Projet de recherche - Mission de Recherche Droit et Justice. Etude comparative des influences du principe de précaution sur la responsabilité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet de recherche - Mission de Recherche Droit et Justice. Etude comparative des influences du principe de précaution sur la responsabilité"

Transcription

1 Projet de recherche - Mission de Recherche Droit et Justice Etude comparative des influences du principe de précaution sur la responsabilité Responsable scientifique : juridique Mathilde Boutonnet, maître de conférences en droit privé, titulaire de la Chaire CNRS droit de l environnement, membre du CERIC (UMR 7318 CNRS, Université Aix-Marseille) 1. Domaine de la recherche 1.1. L appel à projet L appel à projet concerne l «Etude comparative des influences du principe de précaution sur la responsabilité juridique». Il est rappelé combien ce principe, né sous l impulsion de multiples sources internationales, européennes et internes bénéficie, selon les pays, d une force, d une portée et d un contenu normatifs variables. Le but est de «préciser l impact du principe de précaution sur la responsabilité juridique, qu elle soit de nature civile ou pénale, au travers d une étude comparative». A ce titre, deux axes de recherche devraient être privilégiés : d une part, celle de la construction du principe de précaution afin de clarifier la multiplicité des sources à un niveau comparatif, les sources étant ici comprises au sens large, à savoir autant les sources législatives et jurisprudentielles que les forces créatrices telles les forces philosophiques ou économiques. D autre part, celle de l impact du principe de précaution aussi bien sur la nature que sur les conditions de la responsabilité. Il est vrai que, s agissant en particulier du droit français de la responsabilité civile, ce principe interroge l exigence du préjudice et la preuve de la causalité. Quant à la responsabilité pénale, ce principe suscite la réflexion sur la place à accorder à cette «logique d anticipation renforcée». Dans les deux cas, l appel à projet invite, au-delà de la mise en lumière technique, à mener «une réflexion plus ample sur les risques dont sont porteuses les transformations de la nature même et des conditions de la responsabilité juridique» L appréhension du sujet On en retient que l étude proposée délimite les champs possibles de réflexion au sujet du principe de précaution en invitant à se concentrer sur deux aspects, la responsabilité, civile et pénale, et le droit comparé. La responsabilité civile - Notre recherche sera alors tournée, en premier lieu, vers l étude et l analyse de l influence du principe de précaution sur le droit de la responsabilité civile. Sur ce point, en France, d importantes recherches ont été menées et la jurisprudence apporte déjà, depuis quelques années, des réponses susceptibles d être analysées, clarifiées autant que critiquées. Aujourd hui, la finalité anticipatrice du principe de précaution dans un contexte d incertitude scientifique opère une double influence. D une part, comme le montre l importance quantitative des décisions judiciaires de fond relatives aux antennes-relais de téléphonie mobile, ce principe permet à certaines victimes d obtenir la cessation d un risque de préjudice même si ce dernier reste scientifiquement très incertain. D autre part, comme le montrent certaines décisions rendues par la Cour de cassation, la méconnaissance de ce principe est source de responsabilité civile en cas de dommage (v. not. Cass. 1 ère civ., 7 mars 2006, n et n ; Cass. 3 e civ., 3 mars 2010, n ). Ainsi, au regard du contentieux de la responsabilité civile, il convient de retenir que, d ores et déjà, le principe de précaution interroge les finalités, les 1

2 conditions, les effets et la nature de l action en responsabilité civile : source d indemnisation, il marque aussi l émergence d une action préventive via le passage de la preuve du préjudice au risque de préjudice scientifiquement incertain et la prescription de certaines mesures préventives. La responsabilité pénale Concernant la responsabilité pénale, il a été très tôt constaté que le principe de précaution pourrait accentuer «les poursuites pénales dirigées contre les décideurs publics ou privés» (G. Viney et Ph. Kourilsky, Le principe de précaution, Rapport au Premier ministre, éd. O. Jacob, 2000). Le principe de précaution n étant pas une infraction autonome, la doctrine s interrogeait alors sur la possibilité que le manquement au principe de précaution puisse être sanctionné via certaines incriminations dans lesquelles il pourrait s insérer tout en tenant compte du respect du principe de légalité. Il en est ainsi de l homicide et les blessures involontaires, les articles et du Code pénal incriminant «toute maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement», dès lors que ce fait a entraîné soit la mort, soit une incapacité totale de travail, quelle que soit la durée de celle-ci. Il en est également ainsi de l incrimination de «mise en danger de la vie d autrui», infraction indépendante de toute réalisation de dommage qui, selon l article du Code pénal sanctionne «Le fait d'exposer directement autrui à un risque immédiat de mort ou de blessures de nature à entraîner une mutilation ou une infirmité permanente par la violation manifestement délibérée d'une obligation particulière de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement». Toutefois, ces prédictions doctrinales n ont toujours pas été suivies par le juge. En revanche, à bien observer la jurisprudence, c est surtout du côté des faits justificatifs que le principe de précaution tente de se faire une place en droit pénal. A l occasion d affaires similaires, à savoir le fauchage de parcelles de champs de culture de maïs OGM, les prévenus ont à plusieurs reprises invoqué différents principes, droits et devoirs consacrés par la Charte de l environnement, dont le principe de précaution, celui-ci étant selon eux susceptible de caractériser l état de nécessité. Leur raisonnement est le suivant : leur agissement délictueux est justifié par le risque pour la santé et l environnement que présentent les organismes génétiquement modifiés et par la nécessité d alerter sur ce point l opinion publique. Si certains juges du fond ont été séduits par cette analyse (T. Corr. Foix, 3 oct. 2000, D. 2001, JP, p ; T. Corr. Orléans 9 décembre 2005), la Cour de cassation l a clairement rejetée ( v. Cass. crim., 28 avril 2004, n ; crim. 18 fév. 2004, n ; crim. 27 mars 2008, n ; crim 7 février 2007, n ; crim. 4 avril 2007, n ; crim. 31 mai 2007, n ; réc. crim. 3 mai 2011, n ). Il faut noter que l importance quantitative de ce contentieux est telle que le Rapport de la Cour de cassation pour l année 2011 s en est soucié. Il en déduit que, aujourd hui, le principe de légalité reste un rempart contre le principe de précaution en droit pénal. Le droit comparé Quant au principe de précaution sous le prisme du droit comparé, son étude n est pas ignorée. Toutefois, si d importantes recherches ont été menées dans ce domaine du point de vue des sources du droit (J. Cameron et T. O Riordan, Interpreting the precautionary principle, London, 1994), aucune ne concerne en particulier le droit de la responsabilité pénale et civile. Pour creuser l étude comparative de l influence du principe de précaution sur le droit de la responsabilité civile et pénale, le sujet appelle alors à établir une double comparaison entre les différents pays : d une part, une comparaison du point de vue des sources du principe afin de comprendre comment chaque pays l intègre ou pourrait l intégrer. Il faut retenir que, par l intermédiaire du droit international, du droit de l union européenne ou du droit interne, un 2

3 nombre important de pays reconnaissent le principe de précaution tels que l Allemagne, la Belgique, l Italie, le Canada, l Australie, la Nouvelle-Zélande, le Brésil, la Colombie etc. Et si d autres pays s y refusent, il n empêche que certains traits de leur législation sanitaire et environnementale manifeste la volonté d anticiper certains risques. Les Etats-Unis sont ici emblématiques. Il ne faut pas se fier à l apparence mais, au contraire, clarifier ce qui se cache derrière l action du législateur et du juge. D autre part, une comparaison du point de vue du droit de la responsabilité civile et pénale. En effet, d un côté, il s agit de vérifier si et comment chaque pays étudié accueille le principe de précaution au sein des branches du droit tournées aussi bien vers la réparation et la prévention des dommages que vers la sanction des actes répréhensibles dont ils résultent. D un autre côté, au-delà du principe de précaution lui-même, il s agit de vérifier quel accueil est fait à l idée qui lui est sous-jacente, à savoir l anticipation du risque, c est-à-dire de vérifier comment les droits de la responsabilité civile et pénale étrangers traitent de l anticipation des risques incertains. Finalement, le sujet invite au-delà du principe de précaution, à s intéresser au droit de la responsabilité civile et pénale de l intérieur, à leurs conditions substantielles et processuelle, leurs effets, leurs finalités, leurs évolutions etc. Ce n est qu en comprenant sa manière de fonctionner que l on pourra déterminer l accueil fait ou à faire au principe de précaution. 2. Intérêt du sujet Le sujet proposé par l appel à projet présente un double intérêt. Premièrement celui d orienter la recherche vers le droit de la responsabilité civile et pénale. Concernant le droit de la responsabilité civile, le droit français possède la particularité d offrir déjà une place importante au principe de précaution. Il manifeste à lui seul les capacités d évolution de ce droit. Certes, d un côté, le sujet demande à clarifier l évolution des conditions procédurales et substantielles qui le sous-tend, en particulier l évolution de la notion de faute, de l exigence de préjudice, de la preuve du lien causal mais aussi de la nature de l action. Toutefois, d un autre côté, d autres questions restent à creuser. Il en est ainsi de l importance à accorder à l avenir au principe de précaution dans ce domaine : faut-il qu il devienne un véritable principe du droit de la responsabilité civile? Quels seraient sa place et ses rapports avec la théorie du trouble anormal de voisinage? Quelles devraient être plus précisément les conditions substantielles et processuelles de l action préventive dont il serait porteur? Quelle place accorder à l incertitude scientifique? Quels risques de préjudices devraient être pris en compte? Quelles mesures de prévention devraient être prescrites? A quelles conditions? Qui seraient les titulaires de l action? Par ailleurs, en termes de politique juridique, faut-il véritablement offrir aux victimes la possibilité d agir en faveur de la prévention des dommages? Est-ce vraiment le rôle du droit de la responsabilité civile? Quels sont les risques d excès? N est-ce pas ici le rôle des pouvoirs publics? Le principe de précaution n est-il pas un frein à la mise en œuvre des principes juridiques tournés vers la liberté d entreprise ou, plus largement, ce que la doctrine a récemment nommé «la liberté de prendre des risques» (expression issue de l intitulé même de la thèse de H. Barbier, La liberté de prendre des risques, dir. J. Mestre, 2010)? Finalement, au-delà de la clarification porteuse de sécurité juridique, l intérêt du sujet consiste à s interroger sur l avenir du principe de précaution à travers un régime nuancé tenant compte de certains risques dénoncés. Quant au droit pénal, tout semble encore à construire tant le principe de précaution reste quasi-ignoré du juge. L intérêt est alors de s assurer de la manière dont techniquement le principe de précaution pourrait s insérer en droit pénal notamment au regard de certaines 3

4 infractions aux énoncées assez vagues telle l incrimination pour blessures ou homicide involontaire. Le juge pourrait-il, sans pour autant bafouer le principe de légalité, se contenter de la preuve d un simple risque probable pour caractériser la faute d imprudence ou de négligence? Pourrait-il également se contenter d une causalité probable entre le comportement reproché au responsable et le dommage réalisé? Quel est l état de la jurisprudence dans ce domaine? Quelles sont les pistes d évolution? La recherche devrait aussi concerner le délit pour mise en danger d autrui en ce que celui-ci participe de la prévention en dépassant l exigence de préjudice. En ce sens, le principe de précaution pourrait-il exercer une influence sur certaines de ses conditions telles que le «risque immédiat de mort ou de blessures» ou la «violation manifestement délibérée d une obligation particulière de sécurité ou de prudence»? Enfin la Cour de cassation pourraitelle être à l avenir davantage séduite par la qualification de l état de nécessité au regard du principe de précaution? Toutes ces questions n ont pas un simple intérêt technique. Derrière certaines réponses se cachent des questions de politique juridique. Est-ce vraiment au droit pénal de répondre au besoin social d anticipation? La responsabilité pénale peut-elle offrir une place à l incertitude scientifique? Quelles pourraient-être les nouvelles formes de réponses à donner en termes de prévention des dommages graves causés dans le domaine sanitaire et environnemental? Va-t-on assister à une multiplication des infractions «préventives» ou faut-il réserver cette fonction au droit de la responsabilité civile? Quels sont les risques d excès pour les citoyens autant que les entreprises? Si le principe de précaution interroge les aspects techniques de la responsabilité pénale ainsi que ces grands principes fondateurs, il invite aussi à apprécier les faiblesses et vertus de ses finalités réparatrices, préventives, sanctionnatrices, normatives et prophylactiques. Deuxièmement, et surtout, l intérêt essentiel du projet réside dans sa dimension comparative. En effet, celle-ci se justifie au regard des raisons d être du principe de précaution. Ce principe est tourné vers la prévention des dommages environnementaux et sanitaires d une importante gravité bien que souffrant d un manque de certitude scientifique. Les activités ou produits porteurs de ces risques de dommages, et avec eux les victimes potentielles, se trouvent dans tous les pays et ne sont pas spécifiques à la France. De nature globale, ces risques appellent alors un traitement juridique global, à la fois international et national. De ce fait, au-delà de l étude des sources internationales du principe de précaution par lesquelles les Etats s engagent à le mettre en œuvre, il convient de comprendre comment chacun d eux appréhende ces risques via leur propre droit de la responsabilité. La responsabilité civile et pénale est-elle un instrument d anticipation des dommages commun à tous les pays? Quel accueil lui est-il réservé? Quels force, portée et contenu normatifs ces droits étrangers lui accordent-ils? Connait-il un destin aussi important que celui se manifestant actuellement en droit français? Si oui, quelle en sont l étendue, la mesure, les manifestations? Si non, quelles en sont les raisons techniques autant que fondamentales? Et lorsqu il n y trouve aucune place, l intérêt de son étude pourrait même redoubler d importance car elle invite à comprendre pourquoi certains systèmes juridiques ne peuvent s ouvrir à la responsabilité anticipatrice et à l incertitude scientifique. Quelles en sont les véritables raisons? Se trouvent-elles dans le domaine du droit? Au-delà de la technique, certains principes économiques tel celui de la liberté de la recherche ou de la liberté d entreprise occupent-ils parfois une place plus importante que celle accordée au principe de précaution? Y aurait-il également des raisons culturelles réfractaires à l idée d un contrôle plus strict de la prise de risque? En creux, la comparaison technique et fondamentale invite à 4

5 s interroger sur la légitimité autant que l utilité et l efficacité du principe de précaution comme principe de responsabilité tourné vers la prévention de certains dommages graves mais incertains. La dimension comparative présente ainsi un triple intérêt : d abord, elle permet de rendre compte de la place qu occupe actuellement le principe de précaution dans les différents systèmes juridiques. Puis, elle invite à dresser un état des lieux du droit de la responsabilité civile et pénale comme instrument de prévention des risques graves et incertains dans le domaine environnemental et sanitaire, à travers ses conditions substantielles et processuelles, ses fonctions, finalités ou fondements. Enfin, sous le signe de l état des vœux, elle demande à apprécier l efficacité et la légitimité des différentes réponses juridiques face à la dimension globale de certains risques de dommages, à s interroger sur une éventuelle harmonisation et sur les réformes à proposer en ce sens. Sur ce point, c est le rôle de la doctrine qui interpelle également. On sait par exemple qu elle est à l origine des principes du droit européen de la responsabilité civile sous l impulsion de l European group of tort law (v. l ouvrage publié LGDJ 2005). Ces derniers sont silencieux quant à la possibilité d offrir une place au principe de précaution et à une action préventive. Il pourrait être alors intéressant de se demander si, à l avenir, ces derniers ne pourraient pas être révisés en ce sens ou si, de manière plus générale, il ne serait pas judicieux de proposer une harmonisation plus importante dans le domaine de la prévention. 3. Problématique Derrière toutes ces questions que suscite l intérêt de l étude, il s agit de se demander si l importance accordée actuellement au principe de précaution en droit français de la responsabilité (responsabilité civile via la réponse du juge/responsabilité pénale via les arguments des parties) est propre à notre système juridique et judiciaire ou si elle se retrouve de manière uniforme dans les autres droits étrangers. Et selon les clarifications apportées par le droit comparé, il s agit de s interroger sur l avenir du principe de précaution et corrélativement du droit de la responsabilité civile et pénale dans ces pays, à savoir sur l opportunité de réformes potentiellement harmonisatrices tendant à renforcer sa reconnaissance et sa portée. 5

Emplacement de la photo d ouverture du domaine

Emplacement de la photo d ouverture du domaine FORMATION INITIATEUR Emplacement de la photo d ouverture du domaine Commission pédagogique de la Direction Technique Nationale 28/11/03 Une dimension morale «Être responsable» c est accepter et subir,

Plus en détail

Responsabilité civile et pénale de l instituteur

Responsabilité civile et pénale de l instituteur Responsabilité civile et pénale de l instituteur 1 Responsabilité civile et pénale de l instituteur Le terme instituteur désigne toute personne mandatée ou agréée par l administration pour assurer un enseignement

Plus en détail

La responsabilité civile et pénale. Francis Meyer -Institut du travail Université R. Schuman

La responsabilité civile et pénale. Francis Meyer -Institut du travail Université R. Schuman La responsabilité civile et pénale Francis Meyer -Institut du travail Université R. Schuman La responsabilité civile est la conséquence, soit de l'inexécution d'un contrat, soit d'un acte volontaire ou

Plus en détail

LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION

LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION 1 Document Unique de Délégation Un document qui permet de définir les responsabilités : civiles - pénales Des dirigeants pleinement conscients de leur périmètre de responsabilité,

Plus en détail

Club Sécurité Exploitation Routière

Club Sécurité Exploitation Routière Club Sécurité Exploitation Routière Responsabilité des élus dans le domaine de la sécurité routière Françoise NICOT Responsable juridique et contentieux DIRA Le 05 novembre 2013 à St Médard en Jalles Direction

Plus en détail

Actualités de la législation relative aux chiens dangereux

Actualités de la législation relative aux chiens dangereux Actualités de la législation relative aux chiens dangereux Jean-Michel MICHAUX Thibaut LANCHAIS Actualités de la législation relative aux chiens dangereux Modification de la législation relative aux chiens

Plus en détail

La faute et les délits non intentionnels M. Benillouche

La faute et les délits non intentionnels M. Benillouche La faute et les délits non intentionnels M. Benillouche La faute, élément moral des délits non intentionnels, est définie par l article 121-3 CP dont la dernière réforme issue de la loi n 2000-647 du 10

Plus en détail

Les responsabilités de l employeur. APAVE - Diffusion interdite Pilote : P

Les responsabilités de l employeur. APAVE - Diffusion interdite Pilote : P Les responsabilités de l employeur APAVE - Diffusion interdite Pilote : P Date : 10/2012 Différentes responsabilités 1- La Responsabilité Administrative Est relative - au respect des obligations du contrat

Plus en détail

La responsabilité du sauveteursecouriste

La responsabilité du sauveteursecouriste Page 1 sur 5 La responsabilité du sauveteursecouriste du travail Les sauveteurs-secouristes du travail peuvent s'inquiéter de leur responsabilité e et civile s'ils pratiquent les premiers secours. Cependant,

Plus en détail

De sept. 2004 à juin 2011 :en tant que maître de conférences à l Université de Rennes I

De sept. 2004 à juin 2011 :en tant que maître de conférences à l Université de Rennes I Mathilde BOUTONNET 6 rue Anatole France 94300 Vincennes Tel : 06.03.22.83.11 mathildeboutonnet@gmail.com Maître de Conférences en droit privé, Titulaire de la Chaire d excellence en droit de l environnement,

Plus en détail

NOTIONS DE RESPONSABILITE

NOTIONS DE RESPONSABILITE NOTIONS DE RESPONSABILITE De par ses prérogatives et ses fonctions, l encadrant a des responsabilités et des obligations. En cas de problème, il peut voir sa responsabilité engagée. QUAND? Souvent à l

Plus en détail

Assurance automobile C est une assurance obligatoire depuis 1958 en France pour les dommages causés aux tiers. L obligation est large

Assurance automobile C est une assurance obligatoire depuis 1958 en France pour les dommages causés aux tiers. L obligation est large LEXIQUE Accident D une façon générale l accident est un événement fortuit ou involontaire entraînant des conséquences dommageables. En matière de circulation automobile voir implication Pour la sécurité

Plus en détail

TROIS APPELS À PROJETS. Etude comparative des influences du principe de précaution sur la responsabilité juridique

TROIS APPELS À PROJETS. Etude comparative des influences du principe de précaution sur la responsabilité juridique TROIS APPELS À PROJETS La régulation de la profession d'avocat à travers un examen de l'activité et des missions des ordres vis-à-vis des clients, des confrères, des juridictions Date limite de réception

Plus en détail

Les responsabilités à l hôpital

Les responsabilités à l hôpital Les responsabilités à l hôpital Pour aller à l essentiel Dans leurs activités de prévention de diagnostic et de soins, les établissements publics de santé et les personnels qui y exercent relèvent principalement

Plus en détail

Règlementation : Notion de Responsabilité

Règlementation : Notion de Responsabilité Question 1 09REG-RE-4-02(1) 1) En terme d obligation, qu est ce qu une obligation de moyen? Donnez un exemple en plongée. (2 points) Le moniteur doit mettre tout en œuvre pour que la plongée se déroule

Plus en détail

Les droits et devoirs des chefs d établissement

Les droits et devoirs des chefs d établissement Les droits et devoirs des chefs d établissement MODULE 1 Éléments de droit pénal général 1 re partie Cadre juridique et modalités d intervention du chef d établissement 2 e partie ÉLÉMENTS DE DROIT PÉNAL

Plus en détail

Délibération n 2011-94 du 18 avril 2011

Délibération n 2011-94 du 18 avril 2011 Délibération n 2011-94 du 18 avril 2011 Gens du voyage - Schéma départemental exemptant une commune de ses obligations en matière d accueil des gens du voyage - Violation de la Loi Besson Recommandations.

Plus en détail

Mise en œuvre de la responsabilité du maire

Mise en œuvre de la responsabilité du maire Mise en œuvre de la responsabilité du maire Les conditions d engagement de la responsabilité du maire relèvent du droit commun de l engagement de la responsabilité des personnes publiques. A ce titre,

Plus en détail

Jurisprudences Harcèlement moral

Jurisprudences Harcèlement moral Jurisprudences Harcèlement moral Les éléments constitutifs du délit de harcèlement Des agissements se déroulant sur une courte durée n écartent pas la qualification de harcèlement moral Rappel : l'article

Plus en détail

LE CONTENTIEUX DE LA RESPONSABILITE DANS L EXECUTION D UN PEDT. 12 et 13 mai 2014

LE CONTENTIEUX DE LA RESPONSABILITE DANS L EXECUTION D UN PEDT. 12 et 13 mai 2014 LE CONTENTIEUX DE LA RESPONSABILITE DANS L EXECUTION D UN PEDT LE CONTEXTE Un projet éducatif territorial (PEDT) des enfants Commune ou communauté de communes Opérateur Opérateur municipal associatif mode

Plus en détail

LA RESPONSABILITE CIVILE ET PENALE EN MATIERE DE SANTE AU TRAVAIL : BREF ETAT DES LIEUX

LA RESPONSABILITE CIVILE ET PENALE EN MATIERE DE SANTE AU TRAVAIL : BREF ETAT DES LIEUX LA RESPONSABILITE CIVILE ET PENALE EN MATIERE DE SANTE AU TRAVAIL : BREF ETAT DES LIEUX Par Michel LEDOUX Avocat Associé CABINET MICHEL LEDOUX ET ASSOCIES 10 RUE PORTALIS 75008 PARIS Tél : 01.44.90.98.98

Plus en détail

Données juridiques : gestion du risque

Données juridiques : gestion du risque Chrystelle Boileau Les facteurs de risques relatifs à l accompagnement de nuit à domicile sont de plusieurs ordres : - Risques routiers, du fait des déplacements véhiculés des professionnels ; - Risques

Plus en détail

Comment un. accident. peut-il engager la. responsabilité pénale. des élus locaux et des fonctionnaires territoriaux?

Comment un. accident. peut-il engager la. responsabilité pénale. des élus locaux et des fonctionnaires territoriaux? Les cahiers de l Observatoire Comment un accident peut-il engager la responsabilité pénale des élus locaux et des fonctionnaires territoriaux? table des matières Avant-propos de Bernard Bellec... P. 5

Plus en détail

Institut Interuniversitaire de médecine du travail de Paris Ile de France, 16 mars. S Fantoni Quinton, CHRU Lille

Institut Interuniversitaire de médecine du travail de Paris Ile de France, 16 mars. S Fantoni Quinton, CHRU Lille Institut Interuniversitaire de médecine du travail de Paris Ile de France, 16 mars. S Fantoni Quinton, CHRU Lille La responsabilité : répondre de Responsabilité morale Responsabilité sociétale Responsabilité

Plus en détail

La responsabilité juridique des soignants

La responsabilité juridique des soignants La responsabilité juridique des soignants Les soignants, face à des conditions de travail parfois difficiles et aux aléas de la médecine, songent plus souvent aux risques thérapeutiques qu aux risques

Plus en détail

GMS-Santé 2008 La Responsabilité du médecin du travail

GMS-Santé 2008 La Responsabilité du médecin du travail 1 La responsabilité du médecin du travail Les conséquences juridiques d un statut particulier 2 Intervenante Jocelyne CAYRON Docteur en Droit Maitre de Conférence en Droit Privé Responsable de Master Professionnel

Plus en détail

La Responsabilité Médicale de l Hépatogastroentérologue

La Responsabilité Médicale de l Hépatogastroentérologue Fiche d information juridique La Responsabilité Médicale de l Hépatogastroentérologue Mars 2011 Isabelle Joly, Lionel Parois, Patrice Pienkowski, Bruno Richard-Molard, René Laugier et la Commission Juridique

Plus en détail

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE 1 SOMMAIRE I. NOTION DE RESPONSABILITES A. La responsabilité civile 1. La responsabilité civile délictuelle 2. La responsabilité civile contractuelle B. La responsabilité pénale

Plus en détail

Décisions n 2010-40 QPC et 2010-41 QPC du 29 septembre 2010

Décisions n 2010-40 QPC et 2010-41 QPC du 29 septembre 2010 Les Cahiers du Conseil constitutionnel Cahier n 30 Décisions n 2010-40 QPC et 2010-41 QPC du 29 septembre 2010 (Peine d annulation du permis de conduire pour conduite en état alcoolique en récidive et

Plus en détail

La responsabilité des présidents d A.C.C.A.

La responsabilité des présidents d A.C.C.A. La responsabilité des présidents d A.C.C.A. Bernard MERAUD : Avocat au Barreau de Bourgoin-Jallieu (Assemblée générale FDCI du 26 avril 2014) ---------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE LE RISQUE SPORTIF Facteurs aggravants de risques Le lieu de l activité L âge des participants à l activité La nature de l activité LE RISQUE SPORTIF LA RESPONSABILITE CIVILE

Plus en détail

LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS CLAP SUD-OUEST/VA

LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS CLAP SUD-OUEST/VA LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS RESPONSABILITE PEDAGOGIQUE JURIDIQUE MORALE CIVILE PENALE ETHIQUE TRIBUNAUX TRIBUNAUX MORALE CIVILS REPRESSIFS - Conscience du devoir - Instance - Police - Grande Instance

Plus en détail

I. LES DIFFERENTS TYPES DE RESPONSABILITES ENCOURUES PAR LES ASSOCIATIONS SPORTIVES

I. LES DIFFERENTS TYPES DE RESPONSABILITES ENCOURUES PAR LES ASSOCIATIONS SPORTIVES I. LES DIFFERENTS TYPES DE RESPONSABILITES ENCOURUES PAR LES ASSOCIATIONS SPORTIVES 1 A. RESPONSABILITE PENALE Article 121-2 Les personnes morales, à l'exclusion de l'etat, sont responsables pénalement,

Plus en détail

Les responsabilités des professionnels de santé

Les responsabilités des professionnels de santé Chapitre 5 : UE6 - Le Droit pharmaceutique Les responsabilités des professionnels de santé Martine DELETRAZ-DELPORTE Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE SANTÉ ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE SANTÉ ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ SANTÉ ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines

Plus en détail

JOURNÉE DROIT ET ESPACE LE PRÉJUDICE ÉCOLOGIQUE ET SA RÉPARATION

JOURNÉE DROIT ET ESPACE LE PRÉJUDICE ÉCOLOGIQUE ET SA RÉPARATION JOURNÉE DROIT ET ESPACE LE PRÉJUDICE ÉCOLOGIQUE ET SA RÉPARATION Maître Antoine Guiheux, Avocat au barreau de Paris. «Les cieux, les astres, la lumière, l air et la mer, sont des biens tellement communs

Plus en détail

Nous constatons de nos jours

Nous constatons de nos jours LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS DE SOCIETES par Me Jean Brucher Nous constatons de nos jours que l internationalisation et la globalisation des problèmes relatifs à l activité des entreprises ainsi que

Plus en détail

RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF

RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF L ASSOCIATION : Construction humaine, Construction juridique. RAPPEL Un cadre législatif fondamental - article 1 loi du 1 juillet 1901 : «l association

Plus en détail

Responsabilité des associations et de leurs membres

Responsabilité des associations et de leurs membres Responsabilité des associations et de leurs membres Introduction Dirigeants et éducateurs sportifs : une responsabilité allégée Diminution de la responsabilité pénale Prise en charge de la réparation par

Plus en détail

AVANT-PROPOS. Victime d une agression. La victime sera indemnisée selon le droit commun.

AVANT-PROPOS. Victime d une agression. La victime sera indemnisée selon le droit commun. AVANT-PROPOS Force est de constater que nous vivons dans une société indemnitaire. Toute personne ayant subi un dommage veut obtenir réparation de celui-ci. L indemnisation du dommage corporel est au cœur

Plus en détail

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. MONTPELLIER 27 mai 2013

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. MONTPELLIER 27 mai 2013 RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE MONTPELLIER 27 mai 2013 LE RISQUE SPORTIF Facteurs aggravants de risques Le lieu de l activité L âge des participants à l activité La nature de l activité Les

Plus en détail

LA RESPONSABILITE DU MEDECIN DU SPORT. par le Dr. Marc LEWINSKI EXPERTISES MEDICALES 5bis, rue ANTOINE CHANTIN 75014 PARIS

LA RESPONSABILITE DU MEDECIN DU SPORT. par le Dr. Marc LEWINSKI EXPERTISES MEDICALES 5bis, rue ANTOINE CHANTIN 75014 PARIS LA RESPONSABILITE DU MEDECIN DU SPORT par le Dr. Marc LEWINSKI EXPERTISES MEDICALES 5bis, rue ANTOINE CHANTIN 75014 PARIS INTRODUCTION la responsabilité médicale,c est l obligation morale ou juridique

Plus en détail

LE PROFESSIONNEL FACE À LA JUSTICE

LE PROFESSIONNEL FACE À LA JUSTICE LE PROFESSIONNEL FACE À LA JUSTICE LES COMPLICATIONS EN ANESTHÉSIE 3 ÈME SYMPOSIUM DU GIAL 26 septembre 2015 Hôpital du Valais, Sion Sabrina Burgat, avocate Maître - assistante Université de Neuchâtel

Plus en détail

Jurisanimation.fr 2012 - Tous droits réservés. Les docs de LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM

Jurisanimation.fr 2012 - Tous droits réservés. Les docs de LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM 2012 - Tous droits réservés Les docs de LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM En principe, on qualifie la responsabilité comme le fait d assumer la conséquence de ses

Plus en détail

Notions de responsabilité. Stage initial initiateur CTD 74 - nov 2003 -Jean-Pierre GUERRET

Notions de responsabilité. Stage initial initiateur CTD 74 - nov 2003 -Jean-Pierre GUERRET Notions de responsabilité L initiateur responsable! La pratique de la plongée présente des risques particuliers avec des recherches de responsabilité systématiques en cas d accident L initiateur est confronté

Plus en détail

EIPASCOPE 2006/1 RESUME

EIPASCOPE 2006/1 RESUME EIPASCOPE 2006/1 Considérations sur l utilité des partenariats public-privé (PPP) pour améliorer le fonctionnement et l efficacité des directives sur les marchés publics Exposé de Michael Burnett* devant

Plus en détail

I La conservation des dossiers médicaux répond à un triple intérêt :

I La conservation des dossiers médicaux répond à un triple intérêt : mai 2009 DOSSIERS MEDICAUX CONSERVATION ARCHIVAGE Article 45 (article R.4127-45 du code de la santé publique) «, le médecin doit tenir pour chaque patient une fiche d'observation qui lui est personnelle

Plus en détail

de l Union européenne...43

de l Union européenne...43 Table des matières Membres du jury... 5 Préface... 7 Remerciements... 9 Abréviations, sigles et acronymes... 11 Sommaire... 15 Introduction... 21 1. La définition de la notion de preuve...24 A L approche

Plus en détail

Les Fiches Pratiques. La responsabilité en matière d activité sportive. Sommaire

Les Fiches Pratiques. La responsabilité en matière d activité sportive. Sommaire Crédit photo: Hervé Hamon MSJEPVA Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Bourgogne www.bourgogne.drjscs.gouv.fr Les Fiches Pratiques Sommaire Avant-propos Définitions

Plus en détail

Résumé non nominatif d une décision de sanction administrative en matière de délit d initié (04 04 2006)

Résumé non nominatif d une décision de sanction administrative en matière de délit d initié (04 04 2006) Résumé non nominatif d une décision de sanction administrative en matière de délit d initié (04 04 2006) 1. Exposé des faits Les actions de la société Y sont admises à la négociation sur un marché réglementé

Plus en détail

LA RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE DES IDE

LA RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE DES IDE LA RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE DES IDE Selon l observatoire l des risques médicaux (ORM), en 2006, sur 735 dossiers, les actes de soins ont été la première cause d accident d (80 %) après les actes

Plus en détail

Les responsabilités civile et pénale de l'élu local. > Observatoire SMACL des risques de la vie territoriale

Les responsabilités civile et pénale de l'élu local. > Observatoire SMACL des risques de la vie territoriale Les responsabilités civile et pénale de l'élu local des risques de la vie territoriale Nombre de poursuites contre les élus locaux, les fonctionnaires territoriaux, et les collectivités territoriales (toutes

Plus en détail

Partie I. Le principe de bonne administration construit par la pluralité des sources de l espace administratif européen... 49

Partie I. Le principe de bonne administration construit par la pluralité des sources de l espace administratif européen... 49 Table des matières Remerciements... 11 Sommaire... 13 Liste des principales abréviations... 15 Préface... 19 Introduction générale... 23 I. L enrichissement de la conception de l administration au sein

Plus en détail

Le régime de la responsabilité civile des enseignants

Le régime de la responsabilité civile des enseignants Le régime de la responsabilité civile des enseignants Document réalisé par le SE-UNSA 94 Octobre 2014 Complexité : tel est le maître mot du régime de la responsabilité des enseignants. Ses grands principes

Plus en détail

ADDICTIONS & TRAVAIL

ADDICTIONS & TRAVAIL 32 e Congrès national de médecine et santé au travail Clermont-Ferrand, 7 juin 2012 1 ADDICTIONS & TRAVAIL Conférence des experts 1 Addictions et travail : aspects juridiques Sophie FANTONI-QUINTON Praticien

Plus en détail

Galop d essai (novembre 2013)

Galop d essai (novembre 2013) Bibliothèque numérique ASSAS.NET www.assas.net Galop d essai (novembre 2013) Droit du crédit Monsieur le Professeur Crocq Cas pratique www.assas.net Remerciements ASSAS.NET souhaite remercier très sincèrement

Plus en détail

Strasbourg, le 19 janvier 2007 CCPE-Bu (2007) 05 [ccpe-bu/docs2007/ccpe-bu(2007) 05 fr]

Strasbourg, le 19 janvier 2007 CCPE-Bu (2007) 05 [ccpe-bu/docs2007/ccpe-bu(2007) 05 fr] Strasbourg, le 19 janvier 2007 CCPE-Bu (2007) 05 [ccpe-bu/docs2007/ccpe-bu(2007) 05 fr] BUREAU DU CONSEIL CONSULTATIF DE PROCUREURS EUROPEENS (CCPE-Bu) LES ALTERNATIVES AUX POURSUITES «LES MESURES ALTERNATIVES

Plus en détail

Comité Drôme Ardèche de Badminton Compte-rendu formation Maïf 18 novembre 2014

Comité Drôme Ardèche de Badminton Compte-rendu formation Maïf 18 novembre 2014 Comité Drôme Ardèche de Badminton Compte-rendu formation Maïf 18 novembre 2014 Responsabilités et assurances dans le domaine du sport Présentation de la maïf La Maïf est le 1 er assurées. assureur des

Plus en détail

Cass. Soc. du 29 juin 2011 Licéité du forfait jours. (Cf L 3121-38 et suiv. du CT) Commentaires:

Cass. Soc. du 29 juin 2011 Licéité du forfait jours. (Cf L 3121-38 et suiv. du CT) Commentaires: Cass. Soc. du 29 juin 2011 Licéité du forfait jours. (Cf L 3121-38 et suiv. du CT) Commentaires: - A quelles conditions une convention de forfait en jours annuels est elle valable? - Les manquements de

Plus en détail

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. Montpellier - 13 novembre 2012

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. Montpellier - 13 novembre 2012 RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE Montpellier - 13 novembre 2012 LE RISQUE SPORTIF Facteurs aggravants de risques La nature de l activité L âge des participants à l activité Le lieu de l activité

Plus en détail

Table des matières. Préface par Gilles DE KERCHOVE... VII Remerciements... 1 Liste des principales abréviations... 3 Sommaire... 7

Table des matières. Préface par Gilles DE KERCHOVE... VII Remerciements... 1 Liste des principales abréviations... 3 Sommaire... 7 Table des matières Préface par Gilles DE KERCHOVE... VII Remerciements... 1 Liste des principales abréviations... 3 Sommaire... 7 Introduction... 9 I. Le cadre général de la recherche : l espace pénal

Plus en détail

Responsabilités juridiques et sécurité dans les accueils collectifs de mineurs

Responsabilités juridiques et sécurité dans les accueils collectifs de mineurs Responsabilités juridiques et sécurité dans les accueils collectifs de mineurs La responsabilité d une personne est toujours définie par le juge sur la base de faits précis et circonstanciés. Direction

Plus en détail

QUELLES PERSPECTIVES POUR UNE MEILLEURE REPARATION

QUELLES PERSPECTIVES POUR UNE MEILLEURE REPARATION CRPMDTR110 077 B4 CONFERENCE DES REGIONS PERIPHERIQUES MARITIMES D EUROPE CONFERENCE OF PERIPHERAL MARITIME REGIONS OF EUROPE 6, rue Saint-Martin, 35700 RENNES - FR Tel. : + 33 (0)2 99 35 40 50 - Fax :

Plus en détail

LE MAJEUR PROTEGE ET SON LOGEMENT.

LE MAJEUR PROTEGE ET SON LOGEMENT. LE MAJEUR PROTEGE ET SON LOGEMENT. Un des soucis du législateur de 1968 a été d assurer la protection du logement des majeurs protégés hospitalisés ou en établissement. L article 490-2 du Code civil prévoit

Plus en détail

Responsabilité professionnelle des Infirmiers

Responsabilité professionnelle des Infirmiers Responsabilité professionnelle des Infirmiers Diplômés s d Etatd Direction des Affaires Juridiques et des Droits du Patient Bureau de la Responsabilité Médicale et du Contentieux des Personnels Emily THIBAULT

Plus en détail

Arrivée tardive de la loi 1901 dans histoire des libertés. Méfiance à l égard des corps intermédiaires (y compris pendant la révolution de 1789).

Arrivée tardive de la loi 1901 dans histoire des libertés. Méfiance à l égard des corps intermédiaires (y compris pendant la révolution de 1789). INTRODUCTION : 1 Rappel historique : publiques. Arrivée tardive de la loi 1901 dans histoire des libertés Méfiance à l égard des corps intermédiaires (y compris pendant la révolution de 1789). Libre formation

Plus en détail

Secourisme en milieu de travail et responsabilité des différents acteurs.

Secourisme en milieu de travail et responsabilité des différents acteurs. 1 Secourisme en milieu de travail et responsabilité des différents acteurs. S. ARTIGNAN 1 (1) assistant en médecine du travail, Ecole d application du service de santé des armées, BP n 1, 00466 - Armées

Plus en détail

La mise en cause de la responsabilité des dirigeants : La faute de gestion

La mise en cause de la responsabilité des dirigeants : La faute de gestion La mise en cause de la responsabilité des dirigeants : La faute de gestion INTRODUCTION Beaucoup d obligations pèsent sur les épaules du chef d entreprise. En effet, le dirigeant est amené à prendre des

Plus en détail

LA FAUTE ET LE DELIT NON INTENTIONNEL Annale ENM 2012 Droit pénal dissertation Céline Garçon

LA FAUTE ET LE DELIT NON INTENTIONNEL Annale ENM 2012 Droit pénal dissertation Céline Garçon 1 www.lautreprepa.com LA FAUTE ET LE DELIT NON INTENTIONNEL Annale ENM 2012 Droit pénal dissertation Céline Garçon Toute infraction pénale nécessite pour être constituée, outre la démonstration d un élément

Plus en détail

Académie d Orléans-Tours Février 2007. Proposition de situation d enseignement Christine Fillâtre et Marie-Line Zanon

Académie d Orléans-Tours Février 2007. Proposition de situation d enseignement Christine Fillâtre et Marie-Line Zanon Académie d Orléans-Tours Février 2007 Proposition de situation d enseignement Christine Fillâtre et Marie-Line Zanon Partie 2 : L activité économique DROIT BTS 1 ère année Durée : 4 heures et les mécanismes

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 28/03/2011 Cour de cassation chambre commerciale Audience publique du 28 septembre 2010 N de pourvoi: 09-66255 Publié au bulletin Cassation Mme Favre, président M. Le Dauphin, conseiller apporteur

Plus en détail

POUVOIRS & RESPONSABILITÉS

POUVOIRS & RESPONSABILITÉS POUVOIRS & RESPONSABILITÉS Page 1/9 Table des matières Table des matières...2 I. Type de responsabilité...3 I.1. Responsabilité Civile...3 I.2. Responsabilité Pénale...3 II. Type d obligation...3 II.1.

Plus en détail

La majorité, ses droits et ses devoirs. chapitre 7

La majorité, ses droits et ses devoirs. chapitre 7 La majorité, ses droits et ses devoirs chapitre 7 Si le 18 e anniversaire véhicule souvent l idée de plus d indépendance, il est aussi le moment de la majorité légale, assortie d un certain nombre de droits

Plus en détail

LES DROITS DE L ENFANT

LES DROITS DE L ENFANT LES DROITS DE L ENFANT Maître Viviane SCHMITZBERGER HOFFER Avocat, Ancien Bâtonnier du Barreau de METZ Colloque du 11 octobre 2013 Syndrome du bébé secoué au Ministère de la Santé Mise en garde Article

Plus en détail

Synthèse de rapport. (Version française)

Synthèse de rapport. (Version française) www.fondation-droitcontinental.org Synthèse de rapport La protection contre l appropriation illicite des secrets d affaires et des informations commerciales confidentielles (Version française) Rapport

Plus en détail

Prévention LES ENJEUX DE LA PREVENTION. Infos INTRODUCTION : SOMMAIRE :

Prévention LES ENJEUX DE LA PREVENTION. Infos INTRODUCTION : SOMMAIRE : Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Dordogne - Infos Prévention n 15 Octobre 2010 Infos Prévention LES ENJEUX DE LA PREVENTION SOMMAIRE : LES ENJEUX DE LA PREVENTION Introduction

Plus en détail

Phrase d accroche : Faits :

Phrase d accroche : Faits : Phrase d accroche : Si certaines clauses permettent à un contractant de limiter sa responsabilité en cas d apparition d un dysfonctionnement de la chose vendue, le juge les écarte parfois lorsque des circonstances

Plus en détail

La responsabilité des infirmiers et des établissements de santé

La responsabilité des infirmiers et des établissements de santé La responsabilité des infirmiers et des établissements de santé I. Généralités Notion de responsabilité : Seules les personnes sont juridiquement responsables : o Personnes physiques (particuliers, professionnels)

Plus en détail

Avis n 2011-01 du 15 septembre 2011

Avis n 2011-01 du 15 septembre 2011 Avis n 2011-01 du 15 septembre 2011 relatif à l exigence d une assurance de responsabilité civile pour dommages directs ou indirects sous peine de résiliation du contrat La Commission interprofessionnelle

Plus en détail

RESUME. Julia REDENIUS-HOEVERMANN

RESUME. Julia REDENIUS-HOEVERMANN RESUME La responsabilité des dirigeants de sociétés anonymes en droit allemand et droit français Julia REDENIUS-HOEVERMANN La responsabilité civile des dirigeants de sociétés anonymes, tant en droit allemand

Plus en détail

Introduction : un contentieux aux trois visages différents

Introduction : un contentieux aux trois visages différents 7 ème assises nationales de la qualité de l environnement sonore Mercredi 15 octobre 2014, 14 h 30-16 h 00 Atelier 16 / SALLE 4 Bruit de voisinage et incivilités sonores : la prévention, la médiation,

Plus en détail

La France compte quelque 3 000 conseillers en gestion de patrimoine, regroupés

La France compte quelque 3 000 conseillers en gestion de patrimoine, regroupés Chapitre Les professionnels de la gestion de patrimoine Renaud Salomon La France compte quelque 3 000 conseillers en gestion de patrimoine, regroupés en près de 500 établissements, tenus aux trois quarts

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2015-464 QPC du 9 avril 2015. M. Marc A. (Délit d obstacle au droit de visite en matière d urbanisme)

Commentaire. Décision n 2015-464 QPC du 9 avril 2015. M. Marc A. (Délit d obstacle au droit de visite en matière d urbanisme) Commentaire Décision n 2015-464 QPC du 9 avril 2015 M. Marc A. (Délit d obstacle au droit de visite en matière d urbanisme) Le Conseil constitutionnel a été saisi le 11 février 2015, par la Cour de cassation

Plus en détail

Table des matières. Propos introductifs 7 Benoît Hoc. L élément moral des infractions 9 Nathalie Colette-Basecqz et France Lambinet

Table des matières. Propos introductifs 7 Benoît Hoc. L élément moral des infractions 9 Nathalie Colette-Basecqz et France Lambinet Table des matières Propos introductifs 7 Benoît Hoc L élément moral des infractions 9 Nathalie Colette-Basecqz et France Lambinet Introduction 9 Section 1. Le rejet de la théorie des infractions matérielles

Plus en détail

B. Charte, règlements, sanctions, encadrement

B. Charte, règlements, sanctions, encadrement B. Charte, règlements, sanctions, encadrement «le futur citoyen n a pas seulement à apprendre à obéir à la loi mais aussi à la faire avec les autres. Dès lors, du coté de l élève, il ne s agit pas de se

Plus en détail

LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS

LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS Sources : F. LEFEBVRE «associations» Code civil Code pénal Code du commerce Code du sport Livre des procédures fiscales AVERTISSEMENT : Les renseignements contenus dans cette fiche ne constituent qu une

Plus en détail

LES RESPONSABILITES DES AGENTS PUBLICS DE L ÉTAT. Formation AVS Janvier 2013

LES RESPONSABILITES DES AGENTS PUBLICS DE L ÉTAT. Formation AVS Janvier 2013 LES RESPONSABILITES DES AGENTS PUBLICS DE L ÉTAT Formation AVS Janvier 2013 LES RESPONSABILITES GENERALES DES AGENTS PUBLICS DE L ÉTAT Les responsabilités des agents publics de l État sont de trois ordres:

Plus en détail

Projet de loi n o 59. Présentation. Présenté par Madame Stéphanie Vallée Ministre de la Justice

Projet de loi n o 59. Présentation. Présenté par Madame Stéphanie Vallée Ministre de la Justice PREMIÈrE SESSION QUARANTE ET UNièmE LéGISLATURE Projet de loi n o 59 Loi édictant la Loi concernant la prévention et la lutte contre les discours haineux et les discours incitant à la violence et apportant

Plus en détail

Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Bourgogne

Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Bourgogne Crédit photo: Hervé Hamon MSJEPVA Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Bourgogne www.bourgogne.drjscs.gouv.fr Les Fiches Pratiques Sommaire Avant-propos Définitions

Plus en détail

Introduction au droit La responsabilité professionnelle

Introduction au droit La responsabilité professionnelle Introduction au droit La responsabilité professionnelle I. Introduction au droit 2 ordres de juridiction : Judiciaire : o Juridiction civiles : conflit entre particulier Tribunal de gde instance : litige

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Préface... 11 Sommaire... 13 Principales abréviations... 15 Introduction... 21

TABLE DES MATIÈRES. Préface... 11 Sommaire... 13 Principales abréviations... 15 Introduction... 21 TABLE DES MATIÈRES Préface... 11 Sommaire... 13 Principales abréviations... 15 Introduction... 21 PREMIÈRE PARTIE LA PHASE D ÉLABORATION : LES DOCUMENTS COMPTABLES RÉGIS PAR LE DROIT Titre 1 - L objectif

Plus en détail

LA RESPONSABILITE PROFESSIONNELLE DE L INFIRMIER(E) Laurence VENCHIARUTTI, Infirmière Libérale, Expert infirmier, Nantes

LA RESPONSABILITE PROFESSIONNELLE DE L INFIRMIER(E) Laurence VENCHIARUTTI, Infirmière Libérale, Expert infirmier, Nantes LA RESPONSABILITE PROFESSIONNELLE DE L INFIRMIER(E) Laurence VENCHIARUTTI, Infirmière Libérale, Expert infirmier, Nantes La profession infirmière Elle est protégée par le Code de la santé publique. L exercice

Plus en détail

LA RESPONSABILITÉ CIVILE ET PÉNALE DES ACTEURS DE LA PRÉVENTION DANS LE DOMAINE DE L HYGIÈNE ET DE LA SECURITÉ

LA RESPONSABILITÉ CIVILE ET PÉNALE DES ACTEURS DE LA PRÉVENTION DANS LE DOMAINE DE L HYGIÈNE ET DE LA SECURITÉ LA RESPONSABILITÉ CIVILE ET PÉNALE DES ACTEURS DE LA PRÉVENTION DANS LE DOMAINE DE L HYGIÈNE ET DE LA SECURITÉ Michel LEDOUX & Associés Avocats à la Cour 10 Rue Portalis 75008 PARIS Téléphone : 01-44-90-98-98

Plus en détail

ÉQUITÉ PROCÉDURALE ET QUESTIONS DE CONFORMITÉ 1

ÉQUITÉ PROCÉDURALE ET QUESTIONS DE CONFORMITÉ 1 Document historique Page 1 de 6 ÉQUITÉ PROCÉDURALE ET QUESTIONS DE CONFORMITÉ 1 La Cour suprême du Canada a récemment examiné les questions relatives à l équité procédurale dans l arrêt Baker c. Canada,

Plus en détail

Les nouvelles responsabilités des exploitants du secteur alimentaire

Les nouvelles responsabilités des exploitants du secteur alimentaire Les nouvelles responsabilités des exploitants du secteur alimentaire CEPR 25 avril 2006 Antoine de Brosses Avocat à la Cour Simmons & Simmons 5, bd de la Madeleine 75001 Paris antoine.de.brosses @simmons-simmons.com

Plus en détail

La responsabilité juridique des infirmiers. Carine GRUDET Juriste

La responsabilité juridique des infirmiers. Carine GRUDET Juriste La responsabilité juridique des infirmiers Carine GRUDET Juriste Introduction Dans notre société civile, la responsabilité est un principe juridique selon lequel chacun doit répondre des conséquences de

Plus en détail

Jean-Marie SEEVAGEN Avocat au Barreau de PARIS

Jean-Marie SEEVAGEN Avocat au Barreau de PARIS EDITORIAL I SECURITE JURIDIQUE II REGIME DES CONTRATS 1- Loi du 11 décembre 2001 2. Contrats entre personnes publiques III TECHNIQUES ET SAVOIR FAIRE 1. Externalisation de la production de chaleur 2. Les

Plus en détail

Formation continue Droit scolaire

Formation continue Droit scolaire AVERTISSEMENTS Ce document est un support créé pour les étudiants de la HEP et complété à l occasion d une journée pédagogique. Il ne peut pas être exhaustif de la réglementation, ni répondre à toutes

Plus en détail

Responsabilité civile et pénale des associations

Responsabilité civile et pénale des associations Responsabilité civile et pénale des associations En engageant une action associative, sachez que le fait de déposer des statuts et donc d adapter les règles de la loi 1901 vous obligent à appliquer la

Plus en détail

Table des matières. 1 Le droit de la responsabilité : le domaine de la voirie... 7

Table des matières. 1 Le droit de la responsabilité : le domaine de la voirie... 7 Table des matières 1 Le droit de la responsabilité : le domaine de la voirie........................ 7 Ann-Lawrence DURVIAUX professeur à l U.Lg., avocate Benoît KOHL professeur à l U.Lg., avocat Damien

Plus en détail