Article BTA Région Languedoc Roussillon

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Article BTA Région Languedoc Roussillon"

Transcription

1 Article BTA Région Languedoc Roussillon 1. Situation géographique et systèmes agro-pédo-climatiques Le Languedoc-Roussillon compte environ 2,295 millions d'habitants, pour une superficie de 27376km². Il regroupe 5 départements : l'aude, le Gard, l'hérault, la Lozère et les Pyrénées-Orientales. Les principales villes régionales sont Montpellier, Nîmes, Carcassonne, Perpignan et Mende. Bordée au sud par l Espagne, Andorre et la mer Méditerranée et par des éléments naturels que sont les Pyrénées à l ouest, le massif des Cévennes au Nord et le fleuve Rhône à l est, la région est dite tournée vers la mer. La géographie du Languedoc Roussillon est très contrastée et n est pas marquée par une unité géographique mais s étend sur plusieurs espaces naturels : la plaine littorale est encerclée au Nord et à l Ouest par des zones montagneuses de la moyenne montagne cévenole aux Pyrénées en passant par les Grands Causses. L'unité de la région Languedoc-Roussillon est davantage climatique que géographique. La région relève majoritairement du climat méditerranéen caractérisé par un été chaud et sec (avec la nuance des zones montagneuses qui bénéficient d un été plus doux et d une pluviométrie plus élevée) et d hiver doux (mais plus rigoureux en montagne). Les précipitations sont caractéristiques elles aussi du climat méditerranéen puisqu'elles se produisent pour l'essentiel aux intersaisons et sous forme d'averses violentes. Du point de vue agricole, c'est une région de productions essentiellement végétales, marquée par une dominante viticole. L'arboriculture (principales productions : les pêches, nectarines, les abricots et les pommes dans le Gard et les Pyrénées-Orientales) et le maraîchage (salades, artichauts, tomates et melons) occupent les deuxième et troisième places au sein du secteur agricole. La part des productions animales dans le secteur agricole est relativement faible et se concentre principalement en Lozère et dans l'aude. La conchyliculture occupe également une place importante dans les productions agroalimentaires régionales. La région Languedoc Roussillon détient un nombre d atouts naturels importants pour le développement de l apiculture grâce notamment à la possibilité d avoir une longue saison de miellée qui peu s étendre de mars à octobre. De plus, le climat doux des zones de plaine en hiver permet de disposer de bonnes conditions d hivernage et de démarrage précoce des colonies. Outre le climat, la diversité géographique du territoire régional offre un panel de végétation floristique large donnant la possibilité de diversifier la gamme des miels grâce à des miellées variées en plaine comme en montagne. D un point de vue système agraire, la région, à vocation de production fruitière et légumière, ouvre de fortes possibilités de pratiques de pollinisation pour les apiculteurs, qui dégagent ainsi des revenus complémentaires (et parfois vitaux) pour leurs exploitations. Cependant, le Languedoc Roussillon est marqué, notamment en plaine, par de fortes sécheresses estivales qui provoquent des pertes de production importantes dans les exploitations apicoles. Notons par ailleurs, que les activités de pollinisation ne sont pas sans inquiétudes pour les apiculteurs qui peuvent parfois perdre une partie de leur cheptel suite à des intoxications phytosanitaires. 2. Quelques éléments sur l histoire apicole régionale En Languedoc Roussillon, la tradition apicole est marquée par le paysage distinct des plaines et des montagnes. La tradition cévenole était de pratiquer l apiculture dans des ruches troncs, confectionnées localement dans le bois de châtaignier. Dans ces zones de montagnes, le miel constituait une ressource en sucre importante. Le miel de cette zone est celui typique des zones à roche mère acide où se développe une flore mellifère composée de châtaigniers, bruyères, acacia Ce miel se distinguait (et se distingue toujours) du miel produit en zone calcaire sur les Causses ou en garrigues où la flore typique se compose de thym, romarin... Le matériel et les méthodes anciennes ont fait place à des ruches modernes. L'apiculture est ainsi passée de la ruche tronc cévenole qui permet de récolter 3 à 4 kg par ruche à la ruche à cadres qui permet de produire en moyenne 25 kg de miel par an actuellement dans la région. Le passage à des pratiques de transhumance a été également un facteur important pour atteindre ces niveaux de production grâce à des récoltes successives produites en suivant les miellées selon les territoires. L apiculture est alors devenue une activité économique viable et des jeunes apiculteurs ont pu

2 s installer et envisager de vivre de l activité apicole. On a ainsi pu observer une professionnalisation de l activité dans le courant des années 70. Cette professionnalisation s est accompagnée de pratiques de transhumance qui ont poursuivi les échanges traditionnels annuels entre plaines et montagnes de la région. Le circuit de transhumance apicole actuel peut par exemple se présenter comme suit : Hivernage en zone de garrigue, de faible altitude pour profiter de la reprise végétale précoce, 1 ères transhumances en fonction des floraisons printanières: romarin, garrigues, thym, bruyère blanche, acacia Lorsque les fleurs de garrigues sont «séchées» par le soleil, les apiculteurs mènent le cheptel en altitude sur les causses, en montagne ou sur les sols acides des Cévennes pour produire des miels de fleurs qui annoncent déjà la floraison du châtaignier, de la bruyère erica, du framboisier. Courant de l été, les transhumances conduisent aux prairies de montagne pour produire un miel de fleurs ou sur certains sites, de bruyère callune ou de sapin. Enfin, les colonies redescendent courant de l automne pour profiter en zone de maquis de la floraison tardive de l arbousier. Suite à l essor de la profession, une période difficile pour la filière a été, comme partout en France, marquée par la chute des cours à laquelle s est ajoutée des problèmes sanitaires qui ont fragilisés les exploitations. En 1998, l ADAPRO LR (Association pour le Développement de l Apiculture Professionnelle du Languedoc Roussillon) a été crée dans le but de réunir les apiculteurs de la région afin de travailler ensemble sur les problématiques rencontrées par la filière. L association qui, à ses débuts comptait 15 membres s est peu à peu développée, a embauché des techniciens et comptent aujourd hui plus de 140 adhérents majoritairement professionnels et 5 structures apicoles départementales (représentant essentiellement les apiculteurs amateurs). En parallèle du travail technique qu effectue l ADAPRO LR, le Groupement Qualité des Miels a été créé en 2002 afin de répondre à une mission de valorisation des produits de la ruche. 3. Les chiffres clés de l apiculture régionale La région Languedoc-Roussillon compte apiculteurs, soit environ 5% des apiculteurs de France. Avec 6% d apiculteurs professionnels (soit près de 200 apiculteurs), le Languedoc-Roussillon est la 2ème région la plus professionnalisée de France (après PACA et ses 6,6% de professionnels). Elle dispose de 9% du cheptel national. Les 6 % d apiculteurs professionnels détiennent 55 % du cheptel de la région et produisent 70% du miel. (Sources : Audit de la filière miel 2005 GEM Oniflhor, enquêtes DDSV 2007). La répartition des apiculteurs de la région est la suivante : Aude Gard Hérault Lozère PO TOTAL Région Nombre total d'apiculteurs Nombre d'apiculteurs professionnels (+ de 150 ruches) % d'apiculteurs par département 12% 33% 30% 16% 9% 100% % d'apiculteurs professionnels par département 15% 30% 35% 16% 5% 100% Figure 1 : Répartition des apiculteurs du Languedoc Roussillon par département (Source : ADAPRO-LR - enquête DDSV Le seuil professionnel est de 150 ruches, celui donné par la MSA est 200 ruches)

3 La production de miel Les données fournies par la DRAF LR, basées sur le RGA 2000, indiquent une production régionale de 1500 tonnes par an, avec la répartition départementale suivante : Production de miel par dpt - RA 2000 PO 16% LOZERE 13% AUDE 19% GARD 18% HERAULT 34% Figure 2 : Production de miel par département (Sources : RGA 2000) Autres produits 6 apiculteurs en production de gelée royale sont dénombrés dans la région par le GPGR (Groupement des Producteurs de Gelée Royale) mais aucun apiculteur ne vit en majorité de cette activité dans la région. (Source, enquête GPGR, 2007). Outre le développement de la commercialisation de produits dérivés de la ruche ou transformés, certains apiculteurs diversifient leurs sources de revenus sur leurs exploitations en vendant à d autres apiculteurs les essaims qu ils constituent eux-même. Cette pratique se développe d autant plus ces dernières années où des pertes importantes de cheptel ont pu être constatées chez des apiculteurs qui ont cherché alors à rapidement reconstituer leur cheptel. Mode de commercialisation des miels Une majorité des apiculteurs de la région procède à un écoulement de sa production par des circuits diversifiés de commercialisation. Ainsi, on estime que près de 80% des apiculteurs font appel à au moins 2 modes de commercialisation différents avec une préférence pour l association de la vente demis gros et la vente au détail. Notons par ailleurs que plus de 80% des apiculteurs de la région vendent au moins une partie de leur production en vente directe b(marché, points de vente ). % d'apiculteurs pratiquant: Vente au détail seulement 5,41% Vente en demi-gros seulement 0,00% Vente en gros seulement 10,81% un seul mode de commercialisation 16,22% Vente en gros et en demi gros 5,41% Vente en gros et au détail 13,51% Vente en demi gros et détail 35,14% 2 modes de commercialisation 54,05% Trois modes de vente 29,73% 29,73% total 100,00% 100,00%

4 % d'apiculteurs commercialisant: Exportation 5,41% Autre 13,51% Détail : Foire, marché, vente directe 83,78% Demi-gros : GMS, boutique spécialisée 70,27% Gros : Conditionneur, négociateur, coopérative 59,46% Figure 3 : Répartition des apiculteurs par modes de commercialisation (Source : ADAPRO LR, 2005, enquête sur un échantillon d apiculteurs,) 4. Pratiques apicoles et typologie des exploitations Un diagnostic socio-économique élaboré en 2005 a permis d identifier une typologie des exploitations apicoles selon des critères de taille de cheptel, de volume de production, de système de production, de mode de commercialisation et de spécialisation ou pluriactivité agricole. Cette étude dénombre ainsi 5 groupes d apiculteurs (Source : Etude socio-économique de l apiculture dans le Languedoc Roussillon, ISARA de Lyon, 2005): 1 : Les exploitations en production miel semi-intensif : reprise d exploitation (agricole ou apicole) il y a environ 10 ans, de taille modeste (à peine une SMI qui correspond à 400 ruches en apiculture). Production spécialisée en miel, équipement moderne et commercialisation en gros ou demi-gros et parfois un peu en vente directe. 2 : Les exploitants optant pour une valorisation-transformation des produits apicoles : apiculteurs non issus du monde apicole, exploitations âgées de plus de ans. Taille moyenne (le nombre de ruche atteint la SMI), équipements modernes. Production diversifiée : miel, pollen, gelée royale, essaims et transformation. Commercialisation au détail, en demi gros ou en vente directe 3 : Les exploitations à production intensive. Exploitants issus du monde agricole. Taille importante (près de 700 ruches en moyenne), équipements modernes et adaptés à la taille de l exploitation. Production majoritairement spécialisée en miel, commercialisation en gros. 4 : Les jeunes exploitations : Exploitants non issus du milieu rural. Jeunes exploitations disposant d une demi SMI. Equipement faible. Production diversifiée, commercialisation uniquement en détail. 5 : Les pluri-actifs : Exploitant non issu du milieu agricole. Jeune exploitation avec un nombre de ruches moyens de 160 ruches et un niveau d équipement faible. Exploitant pluriactif. Production faible et dans les 3 circuits de commercialisation. Sur un échantillon d une cinquantaine d apiculteurs choisis au hasard dans la région, voici la répartition dans ces 5 groupes : Part de chaque groupe d'apiculteurs 5 20% 1 23% 4 16% 3 18% 2 23% Figure 4 : Répartition des groupes d apiculteurs (Source : Etude socio-économique de l apiculture dans le Languedoc Roussillon, ISARA de Lyon, 2005)

5 La dynamique de la filière Les enquêtes auprès des différents Points Info Installations des 6 départements ont permis de fournir le nombre de dossier d installation en apiculture avec DJA validé chaque année depuis Nb installation DJA en Languedoc Roussillon TOTAL depuis moyenne sur 7 ans 6,71 Nombre d'installations DJA AUDE GARD HERAULT LOZERE PO moyenne entre 2000 et ,86 1,43 1,71 1,57 1,25 écarts Figure 5 : les installations en région (Source : ADAPRO LR. Enquête Points Infos Installations 2007) Dans la région, on dénombre entre 3 à 9 installations DJA en apiculture par an (en moyenne 6.5 entre 2000 et 2006) avec une part d installation plus importante dans les départements de l Hérault, du Gard et de la Lozère. Il est important de noter que ce nombre d installations est sous estimé compte tenu de la part importante d installations qui se réalisent hors DJA. L étude technico économique en cours de réalisation à l ADAPRO LR en partenariat avec le CFPPA de Rodilhan montre que sur 11 installations, 6 se sont faits avec DJA. 6. Diversité des miels régionaux Les miels les plus produits en Languedoc Roussillon sont ceux de châtaignier, de garrigue, de romarin, de montagne, d acacia, de bruyère blanche, de romarin. (Source : enquête production ADAPRO/ 2006)

6 s Cévennes s Cévennes Miel (IGP en cours) (IGP des en Cévennes cours) : (IGP Châtaigniers, Châtaigniers, en cours) : bruyères (arboréa, bruyères Châtaigniers, (arborea, erica, callune..), acacia, erica, bruyères callune..), (arborea, acacia, ronces, miellats,fleurs ronces, erica, callune..), miellats,fleurs acacia, ronces, miellats,fleurs lavande lavande Miel lavande tournesol tournesol tournesol tilleul, tilleul, Miel châtaignier, châtaignier, de tilleul, châtaignier, acacia, acacia, rhododendron, rhododendron, acacia, rhododendron, montagne montagne montagne s s garrigues garrigues s : Thym, romarin, Thym, garrigues romarin, : arbousier,fleurs arbousier,fleurs Thym, romarin, arbousier,fleurs

7 Une démarche de reconnaissance par signes officiels de qualité en cours : L IGP s Cévennes Le Groupement Qualité Miels et Produits de la Ruche du Languedoc Roussillon ( GQM LR) qui regroupait en 2007 près de soixante dix apiculteurs professionnels et cotisants solidaires de la région, travaille depuis 3 ans à l identification des miels et terroirs apicoles les plus caractéristiques de la région LR, et à leur valorisation sous Signes d Identification de la Qualité et de l Origine (SIQO). Le groupement travaille ainsi sur un dossier de reconnaissance d IGP (Indication Géographique Protégée) «miels des Cévennes» pour répondre au besoin de reconnaissance de qualité et contribuer au développement des exploitations apicoles. A quoi sert une IGP? L IGP répond aux attentes des apiculteurs en terme de stabilisation des cours voire augmentation de leur marge notamment par la revalorisation du miel toutes fleurs, d amélioration de la qualité de la production générale sur les exploitations, d appui à la mise en place des nouvelles réglementations hygiène et traçabilité. et sur le plan collectif, l adhésion à une démarche IGP permet une structuration de la filière apicole, une protection d une production réputée dans un contexte de désengagement de l Etat et de responsabilisation accrue des agriculteurs en général, une promotion collective des produits avec l appui des collectivités territoriales, de l Union Européenne L IGP répond également aux attentes des consommateurs car permet de disposer de repères par rapport à l offre et de garantir la qualité et l origine des produits grâce à la traçabilité sur les produits. Le projet s adresse d abord à des apiculteurs professionnels. Pour autant, la démarche est ouverte à tous les apiculteurs quel que soit leur nombre de ruches, l INAO veille à cet aspect important du dossier. Et le Groupement Qualité Miels LR réfléchit à des solutions pour de petits apiculteurs qui n auraient pas la structure adéquate pour participer à la démarche L IGP Miels des Cévennes L aire géographique La zone «Cévennes» correspond à la frange sud du Massif Central, caractérisée par des sols acides (granites, schistes et gneiss) et par une végétation adaptée aux sols acides. Ce sont ces caractéristiques de terroir qui font la typicité de notre miel des Cévennes. Cette zone concerne les régions Languedoc Roussillon, Midi Pyrénées (les départements du Tarn et de l Aveyron) et Rhône Alpes (le département de l Ardèche). Un produit typique et de qualité Le miel des Cévennes est issu de la flore typique des Cévennes : châtaignier, bruyères, acacia, ronce, framboisier, toutes fleurs des Cévennes Deux critères physico-chimiques du Miel relatifs à la qualité ont été retenus : le taux HMF, la teneur en eau. Concernant les conditions de production, l IGP a retenu des critères significatifs de qualité et autorise une extraction des Miels en dehors de l aire géographique de l IGP (dans la mesure, évidemment où le miel provient effectivement de la zone Cévennes). Les avancées de la démarche Suite au dépôt du dossier à l INAO en 2005 et à la Consultation Publique Nationale, le dossier est en phase de passage au Comité National de l INAO afin d être validé. La prochaine étape sera un travail de délimitation de la zone avec des experts puis la consultation européenne une fois le dossier approuvé au niveau national Le Groupement et ses partenaires travaillent à la finalisation du dossier et à l accompagnement des producteurs afin d être prêts au moment de la validation.

8 7. Les actions de l ADAPRO LR, relais incontournable de la filière apicole régionale L ADAPRO LR, créée en 1998, a pour principales missions : - concourir par tous les moyens au développement de l apiculture en Languedoc-Roussillon : actions techniques et économiques / organisation économique / animation / diffusion et formation - protéger, améliorer et promouvoir la qualité des produits de la ruche. - favoriser un environnement de qualité pour le maintien d un des derniers agents pollinisateurs : l abeille L ADAPRO LR bénéficie du soutien financier de la DRAF et du soutien logistique de la CRALR depuis sa création. Depuis 2001, elle est également soutenue par les Conseils Généraux de la Lozère, de l Hérault, et du Gard, la Chambre d Agriculture de l Hérault, et Viniflhor pour l appui technique et les expérimentations. L ADAPRO LR est également soutenue par le Conseil Régional du Languedoc Roussillon, depuis 2002, pour sa démarche qualité et depuis 2007, pour ses actions d appui technique et d expérimentations. Enfin, l association s inscrit dans des projets européens en partenariat avec des structures publiques et bénéficie à ce titre de fonds européens de la commission apicole. L ADAPRO entretient des partenariats privilégiés avec le CTSAG (Comité Technique et Sanitaire du Gard) et le CFPPA de Rodilhan (conventions sur les expérimentations et le programme sélection élevage). Dans le cadre de son programme d expérimentations, l ADAPRO est également partenaire de différentes structures privées. Ainsi, un partenariat noué avec l Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Montpellier a débouché ainsi en 2007 sur le dépôt d un programme de recherche, dans le cadre de l appel d offres du Programme Communautaire Apicole. La mission principale de l association est d apporter des éléments pour appuyer le développement des exploitations apicoles du Languedoc Roussillon. Pour cela, cinq orientations majeures sont suivies : - appui technique et technico-économique apportés directement aux apiculteurs en fonction de leurs besoins. Cet axe de travail consiste à analyser les besoins techniques et les conditions financières des exploitations afin de leur apporter un appui adapté. Un travail plus précis est engagé également pour les installations en apiculture (étude de parcours d installation). Proposition de formations sur l élevage, sur la mise en hivernage - expérimentations: sur le thème de la lutte contre varroa (développement de nouveaux procédés alternatifs à base de composés aromatiques ou de champignons entomopathognènes), sur le thème de la qualité des produits (veille qualité et analyses) - offre génétique : mise à disposition de matériel génétique (reines sélectionnées) et évaluation des performances dans les conditions de terrains régionales. - amélioration de la qualité et de la valorisation des produits. Cet axe de travail consiste à apporter une réflexion et des nouveaux éléments en faveur de la qualité des produits et à promouvoir les enjeux de la filière. - structuration de la filière et relais d information apicole. Au travers cet axe de travail, l ADAPRO développe son rôle d interface entre la profession apicole et les différentes institutions locales et nationales.

OBSERVATOIRE DE LA FILIERE APICOLE LANGUEDOC ROUSSILLON

OBSERVATOIRE DE LA FILIERE APICOLE LANGUEDOC ROUSSILLON Association de Développement de l'apiculture Professionnelle du Languedoc Roussillon OBSERVATOIRE DE LA FILIERE APICOLE LANGUEDOC ROUSSILLON Etat des lieux des acteurs et du poids économique de la filière

Plus en détail

Présentation filière apicole en Rhône-Alpes. Signature CROF apicole Septembre 2012

Présentation filière apicole en Rhône-Alpes. Signature CROF apicole Septembre 2012 Présentation filière apicole en Rhône-Alpes Signature CROF apicole Septembre 2012 La filière apicole régionale Rhône-Alpes, en position de leader 15,3 % des apiculteurs de France 12,7 % des ruches de France

Plus en détail

Une photographie technico-économique de l apiculture française

Une photographie technico-économique de l apiculture française Une photographie technico-économique de l apiculture française Dans le cadre d un mémoire de deuxième année, Stéphanie Passot, élève ingénieur de l INA Paris-Grignon, a réalisé, pour le CNDA, une enquête

Plus en détail

PIDIL DES PYRENEES ORIENTALES

PIDIL DES PYRENEES ORIENTALES PIDIL DES PYRENEES ORIENTALES ADASEA 66 AUDIT D EXPLOITATION M. Jane RUSSILLY (Estavar) Rapport d expertise suite à la visite d exploitation datée du 10/08/2007. Réalisée par : Georges YAU : Conseiller

Plus en détail

Présentation du réseau COLOSS

Présentation du réseau COLOSS Résultats de l enquête COLOSS 2012 Céline Holzmann 1, Julien Vallon 1, Pascal Jourdan 1 ( 1 ITSAP-Institut de l abeille) Depuis maintenant cinq ans, l ITSAP-Institut de l abeille quantifie les pertes hivernales

Plus en détail

CONCOURS DES MIELS DU SUD-OUEST 2014

CONCOURS DES MIELS DU SUD-OUEST 2014 CONCOURS DES MIELS DU SUD-OUEST 2014 1. Le Concours 2014 Le jeudi 4 décembre 2014, l Association de Développement de l Apiculture en Aquitaine (ADAAQ) et l Association de Développement de l Apiculture

Plus en détail

Ministère de l Agriculture, de l Agroalimentaire et de la Forêt Direction Générale des Politiques Agricole, Agroalimentaire et des Territoires

Ministère de l Agriculture, de l Agroalimentaire et de la Forêt Direction Générale des Politiques Agricole, Agroalimentaire et des Territoires Ministère de l Agriculture, de l Agroalimentaire et de la Forêt Direction Générale des Politiques Agricole, Agroalimentaire et des Territoires FranceAgriMer Etablissement national des produits de l'agriculture

Plus en détail

L accompagnement public pour le développement de la filière AB en Languedoc-Roussillon

L accompagnement public pour le développement de la filière AB en Languedoc-Roussillon L accompagnement public pour le développement de la filière AB en Languedoc-Roussillon Par Florence FOREST, DRAAF Cindy SCHULTZ, Conseil Régional L-R En termes de bilan sur l année 2010, les interventions

Plus en détail

Charte du site Internet régional sur l agriculture et l alimentation locale en Languedoc Roussillon

Charte du site Internet régional sur l agriculture et l alimentation locale en Languedoc Roussillon Charte du site Internet régional sur l agriculture et l alimentation locale en Languedoc Roussillon Pourquoi? POURQUOI UNE CHARTE? La présente charte a pour objectifs de fixer les contours et l éthique

Plus en détail

Réseau des Boutiques Paysannes Languedoc-Roussillon Mai 2008

Réseau des Boutiques Paysannes Languedoc-Roussillon Mai 2008 LA CHARTE DES BOUTIQUES PAYSANNES Ce document est un condensé de l expérience des producteurs et artisans des Boutiques Paysannes en Languedoc-Roussillon. Il est également inspiré de celle du Réseau AVEC-Rhône

Plus en détail

Position d origin sur le futur de la PAC

Position d origin sur le futur de la PAC Position d origin sur le futur de la PAC Ce document constitue la position d origin, Organisation pour un Réseau International d'indications Géographiques, aux questions posées par Dacian Cioloș, Commissaire

Plus en détail

API : amélioration du potentiel pollinisateur des abeilles

API : amélioration du potentiel pollinisateur des abeilles API : amélioration du potentiel pollinisateur des abeilles Version du 16 mars 2015 Sous-mesure : 10.1 Paiements au titre d'engagements agroenvironnementaux et climatiques 1. Description du type d opération

Plus en détail

Cynips du châtaignier et apiculture

Cynips du châtaignier et apiculture Cynips du châtaignier et apiculture Comité stratégique apicole - 30 septembre 2014 Chambre d Agriculture de l Ardèche Crédits photos : Hennion-CTIFL / Bertoncello -CA07 Syndicat National des Producteurs

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 22 DECEMBRE 2011 DELIBERATION N CR-11/08.824 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie régionale AGIR pour les filières AGIR pour

Plus en détail

Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques

Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques 1. Contexte et enjeux de l enquête L état des lieux des collectifs d agriculteurs en PACA (Trame / FRGEDA PACA - 2010) Intérêt grandissant

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

Qu est ce qu un Parc naturel régional?

Qu est ce qu un Parc naturel régional? Qu est ce qu un Parc naturel régional? Une marque Classement «PNR» par décret par le Ministère de l Ecologie et du développement durable La marque déposée a pour but de promouvoir une image de qualité,

Plus en détail

Communiqué Presse 8 avril 2016

Communiqué Presse 8 avril 2016 Communiqué Presse 8 avril 2016 Les Chambres d Agriculture des Alpes Maritimes et du Var seront présentes au salon Terroirs Provence Côte d Azur Du 15 au 17avril Palais des Congrès Acropolis Nice A l occasion

Plus en détail

Programme 1 er septembre 2007 au 31 août 2010

Programme 1 er septembre 2007 au 31 août 2010 Programme 1 er septembre 2007 au 31 août 2010 Belgique : Volet de la Région wallonne proposé par le CARI asbl en collaboration avec le Comité d'accompagnement représentant les apiculteurs wallons Règlements

Plus en détail

AUDIT DE LA FILIERE MIEL

AUDIT DE LA FILIERE MIEL 1 AUDIT DE LA FILIERE MIEL REACTUALISATION DES DONNEES ECONOMIQUES ISSUES DE L AUDIT 1997 AOUT 2005 2 SOMMAIRE PREMIERE PARTIE : DESCRIPTION DE LA FILIERE APICOLE FRANCAISE I- DESCRIPTION DE L APICULTURE

Plus en détail

Disparités d accès au conseil

Disparités d accès au conseil Numéro 81 - juin 2005-3,20 Soutien technique à l agriculture en Rhône-Alpes Disparités d accès au conseil Le conseil est une ressource importante pour les agriculteurs. Il leur permet, dans un contexte

Plus en détail

Références technico économiques sur les points de vente collectifs. INRA Paris, 24 septembre 2009

Références technico économiques sur les points de vente collectifs. INRA Paris, 24 septembre 2009 Références technico économiques sur les points de vente collectifs INRA Paris, 24 septembre 2009 1. Contexte et objectifs CONTEXTE OBJECTIFS Aucune référence existante sur les PVC Une concurrence accrue

Plus en détail

Etre ambassadeur du Bien Causses et Cévennes dans le Parc national des Cévennes. 1 Parc national des Cévennes

Etre ambassadeur du Bien Causses et Cévennes dans le Parc national des Cévennes. 1 Parc national des Cévennes Etre ambassadeur du Bien Causses et Cévennes dans le Parc national des Cévennes 1 Dates clés 1970 : Territoire classé Parc national 1985 : Territoire classé Réserve de biosphère par l UNESCO 2006 : Nouvelle

Plus en détail

Fiche Technique. Septembre 2008. La production mondiale avoisine 500 000 tonnes.

Fiche Technique. Septembre 2008. La production mondiale avoisine 500 000 tonnes. Fiche Technique Production Développée en Languedoc-Roussillon Filière Arboriculture Châtaigne Septembre 2008 Rédigée par : Julien GARCIA Chambre Régionale d Agriculture du Languedoc-Roussillon Potentiel

Plus en détail

PAC 2013 Eléments d analyse & propositions de la région LR Janvier 2011

PAC 2013 Eléments d analyse & propositions de la région LR Janvier 2011 PAC 2013 Eléments d analyse & propositions de la région LR Janvier 2011 La PAC : une année en France 7.8 milliards OCM viande bovine, ovine, laitière, céréales et sucre Aides directes Couplées (PBC, PMTVA,

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 OCTOBRE 2007 DELIBERATION N CR-07/15.207 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Lutte contre le changement climatique : vers un Plan Climat Languedoc- Roussillon LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

GUIDE REGIONAL DE L INSTALLATION EN APICULTURE EN RHONE-ALPES

GUIDE REGIONAL DE L INSTALLATION EN APICULTURE EN RHONE-ALPES GUIDE REGIONAL DE L INSTALLATION EN APICULTURE EN RHONE-ALPES Edition 2012 L ADARA est membre de l Institut technique de l Abeille ITSAP. Contact : adara@adara.itsap.asso.fr L ADARA met en œuvre cette

Plus en détail

11 114 annexe 1. Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire

11 114 annexe 1. Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire 1. Contexte et objectifs visés par l appel à projets Menée dans le cadre du Schéma Régional de l Economie

Plus en détail

Organisme Certificateur Associatif. la qualité a une origine

Organisme Certificateur Associatif. la qualité a une origine Organisme Certificateur Associatif la qualité a une origine Présentation de CERTIPAQ - Association Loi 1901, à but non lucratif, créée en 1997 - Spécialisée dans les filières agricoles et agroalimentaires

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Hommes, rucher-troncs et abeilles en Cévennes

Hommes, rucher-troncs et abeilles en Cévennes Hommes, rucher-troncs et abeilles en Cévennes Étude ethno-écologique de l abeille noire cévenole élevée en rucher-tronc : Conservation et valorisation dans le cadre du développement durable SCHATZ Bertrand,

Plus en détail

«Améliorez et sécurisez votre organisation, réduisez votre impact sur l environnement et ouvrez-vous à des pratiques innovantes grâce à la démarche

«Améliorez et sécurisez votre organisation, réduisez votre impact sur l environnement et ouvrez-vous à des pratiques innovantes grâce à la démarche «Améliorez et sécurisez votre organisation, réduisez votre impact sur l environnement et ouvrez-vous à des pratiques innovantes grâce à la démarche Terr avenir» Pour un développement durable Les 3 piliers

Plus en détail

Atlas de la fragilité du Languedoc-Roussillon

Atlas de la fragilité du Languedoc-Roussillon SYNTHESE Atlas de la fragilité du Languedoc-Roussillon Retraités de 55 à 74 ans du régime général Exercice 2010 La mise en œuvre d un observatoire des situations de fragilité traduit la volonté forte de

Plus en détail

Phase 1: Elaboration du diagnostic

Phase 1: Elaboration du diagnostic Élaboration du SCOT du Pays Santerre Haute Somme Phase 1: Elaboration du diagnostic Fiche N 3: Economie et commerce 1. Les grandes caractéristiques socio-économiques de la population La population active

Plus en détail

Etude comparative de solutions de nourrissement protéinées pour la production de gelée royale et

Etude comparative de solutions de nourrissement protéinées pour la production de gelée royale et Etude comparative de solutions de nourrissement protéinées pour la production de gelée royale et l élevage de reines B. Poirot, V. Nevers. APINOV, Pôle technologique 40 rue Chef de Baie 17 000 La Rochelle,

Plus en détail

L irrigation. au service de l agriculture méditerranéenne, ça coule de source. Association des Irrigants. des Régions Méditerranéennes Françaises

L irrigation. au service de l agriculture méditerranéenne, ça coule de source. Association des Irrigants. des Régions Méditerranéennes Françaises L irrigation au service de l agriculture méditerranéenne, ça coule de source «Si les régions méditerranéennes veulent conserver leurs principales filières agricoles, fruits & légumes, viticulture, élevage,

Plus en détail

L agriculture de l Oise

L agriculture de l Oise L agriculture de l Oise 17 juin 2010 Direction départementale des territoires de l'oise Service Economie Agricole Le département de l Oise Superficie de 5890 km² 800 000 habitants 693 communes 90% des

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités

De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités Organisateurs : Partenaires : Des outils d accompagnement Des outils de financement Zoom

Plus en détail

Programme départemental agriculture biologique, vente directe, circuits courts. ORIENTATIONS

Programme départemental agriculture biologique, vente directe, circuits courts. ORIENTATIONS Programme départemental agriculture biologique, vente directe, circuits courts. ORIENTATIONS Territorialiser l action agricole du Conseil général pour structurer la filière. Fort de son expérience dans

Plus en détail

Le patrimoine routier PACA & Languedoc-Roussillon

Le patrimoine routier PACA & Languedoc-Roussillon Le patrimoine routier PACA & Languedoc-Roussillon Christophe PARIS Président du SPRIR PACA Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée www.cete-mediterranee.fr Un constat Il est devenu difficile

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L AGRICULTURE ET DE L ELEVAGE ET PROJET POUR CONFORTER ET REDEPLOYER LES DIFFERENTES FILIERES AGRICOLES A SAINT-MARTIN

DIAGNOSTIC DE L AGRICULTURE ET DE L ELEVAGE ET PROJET POUR CONFORTER ET REDEPLOYER LES DIFFERENTES FILIERES AGRICOLES A SAINT-MARTIN DIAGNOSTIC DE L AGRICULTURE ET DE L ELEVAGE ET PROJET POUR CONFORTER ET REDEPLOYER LES DIFFERENTES FILIERES AGRICOLES A SAINT-MARTIN SEPTEMBRE / NOVEMBRE 2011 AUDITEURS GROUPE AGENA : MAURICE LACROIX :

Plus en détail

Stratégie de la filière légumes régionale

Stratégie de la filière légumes régionale Introduction et contexte Stratégie de la filière légumes régionale Une filière régionale diversifiée La région Centre compte 1745 exploitations légumières (dont 1436 exploitations professionnelles), ce

Plus en détail

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012)

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012) PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE www.ffps.fr 2013 (données 2012) 1 SOMMAIRE Données économiques La Parfumerie Sélective p 3 Le marché de la Parfumerie Sélective p 3 L organisation du marché p 5

Plus en détail

Action SociAle orientations 2015 / 2017

Action SociAle orientations 2015 / 2017 Action Sociale Orientations 2015 / 2017 Action sociale personnes agées Les orientations de la Carsat Centre 2015 / 2017 L action sociale de la Carsat est développée au profit des retraités du régime général

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Acteur du territoire varois depuis 1946 VITICULTURE HORTICULTURE MARAICHAGE PAYSAGE MOTOCULTURE GRAND PUBLIC

DOSSIER DE PRESSE. Acteur du territoire varois depuis 1946 VITICULTURE HORTICULTURE MARAICHAGE PAYSAGE MOTOCULTURE GRAND PUBLIC Acteur du territoire varois depuis 1946 VITICULTURE HORTICULTURE MARAICHAGE PAYSAGE MOTOCULTURE GRAND PUBLIC CONTACT PRESSE Manon FERNAND 07.82.50.27.14 communication@jardica.com SOMMAIRE NOTRE HISTOIRE.

Plus en détail

La filière noisette : un développement des surfaces est encore possible d après Unicoque.

La filière noisette : un développement des surfaces est encore possible d après Unicoque. La filière noisette : un développement des surfaces est encore possible d après Unicoque. Cette action de diffusion est cofinancée par l Union européenne avec les Fonds Européen Agricole pour le Développement

Plus en détail

ENVIRONNEMENT. Le bois-énergie en Languedoc-Roussillon

ENVIRONNEMENT. Le bois-énergie en Languedoc-Roussillon ENVIRONNEMENT Le bois-énergie en Languedoc-Roussillon La filière bois-énergie en Languedoc-Roussillon La forêt couvre plus du tiers de la surface du territoire régional en Languedoc-Roussillon, part qui

Plus en détail

Promouvoir l'agriculture familiale pour résoudre les grands défis contemporains

Promouvoir l'agriculture familiale pour résoudre les grands défis contemporains Promouvoir l'agriculture familiale pour résoudre les grands défis contemporains MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Le secteur agricole est

Plus en détail

Un réseau de partenaires

Un réseau de partenaires Profession Sport 34 Une association départementale spécialisée dans le secteur du sport et de l animation Pour développer, structurer et consolider l emploi Profession Sport 34 Un conseil d administration

Plus en détail

Réforme 2014 de la formation professionnelle :

Réforme 2014 de la formation professionnelle : CESER CESER Languedoc-Roussillon SYNTHÈSE N 9 Janvier 2015 Réforme 2014 de la formation professionnelle : La lutte contre l illettrisme et la formation professionnelle des personnes sous main de justice

Plus en détail

Le SPL horticole Var Méditerranée

Le SPL horticole Var Méditerranée Le SPL horticole Var Méditerranée Une démarche collective et solidaire Le SPL horticole est l ensemble des différents partenaires de l horticulture varoise, regroupés pour animer collectivement une démarche

Plus en détail

La Financière agricole du Québec

La Financière agricole du Québec La Financière agricole du Québec Plan d action de développement durable 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général... 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser,

Plus en détail

du Massif du Jura Enjeux perspectives Commissariat à l Aménagement

du Massif du Jura Enjeux perspectives Commissariat à l Aménagement Schéma interrégional d aménagement & de de développement du Massif du Jura & perspectives Enjeux perspectives Commissariat à l Aménagement du Massif du Jura Le territoire Massif du Jura Arc montagneux

Plus en détail

LES ALPES VADÉMÉCUM. Hommes et défis en montagne : brefs instantanés SOMMAIRE CARTES

LES ALPES VADÉMÉCUM. Hommes et défis en montagne : brefs instantanés SOMMAIRE CARTES LES ALPES Hommes et défis en montagne : brefs instantanés VADÉMÉCUM SOMMAIRE Introduction Les Alpes en bref Les Alpes sans frontières L empreinte de l Homme La diversité alpine L évolution de la population

Plus en détail

Note de contexte relative aux propositions de modifications du plan de développement Programme Leader Terres Romanes en Pays Catalan

Note de contexte relative aux propositions de modifications du plan de développement Programme Leader Terres Romanes en Pays Catalan Note de contexte relative aux propositions de modifications du plan de développement Programme Leader Terres Romanes en Pays Catalan Terres Romanes en Pays Catalan est porteur, en partenariat avec le Pnr

Plus en détail

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Le séminaire technique international sur «Le développement rural en Méditerranée», organisé

Plus en détail

S installer en agriculture

S installer en agriculture S installer en agriculture 13 novembre 2013 Plan de l intervention Présentation du PAI Quelques données chiffrées Enquête de suivi et abandon de projet Le statut agricole Les démarches installation La

Plus en détail

Synthèse de l enquête insertion 2012. Situation professionnelle des ingénieurs IAARC diplômés en 2010 et 2011

Synthèse de l enquête insertion 2012. Situation professionnelle des ingénieurs IAARC diplômés en 2010 et 2011 Document interne : ne pas diffuser Synthèse de l enquête insertion 2012 Situation professionnelle des ingénieurs IAARC diplômés en 2010 et 2011 Marie-Camille BUSSENAULT marie-camille.bussenault@supagro.inra.fr

Plus en détail

Observation de l Economie Touristique

Observation de l Economie Touristique Observation de l Economie Touristique Suivi mensuel de la fréquentation touristique - Saison 2014 Station du Grau du Roi-Port Camargue PARTIE 1 : TENDANCE GLOBALE : N 1-Mai 2014 Sur l ensemble des professionnels

Plus en détail

Appel à projet : 1. Contexte du projet. 2. Objet de l'appel à projet

Appel à projet : 1. Contexte du projet. 2. Objet de l'appel à projet Appel à projet : "Installation et promotion d'une apiculture urbaine à l'unité territoriale de Saumur de la Direction Départementale des Territoires de Maine et Loire" 1. Contexte du projet Les populations

Plus en détail

Observer pour s adapter L exemple du Languedoc Roussillon. Pampelune 6 novembre 2013

Observer pour s adapter L exemple du Languedoc Roussillon. Pampelune 6 novembre 2013 Observer pour s adapter L exemple du Languedoc Roussillon Pampelune 6 novembre 2013 Un constat: le changement climatique va affecter particulièrement de montagnes: une volonté commune des huit régions

Plus en détail

LANGUEDOC-ROUSSILLON LES ATOUTS DE LA FILIERE FRUITS ET LEGUMES

LANGUEDOC-ROUSSILLON LES ATOUTS DE LA FILIERE FRUITS ET LEGUMES LANGUEDOC-ROUSSILLON LES ATOUTS DE LA FILIERE FRUITS ET LEGUMES Situé sur le pourtour Méditerranéen, au sud de la France, la région Languedoc-Roussillon est historiquement une terre agricole avec 2 produits

Plus en détail

Figure 21 : Zone d étude située dans les Bouches du Rhône

Figure 21 : Zone d étude située dans les Bouches du Rhône 4. Application de la méthode sur deux zones d étude La méthode a été appliquée sur deux zones d étude, l une située dans les Bouches-du-Rhône et l autre dans le Var. Les cartes d interfaces habitat-forêt

Plus en détail

AVIS DU SECTEUR AGRICULTURE DE L EFFAT SUR LA REFORME DU SECTEUR VITIVINICOLE DANS L UNION EUROPEENNE 1

AVIS DU SECTEUR AGRICULTURE DE L EFFAT SUR LA REFORME DU SECTEUR VITIVINICOLE DANS L UNION EUROPEENNE 1 AVIS DU SECTEUR AGRICULTURE DE L EFFAT SUR LA REFORME DU SECTEUR VITIVINICOLE DANS L UNION EUROPEENNE 1 Les quelque 1,5 millions d exploitations viticoles et vinicoles de l Union européenne emploient plus

Plus en détail

PARTENARIAT AVEC AGRISUD

PARTENARIAT AVEC AGRISUD PARTENARIAT AVEC AGRISUD Depuis 2008, un partenariat cadre Constatant que, dans certains cas, l organisation de l offre locale ne permettait pas de répondre à la demande de ses Villages en produits frais,

Plus en détail

Le partenaire responsable du projet

Le partenaire responsable du projet FICHE PROJET POUR UN CHARGE DE PROJET Le partenaire responsable du projet 1- Nom et coordonnées de la structure partenaire responsable de la mise en oeuvre du projet sur le terrain et nom et fonction du

Plus en détail

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Entre L Union Sociale pour l Habitat, représentée par son Président, Michel Delebarre et la Caisse des Dépôts, représentée par son

Plus en détail

Appel à projets du Conseil Départemental de l Ariège Salon de l agriculture du 27 février au 6 mars 2016, stand du Conseil Départemental de l Ariège

Appel à projets du Conseil Départemental de l Ariège Salon de l agriculture du 27 février au 6 mars 2016, stand du Conseil Départemental de l Ariège Appel à projets du Conseil Départemental de l Ariège Salon de l agriculture du 27 février au 6 mars 2016, stand du Conseil Départemental de l Ariège «Salon International de l Agriculture de Paris : restaurateur

Plus en détail

Le Marché des Vins bio. 27 janvier 2015 Millésime Bio

Le Marché des Vins bio. 27 janvier 2015 Millésime Bio 7 e Rencontres professionnelles de la viticulture biologique Le Marché des Vins bio Elisabeth Mercier Agence BIO Panorama de la viticulture bio en France et dans le Monde 27 janvier 2015 Millésime Bio

Plus en détail

Approvisionnement de la Restauration hors domicile en circuits courts en Ariège

Approvisionnement de la Restauration hors domicile en circuits courts en Ariège Approvisionnement de la Restauration hors domicile en circuits courts en Ariège Lancement d une plate-forme de distribution des produits locaux en 2011 Demande en produits locaux pour la RHD L Ariège s

Plus en détail

Rapport synthèse. Du 06 au 10 avril 2009. Rapport synthèse du Séminaire régional de formation aux outils et méthodologies pour l intégration

Rapport synthèse. Du 06 au 10 avril 2009. Rapport synthèse du Séminaire régional de formation aux outils et méthodologies pour l intégration 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 36 98 21; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavs_mail@yaho.fr; iavs.refer.ne http:// iavs.6mablog.com Agreement n 2001-1080/MESSR/AG/SG/DGESRS Rapport

Plus en détail

Optimiser le dispositif des AMM

Optimiser le dispositif des AMM Avril 2010 RECONNAISSANCE MUTUELLE EUROPEENNE Optimiser le dispositif des AMM Légumes de France Légumes de France : Syndicat national majoritaire des producteurs de Légumes de France. Représente l ensemble

Plus en détail

Portrait sectoriel. Le Numérique en Languedoc-Roussillon. Edition 2014 Mars 2014. Service Etudes et Statistiques

Portrait sectoriel. Le Numérique en Languedoc-Roussillon. Edition 2014 Mars 2014. Service Etudes et Statistiques Edition 204 Mars 204 Portrait sectoriel Direction régionale Languedoc-Roussillon Le Numérique en Languedoc-Roussillon Sommaire Emploi salarié page 2 DPAE page 6 Offres d emploi page 7 Demandeurs d emploi

Plus en détail

Répertoire National des Certifications Professionnelles Résumé descriptif de la certification

Répertoire National des Certifications Professionnelles Résumé descriptif de la certification Répertoire National des Certifications Professionnelles Résumé descriptif de la certification L INTITULE : Diplôme d Ingénieur-e du Centre international d études supérieures en sciences agronomiques de

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION

NOTE DE PRESENTATION NOTE DE PRESENTATION Le présent projet de loi s inscrit dans le cadre des mesures d accompagnement de la nouvelle stratégie agricole baptisée «Plan Maroc Vert», qui a pour vocation d imprimer au secteur

Plus en détail

Jérôme Barbieri Lilian Vargas PLANIFIER AUTREMENT Inverser le regard

Jérôme Barbieri Lilian Vargas PLANIFIER AUTREMENT Inverser le regard Jérôme Barbieri Lilian Vargas PLANIFIER AUTREMENT Inverser le regard Le Pays Voironnais : un territoire périurbain 90 000 habitants 34 communes Proximité de Grenoble Dynamisme économique Diminution des

Plus en détail

Financements des installations hors DJA : Etude dans le Gard et les Côtes d Armor

Financements des installations hors DJA : Etude dans le Gard et les Côtes d Armor Financements des installations hors DJA : Etude dans le Gard et les Côtes d Armor Anaïs KERNALEGUEN anais.kernaleguen@wanadoo.fr Plan de la présentation : 1. Les besoins à l'installation 2. Le dispositif

Plus en détail

PROGRAMME D ACTION APPLICABLE DANS LE PERIMETRE

PROGRAMME D ACTION APPLICABLE DANS LE PERIMETRE PROGRAMME D ACTION APPLICABLE DANS LE PERIMETRE DE PROTECTION ET DE MISE EN VALEUR DES ESPACES AGRICOLES ET NATURELS PERIURBAINS DE VELAUX ADOPTE PAR DELIBERATION DU CONSEIL GENERAL EN DATE DU 20 MAI 2011

Plus en détail

Voici donc un exemple expliquant notre méthode de calcul.

Voici donc un exemple expliquant notre méthode de calcul. Rubriques du conseiller provincial en apiculture Printemps 2013 Bonjour à vous tous et bon début de saison 2013. Au cours des lignes qui suivent, nous vous présenterons certains résultats de notre enquête

Plus en détail

N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique

N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique PDRH Mesure 121 : «Modernisation des exploitations agricoles» C. Dispositifs régionaux complémentaires d aides à la modernisation 121 C4.

Plus en détail

Annexe N 3 : financer les projets forestiers

Annexe N 3 : financer les projets forestiers Annexe N 3 : financer les projets forestiers Financer les projets forestiers en 2007-2013 Programme de développement rural pour l'hexagone (PDRH) Une architecture en 4 axes Le PDRH, établi pour la France

Plus en détail

Etude de la stratégie de gestion des risques d insécurité alimentaire. Groupe 3

Etude de la stratégie de gestion des risques d insécurité alimentaire. Groupe 3 Etude de la stratégie de gestion des risques d insécurité alimentaire Groupe 3 Plan de l exposl exposé Introduction Méthodologie Résultats : Présentation de l Union paysanne Diagnostic sur les changements

Plus en détail

Les maisons de santé de proximité en Languedoc-Roussillon

Les maisons de santé de proximité en Languedoc-Roussillon Les maisons de santé de proximité en Languedoc-Roussillon Signature de la convention régionale relative aux maisons de santé de proximité Mercredi 16 juillet 2008 Georges Frêche, Président de la Région

Plus en détail

BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BOAD)

BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BOAD) BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BOAD) RAPPORT DE SYNTHESE DE L ATELIER REGIONAL DE VALIDATION DES RESULTATS DE LA PREMIERE PHASE DE L ETUDE DE FAISABILITE POUR LA MISE EN PLACE D UN MECANISME

Plus en détail

PO COOPERATION TERRITORIALE 2007-2013 CADRE D INTERVENTION FEDER

PO COOPERATION TERRITORIALE 2007-2013 CADRE D INTERVENTION FEDER Page 1 Axe 2 : Intégration économique régionale Service instructeur DRRT Dates agréments CLS 04 Décembre 2008 POURSUITE D UNE MESURE D UN PROGRAMME PRÉCÉDENT Non X Oui, partiellement Oui, en totalité I.

Plus en détail

60 actions pour lutter contre le changement climatique

60 actions pour lutter contre le changement climatique E N V I R O N N E M E N T 60 actions pour lutter contre le changement climatique Plan Climat 1 p. 3 Lutter contre le changement climatique et anticiper ses effets sur notre territoire p. 4 Agir pour limiter

Plus en détail

Valorisation des Produits agricoles locaux Région Essaouira. A. Ait MBIRIK

Valorisation des Produits agricoles locaux Région Essaouira. A. Ait MBIRIK Valorisation des Produits agricoles locaux Région Essaouira A. Ait MBIRIK Essaouira 24 décembre 2009 Sommaire 1- Données générales 2- Productions agricoles locales 3- Valorisation des produits locaux *

Plus en détail

La pollinisation. Nom des intervenants. Frank ALETRU GIE ELEVAGE SECTION APICOLE. www.sauvonslesabeilles.com

La pollinisation. Nom des intervenants. Frank ALETRU GIE ELEVAGE SECTION APICOLE. www.sauvonslesabeilles.com La pollinisation www.sauvonslesabeilles.com Nom des intervenants Frank ALETRU GIE ELEVAGE SECTION APICOLE Sommaire I. Le processus de la pollinisation II. Les acteurs III. Impact agro-économique de la

Plus en détail

L'offre de soins en dialyse dans

L'offre de soins en dialyse dans L'offre de soins en dialyse dans la région Languedoc Roussillon Remerciements à la coordination : François DE CORNELISSEN, Jean-Pierre DAURES, Yann DUNY, Luc MARTY Document préparé par Florian BAYER, Malthilde

Plus en détail

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Nouvelles tendances de localisation de population et des activités sur le territoire I - Artisanat et territoire 1. Les artisans sont présents sur tout le

Plus en détail

Domaine des Coteaux, partenaire des fruits d ete

Domaine des Coteaux, partenaire des fruits d ete DOSSIER DE PRESSE - AVRIL 2014 Domaine des Coteaux, partenaire des fruits d ete Sommaire p. 2 p. 3 p. 4 et 5 Communiqué de presse «Gourmande», la nouvelle gamme savoureusement prometteuse Domaine des coteaux,

Plus en détail

CLÉS. pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche

CLÉS. pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche E 7 CLÉS pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche 1 Défi nir «votre» localisation géographique idéale Choisir un emplacement adapté, c est tout d abord définir le barycentre de votre future

Plus en détail

Approche intégrée de développement territorial

Approche intégrée de développement territorial Approche intégrée de développement territorial Appel à stratégies V0 CADRE COMMUN AUX APPELS A CANDIDATURE ITI ET LEADER La loi de modernisation de l action publique territoriale et d affirmation des métropoles

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL L-R : CRÉATION D UN PLM SUR LE BASSIN MÉDITERRANÉEN

GROUPE DE TRAVAIL L-R : CRÉATION D UN PLM SUR LE BASSIN MÉDITERRANÉEN GROUPE DE TRAVAIL L-R : CRÉATION D UN PLM SUR LE BASSIN MÉDITERRANÉEN DRAAF Languedoc Roussillon Montpellier - 2 juillet 2010 La Fédération Nationale des PLM Objet : «Organiser au profit de l'aide alimentaire,

Plus en détail

المملكة المغربية رئيس الحكومة الوزارة المنتدبة لدى رئيس الحكومة المكلفة بالشؤون العامة والحكامة

المملكة المغربية رئيس الحكومة الوزارة المنتدبة لدى رئيس الحكومة المكلفة بالشؤون العامة والحكامة Royaume du Maroc --- Chef du Gouvernement --- Ministère Délégué auprès du Chef du Gouvernement Chargé des Affaires Générales et de la Gouvernance المملكة المغربية رئيس الحكومة الوزارة المنتدبة لدى رئيس

Plus en détail

Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013

Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013 Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013 1. L expérience analysée L animation de la concertation dans le processus d élaboration du Plan Communal de Développement (PCD) de Jean

Plus en détail

UNE POLITIQUE PAYSAGERE POUR NIMES METROPOLE. Vincent Allier Vice président délégué aux paysages, à l Agenda 21 et au développement durable.

UNE POLITIQUE PAYSAGERE POUR NIMES METROPOLE. Vincent Allier Vice président délégué aux paysages, à l Agenda 21 et au développement durable. UNE POLITIQUE PAYSAGERE POUR NIMES METROPOLE Vincent Allier Vice président délégué aux paysages, à l Agenda 21 et au développement durable. C est là! Créée en 2002 27 communes 245 000habitants 2ème collectivité

Plus en détail

Grégory Loucougaray, Pierre Gos, Laurent Dobremez, Baptiste Nettier, Yves Pauthenet & Sandra Lavorel

Grégory Loucougaray, Pierre Gos, Laurent Dobremez, Baptiste Nettier, Yves Pauthenet & Sandra Lavorel Pratiques agricoles et propriétés agro-écologiques des prairies dans un processus d intensification écologique : le cas de l élevage bovin dans le Vercors Grégory Loucougaray, Pierre Gos, Laurent Dobremez,

Plus en détail

Défi EDD 2014/15. Nous vous mettons au défi d'expliquer pourquoi des fleurs vont être plantées le long des routes de France pour les abeilles.

Défi EDD 2014/15. Nous vous mettons au défi d'expliquer pourquoi des fleurs vont être plantées le long des routes de France pour les abeilles. Défi EDD 2014/15 Nous vous mettons au défi d'expliquer pourquoi des fleurs vont être plantées le long des routes de France pour les abeilles. Pour vous aider à relever ce défi Après avoir lu et expliqué

Plus en détail