LA RESPONSABILITE PENALE EN MATIERE DE SANTE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA RESPONSABILITE PENALE EN MATIERE DE SANTE"

Transcription

1 LA RESPONSABILITE PENALE EN MATIERE DE SANTE UIA Sofia 2014 Olivier SAUMON

2 Qui? Quand? Comment? Principes - Tous les acteurs de santé sont responsables pénalement: praticiens libéraux ou hospitaliers, établissements de santé, institutions publiques - Les agissements illicites doivent être constitutifs d'une infraction au sens du Code pénal (principe de légalité) Statistiques - Les victimes cherchent rarement à sanctionner pénalement le professionnel de santé (plaintes pénales inférieures à 3%). Priorité à l'indemnisation sur le fondement de la responsabilité civile ou administrative - L'infraction intentionnelle sera encore plus rare mais la responsabilité pénale peut être engagée pour des infractions non intentionnelles (coups et blessures involontaires, homicide involontaire,...) ATTENTION Une faute de diagnostic ne peut jamais conduire à une infraction pénale

3 Les derniers grands scandales sanitaires illustrent-ils une inadaptation du régime pénal aux activités de santé? I. Le régime pénal des activités de santé II. Un régime pénal à deux vitesses selon l'ampleur de l'activité médicale

4 I. Le régime pénal des activités de santé La responsabilité pénale du professionnel peut être engagée du fait de : - délits de droit commun: infractions figurant au Code pénal et pouvant être commises par tout citoyen (atteintes volontaires et involontaires à la vie ou à l'intégrité physique, non assistance à personne en danger...) - délits dits "professionnels" qui ne peuvent être commis que par des médecins (violation du secret professionnel médical, faux certificats, infractions au Code de la sécurité sociale ou au Code de la santé publique...) 1. Les infractions de droit pénal général appliquées aux activités de santé 2. Le droit pénal spécial des activités de santé

5 1. Les infractions de droit pénal général appliquées aux activités de santé Engagement de la responsabilité pénale des personnes physiques - Les hypothèses d'infractions issues du droit pénal général commises par les praticiens peuvent être diverses Les plus fréquentes sont les infractions non intentionnelles - Les infractions non intentionnelles sont régies par l'article CP: nécessité d'un dommage nécessité d'une faute et d'un lien de causalité entre la faute et le dommage nécessité d'imputer la faute à son auteur

6 1. Les infractions de droit pénal général appliquées aux activités de santé Infractions non intentionnelles - Atteintes involontaires à l'intégrité physique du patient suite à la maladresse, l'imprudence, l'inattention, la négligence, ou l'inobservation des règlements par le médecin : - Homicide involontaire (article CP) - Coups et blessures involontaires (art CP) Ex: défaut de surveillance, non respect des obligations de sécurité en cas de faute grave et délibérée su médecin - Mise en danger de la vie d'autrui (article CP) : la simple prise de risque, sans même qu'un accident survienne, constitue le fondement de poursuites pénales Ex: Un chirurgien qui ne se faisait pas assister par des personnes qualifiées au cours des opérations qu'il pratiquait (Cass Crim 18 mai 2010)

7 1. Les infractions de droit pénal général appliquées aux activités de santé Les infractions intentionnelles, plus rares, sont a fortiori susceptibles d'engager la responsabilité pénale de leurs auteurs Il faudra ici démontrer l'élément intentionnel - formule ancienne de la Cour de cassation : le médecin doit avoir eu personnellement conscience du caractère d imminente gravité du péril auquel se trouvait exposée la personne dont l état requérait secours et qu il n ait pu mettre en doute la nécessité d intervenir immédiatement en vue de conjurer ce danger. - L'erreur d'appréciation ou de de diagnostic ne peuvent pas fonder une responsabilité pénale du médecin: L'erreur d'appréciation exclut l'élément intentionnel (Cass Crim 26 novembre 1969) l erreur de diagnostic sur l utilité d une réanimation, qui ne caractérise pas une abstention volontaire, doit entraîner une relaxe (Cass Crim 3 février 1993)

8 1. Les infractions de droit pénal général appliquées aux activités de santé Les infractions intentionnelles - L'escroquerie commise dans la pratique de l'art médical (Article CP) Ex: Retenue contre un membre de l'église de scientologie (Cass Crim 7 avril 1999) - La tromperie (Article L Code de la consommation) Ex: Affaire dite "du sang contaminé" (Cass Crim 22 juin 1994) Ex: le fait pour un médecin de réutiliser, même après une nouvelle stérilisation, un dispositif médical présenté par le fabriquant, pour satisfaire à la règlementation, comm étant à usage unique, caractérise l'élément matériel du délit de tromperie sur les qualités substantielles d'une prestation de service (Cass Crim 29 juin 1999) - L'omission de porter secours (Article CP) : procédures les plus nombreuses Titulaire d'une obligation de moyen, le médecin doit mettre en œuvre tous les moyens qui lui sont disponibles pour assister la personne en danger. Les professionnels de santé les plus exposés à ce problème : Les permanenciers auxiliaires de régulation médicale, les urgentistes et les médecins généralistes - L'homicide volontaire (Problème de l''euthanasie) - Les coups et blessures volontaires (Stérilisation abusive, Expérimentation humaine...)

9 1. Les infractions de droit pénal général appliquées aux activités de santé Engagement de la responsabilité pénale des personnes morales (1994) Responsabilité de plein droit de l ensemble des infractions sauf si le législateur exclut expressément cette responsabilité. Article du Code pénal : les personnes morales sont responsables des infractions commises pour leur compte par leurs organes ou représentants. Exemple : Le médecin qui viole un patient n'engagera pas la responsabilité pénale de l'établissement de santé dans lequel il exerce, car il ne s'agit pas d'une action pour le compte de la personne morale. Les personnes morales sont également responsables pénalement lorsque les actes répréhensibles de l organe ou du représentant auront été commis dans l exercice d activités ayant pour objet d assurer l organisation et le fonctionnement de la personne morale. CUMUL DES POURSUITES Article al 3 CP "la responsabilité pénale des personnes morales n exclut pas celle des personnes physiques, auteurs ou complices des faits" Exemples : poursuite des laboratoires Servier dans l'affaire Médiator, de l'entreprise Poly Implant Prothèse (PIP) dans l'affaire PIP aux cotés de leurs représentants légaux

10 2. Le droit pénal spécial en matière de santé publique Le Code de la santé publique contient des dispositions pénales très diverses, concernant la protection des personnes en matière de santé - Ière Partie Livre 1er du Code de la santé publique : Droit pénal lié à l'éthique médicale - L'euthanasie - L'IVG - Les recherches biomédicales - Le don d'organes... Droit pénal lié à la profession médicale - Secret médical - Les exercices illégaux

11 2. Le droit pénal spécial en matière de santé publique (Ethique médicale) - L'euthanasie - Homicide volontaire (assassinat/empoisonnement aggravé) : la loi française ne permet pas à un médecin de donner la mort à un patient comme acte de soin, même dans un cas où le patient souffre par la faute d'un mal incurable qui entraînera inévitablement sa mort - selon l'état actuel de la science. - Condamnations légères : Affaire Druais : Accusés d'«empoisonnement» pour avoir administré une dose mortelle de sept grammes de chlorure de potassium à une malade souffrant d'un cancer en phase terminale, l'infirmière a été acquittée et le médecin condamné à une peine d'un an de prison avec sursis et non inscription au casier judiciaire (Cour d'assises de Dordogne 15 mars 2007) Affaire Humbert : «le Dr Chaussoy n'avait pas l'intention de lui (Vincent Humbert) donner la mort au sens pénal, mais de préserver sa dignité et celle de sa famille» ordonnance de non-lieu (TGI Boulogne sur Mer, 27 février 2006) - Loi n du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie, dite Leonetti : refuse l'euthanasie active mais permet au malade d'exprimer son choix via le refus de la poursuite du traitement curatif qui n'aurait que pour effet de le maintenir en vie plus longtemps. Le médecin devra alors proposer un traitement palliatif, pour soulager la douleur, en laissant la nature faire son œuvre.

12 2. Le droit pénal spécial en matière de santé publique (Ethique médicale) - L'IVG L'interruption de grossesse sans le consentement de l'intéressé (Article L CSP, plus Art CP) Le fait, à l'issue d'une interruption de grossesse de prélever, conserver ou utiliser des tissus ou cellules embryonnaires ou fœtaux dans des conditions non conformes à l'article CSP ou pour des finalités autres que diagnostiques, thérapeutiques ou scientifiques (Article L CSP, plus Art CP) - Les recherches biomédicales La recherche est une activité médicale susceptible d'engendrer des accidents, un risque majoré par l'incertitude du résultat escompté. Les recherches biomédicales sans le consentement du patient (Article L CP) - Le prélèvement d'organes Le fait d obtenir d une personne l un de ses organes contre un paiement (Art CP) Le fait de prélever un organe sans le consentement de l'intéressé (Art L CSP)

13 2. Le droit pénal spécial en matière de santé publique (profession médicale) - Secret médical Principe essentiel de déontologie médicale (Article R CSP) Obligation pénalement sanctionnée à travers la notion plus large de secret professionnel (Article CP) - Les exercices illégaux Exercice illégal de la médecine (Article L à L CSP) - Dès lors qu'une personne pose un diagnostic ou traite une maladie, habituellement ou par direction suivie, sans avoir le diplôme requis pour être médecin, chirurgien-dentiste ou sage femme. - Il y a aussi exercice illégal quand le praticien (médecin ou dentiste) n'est pas inscrit au tableau départemental de l'ordre, ou quand il en a été radié. Exercice illégal de la pharmacie (Article L CSP) - Monopole pharmaceutique pour la préparation et la vente des médicaments, produits ou objets mentionnés à l article L du CSP. Kinésithérapie (Article L CSP) - Le massage à but thérapeutique ou non thérapeutique ainsi que la gymnastique médicale strictement réservés aux masseurs-kinésithérapeutes diplômés d état ou titulaires d une autorisation d exercer délivrée par le ministère de la santé publique.

14 II. Un régime pénal à deux vitesses selon l'ampleur de l'activité médicale 1. Une majorité de condamnations pénales prononcées pour des délits non intentionnels 2. La difficulté de retenir la responsabilité pénale des acteurs de santé dans les dossiers de santé publique

15 1. Une majorité des condamnations pénales prononcées pour des délits non intentionnels Etude du rapport de 2012 du Ministère de la justice sur les décisions de justice rendues - Seulement 3% de plaintes pénales déposées à l'encontre des praticiens - 46% de praticiens condamnés : 22 mis en cause = 10 condamnés et 12 relaxés - Contentieux pénal essentiellement concentré sur des délits non intentionnels : Atteintes involontaires à l'intégrité physique du patient suite à la maladresse, imprudence, inattention, négligence, ou inobservation des règlements par le médecin : défaut de surveillance, manque d'organisation de l'équipe médicale, non respect des obligations de sécurité en cas de faute grave et délibérée du médecin ATTENTION Praticiens / établissements souvent mis en cause en qualité d'auteurs indirects d'infractions : ils n'ont pas causé directement le dommage mais y ont concouru, par omission d'une obligation de faire.

16 1. Une majorité de condamnations pénales prononcées pour des délits non intentionnels Une nette atténuation de la responsabilité des praticiens suite à l'adoption des "lois Fauchon" (lois du 13 mai 1996 et du 10 juillet 2000) - But de la loi : réduire le domaine de la responsabilité pénale des personnes physiques, notamment des élus en matière d'imprudence ou de négligence (responsabilité jugée trop large et trop injuste) - Logique de la loi fondée essentiellement sur 2 éléments : o Le lien entre causalité et culpabilité o Une nouvelle définition de la faute pénale très légère qui laisse une large place à l'interprétation - Problème : la médecine n'est pas une science exacte - Lorsqu'il s'agit d'intervenir sur le corps d'un patient et de maitriser des molécules instables ou des techniques thérapeutiques complexes, aucune certitude n'est possible. - Conséquence : une déresponsabilisation pénale des médecins, bénéficiaires indirects et par ricochet de cette loi qui visait très directement les élus locaux.

17 2. La difficulté de retenir la responsabilité pénale des acteurs de santé dans les dossiers de santé publique Apparition de la difficulté de caractériser l'élément intentionnel dans les grandes affaires - spectre très large des infractions réprimées par le Code pénal - la matière médicale exige une prise de risques qui rend difficile l'incrimination Exemple : affaire du SANG CONTAMINE Scandale du sang contaminé : plusieurs centaines de malades ont été contaminés par le Sida et l'hépatite C en recevant des dérivés sanguins et des transfusions de sang. Les dirigeants des établissements de transfusion, en particulier ceux du centre national de la transfusion sanguine (CNTS), et les pouvoirs publics sont mis en cause pour ne pas avoir pris les précautions nécessaires à la protection de la population. Les D r Michel Garretta et Allain, anciens responsables du CNTS, ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Paris le 23 octobre 1992 à quatre ans de prison ferme et à une amende de francs pour tromperie et non-assistance à personne en danger. Décision confirmée par la Cour d'appel de Paris le 13 juillet Toutefois les médecins et la trentaine de conseillers ministériels, poursuivis pour homicides involontaires, blessures involontaires et non-assistance à personne en danger pour avoir prescrit ou distribué en 1985 des produits sanguins contaminés par le virus du sida, ont bénéficié en juillet 2002 d'un non-lieu général devant la Cour d'appel de Paris, que la cour de cassation a confirmé le 18 juin NB : Le jugement de la cour de cassation s'appuie largement sur la loi du sénateur Pierre Fauchon du 10 juillet 2000, qui a modifié le code pénal pour exiger un niveau très élevé de preuves pour poursuivre les délits non intentionnels (il faut démontrer une "faute caractérisée" d'une "particulière gravité").

18 2. La difficulté de retenir la responsabilité pénale des acteurs de santé dans les dossiers de santé publique Apparition de la difficulté de caractériser l'élément intentionnel dans les grandes affaires Exemple : affaire MEDIATOR L'affaire du sang contaminé nous pousse à nous interroger sur l'issue de l'affaire que les tribunaux français vont avoir à connaître prochainement : l affaire Médiator, pour laquelle la même qualification d'empoisonnement est retenue à l'encontre des prévenus. Le laboratoire Servier a commercialisé du Benfluorex sous le nom de Médiator avec une AMM pour soigner le diabète, jusqu en Un médicament très largement prescrit hors AMM en sa qualité d anorexigène (3 patients sur 4) et qui a priori entrainerait des risques importants de vulvélopaties sur les patients. Cependant encore faut-il, pour que la condamnation pour empoisonnement soit prononcée, que l élément intentionnel soit caractérisé. Selon Jean PRADEL, soit : - L élément intentionnel implique la volonté de tuer à l aide du poison administré - On réduit l intention à la seule volonté d administrer une substance en la sachant mortelle (conscience homicide) Jusqu à maintenant les tribunaux acceptent difficilement la thèse de la conscience homicide ( Affaire dite du sang contaminé)

19 2. La difficulté de retenir la responsabilité pénale des acteurs de santé dans les dossiers de santé publique Apparition de la difficulté d'établir le lien de causalité exigé en droit pénal, en matière médicale - Nécessité d'interpréter largement la causalité en matière de santé : de l affaire de la «Thalidomine» à l affaire des victimes du vaccin contre l hépatite B en passant par celle du sang contaminé ou du distilbène, le droit de la santé a du passer par une interprétation extensive des textes. - Exemple : en matière de causalité à l égard des victimes du vaccin contre l hépatite B à propos de l exigence d imputabilité du dommage au produit Ph. Brun

20 2. La difficulté de retenir la responsabilité pénale des acteurs de santé dans les dossiers de santé publique Apparition de la difficulté d'établir le lien de causalité exigé en droit pénal, en matière médicale Exemple : affaire de l HORMONE DE CROISSANCE Le lien de causalité n a pas pu être établi malgré les comportements défaillants. France ( ) : de l hormone de croissance extraite d hypophyse humaines fut utilisée pour traiter des enfants souffrant d insuffisance hypophysaire qui les empêchait de grandir. Problème : Maladie de Creutzfeldt-Jacob Des responsables de l institut Pasteur et des médecins ayant contribué à l extraction de l hormone furent poursuivis sous les préventions de blessures et homicides involontaires ainsi que sur le fondement de la tromperie aggravée. La Cour d'appel a confirmé la relaxe prononcée en première instance à l égard des deux praticiens mis en cause, en considérant notamment que les faits reprochés ne permettaient pas de relever à leur encontre «les éléments constitutifs du délit d homicide ou de blessures involontaires par commission d une faute délibérée ou caractérisée» (CA Paris, 5 mai 2011). La chambre criminelle de la Cour de cassation, le 7 janvier 2014, a cassé partiellement l'arrêt de la Cour d appel, sur les seuls intérêts civils. Elle a considéré que l hormone de croissance était un médicament dont la fabrication relevait dès lors du monopole pharmaceutique. Ces opérations auraient dû être effectuées par un établissement pharmaceutique, ce qui n était pas le cas en l espèce.

21 CONCLUSION : Priorité à l'indemnisation en attendant l'incrimination Une responsabilité pénale très amoindrie en matière de scandales sanitaires. La réponse des décideurs publics en attendant de trouver l'équilibre judicaire en matière de santé est l'indemnisation coute que coute des victimes des grandes affaires de santé publique, via un fond solidaire d'indemnisation : l'oniam Réparation des dommages résultant de transfusions sanguines (Vih et Vhc) : création d un fonds d indemnisation en 1991 (FITH), indemnisation reprise plus tard par l Oniam. Réparation des dommages résultant de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (hormone de croissance) : création d un fonds d indemnisation, indemnisation reprise plus tard par l Oniam. Réparation des dommages résultant du Benfluorex : organisation d un dispositif amiable confié à l ONIAM (Loi 29 juillet 2011).

22 Merci de votre attention

23 Olivier Saumon Avocat au Barreau de Paris Vatier & Associés Département droit de la santé 12 rue d Astorg Paris Tel : / Fax:

Les responsabilités à l hôpital

Les responsabilités à l hôpital Les responsabilités à l hôpital Pour aller à l essentiel Dans leurs activités de prévention de diagnostic et de soins, les établissements publics de santé et les personnels qui y exercent relèvent principalement

Plus en détail

La responsabilité juridique des soignants

La responsabilité juridique des soignants La responsabilité juridique des soignants Les soignants, face à des conditions de travail parfois difficiles et aux aléas de la médecine, songent plus souvent aux risques thérapeutiques qu aux risques

Plus en détail

LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION

LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION 1 Document Unique de Délégation Un document qui permet de définir les responsabilités : civiles - pénales Des dirigeants pleinement conscients de leur périmètre de responsabilité,

Plus en détail

Responsabilité professionnelle des Infirmiers

Responsabilité professionnelle des Infirmiers Responsabilité professionnelle des Infirmiers Diplômés s d Etatd Direction des Affaires Juridiques et des Droits du Patient Bureau de la Responsabilité Médicale et du Contentieux des Personnels Emily THIBAULT

Plus en détail

La responsabilité du sauveteursecouriste

La responsabilité du sauveteursecouriste Page 1 sur 5 La responsabilité du sauveteursecouriste du travail Les sauveteurs-secouristes du travail peuvent s'inquiéter de leur responsabilité e et civile s'ils pratiquent les premiers secours. Cependant,

Plus en détail

La responsabilité civile et pénale. Francis Meyer -Institut du travail Université R. Schuman

La responsabilité civile et pénale. Francis Meyer -Institut du travail Université R. Schuman La responsabilité civile et pénale Francis Meyer -Institut du travail Université R. Schuman La responsabilité civile est la conséquence, soit de l'inexécution d'un contrat, soit d'un acte volontaire ou

Plus en détail

Secret professionnel Déontologie Responsabilité de l infirmière. Dr Jérôme LANGRAND Centre Antipoison de Paris

Secret professionnel Déontologie Responsabilité de l infirmière. Dr Jérôme LANGRAND Centre Antipoison de Paris Secret professionnel Déontologie Responsabilité de l infirmière Dr Jérôme LANGRAND Centre Antipoison de Paris 1 SECRET PROFESSIONNEL 2 Secret professionnel Bases juridiques - Code pénal - article 226-13

Plus en détail

Les responsabilités des professionnels de santé

Les responsabilités des professionnels de santé Chapitre 5 : UE6 - Le Droit pharmaceutique Les responsabilités des professionnels de santé Martine DELETRAZ-DELPORTE Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

LA RESPONSABILITE DU MEDECIN DU SPORT. par le Dr. Marc LEWINSKI EXPERTISES MEDICALES 5bis, rue ANTOINE CHANTIN 75014 PARIS

LA RESPONSABILITE DU MEDECIN DU SPORT. par le Dr. Marc LEWINSKI EXPERTISES MEDICALES 5bis, rue ANTOINE CHANTIN 75014 PARIS LA RESPONSABILITE DU MEDECIN DU SPORT par le Dr. Marc LEWINSKI EXPERTISES MEDICALES 5bis, rue ANTOINE CHANTIN 75014 PARIS INTRODUCTION la responsabilité médicale,c est l obligation morale ou juridique

Plus en détail

Chapitre 3 : Environnement juridique des professions de santé. Docteur François PAYSANT

Chapitre 3 : Environnement juridique des professions de santé. Docteur François PAYSANT UE7 - Santé Société Humanité Société, droit et vieillissement Chapitre 3 : Environnement juridique des professions de santé Docteur François PAYSANT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier

Plus en détail

La responsabilité civile et pénale du professeur des écoles débutant La loi Article 1 382 du Code civil Article 1 383 du Code civil

La responsabilité civile et pénale du professeur des écoles débutant La loi Article 1 382 du Code civil Article 1 383 du Code civil La responsabilité civile et pénale du professeur des écoles débutant La loi Article 1 382 du Code civil "Tout fait quelconque de l'homme qui cause à autrui un dommage oblige celui par la faute duquel il

Plus en détail

Responsabilité civile et pénale de l instituteur

Responsabilité civile et pénale de l instituteur Responsabilité civile et pénale de l instituteur 1 Responsabilité civile et pénale de l instituteur Le terme instituteur désigne toute personne mandatée ou agréée par l administration pour assurer un enseignement

Plus en détail

CONFERENCE DU 11 JUIN 2015 SHAM A LYON PREMIERE PARTIE LA RESPONSABILITE MEDICALE AU PENAL

CONFERENCE DU 11 JUIN 2015 SHAM A LYON PREMIERE PARTIE LA RESPONSABILITE MEDICALE AU PENAL CONFERENCE DU 11 JUIN 2015 SHAM A LYON PREMIERE PARTIE LA RESPONSABILITE MEDICALE AU PENAL CHAPITRE PREMIER LA FAUTE DES PROFESSIONNELS DE SANTE INTRODUCTION LE CAUCHEMAR DU PENAL L IMPACT SOCIETAL S agissant

Plus en détail

Assurance automobile C est une assurance obligatoire depuis 1958 en France pour les dommages causés aux tiers. L obligation est large

Assurance automobile C est une assurance obligatoire depuis 1958 en France pour les dommages causés aux tiers. L obligation est large LEXIQUE Accident D une façon générale l accident est un événement fortuit ou involontaire entraînant des conséquences dommageables. En matière de circulation automobile voir implication Pour la sécurité

Plus en détail

Droits des patients et indemnisation des accidents médicaux

Droits des patients et indemnisation des accidents médicaux Droits des patients et indemnisation des accidents médicaux Etablissement public sous la tutelle du Ministère chargé de la santé Les recours possibles pour les patients OBTENIR DES EXPLICATIONS Si un patient

Plus en détail

Droits des patients et indemnisation des accidents médicaux

Droits des patients et indemnisation des accidents médicaux Droits des patients et indemnisation des accidents médicaux Etablissement public sous la tutelle du Ministère chargé de la santé Lorsqu il estime avoir été victime, de la part d un établissement ou d un

Plus en détail

RESPONSABILITÉ INDEMNITAIRE

RESPONSABILITÉ INDEMNITAIRE RESPONSABILITÉ INDEMNITAIRE (CIVILE ET ADMINISTRATIVE) Pr Scolan Clinique de médecine légale RESPONSABILITÉ CIVILE Introduction Obligation de répondre devant la justice d un dommage et de le réparer Délictuelle

Plus en détail

La responsabilité des infirmiers et des établissements de santé

La responsabilité des infirmiers et des établissements de santé La responsabilité des infirmiers et des établissements de santé I. Généralités Notion de responsabilité : Seules les personnes sont juridiquement responsables : o Personnes physiques (particuliers, professionnels)

Plus en détail

Emplacement de la photo d ouverture du domaine

Emplacement de la photo d ouverture du domaine FORMATION INITIATEUR Emplacement de la photo d ouverture du domaine Commission pédagogique de la Direction Technique Nationale 28/11/03 Une dimension morale «Être responsable» c est accepter et subir,

Plus en détail

La responsabilité juridique des infirmiers. Carine GRUDET Juriste

La responsabilité juridique des infirmiers. Carine GRUDET Juriste La responsabilité juridique des infirmiers Carine GRUDET Juriste Introduction Dans notre société civile, la responsabilité est un principe juridique selon lequel chacun doit répondre des conséquences de

Plus en détail

Hyperthyroïdie et Grossesse Aspect médico-légal. Pierre Nys Juin 2012

Hyperthyroïdie et Grossesse Aspect médico-légal. Pierre Nys Juin 2012 Hyperthyroïdie et Grossesse Aspect médico-légal Pierre Nys Juin 2012 La relation Médecin Malade LE CONTRAT Tacite (sans formule d'engagement), personnel, commutatif et synallagmatique (le praticien et

Plus en détail

LA RESPONSABILITE PROFESSIONNELLE DE L INFIRMIER(E) Laurence VENCHIARUTTI, Infirmière Libérale, Expert infirmier, Nantes

LA RESPONSABILITE PROFESSIONNELLE DE L INFIRMIER(E) Laurence VENCHIARUTTI, Infirmière Libérale, Expert infirmier, Nantes LA RESPONSABILITE PROFESSIONNELLE DE L INFIRMIER(E) Laurence VENCHIARUTTI, Infirmière Libérale, Expert infirmier, Nantes La profession infirmière Elle est protégée par le Code de la santé publique. L exercice

Plus en détail

La Responsabilité Médicale de l Hépatogastroentérologue

La Responsabilité Médicale de l Hépatogastroentérologue Fiche d information juridique La Responsabilité Médicale de l Hépatogastroentérologue Mars 2011 Isabelle Joly, Lionel Parois, Patrice Pienkowski, Bruno Richard-Molard, René Laugier et la Commission Juridique

Plus en détail

Mise en œuvre de la responsabilité du maire

Mise en œuvre de la responsabilité du maire Mise en œuvre de la responsabilité du maire Les conditions d engagement de la responsabilité du maire relèvent du droit commun de l engagement de la responsabilité des personnes publiques. A ce titre,

Plus en détail

LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS CLAP SUD-OUEST/VA

LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS CLAP SUD-OUEST/VA LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS RESPONSABILITE PEDAGOGIQUE JURIDIQUE MORALE CIVILE PENALE ETHIQUE TRIBUNAUX TRIBUNAUX MORALE CIVILS REPRESSIFS - Conscience du devoir - Instance - Police - Grande Instance

Plus en détail

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE 1 SOMMAIRE I. NOTION DE RESPONSABILITES A. La responsabilité civile 1. La responsabilité civile délictuelle 2. La responsabilité civile contractuelle B. La responsabilité pénale

Plus en détail

Le régime de la responsabilité civile des enseignants

Le régime de la responsabilité civile des enseignants Le régime de la responsabilité civile des enseignants Document réalisé par le SE-UNSA 94 Octobre 2014 Complexité : tel est le maître mot du régime de la responsabilité des enseignants. Ses grands principes

Plus en détail

Club Sécurité Exploitation Routière

Club Sécurité Exploitation Routière Club Sécurité Exploitation Routière Responsabilité des élus dans le domaine de la sécurité routière Françoise NICOT Responsable juridique et contentieux DIRA Le 05 novembre 2013 à St Médard en Jalles Direction

Plus en détail

Introduction au droit La responsabilité professionnelle

Introduction au droit La responsabilité professionnelle Introduction au droit La responsabilité professionnelle I. Introduction au droit 2 ordres de juridiction : Judiciaire : o Juridiction civiles : conflit entre particulier Tribunal de gde instance : litige

Plus en détail

LE CONTENTIEUX DE LA RESPONSABILITE DANS L EXECUTION D UN PEDT. 12 et 13 mai 2014

LE CONTENTIEUX DE LA RESPONSABILITE DANS L EXECUTION D UN PEDT. 12 et 13 mai 2014 LE CONTENTIEUX DE LA RESPONSABILITE DANS L EXECUTION D UN PEDT LE CONTEXTE Un projet éducatif territorial (PEDT) des enfants Commune ou communauté de communes Opérateur Opérateur municipal associatif mode

Plus en détail

LA RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE DES IDE

LA RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE DES IDE LA RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE DES IDE Selon l observatoire l des risques médicaux (ORM), en 2006, sur 735 dossiers, les actes de soins ont été la première cause d accident d (80 %) après les actes

Plus en détail

LES RESPONSABILITES DES AGENTS PUBLICS DE L ÉTAT. Formation AVS Janvier 2013

LES RESPONSABILITES DES AGENTS PUBLICS DE L ÉTAT. Formation AVS Janvier 2013 LES RESPONSABILITES DES AGENTS PUBLICS DE L ÉTAT Formation AVS Janvier 2013 LES RESPONSABILITES GENERALES DES AGENTS PUBLICS DE L ÉTAT Les responsabilités des agents publics de l État sont de trois ordres:

Plus en détail

Panorama des différentes responsabilités

Panorama des différentes responsabilités Panorama des différentes responsabilités DELEGATIONS DE POUVOIR Secteur Pharmaceutique Paris, 27 septembre 2006 Catherine Nelken 1 Les responsabilités encourues Responsabilité civile Responsabilité disciplinaire

Plus en détail

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. MONTPELLIER 27 mai 2013

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. MONTPELLIER 27 mai 2013 RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE MONTPELLIER 27 mai 2013 LE RISQUE SPORTIF Facteurs aggravants de risques Le lieu de l activité L âge des participants à l activité La nature de l activité Les

Plus en détail

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE LE RISQUE SPORTIF Facteurs aggravants de risques Le lieu de l activité L âge des participants à l activité La nature de l activité LE RISQUE SPORTIF LA RESPONSABILITE CIVILE

Plus en détail

Les droits et devoirs des chefs d établissement

Les droits et devoirs des chefs d établissement Les droits et devoirs des chefs d établissement MODULE 1 Éléments de droit pénal général 1 re partie Cadre juridique et modalités d intervention du chef d établissement 2 e partie ÉLÉMENTS DE DROIT PÉNAL

Plus en détail

LES ATTEINTES INVOLONTAIRES A LA VIE ET A L'INTEGRITE DE LA PERSONNE

LES ATTEINTES INVOLONTAIRES A LA VIE ET A L'INTEGRITE DE LA PERSONNE LES ATTEINTES INVOLONTAIRES A LA VIE ET A L'INTEGRITE DE LA PERSONNE Ces infractions, autrement nommées homicide et blessures involontaires, représentent une part importante du contentieux en matière d'accidents

Plus en détail

RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF

RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF L ASSOCIATION : Construction humaine, Construction juridique. RAPPEL Un cadre législatif fondamental - article 1 loi du 1 juillet 1901 : «l association

Plus en détail

La responsabilité des directeurs d unité

La responsabilité des directeurs d unité 9 mai 2012 - Journée des administrateurs et responsables des laboratoires de l INSIS La responsabilité des directeurs d unité Direction des affaires juridiques CNRS/DAJ/MF l 9 mai 2012 Journée INSIS P.

Plus en détail

CODE DE LA SANTE PUBLIQUE (Nouvelle partie Législative)

CODE DE LA SANTE PUBLIQUE (Nouvelle partie Législative) CODE DE LA SANTE PUBLIQUE (Nouvelle partie Législative) Première partie : Protection générale de la santé Livre I er Protection des personnes en matière de santé Titre I er Droits des personnes malades

Plus en détail

Actualités de la législation relative aux chiens dangereux

Actualités de la législation relative aux chiens dangereux Actualités de la législation relative aux chiens dangereux Jean-Michel MICHAUX Thibaut LANCHAIS Actualités de la législation relative aux chiens dangereux Modification de la législation relative aux chiens

Plus en détail

LA RESPONSABILITE CIVILE ET PENALE EN MATIERE DE SANTE AU TRAVAIL : BREF ETAT DES LIEUX

LA RESPONSABILITE CIVILE ET PENALE EN MATIERE DE SANTE AU TRAVAIL : BREF ETAT DES LIEUX LA RESPONSABILITE CIVILE ET PENALE EN MATIERE DE SANTE AU TRAVAIL : BREF ETAT DES LIEUX Par Michel LEDOUX Avocat Associé CABINET MICHEL LEDOUX ET ASSOCIES 10 RUE PORTALIS 75008 PARIS Tél : 01.44.90.98.98

Plus en détail

Fiche de jurisprudence Responsabilité pénale TGI PARIS, 3 septembre 2003 Hôpital TROUSSEAU

Fiche de jurisprudence Responsabilité pénale TGI PARIS, 3 septembre 2003 Hôpital TROUSSEAU Fiche de jurisprudence Responsabilité pénale TGI PARIS, 3 septembre 2003 Hôpital TROUSSEAU FAITS Un enfant est hospitalisé, suite à des vomissements répétés, une intolérance alimentaire et une forte déshydratation.

Plus en détail

Les responsabilités civile et pénale de l'élu local. > Observatoire SMACL des risques de la vie territoriale

Les responsabilités civile et pénale de l'élu local. > Observatoire SMACL des risques de la vie territoriale Les responsabilités civile et pénale de l'élu local des risques de la vie territoriale Nombre de poursuites contre les élus locaux, les fonctionnaires territoriaux, et les collectivités territoriales (toutes

Plus en détail

Nathalie Calatayud - Responsabilité juridique de l'infirmière

Nathalie Calatayud - Responsabilité juridique de l'infirmière Responsabilité de l infirmière Que signifie être responsable? Dans le langage juridique Dans le langage courant c'est répondre des conséquences dommageables de ses actes ou de ses abstentions obligation

Plus en détail

«Responsabilité professionnelle, un risque sous-estimé?» Nathalie DEPOIRE DU Droit, Expertise et Soins

«Responsabilité professionnelle, un risque sous-estimé?» Nathalie DEPOIRE DU Droit, Expertise et Soins «Responsabilité professionnelle, un risque sous-estimé?» Nathalie DEPOIRE DU Droit, Expertise et Soins Quelques chiffres! Panorama SHAM du risque en établissements de santé, sociaux et médico-sociaux Édition

Plus en détail

Continuité d activité. Enjeux juridiques et responsabilités

Continuité d activité. Enjeux juridiques et responsabilités Continuité d activité Enjeux juridiques et responsabilités Introduction Pourquoi le droit? - Contrainte - Outil de gestion Droit et management de la continuité d activité : 3 niveaux d intervention Dans

Plus en détail

Secourisme en milieu de travail et responsabilité des différents acteurs.

Secourisme en milieu de travail et responsabilité des différents acteurs. 1 Secourisme en milieu de travail et responsabilité des différents acteurs. S. ARTIGNAN 1 (1) assistant en médecine du travail, Ecole d application du service de santé des armées, BP n 1, 00466 - Armées

Plus en détail

GMS-Santé 2008 La Responsabilité du médecin du travail

GMS-Santé 2008 La Responsabilité du médecin du travail 1 La responsabilité du médecin du travail Les conséquences juridiques d un statut particulier 2 Intervenante Jocelyne CAYRON Docteur en Droit Maitre de Conférence en Droit Privé Responsable de Master Professionnel

Plus en détail

La Responsabilité de l éducateur sportif

La Responsabilité de l éducateur sportif La Responsabilité de l éducateur sportif I / Introduction La pratique sportive engendre des RISQUES et des ACCIDENTS. De nombreux procès surviennent afin de dégager la mise en jeu de la responsabilité

Plus en détail

Les responsabilités de l employeur. APAVE - Diffusion interdite Pilote : P

Les responsabilités de l employeur. APAVE - Diffusion interdite Pilote : P Les responsabilités de l employeur APAVE - Diffusion interdite Pilote : P Date : 10/2012 Différentes responsabilités 1- La Responsabilité Administrative Est relative - au respect des obligations du contrat

Plus en détail

Cour de Cassation (Chambre criminelle) Arrêt du 25 juin 2002 (Pourvoi n 00-81359) Rendu en audience publique

Cour de Cassation (Chambre criminelle) Arrêt du 25 juin 2002 (Pourvoi n 00-81359) Rendu en audience publique Cour de Cassation (Chambre criminelle) Arrêt du 25 juin 2002 (Pourvoi n 00-81359) Rendu en audience publique Publication : Bulletin criminel 2002 N 144 p. 531 Décision attaquée : Cour d'appel de Versailles,

Plus en détail

Responsabilité des associations et de leurs membres

Responsabilité des associations et de leurs membres Responsabilité des associations et de leurs membres Introduction Dirigeants et éducateurs sportifs : une responsabilité allégée Diminution de la responsabilité pénale Prise en charge de la réparation par

Plus en détail

La faute et les délits non intentionnels M. Benillouche

La faute et les délits non intentionnels M. Benillouche La faute et les délits non intentionnels M. Benillouche La faute, élément moral des délits non intentionnels, est définie par l article 121-3 CP dont la dernière réforme issue de la loi n 2000-647 du 10

Plus en détail

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. Montpellier - 13 novembre 2012

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. Montpellier - 13 novembre 2012 RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE Montpellier - 13 novembre 2012 LE RISQUE SPORTIF Facteurs aggravants de risques La nature de l activité L âge des participants à l activité Le lieu de l activité

Plus en détail

LE PROFESSIONNEL FACE À LA JUSTICE

LE PROFESSIONNEL FACE À LA JUSTICE LE PROFESSIONNEL FACE À LA JUSTICE LES COMPLICATIONS EN ANESTHÉSIE 3 ÈME SYMPOSIUM DU GIAL 26 septembre 2015 Hôpital du Valais, Sion Sabrina Burgat, avocate Maître - assistante Université de Neuchâtel

Plus en détail

Fiche 2 - La responsabilité pénale

Fiche 2 - La responsabilité pénale Fiche 2 - La responsabilité pénale Le droit positif belge ne connaît pas la responsabilité pénale des pouvoirs publics tels que l'etat, les Régions, les Communautés, les provinces, les communes. En effet,

Plus en détail

COUR D'APPEL DE REIMS

COUR D'APPEL DE REIMS DOSSIER N 99/00244 ARRÊT DU 3 FEVRIER 2000 N : 93 COUR D'APPEL DE REIMS CHAMBRE DES APPELS CORRECTIONNELS Prononcé publiquement le JEUDI 3 FÉVRIER 2000 par la Chambre des Appels Correctionnels. Sur appel

Plus en détail

- 57 - TABLEAU COMPARATIF. Texte du projet de loi. Projet de loi relatif à la protection pénale de la propriété littéraire et artistique sur internet

- 57 - TABLEAU COMPARATIF. Texte du projet de loi. Projet de loi relatif à la protection pénale de la propriété littéraire et artistique sur internet - 57 - TABLEAU COMPARATIF Projet de loi relatif à la protection pénale de la propriété littéraire et artistique sur internet Projet de loi relatif à la protection pénale de la propriété littéraire et artistique

Plus en détail

La responsabilité des présidents d A.C.C.A.

La responsabilité des présidents d A.C.C.A. La responsabilité des présidents d A.C.C.A. Bernard MERAUD : Avocat au Barreau de Bourgoin-Jallieu (Assemblée générale FDCI du 26 avril 2014) ---------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

La prise illégale d intérêts

La prise illégale d intérêts La prise illégale d intérêts Valeurs sociales protégées : Il s agit simplement de préserver, d une part, la probité dans la gestion des affaires publiques en respectant le vieil adage " nul ne peut servir

Plus en détail

Alcool au volant : tous responsables? La question de la co-responsabilité sera enfin posée au Tribunal de Saint Nazaire

Alcool au volant : tous responsables? La question de la co-responsabilité sera enfin posée au Tribunal de Saint Nazaire DOSSIER DE PRESSE 01/09/2014 Alcool au volant : tous responsables? La question de la co-responsabilité sera enfin posée au Tribunal de Saint Nazaire Avec l appui de la Ligue Contre la Violence Routière,

Plus en détail

NOTIONS DE RESPONSABILITE

NOTIONS DE RESPONSABILITE NOTIONS DE RESPONSABILITE De par ses prérogatives et ses fonctions, l encadrant a des responsabilités et des obligations. En cas de problème, il peut voir sa responsabilité engagée. QUAND? Souvent à l

Plus en détail

MEMOIRE. Audience du 2 avril 2015 Réf : 198 8234 34832 POUR

MEMOIRE. Audience du 2 avril 2015 Réf : 198 8234 34832 POUR MEMOIRE Audience du 2 avril 2015 Réf : 198 8234 34832 POUR Monsieur Chérubin : - né le 19/11/1981 - de nationalité française - résidant au 129 Rue du Général de Gaulle à Bourges - ouvrier qualifié et bénévole

Plus en détail

RESPONSABILITE ET ASSURANCES

RESPONSABILITE ET ASSURANCES RESPONSABILITE ET ASSURANCES 1 CHAPITRES Pages 1 RESPONSABILITE CIVILE 3 2 RESPONSABILITE PENALE 4 3 DIRIGEANTS D ASSOCIATION ET RESPONSABILITE 4 4 OBLIGATION D INFORMATION DES ASSOCIATIONS SUR LES ASSURANCES

Plus en détail

LA FAUTE MEDICALE : L assurance de responsabilité civile UIA SOFIA 2014

LA FAUTE MEDICALE : L assurance de responsabilité civile UIA SOFIA 2014 LA FAUTE MEDICALE : L assurance de responsabilité civile UIA SOFIA 2014 Assurance des praticiens Un praticien peut être amené à répondre de ses actes (ou omissions) à un triple niveau selon l objectif

Plus en détail

Au nom du peuple français AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. Cour de cassation. Chambre criminelle. 5 octobre 2004

Au nom du peuple français AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. Cour de cassation. Chambre criminelle. 5 octobre 2004 Cour de cassation Chambre criminelle 5 octobre 2004 n 04-81.024 Publication :Bulletin criminel 2004 N 236 p. 848 Citations Dalloz Codes : Code pénal, art. 111-3 Code pénal, art. 221-6 Code pénal, art.

Plus en détail

NOTE D INFO 2010/15 Du 23/06/2010 RESPONSABILITES ET ASSURANCES DU DIRIGEANT

NOTE D INFO 2010/15 Du 23/06/2010 RESPONSABILITES ET ASSURANCES DU DIRIGEANT NOTE D INFO 2010/15 Du 23/06/2010 RESPONSABILITES ET ASSURANCES DU DIRIGEANT I - Responsabilité directe de l'entrepreneur individuel Celui qui exerce une activité, sans avoir constitué de société, dirige

Plus en détail

Prévention LES ENJEUX DE LA PREVENTION. Infos INTRODUCTION : SOMMAIRE :

Prévention LES ENJEUX DE LA PREVENTION. Infos INTRODUCTION : SOMMAIRE : Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Dordogne - Infos Prévention n 15 Octobre 2010 Infos Prévention LES ENJEUX DE LA PREVENTION SOMMAIRE : LES ENJEUX DE LA PREVENTION Introduction

Plus en détail

Décisions n 2010-40 QPC et 2010-41 QPC du 29 septembre 2010

Décisions n 2010-40 QPC et 2010-41 QPC du 29 septembre 2010 Les Cahiers du Conseil constitutionnel Cahier n 30 Décisions n 2010-40 QPC et 2010-41 QPC du 29 septembre 2010 (Peine d annulation du permis de conduire pour conduite en état alcoolique en récidive et

Plus en détail

LES JURIDICTIONS PÉNALES FRANÇAISES

LES JURIDICTIONS PÉNALES FRANÇAISES LES JURIDICTIONS PÉNALES FRANÇAISES Les juridictions pénales jugent les infractions à la loi pénale. Ces infractions sont définies dans le code pénal. Il existe en France, trois types d'infractions, définies

Plus en détail

La responsabilité civile, pénale, administrative et disciplinaire du médecin THEME 4

La responsabilité civile, pénale, administrative et disciplinaire du médecin THEME 4 La responsabilité civile, pénale, administrative et disciplinaire du médecin THEME 4 LA RESPONSABILITÉ PAGE 46 INTRODUCTION Le médecin, comme tout citoyen, est responsable de ses actes mais selon qu il

Plus en détail

Yves Delessert Etre bénévole et responsable

Yves Delessert Etre bénévole et responsable Yves Delessert Etre bénévole et responsable La responsabilité des membres de comité des IPE associatives du fait des activités déployées conformément aux buts de l association FIPEGS 9 juin 2015 Principales

Plus en détail

1991 - D.E.A. Droit privé et sciences criminelle, Université Jean Moulin Lyon 3.

1991 - D.E.A. Droit privé et sciences criminelle, Université Jean Moulin Lyon 3. Patrick MISTRETTA DROIT PÉNAL GÉNÉRAL, SPÉCIAL ET DES AFFAIRES Faculté de Droit de Clermont-Ferrand Université d Auvergne patrick.mistretta@u-clermont1.fr 1. TITRES UNIVERSITAIRES 2008 - Habilitation à

Plus en détail

ANFH CHAMPAGNE ARDENNE Gérard MIAUT Le 30 Septembre 2014

ANFH CHAMPAGNE ARDENNE Gérard MIAUT Le 30 Septembre 2014 ? ANFH CHAMPAGNE ARDENNE Gérard MIAUT Le 30 Septembre 2014 1 Le statut de l aide soignant: L aide soignant en centre hospitalier ou en EHPAD public autonome ou toute autre structure sanitaire ou médico-sociale

Plus en détail

Guide des vaccinations Édition 2012. Direction générale de la santé Comité technique des vaccinations

Guide des vaccinations Édition 2012. Direction générale de la santé Comité technique des vaccinations Guide des vaccinations Édition 2012 Direction générale de la santé Comité technique des vaccinations 385 Réparation, indemnisation et responsabilité INDEMNISATION DES DOMMAGES POST-VACCINAUX RÉPARATION

Plus en détail

MODE D EMPLOI DES REQUISITIONS POUR POUVOIR Y FAIRE FACE!

MODE D EMPLOI DES REQUISITIONS POUR POUVOIR Y FAIRE FACE! MODE D EMPLOI DES REQUISITIONS POUR POUVOIR Y FAIRE FACE! VOUS ETES REQUISITIONNE EN TANT QU AUXILIAIRE DE JUSTICE Textes juridiques : Article 4124-2 du Code de la santé publique Article 101 à 108 du Code

Plus en détail

LA REBELLION. a) il faut que l'agent ait agi dans l'exercice de ses fonctions.

LA REBELLION. a) il faut que l'agent ait agi dans l'exercice de ses fonctions. LA REBELLION La rébellion est le fait de s'opposer violemment aux fonctionnaires et officiers publics qui agissent pour l'exécution et l'application des lois. I - ELEMENTS CONSTITUTIFS A - L ELEMENT LEGAL

Plus en détail

Les nouvelles responsabilités des exploitants du secteur alimentaire

Les nouvelles responsabilités des exploitants du secteur alimentaire Les nouvelles responsabilités des exploitants du secteur alimentaire CEPR 25 avril 2006 Antoine de Brosses Avocat à la Cour Simmons & Simmons 5, bd de la Madeleine 75001 Paris antoine.de.brosses @simmons-simmons.com

Plus en détail

L analyse des risques. dans les établissements. recevant du public (ERP) et la responsabilité du maire. en tant qu autorité de police

L analyse des risques. dans les établissements. recevant du public (ERP) et la responsabilité du maire. en tant qu autorité de police L analyse des risques dans les établissements recevant du public (ERP) et la responsabilité du maire en tant qu autorité de police 1 Préambule Le vaste champ de compétences des collectivités locales engage

Plus en détail

Responsabilité professionnelle des médecins. Plenary meeting CEOM 1

Responsabilité professionnelle des médecins. Plenary meeting CEOM 1 Responsabilité professionnelle des médecins 1 Le risque juridique du médecin revêt 3 aspects - Pénal : dont le but est de punir l auteur d une infraction ne peut être couvert par un contrat d assurance

Plus en détail

Nous constatons de nos jours

Nous constatons de nos jours LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS DE SOCIETES par Me Jean Brucher Nous constatons de nos jours que l internationalisation et la globalisation des problèmes relatifs à l activité des entreprises ainsi que

Plus en détail

Responsabilité Médicale Comment éviter le risque de mise en cause judiciaire?

Responsabilité Médicale Comment éviter le risque de mise en cause judiciaire? Responsabilité Médicale Comment éviter le risque de mise en cause judiciaire? Bernard LIVAREK Assises du CNCH 22 novembre 2012 La responsabilité médicale est d ordre CONTRACTUEL: Arrêt MERCIER (1936) Il

Plus en détail

LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS

LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS Sources : F. LEFEBVRE «associations» Code civil Code pénal Code du commerce Code du sport Livre des procédures fiscales AVERTISSEMENT : Les renseignements contenus dans cette fiche ne constituent qu une

Plus en détail

Formation continue Droit scolaire

Formation continue Droit scolaire AVERTISSEMENTS Ce document est un support créé pour les étudiants de la HEP et complété à l occasion d une journée pédagogique. Il ne peut pas être exhaustif de la réglementation, ni répondre à toutes

Plus en détail

Notions de responsabilité. Commission Technique Régionale Est

Notions de responsabilité. Commission Technique Régionale Est Notions de responsabilité 1 Notions de responsabilité Responsabilité: l auteur d une faute a l obligation d assumer les conséquences de ses actes Quand une personne cause un dommage à autrui : obligation

Plus en détail

COMMISSION AUTEUR DES VIOLENCES CAS PRATIQUE COMPARATIF

COMMISSION AUTEUR DES VIOLENCES CAS PRATIQUE COMPARATIF CARTA EUROPEA avec le soutien de la Commission Européenne et des barreaux des Programmes EUROMED DROIT et EURODROIT SUD EST MEDITERRANEE Siège social Maison de l Europe à Montpellier Adresse administrative

Plus en détail

Textes de référence :

Textes de référence : L'INDEMNISATION DES VICTIMES D'ACCIDENTS LIES AUX ACTES MEDICAUX EN UKRAINE Textes de référence :! Constitution de l Ukraine : articles 3, 27, 49, 50;! Code Civil de l Ukraine du 23. 11. 1966 (avec les

Plus en détail

RESPONSABILITE MEDICALE

RESPONSABILITE MEDICALE Item n 10 - Responsabilités médicale pénale, civile, administrative et disciplinaire. Module1 - Apprentissage de l'exercice médical Sous-module : Médecine légale et droit de la santé Objectifs : - Différencier

Plus en détail

Responsabilité des dirigeants et de l'association

Responsabilité des dirigeants et de l'association Responsabilité des dirigeants et de l'association rédigé par L. Occhionorelli et A. Brasseur, étudiants et validé par J. Haeringer, enseignant - Sciences Po juin 2002 Table des matières I- Revue de presse...

Plus en détail

Responsabilités juridiques et sécurité dans les accueils collectifs de mineurs

Responsabilités juridiques et sécurité dans les accueils collectifs de mineurs Responsabilités juridiques et sécurité dans les accueils collectifs de mineurs La responsabilité d une personne est toujours définie par le juge sur la base de faits précis et circonstanciés. Direction

Plus en détail

JUGEMENT CORRECTIONNEL DU 31 OCTOBRE 2001

JUGEMENT CORRECTIONNEL DU 31 OCTOBRE 2001 TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE LYON JUGEMENT CORRECTIONNEL DU 31 OCTOBRE 2001 N de jugement :6265 11 ème chambre N de parquet : 9980186 ENTRE Monsieur le Procureur de la République près ce Tribunal, demandeur

Plus en détail

www.lafourriere.com JORF n 135 du 13 juin 2003 texte n 1 LOI LOI n 2003-495 du 12 juin 2003 renforçant la lutte contre la violence routière (1)

www.lafourriere.com JORF n 135 du 13 juin 2003 texte n 1 LOI LOI n 2003-495 du 12 juin 2003 renforçant la lutte contre la violence routière (1) Email : contact@lafourriere.com www.lafourriere.com Source : Legifrance JORF n 135 du 13 juin 2003 texte n 1 LOI LOI n 2003-495 du 12 juin 2003 renforçant la lutte contre la violence routière (1) NOR:

Plus en détail

Comité Drôme Ardèche de Badminton Compte-rendu formation Maïf 18 novembre 2014

Comité Drôme Ardèche de Badminton Compte-rendu formation Maïf 18 novembre 2014 Comité Drôme Ardèche de Badminton Compte-rendu formation Maïf 18 novembre 2014 Responsabilités et assurances dans le domaine du sport Présentation de la maïf La Maïf est le 1 er assurées. assureur des

Plus en détail

Risques et dispositifs médicaux. «Responsabilités encourues» Isabelle Lucas-Baloup. 12, 13 et 14 octobre 2010

Risques et dispositifs médicaux. «Responsabilités encourues» Isabelle Lucas-Baloup. 12, 13 et 14 octobre 2010 Risques et dispositifs médicaux «Responsabilités encourues» 1 Le circuit du dispositif médical Responsabilité D.M. approche systématique approche du produit implique analyse des missions et responsabilités

Plus en détail

Règlementation : Notion de Responsabilité

Règlementation : Notion de Responsabilité Question 1 09REG-RE-4-02(1) 1) En terme d obligation, qu est ce qu une obligation de moyen? Donnez un exemple en plongée. (2 points) Le moniteur doit mettre tout en œuvre pour que la plongée se déroule

Plus en détail

Données juridiques : gestion du risque

Données juridiques : gestion du risque Chrystelle Boileau Les facteurs de risques relatifs à l accompagnement de nuit à domicile sont de plusieurs ordres : - Risques routiers, du fait des déplacements véhiculés des professionnels ; - Risques

Plus en détail

Notions de responsabilité. Stage initial initiateur CTD 74 - nov 2003 -Jean-Pierre GUERRET

Notions de responsabilité. Stage initial initiateur CTD 74 - nov 2003 -Jean-Pierre GUERRET Notions de responsabilité L initiateur responsable! La pratique de la plongée présente des risques particuliers avec des recherches de responsabilité systématiques en cas d accident L initiateur est confronté

Plus en détail