Note partielle sur le E-Commerce

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Note partielle sur le E-Commerce"

Transcription

1 Note partielle sur le E-Commerce (Centrée sur le marché de l habillement ; source : IFM 2011) 1. Remarques générales ; quelques définitions et orientations 1. Les Pure Player Il s agit du commerce en ligne sur internet exclusivement. (ex : Amazon ) Ces acteurs ouvrent maintenant des points de vente avec une partie des produits. Le client veut voir le produit. Conséquence il y a concurrence sur les points de vente. 2. Les marques (Surtout dans le textile ) Elles ouvrent leurs propres boutiques alors qu avant elles passaient : Soit par le réseau de certains fabricants ou distributeurs Soit principalement par les revendeurs multimarques ; ces derniers vont connaitre des jours difficiles si leur implantation n a pas une clientèle captive fidélisée. 3. Les fabricants Ils travaillent pour les marques ou leur propre marque et via leur réseau de distribution Nota : ne pas confondre les boutiques en ligne et les vraies boutiques (point de vente physique) Conclusion : les Pure Player viennent en concurrence sur les boutiques des marques et des réseaux de distribution des fabricants. Tous ces points de vente survivront-ils? Combien de temps? L intégration verticale coute très cher si le réseau ne vend pas assez. 2. Exemple de l habillement 1. Généralités La part du budget des ménages pour l habillement diminue

2 La concentration de la distribution s accroit. La grande distribution représente 74% des ventes en France. Les achats d habillement sur internet représentent 9% des ventes en France 2. Conjonctures Arrivée des marques USA en Europe Le Web est un test avant implantation Marges nettes moyennes : Habillement : 7,6% Alimentaire : 2,5% Equipements et loisirs : 3,8% Progression des chaines spécialisées au détriment des multimarques (détaillants, grands magasins, catalogue..) et même vis-à-vis des Pure Player, sauf les ventes privées en ligne. Répartition en France des ventes dans l habillement (2011): Indépendants : 16,3% Chaines spécialisées : 27,4% Grandes surfaces d habillement : 12,1% Spécialistes et sport : 7% Grands magasins : 5,7% Hypermarchés et supermarchés : 12,9% Catalogues : 7,1% Marchés et foires : 2,8% Nota : ne cherchez pas les 100% le reste est sur internet ou diffus. L évolution des achats dans l alimentaire a eu des répercussions sur les ventes d habillement de la grande distribution (hypermarchés). En 1990 ils représentaient 19% des ventes en 2011 plus que 13% (cf. tableau ci-dessus). Les clients se rabattent sur les supermarchés ou

3 3. Evolutions commerces proches, les courses sont une corvée, et ils ne regardent plus les autres rayons. Les ventes à distance évoluent vers les ventes en ligne (ex : La Redoute fait 57% du CA en ligne) Grande concurrence sur la toile (9% du CA total) ; mais les anciens sont supplantés par les enseignes ayant pignon sur rue (dit : «click and mortar» ; commerce électronique et point de vente physique) : Monoprix, Mark Spencer, SNCF, FNAC Les Pure Player innovent dans l expérience d achat : collections de créateurs et diversifient leur offre en ouvrant des magasins. Les marges sont plus fortes que dans l équipement maison par exemple. La distribution devient «cross canal» ; un seul lieu, plusieurs entrées : magasin, site E, mobiles, réseaux, etc... Mais le magasin reste essentiel. En 2020 les classes moyennes des pays émergents (BRICS, Afrique du Nord, Moyen Orient ) seront majoritaires par rapport aux USA+ Europe. Ceci entrainera un déplacement des marchés qui est anticipé. 3. E-commerce 1. Le E-commerce est en croissance Croissance de 24% en un an M-commerce (mobile) T-commerce (tablet) croit 2 fois plus que le m-commerce. Le CRM (Custom Relationship Management: gestion de la relation au client) évolue. Le mobile est le futur ; lien direct avec la marque (widget), SMS de fidélité, service d alerte, ing, QR codes 2D sont des incitations à se rendre en magasin. Il s»effectue un lien avec le client avant, pendant et après l achat (avis, satisfaction, etc ) Le cross canal : le client traverse toutes les formes de vente, lien de tous les canaux par rapport au client, marketing client en ligne Mini prospectus ciblé en caisse Plateforme social développée par les magasins

4 L E-Commerce est porté par les innovations technologiques Exemples de plateformes en ordre d importance : Sites Boutiques en ligne boutiques physiques Services Click and Mortar Amazon Price Minister EBay Cdiscount FNAC Voyages SNCF La Redoute VàD Groupon 2. Evolutions Le panier d achat moyen chute avec la crise

5 Le potentiel maximum sera atteint en 2017 : sites marchands mais concentré en valeur sur 10 gros opérateurs. Pure Player : 60% Click and Mortar : 21% Vente à distance : 19% Majorité de Pure Player en France. Les Pure Player ouvrent des boutiques physiques. Distribuent par les points relais comme les vendeurs à distance. (Nota : la distribution des produits achetés en E-commerce est moins économe en énergie que l achat en magasin) Retour des grands de la vente à distance sur internet (La Redoute, les 3 suisses ) Les chaines de distribution ont leurs sites Les chaines de distribution alimentaire reviennent au Cybermarché avec le Drive. 3. Problèmes Contradiction de l association d un site marchand avec un réseau de vendeurs indépendants. A terme il y aura saturation du marché (et du client!) ; il faudra bien différencier les concepts de vente : Segmentation Relation clients/services Marques L augmentation de la concurrence fait pression sur les volumes et les prix et freine les investissements. B to B (Business to Business : activités des sites pour la création de services aux entreprises ou à d autres sites) : Régie publicitaire Agences de communications Gestion des espaces publicitaires d autres sites

6 Il s agit de monétarisation des bases de données et du savoir-faire. Problèmes du seuil de rentabilité des grands sites ; un sur cinq est en dessous. Remarques : toute l analyse ci-dessus est faite sur des données de 2011 ; dans le domaine du marché la vérité des analyses est très volatile

pour Les internautes et le e-commerce

pour Les internautes et le e-commerce pour Les internautes et le e-commerce Octobre 2009 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Les perceptions du commerce en ligne B Les achat sur Internet t et la qualité de service C

Plus en détail

Le cross-canal au service du tourisme

Le cross-canal au service du tourisme Le cross-canal au service du tourisme Bornes interactives, affichage dynamique, web, applications mobiles, Catherine BOCQUET, Dirigeante de SFI c-bocquet@sfi.fr / 04 77 91 13 13 19 ans d expérience dans

Plus en détail

La politique de distribution

La politique de distribution La politique de distribution Chapitre 6 Les grandes évolutions de la distribution en France Grande distribution Internationalisation Ré enchantement Internet Les objectifs en distribution Positionnement

Plus en détail

3 ème atelier de conjoncture de la DEEFI :

3 ème atelier de conjoncture de la DEEFI : 3 ème atelier de conjoncture de la DEEFI : La grande distribution en Seine-Saint-Denis face aux évolutions du commerce et de la société Les réponses de la distribution à l évolutions des attentes des consommateurs

Plus en détail

Les clés du succès en e commerce

Les clés du succès en e commerce E COMMERCE Sommaire Le fil conducteur de notre approche Les clés du succès Générer du chiffre d affaires Les caractéristiques d un projet e-commerce L approche multicanal Les données connues et celles

Plus en détail

L emploi dans les activités de vente à distance et d e-commerce

L emploi dans les activités de vente à distance et d e-commerce L emploi dans les activités de vente à distance et d e-commerce Etude réalisée pour le compte de la Fédération des Entreprises de Vente A Distance (FEVAD) Synthèse des résultats L emploi dans la VAD et

Plus en détail

Les places de Marchés, un formidable relais de croissance ou une pratique à risque pour le ecommerçant?

Les places de Marchés, un formidable relais de croissance ou une pratique à risque pour le ecommerçant? Les places de Marchés, un formidable relais de croissance ou une pratique à risque pour le ecommerçant? 6 rue Joule Tourmaline 1, 33700 Mérignac 05 56 07 12 97 info@ambris.com www.ambris.com Sommaire Présentation

Plus en détail

LA SOLUTION POUR LA GESTION COMMERCIALE DES ENTREPRISES

LA SOLUTION POUR LA GESTION COMMERCIALE DES ENTREPRISES LA SOLUTION POUR LA GESTION COMMERCIALE DES ENTREPRISES FASTMAG LA SOCIÉTÉ Fastmag est un éditeur de logiciels créé en 1989, spécialisé dans la gestion des points de vente, la création de sites e-commerce,

Plus en détail

MARKETING # BASES. Séquence 5. Licence 3 Eco-Gestion

MARKETING # BASES. Séquence 5. Licence 3 Eco-Gestion MARKETING # BASES Séquence 5 Licence 3 Eco-Gestion 11/11/2014 gilles.catuli@u-pem.fr MARKETING. # BASES. L3 1 MIT M5C SÉQUENCE 5 : GERER LA RELATION CLIENT. DISTRIBUER ET VENDRE Stratégies push et pull

Plus en détail

- Deuxième vague - 7 juin 2011

- Deuxième vague - 7 juin 2011 Le Baromètre e-commerce des petites entreprises - Deuxième vague - 7 juin 2011 Méthodologie Cible : L échantillon du «Baromètre e-commerce des petites entreprises» a été constitué selon la méthode des

Plus en détail

Le e-business. Simple canal de vente ou véritable opportunité de conquête de nouveaux marchés?

Le e-business. Simple canal de vente ou véritable opportunité de conquête de nouveaux marchés? Le e-business Simple canal de vente ou véritable opportunité de conquête de nouveaux marchés? Philippe Delaide Spécialiste e-business Les Spécialistes du Cabinet TOPS Consult est une Direction Développement

Plus en détail

Les Instants E-Commerce

Les Instants E-Commerce Les Instants E-Commerce TPE/PME, Commerçants, Artisans ou Auto-Entrepreneurs : VOUS êtes concernés par le E-Commerce! Présentation Le E-Commerce 1 Introduction 2 Le marché Paysage du E-Commerce 3 - Profil

Plus en détail

LE PROFIL DU E-COMMERÇANT - Spécial TPE/PME

LE PROFIL DU E-COMMERÇANT - Spécial TPE/PME LE PROFIL DU E-COMMERÇANT - Spécial TPE/PME 2015 Oxatis KPMG CONTEXTE ET METHODOLOGIE Contexte et méthodologie Oxatis Leader européen des sites marchands pour Commerçants, TPE et PME en mode SaaS Créé

Plus en détail

La nouvelle façon d acheter ses lunettes de vue!

La nouvelle façon d acheter ses lunettes de vue! La nouvelle façon d acheter ses lunettes de vue! Philippe WARGNIER Marketing, distribution et e-commerce Philippe Wargnier : Marié, 5 enfants Formation universitaire (Maitrise Economie Appliquée et DEA

Plus en détail

Se connecter, analyser et optimiser ses ventes : 3 étapes gagnantes pour les e-commerces

Se connecter, analyser et optimiser ses ventes : 3 étapes gagnantes pour les e-commerces Se connecter, analyser et optimiser ses ventes : 3 étapes gagnantes pour les e-commerces Face aux rapides évolutions de consommation et de distribution en ligne, 3 experts du e-commerce international ont

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

Tableaux de Bord Hypermarchés 2008 V/S 2009 (Janvier à Octobre ) Analyse réalisée en Novembre 2009 par :

Tableaux de Bord Hypermarchés 2008 V/S 2009 (Janvier à Octobre ) Analyse réalisée en Novembre 2009 par : Tableaux de Bord Hypermarchés V/S (Janvier à Octobre ) Analyse réalisée en Novembre par : A l attention des Directions Marketing: L année a vu de profonds bouleversement dans le paysage de la distribution

Plus en détail

FASTMAG LA SOCIÉTÉ. 25 Années. Présent dans. d experience. pays (France,Maroc,Israël,USA)

FASTMAG LA SOCIÉTÉ. 25 Années. Présent dans. d experience. pays (France,Maroc,Israël,USA) FASTMAG LA SOCIÉTÉ Fastmag est un éditeur de logiciels créé en 1989, spécialisé dans la gestion des points de vente, la création de sites e-commerce, la gestion commerciale et comptable B to B et la gestion

Plus en détail

5 sept 2014 - GAMARTHE. Frédéric PERES - CCI Bayonne Pays Basque

5 sept 2014 - GAMARTHE. Frédéric PERES - CCI Bayonne Pays Basque 5 sept 2014 - GAMARTHE Frédéric PERES - CCI Bayonne Pays Basque Atelier Webmarketing - UZTARTU - 05 sept2014 - Gamarthe Atelier Webmarketing - UZTARTU - 05 sept2014 - Gamarthe Atelier Webmarketing - UZTARTU

Plus en détail

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-partners.com Paris Lyon Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï New-York E-commerce B2B en France

Plus en détail

e-commerce+ Magazine d information d Octave n 16 - Spécial métiers du textile, de la mode et de l habillement - Novembre 2015 N 1

e-commerce+ Magazine d information d Octave n 16 - Spécial métiers du textile, de la mode et de l habillement - Novembre 2015 N 1 e-commerce+ Magazine d information d Octave n 16 - Spécial métiers du textile, de la mode et de l habillement - Novembre 2015 Le textile N 1 des produits achetés sur internet MENLOOK GROUP : Octave accompagne

Plus en détail

La performance technologique au service de votre e-commerce

La performance technologique au service de votre e-commerce M-commerce Vers un nouveau paradigme de l achat Mobile Monday Toulouse 2 avril 2012 Sommaire Mobilité? Marché Usages M-commerce, oui, mais comment? 3 approches de la mobilité M-commerce T-commerce E-book

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS E DITION. vente à distance e-commerce

CHIFFRES CLÉS E DITION. vente à distance e-commerce CHIFFRES CLÉS E DITION 20 04 vente à distance e-commerce > ESTIMATION TAILLE DU MARCHÉ n Chiffre d affaires vente à distance Estimation du chiffre d affaires total vente à distance (dont e-commerce) En

Plus en détail

SOCIAL CRM pour le E-commerce

SOCIAL CRM pour le E-commerce SOCIAL CRM pour le E-commerce Spreadbutton, solution en mode Saas, permet aux e-commerçants de gérer leur communauté client avec Facebook. La solution intègre des modules marketing spécifiques à la vente

Plus en détail

e-commerce+ êtes-vous prêt? BUSINESS OMNICANAL : WEB-TO-STORE : Les 5 outils stratégiques

e-commerce+ êtes-vous prêt? BUSINESS OMNICANAL : WEB-TO-STORE : Les 5 outils stratégiques e-commerce+ Magazine d information d Octave n 17 - Mars 2016 BUSINESS OMNICANAL : êtes-vous prêt? WEB-TO-STORE : Les 5 outils stratégiques E-COMMERCE ET POINTS DE VENTE Adoptez le point de vue du client

Plus en détail

LA SOLUTION POUR LA GESTION COMMERCIALE DES ENTREPRISES

LA SOLUTION POUR LA GESTION COMMERCIALE DES ENTREPRISES LA SOLUTION POUR LA GESTION COMMERCIALE DES ENTREPRISES FASTMAG LA SOCIÉTÉ Fastmag est un éditeur de logiciels créé en 1989, spécialisé dans la gestion des points de vente, la création de sites e-commerce,

Plus en détail

Edito : Cybersudoe Innov : Un réseau d experts en innovation par le numérique du Sud-Ouest européen

Edito : Cybersudoe Innov : Un réseau d experts en innovation par le numérique du Sud-Ouest européen Edito : Cybersudoe Innov : Un réseau d experts en innovation par le numérique du Sud-Ouest européen Un des objectifs principaux du projet européen Cybersudoe innov est la création d une base de données

Plus en détail

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection La prospection est une activité indispensable pour développer le nombre de clients, mais aussi pour contrecarrer la perte de clients actuels. Elle coûte

Plus en détail

JANNEAU Julien. Conférence : Les clés de succès sur Internet

JANNEAU Julien. Conférence : Les clés de succès sur Internet HYMBERT Medhi JANNEAU Julien Master 2 SCPN Conférence : Les clés de succès sur Internet Introduction : Depuis sa démocratisation durant les années 2000, la toile Internet a complètement «explosée» devant

Plus en détail

DEES MARKETING DEESMA. Diplôme Européen délivré par la Fédération Européenne des Ecoles 1 ; www.fede.org NIVEAU BAC+3

DEES MARKETING DEESMA. Diplôme Européen délivré par la Fédération Européenne des Ecoles 1 ; www.fede.org NIVEAU BAC+3 Fonctions DEES MARKETING DEESMA Diplôme Européen délivré par la Fédération Européenne des Ecoles 1 ; www.fede.org NIVEAU BAC+3 Dans un contexte de forte concurrence, les entreprises doivent réorganiser

Plus en détail

Réinventer le parcours client multicanal pour booster la rentabilité

Réinventer le parcours client multicanal pour booster la rentabilité Réinventer le parcours client multicanal pour booster la rentabilité Nicolo Galante, Directeur associé senior, McKinsey Eric Hazan, Directeur associé, McKinsey Conférence Enjeux e-commerce, FEVAD Paris,

Plus en détail

Comment développer l attractivité d un commerce multiservices?

Comment développer l attractivité d un commerce multiservices? Comment développer l attractivité d un commerce multiservices? L attractivité pour un commerce multiservices : Comment la déterminer? Quel sens lui donner? Quel sens donnez-vous au mot ATTRACTIVITE, dans

Plus en détail

Chap 12 : Le prix. I. La fixation du prix dans les unités commerciales. A. Les étapes. 1. La prise en compte de l objectif de l enseigne

Chap 12 : Le prix. I. La fixation du prix dans les unités commerciales. A. Les étapes. 1. La prise en compte de l objectif de l enseigne Chap 12 : Le prix I. La fixation du prix dans les unités commerciales A. Les étapes 1. La prise en compte de l objectif de l enseigne En fonction de la cible à atteindre et du positionnement de l enseigne,

Plus en détail

Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players»

Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players» Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players» Janvier 2013 1 1 La méthodologie 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Bonial Echantillon : Echantillon de 1007 personnes,

Plus en détail

Baromètre Affiliation

Baromètre Affiliation Collectif des Plateformes d Affiliation Baromètre Affiliation Bilan S1 2012 6 ème édition Présentation - Qui sommes-nous? - Notre rôle - Méthodologie Evolution du marché de l affiliation Evolution par

Plus en détail

Les tendances mondiales du commerce électronique et l'impact de la plateforme ecommerce sur votre activité

Les tendances mondiales du commerce électronique et l'impact de la plateforme ecommerce sur votre activité September 2, 2014 Les tendances mondiales du commerce électronique et l'impact de la plateforme ecommerce sur votre activité Thomas Husson, VP and Principal Analyst, Forrester Research Sebastian Selhorst,

Plus en détail

satisfaction client Relation client : satisfaction? fidélisation?

satisfaction client Relation client : satisfaction? fidélisation? Relation client : satisfaction? fidélisation? Un pilier fondamental de la GRC : la satisfaction client La gestion de la relation client Les missions de l entreprise Créer de la valeur pour les clients

Plus en détail

Conférence du 10 juillet 2007. Delphine David ddavid@precepta.fr

Conférence du 10 juillet 2007. Delphine David ddavid@precepta.fr E-commerce de biens de consommation Conférence du 10 juillet 2007 Delphine David ddavid@precepta.fr Le e-commerce en quelques chiffres Données Date Ventes en ligne 12 milliards d euros 2006 Dont ventes

Plus en détail

Réussir son affiliation

Réussir son affiliation David Sitbon Étienne Naël Réussir son affiliation Comment gagner de l argent avec Internet, 2012 ISBN : 978-2-212-55350-5 1 Comprendre que tout est marketing de rentrer dans le détail, il nous a semblé

Plus en détail

DEES MARKETING DEESMA. Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+3

DEES MARKETING DEESMA. Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+3 DEES MARKETING DEESMA Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+3 Fonction Dans un contexte de forte concurrence, les entreprises doivent réorganiser leur approche

Plus en détail

SOLUTION GLOBALE DE FIDÉLISATION FIDÉLISEZ EN TOUTE SIMPLICITÉ

SOLUTION GLOBALE DE FIDÉLISATION FIDÉLISEZ EN TOUTE SIMPLICITÉ SOLUTION GLOBALE DE FIDÉLISATION FIDÉLISEZ EN TOUTE SIMPLICITÉ la carte multi commerces et multi services qui s adapte à tous les secteurs FidelPass vous accompagne dans la mise en place d un système de

Plus en détail

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC Type d UC Outils du diagnostic Problématique Projet Magasin spécialisé dans la vente de produits pour l équitation Observation Analyse du compte de résultat Enquête clientèle Etude de concurrence Perte

Plus en détail

Décision n 15-DCC-101 du 30 juillet 2015 relative à la prise de contrôle exclusif de GrosBill SA par mutares AG

Décision n 15-DCC-101 du 30 juillet 2015 relative à la prise de contrôle exclusif de GrosBill SA par mutares AG RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 15-DCC-101 du 30 juillet 2015 relative à la prise de contrôle exclusif de GrosBill SA par mutares AG L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification adressé

Plus en détail

CONQUÊTE DE NOUVEAUX CLIENTS DÉVELOPPER SA CLIENTÈLE AVEC LE E-COMMERCE : UTOPIE OU RÉALITÉ?

CONQUÊTE DE NOUVEAUX CLIENTS DÉVELOPPER SA CLIENTÈLE AVEC LE E-COMMERCE : UTOPIE OU RÉALITÉ? CONQUÊTE DE NOUVEAUX CLIENTS DÉVELOPPER SA CLIENTÈLE AVEC LE E-COMMERCE : UTOPIE OU RÉALITÉ? ABITARE KIDS Créé en 2005 Un des plus grands magasins pour enfants en Europe (puériculture, mobilier, décoration,

Plus en détail

TECHNIQUES DE DISTRIBUTION

TECHNIQUES DE DISTRIBUTION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION TECHNIQUES

Plus en détail

Edito. Romain BUCHÉ Dirigeant fondateur INWIN

Edito. Romain BUCHÉ Dirigeant fondateur INWIN 1 Edito L enseigne INWIN offre à ses franchisés l opportunité de proposer sur un territoire exclusif, un catalogue exhaustif de solutions digitales. Ils bénéficient en plus de l expérience et du savoir-faire

Plus en détail

7 ACTIONS MARKETING POUR VENDRE PLUS AVEC

7 ACTIONS MARKETING POUR VENDRE PLUS AVEC 7 ACTIONS MARKETING POUR VENDRE PLUS AVEC SOMMAIRE EDITO... 3 1. Visez à décrocher des ventes récurrentes... 5 2. Envoyez des newsletters ciblées... 6 3. Ciblez selon des critères géographiques... 8 4.

Plus en détail

Le premier comparateur de drives et de courses en ligne indépendant

Le premier comparateur de drives et de courses en ligne indépendant Le premier comparateur de drives et de courses en ligne indépendant DOSSIER DE PRESSE ContactS presse Marie Morenne marie.morenne@opinionvalley.com 01 84 16 63 84 Sylvie Journaux sylvie.journaux@opinionvalley.com

Plus en détail

EXTRAIT DE QUELQUES PAGES DE L ETUDE DE MARCHE NATIONALE SUR LE E-COMMERCE

EXTRAIT DE QUELQUES PAGES DE L ETUDE DE MARCHE NATIONALE SUR LE E-COMMERCE EXTRAIT DE QUELQUES PAGES DE L ETUDE DE MARCHE NATIONALE SUR LE E-COMMERCE ETUDE DE MARCHE NATIONALE LE E-COMMERCE en BtoC Mise à jour Octobre 2014 par Julie Buil Ce document est la propriété de Cletude.

Plus en détail

Stratégie Digitale. ECS 3 - Cours 1

Stratégie Digitale. ECS 3 - Cours 1 Stratégie Digitale ECS 3 - Cours 1 Je me présente Bonjour, je suis Laurence Belge, 47 ans, maman de Lily-Rose Ex directrice du pôle digital d NRJ, du marketing de Monster, des lancements produits et du

Plus en détail

«Développer sa clientèle avec le commerce électronique : Utopie ou réalité?»

«Développer sa clientèle avec le commerce électronique : Utopie ou réalité?» Elodie Deconinck, co-fondatrice «Développer sa clientèle avec le commerce électronique : Utopie ou réalité?» 15 juin 2015 Qu est-ce que le commerce électronique? Présence web STATIQUE (site vitrine, de

Plus en détail

Etat des lieux du marketing digital

Etat des lieux du marketing digital Etat des lieux du marketing digital Décembre 2013 1 Note méthodologique Etude réalisée pour : Bonial Echantillon : Echantillon de 1010 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans

Plus en détail

Transformer ses visiteurs

Transformer ses visiteurs Transformer ses visiteurs en clients Oloron 26/11/2009 1/ Acquisition de trafic 2/ Augmentation du taux de transformation 3/ Fidélisation de vos clients 4/ Développer sa clientèle Transformer ses visiteurs

Plus en détail

VENDRE EN LIGNE SUR UNE PLACE DE MARCHE

VENDRE EN LIGNE SUR UNE PLACE DE MARCHE Les places de marché sur Internet (ou «marketplaces») existent depuis le début des années 1990. Le développement du e-commerce a néanmoins créé un nouveau modèle de place de marché au début des années

Plus en détail

E-COMMERCE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 22/05/2015 1

E-COMMERCE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 22/05/2015 1 E-COMMERCE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU E-COMMERCE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU E-COMMERCE... 4 L'ACTIVITÉ DU E-COMMERCE... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DU E-COMMERCE... 9 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR... 11 1 LE MARCHÉ

Plus en détail

Economie numérique et commerce électronique

Economie numérique et commerce électronique 1 Economie numérique et commerce électronique T. Pénard (CREM, Univ. de Rennes 1) Réunion Commerce, Services Diffusion des TIC dans les entreprises Mesurer l adoption et l usage des TIC dans les entreprises

Plus en détail

Construire son plan marketing. E-Commerce (ou marketing internet) PROGRAMME PROGRAMME. - Les étapes clés de son élaboration

Construire son plan marketing. E-Commerce (ou marketing internet) PROGRAMME PROGRAMME. - Les étapes clés de son élaboration Construire son plan marketing Bâtir son plan marketing en connaissant : - Les étapes clés de son élaboration - Les outils d aide à sa construction - Vous serez capable de définir la strategie 1- Présentation

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE L ENVIRONNEMENT... 11 M. JANSSENS-UMFLAT

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE L ENVIRONNEMENT... 11 M. JANSSENS-UMFLAT TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS................................................................... 7 PRÉFACE............................................................................ 9 PREMIÈRE PARTIE

Plus en détail

NORMAN COHEN. Comment faire 20% de croissance en période de crise?

NORMAN COHEN. Comment faire 20% de croissance en période de crise? NORMAN COHEN Comment faire 20% de croissance en période de crise? 10 Décembre 2012 S U C C E S Sommaire 1982 Création du Concept MGC ouverture du 1 er magasin Passage de l industrie, 75010 1983-1 er magasin

Plus en détail

L Échangeur Bordeaux Aquitaine Accélérer l intégration des TIC dans la PME

L Échangeur Bordeaux Aquitaine Accélérer l intégration des TIC dans la PME Journée spéciale e-commerce : avez-vous pensé à tout? Créer sa e boutique : à chacun sa solution! L Échangeur Bordeaux Aquitaine Accélérer l intégration des TIC dans la PME Un service de démonstrations

Plus en détail

Mythes et Légendes du Social Shopping

Mythes et Légendes du Social Shopping Mythes et Légendes du Social Shopping Agnès Teissier Consultante, Fondatrice Agence Conseil E-Commerce Mars 2012 Facebook et surtout ses boutons J aime, Partager, Commenter ont révolutionné les comportements

Plus en détail

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs 20 Juin 2012 CONFIDENTIEL ET PROPRIÉTÉ DE McKINSEY & COMPANY Toute utilisation de ce support, ainsi que

Plus en détail

BILAN ECONOMIQUE 19 FEVRIER 2013

BILAN ECONOMIQUE 19 FEVRIER 2013 BILAN ECONOMIQUE 19 FEVRIER 2013 Jean-Pierre MOCHO, Président de la FFPAPF François-Marie GRAU, Secrétaire Général de la FFPAPF Actualités de la Fédération Française du Prêt à Porter Féminin Du 26 février

Plus en détail

UE Marketing Opérationnel

UE Marketing Opérationnel UE Marketing Opérationnel La politique de distribution La Stratégie de Distribution Séance 3 I Les circuits de distribution 1.1 Les fonctions de la distribution 1.2 La longueur des circuits 1.3 La rémunération

Plus en détail

Présenté par Cédric Piazza Directeur Général. Se lancer dans le E-commerce en 2015: Quelle stratégie gagnante??

Présenté par Cédric Piazza Directeur Général. Se lancer dans le E-commerce en 2015: Quelle stratégie gagnante?? Présenté par Cédric Piazza Directeur Général. Se lancer dans le E-commerce en 2015: Quelle stratégie gagnante?? 2 WIZISHOP Présentation de notre solution ecommerce 5 CONSEILS Pour bien préparer son projet

Plus en détail

LE FONCTIONNEMENT MARKETING DES GRANDES SURFACES :

LE FONCTIONNEMENT MARKETING DES GRANDES SURFACES : LE FONCTIONNEMENT MARKETING DES GRANDES SURFACES : A ) La rémunération de la grande distribution : 1. La facturation entre fabricant et grossistes : Pour tenter de contrôler les marges et par là les prix

Plus en détail

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23 Introduction......................................................................... 1 1. Définition........................................................................ 2 1.1 Le CRM comme processus

Plus en détail

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir. stage financé par le fonds social européen en et la DGCIS

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir. stage financé par le fonds social européen en et la DGCIS Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir stage financé par le fonds social européen en et la DGCIS Une action de communication ne s engage pas n importe quand, n importe comment et à n importe

Plus en détail

Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard. www.captivea.fr

Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard. www.captivea.fr Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard Conserver un client coûte 5 X moins cher que d en acquérir un nouveau Diapositive 3 Constat Les clients évoluent Moins fidèles, moins d attachement

Plus en détail

Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits

Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits Les différentes stratégies pour vendre en ligne Les plateformes e-commerce Le site marchand Le blog boutique Les spécificités du ecommerce sur

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan Le Groupe Renault en 1998 Métier: conception, fabrication et vente d automobiles But: la croissance rentable Objectif: 10% des PdM mondiales en 2010 dont 50% hors Europe

Plus en détail

LA SOLUTION POUR LA GESTION COMMERCIALE DES ENTREPRISES

LA SOLUTION POUR LA GESTION COMMERCIALE DES ENTREPRISES LA SOLUTION POUR LA GESTION COMMERCIALE DES ENTREPRISES FASTMAG LA SOCIÉTÉ Fastmag est un éditeur de logiciels créé en 1989, spécialisé dans la gestion des points de vente, la création de sites e-commerce,

Plus en détail

Les Français et les points de vente connectés. Octobre 2012

Les Français et les points de vente connectés. Octobre 2012 Les Français et les points de vente connectés Octobre 01 Note méthodologique Étude réalisée pour : Wincor Nixdorf Échantillon : Echantillon de 1005 personnes, représentatif de la population française âgée

Plus en détail

Présentation 5. Chapitre 1 La démarche marketing 19 1 Définitions 19

Présentation 5. Chapitre 1 La démarche marketing 19 1 Définitions 19 S ommaire Présentation 5 Chapitre 1 La démarche marketing 19 1 Définitions 19 A. Le marketing de l offre 19 B. Le marketing de la demande 20 C. Le marketing de l échange 21 2 Une histoire du marketing

Plus en détail

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr.

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. Document mis à disposition par : www.marketing-etudiant.fr Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos sources

Plus en détail

www.breizhconsulting.fr Centre de formation digital et communication : www. Komelya.fr

www.breizhconsulting.fr Centre de formation digital et communication : www. Komelya.fr «Comment bien choisir sa plateforme e-commerce» Merci de mettre votre portable en mode silencieux Mais vous pouvez twitter C est au programme - Les solutions open source - Les plateformes en mode SAAS

Plus en détail

Observatoire du consommateur connecté. Juin 2015

Observatoire du consommateur connecté. Juin 2015 Observatoire du consommateur connecté Juin 2015 Médiamétrie//NetRatings Partenaire des distributeurs et e-commerçants dans la mesure de leurs performances Audience Efficacité (3R) Comportements Mesures

Plus en détail

Décision n 13-DCC-177 du 5 décembre 2013 relative à la prise du contrôle exclusif de la société Lafuma par Calida France

Décision n 13-DCC-177 du 5 décembre 2013 relative à la prise du contrôle exclusif de la société Lafuma par Calida France RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 13-DCC-177 du 5 décembre 2013 relative à la prise du contrôle exclusif de la société Lafuma par Calida France L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification

Plus en détail

Des performances en croissance, une structure financière qui continue de s améliorer.

Des performances en croissance, une structure financière qui continue de s améliorer. Communiqué de presse Croix, le 31 août 2015 Des performances en croissance, une structure financière qui continue de s améliorer. Hausse du chiffre d affaires HT consolidé : 26,9 milliards d euros, +3,4

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan 1. Le diagnostic stratégique: un pré-requis à la prise de décision Définition du diagnostic stratégique = Analyse conjointe de l entreprise (ses forces / ses faiblesses)

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SPÉCIALITÉ COMMERCE ÉPREUVE E1 ÉPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE SOUS-ÉPREUVE E11

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SPÉCIALITÉ COMMERCE ÉPREUVE E1 ÉPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE SOUS-ÉPREUVE E11 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SPÉCIALITÉ COMMERCE ÉPREUVE E1 ÉPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE SOUS-ÉPREUVE E11 PRÉPARATION ET SUIVI DE L ACTIVITÉ DE L UNITÉ COMMERCIALE Le corrigé comporte 17 pages CORRIGÉ

Plus en détail

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE SOMMAIRE 1) L étude en quelques mots....p 3 Qui? Quoi? Quand? Comment? Pourquoi? 2) Quid des applications mobiles & des musées..p

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL?

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL? La plupart des entreprises disposent d une masse considérable d informations sur leurs clients, leurs produits, leurs ventes Toutefois ces données sont cloisonnées par les applications utilisées ou parce

Plus en détail

ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002. Les Distributeurs du Secteur Dentaire

ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002. Les Distributeurs du Secteur Dentaire ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002 Les Distributeurs du Secteur Dentaire [EDITO]. Le marché du matériel dentaire reste un domaine relativement parcellarisé sur le territoire français. Il est couvert par plus de

Plus en détail

Casino au Mondial des métiers

Casino au Mondial des métiers Casino au Mondial des métiers Vendredi 8 février 2013 Eric Chetboun Direction marketing digital- Eric Chetboun Sommaire 1. Le Groupe Casino : les métiers de la distribution 2. Les sites e-commerce chez

Plus en détail

Communication Financière Groupe Magasin Général 28/02/2014

Communication Financière Groupe Magasin Général 28/02/2014 Communication Financière Groupe Magasin Général 28/02/2014 1 Ordre du jour Faits marquants 2008 2010 Faits marquants 2011 2013 Nos objectifs et perspectives 2016 Développement Humain Questions-Réponses

Plus en détail

KIT MEDIA 2012 LE MEDIA DES MARQUES ET DES ENSEIGNES SPECIALISEES

KIT MEDIA 2012 LE MEDIA DES MARQUES ET DES ENSEIGNES SPECIALISEES KIT MEDIA 2012 LE MEDIA DES MARQUES ET DES ENSEIGNES SPECIALISEES 1 La carte d identité! Filière Sport est le média professionnel dédié au secteur sport qui se décline en 4 offres : magazine, site internet,

Plus en détail

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino Septembre 2012 / TBI&LMO / BPE 2ENT18 Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino 40 000 34 361 NAF rév.2, 2008 : Chiffres clés 2011 47.11CDEF 47.91B 30 000 20 000 20 390 22

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING 1. La notion de marché 2. La définition du Marketing et du Marketing - Mix 3. Les fonctions de l entreprise 4. La stratégie push ( fonction de production ) 5. La stratégie

Plus en détail

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings extraits Juillet 2013 Contexte 2013 Un consommateur de plus en plus connecté 42,2 millions d internautes

Plus en détail

Cas pratique la stratégie multicanale du distributeur Tesco

Cas pratique la stratégie multicanale du distributeur Tesco Cas pratique la stratégie multicanale du distributeur Tesco Tesco est un cas exemplaire de la force d une stratégie multicanale. Tesco a été fondé au lendemain de la première guerre mondiale et a créé

Plus en détail

Les grands enjeux B2B du marketing mobile. Etude quantitative Vague 2 édition 2015

Les grands enjeux B2B du marketing mobile. Etude quantitative Vague 2 édition 2015 Les grands enjeux B2B du marketing mobile Etude quantitative Vague 2 édition 2015 Les grands enjeux B2B du marketing mobile 2015 1 2 3 Objectifs de l étude Investissements et actions Objectifs et défis

Plus en détail

la solution innovante pour la gestion et la performance commerciale

la solution innovante pour la gestion et la performance commerciale la solution innovante pour la gestion et la performance commerciale Fastmag est une entreprise française spécialisée dans l édition de logiciels de gestion en temps réel des points de vente, le e-commerce

Plus en détail

ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT

ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT Institut National des Sciences de Gestion Département de Marketing Marketing et Stratégies Commerciales ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT MARKETING DIRECT Rédigé

Plus en détail

Groupon, #1 dans 48 pays :

Groupon, #1 dans 48 pays : Groupon, leader mondial du commerce local Groupon facilite la vie de millions de personnes en recherchant et en proposant de bonnes affaires à des prix imbattables et cela partout dans le monde. 42.6M

Plus en détail

Les Français et la consommation cross-canal. Septembre 2012

Les Français et la consommation cross-canal. Septembre 2012 Les Français et la consommation cross-canal Septembre 2 Note méthodologique Étude réalisée pour : Generix Échantillon : Echantillon de 00 personnes, représentatif de la population française âgée de 8 ans

Plus en détail

MODULE 3 : Le marketing et la communication

MODULE 3 : Le marketing et la communication MODULE 3 : Le marketing et la communication Partie 1 : Le marketing mix et la communication Partie 2 : Les outils du web marketing Le marketing mix et la communication 1 Objectifs Durant ce module, nous

Plus en détail

L ETUDE DE MARCHE. 5. Analyse d un indicateur : la part de marché

L ETUDE DE MARCHE. 5. Analyse d un indicateur : la part de marché L ETUDE DE MARCHE 1. Définition du marché 2. Analyse de la demande 3. Analyse de l offre 4. Analyse de l environnement 5. Analyse d un indicateur : la part de marché 1. Définition du marché le marché Il

Plus en détail

JOUR 1 : le choix des produits L assortiment du point de vente. JOUR 3 : prospection et fidélisation

JOUR 1 : le choix des produits L assortiment du point de vente. JOUR 3 : prospection et fidélisation 1 MARKETING JOUR 3 AGENDA 2 JOUR 1 : le choix des produits L assortiment du point de vente JOUR 2 : la présentation des produits JOUR 3 : prospection et fidélisation JOUR 3 : prospection et fidélisation

Plus en détail

Marketing orienté Web

Marketing orienté Web Mickael DRCURT Thomas PTEL Florent GALTIER Lukas KELLER Marketing orienté Web Le marketing mobile Master 2 MIAGE - Année universitaire 2010-2011 Sommaire Introduction Les éléments et outils La stratégie

Plus en détail