Le e-merchandising Ou comment vendre plus sur Internet

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le e-merchandising Ou comment vendre plus sur Internet"

Transcription

1 Le e-merchandising Ou cmment vendre plus sur Internet Hugues Planès Cycle Supérieur 1 Prgramme Bachelr Prmtin

2 Le e-merchandising Ou cmment vendre plus sur Internet Auteur : Hugues Planès J'atteste que dans ce texte, tute affirmatin qui n'est pas le fruit de ma réflexin persnnelle est attribuée à sa surce et que tut passage recpié d'une autre surce est en utre placé entre guillemets. Table des matières Intrductin... 4 I La naissance du e-merchandising... 5 A Le merchandising pur, c est qui? ) Définitins ) Périmètre ) Enjeux... 7 B Le passage du merchandising au e-merchandising ) Quel cntexte? ) Quel besin? ) La genèse du e-merchandising (adaptatin, acteurs, dates clés, e- turisme) C Le cmparatif merchandising/e-merchandising ) Avantages apprtés par le e-merchandising ) Défauts du e-merchandising ) Qu en déduire? II Le e-merchandising, un util innvant, le cmmerce de demain A Le e-merchandising et sn utilité ) Clairement, le e-merchandising, c est qui? ) Le Taux de transfrmatin, le nerf de la guerre ) Un besin défini u un dévelppement naturel? B Les cmpsantes du e-merchandising ) Du merchandising de masse au merchandising persnnalisé ) Le Marketing du besin, u l rientatin «client» du marketing ) La fiche prduit Intrductin 2

3 4) Le Crss-selling ) Le up-selling ) Le e-cupning (e-prmtin, e-publicité) C Mesurer la perfrmance ) Rentabilité «au pixel carré» ) Cmparer les taux de transfrmatin ) Outils de mesures annexes (avis des cnsmmateurs / nmbre de visites / de clics) III Etude de cas : Cdiscunt A - Les lgiciels et applicatins utilisés par Cdiscunt B - Présentatin du prduit en ligne IV Questins à chix multiples A Questinnaire B Répnses V Ressurces VI Glssaire VII Cnclusin VIII - Synthèse Le e-merchandising est une ntin à la fis vague et cmplexe. A travers cette étude nus tenterns d en dnner un sens clair et cmpréhensible, en définissant les nmbreux utils qui le cmpsent. Vendre sur Internet est une frme de cmmerce sécurisante et en pleine expansin, mais elle nécessite la maîtrise et la cnnaissance de nmbreux paramètres et mécanismes. A l achèvement de la lecture, vus saurez cmment et dans quelle mesure est utilisé cet instrument et quelle est sn utilité dans le mnde du e-cmmerce. Intrductin 3

4 Intrductin Aujurd hui le mnde d Internet ne cesse de nus étnner encre et encre. C est un secteur en plein dévelppement depuis le milieu des années 1990 et qui ne cesse d innver et de surprendre. Même si sa principale utilisatin reste la recherche d infrmatin et de centres d intérêts par le grand public, Internet est aussi un frmidable util pur bien d autres acteurs : échanges, rencntres, cmmunicatins, empli, travail, prmtin, cmmerce etc. snt autant de termes qui snt familiers au mnde de la tile. Bref, il est un lieu de flux de masses, et par ce biais, une vitrine très visible du mnde entier. Alrs il n est pas étnnant de vir se dévelpper de plus en plus la vente sur Internet : le e-cmmerce. Dans un cntexte lurd de crise mndiale et de restructuratins cmmerciales, certains nt su prendre part à ce dévelppement à travers duquel ils nt vu un myen frmidable de vir et d être vu. Car c est là tut l bjet de cette étude, qui mntrera en qui et cmment le e-merchandising s avère-t-il un util puissant du e-business. C est dès 1996 et le début du 21 ème siècle que le e-cmmerce cnnait un rebnd sans précédent. A cette date, la sciété AuctinWeb fait sn arrivée sur la tile et révlutinne la vente sur Internet. Aujurd hui plus cnnue sus le nm ebay, cette sciété permet au grand public de cmmercer en ligne. A cette épque, Pierre Omidyar, sn fndateur, se heurte à la réticence du public quand à l utilisatin de ce genre de méthdes pur cmmercer. Même si sn site ne sert au départ qu à échanger des bjets de cllectin pur sa femme, il se rend cmpte que l idée rentre peu à peu dans les mœurs et qu il y a là un véritable intérêt pur le cnsmmateur, qui achète et vend de chez lui. De ce fait, il dit très vite dévelpper des utils électrniques pur prmuvir, cmmuniquer et vendre ses prduits. Même si ebay n est qu un site d échange et de vente aux enchères, il n en reste pas mins que tutes les caractéristiques d un cmmerce dur y snt transcrites, mais de manière électrnique. C est dans ce curant révlutinnaire du cmmerce qu est né l un des utils les plus utilisés du e-cmmerce, le e-merchandising. Les enjeux du e- merchandising snt clairs : vendre mieux et plus sur Internet à un cnsmmateur exigeant, tut en le fidélisant. Et ui, le e-merchandising est aussi un mécanisme permettant au e-cnsmmateur de prendre du plaisir et de bien se sentir pendant sn prcessus d achat. = = Intrductin 4

5 I La naissance du e-merchandising A Le merchandising pur, c est qui? Dans un premier temps, cmmençns par redéfinir les bases du e-merchandising. Dans cette ptique, une explicatin sur le merchandising dur s avère inévitable. 1) Définitins Tut d abrd, et en vue d avir une visin bjective du sujet, quelques définitins fficielles et pints de vue : Seln Wikipédia, «le merchandising (francisé en marchandising u marchandisage) est un ensemble de techniques visant à favriser l'éculement d'un prduit dans le cmmerce par un travail sur la présentatin de celui-ci. Le merchandising est l'applicatin du marketing (en termes de distributin) au pint de vente.» Seln netpme, «Le merchandising - u l art de mieux vendre un prduit grâce à sa présentatin - dit permettre d ptimiser les ventes des prduits u des marques et d augmenter l attractivité des pints de ventes.» «D après Keppner, un bn merchandising dit béir à la règle des 5B : le Bn prduit au Bn endrit en Bnne quantité au Bn mment avec la Bnne infrmatin.» Enfin, l IFM (Institut Français du Marchandisage) nus dit que «le marchandisage cncerne l ensemble des études et des techniques d applicatins mise en œuvre séparément u cnjintement par les distributeurs et prducteurs en vue d accrître la rentabilité de l unité cmmerciale par une adaptatin permanente des prduits aux besins du marché ainsi que par une présentatin apprpriée des marchandises.» Cmment interpréter ces définitins? Il ressrt clairement l aspect «présentatin», de l imprtance du merchandising. Les 4 pints de vue snt d accrd sur le fait qu il s agit d accritre les ventes u la rentabilité d un pint de vente grâce à la présentatin des prduits. Dnc l n purrait définir le merchandising cmme suit : Ensemble de techniques visant à accritre la rentabilité d un pint de vente et sn vlume des ventes par une présentatin apprpriée des biens prpsés. I La naissance du e-merchandising 5

6 2) Périmètre Vici un schéma représentant la place du merchandising et du e-merchandising dans le système cmmercial : Cmmerce Marketing Merchandising e-cmmerce e-merchandising Internet Le merchandising a dnc une influence certaine sur le mnde du cmmerce car il est en l une des cmpsantes essentielles, appartenant au glbe marketing. Ici l n déduit facilement que le merchandising est à un pint de vente physique ce que le e-merchandising est aux pints de vente virtuels tels que sites web marchands. I La naissance du e-merchandising 6

7 3) Enjeux Dnc le merchandising est une technique marketing rientée vers le client des pints de vente. Car en effet il va tendre à influencer le client dans sn prcessus de recherche et d achat. En agissant directement sur la dispsitin et la présentatin du prduit, deux avantages se dégagent. Premièrement la recherche de l ffre par le client n en est que plus facilitée. Celle-ci dépend du «circuit client» ainsi que du «pids visuel» des prduits dans le pint de vente. Deuxièmement, plus besin d un interlcuteur qui devra pusser le client à l acte d achat. Le prduit, de part sa frme et sn état, se vend lui-même. Audelà dnc de l enjeu écnmique qu entrainerai le nn-besin d un vendeur, il y a aussi un enjeu psychlgique pur le client qui ne se sent pas ppressé et effectue une démarche de décuverte dnt il ne se rend cmpte. Le merchandising dit de manière évidente permettre l accrissement des marges, par sn actin directe sur le cnsmmateur, cmme nus venns de le vir, mais aussi par un cncept de centralisatin. En effet, suppsns que nus ayns à appliquer un merchandising dans plusieurs butiques similaires, les cûts de recherche et d étude en sernt réduits, car à pint de vente similaire, merchandising similaire. Dnc, plus il y aura de pints de ventes, plus rentable sera le merchandising emplyé. L enjeu écnmique est ici indéniable. I La naissance du e-merchandising 7

8 B Le passage du merchandising au e-merchandising Il paraît dnc nrmal qu une technique de marketing s appliquant à des pints de vente physiques puisse s asscier également à des pints de vente virtuels. Tutefis, le besin et les prcessus à suivre snt certainement différents de ceux définis en marketing physique. 1) Quel cntexte? A la fin des années 1990, nus entrns dans une péride écnmique faste, amrcée par l essr des Nuvelles Technlgies de l Infrmatin et de la Cmmunicatin (NTIC). Particulièrement représentées par l utilisatin de l infrmatique et d Internet, les NTIC snt recnnues dans un premier temps cmme révlutinnaires. Leur dévelppement mntrera qu elles présentent des limites et des risques pur le futur, mais il n en reste pas mins qu elles nt relancé explicitement l écnmie mndiale. «Estimé à 4 milliards de dllars en 1994, le chiffre d'affaires directement généré par Internet aurait atteint les 301 milliards de dllars (318 milliards ) en 1998, ce qui ramène le chiffre d'affaires de l'internet au niveau des industries phares de l'écnmie américaine, cmme l'autmbile (350 milliards de dllars).» (wikipedia.rg à prps de la «Nuvelle écnmie») Les NTIC cnstituent également une avancée phare pur le milieu de l entreprise qui en fait un ple de cmpétitivité évident et fiable. En effet, elles influent psitivement la prductivité, la gestin du persnnel, mais aussi les cûts d apprvisinnement etc. Le marché est dnc prteur est l pprtunité bien présente. Tutefis, n est-il pas un risque majeur que de s investir dans un secteur jeune et dépendant de nmbreux paramètres? Pur répndre à cette questin et mesurer clairement le risque, il faut définir le besin émergeant. 2) Quel besin? Les entreprises snt perpétuellement en recherche de rentabilité, de réductin des cûts u encre d accrissement des marges. Physiquement, cela se traduit par une évlutin marketing axée entreprise. On cherche à ptimiser un prcessus, recnsidérer l utilité d un pste, chercher des perspectives en vue de mdifier u d amélirer le fnctinnement de l entreprise. Mais peu à peu, le dévelppement de ntre sciété entraine des changements néfastes pur le cmmerce. Le cnsmmateur se méfie plus et s avère être plus averti qu il y a 20 ans quand aux évlutins du marketing. D autre part, ce même cnsmmateur cmmence à accepter Internet et il est dans ses habitudes de cmparer des prix sur des sites marchands, vire de cnsmmer régulièrement en ligne. Il est dnc nécessaire aux entreprises de s uvrir et de réagir à ces évènements par le biais de la vente en ligne. I La naissance du e-merchandising 8

9 Les pinniers de la vente en ligne nt évidemment rencntrés des ppsitins de taille. Le paiement en ligne par carte bleue a été l une des principales. Cmment faire cnfiance à un système dnt n ne cnnaît ni les tenants ni les abutissants. Et puis il y eu les réticences quand aux prduits présentés. En effet, cmment être sûr que ce prduit me cnvient alrs que lrsque je l utiliserai, ce sera trp tard, l achat sera effectif. Le besin pur l entreprise était dnc clairement défini. Il s agissait d établir des techniques permettant de rassurer le cnsmmateur en lui prpsant les prduits adéquats et en lui sumettant l infrmatin juste et décisive pur sn prcessus d achat. Ce besin a dnc accuché de tut un tas de techniques de présentatin virtuelle et de guidage : le e-merchandising. Ce tableau mntre les équivalences du e-marketing au marketing physique. Il est frtement inspiré d un tableau prpsé par abc-netmarketing à cette adresse. Marketing Physique Equivalence Internet Plaquette d entreprise Site Web Publicité média e-publicité (bannières, bandeaux ) Merchandising e-merchandising Publipstage ing Cnsumer magazine Liste de diffusin d infrmatins Echantilln Extraits téléchargeables Versins d essai Cupn de réductin e-cupning Marketing persnnalisé Marketing ne t ne e-merchandising Ventes additinnelles Crss-selling I La naissance du e-merchandising 9

10 3) La genèse du e-merchandising Le e-merchandising est dnc né avec le dévelppement du e-cmmerce. Ce dernier s est inspiré de l essr des NTIC pur prendre sn envl, cmme nus l avns vu précédemment. Les premiers acteurs ayant intrduit les ntins de e- merchandising dans leurs sites snt les agences de vyage. En effet, les sites de e-turisme étaient particulièrement adaptés à ce type de méthdes. Créer par exemple des catalgues interactifs de décuverte du besin s est avéré particulièrement fructueux et les premiers résultats psitifs de taux de transfrmatin snt apparus sur des sites web de e-turisme. L exemple de Fram, agence de vyage réputée, est très représentatif. En analysant leur site Internet (http://www.fram.fr), n s aperçit que déjà en page d accueil, la décuverte cmmence. En prpsant au visiteur de sélectinner une destinatin, un lieux de départ et des dates, il se met déjà dans une ptique de cnsmmatin incnsciente. Le but étant de dnner un résultat rapide de ce à qui il purrait prétendre. L n retruve ici la thérie des 5 «b», que nus dévelpperns ultérieurement, qui entend présenter le bn prduit, à la bnne place, au bn mment, dans la bnne quantité et au bn prix. A ça rajutns la bnne infrmatin au bn cnsmmateur, pur être plus efficace. Les autres pinniers du e-merchandising snt les furnisseurs multimédia cmme la Fnac u Virgin par exemple. Très tôt ils nt dévelppé diverses techniques Internet visant à accritre leurs «e-ventes». La pré-saisie en est une bnne illustratin : lrsque vus effectuez une recherche (d une musique par exemple), vus tapez dans une barre de recherche le début d un nm, et déjà une liste de suggestin apparaît sus la barre de saisie. Elle a plusieurs rôles. Eviter au cnsmmateur de se retruver sur une page de résultats vide suite à une faute de frappe u d rthgraphe par exemple, mais elle suggère aussi incnsciemment les autres œuvres du même auteur. L exemple du multimédia est d autant plus représentatif que les prduits vendus alrs étaient directement téléchargeable (avec extraits prpsés) sur l rdinateur du cnsmmateur. Une frme de réticence s est dnc estmpée par ce biais. I La naissance du e-merchandising 10

11 C Le cmparatif merchandising/e-merchandising 1) Avantages apprtés par le e-merchandising L avantage principal qu induit l utilisatin du e-merchandising réside dans la réductin des cûts. Effectivement, en y regardant de plus près, pas de publipstage mais du ing, pas de vendeur, mais une aut-décuverte effectuée par le client lui-même etc. Ensuite, le prblème du linéaire rencntré en pint de vente physique disparaît en e-cmmerce grâce au e-merchandising. Plus besin de vérifier qu il n y ait pas de «trus» dans la présentatin des prduits en raynnage. En e- merchandising, des prduits snt tujurs présentés et le linéaire peut être mdifié plus simplement et rapidement. L autre grs avantage qu apprte le e-merchandising est le fait de puvir enregistrer aisément les achats d un client du site en vue de lui prpser lrs de ses prchaines visites des prduits qui ptentiellement, lui sernt adaptés. On retruve ici la ntin de fidélisatin induite par le e-merchandising. Enfin, il est plus simple à un revendeur Internet de cmparer les prix, dans l ptique ù il prpse évidemment des prduits mins chers que la cncurrence. 2) Défauts du e-merchandising Défaut majeur du e-merchandising par rapprt au merchandising physique, il n est pas pssible de tester le prduit, de le prendre en main, avant de l acheter. Ce défaut est bien sûr absent lrsque l n parle de multimédia u de lgiciels par exemple, mais dans tut autre secteur (vestimentaire, hardware) il est clairement défini. Certains cnsmmateurs aurnt également du mal à acheter en ligne à cause de l absence de cntact humain. Au-delà du simple cntact, le vendeur est aussi un cnseiller quand à l achat entrepris, et il est effectivement naturel de lui faire cnfiance plus qu à un système autmatisé. 3) Qu en déduire? De ce cmparatif nus cnclurns que le e-merchandising est effectivement l util de vente du futur. Un futur qui se veut de plus en plus régie par les nuvelles technlgies et ù le cntact humain va en s atténuant, en tut cas dans le mnde du cmmerce. I La naissance du e-merchandising 11

12 II Le e-merchandising, un util innvant, le cmmerce de demain A Le e-merchandising et sn utilité 1) Clairement, le e-merchandising, c est qui? Encre une fis, vyns ensemble une définitin prélevée sur la tile : «Le e-merchandising est un terme particulièrement difficile à définir, mais n peut estimer que sur un site web, le but est de maximiser les ventes u la rentabilité en répndant au mieux aux attentes du client et en juant sur l'ptimisatin de la présentatin des prduits u services prpsés, mais également au niveau de la gestin du caddie et de la cmmande de l'utilisateur.» (abc-netmarketing) Dnc nus retruvns les ntins de maximisatin des ventes et d ptimisatin de la présentatin prduit. Clairement, le e-merchandising est un util marketing permettant d accritre les ventes, d encurager le prcessus d achat sur Internet au travers d un site marchand, et ce par le biais d une améliratin apprfndie de la présentatin des prduits. 2) Le Taux de transfrmatin, le nerf de la guerre Le taux de transfrmatin, cmme sn nm l indique, représente le purcentage de visiteurs d un site marchand qui nt validé un achat. Il est d autant plus imprtant dans ntre sujet qu il est bien plus bas sur le circuit Internet que dans le circuit physique, et ce pur plusieurs raisns : Le nmbre de visites mesuré sur un site marchand n est pas bjectif. En effet, un grand nmbre d entre elles peuvent être dues au hasard des navigatins u diverses raisns externes à la vlnté de l utilisateur. Les sites marchands snt suvent et pur beaucup de cnsmmateur un myen de récupérer des infrmatins et d entamer un prcessus de cmparaisn et d achat qui ne sera cnclu que dans le circuit physique. Enfin, si le taux de transfrmatin est beaucup plus élevé sur le circuit physique, c est parce-que beaucup plus de cnsmmateur ne se déplacent en circuit fermé dans l unique but d acheter un prduit. A cntrari, le site marchand est facile d accès (de chez si, u d une simple cnnexin Internet) et il est beaucup plus simple, pur une simple cnsultatin de l ffre, de s y rendre plutôt que d avir à se déplacer physiquement. Le but du e-merchandising est de faire en srte que le taux de transfrmatin sit le plus élevé pssible, par le biais de divers utils que nus détaillerns bientôt. II Le e-merchandising, un util innvant, le cmmerce de demain 12

13 3) Un besin défini u un dévelppement naturel? D un côté, le e-merchandising s est laissé prter par l évlutin et le dévelppement d Internet. Il s est «patché» sur l essr d Internet et du e- cmmerce de manière autmatique et naturelle et s est effectivement avéré utile et indispensable à sa crissance. D un autre côté, peut-n dire que le e-merchandising était un besin clairement prévu avant le dévelppement des sites marchands? Dans une certaine mesure, ui. Car en cnsidérant les besins du cmmerce physique, il paraît lgique d estimer que les futurs besins d un e-cmmerce purraient être similaires. Dnc le e-merchandising est à la fis issu d une évlutin spntanée du e-cmmerce mais il est également le fruit d un besin défini par les acteurs du e-cmmerce. II Le e-merchandising, un util innvant, le cmmerce de demain 13

14 B Les cmpsantes du e-merchandising 1) Du merchandising de masse au merchandising persnnalisé Le e-merchandising s adresse dans un premier temps à la masse. Car il est évident que l utilisateur arrivant sur un site marchand n a encre émis aucun indice quand à l bjet de sa visite. A la différence d un circuit physique dans lequel un vendeur va tut de suite entamer un prcessus de décuverte du besin, le site marchand est limité par l actin du cnsmmateur lui-même, c est là qu entre en actin le e-merchandising. Le e-merchandising dit dnc au départ agir de manière large, puis à la manière d un entnnir cerner peu à peu le besin du visiteur et persnnaliser la manière dnt il va lui présenter les ffres et les liens. Il est alrs intéressant de qualifier ce type de prcédé de e-merchandising intelligent. Car au-delà de présenter une ffre, il sait s adapter au cmprtement du visiteur et surtut, a la capacité de s en rappeler pur d éventuelles visites futures. 2) Le Marketing du besin, u l rientatin «client» du marketing Il cnvient dnc d enchaîner ntre dévelppement sur l aspect ciblage du besin du e-merchandising. Le fait est que dans un circuit physique traditinnel, le marketing est trp suvent rienté vers l entreprise. De ce fait, la gestin du cmmerce n en est qu amélirée (lgistique, stcks etc.), mais suvent aux dépends de l aspect client. Il décule du back-ffice de devir gérer les prcédures, la lgistique, les stcks etc. Plus clairement, le marketing, pussé à sn extrême, peut finalement s avérer destructeur de ventes, de part le chix de ses prirités. Ce phénmène se répète aujurd hui en e-cmmerce. En effet, la gestin du site et sa maintenance peut parfis aller à l encntre du cnfrt de visite. Il s agit en fait, grâce au e-merchandising, de truver le bn cmprmis entre le cnfrt de navigatin du visiteur, le cnfrt de gestin, la gestin de l espace et l efficacité de l interface. C est ce que l n appelle la gestin de l espace prmtinnel. II Le e-merchandising, un util innvant, le cmmerce de demain 14

15 3) La fiche prduit La fiche prduit représente la page Internet d un site marchand définissant les caractéristiques d un prduit. De manière générale, cette fiche prduit se situe entre la page de listing des prduits (le rayn en physique) et la mise en panier du prduit. La fiche prduit présente plusieurs enjeux capitaux : Premièrement elle jue un rôle de premier plan dans l accrissement du chiffre d affaire du site. En présentant bjectivement le prduit de A à Z elle impacte directement le taux de transfrmatin du site. Deuxièmement, un mdèle de fiche prduit bien élabré et structuré permettra un meilleur référencement des prduits au sein des catégries de prduits du site mais également au sein des sites partenaires et des mteurs de recherche. Enfin, la fiche prduit va permettre au site marchand d accélérer le prcessus d achat de par la précisin et l exactitude des infrmatins qu elle dnne. En effet, en satisfaisant tutes les interrgatins d un client quand à l utilisatin d un prduit, elle anéantira les freins d achats que peuvent représenter la demande d infrmatins supplémentaires et les cûts ptentiellement engendrés. 4) Le Crss-selling Les deux ntins qui suivent snt deux cmpsantes essentielles du e- merchandising. Cmmençns dnc par le crss-selling. Vici une définitin du jurnal du net définissant bien cette ntin : «Le crss-selling, u ventes crisées, désigne une technique cmmerciale, particulièrement adaptée à Internet, permettant de prpser au client d'un site, intéressé par un prduit, un ensemble d'autres prduits cmplémentaires.» (jurnaldunet.cm) A cette définitin il faut ajuter que les prpsitins de prduits snt mtivées par tris chses : Sit les prduits prpsés vnt cmpléter l utilisatin du prduit déjà dans le panier. Par exemple, une cartuche d encre sera prpsée lrs de l achat d une imprimante. Sit les prduits prpsés fnt partie de la même famille de prduits que celui étant déjà dans le panier. Sit les prduits prpsés nt été acheté par les persnnes qui nt déjà acheté le prduit qui est dans le panier. Le crss-selling est un myen évident d accritre la marge du site marchand mais aussi de fidéliser le cnsmmateur. II Le e-merchandising, un util innvant, le cmmerce de demain 15

16 5) Le up-selling Le up-selling, u vente upgradée a le même bjectif que le crss-selling mais la méthde pur y parvenir est tut autre, bien qu intervenant au même mment du prcessus d achat. Il s agit en fait de prpser au client ayant validé l achat d un prduit de prendre un prduit de même type, mais plus haut de gamme par exemple, ù le même prduit mais dans un frmat plus grand, dnc plus cher. Il ne s agit dnc ici pas d ajuter une vente et dnc d accritre la quantité, mais d amélirer une vente et dnc, d accritre la qualité de la vente. 6) Le e-cupning (e-prmtin, e-publicité) L équivalence physique du e-cupning est par exemple représenté par la distributin pstale de bns de réductins au dmicile des prspects u par le pint de vente physique. Il est ici questin d une technique de prmtin virtuelle qui cnsiste à ffrir au cnsmmateur du site marchand des bns de réductin. Mais attentin, cet util est d autant plus intéressant que ces bns snt suvent utilisables sur les sites marchands bien sûr mais aussi dans les pints de vente physiques. C est l une des méthdes de e-merchandising qui peut avir une influence directe sur les résultats d un pint de vente physique. II Le e-merchandising, un util innvant, le cmmerce de demain 16

17 C Mesurer la perfrmance En e-merchandising, il faut savir maîtriser les utils essentiels que nus venns de décrire, mais en tute lgique il est nrmal de devir prendre le temps de mesurer ces résultats en vue de les amélirer. Vyns ensemble quelques indicateurs le permettant. 1) Rentabilité «au pixel carré» C est une ntin étnnante rappelant la rentabilité au mètre carré (u au linéaire carré) dans le physique. A utils équivalents u similaires, indicateurs équivalents. Tutefis cet indicateur est vague et clairement inutilisable cmme présenté. C est une manière de mesurer en fait la rentabilité d une page en cmparant la place ttale d un site marchand et les ventes ttales réalisées grâce à cette place. C est néanmins un indicateur qui s avère très explicite quand n cnnait aujurd hui l imprtance de la place, des flux et du stckage. 2) Cmparer les taux de transfrmatin Il est lgique qu après avir tenté d accritre le taux de transfrmatin d un site, il faille cmparer ce taux avec d autres taux de transfrmatins. L n peut en effet, pur avir une idée de l efficacité du e-merchandising emplyé, prendre différents taux de transfrmatin du site marchand dans le temps. Cela permettrait, au-delà du fait de se rendre cmpte des perfrmances engendrés par le e-merchandising, de cnnaître les tendances de cnsmmatin des cnsmmateurs sur Internet seln les pérides. Mais les taux de transfrmatin peuvent également être cmparés à ceux de la cncurrence, en vue d amélirer sn système bien sûr, mais aussi de cnnaître les pièges à éviter. 3) Outils de mesures annexes (avis des cnsmmateurs / nmbre de visites / de clics) Enfin, l n peut cnsidérer des indicateurs plus vagues et peut-être mins bjectifs, mais tut aussi efficaces si n les cnsidère massivement. L avis des cnsmmateurs quand à l agencement du site, à sa facilité d utilisatin etc. peut être une surce d améliratin de premier chix. On peut également utiliser des utils plus techniques tels que le taux de clics sur telle u telle page u encre le nmbre de visites issues de tel lien prmtinnel mis en place en amnt et dans ce but. Ces indicateurs, bien qu indécis, présentent néanmins une certaine fiabilité de part leur caractère naturel et ressrtissant d éléments crédibles et mesurables. II Le e-merchandising, un util innvant, le cmmerce de demain 17

18 III Etude de cas : Cdiscunt Afin d'illustrer le principe du e-cmmerce, nus étudierns le cas de «CDiscunt», le site de vente du grupe Casin qui est un exemple de réussite dans l'applicatin de la vente en ligne. Cdiscunt a été créé en 1998 par les frères Charles à Brdeaux pur la vente exclusive de DVD et CD à bas prix. A l'épque le cmmerce en ligne n'était pas encre généralisé et cnnaissait quelques difficultés. Néanmins Cdiscunt a pu se garantir un succès rapide grâce à sa plitique de prix agressive. En 2000, Cdiscunt est racheté par le grupe Casin qui entame alrs sn prjet d'expansin via internet. En 2006, il s'empare du grupe allemand Discunt24 et lance cdiscunt.c.uk en Aujurd'hui il s'impse cmme l'un des principaux sites de vente en ligne en France avec un CA de 547 M sur l'exercice 2007 (surce: cmmuniqué de presse grupe casin juillet 2007). A travers cette étude, nus étudierns les myens utilisés par Cdiscunt pur assurer la vente de ses prduits. Cette analyse sera cnduite à travers deux axes. Dans un premier temps nus identifierns les lgiciels installés sur le site dnt le but est d'ptimiser les ventes et faciliter la navigatin des internautes; nus expliquerns par ailleurs leur fnctinnement. Dans un deuxième temps nus analyserns les techniques utilisées pu mettre en valeur les prduits à l'écran. Vus truverez ci-dessus, dcument 1, un aperçu de la page d'accueil du site marchand Cdiscunt. Cette page révèle à elle seule, une grande partie des myens utilisés par le site afin d'assurer sn cmmerce. Nus puvns distinguer les ventes flash, la catégrisatin des prduits, le mteur de recherche...) Je vus prpse de cnsidérer ces éléments un par un et de définir leurs utilités. Dc 1 III Etude de cas : Cdiscunt 18

19 Dc 2 A - Les lgiciels et applicatins utilisés par Cdiscunt Lrsqu'un internaute accède au site de Cdiscunt, il est accueilli par une page de publicité (dcument 2) le renseignant sur la dernière vente flash en curs. Celle-ci m'est l'accent sur le caractère éphémère de l'ffre à laquelle l'internaute dit répndre rapidement s il veut en bénéficier. La vente flash est une pratique de vente de plus en plus utilisée sur Internet avec un cmpte à reburs. Sur le dcument 1: il reste «72H seulement»avant la fin de la vente prmtinnelle d'électrménager. Elle cnsiste à prpser sur un lapse de temps prédéfini des prduits dnt les prix défient tute cncurrence et rencntre ainsi un énrme succès. Cette séquence de publicité achevée, nus accédns directement à la page principale du site ù l'n bserve une rganisatin d'images et de prix assciés qui n'est pas inncente. En haut de page est dérulé un bandeau de rubriques à «thèmes» u «univers»:musique, Infrmatique, Pht, Sprt, Vyage. Cela permet à l'internaute de cibler facilement la catégrie de prduits pur ensuite affiner sa sélectin dans les sus-catégries prpsées. Cette technique a l'avantage de présenter pas seulement le prduit auquel est intéressé l'internaute mais également la famille de prduits à laquelle se rapprte l'bjet recherché. Si l'internaute n'a qu'une idée vague du prduit qu'il recherche, cette applicatin lui permettra d'avir une palette plus large de prduits prpsés. III Etude de cas : Cdiscunt 19

20 Lrsque l'internaute a une idée précise du prduit qu'il recherche, il lui est cnseillé d'utiliser le mteur de recherche qui sélectinnera les prduits se rapprtant aux mts clés qui lui sernt sumis. Si vus recherchez «assiette», vus truverez tus les prduits ayant été assciés au mt «assiette» quelle que sit leur catégrie d'appartenance (prêt à prter, la maisn, électrménager, librairie...) Vir le résultat de la recherche effectuée ci-dessus sur Cdiscunt assciée au mt clé «assiette». Dc 3 III Etude de cas : Cdiscunt 20

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

GUIDE INSTALLATION IAS

GUIDE INSTALLATION IAS Guide d installatin IAS 1 IMPACT TECHNOLOGIES se réserve le drit de mdifier à tut mment le cntenu de ce dcument. Bien que l exactitude des renseignements qu il cntient sit cntrôlée avec sin, IMPACT TECHNOLOGIES

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER)

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) Chapitre 3 : Page d accueil La page d accueil est la page d entrée sur le site internet Que cntient-elle? Menu principal (haut gauche) Cmme pur tutes les

Plus en détail

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM.

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM. PHASE 1 : chix et définitin du sujet du TM. Le chix du sujet est une partie imprtante du TM. Ce chix se fait durant la 1 ère phase. La prblématique du thème cncerne le rapprt entre la chimie et la vie

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

Dossier Spécial. Les 5 étapes pour vendre ACT! Apprendre à détecter un besoin en Gestion de Contacts

Dossier Spécial. Les 5 étapes pour vendre ACT! Apprendre à détecter un besoin en Gestion de Contacts Dssier Spécial Les 5 étapes pur vendre ACT! Apprendre à détecter un besin en Gestin de Cntacts Ce dssier à pur bjectif de vus aider à cmmercialiser ACT! auprès de vs clients et prspects. Nus allns vus

Plus en détail

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes :

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes : BTS MUC CCF Finalités et bjectifs E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Cefficient 4 Cette épreuve permet d évaluer les aptitudes du candidat à prendre en respnsabilité des activités curantes

Plus en détail

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements ITIL V3 Explitatin des services : La gestin des événements Créatin : janvier 2008 Mise à jur : aût 2009 A prps A prps du dcument Ce dcument de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

Guide d aide à la rédaction d un essai

Guide d aide à la rédaction d un essai Guide d aide à la rédactin d un essai Un essai peut avir plusieurs bjectifs, mais la structure de base reste la même quel qu en sit le sujet. Vus puvez l écrire afin de discuter d un pint de vue particulier

Plus en détail

COMMUNIQUE DE LANCEMENT. Sage 100 Trésorerie

COMMUNIQUE DE LANCEMENT. Sage 100 Trésorerie COMMUNIQUE DE LANCEMENT Sage 100 Trésrerie Sage 100 Trésrerie Ce qu il faut retenir Sage présente Sage 100 Trésrerie, sn nuveau mdule de gestin de trésrerie dispnible à la vente à partir du 15 janvier

Plus en détail

Gestion des Prospects : Adresses à exporter

Gestion des Prospects : Adresses à exporter Gestin des Prspects : Adresses à exprter 2 Tables des matières 1. Intrductin : Adresses à exprter p 3 2. Que signifie une adresse qualifiée? p4 2.1 Particulier = le client final 2.2 Cnducteur lié à une

Plus en détail

PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Toulois et chargée de mission en économie et gestion option vente

PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Toulois et chargée de mission en économie et gestion option vente PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Tulis et chargée de missin en écnmie et gestin ptin vente Sus le piltage de Christine Françis IEN Définir PFMP :.. Vus

Plus en détail

Créer un outil pour les non-professionnels de la statistique : Récit d une expérience

Créer un outil pour les non-professionnels de la statistique : Récit d une expérience Créer un util pur les nn-prfessinnels de la statistique : Récit d une expérience Stéphane HERAULT cntact@adscience.fr I. INTRODUCTION Dcteur en Bilgie-Santé, les quelques années pendant lesquelles j ai

Plus en détail

S investir dans une franchise : le guide de la Banque Scotia pour le choix d une franchise

S investir dans une franchise : le guide de la Banque Scotia pour le choix d une franchise Le franchisage et la Banque Sctia S investir dans une franchise : le guide de la Banque Sctia pur le chix d une franchise Cnsciente de l imprtante cntributin des entreprises franchisées à la vie écnmique,

Plus en détail

THEDATASAFE MEDIA KIT. Information concernant THEDATASAFE... 2 Q&A - Pitch... 2

THEDATASAFE MEDIA KIT. Information concernant THEDATASAFE... 2 Q&A - Pitch... 2 MEDIA KIT Infrmatin cncernant THEDATASAFE... 2 Q&A - Pitch... 2 Qui smmes-nus?... 2 Purqui avns-nus créé cette cmpagnie?... 2 Ntre campagne de financement lancée le 17 nvembre 2014... 3 Clôture réussie

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d option sur poste de travail

Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d option sur poste de travail Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d ptin sur pste de travail 1 Ce que vus devez savir À Partir de la versin 7.16.00, l arrière scène des ptins de pste de travail vnt se cmprter différemment.

Plus en détail

MISSIONS COMMERCIALES

MISSIONS COMMERCIALES DEVELOPPEMENT ET OBJECTIFS MISSIONS COMMERCIALES Prcédure et bjectifs Le but d'une missin cmmerciale est de distribuer et prmuvir les prduits u services d'une entreprise. Les démarches à suivre snt les

Plus en détail

- Le service aux tables. - Le service rapide & commande pour emporter. - Le service à l auto. - La livraison. o Voir le feuillet Livraison.

- Le service aux tables. - Le service rapide & commande pour emporter. - Le service à l auto. - La livraison. o Voir le feuillet Livraison. Pint De Vente Lgiciel de gestin Les Lgiciels Velce, Vtre gestinnaire La versatilité, la simplicité et la rapidité de ntre pint de vente, ne fnt pas qu amélirer vtre service à la clientèle, elles permettent

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Infrmatique Business & High Technlgy Chapitre 7 : Supply Chain Management (SCM) Smmaire Intrductin... 1 Finalités de SCM... 1 Les

Plus en détail

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES A) CHAMP D'ACTIVITÉ Le titulaire du BTS Management des unités cmmerciales a pur perspective de prendre la respnsabilité de tut u partie d'une unité cmmerciale

Plus en détail

DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU ROYAUME-UNI

DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU ROYAUME-UNI AIGUISEZ VOTRE APPROCHE DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU Vus êtes: ROYAUME-UNI A LONDRES LE JEUDI 3 DECEMBRE 2009 - Distributeur - E-cmmerçant - Respnsable e-cmmerce - Respnsable d agence

Plus en détail

Nouveautés apportées à l assessment-tool

Nouveautés apportées à l assessment-tool Nuveautés apprtées à l assessment-tl La dcumentatin et les utils d aide de Friendly Wrk Space snt régulièrement révisés, actualisés et dévelppés. Ainsi, la directive a une nuvelle fis été mise à jur en

Plus en détail

Communiqué de lancement : Sage 100 Scanfact Version V15.50

Communiqué de lancement : Sage 100 Scanfact Version V15.50 Cmmuniqué de lancement : Sage 100 Scanfact Versin V15.50 Smmaire 1. Cntexte marché P2 2. Evlutin du mde de fnctinnement des entreprises P2 3. Principe & fnctins P3 4. Bénéfices P6 5. Date de dispnibilité

Plus en détail

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel Terrain de jeu Analgie au sprt prfessinnel USO : US Oynnax Rugby : management dans le sprt Le 9 décembre 2009, Olivier Nier, entraîneur de l USO, Pr D2 de rugby, réalisait dans le cadre d une cnférence

Plus en détail

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS Date de créatin : 1 er nvembre 2007 Date de dernière mise à jur : 19 nvembre 2012 Services Impliqués : Départements gestin, Directin générale, DCCI Objet

Plus en détail

LIVRE BLANC SEM. Google AdWords Le guide ultime du SEM pour votre Boutique en ligne

LIVRE BLANC SEM. Google AdWords Le guide ultime du SEM pour votre Boutique en ligne LIVRE BLANC SEM Ggle AdWrds Le guide ultime du SEM pur vtre Butique en ligne En partenariat avec Edité par Table des matières I. Intrductin... 3 a. Qu est-ce que Ggle AdWrds?... 3 b. Purqui utiliser Ggle

Plus en détail

opinionway LES VERITABLES DECLENCHEURS D ACHATS DES FRANÇAIS A L HEURE DU TOUT CONNECTE Note de synthèse Vos contacts chez OpinionWay : Septembre 2015

opinionway LES VERITABLES DECLENCHEURS D ACHATS DES FRANÇAIS A L HEURE DU TOUT CONNECTE Note de synthèse Vos contacts chez OpinionWay : Septembre 2015 pininway LES VERITABLES DECLENCHEURS D ACHATS DES FRANÇAIS A L HEURE DU TOUT CONNECTE Nte de synthèse Septembre Vs cntacts chez OpininWay : Frédéric Micheau Directeur des études d pinin Directeur de département

Plus en détail

CYBERLEARN COURS MOODLE. SUPPORT DE TRAVAIL Pour professeur-es et assistant-es d'enseignement

CYBERLEARN COURS MOODLE. SUPPORT DE TRAVAIL Pour professeur-es et assistant-es d'enseignement CENTRE e-learning HES-SO CYBERLEARN COURS MOODLE SUPPORT DE TRAVAIL Pur prfesseur-es et assistant-es d'enseignement Sndages et tests : rendez vs curs Mdle interactifs! HES-SO 2010 Team Cyberlearn Table

Plus en détail

Proposition de Veille Internet Campagnes Electorales 2012

Proposition de Veille Internet Campagnes Electorales 2012 Prpsitin de Veille Internet Campagnes Electrales 2012 Pur tut savir sur ce que les respnsables plitiques, candidats à l électin Présidentielle, candidats aux électins législatives disent de vus et sur

Plus en détail

Notice d utilisation du site Internet de l Académie d Agriculture pour les Membres Responsables de Section ou Responsables de Groupe de Réflexion.

Notice d utilisation du site Internet de l Académie d Agriculture pour les Membres Responsables de Section ou Responsables de Groupe de Réflexion. Ntice d utilisatin du site Internet de l Académie d Agriculture pur les Membres Respnsables de Sectin u Respnsables de Grupe de Réflexin. Cette ntice tient lieu de mément. A. Présentatin... 2 B. Premiers

Plus en détail

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale Chap 10 : L évaluatin et la valrisatin du ptentiel de l équipe cmmerciale I. L évaluatin du ptentiel de l équipe A. Les enjeux de l évaluatin Les enjeux : Pur l évaluateur : Faire le bilan de l année :

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU SERVICE MEDIATHEQUE NUMERIQUE

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU SERVICE MEDIATHEQUE NUMERIQUE CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU SERVICE MEDIATHEQUE NUMERIQUE Généralités ARTE France et Le Meilleur du Cinéma Français (LMC) céditent le site internet dénmmé «MEDIATHEQUE NUMERIQUE» accessible à

Plus en détail

Utiliser les activités de cours de Moodle : le Questionnaire

Utiliser les activités de cours de Moodle : le Questionnaire Utiliser les activités de curs de Mdle : le Questinnaire CETTE PROCEDURE DÉCRIT LA MISE EN PLACE ET L UTILISATION DE L ACTIVITÉ DE COURS «QUESTIONNAIRE». PRE-REQUIS : Prcédure «Démarrer sur Mdle» DÉFINITION

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

Dossier de Presse. 1 ier guide Interactif pour créateurs et entrepreneurs

Dossier de Presse. 1 ier guide Interactif pour créateurs et entrepreneurs Dssier de Presse 1 ier guide Interactif pur créateurs et entrepreneurs «Une applicatin innvante accmpagnée par les leaders du marché» www.e-parcurs.fr (Micrsft, Gan Assurances, Cegid, Accr Services France,

Plus en détail

«NAVIGUER SUR INTERNET v 2» Support de formation tutoré «Réponses aux remarques les plus souvent posées»

«NAVIGUER SUR INTERNET v 2» Support de formation tutoré «Réponses aux remarques les plus souvent posées» Avec l expérimentatin de NSIv2, nus avns reçu beaucup de remarques cncernant le dcument initial. Beaucup nt été prises en cmpte et intégrées. Pur les autres remarques, nus avns pris le parti d en faire

Plus en détail

2. Trouvez la version du firmware que vous souhaitez télécharger dans la rubrique Boot From CD, correspondant à votre modèle de SSD.

2. Trouvez la version du firmware que vous souhaitez télécharger dans la rubrique Boot From CD, correspondant à votre modèle de SSD. Changements apprtés par le firmware: Fiabilité du prduit amélirée Réslutin de l anmalie causant de brèves pauses intermittentes chez certains utilisateurs. INTRODUCTION Ce dcument décrit la prcedure permettant

Plus en détail

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION SOUS-SECTION 3.4.4: LES SERVICES INFORMATIQUES POLITIQUE RELATIVE

Plus en détail

Projet de renouvellement de l infrastructure informatique de la Mairie de Châtel-Guyon. Cahier des charges

Projet de renouvellement de l infrastructure informatique de la Mairie de Châtel-Guyon. Cahier des charges Prjet de renuvellement de l infrastructure infrmatique de la Mairie de Châtel-Guyn Cahier des charges SOMMAIRE Chapitre I : Présentatin du prjet 02 Chapitre II : Infrastructure existante 03 Chapitre III

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information) DOD-CENTER RFI Demande d infrmatin ESOP Réf. : RFI_ESOP_DemandeInfrmatin.dcx Page 1/6 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request Fr Infrmatin) RFI20120001 SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 1.1.

Plus en détail

Présentation de Mindjet on-premise

Présentation de Mindjet on-premise Présentatin de Mindjet n-premise Mindjet Crpratin Numér gratuit : 877- Mindjet 1160 Battery Street East San Francisc CA 94111 États- Unis Téléphne : 415-229-4200 Fax : 415-229-4201 www.mindjet.cm 2012

Plus en détail

01/07/2013, : MPKIG016,

01/07/2013, : MPKIG016, 1. OBJET DES CGU Les présentes CGU nt pur bjet de préciser le cntenu et les mdalités d utilisatin des Certificats de signature délivrés par l AC «ALMERYS USER SIGNING CA NB» d Almerys ainsi que les engagements

Plus en détail

Locallife Leader de l édition d annuaires locaux en ligne, Présent en France depuis octobre 2008

Locallife Leader de l édition d annuaires locaux en ligne, Présent en France depuis octobre 2008 Paris, Nvembre 2008 Lcallife Leader de l éditin d annuaires lcaux en ligne, Présent en France depuis ctbre 2008 Dssier de Presse Lcallife en bref La recherche d infrmatins lcales et le référencement naturel

Plus en détail

Chap I : Economie d'entreprises

Chap I : Economie d'entreprises Chap I : Ecnmie d'entreprises Au sens large, le terme entreprise s'utilise pur des prjets uniques mais d'apparence risquée u difficile (par exemple, un grand vyage u une recherche scientifique), car il

Plus en détail

Direction de l apprentissage électronique et des technologies Ministère de l Éducation. Modifié le 16 décembre 2008-1-

Direction de l apprentissage électronique et des technologies Ministère de l Éducation. Modifié le 16 décembre 2008-1- DESCRIPTION DES TÂCHES DE L ENSEIGNANT-COLLABORATEUR DANS LES COURS EN LIGNE Directin de l apprentissage électrnique et des technlgies Ministère de l Éducatin Mdifié le 16 décembre 2008-1- DESCRIPTION

Plus en détail

CONSULTATION POUR LE CHOIX D UNE MUTUELLE DE COMPLEMENTAIRE SANTE AU BENEFICE DES SALARIES DU CDTO CAHIER DES CHARGES

CONSULTATION POUR LE CHOIX D UNE MUTUELLE DE COMPLEMENTAIRE SANTE AU BENEFICE DES SALARIES DU CDTO CAHIER DES CHARGES CONSULTATION POUR LE CHOIX D UNE MUTUELLE DE COMPLEMENTAIRE SANTE AU BENEFICE DES SALARIES DU CDTO CAHIER DES CHARGES Le présent cahier des charges définit le périmètre de la prestatin attendue, en vue

Plus en détail

Charte de la gestion cookies groupe PVCP 25/09/2014

Charte de la gestion cookies groupe PVCP 25/09/2014 Charte de la gestin ckies grupe PVCP 25/09/2014 Table des matières 1. Qu'est-ce qu'un ckie?... 2 2. Ntre charte sur les ckies... 2 3. Gestin des ckies... 6 1 Charte de la gestin ckies grupe PVCP 25/09/2014

Plus en détail

GUIDE pour la CONDUITE D ENTRETIEN

GUIDE pour la CONDUITE D ENTRETIEN GUIDE pur la CONDUITE D ENTRETIEN - 1 - 1. La situatin d entretien L entretien s éligne des échanges spntanés que l n rencntre qutidiennement en situatin de travail. Une situatin finalisée à durée limitée

Plus en détail

Enjeux et usages de l informatique dans les disciplines de Lettres Novembre 2012 CARNET DE VOYAGE

Enjeux et usages de l informatique dans les disciplines de Lettres Novembre 2012 CARNET DE VOYAGE Enjeux et usages de l infrmatique dans les disciplines de Lettres Nvembre 2012 CARNET DE VOYAGE Cahier des charges Cntenu Intrductin :... 2 But du Lgiciel :... 2 Définitins préalables :... 2 Cnventin de

Plus en détail

Nous proposons 3 syntaxes au choix :

Nous proposons 3 syntaxes au choix : Slutin d envi de SMS Dcumentatin technique 1. Créatin et gestin de cmpte 2. Envi par email 3. Envi via l interface Web 4. Envi par cmmande http 5. Envi via le lgiciel 123SMS 6. Publipstage SMS persnnalisés

Plus en détail

Amandine CUER INDUSTRIELS! GAGNEZ DU TEMPS DANS VOS ECHANGES AVEC VOS INFORMATIQUE - INTERNET - TELECOMMUNICATIONS LA LETTRE D INFORMATION - MAI 2011

Amandine CUER INDUSTRIELS! GAGNEZ DU TEMPS DANS VOS ECHANGES AVEC VOS INFORMATIQUE - INTERNET - TELECOMMUNICATIONS LA LETTRE D INFORMATION - MAI 2011 Amandine CUER À: Amandine CUER Objet: Cyb@rdèche - Osez les nuvelles technlgies... Pièces jintes: image001.jpg; image001.jpg; image001.jpg; image001.jpg; image001.jpg; image001.jpg Imprtance: Haute Si

Plus en détail

Formation Référencement / SEO e-commerce

Formation Référencement / SEO e-commerce Page 1 sur 5 28 bd Pissnnière 75009 Paris T. +33 (0) 1 45 63 19 89 cntact@ecmmerce-academy.fr http://www.ecmmerce-academy.fr/ Frmatin Référencement / SEO e-cmmerce Optimisez et amélirer vtre visibilité

Plus en détail

Bienvenue chez vente-privee.com

Bienvenue chez vente-privee.com Bienvenue chez vente-privee.cm SOMMAIRE Mdèle écnmique de Vente-privée.cm Organisatin Supply chain / Lgistique Cnséquences du e-cmmerce sur la lgistique urbaine Cmment anticiper et intégrer la lgistique

Plus en détail

TP2 Programmation Web - Correction

TP2 Programmation Web - Correction TP2 Prgrammatin Web - Crrectin Un Chat en PHP On veut réaliser une applicatin de chat en ligne. Chaque visiteur s identifie à sn arrivée, ce qui lui permet d apparaître dans l annuaire des persnnes cnnectées.

Plus en détail

INITIATION À LA TENUE DE LIVRE

INITIATION À LA TENUE DE LIVRE INITIATION À LA TENUE DE LIVRE POURQUOI TENIR DES REGISTRES COMPTABLES? Une bnne tenue des livres vus renseigne sur la situatin financière passée et actuelle de vtre entreprise. Une bnne tenue des livres

Plus en détail

Gestion de la rémunération et de la masse salariale

Gestion de la rémunération et de la masse salariale Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ Gestin de la rémunératin et de la masse salariale Cpyright 2009 CXP. 1 All rights reserved. Reprductin r distributin f this dcument, in any frm, is expressly prhibited

Plus en détail

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS Cnsultatin : Sutien à la réalisatin du plan de cmmunicatin du Pôle PASS Page 1 1 > INTRODUCTION 1.1 > PRESENTATION DES ACTEURS Le Pôle de cmpétitivité Parfums Arômes Senteurs Saveurs (PASS) représente

Plus en détail

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale T1 1999 T4 1999 T3 2000 T2 2001 T1 2002 T4 2002 T3 2003 T2 2004 T1 2005 T4 2005 T3 2006 T2 2007 T1 2008 T4 2008 T3 2009 T2 2010 T1 2011 T4 2011 T3 2012 T2 2013 Accmpagner le muvement de désintermédiatin

Plus en détail

PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET

PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET OBJET : La fédératin départementale Sarthe Nature Envirnnement (SNE) suhaite dévelpper un site Internet. Celui-ci ayant pur but de diffuser du cntenu rganisé. Ce

Plus en détail

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 1 ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 2 CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL SOMMAIRE PREAMBULE OBJET DES GROUPES DE TRAVAIL CREATION ET DISSOLUTION

Plus en détail

BIEN CHOISIR SON CA. En appliquant les règles que vous propose l Ordre des comptables agréés du Québec, vous gagnerez sur trois plans :

BIEN CHOISIR SON CA. En appliquant les règles que vous propose l Ordre des comptables agréés du Québec, vous gagnerez sur trois plans : BIEN CHOISIR SON CA PROCÉDURE PROPOSÉE AUX DEMANDEURS DE SERVICES POUR LES APPELS D OFFRES DE SERVICES AUPRÈS DE COMPTABLES AGRÉÉS Il est de plus en plus curant dans le mnde des affaires de prcéder à des

Plus en détail

Logiciel de gestion des inscriptions en CPGE

Logiciel de gestion des inscriptions en CPGE Admissin CPGE Lgiciel de gestin des inscriptins en CPGE La réfrme du mde de recrutement en classes préparatires aux Grandes Écles intervenu en 2003 a prfndément mdifié la gestin par les établissements

Plus en détail

Kluwer ERP Dashboard - VERO. www.kluwer.be/software

Kluwer ERP Dashboard - VERO. www.kluwer.be/software Kluwer ERP Dashbard - VERO www.kluwer.be/sftware Table des matières INFORMATIONS UTILES... 2 COMMENT UTILISER LE DASHBOARD... 4 LE CONTENU DU DASHBOARD... 6 LES CHIFFRES ET LES INDICATEURS... 6 LES GRAPHIQUES...

Plus en détail

Manuel d'utilisation: Gestion commerciale - CRM

Manuel d'utilisation: Gestion commerciale - CRM Manuel d'utilisatin: Gestin cmmerciale - CRM Partie: Actins de la CRM Versin : 1.1 Structure du dcument 1 Intrductin...2 2 Glssaire...2 3 Actins de la CRM...3 3.1 Tri...3 3.1.1 Tri client...4 3.1.2 Tri

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education 1 MINISTERE DE L EDUCATION Institut Natinal des Sciences de l Educatin Prjet de cpératin relatif au dévelppement des stratégies visant à réduire le taux d échecs et d abandns dans l enseignement de base

Plus en détail

BUSINESS RISK MANAGEMENT

BUSINESS RISK MANAGEMENT BUSINESS RISK MANAGEMENT Démarche générale Méthde FEDICT Quick-Win Date Auteur Versin 24/8/26 A. Huet - A. Staquet V1. Table des matières 1 OBJECTIF DU DOCUMENT...2 2 DÉFINITIONS...2 3 PRINCIPE... 3 4

Plus en détail

Le service 3 D Secure sert à sécuriser vos paiements sur Internet en vous demandant de vous authentifier

Le service 3 D Secure sert à sécuriser vos paiements sur Internet en vous demandant de vous authentifier A qui sert le service 3 D Secure VISA et MasterCard? Le service 3 D Secure sert à sécuriser vs paiements sur Internet en vus demandant de vus authentifier lrs de chaque paiement afin de s'assurer que vus

Plus en détail

Changez pour Gas Natural Fenosa en toute liberté et en toute simplicité

Changez pour Gas Natural Fenosa en toute liberté et en toute simplicité Changez pur Gas Natural Fensa en tute liberté et en tute simplicité Savez-vus que depuis 2004 vus puvez chisir vtre furnisseur de gaz naturel? Le marché du gaz naturel pur les prfessinnels a été libéralisé

Plus en détail

Règlement de gestion d'alérion. Texte adopté par la résolution CE-98-235 du Comité exécutif du 26 mai 1998

Règlement de gestion d'alérion. Texte adopté par la résolution CE-98-235 du Comité exécutif du 26 mai 1998 Règlement de gestin d'alérin Texte adpté par la réslutin CE-98-235 du Cmité exécutif du 26 mai 1998 1. PRÉAMBULE En 1994, l'université Laval, par l'entremise du prjet AMI (Aménagement des myens infrmatiques),

Plus en détail

Basculer entre un réseau domestique et celui de votre lieu de travail

Basculer entre un réseau domestique et celui de votre lieu de travail Prise en main de Windws : Cnnexin de vtre rdinateur prtable du travail à vtre réseau dmestique www.univ-infrmatique.cm Dans cet article Basculer entre un réseau dmestique et celui de vtre lieu de travail

Plus en détail

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE Décembre 2014 1 SOMMAIRE CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS LE MARCHE UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE UNE DEMARCHE STRATEGIQUE INSCRITE DANS LA DUREE LE

Plus en détail

FOCUS : LES SYSTÈMES D INFORMATION

FOCUS : LES SYSTÈMES D INFORMATION Une autre apprche pur un enjeu stratégique Les systèmes d infrmatin, qui innervent l entreprise et qui impactent de manière sensible sn fnctinnement, cnstituent encre suvent un dmaine «réservé aux experts»,

Plus en détail

10 bonnes raisons de rater son tournant Digital. Convictions Ailancy et synthèse de la rencontre Ailancy avec les Digital Transformers Juillet 2014

10 bonnes raisons de rater son tournant Digital. Convictions Ailancy et synthèse de la rencontre Ailancy avec les Digital Transformers Juillet 2014 1 Cnvictins Ailancy et synthèse de la rencntre Ailancy avec les Digital Transfrmers Juillet 2014 SYNTHESE DES ECHANGES DE LA RENCONTRE AILANCY SUR LE DIGITAL Pur réussir sa transfrmatin Digitale... 2 Il

Plus en détail

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1 DSP cmpétences prfessinnelles régin NPC Grupe de travail n 1 Identificatin des mdalités de mise en œuvre pératinnelle par les pérateurs futurs délégataires Questin : Eléments de répnse Exemples : 2 Faciliter

Plus en détail

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique Identificatin du prestataire de service Nm et adresse : TransGirnde Tel : 0974 500 033 Fax : S.A.S. au capital de RCS Siret : - APE : E-mail : Site web : transgirnde.fr Ci-après dénmmée : TransGirnde Cnditins

Plus en détail

Partie signalétique. Partie Informatique et usage. QUESTIONNAIRE ADMINISTRE PAR TELEPHONE (CIBLE ARTISANS)

Partie signalétique. Partie Informatique et usage. QUESTIONNAIRE ADMINISTRE PAR TELEPHONE (CIBLE ARTISANS) Partie signalétique. QUESTIONNAIRE ADMINISTRE PAR Infrmatins issues du fichier (cf. suivi des qutas): SIRET Cnfirmatin : dénminatin, lieu d implantatin, activité +Autre signalétique transmise : nm, sexe

Plus en détail

Compte rendu Commission Communication du 7 juillet 2010 Brasserie Flo

Compte rendu Commission Communication du 7 juillet 2010 Brasserie Flo Cmpte rendu Cmmissin Cmmunicatin du 7 juillet 2010 Brasserie Fl Persnnes présentes - Gérard Simnin - Yves Bncur - Hubert Gign - Patrick Beaujard - Frédéric Berruet - Linel Valdan - Christine Herzg - Ingrid

Plus en détail

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 34, Avenue Carnt - B.P. 185-63006 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 FICHE DE POSTE IDENTIFICATION DU POSTE N de l empli : Cntractuel Intitulé du pste : Chargé de missin FC FILIERE

Plus en détail

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services Cnventin de Services Applicatins Managées Qualité de service Business Tgether with Micrsft Online Services La présente annexe spécifie les engagements de qualité de service applicables au service «Business

Plus en détail

Laure FANJEAU 4 IMCO Classe 1. Dossier partiel Mobile-Marketing TRUFFAUT. Plus Belle sera la Terre. Monsieur DESCOUTURES

Laure FANJEAU 4 IMCO Classe 1. Dossier partiel Mobile-Marketing TRUFFAUT. Plus Belle sera la Terre. Monsieur DESCOUTURES Laure FANJEAU 4 IMCO Classe 1 Dssier partiel Mbile-Marketing TRUFFAUT Plus Belle sera la Terre Mnsieur DESCOUTURES Le premier établissement Truffaut vit le jur en 1824 à Versailles. Il se spécialisera

Plus en détail

ENREGISTEUR NUMERIQUE USB Guide utilisateur

ENREGISTEUR NUMERIQUE USB Guide utilisateur Intrductin La netbx HD ffre désrmais la fnctinnalité d Enregistreur Numérique USB (PVR-USB) vus permettant : D enregistrer directement sur vtre disque USB les prgrammes TNT u TNT-HD reçu par vtre netbx

Plus en détail

Customer Relationship Management

Customer Relationship Management Custmer Relatinship Management Figure :les différents stades de l évlutin de marketing 1990 1970 1980 marketing marketing marketing de managment de l'ffre la demande de la distrubtin 2000 e- marketing

Plus en détail

INTRODUCTION. et va vendre? - toujours la dimension concurrentielle : comme pour le CD ne pas être hors marché

INTRODUCTION. et va vendre? - toujours la dimension concurrentielle : comme pour le CD ne pas être hors marché INTRODUCTION I) Cmptabilité analytique et cntrôle de gestin A qui peut servir la cmptabilité analytique? a) Pur aider à fixer un prix de vente Exemple Quel prix fixer? : : cmptabilité analytique. Cmpliquns

Plus en détail

Intégration «SugarCRM Asterisk» Ajouter la Téléphonie à votre CRM

Intégration «SugarCRM Asterisk» Ajouter la Téléphonie à votre CRM Intégratin «SugarCRM Asterisk» Ajuter la Téléphnie à vtre CRM Un lgiciel CRM sans téléphnie, un nn-sens? Traditinnellement, les mndes de l infrmatique et des télécms nt tujurs été frtement clisnnés. Cnséquence

Plus en détail

Démarche d'observation de la société de l'information en région Provence Alpes Côte d'azur. Atelier thématique n 1 :

Démarche d'observation de la société de l'information en région Provence Alpes Côte d'azur. Atelier thématique n 1 : Observatire Réginal de la sciété de l infrmatin Démarche d'bservatin de la sciété de l'infrmatin en régin Prvence Alpes Côte d'azur Atelier thématique n 1 : Les PME de la Régin Prvence-Alpes-Côte d'azur

Plus en détail

ÉTAPES CLÉS DE LA RÉPONSE AUX VIOLATIONS DU RESPECT DE LA

ÉTAPES CLÉS DE LA RÉPONSE AUX VIOLATIONS DU RESPECT DE LA AVIS DE PRATIQUE DE L OMBUDSMAN DU MANITOBA Les avis de pratique snt préparés par l Ombudsman du Manitba afin d aider les persnnes qui utilisent la législatin. Leur bjet en est un de cnseil seulement et

Plus en détail

CHARTE DE QUALITE DE LA PROFESSION DE PRESTATAIRE DE DISPOSITIFS MEDICAUX

CHARTE DE QUALITE DE LA PROFESSION DE PRESTATAIRE DE DISPOSITIFS MEDICAUX CHARTE DE QUALITE DE LA PROFESSION DE PRESTATAIRE DE DISPOSITIFS MEDICAUX PREAMBULE La présente charte a pur bjectif d'expser les principes essentiels devant dicter la cnduite prfessinnelle des furnisseurs

Plus en détail

Trucs et astuces pour joindre des données statistiques à l Atlas et réaliser une carte personnalisée

Trucs et astuces pour joindre des données statistiques à l Atlas et réaliser une carte personnalisée Trucs et astuces pur jindre des dnnées statistiques à l Atlas et réaliser une carte persnnalisée 1. Organisatin des statistiques spatiales dans Excel Assurez-vus d avir des statistiques pur l un des territires

Plus en détail

INTERNET ETHERNET BUS DE TERRAIN

INTERNET ETHERNET BUS DE TERRAIN INTERNET ETHERNET BUS DE TERRAIN CENTRE D INTERET : COMMUNICATION RESEAUX! "# $! $ % % & '! (!)!* +, - %! &#! / $, %! 0 12 3 % 4 5 0 #! - $ % 6 7! " #$ % $ & 2& 8 + 9! "# $! 7! Mettre sus tensin les rdinateurs

Plus en détail

Questionnaire aux Scop de la communication préalablement au Congrès des 10 et 11 avril 2014

Questionnaire aux Scop de la communication préalablement au Congrès des 10 et 11 avril 2014 Questinnaire aux Scp de la cmmunicatin préalablement au Cngrès des 10 et 11 avril 2014 Le 5 nvembre 2013, la fédératin des Scp de la cmmunicatin a demandé par curriel aux cpératives adhérentes de remplir

Plus en détail

OBSERVATION DES CLASSES

OBSERVATION DES CLASSES Prpsitin Graz OBSERVATION DES CLASSES 30-08-2002 NOTES POUR LES OBSERVATEURS OBJECTIFS: Observer la manière dnt l enseignant(e)intègre l apprche dans ses activités qutidiennes. Cela implique aussi une

Plus en détail

FORMATION SUR «CLOUD COMPUTING : CONCEPTS, TECHNOLOGIES ET APPROCHES DE MIGRATION»

FORMATION SUR «CLOUD COMPUTING : CONCEPTS, TECHNOLOGIES ET APPROCHES DE MIGRATION» FORMATION SUR «CLOUD COMPUTING : CONCEPTS, TECHNOLOGIES ET APPROCHES DE MIGRATION» DU 18 AU 23 MAI 2015 TUNIS (TUNISIE) CLOUD COMPUTING : CONCEPTS, TECHNOLOGIES ET APPROCHES DE MIGRATION Les bjectifs de

Plus en détail

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement 3 jours

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement 3 jours 1 Cnventin de frmatin : référencement internet. adifc Cnventin de frmatin N 20110550 Frmatin au référencement 3 jurs Signature bligatire : ADIFCO, sarl au capital de 10 000, SIREN 451 292 544, RCS Dijn,

Plus en détail

Centre de santé René-Laborie Audiens

Centre de santé René-Laborie Audiens Centre de santé René-Labrie Audiens CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre d un nuveau cncept Cahier des charges : Mise en œuvre d un nuveau cncept Smmaire 1 Cntexte 3 2 Descriptin de l existant 3 Descriptin

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA COMMISSION COMMUNICATION

COMPTE RENDU DE LA COMMISSION COMMUNICATION COMPTE RENDU DE LA COMMISSION COMMUNICATION La cmmissin s est bien tenue le 3 mars 2010 à la brasserie Fl située dans la Gare de l Est. La cmmissin a cmmencé avec 10 minutes d avance, tus les membres de

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

Internet : support de promotion et de commercialisation incontournable dans le monde du vin

Internet : support de promotion et de commercialisation incontournable dans le monde du vin Jeudi 13 mars 2014 Philippe RODHAIN Cnseil en prpriété industrielle Chargé d enseignement - Université Brdeaux IV IP SPHERE 8 curs Maréchal Juin 33000 BORDEAUX Tél.: 05 56 96 50 11 Fax. : 05 56 79 12 28

Plus en détail

Note de transition - Impact du passage aux nouvelles normes comptables sur le bilan consolidé au 1er janvier 2004

Note de transition - Impact du passage aux nouvelles normes comptables sur le bilan consolidé au 1er janvier 2004 Nte de transitin - Impact du passage aux nuvelles nrmes cmptables sur le bilan cnslidé au 1er janvier 2004 Cette nte a pur bjectif d expliquer les effets de la transitin des nrmes cmptables belges aux

Plus en détail