INTRODUCTION GENERALE :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INTRODUCTION GENERALE :"

Transcription

1 DÉPARTEMENT DE MÉDECINE INTERNE La Chaux-de-Fonds Rue de Chasseral La Chaux-de-Fonds tél / fax PD Dr D. Genné, méd.-chef de service Dr H. Zender, méd.-chef des soins intensifs Dr M. Hodel, méd. adj. Dr F. Kundig, méd. adj. Dr R. Rakotoarimanana, méd. adj. Dr L. Seravalli, méd. adj. N.-Réf. DG/ve La Chaux-de-Fonds, le 30 novembre 2010 CONCEPT COMMUN DE FORMATION POSTGRADUEE DU SERVICE DE MEDECINE INTERNE DE L HOPITAL NEUCHATELOIS LA CHAUX-DE-FONDS ET DU SERVICE DE MEDECINE INTERNE ET DE READAPTATION DE L HOPITAL NEUCHATELOIS - LE LOCLE (Version Novembre 2010) INTRODUCTION GENERALE : L'Hôpital Neuchâtelois (HNE) - La Chaux-de-Fonds (HNE-CDF) est l un des deux sites hospitaliers principaux (de soins aigus) du canton de Neuchâtel et dessert une population d'environ 65'000 personnes. Il dispose de 139 lits répartis dans les services suivants : Médecine interne (SMI), Soins Intensifs (SI), Chirurgie générale et orthopédique. En plus de ces services de lits, l HNE-CDF compte des services d Anesthésiologie, d Imagerie médicale, d ORL, d Ophtalmologie, de Radiothérapie-Oncologie, de Gastro- Entérologie et de Rhumatologie. Le Service de Médecine interne (SMI) de l HNE-CDF compte 58 lits. Il fait partie du Département cantonal de Médecine, au même titre que le Service de Médecine interne de l HNE - Pourtalès, les deux services de Soins intensifs et les quatre Centres de traitement et de réadaptation (CTR) du Canton. Le SMI de l HNE- CDF est classé A par la FMH et donc reconnu pour une formation de 3 ans en Médecine interne générale, de même que pour une formation de base de Médecine pour les spécialités. La Médecine ambulatoire est également reconnue pour 6 mois. Le Service des Soins intensifs (SI) de l HNE-CDF dispose de 8 lits de SI médico-chirurgicaux, reconnus par la Société Suisse de Médecine Intensive (SSMI) en catégorie C. Le Service de Médecine interne et de réadaptation (SMIR) est situé sur le site de l Hôpital Neuchâtelois Le Locle (HNE-LOC). Situé à 8 km de la Chaux-de-Fonds, il accueille principalement des patients transférés de l HNE-CDF, d autres sites de l HNE et d autres hôpitaux. Ces patients proviennent le plus souvent du SMI en particulier (environ 40%) pour suite de traitement une fois le diagnostic posé et les fonctions vitales stabilisées, ainsi que du Service d Orthopédie de l HNE-CDF (environ 40%). Ces patients nécessitent encore une prise en charge hospitalière de réadaptation souvent en raison de leurs comorbidités ou ont encore besoin d une suite de traitement en milieu hospitalier. Une petite partie des

2 p. 2/8 patients provient directement du Service des Urgences de l HNE CDF ou sont adressés par leur médecin traitant. Le nombre annuel de patients admis dans les différents services ou traités ambulatoirement se répartit comme suit : Pour le SMI de l HNE-CDF : 2000 patients, Pour les SI de l HNE-CDF : 700 patients, Pour le SMIR de l HNE-LOC : environ 500 patients, Pour le Service des Urgences/SMUR de l HNE-CDF : 6200 patients ambulatoires. PERSONNEL MEDICAL : Le personnel du SMI de l HNE-CDF comprend : Un médecin-chef de service, titulaire du FMH Médecine interne et du FMH Infectiologie. Un médecin-chef à 50%, titulaire du FMH Médecine interne, également en activité pour la qualité clinique sécurité des patients au sein de l HNE à 50%. Trois médecins adjoints à plein temps, tous titulaires du FMH Médecine interne, spécialistes FMH en Médecine intensive, spécialistes en nutrition clinique et en pharmacologie clinique. Un chef de clinique. Treize médecins-assistants en formation auxquels s'adresse ce concept de formation postgraduée. Le personnel du Service des SI de l HNE-CDF comprend : Un médecin-chef de service à plein temps, titulaire du FMH Médecine interne et du FMH Médecine intensive Un médecin adjoint, titulaire du FMH Médecine interne et du FMH Médecine intensive Le personnel du SMIR de l HNE-LOC comprend : Un médecin-chef à 50%, titulaire du FMH Médecine interne, qui participe également aux gardes des médecins cadres du SMI. Par ailleurs, les médecins-cadres du SMI remplacent le médecin-chef du SMIR lors de ses absences. Deux médecins-assistants, engagés conjointement par le SMI et le SMIR, qui au cours de leur activité de deux ou trois ans sur le site de l HNE-CDF, effectuent un tournus de trois mois à l HNE-LOC. Collaborent de manière institutionnelle au fonctionnement du SMI de l HNE-CDF : Un cardiologue FMH Un pneumologue FMH Deux gastro-entérologues FMH (employés à temps plein par l HNE) Un neurologue FMH, engagé à raison de 80% sur le site de l HNE-CDF Un endocrinologue-diabétologue FMH Un hématologue FMH Un dermatologue FMH Deux néphrologues FMH, entre autre responsables du centre de dialyse situé à l HNE-CDF Un immuno-allergologue FMH Trois rhumatologues FMH, en activité à temps plein sur le site de l HNE - CDF Ces spécialistes assurent des consultations à raison d interventions ponctuelles ou de plusieurs demijournées d activité, plus les colloques de spécialistes. En fonction de ses besoins, le SMIR fait appel à ces différents spécialistes.

3 p. 3/8 1. BUT DE LA FORMATION : Généralités La plupart des médecins-assistants ont une activité de 2 ans dans le SMI. Les buts généraux à atteindre après 2 ans de formation sont les suivants : Après 2 ans de formation, le médecin assistant doit être capable de : 1.1. Appréhender la problématique de santé relevant de la médecine interne générale chez la plupart des patients, de l'adolescence à la vieillesse, problèmes aigus ou chroniques, du diagnostic différentiel au traitement, sur le mode ambulatoire ou hospitalisé Comprendre et résoudre, avec l'aide d'autres personnes compétentes, les problèmes psychologiques et sociaux entraînés par la maladie Intégrer les différentes affections des patients et en tenir compte lors du plan de traitement et des décisions thérapeutiques Comprendre ses limites et s'attacher, à bon escient, de l'aide de spécialistes compétents dont ils discuteront les avis de manière critique et constructive Utiliser de manière adéquate et économique les examens paracliniques et de radiologie Promouvoir les mesures de médecine préventive dans les domaines de l'abus de substances fréquent (tabac et alcool), dans le domaine des vaccinations usuelles de l'adulte et dans le domaine de l'hygiène de vie Rédiger un dossier médical et une lettre de sortie synthétique, informative et pertinente pour le médecin traitant du patient. Ces buts sont annoncés oralement à l'arrivée des assistants dans le SMI, de même que le seront les colloques, cours et autres formations réguliers. Le médecin assistant pourra également consulter la brochure présentant le service remise au début de son activité. 2. EVALUATION : 2.1. Le médecin-chef de service du SMI est responsable de la formation postgraduée ; il assure l'encadrement des 15 médecins assistants et du chef de clinique avec les 5 médecins cadres Tous les 6 mois, ou moins si nécessaire, les médecins assistants discutent, avec le médecin-chef de service du SMI et les médecins adjoints si possible, des progrès accomplis, des buts futurs et des points à améliorer A la fin du stage, le médecin-chef de service du SMI remplit le certificat FMH, en présence du candidat, lors d'un entretien final.

4 p. 4/8 3. FORMATION STRUCTUREE : 3.1. Formation obligatoire théorique : Tous les mercredis matin, de 08h00 à 09h00, colloque des spécialistes : Cardiologie, Pneumologie, Neurologie, Gastroentérologie, Endocrinologie, Néphrologie, Hématologie, Infectiologie, Médecine intensive, Allergologie, Dermatologie, Rhumatologie, Colloques Incidents, autres intervenants externes Deux jeudis matin/mois, de 09h00 à 12h00 (donc 6 h/mois), demijournées de formation continue, organisées en alternance avec le SMI de l'hne - Pourtalès Journal-club hebdomadaire, avec présentation d articles : discussioncritique de la méthodologie, des résultats et des implications du travail présenté Une heure/trimestre, colloque d'anatomo-pathologie, de 17h00 à 18h Un jeudi/mois, de 14h00 à 18h00, cours de Médecine d'urgence et de Soins intensifs Les médecins-assistants ont également la possibilité d'assister au Congrès de la Société Suisse de Médecine Interne (SSMI), aux cours ACLS ou à d autres congrès. Ils disposent pour cela de cinq jours de formation accordés/an L HNE prévoit aussi un budget annuel de formation s élevant à Frs Lors de leur tournus à l HNE-LOC, les médecins assistants suivent exactement la même formation que celle qui leur est proposée par le SMI de l HNE-CDF Formation pratique : La formation pratique est divisée en 2 parties : Division des lits du SMI : La durée de travail dans la division des lits est en général d'une année et demie, durant laquelle les médecins-assistants s'occupent des patients hospitalisés sous la surveillance d'un médecin cadre. Toutes les entrées sont réexaminées, systématiquement, par le médecin-chef de service ou un médecin cadre.

5 p. 5/ Rotations : Les médecins assistants effectuent des rotations de 2 à 3 mois dans les domaines suivants : Soins intensifs, Urgences, SMUR, ainsi qu'à l'hne-loc sous la responsabilité du médecin-chef de ce site et du médecin-chef de service ou des médecins cadres de l'hne-cdf. Deux fois par mois, ceux ci effectuent une visite médicale au lit des patients hospitalisés dans le SMIR en plus de la viste hebdomadaire par le médecin-chef de service SMIR : Les médecins-assistants y accomplissent en général un tournus de trois mois. Ils y travaillent sous la supervision du médecin-chef ou de son remplaçant. Toutes les entrées sont rediscutées et une liste des problèmes de même qu un plan de traitement sont élaborés. 4. BUT DE LA FORMATION : 4.1. Division des lits du SMI et SMIR: Les buts suivants doivent être atteints, en partie ou totalement. Ceux-ci sont valables pour les deux services de Médecine : Prise correcte d'anamnèse et réalisation d'un status clinique complet Etablissement d'un diagnostic différentiel Choix des examens complémentaires, de manière réfléchie, pertinente et économique Interprétation des examens paracliniques : hématologie, chimie clinique, microbiologie, etc Interprétation des examens radiologiques et ECG Plan de traitement Demande fondée et adéquate de l'aide aux spécialistes. Discussion critique et constructive, avec les spécialistes, des propositions d'examens complémentaires Prise en compte de l'aspect psychosocial de la maladie des patients Discussion avec le médecin traitant Discussion avec la famille des patients Discussion avec les services adéquats, pour la suite de traitement, la convalescence ou le placement des patients le cas échéant.

6 p. 6/ Rédaction du dossier médical et de la lettre de sortie, de manière rigoureuse, structurée, informative et, synthétique Prise de conscience des limites de la Médecine interne et de ses propres limites Soins intensifs : Les buts suivants doivent être en partie atteints : Savoir reconnaître et traiter, avec le concours d'un intensiviste FMH, les principales affections rencontrées dans un service de Soins intensifs multidisciplinaire. On peut mentionner : syndromes coronariens aigus, insuffisances rénales aiguës, insuffisances respiratoires aiguës, hémorragies digestives, pancréatites aiguës, embolies pulmonaires, accidents vasculaires cérébraux, intoxications, choc de toute origine, troubles du rythme cardiaque, suivi postopératoire des patients opérés Les connaissances nécessaires à l'accomplissement de ces buts figurent dans le concept de formation post-graduée en soins intensifs de l HNE-CDF, accepté par la Société Suisse des Soins Intensifs. Ces connaissances sont acquises par les cours de Médecine d'urgence et de Soins intensifs mentionnés au chiffre et il existe un concept écrit de formation postgraduée en Soins intensifs Renseigner correctement les familles sur l'état de santé de leurs proches hospitalisés aux Soins intensifs Savoir communiquer aux familles, avec tact, sensibilité et intelligence, les mauvaises nouvelles, y compris les décès Savoir participer aux discussions relatives au don d'organes Urgences : Les buts suivants doivent être atteints : Savoir effectuer un tri des patients et décider si ceux ci doivent être hospitalisés ou traités en ambulatoire Identifier rapidement les principales affections conduisant un patient aux urgences Savoir reconnaître et mettre en route les traitements pour les principales situations d'urgence de la Médecine interne et d urgence: arrêt cardio-respiratoire, OAP, embolie pulmonaire, coma de toute origine, infarctus du myocarde, troubles du rythme cardiaque, chocs de toute origine Savoir reconnaître et traiter la majorité des affections de la Médecine interne et de la Médecine ambulatoire, pour lesquelles les patients

7 p. 7/8 viennent consulter ambulatoirement S assurer du suivi des patients par leurs médecins-traitants et veiller à la transmission des informations nécessaires. 5. SOUTIEN A LA FORMATION : Le SMI dispose d'une bibliothèque avec plus de 100 ouvrages récents de textbooks. Les médecins assistants ont aussi accès à plus de 211 revues dans les autres bibliothèques et à 67 revues électroniques sur Internet. Directement depuis leurs bureaux, les médecins assistants ont peuvent consulter Internet, un Intranet commun, Medline et UpToDate. Chaque médecin assistant dispose d'un ordinateur, avec tous les programmes et outils informatiques mentionnés ci-dessus. 6. A certaines conditions, la bibliothèque de l HNE peut aussi fournir des articles non-disponibles dans l HNE, mais obtenus ailleurs. 7. GESTES TECHNIQUES : Après deux ans, le médecin assistant saura procéder aux gestes habituels dévolus à la Médecine interne générale : 1. Prise de sang veineux et artériel. 2. Pose de voie veineuse centrale et périphérique. 3. Pose de sonde urinaire. 4. Ponction pleurale et mise en place de drain thoracique. 5. Ponction d'ascite. 6. Ponction lombaire. 7. Aspiration médullaire. 8. Biopsie osseuse. 9. Spirométrie simple. 10. Réanimation cardio-pulmonaire, défibrillation électrique, cardioversion électrique. Le passage aux Soins intensifs permet aussi l'apprentissage de gestes plus spécialisés : 1. Pose de cathéter artériel. 2. Pose de pacemaker externe. 3. Pose de pacemaker provisoire endocavitaire, 4. Pose de cathéter Picco. CONCLUSION : Le SMI de l'hne-cdf et le SMIR de l HNE-LOC offrent conjointement une formation de 2 à 3 ans aux médecins assistants se destinant à la Médecine interne - générale ou à ses spécialités. Leur position géographique assure une casuistique extrêmement riche et variée. L'encadrement par des internistes

8 p. 8/8 d'excellente formation et par des spécialistes tous FMH assure une formation théorique et pratique de très bon niveau. Preuve en est la très bonne classification dont a toujours joui le SMI, dans l'appréciation qu'en font les médecins assistants lors de l'évaluation annuelle demandée par la FMH. PD Dr Daniel Genné Médecin-chef de service du SMI Dr François Kundig Médecin-chef responsable de la formation SMI Dresse Simone Schenk Médecin-cheffe SMIR, HNE LOC La Chaux-de-Fonds, novembre 2010

Formation postgraduée : Service des urgences de la clinique de Carouge

Formation postgraduée : Service des urgences de la clinique de Carouge Formation postgraduée : Service des urgences de la clinique de Carouge INTRODUCTION : La clinique de Carouge est une clinique privée du canton de Genève, offrant un service de permanence, 24 heures sur

Plus en détail

Concept de formation postgraduée. Service de médecine. Centre Hospitalier Bienne

Concept de formation postgraduée. Service de médecine. Centre Hospitalier Bienne Concept de formation postgraduée Service de médecine Centre Hospitalier Bienne Prof. Dr med. Daniel Genné Médecin-chef Service de médecine Centre Hospitalier Bienne Chante-Merle 84 / Case postale 2501

Plus en détail

Plan de mise en œuvre des options stratégiques. Conférence de presse, 25 septembre 2014

Plan de mise en œuvre des options stratégiques. Conférence de presse, 25 septembre 2014 Plan de mise en œuvre des options stratégiques Conférence de presse, 25 septembre 2014 Plan stratégique, concertation & consensus HNE, une (déjà) longue histoire au service de la population Concertation

Plus en détail

Annexe 2 Formation approfondie en neuroradiologie diagnostique. 2. Durée, structure et dispositions complémentaires

Annexe 2 Formation approfondie en neuroradiologie diagnostique. 2. Durée, structure et dispositions complémentaires SIWF ISFM Annexe 2 1. Généralités La formation approfondie selon le présent programme doit permettre au spécialiste en radiologie d approfondir ses connaissances en radiologie diagnostique du système nerveux

Plus en détail

CRITERES DE REMPLACEMENT

CRITERES DE REMPLACEMENT ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES - 7 semestres dans des services agréés pour le DES d anatomie et cytologie pathologiques, dont au moins 5 doivent être accomplis dans des services hospitalouniversitaires

Plus en détail

interne générale (anamnèse, examen médical, diagnostic, traitement, consultation et prévention).

interne générale (anamnèse, examen médical, diagnostic, traitement, consultation et prévention). Instructions pour les organisateurs de sessions de formation continue essentielle spécifique crédits de formation continue SSMI/SSMG pour les manifestations 1. Base légale A compter du 1er janvier 2014

Plus en détail

Titres des spécialités FMH. Pneumologie. Annexe au présent document Heures hebdomadaires de formation structurée reconnues dans votre service

Titres des spécialités FMH. Pneumologie. Annexe au présent document Heures hebdomadaires de formation structurée reconnues dans votre service Service : Pneumologie Titres des spécialités FMH Pneumologie Catégories A Autres reconnaissances 1 an, médecine interne Visite d accréditation le : Concept de formation postgraduée FMH (objectifs de votre

Plus en détail

Programme de la Formation Continue (PFC) de la Société Suisse en Médecine Interne Générale (SSMI)

Programme de la Formation Continue (PFC) de la Société Suisse en Médecine Interne Générale (SSMI) Programme de la Formation Continue (PFC) de la Société Suisse en Médecine Interne Générale (SSMI) 1 er janvier 2011 Table des matières 1. Bases légales et réglementaires... 2 2. Personnes soumises au devoir

Plus en détail

Plan de Formation des internes et chefs de clinique

Plan de Formation des internes et chefs de clinique Plan de Formation des internes et chefs de clinique Service d Endocrinologie, Diabétologie, Hypertension et Nutrition Département des Spécialités de médecine HUG, Genève Adresse pour la correspondance

Plus en détail

CŒUR ET TRAVAIL URGENCES CARDIOVASCULAIRES EN ENTREPRISE. Méthodologie du programme de DPC

CŒUR ET TRAVAIL URGENCES CARDIOVASCULAIRES EN ENTREPRISE. Méthodologie du programme de DPC Méthodologie du programme de DPC L objectif est - La mise à jour des connaissances quant aux principales urgences cardiovasculaires, - La prise en charge sur le lieu de travail, - La rédaction des protocoles,

Plus en détail

SERVICE D ORTHOPEDIE HOPITAL DU JURA. Concept de formation post graduée pour les médecins assistants et chefs de clinique

SERVICE D ORTHOPEDIE HOPITAL DU JURA. Concept de formation post graduée pour les médecins assistants et chefs de clinique SERVICE D ORTHOPEDIE HOPITAL DU JURA Dr Alexandre Köstli Médecin chef de service Dr Stephan Styger Médecin chef Dr Luc Baillod Médecin chef Concept de formation post graduée pour les médecins assistants

Plus en détail

CONDITIONS DE FACTURATION D UN AVIS PONCTUEL DE CONSULTANT

CONDITIONS DE FACTURATION D UN AVIS PONCTUEL DE CONSULTANT Le C2 CONDITIONS DE FACTURATION D UN AVIS PONCTUEL DE CONSULTANT AVRIL 2012 L avis ponctuel de consultant dans le cadre du parcours de soins est un avis donné par un médecin spécialiste à la demande explicite

Plus en détail

Concept de formation post-graduée en Allergologie et Immunologie Clinique dans le Département Médicochirurgical de Pédiatrie du CHUV, Lausanne.

Concept de formation post-graduée en Allergologie et Immunologie Clinique dans le Département Médicochirurgical de Pédiatrie du CHUV, Lausanne. Concept de formation post-graduée en Allergologie et Immunologie Clinique dans le Département Médicochirurgical de Pédiatrie du CHUV, Lausanne. Dr Michaël Hofer Unité d Immuno-allergologie et Rhumatologie

Plus en détail

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPECIALISATION ANESTHESIOLOGIE

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPECIALISATION ANESTHESIOLOGIE MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPECIALISATION ANESTHESIOLOGIE 1. Objectifs généraux La Maîtrise universitaire d études avancées en médecine clinique (en anglais Master of

Plus en détail

Programme de formation post-graduée et continue dans le Service de Néphrologie et Hypertension du CHUV

Programme de formation post-graduée et continue dans le Service de Néphrologie et Hypertension du CHUV Programme de formation post-graduée et continue dans le Service de Néphrologie et Hypertension du CHUV Prof. Michel Burnier, chef de service 1. Missions d enseignement du Service : Les missions d enseignement

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Le Centre hospitalier de Valence se classe parmi les meilleurs hôpitaux et cliniques de France selon le Palmarès 2014 du Point. Infarctus du myocarde = 20ème/635 hôpitaux AVC = 28ème/788

Plus en détail

II. Description du service d orthopédie, ehnv Site d Yverdon

II. Description du service d orthopédie, ehnv Site d Yverdon SERVICE D'ORTHOPEDIE ET DE TRAUMATOLOGIE DE L'APPAREIL MOTEUR Dr B. Vuilleumier, médecin-chef CH-1400 Yverdon-les-Bains Dr O. Husmann, médecin-chef 024/424 40 50 et 424 44 44 Dr J.-F. Fischer, médecin-chef

Plus en détail

Conditions administratives pour la reconnaissance d une équivalence de formation en médecine intensive aquise à l etranger

Conditions administratives pour la reconnaissance d une équivalence de formation en médecine intensive aquise à l etranger Vorstand Directives de la Société Suisse de Médecine Intensive (SSMI) pour la reconnaissance d'une équivalence de formation en médecine intensive acquise à l étranger Bases légales Loi fédérale du 23 juin

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Arrêté n 709 du 06/12/2010 portant Organisation et modalités d évaluation et de progression

Plus en détail

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours lat ransplantation hépatique p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s Contact presse Anne-Karen Nancey - Direction de la communication

Plus en détail

Présentation du DESC de Médecine d Urgence Années universitaires 2015-2017

Présentation du DESC de Médecine d Urgence Années universitaires 2015-2017 Juillet 2015 Présentation du DESC de Médecine d Urgence Années universitaires 2015-2017 Professeur Pierre CARLI Coordonnateur inter régional Paris Ile-de-France Faculté de Médecine Descartes SAMU de Paris,

Plus en détail

Sommaire. Prologue. Préfaces

Sommaire. Prologue. Préfaces Sommaire Prologue Préfaces I. Prendre en charge les urgences cardiovasculaires 1. Principes de gestion de l'urgence cardiologique par le professionnel de santé au travail Rôle du professionnel de santé

Plus en détail

Programme de formation continue (PFC) de la Société suisse en Médecine Interne Générale (SSMIG)

Programme de formation continue (PFC) de la Société suisse en Médecine Interne Générale (SSMIG) Programme de formation continue (PFC) de la Société suisse en Médecine Interne Générale (SSMIG) Version 1 janvier 2014 1. Bases légales et réglementaires... 2 2. Personnes soumises à la formation continue...

Plus en détail

916.402. Dispositions générales. du 16 novembre 2011 (Etat le 1 er juin 2012)

916.402. Dispositions générales. du 16 novembre 2011 (Etat le 1 er juin 2012) Ordonnance concernant la formation de base, la formation qualifiante et la formation continue des personnes travaillant dans le secteur vétérinaire public 916.402 du 16 novembre 2011 (Etat le 1 er juin

Plus en détail

Fascicule n 5. Octobre 2003

Fascicule n 5. Octobre 2003 Fascicule n 5 L OSTEOPATHE CONSULTANT DE PREMIER RANG Octobre 2003 L Osteopathe, Consultant de Premier Rang L OSTEOPATHE CONSULTANT DE PREMIER RANG Pourquoi l ostéopathe est un consultant de premier rang?

Plus en détail

Concept de formation post-graduée pour médecins spécialistes en Médecine interne de l Hôpital du Jura

Concept de formation post-graduée pour médecins spécialistes en Médecine interne de l Hôpital du Jura Concept de formation post-graduée pour médecins spécialistes en Médecine interne de l Hôpital du Jura 1. Généralités L Hôpital du Jura (H-JU) multisite est une institution de droit public qui regroupe

Plus en détail

I.- Les médecins en formation postgraduée

I.- Les médecins en formation postgraduée CONCEPT DE FORMATION POSTGRADUEE POUR MEDECIN SPECIALISTE FMH EN CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE Lieu de formation post-graduée pour la chirurgie maxillo-faciale. Catégorie Nom du service : CHUV, Département

Plus en détail

Clinique Universitaire et Policlinique de Médecine Interne Générale Programme de formation en médecine interne générale: «pour un fort soutien à la

Clinique Universitaire et Policlinique de Médecine Interne Générale Programme de formation en médecine interne générale: «pour un fort soutien à la Clinique Universitaire et Policlinique de Médecine Interne Générale Programme de formation en médecine interne générale: «pour un fort soutien à la relève» Chères collègues La clinique universitaire de

Plus en détail

Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires

Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires Esther Waeber-Kalbermatten Cheffe du Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Mandat d expertise

Plus en détail

CHAPITRE PREMIER Généralités

CHAPITRE PREMIER Généralités Règlement d'introduction de la loi fédérale sur le nouveau régime de financement des soins Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel, vu la loi fédérale sur l'assurance-maladie (LAMal),

Plus en détail

- COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 -

- COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - REGROUPEMENT DE LA CLINIQUE ADASSA ET DE LA CLINIQUE DU DIACONAT DE STRASBOURG --- NAISSANCE DE LA CLINIQUE ADASSA - DIACONAT --- Strasbourg (Bas-Rhin), le 06 janvier 2011 la clinique Adassa et la clinique

Plus en détail

en santé simulation in situ Au sein de votre service, entraînez vos équipes à la résolution de situations critiques

en santé simulation in situ Au sein de votre service, entraînez vos équipes à la résolution de situations critiques Le Collège des hautes études en médecine (CHEM), fondé en Bretagne en 1988, fait partie des premiers organismes français habilités au titre du développement professionnel continu (DPC). Le CHEM propose

Plus en détail

Fiche du programme 12051400102 de l'organisme INFIPP INFIPP

Fiche du programme 12051400102 de l'organisme INFIPP INFIPP Fiche du programme 12051400102 de l'organisme INFIPP INFIPP Descriptif du programme: Référence Programme OGDPC 12051400102 Titre du programme Préparation à l'entrée aux écoles d'aide-soignants et d'auxiliaire

Plus en détail

DIPLÔME INTERUNIVERSITAIRE interrégional : Soins Infirmiers en Réanimation

DIPLÔME INTERUNIVERSITAIRE interrégional : Soins Infirmiers en Réanimation UNIVERSITÉ de Limoges DIPLÔME INTERUNIVERSITAIRE interrégional : Soins Infirmiers en Réanimation I - INTITULÉ DU DIPLÔME DIPLOME INTER-UNIVERSITAIRE INTERREGIONAL : SOINS INFIRMIERS EN REANIMATION II -

Plus en détail

Spécialiste en pharmacologie et toxicologie

Spécialiste en pharmacologie et toxicologie Spécialiste en pharmacologie et toxicologie cliniques Programme de formation postgraduée du 1 er janvier 2016 Accrédité par le Département fédéral de l'intérieur: 1 er septembre 2015 SIWF Schweizerisches

Plus en détail

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs Vivre avec une artérite des membres inférieurs Novembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre

Plus en détail

Le Contrat Thérapeutique en Catalogne

Le Contrat Thérapeutique en Catalogne Le Contrat Thérapeutique en Catalogne Programme d Aide d Intégrale aux Médecins M Malades de Catalogne Dr. Antoni Arteman Gérant Fondation Galatea Conseil Régional R de l Ordre l des Médecins M Rhône-Alpes

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ANNEXES ANNEXE I RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS Les référentiels d activités et de compétences du métier de manipulateur d électroradiologie médicale ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet, un

Plus en détail

D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - MEDECINE (2013-2014) POSTES DE F.F.I. OUVERTS AU 1er NOVEMBRE 2013 (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES

D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - MEDECINE (2013-2014) POSTES DE F.F.I. OUVERTS AU 1er NOVEMBRE 2013 (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES ANNEXES 2D - A D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - (2013-2014) (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES 1ère partie Anatomie et cytologie pathologiques Cardiologie et maladies vasculaires Dermatologie et

Plus en détail

Concept de formation post-graduée du Service d orthopédie et de traumatologie de l appareil locomoteur DAL-CHUV - Lausanne

Concept de formation post-graduée du Service d orthopédie et de traumatologie de l appareil locomoteur DAL-CHUV - Lausanne Service d'orthopédie - traumatologie Concept de formation post-graduée du Service d orthopédie et de traumatologie de l appareil locomoteur DAL-CHUV - Lausanne Table des matières Lausanne, le 30.01.2012

Plus en détail

Titres de spécialiste pour tous?

Titres de spécialiste pour tous? Titres de spécialiste pour tous? Octroi de titres postgrades fédéraux à des médecins sans titre en vertu des dispositions transitoires Ch. Hänggeli, responsable du secrétariat pour la formation prégraduée,

Plus en détail

Les Programmes Clientèles. L expérience du département de Médecine Hôpital Maisonneuve-Rosemont Alain Beaupré, md 19/03/2002

Les Programmes Clientèles. L expérience du département de Médecine Hôpital Maisonneuve-Rosemont Alain Beaupré, md 19/03/2002 TESTING! Les Programmes Clientèles L expérience du département de Médecine Hôpital Maisonneuve-Rosemont Alain Beaupré, md 19/03/2002 Plan Historique Création des programmes clientèles Gestion classique

Plus en détail

Modèle de canevas pour les concepts de formation postgraduée conformément à l art. 41 RFP

Modèle de canevas pour les concepts de formation postgraduée conformément à l art. 41 RFP Modèle de canevas pour les concepts de formation postgraduée conformément à l art. 41 RFP Le présent canevas a été conçu à l intention des sociétés de discipline médicale en vue de les aider à élaborer

Plus en détail

Communiqué. La FFPSC a du Coeur. Face à la mort subite, le défibrillateur peut sauver des vies

Communiqué. La FFPSC a du Coeur. Face à la mort subite, le défibrillateur peut sauver des vies Communiqué La FFPSC a du Coeur Face à la mort subite, le défibrillateur peut sauver des vies A Chartres, le 6 décembre 2013, la FFPSC, via son comité directeur, a rappelé toute l attention qu elle porte

Plus en détail

DESCRIPTION DETAILLEE DU PROGRAMME

DESCRIPTION DETAILLEE DU PROGRAMME DESCRIPTION DETAILLEE DU PROGRAMME PROGRAMME DÉTAILLÉ UE 1 ÈRE ANNÉE L1S1 S1 NOM MATIERES TOTAL COURS TP/TD personnel PHYSIQUE 28 5 23 UE1 Biophysique 1 BIOMATHEMATIQUES 192 28 5 23 BIOPHYSIQUE 40 8 32

Plus en détail

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle 088 À l intention des médecins omnipraticiens 15 juillet 2013 Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle La Régie vous présente les modifications apportées

Plus en détail

Section 4. - Réanimation.

Section 4. - Réanimation. Section 4. - Réanimation. "A.R. 17.7.1992" + "A.R. 12.8.1994" + A.R. 07.10.2011 + A.R.18.10.2012 E.V. 01.12.2012» "Art. 13. 1 er. A. Sont considérées comme prestations qui requièrent la qualification de

Plus en détail

Assurance santé. Votre santé en toute sérénité! Swiss santé. Frontaliers Suisses - Jeunes

Assurance santé. Votre santé en toute sérénité! Swiss santé. Frontaliers Suisses - Jeunes Assurance santé Votre santé en toute sérénité! Swiss santé Frontaliers Suisses - Jeunes Des formules adaptées à tous vos besoins de santé. Soins dentaires, hospitalisation, ou encore remplacement de lunettes

Plus en détail

Annexe 25 - Liste des codes d'acte et des gardes

Annexe 25 - Liste des codes d'acte et des gardes Anatomo-pathologie Anatomo-pathologie 19127 19128 19568 19569 Neuropathologie 19594 19595 Anesthésiologie Anesthésiologie 19129 19130 19295 19296 19349 19350 19405 19406 19427 19428 19363 19364 Anesthésiologie

Plus en détail

Annexe 25 - Liste des codes et des tarifs. Garde Locale

Annexe 25 - Liste des codes et des tarifs. Garde Locale Anatomo-pathologie Anatomo-pathologie 19127 19128 19568 19569 Anatomo-pathologie pédiatrique 42000 42001 Neuropathologie 19594 19595 Prélèvement (LE 203) 19891 19892 Anesthésiologie Anesthésiologie 19129

Plus en détail

Présentation des filières de la 5 ème année d approfondissement

Présentation des filières de la 5 ème année d approfondissement Présentation des filières de la 5 ème année d approfondissement Filières de 5 ème année ONIRIS Ecole Nationale Vétérinaire, Agroalimentaire et de l Alimentation Nantes-Atlantique Nantes-Atlantic National

Plus en détail

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE www.ch-toulon.fr Sommaire 2 Hôpital Sainte Musse L essentiel... 4 Services de soins... 5 Services médico-techniques...

Plus en détail

Fiche du programme 12051300395 de l'organisme INFIPP INFIPP

Fiche du programme 12051300395 de l'organisme INFIPP INFIPP Fiche du programme 12051300395 de l'organisme INFIPP INFIPP Descriptif du programme: Référence Programme OGDPC 12051300395 Titre du programme La bientraitance (inter) (catalogue) Référence organisme L161

Plus en détail

Galerie sainte Geneviève, porte 3 niveau 1

Galerie sainte Geneviève, porte 3 niveau 1 Pôle UBAAR : urgences, bloc, ambulatoire, anesthésie et réanimation Hôpital de jour pluridisciplinaire (Livret réalisé par l équipe d infirmières de médecine, validé par le cadre) Galerie sainte Geneviève,

Plus en détail

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs En urgence, en consultation, en hospitalisation, que payerez-vous? Quels frais

Plus en détail

«Sous-section 1 : Dispositions générales

«Sous-section 1 : Dispositions générales Version octobre 2008 DHOS/O1/DOCUMENT DE TRAVAIL MINISTERE DE LA SANTE, DE la JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE REPUBLIQUE FRANÇAISE PROJET DE DECRET relatif aux conditions d implantation applicables

Plus en détail

Stage Étudiants infirmiers

Stage Étudiants infirmiers Stage Étudiants infirmiers Documents de référence : ü La définition du métier «Infirmier» ü Les référentiels de formation, d activités et de compétences infirmiers 2009 ü Le portfolio de l étudiant Version

Plus en détail

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle 197 À l intention des médecins omnipraticiens 27 novembre 2014 Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle Amendement n o 139 La Régie vous présente les

Plus en détail

C O N V E N T I O N. ET La Croix Rouge, 98 rue DIDOT, Paris 14, représentée par le Président de la Croix-Rouge française, Jean-François MATTEI.

C O N V E N T I O N. ET La Croix Rouge, 98 rue DIDOT, Paris 14, représentée par le Président de la Croix-Rouge française, Jean-François MATTEI. C O N V E N T I O N RELATIVE A L AFFECTATION D UN INTERNE DE MEDECINE GENERALE DANS LES MISSIONS HUMANITAIRES DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE ENTRE : LE CENTRE HOSPITALIER ET UNIVERSITAIRE De, représenté par

Plus en détail

CHAPITRE I er Des études préparatoires au diplôme d'etat de masseur-kinésithérapeute

CHAPITRE I er Des études préparatoires au diplôme d'etat de masseur-kinésithérapeute Arrêté du 5 septembre 1989 (modifié par l arrêté du 25 avril 1991, l'arrêté du 30 août 1993, l'arrêté du 2 février 1995, l'arrêté du 11 février 1998, par le décret 94-344 du 26 avril 1994, l'arrêté du

Plus en détail

ANNEXE I POSTES OFFERTS AU TITRE DES DIPLOMES DE FORMATION MEDICALE SPECIALISEE Année universitaire 2010-2011

ANNEXE I POSTES OFFERTS AU TITRE DES DIPLOMES DE FORMATION MEDICALE SPECIALISEE Année universitaire 2010-2011 ANNEXE I POSTES OFFERTS AU TITRE DES DIPLOMES DE FORMATION MEDICALE SPECIALISEE ILE DE FRANCE INTERREGION NORD EST INTERREGION NORD-OUEST Strasbourg Dijon Reims Besançon Nancy Caen Rouen Lille Amiens 1)

Plus en détail

Arrête royal du 27 avril 1998 fixant les normes auxquelles une fonction «soins urgents spécialisés» doit répondre pour être agréée

Arrête royal du 27 avril 1998 fixant les normes auxquelles une fonction «soins urgents spécialisés» doit répondre pour être agréée Arrête royal du 27 avril 1998 fixant les normes auxquelles une fonction «soins urgents spécialisés» doit répondre pour être agréée Publié : M.B. 19.06.1998 Modifié : A.R. 26.03.1999 M.B. 06.07.1999 Annulé

Plus en détail

Vevey, le 10 mars Programme de formation en médecine interne. Avec nos meilleures salutations,

Vevey, le 10 mars Programme de formation en médecine interne. Avec nos meilleures salutations, DEPARTEMENT DE MEDECINE INTERNE Chefs de service Dr D. Tagan, chairman Dr E. Beretta, Dr T. Gauthier Spécialistes FMH Angiologie Dr Ph. Kern Cardiologie Dr Ph. Beuret Dr M. Blanc Dr R. Menétrey Dr M. Grobety

Plus en détail

LE LIVRET D ACCUEIL DES ELEVES EN SOINS INFIRMIERS EN REANIMATION

LE LIVRET D ACCUEIL DES ELEVES EN SOINS INFIRMIERS EN REANIMATION LE LIVRET D ACCUEIL DES ELEVES EN SOINS INFIRMIERS EN REANIMATION Bienvenue dans le service de réanimation. Le livret que nous venons de te confier a pour principal intérêt de te permettre d avoir une

Plus en détail

Amendement n o 125 Entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle

Amendement n o 125 Entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle 107 À l intention des médecins omnipraticiens 6 août 2012 Amendement n o 125 Entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle Primes au 1 er janvier 2012 La Régie vous présente

Plus en détail

Annexe II. Conclusions scientifiques et motifs de la suspension des autorisations de mise sur le marché, présentés par l EMA

Annexe II. Conclusions scientifiques et motifs de la suspension des autorisations de mise sur le marché, présentés par l EMA Annexe II Conclusions scientifiques et motifs de la suspension des autorisations de mise sur le marché, présentés par l EMA 5 Conclusions scientifiques Résumé général de l évaluation scientifique des médicaments

Plus en détail

2. Durée et structure de la formation postgraduée

2. Durée et structure de la formation postgraduée SIWF ISFM Annexe 6 1. Généralités 1.1 Description de la discipline La néphrologie pédiatrique est la discipline médicale qui traite des causes et des séquelles des affections rénales et des voies urinaires

Plus en détail

L'alliance des cliniques indépendantes. 4 cliniques de Midi-Pyrénées s unissent pour créer «Clinavenir, l alliance des cliniques indépendantes»

L'alliance des cliniques indépendantes. 4 cliniques de Midi-Pyrénées s unissent pour créer «Clinavenir, l alliance des cliniques indépendantes» Communiqué de presse Mars 2012 4 cliniques de Midi-Pyrénées s unissent pour créer «Clinavenir, l alliance des cliniques indépendantes» Toulouse, le 7 mars 2012 Quatre cliniques de la région Midi-Pyrénées,

Plus en détail

Stage en Soins intensifs

Stage en Soins intensifs Stage en Soins Hôtel-Dieu de Lévis 1. Préambule L Hôtel-Dieu de Lévis est un centre hospitalier régional, affilié à l université Laval, qui offre une gamme complète de soins généraux et spécialisés. Nous

Plus en détail

Gastro-entérologie / Gynécologie Endocrinologie / Néphrologie

Gastro-entérologie / Gynécologie Endocrinologie / Néphrologie Centre Hospitalier Universitaire et Psychiatrique de Mons-Borinage Site Ambroise Paré Gastro-entérologie / Gynécologie Endocrinologie / Néphrologie - aile D, étage 2-065/41 43 60 Infirmière chef Lilla

Plus en détail

CONFÉRENCES D INTERNAT MÉDECINE. CYCLE DE PRÉPARATION DCEM2/DCEM3/DCEM4 En 2012/2013

CONFÉRENCES D INTERNAT MÉDECINE. CYCLE DE PRÉPARATION DCEM2/DCEM3/DCEM4 En 2012/2013 CONFÉRENCES D INTERNAT MÉDECINE CYCLE DE PRÉPARATION DCEM2/DCEM3/DCEM4 En 2012/2013 L enjeu des Epreuves Classantes Nationales est important car il détermine l accès aux spécialités médicales ou chirurgicales.

Plus en détail

Électroencéphalographie (SSNC)

Électroencéphalographie (SSNC) Électroencéphalographie (SSNC) Programme de formation complémentaire du 1 er janvier 2000 2 Texte d accompagnement des programmes de formation complémentaire en électroencéphalographie (SSNC) et en électroneuromyographie

Plus en détail

Décret relatif. Sur le rapport du ministre de la santé, de la famille et des personnes handicapées,

Décret relatif. Sur le rapport du ministre de la santé, de la famille et des personnes handicapées, Décret relatif aux conditions techniques de fonctionnement des établissements de santé qui exercent l activité de traitement de l insuffisance rénale chronique par la pratique de l épuration extrarénale

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES 1 TEXTES DE REFERENCE 1.1 Cadre juridique Loi n o 2004-806 du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique, notamment la mesure 72 de son annexe

Plus en détail

I. LE REVE D UN JEUNE DIPLOME II. LES DATES A RETENIR III. UNE NOTORIETE NATIONALE ET INTERNATIONALE IV. LA POLITIQUE QUALITE ET GESTION DES RISQUES

I. LE REVE D UN JEUNE DIPLOME II. LES DATES A RETENIR III. UNE NOTORIETE NATIONALE ET INTERNATIONALE IV. LA POLITIQUE QUALITE ET GESTION DES RISQUES I. LE REVE D UN JEUNE DIPLOME II. LES DATES A RETENIR III. UNE NOTORIETE NATIONALE ET INTERNATIONALE IV. LA POLITIQUE QUALITE ET GESTION DES RISQUES V. LE PLATEAU TECHNIQUE VI. LES ACTIVITES DE LA CLINIQUE

Plus en détail

RSV SZO Hôpital de Viège

RSV SZO Hôpital de Viège Liste hospitalière du canton du Valais A. Réseau Santé Valais (RSV) Conseil d'etat Mandat de prestations Approuvé le 14 décembre 2011 RSV SZO Hôpital de Viège Soins somatiques aigus - 111 lits Lits d attente

Plus en détail

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique?

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à aider les sociétés savantes et organisations

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSION. 3. Médecin traitant :...

DEMANDE D ADMISSION. 3. Médecin traitant :... Date: DEMANDE D ADMISSION Mme M-J Servais Tél. : 085/519289 1 Fax : 085/410315 Email : mj.servais@cnrf.be Mise à jour doc : 01/12/2013 Données administratives 1. Identification du patient : Nom :... Prénom

Plus en détail

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE www.ch-toulon.fr Sommaire Hôpital Sainte Musse L essentiel... 4 Services de soins... 5 Services médico-techniques...

Plus en détail

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPÉCIALISATION CHIRURGIE PLASTIQUE ET RECONSTRUCTIVE

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPÉCIALISATION CHIRURGIE PLASTIQUE ET RECONSTRUCTIVE MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPÉCIALISATION CHIRURGIE PLASTIQUE ET RECONSTRUCTIVE 1. Objectifs généraux La Maîtrise universitaire d études avancées en médecine clinique,

Plus en détail

Pour notre assurance santé, nous faisons confiance au spécialiste!

Pour notre assurance santé, nous faisons confiance au spécialiste! Assurance santé Pour notre assurance santé, nous faisons confiance au spécialiste! Spécial frontaliers suisses hors canton de Genève Swiss santé Consultations médicales, pharmacie, hospitalisation, soins

Plus en détail

RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES

RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES Conférence de Presse JANVIER 2008 CONTACT PRESSE Anne-Laure Vautier Tel : 04 42 43 20 11 - E-mail

Plus en détail

haute école catégorie paramédicale

haute école catégorie paramédicale haute école catégorie paramédicale Bachelier en Soins Infirmiers Spécialisation en Pédiatrie Spécialisation en Santé communautaire Spécialisation en Salle d opération Spécialisation interdisciplinaire

Plus en détail

PARCOURS DE SOIN CLASSIQUE D UN PATIENT OPERE DU CŒUR :

PARCOURS DE SOIN CLASSIQUE D UN PATIENT OPERE DU CŒUR : PARCOURS DE SOIN CLASSIQUE D UN PATIENT OPERE DU CŒUR : a. Consultation avec le Chirurgien Cardiaque Elle s effectue au centre de consultation de cardiologie médico-chirurgicale (bat H ou G). Cette consultation

Plus en détail

Documents à joindre à l autodéclaration Certification Swiss Cancer Network

Documents à joindre à l autodéclaration Certification Swiss Cancer Network Documents à joindre à l autodéclaration Certification Swiss Cancer Network Check-list des documents à joindre à l autodéclaration : Page Justificatif du critère de qualité 1. Organigramme du cabinet médical

Plus en détail

RSV SZO Hôpital de Viège

RSV SZO Hôpital de Viège Liste hospitalière du canton du Valais A. Réseau Santé Valais (RSV) RSV SZO Hôpital de Viège Soins somatiques aigus - 111 lits Lits d attente - 1 à 2 lits (réduction progressive) - Soins intensifs - Chirurgie

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE POLYCLINIQUE SAINT JEAN (MONTPELLIER) HISTOIRE D UNE ACQUISITION

DOSSIER DE PRESSE POLYCLINIQUE SAINT JEAN (MONTPELLIER) HISTOIRE D UNE ACQUISITION DOSSIER DE PRESSE POLYCLINIQUE SAINT JEAN (MONTPELLIER) HISTOIRE D UNE ACQUISITION SEPTEMBRE 2011 Le contexte Fin juillet 2011, le Groupe Cap Santé, un groupe privé régional d établissements de soins,

Plus en détail

VOLUME 2 Aspects cliniques

VOLUME 2 Aspects cliniques VOLUME 2 Aspects cliniques Chapitre 1 Urgences Urgences 154 Urgences C. Melon, D. Van Pee Situation de rupture brutale d équilibre - physique - mental - social Données statistiques - 15% des gens admis

Plus en détail

Concept de formation post graduée de la Policlinique médicale universitaire (à Lausanne)

Concept de formation post graduée de la Policlinique médicale universitaire (à Lausanne) Concept de formation post graduée de la Policlinique médicale universitaire (à Lausanne) 1 Généralités 1.1 Caractéristiques de l établissement de formation La Policlinique Médicale Universitaire (PMU)

Plus en détail

TYPES D'UO Etat à la date du 03/01/2013

TYPES D'UO Etat à la date du 03/01/2013 TYPES D'UO Etat à la date du 03/01/2013 - Accueil chirurgie de la main - Accueil chirurgie de la main SOS main - agrément FESUM - Accueil grande garde neurochirurgie - Accueil neurochirurgie hors grande

Plus en détail

S t a t u t s. de l Association des Médecins dirigeants d Hôpitaux de Suisse (AMDHS)

S t a t u t s. de l Association des Médecins dirigeants d Hôpitaux de Suisse (AMDHS) S t a t u t s de l Association des Médecins dirigeants d Hôpitaux de Suisse (AMDHS) 1. Nom/ siège Sous le nom d Association des Médecins Dirigeants d Hôpitaux de Suisse est constituée une association au

Plus en détail

Journée nationale du don d organes. Conférence de presse vendredi 11 septembre 2009

Journée nationale du don d organes. Conférence de presse vendredi 11 septembre 2009 Journée nationale du don d organes Conférence de presse vendredi 11 septembre 2009 Programme de la conférence Accueil et présentation des intervenants Muriel Desaulles, secrétaire générale HNE Cadre général

Plus en détail

"Formation et évaluation de la compétence du pharmacien clinicien expérience suisse"

Formation et évaluation de la compétence du pharmacien clinicien expérience suisse "Formation et évaluation de la compétence du pharmacien clinicien expérience suisse" Journées Franco-Suisses de Pharmacie Hospitalière 23 avril 2015, Mâcon Dr Vera Jordan-von Gunten Pharmacien d hôpital,

Plus en détail

CONCEPT DE FORMATION POSTGRADUÉE FMH

CONCEPT DE FORMATION POSTGRADUÉE FMH Concept de formation postgraduée en pneumologie du GHOL, site de Rolle CONCEPT DE FORMATION POSTGRADUÉE FMH S ERVICE DE PNEUMOLOGIE ET RÉHABILITATION RESPIRATOIRE NOVEMBRE 2006 Ce concept a été rédigé

Plus en détail

Département de radiologie médicale. Nouveau financement hospitalier en 2012

Département de radiologie médicale. Nouveau financement hospitalier en 2012 Nouveau financement hospitalier en 2012 Sommaire 1. Introduction 2. Historique 3. Bases légales 4. Le système DRG 5. Impact économique 6. Autre nouveauté en 2012 7. Discussion 1. Introduction Le nouveau

Plus en détail

Wincare. Des assurances complémentaires performantes

Wincare. Des assurances complémentaires performantes Des assurances complémentaires performantes Wincare La ligne de produits Wincare vous propose des assurances complémentaires performantes. Par exemple, Diversa Confort et Natura Confort assurent les prestations

Plus en détail

Programme de formation continue de la Société Suisse de Neurochirurgie (SSNC) pour les médecins ayant une activité professionnelle en neurochirurgie

Programme de formation continue de la Société Suisse de Neurochirurgie (SSNC) pour les médecins ayant une activité professionnelle en neurochirurgie Programme de formation continue de la Société Suisse de Neurochirurgie (SSNC) pour les médecins ayant une activité professionnelle en neurochirurgie I. Principes Généraux Ce programme de formation continue

Plus en détail

Spécialiste en anesthésiologie

Spécialiste en anesthésiologie SIWF ISFM Spécialiste en anesthésiologie Programme de formation postgraduée du 1er janvier 2013 SIWF Schweizerisches Institut für ärztliche Weiter- und Fortbildung ISFM Institut suisse pour la formation

Plus en détail

Hôpital fribourgeois Hôpital cantonal de Fribourg

Hôpital fribourgeois Hôpital cantonal de Fribourg Hôpital fribourgeois Hôpital cantonal de Fribourg concept de formation postgraduée en médecine interne Version 1.3 Rédaction Approbation : N. Blondel, médecin-adjoint : Prof. D. Betticher et Prof. D. Hayoz,

Plus en détail

Unité de soins intensifs (USI) médico-chirurgicale. Hôpital neuchâtelois Pourtalès, Neuchâtel

Unité de soins intensifs (USI) médico-chirurgicale. Hôpital neuchâtelois Pourtalès, Neuchâtel 1 Unité de soins intensifs (USI) médico-chirurgicale Hôpital neuchâtelois Pourtalès, Neuchâtel Concept de Formation postgraduée en Soins Intensifs Introduction: Au vu de la nouvelle Réglementation pour

Plus en détail