Plafond de la Sécurité sociale pour 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plafond de la Sécurité sociale pour 2012"

Transcription

1 Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales Direction du Développement Social Statut et convention collective Destinataires Tous services Contact Tél : / Fax : Date de validité A partir du 01/01/2012 Plafond de la Sécurité sociale pour 2012 OBJET : NOUVELLE VALEUR DU PLAFOND MENSUEL DE LA SECURITE SOCIALE PRESTATIONS DU REGIME DE SECURITE SOCIALE. REFER : LOI N DU 21 DECEMBRE 2011 DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2012 (JO DU 22 DECEMBRE 2011) ; DECRET N DU 22 DECEMBRE 2011 PORTANT RELEVEMENT DU SALAIRE MINIMUM DE CROISSANCE (JO DU 23 DECEMBRE 2011) ; DECRET N DU 26 DECEMBRE 2011 RELATIF AUX MODALITES D ATTRIBUTION DES INDEMNITES JOURNALIERES DUES AU TITRE DE L ASSURANCE MALADIE (JO DU 27 DECEMBRE 2011) ; ARRETE DU 30 DECEMBRE 2011 PORTANT FIXATION DU PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2012 (JO DU 31 DECEMBRE 2011) ; CIRCULAIRE N DSS/SD2/2011/497 DU 30 DECEMBRE 2011 RELATIVE AUX MODALITES D ATTRIBUTION DES INDEMNITES JOURNALIERES DUES AU TITRE DE LA MALADIE. CIRCULAIRE DU 21 DECEMBRE 2006 (BRH 2007 RH4) DU 21 DECEMBRE 2006 RELATIVE AUX ABSENCES POUR RAISONS DE SANTE DES SALARIES Foucauld LESTIENNE 1 / 6

2 Sommaire Page 1. PLAFOND MENSUEL DE LA SECURITE SOCIALE 3 2. PRESTATIONS EN ESPECE ASSURANCE MALADIE ASSURANCE ACCIDENT DU TRAVAIL ASSURANCE MATERNITE ASSURANCE DECES 6 2 / 6

3 L arrêté du 30 décembre 2011 fixe la nouvelle valeur du plafond mensuel utilisé pour le calcul de certaines cotisations et prestations de la Sécurité sociale à compter du 1er janvier Le décret n du 26 décembre 2011 modifie les modalités de calcul des indemnités journalières dues au titre de l assurance maladie pour les arrêts débutant à compter du 1 er janvier Désormais le montant maximal de l indemnité journalière sera calculé, non plus sur 50% du plafond de la Sécurité sociale, mais sur 50% de 1,8 fois le SMIC. Le décret n du 22 décembre 2011 a revalorisé le SMIC au 1 er janvier 2012 pour atteindre 9,22 brut/heure soit, 1 398,37 brut /mois. La présente note de service a pour objet de préciser les conséquences de ces relèvements en ce qui concerne le montant des diverses prestations de Sécurité sociale. 1. PLAFOND MENSUEL DE LA SECURITE SOCIALE L arrêté du 30 décembre 2011, cité en référence, a relevé le salaire maximum mensuel pris en compte pour le calcul des cotisations de Sécurité sociale de à à compter du 1 er janvier Les maxima des indemnités journalières sont fixés par référence audit plafond, les minima quant à eux, sont déterminés en fonction du minimum des pensions d invalidité. Toutefois, en ce qui concerne les indemnités journalières maladie versées pour des arrêts de travail intervenant à compter du 1er janvier 2012, le décret n du 26 décembre 2011 réforme les modalités d'attribution de ces indemnités journalières dues au titre de l'assurance maladie pour les salariés du régime général. Jusqu à présent, l'indemnité journalière versée au titre de l'assurance maladie était calculée sur la base des salaires précédant l'arrêt de travail et ne pouvait excéder 50% du plafond de la Sécurité sociale. Dans le cadre des mesures prises pour atteindre l'objectif national de dépenses d'assurance maladie fixé par le législateur en 2012, le décret précité substitue au plafond de Sécurité sociale (3 031 en 2012 par mois) un plafond de 1,8 SMIC (2 517,07 ). La limite de 50 % sera donc calculée par référence à ce dernier plafond pour les arrêts de travail débutant à compter du 1er janvier / 6

4 Le décret procède par ailleurs aux aménagements nécessaires pour que cette modification n'affecte pas le calcul des indemnités journalières maternité, ni celui du capital décès. 2. PRESTATIONS EN ESPECE 2.1 ASSURANCE MALADIE Montants maxima A compter du 1 er janvier 2012 pour des arrêts intervenant à compter de cette date : - Indemnité journalière normale : en aucun cas, l'indemnité journalière servie à un assuré social, qui est égale à 50% du gain journalier de base, ne pourra être supérieure au 1/730 du montant annuel du nouveau plafond (1,8 SMIC annuel, ,84 ), soit 41,38. par jour, soit 1 241,40 par mois. - - Indemnité journalière majorée pour les assurés ayant trois enfants ou plus à charge : l'indemnité servie à partir du trente et unième jour qui suit le point de départ de l'incapacité de travail ne pourra dépasser 1/547,5 de ce plafond annuel, soit 55,17 par jour, soit 1 655,10 par mois. Les dispositions du paragraphe de la circulaire du 21 décembre 2006 (BRH 2007 RH 4) relative aux absences pour maladie des salariés sont donc modifiées. A compter du 1 er janvier 2012 pour des arrêts qui ont débuté avant cette date et sont toujours en cours à cette date, ainsi que pour les prolongations au sens de l article L du Code de la Sécurité sociale, les montants maximum sont toujours fixés par rapport au plafond de la sécurité sociale pour la totalité de la période indemnisée : - Indemnité journalière normale : 48,43 par jour, soit : 1 452,90 par mois ; - Indemnité journalière majorée pour les assurés ayant trois enfants ou plus à charge : 64,57 par jour, soit 1 937,10 par mois. Cas particulier des ALD : Par ailleurs, la réforme doit s articuler avec les dispositions de l article 50 du règlement intérieur des caisses primaires (RICP), qui dispose qu en cas d affection de longue durée, l indemnité journalière versée à l occasion du second arrêt de travail et des suivants ne peut être inférieure à celle qui 4 / 6

5 avait été attribuée à l occasion du premier arrêt de travail dû à l affection en cause. Ainsi, lorsque l arrêt de travail est situé avant la date d entrée en vigueur de la réforme et que le nouvel arrêt pour rechute intervient après cette date (ex : arrêt de travail initial prescrit jusqu au 14 décembre 2011 inclus, reprise de travail intervenue le 15 décembre 2011, puis arrêt de travail lié à une rechute intervenant à compter du 15 mars 2012), la réglementation s appliquera de la façon suivante : - le premier arrêt sera indemnisé sur la base de la réglementation avant réforme (application du plafond Sécurité sociale). Les indemnités journalières dues au titre du deuxième arrêt seront dans un premier temps calculées sur la base de la réglementation après réforme (application du plafond = 1,8 SMIC) ; - la CPAM procédera ensuite à la comparaison entre le montant des indemnités journalières servies au titre du premier arrêt et celui des indemnités journalières calculées pour le deuxième arrêt et en tirera les conséquences suivantes : * en l absence d évolution du salaire de référence entre les deux arrêts et sachant que l indemnité journalière servie au titre de la rechute ne peut être inférieure à celle servie pour le premier arrêt : régularisation de l indemnité journalière au titre du deuxième arrêt sur la base de celle servie pour le premier ; * en cas de baisse du salaire de référence entre les deux arrêts, le montant de l indemnité journalière calculée au titre du deuxième arrêt sera inférieur à celui de l indemnité journalière servie au titre du premier arrêt (à cause du salaire de référence et de la réforme) : régularisation de l indemnité journalière au titre du deuxième arrêt sur la base de celle servie pour le premier ; * en cas de hausse du salaire de référence entre les deux arrêts, le montant de l indemnité journalière calculée au titre du deuxième arrêt pourra être supérieur à celui de l indemnité journalière servie au titre du premier arrêt, même après application du nouveau plafond : dans ce cas l indemnité journalière servie sera celle résultant du calcul effectué au titre du deuxième arrêt Montants minima Le montant de l indemnité journalière ne peut être inférieur à : - 1/365ème du montant minimum de la pension d invalidité (3 248,28 par an au 1 er avril 2011) pour l indemnité journalière normale, soit 8,90 par jour, 5 / 6

6 - 4/3 de ce minimum pour l indemnité journalière majorée pour charges de famille au delà du 31 ème jour (au moins 3 enfants à charge) : soit 11,86 par jour. Cependant, le montant de l indemnité journalière minimum ne peut en aucun cas dépasser le salaire journalier moyen calculé sur la base des revenus du trimestre civil précédant l arrêt de travail. 2.2 ASSURANCE ACCIDENT DU TRAVAIL A compter du 1 er janvier 2012, le montant maximum de l indemnité journalière accident est fixé : - pour les 28 premiers jours à : 182,00 par jour, soit 5 460,00 par mois ; - à compter du 29 ème jour à : 242,67 par jour, soit 7 276,10 par mois. L abaissement des plafonds d attribution ne concerne pas les indemnités journalières versées au titre du risque accident du travail maladie professionnelle. 2.3 ASSURANCE MATERNITE A compter du 1 er janvier 2012, le montant maximum de l indemnité journalière de maternité est fixé à : - 80,04 par jour, soit 2 401,20 par mois ; - 78,39 par jour en Alsace Moselle, soit 2 351,70 par mois. L abaissement des plafonds d attribution ne concerne pas les indemnités journalières versées au titre de la maternité. 2.4 ASSURANCE DECES A compter du 1 er janvier 2012, le montant maximum du capital décès octroyé aux ayants droit de fonctionnaires décédés en activité après l âge légal correspondant à leur année de naissance est fixé à 91,25 fois, contre 90 fois précédemment, le gain journalier de base (Article R361-1 du Code de la Sécurité sociale), soit / 6

PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2009

PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2009 Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales Direction du Développement Social Statut et convention collective Destinataires DIFFUSION NATIONALE Tous services Contact Tél : 01.55.44.27.15/27.18

Plus en détail

Congés pour raison de santé

Congés pour raison de santé Congés pour raison de santé BÉNÉFICIAIRES : FONCTIONNAIRES CNRACL Les personnels fonctionnaires territoriaux affiliés à la Caisse Nationale de Retraite des Agents des Collectivités Locales (personnels

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2010-010

LETTRE CIRCULAIRE N 2010-010 Montreuil, le 21/01/2010 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION, DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE LETTRE CIRCULAIRE N 2010-010 OBJET : Barèmes 2010 applicable au volontariat associatif, au volontariat civil

Plus en détail

N 2016 / 009 08/06/2016

N 2016 / 009 08/06/2016 N 2016 / 009 08/06/2016 Origine : Direction du Recouvrement Contact : Sous-Direction du Recouvrement Réseau Pôle juridique et réglementaire Annexes : 1 Règles de calcul de la taxation d office 2 Tableau

Plus en détail

http://www.legislation.cnav.fr/textes/cr/cn/tlr-cr_cn_2011016_07022011.htm

http://www.legislation.cnav.fr/textes/cr/cn/tlr-cr_cn_2011016_07022011.htm Page 1 sur 6 Direction Juridique et Réglementation Nationale Département Réglementation national Circulaire n 2011/16 du 7 février 2011 Caisse nationale d'assurance vieillesse Destinataires Mesdames et

Plus en détail

Conventions spéciales Aléassur Risques statutaires CNRACL. >Collectivités

Conventions spéciales Aléassur Risques statutaires CNRACL. >Collectivités Conventions spéciales Aléassur Risques statutaires CNRACL >Collectivités SOMMAIRE PRESTATIONS STATUTAIRES CNRACL ARTICLE 1 - Agents visés par les présentes conventions spéciales 5 CHAPITRE 1 EXPOSÉ DES

Plus en détail

SOMMAIRE. Sous quelles conditions? Quels justificatifs? Quelle durée d'attribution? Combien de points?

SOMMAIRE. Sous quelles conditions? Quels justificatifs? Quelle durée d'attribution? Combien de points? SOMMAIRE Sous quelles conditions? Quels justificatifs? Quelle durée d'attribution? Combien de points? Vous êtes malade, vous bénéficiez de points de retraite complémentaire sans contrepartie de cotisations.

Plus en détail

Circulaire du 21 décembre 2007

Circulaire du 21 décembre 2007 1121 année service téléphone document 2007 drhrs/dds 01 55 44 27 31 RH 136 01 55 44 27 15 permanent Circulaire du 21 décembre 2007 Modalites d octroi et de paiement des repos compensateurs des fonctionnaires

Plus en détail

Le plafond des contributions à l'assurance chômage est, en conséquence, fixé à 11 540 euros par mois du 1 er janvier au 31 décembre 2010.

Le plafond des contributions à l'assurance chômage est, en conséquence, fixé à 11 540 euros par mois du 1 er janvier au 31 décembre 2010. Titre CIRCULAIRE N 2009-29 du 22 décembre 2009 Objet PLAFOND DES CONTRIBUTIONS A L'ASSURANCE CHOMAGE - EXERCICE 2010 Origine Direction des Affaires Juridiques INSR0034-CDL RESUME : A compter du 1 er janvier

Plus en détail

Fiche 8. Surcote, retraite progressive et cumul emploi-retraite

Fiche 8. Surcote, retraite progressive et cumul emploi-retraite CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 14 février 2006 à 9 h 30 "Examen de la surcote" Fiche N 8 Document de travail, n engage pas le Conseil Fiche 8 Surcote, retraite progressive et cumul

Plus en détail

PAPETERIE, FOURNITURES DE BUREAU, BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE (COMMERCES DE DÉTAIL) IDCC 1539 Convention collective nationale du 15 décembre 1988

PAPETERIE, FOURNITURES DE BUREAU, BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE (COMMERCES DE DÉTAIL) IDCC 1539 Convention collective nationale du 15 décembre 1988 PAPETERIE, FOURNITURES DE BUREAU, BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE (COMMERCES DE DÉTAIL) IDCC 1539 Convention collective nationale du 15 décembre 1988 REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE PERSONNEL

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ETAT Décret n o 2011-754 du 28 juin 2011 portant relèvement des bornes

Plus en détail

Chiffres de référence au 1 er juillet 2016 et 1 er février 2017

Chiffres de référence au 1 er juillet 2016 et 1 er février 2017 Chiffres de référence au 1 er juillet 2016 et 1 er février 2017 Pôle gestion et accompagnement du personnel Service conseil statutaire Références : SO/MC Contact : 02.96.58.64.09 conseil.statutaire@cdg22.fr

Plus en détail

PRINCIPALES DISPOSITIONS DE LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU TRAVAIL DES ASSISTANTS MATERNELS DU PARTICULIER EMPLOYEUR

PRINCIPALES DISPOSITIONS DE LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU TRAVAIL DES ASSISTANTS MATERNELS DU PARTICULIER EMPLOYEUR PRINCIPALES DISPOSITIONS DE LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU TRAVAIL DES ASSISTANTS MATERNELS DU PARTICULIER EMPLOYEUR DOCUMENT D INFORMATION ELABORE PAR LE SERVICE AGREMENTS DU CONSEIL GENERAL Obligatoirement

Plus en détail

LE R E C O U V R E M E N T SECURITE SOCIALE. 2 janvier 2008. Prélèvements sociaux sur les avantages de préretraites LFSS 2008.

LE R E C O U V R E M E N T SECURITE SOCIALE. 2 janvier 2008. Prélèvements sociaux sur les avantages de préretraites LFSS 2008. LE R E C O U V R E M E N T SECURITE SOCIALE 2 janvier 2008 Prélèvements sociaux sur les avantages de préretraites LFSS 2008 Table des Préretraites LFSS 2008 1. Introduction L objectif de ce document est

Plus en détail

CONGE PAYES. Date de création du document : 27/05/2016. www.dtenc.gouv.nc

CONGE PAYES. Date de création du document : 27/05/2016. www.dtenc.gouv.nc 2016 CONGE PAYES Date de création du document : 27/05/2016 www.dtenc.gouv.nc SOMMAIRE Ouverture du droit au congé payé...2 Durée du congé...2 Départ en congé payé...3 Indemnité de congé payé...4 Règles

Plus en détail

10 % 356,71 proratisée en demi traitement maladie) SFT-10 (proratisé jusqu au mini de l indice 449) 10 1057,23

10 % 356,71 proratisée en demi traitement maladie) SFT-10 (proratisé jusqu au mini de l indice 449) 10 1057,23 Activité : Attaché principal de 1 ère classe, IB 966-IM 783, GUADELOUPE, 10 enfant, titulaire, cessation progressive d activité 60 % rémunéré 70 % mais placé en demi-traitement maladie. N ELEMENTS DE REMUNERATION

Plus en détail

Plafond de la sécurité sociale au 1er janvier 2016 : 3 218 /mois. 1 ) Hausse du plafond de la sécurité sociale

Plafond de la sécurité sociale au 1er janvier 2016 : 3 218 /mois. 1 ) Hausse du plafond de la sécurité sociale Plafond de la sécurité sociale au 1er janvier 2016 : 3 218 /mois Le plafond mensuel de la sécurité sociale (PMSS), applicable aux rémunérations ou gains versés du 1er janvier au 31 décembre 2016, sera

Plus en détail

L allocation de solidarité spécifique (ASS)

L allocation de solidarité spécifique (ASS) INDEMNISATION L allocation de solidarité spécifique (ASS) Pour les chômeurs de longue durée Pour les chômeurs âgés de 50 ans et plus L allocation de solidarité spécifique (ASS) Chômeur de longue durée,

Plus en détail

Les indemnités journalières du chef d entreprise et du conjoint collaborateur artisan ou commerçant

Les indemnités journalières du chef d entreprise et du conjoint collaborateur artisan ou commerçant Les indemnités journalières du chef d entreprise et du conjoint collaborateur artisan ou commerçant Édition 2016 2 LES INDEMNITÉS JOURNALIÈRES Sommaire Quelles sont les conditions de versement? 4 Quelle

Plus en détail

MIEUX INFORMER LES FAMILLES

MIEUX INFORMER LES FAMILLES MIEUX INFORMER LES FAMILLES Les réformes de la politique familiale : les allocations familiales A compter du 1 er juillet 2015, en application de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2015,

Plus en détail

La préretraite licenciement

La préretraite licenciement Notice DAJ 183 Mise à jour janvier 2008 La préretraite licenciement Sommaire Les conditions d'adhésion Votre participation financière Le revenu garanti jusqu'à la retraite Calcul de l'allocation Revalorisations

Plus en détail

Arrêt de travail : vous bénéficiez désormais d un revenu de base

Arrêt de travail : vous bénéficiez désormais d un revenu de base Exploitants Entreprises Particuliers Partena vous informer Arrêt de travail : vous bénéficiez désormais d un revenu de base n Indemnité journalière Amexa www.msa.fr " Si demain je me casse le bras en vacances,

Plus en détail

Ministère des finances et des comptes publics Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

Ministère des finances et des comptes publics Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère des finances et des comptes publics Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Direction de la sécurité sociale Sous-direction de l accès aux soins, des prestations

Plus en détail

CIRCULAIRE INTERMINISTERIELLE N DSS/5B/2016/71

CIRCULAIRE INTERMINISTERIELLE N DSS/5B/2016/71 MINISTERE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTRE DES FAMILLES, DE L ENFANCE ET DES DROITS DES FEMMES Direction de la sécurité sociale Sous-direction

Plus en détail

Création d entreprise et pension d invalidité

Création d entreprise et pension d invalidité Création d entreprise et pension d invalidité La pension d invalidité est une aide financière destinée à faire face aux difficultés suite à la perte totale ou partielle d un travail en raison de son état

Plus en détail

Règlement sur les allocations pour perte de gain

Règlement sur les allocations pour perte de gain Règlement sur les allocations pour perte de gain (RAPG) Modification du Ce texte est une version provisoire. Seule la version publiée dans le Recueil officiel des lois fédérales fait foi. http://www.admin.ch/bundesrecht/00567/index.html?lang=fr

Plus en détail

4. Les sommes versées lors de la rupture du contrat à durée indéterminée : l indemnité de licenciement

4. Les sommes versées lors de la rupture du contrat à durée indéterminée : l indemnité de licenciement 4. Les sommes versées lors de la rupture du contrat à durée indéterminée : l indemnité de licenciement Tout salarié titulaire d un contrat à durée indéterminée, licencié alors qu il compte 1and ancienneté

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO CUMUL EMPLOI ET RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 5. Cumul emploi retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO CUMUL EMPLOI ET RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 5. Cumul emploi retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO CUMUL EMPLOI ET RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 5 JUIN 2015 Cumul emploi retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés...

Plus en détail

NOUVELLES DISPOSITIONS DE DEPART POUR CARRIERES LONGUES

NOUVELLES DISPOSITIONS DE DEPART POUR CARRIERES LONGUES CIRCULAIRE N 2012-30 Châlons-en-Champagne, le 24 août 2012 Le Président du Centre de Gestion à Mesdames et Messieurs les Maires Mesdames et Messieurs les Présidents d Etablissements Publics Communaux NOUVELLES

Plus en détail

Protection sociale du médecin libéral conventionné. Négociations 2016 Réunion du 25 mai 2016

Protection sociale du médecin libéral conventionné. Négociations 2016 Réunion du 25 mai 2016 Protection sociale du médecin libéral conventionné Négociations 2016 Réunion du 25 mai 2016 Réforme en cours de l ASV 2 Le médecin libéral cotise à 3 régimes obligatoires dont l Avantage social vieillesse

Plus en détail

Lettre d actualité juridique

Lettre d actualité juridique Lettre d actualité juridique LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2016 Nous avons ainsi choisi de vous présenter dans notre lettre d actualité les mesures les plus importantes de la Loi de financement

Plus en détail

La surcotisation du temps partiel et du temps non complet

La surcotisation du temps partiel et du temps non complet FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Octobre 2004 CENTRE DE GESTION DE MAINE ET LOIRE Service Gestion des carrières Service Documentation La surcotisation du temps partiel et du temps non complet Références

Plus en détail

COMPRENDRE LA REVERSION DE RETRAITE

COMPRENDRE LA REVERSION DE RETRAITE COMPRENDRE LA REVERSION DE RETRAITE En cas de divorce, quelle réversion? Si le défunt laisse uniquement un ex-conjoint 2 Si le défunt laisse un conjoint survivant et un ou plusieurs ex-conjoints 2 Si le

Plus en détail

RAFP : ARGENT BLOQUE

RAFP : ARGENT BLOQUE RAFP : ARGENT BLOQUE ALLIANCE revendique la RAFP payée dès le départ en retraite! La retraite additionnelle de la Fonction Publique? Dans le cadre de la réforme des retraites de 2003, il a été institué

Plus en détail

CCN Branche Aide à Domicile Mémento Prestations Prévoyance

CCN Branche Aide à Domicile Mémento Prestations Prévoyance CCN Branche Aide à Domicile Mémento Prestations Prévoyance Sommaire Présentation des garanties applicables 3 Page Détermination du salaire de référence 7 Constitution et prise en charge des dossiers Arrêts

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2008-088

LETTRE CIRCULAIRE N 2008-088 Montreuil, le 18/12/2008 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2008-088 OBJET : Loi n 2008-789 du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie

Plus en détail

C.S.G. / C.R.D.S. REVENUS DE REMPLACEMENT AU 1 ER JANVIER 2016

C.S.G. / C.R.D.S. REVENUS DE REMPLACEMENT AU 1 ER JANVIER 2016 C.S.G. / C.R.D.S. REVENUS DE REMPLACEMENT AU 1 ER JANVIER 2016 Références Article 7 de la loi n 20141554 relative au financement de la sécurité sociale pour 2015 du 22/12/2014(J.O. du 24/12/2014) Le décret

Plus en détail

ENTREE EN VIGUEUR DE L ACCORD COLLECTIF NATIONAL DU 13 AVRIL 2004 SUR LE DEPART ET LA MISE A LA RETRAITE DANS LE BATIMENT ET LES TRAVAUX PUBLICS

ENTREE EN VIGUEUR DE L ACCORD COLLECTIF NATIONAL DU 13 AVRIL 2004 SUR LE DEPART ET LA MISE A LA RETRAITE DANS LE BATIMENT ET LES TRAVAUX PUBLICS SOCIAL N 4 SOCIAL N 3 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 10 janvier 2005 ISSN 1769-4000 ENTREE EN VIGUEUR DE L ACCORD COLLECTIF NATIONAL DU 13 AVRIL 2004 SUR LE DEPART ET LA MISE A LA RETRAITE

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2001-093

LETTRE CIRCULAIRE N 2001-093 PARIS, le 13/08/01 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DES ORIENTATIONS DU RECOUVREMENT DIROR LETTRE CIRCULAIRE N 2001-093 OBJET : Situation des personnes assurant la vente de produits à domicile, par démarchage

Plus en détail

TABLEAU DES ASSIETTES ET TAUX DE COTISATIONS SOCIALES ET FISCALES SUR SALAIRES AU 1 ER JANVIER 2014

TABLEAU DES ASSIETTES ET TAUX DE COTISATIONS SOCIALES ET FISCALES SUR SALAIRES AU 1 ER JANVIER 2014 TABLEAU DES ASSIETTES ET DE COTISATIONS SOCIALES ET FISCALES SUR SALAIRES AU 1 ER JANVIER 2014 SMIC : 9,53 horaire 1 445,38 mensuel Plafond mensuel sécurité sociale : 3 129 Maladie, maternité, invalidité,

Plus en détail

Paramètres 2014. Vous pouvez consulter ces paramètres sur Les chiffres pour établir vos déclarations retraite

Paramètres 2014. Vous pouvez consulter ces paramètres sur  Les chiffres pour établir vos déclarations retraite Paramètres 2014 Les chiffres pour établir vos déclarations retraite Audiens Retraite Arrco - Audiens Retraite Agirc Sommaire Les plafonds des régimes... page 1 Les modalités Arrco (Audiens Retraite Arrco)...

Plus en détail

EURO-INSTITUT KEHL. L invalidité, quels enjeux en transfrontalier? La législation française 14/11/2013. CPAM CPAM du du Haut-Rhin.

EURO-INSTITUT KEHL. L invalidité, quels enjeux en transfrontalier? La législation française 14/11/2013. CPAM CPAM du du Haut-Rhin. EURO-INSTITUT KEHL Couverture L invalidité, quels enjeux en transfrontalier? La législation française 14/11/2013 1 Sommaire Conditions d attribution de la pension d invalidité Détermination de l état d

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANCAISE. INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE 147, rue de l Université - 75 338 PARIS Cedex 07

RÉPUBLIQUE FRANCAISE. INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE 147, rue de l Université - 75 338 PARIS Cedex 07 RÉPUBLIQUE FRANCAISE INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE 147, rue de l Université - 75 338 PARIS Cedex 07 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Note de Service n 2012-67 du 25 septembre 2012 Service

Plus en détail

Division des Affaires Financières

Division des Affaires Financières DAF/16-696-16 du 29/02/2016 Division des Affaires Financières NOUVELLES MODALITES DE GESTION DES DOSSIERS DE CAPITAUX DECES Références : Code de la sécurité sociale articles D712-19 à D712-23-1 - Décret

Plus en détail

La retraite du régime général, réforme 2012

La retraite du régime général, réforme 2012 La retraite du régime général, réforme 2012 La retraite du Régime Général 2 La retraite du Régime Général Le relevé de carrière Le calcul de la retraite Accord Union Européenne / Suisse Les prélèvements

Plus en détail

Résumé : Trois ordonnances successives ont modifié les conditions d assujettissement à la contribution supplémentaire FNAL de 0,4%.

Résumé : Trois ordonnances successives ont modifié les conditions d assujettissement à la contribution supplémentaire FNAL de 0,4%. Ministère de la santé et des solidarités Ministère délégué à la sécurité sociale, aux personnes âgées, aux personnes handicapées et à la famille Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement

Plus en détail

Convention du 14 mai 2014 relative à l indemnisation du chômage et ses textes associés : entrée en vigueur

Convention du 14 mai 2014 relative à l indemnisation du chômage et ses textes associés : entrée en vigueur CIRCULAIRE N 2014-19 DU 2 JUILLET 2014 Direction des Affaires Juridiques INSW0021-JLE Titre Convention du 14 mai 2014 relative à l indemnisation du chômage et ses textes associés : entrée en vigueur Objet

Plus en détail

Les textes d application de la loi du 9 novembre 2010. publiés au Journal Officiel. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Les textes d application de la loi du 9 novembre 2010. publiés au Journal Officiel. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 9 février 2011-9h30 «Rappel des principales mesures de la réforme de 2010 Préparation du rapport sur les transferts de compensation démographique»

Plus en détail

MIEUX INFORMER LES FAMILLES

MIEUX INFORMER LES FAMILLES MIEUX INFORMER LES FAMILLES Les réformes de la politique familiale : le congé parental La loi n 2014-873 du 4 août 2014 pour l'égalité réelle entre les femmes et les hommes réforme le congé parental en

Plus en détail

REGLES DE LA CPAM SUR LES INVALIDITES ET INCAPACITES

REGLES DE LA CPAM SUR LES INVALIDITES ET INCAPACITES REGLES DE LA CPAM SUR LES INVALIDITES ET INCAPACITES En cas d'arrêt de travail pour maladie Votre médecin vous a prescrit un arrêt de travail pour Sous réserve de remplir les conditions d'ouverture de

Plus en détail

Maternité, maladie et points de retraite complémentaire. n o 6

Maternité, maladie et points de retraite complémentaire. n o 6 Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco maternité, maladie et points de retraite complémentaire Guide salariés n o 6 avril 2014 Maternité, maladie et points de retraite complémentaire Sommaire La

Plus en détail

Le point. sur... L essentiel. Cotisations 2016. Rémunération. Mot-clé : Jan. 2016 N 2016/01

Le point. sur... L essentiel. Cotisations 2016. Rémunération. Mot-clé : Jan. 2016 N 2016/01 Le point Jan. 2016 N 2016/01 sur... Mot-clé : Rémunération Cotisations 2016 L essentiel Nouveautés au 1 er janvier 2016 Plafond de : 3218 mensuels (Arrêté du 17 décembre 2015 portant fixation du plafond

Plus en détail

LE REGIME DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE MIS EN PLACE LE 1 ER JUILLET 1999

LE REGIME DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE MIS EN PLACE LE 1 ER JUILLET 1999 LE REGIME DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE MIS EN PLACE LE 1 ER JUILLET 1999 Le régime de retraite supplémentaire mis en place à compter du 1 er Juillet 1999 au profit des agents ANPE est institué par le décret

Plus en détail

Présentation des règles du Régime spécial

Présentation des règles du Régime spécial Présentation des règles du Régime spécial 1 Détermination du droit Nature de la pension Ancienneté Jouissance immédiate Proportionnelle Jouissance différée Jouissance immédiate 2 Catégories d emploi 3

Plus en détail

11-2 LA DYNAMIQUE DU MINIMUM CONTRIBUTIF

11-2 LA DYNAMIQUE DU MINIMUM CONTRIBUTIF 11-2 LA DYNAMIQUE DU MINIMUM CONTRIBUTIF Au régime général et dans les régimes alignés (MSA, RSI), le montant d'une pension de vieillesse liquidée au taux plein (50 %), à quelque titre que ce soit (i.e.

Plus en détail

Cette directive découle de l article 56 de la Loi sur l assurance automobile du Québec (RLRQ, chapitre A-25), ci-après la LAA.

Cette directive découle de l article 56 de la Loi sur l assurance automobile du Québec (RLRQ, chapitre A-25), ci-après la LAA. 1 CHAMP D APPLICATION La présente directive précise et explique la réduction de l indemnité de remplacement du revenu au moment du retour à l emploi d une personne accidentée. 2 CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE

Plus en détail

NOUVEAUX DÉLAIS DE PRÉAVIS À PARTIR DE 2012. 1. Application dans le temps de la nouvelle réglementation

NOUVEAUX DÉLAIS DE PRÉAVIS À PARTIR DE 2012. 1. Application dans le temps de la nouvelle réglementation NOUVEAUX DÉLAIS DE PRÉAVIS À PARTIR DE 2012 1. Application dans le temps de la nouvelle réglementation La nouvelle règlementation s applique aux contrats de travail dont l exécution a pris cours à partir

Plus en détail

Service des relations et des. Sous-direction de l accès aux soins, Bureau 2C

Service des relations et des. Sous-direction de l accès aux soins, Bureau 2C Ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique Ministère de la santé et des sports Ministère du budget, des comptes publics et de la réforme de l Etat Direction de la sécurité sociale

Plus en détail

Décret n NOR : Entrée en vigueur : à compter de la publication du présent décret.

Décret n NOR : Entrée en vigueur : à compter de la publication du présent décret. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la fonction publique Décret n du relatif au congé pour solidarité familiale et à l allocation d accompagnement des personnes en fin de vie pour les fonctionnaires relevant

Plus en détail

La validation des services auxiliaires pour la retraite

La validation des services auxiliaires pour la retraite La validation des services auxiliaires pour la retraite La validation des services auxiliaires permet la prise en compte de services effectués en qualité d agent public non fonctionnaire pour le calcul

Plus en détail

CIRCULAIRE INTERMINISTERIELLE

CIRCULAIRE INTERMINISTERIELLE Ministère des finances et des comptes publics Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère des familles, de l enfance et des droits des femmes Direction de la sécurité sociale Sous-direction

Plus en détail

"Document émis pour action après validation par signature de la Direction de l'unédic"

Document émis pour action après validation par signature de la Direction de l'unédic CIRCULAIRE N 2014-03 DU 10 JANVIER 2014 Direction des Affaires Juridiques INSW001-JUP Titre Relèvement du SMIC (Métropole, Dom hors Mayotte et collectivités d Outre-mer) au 1 er janvier 2014. Précompte

Plus en détail

Indemnité de Fin de Contrat (IFC) du salarié remplaçant le salarié en CIF dans les entreprises de moins de 50 salariés

Indemnité de Fin de Contrat (IFC) du salarié remplaçant le salarié en CIF dans les entreprises de moins de 50 salariés CONGE INDIVIDUEL DE FORMATION (CIF) CDI Lorsque le salarié a obtenu l autorisation d absence de son employeur, le FONGECIF peut prendre en charge tout ou partie de sa rémunération, fonction des éléments

Plus en détail

PRESTATION D'ACCUEIL DU JEUNE ENFANT (PAJE)

PRESTATION D'ACCUEIL DU JEUNE ENFANT (PAJE) PRESTATION D'ACCUEIL DU JEUNE ENFANT (PAJE) Actualisation au 1 er avril 2016. La prestation d'accueil du jeune enfant (PAJE) pour un enfant né ou adopté comprend : Une prime à la naissance ou à l adoption

Plus en détail

INDEMNITES JOURNALIERES COMPLEMENTAIRES Comment les réintégrer lors de l établissement des bulletins de salaire?

INDEMNITES JOURNALIERES COMPLEMENTAIRES Comment les réintégrer lors de l établissement des bulletins de salaire? INDEMNITES JOURNALIERES COMPLEMENTAIRES Comment les réintégrer lors de l établissement des bulletins de salaire? Régime d indemnisation de la CARPILIG/P La CARPILIG/P garantit un complément de prestations

Plus en détail

COTISATIONS 2015 POUR L EMPLOI D APPRENTIS

COTISATIONS 2015 POUR L EMPLOI D APPRENTIS N 92 - FORMATION n 11 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 2 septembre 2015 ISSN 1769-4000 COTISATIONS 2015 POUR L EMPLOI D APPRENTIS L essentiel L ACOSS a publié le 24 juillet 2015 une lettre-circulaire

Plus en détail

NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE - OBJET : La pension vieillesse de veuve ou de veuf invalide. Base juridique

NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE - OBJET : La pension vieillesse de veuve ou de veuf invalide. Base juridique Conseil Technique National Service juridique droit des personnes et des familles NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE - OBJET : La pension vieillesse de veuve ou de veuf invalide Base juridique Articles L.342-1

Plus en détail

Sont pris en compte pour ce calcul les trimestres entiers cotisés.

Sont pris en compte pour ce calcul les trimestres entiers cotisés. SERVICE DES PENSIONS 10, BOULEVARD GASTON-DOUMERGUE 44964 NANTES CEDEX 9 www.pensions.bercy.gouv.fr Nantes, le 1 ère Sous-Direction Bureau 1B N 826 Note d'information pour les services et bureaux chargés

Plus en détail

REFORME RETRAITE 2011

REFORME RETRAITE 2011 REFORME RETRAITE 2011 La loi du 9 novembre 2010 modifie le système des retraites actuelles. Ce guide a pour objet de répondre à vos interrogations en la matière. A QUEL AGE PUIS-JE PARTIR A LA RETRAITE?

Plus en détail

CIRCULAIRE N DSS/5B/2007/236 du 14 juin 2007

CIRCULAIRE N DSS/5B/2007/236 du 14 juin 2007 Ministère du travail, des relations sociales et de la solidarité Ministère de la santé, de la Jeunesse et des sports Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique Direction de la

Plus en détail

BARÈME DE L'IMPÔT ANNUEL SUR LES PENSIONS

BARÈME DE L'IMPÔT ANNUEL SUR LES PENSIONS BARÈMES DE L IMPÔT 101 IMPÔT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES BARÈME DE L'IMPÔT ANNUEL SUR LES PENSIONS applicable aux décomptes annuels relatifs aux années d'imposition postérieures à 2012 pensions

Plus en détail

GESTIONNAIRE DE PAIE TRAITEMENT DE LA PAIE SOMMAIRE

GESTIONNAIRE DE PAIE TRAITEMENT DE LA PAIE SOMMAIRE GESTIONNAIRE DE PAIE TRAITEMENT DE LA PAIE SOMMAIRE 1. Plafond de sécurité sociale (diverses tranches) 2. La mensualisation 3. Travail à temps partiel 4. Le repos compensateur 5. La maladie 6. L accident

Plus en détail

La lettre du. N 11 Novembre 2010. 1 / Période d essai

La lettre du. N 11 Novembre 2010. 1 / Période d essai La lettre du N 11 Novembre 2010 Les nouvelles règles de la période d essai, de l indemnité de licenciement et de l allocation de fin de carrière des agents de maîtrise et des cadres La loi du 25 juin 2008

Plus en détail

Le minimum garanti dans les régimes de retraite. de la fonction publique. Note de la Direction du Budget pour le Conseil d orientation des retraites

Le minimum garanti dans les régimes de retraite. de la fonction publique. Note de la Direction du Budget pour le Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 13 mai 2009 à 9 h 30 «Solidarité et contributivité dans les systèmes de retraite français et étrangers» Document N 6 Document de travail, n engage

Plus en détail

24 novembre 2011 Intervenant : Thierry SANCHEZ

24 novembre 2011 Intervenant : Thierry SANCHEZ 24 novembre 2011 Intervenant : Thierry SANCHEZ Convention collective Accords nationaux Loi, décrets, jurisprudence, Indemnisation Art 38.1 à 38.11 Incidence sur le contrat de travail Art 39.1 à 39.6 Reclassement

Plus en détail

PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2014 ET CHARGES SOCIALES 2014 L essentiel

PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2014 ET CHARGES SOCIALES 2014 L essentiel N 5 SOCIAL n 5 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 9 janvier 2014 ISSN 1769-4000 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2014 ET CHARGES SOCIALES 2014 L essentiel Un arrêté du 7 novembre 2013, publié

Plus en détail

LE PETIT PAIE. Les pratiques clés en 21 fiches. Éléments actualisés. Jean-Pierre Taïeb

LE PETIT PAIE. Les pratiques clés en 21 fiches. Éléments actualisés. Jean-Pierre Taïeb LE PETIT 2016 PAIE Les pratiques clés en 21 fiches Éléments actualisés Jean-Pierre Taïeb Table des matières Fiche 1 Présenter le bulletin de paie Fiche 2 Fixer la rémunération en conformité avec le SMIC

Plus en détail

La réforme des retraites 2010

La réforme des retraites 2010 La réforme des retraites 2010 Loi n 2011-1906 du 21 décembre 2011, de financement de la sécurité sociale pour 2012, art. 88. Loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010, portant réforme des retraites. Constitution

Plus en détail

La retraite par répartition

La retraite par répartition Le système de retraite français repose sur les principes de la répartition et de la solidarité entre les générations. Les cotisations des actifs servent à payer les pensions des retraités actuels. Quel

Plus en détail

DEMANDE DE RETRAITE PROGRESSIVE Renseignements d Etat Civil

DEMANDE DE RETRAITE PROGRESSIVE Renseignements d Etat Civil CAISSE AUTONOME DE RETRAITES ET DE PRÉVOYANCE DES VÉTÉRINAIRES DEMANDE DE RETRAITE PROGRESSIVE Renseignements d Etat Civil NOM (en capitales d imprimerie).. (pour les femmes mariées ou veuves, écrire le

Plus en détail

Pégase 3 Le maintien du net avec subrogation. Dernière révision le 24/10/2005. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr

Pégase 3 Le maintien du net avec subrogation. Dernière révision le 24/10/2005. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Pégase 3 Le maintien du net avec subrogation Dernière révision le 24/10/2005 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire L arrêt de la Cour de Cassation... 3 Rappels sur les IJSS... 3 Maintien

Plus en détail

APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2016

APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2016 APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2016 Références Code du travail Loi n 92-675 du 17 juillet 2015 portant diverses dispositions relatives à l apprentissage et à la formation professionnelle Arrêté

Plus en détail

Le minimum d impôt au taux de 0,1% s applique au chiffre d affaires:

Le minimum d impôt au taux de 0,1% s applique au chiffre d affaires: Le minimum d impôt au taux de 0,2% s applique au chiffre d affaires réalisé au titre de l année 2013 et au titre des années ultérieures et aux recettes réalisées au cours de la même année et au cours des

Plus en détail

Le droit individuel à la formation

Le droit individuel à la formation Dernière mise à jour le 21 janvier 2010 Le droit individuel à la formation Synthèse Le droit individuel à la formation (DIF) a pour objectif de permettre à tout salarié de se constituer un crédit d heures

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD UES COMPASS GROUP FRANCE Portant sur les salaires et diverses mesures sociales 2008

PROTOCOLE D ACCORD UES COMPASS GROUP FRANCE Portant sur les salaires et diverses mesures sociales 2008 PROTOCOLE D ACCORD UES COMPASS GROUP FRANCE Portant sur les salaires et diverses mesures sociales 2008 A la suite des réunions relatives à la négociation annuelle obligatoire prévue aux articles L 2242-8

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS MM et MMES les Directeurs Date : 12/06/87. des Caisses Primaires d'assurance Maladie Origine :. des

Plus en détail

Fiche n 6 : Le CONGE DE LONGUE MALADIE

Fiche n 6 : Le CONGE DE LONGUE MALADIE Fiche n 6 : Le CONGE DE LONGUE MALADIE CGT Conseil Général des Ardennes Fiche n 6 : Le Congé de Longue Maladie mars 2015 0 LE CONGE DE LONGUE MALADIE 1 Le congé de longue maladie : qu est-ce que c est?

Plus en détail

Plafond de la sécurité sociale pour 2010 et charges sociales 2010

Plafond de la sécurité sociale pour 2010 et charges sociales 2010 N 16 - SOCIAL n 5 - FORMATION n 1 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 22 janvier 2010 ISSN ISSN Plafond de la sécurité sociale pour 2010 et charges sociales 2010 L essentiel Un arrêté du 18

Plus en détail

Dispositions de la convention collective des ouvriers de la Martinique

Dispositions de la convention collective des ouvriers de la Martinique Article 16 -Congés payés et primes de vacances Dispositions de la convention collective des ouvriers de la Martinique (Modifié par avenant no4 du 12 mars 1982, étendu par arrêté du 29 novembre 1982, JO

Plus en détail

RH PAYE version 5.19b standard 4.16

RH PAYE version 5.19b standard 4.16 RH PAYE version 5.19b standard 4.16 Cette notice vous présente toutes les nouveautés et améliorations de cette nouvelle version. Nous vous rappelons la nécessité de procéder à des sauvegardes régulières

Plus en détail

PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2015 ET CHARGES SOCIALES 2015 L essentiel

PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2015 ET CHARGES SOCIALES 2015 L essentiel N 12 SOCIAL n 10 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 8 janvier 2015 ISSN 1769-4000 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2015 ET CHARGES SOCIALES 2015 L essentiel Un arrêté du 26 novembre 2014,

Plus en détail

Objet : Réversion Calcul de l allocation de réversion due au(x) conjoint(s) divorcé(s)

Objet : Réversion Calcul de l allocation de réversion due au(x) conjoint(s) divorcé(s) CIRCULAIRE 2012-19-DRJ Objet : Réversion Calcul de l allocation de réversion due au(x) conjoint(s) divorcé(s) Madame, Monsieur le directeur, L article 13 quinquiès de l annexe I à la Convention collective

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE n 2012 0000103

LETTRE CIRCULAIRE n 2012 0000103 LETTRE CIRCULAIRE n 2012 0000103 GRANDE DIFFUSION Réf Classement 1.035.6;1035.62;1.035.5 Montreuil, le 11/12/2012 11/12/2012 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE SOUS DIRECTION

Plus en détail

Portugal. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Portugal : le système de retraite en 2012

Portugal. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Portugal : le système de retraite en 2012 Portugal Portugal : le système de retraite en 212 Le Portugal est doté d un régime de retraite public lié à la rémunération assorti d un filet de protection soumis à conditions de ressources. Indicateurs

Plus en détail

Le congé de mobilité. Synthèse. A savoir. Sommaire

Le congé de mobilité. Synthèse. A savoir. Sommaire Le congé de mobilité Synthèse Le congé de mobilité a pour finalité de permettre aux entreprises de mieux anticiper les mutations économiques et de sécuriser les transitions professionnelles en permettant

Plus en détail

Le cumul emploi-retraite des commerçants

Le cumul emploi-retraite des commerçants regionauvergne.biz / Le cumul emploi-retraite des commerçants Source : Chambre de commerce et d'industrie de Paris - inforeg Date de mise à jour : 22/12/2014 La loi du 20 janvier 2014 garantissant l'avenir

Plus en détail

I Durée minimale de travail hebdomadaire

I Durée minimale de travail hebdomadaire Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 33.13 13/12/2013 La loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 Fiche n 6 : le temps partiel (article 12 de la loi) L article 12 de la

Plus en détail

85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel.

85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. Congé parental 85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Mise à jour le 1 er octobre 2012 Références : Loi n 84-53 du 26 janvier

Plus en détail

Accueil du jeune enfant J ATTENDS UN ENFANT, JE GARDE OU JE FAIS GARDER MON ENFANT

Accueil du jeune enfant J ATTENDS UN ENFANT, JE GARDE OU JE FAIS GARDER MON ENFANT 2011 Accueil du jeune enfant J ATTENDS UN ENFANT, JE GARDE OU JE FAIS GARDER MON ENFANT 1 J attends un enfant La prime à la naissance dans le cadre de la Paje p. 4 J élève mon enfant : il a moins de 3

Plus en détail