Voies & Supports de transmission

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Voies & Supports de transmission"

Transcription

1 Chapitre 6 : Voies & Supports de trasmissio Caractéristiques du sigal Foctio périodique => Fourrier Spectre de puissace : 2 c = a + b 2 Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 2 1

2 Caractéristiques du sigal Séquece biaire : C=3/4 Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 3 Voie de trasmissio Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 4 2

3 Voie de trasmissio Défiitio : Ue voie de trasmissio permet l'achemiemet d'odes électromagétiques et électriques. Modèle de référece : a(t) = A Si(2πft + φ) où A désige l'amplitude, f la fréquece et φ la phase Comparaiso e fréqueces : Affaiblissemet (ou attéuatio) : A(f) = 10 log 10 e décibels A A 1 2 Déphasage = φ(f) = φ 1 - φ 2. Le déphasage iduit u retard. Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 5 Voies de trasmissio Le bruit Le bruit blac Le bruit impulsioel (SNR: Sigal Noise Ratio) = 10 log 10 Ps P db où P s et P sot les puissaces du sigal et du bruit Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 6 3

4 Voies de trasmissio Bade passate W : La bade passate d'u caal de trasmissio est la bade de fréquece das laquelle les sigaux sot soumis à u affaiblissemet iférieur ou égal à db. =3 Ł puissace de sortie > 0.5 x Puissace d'etrée Le téléphoe (voix) utilise ue bade passate de [300,3400] Hz. W = F2-F1 Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 7 Voies de trasmissio Capacité : La capacité d'u caal est la quatité d'iformatio que peut trasmettre u caal par uité de temps (Débit biaire max.) C = W log 2 (1 + P S /P N ) e bits/s où W est la largeur de la bade passate e Hz et P S /P N = S/N Exemples : Réseau MAP, versio large bade : Le SNRmi = 26 db, 1 bade a ue largeur de 12 MHz. C max = log 2 ( ) = 103,7 Mb/s (SNR = 26db = 10 log 10 (S/N) Ł S/N= 398) E pratique, le débit d'utilisatio est de l'ordre de 10 Mb/s Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 8 4

5 Caractéristiques de trasmissio Istat sigificatif : istat choisi pour évaluer l'état du sigal trasmis (istat d'échatilloage) Itervalle sigificatif : itervalle etre 2 istats sigificatifs Valece V : ombre d'états sigificatifs disticts pour caractériser les états du sigal à trasmettre Rapidité de modulatio R: R = 1 / Bauds ( e s) Débit biaire : quatité d'iformatio émise. D = R.log 2 V (bit/s) Le temps d émissio est foctio du débit du caal. Il s'exprime doc par : T t = N/D où N est le ombre de bits à trasmettre et D le débit biaire exprimé e bits/s. Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 9 Doées émises Caractéristiques de trasmissio Positio d'échatilloage idéale Doées reçues Horloge Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 10 5

6 Caractéristiques de trasmissio half duplex = bi-directioelle à alterat full duplex = bi-directioelle itégrale Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 11 Caractéristiques de trasmissio Type de trasmissio : bade de base : suite de bits = ue suite de iveaux de tesio ou de courat avec ue amplitude particulière. La durée d'u bit T = durée d'u iveau de tesio ou courat (rapidité = 1/ bauds = débit = bit/s). large bade : adaptatio de la voie de commuicatio à la bade passate : modulatio d ue porteuse ayat ue fréquece > fréquece du bit (plusieurs voies de commuicatio sur u seul support physique) Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 12 6

7 bade de base / large bade Lorsque l'o veut utiliser u même médium/support pour plusieurs caaux, il faut décomposer la bade de fréqueces e plusieurs bades Trasmissio large bade. Pricipe du Full Duplex : utilisatio d ue tête de statio qui reçoit tout sigal das ue bade et le réémet das ue autre bade. E mode appelat : statio vers tête : basses fréqueces (5-116 MHz) tête vers statio : hautes fréqueces ( /400 MHz) La bade MHz est volotairemet iutilisée pour faciliter le repérage des sigaux par des filtres passe-bas ou passe-haut (pratique aussi pour les répéteurs/amplificateurs). La tête de câble est doc u simple modulateur/démodulateur (MODEM) qui traspose la fréquece. Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 13 Caractéristiques de trasmissio Le temps de propagatio caractérise le support physique. Il 'est pas égligeable pour les grades distaces i pour les liges chargées. Il déped etre autre de la ature de l'isolat. Sur les supports classiques o l'estime par T p = 5 µs/km Ex : 2 statios sot distates de 1 km. Combie de bits peut émettre A avat que le 1 er bit 'arrive e B. Débit = 10Mb/s. Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 14 7

8 Codage e Bade de base Le codage NRZ (No Retur to Zero) : C'est le codage le plus simple. O associe deux iveaux de siges opposés pour les deux valeurs à coder : 0 -a 1 +a Le codage NRZI (No Retur to Zero Iverted) : Codage causal c i = d i. c i-1 d i vaut -1 (respectivemet 1) si le bit à evoyer vaut 1 (respectivemet 0). Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 15 Codage e Bade de base Le codage Machester I (biphasé : 1 bit == 1 trasitio) U bit b i correspod à ue durée physique T que l'o décompose e deux itervalles de temps, auxquels sot associés deux états différets q i,1 et q i,2. La règle de codage (Machester I) est alors la suivate: b i = 0 => q i,1 = +a et q i,2 = -a b i = 1 => q i,1 = -a et q i,2 = +a O code doc la valeur du bit par u ses de trasitio. Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 16 8

9 Codage e Bade de base Le codage bipolaire (AMI: codage causal teraire) 3 iveaux : -a, O et a : b i = 0 => q i = 0 b i = 1 => qi = +a si le derier q était égale à -a qi = -a si le derier q était égale à +a Peu utilisé das les réseaux locaux, mais pour les trasmissios rapides à logues distaces. Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 17 Codage e Bade de base Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 18 9

10 Modulatio par impulsio et codage Trasmissio umérique de sigaux aalogiques! Echatilloage + Quatificatio par iveau ( bits) Débit biaire = Fe. = 2.Fmax. Ex : téléphoe Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 19 Multiplexage temporelle / e Fréquece Avoir caaux de débit d simultaémet sur u support qui accepte u débit D=.d Temporelle : Gestio des IT (statique ou dyamique) Fréquece : Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 20 10

11 Caaux logiques AMRT (Accès Multiple à Répartitio das le Temps) (ou TDMA : Time Divisio Multiple Access) Pricipe : Découpage du temps par gestio de quotas affectés à chaque statio. Pas de coflits. Détermiatio a priori du temps maximum d'accès. Par aalyse du ombre de statios, de la topologie et des quata. Θ Redemet très faible si les statios sot peu actives Utilisée das les réseaux de terrais, pour u eviroemet maître-esclave avec scrutatio périodique des esclaves. U cotrôleur (micro-ordiateur) qui pilote u esemble d'automates ou de périphériques o itelligets. Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 21 Duplexage Full Half Duplex Caaux motats/descedats Frequecy Divisio Duplex Time Divisio Duplex Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 22 11

12 Caaux logiques P FDMA T P CDMA T F P T F TDMA Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 23 F FTDMA F4 F3 F2 F1 F0 Slot0 Slot1 Slot2 Slot3 Slot4 Slot5 Slot6 Slot7 Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 24 12

13 Exemple le GSM Motat MHz Descedat MHz Porteuse séparée de 240 khz 124 porteuses das chaque ses TDMA avec 8 ITs/porteuse Chaque IT dure 577 µsec Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 25 Codage par modulatio (traspositio de f) 3 types de modulatio : FSK : Frequecy Shift Keyig ASK : Amplitude Shift Keyig PSK : Phase Shift Keyig Les trasmissios das les réseaux publics avec modems ormalisés utiliset ces pricipes : FSK pour les faibles débits (< 1200 b/s) ; PSK pour les débits itermédiaires ( b/s) ; ASK - AM pour les hauts débits (> 4,8 jusqu'à 7,2 Kb/s). Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 26 13

14 Codage par modulatio Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 27 Les MODEMs Il y a deux familles pricipales de Modems: Pour lige commutées: Mode Asychroe Pour liges permaetes : Mode Sychroe (poit à poit par des circuits loués aux opérateurs des télécoms) Modems pour liges commutées: DCE - Data Commuicatio Equipmet DTE - Data Termial Equipmet Cofiguratio e Mode Appelat : Géératio des tos ou des impulsios de compositio du uméro de téléphoe Adaptatio de la vitesse de trasmissio e foctio des coditios (Fallback) Gestio de la réceptio de la porteuse (Carrier Detect) ou de sa perte Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 28 14

15 Les MODEMs Cofiguratio e Mode Appelé : Détectio de soerie (Rig idicator) pour sigaler la réceptio d'u appel Etablissemet de la coexio avec l'appelat, échage des modes de foctioemet E cas de dégradatio de la qualité de la lige: Fallback Gestio de la réceptio de la porteuse (Carrier Detect) ou de sa perte Fréqueces vocales, Bade passate et Modulatio : La bade passate garatie par les opérateurs du téléphoe se situe etre 800 et 3800 Hz Mode Full Duplex : Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 29 La Modulatio : e phase et e amplitude Exemple d'u modem à 14.4 Kbits/s : 16 états auxquels o associe 4 bits. E deux périodes de modulatio, o a trasmis u octet Ce type de modulatio est appelé QAM - Quadrature Amplitude Modulatio. Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 30 15

16 Normes et vitesses de trasmissio AVIS CCITT VITESSE MODULATION V21/Bell Bits/s FSK V22/Bell 212a 1200 Bits/s DPSK V /75 Bits/s DPSK V22bis 2400 Bits/s QAM V Bits/s QAM V32bis Bits/s QAM V Bits/s QAM V Bits/s QAM V Bit/s QAM+Compr V Bit/s QAM+Compr Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 31 Les MODEMs Mode de trasmissio : Cotrôle de flux : cotrôle du débit etre le DTE et le DCE Correctio d'erreurs : retrasmissio de paquets etre-eux Compressio : optimisatio par techiques de compressio sur la lige téléphoique (MNP5, V42bis, ) Modems RNIS : Modems pour liges du Réseau Numérique à Itégratio de Services Modems pour lige louées : Pour relier deux réseaux distats - Liaisos téléphoiques des PTT - Aucu orgae de commutatio lige poit-à-poit. - Débits : 256 Kbits/s à 54 Mbits/s Techologie xdsl : ADSL et HDSL : Haut débit umérique sur cuivre (lige d'aboé) Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 32 16

17 Techologie xdsl : Le foctioemet global La bade passate de la boucle locale est limitée à 4 KHz par des filtres mis e place par les compagies de téléphoe Cette bade passate suffit pour le trasport de la voix Si o retire le filtre passe-bas, la bade réelle de la boucle locale dépasse le MHz lorsque la paire de cuivre est e bo état, et que sa logueur e dépasse pas quelques kilomètres. Quad o dispose d'ue bade de fréquece large d'u MHz, o peut la diviser e : 1000/4 = 250 caaux (de 4 KHz chacu) Si u caal permet de faire passer 33,6 Kbps (modem aalogique traditioel), o dispose d'u débit total de : 250 x 33,6 x 1000 = 8,4 Mbps Là réside la base des procédés DSL. Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 33 Les variates DSL Techologie Sigificatio Mode de Trasmissio Débit opérateur vers utilisateur Débit utilisateur vers opérateur Distace maximale HDSL High-Data-Rate Symétrique 1,544 Mbits/s 1,544 Mbits/s 3,6 km DSL (2B1Q/CAP) SDSL Sigle-Lie DSL Symétrique 768 kbits/s 768 kbits/s 3,6 km (2B1Q/CAP) ADSL Asymetric DSL Asymétrique (DMT) 1,544 Mbits/s à 9 Mbits/s 16 kbits/s à 640 kbits/s 5,4 km (à 1,5 Mbits/s) RADSL Rate-Adaptative DSL Asymétrique (CAP) 600 kbits/s à 7 Mbits/s 128 kbits/s à 1 Mbits/s 5,4 km (à 1,5 Mbits/s) DSL Digital Symétrique 160 kbits/s 160 kbits/s 5,4 km Subscriber Lie (CAP/DMT...) IDSL ISDN over DSL Symétrique 128 kbits/s 128 kbits/s 3,6 km (2B1Q) VDSL Very-High-Data- Rate DSL Asymétrique (CAP/DMT...) 13 Mbits/s à 53 Mbits/s 1,544 Mbits/s à 2,3 Mbits/s 1,5 km (à 13 Mbits/s) -La techologie DSL et ses variates- Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 34 17

18 ADSL : Asymmetrical DSL Le procédé ADSL s'est développé fort letemet : La orme qui décrit le procédé ADSL e fixe pas les valeurs des débits : Le matériel 'était pas ormalisé. Les frais de raccordemet étaiet élevés, u techicie devait veir istaller le splitter au domicile de l'usager, et le cofigurer. Le prix de l'aboemet était trop élevé, du mois pour les particuliers. Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 35 Techologie ADSL Sas ADSL Avec ADSL Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 36 18

19 Quelques Normes : V24 RS232C, Iterfaces V24 / V 28 (CCITT) Très répadue surtout etre ETCD ETTD Coecteur DB25 ou DB9 Ex : commuicatio etre u micro-ordiateur et ue imprimate. Liaiso série : ue lige das chaque ses Codage par iveaux de tesio Logueur maximale du réseau : 15 m. Vitesse de modulatio < 20 Kbauds. Liaiso bipoit uiquemet. Modificatios du réseau pas évidetes ue fois l'istallatio faite. Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 37 Quelques Normes : V24 Utilisée pour relier u termial à u modem : DTE = ETTD = Equipemet termial de traitemet de doées DCE = ETCD = Equipemet de termiaiso de circuit de doées Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 38 19

20 Quelques Normes : V24 Liaiso ETCD-ETTD via DB9 Liaiso série PC - PC via DB9 Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 39 Quelques Normes : USB Uiversal Serial Bus v1.1, ée e modes de commuicatio 12 Mbps e mode haute vitesse 1.5 Mbps à basse vitesse coexio d ue grade variété de périphériques (Plug & play) fourit l alimetatio électrique (pour périph. - 5 Volt) câble composé de quatre fils (la masse GND, l alimetatio VBUS et deux fils de doées appelés D- et D+). Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 40 20

21 Quelques Normes : USB Architecture bus ou étoile Adresse sur 1 octet, 5 Hub max Câble de 5m Ł 25m max 1 maître evoie u jeto pour la prise de parole Attributio automatique d'adresse par éumératio USB v2.0 (480 Mb/s) FireWire (IEEE 1394) : fourir u système d itercoexio permettat de faire circuler des doées à haute vitesse e temps réel. Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 41 Caractéristiques de trasmissio Mode de trasmissio : E parallèle, N bits Ł N voies de trasmissio Ł débit élevé Mais sur les logues distaces, désychroisatio etre liges E mode série, 1 seule voie Ł plus performate à coût égal Commuicatio Sychroe / Asychroe : Asychroe: la sychroisatio est réiitialisée à chaque caractère (à chaque paquet) par evoi d'u sigal particulier. Sychroe: la sychroisatio est maiteue e permaece Sychroisatio-bit (voir les codages) Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 42 21

22 Commuicatio Asychroe Trasmissio caractère par caractère 5-8 bits de doées Durée aléatoire Horloges idépedates caractère court (<8 bits) et débit faible (< 9,6 Kb/s) Registre d'émissio (parallèle Trasmissio série Registre réceptio (série série) parallèle) Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 43 Commuicatio Asychroe Le UART (Uiversal Asychroous Receiver Trasmitter) détecte le bit START (trasitio 1 0) Trasitio 1 0 Recostructio de l'horloge et échatilloage ½ temps bits Echatilloage Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 44 Horloge recostruite Horloge (16 x débit) 22

23 Commuicatio Sychroe Horloges Emetteur/Récepteur sychroisées 1. L'horloge est trasmise sur ue voie 2. L'horloge est coteue das les doées Machester Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 45 Exercices 23

24 Le support physique ou Médium Paires torsadées Coaxial Fibre optique Odes (Laser, satellites, radio)... La fibre optique semble l'aveir mais cette techique a aussi des icovéiets majeurs. Critère de choix : Coût Extesibilité Fiabilité : Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 47 Immuité électromagétique Résistace mécaique Souplesse Résistace thermique Corrosio Facilité de localisatio des coupures La paire torsadée Deux coducteurs moobris recouvert d'u isolat et torsadés l'u par rapport à l'autre. Il existe 5 catégories : catégorie 1 : aucue spécificatio catégorie 2 : D < 4 Mb/s catégorie 3 : D < 16 Mb/s catégorie 4 : D < 20 Mb/s catégorie 5 : D < 100 Mb/s (voir 155) Sortie 10BT Prise RJ 45 (8 pis) catégorie 5E, 6,... Coupleur 2 Paires torsadées Réseau (vers cocetrateur) Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 48 24

25 Paire torsadée Poits importats pour la qualité du câble Cat 5 : La résistace ohmique L'attéuatio La paradiaphoie etre les paires Emissio parasite d'ue paire sur les autres: Diaphoie Pour dimiuer le risque de diaphoie, réduire le couplage capacitif parasite etre les paires 4 paires ayat des pas de torsade différets (pas d'imbricatio) Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 49 La paire torsadée blidée Aujourd'hui, o istalle que du câble catégorie 5 o blidé (UTP - Ushielded Twisted Pairs) ou blidé (STP - Shielded Twisted Pairs) muis de coecteurs RJ45: Ue "guerre" etre les partisas d'utp et de STP Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 50 25

26 La paire torsadée (blidée ou o) Faible coût. Trasmissio de tout courat (du cotiu à l'alteratif). Les fréqueces supportées peuvet aller jusqu'à plusieurs MHz. Support est bie adapté aux faibles distaces e poit à poit. Das le cas des réseaux locaux, ce support est utile pour les trasmissios e modulatio de bade de fréqueces. Θ Liaisos multipoits sot difficiles à réaliser Θ Très peu sûr car l'espioage est facile et quasi-idétectable. Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 51 Le câble coaxial Fil coducteur moo ou multi bris, etouré d'u isolat et disposé das l'axe d'u tube coducteur. Rapport optimal etre les deux diamètres : 3,6 Impédace < 100 ohms. Cable coaxial 50 Ohms Prise BNC de l'équipemet Les plus cous des coaxes sot : - CATV (Commuity Atee Televisio), 75 ohms - Etheret fi - Etheret épais Té BNC Cable coaxial ou résistace de termiaiso Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 52 26

27 Le câble coaxial Avatages / Icovéiets : Utilisé surtout pour les backboe (câblage XY) : Supporte les ormes e bade de base (RS232, RS422, ). Θ Θ Bade passate de quelques dizaies à plusieurs cetaies de MHz selo la distace du réseau. Θ L'espioage est aisé. Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 53 La fibre optique Ue fibre optique est u guide d'odes cylidriques créé das u matériau trasparet par variatio de l'idice de réfractio vers la périphérie. Matériaux : verre (silice) ou plastique. Coversio de sigaux électriques e sigaux optiques : Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 54 27

28 La fibre optique Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 55 La fibre optique Coversio de sigaux électriques e sig. optiques : - covertir des impulsios électriques e sigaux optiques véhiculés au cœur de la fibre - les sigaux électriques serot traduits e impulsios optiques par ue LED et lus par u phototrasistor ou ue photodiode - O utilise ue fibre pour chaque directio de la trasmissio - Les émetteurs utilisés sot de trois types: - Les LED Light Emittig Diode qui foctioet das le rouge visible (850M). C'est ce qui est utilisé pour le stadard Etheret FOIRL - Les diodes à ifrarouge qui émettet das l'ivisible à 1300M - Les lasers, utilisés pour la fibre moomode, dot la logueur d'ode est 1300 ou 1550M Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 56 28

29 La fibre optique Les trois types de fibre optique : - La fibre à saut d'idice costituée d'u cœur et d'ue gaie optique e verre de différets idices de réfractio. Cette fibre provoque de par l'importate sectio du cœur, ue grade dispersio des sigaux la traversat, ce qui géère ue déformatio du sigal reçu. - La fibre à gradiet d'idice dot le cœur est costitué de couches de verre successives ayat u idice de réfractio proche. O s'approche aisi d'ue égalisatio des temps de propagatio, ce qui veut dire que l'o a réduit la dispersio odale. Bade passate typique Mhz par km. La fibre moomode dot le cœur est si fi que le chemi de propagatio des différets mode est pratiquemet direct. La dispersio odale deviet quasimet ulle. La bade passate trasmise est preque ifiie (> 10Ghz/km). Cette fibre est utilisée essetiellemet pour les sites à distace. Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 57 La fibre optique Les trois types de fibre optique : Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 58 29

30 La fibre optique Fibre à gradiet d idice : Fibre moomode : Les petits diamètres du cœur (10um) écessite ue grade puissace d'émissio, doc des diodes au laser qui sot relativemet oéreuses. Prise équipemet 10 BF Traceiver Paire de Fibres Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 59 La fibre optique Caractéristiques majeures : L'attéuatio : iférieure à 1db/km => Très utile pour les logues distaces Bade passate : 1GHz pour 1km. Ouverture umérique : liée au diamètre, elle permet de détermier la fractio du rayo icidet qui est admise par la fibre (importat surtout pour les raccordemets). Le sigal véhiculé par la fibre optique est caractérisé par sa logueur d'ode. A priori, la logueur d'ode 'iduit pas de cotraites. Les émetteurs et récepteurs dispoibles sur le marché proposet essetiellemet deux logueurs d'odes : 850 ou 1300 m. Les systèmes à 850 m coûtet mois chers, mais, l'attéuatio est plus faible pour les systèmes à 1300 m (ce qui permet d'evisager des réseaux plus logs sas amplificateurs). Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 60 30

31 La fibre optique Avatages /Icovéiets : Taux d'erreur très faible même e milieu perturbé. A priori, pas d'espioage possible. Le poids de la fibre optique est très faible ce qui e fait u support itéressat pour les réseaux embarqués. O peut tout à fait se servir de la gamme des logueurs d'odes pour créer plusieurs caaux de commuicatio, de même que das le système large bade. Θ Le verre plus coûteux, plus fragile et plus difficile à utiliser pour les raccordemets. Θ Liaisos multipoits sot difficiles à réaliser. Θ Support coûteux. Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 61 La fibre optique Wavelegth Divisio Multiplexig : Multiplexage de logueur d odes (8 logueurs d odes) Dese WDM : 160 logueurs d odes => 400 Gb/s! DONC : La fibre optique est doc icotestablemet le support de l'aveir. Mais O estime que la fibre optique coûte ciq fois plus cher que la paire torsadée Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 62 31

32 Sigaux optiques : Liaiso Laser - Lorsque que l'o a pas la possibilité d'établir ue liaiso par fibre optique ou lige téléphoique dédiée Deux sites à relier distats de mois d'u kilomètre Pas d'obstacle au faisceau. O trouve des lasers qui se comportet comme ue paire torsadée et même des lasers à 155 Mbits/s pour ATM! Poits forts et poits faibles : L'aligemet des faisceaux est difficile E cas de déméagemet, o peut récupérer ue paire de lasers, pas ue fibre sous la route Sesible à la météo (das les cas extrêmes). A istaller hors d'atteite des mais des bricoleurs... Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 63 Trasmissio Radio 3 catégories de liaiso radio : La to La Ordiateurs mobiles Téléphoes portables GSM équipés de modem O peut aisi commuiquer avec so portable sur tout le réseau des mobiles à 9600 bits/s. Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 64 32

33 Trasmissio radio Les gouveremets sot e gééral le régulateur de l'utilisatio des bades de fréqueces, ils proposet des bades de fréquece pour ue utilisatio libre, c'est-à-dire e écessitat pas de licece de radiocommuicatio. Les orgaismes chargés de réguler l'utilisatio des fréqueces radio sot : l'etsi (Europea Telecommuicatios Stadards Istitute) e Europe la FCC (Federal Commuicatios Commissio) aux Etats- Uis le MKK (Kesa-ketei Kyokai) au Japo Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 65 Fréqueces à travers le mode Les systèmes exploitat ue bade o complète e pourrot pas commuiquer avec les autres. E 1985 les Etats-Uis ot libéré 3 bades de fréquece à destiatio de l'idustrie, de la Sciece et de la Médecie. Ces bades de fréquece, baptisées ISM (Idustrial, Scietific, ad Medical), sot les bades MHz, GHz, GHz. E Europe la bade s'étalat de 890 à 915 MHz est utilisée pour les commuicatios mobiles (GSM), aisi seules les bades à GHz et à GHz sot dispoibles pour ue utilisatio radio-amateur. Pays Bade de fréquece Caaux Nombre USA & Europe ,5 MHZ f = k MHZ k = 0,.., 78 Japo MHZ f = k MHZ k = 0,.., 22 Frace 2446,5-2483,5 MHz f = k MHz k = 0,.., 22 Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 66 Espage MHz f = k MHz k = 0,.., 22 33

34 Trasmissio radio Cotraites : Le partage de la bade passate etre les différetes statios présetes das ue même cellule. La propagatio par des chemis multiples d'ue ode radio (différetes directio, réfléchie ou réfractés réceptio multiples de mêmes iformatios ayat empruté des chemiemets différets. Plusieurs techiques de trasmissio permettet de limiter les problèmes dûs aux iterféreces : La techique de l'étalemet de spectre à saut de fréquece La techique de l'étalemet de spectre à séquece directe Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 67 FHSS (Frequecy Hoppig Spread Spectrum) Etalemet de spectre par saut de fréquece découper la large bade de fréquece e u miimum de 75 caaux (hops ou sauts d'ue largeur de 1MHz) trasmettre e utilisat ue combiaiso de caaux coue de toutes les statios de la cellule. Das la orme , la bade de fréquece GHz permet de créer 79 caaux de 1 MHz. La trasmissio se fait aisi e émettat successivemet sur u caal puis sur u autre pedat ue courte période de temps (400 ms) origialemet coçue das u but militaire afi d'empêcher l'écoute. réduire les iterféreces etre les trasmissios des statios d'1 cellule. Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 68 34

35 DSSS (Direct Sequece Spread Spectrum) Etalemet de spectre à séquece directe trasmettre pour chaque bit ue séquece Barker (bruit pseudoaléatoire) de bits. chaque bit valat 1 est remplacé par ue séquece de bits et chaque bit valat 0 par so complémet. La couche physique de la orme défiit ue séquece de 11 bits ( ) pour représeter u 1 et so complémet ( ) pour coder u 0. O appelle chip ou chippig code (e fraçais puce) chaque bit ecodé à l'aide de la séquece. Cette techique (appelée chippig) reviet doc à moduler chaque bit avec la séquece barker. Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 69 DSSS (Direct Sequece Spread Spectrum) Chippig = iformatio redodate = cotrôle/correctio d'erreurs Das le stadard b, la bade de fréquece ISM a été découpée e 14 caaux séparés de 5MHz, dot seuls les 11 premiers sot utilisables aux Etats-Uis. Seuls les caaux 10 à 13 sot utilisables e Frace. Certais caaux recouvret partiellemet les caaux adjacets. Si deux poits d'accès utilisat les mêmes caaux ot des zoes d'émissio qui se recoupet, des distorsios du sigal risquet de perturber la trasmissio Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 70 35

36 Trasmissio Radio Les moyes homologués e Europe : bade de fréquece de 2.4 à Ghz puissace d'émissio 'excède pas 100 mw limitatio cosidérable de la portée : Etre 80 et 150m e milieu fermé et 300m e milieu ouvert La vitesse de trasmissio est typiquemet de 11 Mbits/s La distace de trasmissio déped fortemet du milieu et du gai des atees (Pb fours micro-odes) Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 71 Trasmissio Ifrarouge ue ode lumieuse e "vue directe" ou par réflexio. Le caractère o dispersif des odes lumieuses offre u iveau de sécurité plus élevé. Il est possible grâce à la techologie ifrarouge d'obteir des débits allat de 1 à 2 Mbit/s e utilisat ue modulatio appelé PPM (pulse positio modulatio). La modulatio PPM cosiste à coder l'iformatio suivat la positio de l'impulsio. Le débit de 1 Mbps est obteu avec ue modulatio de 16-PPM, le débit de 2 Mbps est obteu avec ue modulatio 4-PPM : Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 72 36

37 Elémets de comparaiso Support Distace (m) Paire torsadé e Ode Radio Coaxial Optiqu e Laser Fibre optique Débit (Mb/s) b/s -11Mb/s Coût du Nœud ($) Coût Istallatio Faible Moye Fort Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 73 Mux temporelle Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 74 37

38 THAT S ALL... Ajouter si ecessaire : MUX /DEMUX Codage des CD Trasmissio de l iformatio - Cours de l EPU de Tours - DI 76 38

Voir cours Transmission de l'information

Voir cours Transmission de l'information Chapitre 2 1 Couche Physique Signal / Codage / Matériels niveau 1 Couche Physique 2 Voir cours Transmission de l'information Rappel : Voie de transmission 3 Données émises Position d'échantillonnage idéale

Plus en détail

xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre»

xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre» xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre» Le marché en France ~ 9 millions d abonnés fin 2005 ~ 6 millions fin 2004 dont la moitié chez l opérateur historique et

Plus en détail

2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP)

2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP) 2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP) 2.1 Introduction 2.2 Signal 2.3 Support de transmission 2.4 Adaptation du signal aux supports de transmission 2.5 Accès WAN 2.1 Introduction Introduction Rôle

Plus en détail

3.1 Différences entre ESX 3.5 et ESXi 3.5 au niveau du réseau. Solution Cette section récapitule les différences entre les deux versions.

3.1 Différences entre ESX 3.5 et ESXi 3.5 au niveau du réseau. Solution Cette section récapitule les différences entre les deux versions. 3 Réseau Le réseau costitue u aspect essetiel d u eviroemet virtuel ESX. Il est doc importat de compredre la techologie, y compris ses différets composats et leur coopératio. Das ce chapitre, ous étudios

Plus en détail

Chapitre 3 : Transistor bipolaire à jonction

Chapitre 3 : Transistor bipolaire à jonction Chapitre 3 : Trasistor bipolaire à joctio ELEN075 : Electroique Aalogique ELEN075 : Electroique Aalogique / Trasistor bipolaire U aperçu du chapitre 1. Itroductio 2. Trasistor p e mode actif ormal 3. Courats

Plus en détail

Année 2010-2011. Transmission des données. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.

Année 2010-2011. Transmission des données. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed. Année 2010-2011 Réseaux I Transmission des données Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr 1 Plan 1 Notions de signaux 2 Caractéristiques communes

Plus en détail

Logiciel de synchronisation de flotte de baladeurs MP3 / MP4 ou tablettes Androïd

Logiciel de synchronisation de flotte de baladeurs MP3 / MP4 ou tablettes Androïd easylab Le logiciel de gestio de fichiers pour baladeurs et tablettes Visualisatio simplifiée de la flotte Gestio des baladeurs par idividus / classes / groupes / activités Activatio des foctios par simple

Plus en détail

DOSSIER ADSL. DEMARCHE DE TRAVAIL : Consultez rapidement le dossier avant de commencer Complétez le dossier en suivant les indications du document

DOSSIER ADSL. DEMARCHE DE TRAVAIL : Consultez rapidement le dossier avant de commencer Complétez le dossier en suivant les indications du document DOSSIER ADSL OBJECTIFS DU DOSSIER : Dans le dossier suivant, nous vous proposons de découvrir les spécificités des lignes à haut débit. Nous verrons notamment deux dossiers : L ADSL (Asymmetric Digital

Plus en détail

Câblage des réseaux WAN. www.ofppt.info

Câblage des réseaux WAN. www.ofppt.info Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail Câblage des réseaux WAN C-D-002.doc Mars 1-7 Sommaire 1. Couche physique WAN... 3 1.1. Connexions série WAN... 4 1.2. Routeurs et connexions

Plus en détail

III. Connectique et câblage réseaux

III. Connectique et câblage réseaux III. Connectique et Câblage des Réseaux Câblage et Connectique des Réseaux (1):L'application réseau est le programme informatique utilisant les capacités de communication du réseau : accès à des fichiers

Plus en détail

Architectures et Protocoles des Réseaux

Architectures et Protocoles des Réseaux Chapitre 5 - Les réseaux xdsl Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Claude Duvallet 1/32 Plan de la

Plus en détail

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe 1/5 Trois objectifs poursuivis par le gouveremet : > améliorer la compétitivité fiscale de la Frace > péreiser les activités de R&D > faire de la Frace u territoire attractif pour l iovatio Les icitatios

Plus en détail

LE VDSL 2 EN FRANCE. Source : www.ant.developpement-durable.gouv.fr

LE VDSL 2 EN FRANCE. Source : www.ant.developpement-durable.gouv.fr LE VDSL 2 EN FRANCE Par Jean-Marc Do Livramento Consultant télécom fixe et mobile Mai 2013 Des offres d accès Internet Très Haut Débit par VDSL 2 bientôt disponibles en France? Le 26 avril dernier, le

Plus en détail

La fibre optique arrive chez vous Devenez acteur de la révolution numérique

La fibre optique arrive chez vous Devenez acteur de la révolution numérique 2 e éditio Edité par l Autorité de régulatio des commuicatios électroiques et des postes RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉCEMBRE 2010 La fibre optique arrive chez vous Deveez acteur de la révolutio umérique Petit

Plus en détail

Sommaire Chapitre 1 - L interface de Windows 7 9

Sommaire Chapitre 1 - L interface de Windows 7 9 Sommaire Chapitre 1 - L iterface de Widows 7 9 1.1. Utiliser le meu Démarrer et la barre des tâches de Widows 7...11 Démarrer et arrêter des programmes...15 Épigler u programme das la barre des tâches...18

Plus en détail

Télécommunications. Plan

Télécommunications. Plan Télécommunications A.Maizate - EHTP 2010/2011 Plan Concepts généraux: Téléinformatique Liaison de Téléinformatique Sens de transmission Types de transmission Parallèle Série Techniques de Transmission

Plus en détail

L EXPERTISE DES TABLEAUX DE COMMUNICATION VDI

L EXPERTISE DES TABLEAUX DE COMMUNICATION VDI L EXPERTISE DES TABLEAUX DE COMMUNICATION VDI SYSTORM : le spécialiste de la coectique iformatique et téléphoique SYSTORM est spécialisé das la coectique et les réseaux iformatiques depuis maiteat plus

Plus en détail

Cours n 12. Technologies WAN 2nd partie

Cours n 12. Technologies WAN 2nd partie Cours n 12 Technologies WAN 2nd partie 1 Sommaire Aperçu des technologies WAN Technologies WAN Conception d un WAN 2 Lignes Louées Lorsque des connexions dédiées permanentes sont nécessaires, des lignes

Plus en détail

Digital Subscriber Line

Digital Subscriber Line Digital Subscriber Line Bernard Cousin Présentation d'adsl But : Offrir l'accès à l'internet à partir d'un domicile personnel Le cout des réseaux d'accès est très important par rapport à celui du réseau

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce

UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce Aée Uiversitaire 2003 / 2004 Auditoire : Troisième Aée Études Supérieures Commerciales & Scieces Comptables DÉCISIONS FINANCIÈRES Note de cours N 3 Première

Plus en détail

Neolane Message Center. Neolane v6.0

Neolane Message Center. Neolane v6.0 Neolae Message Ceter Neolae v6.0 Ce documet, aisi que le logiciel qu'il décrit, est fouri das le cadre d'u accord de licece et e peut être utilisé ou copié que das les coditios prévues par cet accord.

Plus en détail

LA COUCHE PHYSIQUE EST LA COUCHE par laquelle l information est effectivemnt transmise.

LA COUCHE PHYSIQUE EST LA COUCHE par laquelle l information est effectivemnt transmise. M Informatique Réseaux Cours bis Couche Physique Notes de Cours LA COUCHE PHYSIQUE EST LA COUCHE par laquelle l information est effectivemnt transmise. Les technologies utilisées sont celles du traitement

Plus en détail

Technologies xdsl. 1 Introduction 2 1.1 Une courte histoire d Internet... 2 1.2 La connexion à Internet... 3 1.3 L évolution... 3

Technologies xdsl. 1 Introduction 2 1.1 Une courte histoire d Internet... 2 1.2 La connexion à Internet... 3 1.3 L évolution... 3 Technologies xdsl Table des matières 1 Introduction 2 1.1 Une courte histoire d Internet.......................................... 2 1.2 La connexion à Internet..............................................

Plus en détail

Transmission ADSL. Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée

Transmission ADSL. Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Transmission ADSL Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Hauts débits sur paires torsadées Fournir un accès haut débit à des serveurs sur paires téléphoniques ; Assurer la simultanéïté

Plus en détail

Le meilleur scénario pour votre investissement

Le meilleur scénario pour votre investissement ivestir Best Strategy 2012 Le meilleur scéario pour votre ivestissemet U ivestissemet diversifié U coupo uique de 0% à 50% brut* à l échéace Ue courte durée : 4 as et demi Votre capital garati à l échéace

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Les etreprises ot souvet besoi de moyes de fiacemet à court terme : elles ot alors recours aux crédits bacaires (découverts bacaires

Plus en détail

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe Cosolidatio La société THEOS, qui commercialise des vis, exerce so activité das trois villes : Paris, Nacy et Nice. Le directeur de la société souhaite cosolider les résultats de ses vetes par ville das

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale Présentation Générale Modem routeur LAN Inte rnet Système de connectivités Plan Modem synchrone et Asynchrone La famille xdsl Wifi et WiMax Le protocole Point à Point : PPP Le faisceau hertzien Et le Satellite.

Plus en détail

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd UE 503 L3 MIAGE Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique A. Belaïd abelaid@loria.fr http://www.loria.fr/~abelaid/ Année Universitaire 2011/2012 2 Le Modèle OSI La couche physique ou le

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation 1 / 9 Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Le cycle d exploitatio des etreprises (achats stockage productio stockage vetes) peut etraîer des décalages de trésorerie plus

Plus en détail

Télé OPTIK. Plus spectaculaire que jamais.

Télé OPTIK. Plus spectaculaire que jamais. Télé OPTIK Plus spectaculaire que jamais. Vivez toute la puissace de la télévisio sur IP grâce au réseau OPTIK 1 de TELUS et découvrez-e l extraordiaire potetiel. Télé OPTIK MC vous doe la parfaite maîtrise

Plus en détail

Simulations interactives de convertisseurs en électronique de puissance

Simulations interactives de convertisseurs en électronique de puissance Simulatios iteractives de covertisseurs e électroique de puissace Jea-Jacques HUSELSTEIN, Philippe ENII Laboratoire d'électrotechique de Motpellier (LEM) - Uiversité Motpellier II, 079, Place Eugèe Bataillo,

Plus en détail

ETHERNET FAST ETHERNET GIGABIT ETHERNET

ETHERNET FAST ETHERNET GIGABIT ETHERNET ETHERNET FAST ETHERNET GIGABIT ETHERNET Jean-François L haire Diapositives commentées AVANT... Câblage en coaxial 1980: Signature de l'accord entre: INTEL DIGITAL XEROX - Micro-processeurs - Ordinateurs

Plus en détail

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4 UNVERSTE MONTESQUEU BORDEAUX V Licece 3 ère aée Ecoomie - Gestio Aée uiversitaire 2006-2007 Semestre 2 Prévisios Fiacières Travaux Dirigés - Séaces 4 «Les Critères Complémetaires des Choix d vestissemet»

Plus en détail

Manuel d initiation à l ordinateur HP Media Center

Manuel d initiation à l ordinateur HP Media Center Mauel d iitiatio à l ordiateur HP Media Ceter Les garaties des produits et services HP sot exclusivemet présetées das les déclaratios expresses accompagat ces produits et services. Aucu élémet de ce documet

Plus en détail

Microscope de mesure sans contact pour inspection et mesures de précision

Microscope de mesure sans contact pour inspection et mesures de précision KESTREL ELITE KESTREL ELITE Microscope de mesure sas cotact pour ispectio et mesures de précisio Microscope à deux axes sas cotact, idéal pour la mesure de caractéristiques 2-D de pièces techiques de petite

Plus en détail

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI FEUILLE D EXERCICES 7 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI Exercice - Lacer de dés O lace deux dés à 6 faces équilibrés. Calculer la probabilité d obteir : u double ; ue somme des deux dés égale à 8 ; ue

Plus en détail

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers)

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers) Chap. 5 : Les itérêts (Les calculs fiaciers) Das u cotrat de prêt, le prêteur met à la dispositio de l empruteur, à u taux d itérêt doé, ue somme d arget (le capital) qu il devra rembourser à ue certaie

Plus en détail

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil.

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil. Qu appelle-t-o éclipse? Éclipser sigifie «cacher». Vus depuis la Terre, deu corps célestes peuvet être éclipsés : la Lue et le Soleil. LES ÉCLIPSES Pour qu il ait éclipse, les cetres de la Terre, de la

Plus en détail

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission Page 1 / 7 A) Principaux éléments intervenant dans la transmission A.1 Equipement voisins Ordinateur ou terminal Ordinateur ou terminal Canal de transmission ETTD ETTD ETTD : Equipement Terminal de Traitement

Plus en détail

ADSL. Étude d une LiveBox. 1. Environnement de la LiveBox TMRIM 2 EME TRIMESTRE LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING NIVEAU :

ADSL. Étude d une LiveBox. 1. Environnement de la LiveBox TMRIM 2 EME TRIMESTRE LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING NIVEAU : LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING THEME : ADSL BAC PROFESSIONNEL MICRO- INFORMATIQUE ET RESEAUX : INSTALLATION ET MAINTENANCE ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS 2 EME TRIMESTRE NIVEAU : TMRIM Étude d une LiveBox

Plus en détail

Chapitre 2 : communications numériques.

Chapitre 2 : communications numériques. Chapitre 2 : communications numériques. 1) généralités sur les communications numériques. A) production d'un signal numérique : transformation d'un signal analogique en une suite d'éléments binaires notés

Plus en détail

1. Présentation général de l architecture XDSL :

1. Présentation général de l architecture XDSL : 1. Présentation général de l architecture XDSL : Boucle locale : xdsl (Data Subscriber Line). Modem à grande vitesse adapté aux paires de fils métalliques. La lettre x différencie différents types, comme

Plus en détail

20. Algorithmique & Mathématiques

20. Algorithmique & Mathématiques L'éditeur L'éditeur permet à l'utilisateur de saisir les liges de codes d'u programme ou de défiir des foctios. Remarque : O peut saisir directemet des istructios das la cosole Scilab, mais il est plus

Plus en détail

NOUVELLES TECHNOLOGIES RESEAUX

NOUVELLES TECHNOLOGIES RESEAUX NOUVELLES TECHNOLOGIES RESEAUX ADSL Asymmetric Digital Subscriber Line (ligne numérique à paires asymétriques) Réseau ATM DSLAM BAS Internet DSLAM HERVE Steve PETAS Vincent BOUZON Elodie Informatique Réseaux

Plus en détail

Fonctions de la couche physique

Fonctions de la couche physique La Couche physique 01010110 01010110 Couche physique Signal Médium Alain AUBERT alain.aubert@telecom-st-etienne.r 0 Fonctions de la couche physique 1 1 Services assurés par la couche physique Transmettre

Plus en détail

1 Les techniques DSL :

1 Les techniques DSL : A.D.S.L. 1 LES TECHNIQUES DSL :... 2 1.1 HDSL... 3 1.2 SDSL... 3 1.3 ADSL... 3 1.4 RADSL... 4 1.5 VDSL... 4 1.6 SHDSL... 5 2 ADSL... 5 2.1 BANDE PASSANTE :... 5 2.2 DÉBITS :... 6 2.3 ADSL ET TÉLÉPHONIE

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 8 01 Quelle couche OSI est responsable de la transmission binaire, de la spécification du câblage et des aspects physiques

Plus en détail

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack Uique! Exteded Fleet Appels illimités vers les uméros Mobistar et les liges fixes! Oe Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles e u seul pack Commuiquez et travaillez e toute liberté Mobistar offre

Plus en détail

STATISTIQUE : TESTS D HYPOTHESES

STATISTIQUE : TESTS D HYPOTHESES STATISTIQUE : TESTS D HYPOTHESES Préparatio à l Agrégatio Bordeaux Aée 203-204 Jea-Jacques Ruch Table des Matières Chapitre I. Gééralités sur les tests 5. Itroductio 5 2. Pricipe des tests 6 2.a. Méthodologie

Plus en détail

Chaine de transmission

Chaine de transmission Chaine de transmission Chaine de transmission 1. analogiques à l origine 2. convertis en signaux binaires Échantillonnage + quantification + codage 3. brassage des signaux binaires Multiplexage 4. séparation

Plus en détail

LE WMS EXPERT DE LA SUPPLY CHAIN DE DÉTAIL

LE WMS EXPERT DE LA SUPPLY CHAIN DE DÉTAIL LE WMS EXET DE LA SULY HAIN DE DÉTAIL QUELS SNT LES ENJEUX DE LA SULY HAIN? garatir la promesse cliet es derières aées, la distributio coaît ue véritable mutatio avec l évolutio des modes de cosommatio.

Plus en détail

Introduction ADSL. ADSL signifie Asymetric Digital Suscriber Line. La palette des technologies en présence

Introduction ADSL. ADSL signifie Asymetric Digital Suscriber Line. La palette des technologies en présence Introduction... 2 Les situations d accès à l ADSL... 3 Les choix techniques... 4 Les distances et les débits... 4 Le multiplexage des fréquences... 4 Les canaux... 4 La modulation... 5 La connexion ADSL...

Plus en détail

www.laplacedelimmobilier-pro.com

www.laplacedelimmobilier-pro.com www.laplacedelimmobilier-pro.com La Place de L Immobilier Pro est ue base de doées accessible par iteret, créée par la société HBS Research, dot la vocatio est d accroître la performace des professioels

Plus en détail

Guide des logiciels de l ordinateur HP Media Center

Guide des logiciels de l ordinateur HP Media Center Guide des logiciels de l ordiateur HP Media Ceter Les garaties des produits et services HP sot exclusivemet présetées das les déclaratios expresses de garatie accompagat ces produits et services. Aucu

Plus en détail

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony PCG-N505SN

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony PCG-N505SN istallés sur votre ordiateur portable Soy PCG-505S 2 IMPORTAT Ce produit comporte des logiciels acquis par Soy sous licece de tiers. Leur utilisatio est soumise aux modalités des cotrats de licece fouris

Plus en détail

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant GUIDE DU DÉBUTANT Compte Sélect Baque Mauvie Guide du débutat Besoi d aide? Preez quelques miutes pour lire attetivemet votre Guide du cliet. Le préset Guide du débutat vous facilitera l utilisatio de

Plus en détail

Bac Pro SEN Epreuve E2 Session 2008. Baccalauréat Professionnel SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES. Champ professionnel : Télécommunications et réseaux

Bac Pro SEN Epreuve E2 Session 2008. Baccalauréat Professionnel SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES. Champ professionnel : Télécommunications et réseaux Baccalauréat Professionnel SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES Champ professionnel : Télécommunications et réseaux EPREUVE E2 ANALYSE D UN SYSTEME ELECTRONIQUE Durée 4 heures coefficient 5 Notes à l attention

Plus en détail

FastEthernet et GigaBit Ethernet. F. Nolot

FastEthernet et GigaBit Ethernet. F. Nolot FastEthernet et GigaBit Ethernet F. Nolot 1 FastEthernet et GigaBit Ethernet Rappel sur Ethernet F. Nolot 2 Ethernet? Regroupe 4 familles Ethernet et IEEE 802.3 : définition d'origine à 10 Mbps Fast Ethernet

Plus en détail

Master d'informatique 1ère année Réseaux et protocoles. Couche physique

Master d'informatique 1ère année Réseaux et protocoles. Couche physique Master d'informatique 1ère année Réseaux et protocoles Couche physique Bureau S3-354 Mailto:Jean.Saquet@unicaen.fr http://saquet.users.greyc.fr/m1/rezopro Supports de communication Quelques exemples :

Plus en détail

Arguments clés. (1) : disponible sur certaines offres

Arguments clés. (1) : disponible sur certaines offres OVH Télécom SDSL Connexion SDSL OVH Arguments clés Avantages SDSL GTR : Garantie de Temps de Rétablissement Téléphonie VoIP Un débit optimal pour vos sauvegardes en cloud Débit symétrique jusqu à 20 Mbps

Plus en détail

NISSAN MICRA ÉQUIPEMENTS ET SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES CONNECT TEKNA VISIA ACENTA. 1.2 L 80 ch. 1.2 L 80 ch CVT - - 1.

NISSAN MICRA ÉQUIPEMENTS ET SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES CONNECT TEKNA VISIA ACENTA. 1.2 L 80 ch. 1.2 L 80 ch CVT - - 1. NISSAN MICRA LA GAMME VISIA VISIA PACK ACENTA CONNECT EDITION TEKNA 1.2 L 80 ch 1.2 L 80 ch CVT - - 1.2 L DIG-S 98 ch - 1.2 L DIG-S 98 ch CVT - - ÉQUIPEMENTS ET SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES NISSAN MICRA ÉQUIPEMENTS

Plus en détail

Brochure. Soulé Protection contre la foudre Gamme parafoudres courant faible

Brochure. Soulé Protection contre la foudre Gamme parafoudres courant faible Brochure Slé contre la fdre Gamme parafdres crant faible Énergie et productivité pr un monde meilleur Guide de sélection des équipements de téléphonie RTC (Réseau Téléphonique public Commuté) Réseau permettant

Plus en détail

On distingue deux catégories de réseaux : le réseau «poste à poste» et le réseau disposant d un «serveur dédié».

On distingue deux catégories de réseaux : le réseau «poste à poste» et le réseau disposant d un «serveur dédié». Un réseau est un ensemble de connexions entre plusieurs ordinateurs. Il va permettre : - la communication entre utilisateurs à travers les machines - la partage de ressources matérielles - le partage de

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Commet utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Mauvie U La majorité des Caadies gèret leurs fiaces comme suit : 1. Ils déposet leur reveu et autres actifs à court

Plus en détail

En route vers le Très Haut Débit à l école Les technologies. Vendredi 23 mai 2014

En route vers le Très Haut Débit à l école Les technologies. Vendredi 23 mai 2014 En route vers le Très Haut Débit à l école Les technologies Vendredi 23 mai 2014 En route vers le Très Haut Débit Docsis 3 LTE WiFi ADSL VDSL xdsl Câble Débit Haut Débit Très Haut Débit Cuivre Satellite

Plus en détail

Limites des Suites numériques

Limites des Suites numériques Chapitre 2 Limites des Suites umériques Termiale S Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Limite fiie ou ifiie d ue suite. Limites et comparaiso. Opératios sur les ites. Comportemet

Plus en détail

Technologies de communication

Technologies de communication Technologies de communication Pratiquement chaque avancée en matière de technologie de communication a poussé les utilisateurs à jeter leur vieille installation et à tout recommencer. Cela est particulièrement

Plus en détail

Des objets aux composants

Des objets aux composants Pla Des objets aux composats Michel RIVEILL riveill@uice.fr - http://ragiroa.essi.fr/riveill Laboratoire I3S Les limites de la programmatio par objets Les composats et coecteurs «modules» réutilisables

Plus en détail

2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES

2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES 2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES 1. Défiitios L'itérêt est l'idemité que doe au propriétaire d'ue somme d'arget celui qui e a joui pedat u certai temps. Divers élémets itervieet das le calcul

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules est à dispositio olie et sera doé aux cadidats lors des exames oraux

Plus en détail

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers.

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers. Reseigemets et moitorig. Reseigemets commerciaux et de solvabilité sur les etreprises et les particuliers. ENSEMBLE CONTRE LES PERTES. Reseigemets Creditreform. Pour plus de trasparece. Etreteir des rapports

Plus en détail

MOdulateur-DEModulateur (MODEM) FSK

MOdulateur-DEModulateur (MODEM) FSK MOdulateur-DEModulateur (MODEM) FSK La FSK (Frequency Shift Keying pour Saut discret de Fréquences) correspond tout simplement à une modulation de fréquence dont le modulant (information) est un signal

Plus en détail

Transmission et stockage de l information

Transmission et stockage de l information Transmission et stockage de l information La transmission d informations peut être libre, c est-à-dire assurée par des ondes électromagnétiques émises dans toutes les directions de l espace (Wi-Fi, radio,

Plus en détail

EXERCICES : DÉNOMBREMENT

EXERCICES : DÉNOMBREMENT Chapitre 7 ECE 1 - Grad Nouméa - 015 EXERCICES : DÉNOMBREMENT LISTES / ARRANGEMENTS Exercice 1 : Le code ativol Pour so vélo, Toto possède u ativol a code. Le code est ue successio de trois chiffres compris

Plus en détail

Bâtiment n Relevage n Pompes. Pour le relevage et l assainissement, je choisis KSB! Ama-Drainer N Evamatic-Box N

Bâtiment n Relevage n Pompes. Pour le relevage et l assainissement, je choisis KSB! Ama-Drainer N Evamatic-Box N Bâtimet Relevage Pompes Pour le relevage et l assaiissemet, je choisis KSB! Ama-Draier N Evamatic-Box N 2 Relevage / Pompes Les bos produits fot les bos projets Das le relevage, chaque chatier a ses caractéristiques

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules sera mis à dispositio des cadidats, si écessaire. Etat au 1er mars

Plus en détail

Téléinformatique. Chapitre V : La couche liaison de données dans Internet. ESEN Université De La Manouba

Téléinformatique. Chapitre V : La couche liaison de données dans Internet. ESEN Université De La Manouba Téléinformatique Chapitre V : La couche liaison de données dans Internet ESEN Université De La Manouba Les techniques DSL La bande passante du service voix est limitée à 4 khz, cependant la bande passante

Plus en détail

Errata et mises à jour

Errata et mises à jour Errata et mises à jour Modifications du chapitre 9. Le tableau page 74 est remplacé par le suivant. Technologie Débit descendant / montant en Kbit/s Distance maximale sans répéteur de paires Codage HDSL

Plus en détail

Les transmissions et les supports

Les transmissions et les supports Chapitre chapitre 1 Les transmissions et les supports Un réseau suppose plusieurs équipements informatiques (ordinateurs fixes ou portables, divers équipements électroniques, téléphones, assistants numériques

Plus en détail

Opérations bancaires avec l étranger *

Opérations bancaires avec l étranger * Opératios bacaires avec l étrager * Coditios bacaires au 1 er juillet 2011 Etreprises et orgaismes d itérêt gééral Opératios à destiatio de l étrager Viremets émis vers l étrager : viremet e euros iférieur

Plus en détail

Isolant thermique en matelas. COMFORTBATT de Roxul. Isolant thermique en matelas pour la construction résidentielle et commerciale

Isolant thermique en matelas. COMFORTBATT de Roxul. Isolant thermique en matelas pour la construction résidentielle et commerciale Isolat thermique e matelas COMFORTBATT de Roxul Isolat thermique e matelas pour la costructio résidetielle et commerciale ComfortBatt de Roxul L isolat ROXUL cotribue à ue performace supérieure de l eveloppe

Plus en détail

ETHERNET. 4 - Les différents Ethernet à 10 Mbit/s. AP ~ Réseau local Ethernet ~ 34

ETHERNET. 4 - Les différents Ethernet à 10 Mbit/s. AP ~ Réseau local Ethernet ~ 34 ETHERNET 4 - Les différents Ethernet à 10 Mbit/s ~ Réseau local Ethernet ~ 34 Dénomination des différents Ethernet Distance ou type de support Transmission (Base = Baseband) Vitesse de transmission

Plus en détail

Systèmes d observation stéréo. Une image Superbe pour une large gamme de tâches d inspection et de retouche.

Systèmes d observation stéréo. Une image Superbe pour une large gamme de tâches d inspection et de retouche. NOUVEAU: optio de capture d image Systèmes d observatio stéréo Ue image Superbe pour ue large gamme de tâches d ispectio et de retouche. Ue techologie optique brevetée permettat ue visualisatio sas fatigue

Plus en détail

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire HAPTRE térêt simple Sommaire A B D E F G H J K L Notio d itérêt Formule fodametale de l itérêt simple Durée de placemet exprimée e mois Durée de placemet exprimée e jours alculs sur la formule fodametale

Plus en détail

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3...

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3... Applicatios des maths Algèbre fiacière 1. Itérêts composés O place u capital C 0 à u taux auel T a pedat aées. Quelle est la valeur fiale C de ce capital? aée capital e fi d'aée 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1. Exercice 6 [ 02475 ] [correction] Si n est un entier 2, le rationnel H n =

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1. Exercice 6 [ 02475 ] [correction] Si n est un entier 2, le rationnel H n = [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 1 juillet 14 Eocés 1 Nombres réels Ratioels et irratioels Exercice 1 [ 9 ] [correctio] Motrer que la somme d u ombre ratioel et d u ombre irratioel est u ombre irratioel.

Plus en détail

Faites prospérer vos affaires grâce aux solutions d épargne et de gestion des dettes

Faites prospérer vos affaires grâce aux solutions d épargne et de gestion des dettes Faites prospérer vos affaires grâce aux solutios d éparge et de gestio des dettes Quelques excelletes raisos d offrir des produits bacaires et de fiducie à vos cliets Vous avez la compétece écessaire pour

Plus en détail

Copyright 2001 2006 Hewlett-Packard Development Company, L.P.

Copyright 2001 2006 Hewlett-Packard Development Company, L.P. Guide des logiciels Media Ceter Les garaties des produits et services HP sot exclusivemet présetées das les déclaratios expresses de garatie accompagat ces produits et services. Aucu élémet de ce documet

Plus en détail

ADSL. C est comme son nom l indique une liaison asymétrique fort bien adaptée à l Internet et au streaming radio et vidéo.

ADSL. C est comme son nom l indique une liaison asymétrique fort bien adaptée à l Internet et au streaming radio et vidéo. A Principes de fonctionnement La technologie de l Asymetric Digital Subscriber Line utilisant à travers un modem spécial votre ligne de téléphone permet une connexion permanente à l Internet atteignant

Plus en détail

1. CALCUL DES CARACTÉRISTIQUES «R- L-C» D'UNE JONCTION TRIPHASÉE

1. CALCUL DES CARACTÉRISTIQUES «R- L-C» D'UNE JONCTION TRIPHASÉE . CALCUL DES CAACTÉISTIQUES «- L-C» DUNE JONCTION TIPHASÉE Trasport et Distributio de léergie Electrique Mauel de travaux pratiques. CALCUL DES CAACTÉISTIQUES «-L-C» DUNE JONCTION TIPHASÉE.. Itroductio....

Plus en détail

Les réseaux Physiques Partie I

Les réseaux Physiques Partie I Les réseaux Physiques Partie I Frédéric Dumas Sommaire Semestre 1 Réseaux Locaux Ethernet, la star des réseaux locaux Token Bus, Token Ring et Les SAN Réseaux Etendues La commutation de circuit : Frame

Plus en détail

Statistique descriptive bidimensionnelle

Statistique descriptive bidimensionnelle 1 Statistique descriptive bidimesioelle Statistique descriptive bidimesioelle Résumé Liaisos etre variables quatitatives (corrélatio et uages de poits), qualitatives (cotigece, mosaïque) et de types différets

Plus en détail

Système de protections novateur et distribué pour les réseaux moyenne tension du futur

Système de protections novateur et distribué pour les réseaux moyenne tension du futur Système de protectios ovateur et distribué pour les réseaux moyee tesio du futur Cristia Jecu To cite this versio: Cristia Jecu. Système de protectios ovateur et distribué pour les réseaux moyee tesio

Plus en détail

Statistiques appliquées à la gestion Cours d analyse de donnés Master 1

Statistiques appliquées à la gestion Cours d analyse de donnés Master 1 Aalyse des doées Statistiques appliquées à la gestio Cours d aalyse de doés Master F. SEYTE : Maître de coféreces HDR e scieces écoomiques Uiversité de Motpellier I M. TERRAZA : Professeur de scieces écoomiques

Plus en détail

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony PCG-GRX415MK

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony PCG-GRX415MK Guide des logiciels istallés sur votre ordiateur portable Soy PCG-GRX415MK Commecez par lire ce documet! Commecez par lire ce documet! Importat Ce produit comporte des logiciels acquis par Soy sous licece

Plus en détail

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1)

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1) Corrigé ESSEC III 008 par Pierre Veuillez Das certaies situatios paris sportifs, ivestissemets fiaciers..., o est ameé à miser de l arget de faço répétée sur des paris à espérace favorable. O se propose

Plus en détail

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony PCG-C1MHP

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony PCG-C1MHP Guide des logiciels istallés sur votre ordiateur portable Soy PCG-C1MHP Commecez par lire ce documet! Commecez par lire ce documet! Importat Ce produit comporte des logiciels acquis par Soy sous licece

Plus en détail

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met ,QIRUPDWLTXHQRUPHHWWHPSV,VDEHOOH%R\GHQV Présetatio par Marie-Ae Chabi Réuio PIN 15 javier 2004 /HVEDVHVGHGRQQpHVHPSLULTXHV Collectio fiie et structurée de doées codifiées, textuelles ou multimédia, destiées

Plus en détail