ir value.com Le Fundamental Value Indicator

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ir value.com Le Fundamental Value Indicator"

Transcription

1 éducatif Le Fundamental Value Indicator Le Fundamental Value Indicator (voir image en page 6) brosse en un tableau la valeur d une entreprise et de son équipe dirigeante. Il illustre en une seule image ce que les investisseurs peuvent en attendre dans les années à venir. Cet indicateur établit également le lien entre la valeur fondamentale d une action et le cours boursier. Il indique à tout moment combien un titre est surévalué ou sous-évalué en bourse par rapport à la valeur fondamentale. On peut donc voir à chaque instant sous quel cours un titre mérite d être acheté et au-dessus de quel cours il vaut mieux vendre. Une des caractéristiques du Fundamental Value Indicator est qu il permet de cerner en un coup d œil les possibilités de croissance d une entreprise et la valeur des titres. On peut se faire une bonne idée du potentiel bénéficiaire futur de la société et du potentiel de hausse de l action en bourse. Le potentiel de croissance de l entreprise et sa force de frappe financière sont les déterminants de la croissance future. Le Fundamental Value Indicator tient compte de ces éléments pour établir la valeur future du titre en question. Le Fundamental Value Indicator est non seulement le baromètre qui indique de façon scientifique l évolution probable dans le futur d une entreprise, mais il chiffre de façon claire l évolution de la société dans le passé. Avec les données les plus importantes de l entreprise des 10 dernières années, telles que la croissance du chiffre d affaires, la croissance du bénéfice par action, la croissance du dividende, la croissance des fonds propres par action, l évolution de la marge bénéficiaire, l évolution du

2 rendement des fonds propres, la croissance de la marge brute d autofinancement, l indicateur dispose de tous les éléments-clés qui marquent la performance de la société. Avec les données et les prévisions en matière du rapport cours/bénéfice et surtout du rapport cours/bénéfice probable sur 5 ans, le ratio PEG et le ratio PEG sur 5 ans, le Fundamental Value Indicator offre des informations complémentaires en ce qui concerne la valeur présente et future du titre. Le Fundamental Value Indicator est la concentration des lignes de force d une entreprise fondée sur des données remontant 10 ans dans le passé et projetée sur les 5 ans à venir. La particularité unique du Fundamental Value Indicator réside dans sa capacité à fournir, en une seule et même image, toutes les informations indispensables pour décider d acheter ou de vendre des actions en toute connaissance de cause. Le Fundamental Value Indicator est un instrument qui permet d analyser et de comparer des entreprises de façon objective. L évaluation fondamentale attribuée à une entreprise n est pas influencée par des rumeurs ou des nouvelles incontrôlées. Il s agit simplement d un étalon objectif qui compare la valeur dynamique d une entreprise avec les cours de bourse. L indicateur assigne à chaque action une note qui repose sur la «valeur fondamentale» et la «sous-évaluation ou surévaluation» en bourse. Cet indicateur apparaît sous l énoncé «évaluation fondamentale». En quoi consiste l évaluation fondamentale? Le Fundamental Value Indicator assigne une certaine valeur à chacune des données-clés d une entreprise. La note attribuée est fonction de la force de l entreprise dans le domaine considéré. Si la croissance moyenne du chiffre d affaires au cours des 10 dernières années est par exemple inférieure à 1 pour cent par an, l entreprise reçoit, pour ce critère, une valeur négative de «5». Si la croissance moyenne du chiffre d affaires est supérieure à 5 pour cent par an, l entreprise reçoit alors une évaluation de «+3». Si la croissance moyenne du chiffre d affaires est supérieure à 10 pour cent par an, l entreprise est notée «+6». Pour une augmentation moyenne du chiffre d affaires supérieure à 15 pour cent, la note est portée à «+9». Le poids attribué à une partie précise d une société dépend essentiellement de l influence que cette partie exerce sur l évolution future de son bénéfice. La note assignée à la croissance des fonds propres est par exemple supérieure à la valeur attribuée à la croissance du dividende. L augmentation des fonds propres accentue en effet la puissance financière d une entreprise et vivifie la réalisation de bénéfices futurs tandis que le dividende constitue une perte de patrimoine pour l entreprise.

3 Le potentiel de hausse est lui aussi un critère assez bien suivi parce qu il est fonction du cours actuel et du bénéfice par action anticipé pour les 5 années à venir. Dans le même esprit, le rapport cours/bénéfice actuel se voit attribuer une note nettement inférieure au rapport cours/bénéfice sur les 5 années à venir (à +5 ans). Ce dernier incarne le rapport entre le cours actuel et le bénéfice escompté sur 5 ans. Le rapport cours/bénéfice à +5 ans constitue par ailleurs un des éléments-clés de la comparaison des entreprises. Il tient compte de la croissance des bénéfices de l entreprise. Plus cette croissance est forte, moins le rapport cours/bénéfice sur 5 ans est élevé et, dès lors, plus l action mérite d être achetée. C est une des raisons pour lesquelles nous avons incorporé le rapport cours/bénéfice sur 5 ans dans le Fundamental Value Indicator. En fin de compte, le Fundamental Value Indicator représente la somme de toutes les valeurs attribuées aux différents critères. Pour pouvoir comparer les entreprises entre elles, le score final est converti sur une échelle allant de 100 à Cette valeur indiquée par le Fundamental Value Indicator est appelée «Valeur fondamentale relative». Les entreprises de qualité qui présentent d excellentes perspectives d avenir obtiennent un résultat positif. Le score est d autant meilleur que la valeur de la société est élevée et que les perspectives d avenir sont bonnes. Les entreprises plus risquées, aux perspectives d avenir peu engageantes, récoltent une note négative. Le score est d autant plus mauvais que la qualité de la société est faible, que le risque est plus élevé et que les perspectives d avenir sont peu réjouissantes. L étape suivante consiste à comparer la valeur d une action et le cours de bourse afin de déterminer la «Sous-évaluation / surévaluation relative», celle-ci étant également représentée sur une échelle allant de 100 à Une action cotant à sa juste valeur en bourse, obtient la note «0». Si la cotation boursière est inférieure à la valeur de l action, la note est négative. La hauteur de la note négative indique à quel point s élève la sous-évaluation. Plus une action est sous-évaluée, plus son score est négatif et plus elle mérité d être achetée. Dans le cas où une action cote au-delà de sa valeur, la note est positive. La note positive indique à quel point s élève la surévaluation. Plus une action est surévaluée, plus son score est élevé et plus il convient d envisager de s en séparer.

4 La note finale attribuée par le Fundamental Value Indicator est appelée «évaluation fondamentale». Elle s obtient en changeant le signe de la «Sous-évaluation / surévaluation relative» et en l additionnant à la «Valeur fondamentale relative» pour ensuite diviser le tout par deux. Une «évaluation fondamentale faible» ne signifie par nécessairement qu on a affaire à une titre de moins bonne qualité. Il se peut tout simplement que le cours de bourse soit trop élevé par rapport à la valeur fondamentale de l action. L «évaluation fondamentale» peut varier de 100 à Plus la note est élevée, plus le titre mérite d être acheté. Un score négatif indique que le titre est surévalué en bourse. Plus la surévaluation en bourse est grande, plus l évaluation est négative. Il vaut mieux se défaire des titres affichant une évaluation négative. Un score compris entre 40 et +40 est jugé neutre; entre 40 et 50, il doit être interprété comme plutôt positif tandis qu il est jugé positif entre 50 et 60. Un score situé entre 60 et 75 est très positif et, au-delà de 75, l action mérite d être achetée. Plus le score est positif, plus l action mérite d être achetée. Un score compris entre 40 et 50 apparaît comme plutôt négatif et comme négatif entre 50 et 60. Un score inférieur à 60 est très négatif. Il est préférable de se défaire d un titre au score négatif. L «évaluation fondamentale» sert surtout à distinguer clairement les actions de qualité des actions à haut risque. L «évaluation fondamentale» des titres de qualité plongera rarement, voire jamais, sous zéro tandis que celle d actions risquées sera peu souvent positive. Remarque importante L évaluation fondamentale que le Fundamental Value Indicator assigne à une action est fonction de l écart entre la valeur dynamique de l action et son cours de bourse. Elle indique dans quelle mesure un titre est sous-évalué ou surévalué en bourse, mais ne fournit aucune indication sur la tendance du cours. En principe, un titre ne peut être acheté que lorsque le cours se situe à un niveau faible sur base fondamentale et grimpe en bourse. Si une action est sous-évaluée sur base fondamentale et baisse en bourse, il convient d attendre un retournement de tendance. On ne peut acheter que lorsque la baisse du cours de l action sous-évaluée s est retournée et muée en hausse. Certes, le prix payé sera plus élevé, mais le bénéfice par unité de temps de détention de l action risque d être sensiblement supérieur.

5 Contenu du Fundamental Value Indicator Le Fundamental Value Indicator est l ensemble des informations qui se trouvent dans les deux compartiments de l image. Sur le site le Fundamental Value Indicator est journellement actualisé sur base des données les plus récemment connues. L on peut à tout moment demander l indicateur ainsi mis à jour au moyen d un code d accès. Vous trouverez à titre d exemple le Fundamental Value Indicator de Colruyt à la page 6. Le compartiment de gauche présente quatre blocs d informations. Le premier bloc concerne le potentiel de hausse d une action en bourse, le rapport entre le potentiel de hausse et le potentiel de baisse ainsi que le cours le plus haut et le plus bas que l on peut escompter durant les 5 années à venir sur base des données fondamentales. Le second bloc comprend les informations-clés relatives à la croissance de l entreprise durant les 10 dernières années (pour autant que l information soit disponible pour toute la période), ainsi que la croissance anticipée pour les 5 années à venir. Le troisième bloc rassemble les informations concernant le dividende. Le quatrième bloc porte essentiellement sur la relation entre les cours de bourse et les données fondamentales, ainsi que la valeur de l action et le potentiel de hausse déterminé selon la méthode de Sharp. Le compartiment de droite présente six blocs d informations. Dans le bloc supérieur se trouve le bénéfice par action des deux derniers exercices, ainsi que le bénéfice par action anticipé pour les 3 prochains exercices. Le second bloc comporte successivement la croissance moyenne du bénéfice par action des 6 dernières années et des 10 dernières années. Suivi de la croissance anticipée pour les 5 prochaines années et le potentiel bénéficiaire futur de l entreprise rapporté sur une échelle de 0 à 100 (voir à la page 11). La valeur fondamentale de l action sur base des données d entreprise les plus récentes se trouve dans le troisième bloc. À titre comparatif le cours est mentionné juste en dessous. Ensuite est affiché combien de pour cent le titre cote en dessous ou au-dessus de sa valeur fondamentale en bourse. Un signe négatif indique que le cours est plus bas que la valeur de l action. Le dernier block présente quelques données relatives à la force de frappe financière de l entreprise. Le bloc 5 indique sous quel cours le titre mérite d être acheté et au-delà de quel cours il vaut mieux se séparer de l action. Dans le dernier bloc se trouve la valeur fondamentale relative, la sous-évaluation / surévaluation relative et l évaluation fondamentale du titre. Afin de pouvoir comparer les entreprises entre elles, ces trois critères sont recalculés et représentés sur une échelle allant de 100 à +100 comme expliqué ci-avant.

6 La terminologie du Fundamental Value Indicator Nous allons ci-dessous aborder succinctement les termes et expressions employés en rapport avec le Fundamental Value Indicator. Les dénominations allant de soi et ne nécessitant donc aucun commentaire ne seront bien sûr pas traitées. Croissance du chiffre d affaires Croissance moyenne du chiffre d affaires durant les 10 dernières années, exprimée en pour cent. Croissance du bénéfice par action Croissance moyenne du bénéfice par action durant les 10 dernières années, exprimée en pour cent. Croissance du dividende Croissance moyenne du dividende par action durant les 10 dernières années, exprimée en pour cent. Croissance des fonds propres par action Croissance moyenne des fonds propres par action durant les 10 dernières années, exprimée en pour cent.

7 Évolution de la marge bénéficiaire Évolution moyenne de la marge bénéficiaire durant les 10 dernières années, exprimée en pour cent. La marge bénéficiaire brute est le rapport entre le bénéfice avant impôts et le chiffre d affaires. Une marge bénéficiaire brute de 5 pour cent signifie que, sur une vente de 100 euros, un bénéfice de 5 euros est réalisé avant impôts. Lorsque la marge bénéficiaire demeure constante, son évolution est égale à zéro. L évolution de la marge bénéficiaire ne peut pas toujours demeurer au-dessus de zéro, car elle finirait alors par excéder le chiffre d affaires, ce qui est naturellement impensable. Il est impossible de réaliser 120 euros de bénéfice sur une vente de 100 euros. Évolution du rendement des fonds propres Évolution moyenne du rendement des fonds propres durant les 10 dernières années, exprimée en pour cent. Le rendement des fonds propres est la relation entre le bénéfice par action et les fonds propres par action ou entre le bénéfice après impôts et le total des fonds propres de l entreprise. Si le rendement des fonds propres ne varie pas, son évolution est égale à zéro. En principe, elle ne peut pas non plus rester supérieure à zéro. Croissance du cash-flow par action Croissance moyenne du cash-flow par action (également appelé marge brute d autofinancement par action) durant les 10 dernières années, exprimée en pour cent. Croissance escomptée Croissance moyenne anticipée des bénéfices durant les 5 années à venir, exprimée en pour cent. Rapport cours/bénéfice à 5 ans Rapport entre le cours actuel et les bénéfices anticipés sur 5 ans (PER à 5 ans). PEG Rapport entre le PER (cours/bénéfice) et la croissance moyenne escomptée sur les 5 années à venir. PEG à 5 ans Rapport entre le PER à 5 ans et la croissance escomptée sur les 5 années à venir. Vous trouvez plus d informations sur irvalue.com. Cet article est une édition de Investment Research SA Éditeur responsable: Ben Hellinckx, Kardinaal Sterckxlaan 5, 1860 Meise, Belgique Graphiques: Topinvest Données fondamentales: Investment Research SA Banque de données: Investment Research SA Août 2006 La publication que vous tenez en main, comporte des informations et des indications ayant été compilées avec le plus grand soin. Investment Research SA, l auteur et ses collaborateurs ne sauraient toutefois être tenus responsables des éventuelles conséquences qui pourraient découler des informations et indications qui y sont reprises. Investment Research SA et ses fournisseurs d informations ne peuvent pas être tenus responsables des éventuels perturbations, interruptions ou défauts dans cette publication et des services d information connexes. Les perturbations, interruptions ou défauts dans la fourniture électronique ne peuvent en aucun cas donner lieu à une quelconque compensation financière. Prix sous toutes réserves. Une liste complète des stipulations concernant les conditions d utilisation est publiée sur irvalue.com (sur la page «Conditions d utilisation») et peut également être obtenue à l adresse de correspondance. Investment Research SA est commis à protéger vos données personnelles. Une liste complète des stipulations concernant la vie privée est publiée sur irvalue.com (sur la page «Protection des données personnelles») et peut également être obtenue à l adresse de correspondance. Toute présentation, reproduction, diffusion, vente, distribution, publication, modification ou exploitation à des fins commerciales totale ou partielle de cette publication ou de son contenu, par quelque moyen que ce soit, est strictement interdite sans l accord écrit préalable de l éditeur. Il est également interdit de stocker sur support électronique ou d exploiter ces informations à des fins illégales. Le Canal du cours futur, Toekomstig koerskanaal, Fundamental Value Indicator, irinvestor et les logos IR sont des marques ou des marques déposées de Investment Research SA. Ben Hellinckx/irvalue.com. Une liste complète des stipulations applicables à cette publication est publiée sur irvalue.com (sur la page «Copyrights») et peut également être obtenue à l adresse de correspondance.

L analyse boursière avec Scilab

L analyse boursière avec Scilab L analyse boursière avec Scilab Introduction La Bourse est le marché sur lequel se traitent les valeurs mobilières. Afin de protéger leurs investissements et optimiser leurs résultats, les investisseurs

Plus en détail

Gestion de placements mixtes chez Swisscanto

Gestion de placements mixtes chez Swisscanto Gestion de placements mixtes chez Swisscanto Inform Informations générales pour les caisses de pension 1 er trimestre 2005 Gestion de placements mixtes chez Swisscanto Dans le cadre de la gestion de placements

Plus en détail

Présentation des termes et ratios financiers utilisés

Présentation des termes et ratios financiers utilisés [ annexe 3 Présentation des termes et ratios financiers utilisés Nous présentons et commentons brièvement, dans cette annexe, les différents termes et ratios financiers utilisés aux chapitres 5, 6 et 7.

Plus en détail

GLOBAL ANALYZER. Guide de l utilisateur du

GLOBAL ANALYZER. Guide de l utilisateur du Guide de l utilisateur du GLOBAL ANALYZER LES «RAPPORTS» 1 La partie «Signalétique» 1 La partie «Diagnostic» 1 La partie«conclusions» 1 Le profil de la société 2 Les autres mesures : 2 LA SECTION VALORISATION

Plus en détail

Mardi 23 octobre 2007. Séminaire. Schumann-bourse

Mardi 23 octobre 2007. Séminaire. Schumann-bourse Mardi 23 octobre 2007 Séminaire Schumann-bourse La Bourse : environnement économique et monétaire Définition de la bourse et de son rôle dans l'économie Influence des taux d'intérêts Déterminer les cycles

Plus en détail

Cours de l'action. Total des actifs actifs et passifs incorporels

Cours de l'action. Total des actifs actifs et passifs incorporels Qu est-ce que le ratio cours/valeur comptable P/B ratio? Ce ratio sert à comparer la valeur de marché d une action à sa valeur comptable. Il se calcule en divisant le cours de clôture d une action par

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif. Vous êtes seul responsable

Plus en détail

La capitalisation boursière 3. Le volume des transactions 5. Le flottant 7. Les indices boursiers 9

La capitalisation boursière 3. Le volume des transactions 5. Le flottant 7. Les indices boursiers 9 La capitalisation boursière 3 Le volume des transactions 5 Le flottant 7 Les indices boursiers 9 Le Price Earning Ratio & Taux de rendement des actions 11 (Dividend Yield) Lire le bilan d une entreprise

Plus en détail

Votre coupon augmente avec la hausse des taux d intérêt. Crédit Agricole CIB (AA- / Aa3) Interest Evolution 2018 STRATÉGIE P. 2. DURÉE p.

Votre coupon augmente avec la hausse des taux d intérêt. Crédit Agricole CIB (AA- / Aa3) Interest Evolution 2018 STRATÉGIE P. 2. DURÉE p. Crédit Agricole CIB (AA- / Aa3) STRATÉGIE P. 2 Crédit Agricole CIB - fait bénéficier l investisseur d un coupon brut annuel intéressant pendant 8 ans. Concrètement, le calcul du coupon s opère sur la base

Plus en détail

CALCULATEUR D OPTIONS GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape

CALCULATEUR D OPTIONS GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape CALCULATEUR D OPTIONS GUIDE PRATIQUE Reshaping Canada s Equities Trading Landscape OCTOBER 2014 Table des matières Introduction 3 Évaluation des options 4 Exemples 6 Évaluation d une option de style américain

Plus en détail

NORME IAS 02 STOCKS UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009

NORME IAS 02 STOCKS UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 NORME IAS 02 STOCKS UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 02 : STOCKS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit de la norme...3 1.1.2. Le champ d application

Plus en détail

Chapitre 8 L évaluation des obligations. Plan

Chapitre 8 L évaluation des obligations. Plan Chapitre 8 L évaluation des obligations Plan Actualiser un titre à revenus fixes Obligations zéro coupon Obligations ordinaires A échéance identique, rendements identiques? Évolution du cours des obligations

Plus en détail

Cours de calculs nanciers. Chapitre 7 : Evaluation des actions

Cours de calculs nanciers. Chapitre 7 : Evaluation des actions Cours de calculs nanciers Chapitre 7 : Evaluation des actions L2 Economie et Gestion Vincent Bouvatier vbouvatier@u-paris10.fr Université de Paris 10 - Nanterre Année universitaire 2008-2009 Modèle d actualisation

Plus en détail

Méthode d évaluation d une entreprise STRATEGGYZ

Méthode d évaluation d une entreprise STRATEGGYZ Méthode d évaluation d une entreprise STRATEGGYZ A quoi sert ce document? Vous faire connaitre une partie de l ensemble des méthodes d évaluation d une entreprise Ne pas faire l apologie d une et une seule

Plus en détail

UBS BLOC/BLOC Plus Plus de rendement lors d un marché stable.

UBS BLOC/BLOC Plus Plus de rendement lors d un marché stable. ab UBS BLOC/BLOC Plus Plus de rendement lors d un marché stable. Optimisation En achetant un BLOC (Discount Certificate), vous acquérez indirectement un sous-jacent moyennant un escompte (discount). A

Plus en détail

EVALUATION D ENTREPRISE

EVALUATION D ENTREPRISE EVALUATION D ENTREPRISE «Combien vaut mon entreprise?» EVALUATION PLAN DU MODULE 1) Objectifs et enjeux de l évaluation Pour le propriétaire Pour le repreneur 2) Évaluation : apports et limites 3) Rappel

Plus en détail

g e gamme 2 Les Turbos d investissements in mme d investissements intellig d i ti t i t lli t Que sont les Turbos?

g e gamme 2 Les Turbos d investissements in mme d investissements intellig d i ti t i t lli t Que sont les Turbos? Equity First une gamme d invest First une gamme d investisseme une gamme d investissements in ga d investissements intelligents Eq intelligents Equity First une gam Equity First une gamme d invest First

Plus en détail

4- ÉVALUATION D'ENTREPRISES NON ENDETTÉES

4- ÉVALUATION D'ENTREPRISES NON ENDETTÉES 4- ÉVALUATION D'ENTREPRISES NON ENDETTÉES Principe de création de valeur (règle de la VAN) évaluer les cash-flows futurs évaluation d'une action : cash-flow = dividende modèle d'actualisation des dividendes

Plus en détail

UNOFI ACTIONS SECURITE

UNOFI ACTIONS SECURITE UNOFI ACTIONS SECURITE Actif de référence d un contrat d assurance sur la vie en unités de compte NOTICE D INFORMATION L Obligation Unofi Actions Sécurité est un actif représentatif d une unité de compte

Plus en détail

Les soldes intermédiaires de gestion

Les soldes intermédiaires de gestion Les soldes intermédiaires de gestion Fiche 6 Objectifs Identifier les soldes intermédiaires de gestion. Pré-requis Fiches 1, 2 et 3. Mots-clés Soldes intermédiaires de gestion, tableau des soldes intermédiaires

Plus en détail

ING Turbos Infinis. Avantages des Turbos Infinis Potentiel de rendement élevé. Pas d impact de la volatilité. La transparence du prix

ING Turbos Infinis. Avantages des Turbos Infinis Potentiel de rendement élevé. Pas d impact de la volatilité. La transparence du prix ING Turbos Infinis Produit présentant un risque de perte en capital et à effet de levier. Les Turbos sont émis par ING Bank N.V. et sont soumis au risque de défaut de l émetteur. ING Turbos Infinis Les

Plus en détail

Options. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC. Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext

Options. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC. Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext Brochure destinée aux investisseurs particuliers Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext p. 2 Index 1. Options call et put 3 2. Acheteur et vendeur 4 3. Standardisation 5 Valeur sous-jacente

Plus en détail

Chapitre 3 : l évaluation des actions

Chapitre 3 : l évaluation des actions Chapitre 3 : l évaluation des actions 11.10.2013 Plan du cours Modèle d actualisation des dividendes rendement, gain en capital et rentabilité modèle d actualisation des dividendes Application du modèle

Plus en détail

CAHIER DE NOTE DU PROGRAMME DE FORMATION SWING TRADING

CAHIER DE NOTE DU PROGRAMME DE FORMATION SWING TRADING CAHIER DE NOTE DU PROGRAMME DE FORMATION SWING TRADING Groupe CyberCours inc. Tout droit réservé - Ce cahier ce veut une aide à la prise de note pour les étudiant du programme de formation. Il est constitué

Plus en détail

RÉSUMÉ (TRADUCTION) Credit Suisse International

RÉSUMÉ (TRADUCTION) Credit Suisse International RÉSUMÉ (TRADUCTION) Credit Suisse International Notes zéro coupon, liées à un indice, remboursables automatiquement, d un montant maximum total de EUR 100.000.000, échéance 2011, Série NCSI 2006 469 ISIN

Plus en détail

1. QU'EST CE QUE LE TABLEAU DE BORD D UN PROJET?

1. QU'EST CE QUE LE TABLEAU DE BORD D UN PROJET? 1. QU'EST CE QUE LE TABLEAU DE BORD D UN PROJET?... 1 2. LES TABLEAUX DE BORD, OUTILS DE PILOTAGE... 2 3. LES TABLEAUX DE BORD : OUTILS DE DIALOGUE A L'INTERIEUR DE L'ORGANISATION... 3 4. LA PRESENTATION

Plus en détail

BNP Paribas. La perspective d un coupon élevé, en cas de hausse comme en cas de baisse de maximum 30% de l indice CAC40 avec un risque sur le capital

BNP Paribas. La perspective d un coupon élevé, en cas de hausse comme en cas de baisse de maximum 30% de l indice CAC40 avec un risque sur le capital STRATÉGIE P. 2 BNP Paribas - s adresse à l investisseur expérimenté qui souhaite un coupon brut annuel potentiel de 8% même en cas de baisse de maximum 30% de l indice CAC40 et qui accepte un risque en

Plus en détail

LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE

LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE TABLEAU DE BORD LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE DEFINITION Le tableau de bord est un support (papier ou informatique) qui sert à collecter de manière régulière des informations permettant de

Plus en détail

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Objectif 1 Une entité peut exercer des activités à l international de deux manières. Elle peut conclure des transactions

Plus en détail

TURBOS WARRANTS CERTIFICATS. Les Turbos Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits non garantis en capital.

TURBOS WARRANTS CERTIFICATS. Les Turbos Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits non garantis en capital. TURBOS WARRANTS CERTIFICATS Les Turbos Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits non garantis en capital. 2 LES TURBOS 1. Introduction Que sont les Turbos? Les Turbos sont des produits

Plus en détail

Les chandeliers japonais

Les chandeliers japonais - 1 - Les chandeliers japonais Mots clés : Sommaire :! Chandeliers japonais! Retournement! Doji! Marteau! Pendu! Etoile du matin! Configuration d'absorption! Harami 1. Construction et première interprétation

Plus en détail

CAC, DAX ou DJ : lequel choisir?

CAC, DAX ou DJ : lequel choisir? CAC, DAX ou DJ : lequel choisir? 1. Pourquoi cette question Tout trader «travaillant 1» sur les indices s est, à un moment ou un autre, posé cette question : «je sais que la tendance est bien haussière

Plus en détail

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 3 e trimestre 2013

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 3 e trimestre 2013 Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 2013 (à ce jour): 4,14% : 1,63% Bonne performance en juillet et en septembre Nouvelle augmentation des liquidités Progression de la quote-part du franc

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les bases de l analyse technique Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif.

Plus en détail

Πώς να κάνετε συναλλαγές και πώς να βάζετε εντολές

Πώς να κάνετε συναλλαγές και πώς να βάζετε εντολές Πώς να κάνετε συναλλαγές και πώς να βάζετε εντολές μέσα από την πλατφόρμα SAXO Trader INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR LES DEVISES ET INSTRUCTIONS POUR TRADER Για περισσότερη βοήθεια επικοινωνήστε μαζί μας στο

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE La fiscalité simplifiée des valeurs mobilières Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre

Plus en détail

TENDANCE CAC40 Lettre du mois de décembre 2014

TENDANCE CAC40 Lettre du mois de décembre 2014 TENDANCE CAC40 Lettre du mois de décembre Des fondamentaux en demi-teinte, mais un retour de l appétence pour le risque A l issue de la publication des résultats du troisième trimestre, les analystes financiers

Plus en détail

Formules et Approches Utilisées dans le Calcul du Coût Réel

Formules et Approches Utilisées dans le Calcul du Coût Réel Formules et Approches Utilisées dans le Calcul du Coût Réel Objectifs du Taux Annuel Effectif Global (TAEG) et du Taux d Intérêt Effectif (TIE) Le coût réel d un crédit inclut non seulement l intérêt,

Plus en détail

Aspects fiscaux des placements en société

Aspects fiscaux des placements en société Aspects fiscaux des placements en société Sommaire 1. Généralités 2. Exploiter d abord l épargne fiscale 2.1. L engagement individuel de pension via une assurance externe (EIP) 2.2. Une pension libre complémentaire

Plus en détail

Les options classiques

Les options classiques Les options classiques des options sur contrat : 1) Spéculation : Les options sur contrat est un remarquable instrument de spéculation permettant de spéculer sur la hausse ou la baisse du prix du contrat

Plus en détail

Les ratios de rentabilité d une entreprise

Les ratios de rentabilité d une entreprise IPCF Institut Professionnel des Comptables et Fiscalistes agréés SOMMAIRE p. 1/ Les ratios de rentabilité d une entreprise p. 6/ Visite du fisc : le fisc peut-il entrer chez un contribuable comme bon lui

Plus en détail

PROJET DE FUSION DES COMMUNES DE. Aubonne Montherod Saint-Oyens Saubraz

PROJET DE FUSION DES COMMUNES DE. Aubonne Montherod Saint-Oyens Saubraz AUBONNE MONTHEROD SAINT-OYENS SAUBRAZ PROJET DE FUSION DES COMMUNES DE Aubonne Montherod Saint-Oyens Saubraz Planification financière 2014 2019 Comparaison de 3 variantes de taux d imposition Pierre Busset

Plus en détail

Chapitre 2 L actualisation... 21

Chapitre 2 L actualisation... 21 III Table des matières Avant-propos Remerciements.... Les auteurs... XI XII Chapitre 1 L intérêt.... 1 1. Mise en situation.... 1 2. Concept d intérêt... 1 2.1. L unité de temps... 2 2.2. Le taux d intérêt...

Plus en détail

Stratégies de négociation SXM MC Contrats à terme mini sur l indice S&P/TSX 60 MC

Stratégies de négociation SXM MC Contrats à terme mini sur l indice S&P/TSX 60 MC Stratégies de négociation SXM MC Contrats à terme mini sur l indice S&P/TSX 60 MC Groupe TMX Actions Bourse de Toronto Bourse de croissance TSX Equicom Produits dérivés Bourse de Montréal CDCC Marché climatique

Plus en détail

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 4 e trimestre 2013

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 4 e trimestre 2013 Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 2013 (à ce jour): 5,76% : 1,56% Exigences de la LPP dépassées de plus de 4% Bonne performance essentiellement induite par les actions Légère baisse de

Plus en détail

Certificats Leverage & Short

Certificats Leverage & Short Certificats Leverage & Short Produit présentant un risque de perte en capital et à effet de levier. Produit émis par ING Bank N.V. et soumis au risque de défaut de l émetteur. Les Certificats ING Leverage

Plus en détail

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER 1. Compléter le tableau de financement 2011 Affectation du bénéfice 2010 : Bénéfice 2010 359 286 Affectation en

Plus en détail

Règlement de gestion du fonds Post Optima FINVEX 08/2023 Exposition à 100% de la prime nette investie via un dépôt auprès de BNP Paribas Fortis

Règlement de gestion du fonds Post Optima FINVEX 08/2023 Exposition à 100% de la prime nette investie via un dépôt auprès de BNP Paribas Fortis Règlement de gestion du fonds Post Optima FINVEX 08/2023 Exposition à 100% de la prime nette investie via un dépôt auprès de BNP Paribas Fortis Ce règlement de gestion est applicable au fonds Post Optima

Plus en détail

Société Générale Acceptance

Société Générale Acceptance Société Générale Acceptance À QUOI VOUS ATTENDRE? P. 2 Société Générale Acceptance est un instrument dérivé. Le produit est émis par Société Générale Acceptance N.V. et garanti par Société Générale S.A.

Plus en détail

Chapitre 5 : produits dérivés

Chapitre 5 : produits dérivés Chapitre 5 : produits dérivés 11.11.2015 Plan du cours Options définition profil de gain à l échéance d une option déterminants du prix d une option Contrats à terme définition utilisation Bibliographie:

Plus en détail

Norme comptable internationale 33 Résultat par action

Norme comptable internationale 33 Résultat par action Norme comptable internationale 33 Résultat par action Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire les principes de détermination et de présentation du résultat par action de manière à améliorer

Plus en détail

TURBOS Votre effet de levier sur mesure

TURBOS Votre effet de levier sur mesure TURBOS Votre effet de levier sur mesure Société Générale attire l attention du public sur le fait que ces produits, de par leur nature optionnelle, sont susceptibles de connaître de fortes fluctuations,

Plus en détail

Fiche d information financière en matière d assurance-vie (branche 23)

Fiche d information financière en matière d assurance-vie (branche 23) Fiche d information financière en matière d assurance-vie (branche 23) mylife pro Type d assurance vie Garanties Public cible Assurance-vie dont le rendement est lié à des fonds d investissement (branche

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE6 FINANCE D ENTREPRISE - session 214 Proposition de CORRIGÉ 214 dcg-lyon.fr Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER - 1 points 1.

Plus en détail

Questions pratiques 4: Transformer la variable dépendante

Questions pratiques 4: Transformer la variable dépendante Questions pratiques 4: Transformer la variable dépendante Jean-François Bickel Statistique II SPO8 Transformer une variable consiste en une opération arithmétique qui vise à construire une nouvelle variable

Plus en détail

Connexion : accès à la page de «LOGIN»

Connexion : accès à la page de «LOGIN» UTILISATION DU PLAN DE MARCHE TRIVAL D ASSOCIES EN FINANCE (Principales fonctionnalités) www.associes-finance.com puis cliquez sur : Connexion : accès à la page de «LOGIN» 1. Accédez par l adresse générale

Plus en détail

Chapitre 13 - Le MEDAF

Chapitre 13 - Le MEDAF Chapitre 13 - Le MEDAF Plan Présentation et utilité du Medaf Deux propositions Tous les individus investissent dans le portefeuille de marché Les individus n'investissent pas dans les mêmes proportions

Plus en détail

Norme internationale d information financière 2 Paiement fondé sur des actions

Norme internationale d information financière 2 Paiement fondé sur des actions Norme internationale d information financière 2 Paiement fondé sur des actions Norme internationale d information financière 2 Paiement fondé sur des actions OBJECTIF 1 L objectif de la présente Norme

Plus en détail

GROUPE HNZ INC. POLITIQUE EN MATIÈRE D OPÉRATIONS D INITIÉS

GROUPE HNZ INC. POLITIQUE EN MATIÈRE D OPÉRATIONS D INITIÉS GROUPE HNZ INC. POLITIQUE EN MATIÈRE D OPÉRATIONS D INITIÉS La présente politique fournit des lignes directrices aux administrateurs, aux dirigeants, aux employés et aux consultants de Groupe HNZ Inc.

Plus en détail

Table des matières détaillée

Table des matières détaillée Table des matières détaillée Préface XIX Avant-propos XXI PARTIE I LA FINANCE ET LE SYSTÈME FINANCIER 1 Chapitre 1 Qu est-ce que la finance? 1 Résumé 1 1.1 Définition de la finance 3 1.2 Pourquoi étudier

Plus en détail

Echelle Logarithmique

Echelle Logarithmique Echelle Arithmétique Échelle qui favorise les variations d amplitude. Ex : un cours qui passe de 100 à 200 puis de 200 à 300, avec l échelle logarithmique les deux écarts de 100 points seront identiques

Plus en détail

RETScreen International. ACÉTATE 3 : Feuille Sommaire financier

RETScreen International. ACÉTATE 3 : Feuille Sommaire financier Module de formation NOTES DU FORMATEUR ANALYSES FINANCIÈRE ET DE RISQUE AVEC LE LOGICIEL RETSCREEN COURS D ANALYSE DE PROJETS D ÉNERGIES PROPRES Ce document donne la transcription de la présentation orale

Plus en détail

REPORTING ANALYSE DE RATIOS TABLEAUX DE BORD

REPORTING ANALYSE DE RATIOS TABLEAUX DE BORD REPORTING ANALYSE DE RATIOS TABLEAUX DE BORD Séminaire stagiaires : 5 décembre 2015 W. NIESSEN W. NIESSEN 2015 2 Plan Introduction Reporting Définition et objectifs Rôle du comptable Fréquence et impacts

Plus en détail

ING Turbos. Profitez de la hausse ou de la baisse des cours avec un effet de levier encore plus important!

ING Turbos. Profitez de la hausse ou de la baisse des cours avec un effet de levier encore plus important! ING Turbos 2 Profitez de la hausse ou de la baisse des cours avec un effet de levier encore plus important! @ ING Turbos ING a lancé les Turbos Infinis en France en Janvier 2011. Ceux-ci permettent de

Plus en détail

Protégez vous contre l inflation

Protégez vous contre l inflation Credit Suisse (A+/Aa) À QUOI VOUS ATTENDRE? P. Inflation Booster 0 Credit Suisse Inflation Booster 0 est un titre de dette structuré. Le produit est émis par Credit Suisse AG et vous donne droit à un coupon

Plus en détail

LES SIIC. Pierre Schoeffler Président S&Partners Senior Advisor IEIF. Étude réalisée par. Les SIIC et la retraite 1

LES SIIC. Pierre Schoeffler Président S&Partners Senior Advisor IEIF. Étude réalisée par. Les SIIC et la retraite 1 LES SIIC et la retraite Étude réalisée par Pierre Schoeffler Président S&Partners Senior Advisor IEIF Les SIIC et la retraite 1 23 juin 2014 2 Les SIIC et la retraite La retraite est, avec l emploi et

Plus en détail

LES STRATEGIES DE REEQUILIBRAGE OU DE LAISSER-FAIRE

LES STRATEGIES DE REEQUILIBRAGE OU DE LAISSER-FAIRE LES STRATEGIES DE REEQUILIBRAGE OU DE LAISSER-FAIRE Dr. Jean Benetti, Dr. Andreas Reichlin 13 FEVRIER 2002 La gestion du risque au niveau stratégique dans les caisses de pension Introduction Plusieurs

Plus en détail

France : Kiss WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY

France : Kiss WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY 5 Novembre 212 6A, rue Goethe, L-1637 Luxembourg, Tel.: (+352) 26 895-1, Fax: (+352) 26 895-24 e-mail: secretariat@bcee-am.lu, www.bcee-assetmanagement.lu France : Kiss 6 France - Croissance du PIB vs.

Plus en détail

INFORMATIONS AUX ACTIONNAIRES ET INVESTISSEURS

INFORMATIONS AUX ACTIONNAIRES ET INVESTISSEURS INFORMATIONS AUX ACTIONNAIRES ET INVESTISSEURS Le return de l action Delhaize s est élevé en 1999 à 0,3%, contre un recul de 1,5% pour la Bourse de Bruxelles. Le cours de bourse est demeuré pratiquement

Plus en détail

METHODES D EVALUATION

METHODES D EVALUATION METHODES D EVALUATION C.R.A. PANSARD & ASSOCIES Présentation du 27 septembre 2004 G. Lévy 1 METHODES D EVALUATION SOMMAIRE 1 Définition et approche de la «valeur» 2 - Les principales méthodes d évaluation

Plus en détail

Service actions et options

Service actions et options Rob Wilson/schutterstock.com Service actions et options Réussir ses investissements en actions exige du temps, des recherches et de la discipline. Le service actions et options de KBC Private Banking vous

Plus en détail

Exercice 1 : Taux de Rendement Interne et Rentabilité des Projets d Investissement

Exercice 1 : Taux de Rendement Interne et Rentabilité des Projets d Investissement ED 5 L IVESTISSEMET Exercice 1 : Taux de Rendement Interne et Rentabilité des Projets d Un investisseur envisage cinq projets d investissement donc il connait respectivement le Taux de Rendement Interne

Plus en détail

euro exigence juin 2013

euro exigence juin 2013 euro exigence juin 2013 Titres de créance de droit français présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance (1) Produit de placement alternatif à un investissement dynamique risqué

Plus en détail

ING Belgium International Finance (Luxembourg) 5Y EUR Yield Invest Notes 03/19

ING Belgium International Finance (Luxembourg) 5Y EUR Yield Invest Notes 03/19 Information Commerciale Fiche Produit ING Belgium International Finance (Luxembourg) 5Y EUR Yield Invest Notes 03/19 liées à l indice EUROSTOXX Select Dividend 30 (SD3E) Classe de Risque 0 1 2 3 4 5 6

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les positions vendeuses sur les options, ou vente d options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document

Plus en détail

A. La distinction entre marchés primaire et secondaire. 1. Le marché financier et ses deux compartiments : le marché primaire et le marché secondaire

A. La distinction entre marchés primaire et secondaire. 1. Le marché financier et ses deux compartiments : le marché primaire et le marché secondaire Chap 2 : Le marché financier et son rôle économique Les marchés de capitaux assurent le financement de l économie. Sur ces marchés se confrontent des agents à la recherche de financements et d autres à

Plus en détail

5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines

5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines 5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines Avec toute la volatilité qui règne sur les marchés ces derniers temps, nombreux sont les investisseurs qui cherchent à diversifier leur portefeuille.

Plus en détail

Les TURBOS. Division (12pt)

Les TURBOS. Division (12pt) Les TURBOS Division (12pt) Le prospectus d émission des certificats TURBOS a été approuvé par la Bafin, régulateur Allemand, en date du 3 mai 2010. Ce document à caractère promotionnel est établi sous

Plus en détail

PERSPECTIVES d avenir

PERSPECTIVES d avenir PERSPECTIVES d avenir Les rôles changeants des titres à revenu fixe et des actions Bruce Cooper, CFA Vice-président, Actions, Gestion de Placements TD Coprésident, Comité de répartition des actifs de Gestion

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

En millions CHF ou selon indication 2014 2013

En millions CHF ou selon indication 2014 2013 32 Distribution de dividendes Les réserves distribuables sont déterminées sur la base des capitaux propres statutaires de la maison mère Swisscom SA et non sur les capitaux propres figurant dans les états

Plus en détail

La valeur présente (ou actuelle) d une annuité, si elle est constante, est donc aussi calculable par cette fonction : VA = A [(1-1/(1+k) T )/k]

La valeur présente (ou actuelle) d une annuité, si elle est constante, est donc aussi calculable par cette fonction : VA = A [(1-1/(1+k) T )/k] Evaluation de la rentabilité d un projet d investissement La décision d investir dans un quelconque projet se base principalement sur l évaluation de son intérêt économique et par conséquent, du calcul

Plus en détail

Document destiné au réseau commercial des banques du groupe Fortis. OPC indicés avec protection de capital

Document destiné au réseau commercial des banques du groupe Fortis. OPC indicés avec protection de capital Document destiné au réseau commercial des banques du groupe Fortis OPC indicés avec protection de capital FIB97pdb-p02 1997 0 1. Introduction Ces derniers temps, un nouveau type de produit a fait son apparition

Plus en détail

CHAPITRE I - REGLEMENT DE GESTION DES FONDS D

CHAPITRE I - REGLEMENT DE GESTION DES FONDS D Table de matière CHAPITRE I - REGLEMENT DE GESTION DES FONDS D INVESTISSEMENT INTERNES 3 1. AI Europe... 3 2. AI Patrimoine... 3 3. AI Emergents... 4 4. AI Strategy Neutral... 5 5. AI Strategy Balanced...

Plus en détail

Étude des résultats des investisseurs particuliers sur le trading de CFD et de Forex en France

Étude des résultats des investisseurs particuliers sur le trading de CFD et de Forex en France Étude des résultats des investisseurs particuliers sur le trading de CFD et de Forex en France Le 13 octobre 2014 Autorité des marchés financiers 17, place de la Bourse 75082 Paris cedex 02 Tél. : 01 53

Plus en détail

Edition spéciale de l Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses EDITION SPÉCIALE

Edition spéciale de l Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses EDITION SPÉCIALE EDITION SPÉCIALE Edition spéciale de l Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses L indice perd 1,83% en janvier 2015 La mauvaise performance de janvier se reflète également dans l allocation

Plus en détail

COMPTE RENDU. Atelier-débat avec les futurs clients éligibles. 25 septembre 2002

COMPTE RENDU. Atelier-débat avec les futurs clients éligibles. 25 septembre 2002 Paris, le 17 octobre 2002 COMPTE RENDU Atelier-débat avec les futurs clients éligibles 25 septembre 2002 *** I La fourniture d électricité... 2 Les clients éligibles peuvent-ils acheter leur électricité

Plus en détail

Et si l on revenait aux fondamentaux? Réunion APAI du 10/02/2014 Rappel du rôle de la Bourse Quand investir en actions? Quel montant de son

Et si l on revenait aux fondamentaux? Réunion APAI du 10/02/2014 Rappel du rôle de la Bourse Quand investir en actions? Quel montant de son Et si l on revenait aux fondamentaux? Réunion APAI du 10/02/2014 Rappel du rôle de la Bourse Quand investir en actions? Quel montant de son patrimoine y investir? Choisir les types de support adaptés à

Plus en détail

Une approche rationnelle Investir dans un monde où la psychologie affecte les décisions financières

Une approche rationnelle Investir dans un monde où la psychologie affecte les décisions financières La gamme de fonds «Finance Comportementale» de JPMorgan Asset Management : Une approche rationnelle Investir dans un monde où la psychologie affecte les décisions financières Document réservé aux professionnels

Plus en détail

La Théorie de la relativité des Loyers Par Alain BECHADE

La Théorie de la relativité des Loyers Par Alain BECHADE La Théorie de la relativité des Loyers Par Alain BECHADE Depuis la fin des années 90 (au siècle dernier!) la financiarisation de l immobilier a apporté des méthodes mathématiques bien pratiques, mais qui

Plus en détail

Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013

Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013 Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013 CHIFFRE D AFFAIRES CONSOLIDÉ : 3 591,5 millions d euros (3 727,4 millions en 2012) RÉSULTAT BRUT D EXPLOITATION COURANT : 642,9 millions

Plus en détail

PROJET DE GESTION PORTEFEUILLE. Evaluation d une Stratégie de Trading

PROJET DE GESTION PORTEFEUILLE. Evaluation d une Stratégie de Trading PROJET DE GESTION PORTEFEUILLE Evaluation d une Stratégie de Trading Encadré par M. Philippe Bernard Master 1 Economie Appliquée-Ingénierie Economique et Financière Taylan Kunal 2011-2012 Sommaire 1) Introduction

Plus en détail

Obligation structurée

Obligation structurée Obligation structurée Une obligation pas comme les autres Sommaire Introduction 5 Nature de l investissement 7 Avantages et inconvénients 7 Mécanismes de performance 8 Avec ou sans protection du capital

Plus en détail

AUCHAN et CASINO se paient CARREFOUR en 2012

AUCHAN et CASINO se paient CARREFOUR en 2012 AUCHAN et CASINO se paient CARREFOUR en 2012 La grande distribution alimentaire bouge au niveau mondial et en France. Pour les acteurs français, la famille Mulliez et Naouri taillent des croupières à Arnault

Plus en détail

La présente recommandation s applique pour la première fois aux périodes annuelles ouvertes à compter du 1 er janvier 2007 ou ultérieurement.

La présente recommandation s applique pour la première fois aux périodes annuelles ouvertes à compter du 1 er janvier 2007 ou ultérieurement. Umbruch franz. 30.8.2006 16:06 Uhr Seite 183 Instruments financiers dérivés La présente recommandation s applique pour la première fois aux périodes annuelles ouvertes à compter du 1 er janvier 2007 ou

Plus en détail

ANALYSE DE L ACTION ORDINAIRE DE ALCAN ALUMINIUM UTILISATION DU SERVEUR BLOOMBERG

ANALYSE DE L ACTION ORDINAIRE DE ALCAN ALUMINIUM UTILISATION DU SERVEUR BLOOMBERG 1 ANALYSE DE L ACTION ORDINAIRE DE ALCAN ALUMINIUM UTILISATION DU SERVEUR BLOOMBERG École des Hautes Études Commerciales de Montréal Automne 1998 Le poste Bloomberg est un outil très précieux pour l analyse

Plus en détail

Les ratios financiers de l industrie alimentaire : définitions et évolution comparative à long terme

Les ratios financiers de l industrie alimentaire : définitions et évolution comparative à long terme Commission Consultative Spéciale Alimentation CCE 2005-822 JPT/NB 12 septembre 2005 Les ratios financiers de l industrie alimentaire : définitions et évolution comparative à long terme Le présent document

Plus en détail

Gestion dynamique de votre compte BullionVault

Gestion dynamique de votre compte BullionVault Mostafa Belkhayate Gestion dynamique de votre compte BullionVault Lorsque vous ouvrez un compte BullionVault, vous avez le choix entre 3 compartiments devises, l euro, le dollar et la livre sterling et

Plus en détail