dans le domaine

Plus en détail

TROUSSE DE PROMOTION DE LA LECTURE AUX TOUT-PETITS LE MEILLEUR JOUET DES TOUT-PETITS

TROUSSE DE PROMOTION DE LA LECTURE AUX TOUT-PETITS LE MEILLEUR JOUET DES TOUT-PETITS LE LE MEILLEUR JOUET DES TOUT-PETITS CONTENU DE CETTE TROUSSE 12 CONSEILS AFFICHE ET AUTOCOLLANTS 11 VIDÉOS 5 PAQUETS D AFFICHETTES RONDES DÉCORATIVES LIVRE «AU PARC AVEC CHAMINOU» (LIVRE NON DISPONIBLE

Plus en détail

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS Sommaire exécutif Présenté par : TABLE DES MATIÈRES PUBLICITÉ SUR CAMPUS P. 3 COMMUNICATIONS MOBILES P. 8 HABITUDES EN LIGNE P. 18 HABITUDES MÉDIA P. 26 MÉTHODOLOGIE

Plus en détail

Expérimentation Pédagogique

Expérimentation Pédagogique Expérimentation Pédagogique L'UTILISATION DE TABLETTES EN RÉSOLUTION DE PROBLÈMES POUR DÉVELOPPER LE PLAISIR DE CHERCHER Circonscription de Lunéville Ecole primaire d'hériménil Expérimentation tablette

Plus en détail

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Type d outil : Outil pour favoriser la mise en mémoire et développer des démarches propres à la gestion mentale. Auteur(s) : Sarah Vercruysse,

Plus en détail

LA TABLETTE, UN OUTIL POLYVALENT!

LA TABLETTE, UN OUTIL POLYVALENT! LA TABLETTE, UN OUTIL POLYVALENT! Formation assurée par M. Rigart Laurent Plan de la formation: Un descriptif technique de la tablette Se connecter à internet au collège Paramétrer le Play Store Entretenir

Plus en détail

Les ordinateurs pour apprendre à lire et écrire à l âge adulte : L opinion de ceux qui apprennent à lire et écrire en Ontario

Les ordinateurs pour apprendre à lire et écrire à l âge adulte : L opinion de ceux qui apprennent à lire et écrire en Ontario Les ordinateurs pour apprendre à lire et écrire à l âge adulte : L opinion de ceux qui apprennent à lire et écrire en Ontario Par Jean Lock Kunz et Spyridoula Tsoukalas Conseil canadien de développement

Plus en détail

Trousse média 2015. Activités et dégustations cuisine régionale Produits d ici Hébergement

Trousse média 2015. Activités et dégustations cuisine régionale Produits d ici Hébergement Trousse média 2015 Activités et dégustations cuisine régionale Produits d ici Hébergement Association de l Agrotourisme et du tourisme gourmand du Québec diane lamoureux, directrice des ventes et des services

Plus en détail

Film publicitaire. Tâche à réaliser. Musique 3 e cycle du primaire

Film publicitaire. Tâche à réaliser. Musique 3 e cycle du primaire Film publicitaire Musique 3 e cycle du primaire Tâche à réaliser Objectifs Il s agit d une situation où les élèves auront à réaliser un message publicitaire vidéo à l aide d une tablette tactile. Cette

Plus en détail

BDDP, Base de données de documents pédagogiques

BDDP, Base de données de documents pédagogiques BDDP, Base de données de documents pédagogiques CF/ novembre 11 1 Rechercher des documents sur la BDDP La Base de données de documents pédagogiques (BDDP) vous offre la possibilité de rechercher et de

Plus en détail

ENSEIGNEMENT DE LA STATISTIQUE À DISTANCE : L EXPÉRIENCE

ENSEIGNEMENT DE LA STATISTIQUE À DISTANCE : L EXPÉRIENCE ENSEIGNEMENT DE LA STATISTIQUE À DISTANCE : L EXPÉRIENCE DU M2 STATISTIQUE & ECONOMÉTRIE Yves Aragon & Thibault Laurent & Anne Ruiz-Gazen GREMAQ, Université des Sciences Sociales 21 Allée de Brienne 31000

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS

CATALOGUE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 Association Départementale des Pupilles de l Enseignement Public de l Essonne 16 rue Thibaud de Champagne 91090 Tel : 01 69 11 23 83 Fax : 01 60 86 16 36 Site : www.adpep91.org

Plus en détail

Des ipad dans les écoles angevines : un projet ambitieux

Des ipad dans les écoles angevines : un projet ambitieux DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Corine Busson-Benhammou Responsable Relations Presse Tél : 02 41 05 40 33 - Mobile : 06 12 52 64 98 Courriel : corine.busson-benhammou@ville.angers.fr Angers est la

Plus en détail

ÉCOLE DES BEAUX ARTS DEMANDE D ADMISSIBILITÉ POUR L ANNÉE 2015/2016

ÉCOLE DES BEAUX ARTS DEMANDE D ADMISSIBILITÉ POUR L ANNÉE 2015/2016 ÉCOLE DES BEAUX ARTS DEMANDE D ADMISSIBILITÉ POUR L ANNÉE 2015/2016 Session 1 Concours du 13 au 14 avril 2015 Session 2 Concours du 16 au 17 avril 2015 Session 3 Concours du 29 au 30 juin 2015 Session

Plus en détail

Des sites pour développer le goût de la lecture et plus...

Des sites pour développer le goût de la lecture et plus... Des sites pour développer le goût de la lecture et plus... Préscolaire et 1er cycle Site Cyber enfant : http://kids.biblioottawalibrary.ca/garden/index-fr.htmlplusieurs livres animés en français. Choisir

Plus en détail

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud Thèmes : la famille, les rapports avec les autres. Parcours niveaux B1 : en bref Après une mise en route autour

Plus en détail

Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation. Appel à candidature

Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation. Appel à candidature Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation Appel à candidature Au printemps 2016, le département de la Sarthe et la Direction Régionale des Affaires culturelles des Pays de la Loire,

Plus en détail

Louis Villardier Mars 2002

Louis Villardier Mars 2002 Louis Villardier Mars 2002 Lvillard@teluq.uquebec.ca (418) 657-2747 poste : 4530 2002-03-18 1 LE PRODUIT ÉCHO est une application informatique distribuée d Environnement de télétravail collaboratif qui

Plus en détail

Créer un compte personnel ou professionnel Facebook

Créer un compte personnel ou professionnel Facebook Créer un compte personnel ou professionnel Facebook Introduction: Facebook est un réseau social populaire gratuit qui permet d être en lien avec ses amis, partager des centres d intérêts, créer des évènements

Plus en détail

LA BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE DU XXI E SIÈCLE : AU-DELÀ DU PRÊT DE LIVRES

LA BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE DU XXI E SIÈCLE : AU-DELÀ DU PRÊT DE LIVRES PLAN DE LA PRÉSENTATION Bref historique des bibliothèques publiques québécoises Quelques comparaisons au fil du temps La bibliothèque du XXIe siècle Le troisième lieu Le Learning Center Le FabLab LA BIBLIOTHÈQUE

Plus en détail

VIVRE ENSEMBLE EN FRANÇAIS

VIVRE ENSEMBLE EN FRANÇAIS VIVRE ENSEMBLE EN FRANÇAIS Le volet Concrétisation et Action développé par Vision Diversité parallèlement à la démarche d écoute et de concertation de l INM a permis d apporter à l approche éducative d

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des intervenants

Guide d accompagnement à l intention des intervenants TABLE RÉGIONALE DE L ÉDUCATION CENTRE-DU-QUÉBEC Campagne de promotion la de la lecture Promouvoir Guide d accompagnement à l intention des intervenants Présentation Le projet sur la réussite éducative

Plus en détail

Guide d utilisation Version 1. Par Guide d utilisation de ViaMobile 1.0. www.sviesolutions.com

Guide d utilisation Version 1. Par Guide d utilisation de ViaMobile 1.0. www.sviesolutions.com Guide d utilisation Version 1 1 Par www.sviesolutions.com Table des matières Installation & accès... 3 Installation de l application Via Mobile... 4 Accéder à Via... 5 Application synchrone... 5 Les zones

Plus en détail

MODULE 2 : L échange et le partage de fichiers numériques

MODULE 2 : L échange et le partage de fichiers numériques MODULE 2 : L échange et le partage de fichiers numériques Introduction Définition Actions à mettre en œuvre Bonnes pratiques Introduction Introduction Production- Vente - Consommation Télévision Documents

Plus en détail

www.cliquezpourmoi.qc.ca Cahier de l élève

www.cliquezpourmoi.qc.ca Cahier de l élève www.cliquezpourmoi.qc.ca Cahier de l élève Nom : Groupe : 1 Qu est-ce que Cliquez pour moi? Cliquez pour moi! est un concours sous forme d'élections virtuelles où tu es amené, en tant que candidat, à faire

Plus en détail

Les cadres de référence pour l évaluation orthopédagogique (Descriptif à venir) Catherine Turcotte Professeure, Université du Québec à Montréal

Les cadres de référence pour l évaluation orthopédagogique (Descriptif à venir) Catherine Turcotte Professeure, Université du Québec à Montréal BLOC A École d été «non-créditée»_mise à niveau en orthopédagogie _350$/5 jours S adresse aux diplômés de la Maîtrise en orthopédagogie DATE HEURE Descriptif Lundi 17 août 9 h à 12 h Mélanie Bédard Doctorante,

Plus en détail

Francine Thomas, Collaboratrice associée Vincent Tanguay, Vice-président, Québec, Innovation et Transfert 20 octobre 2011

Francine Thomas, Collaboratrice associée Vincent Tanguay, Vice-président, Québec, Innovation et Transfert 20 octobre 2011 Forum sur les réseaux sociaux Activité de la rentrée Association des étudiants de l'université du 3e âge Francine Thomas, Collaboratrice associée Vincent Tanguay, Vice-président, Québec, Innovation et

Plus en détail

Médias sociaux et la recherche de l information l un beau défis! d. Mirjana Martic, spécialiste de l information d affaires, 30 novembre 2011

Médias sociaux et la recherche de l information l un beau défis! d. Mirjana Martic, spécialiste de l information d affaires, 30 novembre 2011 Médias sociaux et la recherche de l information l : un beau défis! d Mirjana Martic, spécialiste de l information l d affaires, 30 novembre 2011 L objectif de cette communication 1. Essayer de vous démontrer

Plus en détail

Circonscription de. Valence d Agen

Circonscription de. Valence d Agen Circonscription de Valence d Agen Pourquoi ce guide? Depuis des décennies, le sujet des devoirs à la maison est discuté dans et hors de l école. Nous avons souhaité faire le point sur ce sujet afin de

Plus en détail

Encourager les comportements éthiques en ligne

Encourager les comportements éthiques en ligne LEÇON Années scolaire : 7 e à 9 e année, 1 re à 3 e secondaire Auteur : Durée : HabiloMédias 2 à 3 heures Encourager les comportements éthiques en ligne Cette leçon fait partie de Utiliser, comprendre

Plus en détail

Café urbain : mode d emploi

Café urbain : mode d emploi Document du Centre Saint-Pierre, Montréal Café urbain : mode d emploi Qu est-ce qu un Café urbain? Cette appellation désigne une série de rencontres pouvant être organisées chaque année par un ou plusieurs

Plus en détail

PRIMAIRE. 1er cycle, 2e année. Les tâches familiales. Planification des activités

PRIMAIRE. 1er cycle, 2e année. Les tâches familiales. Planification des activités DES OUTILS DE PROMOTION ET DE PRÉVENTION EN MATIÈRE DE SEXUALITÉ JEUNESSE SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION EN MATHÉMATIQUE Les tâches familiales Planification des activités PRIMAIRE 1er cycle,

Plus en détail

Virage ipad à la. Commission scolaire de Sorel-Tracy

Virage ipad à la. Commission scolaire de Sorel-Tracy Virage ipad à la Commission scolaire de Sorel-Tracy Alain Laberge Directeur général Commission scolaire de Sorel-Tracy Steve Morissette Conseiller pédagogique RÉCIT Commission scolaire de Sorel-Tracy Aspects

Plus en détail

Plan de formation 2nd degré 2015 2016 CREER, INNOVER

Plan de formation 2nd degré 2015 2016 CREER, INNOVER Plan de formation 2nd degré 2015 2016 La carte heuristique, un outil au service des apprentissages PN009406 Les cartes heuristiques sont un réel outil pour apprendre à apprendre, et s avèrent un atout

Plus en détail

Les pratiques des 9-16 ans sur Internet

Les pratiques des 9-16 ans sur Internet Les pratiques des 9-16 ans sur Internet Regards croisés entre parents et enfants! - Principaux résultats -! Décembre 2012! Arnaud ZEGIERMAN Directeur associé az@institut-viavoice.com Aurélien PREUD HOMME

Plus en détail

J accompagne mon enfant au secondaire Guide à l intention des parents

J accompagne mon enfant au secondaire Guide à l intention des parents J accompagne mon enfant au secondaire Guide à l intention des parents Crédit photo : Patrick Roger Polyvalente Hyacinthe-Delorme Secondaire 2 groupe 93 PPCS CONSEILS AUX PARENTS POUR LA RÉUSSITE SCOLAIRE

Plus en détail

Services aux abonnés. Services. aux abonnés

Services aux abonnés. Services. aux abonnés Services aux abonnés Services aux abonnés Heures d ouverture Bibliothèque 1000, chemin du Plan-Bouchard 450 434-5370 Horaire habituel Lundi au vendredi : 10 h à 21 h Samedi et dimanche : 10 h à 17 h Heures

Plus en détail

Ecritech-3. Patrimoines, enseignement d exploration et tablettes. Josyane Rouch, IA-IPR Arts plastiques, Académie de Nice

Ecritech-3. Patrimoines, enseignement d exploration et tablettes. Josyane Rouch, IA-IPR Arts plastiques, Académie de Nice Ecritech-3 Patrimoines, enseignement d exploration et tablettes Josyane Rouch, IA-IPR Arts plastiques, Académie de Nice Christiane Caitucoli, professeur d histoire-géographie, Lycée Bonaparte, Toulon Académie

Plus en détail

MOTIV ACTION. Pour passer du secondaire au collégial: des compétences à développer

MOTIV ACTION. Pour passer du secondaire au collégial: des compétences à développer 5 MOTIV ACTION Pour passer du secondaire au collégial: des compétences à développer André Bélanger, psychologue au collège Bois-de-Boulogne Diane Da Sylva, psychologue au cégep de Saint-Laurent André Grégoire,

Plus en détail

Particularité supplémentaire à ajouter avec Internet Explorer

Particularité supplémentaire à ajouter avec Internet Explorer Carrefour technologique en recherche et en enseignement (CT-ESG) École des sciences de la gestion Université du Québec à Montréal Particularité supplémentaire à ajouter avec Internet Explorer 1. Ajout

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE LES OUTILS NUMERIQUES LES SMARTPHONES 33,4% d équipement en France en 2011 46,6% en 2012, la progression est rapide Source : Médiamétrie LES CHIFFRES DU SMARTPHONE

Plus en détail

L informatique pour débutants

L informatique pour débutants L informatique pour débutants Etre à l aise face à son ordinateur Découvrir les clefs de l informatique Devenir un internaute averti Espace Public Numérique http://bibliotheque.nimes.fr bibliotheque.ecm@ville-nimes.fr

Plus en détail

ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE D APPRENTISSAGE TIC PÉDAGOGIE APPRENTISSAGE ENA

ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE D APPRENTISSAGE TIC PÉDAGOGIE APPRENTISSAGE ENA ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE D APPRENTISSAGE TIC PÉDAGOGIE APPRENTISSAGE ENA Chantale Desrosiers Conseillère pédagogique TIC - Répondante REPTIC Personne-ressource à Performa Ce document présente au personnel

Plus en détail

Bienvenue sur Maternelle De Moustache Publié le 13/10/2011 Par isabelle. Pages. C est maintenant sur Maternelle De Moustache : Produits récents

Bienvenue sur Maternelle De Moustache Publié le 13/10/2011 Par isabelle. Pages. C est maintenant sur Maternelle De Moustache : Produits récents Bienvenue sur Maternelle De Moustache Publié le 13/10/2011 Par isabelle Bonjour à tous, je m appelle Isabelle et je tiens à vous remercier de visiter mon sitematernelle De Moustache. Panier Votre panier

Plus en détail

LA TABLETTE TACTILE, UN OUTIL AU SERVICE DES SCIENCES

LA TABLETTE TACTILE, UN OUTIL AU SERVICE DES SCIENCES PASI NANCY-METZ LA TABLETTE TACTILE, UN OUTIL AU SERVICE DES SCIENCES Académie de Nancy-Metz PASI- CARDIE http://www4.ac-nancy-metz.fr/pasi/ ACTION CANDIDATE AU PRIX ACADEMIQUE DE L INNOVATION 2014 FICHE

Plus en détail

le cycle de certification des écoécoles émérites (ccee)

le cycle de certification des écoécoles émérites (ccee) le cycle de certification des écoécoles émérites (ccee) Qu est-ce que le cycle de certification des ÉcoÉcoles émérites? Le CCEE est un cycle de certification de deux ans, soit une année d engagement et

Plus en détail

PROJET «USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES ÉCOLES QUÉBÉCOISES» ÉTUDE DE CAS #7

PROJET «USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES ÉCOLES QUÉBÉCOISES» ÉTUDE DE CAS #7 PROJET «USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES ÉCOLES QUÉBÉCOISES» ÉTUDE DE CAS #7 LE CAS D UN ENSEIGNANT DU SECONDAIRE PORTEUR DU «DOSSIER NUMÉRIQUE» AU SEIN DE SON ÉCOLE 3 FÉVRIER 2015 COLLABORATION Équipe du

Plus en détail

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL BLOC 1 : LA FAMILLE ET LES CHARGES FAMILIALES 1. Avez vous des enfants à votre charge au quotidien?, avec moi en garde à temps plein, en garde partagée,

Plus en détail

Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement

Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement, MELS, novembre 2011 Page 1 Document

Plus en détail