A. Les contrats visés par la loi de B. Les contrats exclus du champ d application de la loi... 15

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "A. Les contrats visés par la loi de 2006... 14 B. Les contrats exclus du champ d application de la loi... 15"

Transcription

1 Table des matières Sommaire... 7 Introduction I ère Partie Le bail à usage d habitation Titre I. Champ d application A. Les contrats visés par la loi de B. Les contrats exclus du champ d application de la loi Titre II. Forme du bail A. Le bail écrit B. Le bail verbal Titre III. Contenu du bail A. Stipulations obligatoires B. Mentions facultatives Titre IV. Les parties au contrat A. Conditions pour pouvoir contracter un bail Capacité juridique Propriétaire, copropriétaires indivis, sous-locataire et usufruitier... 20

2 250 Tout savoir sur l immobilier B. Qui est partie au contrat de bail? Généralités Pluralité de locataires Location par des époux Époux bailleurs Époux locataires Location par des personnes pacsées Concubins Intervention d un agent immobilier Titre V. Enregistrement du bail Titre VI. Le loyer A. Plafonnement du loyer Calcul du capital investi Réévaluation du capital investi Application d une décote de vétusté Exemple de calcul du capital investi Preuve du montant du capital investi Doublement du plafonnement pour les logements meublés B. Exceptions au plafonnement du loyer Accord des parties Les logements de luxe Habitations avec confort moderne, non standard Conditions quant au loyer ou au capital investi Mention dans le contrat de bail Avantages C. Adaptation du loyer en cours de bail Accord des parties Adaptation à la demande d une des parties Quand peut-il y avoir adaptation du loyer? Procédure d adaptation du loyer Clauses d indexation... 33

3 Table des matières 251 Titre VII. Les charges A. Quelles charges sont à supporter par le locataire? Montants effectivement déboursés pour compte du locataire Énumération limitative des frais remboursables La consommation d énergie L entretien courant du logement et des parties communes Les petites réparations Les taxes et frais liés à l usage du logement B. Le régime des avances C. Décompte des frais réels ou forfait des frais Décompte des frais réels Possibilité d une fixation forfaitaire des charges D. Prescription Titre VIII. La garantie locative A. Principes B. Durée C. Limite légale D. Garantie et paiement du loyer E. Exigence d un état des lieux F. Sous-location G. Exception pour les logements de luxe H. Sort de la garantie en cas de renouvellement du bail I. Restitution en fin de bail J. Sort de la garantie en cas de vente de l immeuble loué Garantie bancaire simple et cautionnement Garantie bancaire à première demande Dépôt de garantie... 41

4 252 Tout savoir sur l immobilier Titre IX. Les obligations du bailleur A. Délivrer au locataire la chose louée B. Entretenir et réparer l objet loué C. Assurer une jouissance paisible des lieux loués Garantie du fait personnel du bailleur Trouble par un tiers Garantie des vices et défauts de la chose louée D. Communication du certificat de performance énergétique Titre X. Les obligations du locataire A. User de l objet loué en bon père de famille B. Respecter la destination de l objet loué C. Paiement du loyer D. Garnir l objet loué de meubles suffisants E. Obligation de garde F. Entretien de l objet loué G. Supporter les réparations urgentes H. Respect des règles en matière de modification du bien loué Liberté contractuelle Transformations interdites Transformations autorisées Sort des transformations à la fin du bail I. Respect du règlement de copropriété J. Animaux et visiteurs K. Droit de visite du bailleur L. Respect des servitudes... 52

5 Table des matières 253 M. Obligation de restitution La remise des clés L état des lieux à la sortie Titre XI. La responsabilité du locataire A. Dégradations et pertes B. Incendie Présomption de responsabilité Pluralité de locataires C. Dégradations à charge du locataire du fait de personnes de sa maison ou de sous-locataires Titre XII. La sous-location A. Principes B. Sanction du non-respect de l interdiction de souslocation C. Les obligations du sous-locataire à l égard du bailleur principal D. Le sort du sous-locataire à la fin du bail principal La fin du bail met fin au contrat de sous-location Le déguerpissement du sous-locataire La question du sursis du sous-locataire La possibilité pour le sous-locataire d obtenir des dommages-intérêts Titre XIII. La cession du bail Titre XIV. La durée du bail A. Bail à durée déterminée et bail à durée indéterminée B. Prorogation du bail Principe : prorogation automatique de tout bail Prorogation légale expresse Prorogation tacite... 60

6 254 Tout savoir sur l immobilier 2. Bénéficiaires de la prorogation Les exceptions à la prorogation automatique du bail Logements de luxe Bail mixte à prédominance commerciale Cas de résiliation du bail autorisés par la loi Titre XV. La résiliation du bail A. Principes B. Résiliation d un commun accord C. Résiliation par le bailleur Le besoin personnel du bailleur Définition du besoin personnel Personnes pour lesquelles le besoin personnel peut être invoqué Preuve du besoin personnel Cas où le bailleur est une personne privée Cas où le bailleur est une personne morale Délai de préavis Durée du préavis Point de départ du préavis Effets d une résiliation donnée prématurément Respect du bail à durée déterminée par le nouveau propriétaire Prolongation du délai de résiliation Formalités à respecter La résiliation doit se faire par écrit et comporter certaines mentions obligatoires La lettre de résiliation doit être envoyée par courrier recommandé à la poste avec avis de réception La lettre doit énoncer les raisons à la base de la résiliation du bail Pièces à joindre Sanction de l inobservation des formalités prescrites... 69

7 Table des matières Besoin personnel de l acquéreur d un logement loué Cas particulier de la sous-location Dommages-intérêts en cas de non-occupation par le bailleur Principe Suspension du délai pour travaux Résiliation pour non-respect de ses obligations par le locataire Les procédures de résiliation pour faute Résolution judiciaire Lettre de résiliation par le bailleur Gravité de la faute Dommages-intérêts Résiliation par le bailleur pour motif grave et légitime Quels sont les motifs graves et légitimes? Procédure Résiliation par le bailleur d un logement de service D. Cessation du bail à l initiative du locataire Résiliation avec préavis Contrat à durée déterminée Clause diplomatique Contrat à durée indéterminée Préavis Indemnité de relocation Indemnité d indisponibilité Dommages-intérêts Résolution judiciaire pour faute du bailleur Titre XVI. Règles particulières en cas de vente de l immeuble donné en location A. Droit de préemption du locataire B. Droit de visite C. Opposabilité du bail à l acquéreur... 80

8 256 Tout savoir sur l immobilier Titre XVII. Les voies de recours A. Le recours devant la commission des loyers B. Le recours judiciaire Recours devant le juge de paix Compétence du juge de paix Instance de recours contre les décisions de la commission des loyers Contestations relatives à l existence et l exécution du bail Mesures provisoires par référé en cas d urgence Procédure Compétence territoriale Requête Convocation Audience Défaut d une partie et opposition Jugement Exécution provisoire du jugement Intérêts de retard Indemnité de procédure Appel devant le tribunal d arrondissement Recours en cassation Titre XVIII. La libération des lieux A. Le départ volontaire du locataire B. Le déguerpissement forcé Le régime de l expulsion forcée Expulsion en cas de résiliation pour besoin personnel Le locataire n a pas demandé de prolongation du délai de résiliation du bail Le locataire a demandé une prolongation du délai de résiliation du bail... 89

9 Table des matières Expulsion dans les autres cas de résiliation du bail Signification du titre exécutoire Le déroulement de l expulsion forcée La protection des personnes condamnées à déguerpir Nature du sursis Qui peut demander un sursis? Conditions pour pouvoir bénéficier du sursis Délai pour demander le sursis ou sa prorogation Cas d exclusion du sursis Délai maximal d un an entre l introduction de la procédure judiciaire de déguerpissement et l expiration du délai de déguerpissement Limitation en cas de résiliation pour besoin personnel Exclusion en cas de demande de prolongation du délai de résiliation Exclusion en cas d appel infructueux du locataire Procédure du sursis Durée du sursis Indemnité d occupation Cas de relogement Les mesures spéciales pour la sauvegarde des biens meubles des personnes condamnées à déguerpir Titre XIX. Tableau des délais en matière de résiliation, sursis et déguerpissement II e Partie Le bail commercial Titre I. Définition Titre II. Distinction avec d autres baux professionnels Titre III. Durée... 97

10 258 Tout savoir sur l immobilier Titre IV. Sous-location et cession du bail Titre V. Loyer Titre VI. Renouvellement préférentiel du bail Titre VII. Reprise du bail Titre VIII. Résiliation du bail Titre IX. Tacite reconduction Titre X. Sursis III e Partie La copropriété Titre I. La distinction entre parties privatives et parties communes A. Les parties privatives B. Les parties communes Titre II. Le règlement de copropriété A. Caractère obligatoire B. Objet C. Limites D. Restrictions aux droits des copropriétaires E. Établissement du règlement de copropriété F. Modification du règlement de copropriété G. Effets du règlement de copropriété H. Surveillance du respect du règlement de copropriété : l intervention du syndic I. Sanction du non-respect du règlement de copropriété

11 Table des matières 259 Titre III. Le syndicat des copropriétaires A. Nature B. Compétences C. Représentation D. Responsabilité Titre IV. Le syndic A. Définition B. Le contrat du syndic C. Nomination D. Entrée en fonction E. Durée du mandat Durée maximale Durée déterminée et durée indéterminée Actes autorisés du syndic après l expiration du mandat F. Fin du mandat L expiration du délai du mandat La révocation La démission Autres cas de fin du mandat La nullité du mandat La transition de l ancien vers le nouveau syndic La convocation de l assemblée générale devant nommer le nouveau syndic G. La rémunération du syndic H. Les missions du syndic Représentation du syndicat des copropriétaires Caractère exclusif de la représentation Représentation dans les actes civils

12 260 Tout savoir sur l immobilier 1.3. Représentation en justice Représentation en tant que demandeur Représentation en tant que défendeur Organisation des assemblées générales des copropriétaires d un immeuble Transmission d informations aux copropriétaires concernant des litiges en justice Surveillance de l observation et de l exécution des dispositions du règlement de copropriété Gestion de l immeuble Administration de l immeuble Archives de la copropriété et liste des copropriétaires Correspondance Gestion financière Gestion du personnel du syndicat Délivrance de certificats et déclarations du syndic Publicité foncière (cadastre vertical) Conservation, garde et entretien de l immeuble Obligation de conseil à l égard des copropriétaires Fonctions facultatives Limites des pouvoirs du syndic I. Reddition des comptes et quitus Reddition des comptes Quitus J. Empêchement ou carence du syndic : nomination d un administrateur provisoire K. Le syndic judiciaire Titre V. Le conseil syndical A. Institution B. Composition C. Désignation des membres Désignation par le règlement de copropriété

13 Table des matières Désignation par l assemblée générale Désignation par le président du tribunal d arrondissement D. Fonctions E. Missions du président du conseil syndical Titre VI. L assemblée générale A. Domaine de compétence B. Convocation Exclusivité de la compétence du syndic Principe Exceptions Convocation et fin de mandat Initiative Contenu Indication des lieu, date et heure Ordre du jour Documents à joindre Points supplémentaires portés à l ordre du jour sur demande de copropriétaires Délai Forme Destinataires C. Tenue des assemblées générales Organisation matérielle Secrétariat Personne assurant le secrétariat Feuille de présence Procurations Procès-verbal Les votes Le nombre de voix de chaque copropriétaire

14 262 Tout savoir sur l immobilier 3.2. Quorum Partage des voix Principe : majorité simple Majorité absolue Majorité absolue renforcée Unanimité Nécessité de l accord d un copropriétaire déterminé Conséquences des irrégularités dans les formalités de l assemblée générale D. Exécution des décisions du syndicat des copropriétaires Titre VII. Les finances de la copropriété A. Ouverture d un compte bancaire au nom du syndicat B. Paiement des dépenses C. Le régime des avances et provisions Les avances qui sont à fixer par l assemblée générale Avances mensuelles sur charges Avance de trésorerie permanente Les provisions relevant de la compétence du syndic Provision en début d exercice Remboursement de dépenses en cours d exercice Provisions spéciales Provision en cas d urgence pour la sauvegarde de l immeuble D. Encaissement et recouvrement des créances L encaissement des avances et des soldes Le recouvrement des créances Étendue de la compétence du syndic Moyens de recouvrement de droit commun Inscription de l hypothèque légale Privilège du bailleur Opposition en cas de vente d un lot

15 Table des matières Solidarité de l acquéreur avec le vendeur pour les charges de l exercice clos et des mois de l exercice en cours E. Interdiction d avances par le syndic F. Comptabilité de l immeuble G. Budget prévisionnel Titre VIII. Travaux concernant l immeuble A. Travaux concernant les parties communes Travaux à l initiative de la copropriété Le principe : autorisation de l assemblée générale Travaux de réfection, d entretien ou de remplacement des parties communes Travaux de réparation, de réfection ou de remplacement qui comportent en même temps une amélioration ou une transformation d éléments existants Travaux comportant exclusivement transformation, addition et amélioration Les exceptions Entretien et réfection des parties communes Actes de gestion courante Délégation de pouvoir Travaux urgents de sauvegarde Participation financière des copropriétaires et indemnisation Travaux à l initiative d un copropriétaire Titre IX. Recours en justice en matière de copropriété A. Recours contre une décision d une assemblée générale du syndicat des copropriétaires B. Actions personnelles nées de l application de la loi de 1975 sur la copropriété

16 264 Tout savoir sur l immobilier C. Compétence d attribution et territoriale des juridictions Compétence d attribution Compétence territoriale Titre X. Les relations entre copropriété, copropriétaire bailleur et locataire A. Les rapports entre la copropriété et le copropriétaire bailleur Restrictions au droit de location Information du syndic Charges Responsabilité du bailleur du fait du locataire B. Les rapports entre le copropriétaire bailleur et le locataire Le copropriétaire bailleur est l interlocuteur du locataire Le copropriétaire bailleur reste garant de la jouissance des lieux Transmission des informations nécessaires au locataire concernant la copropriété C. Les rapports entre le locataire et la copropriété Respect du règlement de copropriété Charges Troubles de voisinage causés par le locataire Troubles apportés à la jouissance du locataire par le syndicat des copropriétaires Action oblique du locataire contre le syndicat des copropriétaires Le locataire et le syndic IV e Partie Achat et vente d immeubles Titre I. La vente d un immeuble existant A. Le compromis de vente Définition

17 Table des matières Champ d application Conditions de forme et de fond Utilité du compromis de vente Condition suspensive Résolution du compromis de vente Clause résolutoire Résolution judiciaire Annulation du compromis de vente Délai de réitération Clauses de garantie Clause pénale Clause de dédit Arrhes Acompte Faculté de rétractation Clause de substitution Effets du compromis de vente Le transfert de propriété se fait-il au moment du compromis ou de l acte authentique? Commission de l agent immobilier Vente du bien immobilier à un autre acquéreur avant la signature de l acte authentique Détermination du préjudice subi par l acquéreur en cas de résiliation fautive du compromis par le vendeur Enregistrement B. L acte notarié de vente Le transfert de propriété et sa preuve Actions en justice si l un des contractants refuse de passer l acte notarié C. La garantie des vices et défauts Définition des désordres pouvant donner lieu à garantie : vices apparents, vices cachés, défauts de conformité La garantie des vices de construction de l immeuble Les vices apparents

18 266 Tout savoir sur l immobilier 2.2. Les vices cachés Étendue de la garantie Délai de garantie et délai d action Les défauts de conformité de l immeuble Titre II. La vente d immeubles à construire A. Définition de la vente d immeubles à construire B. Champ d application de la législation sur la vente d immeubles à construire C. Le contrat de réservation Conditions de forme Dépôt des fonds de garantie Exclusivité du contrat de réservation Nullité du contrat de réservation Effets du contrat de réservation Pour le réservataire Pour le réservant D. Contenu du contrat de vente d immeuble à construire Mentions obligatoires Documents à annexer Clauses diverses Clause pénale Clause de rachat Clauses de non-garantie, clauses déclaratives et clauses limitatives de responsabilité Clauses réputées non écrites E. Conditions à remplir par le contrat de vente d immeuble à construire F. Achèvement et réception de l immeuble à construire Achèvement de l immeuble La notion d achèvement

19 Table des matières Formalités Vente à terme Vente en l état futur d achèvement Réserves et refus de la constatation d achèvement Réception de l immeuble Définition Forme Effets Les particularités de la réception dans une copropriété Réception individuelle par chaque copropriétaire Réception des parties privatives et des parties communes Réception des parties privatives Réception des parties communes G. Paiement du prix Vente à terme Vente en l état futur d achèvement H. Garantie d achèvement et garantie de remboursement Définitions Choix entre garantie d achèvement et garantie de remboursement Forme de la garantie Conditions pour la mise en jeu des garanties Substitution de plein droit de la garantie de remboursement à la garantie d achèvement Étendue et limites de la garantie d achèvement Fin de la garantie I. Inexécution du contrat Résolution Exécution forcée J. La garantie des vices et défauts en matière de vente d immeuble à construire

20 268 Tout savoir sur l immobilier 1. Les délais de garantie Les vices apparents Les vices cachés Les défauts de conformité A qui incombe la garantie des désordres? Point de départ du délai de garantie Les modalités de la réparation K. La livraison dans le délai Titre III. Aspects fiscaux en matière de vente d immeuble A. Droits d enregistrement et de transcription Achat pur et simple d une propriété immobilière Acquisition d une propriété immobilière en vue de la revendre Le crédit d impôt («Bëllegen Akt») Principe Conditions B. Imposition des plus-values Résidence principale Immeubles détenus moins de 2 ans depuis l acquisition Immeubles détenus plus de 2 ans depuis l acquisition Compensation avec des pertes C. TVA Vente d un immeuble existant Vente d un immeuble à construire Taux normal de 17% Taux super réduit de 3% Titre IV. L intervention d un agent immobilier A. Le règlement grand-ducal du 20 janvier 1972 fixant le barème des commissions maxima des agents immobiliers est-il toujours en vigueur?

21 Table des matières 269 B. Le montant de la commission de l agent immobilier C. Qui doit payer la commission? D. La commission est une rémunération «sui generis» et non une partie du prix de vente E. Conditions du droit à la commission V e Partie La gestion locative Titre I. Définition de la gestion locative Titre II. Les tâches du gestionnaire locatif A. Recherche de nouveaux locataires B. Rédaction et signature du contrat de bail C. État des lieux d entrée et de sortie, remise des clés D. Résiliation du bail E. Exécution du contrat, suivi du paiement des loyers et des charges F. Décompte des charges G. Gestion administrative et comptable H. Assurances I. Formalités administratives J. Entretien de l objet loué K. Permanence téléphonique L. Déclarations fiscales M. Gestion des conflits et litiges entre le propriétaire et le locataire

22 270 Tout savoir sur l immobilier N. Représentation du propriétaire dans une assemblée générale des copropriétaires Titre III. Possibles conflits d intérêts Table des matières

Introduction 5. larcier 347

Introduction 5. larcier 347 TABLE DES MATIÈRES Introduction 5 Chapitre I L accès à la profession : l autorisation d établissement 7 Section 1. Le champ d application de la loi d établissement 8 A. Les personnes nécessitant une autorisation

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1 Présentation 3 PARTIE 1 Les professionnels de l immobilier Chapitre 1 Les métiers de l immobilier 21 1 Les principaux métiers de l immobilier 21 Le promoteur immobilier 21 L agent immobilier 21 Le négociateur

Plus en détail

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Marthe GALLOIS. Quatrième édition

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Marthe GALLOIS. Quatrième édition Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Marthe GALLOIS LA COPROPRIÉTÉ Quatrième édition Groupe Eyrolles, 1998, 2000, 2002, 2006 De Particulier à Particulier, 1998, 2000, 2002, 2006 ISBN

Plus en détail

SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7

SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1. STATUT JURIDIQUE ET RESPONSABILITÉ DU SYNDIC 3 SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7 SECTION 2. Responsabilité

Plus en détail

U52 GESTION. Situations professionnelles Compétences Savoirs associés. 52 C1 - Identifier les grandes caractéristiques de la copropriété

U52 GESTION. Situations professionnelles Compétences Savoirs associés. 52 C1 - Identifier les grandes caractéristiques de la copropriété U52 GESTION La gestion comprend : - la gestion de copropriété - la gestion locative GESTION DE COPROPRIÉTÉ Cette partie décrit l ensemble des activités confiées à un syndic de copropriété professionnel

Plus en détail

Loi Alur. Pascale Burdy-Clément 56 rue Servient 69003 lyon Tél : 04.37.48.44.95 cabinet@burdy-clement.com

Loi Alur. Pascale Burdy-Clément 56 rue Servient 69003 lyon Tél : 04.37.48.44.95 cabinet@burdy-clement.com Loi Alur Pascale Burdy-Clément 56 rue Servient 69003 lyon Tél : 04.37.48.44.95 cabinet@burdy-clement.com Loi ALUR - Principales dispositions en copropriété 13/15 Objectif : Les principales dispositions

Plus en détail

Droit des baux commerciaux

Droit des baux commerciaux SAS ECS Le droit des baux commerciaux - NA 49 - Chapitre 2 Paragraphe 2 Obligation relative à la chose louée L immeuble A USAGE DE LA CHOSE Le preneur doit user de la chose en bon père de famille. L abus

Plus en détail

LOI ALUR : Quoi de nouveau dans les copropriétés?

LOI ALUR : Quoi de nouveau dans les copropriétés? LOI ALUR : Quoi de nouveau dans les copropriétés? La loi du 24 Mars 2014 dite «loi ALUR», publiée au J.O. du 26/03/2014 a apporté quelques modifications notables dans le domaine du droit de la copropriété.

Plus en détail

LA VIE DE L ENTREPRISE, ASPECTS JURIDIQUES

LA VIE DE L ENTREPRISE, ASPECTS JURIDIQUES LA VIE DE L ENTREPRISE, ASPECTS JURIDIQUES SOMMAIRE I. Le contrat de travail II. Le bail à loyer III. Le contrat de prestation de services IV. Le recouvrement de créances V. La protection du contenu d

Plus en détail

Lettres & contrats pour les entrepreneurs indépendants. Avant-propos... 1. Partie 1 - Conditions générales et de facturation

Lettres & contrats pour les entrepreneurs indépendants. Avant-propos... 1. Partie 1 - Conditions générales et de facturation Table des matières Avant-propos... 1 Partie 1 - Conditions générales et de facturation Check-list des mentions obligatoires d une facture... 4 Conditions de facturation (en général)... 6 Conditions de

Plus en détail

La loi ALUR : une opportunité commerciale

La loi ALUR : une opportunité commerciale La loi ALUR : une opportunité commerciale Equipe Offres Septembre 2014 1 Sommaire 1 La loi ALUR et la copropriété 05 2 La loi ALUR et les rapports locatifs 12 3 La loi ALUR et les agents immobiliers 19

Plus en détail

Banques de données de Jurisprudence de Copropriété-eJuris.be

Banques de données de Jurisprudence de Copropriété-eJuris.be Plan des banques de données Chaque ligne n est pas réductible à une décision mais à un mot clé Chaque mots clé présente des décisions très diverses et parfois contradictoires Cinquante nouvelles décisions

Plus en détail

LOI ALUR SYNTHÈSE ENTRÉES EN VIGUEUR SNPI INFORMATIONS ISSN : 1270-0894

LOI ALUR SYNTHÈSE ENTRÉES EN VIGUEUR SNPI INFORMATIONS ISSN : 1270-0894 LOI ALUR SYNTHÈSE ENTRÉES EN VIGUEUR ISSN : 1270-0894 SNPI INFORMATIONS Mai 2014 LOI ALUR ET LOI HOGUET Principales dispositions de la loi ALUR modifiant la loi du 2 janvier 1970 Applicables immédiatement

Plus en détail

Nos bureaux sont ouverts toute l année et une équipe de 8 personnes au total vous reçoit :

Nos bureaux sont ouverts toute l année et une équipe de 8 personnes au total vous reçoit : www.grenecheimmo.fr Le Cabinet GRENECHE Immobilier est l une des plus anciennes agences de la ville d Evian et de la région, présente dans l ensemble des activités immobilières : - ventes : traditionnellement

Plus en détail

FICHE N 8 - LES ACTIONS EN RECOUVREMENT DES CHARGES DE COPROPRIETE

FICHE N 8 - LES ACTIONS EN RECOUVREMENT DES CHARGES DE COPROPRIETE FICHE N 8 - LES ACTIONS EN RECOUVREMENT DES CHARGES DE COPROPRIETE A QUI INCOMBE LE RECOUVREMENT DES CHARGES? Le rôle du syndic : Le non-paiement des charges par un ou plusieurs copropriétaires oblige

Plus en détail

Rappel chronologique. Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014.

Rappel chronologique. Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014. Information Atelier PLH Grand Avignon 7 octobre 2014 Rappel chronologique Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014. Décision du Conseil constitutionnel

Plus en détail

LOI «ALUR» COPROPRIETE. Depuis cette loi, les dispositions relatives aux copropriétés figurent dans la loi de 1965 et dans le CCH.

LOI «ALUR» COPROPRIETE. Depuis cette loi, les dispositions relatives aux copropriétés figurent dans la loi de 1965 et dans le CCH. LOI «ALUR» COPROPRIETE Depuis cette loi, les dispositions relatives aux copropriétés figurent dans la loi de 1965 et dans le CCH. L immatriculation des copropriétés Chaque copropriété devra être immatriculée

Plus en détail

FICHE N 14 - INDIVISION, USUFRUIT, DROIT D USAGE D UN LOT DE COPROPRIETE

FICHE N 14 - INDIVISION, USUFRUIT, DROIT D USAGE D UN LOT DE COPROPRIETE FICHE N 14 - INDIVISION, USUFRUIT, DROIT D USAGE D UN LOT DE COPROPRIETE Les règles de gestion posées par la loi du 10 juillet 1965 fixant le statut de la copropriété des immeubles bâtis sont à compléter

Plus en détail

LE BAIL COMMERCIAL LOUER UN LIEU APPROPRIÉ POUR VOTRE SITE DE PRODUCTION OU DE COMMERCIALISATION

LE BAIL COMMERCIAL LOUER UN LIEU APPROPRIÉ POUR VOTRE SITE DE PRODUCTION OU DE COMMERCIALISATION LE BAIL COMMERCIAL LOUER UN LIEU APPROPRIÉ POUR VOTRE SITE DE PRODUCTION OU DE COMMERCIALISATION Octobre 2010 Les Guides pratiques OHADA pour les entreprises résultent d une collaboration entre le Secrétatriat

Plus en détail

Transaction, location et copropriété immobilière

Transaction, location et copropriété immobilière FORMINDIS est un établissement privé d enseignement à distance déclaré sous le N 52 44 05178 44 auprès du Préfet de région des Pays de la Loire, placé sous le contrôle pédagogique du ministère de l Education

Plus en détail

CONTRAT DE MANDAT DE GESTION IMMOBILIERE - :- :- :- :- (Loi 70-09 du 2-1-1970, art. 6 et 7 Décret 72-678. du 20-7-1972, art.

CONTRAT DE MANDAT DE GESTION IMMOBILIERE - :- :- :- :- (Loi 70-09 du 2-1-1970, art. 6 et 7 Décret 72-678. du 20-7-1972, art. CONTRAT DE MANDAT DE GESTION IMMOBILIERE - :- :- :- :- (Loi 70-09 du 2-1-1970, art. 6 et 7 Décret 72-678 du 20-7-1972, art. 64, 66 et 67) Numéro du registre : Numéro de l immeuble : OBJET du MANDAT : Des

Plus en détail

le PARCOURS de vente www.notaires.paris-idf.fr

le PARCOURS de vente www.notaires.paris-idf.fr IMMOBILIER le PARCOURS de vente L acte de vente www.notaires.paris-idf.fr Le parcours de vente LʼACTE DE VENTE Toute vente immobilière doit être constatée par acte notarié. Après la signature de l avant-contrat

Plus en détail

CONTRAT DE GESTION IMMOBILIERE. (Loi n 70-09 du 02 Janvier 1970, décret n 72-678 du 20 juillet 1972) N du registre des mandats :

CONTRAT DE GESTION IMMOBILIERE. (Loi n 70-09 du 02 Janvier 1970, décret n 72-678 du 20 juillet 1972) N du registre des mandats : 1 CONTRAT DE GESTION IMMOBILIERE (Loi n 70-09 du 02 Janvier 1970, décret n 72-678 du 20 juillet 1972) N du registre des mandats : ENTRE LES SOUSSIGNES ET Usufruitiers des droits immobiliers ci-après énoncés,

Plus en détail

Table des matières TITRE I : LES BAUX DU CODE CIVIL (100) (Les références entre parenthèses renvoient aux numéros des paragraphes)

Table des matières TITRE I : LES BAUX DU CODE CIVIL (100) (Les références entre parenthèses renvoient aux numéros des paragraphes) Table des matières (Les références entre parenthèses renvoient aux numéros des paragraphes) SOMMAIRE... 1390 INTRODUCTION... 1392 TITRE I : LES BAUX DU CODE CIVIL (100) SECTION 1 : LES CHARGES LOCATIVES

Plus en détail

Table des matières TABLE DES MATIÈRES. Introduction... 9 1- L historique... 9 2- Les lois fédérales... 9

Table des matières TABLE DES MATIÈRES. Introduction... 9 1- L historique... 9 2- Les lois fédérales... 9 Table des matières 1 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 9 1- L historique... 9 2- Les lois fédérales... 9 A- La Loi sur la faillite et l insolvabilité... 10 B- La Loi sur les arrangements avec les créanciers...

Plus en détail

M... propriétaire, ... ..., ...

M... propriétaire, ... ..., ... Contrat de location I. Identification des parties Bailleur(s) M.... propriétaire, demeurant à... dénommé(s) au présent acte le(s) bailleur(s). Locataire(s) L association ou l organisme..., dont le siège

Plus en détail

Les dispositions de la loi ALUR

Les dispositions de la loi ALUR Les dispositions de la loi ALUR Actualité juridique publié le 23/04/2014, vu 1176 fois, Auteur : JurisConseils Le Conseil constitutionnel avait été saisi sur plusieurs dispositions de la loi Alur. On attendait

Plus en détail

MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité

MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité Mandat n ENTRE LES SOUSSIGNES : 1 ) La Société D'UNE PART, Ci-après dénommée «le Mandant» ET : 2 ) La Société CEGEREM, société par actions simplifiée au capital de 100

Plus en détail

Table des matières. (Les numéros en fin des intitulés renvoient aux numéros des paragraphes de l ouvrage)

Table des matières. (Les numéros en fin des intitulés renvoient aux numéros des paragraphes de l ouvrage) Table des matières (Les numéros en fin des intitulés renvoient aux numéros des paragraphes de l ouvrage) INTRODUCTION 1 Évolution historique, 10 2 L Union Européenne, 20 3 La législation nationale, 30

Plus en détail

Newsletter Copropriété L information juridique des syndics de copropriété

Newsletter Copropriété L information juridique des syndics de copropriété Newsletter Copropriété L information juridique des syndics de copropriété Juin 2014 N 18 Edito Numéro spécial loi ALUR La loi n 2014-366 pour l accès au logement et un urbanisme rénové, dite Loi ALUR,

Plus en détail

Le PSLA (Prêt Social Locatif Accession) est un dispositif d accession sociale à la propriété.

Le PSLA (Prêt Social Locatif Accession) est un dispositif d accession sociale à la propriété. LE PSLA Le PSLA (Prêt Social Locatif Accession) est un dispositif d accession sociale à la propriété. Le processus d accession se déroule en deux phases : Une phase locative qui dure de 6 mois à 2 ans

Plus en détail

PROJET DE LOI LOGEMENT ET URBANISME

PROJET DE LOI LOGEMENT ET URBANISME PROJET DE LOI LOGEMENT ET URBANISME Décryptage : ce qui pourrait changer pour les propriétaires et les locataires Jean-François BUET Président de la FNAIM Etienne GINOT Président de l UNIS Point presse

Plus en détail

Vente immobilière Mode d emploi

Vente immobilière Mode d emploi Vente immobilière Mode d emploi Quels documents dois-je fournir? Dès qu un accord est trouvé avec l acquéreur, je remets au notaire Les documents portant sur ma situation personnelle Si je suis un particulier

Plus en détail

Création d entreprise & locaux

Création d entreprise & locaux Création d entreprise & locaux 1. Achat ou location Achat d'un local Le droit de propriété offre un avantage évident pour l'entrepreneur : celui d'être chez lui! Sous réserve des réglementations telles

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION MEUBLÉ

CONTRAT DE LOCATION MEUBLÉ CONTRAT DE LOCATION MEUBLÉ Rappel des dispositions légales : loi nº 2005-32 du 18 janvier 2005 art. 115 Journal Officiel du 19 janvier 2005, art. L. 632-1 du Code de le construction et de l'habitation

Plus en détail

Contrat de Location de locaux vacants non meublés à usage d habitation principale

Contrat de Location de locaux vacants non meublés à usage d habitation principale Contrat de Location de locaux vacants non meublés à usage d habitation principale (Loi n 89-462 du 6 juillet 1989 modifiée par la loi n 94-624 21 juillet 1994) Entre les soussignés M., Mme, Mlle né le

Plus en détail

NEWSLETTER N 10 Mai à août 2011 ACTUALITE DES BAUX COMMERCIAUX

NEWSLETTER N 10 Mai à août 2011 ACTUALITE DES BAUX COMMERCIAUX Christophe DENIZOT Docteur en droit Avocat à la Cour d appel de Paris Champ de compétence baux commerciaux et professionnels NEWSLETTER N 10 Mai à août 2011 ACTUALITE DES BAUX COMMERCIAUX Jurisprudence

Plus en détail

Les grands principes du statut du fermage (bail rural)

Les grands principes du statut du fermage (bail rural) Les grands principes du statut du fermage (bail rural) Le statut du fermage est le corps de règles qui encadre les droits et obligations du bailleur (propriétaire) et du preneur (locataire), parties à

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION IMMOBILIER

LETTRE D INFORMATION IMMOBILIER LETTRE D INFORMATION IMMOBILIER ANNEE 2014 SEPTEMBRE N 752 LOI ALUR TROISIEME PARTIE : COPROPRIETE Jean-Jacques Salmon Philippe Salmon Christine Baugé David Alexandre Droit immobilier Droit de la construction

Plus en détail

BAREME INDICATIF DES HONORAIRES

BAREME INDICATIF DES HONORAIRES BAREME INDICATIF DES HONORAIRES Tarifs applicables à compter du 01/01/2014 Maitre MAIRET Christophe Avocat 1 Sommaire Notice du barème p.03 Consultations et postulations p.04 Droit Civil p.05 Droit du

Plus en détail

Barème indicatif des honoraires

Barème indicatif des honoraires Barème indicatif des honoraires Tarifs applicables à compter du 01/01/2010 MARC TELLO-SOLER Avocat 160 Gde Rue St. Michel 31400 Toulouse www.mts-avocat.net tello-soler@mts-avocat.net Sommaire Notice du

Plus en détail

Le loyer pour l intégralité du séjour est du à l arrivée dans l appartement.

Le loyer pour l intégralité du séjour est du à l arrivée dans l appartement. Nos Conditions Générales 1. Usage de l appartement L appartement est loué à usage exclusif d habitation et ce à titre provisoire. Le locataire, préalablement à sa réservation, déclare que la réservation

Plus en détail

PROCEDURE DE MISE EN VENTE D UN LOGEMENT HLM

PROCEDURE DE MISE EN VENTE D UN LOGEMENT HLM NOTE JURIDIQUE 5 février 2004 PROCEDURE DE MISE EN VENTE D UN LOGEMENT HLM Loi du 23.12.86 (CCH : art. L. 443-7 et suivants modifiés par la loi du 21.7.94 et par la loi SRU du 13 décembre 2000), Décret

Plus en détail

Fiche conseil LE BAIL COMMERCIAL. Explications et conseils. Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil LE BAIL COMMERCIAL. Explications et conseils. Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : LE BAIL COMMERCIAL Explications et conseils Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables Fiscales Juridiques, Sociales,

Plus en détail

MANDAT DE SYNDIC (no.. )

MANDAT DE SYNDIC (no.. ) MANDAT DE SYNDIC (no.. ) Syndicat des Copropriétaires - RESIDENCE - Contrat type prévu à l article 18-1 A de la loi n 65-557 du 10 juillet 1965 modifiée fixant le statut de la copropriété des immeubles

Plus en détail

IL A ÉTÉ CONVENU CE QUI SUIT :

IL A ÉTÉ CONVENU CE QUI SUIT : GUIDE DE L HÉBERGEMENT ET DU LOGEMENT L occupant hébergé Ci-après désigné par les mots «L occupant hébergé» IL A ÉTÉ CONVENU CE QUI SUIT : CONDITIONS PARTICULIERES Article 1 - Objet de la convention La

Plus en détail

ANNEXE AU CONTRAT DE SYNDIC LISTE NON LIMITATIVE DES PRESTATIONS INCLUSES DANS LE FORFAIT

ANNEXE AU CONTRAT DE SYNDIC LISTE NON LIMITATIVE DES PRESTATIONS INCLUSES DANS LE FORFAIT ANNEXE AU CONTRAT DE SYNDIC LISTE NON LIMITATIVE DES PRESTATIONS INCLUSES DANS LE FORFAIT PRESTATIONS DÉTAILS I. Assemblée générale I. 1 Préparation de l assemblée générale. a) Etablissement de l ordre

Plus en détail

annexe 4 Modèles de convention d occupation précaire 1. Convention d hébergement ENTRE L HÉBERGEANT ET L HÉBERGÉ ENTRE LES SOUSSIGNÉS :

annexe 4 Modèles de convention d occupation précaire 1. Convention d hébergement ENTRE L HÉBERGEANT ET L HÉBERGÉ ENTRE LES SOUSSIGNÉS : annexe 4 Modèles de convention d occupation précaire 1. Convention d hébergement ENTRE L HÉBERGEANT ET L HÉBERGÉ CAS DE FIGURE Le propriétaire des locaux frappés d un arrêté de police tenu à l obligation

Plus en détail

GARANTIES LOCATIVES. Le Cabinet ATI GESTION gère aujourd hui environ 800 lots en gérance et 1000 en copropriété.

GARANTIES LOCATIVES. Le Cabinet ATI GESTION gère aujourd hui environ 800 lots en gérance et 1000 en copropriété. GARANTIES LOCATIVES LES SERVICES D ATI GESTION LA GESTION LOCATIVE (quittancement, reddition mensuelle des comptes, suivi des travaux ) LE SYNDIC DE COPROPRIETE LA MISE EN LOCATION (sélection des locataires,

Plus en détail

Les obligations du vendeur

Les obligations du vendeur Elaboré en Mars 2008. Modifications éventuelles : nous contacter. Philippe TOCQUEVILLE - Nicolas MELON - Notaires Associés d'une Société Titulaire d'un Office Notarial - 9 Rue des Arènes BP 95236 49052

Plus en détail

FORMATION DE BASE RBDH 22 OCTOBRE 2012 "LE BAIL A LOYER"

FORMATION DE BASE RBDH 22 OCTOBRE 2012 LE BAIL A LOYER FORMATION DE BASE RBDH 22 OCTOBRE 2012 "LE BAIL A LOYER" Par Mme Jémy NZEYIMANA Juriste, Coordinatrice Table du Logement Habitat et Rénovation asbl 1 I. INTRODUCTION II. CONTRAT DE BAIL EN GENERAL III.

Plus en détail

CONTRAT DE MANDAT DE SYNDIC

CONTRAT DE MANDAT DE SYNDIC CONTRAT DE MANDAT DE SYNDIC ENTRE LES SOUSSIGNES : Le syndicat des copropriétaires de l immeuble sis : Spécialement représenté par Générale du Appelé ci-après «le syndicat» ET mandaté à cet effet par l

Plus en détail

Vu la Constitution, notamment son article 26,

Vu la Constitution, notamment son article 26, Loi n 6-79 organisant les rapports contractuels entre les bailleurs et les locataires des locaux d'habitation ou à usage professionnel promulguée par le Dahir n 1-80-315 (17 safar 1401) (B.O. 21 janvier

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Page. Avant-propos... TITRE I PRÉSENTATION GÉNÉRALE DU DROIT DE LA FAILLITE ET DE L INSOLVABILITÉ... 1

TABLE DES MATIÈRES. Page. Avant-propos... TITRE I PRÉSENTATION GÉNÉRALE DU DROIT DE LA FAILLITE ET DE L INSOLVABILITÉ... 1 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos... Préface... iii v TITRE I PRÉSENTATION GÉNÉRALE DU DROIT DE LA FAILLITE ET DE L INSOLVABILITÉ... 1 Chapitre 1 L histoire législative anglaise... 3 Chapitre 2 L histoire

Plus en détail

LOI ALUR ET GESTION LOCATIVE. 28 mars 2014 commission gestion locative Emmanuelle Benhamou

LOI ALUR ET GESTION LOCATIVE. 28 mars 2014 commission gestion locative Emmanuelle Benhamou LOI ALUR ET GESTION LOCATIVE 28 mars 2014 commission gestion locative Emmanuelle Benhamou LOI n 2014-366 en date 24 mars 2014 POUR L ACCES AU LOGEMENT ET UN URBANISME RENOVE PUBLIEE AU JO LE 26 MARS 2014

Plus en détail

BAIL COMMERCIAL LOGEMENT MEUBLE SPECIMEN. Avec la faculté de se substituer ultérieurement à toute personne physique ou morale.

BAIL COMMERCIAL LOGEMENT MEUBLE SPECIMEN. Avec la faculté de se substituer ultérieurement à toute personne physique ou morale. Entre les soussignés : BAIL COMMERCIAL LOGEMENT MEUBLE BAIL COMMERCIAL DE BIENS IMMOBILIERS POUR LE LOGEMENT «PERSONNES AGEES» Société intervenant à l acte :... Civilité :... Nom :... Prénom :... Code

Plus en détail

- le cas échéant, représenté par le mandataire [nom ou raison sociale et adresse du mandataire ainsi que l activité exercée] :

- le cas échéant, représenté par le mandataire [nom ou raison sociale et adresse du mandataire ainsi que l activité exercée] : CONTRAT DE LOCATION (Soumis au titre Ier bis de la loi du 6 juillet 1989 tendant à améliorer les rapports locatifs et portant modification de la loi n 86-1290 du 23 décembre 1986) LOCAUX MEUBLES A USAGE

Plus en détail

Gestion. Négocier son bail commercial

Gestion. Négocier son bail commercial Gestion Négocier son bail commercial Adie Conseil Gestion INTRODUCTION Le bail commercial fait l objet d un statut réglementé dont les textes sont codifiés aux articles L.145-1 et suivants et R.145-1 et

Plus en détail

Chroniques notariales vol. 56. Table des matières

Chroniques notariales vol. 56. Table des matières Chroniques notariales vol. 56 Table des matières Chapitre I. Généralités..................................... 222 Section 1. Formalité de l enregistrement........................ 222 1. Obligation d enregistrement

Plus en détail

dénommé ci-après le «propriétaire», dénommé ci-après le «gestionnaire», Vu l objet de la Résidence Sociale tel que défini à l annexe I ;

dénommé ci-après le «propriétaire», dénommé ci-après le «gestionnaire», Vu l objet de la Résidence Sociale tel que défini à l annexe I ; CONVENTION N...... CONCLUE ENTRE L ETAT, L ORGANISME PROPRIETAIRE, L ORGANISME GESTIONNAIRE EN APPLICATION DE L ARTICLE L.353.2 DU CODE DE LA CONSTRUCTION ET DE L HABITATION PORTANT SUR LES RESIDENCES

Plus en détail

IMMOBILIER. ACHETEUR VENDEUR : qui paye quoi?

IMMOBILIER. ACHETEUR VENDEUR : qui paye quoi? Conférence débat Jeudi 5 juin 2014 IMMOBILIER ACHETEUR VENDEUR : qui paye quoi? La vente d un bien immobilier doit être constatée par acte authentique. L intervention d un notaire est donc obligatoire.

Plus en détail

ENTRE LES SOUSSIGNÉS :

ENTRE LES SOUSSIGNÉS : ENTRE LES SOUSSIGNÉS : D une part 1 Le Syndicat de la copropriété de l immeuble sis Représenté par désigné par le vote de la résolution de l Assemblée du 2 et d autre part La Société André DEGUELDRE, Philippe

Plus en détail

MEMO A L USAGE DES LOCATAIRES

MEMO A L USAGE DES LOCATAIRES MEMO A L USAGE DES LOCATAIRES Association Villeurbannaise pour le Droit au Logement 277, rue du 4 août 69 100 Villeurbanne Téléphone : 04 72 65 35 90 Télécopie : 04 78 85 40 53 avdl.asso@wanadoo.fr www.avdl.fr

Plus en détail

COLLECTION ÊTRE COPROPRIÉTAIRE. Ce que tout propriétaire ou copropriétaire doit connaître Union des Syndicats de l Immobilier

COLLECTION ÊTRE COPROPRIÉTAIRE. Ce que tout propriétaire ou copropriétaire doit connaître Union des Syndicats de l Immobilier COLLECTION Ce que tout propriétaire ou copropriétaire doit connaître Union des Syndicats de l Immobilier ÊTRE COPROPRIÉTAIRE DROITS, OBLIGATIONS, RAPPORTS AVEC LE SYNDIC Notre métier, c est votre garantie

Plus en détail

Bail de location d un emplacement de stationnement

Bail de location d un emplacement de stationnement Soumis aux dispositions des articles 1709 et suivants du Code civil Entre les soussignés : Propriétaire bailleur : Nom et prénom : Demeurant : Téléphone / E-mail : Dénommé(s) ci-après «BAILLEUR», (au singulier)

Plus en détail

Loi ALUR : 15 évolutions majeures pour l agent immobilier

Loi ALUR : 15 évolutions majeures pour l agent immobilier Loi ALUR : 15 évolutions majeures pour l agent immobilier Document rédigé par les experts BusinessFil Immo Contact : 01 47 87 49 49 Loi ALUR : 15 évolutions majeures pour l agent immobilier L édito Après

Plus en détail

LE LIVRET DU COPROPRIÉTAIRE

LE LIVRET DU COPROPRIÉTAIRE SOCOGIM à Orléans Location - syndic -10 boulevard Rocheplatte B.P. 71479 45004 Orléans decex 1 02 38 79 75 95 - socogim.orleans@groupe-valloire.fr v e n t e - t r a n s a c t i o n - l o c a t i o n -

Plus en détail

CONTRAT DE SYNDIC n Conforme à l'avis du Conseil National de la Consommation du 27 septembre 2007 et arrêté NOVELLI du 19 mars 2010

CONTRAT DE SYNDIC n Conforme à l'avis du Conseil National de la Consommation du 27 septembre 2007 et arrêté NOVELLI du 19 mars 2010 DIRECTION COPROPRIETE 51 rue Louis Blanc 92917 PARIS LA DEFENSE Cedex 01 46 91 25 25 ENTRE LES SOUSSIGNES : CONTRAT DE SYNDIC n Conforme à l'avis du Conseil National de la Consommation du 27 septembre

Plus en détail

LOCAUX VIDES A USAGE D HABITATION ... ...

LOCAUX VIDES A USAGE D HABITATION ... ... Contrat de location Soumis au titre Ier de la loi du 6 juillet 1989 tendant à améliorer les rapports locatifs et portant modification de la loi n 86-1290 du 23 décembre 1986 LOCAUX VIDES A USAGE D HABITATION

Plus en détail

Les métiers de l immobilier

Les métiers de l immobilier Les métiers de l immobilier Le secteur de l immobilier est particulièrement vaste puisqu il concerne des domaines aussi variés que la construction, la gestion, la promotion, l expertise, la transaction,

Plus en détail

LE BAIL COMMERCIAL. Hôtel Consulaire Nouveau Port 20293 BASTIA CEDEX Tél : 04.95.54.44.44

LE BAIL COMMERCIAL. Hôtel Consulaire Nouveau Port 20293 BASTIA CEDEX Tél : 04.95.54.44.44 LE BAIL COMMERCIAL Hôtel Consulaire Nouveau Port 20293 BASTIA CEDEX Tél : 04.95.54.44.44 Fax : 04.95.54.44.47 DIRECTION DES SERVICES AUX ENTREPRISES CCI Bastia Haute Corse - DSE Sous Réserves d Usage Septembre

Plus en détail

SYNDIC. - Création d une immatriculation obligatoire de toutes les copropriétés au sein d un registre national.

SYNDIC. - Création d une immatriculation obligatoire de toutes les copropriétés au sein d un registre national. SYNDIC 1- Immatriculation de la copropriété 2- Gestion de la copropriété 3- Transparence et prévention des difficultés 1- Immatriculation de la copropriété Portée - Création d une immatriculation obligatoire

Plus en détail

CONVENTION NON EXCLUSIVE DE VENTE

CONVENTION NON EXCLUSIVE DE VENTE CONVENTION NON EXCLUSIVE DE VENTE Agence Engel & Völkers Fort Jaco Tel + 32 2 256 07 17 Fax + 32 2 256 07 18 www.engelvoelkers.com/be fortjaco@engelvoelkers.com IPI N 503071 Dans les sept jours ouvrables,

Plus en détail

LAVIGNE & ZAVANI. Administration de biens Syndics de Copropriété. - page 1 -

LAVIGNE & ZAVANI. Administration de biens Syndics de Copropriété. - page 1 - LAVIGNE & ZAVANI Administration de biens Syndics de Copropriété - page 1 - CONTRAT DE GESTION IMMOBILIERE (Mandant : personne physique) Loi n 70-09 du 2 Janvier 1970, décret n 72-678 du 20 Juillet 1972)

Plus en détail

Copropriété : contrat type et rémunération du syndic

Copropriété : contrat type et rémunération du syndic Accueil >Analyses et commentaires >Analyses juridiques >Analyses juridiques 2015 >Copropriété : contrat type et rémunération du syndic >p.1 Copropriété : contrat type et rémunération du syndic N 2015-07

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION LOCAUX VACANTS

CONTRAT DE LOCATION LOCAUX VACANTS CONTRAT DE LOCATION LOCAUX VACANTS D après la loi n 89-462 du 6 juillet 1989 (JO 08/07 /89) modifiée par la loi du 21 juillet 1994 (JO 24/07/94) Le présent contrat de location est composé: d'une première

Plus en détail

Notice d Information Relative aux Droits et Obligations des Locataires et des Bailleurs

Notice d Information Relative aux Droits et Obligations des Locataires et des Bailleurs Notice d Information Relative aux Droits et Obligations des Locataires et des Bailleurs (Arrêté du 29 mai 2015 relatif au contenu de la notice d information annexée aux contrats de location de logement

Plus en détail

Gwendoline Aubourg Les droits du locataire

Gwendoline Aubourg Les droits du locataire Gwendoline Aubourg Les droits du locataire Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3538-4 Table des matières Préambule....................................................... 7 Pour commencer... Bien choisir

Plus en détail

Savoirs associés DROIT

Savoirs associés DROIT REFERENTIEL DE CERTIFICATION Savoirs associés DROIT Dans la section de technicien supérieur des professions immobilières, la finalité de l'enseignement du droit est double : culturelle et professionnelle.

Plus en détail

RESIDENCE. La Passerelle MANDAT DE GESTION

RESIDENCE. La Passerelle MANDAT DE GESTION RESIDENCE La Passerelle MANDAT DE GESTION MANDAT DE GÉRANCE N (Articles 1984 et suivants du Code civil, loi n 70-9 du 2 janvier 1970 et décret d'application n 72-678 du 20 juillet 1972) ENTRE LES SOUSSIGNÉS,

Plus en détail

Guide pratique de la copropriété

Guide pratique de la copropriété ANCC Association Nationale de la Copropriété et des Copropriétaires 13 rue Littré 75006 PARIS Téléphone : 01.42.22.14.14 Télécopie : 01.42.22.69.69 Guide pratique de la copropriété Ce guide a été réalisé

Plus en détail

Gestion des appartements

Gestion des appartements DOLE : Place Grévy Gestion des appartements Syndic de copropriété Mandat de gestion Attestation du Gestionnaire Prestations CORNHILL E Syndic de copropriété Il sera confiée à la société : SARL GESTIA domiciliée,

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES TITRE I- LES ÉTATS FINANCIERS... 17 TITRE II- LA FISCALITÉ CORPORATIVE... 65 TITRE III- LA FAILLITE... 109

TABLE DES MATIÈRES TITRE I- LES ÉTATS FINANCIERS... 17 TITRE II- LA FISCALITÉ CORPORATIVE... 65 TITRE III- LA FAILLITE... 109 TABLE DES MATIÈRES TITRE I- LES ÉTATS FINANCIERS...................................... 17 TITRE II- LA FISCALITÉ CORPORATIVE.................................. 65 TITRE III- LA FAILLITE............................................

Plus en détail

TRAITEMENT JURIDIQUE DES ENTREPRISES EN DIFFICULTE SOMMAIRE

TRAITEMENT JURIDIQUE DES ENTREPRISES EN DIFFICULTE SOMMAIRE Jérôme THEETTEN Maître de Conférences Droit Privé Université de LILLE II TRAITEMENT JURIDIQUE DES ENTREPRISES EN DIFFICULTE SOMMAIRE Pages TITRE UN : LE TRAITEMENT ALLEGE DES ENTREPRISES EN DIFFICULTE

Plus en détail

Les archives du Syndicat de copropriété

Les archives du Syndicat de copropriété ARCNA FORMATION adhérents 2014 - YV N 10 Les archives du Syndicat de copropriété Les règles juridiques en copropriété Article 33: (Décret N 86-768 du 9 juin 1986) Le syndic détient les archives du syndicat

Plus en détail

ordre 1 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE PREMIER CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES ET PRINCIPES Section I Définition et législation Rôle du notaire

ordre 1 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE PREMIER CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES ET PRINCIPES Section I Définition et législation Rôle du notaire ordre 1 TABLE DES MATIÈRES Inhoud.............................................................. 9 Table alphabétique.................................................... 17 Zaakregister..........................................................

Plus en détail

HONORAIRES Maître Aurélie Vivier

HONORAIRES Maître Aurélie Vivier HONORAIRES Maître Aurélie Vivier Tarifs valables à partir du 01 Janvier 2012 Maître Aurélie Vivier 24 rue Grande Nazareth 31000 Toulouse Tel: 05 34 40 82 15 www.avocat-vivier.fr contact@avocat-vivier.fr

Plus en détail

Le présent contrat de location est régi par les dispositions des articles L.321-10 et L.321-10-1 du code de la construction et de l habitation.

Le présent contrat de location est régi par les dispositions des articles L.321-10 et L.321-10-1 du code de la construction et de l habitation. BAIL DE SOUS-LOCATION D UN LOGEMENT CONVENTIONNE A LOYER SOCIAL OU TRES SOCIAL AVEC OU SANS TRAVAUX LOUE A UN ORGANISME PUBLIC OU PRIVE EN VUE DE SA SOUS-LOCATION, MEUBLE OU NON, A USAGE D HABITATION PRINCIPALE

Plus en détail

CONTRAT DE SYNDIC N. 96-98, rue du Théâtre (Angle avenue Emile Zola) - 75015 PARIS - Tél. : 01 45 79 89 49 - Fax : 01 45 79 98 29

CONTRAT DE SYNDIC N. 96-98, rue du Théâtre (Angle avenue Emile Zola) - 75015 PARIS - Tél. : 01 45 79 89 49 - Fax : 01 45 79 98 29 GESTION DE PATRIMOINE SYNDIC DE COPROPRIETE TRANSACTION FONDS DE COMMERCE EXPERTISE LOCATION 1 CONTRAT DE SYNDIC N ENTRE LES SOUSSIGNES : Le SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES de l immeuble : RESIDENCE VASCO

Plus en détail

Extension de garantie Protection juridique

Extension de garantie Protection juridique REFERENCE : 552 000 / HISCOX (à rappeler dans toute correspondance). Cette garantie, facultative, vous est acquise uniquement si la mention figure dans vos Conditions Particulières et si vous avez acquitté

Plus en détail

Guide. de la copropriété

Guide. de la copropriété Guide de la copropriété 3F acteur majeur de l'habitat social 3F construit et gère des logements sociaux. Son parc s élève à près de 190 000 logements dont plus de 100 000 en Île-de-France. 3F est composé

Plus en détail

MODÈLE D UN CONTRAT DE BAIL À LOYER

MODÈLE D UN CONTRAT DE BAIL À LOYER MODÈLE D UN CONTRAT DE BAIL À LOYER (recommandé par l Union Luxembourgeoise des Consommateurs - ULC) CONTRAT-TYPE DE BAIL Entre les soussignés: Nom: Prénom(s): demeurant à: dénommé(e) ci-après le «bailleur»,

Plus en détail

LOCATION A USAGE EXCLUSIVEMENT PROFESSIONNEL BAIL PORTANT SUR DES LOCAUX VACANTS

LOCATION A USAGE EXCLUSIVEMENT PROFESSIONNEL BAIL PORTANT SUR DES LOCAUX VACANTS Immeuble sis à Rue N LOCATION A USAGE EXCLUSIVEMENT PROFESSIONNEL BAIL PORTANT SUR DES LOCAUX VACANTS ENTRE LES SOUSSIGNES : La Société Civile Immobilière. SCI au capital de.. Immatriculée au RCS de. dont

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES

CONDITIONS GÉNÉRALES ASSURANCE PROSPECTION GARANTIE DU REMBOURSEMENT DES CRÉDITS DE FINANCEMENT ASSURANCE PROSPECTION CONDITIONS GÉNÉRALES RÉFÉRENCE : FAP - 01 SOMMAIRE Préambule 5 Article 1 Objet de la garantie 6 Article

Plus en détail

copropriété et pour celles déjà dégradées d en améliorer leur redressement.

copropriété et pour celles déjà dégradées d en améliorer leur redressement. redressement immatriculation majorité copropriété syndic conseil par Vincent Faurie Christine Foury Sonia Hermès GROUPE immobilier 12. LA LOI ALUR : RECENSER - PRÉVENIR - LUTTER CONTRE LES COPROPRIÉTÉS

Plus en détail

Gwendoline Aubourg Les droits du locataire

Gwendoline Aubourg Les droits du locataire Gwendoline Aubourg Les droits du locataire Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3538-4 Chapitre 6 Les litiges De nombreux litiges peuvent vous opposer à votre propriétaire. Le principal d entre eux concerne

Plus en détail

Feuille de route du copropriétaire

Feuille de route du copropriétaire Feuille de route du copropriétaire Que vous soyez déjà copropriétaire dans un immeuble géré par le cabinet IFNOR ou que vous veniez juste de faire l acquisition d un bien immobilier, nous avons voulu au

Plus en détail

Formation 12. Lutter contre les impayés. Formation + modèle de contrat. Module 1 : LES OUTILS POUR CONNAITRE LA SOLVABILITE DES CLIENTS

Formation 12. Lutter contre les impayés. Formation + modèle de contrat. Module 1 : LES OUTILS POUR CONNAITRE LA SOLVABILITE DES CLIENTS Formation 12 Lutter contre les impayés. Formation + modèle de contrat. Module 1 : LES OUTILS POUR CONNAITRE LA SOLVABILITE DES CLIENTS A - LES OUTILS INTERNES DE L'ENTREPRISE 1 - Le service commercial

Plus en détail

Le recours à ce progiciel est destiné aux syndics de copropriété et aux syndicats de copropriété.

Le recours à ce progiciel est destiné aux syndics de copropriété et aux syndicats de copropriété. CONVENTION D ASSISTANCE ADMINISTRATIVE, INFORMATIQUE, TECHNIQUE ET FINANCIERE SOUMISE A L ASSEMBLEE GENERALE DES COPROPRIETAIRES, EN CAS DE CHARGES IMPAYEES, APRES MISE EN DEMEURE PAR LE SYNDIC ARTICLE

Plus en détail

LA DÉCISION D'URGENCE PROPOS INTRODUCTIFS

LA DÉCISION D'URGENCE PROPOS INTRODUCTIFS LA DÉCISION D'URGENCE PROPOS INTRODUCTIFS L exécution d un chantier ou d une prestation de service sur une période relativement longue conduit quasi-inévitablement à des divergences de points de vue entre

Plus en détail