Fonds Boivin-Colombel 49Z ( )

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fonds Boivin-Colombel 49Z (1504-1958)"

Transcription

1 Archives municipales du Havre Fonds Boivin-Colombel 49Z ( ) Répertoire numérique détaillé Répertoire réalisé par Lucile Peycéré, stagiaire, étudiante en Master 2 Histoire et métiers des Archives à l Université d Angers sous la direction de Pierre Beaumont, attaché de conservation du patrimoine. 2010

2 Archives municipales du Havre Fonds Boivin-Colombel 49Z ( ) Répertoire numérique détaillé Répertoire réalisé par Lucile Peycéré, stagiaire, étudiante en Master 2 Histoire et métiers des Archives à l Université d Angers sous la direction de Pierre Beaumont, attaché de conservation du patrimoine

3 SOMMAIRE Introduction.p.4 Instrument de recherche...p.42 Index...p.80 Annexes...p

4 INTRODUCTION 1. Zone d identification 1.1 Référence : 49 Z 1.2 Intitulé/Analyse : Fonds Boivin Colombel 1.3 Date de création des documents : Niveau de description : Description à la pièce ou au dossier selon l intérêt des documents. 1.5 Importance matérielle et support : 4,50 ml 2. Zone du contexte 2.1 Nom du producteur : Familles Boivin et Colombel 2.2 Notice biographique : FAMILLE BOIVIN Fortune d une famille protestante du Pays de Caux : négoce et investissements fonciers (milieu XVIè - milieu XVIIè siècle). Les origines protestantes - 4 -

5 Le plus ancien acte notarié relatif à la famille Boivin conservé dans le fonds date du 19 mars Il y est fait mention de Guillaume Boivin, «bourgeois de Montivilliers», décédé, et de ses fils Loys ou Louis l aîné et Girard le puîné. Dans cet acte, Louis fait don à son frère de quarante cinq livres de rentes «en six partyes», autrement dit payable par six personnes différentes. On ne trouve plus mention de Louis Boivin dans les autres documents postérieurs du fonds. Mais le dépouillement des archives anciennes du temple protestant de Sanvic 2 révèle que Louis Boivin a eu au moins un fils, Anthoine Boivin, qui s est marié le 12 août 1582 avec Marguerite Leblanc, fille de Jean Leblanc. Ces éléments indiquent donc que la troisième génération connue de Boivin avait déjà adhéré à la religion protestante. Des historiens 3 ont mis en évidence que les idées de la Réforme se sont propagées assez rapidement dans le Pays de Caux et en particulier par le biais du port du Havre. Des églises réformées sont créées à Harfleur, Lillebonne, Caudebec puis à Dieppe, Luneray et Le Havre entre les années 1520 et La ville de Montivilliers, lieu d origine des Boivin, aurait également possédé une église dès Quatre ans plus tard se tient à Paris un premier Synode Général de ces églises réformées qui aboutit à leur union. Le père de Louis et Girard Boivin, Guillaume Boivin semble avoir été à cette époque un négociant assez influent de la région. En effet, un «Guillaume Boyvin» est mentionné dans un document conservé aux Archives Municipales du Havre datant de Il pourrait être le père de Louis et de Girard, sans que l on puisse le confirmer. Ce document relate l affaire de la suppression de la prévôté de l Heure, demandée par les habitants de la ville du Havre de Grâce. L Heure est au XVIème siècle un port de 1 2 Cote 49Z 76. Dépouillement réalisé par le Groupement Généalogique du Havre et de Seine-Maritime (GGHSM) en juillet LESENS Emile, Le protestantisme dans le Pays de Caux, Librairie Fischbacher, Paris, 1906, 519 p. AMPHOUX Henri, Essai sur l Histoire du protestantisme au Havre et dans ses environs, librairie L. Dombre, Le Havre, 1894, 463 p. 4 Archives municipales du Havre, Fonds Ancien, cote AA

6 l embouchure de la Seine dont le trafic décline au profit de celui du Havre. Mais les bourgeois, habitants ou les négociants du Havre sont jusqu en 1531 soumis à des taxes sur les marchandises qui constituent les droits de la prévôté de l Heure. Ils réclament la suppression de ces taxes que leur accorde officiellement François 1 er le 28 mars Afin de faire exécuter cet arrêt, une assemblée générale est organisée au Havre, où sont convoqués les habitants et marchands les plus notables de la ville. Les greffiers ont fait figurer le nom de «Guillaume Boyvin» parmi les assistants à cette réunion. Girard Boivin, le fils puîné de Guillaume, se marie dans les années 1560 avec Robine Tison : ils ont deux enfants, Jeanne et Isaac 6. Jeanne épouse Guillaume Hermel, de Rolleville en Quant à son frère Isaac, bourgeois de Montivilliers comme son père, il s allie avec la famille Le Buroys en Anne Le Buroys, née en 1573 au Havre, est issue «d une famille de marins havrais comptant plusieurs fameux capitaines au long cours 7». Elle est la fille de l «honnête homme» Jacques Le Buroys, «capitaine entretenu de la marine et bourgeois du Havre 8» et de Jeanne Le Vigoureux, originaires de Montivilliers. En 1607, elle est citée comme marraine de Marye Buroys, fille de son frère Pierre Le Buroys, qui eut deux femmes et près de dix enfants. Cette alliance montre les liens déjà étroits de la famille Boivin avec les milieux du commerce maritime. 5 Archives municipales du Havre, ibid. : «[ ] furent présents de la partye des manans et habitans de la ville Francoyse de grâce en Caux ou procureur pour eux presentez les lettres d arrest donne en ladite cour a leur proffit pour raison de l extinction de la ferme de la paroisse de l Heure et Harfleur. [ ] et iceux habitans et tous autres marchandans en ladite ville et gens y appliquans marchandises quelconques exemptez et affranchez de ladite ferme de la prévôté de l Heure et d Harfleur et droitz dépendants d icelle [ ]». 6 Le fait que Girard Boivin nomme son fils Isaac laisse à penser que, sans douté né catholique, il a du se convertir au protestantisme avant la naissance de ses enfants. 7 ROSSIGNOL Bernadette et Philippe, VATINEL Denis, Famille Boyvin alias Boivin (Normandie, Antilles), in Généalogie et Histoire de la Caraïbe, n 173, septembre ROSSIGNOL Bernadette et Philippe, VATINEL Denis, Ibid

7 L acquisition d un patrimoine foncier. Dans la dernière décennie du XVIème siècle, les Boivin commencent à investir leur fortune dans l achat de biens fonciers situés dans le Pays de Caux, sans doute pour se garantir des revenus réguliers et comme moyen de placement sûr de leur fortune. C est d abord Girard Boivin qui initie ce mouvement en acquérant une pièce de terre située dans la paroisse de Mannevillette près de Montivilliers et faisant partie du fief Haudou 9, appartenant au duc de Longueville et d Estouteville. L achat est situé entre 1594 et 1597 et le vendeur est le sieur Jehan Postel, propriétaire d origine protestante. Puis le 7 octobre 1597, Catherine Houllemare vend à Girard Boyvin une pièce de terre de 9 acres et d une vergée et demie comprenant «maisons, arbres et plantes dessus estantz et croissantz 10», sur une terre appelée le fief Perquier, toujours à Mannevillette. A la même date, Girard Boivin donne tènement d une petite terre située sur le fief des Granges qu il a acquis de Phillippe Desmoulins. Le 2 novembre 1597, un autre tènement rendu au duc de Longueville fait état d une pièce de terre «contenant une vergée deux perches 11» acquise par «Gyrard et Isac (sic) ditz Boyvin père et filz» de Robert Tronguey, comprise dans le fief Houdou. Peu de temps après Girard Boivin meurt, entre le 2 novembre 1597 et le 20 janvier 1598, date à laquelle il est fait mention de son décès dans un aveu rendu par Isaac Boivin. Celui-ci hérite du patrimoine familial et poursuit l achat de terres. En 1598, il acquiert encore plusieurs terres de Richard et Philippe Ansel. L aveu d Isaac Boivin du 2 juin 1598 nous informe qu il a acquis trois pièces de terres de 17 acres douze perches, dont une de 12 acres sur le fief Haudou bordant ses propres terres et le reste sur les fiefs Perquier et des Granges. Enfin, en juillet, il complète ses terres par l achat d une pièce de «trois vergées» à Jean Brilly. Isaac Boivin abandonne ensuite Mannevillette pour investir dans des terrains situés dans les paroisses avoisinantes de Saint-Martin-du-Bec et Notre-Dame-du-Bec. 9 Le fief Haudou s étendait en tout sur une superficie de 57 acres 1 vergée et demie Z 68, contrat de vente du 7 octobre Z 68, tènement du 2 novembre

8 Même si le changement géographique est minime, juridiquement la différence est importante puisque ces terres dépendent de la baronnie du Bec-Crépin. En se basant sur le tableau chronologique 12 des différentes acquisitions réalisées par Isaac Boivin entre 1602 et 1620, on remarque que les superficies achetées sont considérables par rapport aux premières terres cédées à Girard Boivin. Elles représentent souvent une dizaine d acres de terres, voir plus. Les sommes en jeu sont également considérables. Le 15 avril 1610 Isaac Boivin achète à Jean Carrel 13, écuyer et sieur de Meaulteys une terre de «vingt-deux accres et demye dix-neuf perches» située dans la paroisse de Saint- Martin-du-Bec pour pas moins de livres tournois. Il pratique également l échange des terres, comme avec Jean Le Baube en 1606, ce qui lui permet d acquérir des ensembles de terres contiguës. La terre située à Notre-Dame-du-Bec échangée avec Jean Le Baube à la même époque comporte des bâtiments habitables ainsi qu une pommeraie. Ce lieu existe toujours actuellement sur la commune de Notre-Dame-du-Bec sous le nom de «ferme Boivin» et fut adoptée comme le lieu de résidence saisonnier ou principal de plusieurs descendants d Isaac Boivin. Isaac Boivin, premier du nom meurt en L acte du partage de sa succession 14 entre ses fils permet de reconstituer l important patrimoine immobilier que lui et son père ont formé en à peine un quart de siècle. La famille possède ainsi environ trente et un acre et demi de terre à Notre-Dame-du-Bec. Dans la paroisse de Saint- Martin-du-Bec, elle possède environ trente acre de terre, situés en la «Masure du Bec» et vingt-deux acres de terre «partie Mazure du Roy et autre partie Mazure du Bec», ainsi que vingt-sept acres et demi de terre ou environ situées sur la paroisse de Mannevillette situés «Masure du Roy». Outre les fermes et terres agricoles en campagne, les Boivin sont également propriétaires d une petite terre et de maisons à Montivilliers, paroisse Saint-Sauveur. 12 Voir annexe n 2, tableau des acquisitions de terres d Isaac Boivin, 1 er du nom. 13 Lui aussi était protestant, tout comme Colette Baril, une autre vendeuse Z

9 En effet la famille résidait en ville et non à la campagne. Elle possédait «deux corps de maisons et bastiments contigus, paroisse de Saint-Sauveur à Montivilliers, l un habité par Isaac Boivin de son vivant et l autre loué par maître Pierre Preudhomme, appothicaire», le tout complété par «une place vuide et jardin» située rue Saint- Niquaise également occupée par les Boivin. La société Isaac Boivin et Cie Isaac Boivin et sa femme Anne Le Buroys ont cinq enfants. L aînée Anne, née vers 1596, est morte en Elle se marie le 3 juin 1618 avec Jean Lefebvre 15 au temple de Lintot. Anne donne naissance à un fils Jean, futur contrôleur au magasin à sel, qui épouse plus tard Marthe Le Buroys, une cousine. Le premier fils des époux Boivin porte le nom de son père Isaac et naît en Le cadet se prénomme Pierre. On ne connaît pas sa date de naissance exacte, sans doute est-il né en 1598 ou En 1634, Pierre est présenté comme «bourgeois de Montivilliers» tandis que vingt-et-un ans plus tard il habite la paroisse de Gonneville, située au nord de Saint-Martin-du-Bec. L année suivante, le 2 février 1635, il épouse Marie Bredel au temple de Senitot. Leur seul enfant connu est Isaac Boivin, baptisé le 8 février 1651 et ayant pour parrain son parent Jean Lefebvre et sa femme Marthe Le Buroys. Pierre Boivin meurt le 17 févier Du troisième fils d Isaac Boivin, Abraham, on sait très peu de choses, hormis la date de son baptême, le 8 mars 1600 au temple de Senitot à Montivilliers. Il est probable que celui-ci soit mort jeune, puisqu il n est pas mentionné dans l acte de succession des biens de son père en Enfin, le benjamin de la famille s appelle Jean et on présume qu il est né dans les années Jean Lefebvre, fils de Martin Lefebvre et de Catherine Le Piquoye, naît vers 1590 et décède à 82 ans, trois années avant sa femme, dans la paroisse de Saint-Eustache-la-Forêt

10 A la mort de leur père, l héritage est donc partagé entre les trois fils vivants. Isaac en tant qu aîné en reçoit la majeure partie. Il est domicilié à l époque à Rouen, tout comme son frère Jean, paroisse Saint-Pierre-du-Chastel, rue aux Ours. Plus tard il s établit paroisse Saint-Gervais. En 1625, Isaac Boivin contracte une alliance très avantageuse avec la famille protestante de petite noblesse des Le Forestier 16. Il épouse Marie, une des filles du sieur Nicolas Le Forestier, écuyer, sieur des Roques et de Marie Bigot. Le fief des Roques est situé à Villequier. La famille Le Forestier compte plusieurs frères. Nicolas, le fils aîné hérite du titre de sieur des Roques à la mort de son père. Thomas Le Forestier porte le titre de sieur de Granval et de Bretheville et son frère Paul est sieur de Courmesnil. Nicolas Le Forestier père est par ailleurs commissaire pour le Roi en la marine du Ponant et vicomte d Arques. Nous conservons deux lettres qui lui ont été adressées par le sieur Villon Houdan de Dieppe en La lettre datée du 3 août [1618] 17 révèle que Nicolas Le Forestier pratiquait la guerre de course 18 comme le montre cet extrait : «je ne crois pas que l intantion du Roy soit de vous feire randre le vaïsseau ni les marchandisses que demande l ambassadeur des Hollandois. Car il est sans doutte que le vaisseau est de bonne prisse, mais l on ne luy a pas refussé ce délay [ ]». 16 Voir annexe n 3, généalogie de la famille Le Forestier Z Pétré-Grenouilleau Olivier, Les négoces maritimes français, XVIIè-XXè siècles, Belin, collection Histoire Belin Supérieur, 1997, p.51. La guerre de course est une sorte de piraterie autorisée par le Roi pratiquée lors de des conflits avec les pays voisins. Il faut au préalable obtenir des «commissions de guerre» délivrées et signées par un amiral. Il s agit de capturer la cargaison des vaisseaux ennemis, en particulier les convois de navires marchands qui s aventurent à proximité des côtes françaises ; ici il s agit sûrement d un navire qui remontait le cours de la Manche pour atteindre les ports hollandais. L objectif est «la capture au moindre risque» du bateau, si possible en évitant le combat, ce qui suppose d avoir un équipage entraîné et très nombreux et de manœuvrer son navire avec ruse et vitesse. Les navires sont également lourdement armés, pour canonner l ennemi et préparer l abordage. On utilise des vaisseaux de 150 à 300 tonneaux en moyenne, en groupe de deux ou de quatre

11 Le contrat de mariage entre Isaac Boivin, 2 ème du nom, et Marie Le Forestier est passé le 16 novembre 1625 aux Roques et confirmé le 5 mars Le mariage est célébré peu de temps après en février 1626 au temple de Lintot. Le contrat de mariage prévoit une dot de 214 livres tournois de rente, que le père de la mariée s engage à payer. A cette fin, il fait l acquisition le 24 décembre 1625 de deux «corps de logis devant et deux aultres derrière avec deux courz à usaige ausdites maisons avecq aussi une portion de prez [ ] 19» pour un total d environ cinq mille livres. Ces maisons sont «assizes en la paroisse de Saint-Sever-les-Rouen hors le pont, au hameau de Claquedent». Mais Nicolas Le Forestier meurt peu après et ses fils héritent de la terre. Ce n est que dix ans plus tard, par un contrat passé le 20 septembre 1636, qu ils régularisent le payement de la dot de leur sœur. Isaac Boivin et sa femme se voient attribuer la terre et les maisons de Saint-Sever afin d héritage mais le montant total de celles-ci est bien supérieur au montant de l aréage de la rente (estimé à deux mille livres). Il reste donc trois mille livres à payer par Isaac Boivin à ses beaux-frères, ce dont il s acquitte en leur constituant cent-cinquante livres de rente. Cette rente est ensuite transférée au profit de Marie Bigot, leur mère, veuve de Nicolas Forestier, le 7 février Isaac Boivin, marié à une noble demoiselle, se trouve dans les années 1630 en possession d un patrimoine et d une fortune confortable qu il va tenter de faire fructifier par le négoce. Il crée une société de commerce que l on trouve sous le nom «Isaac Boivin et Cie de Dantzig» ou encore «Cougard, Boivin et Cie». Le tableau récapitulatif 21 des activités de la société entre 1643 et 1649 donne un aperçu des différentes opérations effectuées par Isaac Boivin et ses associés. On note une grande majorité de dépenses liées au fret de marchandises ainsi que des comptes de ventes pour lui ou pour divers particuliers. Il arrive aussi qu Isaac Boivin achète 19 49Z 85, contrat de vente entre Nicolas Le Forestier et Anthoine Lequesne. 20 Nota : Elisabeth Boivin, fille d Isaac Boivin et de Marie le Forestier, affranchira la famille d une partie de cette rente en rachetant 36 livres sur les 150 en Voir annexe n 4, tableau des activités de la société Isaac Boivin et Cie

12 directement des marchandises à d autres négociants, par exemple «vingt-trois rolles de pétun de Brésil» achetés aux sieurs Couradin et Drouet du Havre ou «cinquante torques fil de cotton de Suède» achetés au «sieur Thomas Le Cire de Dieppe». Le système de financement de ces opérations est réparti en «parts» entre les associés et les bénéfices sont proportionnels à la part de chacun. On recense une seule opération d armement dans le registre : il s agit de celle du Dauphin d Or en 1649, à destination du Portugal et du Brésil, dont l achat a coûté à Isaac Boivin près de livres tournois. Isaac Boivin assure également un navire qui part pour la pêche au hareng dans les eaux du Canada. L assurance maritime étant alors une pratique en pleine essor. Au sujet de la provenance des marchandises, on remarque deux tendances majeures. Isaac Boivin ne néglige pas le commerce intérieur, en recevant de Nantes, de la Rochelle ou de Saint-Malo des produits traditionnels et typiques du commerce de la fin du moyen-âge 22 comme le sel ou les ardoises. A l échelle européenne, il commerce principalement avec le port de Dantzig, d où il importe des produits d Europe du Nord : de l huile de baleine, de la cire en grande quantité ainsi que du plomb de Pologne. Ces marchandises sont soit vendues dans les ports normands du Havre et de Rouen et à Paris, soit redescendent par bateau vers les ports de la Méditerranée (cf. le Saint- Georges qui achemine des marchandises à destination de Corfou). Enfin, Isaac Boivin se lance dans le «nouveau» commerce, celui du «pétun» ou tabac provenant des colonies espagnoles ou portugaises en Amérique, tabac dont la culture est ensuite développée dans les Antilles françaises. Il importe aussi du bois exotique ou précieux, des «mannes de brésilles» ou du «bois d esbène». Le registre de comptes de la société et les reçus des années 1630 et 1640 permettent également d identifier les différents clients, débiteurs et associés d Isaac Boivin. Parmi eux on trouve des membres de sa proche famille, notamment Eustache Trévache, marchand lui aussi, qui n est autre que son gendre. On retrouve également le nom de son beau-frère Jean Lefebvre, qui effectue plusieurs voyages à Saint-Christophe et aux îles en 1637 et 1639 «aux fins d agriculturer et manufacturer le pétun, avec trois 22 PETRE-GRENOUILLEAU Olivier, op.cit

13 hommes pour la confection dudit travail 23». Isaac Boivin se lance lui-même dans cette activité, comme en témoigne la lettre que lui adresse Jean Le Vasseur, gouverneur de l Ile de la Tortue en juillet La respectable famille Le Vasseur 25, originaire de Rouen, fait partie des amis proches d Isaac Boivin, qui a sans doute connu les deux frères, Jean et Guillaume Le Vasseur dans sa jeunesse ou par ses études. Leur père, Guillaume Le Vasseur, était ingénieur du Roi, architecte et premier échevin de la ville de Rouen, marié à Marie Duguet. Témoin de cette confiance que portait Jean Le Vasseur à son ami Boivin, la procuration que celui-ci lui accorde le 18 juillet 1630 pour gérer ses affaires de France. Dans cette lettre, il est question d hommes qu Isaac Boivin a embauché pour cultiver ses terres à l Ile de la Tortue. Ces hommes sont des engagés, c est-à-dire qu ils ont passé un contrat les obligeant à servir et à travailler sur les plantations des îles pendant 36 mois, soit 3 ans, pour le compte d un propriétaire terrien. En échange de leur travail, leur voyage pour les Antilles est payé et une fois la durée du contrat achevé, ils peuvent à leur tour devenir propriétaires. Les engagés sont de diverses origines sociales. Certains ont été contraints de faire ce choix ; d autres pensent faire fortune en allant aux îles. En réalité c est souvent un sort funeste qui les attend, puisque sur les plantations, ceux-ci ne sont pas mieux traités que les esclaves et beaucoup meurent avant d avoir atteint le terme de leur contrat. La faillite d Isaac Boivin et ses conséquences 23 BREARD Charles et Paul, Documents relatifs à la marine normande et à ses armements au XVIè et XVIIè siècles pour le Canada, l Afrique, le Brésil et les Indes, Rouen, Société de l histoire de la Normandie, 1889 : «1637, 17 avril, Jean Lefebvre, natif de la ville de Rouen et à présent estant en ce lieu prest à partir pour faire le veage des indes Occidentales en l isle Saint- Christophe ou autres habitées des François [ ]» 24 Voir annexe n 6, lettre de Jean Le Vasseur, gouverneur de l Ile de la Tortue à Isaac Boivin (1646). 25 Voir annexe n 5, généalogie de la famille Le Vasseur

14 Mais ces activités prolifiques de négociant, d armateur et tous ces investissements dans la culture des îles sont très coûteuses, et les pertes d argent s accumulent d année en année. L investissement dans le nouveau commerce des marchandises coloniales pouvait se révéler très risqué comme très rentable. Les navires marchands n étaient pas à l abri des naufrages, des flibustiers ou de sérieux contretemps. Il suffit de lire le récit du voyage du sieur Haeÿematt en aux Antilles pour s en convaincre. Dans les années 1650, Isaac Boivin se retrouve ruiné, criblé de dettes. Un mémoire daté du 12 juillet 1665 montre l ampleur de sa faillite. Ce mémoire contient la liste des différents débiteurs d Isaac Boivin, comme inscrit en tête du document : «mémoire des dettes dues à Isaac Boivin lesquelles il offre mettre es mains de ses créanciers pour en faire sortir le payement aux despends desdits effets». Dans la suite du document, Isaac précise que les dettes qu il doit personnellement ne sont rien en comparaison des sommes d argent considérables qu il a perdu et tente de justifier sa faillite : «après avoir souffert plus de trois cents mil livres par navires perdue à mer, prins, brusler et rouler à fonds par les ennemis ausy qu il appert au mémoire produit justifier par attestation des plus signalés marchands de Rouen». Mais ce n est pas tout : «et plus m est deub plus grandes sommes en pays estranger qui [ne] peuvent manquer d estre poursuivis qui me tiennent lieu de plus de vingt mil livres tant aux isles de l Américque [ ]». Isaac Boivin s est heurté à la difficulté de se faire rembourser par les mauvais payeurs installés aux îles. La lettre écrite par Jean Boivin 27 à son frère en 1647 de la Martinique en témoigne. Celui-ci, pourtant muni de procurations, arrive très rarement à se faire payer. Il écrit «ce sont dette(s) facheusse(s) à recevoir et ay faict tout mon possible [ ]. Les sommes dues sont considérables ; Jean Boivin possède ainsi une reconnaissance de dette ou «obligation (se) montant à trois mille cent quinze livres de pétun à un nommé d Aigremontz, comme ausy seize centz soixante et six pour les père capucins du cap [ ]». 26 Voir annexe n 8, voyage du sieur Haeÿematt aux Antilles (1644). 27 Voir annexe n 7, lettre de Jean Boivin à son frère Isaac Boivin (1647)

15 Cette situation financière catastrophique pousse Isaac Boivin à emprunter des sommes d argent considérables. Tout d abord, il se tourne vers ses amis de la famille Le Vasseur. Le 22 juin 1650, il passe un contrat sous-seing privé par lequel il emprunte à Guillaume Le Vasseur (2 ème du nom), la somme de livres tournois. Deux ans plus tard, il devient le débiteur d un ancien associé, Jean Maubert, qui lui prête livres. En 1658, il se voit contraint de vendre des biens immobiliers pour rembourser les créanciers les plus exigeants, comme le souligne ce contrat de vente : «le sieur Isaac Boivin et la demoiselle Forestier son épouse, David Boivin leur fils vendent deux corps de logis, maison bâtiment avec deux portions de prez, scitués au faubourg Saint-Sever de Rouen [ ] au sieur David Marc pour le prix et somme de 5030 l.t. du nombre de laquelle somme il est demeuré ez mains dudit acquéreurs 4700 l.t. pour le franchissement de 200 l.t. à luy due par le sieur Boivin [ ]». Dans ce contexte de crise, les époux Boivin ont recours à une procédure extrême pour essayer de préserver le patrimoine familial. Au détour d une phrase, retrouvée dans un acte de 1657, on parle de la femme d Isaac Boivin en ces termes : «[ ] Marie Le Forestier, sa femme et épouse, et poursuivant l enteirignement des lettres de séparation civille [ ]». La procédure de séparation civile correspond à la séparation légale des biens entre les deux conjoints 28. Cette disposition unique et originale est apparue au XVIème siècle grâce à la jurisprudence dans la Coutume normande. Elle constitue un «moyen efficace de protéger l épouse des conséquences funestes, pour elle-même et ses enfants, du "désordre des affaires du mari" 29». Ainsi, les biens de la femme, ceux apportés en dot et énumérés dans le contrat de mariage, ne peuvent être saisis par les créanciers du mari. Cette procédure, pour éviter les abus, était soumise à de rigoureuses formalités qu il fallait suivre exactement sous peine d annulation. D abord, l épouse devait «solliciter de la Chancellerie près la Cour souveraine la délivrance de [ ] lettres de justice [...] dont la remise ne pouvait lui être refusée». Ensuite cette étape était suivie d une première lecture publique du document 28 MUSSET Jacqueline, Le régime des biens entre époux en droit normand du XVIème siècle à la Révolution, Presses Universitaires de Caen, 1997, p MUSSET Jacqueline, op. cit., p

16 par le juge royal ou le bailli du domicile puis d une déclaration écrite faite par l épouse, qui assignait tous les créanciers de son mari à comparaître pour prendre connaissance des lettres de séparation. Marie Le Forestier obtient cette séparation civile comme en témoigne un acte du 29 mars 1663 : «[ ] feu damoiselle Marie Le Forestier leur mère, en son vivant civillement séparée quant aux biens d avec honorable homme Isaac Boivin leur père, son mary [ ]». Celle-ci peut désormais jouir du revenu de ses biens pour elle et ses enfants tout en continuant à habiter chez son mari. La faillite d Isaac Boivin a des conséquences très importantes pour les enfants qu il laisse de son mariage avec Marie Le Forestier. Ceux-ci sont au nombre de neuf : cinq garçons, Isaac (3 ème du nom), Pierre, Jean, Nicolas et David, et quatre filles, Marie, Marthe, Elisabeth et Catherine. En 1661, à la mort de leur père, leur héritage est saisi par décret suite aux requêtes émises par le principal créditeur, à savoir Guillaume Le Vasseur. Cette procédure judiciaire a pour principal effet de priver les héritiers d Isaac Boivin de la jouissance des revenus qu ils peuvent tirer des biens immobiliers. Les enfants se retrouvent donc sans ressource. Isaac, Pierre et Nicolas choisissent de tenter leur chance aux îles, en tant que marchands ou exploitants agricoles, comme leur oncle Jean. Les filles, quant à elles, préfèrent rester en France. Un mémoire rédigé par l avocat De Jost au début du XVIIIème siècle, pour une autre affaire, résume bien la situation de la famille Boivin par une énumération de malheurs : «tout de suite je ferois une peinture de l état de Boivin bisayeul, réduit pour les malheurs de son commerce à lutter contre le besoin, à faire des emprunts, [ ] à vendre, à forcer sa femme et ses enfants de prêter leurs noms pour cet effet, parce que dès lors on ne trouvoit pas mesme de sûreté à acheter de bien, séparation civille, enfants qui s expatrient pour aller dans des terres inconnues chercher un établissement que les désordres de leur famille ne leur permettent pas d espérer en trouver, décret de ces biens, revalidation de la plupart des créanciers etc. [ ] 30» Z

17 L éclatement de la famille Boivin : l émigration protestante (milieu/fin XVIIè siècle ). Le départ des sœurs Boivin pour la Hollande Deux des sœurs Boivin ne restent cependant pas longtemps en France. Marie et Marthe Boivin choisissent d émigrer pour fuir les persécutions religieuses. A cette période une première vague d émigration des protestants français en Hollande et en Angleterre s amorce. Cette émigration est causée par la dégradation du statut des protestants, frappés d une série de mesures successives visant à restreindre leurs libertés. Celles-ci s accumulent notamment après la mort de Mazarin en 1661, qui avait dans la décennie passée contribué à stabiliser la situation des protestants, sans doute en raison «de leur fidélité pendant les troubles de la Fronde 31». Dans les années 1660, deux temples du Pays de Caux sont fermés car ils ne peuvent justifier de la propriété du terrain sur lequel ils sont bâtis. En 1663, les lois contre les relaps se durcissent et aboutissent au «bannissement perpétuel 32» des condamnés. Les procès sous cette accusation se multiplient. On leur ferme de plus en plus certaines carrières professionnelles. En 1666, ces mesures aboutissent à la publication d une loi générale restrictive qui regroupe toutes les limitations de la liberté de culte. C est sans nul doute ce qui a poussé le marchand Eustache Trévache et sa femme Marie Boivin a quitter la France vers 1665 pour s établir à Amsterdam. Quant au départ pour la même destination de Marthe Boivin, quoique nous n en sachions pas la date exacte, on peut le situer probablement vers Elle apparaît dans un acte du 18 août 1666 comme demeurant encore à Rouen. Mais dans une lettre à sa sœur Catherine Boivin écrite le 17 septembre 1705, elle donne un indice sur l époque de son départ : «il m est bien fâcheux de me voir abandonnée au besoin n ayant depuis 37 ans esté assistée de votre cotté sy bien que je me puis dire bâtarde [ ]». Une fois installée à Amsterdam, Marthe Boivin tient un commerce spécialisé dans le textile. Elle vend de 31 LESENS Emile, op. cit., p LESENS Emile, op. cit., p

18 nombreuses étoffes et des dentelles. Ses fournisseurs en matière première ne sont autres que ses sœurs restées en France, Elisabeth et Catherine Boivin, qui soutiennent son activité. Mais à partir des années 1700, son activité périclite et elle se voit contrainte d emprunter. Elisabeth et Catherine Boivin : persécutions et gestion des biens Elisabeth Boivin reçoit dans un premier temps, en 1662, une procuration de ses frères pour gérer l héritage d Isaac Boivin, puis une nouvelle procuration, l année suivante, pour gérer les biens de sa mère décédée. Elisabeth prend en main les affaires de succession et les différentes procédures intentées par les créanciers de son père, notamment Guillaume Le Vasseur, en devenant adjudicatrice de l héritage en Or, deux ans plus tard, le 5 octobre 1667, à Quevilly, a lieu le mariage de ce même Guillaume Le Vasseur de Beauplan, ingénieur du Roi comme son père, et portant le titre de capitaine de l artillerie du roi de Pologne avec Elisabeth Boivin, âgée de 35 ans. Les deux familles se connaissent depuis longtemps, certes, mais cette alliance tardive n a rien de fortuite : elle a vraisemblablement pour cause principale la dette d Isaac Boivin et pour conséquence de «régler cette dette». Ce mariage semble arranger les deux parties, la famille Boivin tout comme Guillaume Le Vasseur. Le contrat de mariage entre les deux époux, qui aurait pu nous renseigner sur les clauses financières de cette alliance, n a pas été retrouvé. De cette union naît un fils, probablement peu de temps après le mariage, prénommé également Guillaume, qui hérite en 1682, à la mort de son père, du titre de sieur des Roques. Le jeune homme embrasse la même carrière d ingénieur du Roi que son père. Très tôt, il part de Normandie pour suivre Monsieur du Puy, son protecteur, de religion protestante lui aussi, qui lui tient lieu de «bon père 33» : ainsi en juillet 1685, il est à Sedan où il écrit à sa mère pour lui demander «une douzaine de chemises». Dans les années qui suivent il se rend en Hollande à Amsterdam, où il rencontre ses tantes Z 7, lettre du 1 er juin 1695 à Elisabeth Boivin

19 installées depuis longtemps là-bas, Marie Trévache et Marthe Boivin. Il se lie plus particulièrement avec Marthe dont il fait l éloge («c est une véritable amie» 34 ) et avec qui il correspond. Les lettres de Guillaume à sa mère et à sa tante Catherine Boivin s échelonnent entre 1685 et Mais la correspondance est rendue difficile et irrégulière par la guerre, et les interceptions de courrier comme le note Guillaume : «car quoique nous ne traitions pas d affaires d État cependant nos lettres ne parviennent pas toujours, c est de quoi ma tante Marthe se plaint beaucoup [ ] 35». Son métier d ingénieur du Roi l amène à suivre les différents mouvements de l armée comme en témoignent des lettres écrites «au camp près de Nieuport» 36. En 1695, il écrit à sa mère qu il entame sa «septième campagne» en tant qu «ingénieur ordinaire» du Roi, promotion qu il vient d obtenir, étant auparavant seulement «ingénieur extraordinaire». En octobre 1697, il annonce d Utrecht la signature de la paix de Ryswick à Elisabeth Boivin et s en réjouit. Quand il n est plus en mission, il se rend chez les Du Puy à Amsterdam. C est chez eux qu il fait la connaissance de la nièce de madame Du Puy, Marie-Anne du Mesnil ou Dumesnil. Ils se marient le 10 juin 1699 à Amsterdam. Leur premier enfant, une fille prénommée comme sa mère, naît en Par la suite, ils auront encore six autres enfants jusqu à la mort de Marie-Anne en Elisabeth et Catherine Boivin, restées en France, sont confrontées comme tous les protestants du Pays de Caux aux violences et aux abus qui ont précédé et accompagné la révocation de l Edit de Nantes le 15 octobre Les compagnies de Dragons du marquis de Beaupré-Choiseul 37 arrivèrent sur Rouen peu de temps après puis se dispersèrent dans tout le Pays de Caux et jusqu au Havre, provoquant des abjurations massives par la terreur. Les lettres de Guillaume Le Vasseur nous permettent d apprécier le climat dans lequel ont dû vivre les deux sœurs Z 7, lettre du 25 juillet 1688 à Elisabeth Boivin Z 7, lettre du 1 er juin 1695 à Elisabeth Boivin Z 7, lettre du 12 janvier, 16 juillet et 25 octobre 1696 à Elisabeth Boivin. 37 LESENS Emile, op.cit., p

20 Ainsi la lettre du 17 juin 1685 relate un incident subi par Elisabeth Boivin : «[ ] nous avons eu beaucoup de chagrin d apprendre le mauvais traitement que vous avez eu du coquin de Duboc. Il ne faut pas s épouvanter comme ponchon, car ce qu il vous a fait a esté, que je crois, pour avoir une piesse d argent, je ne croy pas qu il l aye eu aucune ordonnance comme il dit [ ]». Ce qu il a fait au juste on ne le sait pas, mais on devine à peu près quelles ont été les menaces de cet homme qui a effrayé Elisabeth Boivin. Toujours dans la même lettre, Guillaume Le Vasseur ajoute : «je suis chagrin de voir le Bec misérable», ce qui laisse à penser soit au résultat du passage des dragons, soit à l émigration de nombreux protestants des paroisses avoisinantes. Cette émigration atteint son apogée dans les années 1687 et Le fils d Elisabeth témoigne en 1688 : «[ ] nous voyons tous les jours de nos povres frères arriver, qui viennent avec rien [ ] 38». Plus de dix ans après, les craintes des persécutions sont toujours présentes : «la crainte ou je suis que l on ne vous persécute de nouveau comme on l a déjà fait en d autres lieux, fait que je vous prie de me dire de vos nouvelles d une manière à ne me rien cacher s il vous plait. [ ] 39», écrit Guillaume à sa tante Catherine. La situation politique des protestants, quant à elle, ne s est pas améliorée car Louis XIV à rejeté leurs revendications lors des négociations de paix. Elisabeth Boivin n en continue pas moins d administrer et de gérer les biens de la famille Boivin, ainsi que les affaires de son fils concernant la terre des Roques. Celleci a été achetée par Guillaume Le Vasseur père le 16 juin 1650 à Anthoine Le Forestier. Depuis, la terre a fait l objet de procès et de revendications diverses. D abord les revendications des créanciers d Anthoine Boivin qui ont saisi son héritage par décret, puis dès la mort de Guillaume Le Vasseur père en 1682, par d autres membres de la famille. En 1710, Elisabeth Boivin décède, puis c est le tour de sa sœur Catherine un an plus tard. Marthe Boivin est la dernière des enfants d Isaac Boivin à mourir en Z 7, lettre à Elisabeth Boivin, du 24 février Z 7, lettre à Catherine Boivin du 11 octobre 1697, d Utrecht

Pierre TREMBLAY et Ozanne ACHON

Pierre TREMBLAY et Ozanne ACHON Pierre TREMBLAY et Ozanne ACHON Pierre et Ozanne sont à l origine de tous les Tremblay d Amérique du Nord. Il est percheron, elle est aunisienne : ils sont le symbole de ces deux petites provinces françaises

Plus en détail

Marie-Anne Barbel ou l exemple d une femme d affaires du XVIIIe siècle Samantha ROMPILLON

Marie-Anne Barbel ou l exemple d une femme d affaires du XVIIIe siècle Samantha ROMPILLON Marie-Anne Barbel ou l exemple d une femme d affaires du XVIIIe siècle Samantha ROMPILLON Quand on pense aux femmes de la Nouvelle-France, on songe à Marie de l incarnation, à Marguerite Bourgeoys, aux

Plus en détail

Recherches à Paris Racines, 2010

Recherches à Paris Racines, 2010 Recherches à Paris Recherches à Paris 1. Particularités parisiennes 2. Les Archives de Paris 3. L état civil parisien 4. Autres sources 5. Quelques cas pratiques 6. Bibliographie Particularités parisiennes

Plus en détail

Les cohabitants et l immobilier

Les cohabitants et l immobilier Les cohabitants et l immobilier 3Des cohabitants non mariés achetant ensemble un terrain à bâtir ou une habitation acquièrent ce bien en copropriété. Cela veut dire que le terrain ou l habitation appartient

Plus en détail

1/6. André Bouteiller

1/6. André Bouteiller 1/6 André Bouteiller André Bouteiller est originaire de Saint-André-Treize-Voies. Il est le fils d André Bouteiller & Jeanne Chobelet et serait né vers 1650. Malheureusement les archives de Saint-André-Treize-Voies

Plus en détail

Le couple. et l argent

Le couple. et l argent LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE Le couple Mariage, PACS, ou concubinage, la vie à deux implique le plus souvent des choix mais aussi des obligations. Alors, qu en est-il en matière de gestion

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LE DROIT DE LA FAMILLE

INFORMATIONS SUR LE DROIT DE LA FAMILLE DIRECTION DES SERVICES ADMINISTRATIFS SERVICE POPULATION ET CITOYENNETE SECTEUR ETAT CIVIL INFORMATIONS SUR LE DROIT DE LA FAMILLE Annexe du décret n 2002 1556 du 23 décembre 2002 Ce document est destiné

Plus en détail

Décès et succession LE DECES

Décès et succession LE DECES Décès et succession Des Services ou organismes accompagnent les personnes et familles à vivre leur deuil. Ci-dessous, nous nous limiterons à présenter quelques conseils et informations pratiques concernant

Plus en détail

«DROIT DE LA FAMILLE, DROIT DES BIENS ET DROIT DES SUCCESSIONS DANS UN CONTEXTE FRANCO-JAPONAIS ET INTERNATIONAL»

«DROIT DE LA FAMILLE, DROIT DES BIENS ET DROIT DES SUCCESSIONS DANS UN CONTEXTE FRANCO-JAPONAIS ET INTERNATIONAL» UFE-Japon COMPTE RENDU DES CONFERENCES DU 20 MARS 2014 «DROIT DE LA FAMILLE, DROIT DES BIENS ET DROIT DES SUCCESSIONS DANS UN CONTEXTE FRANCO-JAPONAIS ET INTERNATIONAL» Avec la participation de : Maître

Plus en détail

Personnes et familles. Vie à deux. www.notaires.paris-idf.fr

Personnes et familles. Vie à deux. www.notaires.paris-idf.fr Personnes et familles LE DIVORCE Vie à deux LA PRESTATION COMPENSATOIRE www.notaires.paris-idf.fr Vie à deux LE DIVORCE - LA PRESTATION COMPENSATOIRE Au fil du temps, le divorce a été simplifié et pacifié.

Plus en détail

Le commerce des esclaves. Document : extrait du contrat d assurance pour le navire négrier Les deux sœurs, 2 août 1790.

Le commerce des esclaves. Document : extrait du contrat d assurance pour le navire négrier Les deux sœurs, 2 août 1790. Le commerce des esclaves. Document : extrait du contrat d assurance pour le navire négrier Les deux sœurs, 2 août 1790. Transcription et réécriture du document : Les Deux Sœurs 24 août 1970 Nous assureurs

Plus en détail

BIBLIOGRAPHIE Le domaine colonial français

BIBLIOGRAPHIE Le domaine colonial français BIBLIOGRAPHIE Le domaine colonial français Ouvrages généraux ESCLAVAGE, TRAITE, ABOLITION Julia. Ferloni, Marchands d esclaves, de la traite à l abolition, édition de conti, 2005 Gilles Gauvin,Abécédaire

Plus en détail

En avril 2006, un citoyen produit sa déclaration de revenus 2005. En septembre de la même année, il constate une erreur dans sa déclaration initiale et produit une déclaration amendée à laquelle il joint

Plus en détail

Les modalités de la vente. La société civile immobilière SCI. www.notaires.paris-idf.fr

Les modalités de la vente. La société civile immobilière SCI. www.notaires.paris-idf.fr IMMOBILIER Les modalités de la vente La société civile immobilière SCI www.notaires.paris-idf.fr Les modalités de la vente La société civile immobilière SCI Une Société Civile Immobilière (SCI) est une

Plus en détail

LA DONATION ENTRE VIFS

LA DONATION ENTRE VIFS Avec la collaboration des Instituts du C.S.N LA DONATION ENTRE VIFS La donation entre vifs est l acte par lequel le donateur se dépouille actuellement et irrévocablement d un bien ou d un droit au profit

Plus en détail

Acte de décès François Moreau, 19 décembre 1838 à Placé

Acte de décès François Moreau, 19 décembre 1838 à Placé Acte de décès François Moreau, 19 décembre 1838 à Placé L an mil huit cent trente huit, le dix neuf décembre, par devant nous, Jean-Baptiste François Erault, maire officier de l état civil de la commune

Plus en détail

Le Diplôme d Etudes Supérieures Spécialisées de Droit Notarial de l Université Montesquieu-Bordeaux IV

Le Diplôme d Etudes Supérieures Spécialisées de Droit Notarial de l Université Montesquieu-Bordeaux IV Le Diplôme d Etudes Supérieures Spécialisées de Droit Notarial de l Université Montesquieu-Bordeaux IV sous la direction de M. Philippe DELMAS SAINT-HILAIRE Professeur à l Université Montesquieu - Bordeaux

Plus en détail

8. Exercice du Fonds. L année fiscale du Fonds se termine le 31 décembre de chaque année et n excédera pas 12 mois.

8. Exercice du Fonds. L année fiscale du Fonds se termine le 31 décembre de chaque année et n excédera pas 12 mois. Régime Nº d identification de la caisse ou de la credit union Folio AVENANT NOUVEAU FRV ONTARIO AVENANT À LA DÉCLARATION DE FIDUCIE DU FONDS DE REVENU DE RETRAITE DES CAISSES ET CREDIT UNIONS (FRR 1459)

Plus en détail

SIMPLIFIE ET PACIFIE LA PROCÉDURE. À TOUTES LES ÉTAPES DE LA PROCÉDURE ET SUR TOUTES LES QUESTIONS LIÉES À LA LIQUIDATION DU RÉGIME

SIMPLIFIE ET PACIFIE LA PROCÉDURE. À TOUTES LES ÉTAPES DE LA PROCÉDURE ET SUR TOUTES LES QUESTIONS LIÉES À LA LIQUIDATION DU RÉGIME Le Divorce LA LOI DU 26 MAI 2004 RÉFORMANT LE DIVORCE EST ENTRÉE EN VIGUEUR LE 1 ER JANVIER 2005. CETTE LOI SIMPLIFIE ET PACIFIE LA PROCÉDURE. ELLE RENFORCE LE RÔLE DU NOTAIRE. CE DERNIER PEUT INTERVENIR

Plus en détail

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays!

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Guide du citoyen L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Sommaire p 4 p 5 p 8 p 12 p 16 p 20 p 24 p 28 Préambule Nos noms dans la République Les grands moments de l existence Acte de

Plus en détail

L acte de naissance permet au greffier de vérifier si les futurs partenaires sont majeurs ou non.

L acte de naissance permet au greffier de vérifier si les futurs partenaires sont majeurs ou non. 04/2012 Note d'information des missions diplomatiques et consulaires allemandes en France concernant la conclusion d un PACS (Pacte civil de solidarité) - note d information rédigée en concertation avec

Plus en détail

Leçon n 3 : «Les traites négrières et l esclavage»

Leçon n 3 : «Les traites négrières et l esclavage» Leçon n 3 : «Les traites négrières et l esclavage» Introduction : La mise en esclavage et le commerce des esclaves noirs, débutés au Moyen-Age, provoquèrent le déplacement forcé de millions d africains.

Plus en détail

les Contrats de mariage, les régimes matrimoniaux

les Contrats de mariage, les régimes matrimoniaux Personnes et familles Vie familiale / vie à deux les Contrats de mariage, les régimes matrimoniaux www.notaires.paris-idf.fr Vie familiale, vie à deux LES CONTRATS DE MARIAGE ET LES RÉGIMES MATRIMONIAUX

Plus en détail

LOI N 61-10 DU 7 MARS 1961 déterminant la nationalité sénégalaise, modifiée

LOI N 61-10 DU 7 MARS 1961 déterminant la nationalité sénégalaise, modifiée LOI N 61-10 DU 7 MARS 1961 déterminant la nationalité sénégalaise, modifiée (JO n 4984 p. 13) L assemblée nationale à délibéré et adopté, Le président de la république promulgue la loi dont la teneur suit

Plus en détail

ARBITRAGE EN VERTU DE LA LOI SUR LE RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DU GOUVERNEMENT ET DES ORGANISMES PUBLICS (L.R.Q., CHAPITRE R-10) JEAN-PAUL BÉRUBÉ

ARBITRAGE EN VERTU DE LA LOI SUR LE RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DU GOUVERNEMENT ET DES ORGANISMES PUBLICS (L.R.Q., CHAPITRE R-10) JEAN-PAUL BÉRUBÉ ARBITRAGE EN VERTU DE LA LOI SUR LE RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DU GOUVERNEMENT ET DES ORGANISMES PUBLICS (L.R.Q., CHAPITRE R-10) ENTRE : ET : JEAN-PAUL BÉRUBÉ COMMISSION ADMINISTRATIVE DES RÉGIMES

Plus en détail

1. Donation B. 1.1.1. Introduction

1. Donation B. 1.1.1. Introduction 1. Donation 1.1. Aspect civil 1.1.1. Introduction On parle souvent de planification successorale sous un angle purement fiscal et des avantages financiers qui en découlent. Certes ils peuvent parfois être

Plus en détail

Me ANGELE KOUASSI, Notaire, Past-Présidente AFJCI 2013 FORMATION SUR LES SUCCESSIONS

Me ANGELE KOUASSI, Notaire, Past-Présidente AFJCI 2013 FORMATION SUR LES SUCCESSIONS FORMATION SUR LES SUCCESSIONS 1 SUCCESSIONS, Loi N 64-379 du 07 Octobre 1964. Chers séminaristes, Mesdames et Messieurs, le sujet qui nous réunis ce jour a toujours été d actualité et le demeure encore

Plus en détail

Les paroles s envolent les écrits restent

Les paroles s envolent les écrits restent Les paroles s envolent les écrits restent COMMENT S Y RETROUVER CONCERNANT LA PROCURATION LE MANDAT EN CAS D INAPTITUDE LE TESTAMENT Avril 2008 INTRODUCTION TABLE DES MATIÈRES NTRODUCTION...... 1 DÉFINITION

Plus en détail

S I M O N, D A C O S T A & C A T R O U

S I M O N, D A C O S T A & C A T R O U S I M O N, D A C O S T A & C A T R O U N O T A I R E S OUVERTURE DE SUCCESSION LISTE DES PIECES A FOURNIR AU NOTAIRE Concernant le défunt : - Deux extraits de son acte de décès, - Livret de famille et

Plus en détail

Ursulines de Québec, 1/N,3,11,1,2. Ursulines de Québec, 1/N,3,11,1,1.

Ursulines de Québec, 1/N,3,11,1,2. Ursulines de Québec, 1/N,3,11,1,1. a série Propriétés terriennes du Service des Archives du Monastère des Ursulines de Québec regorge de documents précieux et instructifs. Le premier article de l année établissait les fondements de la colonisation

Plus en détail

La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Le juge de paix : le juge le plus proche du citoyen

La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Le juge de paix : le juge le plus proche du citoyen La Justice et vous Les acteurs de la Justice Les institutions S informer Justice pratique Le juge de paix : le juge le plus proche du citoyen Cette brochure vous explique quelles sont les tâches et les

Plus en détail

CODE DE LA PARENTÉ. Page 1 Code de la parenté

CODE DE LA PARENTÉ. Page 1 Code de la parenté Page 1 Code de la parenté ORDONNANCE No73036 DU 31 JUILLET 1973 CHAPITRE PREMIER Dispositions générales ART. 1er La parenté résulte de la communauté de sang, de l alliance ou de l adoption. ART. 2 La parenté

Plus en détail

REGIMES MATRIMONIAUX

REGIMES MATRIMONIAUX REGIMES MATRIMONIAUX Le sujet est vaste et complexe. L exposé se limitera au rappel des règles essentielles et à l examen des problèmes les plus fréquemment rencontrés. Un rappel : il existe un régime

Plus en détail

LA FISCALITE DES SUCCESSIONS

LA FISCALITE DES SUCCESSIONS LA FISCALITE DES SUCCESSIONS La succession est assujettie à une fiscalité et peut générer des droits de succession. Les droits de succession sont calculés sur l actif net recueilli par chaque héritier

Plus en détail

Schéma de la procédure de poursuite

Schéma de la procédure de poursuite Schéma de la procédure de poursuite Acteur responsable pour l'étape Créancier Débiteur Office compétent Juge S A I S I E P O U R S U I T E Paiement Avis de saisie Exécution de la saisie Réquisition de

Plus en détail

COMPRENDRE LA GESTION DES SUCCESSIONS DANS LES RE SERVES

COMPRENDRE LA GESTION DES SUCCESSIONS DANS LES RE SERVES Centre d excellence en matière de biens immobiliers matrimoniaux Hébergé par l Association des gestionnaires des terres des Premières Nations (ANGTA), le CDEBIM aide les collectivités et les membres des

Plus en détail

Le Crédit Agricole vous assiste : vous trouverez ci-contre des conseils pour vous aider dans la gestion de vos avoirs.

Le Crédit Agricole vous assiste : vous trouverez ci-contre des conseils pour vous aider dans la gestion de vos avoirs. Le Guide de l Héritier Le Crédit Agricole vous assiste : vous trouverez ci-contre des conseils pour vous aider dans la gestion de vos avoirs. Le Crédit Agricole souhaite être à vos côtés dans cette période

Plus en détail

Les notaires vous informent ET APRES MOI? Instructions à mes proches

Les notaires vous informent ET APRES MOI? Instructions à mes proches Les notaires vous informent ET APRES MOI? Instructions à mes proches Nous vous invitons à compléter ce fascicule afin de faciliter l organisation de vos funérailles, la rédaction de la déclaration de succession

Plus en détail

LES ÉTAPES DE LA TUTELLE LÉGALE DES BIENS DU MINEUR

LES ÉTAPES DE LA TUTELLE LÉGALE DES BIENS DU MINEUR LES ÉTAPES DE LA TUTELLE LÉGALE DES BIENS DU MINEUR FASCICULE B LES ÉTAPES DE LA TUTELLE LÉGALE DES BIENS DU MINEUR TABLE DES MATIÈRES ÉTAPE 1 FORMER LE CONSEIL DE TUTELLE 6 1.1. Pour quelles raisons

Plus en détail

Personnes et familles. transmettre. la donation. www.notaires.paris-idf.fr

Personnes et familles. transmettre. la donation. www.notaires.paris-idf.fr Personnes et familles transmettre www.notaires.paris-idf.fr Transmettre «Donner c est donner». La donation est un acte important car le donateur transmet immédiatement et définitivement la propriété des

Plus en détail

Pièces à fournir ou renseignements à donner

Pièces à fournir ou renseignements à donner Aide sociale CIAS Justificatif de ressources Attestation d accueil Autorisation de sortie du territoire Certificat d immatriculation Carte nationale (durée de validité : 10 ans) Carte d électeur Célébration

Plus en détail

Les droits de succession et les droits de donation lorsqu il y a un élément d extranéité

Les droits de succession et les droits de donation lorsqu il y a un élément d extranéité Les droits de succession et les droits de donation lorsqu il y a un élément d extranéité par Emmanuel de Wilde d Estmael Avocat au barreau de Bruxelles Collaborateur scientifique au Centre de droit privé

Plus en détail

Service public d éducation et d information juridiques du Nouveau-Brunswick

Service public d éducation et d information juridiques du Nouveau-Brunswick Droits et responsabilités Service public d éducation et d information juridiques du Nouveau-Brunswick Le Service public d éducation et d information juridiques du Nouveau- Brunswick (SPEIJ-NB) est un organisme

Plus en détail

7. Comment éviter que votre patrimoine ne revienne à votre belle-famille?

7. Comment éviter que votre patrimoine ne revienne à votre belle-famille? 7. Comment éviter que votre patrimoine ne revienne à votre belle-famille? 7.1. De quoi s agit-il? Si vous organisez un planning patrimonial et successoral, vous essayerez sans doute que votre patrimoine

Plus en détail

Convention sur la réduction des cas d apatridie

Convention sur la réduction des cas d apatridie Convention sur la réduction des cas d apatridie 1961 Faite à New York le 30 août 1961. Entrée en vigueur le 13 décembre 1975. Nations Unies, Recueil des Traités, vol. 989, p. 175. Copyright Nations Unies

Plus en détail

DES MEUBLES INCORPORELS

DES MEUBLES INCORPORELS Saisie-exécution sur rémunération -exécution sur rémunération est régie par les articles 880 CPC à 888 CPC. 1. COMPÉTENCE DE L AGENT DE L EXÉCUTION -exécution sur rémunération relève de la compétence des

Plus en détail

Clinique Juridique de Bacongo

Clinique Juridique de Bacongo REPUBLIQUE DU CONGO BRAZZAVILLE GUIDE PRATIQUE SUR LE DIVORCE Ce document contient les dispositions du code de la famille congolaise. Sommaire Introduction Première Partie : Les Causes Du Divorce Procédure

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE Décret n o 2014-736 du 30 juin 2014 pris pour l application de l ordonnance n o 2014-326 du 12 mars 2014 portant réforme de la prévention

Plus en détail

L essentiel de la succession en 30 minutes

L essentiel de la succession en 30 minutes L essentiel de la succession en 30 minutes Francine Robin Responsable du service des tutelles, curatelles et successions Le plan de vol BCGE L ordre de succession légal Les réserves héréditaires et la

Plus en détail

Georgette Josserand, lassée du comportement de son mari, qui refuse désormais de lui adresser la parole, décide de demander le divorce.

Georgette Josserand, lassée du comportement de son mari, qui refuse désormais de lui adresser la parole, décide de demander le divorce. Cas pratique sur un sujet de droit civil ou de procédure civile (1 er concours) Note : 17/20 Enoncé du cas pratique : Lors d une passionnante conférence sur L influence de la pensée pré-socratique sur

Plus en détail

Droits et devoirs des parents et des enfants

Droits et devoirs des parents et des enfants Droits et devoirs des parents et des enfants L émancipation du mineur [1] Qu est-ce que l émancipation? Au sens légal, «émanciper» une personne mineure signifie libérer le jeune de moins de 18 ans soumis

Plus en détail

GÉNÉALOGIE 201. octobre 2014

GÉNÉALOGIE 201. octobre 2014 GÉNÉALOGIE 201 octobre 2014 AU SOMMAIRE Nous regarderons... Des bases de données BMS2000; Mes Aïeux; Le Lafrance; Le PRDH; Nos Origines Ancestry et des fichiers; Les actes; Pour clore cette section. LES

Plus en détail

REGROUPEMENT FAMILIAL (FAMILY REUNIFICATION) I La preuve du lien de parenté, d alliance ou de partenariat

REGROUPEMENT FAMILIAL (FAMILY REUNIFICATION) I La preuve du lien de parenté, d alliance ou de partenariat REGROUPEMENT FAMILIAL (FAMILY REUNIFICATION) I La preuve du lien de parenté, d alliance ou de partenariat L étranger qui introduit une demande de séjour en référence à l article 10, 10bis, 40bis ou 40ter

Plus en détail

Les affaires et le droit

Les affaires et le droit Les affaires et le droit Chapitre 20 Le cautionnement Me Micheline Montreuil 1 1 Contenu Le cautionnement Le cautionnement conventionnel Le cautionnement légal Le cautionnement judiciaire Le cautionnement

Plus en détail

FICHE N 8 - LES ACTIONS EN RECOUVREMENT DES CHARGES DE COPROPRIETE

FICHE N 8 - LES ACTIONS EN RECOUVREMENT DES CHARGES DE COPROPRIETE FICHE N 8 - LES ACTIONS EN RECOUVREMENT DES CHARGES DE COPROPRIETE A QUI INCOMBE LE RECOUVREMENT DES CHARGES? Le rôle du syndic : Le non-paiement des charges par un ou plusieurs copropriétaires oblige

Plus en détail

La Succession et la donation

La Succession et la donation La Succession et la donation Le droit des successions Lors d un décès dans une famille, la question de la succession semble tout d abord secondaire mais peut être la source de problèmes administratifs,

Plus en détail

4.04 Etat au 1 er janvier 2013

4.04 Etat au 1 er janvier 2013 4.04 Etat au 1 er janvier 2013 Rentes d invalidité de l'ai Généralités 1 Les personnes assurées qui, du fait d une atteinte à la santé, sont totalement ou partiellement empêchées de travailler ou d accomplir

Plus en détail

UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES

UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES F UPOV/INF/9 UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES GENÈVE ACCORD entre l Union internationale pour la protection des obtentions végétales et le Conseil fédéral suisse pour déterminer

Plus en détail

LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS

LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS ANJEU-TC juin 2008-1 - PETIT GUIDE PRATIQUE LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS Dès 18 ans, le jeune est légalement capable de tous les actes de la vie civile et ses parents ne peuvent plus agir pour son

Plus en détail

Etablir la dévolution successorale

Etablir la dévolution successorale Le recours à un notaire n est pas obligatoire mais il est souvent recommandé. Le recours devient obligatoire dans le cas d une donation, du partage d'une succession dont dépendent des immeubles, de l existence

Plus en détail

Formation complète à la généalogie professionnelle

Formation complète à la généalogie professionnelle 47 rue d Auvergne 41000 Blois 2014 Formation complète à la généalogie professionnelle Formation complète 9 semaines 47 rue d Auvergne 41000 Blois www.formation-genealogie.com Téléphone : 09 52 39 57 67

Plus en détail

Transmettre son patrimoine :

Transmettre son patrimoine : Transmettre son patrimoine : quelques repères pour y voir plus clair Paris, Espace Actionnaires 11/12/2014 l Webconférence En cas de difficultés techniques, n hésitez pas à joindre l un des 2 numéros suivants:

Plus en détail

G uide M éthodologique

G uide M éthodologique MESURES DE PROTECTION DES MINEURS Suivez le guide!!! AVRIL 2015 G uide M éthodologique Document actualisé le 07 avril 2015 par Le Service en charge des Mesures de Protection des Mineurs de l UDAF de la

Plus en détail

N 110 S É N A T. 7 mai 2014 PROPOSITION DE LOI. relative aux comptes bancaires inactifs et aux contrats d assurance vie en déshérence.

N 110 S É N A T. 7 mai 2014 PROPOSITION DE LOI. relative aux comptes bancaires inactifs et aux contrats d assurance vie en déshérence. N 110 S É N A T SESSION ORDINAIRE DE 2013-2014 7 mai 2014 PROPOSITION DE LOI relative aux comptes bancaires inactifs et aux contrats d assurance vie en déshérence. (procédure accélérée) Le Sénat a modifié,

Plus en détail

VERONE. Cependant les sûretés sont régies par le Code Civil et le Code de Commerce.

VERONE. Cependant les sûretés sont régies par le Code Civil et le Code de Commerce. Thème N 4 LES VOIES D EXECUTION VERONE Les voies d exécution sont régies en France par la loi du 9 juillet 1991 portant réforme des procédures civiles d exécution et du décret du 18 décembre 1992. Rares

Plus en détail

Propositions de réforme du MR en matière de droits de succession et donation

Propositions de réforme du MR en matière de droits de succession et donation Propositions de réforme du MR en matière de droits de succession et donation Propositions de réforme du MR en matière de droits de succession et donation 1 Les s des droits de succession sont de la compétence

Plus en détail

Lors de l assemblée générale de l ULR CFDT, du secteur de Fontenay-le-Comte

Lors de l assemblée générale de l ULR CFDT, du secteur de Fontenay-le-Comte Exposé sur les successions du 26 février 2015 Lors de l assemblée générale de l ULR CFDT, du secteur de Fontenay-le-Comte «Les formalités bancaires formalités diverses et déclaration fiscale de succession»

Plus en détail

LA PROTECTION DU PATRIMOINE DU CHEF D ENTREPRISE. Les petits déjeuners de l entreprise 17 11 09

LA PROTECTION DU PATRIMOINE DU CHEF D ENTREPRISE. Les petits déjeuners de l entreprise 17 11 09 LA PROTECTION DU PATRIMOINE DU CHEF D ENTREPRISE Les petits déjeuners de l entreprise 17 11 09 Avec la participation de Maître Mary-Line LEGRAND-MAMPEY, Notaire Maître Thierry BESSON, Avocat Sommaire INTRODUCTION

Plus en détail

LA DÉVOLUTION SUCCESSORALE LÉGALE AU QUÉBEC

LA DÉVOLUTION SUCCESSORALE LÉGALE AU QUÉBEC Edition 2014 LA DÉVOLUTION SUCCESSORALE LÉGALE AU QUÉBEC Auteur : Michel BEAUCHAMP, Notaire, chargé de cours à la faculté de droit de l Université de Montréal Ouverture de la succession Dévolution légale

Plus en détail

La société civile de droit commun et la planification successorale

La société civile de droit commun et la planification successorale La société civile de droit commun et la planification successorale PRIVATE BANKING WWW.INGPRIVATEBANKING.BE La société civile de droit commun et la planification successorale La société civile de droit

Plus en détail

Transmettre son patrimoine forestier

Transmettre son patrimoine forestier Transmettre son patrimoine forestier SOMMAIRE +,#+%-.+/(-. *,#$/$&/+$./,#$0-1$$./-$&/($ +,#2++//$$./,#$&%-(/&++4$,%(&-&(/(-.&&$((51$&+16($.&-$&/($& 3 7 Transmettre son patrimoine forestier Dans notre département,

Plus en détail

Insolvabilité et faillite : Quoi faire???

Insolvabilité et faillite : Quoi faire??? Insolvabilité et faillite : Quoi faire??? Face aux coupures de salaires et d emplois, face à la récession économique, des milliers de consommateurs et de commerçants sont aux prises avec l insolvabilité

Plus en détail

NOTICE RELATIVE AU CHANGEMENT DE NOM

NOTICE RELATIVE AU CHANGEMENT DE NOM NOTICE RELATIVE AU CHANGEMENT DE NOM I- QUI PEUT DEMANDER À CHANGER DE NOM?...3 II - COMMENT CONSTITUER UN DOSSIER?...3 III - QUELS SONT LES MOTIFS JUSTIFIANT LE CHANGEMENT DE NOM?...7 IV - OÙ DÉPOSER

Plus en détail

DE LA CREATION - DENOMINATION - SIEGE SOCIAL -OBJET

DE LA CREATION - DENOMINATION - SIEGE SOCIAL -OBJET TITRE I : DE LA CREATION - DENOMINATION - SIEGE SOCIAL -OBJET ARTICLE 1 : CREATION - DENOMINATION Entre les soussignés : Mme Marie Ange Lundu, Né à Kinshasa le 24/05/1983 de nationalité congolaise, résident

Plus en détail

Le premier empire colonial français : XVI ème -XVIII ème siècles

Le premier empire colonial français : XVI ème -XVIII ème siècles Page 1 sur 15 Le premier empire colonial français : XVI ème -XVIII ème siècles Cette séquence destinée aux élèves de Seconde, baccalauréat professionnel 3 ans, est le troisième sujet d étude en histoire.

Plus en détail

Congo. Loi règlementant l exercice de la profession de commerçant en République du Congo

Congo. Loi règlementant l exercice de la profession de commerçant en République du Congo Loi règlementant l exercice de la profession de commerçant en République du Loi n 19-2005 du 24 novembre 2005 Titre 1 - Dispositions générales Art.1.- La présente loi définit les conditions d exercice

Plus en détail

RÉGIME D ASSURANCE VIE COLLECTIVE DE BASE contrat n C-1414 HYDRO-QUÉBEC

RÉGIME D ASSURANCE VIE COLLECTIVE DE BASE contrat n C-1414 HYDRO-QUÉBEC RÉGIME D ASSURANCE VIE COLLECTIVE DE BASE contrat n C-1414 Pour le personnel syndiqué (sauf les ingénieurs membres du SPIHQ) et les retraités de HYDRO-QUÉBEC établi par Ce dépliant a été rédigé à titre

Plus en détail

Investissement immobilier

Investissement immobilier Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC* *Association déclarée loi du 1 er juillet 1901 (et textes subséquents) Membre du Financial Planning Standards Board (FPSB) EXAMEN

Plus en détail

UNE FISCALITE MAROCAINE ATTRACTIVE

UNE FISCALITE MAROCAINE ATTRACTIVE UNE FISCALITE MAROCAINE ATTRACTIVE Le Maroc a mis en place un plan d action ambitieux dans le but de se convertir en une destination touristique attractive. Dans ce cadre, il s est doté d une législation

Plus en détail

DIVORCE l intérêt du consentement amiable

DIVORCE l intérêt du consentement amiable Conférence-débat du jeudi 2 octobre 2014 DIVORCE l intérêt du consentement amiable Depuis le 1 er janvier 2005 (date d entrée en vigueur de la loi sur le divorce du 26 mai 2004), les époux ont le choix

Plus en détail

FISCALITE DES MUTATIONS A TITRE GRATUIT Régime particulier : amendement Monichon

FISCALITE DES MUTATIONS A TITRE GRATUIT Régime particulier : amendement Monichon FISCALITE DES MUTATIONS A TITRE GRATUIT Régime particulier : amendement Monichon Texte : Philippe Dubeau (Notaire honoraire) Mise en page : CRPF Limousin Mise à jour : janvier 2013 Historique Au départ,

Plus en détail

ASCOMADE Association des Collectivités pour la Maîtrise des Déchets et de l Environnement LES STATUTS. Article 1 - CONSTITUTION ET TITRE

ASCOMADE Association des Collectivités pour la Maîtrise des Déchets et de l Environnement LES STATUTS. Article 1 - CONSTITUTION ET TITRE ASCOMADE Association des Collectivités pour la Maîtrise des Déchets et de l Environnement LES STATUTS Les soussignés Article 1 - CONSTITUTION ET TITRE Membres ayant adhéré aux présents statuts de l association

Plus en détail

AUDIENCE PUBLIQUE DU 30 OCTOBRE 2014

AUDIENCE PUBLIQUE DU 30 OCTOBRE 2014 KF/KV REPUBLIQUE DECÔTE D IVOIRE --------------------- COUR D APPEL D ABIDJAN -------------------- TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN -------------------- RG N 1508/2014 JUGEMENT CONTRADICTOIRE du 30/10/2014

Plus en détail

DROIT DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES

DROIT DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES BULLETIN DROIT DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES LE PATRIMOINE FAMILIAL À l occasion du lancement imminent de la première loi annotée sur le patrimoine familial au Québec, réalisée par les avocates du groupe

Plus en détail

Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher

Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher Auteur : Jamie Golombek Juin 2015 Il semble que de plus en plus de Canadiens font l achat de propriétés de vacances aux États-Unis.

Plus en détail

LOI N 63-022 DU 20 NOVEMBRE 1963 SUR LA FILIATION, L ADOPTION, LE REJET ET LA TUTELLE. (J.O. n 324 du 30.11.63, p.2479)

LOI N 63-022 DU 20 NOVEMBRE 1963 SUR LA FILIATION, L ADOPTION, LE REJET ET LA TUTELLE. (J.O. n 324 du 30.11.63, p.2479) LOI N 63-022 DU 20 NOVEMBRE 1963 SUR LA FILIATION, L ADOPTION, LE REJET ET LA TUTELLE (J.O. n 324 du 30.11.63, p.2479) Modifiée par la Loi n 2005-014 du 7 septembre 2005 relative à l'adoption. (J.O. n

Plus en détail

La transmission de patrimoine au Grand-Duché de Luxembourg

La transmission de patrimoine au Grand-Duché de Luxembourg _ FR PLANIFICATION SUCCESSORALE La transmission de patrimoine au Grand-Duché de Luxembourg La planification successorale La planification successorale au Grand-Duché de Luxembourg Planification successorale

Plus en détail

Vente de la ferme et l exonération des gains en capital

Vente de la ferme et l exonération des gains en capital Vente de la ferme et l exonération des gains en capital RBC Banque Royale Vente de la ferme et l exonération des gains en capital 2 L article suivant a été écrit par Services de gestion de patrimoine RBC.

Plus en détail

SCP Ghestin, SCP Thomas-Raquin et Bénabent, SCP Yves et Blaise Capron, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP Ghestin, SCP Thomas-Raquin et Bénabent, SCP Yves et Blaise Capron, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre civile 2 Audience publique du 12 mai 2010 N de pourvoi: 09-10620 Non publié au bulletin Cassation M. Loriferne (président), président SCP Ghestin, SCP Thomas-Raquin et Bénabent,

Plus en détail

DES MEUBLES INCORPORELS

DES MEUBLES INCORPORELS de meubles incorporels (aussi appelée saisie-arrêt) est une procédure au moyen de laquelle il est possible pour un créancier d appréhender les biens dématérialisés constituant le patrimoine de son débiteur

Plus en détail

Fonds de placement immobilier RioCan

Fonds de placement immobilier RioCan FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER Fonds de placement immobilier RioCan Notice d offre décrivant les modalités d un régime de réinvestissement des distributions à l intention des porteurs de parts et d un régime

Plus en détail

DROITS D AUTEUR. Préparer sa succession

DROITS D AUTEUR. Préparer sa succession DROITS D AUTEUR Préparer sa succession Tout savoir, tout prévoir Une succession en matière de droits d auteur comporte de nombreuses spécificités. Deux régimes s appliquent : d une part, le droit successoral

Plus en détail

Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon. Parlons-en!

Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon. Parlons-en! Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon Parlons-en! 2 Les dons dons classiques dons «ISF» L unique ressource financière de l Église, c est le don. Dans un monde qui a tendance

Plus en détail

sommaire DOCTRINE LÉGISLATION La domiciliation de l enfant en hébergement égalitaire : enjeux et projet de réforme François-Xavier Delogne

sommaire DOCTRINE LÉGISLATION La domiciliation de l enfant en hébergement égalitaire : enjeux et projet de réforme François-Xavier Delogne sommaire DOCTRINE La domiciliation de l enfant en hébergement égalitaire : enjeux et projet de réforme François-Xavier Delogne 605 LÉGISLATION 1. Législation fédérale Loi du 6 mai 2009 portant des dispositions

Plus en détail

L informateur. financier. Protection contre les créanciers offerte par l assurance-vie. mai 2002. Les choses changent. Vous devez savoir.

L informateur. financier. Protection contre les créanciers offerte par l assurance-vie. mai 2002. Les choses changent. Vous devez savoir. L informateur financier DU GROUPE-CONSEIL EN PROTECTION DU PATRIMOINE MD À LA FINANCIÈRE SUN LIFE Protection contre les créanciers offerte par l assurance-vie mai 2002 Les choses changent. Vous devez savoir.

Plus en détail

Votre résidence fiscale est en France

Votre résidence fiscale est en France Votre résidence fiscale est en France B8 Impôt sur la fortune (Mise à jour 30 août 2011) En France, l impôt sur la fortune, appelé Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF), est un impôt qui frappe le patrimoine.

Plus en détail

Précis de généalogie foncière... Retracer l histoire d un bien immobilier

Précis de généalogie foncière... Retracer l histoire d un bien immobilier Pour en savoir plus : Archives départementales d Eure-et-Loir Esplanade Martial Taugourdeau Pont de Mainvilliers - 28026 CHARTRES cedex www.archives28.fr Conception : Conseil général d Eure-et-Loir - Archives

Plus en détail

FAIRE UN DON OU UN LEGS en faveur de l ASBL Crédal

FAIRE UN DON OU UN LEGS en faveur de l ASBL Crédal FAIRE UN DON OU UN LEGS en faveur de l ASBL Crédal Faire un don Que vous soyez une personne physique ou une société, faire don d une somme d argent à l ASBL Crédal vous permet de déduire cette somme de

Plus en détail

ECOLES DE LANGUES INFORMATIONS ET CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE DES SEJOURS EN ECOLES DE LANGUE

ECOLES DE LANGUES INFORMATIONS ET CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE DES SEJOURS EN ECOLES DE LANGUE PREAMBULE ECOLES DE LANGUES INFORMATIONS ET CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE DES SEJOURS EN ECOLES DE LANGUE Jeunesse Études Voyages J.E.V, ci après dénommée «JEV» est une Association à but non lucratif

Plus en détail

Services Investisseurs CIBC Convention de modification Fonds de revenu viager (Québec) Loi sur les régimes complémentaires de retraite du Québec

Services Investisseurs CIBC Convention de modification Fonds de revenu viager (Québec) Loi sur les régimes complémentaires de retraite du Québec Page 1 de 6 inc. a droit aux prestations de retraite qui sont régies par la (nom du constituant en caractères d'imprimerie) Loi du, et il désire transférer ces montants dans un Fonds de revenu viager (FRV)

Plus en détail