Samedi 12 Février 1910 P r i x d u n u m é r o : 1 0 centimes SUISSE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Samedi 12 Février 1910 P r i x d u n u m é r o : 1 0 centimes SUISSE"

Transcription

1 Vingt-cinquième Année. N 12 amedi 12 Février 1910 P r i x d u n u m é r o : 1 0 centimes Bureaux : R u e d e l a e r r e, 5 8 MKDEMTMHOELOGÈRE UIE ABONNEMENT Un an ix mois uisse.... Fr. 6. Fr. 'à. Union postale» 12.» 6. Les abonnements étrangers se paient d'avance - Paraissant le Mercredi et le amedi à la Chaaï-de-Fonds On s'abonne a tous les bureaux de poste. ANNONE suisses 20ct., offres et demandes de place 10 et. la ligne, étrangères 25 centimes la ligne Les annonces se paient d'avance Organe de la Chambre suisse de l'horlogerie, des Chambres de commerce, des Bureaux de contrôle et des yndicats professionnels. Les Consulats suisses à l'étranger reçoivent le journal Bureau des Annonces : HAAENTEIN & VOGLER, 49, rue Leopold Robert, LA CHAUX-DE-FOND et succursales en uisse et à l'étranger Le commerce horloger en Autriche-Hongrie prix permettent aujourd'hui même au moin- vente avaient baissé presqu'au niveau du En raison de l'importance croissante des montres à marque dans le commerce horloger, nous supposons que les considérations qui vont suivre, dues à une plume compétente, attireront l'attention des intéressés. Considérations rétrospectives et actuelles p a r ffl. Franz Ronsperger, conseiller de commerce. Le commerce d'horlogerie en général a eu fort à lutter autrefois avec des circonstances défavorables, et ce n'est pas pour cette branche que l'on pourrait parler du bon vieux temps. La clientèle était beaucoup plus restreinte qu'aujourd'hui, et les prix sujets à des variations considérables, car la surproduction en uisse était beaucoup trop grande; tandis qu'aujourd'hui les fabriques et les principaux fabricants ne travaillent guère que sur commandes fermes, et très peu pour le stock. Une conséquence des conditions d'alors, est qu'un nombre effrayant des principales maisons horlogères d'autrefois n'ont pas pu soutenir la lutte et ont disparu sans laisser de trace. On ne le peut nier. D'une manière générale le commerce de l'horlogerie est placé aujourd'hui sur des bases plus solides qu'il y a un certain nombre d'années, et les méthodes de fabrication de la uisse sont aussi bien supérieures aujourd'hui à celles d'autrefois. Un rôle intéressant au point de vue économique est joué aujourd'hui par les montres métal à bon marché, dont le prix de revient s'est considérablement abaissé ces dernières années. Les progrès techniques croissants dan» le domaine de la fabrication, ont provoqué dans cet article une réduction de prix que l'on aurait pu prévoir. Une tentative faite il a deux ans par les grandes fabriques de montres bon marché de s'organiser en syndicat, a échoué au bout de peu de temps, la surproduction ayant été alors trop grande, surtout pendant les mois d'affaires calmes, et étant même encore considérable aujourd'hui. Mais ces bas prix de revient. Il y a lieu de relever ici le fait que les horlogers et les bijoutiers, soit deux parties également intéressées à la tarification des prix, y sont sympathiques en général. Il leur suffit, pour être complètement satisfaits de ce système, d'avoir la ferme assurance qu'aucun de leurs concurrents ne peut obtenir l'article meilleur marché qu'eux. Le détaillant a du reste plus de considéra* tion et de confiance en une montre tarifée qu'en un article sur le prix duquel il ne possède pas de données précises, et qui se vend aujourd'hui à un prix et demain à un autre. Il est incontestable que par la tarification des prix de vente dans tous les cas où celle-ci est possible, les affaires gagnent en considération et en dignité, et que la stabilité des prix est bienvenue même aux détaillants. Le prix de toutes les marques qui ont été tarifées jusqu'ici a été fixé, sans exception, dans des limites modérées, car il est de l'intérêt même d'une fabrique soucieuse de son renom et de l'écoulement de ses articles, de fixer ses prix aussi bas que possible, en tenant compte toujours de la qualité. On ne pourrait donc prétendre qu'il s'agisse ici de faire payer de hauts prix au consommateur, comme seront obligés d'en convenir tous ceux qui connaissent les prix et la qualité des montres à marques connues qui ont été tarifées jusqu'ici. Mentionnons ici en passant la coalition établie en uisse, en 1906, par les fabricants de boites de montres or, en vue de relever leurs tarifs de façon, qui étaient tombés vraiment à un minimum. Leur succès est une nouvelle preuve de la puissance de l'union, un facteur que l'on n'a pas su justement apprécier jusqu'ici dans la plupart des branches de commerce. Involontairement on se souvient de la fable antique des flèches qui, isolément, sont brisées avec facilité, mais qui, réunies en faisceaux, présentent une résistance invincible à la rupture. ') Le rapport de la Chambre suisse de l'horlopar l'association bien organisée des mongerie donne le cliiffre de montres à teurs de boites or, les prix de façon et conboites métal. dre ouvrier, qui n'aurait pu songer autrefois à faire l'acquisition d'une montre, de s'en procurer une, et en conséquence l'importation des montres à bas prix augmente constamment, en dépit de la crise qui dure depuis Tandis que l'importation, de montres métal et acier en l'année 1900 s'élevait à pièces, elle s'était actinie successivement en 1905 à pièces, et l'on estime que l'année dernière, à en juger par les chiffres que l'on connaît jusqu'au mois de septembre 1909, elle aura dépassé 340 mille pièces 1 ). Et il y a lieu d'ajouter que des ateliers de notre pays, comme la Fabrique de t-golhard, lancent aussi une quantité de ces montres sur le marché. En regard de celte grande vente des montres métal à bon marché, on peut constater le fait que des genres meilleurs et plus chers, en métal et en acier, trouvent aussi un bel écoulement et l'on peut constater de même avec satisfaction que les montres de qualité soignée gagnent du terrain d'une manière lenle, mais régulière. Un phénomène inconnu autrefois, qui gagne des cercles toujours plus étendus, et dont, l'extension encore plus grande, serait vivement désirable, est la fixation des prix de vente des montres à marques connues par les grossistes aux détaillants (horlogers et bijoutiers). Pour les montres à marques, dont les prix n'ont pu être lixés de cette façon, ils ont atteint sous l'effet d'une concurrence effrénée un niveau incroyable. Ces dernières années en donnent des exemples. C'est pour ce motif, par exemple, qu'une des plus anciennes fabriques d'horlogerie suisse dont la marque est connue et introduite depuis environ 25 ans dans plusieurs provinces de l'autriche, s'est vue contrainte de réintroduire ses tarifs pour détaillants, qu'elle avait déjà introduits autrefois, mais supprimés il y a une année, parce que quelques semaines à peine après la suspension de ces tarifs, les prix de

2 78 LA F E D E R A T I O N H O R L O G E R E UIE ditions de crédit furent fixés de telle manière, que ce métier jusqu'alors très précaire, qui ne permettait qu'un bénéfice dérisoire, est devenu un des plus lucratifs de l'horlogerie. Le monteur de boites est un des' principaux artisans de la fabrication horlogère, surtout pour la montre or. Les monteurs de boites sont aujourd'hui les maîtres de la fabrication en uisse et les fabricants d'horlogerie doivent parfois à c o n t r e c œ u r s'incliner devant leurs décisions. Les conditions très sévères convenues par les montres de boites rendent très difficile, aux petits fabricants peu fortunés, de fabriquer des montres pour le stock. Ceci, il est vrai, n'est pas un mal, car par ces nouvelles conditions on a fait cesser presque complètement les ventes forcées et les liquidations de lots de marchandises, qui provoquent l'avilissement des prix. timulés par l'union des monteurs de boites or, les fabricants de montres or envisagèrent aussi que le moment était venu de relever leurs bénéfices, qui, vraiment, dans bien des cas étaient réduits à un minimum, et à cet égard l'année 1907 compte certainement parmi les années les plus mémorables depuis qu'existe la fabrication de l'horlogerie. Avec le concours des monteurs de boites qui s'engagèrent à ne livrer des boites qu'aux fabricants ayant accepté les nouvelles conditions, le syndicat sut relever sensiblement ses prix et s'assurer un taux de bénéfice que les fabricants n'avaient jamais pu obtenir précédemment. De plus en plus on peut constater que l'union des intéressés permet d'obtenir des résultats auxquels on ne pourrait songer autrement. Le yndicat des grossistes de l'horlogerie et de la bijouterie a aussi produit des changements heureux à bien des égards dans ces deux branches de commerce et peut se glorifier d'avoir remporté déjà de beaux succès. L'union seule fait la force. L'article de M. Ronsperger est intéressant à plus d'un titre, et témoigne, de la part de son auteur, d'une grande connaissance des affaires horlogères, en même temps que d'une certaine sûreté d'appréciation. On pourrait bien, par ci par là, discuter certaines de ses assertions. C'est ainsi que la chute du syndicat des fabricants de montres et d'ébauches système Roskopf, fondé, non il y a deux ans, mais en 1905, est due non à la surproduction, mais aux commandes énormes prises aux anciens prix à la veille de sa formation et aussi à de graves violations, par certains de ses membres, des engagements pris en vertu de la convention qui les liait. Le rôle joué par la ociété des fabricants de boites de montres en or est fort bien défini. Mais il y a exagération évidente à présenter ses membres, comme étant devenus les maîtres de la fabrication en uisse, et dictant des conditions aux fabricants de montres, leurs clients. La vérité est que les deux associations sont liées par une convention, récemment renouvelée et que cette convention, qui réglemente tout ce qui peut l'être normalement dans les rapports de clients à fournisseurs, respecte l'autonomie de chaque groupement et la dignité professionnelle de leurs membres. Le but principal de l'article, paraît être de rompre une lance en faveur des montres à marques et de leur tarification pour les grossistes et les détaillants. Il est certain que les montres à marques, sont de plus en plus recherchées, surtout quand la marque couvre une marchandise de choix. Une montre d'un genre et d'une qualité que tout le monde fait, est difficile à tarifer rigoureusement et l'on ne peut qu'approuver les producteurs de montres à marques, qui assurent ainsi la stabilité des prix. C'est ce que ne comprennent pas toujours les détaillants, qui ont entrepris récemment, en France, une campagne, infructueuse d'ailleurs, contre cette catégorie de montres. En terminant, nous remercions M. Ronsperger, d'avoir si bien proclamé l'utilité des groupements professionnels de fabricants. çants et se présentant aux sièges de Zurich (pour la uisse allemande et italienne) et Neuchàtel (pour la uisse romande), reçoivent le diplôme de comptable en cas de succès. La première session d'examens a abouti à la distribution de 5 diplômes. M. P.E.Bonjour, membre de la Commission d'examens, apïrs'èconvaincre que le diplôme de comptable exige une forte préparation, la valeur en est donc d'autant plus grande et nous ne doutons pas. voir se présenter devant h jury de Neuchàtel, des employés de bureau à même de l'obtenir. t-ù Information La question des classes moyennes Les intéressés sont invités à se renseigner sur la maison J. Hartley-Hamilton 124, Chancery Lane, Fleet treet, L o n d r e s E. C. au ecrétariat de la Chambre cantonale de commerce à La Chaux-de-Fonds. L'institut international pour l'étude du problème des classes moyennes à Bruxelles, convoque une conférence, qui aura lieu le lundi 21 février, à a h. de l'après-midi, au Casino de Berne (alle des ociétés, Parterre, entrée de la Herrengasse). Le but principal de cette conférence est de réunir les membres actuels suisses de l'institut international pour discuter la constitution d'un groupe national suisse de cette association, ainsi que la forme à donner à ce groupe. L'Institut international veut absolument se tenir à l'écart de toute action politique. Il se propose uniquement de recueillir la littérature concernant les classes moyennes. A cette fin il existe à Bruxelles, un secrétariat international permanent, qui publie en français et en allemand un organe officiel très instructif, ainsi que des monographies. Cette revue et d'autres publica-, tions (rapports sur les crédits, recueils de lois etc.), sont envoyés aux membres gratuitement. La cotisation annuelle est de fr L'As sociation est très prospère ; elle compte dans son sein, soit des commerçants et artisans, agriculteurs, fonctionnaires, savants, économistes, etc., soit des associations et sociétés d'utilité publique de tous genres. Cependant, le contingent suisse y est encore relativement très peu représenté. Afin de mieux renseigner sur le but et l'activité de l'institut, un membre très distingué du ecrétariat permanent, Al. Hector Lambrechts, docteur en droit, voudra bien présenter à la réunion un rapport à ce sujet. Il est à prévoir que les communications de M. le Dr Lambrechts intéresseront vivement tous les assistants et en particulier, les représentants du commerce, de l'industrie, de l'agriculture et des arts et métiers. Virements postaux internationaux Voici quelques renseignements complémentaires sur la création d'un service international de chèques et virements postaux entre l'administration des postes suisse, les trois Administrations postales de l'empire d'allemagne (Reichspost, Bavière et Wurtemberg) et les Offices généraux de Caisses d'épargne postales d'autriche et de Hongrie lesquels comprennent également le service de chèques et virements : A partir du 1er février prochain, les possesseurs, dans l'une ou l'autre des administrations postales déjà désignées, d'un compte de chèques et virements peuvent sans autre, opérer entre eux un trafic financier au moyen de virements; ceux qui ne. possèdent pas de tels comptes peuvent également bénéficier du nouveau mode de faire, mais par l'ntermédiaire seulement des possesseurs de comptes. A noter qu'il ne s'agit nullement de payements directs, qu'il s'agit de virements, et qu'ainsi le service des mandats postaux internationaux demeure intact en ce qui concerne les payements directs. Tout virement donc, jusqu'à 2000 fr., sera désormais avantageusement exécuté au moyen du nouveau système : au-dessus de cette somme, on aura bénéfice en continuant d'opérer avec le système employé précédemment bien que la poste ne fixe cependant aucune limite au montant du virement. Les taxes seront les suivantes : 25 centimes jusqu'à 500 fr. ; 5 centimes par 100 fr. ou fraction de 100 fr., au-dessus de 500 fr. L'Administration des postes suisses fixera le cours de l'argent en se basant en partie sur celui indiqué par la Banque nationale, et ne changera que lorsqu'une différence suffisante et persistante le rendra nécessaire ; elle le fera du reste publier dans la Feuille officielle suisse du commerce. Entre l'administration postale suisse et les administrations postales allemandes tout virement pourra être accompagné d'une annotation sur fichet concernant l'opération ; les administrations d'autriche et de Hongrie n'ont pu malheureusement admettre ce réel avantage. Apprentis de commerce Le Comité central de la ociété suisse des Commerçants a élaboré un programme comportant un ensemble de connaissances professionnelles donnant droit à une sorte de licence commerciale. Les candidats, âgés de 25 ans au moins, ayant 2 ans d'activité dans la ociété suisse des commer- Nouvelle fabrique La nouvelle fabrique de boites qui va s'ouvrir à Courtételle, doit-elle être saluée avec plaisir; dit' <v Le Progrès? Ne vaudrait-il pas'mieux essayer" d'introduire une autre industrie daas nos cône trees que celle de la montre? Nos leetèurs-tît'iinaissent notre opinion à ce sujet. Le syndicat a acheté, il y a à peine quinze jours, l'atelier prospère de tein-sur-le-rhin, pour supprimer un concurrent. Il était donc d'avis que les ateliers existants suffisaient amplement à la commande. Alors? La fin du roman au Brésil On se souvient que M. Paul Emile Jeanrichard, l'auteur d'un projet d'émigration et de colonisation au Brésil qui fit couler beaucoup d'encre, fut condamné le 21 juin 1909 à 100 fr. d'amende par le tribunal de police correctionnelle de la Chaux-de-Fonds, pour infraction à la loi fédérale du 22 mars 1888 sur l'émigration. Jean Richard s'est pourvu devant la cour de cassation du Tribunal fédéral. Il concluait à la nullité du jugement qui le frappe, en arguant qu'il ne s'était livré qu'à des actes préparatoires non punissables. La cour de cassation du Tribunal fédéral a écarté le recours, en se basant sur le fait que JeanRichard.a manifesté son intention de créer une colonie au Brésil et a cherché des collaborateurs par voie d'annonces dans les organes de publicité; il a convoqué une assemblée des intéressés le 0 juin 1909, à l'hôtel-de-ville de la Chaux-de-Fonds; il avait recueilli371 adhésions, dont une centaine étaient considérées par lui comme sérieuses et avait fait souscrire un capital de francs. Toute cette activité ne constitue pas seulement des actes préparatoires, mais bien des actes destinés à assurer l'exécution définitive de l'entreprise, et qui font partie

3 LA FÉDÉRATION HORLOGÈRE UIE de l'organisation de celle-ci. Ils se caractérisent comme des éléments constitutifs de l'exécution. Le fait que l'entreprise n'était que sommairement préparée ne saurait être invoqué en faveur du recourant comme une circonstance libératoire; en effet, une entreprise insuffisamment étudiée doit être poursuivie et réprimée, dans l'intérêt du public emigrant, plus encore que les entreprises bien organisées. Le nombre de ces inscriptions est la meilleure preuve de l'importance que l'on attachée un bon apprentissage. ur 589 inscriptions, 111 appartiennent à 1 horlogerie. 79 Nouvelles diverses Tarif d'usage des douanes suisses. Donnant suite à une demande provenant de milieux commerciaux, la direction générale jdes douanes 9 fait imprimer une récapitulation des Brevets d'invention décisions sur l'application du tarif des douanes Enregistrement». suisses, prises par le déparlement fédéral des ficl. 71 d, n mars 1909, 6'A h. p. nances et des douanes depuis le 31 mai 1907, Raquetterie pour mouvements de montres. date de la dernière édition du tarif, jusqu'au 31 Edouard Hosotte, fabricant d'horlogerie, e- décembre Cette récapitulation, coordonnée Examens d'apprentis loncourt (Doubs, France). Mandataire: A. Ata- d'après les rubriques du tarif, contient aussi les \ they-doret, La Ghaux-de-Fonds. prescriptions édictées ensuite de l'entente interl'inspectorat des apprentissage a reçu 589 ins- Cl. 71 e, n décembre 1908, 7 3 /. h. p. venue avec l'allemagne et l'autriche-hongrie. criptions pour les examens d'apprentis en 1910, On peut se procurer cet imprimé aux prix de Montre à remontoir. Henry Williams lesquelles se répartissent comme suit : Matalene, horloger, 48, Moreland treet, 20 cts. l'exemplaire auprès des directions des Assortiments 5, Boucher 5, Boulanger 30, Roxbury District, Boston (Massachusetts, E.- douanes de Bàle, chaffhoue, Côire, Lugatio, Broderie 1, Cadrans 1, Charron 2, Coiffeur 7, U. d'am.). Mandataire: H. Kirchhofer ci-de- Lausanne et Genève, ainsi qu'aux bureaux princommerce 48, Confiseur-pâtissier 16, Cordoncipaux des douanes de Berne, Lucerne, Zurich vant Bourry-équin & C, Zurich. nier 8, Couturière 126, Couvreur 1, Cuisinier 1, 3 et t-gall. Cl. 71 e, n mars 1909, 6 /i h. p. Démont.-Remont.-Repass. 12, Doreur demouv. Anneau pour montres de poche. A. HaldiConvention télégraphique internatioet de roues 3, Ebéniste 7, Echappements 13, mann, horloger, Petite Loubianca, maison de n a l e. P a r note du 24 janvier 19.10, la léga. Emboîtage 2, Ferblantier 8, Finissage de boîl'eglise Française loc. n 10, Moscou (Russie). tion du Portugal à Berne a informé le Conseil.tes 4, Fondeur 3, Gilelière 2, Graveur-xylograMandataire: A. Mathey-Doret, La Chaux-de- fédéral de l'adhésion de la compagnie de télégraphe 1, Imprimeur 7, j a r d i n i e r 12, Lithographe Fonds. phie germano-sud-américaine, société anonyme, 1, Lingère 43, Maçon 2, Marbrier 2, Maréchal 8, Mécanicien 40, Menuisier 1 1, Modiste 16, Cl. 71 f. n février 1909, 1 h. p. à Colone (Deutsch-üdamerikanische TelegraPorte-montre avec étui. Hermann andoz, phengesellschaft, Aktiengesellschaft) à la conmonteur de boîtes 30, Peintre-Gypseur 6, PenLes Ponts-de-Martel (uisse). Mandataire: A. vention télégraphique internationale de t-pédants 1, Photographe 1, Pierriste 17, Polissage tersbourg du 10/12 juillet 1895 (revisée à LisMathey-Doret, La Chaux-de-Fonds., de boîtes 8, Polissage de cuvettes et de fonds ^:2j Réglage 2, Relieur 1, Repasseuse 17, Res- Cl. 73, n novembre 1909, 8 h. p. bonne en juin 1908), conformément aux conditions stipulées dans la concession du câblé de sort 2, ecrets 1, ellier-tapissier 1, errurier Machine à sertir verticale, perfectionnée. Borkum à Téhériffe.!.31, piraux 1, taffeur (mouleur) 1, Tailleur 1, Albert Descombes, sertisseur, 39, Rue Neuve, Taillëuse pour garçons 13, Tapissier 5, Tonnetatistique du commerce suisse. Le Bienne(uisse). Mandataire : A. Mathey-Doret, tableau provisoire du commerce spécial de la La Chaux-de-Fonds. uisse en 1900 paraîtra vraisemblablement à la ^ C e s chiffres pourraient être quelque peu modimodification. fin de ce mois. On peut se le procurer au prix de fiés par le pointage des inscriptions ou l'admiscl. 71 e, n novembre 1908, 7 '/4 h. p. 50 cts. l'exemplaire à la section de statistique de sion de. retardataires. Assortiment, pendant et anneau perfection- la direction générale des douanes. Les candidats inscrits recevront tous le proné. C. Pélicot fils, Besançon (France). gramme de leur profession et les renseignements Mandataire: A. Mathey-Doret, La Chaux-deCote d e l ' a r g e n t relatifs à leur examen. Fonds. Transmission du 6 janvier 1910, en fadu 11 Février 1910 ( L'inspectorat cantonal des veur de Edouard Husson, 20, Rue du 4 epapprentissages du canton de Neuchâtel : tembre, Paris(France) Mandataire : A. Mathey- Argent fin en grenailles... fr le kilo. : ÇAUL JACCARD. Doret, La Chaux-de-Fonds; enregistrement du Argent fin laminé fr. 2. par kilo de plus. y. 8 janvier Change sur P a r i s fr.> La Chaux-de-Fonds, le 4 février MONTRE ULTRA PLATE DE TOU FORMAT. MONTRE DECOREE. BAGUE-MONTRE. - MONTRE-BIJOUX. - PETITE MONTRE, ANCRE ET CYLINDRE. CHRONOMÈTRE A BALANCIER GUILLAUME. MONTRE COMPLIQUÉE RAUL D1T1HEIM F a b r i q u e «DITI» ' ' ' ' 9 bis, Rue du Parc, à Lift C h a u x - d c - F o n d s G r a n d P r i x Exposition universelle de Paris V Prix généraux annuels de l'etat d l'observatoire de Neuchâtel H C 190, zg, 1901,1903, 1904, igo5,1906,1903,1908, FABRIQUE D'ÉBAUCHE DE ONGEBOZ ociété Anonyme par Aotions Directeur : F.-E. PFITER HORLOGERIE Maison fondée en Entreprise de Calibres spéciaux A ÉLECTRICITÉ Ebauches et finissages Etude et entreprise de Calibres spéciaux Qualité soignée. Ebauches et finissages 10 ù 36 lignes RUEDIN & C IE Tous genres clefs et remontoirs = pécialité extra-plates et plates soignées = 4188 H 2401 TÉLÉPHONE \ Fabrique uisse Je Boîtes de Montres A R G E N T, A C I E R E T M É T A L (. A.) 71, Alexis-Marie Piaget - _ft CHAUX" DE " FOND - Alexis-Marie H i~el, 71 pécialités en boîtes livrées finies pour tous pays H10760 C de tous genres et formes en argent, acier, nickel, électro e t nacre 3015 ii U c ErlaGh-Cerlier Téléphone Télénuone pour l'horlogerie t O aphirs - Rubis - Grenats a soignées et trous olives p é c i a l i t é : Qualités Usine électrique HHHU «0 pour pignons # Le meilleur acier cannelé pour^pignons se fabrique à la Fabrique d'horlogerie de Fontainemelon qui a toujours un bel assortiment à disposition des intéressés. Boîtes fioles pour Mouvements américains pour mise à l'benre négative 0 l Acier cannelé Fabrique d'horlogerie de Delémont La fabrique ne termine pas la montre TÉLÉPHONE Derniers avancements Installations modernes H o r l o g e r i e Rosetta Clemenz Allemann - Hug Rosières (Ct. o l e u r e ) Fabrique de montres en tous genres et pour tous pays en acier, métal, argent, argent galonné, émail. Fantaisie e n lépines et savonnettes. Bracelets avec cuir, e n acier, m é t a l et a r g e n t. Bracelets extensibles. Milanaises. Chaînes en métal et argent. H11020C 3276 p é c i a l i t é 1 E x t r a - p l a t e «en acier, métal, argent, argent galonné et fantaisie

4 LA FÉDÉRATION HORLOGERE UIE 80 Fabrique d'ébauches et de montres ociété d'horlogerie Urintek. 1. (Canton d e oleure) M0IltF6 Bt M o ntresancredepré<_«_»..«_ cision. 13 lio-nes: FiniäQB! Calibre plat et extra plat, avec et sans secondes, lépines et savonnettes, système muasse 2865 nterchangeabilité parfaite. Qualité garantie. MALLERAY WATCH C R o s k o p f 19 e t 21 lignes. Prix très avantageux O Malleray (Val de Tavannes) E x c e l l e n t e s m o n t r e s c i v i l e s, plates et demi-plates, de différents genres en tous métaux. H1132J Mise à l'heure à poussette, tirette et négative B r e v e t s > Articles très avantageux.' äbt* N o u v e a u t é : C a l i b r e 12 l i g n e s *^B8 Dernière création: Montres ancre, levées visibles, 7 et 15 pierres, lépine et savon.; marches et réglages supérieurs. Demandez offres. (^ Fabrique d'assortiments cylindre BD et qualités sur calibres de précision BRUXELLE 51, Hue Hrd'J pécialité de petites pièces soignées et extra-plates CHAUX-DE-FOND FRANÇOI FAIVRE, Charmiemont (K ) "iih du t'-or-, I \ M A I O N F O N D É E E N PARI Pivotages sur jauges Hiii«'1 fi'iuiiipiii. s s 100 mm % interchangeabilité garantie au sur mouvement avec et sans pierres depuis 9 /i lignes. Travail soigrié. o P r o m p t e l i v r a i s o n H 7502 C Prix a v a n t a g e u x :Î.'>97 Montres de précision Relojes de. precision PräzisionsUhren Oussbacli-MatileGo Orologio di précisione La Chaux-de-Fonds Higt grade Rue Jaquet-Droz 4 7, à côté de la Gare watches Guistheids Etampes et outillages horlogiën p o u r articles découpés, emboutis, e s t a m p é s ou poinçonnés Blocs à cylindres - Découpage Concessionnaires exclusifs pour la uisse de: Fabrique de Boîtes argent et galonné E. W. BLI G» Paris-Brooklyn en tous genres Exécution prompte et soignée Presses à découper et à emboutir pour toutes les industries La maison liure également la halte en carrure galonné Catalogues et renseignements sur demande. mooogc GRAND P R I X : «KHI P a r i s 400O t - L o u i s j» 0 4 L o n d r e s *»O Aurèle Donzé Les Breuleux (Jura bernois) Il I A PHAIIY-nF-FflNnC I-M U l I H U A UL ruiluo. J 1188 Grande Brasserie Ariste Robert. Etablissement de 1er ordre. Dîners à prix fixe. Choucrottto de trasliourg. 9péclallté d'escargots. Bière ilo Munich. Restauration à la carto.

5 LA FÉDÉRATION HORLOGÈRE UIE 11«ll ft/ mm 81 «Il CATTIN & CHRITIAN Procédés mécaniques interchangeables Grande Production Bonne qualité VERTE EN GRO EXPORTATIMHï Montres brevetées ORI" TERMA" LUCIDA'' Calibres et Marques déposés,cinema" Prix avantageux Exécution rapide Genre: R o s k o p f O R I P A T E N T " de 16 à 26 lig., lépine et savon., en tous genres de boîtes figêf La meilleure source pour ces articles "^Jü Montres Véritables «H. Rosskopf & Co. Patent» Anti-magnétiques, 17 à 21 lig. La Pendulette-Encrier «Oris» ' f! I.» 0 x eu +-" < C 3 CÖ; > > OQ CÖ; x eu CD C X Gr&îicfl choix de Pendulettes, types variés H 40941C Modèles d é p o s é s Concessionnaires sont demandés pour tous les pays ^081

6 LA FÉDÉRATION HORLOGÈRE UIE -.82 ED Elias HORLOGERIE E N GRO EXPORTATION 12, O u d e T u r f m a r k t AMTERDAM HOLLAND! H10008C 170 Gh. B r u n n e r Décoration de boites or en tous genres. Polissage, finissage etbassinagesoignés.rayons de gloire variés, guillochés assortira. Monogrammes gravés et inscrustés Installation tout à fait moderne. 31a, Q u a i d u b a s, 3 1 a luoiu Bienne ievet D'INVENTION MARQUE* DE FABRK)UE.-Dt5llti.-MO0tlI5 or^efttauartni»mur^l)hmiw hm!ia.i,u«bmb R3RH C TECHNICIEN-CALIBRITE Mouvements La Ml a nu fa et une JE fiftjje C. Barbezat - Bail ot, Le Locle On c h e r c h e f a b r i c a n t s sérieux pour mouv. ancre en qualité irréprochable en 10 et 11"' 17/18 doux, et 19'" 21 à 23/12. ' 4177 Ecrire sous B 839 X à Haas e n s t e i n & Vogler, Genève. Une m a i s o n b i e n é t a b l i e à B u d a p e s t, ayant déjà la r e p r é s e n t a t i o n d e d i vers articles suisses, désire aussi avoir r e p r é s e n tation pour horlogerie. Affaire s é r i e u s e. Adresser les offres s. chiffres H 2534 N à H a a s e n s t e i n & Vogler, Zurich Machines à sertir On demande à acheter des machines à sertir munies des tous derniers perfectionnements. Adresser offres à Case postale 1049, La Chaux-de-Fonds Polissage de joyaux d'horlogerie 1 informe MM. les fabricants et négociants qu'elle^est seule au bénéfice du 4059 brevet et des dépôts de modèles y relatifs concernant les appliques décoratives aux côtés du poussoir des H 5800 C montrés à répétition. FABRIQUE D'HORLOGERIE, LA CHAUX-DE-FOND te G. Kiing- Champod & O M n n t l * A «A l» P u r Dames -****'** "* " ~ *MM. e n t o u s genres et pour tous pays énergique et capable connaissant à fond le système de fabrimmense choix en fantaisies, boites, décors, dernière création cation interchangeable, cherche place stable pour époque H G Joailleries, émail, guillochés. B o n m a r c h é. à convenir dans fabrique de montres ou d'ébauches. Preuve p l a t s e t b o m b é s en tous genres de capacité et de moralité à disposition. Ecrire sous chiffes T r a v a i l p r o m p t e t s o i g n é V 3033 C à Haasenstein & Vogler, e recommandent bonne qualité, livrées par^numéros séparés de 10 à 40. La Chaux-de-Fonds Plus pierres rubis pour rhabillages.'.*- ^H 3095C spiraux trempés, assortiment complet. HORLOGER 1 machine à régler et 1 tambour, vibrations. expérimenté, connaissant l'él U C E N (Vaud) chappement ancre et cylindre, 'adresser che/ C. K u n z - M o n t a n d o n, rue Al.-Marie Fabrique importante la relouche dû réglage et l'a Piaget 81, L a C h a u x - d e - F o n d s c h e r c h e 4178 chevage de tous genres de boîtes or c h e r c h e place pour tout de suite. Ecrire s. chiffres E 6801 C à Haasenstein & Vogler, La connaissant à fond la fabricachaux-de-fonds tion de j o y a u x d e m o n t r e s propriété indépendante, bien située dans grande localité de l r e qualité, parlant alle- d'avenir certain, pour cause de maladie. Comprend maimand et ayant quelques no- son d'habilalion presque neuve avec tions de travaux de bureau. II H o r l o g e r - v i s i t e u r capaecrire avec quelques déble et habile pour terminages tails, prétentions et âge sous et réglages, aimerait entrer chiffres D L à H a a dans bon comptoir ou fabri- s e n s t e i n & V o g l e r, Bienne. installé pour 40 ouvriers, 14 chambres, lumière électrique, que. Exigences modestes. Réeau, chauffage central, grand jardin et verger = 32 ares el férences et certificats excelestimée au cadastre fr e prête facilement pour lents. Ecrire s. chiffres W3090C toute autre industrie. Objet de spéculation très avantageux. & Haasenstein & Vogler, La Chauxde-Fonds énergique, au courant de la 'adressera M. Rif, notaire, L o n g e a u. H245U 4174 montre or, petites pièces, ancre et cylindre, pratiquant depuis dix ans dans maison pour ce genre, cherche place tout _.-INÇON FABRIQUE D'HORLOGERIE de suite ETAMPE *MACMNj/lllM ir07r/> Ecrire s. chiffres C 10 ans de pratique, marié, à H a a s e n s t e i n & V o g l e r, rttux V/foKLOB9/. exempt du service militaire, La C h a u x - d e - F o n d s. JWARGLUE DE râbriaue I» BREVET DAN TOU LE P A Y 5 en galonné, argent, métal et bien a u courant du mouveh1uü7 C 4171 acier. H...U " ment et de la boîte, cherche engagement. Ecrire s. chiffres A C à H a a s e n s t e i n 6 V o g l e r, aux plus hauts prix La C h a u x - d e - F o n d s au comptant On offre pour rhabilleurs Assortiments à volonté de pierres Ct. Favre et Ol. trasser chef d'atelier A prendre note s. Y. p. Visiteur-Acheveur Employé de fabrication A. BARFU, Bienne Montres ponr dames J'achète Montres or, fantaisies, Qui donnerait des Nouveautés am Moteurs cherche un c h e f c a p a b l e de d i r i ger la fabrication de s e s ÉBAUCHE Entrée à convenir, traitement suivant capacité. Adresser offres avec certificats et références s. H J à H a a s e n s t e i n ft V o g l e r, t - l m i e r. La ociété des Etablissements Frainier à Morteàu offre à vendre à d e b o n s p r i x des boites lépine métal artistique, frappé relief, oxydées, vieil argent sur mouvement américain, boites 1 linies,-ciapsefrtiges en place, prêtes à recevoir le mouvement. \ Les fabricants que ce, lot intéresserait sont priés de faire la demande d^chantillons. H 6757 C 4189 L ' Association 3 internationale des Inventeurs, à Bâle «J «5 demande un repré- % s e n t a n t actif e t intel- ligent p o u r la place J de La C h a u x - d e - F o n d s # de préférence I n g é n i e u r ou T e c h n i c i e n originales On demande à acheter d'occasion I m o t e u r à b e n z i n e ou à p é t r o l e, f o r c e 5 à 8 HP bonne marche garantie. Adresser offres détaillées s. chiffres H 2582 N à Haasenstein & Vogler, Neuchâtel routine dans la branche d'horlogerie, bon correspondant habile, sachant écrire sur machine Adler ou Idéal. Bonnes parlant français et anglais connaissances des langues alcherche place tout de suite lemandes et françaises exidans magasin ou bureau com- gées. Adresser offres détailme emballeur ou emploi quel- lées avec prétentions s. chifconque. Ecrire sous B 3108 C fres F 6831 C à H a a s e n à H a a s e n s t e i n & V o g l e r, s t e i n & V o g l e r, La C h a u x La C h a u x - d e - F o n d s d e - F o n d s Jeune homme fabrique 4187 A remettre dans chef-lieu de canton, uisse romande, joli magasin avec marchandises et agencement ; bonne clientèle. Excellente occasion pour un bon horloger-rhabilleur dispo- HORLOGER-CALIBRITE énergique et'capable, connaissant d'un petit capital. lots après inventaires Adresser offres sous chiffres B 6794 C à Haasenstein & sant la montre de l'ébauche Vogler, La Chaux-de-Fonds au réglage, ainsi que l'outillage et les procédés modernes Ancien fabricant d'horlogerie habitant près d'une ville c h e r c h e p l a c e pour époque importante de l'allemagne du ud, demande la à convenir comme chef de fabrication, visiteur ou acheveur, traitant n'importe quelle rue de la Monnaie, 4 partie de la montre. Référenet rue Centrale, 1 ou le d é p ô t d'une bonne fabrique d'horlogerie, article bon ces de premier ordre.à dispoet courant. Entreprendrait des voyages. sition. Ecrire s. chiffres 03075C H665X e n è v e en41 38 Bonnes rétérences sont à disposition à Haasenslein & Vogler, La ChauxMaisonG d'horlogerie gros Adresser offres sous chiffres 123 J. G. P o s t e r e s à Francfort '/M. cherche pour de-fonds t a n t e Le Locle. H 3093 C 1 er avril Une fabrique de boîtes demande pour tout de suite : pour la France? Pierrestoespour bijoux LÉON BADER Ecrire s. chiffres M C à H a a s e n s t e i n & Vogler, L a C h a u x - d e - F o n d s Magasin d'horlogerie Importante d'horlogerie représentation Association F a b r i q u e d ' h o r l o g e r i e extra-soignée, bien organisée, avec calibres spéciaux et b o n n e c l i e n t è l e, prendrait comme a s s o c i é jeune commerçant routine avec apport de 40 à fr. B o n t r a i t e m e n t e t p a r t a u x b é n é f i c e s. Offres sous X c X à H a a s e n s t e i n & V o g l e r, G e n è v e. ine revoli 5 pistons pour tourner les carrures système G r e l e r o t ou c h a e r, encore en bon état. Faire les offres au plus vite sous chiffres T C à H a a s e n s t e i n & Vogler, La C h a u x - d e - F o n d s. 4161

7 LA FÉDÉRATION H O R L O G È R E UIE : Fritz & l Aarberg ( u i s s e ) c Télé AVI Pour une fabrication de mon- * très or, de ienne, * on cherche : COMPTABLE horloger 5 capable, expérimenté au courant { J de la qualité soignée et de haute précision pour diriger la fabri- cation. Maison d'une ancienne et bonne réputation, ayant un écou- 2 lement régulier de ces produits, cette place présente un avenir sérieux pour horloger ou visi- teur, désirant se faire une po- $ } sition et disposant d'un certain capital. Ecrire sous chiffres G $ t a Haasenstein &!! Chaux-de-Fonds NOUVEAU Répétition 13 lignes '/< et minutes, lépines et sav. Parc i, La Chaux-de-Fonds Fabrique de Pierres fines pour l'horlogerie g. "- pécialité : Qualités soignés et trous olives Usine électrique Fabrication de registres en tous genres. Classeurs pour lettres. Classeurs pour factures, plusieurs systèmes Copies de lettres. Articles de oennecken. Porte-plumes à réservoir, 1«marque. diplômé, ayant plusieurs années de pratique dans grande fabrique d'horlogerie 4193 pour époque a convenir. Excellents certificats et références à disposition. Ecrire s. chiffres.g 3123 C à Haasenstein & Vogler, La C h a u x - d e - F o n d s. à la commission, visitant la clientèle bourgeoise, demande représentation de régulateurs. 'adresser s. J 551J à Haasenstein & Vogler, t-lmier RÉPÉTITION GRANDE ONNERIE CHRONOGRAPHE, PENDULETTE H c sont fournies 3614 avantageusement par Frank. MEYLAN-LECDULTRE t a v a y Mollondin, 6 La Chaux-de-Fonds Vl Un b o n f a i s e u r d ' é t a m pes, spécialité é t a m p e s pour a n c r e r o u e s et balanciers, cherche place pour époque à convenir. Adresser les offres sous chiffres H U à H a a s e n s t e i n & V o g l e r, B i e n n e H12143C Papeterie OTTO TOTZ Téléphone 173 Modèles A remettre BIENNE 3809 On d e m a n d e s é r i e s à Genève montres or extra-plates Magasin savonnettes 15 à 19 lignes, 14 et 18 karats, cylindre et ancre, d'horlogerie-bijouterie lépines et savonnettes, gran- Frappe artistique Machines à régler VOYAGEUR Installations m o d e r n e s Quelle fabrique les pour écoles, modèles pour brevets, fabriqués d'après les dessins ou échantillons reçus. Prix les plus bas et exécution P' l'horlogerie, fa bijouterie, l'orfèvrerie irréprochable. H 7640 Y 36,'i7 avec ou sans marchandises. A d. L o c h e r, menuiserie Bonne occasion pour jeune Niel, Eaux-fortes, Taille-douce H11865 C Poinçons particuliers 3613 mécanique de modèles, Berne. homme désirant s'établir. OfFrappe de cuvettes, cadrans fres sous Ac X à H a a s e n s t e i n & V o g l e r, Genève. Insignes pour sociétés 73 b, rue Leopold Robert 2209 connaissance de diverses langues et de l'horlogerie, c h e r c h e p l a c e s é r i e u s e susceptible d'avancement. Ecrire s. chiffres Y 3124 C à H a a s e n s t e i n & Vogler, L a C h a u x - d e - F o n d s installée mécaniquement s ' i n t é r e s s e r a i t à l a f a b r i c a t i o n d ' u n m o u v e m e n t spécial d'horlogerie suivant dessin qui lui sera fourni, de construction facile. Grandes quantités assurées. Offres sous chiffres R 6913 C à H a a s e n s t e i n & Vogler, La C h à u x - d e - F o n d s ÏJBF* pour les machines de précichronographes - Compteurs H12463C Rhabillages sion de l'industrie horlogère, modè- pour cause de départ 4185 P. Grosjean - Redard La Chaux-de-Fonds H10371C pour tous les buts, en provision, sur listes, à coller ou fournies, inscrites sur enveloppes, etc A e l l i g s K o n t o r D e b o r a " A.G., B e r n e I, Kramgasse expéri- Répétitions tons genres Ernest GOY-BAUD j ions d'adresses menté et consciencieux, avec 3 un très bon P hone 83 Fabrique d'horlogerie J liei cylindre, plats, dardenne 3649 deurs pour dame, or 8, 14 et 18 H 3347 J e t n i c k e l. karats émaillées et unies. Ofpécialité de petits balanciers fres avec prix justes :,, E x t r a p l a t e s ", poste restante, p l a t s, d o r é s e t n o n d o r é s Cenève. Hc X 4184 A v e n d r e pour cause de départ Horlogerie soignée :L. andoz - Vuille s L e L o c l e (uisse) s Brevet et Fabrication J^luma B o i l l a f de montres 8 jours de 14 à 19 X.Aherlin,Cortébert Fabrique d'horlogerie G. R0ELET, t-lmier Montres Breuleux g Montre réveil (brevetée). \ lig., balanciers visibles, aiguilles décentrées et centrées, pécialité de montres en tous genres Montre 8 jours v&% \ cadrans pleins avec et sans a r g e n t, g a l o n n é e t or, R e m o n t o i r e t à clef J à t i r e t t e ( b r e v e t é e ). J secondes, pendulettes 8 jours depuis 12 à 18 lignes, cylindre brevet N 37914, le tout en faj Montre 8 jours J brication, pouvant s'exploiter et ancre avec et sans secondes or, acr gyel ni nt,d gr ea l eotn naénetc rme é t a l avecquantièmectseconde. tout de suite. Ecrire s. chiffres en tous genres. H...I 3912 U 2489 J Qualité soignée 3366 Prix-courants et échantillons PRETO" K3125C à Haasenstein & Vogler, La Chaux-de-Fonds. Marque Blumentopf". sur demande. MANUFACTURE GENEVOIE D'HORLOGERIE DE PRECIION V 0 L A N D & CIE Nouveaux calibres 11 et 19 lignes plats, et 19 lignes r é v e i l s p l a t s. 3 qualités Il Réglage aux températures. Uni extra soigné. Prix modérés. H 3649 X 3lün Téléphone 2866 Jewel C Yverdon Locarno (uisse) H 5011C Entreprise laplus importante 3857 pour la fabrication de pierres pour l'horlogerie en tous genres (8 fabriques). RURI, APHIR, GRENAT, VLRWIEIL PECIALITE : I n t e r c h a n g e a b i l i t é p o u r p i v o t a g e s u r j a u g e. ===== e r t i s s a g e s à l a m a c h i n e = = Qualité soignée. Exportation. Trous olives. Fabrique d'assortiments ancre et pivotage sur jauge en t o u t e s g r a n d e u r s e t qualités B. TRAHM & MULLER, Boüjean-Bieiiiie M lüiim Outils de précision à mesurer les forces d'échappements et ligne droite Outils spéciaux pour acheveurs d'échappements = = = Interchangeabilité absolue ===== 3761 D n i i l r a U l 5, rue du Commerce, G E N E V E Fabrique d'assortiments à ancre l û o n n û r û t T e m p l e Allemand, 50, J CÎCUlI Itîl C L, La Chaux-de-Fonds Force motrice M a i s o n f o n d é e e n 1892 Téléphone 583 AORTIMENT FIXE, L E V L E VIIBLE HlloööC qualité garantie dans tous les genres BANQUE DE BIENNE Nous recevons des dépôts de fonds portant intérêt : en C o m p t e - c o u r a n t à 3 ' 2 %, disponibles et s a n s c o m m i s s i o n ; sur L i v r e t s d ' E p a r g n e à 4 % de fr. 1. minimum, remboursables moyennant avertissement de 1 à 3 mois suivant les montants ; contre B o n s d e C a i s s e à 4 % à 2 ans fixes, munis de coupons'semcstriels aux 30 juin et 31 décembre, et remboursables après dénonciation de 3 mois. Le timbre et l'impôt de l'etat de Berne à notre charge. Nous accordons des C r é d i t s et des a v a n c e s s u r b i l l e t s, contre cautionnement ou nantissement, à des conditions avantageuses H 1185 u B A N Q U E DE B I E N N E.

8 84. LA FEDERATION HORLOGERE UIE Fabriques "ETERNA" child Frères & Cie, Grenchen Médailles aux Expositions universelles de Paris et de Barcelone Recompenses et Diplômes au Expositions nationalei L'Industrielle Maison fondée en 1887 ociété anonyme # Manufactures de Cartonnages % en tous genres, pour toute industrie et pour tous pays La plus des ialïefde Cartonnages pour l'horlogerie Procédés de fabrication patentés. Machines et outillage de la dernière perfection. H H140 C Montres de précision 3190 Exécution prompte et soignée de tous les cartons, étuis, etc., se rapportant à cette" industrie, à des prix défiant toute concurrence. pécialité de cartons avec intérieur molleton-veloutine extra. La section des cartonnages pour l'horlogerie occupe à elle seule p l u s d e o u v r i e r s e t o u v r i è r e s. tock continuel d'environ 500,000 cartons genres courants. II 3887 F Bienne 3893 FABRIQUE D'HORLOGERIE POUR TOU PAY Machines à scier - FORTUNA modèle le plus solide, le plus durable et le plus exacte qui existe sur le marché NATHAN WEIL Leopold Robert, 72 COMPTEUR DE PORT LA Il 1129 C : LA CHAUX-DE-FOND :1067 en tous genres - pour tous pays - «se. w Exécution prompte et soignée 3801 La maison livre la boite décorée et finie, prête a recevoir le raonvement. UOBÏTN ôt C BANQUE CANTONALE NEUCHATELOIE NEUCHATEL Nouveautés Fabrique de boîtes argent Montbrillant Watch Manufactory G H A U X - D E - F O N D (uisse) Demandez Prix et Echantillons Leopold Robert, 72 ONOR " 18 et 20 lignes F A N F A R " Boites nickel, acier, argent, niel et plaqué or T a c h y m è t r e s e t P h o n o t é l é m è t r e s (déposés et brevetés) T o u t e s spécialités p o u r a u t o m o b i l e s LEON BREITLING LACHAUX-DE-FOND H ancre,.épi et savonnette H10665 C Chronographes, Rattrapantes Directeur général : H. c h m i d l î n. Pour adresse: L ' I n d u s t r i e l l e, à F r i b o u r g LE LOCLE Ouverture de comptes-courants débiteurs et créditeurs. hscompte et encaissement de lettres de change. Prêts hypothécaires, sur cédules et sur billets. Achat, vente et garde de titres. hncaissement de coupons. Avances sur nantissement. Location de coffres-forts. Renseignements sur pla- : cements de fonds et renseignements commerciaux. Négociation de monnaies et billets de banque étrangers. Lettres de crédit et chèques sur la uisse et l'etranger. H C le r e çoit lcs d é ô t s s u r,?, c**vcell.. P livrets d'épargneri4<v l'an insqu e somme,,-,'. pouvant être versée en une ou plusieurs fois Elle délivre des bons de dépôt à i an 31/,%; ri a et.5 ans ï 3/4 /, à 3 ans 4% Ces bons sont émis au porteur ou nominatifs et pour n'im- : porte quelle somme ; ils portent intérêt dès le jour du dépôt Achat et vente de matières d'or et d'argent. Or fin pour doreurs. i TELEPHONE Neuchâtel IIÜ671X "À Charles Frank Le plus grand atelier pour i Fabrication de E C R E T O R en tous genres «Répétitions grandes pièces etextra-plates 'i()57 HIOOHC Téléphone Ouvrage prompt et soigné La C h a u x - d e - F o n d s, p u e d u t a n d 12 Imprimerie de la Fédération horlog-ère s u i s s e (R Haefeli & Fils), G h a u x - d e - F o n d s * i

DOMAINE : économie et gestion comptable

DOMAINE : économie et gestion comptable CONCOURS DE L'AGREGATION INTERNE «ECONOMIE ET GESTION» SESSION 2002 EPREUVE PORTANT SUR LES TECHNIQUES DE GESTION ET COMPORTANT DES ASPECTS PEDAGOGIQUES DOMAINE : économie et gestion comptable Durée de

Plus en détail

Mémoires d Ici Centre de recherche et de documentation du Jura bernois Saint-Imier

Mémoires d Ici Centre de recherche et de documentation du Jura bernois Saint-Imier CH MDI EPTA K Associations 1911-2001 Mémoires d Ici Centre de recherche et de documentation du Jura bernois Saint-Imier État au 12 septembre 2008 Mémoires d Ici 2008-1 Notice descriptive du fonds 1.1 Référence

Plus en détail

PRATIQUES DÉLOYALES PROVENANT DE LA SUISSE

PRATIQUES DÉLOYALES PROVENANT DE LA SUISSE PRATIQUES DÉLOYALES PROVENANT DE LA SUISSE NOTAMMENT EN MATIÈRE DE COMMERCIALISATION DE LISTES D ADRESSES VENTE PAR CORRESPONDANCE JEUX-CONCOURS PUBLICITAIRES EDITION JUIN 2001 DE QUOI S AGIT-IL? Il n

Plus en détail

Les banques suisses 1996

Les banques suisses 1996 Les banques suisses 1996 Communiqué de presse de juillet 1997 A fin 1996, 403 banques (1995: 413) ont remis leurs comptes annuels à la Banque nationale. Au total, 19 établissements ont été exclus de la

Plus en détail

Tout sur la Banque WIR

Tout sur la Banque WIR Tout sur la Banque WIR 1 Au service de la classe moyenne et des PME Fondée en 1934, la Banque WIR, dont le siège principal est à Bâle, entend être la partenaire privilégiée de la classe moyenne dans la

Plus en détail

REGLEMENT FONDS MEC - FRM

REGLEMENT FONDS MEC - FRM REGLEMENT CONCERNANT LE FONDS EN FAVEUR DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DE LA FEDERATION SUISSE ROMANDE DES ENTREPRISES DE MENUISERIE, EBENISTERIE ET CHARPENTERIE FONDS MEC - FRM FRM 0 octobre 006 Règlement

Plus en détail

Allocations familiales

Allocations familiales Office des assurances sociales et de la surveillance des fondations Direction de la justice, des affaires communales et des affaires ecclésiastiques du canton de Berne Amt für Sozialversicherung und Stiftungsaufsicht

Plus en détail

Créée par l Association des fabricants et détaillants en horlogerie, marché suisse, AMS.

Créée par l Association des fabricants et détaillants en horlogerie, marché suisse, AMS. Créée par l Association des fabricants et détaillants en horlogerie, marché suisse, AMS. La version allemande se trouve au dos de la brochure RUE DE L HÔTEL-DE-VILLE 3 CH - 2400 LE LOCLE WWW.WATCHSALESACADEMY.CH

Plus en détail

Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque

Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque Le salaire est une composante essentielle du contrat de travail. Dans les banques, les salaires sont en général négociés individuellement. Le fait de

Plus en détail

Comores. Loi relative aux marques

Comores. Loi relative aux marques Loi relative aux marques Loi n 64-1360 du 31 décembre 1964 [NB - Loi n 64-1360 du 31 décembre 1964 sur les marques de fabrique, de commerce ou de service] Titre 1 - Du droit de propriété des marques Art.1.-

Plus en détail

LES CONTREFAÇONS DE MONTRES ET BIJOUX

LES CONTREFAÇONS DE MONTRES ET BIJOUX LES CONTREFAÇONS DE MONTRES ET BIJOUX Contrôle des métaux précieux (CMP) Collaboration CMP Douane Fédération Horlogère (FH) Titulaires de droits 10.06.2010 Pourquoi un contrôle des métaux précieux? L'or,

Plus en détail

INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG

INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG Q1 - Quelle est la différence entre une banque de détail et une banque de gros ou universelle? Une banque de détail reçoit des dépôts de ses clients et leur accorde des crédits. Elle se limite aux métiers

Plus en détail

Statuts. de la Chambre de commerce, d industrie et des services de Genève

Statuts. de la Chambre de commerce, d industrie et des services de Genève Statuts de la Chambre de commerce, d industrie et des services de Genève Avril 2010 1 I. DÉNOMINATION, SIÈGE, BUT Article 1 er : Dénomination Il est constitué, sous la dénomination «Chambre de commerce,

Plus en détail

Que vais-je apprendre en suivant ce cours?

Que vais-je apprendre en suivant ce cours? BIENVENUE à l atelier des Trésoriers CHÂTEAU FRONTENAC Québec 3,4,5 MAI 2013 Atelier donné par : Lion Marie-Paule Boudreault, trésorière Club Lion Clermont La Malbaie Que vais-je apprendre en suivant ce

Plus en détail

18. CONVENTION SUR LA RECONNAISSANCE DES DIVORCES ET DES SÉPARATIONS DE CORPS 1. (Conclue le premier juin 1970)

18. CONVENTION SUR LA RECONNAISSANCE DES DIVORCES ET DES SÉPARATIONS DE CORPS 1. (Conclue le premier juin 1970) 18. CONVENTION SUR LA RECONNAISSANCE DES DIVORCES ET DES SÉPARATIONS DE CORPS 1 (Conclue le premier juin 1970) Les Etats signataires de la présente Convention, Désirant faciliter la reconnaissance des

Plus en détail

Contrat de VRP exclusif

Contrat de VRP exclusif Contrat de VRP exclusif Entre les soussignés La Société, Adresse : N o URSSAF : URSSAF Code NAF : Représentée par Monsieur agissant en qualité de d'une part, et Monsieur Né le, à Nationalité : N o d'immatriculation

Plus en détail

1. Créer une société en Suisse occidentale

1. Créer une société en Suisse occidentale Nestle, (canton of Vaud) 1. Créer une société en Suisse occidentale Sommaire 1.1 Éligibilité 1.2 Différentes étapes de la création d une société généralités 1.3 Choix de la forme juridique de la société

Plus en détail

Chapitre III: LE COMPTE STRUCTURES DES COMPTES PARTIE DOUBLE BALANCE DE VERIFICATION

Chapitre III: LE COMPTE STRUCTURES DES COMPTES PARTIE DOUBLE BALANCE DE VERIFICATION Chapitre III: LE COMPTE STRUCTURES DES COMPTES PARTIE DOUBLE BALANCE DE VERIFICATION 1. Notion du Compte: Nous avons vu que le Bilan donne une vue d'ensemble de la situation de l'entreprise à une date

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil PL 9444-A. Rapport. Date de dépôt: 30 août 2005 Messagerie

Secrétariat du Grand Conseil PL 9444-A. Rapport. Date de dépôt: 30 août 2005 Messagerie Secrétariat du Grand Conseil PL 9444-A Date de dépôt: 30 août 2005 Messagerie Rapport de la Commission des finances chargée d'étudier le projet de loi du Conseil d'etat sur la caisse publique de prêts

Plus en détail

Ordonnance sur les formulaires et registres à employer en matière de poursuite pour dettes et de faillite et sur la comptabilité

Ordonnance sur les formulaires et registres à employer en matière de poursuite pour dettes et de faillite et sur la comptabilité Ordonnance sur les formulaires et registres à employer en matière de poursuite pour dettes et de faillite et sur la comptabilité (Oform) 281.31 du 5 juin 1996 (Etat le 1 er janvier 1997) Le Tribunal fédéral

Plus en détail

Louis Moinet MAGISTRALIS Qui sera le premier homme à porter la lune à son poignet? Louis Moinet répond à cette question avec «Magistralis»

Louis Moinet MAGISTRALIS Qui sera le premier homme à porter la lune à son poignet? Louis Moinet répond à cette question avec «Magistralis» Louis Moinet MAGISTRALIS Qui sera le premier homme à porter la lune à son poignet? Louis Moinet répond à cette question avec «Magistralis» MAGISTRALIS est une pièce exclusive unique, à nulle autre pareille,

Plus en détail

Les opérations bancaires

Les opérations bancaires Les opérations bancaires Formation professionnelle duale en assistant bancaire Madagascar 1 Table des matières 1 LE CIRCUIT ECONOMIQUE 12 1.1 Flux monétaires et flux de marchandises dans le circuit économique

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS H O R L O G E R I E - B I J O U T E R I E - J O A I L L E R I E F É V R I E R 2 0 1 4

CHIFFRES CLÉS H O R L O G E R I E - B I J O U T E R I E - J O A I L L E R I E F É V R I E R 2 0 1 4 CHIFFRES CLÉS H O R L O G E R I E - B I J O U T E R I E - J O A I L L E R I E DOSSIER DE PRESSE F É V R I E R 2 0 1 4 Reproduction interdite à des fins commerciales sauf accord exprès du Comité Francéclat.

Plus en détail

Qu est-ce que le relevé de compte?

Qu est-ce que le relevé de compte? Qu est-ce que le relevé de compte? Le relevé de compte constitue la trace légale de toutes les opérations effectuées sur un compte bancaire. Ce document permet au titulaire d'un compte de connaître en

Plus en détail

I. Raison sociale But Durée Siège

I. Raison sociale But Durée Siège VAUDOISE ASSURANCES HOLDING SA Statuts I. Raison sociale But Durée Siège Art. 1 Art. 2 Art. 3 VAUDOISE ASSURANCES HOLDING SA VAUDOISE VERSICHERUNGEN HOLDING AG VAUDOISE ASSICURAZIONI HOLDING SA VAUDOISE

Plus en détail

IV. Exemple de statuts d une asbl à vocation artistique

IV. Exemple de statuts d une asbl à vocation artistique IV. Exemple de statuts d une asbl à vocation artistique Article 1 L association est dénommée., association sans but lucratif. Article 2 Son siège social est établi au + adresse, dans l arrondissement judiciaire

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE --------- AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS, LA COUR DE DISCIPLINE BUDGÉTAIRE ET FINANCIÈRE,

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE --------- AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS, LA COUR DE DISCIPLINE BUDGÉTAIRE ET FINANCIÈRE, Cour de discipline budgétaire et financière Arrêt du 11 juin 1971, Mutuelle générale française accidents N 19-53 -------------- RÉPUBLIQUE FRANÇAISE --------- AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS, LA COUR, LA COUR

Plus en détail

Chapitre IV : La Tenue Des Livres Le journal Le grand Livre

Chapitre IV : La Tenue Des Livres Le journal Le grand Livre Chapitre IV : La Tenue Des Livres Le journal Le grand Livre A - Notion sur la tenue des livres : 1) Notions Générales : La tenue des livres consiste à inscrire sur des registres comptables les différentes

Plus en détail

PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO)

PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO) PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LA PÉRIODE ALLANT DU 1ER AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 1 PROGRAMME

Plus en détail

Répertoire numérique du FONDS HABERT (importation de café, rhum et vins fins étrangers) (1908-1970)

Répertoire numérique du FONDS HABERT (importation de café, rhum et vins fins étrangers) (1908-1970) Archives Municipales du Havre Répertoire numérique du FONDS HABERT (importation de café, rhum et vins fins étrangers) (1908-1970) 515W1 à 515W19 (Métrage : 2 ml) Réalisé par Caroline Talbot, stagiaire

Plus en détail

Détails pour la clôture

Détails pour la clôture Détails pour la clôture 31.12.20 Société Adresse Téléfon Fax E-Mail Inventaire au Lieu / Date Les données suivantes correspondent avec les pièces jusificatives et correspondent à la vérité. Signature 1.

Plus en détail

Instruction administrative du 18 mai 2001 (006) portant réglementation de l activité des messageries financières (Banque centrale du Congo)

Instruction administrative du 18 mai 2001 (006) portant réglementation de l activité des messageries financières (Banque centrale du Congo) Instruction administrative du 18 mai 2001 (006) portant réglementation de l activité des messageries financières (Banque centrale du Congo) Chap. I. Dispositions générales Art. 1 : Les messageries financières

Plus en détail

REGLEMENT DU JEU «Grand Jeu 3 000 remboursés»

REGLEMENT DU JEU «Grand Jeu 3 000 remboursés» REGLEMENT DU JEU «Grand Jeu 3 000 remboursés» ARTICLE 1 : ORGANISATEUR ET LOI APPLICABLE La Caisse Fédérale du Crédit Mutuel Nord Europe, Société Anonyme coopérative de crédit à capital variable ayant

Plus en détail

Le financement de l'économie

Le financement de l'économie Le financement de l'économie I - La Banque de France La Banque de France est la Banque centrale, ou Banque des banques. Elle émet de billets : c'est une banque d'émission. Elle effectue toutes les opérations

Plus en détail

Promotions économiques régionales

Promotions économiques régionales Le fil rouge pour la création d entreprise Lausanne Région Association de la Région Cossonay - Aubonne - Morges Association de la Région du Gros-de-Vaud INTRODUCTION Ce livret, édité par les trois associations

Plus en détail

Union Suisse des Fiduciaires USF

Union Suisse des Fiduciaires USF Union Suisse des Fiduciaires USF Règlement sur l approbation des statuts des sections et la qualité de membre d une section de l USF (Règlement des membres) du 26 novembre 2005 Préambule Conformément à

Plus en détail

Société Suisse de Transplantation (SST)

Société Suisse de Transplantation (SST) Société Suisse de Transplantation (SST) REVISION DES STATUTS du 1.6.2008 Conformément à la séance de la Commission constitutive du 11.1.2002 Buts et objectifs de la Société Art. 1 Art. 2 La Société Suisse

Plus en détail

Euros «Or et Argent» Bilan de l émission des 5, 15 et 100 euro (compléments au rapport du 12 septembre)

Euros «Or et Argent» Bilan de l émission des 5, 15 et 100 euro (compléments au rapport du 12 septembre) Euros «Or et Argent» Bilan de l émission des 5, 15 et 100 euro (compléments au rapport du 12 septembre) À l attention de M. Christophe BEAUX, Président Directeur Général de la Monnaie de Paris Les Amis

Plus en détail

LE DROIT BANCAIRE LES CONTRATS BANCAIRES

LE DROIT BANCAIRE LES CONTRATS BANCAIRES LE DROIT BANCAIRE LES CONTRATS BANCAIRES Objectif: Examiner la réglementation des rapports entre le client et le banquier à travers l étude des contrats bancaires. LES CONTRATS BANCAIRES : La banque, comme

Plus en détail

Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :...

Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :... Procédure de qualification Assistant du commerce de détail AFP / Assistante du commerce de détail AFP ECONOMIE Série 2, 2011 Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :............ Durée de l'épreuve

Plus en détail

Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH)

Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) (statuts de la SCH) du xx juin 2015 L assemblée générale de la SCH (société), vu l art. 12, al. 1, de la loi fédérale du 20 juin 2003 sur l encouragement

Plus en détail

Symposium le joueur excessif et le désendettement

Symposium le joueur excessif et le désendettement Symposium le joueur excessif et le désendettement Le Préposé aux poursuites et sa fonction Le Préposé et les fonctionnaires des Offices sont des officiers publics chargés d organiser le droit de poursuivre,

Plus en détail

Cession de fonds de commerce et notification fiscale source : UCM et Guichet

Cession de fonds de commerce et notification fiscale source : UCM et Guichet Cession de fonds de commerce et notification fiscale source : UCM et Guichet Guichet d Economie Locale de Schaerbeek Fondé par M. Etienne Noël, Échevin de l Economie et de l Emploi et avec le soutien du

Plus en détail

Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité constituée le 23 janvier 1982, à Genève STATUTS

Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité constituée le 23 janvier 1982, à Genève STATUTS EXIT A.D.M.D. Suisse romande Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité constituée le 23 janvier 1982, à Genève STATUTS adoptés le 05.04.2008, le 17.04.2010 et le 31.03.2012 EXIT A.D.M.D. Suisse

Plus en détail

Évaluations statistiques

Évaluations statistiques 1 / 20 Évaluations statistiques Statistiques annuelles 2010, analyses pour l'ensemble de la Suisse Informations et formulaires de demande: www.leprogrammebatiments.ch 2 / 20 18.03.2011 Centre national

Plus en détail

PARTIE I : RAISON, SIEGE ET BUTS DE L ASSOCIATION. Article premier Raison sociale et type d association. Article 2 - Siège

PARTIE I : RAISON, SIEGE ET BUTS DE L ASSOCIATION. Article premier Raison sociale et type d association. Article 2 - Siège STATUTS DE LA SOCIETE INTERNATIONALE E D D ANNOTATION ASSOCIATION DE DROIT SUISSE A BUT NON LUCRATIF Etat au 9 Décembre 2008; Révisé le 10 Septembre 2014 PARTIE I : RAISON, SIEGE ET BUTS DE L ASSOCIATION

Plus en détail

ASSOCIATION DES LAUREATS DE L'INSTITUT SUPERIEUR DE COMMERCE ET D'ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Région de Casablanca ALISCA

ASSOCIATION DES LAUREATS DE L'INSTITUT SUPERIEUR DE COMMERCE ET D'ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Région de Casablanca ALISCA ASSOCIATION DES LAUREATS DE L'INSTITUT SUPERIEUR DE COMMERCE ET D'ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Région de Casablanca ALISCA Association marocaine régie par le dahir du 15 novembre 1958 Siège : Casablanca,

Plus en détail

ANNEXE 4 RAPPORT DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF)

ANNEXE 4 RAPPORT DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF) ANNEXE 4 RAPPORT DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF) RAPPORT DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF) En vue d'une première discussion, le comité permanent

Plus en détail

Statuts de l Association suisse de chauffage à distance (ASCAD)

Statuts de l Association suisse de chauffage à distance (ASCAD) Statuts de l Association suisse de chauffage à distance (ASCAD) I. Nom, siège, objectifs et désignations Article 1 Sous le nom Association suisse de chauffage à distance (ASCAD) Fernwärme Schweiz (VFS)

Plus en détail

Règlement sur le fonds en faveur de la formation professionnelle en fiducie et en administration de biens immobiliers

Règlement sur le fonds en faveur de la formation professionnelle en fiducie et en administration de biens immobiliers Règlement sur le fonds en faveur de la formation professionnelle en fiducie 1 Nom, organes responsables et but Art. 1 Nom et organes responsables 1 L association «Fonds en faveur de la formation professionnelle

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2011/24 NOTE COMMUNE N 15/2011

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2011/24 NOTE COMMUNE N 15/2011 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE Documents Administratifs N 2011/26/06 0.1.0.0.1.2. (IMPOTS) Texte n DGI 2011/24 NOTE COMMUNE N 15/2011 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

Statuts de l Association du Pôle scientifique et technologique du canton de Fribourg (PST-FR)

Statuts de l Association du Pôle scientifique et technologique du canton de Fribourg (PST-FR) Page 1 / 8 Statuts de l Association du Pôle scientifique et technologique du canton de Fribourg (PST-FR) Art. 1 Constitution I. Constitution, siège Sous la dénomination «Pôle scientifique et technologique

Plus en détail

L A C O M M I S S I O N C O N C O R D A T A I R E C O N C E R N A N T L E S E N T R E P R I S E S D E S E C U R I T E ( C E S )

L A C O M M I S S I O N C O N C O R D A T A I R E C O N C E R N A N T L E S E N T R E P R I S E S D E S E C U R I T E ( C E S ) L A C O M M I S S I O N C O N C O R D A T A I R E C O N C E R N A N T L E S E N T R E P R I S E S D E S E C U R I T E ( C E S ) Directives du 3 juin 2004 concernant l'examen portant sur la connaissance

Plus en détail

Communiqué de presse Les logiciels: la branche «galopante» en Suisse - Swiss Software Industry Index (SSII)

Communiqué de presse Les logiciels: la branche «galopante» en Suisse - Swiss Software Industry Index (SSII) Communiqué de presse Les logiciels: la branche «galopante» en Suisse - Swiss Software Industry Index (SSII) Swiss Software Industry Index (SSII) Mardi 7 septembre 2010, sieber&partners et inside-it.ch

Plus en détail

REGIME DES IMPORTATIONS DE SARDINES EN ALLEMAGNE. Rapport adopté par les PARTIES CONTRACTANTES le 31 Octobre 1952 G/26-1S/56. I.

REGIME DES IMPORTATIONS DE SARDINES EN ALLEMAGNE. Rapport adopté par les PARTIES CONTRACTANTES le 31 Octobre 1952 G/26-1S/56. I. 30 octobre 1952 REGIME DES IMPORTATIONS DE SARDINES EN ALLEMAGNE Rapport adopté par les PARTIES CONTRACTANTES le 31 Octobre 1952 G/26-1S/56 I. Introduction 1. Le sous-groupe des réclamations a examiné,

Plus en détail

LA PROFESSION D AGENT IMMOBILIER

LA PROFESSION D AGENT IMMOBILIER 1 LA PROFESSION D AGENT IMMOBILIER La profession d agent immobilier est réglementée par : la loi modifiée n 70-9 du 2 janvier 1970 modifiée par l ordonnance n 2004-634 du 1 er juillet 2004 réglementant

Plus en détail

Statuts de l ATE Association transports et environnement

Statuts de l ATE Association transports et environnement Statuts de l ATE Association transports et environnement ATE Association transports et environnement Aarbergergasse 61, case postale 8676, 3001 Berne tél. 031 328 58 58, IBAN CH48 0900 0000 4900 1651 0

Plus en détail

Arrêté du Conseil-exécutif concernant la Convention entre Berne, Jura et Neuchâtel sur les contributions aux frais d enseignement (Convention BEJUNE)

Arrêté du Conseil-exécutif concernant la Convention entre Berne, Jura et Neuchâtel sur les contributions aux frais d enseignement (Convention BEJUNE) 1 49.15 1 er juillet 015 Arrêté du Conseil-exécutif concernant la Convention entre Berne, Jura et Neuchâtel sur les contributions aux frais d enseignement (Convention BEJUNE) Le Conseil-exécutif du canton

Plus en détail

Règlement de placement de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle. (Édition de janvier 2014)

Règlement de placement de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle. (Édition de janvier 2014) Règlement de placement de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle (Édition de janvier 2014) 2 Règlement de placement Sommaire 1. Bases 3 2. Gestion de la fortune 3 3. Objectifs

Plus en détail

Comores. Décret d application de la loi fixant le statut de la copropriété des immeubles bâtis

Comores. Décret d application de la loi fixant le statut de la copropriété des immeubles bâtis Décret d application de la loi fixant le statut de la copropriété des immeubles bâtis Décret n 67-223 du 17 mars 1967 [NB - Décret n 67-223 du 17 mars 1967 portant règlement d administration publique pour

Plus en détail

Ville de Montélimar AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE

Ville de Montélimar AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE Ville de Montélimar AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE SECTION I : POUVOIR ADJUDICATEUR I.1) NOM, ADRESSE ET POINT DE CONTACT Nom officiel : Ville de Montélimar Adresse postale : Hôtel de Ville, Place

Plus en détail

Chapitre 1 : la comptabilité de caisse

Chapitre 1 : la comptabilité de caisse La comptabilité de caisse www.comptanat.fr Chapitre 1 : la comptabilité de caisse À l'origine de la comptabilité de caisse se trouve l'idée que, pour limiter les risques de détournement, seule une personne

Plus en détail

PIECES COMPTABLES ET DOCUMENTS DE PAIEMENT

PIECES COMPTABLES ET DOCUMENTS DE PAIEMENT PIECES COMPTABLES ET DOCUMENTS DE PAIEMENT 1. Les pièces comptables A. La facture Définition : Etat détaillé des biens et services vendus que le fournisseur remet ou envoie à l acheteur. C est un document

Plus en détail

Fonds en faveur de la formation professionnelle fiduciaire et immobilière Questions et réponses

Fonds en faveur de la formation professionnelle fiduciaire et immobilière Questions et réponses Fonds en faveur de la formation professionnelle fiduciaire et immobilière Questions et réponses Etat: 23.2.2011 Question Réponse 1. Force obligatoire générale Comment et par qui un fonds en L article 60

Plus en détail

ASSOCIATION GENEVOISE DES PROPRIETAIRES D'AUTOCARS

ASSOCIATION GENEVOISE DES PROPRIETAIRES D'AUTOCARS ASSOCIATION GENEVOISE DES PROPRIETAIRES D'AUTOCARS NOM ET SIEGE DE L ASSOCIATION Article 1 Sous la dénomination «Association Genevoise des Propriétaires d'autocars», il est formé entre les adhérents aux

Plus en détail

COM (2015) 289 final

COM (2015) 289 final COM (2015) 289 final ASSEMBLÉE NATIONALE QUATORZIEME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 22 juin 2015 Enregistré à la Présidence du Sénat le

Plus en détail

Assurances sociales et activité indépendante

Assurances sociales et activité indépendante Assurances sociales et activité indépendante Olivier Grometto Directeur, département de promotion, FER Genève Petit déjeuner des PME et start-up octobre 2013 Assurances sociales et activité indépendante

Plus en détail

0.211.422.913.61 Convention additionnelle

0.211.422.913.61 Convention additionnelle Traduction 1 0.211.422.913.61 Convention additionnelle à la Convention du 6 décembre 1920 entre la Confédération suisse et l Empire allemand, concernant les hypothèques suisses avec clause d or en Allemagne

Plus en détail

ASSOCIATION DE FINANCEMENT DU PARTI NOUS CITOYENS STATUTS

ASSOCIATION DE FINANCEMENT DU PARTI NOUS CITOYENS STATUTS ASSOCIATION DE FINANCEMENT DU PARTI NOUS CITOYENS STATUTS Article 1er : Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

CAPACITÉ EN DROIT. Présentation. Objectifs. Contenu de la formation

CAPACITÉ EN DROIT. Présentation. Objectifs. Contenu de la formation CAPACITÉ EN DROIT RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Capacité en droit Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation CAPACITE EN DROIT Objectifs Les études de Capacité en Droit sont

Plus en détail

Taxe scolaire Questions fréquentes

Taxe scolaire Questions fréquentes Taxe scolaire Questions fréquentes HORAIRE : FERMETURE DES BUREAUX DU 15 JUILLET AU 2 AOUT 2013 INCLUSIVEMENT MESSAGE : Étant donné le fort volume de messages que cette période entraine, le retour des

Plus en détail

Institut Romand de Formation en Assurances STATUTS

Institut Romand de Formation en Assurances STATUTS Institut Romand de Formation en Assurances STATUTS Etat au 04-04-2008 - 2 - Article 1 : Constitution Il est constitué sous le nom d'«institut Romand de Formation en Assurances», ci-après IRFA, une association

Plus en détail

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles 1 2 Pourquoi ce document? La Poste souhaite apporter des solutions aux besoins de chaque client.

Plus en détail

Statuts de la Coopérative suisse des artistes interpretes SIG

Statuts de la Coopérative suisse des artistes interpretes SIG Coopérative suisse des artistes interpretes SIG avenue de la Gare 2, CH- 2000 Neuchâtel, Tél. +41 77 251 97 96 Schweizerische Interpretengenossenschaft SIG Kasernenstrasse 15, CH- 8004 Zürich Tel +41 43

Plus en détail

Test d aptitudes pour les études de médecine en Suisse (AMS) - Rapport statistique pour la session Suisse 2014

Test d aptitudes pour les études de médecine en Suisse (AMS) - Rapport statistique pour la session Suisse 2014 UNIVERSITÉ DE FRIBOURG SUISSE UNIVERSITÄT FREIBURG SCHWEIZ ZENTRUM FÜR TESTENTWICKLUNG UND DIAGNOSTIK AM DEPARTEMENT FÜR PSYCHOLOGIE CENTRE POUR LE DEVELOPPEMENT DE TESTS ET LE DIAGNOSTIC AU DEPARTEMENT

Plus en détail

S T A T U T S CAISSE AGRICOLE SUISSE DE GARANTIE FINANCIERE STAPFERSTRASSE 2 CASE POSTALE 716 5201 BRUGG

S T A T U T S CAISSE AGRICOLE SUISSE DE GARANTIE FINANCIERE STAPFERSTRASSE 2 CASE POSTALE 716 5201 BRUGG SCHWEIZERISCHE BÄUERLICHE BÜRGSCHAFTSGENOSSENSCHAFT C A I S S E AG R I CO L E S U I S S E D E G A R A N T I E F I N AN C I È R E S T A T U T S CAISSE AGRICOLE SUISSE DE GARANTIE FINANCIERE STAPFERSTRASSE

Plus en détail

FIT4 BUSINESS HARMONISATION OU NON

FIT4 BUSINESS HARMONISATION OU NON FIT4 BUSINESS HARMONISATION OU NON DES INTERMÉDIAIRES DU COMMERCE ANIMATION PAR MARIE-LUCE DIXON, JURISTE LUNDI 10 MARS 2014 LUXEMBOURG LE RÉSEAU ENTREPRISE EUROPE Réseau officiel mis en place par la Commission

Plus en détail

INSTRUCTIONS A MES PROCHES

INSTRUCTIONS A MES PROCHES INSTRUCTIONS A MES PROCHES Pompes Funèbres Neuchâteloises PFNE.CH PRÉVOYANCE FUNÉRAIRE CHACUN DEVRAIT Y PENSER Pour qui? Notre prévoyance funéraire s adresse à tous ceux qui désirent répondre aux interrogations

Plus en détail

PAIEMENT ET FINANCEMENT A L INTERNATIONAL

PAIEMENT ET FINANCEMENT A L INTERNATIONAL PAIEMENT ET FINANCEMENT A L INTERNATIONAL.I) INSTRUMENTS DE PAIEMENT: A) LE CHÈQUE: - Chèque: Moyen de paiement à vue. - Chèque bancaire: Il présente une garantie bancaire. - Chèque de l'entreprise Il

Plus en détail

Titre trentième: Du registre du commerce

Titre trentième: Du registre du commerce Titre trentième: Du registre du commerce A. But et organisation I. En général Art. 927 1 Chaque canton doit posséder un registre du commerce. 2 Les cantons sont libres d instituer des registres par district.

Plus en détail

AVIS. COMMUNE DE SAUMUR (Maine-et-Loire) Article L. 1612-15 du code général des collectivités territoriales. Détermination d une dépense obligatoire

AVIS. COMMUNE DE SAUMUR (Maine-et-Loire) Article L. 1612-15 du code général des collectivités territoriales. Détermination d une dépense obligatoire COMMUNE DE SAUMUR (Maine-et-Loire) Article L. 1612-15 du code général des collectivités territoriales Détermination d une dépense obligatoire Rapport n : 2012-0127 Séance du : 13 septembre 2012 Avis n

Plus en détail

UNION FÉDÉRALE DES CONSOMMATEURS - QUE CHOISIR Association de la région de Versailles STATUTS

UNION FÉDÉRALE DES CONSOMMATEURS - QUE CHOISIR Association de la région de Versailles STATUTS UNION FÉDÉRALE DES CONSOMMATEURS - QUE CHOISIR Association de la région de Versailles STATUTS Article 1 er : formation Sous le régime de la loi du premier juillet mille neuf cent neuf, il est créé entre

Plus en détail

14.040 n Loi sur l'assurance suisse contre les risques à l'exportation (LASRE). Modification

14.040 n Loi sur l'assurance suisse contre les risques à l'exportation (LASRE). Modification Session d'automne 04 e-parl 8.09.04 4:4 - - 4.040 n Loi sur l'assurance suisse contre les risques à l'exportation (LASRE). Modification Projet du Décision du du mai 04 du 8 septembre 04 Adhésion au projet

Plus en détail

Manque de formation : un risque de recourir à l aide sociale

Manque de formation : un risque de recourir à l aide sociale Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Département de la santé, des affaires sociales et des ressources humaine du canton du Jura Communiqué de presse Embargo: 04.04.2007

Plus en détail

L INDÉPENDANCE DEPUIS 1921

L INDÉPENDANCE DEPUIS 1921 L INDÉPENDANCE DEPUIS 1921 Depuis 1921, année de sa fondation, TSM Compagnie d Assurances a fait des risques son métier. TSM présente une large palette de prestations couvrant les risques liés aux transports

Plus en détail

NOUVELLE LOI SUR LES ASBL: NOUVELLES FORMALITES ET PUBLICATIONS

NOUVELLE LOI SUR LES ASBL: NOUVELLES FORMALITES ET PUBLICATIONS NOUVELLE LOI SUR LES ASBL: NOUVELLES FORMALITES ET PUBLICATIONS La nouvelle loi du 2 mai 2002 sur les asbl apporte des changements : - dans la rédaction des statuts ; - dans les formalités et les publications

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Informations réglementées

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Informations réglementées COMMUNIQUÉ DE PRESSE Informations réglementées Pour publication immédiate RHJ INTERNATIONAL ANNONCE LA CLOTURE DE LA RESTRUCTURATION FINANCIERE DE HONSEL Bruxelles, le22 juillet 2009 RHJ International

Plus en détail

SUITES ET SÉRIES GÉOMÉTRIQUES

SUITES ET SÉRIES GÉOMÉTRIQUES SUITES ET SÉRIES GÉOMÉTRIQUES Sommaire 1. Suites géométriques... 2 2. Exercice... 6 3. Application des suites géométriques aux mathématiques financières... 7 4. Vocabulaire... 7 5. Exercices :... 8 6.

Plus en détail

Ordonnance du DEFR sur les coopératives d habitation du personnel de la Confédération

Ordonnance du DEFR sur les coopératives d habitation du personnel de la Confédération Ordonnance du DEFR sur les coopératives d habitation du personnel de la Confédération 842.18 du 19 mai 2004 (Etat le 1 er janvier 2013) Le Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche

Plus en détail

CHARTE DEONTOLOGIQUE AGENT COMMERCIAL Immobilier

CHARTE DEONTOLOGIQUE AGENT COMMERCIAL Immobilier Chambre Nationale Syndicale des Intermédiaires et Mandataires CHARTE DEONTOLOGIQUE AGENT COMMERCIAL Immobilier ARTICLE 1 Le cadre du Contrat 1-1 Le Contrat entre l Agent Commercial et le Mandant doit préciser

Plus en détail

du 6 février 2012 Art. 2 technologie.

du 6 février 2012 Art. 2 technologie. Arrêté du Conseil fédéral instituant la participation obligatoire au fonds en faveur de la formation professionnelle en fiducie et en administration de biens immobiliers du 6 février 2012 Le Conseil fédéral

Plus en détail

Tout sur le compte WIR Le support des PME par excellence

Tout sur le compte WIR Le support des PME par excellence Tout sur le compte WIR Le support des PME par excellence 1 Sommaire Les avantages d une participation WIR Les avantages d une participation WIR page 1 Succès avec WIR page 2 Budget WIR et placement des

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil PL 9572-A. Rapport. Date de dépôt: 18 août 2005 Messagerie

Secrétariat du Grand Conseil PL 9572-A. Rapport. Date de dépôt: 18 août 2005 Messagerie Secrétariat du Grand Conseil PL 9572-A Date de dépôt: 18 août 2005 Messagerie Rapport de la Commission des finances chargée d'étudier le projet de loi du Conseil d'etat modifiant la loi ratifiant les nouveaux

Plus en détail

Bases de l économie d entreprise Examen

Bases de l économie d entreprise Examen Examen modulaire SVF-ASFC Edition Printemps 2010 Bases de l économie d entreprise Examen Durée de l examen: 60 minutes Moyens auxiliaires autorisés: Calculatrice standard non programmable Collez ici votre

Plus en détail

PROCEDURE DE FAILLITE

PROCEDURE DE FAILLITE PROCEDURE DE FAILLITE Prononcé de faillite Prise d inventaire Liquidation en la forme sommaire Liquidation en la forme ordinaire Suspension de la faillite faute d actif Prononcé de suspension rendu par

Plus en détail

de confession ca d une autre confession ou religion et 5,2 % % % entre entre 1915 et 1929 (35 à 49 entre 1900 et 1915 (50 à 64 ans) et 3,1 % %

de confession ca d une autre confession ou religion et 5,2 % % % entre entre 1915 et 1929 (35 à 49 entre 1900 et 1915 (50 à 64 ans) et 3,1 % % EXPOSITION NATIONALE SUISSE Projet rédigé IAUSANNE 1964 sur la base des résultats Un Jour en Suisse au 15 juin 1964 OA/GC GUILIVER PUBLIE LES RESUITATS DE SON QUESTIONNAIRE AU GENERAUX 15 JUIN 1964 (éventuel

Plus en détail

STATUTS L'ASSOCIATION ROMANDE DES METIERS DE LA BIJOUTERIE (ASMEBI)

STATUTS L'ASSOCIATION ROMANDE DES METIERS DE LA BIJOUTERIE (ASMEBI) STATUTS L'ASSOCIATION ROMANDE DES METIERS DE LA BIJOUTERIE (ASMEBI) DE Article premier CONSTITUTION ET DENOMINATION Sous la dénomination "Association romande des métiers de la bijouterie" (ASMEBI) il est

Plus en détail

DIFFUSEUR DE PRESSE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

DIFFUSEUR DE PRESSE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 DIFFUSEUR DE PRESSE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU DIFFUSEUR DE PRESSE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU DIFFUSEUR DE PRESSE... 5 L'ACTIVITÉ DU DIFFUSEUR DE PRESSE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU DIFFUSEUR DE PRESSE...

Plus en détail

Note d information à l intention des membres employeurs et des membres travailleurs du Conseil d administration du BIT

Note d information à l intention des membres employeurs et des membres travailleurs du Conseil d administration du BIT Note d information à l intention des membres employeurs et des membres travailleurs du Conseil d administration du BIT Documentation Les documents présentés au Conseil d administration sont mis sur le

Plus en détail

B u n d e s v e r w a l t u n g s g e r i c h t. T r i b u n a l a d m i n i s t r a t i v f e d e r a l

B u n d e s v e r w a l t u n g s g e r i c h t. T r i b u n a l a d m i n i s t r a t i v f e d e r a l B u n d e s g e r i c h t B u n d e s s t r a f g e r i c h t B u n d e s v e r w a l t u n g s g e r i c h t B u n d e s p a t e n t g e r i c h t T r i b u n a l f é d é r a l T r i b u n a l p é n a

Plus en détail